Some causes remain personal - [PV : Lilith Clay]

Invité

MessagePosté le: Sam 13 Mai 2017 - 13:04
Egypte
Sud de la ville de Caire
22H40
-----------------

Hakir Al-Jamed, un terroriste fanatique doublé d’un trafiquant d’esclaves formés et endoctrinés de force dans le seul but d’en faire de la chair à canon lobotomisé revendu aux organismes criminels les plus dangereux au monde dans le but de pouvoir financer ses besoins en équipements militaire.

Son territoire de chasse ? L’Afrique…

Son réseau ? Un peu partout dans monde…

Ce qu’il aime ? Torturer les femmes, l’argent sale, égorger les pratiquant d’une croyance autre que la sienne et surtout obliger des enfants à tuer leurs parents par des moyens aussi atroces que traumatisants…une belle ordure en somme…

Depuis quelques temps, Hakir envisageait d’étendre son réseau dans le Caire, la capitale de l’Égypte. Très vite il commença à faire parler de lui et à étendre son influence sur la ville, amenant à l’avènement d’un commerce d’esclavages les plus dangereux d’Afrique. Lors d’un soir de pleine lune alors que la soirée battait son plein au sein d’un bar malfamé sans de réel lien direct, un jeune demi-dieu du nom de Osiris dissimulé par une grande veste y fit une descente afin de trouver des informations sur le terroriste en question.

La raison à cela ? : Quand on a été soi-même un esclave, tolérer les réseaux d’esclavagistes dans la ville ou on loge c’est inadmissible, surtout quand l’on y retrouve des cadavres de jeunes enfants dans les ports ou les caniveaux délabrés. Le Caire était un endroit ou Osiris pouvait y circuler sans y être discrédité et Hakir allait devoir rendre des comptes à Osiris pour avoir souiller sa « ville de refuge », c’était indéniable…

*Entrée dans le bar avec la clochette de bienvenu et le petit couinement de la porte qui va avec*

A peine l’individu entra dans le bar que tous les regards se posaient sur lui dans un silence mortuaire. Malgré tout ces yeux braqués sur lui, le jeune homme voilé par son long manteau continua de s’avancer vers le bar d’un pas lent, mais ferme avant de s’assoir tranquillement sur une chaise postée au niveau du Contoire et commença à interpeler le barman.

« Je vous prendrez un Karkadé s’il vous plaît… ».

La phrase du garçon déguisé retentit dans l’établissement comme une formule magique qui redémarra net l’animation, dans l’attente d’une réponse du Barman….

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/09/2015
Messages : 150
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017 - 12:24
Le barman servit sa boisson fraîche à Osiris et le laissa s'installer où bon lui semblait dans son établissement bondé.

Personne ne faisait attention au jeune méta-humain et les conversations allaient bon train. On y parlait d'arnaques minables, de mauvais alcool et d'exploits de collégiens. Ça sentait la sueur et le vieux vestiaire. Une ambiance typiquement masculine pour un endroit malfamé.

Si Osiris était sur la piste d'Hakir Al-Jamed, il ne savait pour ainsi dire rien de son mode opératoire. C'était un seigneur de guerre et un esclavagiste. Un type qui avait ses entrées un peu partout en Afrique. Et dont les activités étaient diversifiées. Un type qui ne pouvait passer inaperçu. Même dans un tel endroit. Même avec des autorités totalement corrompues. Il avait un truc pour éviter d'être dessoudé par la concurrence ou arrêter par la Police. Et ce truc... c'était bien que ce comptait découvrir le jeune Dieu !


... un type énorme, en costume blanc, entra dans le bar. D'après les photographies qu'Osiris avait pu voir il s'agissait d'Al-Jamed lui-même !

Le silence se fit dans l'établissement et l'on s'écarta sur le passage du criminel.

Il était accompagné d'un type maigre, portant un fedora sur la tête. Les deux hommes ne disaient rien et allèrent s'asseoir à une table.

Osiris remarqua de même que dans le bar venaient d'entrer des gros bras qui portaient - vraisemblablement - sous leur djellabas des armes automatiques.

Une réunion allait se tenir en public ? Osiris avait eu une chance incroyable : son tuyau était idéal ! Le bar était non seulement un endroit que fréquentait Al-Jamed mais en plus il était présent ce soir-même...

Mais ce qu'ignorait Osiris, ce qu'il ne pouvait pas savoir, c'était que rien n'allait se dérouler correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017 - 18:27
Osiris ne pouvait pas espérer mieux que ce qu’il venait de voir arriver dans le reflet de la porte d’entrée trahis par le miroir du comptoir situé derrière le barman depuis la table en contre-fond ou il s’était posté : Hakir Al-jamed en personne, armé de deux gros bras probablement armés jusqu’aux dents entrer dans le bar sans vergognes. Le jeune élu de Black Adam semblait avoir fait mouche et pour couronner le tout, Al-Jamed semblait être accompagné par un « associé maigrelet ».

A la seule vue de cette scène, les sourcils de Osiris se froncèrent lentement mais sûrement. Toutefois, bien que Osiris comptât le tuer pour les crimes contre l’humanité don Hakir était responsable, il devait au préalable déjà découvrir comment un homme aussi gros et affiché pouvait éviter d'être dessoudé par la concurrence ou arrêter par la Police locale qui est pourtant connu pour ne pas faire dans la dentelle quand il s’agit de punir les criminels selon les lois d’Egypte.

Voyant sa proie à quelques mètres de lui avec son gros bidon et son sourire de sadique, Osiris eut une pensée rapide, mais coléreuse sur les bords…

« *Lui, il va moins rire quand je le pendrai par les pieds la tête dans l’eau du Nil avec un voltage électrique en prime* »

Peut-être que la réunion qui aller se tenir au bar aller lui apprendre quelque chose à ce sujet… Très vite, Amon recouru à la Sagesse de Zethui, afin de pouvoir épier leur réunion. En effet, grâce à sa clairvoyance, Osiris était capable d’obtenir, de relever et de détecter des informations dans une multitude de situations et sous de nombreux angles, y compris les conséquences futures et passées avec une clarté et une précision surhumaine.

Assis, de dos à la table ou était posté sa cible, Amon scrutait Hakir et son mystérieux « associé » via le miroir du barman, tandis que la clairvoyance de Zethui fessait son boulot c’est-à-dire collecter les informations discrètement et sans grandes difficultés. Cependant, contre toute attente, la situation aller très vite tourner très court….

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/09/2015
Messages : 150
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Sam 20 Mai 2017 - 8:28
Osiris avait des yeux pour voir et il s'en servait. La vue lui montra qu'Hakir et son mystérieux ami ne se parlaient pas. De temps à autre, un sourire pervers allait s'afficher sur le visage de l'inconnu, tandis qu'Hakir se pourléchait les lèvres, visiblement en proie à une satisfaction intense.

Mais aucun mot n'était échangé. Ni signe. Ils se regardaient, simplement, comme s'ils avaient été des amoureux adolescents, trop fous l'un de l'autre pour pouvoir prononcer une seule parole...

Mais la sagesse de Zehuti fournit à Osiris d'autres pistes de lecture... L'avenir, par exemple... qui frappa Osiris comme un flash impérieux...

*
* *

Une armée d'esclaves, toujours plus jeunes, toujours plus misérables...

Une île en flammes, en proie à une attaque en règle...

Un parc où il fait soleil. Osiris est en fauteuil roulant et il ne sait plus comment se lever. Il y a une fille blonde qui porte un pyjama de papier et qui a l'air KO. Et un garçon.

Et une rouquine. Une rouquine qui va le sauver ? Mais quand ?

*
* *

De retour dans le présent, Osiris s'aperçut qu'il tremblait. C'était la façon qu'avaient son corps et son esprit de le prévenir d'un grand danger. Et ce danger...

Hakir se pencha en sa direction et lui sourit. Tout comme l'inconnu qui retira son chapeau...


"Jeune Osiris" lança - directement dans sa tête - l'inconnu. "Je suis le Dr. Simon Jones et tu vas m'aider dans tous mes projets. Tu vas devenir comme Hakir, mon fidèle serviteur, mon animal de compagnie et..."

Il marqua une pause mentale avant d'ajouter :

"... si tu résistes et que tout cela t’écœure, cela n'en sera que meilleur !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Mai 2017 - 22:00
Le mystérieux invité venait de tomber les masques et ce retourna face à Osiris en se présentant comme PSIMON. La réaction de Osiris avait été claire et son visage trahissait la réussite de « l’effet de surprise » involontaire de Psimon. Alors que le Dr. Simon Jones était prêt à le bombarder d’attaques mentales.

En effet, par le passé, alors qu’il était encore un Teen Titan, Osiris fut témoin de l’arrestation de psimon et de sa mise en prison dans un groupe pandimensionnelle clandestin au sein des unités de détention pour Meta-humain. Il fallait qu’on se le dise, aujourd’hui, Osiris regrettait clairement de ne pas s’être occupé de lui à cette époque, mais il comptait bien lui régler son compte maintenant.

Toujours de dos face au dangereux docteur méta-psychopathe, Osiris prit un air cynique avec les sourcils froncés et le sourire narquois qui lui plia les lèvres et commença alors à s’ouvrir à la conversation.

« Je me souviens du nom bâtardé que t’avais refilé le père de Raven et de la manière dont Beast Boy t’as neutralisé, mais pas de celui que tu avais à l’origine et je t’en remercie. Au moins comme ça, je pourrais graver ton nom…SUR TA TOMBE !!! ».

Sur ces paroles, Osiris se releva rapidement, amorcant son élan pour foncer sur Psimon comme un aigle s’abattant sur sa proie, pour au final voir son début de course être interrompu par les pouvoirs psychique du docteur psychopathe qui insuffla une série de visions des plus écœurantes et retraçant les moments les plus difficiles du jeune demi-dieu. Cependant, l’esprit d’Osiris demeurait indomptable ce qui lui permettait de résister à ces hallucinations mentales.

Agacé par les visions de psimon, Osiris devint rapidement enragé, ce qui, avec les effets de télékinésie sa sœur qui lui permettait de connecter ses émotions à ceux du pouvoir de la nature et à la puissance mystique du dieu Amon fit rapidement effet à cause d'une de ses émotions les plus fortes fortes : la colère.


Ainsi donc c’était là un Osiris furieux, le corps parcouru d’un puissant voltage électrique magique qui partit à l’assaut les poings magiquement chargés en électricité ce qui, au passage, fit détaler rapidement tous les lascars présents dans le bar hormis ceux qui étaient les laquait de Psimon à la vue de toute cette masse de foudre électrifié.

Cependant, il se fit avoir de nouveau par les pouvoirs de psimon qui parvint à lui faire prononcer le nom de Black Adam en créant une vision des plus nostalgiques aux yeux de Osiris qui laissa s’échapper le nom et prénom de son beau-frère, pour au final voir la foudre magique de Shazam s’abattre sur lui, le fessant redevenir Amon Tomaz projeté si violemment contre le mur, que l’impact physique le blessa lourdement à la tête.

Sonné au point de ne pas arriver à se relever à cause du coup qu’il s’était fait à la tête, une pensée fragmentée traversa l’esprit de Amon avant qu’il ne perde connaissance, lui laissant voir son adversaire se moquer de lui.

« …gh, tsss...je...mer@§... ».

Désormais sous sa forme de mortel, inconscient et de nouveau paraplégique, Amon était devenu aussi vulnérable qu’un agneau encerclé par une meute de loup affamé. Maintenant, quel allait donc être la décision de Psimon face tout cela ?

-------------------------

[HRP] - désolé si ça fait un peu rapide, mais je tien à intégrer le scénario de la clinique le plus rapidement possible vu que l'on atteint la ligne droite de ce côté-ci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/09/2015
Messages : 150
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Sam 27 Mai 2017 - 7:48
Psimon eut un sourire en forme de grimace. Un sourire pervers et malsain. Le bar était dévasté mais lui était indemne. Et il éprouvait une jouissance répugnante à l'idée de pouvoir utiliser son esprit pour tordre et entraver un être aussi libre qu'Osiris.

"Je sens que tu vas haïr tout ce que je vais te faire faire... Je le sens au fond de moi. Et ça ne rend ta défaite que plus savoureuse : une fois que j'en aurai terminé avec toi, ton âme sera à l'image de ton corps grotesque... brisée, infirme. Et sache, avant que je ne pousse l'interrupteur et que je te débranche que je m'occuperai - rapidement - de ta sœur... peut-être même en me servant de toi ?"

Et Osiris plongea dans le noir, incapable sous sa forme humaine de résister aux pouvoirs mentaux de Psimon.

*
* *

Le reste est très confus et le jeune homme n'a que des bribes de la suite de son calvaire. La plupart du temps, il était inconscient, sous l'effet des formidables pouvoirs du mentaliste. Il avait oublié le nom, celui qui déclenchait le tonnerre. Il était totalement sorti de son esprit. Pour le reste...

... il dormait la plupart du temps et était entravé, pieds et poings, avec des chaînes de fer. Il voyageait beaucoup, dans des avions de marchandise, souvent avec un sac poubelle sur la tête. Il ne mangeait pas à sa faim et la bouffe avait souvent un goût bizarre... un goût de médicaments.

On lui donnait la becquée pour manger. On...

C'était dur : les souvenirs étaient durs mais surtout ils semblaient s'évacuer d'eux-mêmes de son esprit, comme si quelqu'un (Psim... comment s'appelait-il déjà ?) lui siphonnait le cerveau...

*
* *

Amon Tomaz est un jeune homme perturbé. Ses jambes ne peuvent le porter et il passe le plus clair de son temps à regarder par la fenêtre, dans son fauteuil roulant. Il bégaye et ses souvenirs sont flous. Il rêve souvent quand il dort (les médicaments l'endorment) et il fait toujours le même rêve : il prononce un mot (mais il ignore de quel mot il s'agit) et ce mot commande à la foudre et lui permet de voler. Et il peut voler très haut, très loin, au dessus de la Clinique et du monde.

Maintenant, il vit à la Clinique de la Lumière Blanche. Des médecins de la tête - des psychiatres - s'occupent de lui. Il n'a jamais vu le patron, le Dr. Simon Jones, mais son nom lui dit quelque chose... On lui a expliqué qu'il a perdu la mémoire suite à un traumatisme mais qu'on est persuadé qu'il peut accomplir de grandes choses. Du moins c'est ce que lui dit son référent, le Dr. Moon.


Mais que pourrait-il accomplir ? Il sait qu'il a des troubles psy et il est en fauteuil roulant. Il est infirme mentalement et physiquement. Il porte un pyjama d'hôpital et son esprit est brisé. Il sait qu'il a une sœur mais c'est à peu près tout ce dont il se souvient. Heureusement qu'à la Clinique, ils sont gentils... mais toute cette gentillesse ne cache-t-elle pas quelque chose de sordide ?

*
* *

Un jour on amena, Amon Tomaz voir d'autres patients. Son médecin personnel - le Dr. Moon (un type pas très chaleureux, un peu inquiétant) lui avait dit que ce serait bon pour lui de se mélanger un peu aux autres...

Il fut donc ramené dans une pièce où il y avait deux filles costumées (mais pourquoi ? c'est mardi-gras ?)...


... la première, une asiatique déguisée comme une majorette, leva un regard méfiant sur Amon Tomaz et repartit dans le jeu vidéo portable auquel elle jouait.

"Riko..." indiqua le Dr. Moon à Amon. "Schizophrénie paranoïaque avec production d'hallucinations visuelles et auditives" précisa-t-il.

Moon adorait poser des diagnostics et les faire partager.


... la seconde présentait des traces de scarification. Elle regarda Amon et lança un timide bonjour. Moon précisa :

"Selinda, maniaco-dépressive avec agressivité autocentrée"

Enfin, le plus incroyable était le garçon... car il avait des ailes et le duvet qui recouvrait l'ensemble de sa peau était en fait... un plumage !


Moon observa l'éventuelle réaction d'Amon Tomaz avant d'indiquer :

"Norda, dépression, tendances suicidaires et mythomaniaque"

Il grimaça et présenta enfin Amon aux autres :

"Amon. Amnésie partielle. Mythomane. Je compte sur vous pour lui réserver bon accueil et l'intégrer au groupe. Par ailleurs, je vous rappelle que vos costumes ne sont autorisés que jusqu'à 15h00, après il faudra remettre la tenue de l'hôpital..."

Moon regarda une dernière fois Amon, à la recherche d'une réaction, puis laissa les jeunes gens entre eux.

Si Riko faisait toujours l'autiste sur son jeu-vidéo et que Selina était repartie s'asseoir dans un coin, sans pour autant quitter de son regard craintif Amon, Norda s'approcha - un sourire amical sur le visage - du nouvel arrivant :

"Salut... Moon est un peu dur mais c'est pour notre bien, tu sais... Ça aide quand même ce qu'on fait ici. Moi j'arrive à surmonter le fait que mon demi-frère me détestait et j'ai pris conscience du fait que mes parents ne m'aimaient pas. J'ai aussi appris à me débarrasser de mes faux souvenirs et je te montrerai comment on fait vu qu'on est malade un peu pareil..."

Il regarda le fauteuil et demanda :

"Tu t'es fais ça comment ?"

Puis il chuchota au creux de l'oreille de Norda :

"J'suis content que tu sois là... Les filles sont un peu bizarres tu sais... Riko est dans son monde et Selinda, elle pleure tout le temps. Elle est souvent en crise. Elle dit qu'elle dort mal. Mais toi... j'suis sur qu'on va pouvoir s'entendre !"

[Suite à la manipulation mentale de Psimon, ton ancienne vie a la consistance d'un rêve pour toi. Tu as des impressions mais bien peu de souvenirs. Bref, tu as du mal à distinguer la réalité du rêve. Tu as oublié que Simon Jones est Psimon (même si ces deux noms te disent quelque chose) et tu n'est un super-héros que dans tes rêves. Tu ignores (et tu es incapable de t'en souvenir) le mot qui te permettrait de te transformer en Osiris. Bref, bon jeu ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Some causes remain personal - [PV : Lilith Clay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lilith
» probleme driver cricut personal(resolu)
» Real Personal Trooper Type 1 - Kotobubiya - 1/100ème
» [ Lilith Saintcrow] Danny Valentine, tome 2 : Par-delà les cendres
» chez Lilith et Truman... Le samedi 24 juillet 2010.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Afrique-