[NWO-CW] "Nous devons parler, Arthur. De toi. De nous. Et de ta couronne." [Aquaman]

Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 18 Juin - 22:31
Fin de journée - début de la soirée.
Le soleil se couche lentement sur les Etats-Unis d'Amérique... et notamment la petite ville côtière d'Amnesty Bay.



Amnesty Bay n'est pas une ville connue.
Cité située clairement en bord de mer, vivant essentiellement de la pêche, plongée dans une forme de nostalgie et sur un système moral figé dans les années 50, elle n'attire pas l'attention - ou, du moins, ne l'attirait pas avant que les rumeurs sur la présence d'un surhumain entre ses murs n'attire les curieux.

Amnesty Bay dispose désormais d'une réputation universelle comme foyer d'Aquaman - Arthur Curry, le fils du gardien de phare qui noua une romance avec une Princesse atlante.
Si le Héros fut longtemps repoussé, rejeté ou source de moquerie, le monde a maintenant une autre vision du membre de la Justice League. Acclamé pour ses faits de gloire, il n'a hélas pas pu bénéficier longtemps du plaisir d'être aimé et révéré par autrui... car, depuis quelques semaines, le monde a changé.

La Vice-présidente Amanda Waller est devenue Présidente des Etats-Unis d'Amérique, et a désormais imposé de nouvelles Lois, qui imposent aux Héros de rejoindre ses troupes pour organiser et discipliner la défense de la Nation ; les Vilains peuvent se racheter en participant également à ces initiatives.
Hélas, pour ceux qui voudraient refuser ou questionner l'offre de Waller, ils deviennent des Rebelles - et sont pourchassés, traqués, appréhendés et traités comme des terroristes.

Aquaman, bien sûr, est un Rebelle.
Avec quelques alliés, il a tenté de protéger la Batcave et la Batfamily d'une attaque vicieuse du Suicide Squad, puis a monté la Justice League International - réponse mondialisée aux défenses purement locales de la Présidente Waller.
Cependant, au-delà de son image de révolutionnaire, Arthur traîne désormais... une réputation bien moins agréable.

Durant l'attaque de Metropolis, Aquaman et ses camarades ont été bernés par le monstre Brainiac, et ont été piégés à Themyscira ; là, dans un geste d'égarement, le Roi des Mers a lancé un tsunami contre les troupes ennemies... mais a, par erreur, été responsable de la mort de dizaines d'Amazones et d'Atlantes.

L'acte est terrible - impardonnable.
Si, comme à son habitude, Aquaman se lance dans l'action pour tenter d'aller de l'avant, il sait que toute action a ses conséquences... et qu'il devra, un jour, devoir s'expliquer voir payer.
Ce jour est venu.

Alors qu'Arthur se trouve aujourd'hui à Amnesty Bay, dans le phare paternel qu'il appelle réellement son foyer, il peut entendre... des rires. Des rires d'enfants, présents à quelques dizaines de mètres de là.
En sortant, il découvrira que quelques enfants sont en effet rassemblés en contrebas, sur la plage... en train de jouer avec l'eau. Et l'eau leur répond.



Manipulée par une puissance venue d'ailleurs, l'eau répond et créé de nombreux petits jeux pour les gamins. Ils ont une demi-douzaine, de moins de dix ans, et semblent s'amuser comme des fous... ce qui est rare ces derniers temps, leurs parents n'appréciant guère de les voir à proximité du foyer d'un terroriste présumé.

"Arthur."

Une voix lourde mais bien connue du Héros se fait entendre derrière lui.

"Heureux de te revoir."

En se tournant, Aquaman peut alors découvrir celui qui lui parle et qui anime l'eau...
... Garth, actuellement connu sous le nom de Tempest - son fils adoptif, son ancien élève, son ancien Aqualad.

"Même si j'aurais préféré d'autres circonstances."

Il esquisse un sourire, mais ce dernier disparaît rapidement... car Arthur découvre que Garth n'est pas seul. Il est en effet accompagné de quatre soldats Atlantes, qui émergent des ombres dans lesquelles ils se trouvaient jusque-là.

"Le Royaume m'envoie... nous devons parler, Arthur. De toi. De nous. Et de ta couronne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 18/01/2017
Messages : 148
DC : Jason Todd
Situation : Roi en exile.
Localisations : Chez lui
Groupes : Justice League International.
Justice League
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 0:50
Avec tout ce qu'il venait de ce passer Arthur n'avait pas vraiment eu le temps de se poser et de réfléchir comme il le fait si bien habituellement. Maintenant c'était une bonne occasion il était seul, sa récente séparation avec Mera, lui à porté le coup fatal, c'est peut-être un héro mais il n'en reste pas moins quelqu'un qui à des sentiments. Tout ce bousculait dans sa tête, ce qu'il c'était passer sur Thémyscira, à Metropolis puis surtout avec Waller. Maintenant il était traqué comme un vulgaire voleur, les gens semblaient à nouveau ce méfier de lui, peu importe de toute manière ils ne sont jamais content et ne voient que ce qui les arranges.

Quand on leur sauvait la vie ils étaient heureux de nous voir, maintenant qu'on est accusé de meurtre et de terrorisme ils oublient vite tout ce qu'il c'est passer. Que des ingrats tous autant qu'ils sont, cependant, il ne pouvait pas les ignorer pourquoi ce battait-il pour eux ? Même lui ne savait pas comment répondre à cette question. Ils ne méritaient pas son attention et sa protection. Seulement voilà il avait fait une promesse, celle d'aider Hal dans la JLI et Arthur n'est pas un homme qui trahit sa parole. Appuyé contre la barrière de sa terrasse au phare, Arthur avait une belle vue sur la plage, des enfants semblaient biens s'y amusé.

Voir cette scène le faisait sourire tout de même, il venait d'avoir la réponse à ça question. C'est pour cette génération là qu'il à envie de se battre, celle qui n'a rien demander à personne et qu'on balaye pour des stupidité qu'ils ne pourraient comprendre. Et c'était temps mieux, ce monde avait besoin d'innocence, l'innocence d'un enfant, celle qui te donne envie de croire en des jours meilleurs. Voilà pourquoi il se battait. En regardant l'eau, Arthur remarquait qu'elle ne bougeait pas naturellement, même agitée la mer ne ferait pas de telles vagues.

En descendant sur la plage avec son trident, il remarquait alors une voix familière qui lui parlait. Cette voix il la connaissait bien, et il espérait qu'il n'était pas là pour obéire à Waller. Car ancien disciple ou pas il engagerait le combat.

Sa fait plaisir d'entendre le son de ta voix. Cela fait tellement longtemps Garth,
comme je le pensais tu n'est pas venu ici pour discuter du bon vieux temps.


Arthur regardait autour de lui, des soldats Atlante suivaient Garth de prêt. Et les enfants étaient partit se réfugié dans les bras de leur parents, appeuré par la situation. Arthur tournait alors le dos à Garth ramassait un beau coquillage bien enfouis sous le sable, et allait le tendre au gamin avec un sourire. Le petit hésitait quelques secondes avant de le remercier et de garder le cadeau.

Si cela ne te dérrange pas sa te dirais qu'on aille discuter à l'intérieur ? Laissons ces gens profiter de leur journée, pour le peux qu'il leur restent à vivre.

Aquaman se poussait du chemin laissant passer Garth et les soldats pour les laisser entrée à l'intérieur. Aucun combat pour aujourd'hui, du moins sauf si on le force à ce battre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 16:31
En voyant la réaction d’Arthur, sincèrement content de le retrouver, Garth ne peut réprimer un sourire véritable.
Longtemps, leur relation a été compliquée : s’il lui sera éternellement reconnaissant de l’avoir recueilli, après avoir été élevé par le sorcier Atlan, le jeune homme sait très bien que son mentor a failli à ses devoirs – et l’a abandonné, souvent, pour aller vaquer à ses aventures de par le monde.
Ils ont eu des conflits, des cris, et même des affrontements physiques… mais un attachement sincère les réunit. Et justifie que le jeune homme répond d’un ton doux et calme aux premiers mots prononcés par Aquaman.


« Je suis aussi content de te revoir, vieillard. »

Il pose une main amicale sur l’épaule de son ancien professeur, continuant de sourire, notamment à sa petite provocation habituelle.
L’accolade, cependant, ne dure pas – et son expression reprend son sérieux.


« … mais non, je ne suis pas venu évoquer notre passé commun. Des sujets graves ont justifié ma venue… ou, plutôt, notre venue. »

Un coup d’œil en arrière, et Garth vérifie que les quatre soldats atlantes demeurent calmes et immobiles. S’il a sélectionné des hommes de confiance, il sait très bien quelle crise anime actuellement le Royaume, et il craint toujours que le célèbre caractère atlante, si prompt aux réactions imprévisibles et brutales, ne l’emporte sur la discipline militaire.
Heureusement, pour le moment, ils se tiennent bien ; pourvu que ça dure.


« Arthur… »

Tempest laisse son regard suivre son ancien mentor.
Ce dernier récupère un coquillage et l’offre à un enfant – le seul n’ayant pas fui devant la démonstration de force atlante. Dans son dos, le jeune homme sent que les soldats se crispent devant une telle attitude ; un geste, léger mais autoritaire, les ramène à l’ordre.
Ils lui obéissent… c’est déjà ça.


« … tu as raison. Nous serons plus à l’aise chez toi. »

Il esquisse un sourire sincère, puis accompagne Aquaman dans le phare.
En quelques minutes, l’élève et le maître ainsi que les quatre militaires parviennent à l’intérieur, et referment la porte. Naturellement, les soldats se placent dans la pièce principale : deux autour de la sortie, un dans un coin, l’autre dans l’angle opposé.
Discipline militaire efficace – mais sentiment désagréable pour le maître des lieux, assurément. Garth en a conscience, et s’assoit volontairement dans le canapé, pour montrer qu’il veut être à l’aise… et discuter. Pour commencer.


« Merci de me… de nous recevoir. Je… ce n’est pas une visite de courtoisie, non. Tu te doutes de ce qui m’amène. »

Tempest soupire, puis secoue légèrement la tête.
Il n’est clairement pas à l’aise – mais il n’a pas le choix. Il a une mission, ici, et se doit de la remplir… d’une part, parce qu’il y croit ; surtout, parce qu’il vaut mieux que ça soit lui plutôt qu’un autre.
Mobilisant son courage, il relève ses yeux violets et les plonge directement sur le visage de son ami.


« Le Sénat atlante m’envoie, Arthur. Avant même les événements de Themyscira, tes actes de Roi étaient critiqués et ta position affaiblie – tu as même négocié auprès de l’Armée afin d’obtenir son aide contre Brainiac. Et maintenant… maintenant, les choses ont encore changé.
Je… n’étais pas là, Arthur, et je ne veux pas te juger. Tu sais combien je t’estime, et je te fais confiance – mais les faits sont là. Tu as provoqué la mort accidentelle de nos soldats, et d’Amazones alliées.
Les relations diplomatiques avec Themyscira sont devenues tendues, et la Présidente Amanda Waller profite de ce drame et de ta présence au sein de la Justice League International pour tenter d’influencer la politique atlante. Nous vivons une crise politique majeure, et le Sénat ne peut l’accepter… le Sénat veut agir. »


Il soupire, puis serre les dents.

« Je… suis envoyé pour négocier, Arthur. Négocier avec toi les termes d’un… retrait de la vie publique et politique.
Il n’y aura ni procès, ni jugement, ni accusation ; mais le Royaume a besoin d’un monarque qui ne souffre pas d’une telle réputation à l’international – et le Sénat souhaite que tu déposes, temporairement, ta couronne. Pour qu’un Régent prenne la place… et parvienne à pacifier les relations avec l’Amérique et les Amazones. »


Garth se relève, et lève une main amicale vers son allié.

« Je… te connais. Je sais quelle est ta nature profonde, et j’ai mes doutes sur les troubles qui t’animent… depuis la rébellion interne, le départ de Mera, Themyscira… mais réfléchis-y, Arthur. Vraiment.
Atlantis est dans une position impossible – il en va de l’avenir du Royaume. Ce n’est pas une défaite ou une humiliation, mais… un acte noble et royal qui t’est demandé. Je te demande juste d’y réfléchir… »


Le jeune homme marche sur les œufs, conscient du caractère explosif de son ancien mentor.
S’il est dans un bon jour, la proposition peut être entendue et discutée ; si ce n’est pas le cas, alors il aura sûrement bien fait d’être accompagné par des soldats…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 18/01/2017
Messages : 148
DC : Jason Todd
Situation : Roi en exile.
Localisations : Chez lui
Groupes : Justice League International.
Justice League
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 17:45
Arthur n'était pas idiot, il savait très bien que le sénat n'avait pas eu le courage de tout lui dire la dernière fois qu'ils se sont parlé. Une bande de lâche qui passait son temps à critiquer tout ce qu'il faisait en tant que roi, tout en étant beaucoup moins efficaces. Le roi atlante n'aimait pas beaucoup la présence des quatre guerrier avec Garth, chacun d'eux avait envie de venir en découdre avec Arthur, mais aucun n'osait bouger, en somme des bon toutou. Heureusement qu'ils sont bien dressé, si un humain devait être blessé pour leur bêtises, il les tuerais sans la moindre hésitation.

Arthur faisait signe à Garth qu'il pouvait se mettre dans le canapé, la présence de son ancien élève ne le dérrangeait pas. Comme le jeune homme venait de le dire, c'était mieux que ce sois lui qui vienne plutôt qu'un autre. Si ce n'était pas Garth, Arthur n'aurais pas gardé autant son sang-froid, il se mettait dans un fauteuil face à Aqualad et écoutait ce qu'il avait à dire. Le discours qu'il entendait ne lui plaisait pas du tout, comment pouvaient-ils oser le jugé sur ses talents de roi ? Aucun d'eux n'auraient eu le courage de prendre des choix aussi difficile, ils seraient resté caché à pleuré et réfléchir à des stratégies.

Tu vois ton discours m'est vachement familier. Je ne pensais pas que tu serais capable de venir me rabâcher les conneries de ces vieux croûtons. Tu sais je te considère comme un fils naturel, pour toi j'aurais donner ma propre vie.

Maintenant t'entendre venir me juger, en récitant ce que des bon à rien ton demander de dire m'énerve un poil. Tu dois me connaitre tu sais que je m'efforce de garder mon calme actuellement, tout ceci aurait eu lieu quelques années plus tôt je vous aurais souhaiter bienvenue d'une autre manière.


Son trident en main Arthur le serait, cette conversation commençait à le gaver mais il se devait d'écouter ce qu'il avait à dire. Cependant, il ne pouvait pas laisser son disciple dire autant de conneries à la minutes.


En ce qui concerne Thémyscira je ne suis pas le genre d'homme à fuir mes résponsabilités. Cependant, on était en pleine guerre les pertes alliées et ennemies sont inévitable.

J'ai fait une erreur de combat, j'en assumerait les conséquences bien évidemment peu importe le jugement. Malheureusement comme tu as pût t'en douter je ne compte pas plié genoux face à Amanda Waller. Si vous voulez ma couronne je vous la donne, quand à mon trident il est hors de question que quelqu'un pose les mains dessus, et ce pour votre propre sécurité.

Annoncez officiellement mon retrait de la vie politique d'Atlantis. Je ne compte pas sortir de la Justice League International pour vous faire plaisir. Donc si vous ne voulez pas de problème pour vos jolis derrières, qu'il en sois ainsi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 10:21
Garth reste silencieux et immobile durant la réponse d’Arthur.
Mais, intérieurement, il boue.

S’il a un caractère plus calme que son mentor, il demeure prêt à s’emporter et à exploser quand les choses vont trop loin… comme maintenant. Beaucoup de mots prononcés par son ancien professeur l’énervent, mais il prend sur lui et se concentre pour conserver une attitude digne et noble.
Le Royaume compte sur lui – il y a trop de choses en jeu pour s’adonner à une violence gratuite et inutile, bien que libératrice.
Il se contient, donc ; physiquement, du moins.


« Je note ton accord pour le retrait du pouvoir, et je t’informe officiellement des remerciements du Sénat, l’assemblée librement élue par le peuple atlante pour le représenter, et du Haut Conseil, dont les membres librement désignés par le Sénat ont vocation à assister le monarque dans la gestion des affaires politiques, pour ta décision. Le Trident de Poséidon demeure en ta possession. »

Les mots ont été prononcés sur un ton monocorde, sans émotion.
Garth se tait, ensuite, puis pousse un profond soupir ; il hésite, quelques instants, puis se lance à nouveau – cette fois-ci en donnant plus de vie, plus de tranchant à ses paroles. La tempérance n’est vraiment pas une de ses qualités premières.


« A titre plus personnel, je me dois de te demander quelque chose de plus direct, Arthur… bordel, pour qui tu te prends ?! »

La réplique, terrible, surprend par sa violence et par son irruption imprévue. Les quatre soldats se troublent devant un tel rebondissement, avant de reprendre leur posture habituelle.

« Oui, c’était une guerre, oui, c’était une bataille… mais tu as tué nos hommes, Arthur ! Et des Amazones ! Tu as commis une erreur qu’un enfant n’aurait jamais commise ! Et tu oses encore accuser le Sénat de manipulations, tu joues les vierges effarouchées ?!
Sais-tu que le Royaume est menacé par la Présidente Waller, qui utilise tes actes comme preuve de notre versant terroriste ? Sais-tu que des mesures de pseudo-protection sont organisées par son Gouvernement, en préparant des attaques nucléaires contre nous ? Sais-tu que nous n’avons maintenant plus aucun allié de par le monde, car tu as décidé de t’opposer à la Présidente légitime constitutionnellement du premier, et que tu as tué des soldates du second ?
As-tu au moins pensé un moment au Royaume, ou plutôt as-tu, comme d’habitude, voulu songer à tes aventures au sein de la Justice League… à la fameuse légende d’Aquaman ? »


Les mots sont durs et pleins de morgue ; ils viennent du cœur.
Et ce n’est que le début.


« Quant au reste… ne me fais pas rire, vieil homme. J’ai déjà assumé les fonctions de Prince par intérim, et je sais que lourde est la tête qui porte la couronne – alors ne me fais pas le jeu de celui qui doit subir des responsabilités qui dépassent autrui.
J’ai pleinement conscience de ce que tu vivais, ne te cherche pas d’excuse… comme ne me joue pas la symphonie du fils, Arthur. Nous nous connaissons trop bien. Tu sais que je tiens à toi, et je sais que tu tiens à moi – mais j’étais là, vieil homme.
J’étais là quand Black Manta t’a forcé à choisir entre moi et… le bébé. Et je sais qui tu as choisi… »


Le coup est bas, terrible.
Il y a des années, la Némésis d’Aquaman a enlevé ce dernier, Mera, Garth qui se faisait alors appeler Aqualad – et l’Aquababy, à savoir Arthur Junior, le fils de Mera et du Roi des Mers. Le monstre a forcé ce dernier à choisir entre son héritier naturel et son fils adoptif… et il a choisir Arthur Junior.
Garth l’a objectivement compris… mais a toujours vécu cette décision comme un coup de couteau terrible, la preuve que leurs liens ne seront jamais aussi forts que ceux du sang.
Il sait quelle violence il peut déclencher en ravivant ce souvenir, surtout en ayant appris récemment la séparation d’Arthur avec Mera – mais il ne pouvait pas laisser passer la réflexion sur le fils naturel.

C’est faux… c’est tout simplement faux.
Il ne sera jamais un vrai fils pour Arthur Curry ; il en a fait le deuil, mais il est hors de question de le laisser proférer de tels mensonges.


« Et, au fait… »

Garth parle les dents serrées, les poings crispés.
La colère gronde, en lui ; et il est prêt à la laisser sortir.


« … le Régent, qui te remplace, et qui doit solutionner les problèmes provoqués par tes actes. »

Son visage esquisse un sourire mauvais, presque cruel.
Il sait qu’il agit mal, il sait que c’est une mauvaise idée – mais il a beaucoup à reprocher à son mentor, et il est temps de régler quelques comptes.


« C’est moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 18/01/2017
Messages : 148
DC : Jason Todd
Situation : Roi en exile.
Localisations : Chez lui
Groupes : Justice League International.
Justice League
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 11:21
Aquaman essayait au mieux de ne pas explosé tout simplement, il n'en à pas spécialement envie se battre avec eux alors qu'ils sont en visite officiel déclencherait une série de problèmes. Comme si Arthur n'en avait pas déjà assez, il fallait que ce petit con qui était anciennement son élève vienne le prendre de haut et lui apprendre comment gouverné. Arthur restait parfaitement immobile en écoutant le discours de l'ancien Aqualad, en entendant tout les mots que cet imbécile pouvait sortir la colère montait peu à peu. Calme, il fallait le rester et ne pas lui donner raison.

Tu vois, je ne comptais pas mal me comporté. Tu aurais très bien put te contenter de ma réponse et partir faire ton rapport. Au lieu de ça tu remet le passé sur le tapis, en ce moment
ce n'est pas tout rose c'est vrai, mais je t'interdis de venir me parlé de mon fils.

Tu sais très bien que ce choix n'était pas simple, pour le faire j'ai suivi mon instinct de père. Mon enfant contre mon disciple, je pensais qu'à ce moment-là tu comprendrais. Mais visiblement tu n'as toujours pas compris, et je n'ai pas envie de perdre mon temps à me justifier.

Les yeux bleus d'Arthur se posaient maintenant dans ceux de Garth, son regard indiquait une envie de violence. Aquaman n'avait qu'une envie, lui mettre son poing au visage, ce petit con viens et se permet de critiquer les choix qu'il avait fait par le passé. Clairement cet entretiens n'est plus du tout en rapport avec le royaume, Garth venait régler ses comptes, qu'il en sois ainsi.

Tu sais pour ce qu'il c'est passé chez les amazones, comme je viens de te le dire toutes les nuit je porte le fardeau d'un tel choix. C'est vrai j'ai tué des Atlantes et des Amazones,
c'est vrai que j'ai fragilisé notre alliance, sauf qu'en attendant tu n'était pas là pour te battre.

Tout ceux qui ont porté des jugement sur mes actes n'étaient pas présent, et c'est souvent ceux qui restent caché loin du font qui l'ouvre plus facilement. De ce que je peux entendre tu n'es plus là pour parler de mes erreurs, tu viens régler tes comptes.

Tu semble avoir beaucoup de choses à dire, et tu as envie d'explosé, de venir me frapper. Je te connais plus que tu ne le crois.


Puis Garth lui faisait une révélation, le visage que prenait le jeune-homme mettait hors de lui Aquaman. C'était donc ça le but du sénat ? S'arranger pour viré Arthur et mettre un merdeux dans son genre sur le trône ?

Je vois. C'était donc votre idée depuis le début. Bien avant ces événements le sénat souhaitait que je quitte mon poste, ils n'aimaient pas ma relation avec la surface. Maintenant qu'ils ont une occasion de me viré ils le font et me remplace avec le premier venu.

Si tu savais comme je suis désolé, je n'ai pas voulu mettre en danger Atlantis. C'est uniquement pour cette raison que j'accepte de rendre ma couronne sans broncher.

Seulement j'ai un conseil à te donner, n'ose plus jamais venir me prendre de haut comme tu l'as fait.
Ne parle plus de ma famille, tu m'as bien compris ?


La provocation avec le sourire malsaint l'avait mis hors de lui, ses poings tremblaient il n'avait qu'une envie, lui en décoller une. Tout ce jouera sur sa prochaine réponse, si elle ne lui plaît pas tout partira en sucett


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 15:48
La tension est à son comble.
Aquaman, un homme de bien malheureusement en proie à des crises de fureur ou d’emportement, tente de se contrôler devant un discours terrible et des souvenirs ressuscités, parmi les pires de son existence ; ses poings tremblent de fureur.
Tempest, un homme de bien également, malheureusement victime de vieilles blessures qui n’ont pas encore cicatrisé et qui le font, hélas, pencher du côté de la provocation et de l’agressivité imbécile ; il a conscience d’être allé trop loin, mais ne regrette rien.
Et les quatre soldats atlantes demeurent de marbre, persuadés qu’il vaut mieux attendre que ça explose pour ramasser les miettes que se mettre en travers d’un Roi et d’un Régent.

La tension est à son comble, oui.
Mais la situation n’explosera pas aujourd’hui.


« … soit. »

Garth lâche ce simple mot – et abaisse ses bras, relevés dans une posture semi-aggressive du plus mauvais effet.
A nouveau surpris, les quatre militaires venus avec lui jettent quelques coups d’œil stupéfaits, avant de reprendre des positions habituelles et disciplinées.


« Je ne suis pas venu pour me battre, vieil homme. »

Sa voix est lasse, traînante.

« Je ne suis pas venu récupérer ton Trident, ou voler ton trône, ou nous faire du mal en rappelant notre histoire compliquée. »

Son regard violet se colore d’une profonde tristesse, tandis qu’il continue sur le même ton.

« J’ai refusé la Régence, Arthur… j’ai refusé, jusqu’à ce que Nuklo me supplie d’accepter. Pour le Royaume. Pour qu’Atlantis dispose d’un Régent connu et apprécié, autant par son peuple que par la surface.
Je ne veux pas ton trône… je veux, comme j’ai toujours voulu, le bien de notre peuple – comme toi. Je veux, comme j’ai toujours voulu, être accepté et aider autrui – comme toi. Et je veux, comme j’ai toujours voulu, être ton fils – mais ça ne sera jamais le cas. »


Il soupire, puis secoue la tête.

« Quoi que tu dises, quoi que tu fasses, ça ne changera jamais : je ne suis pas de ton sang.
Tu l’as dit : je ne dois plus te parler de ta famille, et tu as fait un choix de père entre un fils et un disciple… soit. Je l’entends. Je le comprends. Je l’accepte. »


Garth lève la main, et adresse ainsi un signe aux militaires.
Ceux-ci acquiescent, et se retirent rapidement, s’échappant de ce phare d’une tension émotionnelle insupportable.


« Je lutterai pour le Royaume et pour toi, Arthur. Je vais rencontrer Diana pour arranger les choses avec les Amazones, et je vais militer pour que tu bénéficies d’un procès juste et honnête en Atlantis… pour que tu t’expliques, et que tu retrouves ton trône.
Tu es le Roi… tu es mon Roi, vieil homme. Comme tu es mon Héros. Comme tu es mon père… »


Le jeune homme baisse les yeux et se retourne, pour s’approcher de la porte du bâtiment.

« … mais, moi, je ne serais jamais ton fils. »

Il passe la porte, mais lance une dernière réplique – sans se retourner.

« Prends soin de toi. Sauve ce pays. Sauve le monde.
Je m’occupe de ton Royaume. »


Tempest disparaît du phare, alors.
Le cœur et la tête bien plus lourds qu’à son arrivée.


(HJ/ Si tu veux relancer quelque chose derrière, on peut continuer sans souci ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
 

[NWO-CW] "Nous devons parler, Arthur. De toi. De nous. Et de ta couronne." [Aquaman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous n'irons pas à Avignon 2011
» Poursuivre un idéal nous empêcherait-il d'être nous-même ?
» Le Roi dit :" Nous voulons" !
» Passages préférés
» Sarko "Nous devons inventer un monde nouveau"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-