Alliance difficile (PV Maxima, CW)

Inscription : 29/04/2017
Messages : 308
DC : M E T A L L O / J I N X
Localisations : Ciel
Suicide Squad
MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 1:14

Alliance difficile
Maxima

Elle ne s'était pas vraiment renseignée sur Coast City, il ne s'agissait que d'une cité humaine parmi tant d'autres, après tout, qui accueillait le héros du nom de Green Lantern (lequel ?). Ayant l'honneur douteux d'être "protégé" par le seul héros de la Terre qui passe la plupart de son temps dans l'espace,
la ville fut déjà explosée deux fois au cours de l'assaut du tyran spatial Mongul, seigneur du Warlord, un évènement qui propulsa le green lantern dans une rage folle.


La ville fut remise juste en place pour être anéantie par un autre conquérant cosmique, bien plus dangereux que Mongul : Darkseid. Les héros eurent le temps de vaincre cette attaque là, mais les dégâts furent énormes, et la cité du héros d'émeraude fut forcée d'entamer de nouvelles constructions, sans qu'aucune attaque de vilain ne vienne perturber son calme.

Alors que Waller siège à la Maison Blanche, alors que la communauté super-héroïque se déchire, alors que des amitiés éternelles se brisent, Coast City est sur le point d'être ramenée sur la scène super-héroïque, la faute à la présence de Faora, qui avait été déployée avec une certaine personne pour résoudre une infestation inconnue : suffisamment dangereuse pour que la dernière Kryptonienne (Supergirl n'était qu'une traîtresse) et la Reine Almeracienne soient chargées de l'éradiquer, mais pas assez pour que tout le Suicide Squad soit déployé.

La femme aux cheveux courts se trouvait au sommet d'un immeuble, alors que la pluie assaillait la ville, de violents éclairs frappant le sommet des immeubles. L'ancienne sous-commandante de l'Epee de Rao avait les bras croisés, observant les dernières constructions avec son mépris habituel. Il était déconseillé de détruire la ville, ou même des quartiers : tout combat devait être réglé dans l'espace ou devait être assez rapide pour que peu de dommages soient infligés aux alentours.

Cette raison, qui expliquait l'absence de Razer, fut quasiment martelée aux deux femmes. Après tout,
elles étaient toutes deux fan de la violence, s'étaient déjà affrontées dans le passé et étaient suffisamment fières pour essayer d'apporter une conclusion destructrice à leur joute interrompue. Le seul espoir du gouvernement des Etats-Unis était bien que l'ennemi soit assez fort pour forcer une alliance, ou qu'elles soient assez concernées envers leurs peuples respectifs pour éviter un combat.


Le cadeau de Faora pour ses missions Suicide Squad était une ville miniature de Krypton, et le peuple de Maxima était coincé sur la planète. Les deux peuples sauteraient avec la planète en cas de baston à super-pouvoirs.

Quoi qu'il en soit, le but était de dénicher quelques envahisseurs qui s'étaient logés dans l'une des parties encore détruites de la ville (un "Ground Zero" gardé pour honorer la mémoire des humains tombés). Certains rapports parlaient de Martiens Blancs, ou de forces d'invasions des New Gods venus finir le travail. Les rares survivants savaient juste que les aliens étaient plus rapides que les balles, capables de prendre tout l'armement à la disposition des soldats sans la moindre blessure et faisait passer le kevlar pour du papier mâché.

De bons ennemis, ou alors quelques gros poissons dans un petit lac. A voir.

Faora remarqua finalement l'arrivée de Maxima, se tournant finalement vers l'impératrice. Si Faora était grande, Maxima était géante : la femme aux cheveux de jais, en tout cas, dut prendre légèrement son envol pour être en mesure de la regarder droit dans les yeux.

Les quelques opérateurs du coin observaient la confrontation avec crainte : allaient t-elles se tabasser de nouveau ?

... Bonsoir, impératrice. fit t-elle, avec un ton encore plus glaçant que d'habitude (si une chose pareille était possible chez elle). Ai-je besoin de vous rappeler notre mission ?

click on me :
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 13:37
" N'essayez même pas d'avoir l'air intimidante, fille de Krypton. "

Elle pointa l'espace qui séparait la semelle des bottes kryptoniennes du sol.

" Vous voyez ce qu'il y a entre le sol et vous ? Ce vide ? C'est précisément ce que j'accorde comme crédit à toutes les menaces que vous pourrez proférer. "

Il y avait des militaires autour. Des militaires craintifs, et des militaires qui émirent des "Huh ?" et autres regards interrogatifs entre eux.

Ce qu'ils recherchaient était peut-être le sens qui était absent de cette déclaration.

Ce qu'ils recherchaient était peut-être la confirmation que cet avant-poste venait presque officiellement d'être converti en cour de récréation pour amazones galactiques capables de raser des planètes entières.

Le ton de l'Impératrice avait été précisément cela : celui du dédain suprême envers l'insecte qui lui faisait face.

Faora détestait Maxima. Bien, c'était réciproque.

C'était réciproque, et cela se sentait. L'air du Pacifique était chaud, la saison du surf venait d'ouvrir et malgré cela ; malgré les deux mannequins qui se pavanaient - l'une quasiment en tenue de ski, et l'autre en tenue aguicheuse mais crachant volontairement sur toute notion de mode -, on pouvait sentir l'air se rafraîchir et les éclairs poindre. Il y avait ici bas une guerre froide. Une guerre froide qui attendait certainement moins qu'un pet de souris pour s'embraser.

" Et pour répondre à cette question : Je n'ai certainement pas besoin d'être rappelée à mes obligations. "

Il n'était pas compliqué de le voir : il y avait au bout de la rue des cadavres empalés sur des pics et des crânes suspendus à des lampadaires. Tout cela ne donnait guère d'illusion sur la véritable raison qui avait poussé le gouvernement à transformer tout le quartier en espèce d'arène, avec des murs de béton mobile pour empêcher le public de voir ce qu'il se passait à l'intérieur ... Et surtout de savoir que Coast City n'était pas sûre. Oh, il n'y avait rien en mesure de désintégrer la planète - Sinon, la Présidente aurait dépêché tout le monde - mais il y avait bel et bien de quoi poser des soucis suffisant pour dépêcher deux combattantes du niveau de Superman sur le terrain.

La menace devait être plus sérieuse qu'elle n'en avait l'air.

Si elle ne l'était, c'était probablement toute la ville qui était menacée par le fait que le duo ne pouvait véritablement pas se voir.

" Je suis super content pour vous les filles, ça me fera moins de boulot ! " annonça un Lieutenant guilleret en sortant de sa tente, " Alors, comme on a dû vous le dire, il y a ... "

Le regard de l'Impératrice d'Almerac passa de sa vis-à-vis au militaire, et le militaire se tût aussitôt.

" ... Ok, non, mais c'est cool ! " reprit-il avec un brin de crainte dans sa voix, se mettant soudainement à trembler, " Je vous emmerde pas plus longtemps ... On est des adultes ! On sait quoi faire !.. Bonne chance ! "

Et il tourna les talons piteusement, en agitant les bras pour indiquer qu'il re-rentrait dans sa tente.

Et Maxima retourna son regard vers la Kryptonienne.

" Bien. Je suis prête à remettre à plus tard nos différends, en signe de bonne volonté dans ma collaboration avec ... " elle renifla avec dédain, " ... Ce que les humains peuvent bien imaginer pouvoir tirer d'une barbare de droit commun. "

Elle marcha jusqu'à passer l'alien en lévitation qui pensait pouvoir se mettre à sa hauteur, et son regard vint embrasser la totalité de l'absurde No Man's Land qui lui faisait face, au milieu des immeubles en reconstruction.

" Dites-moi, fille de Krypton, comment envisagez-vous de mener la lutte contre cette menace "inconnue" ? Éblouissez-moi avec la science militaire de votre monde ... "
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/04/2017
Messages : 308
DC : M E T A L L O / J I N X
Localisations : Ciel
Suicide Squad
MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 20:20

Alliance difficile
Maxima

Le faible espoir d'une collaboration aisée s'évapora très, très rapidement, alors que les deux guerrières entreprirent de s'adresser la parole avec toute la froideur qui leur était disponible, s'observant en chien de faïence. Bien sûr, c'était mieux que la première idée, un combat direct, mais il était clair que le pire scénario sur la liste était encore en passe d'arriver.

L'ambiance était électrique, les nuages s'annonçaient épais et un vent froid circulait dans les rues,
alors que quelques passants prenaient des photos, inconscients du choc potentiellement cataclysmique qui risquait de frapper la cité, ou même le continent. Les murs étaient épais, mais pas assez pour que les deux guerrières, qui flottaient bien au delà des structures humaines en place.


Les yeux de Faora étaient rivés sur ceux de Maxima, qui se moqua bien des mots de Faora. Il était vrai que la Kryptonienne semblait moins impressionnante, compte tenu de la taille immense de la rousse, mais comme prouvé par un certain héros, la taille ne faisait pas tous.

Les deux conquérantes auraient très bien pu rester pendant des heures à se menacer du regard silencieusement, mais elles furent interrompues par un militaire humain, qui annonça son plaisir devant les paroles des deux individus. Avant qu'il ne puisse continuer son petit speech, en revanche, il fut promptement agressé du regard par les deux aliens surpuissantes, un évènement qui le força à rentrer dans sa tente, afin de disparaître de la vue des deux femmes et pour changer son pantalon, également.

Le reste des soldats se contentèrent de regarder autre chose, comme le sol, le ciel (la partie sans deux sociopathes capables d'anéantir la planète au moins) ou les piques où quelques primates avaient été empalés. Ces aliens devaient être confiants pour attirer autant l'attention humaine, mais ce n'est pas comme si l'armée pouvait faire quoi que ce soit contre eux.

Maxima reprit la parole, présentant que leur rivalité pouvait passer à la trape pour le moment. Tel la monarque ahurie de sous-races primaires, cependant, elle entreprit d'insulter Faora dans la même phrase. Cette dernière resta de marbre, attendant seulement son heure alors que la rousse la dépassa pour observer l'endroit en dessous.

Quelques soldats rodaient autour de l'endroit, leurs armes tendues. Maxima entreprit de quémander une tactique.

Un geste étonnamment raisonnable de votre part, nous avons bien tous vu ce qui se passe quand vous prenez le commandement d'une unité.

Faora n'aimait pas Maxima, mais elle était forcée d'avouer qu'elle était une guerrière aux capacités suprêmes, qui était l'une des menaces principales de New Krypton. Toutefois, elle ne respectait guère ses compétences de leader. La rousse avait été incapable de gérer quelques primates retranchés sur une statue, si on lui laissait la tâche de gérer les aliens, elle serait capable de fracturer le continent.

Vos vastes compétences mentales vont être utilisées pour mettre les envahisseurs en torpeur. J'utiliserais ensuite ma vision améliorée pour repérer leurs localisations, et nous pourrons les liquider rapidement et efficacement grâce à notre vitesse améliorée, avant d'envoyer ces primates pour nettoyer les couloirs. Le processus sera accompli en un éclair et ne leur donnera aucune chance de se défendre.

Elle observa seulement le sol avant d'observer Maxima.

Ce ne sera pas le bain de sang imbécile que votre peuple recherche tellement, mais cela nous permettra de gérer l'affaire proprement, efficacement et sans perdre plus de vies primiti...

Le regard de Faora se troubla légèrement, et ses yeux bleus se portèrent en un éclair sur le sol blanc,
près d'un des soldats humains. Quelques minces vibrations, perceptibles seulement à l'ouïe divine des deux femmes, se faisaient sentir, remontant lentement vers le groupe. La Kryptonienne leva deux doigts pour signaler à Maxima de ne pas intervenir de suite, ses yeux bleus luisant en rouge alors que la présence inconnue se révéla.


Bondissant hors du sol et atterrissant pile près d'un des soldats, l'entité entreprit de se relever pour dévoiler un corps aussi pâle que la mort, avec une tête allongée, des yeux entièrement rouges, des crocs tranchants, de longs bras dotés de griffes tranchantes, un appendage pointu et des pieds griffus. Un Martien blanc, l'un des derniers survivants de la planète voisine de la Terre, Mars.

Les Martiens, s'ils étaient sans doute moins forts et rapides qu'un Kryptonien déchaîné (et encore), possédaient de nombreuses techniques comme la régénération, l'intangibilité ou la manipulation corporelle. Pas étonnant que des soldats de pacotille soient tombés : l'armée entière des Etats-Unis était impuissante contre même un seul Martien Blanc.

Le grand homme blanc, pressentant une victoire facile, ouvrit la bouche pour essayer d'engloutir le soldat, ignorant totalement les balles qui fusaient vers lui (et qui étaient réduits en poussières dès le contact avec sa peau)... et fut promptement frappé par la vision calorifère de Faora, poussant un cri d'horreur alors que des flammes puissantes s'emparèrent de sa peau.

Sans pouvoir battre en retraite, l'entité fut promptement frappée par la femme aux cheveux courts, propulsant l'alien au sol, inconscient. Ce martien aurait très bien pu lui livrer à un combat, à elle ou même Maxima (dont les pouvoirs psychiques risquaient bien d'être compromis par ceux du peuple albinos), aussi, elle choisit de frapper rapidement et efficacement.

Eteignant les flammes en un simple souffle, la Kryptonienne se dirigea vers l'abomination blanche : le soldat de tout à l'heure gisait au sol, un liquide se répandant sur son pantalon alors qu'il remerciait toutes les divinités possibles. Elle se tourna seulement vers l'homme de tout à l'heure.

Déployez le matériel anti-martien en cet instant.

La jeune femme en armure se tourna ensuite vers sa rivale, claquant des doigts pour attirer son attention.

Rendez-vous utile et sondez son esprit inconscient rapidement, il ne peut pas se défendre.

Il fallait faire vite, elle avait tapée assez fort pour qu'il reste assommé pendant au moins deux heures,
mais elle voulait encore être sûr et le tuer une fois qu'il aura révélé tout ce qu'il sait. D'autres pouvaient sortir après tout. Quoi qu'il en soit, elle se plaça de façon à retenir l'alien en cas de réveil prémature, attendant seulement que la rousse fasse sa part du travail.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Alliance difficile (PV Maxima, CW)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 ème énigme-charade difficile.
» Faire un serveur Ragnarok Facil ou difficile ?
» la peinture a l huile c est pas plus difficile ...et ça sent bon !!
» Est-il difficile de danser le lac des cygnes avec des palmes
» Atterrissage difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-