(CW) Atom vs Reverse-Flash: l'enfer sur terre


Inscription : 19/04/2017
Messages : 61
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 16 Mai - 10:05
il regarde son casque jaune sur son bureau, pensif, anticipant la bataille à venir qui s'annonce rude, la note qu'il laissa à Palmer dans le hangar vide était-elle une erreur ? non il allait lui prouver sa supériorité.
Il s'était longuement préparer pour ce moment, il a un plan et aussi terrible que cela puisse paraître, lui ne pense qu'a la victoire, il veut voir son adversaire à terre il veut le voir souffrir avant de pouvoir l'achever.
Le souvenir de cette attaque surprise lui est resté en mémoire, il n'oublie pas le phénomène paradoxale lui fait se remémorer toutes ses erreurs, ses échecs, cela ne risque plus d'arriver.

Il enfile sa nouvelle combinaison spécialement conçu pour le combat...



...un nouveau tissu plus résistant aux attaques, aux explosions et lasers en tout genre, filtrant mieux l'air lui donnant une meilleure vitesse et imperméable à tout mouchards, des épaulières en métal très léger en guise d'ailerons, les brassards du même alliage pour sa force de frappe et surtout un système de détection, réglé sur petite cible...
Désormais Raymond ne pourra plus lui échapper, caché dans son logo il est spécialement calibré sur la fréquence d'émission de l'armure d'Atom, le casque créant alors une scène de réalité virtuelle qui quadrille la zone à la recherche d'intrus.

Il sort lentement de son Hangar de Central City, observe l'horizon effectue les derniers réglages avec la télécommande intégré à son bracelet.

"Système de visé actif... affichage de l'interface de contrôle."

Un quadrillage apparait devant ses yeux, un compteur de vitesse, un pourcentage de l'armure et de bouclier.
Il part à la guerre, et quand un soldat part à la guerre il n'oublie jamais ses munitions.

Il prend la ligne de départ se met en position comme dans une course de 100 mètres.

"On va régler nos comptes... Ray..."

Une incroyable poussé, une trainé rouge qui file à travers la campagne.

"Nouvelle course: Ivy Town 700 km... 500km... 200km... vous êtes arrivé à destination"

Eobard parcourt la ville, va à plusieurs endroits, il y dépose des petits paquets très spéciaux à des endroits stratégiques, des explosifs d'octanitrocubane le plus puissant jamais existé, suffisamment pour toucher un rayon de 300m, le rayon importe peu mais les dégâts seront conséquents et les victimes aussi, ceux qui survivront seront surement paralysé à vie à cause du choc, mieux vaut espérer la mort dans ces cas la.

Il prend position sur un toit du plus haut building de la ville, ses yeux ne sont rivés que sur un endroit le laboratoire de la Time Pool, lieu de la première rencontre avec son ennemi, les choses aurait pu se produire différemment, il pourrait tout simplement retourner le temps et faire oublier à Ray son existence, mais non ça serait trop facile, il ne va pas lui donner le privilège des ignorants.

il court sur tout l'immeuble, dessinant quelque chose de spécifique, bientôt son symbole en feu se trouve visible dans toute la ville mais surtout visible depuis le laboratoire de Palmer.

Depuis son brassard il pirate les systèmes de la ville afin de diffuser un message à travers la ville, les postes de télé, les spots publicitaires, les hauts parleurs vont diffuser sa voix.

" Citoyens de Ivy Town, craignez pour vos vies, craignez pour vos proches, craignez pour votre ville..."

Un silence de plomb règne désormais dans les rues, la population écoute avec terreur le message de ce terroriste.

"Ou que vous soyez si j'étais vous je ne bougerais plus, exactement à cet instant 10 bombes on été placé aléatoirement à des endroits clés, elles ont été spécialement conçu pour détecter le moindre de vos mouvements, pour vous prouver la gravité de la situation dans laquelle vous vous trouvez vous devriez entendre un son très particulier...maintenant."

A l'extérieur de la ville en pleine campagne la ou personne ne vit, une explosion d'une ampleur considérable résonne jusque dans le centre, l'impulsion se fait même ressentir.

"Vous avez surement du le sentir non ? alors je vous conseille de vous asseoir confortablement et de ne plus faire un geste, ça commence maintenant !"

Appuyant sur son brassard, il active les systèmes des bombes qui diffusent alors des rayons infrarouges invisible à l'oeil nu, la panique se répand sur la ville ou le silence règne encore, quelques cris par ci par la mais aucune explosions, les instructions ont été comprises.

"il y'a néanmoins une solution à votre problème, dans ma main se trouve un détonateur tout ce qu'il y'a de plus classique, un bouton rouge sur le haut vous fait tous exploser en un instant, celui du bas le vert désactive instantanément les dispositifs"

De forme sphérique on peut clairement voir le bouton rouge s'éclairer...



...sur le bas le bouton vert également, il le range dans l'une des poches de sa ceinture qui se ferme instantanément.

"Pour ceux qui se posent encore la question: pourquoi ? la réponse est simple votre héros locale : Atom à déclaré une guerre, une guerre que vous braves citoyens n'avait pas demandé, posé vous alors la question de savoir si vous voulez vraiment d'un héros qui joue avec vos vies."

Son ton devient plus grave

"Quand à toi... oui toi... viens me chercher, les règles sont simples tu me bats et ta ville est sauve, échoue et regarde la mourir sous tes yeux."

Il prends position sur le toit, sachant que Ray ne serait pas dupe aucune illusion ou hologramme ne pourrait le duper, l'affrontement direct c'est ce qu'il veut et c'est ce qu'il aura.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 21/11/2015
Messages : 513
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 17 Mai - 15:21
Ivy Town est attaquée.
Non pas par une armée ennemie. Non pas par un envahisseur extérieur. Non pas par des terroristes acharnés… mais par un monstre, un véritable monstre, issu d’un Futur cauchemardesque et qui a décidé de régler des comptes vengeurs avec un Héros qui a commis l’erreur de vouloir s’en prendre à lui sans ses alliés.
Et ce sont désormais des millions d’innocents qui sont désormais menacés.

Positionné sur le toit d’un immeuble imposant, le Reverse-Flash met en application le terrible plan qu’il a imaginé, afin d’anéantir entièrement Atom et tout ce qu’il aime.
Après avoir caché de nombreuses bombes dans tout Ivy Town, il s’adresse désormais à la ville entière, vêtu de son nouveau costume amélioré, doté d’armes et d’éléments supplémentaires qui devraient lui permettre de l’emporter dans la terrible bataille qui s’annonce.
Ayant également couru sur tout un building pour former son symbole maléfique en flammes, afin qu’il soit visible dans toute la ville mais surtout depuis l’entrepôt et les bureaux de la Time Pool, il se lance dans un discours terrible et terrifiant.

A peine a-t-il commencé que la population locale se fige – choquée, surprise, terrorisée, mais également légèrement habituée par ce type de menace ; si Ivy Town n’est pas Gotham City, elle a dû faire face à quelques Vilains qui aiment se faire entendre… mais sont évidemment moins dangereux et mortels que celui qui leur fait aujourd’hui face.

Les habitants retiennent leurs souffles alors qu’Eobard Thawne développe ses menaces la possibilité de faire exploser ses bombes.
Nombre d’entre eux frissonnent et sont sur le point de briser leur immobilisme quand l’impact de l’explosion à l’extérieur se fait sentir à l’intérieur des murs de la cité ; les enfants pleurent, les vieillards perdent l’équilibre, et tous sentent que quelque chose ne va pas… que la crise est majeure.
Ivy Town est menacée d’anéantissement – de véritable anéantissement.

Si la panique explose dans les cœurs et les esprits, tous conservent leurs postures… tous ont trop peur pour bouger, maintenant.
Mais certains bougeront ; certains bougent toujours. Et tous en subiront les conséquences… du moins, si leur Héros ne vient pas les sauver. Si Atom ne réussit pas l’impossible en l’emportant face à l’une des forces cosmiques de l’Univers.

La majorité des habitants d’Ivy Town ont confiance dans leur Héros, mais tous connaissent son identité… et son historique.
Beaucoup ont encore en mémoire le décès terrible de Ryan Choi, l’Atom qui remplaça Ray Palmer et mourut des mains de Deathstroke ; le grand public n’étant pas encore informé de la résurrection du jeune homme, ce trépas est encore porté sur l’ardoise noire du scientifique, en compagnie de Jean Loring, son ex-femme décédée dans des circonstances étranges… ou encore les Morlaidhans, le petit peuple qu’il rejoignit et qui fut anéanti en Amérique du Sud.

Ivy Town a foi en son Héros, certes – mais Ivy Town sait aussi qu’il peut échouer.
Et, aujourd’hui, Ivy Town craint que le défi soit trop grand pour Ray Palmer.


« Thawne. »

Une voix déterminée se fait soudain entendre.
Devant le Reverse-Flash, sur le toit de l’immeuble concerné, apparaît alors un homme qui change de taille pour grandir – et se positionner juste devant le criminel, dans sa récente et puissante armure.


« C’est entre toi et moi… ils n’ont rien à voir avec ça. Libère-les… et je suis tout à toi. »

Ray Palmer soupire. Il s’avance, et retire son casque. Thawne peut alors découvrir un visage rongé par une barbe de plusieurs jours, une sourde fatigue et une inquiétude terrible.

« Libère-les… et tu pourras faire de moi ce que tu voudras. »

Il laisse tomber son casque au sol, et retire ses gants qui chutent également.
Le symbole est clair – Atom se rend au Reverse-Flash.

Ou, du moins, un Atom se rend…
Car une silhouette invisible, indétectable, slalome entre les atomes et les entités microscopiques, filant à une taille infinitésimale pour rejoindre le théâtre des opérations. Ray Palmer n’a pas dit son dernier mot – son double venu du Futur, qui a mystérieusement survécu au trou noir, se rend directement à Thawne. Lui s’avance, en secret, de l’ennemi dans son dos.
Tous deux sont prêts à tout… aux sacrifices et aux épreuves. Et à la réussite, enfin, de son plan définitif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 61
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 17 Mai - 16:44
La ville avait en soit peu d'importance, seul Ray importait il avait agit de la manière la plus arrogante possible en s'attaquant à Thawne, mais qui n'aurait pas réagit de la même façon ? la justice que l'on veut n'est pas celle que l'on croit, dans le cas de Palmer il s'agissait d'un pur acte de vengeance il en était venu au point de sombrer aussi bas que le Reverse-Flash.
Il y'a donc un moment ou l'on est tous prêt à franchir la ligne, la seul limite interdite Atom savait il seulement que cela ne lui apporterait aucun réconfort ? Eobard y pensa un moment, le fait que même le plus vertueux d'entre tous peut aussi tomber au plus profond de l'abime.

Du haut du building enflammé d'un éclair inversé, vint l'ennemi, l'homme qui a joué avec le feu et sur le point de se brûler, la vie des gens en bas dépendent de lui.

"Deux cibles détectés...activation des contres mesures..."

Il ne serait donc pas venu seul ? vu que la visé est spécialement calibré sur la fréquence de l'armure de Palmer et qu'il y'en a deux cela veut qu'il s'agirait... d'un double temporel ? est ce que l'autre aurait survécu au combat de la dernière fois ? voyons voir ce qu'il a a dire, son visage semble fatigué il a laissé pousser sa barbe, il pense pouvoir le duper avec son pathétique jeu d'acteur ? Eobard sait déjà que l'autre se faufile dans son dos.

Le Reverse Flash se retourne brusquement et électrise ses mains pour ensuite les faire claquer à l'endroit précis ou se trouve le double de Ray, son système à indiqué très précisément ou ce dernier se trouvait
le négatif Speedster reprend sa place face à Atom.

"Epargne moi ta comédie héros ! tu as voulu la guerre ? et bien me voila assume en l'entière responsabilité, tu vois tu es un adversaire de valeur à mes yeux Raymond, tiens je me pourrais même te faire une place dans ma liste de supers crétins à éliminer"

Le silence de plomb règne toujours en ville, les services de police ne pouvant même pas agir pour aider la population, Ivy Town se retrouve paralysé par la peur, avoir un tel pouvoir sur les gens... Thawne s'en réjouissait de plus en plus, le contrôle, l'emprise sur les autres il était un véritable petit dictateur dans sa tête.

Face à son rival il retourna la tête un instant, regardant le vide mais sachant que quelqu'un de minuscule était en train de tomber.

"Je suis fier de toi fiston ! tu fais appel à des paradoxes maintenant ? ha ha ha ! malgré notre dualité tu as quand même pu apprendre deux ou trois choses... techniquement ce n'est pas de la triche puisque je te combat toi et puis lui... enfin lui et toi... bref ce n'est quand même pas très équitable non tu ne trouve pas ?"

Reverse-Flash reste impassible, la personne en face de lui à aussi un plan, la prudence est de mise Palmer n'est pas du genre fairplay tout les moyens sont bons pour gagner même lui l'avait compris.

"Les bombes en ville ne réagiront pas à nos mouvements on a donc tout l'espace pour jouer, remet ton casque et bats toi !"

Il fonce sur lui et le fait tourner sur lui même afin de lui faire perdre le sens de l'équilibre, en rotation il lui inflige plusieurs coups de poings en plein visage mais pas suffisamment pour le blesser complètement pour le moment il ne s'agit que de la provocation, il faut s'attaquer au moral de l'ennemi.

"Alors Ray tu as un plan ? tu vas faire quoi ? Comment pourrait tu m'arrêter ? tu penses en être capable ? Que dirais tes proches ? que dirais ta famille ? si ils sont encore vivant ? sont ils vivants ? ne vont ils pas mourir ? tu vas réagir ou pas ? "

En arrêtant la rotation sur Ray, le bolide le projette au bord de l'immeuble afin qu'il puisse voir le vide son pied appuyant sur le torse du scientifique.

"Regarde bien Atom, ta ville ils sont désespérer ils savent que c'est la fin pour eux, comment pourrait il avoir confiance en quelqu'un dont le seul pouvoir est de se rétrécir ? haha ! quel idée ridicule, même au sein des autres héros tu passe pour un faible, même la Batfamily semble avoir eu plus de résistance que toi quand on les as arrêtés ! et eux n'ont aucun pouvoir !"

On peut lire un soupçon de déception sur le visage d'Eobard.

"Oh je t'en prie bats toi je commence à m'ennuyer !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 21/11/2015
Messages : 513
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Jeu 18 Mai - 13:44
Ray Palmer est maltraité – littéralement.
Le Reverse-Flash a relevé l’arrivée, dans son dos, d’un adversaire portant une armure similaire à celle arborée par son adversaire, et l’a écrasé entre ses mains électrifiés ; la menace s’écroule, à taille minuscule, brisée et vaincue.
A alors commencé la bastonnade et l’humiliation.

Après quelques mots de provocation pure, le Bolide Négatif se précipite directement vers le scientifique, utilisant sa super-vitesse pour aller plus vite que le son et la lumière ; il utilise ces pouvoirs terribles pour qu’Atom perde l’équilibre et soit atteint de nausées – mais la torture ne fait que commencer.
Très vite, trop vite pour que le Héros puisse réagir, les poings de son ennemi s’abattent sur lui et sur son visage, créant de nombreuses et terribles plaies douloureuses.
L’horreur s’achève soudain, laissant un répit à la victime ; un répit hélas de courte durée, car Ray est brutalement propulsé de l’autre côté du toit, roulant pathétiquement sur le sol.


« Hughn. »

Il grogne, et tente de se relever – mais l’ennemi est trop rapide.
Projeté sur le côté, il découvre que son visage fait désormais face au vide… et que le Reverse-Flash le domine, posant son pied victorieusement sur son torse.
Il est vaincu, humilié même. Et il ne réagit pas.


« Thawne. »

Sa voix est blanche, terrible. Son regard est vide, sans émotion, entièrement concentré sur le monstre qui le menace et vient de l’emporter sur lui.

« Il… il est vrai que mes pouvoirs n’ont rien d’impressionnant… »

Les bras ballants, allongé sur le sol de ce toit pathétique et désormais mortel, il demeure concentré sur son ennemi… sur son vainqueur.

« … tout comme ton intelligence. »

Le ton, soudain, se fait plus incisif.
Et le Reverse-Flash sent un léger picotement dans tout son corps… un picotement qui se propage dans tous ses membres, et agresse directement toute son armure. Cette dernière cesse soudain de fonctionner, et envoie un retour très brutal et négatif dans tout son organisme.
Le criminel se rend alors compte qu’une impulsion électromagnétique vient de secouer sa combinaison, désormais inopérante – et reçoit un terrible et très brutal crochet du droit au menton, le poing qui s’abat sur lui ayant la densité d’une ville entière.

En relevant les yeux, Eobard découvre son agresseur…

… qui s’avère être un autre Atom, sans armure mais avec son costume habituel !

« Crois-tu que je n’avais pas anticipé que tu aurais relevé les caractéristiques de mon armure ? »

« Crois-tu que je n’avais pas anticipé ton petit stratagème ? »

L’Atom allongé se relève d’un bond – et rapetisse également.
Sans prévenir, les deux doubles se lancent dans un ballet terrible et violent, harcelant de coups avec leurs poings ultra-denses le Reverse-Flash, légèrement incapacité par l’impulsion électromagnétique de son armure, provoquée par l’Atom sans armure.
Ce dernier s’est approché discrètement pour rejoindre l’ennemi… mais il n’était pas seul. A distance, Ryan Choi pilotait une seconde armure, pour que l’adversaire ait un faux sentiment de supériorité et ainsi permettre à l’Atom en costume de venir au secours de l’Atom en armure.

Et ainsi débute et se poursuit la chute des coups ultra-violents, pour harceler Eobard Thawne, l’affaiblir et le pousser à terre… mais ils savent que ça ne sera pas assez.
Alors que l’Atom en costume écrase ses poings sur le visage du Reverse-Flash, l’Atom en armure recule – et active un portail de téléportation, hérité de la technologie de la Justice League.
Un vortex interdimensionnel apparaît alors au-dessus d’eux… et une voix terrible ne tarde pas à s’en échapper.


« Thaaaaaaawne… Eeeeobaaaaard Thaaaaaawne… »

Une forme bondit du vortex – et vient se positionner juste devant le Reverse-Flash. Ce dernier découvre alors le nouveau venu…
… le Black-Flash, l’incarnation de la Mort-qui-Court pour les Bolides !

« Tu as commis trop de crimes, Thawne… »

« … et tu as été trop loin, ici et à Central City… »

« … mais même partout ailleurs, tout le temps. Tu es une anomalie temporelle, Thawne, et je ne peux pas faire grand-chose contre toi… »

« … mais, heureusement, il y en d’autres qui le peuvent ! »

Les deux scientifiques parlent de concert, chacun suivant évidemment la pensée de l’autre. Toujours à petite taille, ils reculent et serrent les poings, en laissant le Black-Flash s’avancer étonnamment lentement de sa victime.
Ray Palmer vient de revenir d’un voyage dans d’autres Dimensions, pour survivre après un sacrifice au sein de la Justice League ; si son absence n’a duré que quelques semaines ici, cela fut une épreuve de deux ans et quatre mois pour lui au sein du Multivers – mais ce ne fut pas inutile pour autant.
Car il y a croisé des entités cosmiques… dont le Black-Flash. Qu’il vient de convoquer ici.

L’heure des comptes a sonné pour Eobard Thawne.
L’heure de la disparition aussi.


(HJ/ Je me suis permis de bricoler une justification pour sauver le 2e Atom, car il ne venait pas en armure. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 61
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Lun 22 Mai - 9:44
Ce qui devait arriver arriva, sachant pertinemment ce que complotait Eobard, le double du futur de Palmer vint avec son costume original, il prit la peine de créer un IEM dans le dos du néga-speedster.

"systèmes compromis... armure hors service..."

Inutile de dire que le viseur ne fonctionnait plus, en plus de cela Atom se rue sur lui et lui inflige plusieurs coups de poings d'une grande puissance, le sang fuse et sort du visage de Thawne qui bientôt se retrouvera aveugle à cause des coquards, il lui suffit de phaser de passer à travers Ray et le tour sera jouer, c'était sans compter sur le scientifique qui avait exactement tout prévu.

Sortant d'un vortex, le black flash apparue, sachant exactement ce qui l'attendais si il ne sortait pas de la zone, le bolide négatifs s'échappa et parcouru la ville avec la mort des speedsters à ses trousses, la seul solution était que son armure se réactive, il y avait aussi incorporé un brouilleur spécifiquement pour la créature de la speed force, l'ayant déjà rencontré auparavant et après avoir failli mourir plusieurs fois, il suffisait de tenir jusqu'a la réactivation de la combinaison.

"réinitialisation des systèmes...calibrage en cours...activation du brouilleur."

le signal envoyé et s'arrêtant dans le parc , le black flash empoigna Eobard par la gorge...



... avant de le renifler tel un animal et de s'enfuir, la créature hurla de déception

"HAAAAAAAARRRRRRGGGHHH !!!"

Une trainée noir repartit dans un vortex, Eobard laissa échapper un soupir de soulagement ayant encore une fois échapper de peu à la mort.

Il restait encore à s'occuper de Ray, mais voyant que malgré tout ces efforts cet querelle incessante lui avait fait perdre du temps dans ces recherches et après tout Palmer méritait sa victoire.

Il retourna en direction de l'immeuble ou les deux Atom devait déjà fanfaronner, mais cela n'avait pas d'importance, il sortit le détonateur de sa poche, laissa un moment de silence s'écoula et appuya sur le bouton vert désarmant toutes le bombes de la ville.

il cracha un filet de sang et se mit à brailler quelques mots

"bien joué... bravo tu gagnes Ray... tu es un adversaire de valeur il n'y a aucun doute la dessus... tu mérites de savoir."

Une chose qu'il n'avait jamais dite à personne mais il estimait que même si Ray ne le croirait pas il ne serait pas suffisamment stupide pour douter sur la véracité des propos qui vont suivre.

"Si je suis retourné dans le temps ce n'est pas uniquement parce que je voulais que Barry meurt c'est parce qu'il fallait qu'il meurt, dans le futur son neveu Wally West mourra, bouleversé par sa mort le Flash que tu connais va devenir un monstre bien pire que moi il va devenir: le futur Flash, un tueur sans pitié dont la soif de sang ne sera jamais étanché, si tu veux une preuve la voici:"

il appuya sur son gantelet et une image holographique...



... révélant alors un silhouette bleuté commettant un meurtre on peut d'ailleurs distinguer le costume de la victime bleu et rouge serait ce Palmer ?, le visage de Barry Allen pourrait être identifiable mais cela reste floue, il sortit un dispositif de sauvegarde qu'Eobard tend à Ray.

"Il faudra des années avant que le gouvernement et la justice League ne puissent l'arrêter, pendant ce laps de temps il aura pu vider des villes entières de leurs populations, notamment de ce que j'ai vu dans mes recherches ta descendance Ray."

Etait ce pour embrouiller Palmer ? peut être il n'y a pour le moment aucun de vérifier si ce que dis Eobard est vrai, il ne tiendras qu'a Atom de le croire ou non.

"Je suis sur que tu pourras vérifier si les images sont bidons ou pas, mais à partir de cet instant Palmer si j'étais toi je me méfierais de Barry Allen il n'est pas celui que tu crois."

Le néga-speedster repartit de Ivy Town, pourquoi avait il fait ces révélations à Palmer ? et pourquoi maintenant après cet accès de folie ? nul ne sait pourquoi, est ce que le futur est vraiment définitif ? si ce qu'il dit est vrai il ne vaut mieux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 21/11/2015
Messages : 513
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 24 Mai - 9:02
Le plan a fonctionné.
Maltraité, tabassé, humilié, l’Atom en armure a subi suffisamment pour permettre à l’Atom en costume d’agir, et de déconnecter la combinaison du Reverse-Flash. Parvenant à prendre une juste revanche physique, les deux doubles temporels ont finalement lancé leur ultime carte dans le jeu – et ont introduit le Black-Flash dans la partie.

Ce dernier, symbole de la Mort pour les Bolides, se précipite directement vers Eobard Thawne, déjà affaibli par les coups et surtout l’anéantissement temporairement de son armure.
Une course terrible, mortelle, s’engage dans tout Ivy Town, le Vilain du Futur courant tout simplement pour sauver sa vie ; heureusement, grâce à une providence décidemment bien sympathique pour les criminels, il parvient à réactiver sa combinaison, et ainsi à se rendre invisible ou au moins indétectable.


« Non ! »

« Non ! »

Les deux Palmer réagissent de concert en découvrant que leur adversaire parvient à échapper au Black-Flash qui, ne le détectant plus, se précipite dans une autre Dimension ou un autre Temps, en quête constante de nourriture et de victimes.
Les deux scientifiques serrent leurs poings, flottant au-dessus du toit à petite taille – prêts à se battre. Prêts à enchaîner dans un affrontement terrible, qu’ils ne sont pas sûrs d’emporter vu la puissance de l’ennemi.

Ce combat n’aura cependant pas lieu.
Car Eobard Thawne prend conscience de l’ampleur des affrontements – et de l’ampleur de la détermination de ses adversaires.

Le Reverse-Flash déconnecte les bombes, puis s’adresse directement aux doubles. Il admet sa défaite, ou en tout cas la victoire des Atoms, puis se lance dans… autre chose.
Une démonstration. Un piège, sous la forme d’une alerte.
Thawne fait apparaître un hologramme, révélant en commentaire ce que les deux Ray découvrent en visuel : un Barry Allen devenu fou, rongé par la douleur d’avoir perdu son cher neveu Wally, deviendra dément et se lancera dans une quête vengeresse et mortelle. Si les images sont floues, les deux Palmer reconnaissent en effet, dans une victime, de ce Dark Flash les couleurs de son costume… et les signes de la mort.


« C’est… faux… »

« Barry… ne ferait jamais cela… »

Mais les répliques sont creuses – car il n’y croit pas totalement.
Même s’il a une confiance totale en Barry Allen, il sait très bien quelles ténèbres rôdent dans le cœur des hommes… lui-même y a cédé souvent, trop souvent, lors de crises de douleur absolue, devenant une menace pour beaucoup et surtout les innocents.
Si Wally mourait… oui, si Wally mourait, Barry pourrait craquer. Et tout serait alors possible.

Décontenancés, les deux Atoms ne peuvent empêcher le Reverse-Flash de fuir, de s’échapper loin d’Ivy Town.
S’ils sont légitimement satisfaits et rassurés de savoir que la ville a été sauvée, et que la menace de Thawne est désormais évacuée après avoir ainsi prouvé leur acharnement, ils sont troublés… troublés par cette vision. Par cette possibilité.
Par la possibilité du pire.

En ce sens, après avoir informé tous les habitants de leur libération, après avoir récupéré les bombes et les avoir évacuées, et après avoir reçu les remerciements polis d’Ivy Town, tous deux prennent une décision.
L’Atom en costume, du Présent, demeure ici et continue son existence ; l’Atom en armure, venu d’un Futur qui n’existe plus et qui a survécu comme une anomalie temporelle, va plonger dans la Time Pool et ainsi vérifier les dires du Reverse-Flash. Son existence n’ayant plus aucun fondement, il va pouvoir mener ces investigations – et agir, si besoin.

Si Wally West mourait, en effet, Barry Allen pourrait céder à ses pires penchants.
Mais Ray Palmer, lui, y a déjà cédé. Il est déjà à cette étape.
Et il n’aura ni remords, ni regret, ni hésitation à faire ce qui doit être fait pour protéger les t les civils. Plus un mort innocent, a-t-il juré ; plus un. Quoi qu’il en coûte.


(HJ/ Merci pour cette belle série de RPs ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

(CW) Atom vs Reverse-Flash: l'enfer sur terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» [Meyer, Stephenie & autres auteurs] Nuits d'enfer au paradis
» Doom, quand un space marine est confronté a l'enfer
» 2x11 - The Reverse-Flash Returns
» replica of Captain Cold’s Cold Gun and a statue of Reverse Flash Harrison Wells.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-