[CW] Working with the Devil [Reverse-Flash]


Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Ven 26 Mai - 15:56
Le monde a changé.
Depuis que les Héros ont échoué à Metropolis et que la Vice-présidente Amada Waller est devenue, via la règle de succession, Présidente des Etats-Unis d’Amérique, les surhumains et justiciers subissent et mènent des débats violents et acharnés ; si certains rejettent par principe l’autorité et les mesures de la femme forte derrière le Suicide Squad, d’autres décident de s’inscrire parmi les Recrues afin d’éviter des dérives – et pour continuer à aider le plus gros nombre, en s’organisant mieux, tout simplement.

Ray Palmer, dit Atom, fait partie de cette deuxième catégorie.
Et c’est chaque jour plus dur de conserver cette position et de se regarder dans une glace.

Si, dès le départ, il a nourri des doutes légitimes sur Waller mais a considéré que son énoncé des problèmes était le bon, de récentes mesures ont créé le trouble chez lui.
Dès le début, l’attaque du Suicide Squad contre le Batman et ses proches l’a choqué – mais aussi le fait de devoir emprisonner J’Onn J’Onzz, le Martian Manhunter, son ami. Si celui-ci a bien commis des crimes qui justifient une mesure de sanction, il avait eu mission de s’occuper de lui seul… et a finalement découvert qu’il avait été suivi par Deadshot, qui a agi de sa propre initiative et maltraité son allié.

Depuis, le scientifique doute et se demande s’il est dans le bon camp… et son trouble ne cesse de grandir depuis qu’on lui a confié une nouvelle mission.
Aller chercher le diable dans sa tanière et l’en sortir pour collaborer avec lui.

Peu avant les événements de Metropolis, Ray a mené trois affrontements terribles avec Eobard Thawne, le Reverse-Flash. Ce dernier a d’abord tenté de s’emparer d’éléments de la Time Pool – ce qu’il a réussi à faire, non sans humilier Palmer mais surtout tué une innocente devant lui.
Ivre de rage, le Héros a voulu se venger, mais sa tentative a été détruite dans l’œuf par Thawne, revenu d’un Futur où leur combat a mal tourné ; Eobard a lancé une menace contre Atom, mais ce dernier a bénéficié d’une aide inattendue – celle d’un Ray Palmer venu de ce Futur stoppé, nouvelle anomalie temporelle qui fut bien utile lors du dernier combat entre Atom et le Reverse-Flash.
Ce dernier a tenté de piéger entièrement Ivy Town, mais les deux Atoms ont fait venir le Black Flash… puis fait fuir, définitivement, l’adversaire, qui s’est fait une joie d’annoncer une prophétie mortelle, où Barry Allen allait perdre l’esprit et tuer une partie de l’Humanité suite à une tragédie personnelle.

Il en était resté là – l’Atom-anomalie temporelle parti dans les Futurs pour vérifier la réalité de cette prophétie, l’Atom-présent continuant sa vie et menant ses terribles batailles par la suite.
Hélas, aujourd’hui, celui-ci doit forcer sa nature… et contacter directement celui pour qui il nourrit une haine désormais aussi farouche que celle éprouvée pour Slade Wilson, qui tua précédemment son protégé Ryan Choi, heureusement ressuscité aujourd’hui.

Quelques heures plus tôt, Mercy Graves, gestionnaire de la Legion of Doom, l’équipe de Lex Luthor faisant désormais office d’équipe numéro un dans le pays, l’a contacté.
Ancien membre et fondateur de la Justice League, Ray a été intégré de force à la Legion of Doom en rejoignant le camp des Recrues, et du coup doit remplir pour eux quelques missions. S’il a initialement souhaité refuser, les éléments évoqués par Mercy Graves ont finalement réussi à le convaincre.

Clifford DeVoe, The Thinker, est un Vilain qu’il a eu l’habitude de combattre. Ce dernier faisait récemment partie du Suicide Squad, mais a échappé à la surveillance de la Task Force X – et aurait transformé une petite ville du cœur des Etats-Unis d’Amérique en véritable enfer cyberpunk.
En effet, The Thinker a pris sous sa coupe une petite cité, bloquant mentalement tous les esprits locaux, utilisant leurs énergies mentales pour constituer une réalité artificielle et ainsi étendre son influence sur le Dark-Net. The Thinker est en train d’avancer pour prendre, discrètement, le contrôle du Web, et les autorités ne peuvent l’accepter.
Afin de stopper cette horreur, et de limiter l’impact, le Gouvernement a mandaté la Legion of Doom pour intervenir ; et la Legion mandate Atom, ennemi habituel du Vilain, pour gérer cela.

Cependant, une condition a été émise.
Une condition qui a failli le forcer à refuser, car la perspective de la remplir le dégoûte.
Il doit collaborer avec Eobard Thawne.

Après son rejet initial, Ray a néanmoins bénéficié des explications de Mercy Graves : si Thawne est un danger, il demeure un cerveau brillant et extraordinaire. Et face à The Thinker, qui a plongé des milliers de gens dans un coma nécessaire à alimenter ses machines et son univers artificiel, il faudra être petit… et rapide pour l’arrêter.
Or, Eobard est rapide – et intelligent. Comme Atom est petit – et intelligent.
Leur alliance tombe sous le sens… et l’horreur.

Néanmoins, après avoir longuement hésité, Ray a fini par accepter… la mort dans l’âme, mais conscient que des innocents sont en danger.
Il s’est donc téléporté jusqu’à Central City, à proximité des ruines d’anciens Laboratoires S.T.A.R., qui ont été données en pâture au Reverse-Flash. Palmer, qui manipulait jusque-là sa masse pour être plus petit et voler, se concentre, active ses pouvoirs…

… et reprend finalement une taille normale. Il prend une grande inspiration et, planté devant l’entrée principale, se lance dans une annonce.

« Thawne. Je suis là. »

Atom sait que Mercy Graves a également sollicité le Reverse-Flash, en lui transmettant tous les éléments pour demander son aide ; si Thawne fait partie du Suicide Squad, et pas de la Legion of Doom, il est évident que les deux équipes collaborent… car sont cousines dans l’intervention pour Amanda Waller.

Ray soupire et attend.
Il collabore avec le diable pour en affronter un autre ; ça ne finira pas bien, se dit-il. Ça ne finira vraiment pas bien…


(HJ/ Dis-moi si le thème de la mission te convient ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Ven 26 Mai - 17:50
Eobard Thawne à toujours été un rat de Laboratoire, avant qu'il ai eu ses pouvoirs il passait le plus clair de son temps dans les laboratoires à expérimenté un tas de choses par la chimie, la physique, la biologie parfois, son esprit c'est forgé dans la science, la logique, les calculs et pour lui tout ceci n'était qu'un jeu d'enfant, non pas qu'il a déjà rencontré des obstacles mais il savait toujours les contourner ou les résoudre, alors qu'aujourd'hui son problème reste le même, la speedforce et les paradoxes temporels, cela fait des mois maintenant et c'est excessivement frustrant.

Il y'a maintenant quelque temps lorsqu'il fut battu à Ivy Town par Ray Palmer, il fit une révélation à celui-ci, en effet dans un futur proche Barry Allen deviendra le Future Flash un être maléfique assoiffé de sang avec un sens tordue de la justice, lui le sait mais Ray ne la surement pas cru alors pourquoi s'en être donné la peine ? Palmer est intelligent et il aura au moins considéré la question, cela pourtant ne répond pas à la plus importante, est ce que Thawne est retourné dans le passé pour empêcher Future Flash ? ou simplement pour sa jalousie maladive avec ce dernier ? la réponse il ne veut peut-être pas l'avouer, soit.

Toujours dans les laboratoires abandonné de Star Labs , il travaille fait virevolté des particules dans un champs de gravité en regarde les effets, il peut observer les tachyons s'entrechoquer parfois provoquer de petites étincelles il espère y créer une brèche c'est son objectif il ne le lâchera pas, alors que la machine émet un bruit des plus assourdissant rien ne se produit et la machine s'éteint comme toutes les autres fois , la déception se lit encore sur son visage Thawne ne prend même pas la peine d'en faire un rapport détaillé il y'en a tellement qu'il ne sait plus quoi en penser ni même quoi faire, il n'attend plus vraiment de bonnes nouvelles cela fait trop longtemps qu'il est resté coincé dans le passé un jour ou l'autre le Black Flash viendra rectifier l'anomalie qu'est devenu le Reverse-Flash, alors il se rabat sur sa combinaison qu'il rafistole qu'il améliore, son casque à besoin d'ajustement de calibrage, cela l'aide à passer à autre chose.

"installation terminé...boucliers opérationnels à 100%...intégrité de l'armure à 100%...démarrage système..."

La voix synthétique se fait de suite interrompre...

"Thawne. je suis là."

...la voix de l'Atom atone avec une teinte de dégout, ne l'ayant pas encore attaqué cela ne peut signifié qu'une chose... il veut quelque chose.
Sans être plus surpris et ayant reconnu sa voix, Eobard ne prend pas la peine de se lever de son tabouret et tourne encore le dos à l'autre scientifique.

"c'est quoi la prochaine étape Ray ? tu vas m'inviter à diner peut être ? si tu fais une obsession sur ma petite personne j'en suis flatté et à la fois inquiet..."

Arborant toujours un ton cynique et sarcastique, il prend un tournevis posé sur la table et continue ses réglages comme si de rien n'était, il n'est pas plus intéressé par sa visite que par régler sa combinaison tout cela bien sur n'est fait que pour agacer l'homme à la taille changeable, il n'est même pas inquiet de sa présence c'est un adversaire respectable voir redoutable, mais l'ambiance semble indiquer une volonté de discussions, que peut il bien chercher ? cela Eobard n'allait pas tarder à le savoir...

"Qu'est ce que tu veux Palmer ne vois tu donc pas que je suis occupé ?"

Si Palmer savait pourquoi il était la, Thawne non, en effet ces derniers jours il ne regardait pas tellement les messages qu'on lui envoyait, alors si Atom devait aller chercher son ennemi c'est que la situation le réclamait, mais comme à son habitude il s'occupe toujours de lui en premier.

(HJ/ le contexte me convient parfaitement Wink/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Lun 29 Mai - 14:03
N’ayant aucune réponse à son appel, Atom sent que le Reverse-Flash exige un effort de sa part – un de plus.
Ravalant encore sa fierté, il s’avance donc, quitte le perron des Laboratoires S.T.A.R. abandonnés, et pénètre à l’intérieur du bâtiment désormais laissé à la disposition du génie criminel. Il évolue prudemment, discrètement, jusqu’à parvenir directement à la zone de recherches principale de son adversaire… qui l’attend, mais ne prend même pas la peine de se retourner pour s’adresser à lui.


« Hem. »

Ray grogne, soupire et tente de calmer la fureur qui explose dans ses tripes.
Il jugule cependant sa respiration, se concentre et parvient à retrouver un semblant de calme ; moins de deux minutes vient de passer, et il reprend lentement, d’une voix néanmoins encore plus appuyée qu’avant, pour signifier sa lassitude et la colère qui l’habite.


« En effet, tu es occupé… sûrement trop pour lire tes messages et tes ordres. Je pensais qu’un génie comme toi serais capable de gérer plusieurs activités en même temps, et de se tenir à jour – d’autant plus que ta vitesse te donne un avantage fondamental.
Apparemment, je me suis trompé… tu es finalement bien plus proche de la norme que je ne le pensais. »


Une petite pique, légitime vu la situation mais surtout l’antériorité de leur affrontement. Pendant longtemps, Palmer n’a pas tenu compte du Reverse-Flash, ce dernier étant la chasse gardée et uniquement intéressé par Flash – mais les choses ont changé depuis peu.
Depuis que Thawne ait tenté et réussi de s’emparer de relevés de la Time Pool, une terrible opposition s’est instaurée entre eux, chacun allant jusqu’à des extrémités pour affaiblir l’autre ; une sorte de paix relative semble s’être imposée depuis peu, depuis que le scientifique et son double-anomalie temporelle aient pu repousser le Vilain du Futur.
Cela ne tiendra pas, il le sait déjà ; la seule question est de savoir quand l’agression reprendra.


« Tu as rejoint le camp de la Présidente Waller… et tu as rejoint le Suicide Squad, comme je l’ai vu. »

Une référence à l’affrontement entre le Suicide Squad, la Batfamily et la Justice League, survenu il y a quelques jours quand Amanda Waller a voulu s’emparer du Batman, de ses troupes et de sa technologie ; Atom, même s’il est une Recrue, est allé défendre son allié – et a croisé sur place Thawne, qui ne s’est pas privé de quelques provocations à son encontre.

« Tu dois donc répondre aux ordres et indications du Gouvernement… comme moi. »

Etant l’une des premières Recrues du mandat d’Amanda Waller, Ray sait qu’il passe pour un traître auprès de nombreux camarades ; jusque-là, il parvient à assumer ce choix, même si chaque journée est plus difficile que la précédente.
S’il demeure persuadé que le problème évoqué par Waller, à savoir la désorganisation des Héros dans la défense de ce monde, est réel, et s’il pense en effet qu’une concentration des forces et qu’une discipline intense pourraient permettre d’améliorer les choses, il ne cesse de nourrir des doutes réels sur la suite…
Déjà, l’attaque de la Batcave ; puis l’arrestation de J’Onn et ses circonstances terribles ; et maintenant cette obligation de collaborer avec Thawne… ça fait beaucoup. Trop, peut-être ; mais il n’en est pas encore là.


« The Thinker, Clifford DeVoe, est un Vilain que j’ai souvent croisé à Ivy Town. Il a fait partie du Suicide Squad de Waller à Metropolis – mais semble avoir décidé de reprendre ses mauvaises habitudes.
Il s’est emparé de la ville de Derry, une petite ville anonyme, et a agi directement sur ses habitants. Il a étendu un contrôle télépathique, et pompe leur énergie pour activer un dispositif spécifique de réalité virtuelle. The Thinker entend créer un univers cyberpunk à l’intérieur du Dark-Net, afin d’envahir tout Internet et ainsi s’emparer des ressources et richesses de ceux qui le hantent.
Le Gouvernement Waller exige que nous mettions fin à ces agissements – toi et moi. Toi, parce que tu es assez rapide pour te faufiler dans Derry sans te faire repérer, et parce que ton intelligence te permettrait de défier The Thinker ; moi, parce que je serais plus discret encore, et que je pourrais utiliser ton intelligence pour faire cesser cet enfer. »


Atom soupire puis grimace.
Il croise les bras, et reprend d’une voix dure et autoritaire.


« Mettons les choses au clair : tu sais très bien quels sentiments je nourris à ton égard, et tu sais très bien que je préférerais me tirer une balle dans le pied plutôt que de collaborer avec toi – enfin, je préférerais plutôt te tirer une balle dans le pied.
Maintenant, des gens sont en danger, et nos capacités cumulées pourraient permettre de trouver une solution… »


Il soupire, encore.
Dieu que c’est dur. Dieu que c’est désagréable. Dieu que c’est indispensable… pour sauver des vies.
Pas un mort de plus, s’est-il juré quand Thawne a assassiné une jeune femme devant lui. Pas une vie perdue de plus, donc. Même s’il doit ravaler sa fierté… pas une de plus, définitivement.


« Mercy Graves t’a adressé tous ces éléments. Le Gouvernement Waller attend ton accord – et je t’attends, aussi… »

… la mort dans l’âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Lun 29 Mai - 18:08
Toujours assis il regarde son casque, son adversaire explose de rage mais ne l'exprime pas, Ray à tellement envie de mettre Eobard derrière les barreaux, si il est ici c'est qu'il a besoin du génie du Speedster négatif ou de sa vitesse, ça reste encore à voir, toujours en lui tournant le dos Palmer commence les provocations, cela doit quelque part le soulager de se moquer du Reverse-Flash, celui ci d'ailleurs en sourit.

"Ce n'est pas tant ma vitesse que mes priorités Palmer, tu sembles oublier que j'ai mon monde à restaurer, même un bolide ne peut pas être partout à la fois, encore moins toi."

Il se lève enfin de son siège et fait face à l'homme qui à failli provoquer sa mort, c'était un beau coup de la part de Ray de faire appel au Black Flash la mort-qui-court pour se débarrasser d'Eobard, dangereux cela dit son double aurait pu se faire éliminer par cette horreur temporelle ce ne fut pas le cas, d'ailleurs ou est il passé le Ray du futur ? cela il n'en avait aucune idée, à vrai dire seul la présence de L'Atom du présent piquait sa curiosité, la réponse il n'allait pas tarder à l'avoir.

"C'est exact, cette femme s'avère être un atout d'importance"

Raymond sait très bien que Thawne collabore désormais avec le gouvernement, chose qui ne lui déplaît pas, à vrai dire Waller à tenu parole, il dispose d'un endroit des plus confortable un laboratoire qui répond à tout ses besoins que demander de plus ? il serait vraiment dommage que la présidente vienne à perdre sa place, la présence de l'ancienne directrice d'ARGUS au gouvernement facilite grandement les choses pour le speedster.
Palmer explique alors à Eobard la situation, un certain Clifford Devoe aka: The Thinker se serait emparé d'une petite ville qu'il aurait transformé à sa guise, la légion à besoin des talents du Reverse-Flash mais également ceux de Atom, plus tôt il lui avait demandé de regarder ses messages, alors en une milli secondes il regarda ses emails pour constater l'ordre de mission d'une certaine Mercy Graves, l'histoire est la même les ordres sont claires.

Il se retourne brusquement terminant ses mouvement super rapides face à Atom.

"HA HA ! ils veulent que l'on travaille ensemble ?! HA HA HA ! tu dois vraiment t'en mordre les doigts pas vrai ?!"

Plié en deux, il en pleure de rire, l'ironie ne pouvait pas être plus parfaite, une situation des plus absurdes et il n'en perd pas une miette.
Le scientifique est direct avec lui il exprime tout son dégout, il ne resterait qu'une chose pour que le moment soit parfait, il s'arrête de rire et revient vers son interlocuteur .

"Me tirer une balle dans le pied ? mais pour ça Ray il faudrait déjà que tu puisse me toucher ! Cela dit tu as raison on as besoin de nous de la fine équipe !"

il lui fait une petite tape sur l'épaule gauche pour l'agacer encore plus.

"Bien sur que je suis partant ! je ne manquerais ça pour rien au monde... mais pour sceller un accord la coutume veut que l'on se sert la main non ? "

Il pousse le bouchon vraiment loin mais il exalte de joie.

"Serre moi la main et j'accepterez n'importe quel de tes conditions !"

Un sourire carnassier se dessine sur son visage, ça doit ressembler à ça de travailler avec le diable à un moment ou à un autre on y perd sa fierté et en dernier son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Lun 29 Mai - 21:10
Ray Palmer ne réplique pas quand le Reverse-Flash évoque le monde qu'il doit restaurer ; il sait très bien de quoi il parle, mais il ne lui fera pas le plaisir de s'immiscer dans ce débat-là.
La haine qu'il nourrit envers son interlocuteur est suffisamment intense pour anéantir des montagnes - et même s'il brûle d'envie d'interroger le Vilain du Futur sur la vision qu'il a fait apparaître devant lui, même si son esprit curieux aurait besoin d'en apprendre plus sur l'avenir, il ne dit rien ; il ne demande rien.
Non, il ne lui fera pas ce plaisir.

S'il ne peut suivre la super-vitesse de Thawne, le scientifique se rend compte que son interlocuteur vérifie ses messages, déjà par le fait que son oeil détecte des mouvements extrêmement rapides, ensuite parce que son esprit analytique relève que des détails ont changé à proximité des ordinateurs et claviers du maître des lieux ; il n'est pas le Batman, mais il n'est pas maladroit non plus.

Atom ne peut réprimer une grimace en voyant qu'Eobard explose de rire en découvrant la demande formulée par Mercy Graves, sur ordre d'Amanda Waller.
Les bras toujours croisés, il demeure stoïque, même quand le Reverse-Flash vient taper son épaule - puis lance de nouvelles provocations, notamment en exigeant une poignée de main certes commune dans le cadre d'accord de ce genre, mais proprement inacceptable vu l'historique entre eux.


"Ha."

Il grogne - puis hausse les épaules.

"Se serrer la main, hein ?"

Ray plonge un regard intense et dur dans les yeux d'Eobard Thawne, qui semble véritablement emporté par cet éclat de rire insupportable et provoquant.

"S'il le faut pour sauver des innocents... soit."

Palmer lève sa main, touche celle du Reverse-Flash - et la serre.
Mais si son visage n'exprimait jusque-là aucune émotion, cela change... car il sourit.
Et Eobard Thawne sent alors un étrange picotement dans sa paume.


"Bienvenue dans la Legion of Doom, Thawne."

Atom retire sa main - et son interlocuteur découvre alors qu'il vient de lui implanter une petite sphère métallique, très agressive, qui s'est directement intégrée à sa paume, malgré la protection du costume. Le micro-Héros ne peut cacher une légitime satisfaction, alors qu'il reprend lentement la parole d'une voix enjouée.

"La Présidente Waller te fait confiance - mais pas Mercy Graves, ni moi. Il ne s'agit pas d'une bombe, comme le Suicide Squad, mais d'un petit dispositif de surveillance et de pistage. Je connais ton accord avec Waller... je sais très bien qu'elle n'hésitera pas à le supprimer si jamais tu désobéis aux ordres.
Je sais aussi que ton organisme rejettera ce dispositif dans quelques heures... mais ça veut dire que, pendant cette poignée d'heures, tu es sous surveillance, Thawne. Sous ma surveillance. Tu es à moi - et tu agiras enfin pour les autres."


A l'extérieur, un bruit de tonnerre se fait entendre. D'un signe, Ray ordonne à Eobard de le suivre, et tous deux débarquent dehors pour découvrir...
... le Javelin, l'ancien appareil de la Justice League, récupéré par la Legion of Doom. Une nouvelle marque d'infamie difficile à accepter pour Palmer, qui prend cependant sur lui - pour l'instant.

"Allons-y. Allons sauver des vies."

**
*
**

Plusieurs heures et dizaines de kilomètres plus tard.
Derry, Maine.



Petite ville anonyme, touchée par la crise économique, rongée par des réflexes moraux et des principes d'un autre temps, hantée par le spectre d'une Amérique rêvée et désormais disparue, Derry tente d'aller de l'avant - mais s'enfonce dans un surplace constant, dans une stagnation qui l'amènera bientôt à sa perte.

Le Javelin est posé à quelques centaines de mètres du premier panneau de Derry.
Ses occupants sortent discrètement et s'avancent vers les premiers pâtés de maison, attentifs au moindre signe, au plus petit indice.
Ils pénètrent dans un autre monde - dans le monde de The Thinker. Tout peut arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 30 Mai - 10:41
Le néga-Flash jubile, il peut contempler le visage crispé de Palmer déjà rongé par le remord et la honte, cela ne peut que le contenter quand celui ci empoigne sa main.
Mais n'ayant pas suffisamment réfléchi, Atom lui implante un traqueur dans sa main un dispositif qui ne disparaitra qu'au bout de quelques heures, le sourire insupportable d'Eobard s'efface instantanément pour faire place à un visage légèrement décontenancé, il regarde immédiatement pour constater qu'une petite sphère des plus discrète s'est incrusté dans sa paume, si Ray n'est pas ultra rapide il à au moins le mérite de se jouer de ses adversaires.

Thawne esquisse désormais un sourire forcé relevant un sourcil pour marquer son désappointement.

"très bien si il ne faut que cela pour te rassurer, alors soit."

Il enfile sa combinaison de combat en peu de temps, une fois fini un bruit étrange venant de l'extérieur l'interpelle, jusqu'a ce que Palmer lui demande le suivre à l'extérieur, il constate alors que son rival a réquisitionné le vaisseau de la justice League afin de pouvoir voyager jusqu'a Derry.
Ne comprenant pas tellement pourquoi il s'est pris cette peine il aurait pu les emmener tout les deux bien plus vite, Eobard s'interroge, toujours avec son ton sarcastique.

"Belle acquisition ! Cela dit si on devait effectuer une mission d'infiltration je ne comprend pas pourquoi tu as pris cet engin, attend ne me dis pas (imite la voix d'Atom)mais enfin Thawne il y'a un système de camouflage pense tu j'ai tout prévu après tout je suis un super scientifique ! Ha Ha ! j'imagine que tu veux narguer tes vieux amis de l'ancienne Justice League !"

Une trainée rouge s'immisce dans le vaisseau, déjà assis sur le siège du co-pilote, il n'y a plus qu'a décoller.

Pendant le vol et arrivant presque à destination, le micro scientifique reste blême, le bolide sort alors un chewing-gum de sa poche et se met à mâcher de manière très agaçante et n'arrête pas de fixer le pilote qui doit sûrement se retenir de lui en mettre une, le voyage est long surtout pour Palmer.
Finalement arrivé à destination à 2km de la ville, Eobard ne peut que constater les dégâts que l'ancien membre de la suicide squad à accompli :



La petite ville tranquille des États Unis semble complètement désincarné, devenu une sorte d'horreur mécanique sans nom, Thawne en crache son chewing-gum ne laissant échapper qu'un simple:

"oook."

Activant la vision de son casque, il laisse son ordinateur intégré à son brassard métallique faire le boulot.

"Analyse en cours... infrastructure de la ville compromise un noyau d'énergie semble émaner du centre, plusieurs brouilleurs haute fréquence intégrés, patrouilles d'entités mécaniques, signes de vies détectés marquage en cours..."

"Je suppose que tu as un plan ? je ne me permettrait d'interférer avec tes ordres chef !"

Le speedster semble prendre conscience de la gravité de la situation, il en reste cependant insensible, montrer ses émotions n'a jamais été son fort et ce n'est pas aujourd'hui qu'il va s'y mettre.

"il semblerait que ce cher Clifford n'est pas chaumé on dirait !"

La question était de savoir ce que Devoe comptait faire avec la ville, pour le moment Eobard y voit presque une occasion de récupérer du matériel, la visite valait peut être le coup après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 31 Mai - 13:31
Ray ne réplique pas aux provocations du Reverse-Flash.
Il n'a guère envie de gâcher sa salive en répondant à ces piques, sachant très bien que suivre une telle voie le mènera invariablement à une reprise des hostilités contre son allié actuel. A terme, tous deux relanceront le combat, s'acharneront l'un contre l'autre et se battront certainement jusqu'à une issue finale... mais ce jour n'est pas encore venu.
Aujourd'hui est une journée d'alliance ; aujourd'hui est une journée de collaboration, pour une meilleure cause que leur haine mutuelle.


"Hem."

Sorti, comme Thawne, du Javelin, il s'est dirigé vers Derry - et découvre, comme lui, l'ampleur de la modification réalisée par The Thinker dans la petite ville du Maine.
Une grimace glisse sur son visage, tandis que ses poings se serrent et que sa respiration s'accélère. Mercy Graves l'avait informée des pouvoirs que The Thinker pouvait utiliser, mais il ne pensait pas que ce serait aussi important... et aussi rapide.
La situation est grave, définitivement ; bien plus qu'il ne l'avait pensé.


"Oui..."

Sa respiration glisse dans un soupir.
Le Reverse-Flash a lancé une analyse via son armure, et se tourne désormais vers son "référent" du moment, pour se lancer. Atom sait très bien que son camarade n'attend qu'un signe pour se lancer, et ainsi profiter de cette opportunité à son avantage - et, sûrement, s'en prendre à Ray lui-même.
Ce dernier, cependant, n'entend n'offrir aucune possibilité de cet ordre ; Thawne ne gagnera rien, aujourd'hui. Il le jure.


"... j'ai un plan."

Il se tourne vers Eobard, et lui adresse un petit signe de tête alors qu'il déroule un discours d'un ton sûr et autoritaire.

"Je ne pensais pas que DeVoe ait pu avancer aussi loin - la ville de Derry est piégée dans un monde virtuel qui s'est installé dans la réalité elle-même, ce que je n'ai quasiment jamais vu à ce stade. Cependant, comme pour tout, il y a un signal émetteur... une balise, initiale, qui déclenche tout cet enfer. Nous devons la localiser, et trouver un moyen de stopper le signal, en libérant les habitants."

Palmer se retourne vers la ville, où des silhouettes semblent avancer au pas, évoluant comme des ombres dans ce théâtre cyberpunk.
Des pantins - des pantins possédés par The Thinker, qui s'en amuse et en joue selon son bon plaisir. Il le paiera ; il le paiera chèrement.


"Je n'aime pas ça, mais... on se sépare, Thawne."

Il soupire - il sait que c'est une mauvaise idée, mais c'est la seule qui lui vient maintenant, et il sait très bien qu'il faut agir vite. Très vite.

"Je prends l'Est, tu prends l'Ouest. Je rapetisse pour ne pas me faire voir... tu quadrilles ta partie de la ville, pour trouver la balise et surtout observer la zone. Puis tu trouves un endroit sûr, et on communique sur la suite."

Le scientifique cherche quelque chose dans une poche, puis lance un communicateur vers son interlocuteur.

"Pas de connerie, Thawne. Pas d'attaque. Pas de vol. Pas d'héroïsme, même si j'en doute - et pas de meurtre. Nous sommes ici pour sauver ces gens."

Un dernier signe de tête - et Atom rétrécit.
Désormais de la taille d'une phalange, il manipule sa masse pour filer directement vers l'Est de Derry. Vers l'enfer réservé par The Thinker à ceux qui feraient la bêtise de venir le défier chez lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Jeu 1 Juin - 11:18
C'est plutôt... mal agencé pensait-il, à vrai dire qu'y a t-il à ajouté à cette ville infernale cybernétique ? une ville plus normale probablement, le ciel assombri par les pulsions électriques des nuages donne la chair de poule, la présidente à une chance incroyable de ne s'être pas fait transformé en pile à l'époque ou Clifford était encore à la Suicide Squad.
Après moultes explications de Ray que Thawne n'a écouté qu'a moitié, celui ci lui suggère de se séparer...Peut-être pas la meilleure des idées que Palmer à eu aujourd'hui, cela dit Eobard n'a pour le moment aucune raison de le trahir, peut être en chemin trouvera t-il de quoi l'aider dans ses recherches mais pour le moment rien de loin qui lui semble exploitable, en effet Devoe doit être certainement suffisamment intelligent pour rendre sa technologie inaccessible à quiconque tenterait de la prendre et la rendre inutilisable si jamais elle tombait entre de mauvaises mains.

Quoiqu'il en soit le speedster se tourne vers Atom avec un rictus sarcastique comme à son habitude, il lui demande alors de chercher la partie ouest de la ville à la recherche d'un émetteur qui serait susceptible de stopper le processus de transformation.
Il lui lance ensuite un communicateur qu'il connecte à l'une des oreillettes en forme d'éclair de son casque avec quelques avertissements en prime.

"Pffff tu me prends pour qui ? un amateur ?"

Sur ces paroles se dernier s'élance à une vitesse hallucinante, faisant en sorte de ne pas avertir sa présence, il parcoure les rues, les égouts, les toits en quelques secondes sans la moindre trace d'une antenne quelconque où quel soit elle n'est pas de son côté, il reste alors posté en hauteur caché à l'abri de drones qui quadrillent le secteur, l'observation est de mise et il se permet de prendre le rôle de sentinelle, de loin voici ce qu'il aperçoit...



Piquant sa curiosité, il décide de se rapprocher au mépris des différentes patrouilles mécaniques qui font leurs rondes, arrivant du fond d'une ruelle collé à un mur il peut entrevoir l'horreur et toute la cruauté du Thinker...



...des personnes marchant regardant le sol, conduit on ne sait ou entre la vie et la mort il s'agit la bien d'une bombe collé à leur nuque semblable à celle utilisé par Waller sur Lawton, Clifford essaierait il d'envoyer un message à la présidente ?

"Moi qui pensait être un monstre, ça me rassure de savoir qu'il y'a pire que moi"

il lance alors une analyse approfondie des pauvres personnes piégées derrières les grilles.

"Analyse en cours...Terminé... Sujet subi lourde perte bioélectrique la bombe est accroché au système nerveux elle est alimenté par l'électricité du corps humain, le sujet est maintenu dans un état de sommeil paradoxale, un réveil brutal pourrait causé une explosion..."

"Si on arrivait à l'essentiel ? dis moi comment on les débranche"

"Les bombes résonnent toutes à une fréquence différentes, néanmoins désactiver l'émetteur relais devrait permettre de retirer les bombes des sujets..."

Eobard pose le doigt sur le communicateur posé dans l'une des oreillettes en formes d'éclairs pour prévenir son allié du jour.

"Bolide à nain de jardin tu me reçois ?"

La population continue son avancé vers un bâtiment, une usine désaffectée semble-t-il.

"Comment dire ça avec délicatesse ? il y'a un camp de concentration avec ces braves gens de la ville de Derry à l'intérieur qui se dirigent comme des zombies vers une usine des plus...flippantes, contre leurs gré évidemment sinon la bombe qu'ils ont scotché sur la nuque va explosé.
La seul manière de les libérer et de trouver l'émetteur, qui n'est pas de mon côté alors si tu veux que qu'ils vivent tu as intérêt à passer la seconde"


Soudain un bruit assourdissant arrive près du Speedster négatif qui se fond dans un mur en phasant avec celui ci, il se retrouve dans une pièce grise froide avec le bruit sourd d'un robot cherchant les tréfonds de la ruelle, une fois le bruit parti Thawne retourne dehors pour entendre une alarme non pas d'intrusion mais d'autre chose bientôt une voix métallique annonçant quelque chose de mauvais.

"Processus de purge: moins 30 minutes"

"Bolide à nabot : bouge toi et trouve l'émetteur que je les libère les moutons"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mar 6 Juin - 22:18
A nouveau, Ray Palmer prend sur lui et ne réplique pas aux commentaires d'Eobard Thawne.
Il sait très bien que sa proposition de plan, se séparer pour tenter de trouver l'émetteur qui permet à The Thinker de modifier la Réalité pour la faire ressembler à un cauchemar cyberpunk, n'est pas la meilleure qui soit ; mais il n'en a pas d'autre, et le Reverse-Flash n'a rien non plus à proposer.
Il ne dit rien, donc, quand son allié du moment, mais adversaire désormais farouche et avec qui rien n'est encore réglé, le provoque ; il ne dit rien, mais il enregistre chaque mot, chaque pique. Pour plus tard. Pour le faire payer.

Le scientifique change de taille et file alors dans sa partie de Derry, petite ville du Maine qui n'a jamais demandé ça, et dont l'Histoire n'a jamais appelé de telle folie.
Manipulant sa masse pour voler, il s'enfonce directement dans la cité - et ne cesse d'aller d'horreur en horreur.


"Hem."

Il grogne, quand il découvre quelque chose de trop... gros.
Il grogne, puis s'arrête quand ses yeux se posent sur une découverte, sur une vision qui le remue jusqu'au plus profond de lui-même. Il a vu beaucoup de choses - il a visité le Multivers, des Dimensions parallèles, mais aussi le Temps lui-même ; il a combattu des tyrans cosmiques, des voleurs à la petite semaine, des assassins terrifiants, et des meurtriers sadiques.
Mais Atom doit bien avouer... que ce qu'il découvre ici lui retourne les tripes, tout simplement.



Au détour d'une avenue, il pose les yeux sur un gigantesque cratère - rempli de tubes.
De tubes de stase.
Remplis d'êtres humains, immobiles et figés dans un liquide déroutant.

Flottant au-dessus du sol, à petite taille, il ne peut réprimer un frisson en se rendant compte de ce que c'est... de ce qu'il se passe ici.
Les humains sont... exploités. Réduits à l'état d'animaux, voir même pire, de simples plantations ; alignés comme des oignons, traités comme de simples ressources pour une intelligence qui n'a ni remords, ni hésitation à s'occuper d'eux ainsi.
C'est terrifiant ; et proprement révoltant.


"Bordel."

Les poings serrés, la mâchoire crispée, il tente de se contrôler, de retrouver le calme nécessaire pour mener à bien cette mission et sauver ces gens ; c'est difficile.
Ray est enragé, rendu furieux par cette vision - et par son incapacité à comprendre pleinement ce que The Thinker est en train de faire ici. Il veut fondre sur ces tubes, libérer les prisonniers, mais... il n'est pas stupide ; pas entièrement. Il sait très bien que s'il tente quelque chose, il risque de faire plus de mal que de bien... il sait qu'il risque de tuer ceux qu'il veut sauver.

Que faire, alors ?
Continuer à chercher l'émetteur - et faire comme si de rien n'était ?

Il ne peut pas... il ne pourra pas.
Heureusement, le destin semble agir pour lui, pour lui éviter de faire ce choix impossible ; le Reverse-Flash reprend contact avec lui, avec son style si particulier et insupportable.


"Je te reçois, Thawne. Mais n'abuse pas de ma patience... la journée n'a rien d'agréable."

Sa lassitude et une colère difficilement contrôlée glissent dans chacun de ses mots ; si son interlocuteur est intelligent, il le comprendra et n'insistera pas.
Le Reverse-Flash continue, cependant, et se lance dans la description de la terrible découverte qu'il a faite. En l'entendant, Atom esquisse une terrible grimace, et passe sa main gantée sur son visage masqué ; quelle mission merdique, pense-t-il. Quelle mission terriblement merdique.


"Je... vois."

Il soupire, puis secoue la tête.
Il ferme les yeux quelques instants, pour prendre la bonne mesure des révélations de son adversaire aujourd'hui allié, puis reprend la parole - d'une voix lasse et déjà usée.


"J'ai personnellement découvert... un champ de tubes de stase, remplis d'êtres humains. Ils sont plongés dans un liquide étrange, et je pense qu'ils sont utilisés comme une sorte de ressource... ou de culture, au sens agricole du terme. Je ne sais pas ce qu'ils font ici, mais..."

Le scientifique soupire encore une fois, puis rouvre les yeux pour les fixer sur l'étendue apocalyptique devant lui.

"... tout ceci va cesser, Thawne. Très vite."

Il prend une grande inspiration, puis détourne son attention du champ de tubes de stase - très difficilement, car ces images demeurent figées dans son esprit, pleinement tourné sur cette figure d'horreur absolue.
Palmer s'avance dans une autre direction, manipulant sa masse pour voler, à si petite taille que nul humain ne pourrait le voir. Il finit par arriver dans une autre avenue, qui le fait déboucher sur... autre chose.


"Oh."

Il s'arrête, et prend une nouvelle grande inspiration, alors que ses yeux se posent sur une vision lointaine...
... une immensité désertique, remplie de gardes robotiques plus ou moins grands, qui mène directement à une autre structure, lumineuse et puissante.

"Thawne ? Je crois que j'ai trouvé l'émetteur. Rejoins-moi dès que tu peux."

Atom a le souffle coupé devant une telle vision. Il s'accorde quelques secondes, pour tenter de comprendre comment The Thinker a pu en arriver là, comment il a réussi à changer ainsi Derry... mais commet alors une erreur.
Car si nul humain ne peut le voir, à sa taille, il ne fait pas face ici à des ennemis humains - mais bien à des robots.
Et alors que Ray Palmer observe l'immensité et l'horreur de l'émetteur, il est identifié comme ennemi par une machine qui rôde, et qui décide soudain de s'en occuper... pour anéantir cette menace dans les plus brefs délais !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 7 Juin - 13:03
Le dos accolé au mur, Eobard ne bouge pas les patrouilles mécaniques continue leur rondes et les pauvres gens de Derry marchent tous sans se rendre compte de leur terrible sort, qu'est ce que le Thinker a pu prévoir pour eux ? c'est bien la question qui trotte dans la tête du bolide, il doit bien y avoir une raison, tôt ou tard il aura la réponse, il regarde toujours son environnement et pourtant rien d'exploitable pour ses recherches, il regrette presque d'avoir fait le voyage.
Ray finit par répondre au messages agacé par le comportement du rapide, il fait lui aussi un compte rendu de ce qui se produit et ce n'est pas très reluisant, une partie de la question est résolue.

"Je vois... Devoe doit très certainement utilisé la bioélectricité de ces personnes, en somme elle servent toutes de... batterie, mais pour quoi ? dans quel but ? tel est la question mon cher Watson..."

Le moment n'est vrai pas bien choisi pour plaisanter surtout envers Palmer, celui ci à par ailleurs trouvé l'emplacement de l'émetteur et il demande à Reverse-Flash de le rejoindre.

"J'arrive d'ici peu."

Il prend alors une course discrète pour rejoindre Atom, prenant toutes les précaution nécessaires pour ne pas se faire repérer, non loin de la position de Palmer, un robot l'ayant remarqué s'apprête à l'attaquer, c'était sans compter sur le Speedster qui courant vers lui phase sa main directement dedans mettant la machine immédiatement hors service.

"Quand est ce que tu vas surveiller tes arrières ?"

Une autre provocation qui n'aura le temps de faire son effet, alors qu'une autre alarme sonne de plus belle résonnant comme un message de mort, un silence de plomb s'abat immédiatement après celle ci, les robot patrouilles s'arrête tous aussitôt et bientôt tout les écrans de la ville s'éclaire d'une neige d'interférence télé, révélant un visage bien inhospitalier...



...probablement celui de Clifford mais trop numériser pour être distinctif, Quoiqu'il en soit lorsque les écrans, Thawne prend Ray toujours a petite taille entre ses mains et le ramène avec lui sur un toit avec plus de cachettes, le sachant ensuite sur l'entrée d'une bouche d'aération.

"Je suppose qu'il n'aura pas fallu longtemps au gouvernement pour intervenir et envoyer deux de ses sous fifres pour tenter de m'arrêter, je ne vous laisse qu'une seul chance de vous enfuir après quoi je vous assimilerez à mon système, une étude approfondie de vos capacités me permettra d'acquérir une toute nouvelle puissance, je vous promet que votre vivisection ne sera pas trop douloureuse..."

Regardant d'un air circonspect son collègue du moment, Thawne reste insensible à ses paroles il ne les prends pas au pied de la lettre et pourtant il devrait c'est une erreur qu'il commet bien trop souvent mais encore une fois cela lui passe au dessus de la tête.

"Tu crois qu'il est sérieux ?"

Vraiment l'humour encore et toujours cela est insupportable, peut être que c'est sa façon de relâcher la pression mais cela on peut en douter.

"Bon alors quoi on va pas rester planter la ? non ? à mon tour de faire des plans, je fais diversion toi tu détruis l'émetteur une fois que tu as fini je te récupère et on va aller voir ton ami Devoe, aller tope la."

il tend la main à Ray comme si c'était son ami, sachant qu'il ne rétorquera pas il s'apprête à partir déjà en position de course.

"Tant pis, t'es vraiment pas marrant."

Eobard se plante directement devant l'écran géant pour faire gagner du temps à son camarade, parlementer lui donnera largement le temps de neutraliser l'émetteur.

"Alors on me cherche ?!"

Le visage numérique se fixe alors sur le bolide, une expression neutre parsemé de composants électronique.

Eobard Thawne, anomalie temporel, être lié à la speedforce, ton ajout au système sera une grande avancé pour ma ville cybernétique"

"Je n'ai pas de doute la dessus, encore faudrait-il pouvoir m'attraper..."

Reverse-Flash se met alors à vibrer pour faire en sorte qu'aucun des robots ne puissent l'attraper il se prépare à courir pour récupérer Ray une fois qu'il aura terminé le sabotage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Lun 12 Juin - 13:31
Atom secoue la tête, non pas car il est en désaccord avec Thawne, mais surtout parce qu'il est en pleine réflexion et que ses pensées vont plus vite que ses paroles.

"La bio-électricité des otages doit être utilisée comme batterie, oui. Sûrement pour lui permettre de modifier la Réalité et ainsi de changer son environnement. The Thinker avait jadis un corps humain, qu'il a sacrifié pour plonger totalement sa conscience dans le monde artificiel, dans Internet... mais le Réseau semble avoir désormais des limites pour lui, ou alors... il veut implanter son délire cyberpunk ici, dans ce monde."

Il soupire, devant l'énormité du projet - et son horreur définitive.
Le scientifique sort cependant de ces réflexions quand il aperçoit une menace robotique qui file vers lui... heureusement stoppée par Eobard Thawne, qui semble accepter définitivement leur alliance, au moins pour l'instant. D'abord surpris, son allié du moment acquiesce, et lui envoie un léger signe de tête en remerciement ; il n'aura rien de plus mais, pour eux, c'est déjà beaucoup.


"Si je surveillais mes arrières, tu n'aurais pas l'occasion de te la raconter autant - et je ne voudrais pas limiter ton plaisir, mon cher."

Ray secoue légèrement la tête, de dépit cette fois-ci.
Il est sur le point d'enchaîner, quand Clifford DeVoe réagit définitivement à leur présence ici. A peine son gardien est-il vaincu qu'un hologramme géant apparaît à quelques mètres d'eux - et se lance dans un discours arrogant et pontifiant, leur proposant de s'échapper ou d'être absorbés par son système.
Lévitant au-dessus du sol grâce à ses pouvoirs, toujours à petite taille, Palmer serre les dents et sent sa mâchoire se crisper de colère.


"Ce qui est sérieux, Thawne..."

Sa voix est dure, terrible. Il jugule sa respiration, mais sent sa fureur exploser dans ses tripes.

"... c'est que mon poing va s'écraser sur sa mâchoire, artificielle ou non."

Le Reverse-Flash propose ensuite un plan, qui est bon, mais envisage aussi une poignée de main - ce qui est encore trop tôt pour son interlocuteur.
Ce dernier acquiesce lentement, pour signifier son accord, avant de se lancer directement dans le combat - et le sauvetage de la petite ville de Derry, perdue dans le Maine et dans l'enfer prévu par le monstre qui la domine.

Si Thawne file vers l'hologramme de The Thinker, le micro-Héros rapetisse encore, pour disposer désormais d'une taille vraiment minuscule, et manipule sa masse pour se précipiter vers l'émetteur.
Il virevolte entre les éléments, les bâtiments, et tente d'atteindre directement son objectif - pour mettre fin à ce délire cyberpunk. Il parvient à entrevoir l'émetteur, l'immense machine sur laquelle toute cette modification de la Réalité est fondée... mais ça ne sera pas aussi facile que cela.

Car à peine arrive-t-il à proximité de l'émetteur qu'une lumière intense se pose sur lui...

... issue d'une énorme monstruosité robotique, qui vient de capter sa présence malgré sa taille immensément petite. De nombreuses armes sortent alors de l'horreur mécanique, et commencent à tirer vers Atom, expulsant des balles pour le toucher - pour le tuer !

Cependant, si Palmer a de grandes difficultés à rejoindre l'émetteur, son camarade du moment n'est pas en meilleure posture...
Clifford DeVoe continue d'échanger avec lui via hologramme, et acquiesce lentement aux dernières paroles énoncées par Thawne. Ce dernier se met à vibrer, pour espérer éviter les attaques ennemies, mais cela ne semble pas gêner son adversaire.


"Je vois. Tu entends lancer un défi à mes systèmes - j'en prends note, et je l'accepte. Que le jeu commence."

A peine The Thinker a-t-il terminé que plusieurs silhouettes massives apparaissent...
... révélant trois gigantesques robots, qui filent directement vers le Reverse-Flash.

Le premier envoie un rayon lumineux vers Thawne, qui sent soudain sa vitesse ralentir - car ledit rayon est composé de pure gravité, et tente de l'arrêter ou au mieux de baisser sa vitesse. Le deuxième robot tire des dizaines de balles vers lui, des balles qui explosent directement au moindre impact, autant pour gêner Eobard que pour l'empêcher de fuir. Le troisième, enfin, utilise ses immenses tentacules pour essayer de l'emprisonner puis de l'asphyxier.
The Thinker semble avoir préparé son combat contre les Bolides, et tente ainsi de l'emporter avec une précision scientifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 14 Juin - 11:12
Clifford Devoe était autrefois humain, un avocat raté qui devint un vilain récurrent de Jay Garrick, le dossier Eobard l'avait lu très rapidement avant de partir pour Derry, mais son histoire à vraiment peu d'intérêt auprès de Thawne, car au final il ne tirera surement rien de cette histoire et cela le contrarie de plus en plus, cependant il doit rester focalisé sur son ennemi numérique, si celui-ci n'avait pas l'air d'une véritable menace pour le Reverse-Flash il va le devenir.
En effet trois de ces robots mécaniques apparaissent devant lui, il en regretterais presque d'avoir voulu jouer le rôle de diversion pour Ray qui lui est parti plus loin pour neutraliser l'émetteur.

Le premier robot active un rayon modifiant la gravité, le bolide ne peut plus phaser ce qui le surprend légèrement.

"Ah d'accord, je vois"

Courant du mieux qu'il peut, le speedsters arrache une bouche d'aération pour le balancer sur le robot qui explose en mille morceaux, le corps d'Eobard se sent d'un seul coup plus léger et pour prévenir de toute autre attaque du même style il active le bouclier anti-gravité de sa combinaison.
les deux robots n'ayant pas encore agit le premier tire sur le néga-speedsters, ce dernier arrive à esquiver toute les balles mais la seul chose qu'il n'avait pas prévu était leur pointes explosives, l'une d'elles atterrit non loin de son pied et provoque une grosse explosion que Thawne parvient à peine à esquiver, le faisant roulé boulé sur plusieurs mètres raclant le sol avec son visage.

Toujours à terre et pas loin de l'inconscience, des unités mécaniques/organiques des plus déplaisantes physiquement l'entourent et lui enfonce des tentacules métalliques sortant de leurs paumes au niveaux des épaules.



La douleur est insupportable car la pointe des tentacules et fait d'un alliage spécifique couplé au fait que la lame est torsadée retournant la chair de la manière la plus abominable qui soit.
Alors que Thawne ses cris de douleurs, les robots le maintiennent sur place pour éviter qu'il s'échappent lorsqu'il rouvre les yeux il s'aperçoit que les cyborgs sont en réalité des personnes vivant à Derry transformé et assimilé au système de Devoe ! Eobard les as reconnu à leur bombe accroché à la nuque, alors que certains servent de batteries d'autres servent d'esclave cyberpunk à ce despote autoproclamé.

"Que pense tu de mes nouvelles troupes Thawne ? J'ai adapté mon système aux obstacles que tu as dressé sur ma route, inutile de résister tout sera bientôt fini"

"ARRRGGHH ! Vraiment ? même si...arrgh... même si j'aurais tendance à te croire, je préfère encore laisser une chance au nabot, il a vraiment une dent contre toi...humpf... et d'ailleurs moi aussi maintenant... tu vas regretter ton geste imbécile !"

Remplissant ses iris d'éclairs rouges exprimant toute sa rage, les tentacules se mettent à vibrer dans une fréquence contraires aux vibrations habituelles de Thawne ayant pour conséquences de le paralyser sur place, lui faisant par la même occasion ressentir une vive douleur à la tête comme si elle était remplie de clous et de lames de rasoirs le tout secoué pour son plus grand malheur.

"il suffit ! désormais tu vas te soumettre et si j'étais toi je ne me ferais pas de soucis pour le docteur Palmer il est lui aussi dans une situation inextricable"

N'ayant aucune information sur la situation de Ray, Eobard fait le plus grand effort du monde pour arracher l'une des tentacules et déclencher l'IEM courte portée de sa combinaison, neutralisant les cyborgs et lui permettant de s'enfuir.
Trouvant une position hors de la vue de Clifford, le bolide branche son communicateur.

"Ray ! je tiens à dire que ce n'est officiellement plus drôle bouge toi nom de dieu ! désactive cet émetteur ou je te jure que je te laisse tout seul et tu devras te débrouiller sans moi !"

Des menaces ne sont pas strictement pas nécessaire surtout que cela ne coïncide pas avec les intérêts de Thawne, il a toujours besoin du soutien de Waller mais si il peut avoir des relations dans la légion of zoom il ne va pas s'en priver, bref il ne reste plus qu'une chose à faire attendre que Palmer est terminé et le récupérer une fois l'émetteur désactivé.
Le ciel se noircit de plus en plus, les éclairs et les orages s'ajoutent à une pluie tellement dense que la visibilité s'en trouve quasi nul, heureusement qu'Eobard à toujours son casque à réalité augmenté il n'aura au moins pas tout perdu dans cet journée qui semble très mal se finir autant pour lui que pour Palmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Jeu 15 Juin - 13:12
La situation tourne mal.
Alors que Ray Palmer tente d’atteindre le cœur du système mis en place par The Thinker, pour réussir à l’arrêter et ainsi sauver la bonne ville de Derry de l’enfer cyberpunk qu’il entend étendre à la planète entière, le Reverse-Flash est littéralement agressé par le nouveau maître des lieux.

Eobard Thawne réussit à se libérer, notamment en déclenchant une impulsion électromagnétique qui repousse les agresseurs robotiques qui avaient été envoyés par Clifford DeVoe ; il contacte également Atom, sa Némésis, afin d’obtenir des informations sur son avancée – et en espérant que la fin de cette horreur approche.

Même s’ils se détestent, s’ils se méprisent, le Héros et le Vilain sont aujourd’hui obligés de collaborer, de s’entraider pour remplir une mission confiée par leurs chefs… et qui les intéressent tous deux, finalement.
Si Palmer demeure un Héros, qui veut sauver des vies, les plans du Reverse-Flash ne peuvent qu’être dérangés par la perspective d’une invasion du Présent par le cyberpunk décidé par The Thinker.
Pour le meilleur, et surtout le pire, ils doivent collaborer ; mais cela ne fonctionne guère bien.

Atom reste, en effet, sourd à l’appel de Thawne.
Un silence tendu répond à sa demande via communicateur, tandis que Clifford DeVoe prépare la contre-attaque et la défense de ce monde qu’il tient tant à conserver – et à agrandir.


« Tu ne disposes d’aucune option, Eobard Thawne. Tu as eu l’occasion de fuir, et de préserver quelques jours de ta misérable existence – tu as fait un choix contraire, que tu dois désormais assumer ! »

L’hologramme du Thinker apparaît soudain bien plus près, bien plus petit qu’auparavant. Il est désormais de plein pied, et fixe le Reverse-Flash comme s’ils étaient face à face – comme si DeVoe disposait encore d’un corps, humain et physique.

« Tes capacités sont impressionnantes – et justifient que j’utilise contre toi les éléments les plus avancés de mes projets. Sois flatté, Eobard Thawne : bien peu auront cet honneur… »

Une volée de balles file soudain directement vers le Reverse-Flash – des balles qui explosent avant de le toucher, et libèrent d’immenses filets et filins électrifiés, censés l’empêcher de bouger ou au moins limiter ses modalités d’action.
Apparaît alors une vingtaine de silhouettes surarmées…

… des cyborgs encore plus impressionnants qu’avant, et bien plus agressifs.

« Mes troupes d’élite sont plus rapides et plus efficaces que n’importe qui. Leurs réflexes sont inhumains, basés sur les meilleures machines actuelles. Penses-tu être plus rapide qu’eux ? Le penses-tu vraiment ? »

Les tirs reprennent, et le Vilain découvre en effet que ses adversaires tirent vite, et tirent bien : s’ils n’ont pas accès à la Speed Force, ils sont clairement extrêmement réactifs, et gênent pleinement ses déplacements et son évolution.
Le pire n’est pas là, cependant ; le pire l’attend encore.


« Quant à ton appel à ce cher Atom, je crains que ce dernier ne soit indisponible… »

Un rire sonore et désagréable s’échappe des haut-parleurs par lesquels Devoe échange jusque-là, avant qu’un autre hologramme n’apparaisse juste devant Thawne.

« NYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH !!! »

Un cri de pur douleur se fait entendre, tandis que l’hologramme se fige…
… révélant Ray Palmer, accroché dans une machine qui le torture et semble le transformer en l’un des cyborgs d’élite de The Thinker.
Quelques instants plus tôt, Atom a été immobilisé et vaincu par les défenses de Devoe, qui tente désormais d’en faire l’un des siens – pour le retourner, et l’utiliser contre le Reverse-Flash. La journée de Thawne ne fait, une nouvelle fois, qu’empirer… et rien ne semble terminé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Ven 16 Juin - 10:18
Toujours à couvert le bolide ne peut qu'attendre, pourtant rien ne se produit mais que fait Atom ? Laissant sortir une partie de sa tête pour essayer d'apercevoir sa cible et effectivement au loin la tour émettrice est encore en place, il ne voit pas Ray non plus de toute manière avec sa petite taille il pourrait peut être pas le repérer, alors il calibre son casque sur la fréquence du mouchard que lui avait implanté Palmer pour remonter à la source et il n'est effectivement plus dans la zone.
Ce qui fait que désormais Eobard n'a plus le choix c'est à son tour de détruire l'émetteur, au plus vite si possible car quelques instants plus tard de nouvelles troupes de Devoe se pose non loin de sa cible faisant jaillir une pluies de balles explosives avec une précision à toute épreuve.

Par réflexe Eobard vibre esquivant de fait les éclats de shrapnels potentiels, le timing doit être le bon chaque faux pas peut provoquer la mort du Speedster.
Mais avant de pouvoir s'élancer Thinker se retrouve devant Thawne sous la forme d'un hologramme plus élaboré lui faisant plusieurs faux compliments.

"Trop aimable Clifford maintenant dégage tes troupes elle me bouchent la vue"

Lançant encore un nouveau défi pour le rapide cette once de provocation aura vite fait d'énerver Eobard.

"Tu oublie une chose mon cher, je l'homme le plus rapide du monde"

Bientôt les soupçons du Reverse-Flash concernant son comparse se révèlent vraies, un autre hologramme apparaît devant lui montrant Ray attaché à une chaise en train de se transformer en horreur mécanique, cette image ne fait aucun effet sur le bolide car il ne faut pas l'oublier lui et l'Atom n'ont jamais été amis, il n'ira pas pleurer sur sa tombe si il devait y passer aujourd'hui, mais il doit quand même le secourir car après tout Clifford s'est avérer être plus coriace qu'il ne l'imaginait.

"Oh non ! jamais besoin de lui ! euh attend... pas vraiment en fait, mais je m'étais fait à sa présence, et puis si quelqu'un doit le faire souffrir ici c'est moi capiche ?"

Les cyborgs s'avancent vers la position de Thawne, sa stratégie établi celui ci se divise pour un double, son illusion passe devant les robots qui se mettent à tirer de plus belle, le double ayant réussi à distraire les troupes mécaniques permettant au vrai néga-speedster de planter son poing vibrant dans les têtes de tout les robots d'élites en une fraction de seconde.
Cette menace écarté, il put profiter du moment pour détruire définitivement l'émetteur avec un éclair de speed force, la tour s'effondrant petit à petit sous les yeux du rapide fier de son coup.
Le ciel au dessus de la ville qui d'ailleurs retrouve les couleurs bleus naturels et les nuages noirs se dissipant peu à peu perçés par les rayons du soleil.

La ville également commence à retrouver une allure normale même si il faudra quelques travaux pour qu'elle soit pleinement opérationnel.
La population de Derry n'est plus sous l'emprise du Thinker, ce dernier à d'ailleurs pu prendre la fuite après son échec cuisant, impossible de savoir ou il à pu aller sachant que le réseau est sa principale cachette le sonder pourrait prendre des mois que Devoe resterait introuvable.
Ne réfléchissant plus à cela, Reverse-Flash part en direction de Palmer pour le libérer de sa torture.

Arrivant sur place, Thawne ne fait que constater les dégâts sur Atom, confronté à la réalité de la chose et regrettant ses pensées de tout à l'heure il amorce une analyse approfondie avec son casque son système lui indique que les signes vitaux du scientifique sont au plus bas sa structure moléculaire étant devenu extrêmement instable avec les modification apportés par Thinker, pour la première fois Eobard ne dit rien pendant un long moment sans oser regarder Palmer, Thawne pense que c'est irréversible peut être se trompe t-il du moins il l'espère.
Regardant toujours son rival d'un oeil inquiet, il compte pour une fois ne pas faire de traits d'humour.

"Je ne vais pas te mentir mon ami, c'est mauvais... si je te libère de cette chaise tu ne survivra pas longtemps, les dégâts sont trop grands, je veux dire... regarde toi..."

Eobard sent en lui une part de regret, par respect pour son adversaire il oublie le sarcasme.

"Ton corps rejette la transformation, je ne vois pas comment tu peux t'en sortir, si ça peut te consoler la ville est libéré mais d'un autre côté Clifford à du s'enfuir dès que j'ai atteint la tour de transmission."

Toujours debout face à Ray, Thawne, pour la première fois de sa vie ne sait pas quoi faire ni quoi dire il s'en veut presque de ne rien ressentir pour Palmer mais il peut au moins compatir.

(HJ/ Sachant que tu abandonne le compte d'Atom, je me suis permis quelques libertés pour offrir une bonne fin à Atom (même si ce n'est pas vraiment la fin vu qu'il reste ton double du futur Wink ) bref je pense qu'après ton tour je pourrais conclure c'était vraiment un plaisir de jouer avec Ray Palmer on se verra surement dans d'autres rp je n'en doute pas.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 21/11/2015
Messages : 517
DC : Mister Miracle - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : Ivy Town
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 12:11
Du combat entre le Reverse-Flash et The Thinker, Ray Palmer ne voit pas grand-chose.
Coincé dans la terrible chaise utilisée par le Vilain pour transformer les habitants de Derry en cyborgs obéissant à sa demande, il mène un terrible combat mental pour s’opposer directement aux tentatives d’asservissement de la machine – mais c’est un affrontement qu’il est en train de perdre.


« GRAAAAAAAAH !!! »

Il hurle, autant de douleur que de frustration.
Tandis qu’Eobard Thawne parvient à vibrer et à anéantir l’émetteur, libérant autant Derry que ses habitants, il provoque également une douleur terrible chez Clifford DeVoe… qui recule, se débat, mais finit quand même par fuir.
L’ennemi a perdu – mais la victoire n’est pas complète.

Le Vilain ne tarde pas à vérifier que tout est terminé dans la cité, puis débouche directement devant Atom.
Ils ne sont pas amis, c’est une évidence ; une haine farouche les oppose, et tous deux ont sincèrement souhaité que l’autre disparaisse. Mais les choses ont changé – les choses sont différentes, aujourd’hui.

Ils ont mené un combat ensemble, et l’ont emporté.
Et Ray Palmer est en train de mourir.

Eobard Thawne se trouve devant son ennemi – et dispose de suffisamment de dignité pour ne pas se moquer, et même exprimer un minimum de compassion.
Les habitants de Derry possédés sont libérés, car le processus a été complet lors de la destruction de l’émetteur ; le scientifique, lui, est encore en phase de contrôle, et son corps et son esprit le rejettent.
Sa situation est terrible… il souffre, et va mourir. Mais il le refuse.

Lentement, son regard se lève vers le Reverse-Flash – et ce dernier peut y découvrir une détermination et une fureur terribles.
Ray ne veut pas mourir. Ray a trop vécu, trop souffert, trop donné pour mourir ici. Au-delà de ses douleurs personnelles, des épreuves traversées, il se souvient des deux ans et quatre mois passés dans d’autres Dimensions, à lutter contre le Temps et les monstres pour revenir… il n’a pas fait tout ça pour rien.
De même… il ne s’est pas autant battu, il n’a pas autant sacrifié pour revenir, pour revoir ses proches et notamment Jennie… non, ce n’est pas possible.

Non. Il refuse de mourir.
Quoi qu’il lui en coûte – il refuse de mourir.


« Ssssss… sssssors-moiiii… de… làààà… »

Ray parvient à maugréer ces quelques mots, en luttant contre la douleur.
En accord avec sa demande, le Reverse-Flash intervient et libère son adversaire, anéantissant la machine – mais provoquant, bien sûr, des dégâts dans le corps d’Atom ; pas de dégâts externes, mais essentiellement internes.

Son cerveau et ses organes ont été touchés… et la situation est grave.
Mais il est sorti de la machine – il est vivant. Pour l’instant.


« Je… ah… je… merci. Merci, Thawne. »

Palmer se maintient debout en se tenant à un bout de la machine. Il laisse son regard dériver autour de lui, découvrant Derry libérée – et il esquisse un maigre sourire.
Ils ont réussi… ils ont réussi.


« Merci… pour ça. Et… merci… de ne pas avoir fui… quand tu aurais pu. »

Il fixe ensuite, lentement, son regard sur le Reverse-Flash.
Il le hait. Il le déteste. Il voudrait le voir mort, notamment pour le meurtre gratuit qu’il a réalisé.
Mais… il le respecte, maintenant.


« Pars… Thawne. Pars maintenant. »

Atom soupire. Il grimace, sentant de lourdes douleurs dans son corps.
Ça fait mal – et peur. Mais il verra ça plus tard.


« Tu es… libre. Je… je ne sais pas si… si… on se reverra… alors pars. Et… et ne crois pas que j’ai oublié. Ne crois pas que les autres ignorent ce qui est arrivé. »

Il soupire, puis secoue la tête.
Il ne le reverra peut-être plus – mais il a informé la Justice League. Ses actes ne seront pas impunis, quoi qu’il arrive.


« Ils te trouveront, Thawne. Et tu paieras… mais pas là.
Là… pars. Pars. »


Atom grimace, et se retourne. Commençant à marcher, difficilement, vers son appareil volant.
Il est atteint – gravement atteint. Mais il ne mourra pas… pas aujourd’hui, du moins.


(HJ/ C’est très gentil Smile mais j’ai déjà envisagé sa fin, et elle se passera ailleurs. Je profite cependant de ce sujet pour affaiblir Ray, et te remercie surtout pour cette série de RPs, très agréable ! J’espère pouvoir te recroiser ailleurs ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra

Inscription : 19/04/2017
Messages : 83
DC : Thaal Sinestro, Docteur fate
Situation : voyages temporel occasionnels
Localisations : central city
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 12:55
Il n'y plus rien à ajouter si ce n'est un soupçon de remords et de regret, devant lui se tient un homme qu'il respecte un rival qui restera dans ses souvenirs, l'état de Palmer et gravissime pourtant celui ci souhaite sortir de la machine contre les indications du bolide, la sortie de la chaise de torture se fait lourde des marques de brûlures d'acides sur le dos de Palmer impressionne Eobard qui ressent un profond malaise.
Atom à du mal à se tenir sur le bout du siège, ses mains tremblent, Thawne se doute que le rejet sera fatal mais il n'a aucun moyen de savoir si le scientifique va succomber à ses blessures.

Ce dernier lui implore donc de partir, une part de soulagement se fait ressentir chez le speedster il déteste voir les gens se morfondre devant lui.

"hum... on verra bien"

Sans plus de discours ce dernier part laissant sa trainée d'éclairs rouges marqué son départ, il ne se retourne pas, après tout Atom n'a jamais été son ami, il aurait pu l'être dans autre vie.

***

Les jours passent et Eobard travaille encore dans les ruines de l'ancien laboratoire de Star labs, son activité semble avoir repris un rythme normal, mais le savant le plus rapide du monde reçois alors une visite des plus inattendue au palier de sa porte se trouve une femme...



... Mercy Graves l'agent de Lex Luthor semble vouloir parler au Reverse-Flash.

"il semblerait monsieur Thawne que vous ayez oublier de faire votre rapport sur la situation à Derry, Atom nous a déjà rendu le sien nous voudrions connaitre votre point de vue et surtout que vous nous parliez de la condition du docteur Palmer"

Son ton mécanique et son allure condescendante agacé déjà le rapide.

"c'est parce que vous ne connaissez pas la différence entre oubli et refus miss Graves"

Eobard se retourne et fixe la femme droit dans les yeux qui ne semble pas se démonter face au comportement agressif de son interlocuteur.

"comprenez bien que vous n'êtes pas en position de négocier quoique soit monsieur Thawne, monsieur Luthor souhaite un rapport détaillé sur..."

D'un seul coup le rapide fait face à la jeune femme qui reste surprise du sprint éclair que vient d'effectuer le néga-flash, elle peut sentir son souffle furieux.

"vous voulez un rapport ?! un grand esprit va bientôt nous quitter voilà mon rapport... et que ce soit bien clair entre nous je ne réponds qu'a la présidente des Etats-Unis pas à un mégalomane obsédé par superman !"

"Vous... vous allez regrettez votre... votre geste monsieur Thawne"

"Sinon quoi ?!"

Graves tenait à la main une tablette tactile qui se retrouve fendu en deux par le bolide, elle retourne alors vers la sortie par crainte de représailles frustré et terrifié de ne pas avoir réussi à faire plier l'ennemi de Flash.

Eobard retourne sur son siège regarde son bureau et pense un moment à retourner le temps pour empêcher la mort de Palmer, de la gamine qu'il a tué devant ses yeux, mais cela il l'a déjà fait trop de fois, des paradoxes il ne doit pas en créer d'autres, il doit le faire pour ce qui est important à ses yeux peut être que rien n'a changé chez lui et que cette expérience ne lui a rien apporté, seulement il veut s'en persuadé ce qui n'est malheureusement pas possible.

Il est alors de plus en plus difficile pour lui d'assumer ses erreurs, alors il se réfugie dans ce qu'il sait faire, le rat de laboratoire, de la physique, de la chimie, des maths, de la science...
Son morale déclinerais presque, pendant un instant il avait pu ressentir du remords, sentiments qu'il renie aussi vite pour se remettre au travail au détriment des autres encore et encore.


"Make no mistake, I'm the fastest man alive !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

[CW] Working with the Devil [Reverse-Flash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2x11 - The Reverse-Flash Returns
» replica of Captain Cold’s Cold Gun and a statue of Reverse Flash Harrison Wells.
» 1/4 Scale Custom Flash vs Reverse Flash
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» Problème Garantie FZ45 flash en panne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-