[NWO-CW] Wrath of Atlantis [Atrocitus]

Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 23 Juin 2017 - 16:00
Le Royaume d'Atlantis est perturbé.
Ces derniers mois, les relations entre Arthur Curry, le Roi officiel, et le Sénat, composé des élus de la Nation atlante, ainsi que le Haut-Conseil, les ministres nommés par le Sénat, se sont tendues. Son implication dans le monde de la surface énerve fondamentalement ceux qui continuent de se méfier et de mépriser ceux qui ne savent pas respirer sous l'eau.
De ce fait, déjà, le monarque n'était pas populaire ; ce qui n'était qu'une tension constante est, évidemment, devenue une crise politique majeure depuis les événements de Themyscira et de Metropolis.

Le Roi Arthur, sous son pseudonyme d'Aquaman, a tenté de protéger l'île des Amazones de l'attaque du conquérant Brainiac - ça n'a pas bien fonctionné.
Dans un élan de folie, il a utilisé le Trident de Poséidon... et a tué des dizaines d'Amazones, mais aussi de nombreux soldats atlantes.
L'arrivée d'Amanda Waller au poste de Présidente des Etats-Unis d'Amérique a également provoqué des remous, sans mauvais jeu de mot : cette dernière utilise cet événement dramatique pour négocier sèchement avec Atlantis, et ainsi imposer des conditions d'échanges et de commerce inacceptables.

La crise est terrible, donc.
Le Sénat et le Haut-Conseil ont été obligés d'agir, et de critiquer publiquement leur monarque - ce qui n'a pas été difficile pour une grande partie d'entre eux, depuis toujours opposés à la présence d'un bâtard sur le trône.
Ils ont envoyé Garth, fils adoptif d'Aquaman, pour l'informer qu'il était officiellement mis en congé de sa fonction royale. Le jeune homme est devenu Régent, et a même été envoyé auprès des Amazones pour tenter de négocier une trêve, voir une reprise des alliances ; ce ne fut pas facile, mais pas aussi catastrophique qu'il l'avait craint.

Tempest est revenu, donc, et tente de se faire à sa nouvelle position. S'il a déjà assumé le pouvoir, lors des absences d'Arthur, rien n'a jamais été autant officiel - et autant critique.
Alors que la nuit est tombée sur le Royaume, le nouveau maître des lieux continue de travailler dans le palais royal situé à Poséidonis... et il n'est pas prêt d'en sortir, ou de profiter de son faste ou de son luxe.



Cependant, il est fort possible que Garth soit forcé de sortir de son bureau... car quelqu'un entend laisser exploser sa fureur contre ceux qu'il considère responsables d'horreurs subies par le Royaume.

Koryak, en effet, entend se venger - ce soir.
Lui qui dispose d'une physiologie particulière, qui s'est longtemps dit être le fils caché d'Aquaman et d'une femme inuit croisée lors des premières sorties du Héros, est un adolescent d'une quinzaine d'années qui contrôle difficilement son caractère brutal et agressif.
Se sentant inférieur des autres Atlantes, régulièrement moqué ou humilié par ceux qui ne croient pas ses déclarations sur ses liens avec le Roi, il s'est cependant acharné et s'est installé dans Poséidonis, afin d'imposer sa présence aux autres. Il est ainsi devenu un charpentier acharné, mais aussi un ardent défenseur du Roi Arthur contre ceux qui osaient le critiquer.

Et c'est bien là le problème... car Koryak n'accepte guère que le Royaume se détourne de son monarque, et qu'ils en viennent à tous le critiquer. Le pire arriva quand il fut mis en congé du pouvoir - et que Tempest, le fils adoptif d'Arthur que Koryak déteste pour sa relation privilégiée avec celui qu'il considère comme son géniteur, a été nommé Régent.
C'est trop, pour lui.

Koryak est énervé... en pleine rage.
Armé d'une hache du peuple de sa mère, il s'approche du palais - et en vient à commettre l'une des plus grosses erreurs de sa vie.
Il frappe.



Koryak frappe contre les portes du palais, et repousse brutalement tous les gardes qui tentent de l'arrêter.
Koryak est fou furieux - plein d'une fureur terrible, insupportable, abominable. Qui irradie de tout son être... comme un signal, brûlant et terrible, pour acter la monstrueuse Colère qui règne en lui, et ne semble pouvoir être arrêtée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Sam 24 Juin 2017 - 1:18

WRATH OF ATLANTIS
Tempest

Atrocitus trônait sur un immense trône, formé via du napalm, des os et quelques morceaux de magie sanguinaire. Devant lui se trouvait ses troupes, les Red Lanterns, qui festoyaient sur les corps putrides d'animaux ou d'ennemis déchus. Les soldats, autrefois des individus parfaitement normaux ou même distingués, déchiraient la chair avec une aigreur abominable.


Ils arrachaient d'énorme morceaux, que ce soit sur les corps eux-mêmes ou en insérant leurs mains dans les bouches des autres pour ramasser la nourriture. Leurs uniformes étaient recouverts de sang de toutes les couleurs, et ils se tenaient accroupis à quatre pattes, grouillant sur les carcasses comme des mouches et mordant dans les chairs encore restantes.


Les animaux étaient surtout des colosses gros comme des maisons, mais des plats plus petits existaient. Comme des membres du Sinestro Corps massacrés lors de la bataille lunaire et ramenés sur Mars, une vengeance contre le roi rose, et un moyen de complètement humilier sa mémoire et celle de ses troupes. Pas que ce dernier ne revienne près de Mars de si tôt, le Ryutien s'était assuré de ça.


Et maintenant, ce dernier attendait. Sa visite sur Terre ne tenait nullement d'un désir de conquête ou de destruction. Il savait que la Terre était probablement l'endroit le plus important de l'univers, et que tout assaut serait futile. Son seul intérêt était d'accrocher des anneaux rouges aux enragés locaux et les faire rejoindre ses Corps. Une fois la planète vide de ses monstrueux avatars de Rage, direction d'autres systèmes solaires pour enrichir ses troupes.


Avec de la chance, ça ne prendrait pas de temps, et il n'y aura aucun conflit avec les habitants de la Terre. Atrocitus était violent, arrogant et cruel, mais il avait son propre code. Les citoyens ne seront pas blessés et rien n'arrivera à la planète elle-même. Atros connaissait le principe d'abîme, et savait qu'il s'approcherait dangereusement de l'hypocrisie, il ne devait pas devenir comme les Gardiens corrompus, jamais !


L'anneau rouge partit promptement, laissant une colonne d'énergie rouge derrière. Curieux, Atrocitus fit signe aux lieutenants de se déployer en cas de retard, et quitta promptement Mars, utilisant son anneau pour excéder la vitesse de la lumière et atteindre la Terre en une poignée de secondes, lui permettant de voir que le projectile, loin d'atterrir sur l'un des continents, venait seulement de se frayer un chemin vers l'océan.


Hum... quel Atlante pourra donc hériter de l'anneau ? Le Roi aurait t-il finalement succombé ? 

Le roi rouge bondit, traversant également les océans pour se faire, respirant parfaitement bien sous l'eau. L'anneau venait d'atteindre la cité perdue d'Atlantis, le berceau de la civilisation aquatique, qui avait longtemps été considérée un mythe pour les habitants de la Surface. Les atlantes étant en général plus forts, résistants et rapides que les humains, il ne put que laisser échapper un sourire mauvais alors que son objet rouge traversa aisément les défenses de la ville pour atteindre un individu en particulier.


Il ne s'agissait pas du roi, mais d'une sorte d'atlante difforme. Battant aux portes avec rage, il est entouré de gardes bien incapables de l'arrêter. Aquaman ne sort donc pas pour défendre sa patrie ? Le fier roi serait occupé ? Le Ryutien se glisse au dessus de la ville et croise les bras, se souciant très peu des gardes s'il est remarqué. Un simple coup de poing éclair suffit pour les assommer alors que l'anneau se fixe sur le doigt de l'hybride, provoquant une sphère rouge qui renverse les gardes et hisse l'individu au delà du palais.


KORYAK DE LA TERRE, TU POSSÈDE UNE GRANDE RAGE.


Le procédé de transformation en Red Lantern se fait en un éclair : le sang royal sort de toutes les parties du corps, formant un nuage pourpre au dessus de la fière cité. Le Napalm coule dans ses veines alors qu'Atrocitus s'approche rapidement, levant sa grande main griffue pour lui planter la main dans la poitrine et lui saisir le coeur, le retirant de la cage thoracique avant de le réduire en poussière via un simple écrasement de son poing.


Un uniforme rouge recouvre le corps de Koryak, alors que ses yeux brillent en rouge. Son visage devient vide, son expression corporelle devient dérangée et erratique, sa blessure se referme... il est devenu un Red Lantern.


KORYAK ! UNE GRANDE TÂCHE T'ATTEND ! COMME MOI, TU BOUE DE COLÈRE DEVANT LES DIRIGEANTS DE TON PEUPLE ! MAIS DES DICTATEURS BIEN PLUS PUISSANTS ET VICIEUX QUE TES ROIS AQUATIQUES GOUVERNENT L'ESPACE EN DEHORS DE TES FRONTIÈRES ! REJOINS MOI, ET SAUVE L'UNIVERS ! TU REVIENDRAS DANS TA VILLE COUVERT DE GLOIRE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 25 Juin 2017 - 21:57
Le spectacle est terrible.
Alors que Koryak tente de pénétrer à l'intérieur du palais royal, et qu'il s'acharne contre les gardes qui essayent de l'arrêter, sa rage est évidente - brutale, infinie et pure. Elle attire, bien évidemment, l'attention du maître des Red Lanterns, ainsi que de l'un de ses terribles anneaux.

Si l'information quant à l'attaque aux portes du palais a déjà été transmise en haut lieu, dès l'attaque de Koryak, tel est aussi le cas de l'arrivée d'un objet de pure puissance à l'intérieur des frontières du Royaume d'Atlantis.
Les capteurs tant scientifiques que magiques sont d'une puissance exceptionnelle, et directement reliés au centre de commande du palais royal ; qui est juste à côté de la salle de travail du Roi - et, actuellement, du Régent qui prend sa place pour diriger le Royaume.

En ce sens, alors qu'Atrocitus vient d'arriver, de projeter au loin les gardes royaux pour échanger directement avec Koryak, une forme ne tarde pas à s'échapper du palais... une forme qui nage à une vitesse extraordinaire, et arrive en quelques secondes à peine sur le théâtre des opérations.


"NON !"

Un hurlement terrible s'échappe de la gorge du nouveau venu, tandis qu'il vient se placer à quelques mètres d'Atrocitus, en pleine modification de Koryak.

"TU LE LÂCHES... TOUT DE SUITE !"

Atrocitus découvre que celui qui l'interpelle ainsi diverge des Atlantes habituels...
... car Tempest, l'ancien Aqualad et actuel Régent du Royaume, entend conserver l'uniforme des siens, les Idéalistes, même s'il arbore ainsi les couleurs de séparatistes du pouvoir central. Il n'est pas à un paradoxe près, même s'il est loin d'épouser pleinement le voeu de pacifisme de ses parents.

Garth s'arrête une seconde - mais une seconde seulement.
S'il n'a pas une connaissance parfaite des forces cosmiques de l'Univers, notamment à cause de son passage dans la Dimension de poche où Atlan l'a sauvé de l'attaque des Black Lanterns, il sait très bien qui sont les Red Lanterns... ainsi que le Corps de Sinestro, le taré des Orange Lanterns, les Star Sapphires, et tous les autres.
Il sait, donc, qui est Atrocitus ; et il sait parfaitement ce qu'il est en train de faire à Koryak. Il n'est pas d'accord.


"J'ai dit... lâche-le."

Le phénomène est presque terminé. Atrocitus plonge sa main griffue dans le torse de Koryak - et Tempest ne peut l'accepter.
S'il a eu longtemps des difficultés avec lui, et si ces tensions sont loin d'être terminées, il ne peut laisser un Atlante, un habitant de Poséidonis, être transformé en une de ces... monstruosités. Même un taré comme Koryak, si plein de colère et de bêtise, ne mérite pas ça.
Il relève ses yeux violets, donc ; et prend une décision qu'il va sûrement regretter - mais qui semble bien adaptée, là.

Sans prévenir, le Régent utilise une partie de ses terribles pouvoirs.
D'une part, il utilise sa vision-laser en expulsant brutalement deux puissants rayons violets depuis ses yeux. Cette force puissante l'est tellement qu'elle parvient à repousser Atrocitus de Koryak - coupant ainsi la procédure d'affiliation.
Il enchaîne en lançant une rafale d'énergie vers Atrocitus avec sa main droite, et une rafale vers Koryak avec sa main gauche. La première est faite d'énergie brûlante, qui vient toucher le visage du Red Lantern en espérant pouvoir l'aveugler ; la deuxième est faite d'énergie gelée, qui vient impacter Koryak et le transformer en gigantesque glaçon, pour le bloquer pendant quelques instants.


"Le Royaume d'Atlantis refuse l'ingérence de forces étrangères dans ses frontières. Cela concerne autant les autres Nations, que les autres mondes et les autres organisations !"

Apaisant ses mains, Garth passe à autre chose : il bouge ses doigts pour manipuler l'eau autour d'Atrocitus, et créer des zones de force et de gravité pour l'empêcher de bouger ; le Red Lantern peut soudain sentir le poids des puissances aquatiques qui viennent se coller à lui... pour l'immobiliser. Et le faire souffrir.

Tempest continue, tout en se préparant au pire.
Derrière lui, les forces armées se préparent et arrivent. Tous savent très bien quelle puissance Atrocitus peut déchaîner - et tous savent que le combat va être terrible. Ils sont, néanmoins, prêts à tout pour défendre le Royaume.
Atlantis avant tout... toujours. Quel qu'en soit le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Lun 26 Juin 2017 - 18:58

WRATH OF ATLANTIS
Tempest

Atrocitus n'avait aucune envie d'affronter la cité d'Atlantis. Son seul souhait était de s'emparer de la recrue avant de quitter les lieux pour laisser le peuple aquatique en paix, vu qu'il était clair que la cité était déjà tourmentée par des troubles intérieurs violents, suffisamment pour faire naître un Red Lantern. 

Le chef des Red Lanterns était éternellement tourmenté par sa rage, mais il n'était pas assez maléfique pour anéantir des cités simplement parce que ces dernières sont sur son chemin. Il n'était pas comme les Gardiens, et ne prodiguait la mort qu'aux criminels ou autres despotes qui sont protégés des méthodes faibles et corrompues des prétendus défenseurs de l'univers. Atlantis était sauve, peu importe ce qu'elle faisait.

Un cri résonna brutalement, un Atlante s'approchant de lui avec une vitesse élevée. Interrompu, Atrocitus absorba seulement la rage qui émanait du jeune homme, améliorant sa puissance tout en s'assurant que l'impétueux Atlante n'amène pas d'autres alliés avec lui. Il semblait être le seul avec une maîtrise si parfaite de ses pouvoirs, lui tonnant avec fermeté de lâcher un Keryak inconscient, ne comprenant sans doute pas la nature de l'évènement qui se déroulait.

Il reconnaissait bien là les caractéristiques des peuples de la Terre : une fierté immense, un désir de frapper au lieu d'observer la situation, et une proportion pour exagérer les situations. Le jeune homme frappe en effet Atros avec des lasers, un acte qui ne blesse guère le titan de rage, le repoussant seulement en peu plus loin alors qu'Aqualad utilise sa puissante magie pour geler le Red Lantern et assaillir le chef suprême du corps Rouge.

Ce dernier, entouré de son bouclier, perds de précieuses secondes alors qu'il professe des mots sur Atlantis et les puissances étrangères. Le Red Lantern peste seulement : le napalm est déjà présent dans les veines du fils d'Aquaman. Les tours de magie de Tempest ne font qu'empirer la situation. Garth aura un fils mort sur ses pieds, et Atros se sera déplacé pour rien. Expliquer serait bénéfique mais le chef rouge est bien trop énervé pour ça.


Puisant dans sa force colossale et celle de son anneau, le Ryutien rugit et brise les courants d'eaux, repoussant ces derniers et observant Garth avec un courroux qui en ferait frémir la Terre. Sa main droite luit d'un feu de rage qui illumine la cité entière, baignant combattants et civils dans une lumière rouge.


ESPÈCE DE PETIT ROI SANS VALEURS, TU ENGAGES DONC TON ENNEMI AU DESSUS DE TA CITÉ ? ALORS QUE TES SUJETS SONT PRÉSENTS ?! JE ME FICHE DE TES LOIS !


En un instant, le Ryutien bondit pour essayer d'enfoncer son immense poing dans la mâchoire de Tempest, déployant une puissance immense alors qu'il essaye de presser contre la peau du régent, de l'énergie rouge se ramassant autour de ses doigts alors qu'il hurle et fait un grand mouvement de la main pour essayer de lancer Garth au loin.


Le choc est terrible, contrôlé, mais terrible, et l'ancien Aqualad sera projeté sur des kilomètres s'il est touché, ne cessant sa course qu'après une rencontre fortuite avec quelques volcans sous-marins. Atros ne sait pas si cet acte le tuera, l'assommera ou l'énervera seulement alors que les explosions au paysage se font voir. Il ne se soucie que du fils.


Arrivant devant le bloc de glace, qui fond très rapidement à cause du sang de napalm, Atrocitus relève la main et retente une seconde fois le rituel, lançant un bref regard vers les soldats afin de les dissuader de faire quoi que ce soit !


Personne ne lui déniera son butin ! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 27 Juin 2017 - 13:54
Tempest a réussi son premier coup : il est parvenu à séparer Atrocitus de Koryak, et à immobiliser pour quelques instants le chef des Red Lanterns.
Mais pour quelques instants seulement.

Alors qu’il utilise ses pouvoirs de contrôle des eaux pour maintenir son adversaire éloigné, le bloquant entre plusieurs blocs liquides qui deviennent agressifs et même douloureux, le jeune homme sait très bien que cela ne durera pas. Même s’il n’a jamais affronté de Red Lantern, il sait pertinemment que son attaque ne sera pas suffisante pour l’arrêter.
Ce n’est d’ailleurs pas l’objectif – il veut gagner du temps. Et chaque seconde qui passe est en soi une petite victoire, et un vrai symbole d’espoir.


« Je ne suis pas Roi, imbécile. Et je sais exactement ce que je fais. »

Bougeant à nouveau ses mains, pour tenter de maintenir au maximum la résistance des blocs d’eau face à la puissance pourpre déclenchée par son adversaire, il est temporairement gêné et aveuglé par l’éclat rouge de l’énergie ennemie.
Atrocitus en profite alors pour se libérer, et bondir directement sur lui – avec la nette volonté de l’anéantir d’un simple coup.


« NON ! »

S’il ressent un retour douloureux quand ses créations aquatiques sont brisées, Garth parvient à se reconcentrer suffisamment pour en créer une nouvelle.
Il réussit donc à constituer un bouclier, pile au moment où Atrocitus abat brutalement son poing surpuissant sur lui. La protection ne tient pas, il est lui-même impacté et touché par le coup – mais moins que s’il n’avait rien fait.

Tempest est ainsi violemment propulsé à plusieurs dizaines de mètres, allant s’écraser et s’abîmer au pied du palais royal.
Son visage est marqué par le coup, sa lèvre fendue… mais il est vivant. Et il peut continuer le combat.

Bien sûr étourdi, il perd de précieuses secondes à se remettre et à se redresser – des secondes bien sûr utilisées par l’ennemi pour s’approcher de Koryak et commencer à geler le glaçon constitué autour de lui par le Régent.
Atrocitus parvient à le libérer, et se prépare à partir… quand il sent une pluie de projectiles et de tirs sur lui, sur son bouclier protecteurs.


« ATLANTES… A L’ATTAQUE ! »

En se tournant, le Red Lantern peut découvrir que quinze soldats en armure se positionnent à quelques mètres…
… formant une ligne de protection, avec les plus bas tirant via d’étranges armes intégrées à leurs armures, les plus hauts protégeant les premiers. Ils sont vêtus d’armures massives, capables de résister aux abysses mais aussi à l’espace, et donc extrêmement denses et protectrices. Les percer n’est pas impossible, mais bien difficile.

« PERSONNE N’ENVAHIT LE ROYAUME SANS EN ÊTRE CHÂTIE ! PERSONNE NE TOUCHE LE REGENT SANS SOUFFRIR ! PERSONNE NE NOUS DEFIE SANS PERIR ! »

« A-HOU ! A-HOU ! »

Le soldat responsable d’un tel discours, qui a provoqué l’adhésion brutale et primaire de tous ses camarades, ne tarde pas à sortir du lot…
… et dépasse entièrement la masse par sa taille et sa densité. Murk, commandant de la garde royale et général de l’armée atlante, est rompu à de nombreux combats, et n’entend pas laisser un envahisseur s’en sortir aussi aisément.

« MANŒUVRE DE TRIDENT ! EN ACTION ! »

Trois autres bandes d’Atlantes apparaissent soudain, bondissant devant ceux qui s’en sont pris initialement à Atrocitus.
Les trois bandes viennent se placer devant la première, formant une sorte de forme de trident qui tire directement sur l’ennemi, prenant ainsi le relais de la première vague. Si les attaques ne sont pas dignes de blesser le Red Lantern, elles peuvent l’occuper et l’affaiblir – et donc gagner du temps.
Pour que le Régent revienne.


« Murk ! »

Tempest, légèrement remis même si encore bien impacté par le coup d’Atrocitus, arrive alors que les tirs redoublent de puissance. Il vient se placer auprès de Murk, un soldat avec qui les relations n’ont pas toujours été simples, mais qui se sont pacifiées quand il a été clair qu’ils agissaient tous deux pour le bien du Royaume.

« Mon Régent… la situation est sous contrôle. »

« Absolument pas – mais c’est gentil d’essayer. Donnez l’ordre de la retraite et de la manœuvre tortue. Maintenant. »

« A vos ordres. MANŒUVRE TORTUE ! »

Alors que les soldats encore debout reculent, et commencent à se rassembler pour former un cercle protecteur autour d’eux-mêmes.
Tempest prend alors le relais, et envoie une rafale de pure glace vers Atrocitus, pour geler ses environs. Il manipule également l’eau pour lancer des piques aquatiques vers lui, piques qu’ils dotent d’une chaleur infernale avec son membre de feu.
Il sait qu’il ne peut pas l’emporter ainsi – mais il gagne du temps, encore. L’armée est alertée. Le pire est à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Ven 30 Juin 2017 - 21:04

WRATH OF ATLANTIS
Tempest

L'empereur rouge dévisageait sa future recrue avec fermeté, continuant le rituel. Il était clair qu'il allait bientôt devoir partir, afin d'éviter de se retrouver coincé dans une guerre solitaire contre la cité entière d'Atlantis, qui avait toujours réussie à attirer particulièrement son attention parmi tout les peuples natifs de la Terre.


Il ne se souciait pas d'Arthur Curry, n'avait aucune prétention de se soucier de l'individu rouge qui l'attaquait et ne connaissait qu'a peine le nom de cette nouvelle recrue, mais il savait que les Atlantes pouvaient déchaîner des rages immenses quand la situation était suffisamment critique, les humains aimaient beaucoup proclamer qu'ils étaient des prédateurs, des monstres, des créatures capables de faire frémir les pires des pires... mais les Atlantes étaient encore plus barbares, comme il l'avait vu avec Mera.


Ha, Mera, quelle princesse. C'était pour ses convictions qu'il s'était retenu de pas détonner la ville avec son coup de poing, mais une partie de lui refusait de se battre sérieusement pour que sa civilisation ne soie pas réduite en cendres. Et en parlant de ça, voilà une nouvelle vague : plusieurs soldats lui tirent dans le dos, le gênant alors qu'il se prépare à partir. Se retournant simplement, les tirs ricochant contre son bouclier rouge, il observe alors que les soldats forment des lignes pour l'assaillir.


Un seul individu en particulier hulule des âneries sur sa cité, Atros grinçant des dents alors que les soldats poussent des cris d'encouragement, Garth se relevant pendant ce temps pour aller parler à Murk. Le régiment est bien incapable de briser son bouclier, et il peut partir dès maintenant, mais sa colère l'empêche de faire un acte sensé : il ne détruira pas la ville, mais ceux qui se dressent sur son chemin seront tous exterminés !


La glace se dirige contre lui, mais est complètement vaporisée au contact des deux Red Lanterns. Leur napalm est plus puissant que la lave terrestre, et si les piques sont plus efficaces, faisant reculer les deux, ils ne peuvent empêcher Atros de lever son anneau pour tenter de frapper l'escouade et leurs seigneurs avec un rayon laser rouge puissant, apte à les retenir et les immobiliser. Sa recrue la joigne, formant un autre rayon.


Mais là n'est pas son attaque principale.


Formant une gigantesque main rouge en bas, Arocitus tente de placer un uppercut avec la construction sur l'escadron, profitant de la distraction pour frapper tout le monde et les éparpiller dans les "airs", un acte qui devrait tuer les soldats pris par le poing et déstabiliser/blesser le reste, Atrocius lève ensuite la bouche pour faire partir du napalm cosmique envers les troupes, sa nouvelle recrue l'imitant promptement pour créer un second courant.


Le puissant Red Lantern cesse ensuite son attaque, laissant le napalm déchirer les troupes et blessant les forts pour agripper sa recrue par la tête, s'entourant d'énergie rouge, il démarre pour quitter la ville. Sa recrue se débat violemment pour tenter de faire plus de dégâts, envoyant des lasers spoardiques dans la zone, mais la poigne du Ryutien reste forte alors qu'il s'éloigne.


JE BAIGNERAIS LES OCÉANS DANS LE SANG DE TON ARMÉE SI TU OSES ME SUIVRE, ATLANTE ! 


Le chef des Red Lantern s'éloigne de la ville, mais n'est pas encore sorti des océans, étant plus prudent avec sa recrue. L'ennemi pourrait donc le suivre, mais ils devront faire face à deux Red Lanterns, dont un qui aurait bien moins besoin de se retenir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 15/06/2017
Messages : 97
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 3 Juil 2017 - 10:54
La situation vire définitivement à la catastrophe.
Alors que Garth a réussi à se reprendre, après le terrible coup donné par Atrocitus, il découvre que les troupes atlantes tentent de défendre le Palais Royal et Koryak – mais c’est une bataille perdue d’avance, leur adversaire est trop puissant.
Et s’il sait que certains combats, même désespérés, doivent être menés… pour des questions d’honneur, de dignité ou de courage… le jeune homme sait que ce n’est pas le cas ici ; ces soldats vont juste mourir, par la puissance ennemie et sans raison justifiable.

Il le refuse.

Même s’il n’est que Régent, Tempest prend son rôle extrêmement à cœur, et entend protéger tous les Atlantes – même ce fou de Koryak, même ces militaires qui ont fait le choix de sacrifier leurs vies pour le Royaume.
Il les sauvera… tous. Quel qu’en soit le prix.


« GNIIIIIAAAAAAAAARGH !!! »

Un cri déchirant de douleur s’échappe de sa gorge alors qu’il force – alors qu’il puise au plus profond de lui-même pour accéder aux pouvoirs hérités des Idéalistes, et forgés sous la férule difficile d’Atlan.
Il force, donc. Il tire sur la corde. Mais il réussit.

Il active ses capacités mystiques, et englobe de son regard tous ceux qui seront concernés – Murk, les soldats, mais aussi Koryak, même si ce dernier est pris en dernier.
Le sort est lancé, alors. Et fonctionne.

Alors que le Red Lantern créé une terrible main pourpre pour venir affronter la troupe de soldats, puis décharger son énergie pour tous les anéantir, il est accompagné par un Koryak possédé qui décharge ici sa colère sur ses frères race ; mais Garth ne les laisse pas faire.
Il puise dans sa puissance – et active son sort de téléportation.

Murk et les soldats sont soudain entourés d’une épaisse énergie violette – et disparaissent.
Tout comme Koryak, qui suivait Atrocitus après avoir tenté de tous les tuer.
Le Red Lantern s’enfuit, donc… mais sans avoir commis le moindre meurtre, et sans amener son trophée. Une source future et nouvelle de colère, donc, même s’il a quitté l’espace immédiat de Poséidonis.

Le combat pourra donc se passer plus loin des habitants.
Mais sera bien plus difficile maintenant…

Garth est exténué, en effet.
S’il dispose de capacités exceptionnelles, il ne peut y accéder qu’au prix de grands efforts de concentration, qui le laissent usé ; il a besoin de quelques secondes, quelques minutes même pour se reprendre… mais il sait qu’Atrocitus ne les lui laissera pas.
Dépossédé de ses victimes, téléportées dans leur caserne, et de Koryak, envoyé dans la Vallée Oubliée des Idéalistes pour s’en occuper plus tard, l’extraterrestre ne tardera pas à laisser s’exprimer sa rage – et le Régent ne peut le permettre.


« Tu… couleras… dans l’océan de… ton échec, Atrocitus… rien… d’autre ! »

Haletant, il adresse néanmoins un regard de pure provocation vers Atrocitus – avant que ses yeux, violets, ne blanchissent. Son corps entier s’immobilise et se fige, comme une statue.
Le phénomène ne dure que quelques instants, une poignée de secondes… mais l’effet est terrible.

A l’intérieur des eaux, dans ces profondeurs extraordinaires, se fait alors entendre un mugissement… un mugissement phénoménal et terrifiant.
Atrocitus n’a guère le temps de réagir, ou d’en chercher l’origine – car une créature s’échappe soudain des profondeurs, et vient directement à sa rencontre. La gueule béante et horrible.



Atrocitus se trouve à proximité de la Fosse des Monstres.
Si Tempest ne dispose plus du pouvoir de commander aux créatures sous-marines, il peut encore leur soumettre des requêtes ; et aucun des Monstres affectés à la défense du Royaume ne refuserait une demande du Régent, surtout pour protéger leur chère Atlantis.

Le monstre gobe donc Atrocitus, et file à une vitesse exceptionnelle. Cela ne dure que quelques instants, mais la créature avale alors des kilomètres… avant de relâcher le Red Lantern, dans une zone sûre et abandonnée.
A l’intérieur, l’extraterrestre a été soumis aux liquides acides qui ont tenté de le ronger pour l’anéantir, et n’a donc guère eu le temps de tenter de sortir ou d’attaquer le monstre qui vient de s’emparer de lui.

La créature le recrache, donc… mais ses soucis ne sont pas terminés.
Car Atrocitus est soudain happé par des tentacules monstrueusement grosses, qui appartiennent à une créature de cauchemar…

… un poulpe gigantesque, qui serre et tente d’absorber son énergie via ses pores terrifiantes.

Les Monstres sont lâchés.
Et si Tempest arrive aussi vite qu’il le peut, Atrocitus peut être sûr d’une chose : ce trajet en Atlantis sera bien moins agréable que ses autres visites sur Terre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
 

[NWO-CW] Wrath of Atlantis [Atrocitus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS
» Stargate Atlantis
» Darksiders : Wrath of War
» [Colfer, Eoin] Artemis Fowl - Tome 7: Le complexe d'Atlantis
» Stargate - Film / Série / Atlantis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Atlantis-