[CW - Atlantis]La Ligue ne doit pas mourir![JLI]

Invité

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017 - 16:44
"Je n'arrive pas à y croire!"

Hal Jordan est en colère. Non, plus que ça, il est enragé et déçu, frustré et terriblement agité. La dernière 'réunion' de la Ligue a été un désastre. Pire que ça, elle a été les funérailles de la Ligue! La Ligue qui, techniquement, n'existe plus... Parce que ses membres sont divisés, et ne peuvent plus se regarder en face ou se parler dans un proche avenir sans que des excuses ne soient échangés et des mots repris et effacés.

Et Hal Jordan est complètement estomaqué, choqué, et oui, enragé a l'extrême par les choix de certains de ses amis. Il fait les cent pas tout en mettant une voix, claire, à ses pensées. Peut-être que les esprits sont encore échaudés, peut-être que les mots sont plus blessants et puissants que si une période de calme avait été prise avant de les dire mais... Hal n'est pas du genre a cacher ce qu'il pense, et en ce moment, il a envie de démolir quelques chose, ou quelqu'un. Plusieurs quelqu'un pour être honnête...

"Comment est-ce que ça pût arriver?! Ray, Jade et... Superman..." Il grogne littéralement le dernier mot comme s'il devait le cracher pour le dire. "Non, c'est inconcevable! C'est... ridicule, et dangereux, et est-ce que ce qui vient tout juste d'arriver à la Batcave, à notre allié et ami, ne leur ouvre pas les yeux?! La Ligue a failli plus qu'en perdant un simple combat... Plus qu'en laissant une ville être mise a sac et détruite."

Il pousse un profond soupir et penche la tête en avant, comme si un poids énorme y pesait. Il ferme les yeux et pince l'arrête de son nez dans un geste de profonde irritation et fatigue. Plus mentale que physique, mais ça revient au même.

Ça ne fait qu'une demi-heure qu'ils sont tous revenus de la Batcave. Moins d'une heure qu'ils ont assisté à la quasi anéantissement de Batman et ses plus proches alliés. Batman qui a perdu beaucoup aujourd'hui, et qu'ils ont presque été trop tard pour stopper.

Encore une fois.

La Ligue... La ligue est morte. Elle est morte aujourd'hui dans cette cave, et pendant cette réunion qui a tourné a l'engueulade ouverte.

"Non. Non, je le refuse!" Dit il enfin calmement, faisant face à l'autre occupant de la pièce.

Aquaman. Arthur Curry, le seul allié qui partageait son opinion, avec Orion, lors de cette terrible journée. Après la Batcave... Aquaman l'a approché et lui a proposé de l'accompagné a Atlantis pour discuter. En terrain complètement neutre et loin des Oreilles indiscrètes. Hal n'a pas hésiter a accepter, et maintenant, il laisse enfin libre court a tout ce qu'il a gardé sous couvert pendant la bataille, et en face de ses anciens alliés. S'il peut encore les appeler ainsi.

"La Ligue ne doit pas disparaitre ainsi, Arthur! Le monde a encore besoin de nous! Et pas en tant que chiens de Waller, mais en tant qu'entité dédiée à la protection de notre planète dans son ensemble. Pas juste les USA. Atom et les autres... ne voient pas plus loin que le bout de leur nez en ce moment j'en ai peur. Qu'est-ce qui arrive si une catastrophe se produit au Japon? Un Tsunami, un tremblement de Terre majeur, une attaque terroriste? Ils ne bougeront pas le petit doigt tant que ça ne se passe pas en sol Américain... Mais la Terre, c'est plus, bien plus qu'un seul pays a l'ego surdimensionné."


Puis il a une exclamation entre le grognement irrité et de dérision, et hausse les épaules. Finalement, il dit plus calmement, sur un ton déterminé.

"Il faut s'assurer que la Ligue de Justice continue a faire acte de présence dans le reste du monde. Que les gens voient que nous ne les avons pas abandonné, Arthur." Il a un demi sourire et pos la main sur l'épaule de l'autre homme. "Est-ce que je peux compter sur ton appui pour cette entreprise? Ça feras de nous des hors-la-loi, et nous ne pourrons pas agir en territoire Américain, mais... La Ligue continueras d'exister."

Il avait déjà des candidats en tête, dont Orion par exemple, peut-être Batman, et Mister Miracle, pourraient être de bonnes recrues. S'ils acceptaient bien sur... Hal Jordan n'avait aucun problème a prendre sur lui le rôle de Leader pendant ces heures sombres. Quelqu'un devait bien le faire, et si Aquaman voulait l'appuyer, ce serait encore mieux. Il faisait confiance en les capacités de leadership de son allié Atlante pour parer a ses propres manques.

"Et nous devons faire passer le message. A tout ceux qui pourraient être intéressés a continuer la lutte... Pour le futur."
HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017 - 21:58
Après tout les récent événement qui ont eu lieu, l'attaque de Métropolis, Thémyscira, la séparation de la Ligue et l'attaque mener contre la famille de Batman. Ce monde part en sucette et nous en sommes les principaux responsables, tout nous éclate entre les doigts, on pensais avoir un avantages sur nos ennemis mais ils ont réussi à nous séparer. Chacun à maintenant choisi son camps, et la colère gagnait Aquaman il s'en voulait, à lui ainsi qu'à tout les autres. Peux importe les erreurs commises nous devions rester une famille unie, même ça on n'a pas sut la garder intacte.

Après le combat dans la bat-cave qui ne fût pas de tout repos Aquaman proposait à Hal Jordan de se retrouver à Atlantis. Il voulait lui parler d'un truc, les deux hommes qui d'habitudes ne sont pas du genre à se faire des compliment pensaient la même chose. Le green lantern expliquait son point de vue à Arthur et le roi Atlante comprenait et pensait la même chose que lui. Aujourd'hui la Ligue des Justicier viens de rendre l'âme par la simple faute de ses membres tous plus borné les uns que les autres. Le roi des mers regardait son camarades pendant qu'il parlait avec un regard calme et posé pour une fois.

Ici à Atlantis personne ne pourrais les déranger pendant leur conversation, Hal posait amicalement sa main sur l'épaule d'Arthur ce qui ne gênait pas ce dernier. Le Green Lantern semblait beaucoup plus affecté par toute cette histoire, et proposait à Arthur de monter une JLA "clandestine" , n'agissant plus sur le sol américain mais partout dans le monde. Ce qu'il disait par rapport à l'égoïsme du gouvernement était bien vrai, les américains ne sont pas du genre à se soucier des autres pays tant que le leur n'est pas directement en danger.

Ne t'en fais pas mon ami je suis avec toi. Ce monde à besoin de nous, même si nous les avons déçue c'est notre devoir de les protéger. Tout ces gens ont besoin de nous et je ne compte pas les laisser tomber.

Etre hors-la-loi ne me pose aucun problème je le suis depuis toujours, je sais bien que leur "intérêt"
par rapport à moi n'est pas pour mes bonnes actions. Ils ne pensent qu'à m'amadouer par peur que je devienne instable. Donc oui je suis avec toi vieux frère et je vais t'aider à trouver du beau monde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Mai 2017 - 23:41
Hal hoche la tête avec un sourire déterminé. Les choses se présentaient bien, mais il leur fallait maintenant former une équipe forte. Si certain héros avaient décider de suivre Waller, beaucoup ne semblaient pas enclin à le faire. Orion, entre autre, n'avait fait aucun secret de sa position en la matière.


"Très bien alors. Il ne reste plus qu'à contacter les membres potentiels pour les convier a une réunion." Dit le Green Lantern d'un ton ferme, il avait déjà quelques candidats en tête qui seraient parfait pour le JLI. "Il faut envoyer des messages individuels sur les fréquences personnelles si on ne veut pas être détectés. Je penses que la Ligue tenait une liste des fréquences des membres, pour les cas d'urgences."

Hal leva la main droite devant lui et par son anneau, il se connecta à la base de donnée de la Ligue, ce qu'il pouvait encore faire. Heureusement. C'était très utile et il avait craint que des mesures aient déjà été prises pour le bloquer. Mais ce n'était pas le cas, et Hal en fut soulagé. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver, sélectionner et faire une liste des membres auxquels il voulait envoyer un message.

"Voilà. Il ne reste plus qu'à envoyer le message. Je vais utiliser ma propre fréquences de communication pour l'envoyer. Elle n'est pas traçable. Si tu souhaites ajouter quelques chose, libre a toi, Arthur. On l'enverra en un seul bloc."

Il fait une pause et après un moment de réflexion, se met a dicter le message qu'il va envoyer a tous.

"Mes amis, l'heure est grave. Comme vous le savez peut-être déjà, il y a quelques jours, Metropolis fut détruite par une attaque de Brainiac, mais les Héros furent impuissant à le stopper."
Une pause pour laisser ses mots bien s'imprimer pour tout ceux qui les écouterons. "La Ligue... la Ligue de Justice a échoué, terriblement, et est largement blâmée pour cette destruction. La nouvelle Présidente, Amanda Waller, qui a remplacé Slade WIlson après sa disparition a Metropilis, a décrété que dès a présent, tous les Héros devaient s'enregistrer auprès de Gouvernement, et donc révéler leur identité secrète, ce que beaucoup se refuseront de faire..."

Une autre pause alors qu'il pense a ce qu'il dira ensuite, puis il continu, en arrivant à la conclusion de son message.

"La Ligue telle qu'elle existait est divisée, et n'existe plus. Mais la Ligue ne doit pas mourir. Malgré les temps sombres qui nous attendent, la Ligue de Justice doit continuer son action et montrer au monde que les héros sont toujours là pour eux, et seront toujours présents pour les protéger. Si vous êtes intéressés a continuer le combat pour la Justice et pour la liberté, pour la défense de la Terre et les valeurs de la Ligue, rejoignez-moi! Pour les deux prochains jours, je serai ici, a Atlantis, et je vous attendrai! Aquaman s'est gracieusement offert de nous accueillir jusqu'à ce qu'un QG plus adéquat ne soit mit en place. je vous remercie d'avance, et je vous attends. Green Lantern, terminé."

SI Arthur a quoi que ce soit a ajouter, c'est la moment, avant qu'il ne ferme le canal de communication. Il n'a choisi que quatre personnes a qui envoyer le message. Batman, Orion, Mister Miracle et Martian Manhunter. Comme il ne sait pas dans quelle situation le dernier se trouve, il lui est impossible de savoir que son message ne se rendra pas... mais il l'envoie tout de même.

Et advienne que pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 293
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 2:58
Arion était rentré dans son domaine secret d'Atlantis après avoir renvoyé son frère jumeau diabolique dans les bras de quelqu'un d'autre. Il était exténué et en avait fini avec le Shadowpact, du moins pour le moment. Il avait certes aidé lors de la précédente mission, mais il avait causé le retour de son frère et l'arrivée de Deimos le dieu de la terreur sur terre. Fort heureusement, le Shadowpact avait réussi à tout régler et à garder le tout... dans l'ombre.

En arrivant, il savait que quelques choses clochaient. Un étendard étrange flottait au-dessus d'Atlantis. Le roi était là, mais il y avait donc un étrange. Arion regarda à travers sa boule de divination pour voir se qui se passait et continuer à veiller sur Atlantis. Il entendit, la conversation et le message. La Justice League avait été brisé de l'intérieur... c'était une catastrophe. Superman était un danger pour l'humanité, il l'avait toujours su et avait même essayer par le passer de le détruire. Cependant, savoir que son roi lui faisait confiance avait fini par le convaincre et il avait laissé l'homme d'acier tranquille. Maintenant, les camps étaient différents Arion n'avait plus d'autre choix... il devait se dévoiler.

Une brume bleutée apparut soudainement dans la salle de réunion ou était Hal Jordan et Aquaman. Puis, elle se forma en un homme. Arion apparu sous le regard abasourdit de tout ceux présents. Il alla vers Arthur et posa un genou par terre.

Mon roi, vous ne me connaissez pas. Je m'appelle Ahri'ahn, mais je sais que ce nom n'a plus la signification qu'elle devait avoir. Vous pouvez m'appeler Arion. Certains de vos confrères héros m'ont rencontré, mais je n'avais pas encore osé venir vous rencontrer. Depuis maintenant des millénaires et ce avant même le cataclysme qui à engloutie notre continent, je suis un des protecteurs d'Atlantis. Je reste dans l'ombre pour combattre les menaces des Lord of Chaos qui menacent votre pays et je n'ai jamais rien demandé en retour. En tant que Lord d'Atlantis c'est mon devoir de protéger ma terre, mais en tant que Lord of Order c'est aussi mon devoir de protéger le monde. Je me révèle devant vous aujourd'hui pour assumer mes fonctions de sorcier suprême à vos côtés.

Il se leva puis fit apparaître plusieurs ouvrages qui venaient directement de la grande bibliothèque royale d'Atlantis.

Ce sont les ouvrages qui me nomment et qui citent mes exploits à travers les âges. Au début j'y suis nommé, puis après je ne le suis plus et c'est de ma volonté. Je veille sur Atlantis depuis toujours, je n'ai pas dévoilé ma présence, car je ne sentais pas le besoin de le faire, mais quelques missions récentes qui m'ont forcé à faire partie d'une équipe de mystique, m'a convaincu que je devais maintenant me présenter et assumer ma fonction officielle. Je suis évidemment sujet de votre couronne et je me prêterai à toute séance de question ou autre désagrément que vous jugerez opportuns. Quoi qu'il en soit, vous avez en moi un puissant allier et un loyal sujet... mon roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 13:03
Aquaman attendais la fin du message d'Hal il voulait y ajouté quelque chose, mais avant il voulait aussi écouter tout ce qu'avait à dire le Green Lantern. Durant son discours Arthur ne put s'empêcher d'hocher la tête chaque fois qu'il était d'accord avec le discours tenu. Son ami Green Lantern était clairement un allié de taille et surtout de confiance, Arthur pourrait lui confié la vie de son royaume sans la moindre hésitation. Cette guerre civil n'allait pas être simple du tout, plein de héros puissant avaient décider de rejoindre Waller, beaucoup d'ancien amis. Voilà la fin du message .

Oui si tu me le permet j'aurais une autre chose à ajouter. Tout ceux qui ne veulent pas se faire repérer en se déplaçant de leur propres chef, des vaisseaux Atlantes sont mis à votre disposition un peux partout. Les vaisseaux sont envoyé aux plages les plus proches de vos positions, pour vous manifestez envoyer un signal pour confirmé votre position et l'équipage ainsi que le vaisseaux se présentera à vous.

Voilà le message était donner maintenant il ne restait plus qu'à attendre l'arriver des concernés et intéresser. Alors qu'il posait son trident à côté de son trône une fumée bleue apparaît devant eux, le trident semble réagir c'est sans doute de la magie. La fumée prenait petit à petit forme humaine jusqu'à devenir un homme qui était habillé à la mode Atlante. Puis tout devenait clair quand il se présentait comme Arion un Lord d'Atlantis.

Cela fait depuis très longtemps qu'il n'y a plus de Lord à Atlantis cet homme doit sans doute être vieux, pendant sa présentation l'homme semblait considérer Arthur comme son roi. Le plus étrange c'est que le nom d'Arion ne lui disait rien du tout comment pouvait-il encore ignoré des choses comme celle-là ? L'homme à genoux avouait à Aquaman qu'il était maintenant temps qu'il se montre. Ce qui faisait plaisir à entendre c'était quand l'homme annonçait être un allié loyal et puissant pour Arthur qui obeirais à son roi.

Pour étoffé ses dires l'homme matérialisait plusieurs ouvrages dans lesquels étaient noté ces exploits, Arthur avait envie de lire ces livres par simple curiosité mais il n'avait pas le temps. Il devrait remettre tout ça à plus tard, en attendant il posait sa main sur l'épaule d'Arion et le regardait avec un grand sourire.

Je te remercie d'être venu te présenter à moi. Je ne sais pas qui tu es exactement mais j'ai envie de te faire confiance.


Arthur parlait d'une voix calme et amicale vis à vis de l'homme, il ne savait pas vraiment comment l'éxpliquer mais il voulait lui faire confiance et puis vu la situation actuelle il ne pouvait pas se permettre de refuser de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 8930
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 14:20
Atlantis – le Royaume perdu sous l’Océan, source de nombreux mythes et d’encore plus nombreux fantasmes au cours des siècles. Si beaucoup sont fous et risibles, demeure une vérité, un aspect fondamental concernant ce monde aquatique.
Atlantis impressionne… et sa simple vue coupe le souffle à n’importe qui a l’occasion de le découvrir.


Ce ne sera cependant pas le cas de celui qui se transporte dans le Royaume secret.
Car si Mister Miracle a déjà erré ici et n’a cessé d’admirer et d’être positivement choqué par l’apparence d’Atlantis, source d’émerveillement constant, il n’en aura pas aujourd’hui l’occasion – ni l’envie, d’ailleurs.

Depuis qu’il a découvert qu’Infinity-Man était actuellement une version d’Izaya, son géniteur, et une version qui semble plus sage et sympathique que celui qui mène actuellement une terrible guerre contre Apokolips en adoptant une posture digne de Darkseid lui-même, celui qui a choisi le nom de Scott Free a changé.
Profondément troublé par cette Guerre des Néo-Dieux, il vient de perdre une partie de sa foi et de ses valeurs – et ne se fait désormais appeler que Scot, le surnom méprisant donné par Granny dans son enfance.
Et si celui qu’il fut avant aurait choisi une arrivée à distance pour profiter de la beauté d’Atlantis, celui qu’il est actuellement préconise plutôt une arrivée par Tunnel-Boum.


Le merveilleux dispositif de téléportation créé par Metron apparaît en effet dans la salle de réunion où Hal Jordan, Arthur Curry et Arion sont réunis, après l’appel du premier pour créer une sorte de Justice League International, en réaction au régime autoritaire d’Amanda Waller, nouvelle Présidente des Etats-Unis d’Amérique depuis peu.
Une silhouette apparaît soudain dans le vortex, et s’en détache pour se glisser juste devant les trois Héros – cette silhouette étant bien sûr le Néo-Dieu, qui a depuis modifié son allure pour adopter une armure massive et dérangeante.

« Salutations. La transmission réalisée sur la fréquence de la Justice League m’est parvenue – et si j’ai actuellement vaqué à des occupations éloignées de la Terre, je demeure attaché à cette planète. Je n’entends pas intervenir dans les désordres internes de la Nation américaine, mais… si ce monde est menacé, je répondrais présent. »

Le Tunnel-Boum disparaît derrière lui, mais toutes les personnes présentes s’attachent certainement à autre chose – au ton, extrêmement froid et inhumain, avec lequel leur interlocuteur s’est adressé à eux.
Quelque chose ne va pas chez lui, c’est une évidence. Quelque chose ne va pas, et si cela a transformé le joyeux et toujours optimiste Mister Miracle en une créature aussi vide et creuse, cela doit être terrible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4047
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 23 Mai 2017 - 14:46
Barry arriva à Atlantis par un vieux téléporteur de la Justice League. Il avait été mis en place lors de l'aventure classée sous le nom du Throne d'Atlantis. Il ne savait pas si les atlantes avaient détruit cette machine de "surface-dweller" mais de toute évidence elle était encore active. Il se dirigea vers la salle du trône et entra en ouvrant sauvagement les portes fermées.

Waller vous accuse de la mort de Bruce Wayne... J'ai déserté.


Barry était dans la Batcave lorsque tout s'était passé. Il savait que c'était un mensonge que la véritable responsable du désastre était la présidente, mais la c'était trop. En tant que présidente, elle allait devoir assumer ses choix administratifs, Barry respectait le poste et l'institution, mais Waller n'en avait apparemment rien à foutre. Il n'allait donc pas la suivre une seconde de plus. Il avait beaucoup réfléchit et arrivait a Atlantis avec plusieurs idées qu'il déballa rapidement encore sous l'effet de la speedforce.

Waller est trop influent en ce moment, mais je crois que d'accuser la JLI de la mort de Bruce Wayne est sa première grosse erreur. Nous ne pouvons pas l'attaquer ouvertement sans passé pour des traîtres, il faut dévoiler toutes ses magouilles. On a besoin de soutient, journalistique, on a besoin de soutient politique, on doit avoir une campagne de marketing positive mondiale, on doit trouver un refuge qui causera des problèmes politiques à Waller si elle s'en prend à nous, on doit exfiltré les prisonniers politiques comme Martian Manhunter, on doit envoyer une équipe opérée dans l'ombre aux usa... on doit on doit...

Puis Barry s'effondra par terre. Il paraissait particulièrement secoué. La speeforce le tenait jusque là, mais pour l'instant tout était trop pour lui. Depuis le jour ou sa mère était décédé et que son père avait été arrêté injustement, il avait gardé confiance en le système. Il n'avait pas décidé de tout larguer et devenir un rogue comme plusieurs de ses ennemis l'avait fait. Il avait décidé de croire en la justice et à s'intégrer à ce système pour trouver ses failles et les réparés. Il croyait dur comme fer aux différentes instutitions, mais ça... se qui se passait... ça n'avait plu rien à voir avec se pourquoi il se battait. C'était le désengagement des valeurs américaines au plus haut échelon du pouvoir. Non seulement c'était inacceptable, c'était tout simplement écoeurant. Barry subissait un choc traumatique qu'il aurait dû avoir le jour de la mort de sa mère. Tout ce en quoi il croyait commençait à s'effriter. Puis il se releva.

Merci Hal... merci de créé ça. Dit-il en pointant vers les gens qu'il avait devant lui. Je n'aurais pas su où aller sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 269
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 24 Mai 2017 - 12:37

Pas de repos pour les braves, disais-je.

Mon verre de Gin-tonic tremblait encore sur la petite table installée sous le rabattu de l’auberge écrasée par le soleil de midi et le rocking-chair finissait son dernier balancement que me voilà arrivant déjà comme un cheveu sur la soupe vingt mille lieues sous les mers. Je commençais déjà à regretter la chaleur solaire que je venais de quitter en transitant de cette île de la méditerranée qu’est la Crète.

Il y avait bien là Hal, tout de vert vêtu comme de coutume, nouveau responsable en chef de la Justice Ligue qui avait littéralement éclaté à cause de la nouvelle présidente des États-Unis d’Amérique et des derniers événements.

A ses côtés, Aquaman, notre coéquipier dont les décisions furent dernièrement un peu trop malheureuse et roi incontesté d’Atlantis, de fait notre gentil logeur actuel.

Un autre atlante que je ne connais pas attire mon attention. Il émane de lui une aura étrange que je n'avais détectée qu'en très peu d'humains depuis mon arrivée sur ce monde, un pouvoir personnel à ne pas négliger. Son attitude est aussi bizarre que sa personne, un mélange d’assurance arrogante, peut être un trait commun à tous ces hommes poissons, et une soumission évidente envers le monarque du coin, pas de peur mais du respect. Curieux.

Il y a Scott également, que j’avais quitté en le laissant sur OA avec notre protégé. Il est toujours aussi sombre qu'il n’était devenu depuis peu, à croire qu'une partie de lui qui lui donnait son optimisme et sa volonté l'avait quitté face à Infinity-Man lorsqu'il s’était révélé finalement comme étant le double positif de notre père, naturel pour lui et adoptif pour moi, Izaya ... Son trouble se manifestait non seulement sur son humeur, mais aussi sur son apparence extérieure … Cela n’annonçait rien de bon.

Plus surprenante était par contre la présence du vif argent, Flash pour ne pas le nommer ... Qu'un séide de Waller soit ici affichant une mine aussi déconfite à première vue, faisait l'effet d'une pierre noire au milieu d'une allée de cailloux blancs ...

Salut la foule ! Dis je en passant la porte du vortex et en faisant un petit mouvement de la main amical, J'ai fait aussi vite que je pouvais! Je vois qu'on ne s'ennuie pas ici, déjà un prisonnier ? Vous voulez que je le cuisine comment ? Four ? Court-bouillon ? Barbeuk ? bain marie ? Vapeur ?
Il y a quelque chose de particulier à lui faire cracher mis à part ses dents ?
Lançais je en avançant me placer près du coureur fou, jetant un oeil vers l'inconnu à écailles et le saluant d'un mouvement de tête ... Autant être poli non ?

En croisant le regard du Flash, j’y découvrais une immense détresse, mais pas de celle des prisonniers, plutôt celle des gens ayant perdu la foi et une partie de leur âme …

T’inquiète petit, je plaisantais … Je lui glisse en lui donnant une petite tape affectueuse sur l’épaule avant de me couler du côté de mon cousin.

Dites donc, pour la parité hommes-femmes, vous repasserez ! Bon, pourquoi on est ici ? Quel est le menu ?



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Mai 2017 - 18:18
Hal était très satisfait des réponses rapides qu'il avait obtenu de ses alliés. Ceux qui soutenaient encore les valeurs de la Ligue et son but le plus important. Protéger la Terre et ses habitants, et pas juste les USA. Bien qu'étant Américain de naissance - une situation que Hal envisageait de corriger pour clamer son appartenance unique a Oa à la place pour le temps de cette crise - ça ne veut pas dire qu'il tenait son Gouvernement en très grande estime constamment.

Pas du tout même, et particulièrement pas en ce moment. Il fallait se montrer critique et distant face à ces institutions qui pouvaient si aisément être corrompues. Comme ils venaient d'en avoir la preuve encore une fois et d'une manière choquante.

Il avait voulu créer la JLI pour contrer l'éclatement de la Justice League il y a une dizaine de jours, suite à Metropolis et à l'échec de la Ligue. Leur but serait de montrer au monde qu'ils étaient toujours là pour les protéger malgré les tensions politiques qui avaient éclaté aux États-Unis. Les héros ne devaient pas se confiner a un seul pays, ne devaient pas se montrer territoriaux. Ils devaient être global, être partout, pour tout le monde. Même au-delà de la Terre, si nécessaire... Mais le Corps était là pour ça.

La Terre avait besoin de la Ligue... même si les États-Unis ne voulaient pas d'eux. Il avait été tellement choqué, enragé et déçu par la plus récente allocution de la Présidente Waller qu'il avait mit son poing à travers un mur plus tôt. Littéralement, il avait brièvement explosé de colère. De quel droit cette femme osait-elle les accuser d'un crime aussi ignominieux!? Elle avait dépassé les bornes, et largement!

Prouver leur innocence et prouver qu'elle avait tort à leur sujet, et surtout que ce mensonge était monté de toute pièce, devrait être leur priorité. Discréditer la Présidente ne serait pas si facile, cependant, mais ils devaient y arriver... et le ferait.

L'arrivée d'un Barry choqué et complètement dépassé fit sauter Hal en avant pour soutenir son vieil ami et il le guida vers le siège le plus proche.

"Hey, hey Barry, tout va bien aller! J'ai entendu l'allocution de Waller... Cette femme est une menace, mais ça, je n'ai pas cessé de la dire." Il eut un sourire à la fois triste et féroce, puis ajouta, trop calme pour ceux qui le connaissaient bien. "Tu as raison bien sur, nous avons du pain sur la planche. Ce seras long et ce seras difficile, mais nous devons contrer ces mensonges et montrer au reste du8 monde ce que nous sommes vraiment. Nous sommes la Justice League! Nous sommes des héros, et nous le resteront peu importe ce qu'on tente de nous mettre sur le dos."

L'arrivée d'Orion le fit aussi sourire, il semblait toujours avoir le mot pour détendre l'atmosphère, bien que ces paroles lui ait un peu fait froncer les sourcils par rapport à la présence de Barry. Il se rattrapa vite alors il ne dit rien et se contenta de saluer le Néo-Dieu d'un signe de tête.

"Orion, content de te voir, et toi aussi, Scott. Je suis heureux de vous voir répondre a mon appel. Votre présence a tous les deux est la bienvenue, nous aurons besoin de toute l'aide nécessaire!" Il fit un léger sourire vers Orion pour son commentaire sur le manque de femme et haussa les épaules. "Je ne sais pas, elles doivent être occupées ailleurs, mais je suis certain que plusieurs vont répondre a mon appel aussi assez rapidement!"

Puis il regarde l'autre Atlante qui s'est joint a eux et il ne le connait certainement pas, mais il semble digne de confiance, et puissant. Deux atouts important qu'il peut apprécier. Et loyal aussi, du moins envers son roi. C'est une bonne chose que Aquaman soit de leur côté alors... Arthur seras un atout de taille en tant que Monarque reconnu par le reste du monde. Ça aidera dans leurs entreprises diplomatiques.

"Comme vous pouvez tous vous en douter, Atlantis ne peut pas être notre QG officiel. Cependant, il nous faudra nous installer dans un endroit à la fois sécuritaire pour nous, et difficile d'accès pour une attaque de Waller et ses troupes. Pour ma part, j'avais pensé d'abord utiliser une ancienne base de la Ligue en Antarctique, mais je penses que la localisation est à la fois trop éloignée et trop déconnectée du monde, par sa situation géographique et sa complète neutralité territoriale. Les locations que je pourrais alors proposer seraient peut-être le Canada, le Japon, où bien en Amérique du Sud, Le Brésil, peut-être, si nous pouvons avoir l'appui de Fire."

Il les regarde tous a tour de rôle suite a son discours, son expression sérieuse et concnetrée, la détermination est claire tant dans sa posture que dans son regard.

"Je suis prêt a entendre vos suggestions. Je suis peut-être votre Leader mais, je ne suis pas seul dans cette aventure. Votre appui et votre opinion comptes pour moi, mes amis!"

Il regarde de nouveau vers Scott Free, ensuite, et fronce légèrement les sourcils. Quelques chose ne va définitivement pas avec le Néo-Dieu. Il est tellement froid et distant, détaché, et il a complètement changé son apparence. Il est... intimidant d'une manière qu'il n'avait jamais été avant, et Hal est inquiet pour son ami. Il se passe quelques chose avec lui, et il se promet d'aller au fond des choses, une fois la réunion terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Mai 2017 - 13:34
Arthur avait à peine eu le temps de dire bonjour à Arion que voilà plusieurs personne arrivé. Le premier était Mister Miracle, ce dernier n'était pas comme à son habitude un comportement froid et pas très optimiste c'est le cas de le dire. Quelque chose avait changer notre ami mais pour le moment pas le temps de le questionner sur le pourquoi du comment. D'un geste de la tête amicale Arthur lui disait bonjour.


Miracle venait à peine d'arriver pour lui juste le temps de dire qu'il nous rejoignais et d'afficher ses positions quand à se conflit, que voilà Flash. Aquaman restait sur ses gardes aux dernière nouvelles Flash n'était pas avec eux, mais bel et bien avec Waller. En l'écoutant parler Aquaman compris que tout partait en sucette là-haut. Bruce Wayne est mort ? Comme il connaissait Batman, ce dernier doit être quelque part à préparer un plan, on ne tue pas Batman de cette façon. Et voilà qu'elle nous colle sur le dos son meurtre ? L'heure est grave pour nous héros.


Ce n'est pas en restant les bras croisé que tout vas se régler, seulement ils ne peuvent pas non plus agir sans réfléchir. A partir de maintenant tout les humains craignent les héros ou les maudits, ce n'est vraiment pas le moment de donner raison à Waller.

Content que tu ai ouvert les yeux l'ami, tu es le bienvenu parmi nous. Comme vous pouvez vous en doutez, en temps normal j'aurais opté pour une belle démonstration de force.

Seulement avec tout les ressent événements nous ne pouvons pas nous permettre de faire une telle bêtise. Malgré les problèmes des Etats-Unis nous ne sommes pas seul sur terre, nous devons continuer d'agir quitte à devenir hors-la-loi.

En ce qui concerne notre QG il y a peux j'ai sauvé une île de l'archipel Japonais, d'un tsunami qui sans mon intervention aurait sans nul doute tuer pas mal de monde. Leur "maire" m'as dit que si j'avais besoin d'une aide peux importe laquelle il serait ravi d'y contribué.

De plus le Japon ne fais pas partit de l'alliance avec les USA, Waller ne pourra pas venir sur place nous chercher sans risqué l'incident diplomatique. Et sans preuve elle ne pourras pas utiliser l'excuse du meurtre de Bruce Wayne, en nous traitant de criminels.

Voilà mon avis. Je suis ouvert à toute oppositions.


Malgré son fort caractère et son tempérament de tête brûlée Arthur savait que ce n'était pas le moment de foncer tête baisser sans réfléchir aux conséquences de nos actes.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 8930
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 25 Mai 2017 - 16:41
Peu après sa propre arrivée, Scot découvre que d'autres ont répondu à l'appel d'Aquaman et de Green Lantern.
Son cousin Orion ne tarde pas à rejoindre le groupe improvisé de cette nouvelle Justice League International avec son style inimitable, désormais plus détendu et détaché qu'auparavant, repoussant toujours plus sa nature guerrière pour une approche différente de l'existence.
Mais, surtout, Barry Allen, dit Flash, arrive - et s'écroule littéralement devant ses camarades.

"Hem."

Il grogne.
Jadis, le Mister Miracle qu'il avait décidé d'être se serait jeté vers le Bolide... pour l'aider, pour le consoler, pour le rassurer et surtout pour tenter de le remettre sur pied.
Mais il n'est plus ce Mister Miracle - il n'est plus que Scot, un pur Néo-Dieu qui a fait le choix de se déconnecter des autres, et surtout du monde des émotions et des Humains.

Orion, lui, prend le relais et s'essaye à des méthodes douces et amicales, rapidement suivi par Hal lui-même. Si Arthur garde une légère distance, lui demeure... immobile. Figé, dans une posture contemplative, en pleine observation.
Il ne sort de sa léthargie qu'au moment où Hal et le maître des lieux évoquent la suite de leurs plans - mais surtout la question du quartier-général de ce nouveau groupe. Aquaman propose de l'installer directement sur une île anonyme du Japon, qui a l'avantage d'échapper au contrôle de la Présidente Waller mais d'être géographiquement proche de la Nation américaine, qui hante leurs pensées.

"Le Japon demeure sous l'influence des Etats-Unis d'Amérique, notamment après l'occupation imposée suite à la capitulation du 15 août 1945. Le Traité de San Francisco, couplé au Traité mutuel de sécurité Etats-Unis/Japon, place le Japon en dépendance totale envers les Etats-Unis en matière de sécurité... mais les relations ont évolué depuis cette époque.
S'il est évident que la Présidente Waller tentera de peser pour nous faire évacuer et rapatrier vers sa zone de compétence, Shinzō Abe, l'actuel Premier ministre du Japon, n'entend plus subir cette influence de manière aussi loyale que beaucoup de ses prédécesseurs. Je considère que cette idée est bonne, Aquaman."


A nouveau, sa voix est dépourvue d'émotion, d'humanité ; c'est comme si un robot était en train d'échanger avec ces Héros, un robot recouvert d'un vernis inhumain dérangeant, qui ne peut que les mettre mal à l'aise.
Scot enchaîne, cependant, et récupère dans son dos quelque chose... quelque chose qu'il ne tarde pas à présenter à ses nouveaux camarades.

"Ceci est un investissement - un cadeau."

A bout de bras, le Néo-Dieu tend aux autres un objet...
... qu'ils ne tardent pas à reconnaître comme une Boîte-Mère, l'un des engins merveilleux de son peuple.

"Je suis parvenu à retourner discrètement sur Apokolips, après notre récente découverte concernant Infinity-Man, Orion. J'ai pu découvrir un ancien repaire d'Himon, un scientifique extraordinaire qui a notamment créé les Boîtes-Mère. J'ai pu récupérer certaines de ces machines pour mes projets, mais je suis enclin à vous en laisser une."

Scot ne s'appesantit pas sur Himon, par égard envers son cousin : il a conscience que le père de Bekka et Orion n'ont pas toujours eu les relations les plus simples et, même au fond de cette dépression pleine de fureur dans laquelle il s'est enfermé, il a encore un micro-lien avec ses émotions - mais guère plus.

"Installez cela au centre de cette île... et la Boîte-Mère pourra alors se développer, et créer un quartier-général disposant de la technologie la plus avancée pour nous permettre d'agir partout sur le globe."

Il croise les bras, puis laisse son regard neutre sur toutes les personnes présentes.

"Bien. Quelle est la première mission que vous envisagez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Mai 2017 - 8:53
Le tunnel boum ma parut être beaucoup plus long que d'ordinaire peut-etre qu'au vu de ma destination cela est normal. Mais lorsque j'arrive je comprends tout de suite que le vieil Oliver ne m'a pas envoyer chez les Amazones mais sur Atlantis ou une réunion à lieu avec certains membres de la Justice League qui semble tous surpris par mon arrivé et moi surpris par le présence ici et non chez Amazones.

- Pourquoi vous êtes la ? Il faut neutraliser Brainiac !

Mes camarades me fixe un instant sans répondre puis avant que l'un d'eux ne puisse répondre mon commucateur sonne et la voix de Speedy retentit dans mon oreille droite.

- Ollie ? C'est toi ? Bon sang ou était tu ? Ça fais des jours que tout le monde te cherche partout !

La jeune femme semble toute affolé et je lui demande de se calmer et de m'expliquer calmement ce qu'il se passe afin que je puisse comprendre. Elle me parle des batailles qui ont eu lieu ainsi que la destruction de Metropolis et la disparition de Connor et Diggle chez les Amazones pendant la bataille puis la situation actuelle et l'avènement au pouvoir de Waller ainsi que ces mesures concernant les héros. Cela fait énormément d'information à enregistrer d'un coup mais une chose et clair concernant mon ralliement, je n'irai pas chez Waller.

- Mia je n'ai pas le temps de trop parler des amis m'attende mais quoi qu'il en soit nous n'irons pas du côté de Waller et Luthor. Trouve Dinah et rester ensemble je rentre au plus vite.

Je romp la communication puis je m'approche de mes amis plus précisément du Green Lantern Hal Jordan qui est à ce jour l'un de mes plus proche amis bien que missions respective ne nous permette pas de ne voir regulierement. Je souris avant de lui tendre la main.

- Desolé pour le retard, j'ai été occupé... Alors quel est la situation ? Et que puis-je faire pour vous aidez ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 293
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 27 Mai 2017 - 21:55
Arion ne savait pas s'il avait droit de parole. Il se considérait seulement comme un appuie à son Roi, c'était le combat d'Arthur et il le seconderait alors que c’est du Japon ou d'ailleurs, il n'avait aucune préférence. Cependant, il trouvait que pour une puissance qui cherchait à s'opposer aux États-Unis, le JLI envisageait de s'établir loin de leurs ennemis.

Fuyez vous la puissance de votre ennemi pour aller vous cacher à l'autre bout de la planète?

Les Atlantes étaient et resterais un peuple fier, mais été avant tout un peuple guerrier. Arion agissait auprès d'eux en tant que sorcier suprême, le plus haut grade de l'ancienne Atlantis. Un grade qui de se qu'il avait compris n'existait plus dans cette nouvelle Atlantis. C'est pour cela qu'il avait choisi de parler, mais il évita de regarder son roi quand il parlait, de peur que celui-ci pense qu'il le traitait de trouillard.

Vous devez envoyez un message à votre ennemis, celui que vous êtes au pas de sa porte prêt à agir à tout moment. Le Japon est loin, vous semblez en position de faiblesse si vous vous exilez aussi loin... Désolé mon roi, je ne veux pas vous manquez de respect, mais cette femme qui semble être votre ami doit apprendre a vous craindre et à surveiller derrière elle sans arrêt. Pour moi, votre choix, bien que tout à fait respectable, est une erreur. Je comprends que je ne suis présent depuis peu, et si vous désirez que je ne parle pas durant ce genre de réunion je me tairai, je suis votre obligé.

Arion regarda l'assemblé et effectivement, il y avait énormément de puissance dans cette salle. Il comprenait la prérogative des héros, mais se dit qu'il serait tellement plus simple de noyer entièrement cette nation qui manquait de respect aux atlantes et à son roi depuis trop longtemps. Cependant, il garda cette remarque pour lui même, sachant pertinemment que son roi était en partie un des leurs et que jamais il ne se retournerait contre son peuple, que ce soit les Atlantes ou les "surface dwellers". Il n'était pas son frère et c'était tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4047
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 27 Mai 2017 - 22:15
Barry avait profité de ce moment pour reprendre un peu de force. Il avait écouté tout le monde et particulièrement Mister Miracle dont il attendait beaucoup, malgré ce changement d'attitude qui le laissait circonspect. Il savait ce qui se passait aux États-Unis, il y avait quelques choses qui ne fonctionnaient pas.

Nous devons contacter Fire... et lui demandés que le Brésil nous accueille.


Il savait que pour l'instant il était seul dans son camp à l'Exception de ce... de cette Atlante.

Waller est puissante, très puissante. C'est essentiellement un conflit politique et de relation publique. Fire est toujours ambassadrice à L'ONU et nous avons besoin de ce genre d'appui. Béatrice est respectée et responsable du comité sur les métahumains, le comité qui sera le plus touché par la décision américaine, elle devra se positionner. Il faut qu'elle se positionner de notre côté et pour ça lui demandé l'asile politique me semble le meilleur choix.

De plus, le... enfin vous, mr. L'atlante. Vous avez raison, nous devons rester prêts, mais pas "trop près » de Waller. Nous allons devoir extrader des prisonniers politiques, des gens qui auront été emprisonnés injustement. Nous devons pouvoir le faire rapidement et sans trop nous faire voir. Le brésil sera un bon endroit pour cacher ces "réfugiés" le pays est grand et sous le couvert de la jungle ou des favelas nous pourrons les cacher.

D'Ailleurs Miracle, tu demandes se qu'on doit faire... J'y aie réfléchis et nous devons avant tout trouver Martian Manhunter. Je ne sais pas ce que Waller à prouvé pour lui, mais on ne peut pas le laisser aux États-Unis. Il doit être extradé, par une équipe qui agira dans l'ombre et qui ne devra en aucun cas être découverte officiellement. D'ailleurs, toi et Green Arrow me semblez les mieux installés pour ça. Tu es le professionnel de l'évasion et Arrow est habitué de ne pas se faire voir.

Il va falloir former deux équipes, une qui agira comme la ligue là toujours faite en évitant les États-Unis. Tous ceux qui ne peuvent pas être discret... et je pense à toi en particulier Hal, devront être de cette équipe, alors que ceux qui sont habitués de se fondre dans l'ombre continuera à exercer et a faire connaître au public la réalité de la présidence Waller. Une qui ne respecte pas sa seule raison d'être : Faire respecter la constitution américaine.


Barry avait repris de l'Assurance et il jouait sur un tableau qu'il connaissait bien, celui des stratégies policières. C'était simple, alors qu'une équipe jouait l'infiltration, l'autre allait devoir jouer les good cops dans le reste du monde. En tant que Flash, il avait passé sa vie à peaufiner son image publique et c'était même la principale raison de sa popularité, il ne négligeait jamais les relations publiques. Alors il allait devoir faire de même maintenant, mais à une plus grosse échelle.

Nous devons également attaquer l'administration au niveau judiciaire. Ça par contre ce n'est pas mon domaine. Des avocats doivent regarder les décrets faits par Waller, ça ne peut pas être constitutionnel, il faut qu'il soit défait, sinon, cela pourrait nuire à notre travail à l'extérieur.


Encore une fois, Barry se servait de son expertise de policier. Il n'était pas avocat, mais il connaissait très bien les procédures judiciaires. En tant que policier scientifique, il savait que la plupart de combat ne se gagnaient pas dans la rue, mais bien au palais de justice. Un dossier bien préparé et étoffé était l'unique moyen de faire valoir ses droits.

Puis se tournant vers Hal...

Arf désolé, je ne veux pas... enfin entre vieux amis tu m'en voudras pas d'avoir énoncé tout ça ? En tant que "chef" je te laisse coordonner tout ça à ta guise ou même si ça ne te plaît pas on peut penser à autre chose.

Barry ne cherchait pas à amoindrir le leadership de Hal. Green Lantern, avait les épaules assez solides pour ça, Flash lui, pas vraiment. Il avait des idées, mais il n'avait pas l'autorité pour faire exécuter ce genre de tâche. Il était trop, "ami" avec tout le monde. Les gens ne le prenaient pas au sérieux quand il se fâchait ou il exigeait quelques choses, même avec les Flashs. Mais Hal avait fait ses preuves sur OA avec le corps des lanternes. Il était l'homme de la situation et Barry lui donnait toute sa confiance.

Oh et il faudra quelqu’un pour coordonner tout ça en permanence de notre prochain QG et ce de manière sécurisé, mais je crois que Cyborg pourra gérer cela sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 269
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 15:58

Une Mother Box, il veut leur offrir une MB et eux ne relèvent même pas !

Pffff! Bande de primates !

Bon, par la même occasion, j'apprends que mon Cousin a laissé le double d'Izaya à la garde des Green-Lanterns depuis plus longtemps que soupçonné ... Et en a profité pour faire un crochet par Apokolips pour faire les boutiques chez on ex (?) beau père adoré (voyez sur ce dernier mot un brin d'humour caustique et épicé déversé sur des hémorroïdes turgescentes).

Et maintenant c'est reparti pour des discussions à rallonge qui ne servent qu'à me faire bailler d'ennuis ... Ce qui me laisse tout loisir pour dériver en esprit sur des sujets plus personnels, comme Bekka et notre mariage qui se termina par ma mort ... Et ma résurrection aux pieds du mur de la Source ...

Mais de quelle Source ? Les derniers événements riches en rebondissements m'ont fait découvrir l'éventualité d'une autre Source, d'une sorte de double qui se jouerait de nous ... Cependant, celui par lequel était venu ces soupçons ne pouvait encore me livrer de confirmation ... J'étais dans l'attente de vérité.

Tout ce que pouvait dire Flash ne me concernait pas, du moins pas mes compétences, mais un truc m'énervait. Si Scott leur avait choisi une île nippone, ce n'était pas par hasard !

Désolé de couper court à vos planifications administratives les gars, mais je suis comme qui dirait un homme de terrain, les trucs de gestion, c'est pas ma tasse de thé ... Par contre, du point de vue stratégique, je pense que la proposition de Mister Miracle est la meilleure option. On ne peut s'approcher d'une île aussi facilement que d'un coin reculé de jungle et surtout si cette île est défendue par un procédé relevant d'une boite-mère ... Même si les japonais changeaient d'avis, ils ne pourraient plus rien contre nous dans une forteresse établie avec notre technologie.

Vanité Ô vanité, pensais-je intérieurement en prononçant ces mots ... Combien de fois avions nous Scott comme moi enfoncés ou déjoués les défenses soit disant imprenables et infranchissables de bases protégées par ce genre de dispositif, mais nous étions des Néos-dieux, nous ...

Ensuite, j'ai une autre problème sur le feu, donc si ma présence ou ma contribution ne sont pas indispensable, je serais partisan de retourner surveiller ma propre cuisine tout en étant prêt à répondre aussi vite que possible à vos appels ... Donc, si vous n'avez pas besoin de moi pour l'instant ...

Je me levais et m'étendais comme un chat quittant son coussin.

Je vais vous laisser concocter vos plans et attendrais de vos nouvelles, ça vous va ?


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 21:06
Hal écouta attentivement les opinions de tout le monde. Chacun avait son mot a dire, et tous semblaient avoir une opinion, et être prêt à donner du sien pour aider et pour montrer au monde qu'il y avait encore des héros qui travaillait pour eux et n'étaient pas sous la coupe de la nouvelle Administration Waller. Mais c'était beaucoup d'informations a digérer et a enregistrer, et une fois que tout le monde se soit tut, Hal demeura silencieux un long moment.

"Vous soulevez tous de très bon points. EN particulier toi, Barry, ainsi que notre ami Atlante. Bien que je sois certain que le Japon nous accueillerait a bras ouvert, j'ai tendance a agréer avec votre opinion, mon ami."
Dit-il, regardant la mage Atlante avec un sourire plein de sérieux. "Nous exiler de l'autre côté de la Terre pourrait être vu comme un échec, ou une fuite, devant la puissance de Waller et ses troupes. Ce ne serait pas une action très sage..."

Il fait une pause, retournant pendant un moment tout ce qui avait été dit, mais de nouvelles donnes pouvaient être distribuées a tous les jours, et il ne faudrait pas l'oublier. Waller était puissante, et jusqu'à maintenant, avait eu la haute main dans ce conflit. Ils avaient surtout réagi mais n'avaient encore mené aucune action concrète pour se faire bien voir du reste du monde ou pour contrer la Présidente. L'option de contacter Fire pour lui demander son aide, dans le but de s'installer au Brésil, était intéressante, évidement. Fire avait été un membre de la Ligue pendant quelques ann.es, avant de se concentrer davantage sur d'autres matières, dont ses devoir d'ambassadrice pour l'ONU. Hal l'avait rencontrée a quelques reprise et l'avait trouvé charmante et très intelligente. Une bonne combinaison chez n'importe quelle femme.

"Le brésil pourrait être une bonne option, si Fire nous accorde son soutiens."
Dit finalement le Green Lantern avec un ton pensif et sérieux. "Il faudrait envoyer quelqu'un pour la contacter et voir si c'est possible. Je crains cependant que le Brésil pourrait comporter ses propres problèmes... Même si Béatrice nous soutiens, si le gouvernement décide que nous ne sommes pas les bienvenue, leur crainte de répercussions Américaine pourrait les pousser a nous 'vendre' aux USA, pour éviter des problèmes..."

Il regarde Oliver et lui sourit largement quand il arrive au milieu de son discours, pas vraiment irrité. L'homme avait toujours sut faire une entrée remarquée. Il se contente de lui faire signe de s'approcher du groupe et prendre sa place.

"Ollie, ça faisait un bail. Content de te voir te joindre a nous. Tu es le bienvenue!"
Dit-il en posant une main amicale sur l'épaule de son ami qu'il serre brièvement. "Bien sur que tu peux aider, nous étions justement en train de discuter de nos options, et des actions que nous devons mener. Tes talents seront les bienvenus!"

Avec tout ce qui avait été dit et toutes les idées qui avaient été énoncées depuis le début de cette réunion, Hal en avait beaucoup a gérer, et commençait juste a se rendre compte a quel point ce serait difficile. Mais il était content de déjà avoir une certaine expérience de leader avec le Corps. Ce n'était rien de nouveau pour lui, heureusement, mais c'était toujours très demandant. Il sourit a son ami de toujours, Barry, qui avait mit sur la table plusieurs points des plus importants. Mais tout le charabia judiciaire et légal était au-delà des compétences du Green Lantern. Son expression un peu pincée et son froncement de sourcil alors que son ami parlait le laissait bien savoir, en tout cas, mais il ne se laisserait pas abattre.

"Tu soulève de très bon points, Barry." Dit-il enfin, mettant voix a ses réflexions sur le sujet. "Nous allons avoir besoin de l'expertise de gens plus versé dans le domaine judiciaire et légal qu'aucun de nous ne le somme pour arriver a nos fins, par contre. Faudra voir a contacter des gens qui peuvent aider. Barry, as-tu des contacts qui pourraient aider sur ce point? Ou n'importe lequel d'entre vous?"

Quand Scott leur offrit sa contribution, cependant, les yeux de Hal s'agrandirent un peu de surprise. Une boite-Mère, ces fameux objects utilisés par les Néo-Dieux pour... presque tout en fait, et leur allié leur en offrait une sur un plateau d'argent? Ces objets étaient peut-être même plus puissants que les anneaux des Green Lanterns... Et Hal ne refuserait certainement pas un tel don. Ce serait de la folie!

"Scott..." Commença-t-il avec une certaine révérence, prenant l'objet avec un grand respect pour le tenir dans la paume de sa main où il paraissait bien innocent. "Je... Merci pour ce don, ce sera d'une grande utilité. Il en sera fait bon usage, je te l'assure."

Il pencha la tête, et l'attitude froide, distante, presque morte de son ami, qu'il avait noté depuis le début, lui semblait presque comme un hurlement il ne pouvait rester silencieux plus longtemps là-dessus.

"Il y a quelques chose de... très différent chez toi, Scott. Tu semble... préoccupé. Distant, même, et froid... Y a-t-il un problème avec lequel je pourrais aider?" Demande-t-il enfin doucement, tentant d'approcher calmement le problème qu'il a perçut.

Il souffle et croise les bras sur sa poitrine, Scott leur dirait quelque chose s'il le voulait, et il ne voulait pas pousser. Chaque chose en son temps... mais il fallait tout de même avancer un peu si on voulait aller quelques part.

"Alors bon, IL y a beaucoup de choses a considérer. Je ne sais pas...-"

Son anneau se met a flasher alors et Hal se coupe dans sa propre lancée, penchant la tête et levant la main, comme pour écouter quelques chose. Il cligne des yeux plusieurs fois, avant de lancer, l'urgence et le sérieux prédominant dans sa voix.

"Une situation critique vient d'être portée a mon attention."
Dit-il simplement en guise d'explication. "IL y a longtemps que j'ai modifié le système d'alerte de l'anneau pour m'informer d'abord et avant tout des crises et catastrophe qui frappent la terre. Des incendies majeur ravagent les grande plaines Canadiennes et menacent plusieurs villes, dont Saskatoon, la capitale de la province de Saskatchewan."

Il fait une pause et utilise son anneau pour faire apparaitre un hologramme qui diffuse des images d'une chaine de nouvelle nationales. Un brasier infernal apparait, des pompiers a l'ouvrage mais visiblement dépassé, des familles entassés dans des voitures rapidement remplies, des gens qui courent devant un mur de flammes qui se dirigent vers eux comme un monstre dévorant tout, des témoignages et commentaires comme quoi la situation est loin d'être sous contrôle... Après quelques minutes, Hal fait disparaitre l'hologramme et se tourne vers ses collègues, ses alliés, des gens qu'il peut appeler ses amis, et dit très sérieusement.

"Nous voulons montrer au monde que nous sommes là pour eux, et que nous ne les avons pas abandonnés. Voici donc une chance de le faire. Une chance de nous montrer au monde en dehors du territoire des USA et..." Un petit sourire en coin, qu'il ne peut pas vraiment cacher. "Juste sous le nez de Waller et les siens. Alors... "

Son regard se porte sur chaque présents individuellement pendant un moment et il rencontre leur regard, pour faire passer son point, pour leur faire savoir a quel point il compte sur leur appui et les considèrent comme une équipe de choc, puis il ajoute, levant le poing sur lequel brille l'anneau vert, l'arme puissante qui le caractérise. Il s'élève de peut-être un mètre dans les airs et dit, sa voix forte et autoritaire.

"Des gens sont en danger de mort. En avant, Justice League Internationale! Montrons-leur que nous sommes là, et que nous somme sérieux!"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 8930
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 3 Juin 2017 - 18:35
Après son don, Scot demeure silencieux et figé.
Les bras croisés, son regard vide derrière le casque de sa nouvelle armure fixé sur l'assemblée de Héros réunie devant lui, il se tourne à peine quand Oliver Queen, dit Green Arrow, arrive. Son absence récente a été remarquée par quelques-uns, dont le Néo-Dieu ; il semblerait que l'archer ait subi de terribles épreuves pour parvenir jusque-là. A priori, elles ne sont pas terminées.

Un petit signe de tête pour accueillir le Héros, puis Scot se tourne alternativement vers Arion et Flash, qui expriment leur désaccord sur la localisation de la base de cette nouvelle Justice League International.
L'Atlante considère qu'une approche plus agressive et proactive, au contact directement de la Présidente Waller, pour la défier et la provoquer ; Barry Allen envisage aussi une méthode proche de celle évoquée par le Magicien, mais tente aussi de trouver des solutions, en évoquant Fire et l'hypothèse du Brésil comme foyer de leur groupe - puis la quête pour retrouver et libérer le Martian Manhunter.

Récemment, J'Onn J'Onzz a fait l'objet d'un mandat d'arrêt fédéral et fut appréhendé par Atom et Deadshot, car il est présumé coupable de crimes abominables commis à Gotham City ; s'il fut sous l'influence néfaste de l'Epouvantail et de ses gaz, le Martien demeure celui qui a causé ces drames... et doit donc être jugé en ce sens.
Cependant, il est évident que la Présidente Waller utilise ces éléments pour assurer un contrôle du Héros, pour tenter de l'utiliser à ses propres fins ; ce qui est dangereux et inacceptable.

Le Néo-Dieu est sur le point de répondre, car Flash l'a intégré directement au projet d'évasion de J'Onn, mais son cousin Orion reprend la parole - et exprime directement sa lassitude devant ces discussions, et son souhait de quitter les lieux, pour être rappelé uniquement en cas d'attaque grave.

"Hem."

Il grogne, puis déplie ses bras... pour reprendre, lentement, la parole, d'un ton froid et sans émotion, une fois de plus.

"Vous déciderez de la localisation du quartier-général de cette Justice League International... mais je préconise un choix rapide et direct, pour permettre au groupe de se lancer et de fonctionner dans les meilleures dispositions. Toute attente et toute prolongation de ce délai d'attente ne pourront qu'être contre-productifs vu les objectifs de cette équipe."

Il se tourne ensuite vers Barry Allen, qui a pris temporairement la place du chef pour évoquer la stratégie pour libérer le Martien.

"Il est possible de localiser J'Onn J'Onzz pour le faire évader - mais une telle décision justifierait la position de la Présidente Amanda Waller quant à la dangerosité de ceux qu'elle appelle Rebelles. Même s'il est évident que la Présidente Amanda Waller entend utiliser J'Onn J'Onzz pour ses propres fins, ce dernier demeure recherché pour des actes terribles... qui justifient des sanctions judiciaires.
Si la Justice League International libère J'Onn J'Onzz, nous serons alors tels que décrits par la Présidente Amanda Waller ; je déconseille donc un tel choix, et préconise d'attendre que J'Onn J'Onzz soit forcé d'agir pour la Présidente Amanda Waller... afin que les méthodes illégales de cette dernière puissent être actés, et utilisés contre elle pour justifier cette libération."


Scot ne rentre pas dans le débat sur la légalité actuelle des décisions de la Commandante en Chef - les spécificités du Droit humain l'ennuient profondément.
Il est sur le point d'appuyer les propos d'Orion, quand Hal Jordan s'empare de la Boîte-Mère en exprimant son émotion devant ce don ; il est satisfait que quelqu'un note enfin l'importance de ce cadeau, mais n'apprécie guère que le Green Lantern tente de l'interroger sur son état personnel. Une telle question n'a pas lieu d'être ici, et il n'a surtout nulle envie d'y répondre.

"Ta sollicitude me touche, Hal Jordan, mais je ne suis guère disposé à évoquer ces éléments ici. Je t'informe cependant qu'il est possible que je te sollicite dans les prochains jours, concernant une affaire liée à Oa."

Le pilote s'enflamme cependant très vite, en évoquant une menace frappant le Canada et qui pourrait permettre à la Justice League International de se positionner positivement dans le ballet des Héros et des Vilains.
Le regard de Scot glisse sur chaque membre du groupe - avant qu'un soupir s'échappe de ses lèvres sous son casque, et qu'il se tourne vers Hal Jordan une fois de plus, pour reprendre de son ton détaché, froid et terriblement inhumain.

"Participer à ce sauvetage est audacieux mais intelligent... je ne pourrais, néanmoins, vous accompagner. Une crise plus grave exige mon expertise, et une analyse rapide de la menace et de vos forces me permet de conclure que vous parviendrez à la juguler ; si tel ne devait pas être le cas, je t'invite à solliciter la Boîte-Mère, qui saura communiquer avec moi pour vous permettre de bénéficier de mon aide."

Un bruit de fin du monde se fait soudain entendre, signe que la Boîte-Mère du Néo-Dieu a suivi son ordre silencieux...
... en ouvrant un Tunnel-Boum, le moyen de transport privilégié de son peuple.

"Utilisez cette méthode pour me joindre dès qu'il le faut. J'arriverais dans l'heure."

Un dernier signe de tête - et Scot disparaît, plongeant dans le vortex de téléportation sans permettre à ses alliés de le retenir.
Un tel discours et, surtout, une telle conduite, fuyant le danger et les vies menacées, ne lui correspondent guère ; quelque chose ne tourne définitivement pas rond chez lui, et c'est loin d'être une bonne nouvelle pour l'Univers...

(HJ/ Loin de moi l'idée d'abandonner la JLI, mais une telle posture correspond au Mister Miracle actuel. Appelez quand même si vous avez besoin pour cette crise. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[CW - Atlantis]La Ligue ne doit pas mourir![JLI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bon héros doit-il avoir une fin?
» Jane Austen doit mourir !
» Pourquoi on vit si on doit mourir ? [P]
» Mmmmmmmmmmmm sa doit être bon ^^
» Ligue de Cannes recherche entraineur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-