Choc spatial - METALLO vs MONGUL

Inscription : 10/12/2012
Messages : 469
MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 14:37
L’Espace.
Une source de rêves, d’espoirs, de fantasmes et d’imagination infinie – qui a inspiré les poètes, les savants et les fous de tout horizon. Considéré par certains comme l’Ultime Frontière, le dernier élément à conquérir pour s’emparer de l’Univers, l’Espace ne cesse d’attirer l’attention et les envies.
Mais l’Espace est également un royaume de dangers, de menaces, d’horreurs sans nom, de désespoir irrépressible et d’abomination absolue ; l’Espace fait peur, légitimement, car de véritables monstres y rôdent, pour s’emparer de ce qu’ils veulent, sans jamais penser aux conséquences.

A cet effet, la monstruosité connue sous le nom de Warworld fait office de légende terrifiante – de cauchemar vivant et constant.



Créée par les Warzoons pour être leur arme définitive, la planète-guerrière ne fut jamais utilisée par ces derniers, ceux-ci disparaissant mystérieusement sans raison. Les Largas, une race pacifique, découvrit Warworld en pause et les cadavres des Warzoons ; ils s’emparèrent de la clé de Warworld pour empêcher quiconque de s’en emparer, et ainsi protéger l’Univers.
Attiré par l’opportunité, le despote cosmique Mongul se joua de Superman et du Martian Manhunter pour récupérer la clé, confiée par les Largas aux Martiens par la suite. L’abominable tyran en fit alors la base de son pouvoir, et étendit son empire aux confins de l’Univers, menant de nombreux combats contre les défenseurs du Bien par la suite.

Depuis, Mongul fut considéré mort, son fils et sa fille luttèrent pour le pouvoir, Warworld fut détruite… et beaucoup d’autres événements.
Mais les choses rentrent toujours à la normale, quoi qu’il arrive.
Mongul est vivant, à nouveau. Il règne sur un Warworld bien actif, mené par des serviteurs du monstre qui dérive dans l’Espace pour conquérir et détruire. Et l’abomination humanoïde règne au milieu de Warworld, fier et ravi de ses conquêtes – et de celles à venir.



Et si ses serviteurs l’informent de l’arrivée d’un vaisseau qui semble ennemi, et proche des designs de Brainiac, Mongul ne forme aucune appréhension dans la perspective d’un affrontement. Mieux, il sourit même.
Enfin de l’action, pense-t-il. Enfin un nouveau défi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 20:15

ONE ROBOT ARMY
Warworld

<Garder le sens du temps alors que l'on vogue dans l'espace est un phénomène plutôt difficile, particulièrement quand l'on n'est déjà pas très sain d'esprit.

Metallo se rappella brièvement de ce qu'il avait enregistré depuis une semaine. Brainiac avait échoué :
en dépit de tout l'arsenal immense qu'il avait amassé, des alliés puissants à ses côtés et des dizaines d'armées robotiques, paranormales ou simiennes, la Terre avait réussie à tenir le coup. La fameuse machine la plus puissante de l'univers avait été vaincu par la puissance combiné des nombreux habitants de la Terre.


Brainiac était t-il mort ? Ou alors continuait t-il de sillonner l'univers, n'ayant bien perdu qu'un seul corps ? Qui sait ? Les projets conquérants de l'intelligence artificielle n'étaient plus, et le cyborg qui avait collaboré avec lui ne pouvait donc que conduire de manière peu habile entre les planètes. Attaquer la Terre serait dangereux même pour lui à ce niveau... ou plutôt, il ne voulait pas infliger la punition divine aux humains maintenant.

Brainiac lui avait promis le Warworld, une lune de métal remplie de guerriers comme lui, libre de sillonner dans l'univers en détruisant toute civilisation sur son chemin. Il comptait bien la récupérer, mort de l'intelligence artificielle ou non. De un, il y'avait un puissant alien dessus, suspectible de lui offrir un bon combat même dans son corps actuel, un fait que le cyborg toujours ivre de destruction appréciait immensément.

De deux, une armée pour conquérir la Terre, c'était toujours sympa. Pendant que les héros affronteront les forces en haut, ses cyborgs encore cachés iront tuer tout le monde en douce.

De trois... si tu peux faire un truc simple mais chiant (détruire la terre) ou un truc pas pratique et excessivement remarquable (l'anéantir avec une Lune métallique remplie d'armées de mondes déchus),
pourquoi pas faire les deux ?


La Lune était finalement en vue : l'un des objets les plus craints de l'univers, et elle allait bientot lui appartenir.

Le vaisseau de Brainiac fendit les cieux sombres du Warlord, arrivant rapidement au dessus d'une immense cité mécanique. Il serait très facile de la détruire pour annoncer son arrivée, mais un bon roi ne dirigeait pas des cendres, peut être qu'il la rasera plus tard ? Une place sans arène géante dans le "WARLORD" ne demande que la destruction.

Le vaisseau resta seulement dans les airs, entouré par plusieurs dispositifs rouges de défense. Ne daignant même pas les étudier, Corben se contenta d'activer la trappe de sortie, prenant brièvement le temps d'observer encore le Warworld avant de bondir dans les airs, mettant le vaisseau en auto-pilote pour s'éloigner.

<Mettant le cap vers le coeur de la cité, le seigneur de métal se permit d'activer un jetpack pour ne pas atterrir et anéantir la cité par accident, arrivant pile devant quelques soldats d'une race qu'il ne connaissait pas. Les races aliens se ressemblent toutes. Son immense apparence démoniaque, quand à elle, le différenciait nettement du reste de la populace, avec sa tête de squelette, ses piques sur le dos,
ses immenses bras, ses griffes... Brainiac avait une bonne esthétique.


Bonjour, bande de vermisseaux ! Je m'appelle Metallo, mais pas besoin de retenir mon nom : vous allez m'appelez "Maître" très rapidement.

Il croisa les bras, insouçiant devant la populace.

Il serait sage d'attendre l'arrivée du cloporte en chef, mais si vous voulez mettre fin à mon pustch, faites donc ! J'aurais bien besoin de quelques têtes d'idiots sur mes piques dorsaux !




Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 469
MessagePosté le: Dim 21 Mai 2017 - 17:03
Warworld ne réagit pas à l'arrivée de Metallo.
Si beaucoup pouvaient envisager que la planète guerrière s'acharne dans une offensive contre le nouveau venu, contre son conquérant auto-proclamé, la réalité leur ferait perdre leurs paris ; nulle attaque, nulle défense même contre Metallo et le vaisseau prêté par Brainiac, peu avant que ce dernier en tente l'enlèvement de Metropolis - et soit vaincu par Amanda Waller.

Débouchant au coeur de la cité principale de Warworld, John Corben s'échappe de son appareil avec un jetpack et vient atterrir au milieu de guerriers, prêts à tirer mais pour le moment immobiles.
Ce n'est pas normal.
Même si Warworld est connue pour être remplie de mercenaires, recrutés par le maître des lieux pour assurer ses basses oeuvres, fidélisés par les réussites, le pouvoir, l'argent mais surtout la peur qu'il fait naître chez tous ceux qui le connaissent - même, donc, si l'on s'imagine que ces mercenaires ne sont pas aussi acharnés à défendre ce monde que s'ils étaient des soldats loyaux et fidèles à une patrie... non, ce n'est définitivement pas normal qu'ils demeurent aussi immobiles, figés dans une posture passive-agressive.

Ce n'est, comme Metallo peut le penser, qu'une façade.
Une diversion.

Car, très vite, l'un des nombreux et très puissants canons de Warworld s'allume - et anéantit, littéralement, le vaisseau prêté par Brainiac !
John Corben n'a cependant pas le temps de s'y intéresser... car il est brutalement propulsé au sol, par une masse indicible, dotée d'une puissance extraordinaire, qui bloque au moins une seconde ses systèmes sous l'impact.
En relevant les yeux, Metallo sent un poids terrible sur son torse... celui d'une botte immense, qui force pour endommager ses circuits mais surtout lui faire sentir sa faiblesse.


"Héhé."

Corben pose alors son attention sur une immensité, une horreur brutale et agressive...
... Mongul, tyran et maître de Warworld.

"Bienvenue chez moi. Bienvenue en enfer."

Et son poing s'abat alors violemment sur le visage de John.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Mai 2017 - 13:50

ONE ROBOT ARMY
Warworld

Les aliens du Warlord sont des monstres galactiques de son envergure, des criminels et des tarés bien trop fous pour leurs propres mondes, qui ont été recrutés dans le Warlord pour se battre pour l'éternité sous le regard fou de Mongul.

Un bon équipage pour sillonner l'Univers en pilonnant des planètes, aucun n'approchait la force de Superman ou des héros de la Terre du calibre de Wonder Woman, mais ils seraient utiles comme distractions. Et puis, c'est toujours bien d'avoir quelques servants à martyriser.

Metallo, pourtant, était déçu : aucun des individus du Warlord n'osait l'affronter. Il comprenait toute la futilité de vouloir affronter une montagne alors que l'on n'est qu'une petite pierre, mais affronter un peu de menu fretin lui permettrait de se défouler un peu avant le gros combat. Il n'avait pas besoin de s'échauffer, vu que ses circuits étaient toujours prêts au combat, mais il s'agissait d'un réflexe humain.

En parlant du plat de résistance, il s'amène avec force, détruisant son vaisseau via un canon tout en écrasant Corben au sol avec son pied. Ce dernier est surpris dans le bon sens du terme, et ne lâche même pas un grognement alors qu'il essaye d'endommager ses circuits. Brainiac à oublié d'activer les récepteurs de douleurs sur ce corps là, herm.

Mongul, intimidant, lui annonce son arrivée en enfer et lève un poing capable de briser des planètes pour essayer de lui marteler le visage. Précautionneux de ne quand même pas trop laisser de chances à son ennemi, le puissant cyborg lève la main et saisit celle du cyborg. Il y'a une certaine différence de taille entre les deux mains, mais celle de Metallo est suffisamment puissante pour repousser le poing fermé du jaune.

L'enfer, je l'envahirais plus tard. Ce que je veux, c'est ta petite planète, mon gros !

La Kryptonite sur son torse s'active, alors que Metallo utilise les propriétés anti-gravité du Nth Metal pour destabiliser son ennemi. Un puissant rayon vert part hors de son torse, touchant le leader du Warworld avec assez de force pour le propulser dans les airs, détruisant plusieurs immeubles tout prêt et tuant sur le coup les soldats présents.

Il construira une arène à la place, bah.

Allumant une nouvelle fois son Jetpack, le tyran de métal saute vers son rival, lève les deux mains au dessus de sa tête et les abat envers l'estomac de Mongul, avec l'intention de propulser le tyran à travers plusieurs vaisseaux ennemis pour le lancer dans une grande arène, qu'il entreprend de rejoindre prestement, un grand sourire affiché sur son faciès de métal.

Tu sais, je fais vraiment des efforts pour pas l'anéantir, tu sais ?



résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 469
MessagePosté le: Ven 26 Mai 2017 - 14:54
Ayant bloqué Metallo au sol et tenté de le frapper, Mongul ne s’attendait pas à ce que son adversaire réagisse ainsi et parvienne à le déstabiliser pour le repousser puis le frapper.
Il ne s’y attendait pas, non ; mais il apprécie le défi.


« Ah ! »

Projeté au loin par un rayon de Kryptonite, Mongul n’est pas blesse par la matière – mais est légitimement repoussé par la puissance de l’attaque. Roulant dans des décombres d’immeubles qui explosent à son contact, le tyran est sur le point de se reprendre… quand son adversaire enchaîne directement, pour le projeter une nouvelle fois plus loin, cette fois-ci dans l’une des nombreuses arènes de Warworld.

« Ah ! »

John Corben le rejoint alors, livrant quelques piques de sa composition et plutôt habituelles pour lui.
En arrivant dans l’arène, il ne s’attend cependant pas à la réaction de son nouvel ennemi juré.


« MERCI ! »

Mongul, debout, ouvre les bras – et arbore une expression amicale et douce.

« MERCI, nouveau venu ! MILLE MERCIS ! »

Un petit rire clair s’échappe de sa gorge, alors que les travées de l’arène se remplissent de nombreux guerriers ou habitants du Warworld, qui viennent apparemment assister au spectacle – ou à un événement fondateur pour la suite de leurs existences sur ce monde de désespoir.

« MERCI… »

Mongul sourit toujours et s’avance, les bras ouverts en signe universel d’amitié et de sympathie.

« … de tromper mon ennui. »

Le monstre rabat ses bras l’un contre l’autre – débloquant une immense gerbe d’énergie, qui file directement et très rapidement vers Metallo.
Ce dernier, violemment impacté, est brutalement propulsé contre un mur de l’arène… mais l’attaque ne s’arrête pas. Mongul maintient son énergie, expulsée de son propre corps, qui en vient à agresser directement le corps métallique de John Corben. Si ce dernier bénéficie d’un alliage extraordinaire, confié par Brainiac, il se rend compte que ce corps… s’affaiblit.
C’est succinct, relativement faible pour l’instant, mais il sent que l’attaque de Mongul a un impact véritable et terrible sur lui ; à terme, il pourrait même être réellement blessé – mais cela n’aura pas lieu. Pas tout de suite.

L’attaque s’achève, mais uniquement sur son volet énergétique.
Son corps fumant après la fin des projections d’énergie, Metallo ne peut voir Mongul qui file directement vers lui – et écrase brutalement son poing sur le visage de sa victime.


« Ah ! »

Arborant un sourire conquérant et sadique, Mongul s’empare du corps de Metallo, le tourne à l’horizontal – et abat violemment ledit corps sur son genou dressé.
Il le laisse alors tomber et se tourne vers l’arène, les bras levés, pour recueillir les vivas de la foule ; il ne tourne pas entièrement le dos à l’ennemi, mais profite de la gloire ainsi provoquée… et du combat.
Qu’il est bon de se battre ; qu’il est bon de s’occuper.


(HJ/ J’ai été très entreprenant, n’hésite pas si c’est trop. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Choc spatial - METALLO vs MONGUL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [NEW] Pare-choc/Bumper TBone/T-Bone Racing pour 1/16 E-Revo
» Wolf's Rain serie anime CHOC !
» Le choc des titans le remake
» "le choc des gladiateurs" ?
» Anniversaire Tout Choc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-