(CW) le plus rapide est-il un tueur ? (Flash)

Invité

MessagePosté le: Lun 26 Juin 2017 - 12:18
"Central City, 22:30, la solution est à portée de main je le sais et pour que je puisse achever ce que j'ai commencer, je dois l'affronter... encore... mais cette fois je serais prêt, je ne dois rien lâcher, même si lui ne lâcheras rien il faut que je sois plus vicieux je dois l'affaiblir et le mettre à genoux c'est la seul manière pour qu'il ne me suive pas après ce que je vais lui faire subir, il le faut..."

***

Quelques jours plus tôt dans les ruines de Star Labs, l'ambiance froide du laboratoire pourrait faire pâlir n'importe qui qui oserait s'aventurer dans l'antre du Reverse-Flash, les mois ont passés depuis sa mission avec Atom, il d'ailleurs appris ou sa disparition il y'a peu, au moins il ne l'aura plus dans les pattes.
Ce qu'il a prévu est d'autant plus abominable pour ce qu'il va faire subir à son adversaire, durant des jours son plan à été façonné revue et planifié.
Il a besoin de la fréquence à laquelle résonne Flash pour pouvoir entrer dans la speed force et faire les changements qu'il souhaite opérer, en soit un plan simple et facile, mais alors il s'est rendue compte qu'il était trop simple et il manquait quelque chose.

Revoyant ses options une à une, Barry pourrait encore le stopper, une fois de plus que dois t-il faire pour qu'il arrête de lui voler la victoire ? Son image le hante et le désespère, si bien qu'il en fatigue et se met à s'endormir.
Des rêves encore et toujours, des cauchemars d'un Flash bleu qui s'efface pour faire place à sa ville dévasté, puis reconstruite sans lui, sans son existence sans sa vie pour impacter celle des autres, puis une vision d'horreur...



... le black Flash et son terrible cri strident qui lui siffle dans les oreilles, le réveillant brusquement le sortant de sa torpeur, la sueur colle à sa chemise et il prend bientôt une douche bien mérité qui lui lave sa transpiration.
Sa peur de toujours, la mort-qui-court malgré les brouilleurs qu'il a en permanence sur lui et installé tout autour du bâtiment il ne se sent pas en sécurité, un jour ou l'autre cette chose prendra sa vie et effacera son existence définitivement.

Travaillant encore revoyant ses travaux, l'idée lui vient alors qu'il revoie l'image d'Allen collé sur son tableau marquant, sa cible, son ennemi, sa raison de survivre.
Sans dire un mots de plus il prend son enregistreur et marque alors son plan.

***

Central City la ville d'innovations, fourmillant de scientifiques et fleuron de l'avenir, le soleil brille sur les immeubles en verres, la journée ensoleillé.
Au CCPD la journée s'annonce par contre particulièrement chargé alors que le capitaine se met au milieu de la pièce remplies de ses collègues il se met à crier dans toute la pièce.

"EST CE QUELQU'UN VEUT BIEN ME DIRE POURQUOI LA PRESSE EST DEJA SUR LA SCENE DE CRIME ?????!!"

La voix résonne dans tout le commissariat et alors que David Singh un collègue de Barry Allen chez les experts scientifique de la criminelle, sort de l'ascenseur celui ci se pose de nombreuses questions quand à la colère pour le moment inexpliqué de son chef.

"Qu'est-ce qui passe boss ?"

"SINGH !! Quand vous aurez fini d'être en retard vous irez vous tenir informé, c'est sur toute les chaines de télé même sur youtube !!!"

David se met alors sur son bureau et tape alors quelques instants sur son clavier pour seulement constater que la situation est plus grave qu'il ne le pensait...



...sur toutes les chaines ont clame que Flash à été aperçu sur des caméras de sécurités tuant deux policiers, les images ne pas très nettes et le speedster aperçu vibre ce qui brouille son image, mais on peut voir des éclairs dorées et un costume rouge et jaune.

Singh n'en revient pas et prend son manteau pour aller directement sur la scène de crime, arrivant sur les lieux il constate que les deux corps allongés on été tués par un coup direct à la poitrine comme vu sur les images, la trace d'impact est visible le thorax à été complètement broyé et tout semble indiqué que Flash à commis ce crime.

"Que quelqu'un aille me chercher Allen, j'ai besoin d'aide sur ce coup la."

Singh ne sait pas vraiment quoi en penser peut-être qu'une analyse approfondie pourra éclaircir ses questionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 28 Juin 2017 - 2:37
C'est Forest un des spécialistes de la crime qui vint chercher Barry pour lui annoncer. Qu'apparemment Flash venait de tuer des policiers. C'était d'une débilité absolue. Flash n'avait pas été vue aux États-Unis depuis un certain temps, en fait depuis le décret de Waller et soudainement il réapparaît pour tuer des flics, pour n'importe qui ce n’était absolument pas crédible... et pourtant la police en faisait une affaire d'État. Barry savait très bien que ce n'était pas lui, il avait gardé profile bas depuis tout ce temps aidant la Justice League international, mais globalement faisant son boulot de flic et rien de plus. Fort heureusement rien n'était arrivé depuis longtemps.

Lieutenant Singh, je.. Désolé de mon retard je travaillais sur autre chose. Forest m'a dit que vous vouliez me voir.

Singh était le supérieur direct de Barry, qui lui même répondait au capitaine Frye. Singh et lui n'avaient pas la meilleure relation du monde, par contre Hartley le petit ami de Singh était un grand ami de Barry se qui forçait le chef à agir avec un peu plus de délicatesse à son encontre et "un peu plus" ce n’était vraiment pas grand-chose pour le lieutenant Singh.

Cette vidéo vous l'apportez aux experts en informatiques je veux être certain que ce n'est pas un faux. Ensuite vous partez pour la scène de crime avec tout votre matériel. Quelqu'un essaie de faire passer Flash pour un tueur et il va falloir réellement que vous fassiez du boulot exceptionnel sur le coup, car le monde entier a déjà vu ce vidéo.
Vous ne croyez tout de même pas?

Non, mais ce que je crois est totalement négligeable. Apportez moi des preuves.

Oui Lieutenant, je pars tout de suite.

Barry marcha rapidement prenant le temps de prendre tout ce qu'il croyait être adéquat, il prenait un peu son temps, puisqu'il allait courir jusqu'à la scène, il devait faire traîner les choses, un peu comme s'il prenait la voiture. Une fois qu'il eut terminer de prendre ses choses, il décolla vers la scène. Sur place, il y avait déjà beaucoup de monde. Des curieux, des médias, mais aussi des policiers en uniforme qui essayait de garder une certaine cohésion dans ce bordel. La scène était à l'extérieur se qui voulait dire que peu importe se qui c'était passé entre le moment et ici, la scène avait été un petit peu contaminée et il allait devoir le prendre en compte. Il se fraya un chemin entre les curieux et présenta son badge afin qu'on le laisse passer.

Barry s'avança et passa la scène en revue.

Flash était certes l'homme le plus rapide du monde, mais quand venait le temps à son boulot, il était d'une lenteur déconcertante. Essentiellement parce qu'il était minutieux et ne laissait aucun détail lui échappait. Cela avait fait ça renommé, mais aussi la colère de ses supérieurs, à Central City, Fastest is the best. Quoi qu'il en soit il commença à faire ce qu'il devait faire. Puis il ressentit quelques choses, quelques choses qu'il ne pourrait pas écrire dans son rapport, mais il sentit quelques choses... la speedforce?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 1 Juil 2017 - 11:32
Le jour d'après

Il n'avait même pas une goutte de sang sur les mains, la vitesse à laquelle il avait frappé n'avait laissé aucune trace, il enleva ses gants rouges les posa sur la table et alluma un écran sentant que la première étape de son plan était achevé.

"Bienvenue à tous, vous êtes sur CCTV news, la nouvelle du jour vous le savez probablement déjà puisqu'elle a fait le tour des réseaux sociaux: le double meurtre accablant de deux policiers aujourd'hui dans le centre ville, il semblerait que l'acte à été commis par le célèbre Flash ou de quelqu'un qui essaie de se faire passer pour lui, selon toute vraisemblance rien ne semble exclure le célèbre bolide, la police sur place à enquêter toute la journée le lieutenant Singh en charge de l'affaire n'a pas souhaiter faire de commentaires"

Un sourire glaçant se lis sur son visage fatigué, des poches se sont dessiné sous ses yeux, Eobard, dans son costume de Flash tout neuf, ferait peur à n'importe qui...

***

La tasse de café du lieutenant refroidis, il revoit les photos en boucle ainsi que la video, il se demande qui peut être cet homme le doute ne l'habite pas il sait que ce n'est pas Flash, ce n'est pas le cas de tout ses collègues l'un d'eux s'approche de son bureau.

"Arrête les conneries Singh et lance un avis de recherche pour Flash inutile de perdre du temps"

"Tu vas surtout me faire le plaisir de la fermer et de retourner bouffer tes donuts si tu n'as rien d'autre à faire !"

Le policier se retourne haussant les sourcils, injuriant à son tour le lieutenant, mais David n'écoute pas il regarde la vidéo encore et encore, il y'a quelques heures seulement les experts de l'informatique lui ont dit qu'elle n'était pas truqué.

A la morgue le médecin légiste termine son rapport qui ne diffère pas vraiment de la conclusion qu'avait fait Singh sur la scène de crime, les deux corps froids sont prêt à être rendu aux pompes funèbres.
Seulement voila l'un des deux corps se met à prendre feu, le médecin n'a pas le temps de réagir, il est trop tard.
Le Lieutenant se fait brutalement réveiller par une explosion et l'alarme incendie se met à sonner dans tout le bâtiment, les policiers sortent dans l'ordre il sont entrainés dans ce genre de situation, chaque individus sort dans le calme alors que la fumée noir remonte de la morgue.

Singh ne croit pas aux coïncidences si les deux corps ont été piégés c'est pour une raison bien précise ça ne lui plait pas, mais il ne peut pas rester ou il risque de mourir, le doute l'habite il ne sait pas si il doit risquer au péril de sa vie ou pas.

***

Plus tôt

L'art du déguisement quelque chose qu'il n'avait jamais expérimenté, c'est pourtant si simple et si subtile, cette fois c'est en livreur qu'il s'est habillé, direction le commissariat de Central City.
Passer la sécurité n'a jamais été aussi facile il lui a suffi de prendre un de ses microscope personnel et de faire croire qu'il venait en livrer un pour la scientifique, les autres n'y ont vu que du feu mais bientôt il y'en aura un pour de vrai.
Le dispositif qu'il a implanté dans l'un des corps n'aurait jamais pu être visible par le médecin légiste, c'est l'une des fameuses micro bombes de la suicide squad uniquement visible par rayons x, et sinon la brigade démineurs serait déjà sur place, la seul différence avec celle si et qu'elle est dix fois plus puissante couplé même avec un système incendiaire.

Montant les escaliers un à un, il se dirige vers les labos, il regarde sa montre il ne reste plus que 5 minutes avant la détonation.
Lorsqu'il rentre il peut déjà sentir la speedforce de Barry avant même de le voir.

"un colis pour vous... Barry..."

Il se doute bien que son rival reconnaitrait sa voix mais même sentir sa présence, l'explosion retentit, le Reverse-Flash fonce sur Allen sortant par la même occasion une seringue sophistiqué contenant un sédatif ultra concentré pour affaiblir le Flash.
Toute cette mise en scène pour capturer Barry... espérons que ça vaille le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 7 Juil 2017 - 16:33
Barry avait fait une récolte plutôt mince sur les lieux du crime. Il était un peu frustré, car il savait qui était le criminel, mais n'avait rien de "concret" pour le prouver. En fait en étant sur place, il avait ressenti ce qu'il croyait être la speedforce, mais après 1 heure sur les lieux, il reconnut la marque de commerce de sa némésis, la néga speedforce. C'était une force similaire et pourtant contraire à la speedforce. Reverse-Flash essayait de lui faire porter le chapeau. Il avait parlé de ses doutes à Singh qui abondait également dans son sens, mais lui avait rappelé qu'il fallait prouver cela. Une autopsie allait être faite aujourd'hui même, mais ne prouverait rien, Barry quant à lui se concentra sur se qu'il avait relevé, soit des morceaux de costumes, des moules d'empreinte et tout se qui lui semblait suspect sur la victime.

Puis on cogna à la porte du laboratoire. Un livreur? Il n'aurait pas du passer la réception et encore moins avoir accès au laboratoire scientifique de la police. Quelques choses clochaient, il s'approcha donc de ce livreur.

Citation :

"un colis pour vous... Barry..."

Suivis d'une explosion, tout de suite, il passa en mode speedforce. Quelques choses ne fonctionnaient pas, puis il vit le livreur s'élancer vers lui une seringue à la main. Mais pas d'une lenteur caractérisée par son mode speedforce, mais bien à une vitesse très proche de la sienne. Par réflexe, il frappa le livreur directement dans le ventre. Dès que le contact se fit, la néga speedforce ainsi que la speedforce se répondirent. Il savait maintenant qu'il avait affaire à Reverse Flash. Il espérait que son coup de poing aille couper le souffle de son ennemi afin que celui-ci lâche la seringue. Il ne savait pas encore ce qu'il y avait dans cette seringue, mais cela ressemblait étrangement à ce qu'il avait utilisé lui-même lors de leurs combats dans le futur et qu'il avait pris sur le speedmetal. Une seringue pour l'affaiblir et le forcer à faire des erreurs. Il ne devait pas se laisser toucher.

Reverse-Flash, encore toi? Tu 'n’en a pas marre de ce petit jeu ? Il me semble qu'avec tout ton savoir tu pourrais tellement faire mieux.

Barry reconnaissait cela à Eboard, C'était effectivement quelqu'un ayant beaucoup étudié. Quelqu'un qui connaissait la speedforce, et la néga speedforce. S'il utilisait ses connaissances pour le bien au lieu de pour se venger d'un affront imaginaire que Flash lui avait fait, il serait probablement même ami et il aurait aimé collaboré. Mais le pouvoir lui avait monté à la tête et au final, toute collaboration semblait exclue. L'égoïsme avait tué le géni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Juil 2017 - 11:14
Il s'avance, il n'a que quelque micro instants pour agir, le scientifique de la criminel ne se laissera pas faire de la sorte, la seringue ne fera qu'endormir Barry pour le temps dont il a besoin, mais voila il aurait probablement du se taire, le speedster réplique par un coup de poing dans le ventre suffisant pour faire tomber la seringue de sa main.
Les flammes montent d'un niveau dans le repaire à poulet, la fumée noir se fait déjà sentir le dioxyde de carbone pourrait étouffer quelqu'un en quelques minutes, mais pour les bolides c'est une autre paire de manches il peuvent rester dans le bâtiment en flammes bien plus longtemps, cela peut encore laisser l'occasion à Eobard de pouvoir capturer son ennemi.

il semble que Barry essaye de communiquer avec Thawne, il n'en entend que quelques mots mais peut comprendre ce qu'il essaye de lui dire.

"Tais toi !"

Le professeur Zoom retire alors sa casquette révélant un son visage bouffi de fatigue, ses yeux son craquelé de veinules rougeâtres, combien de temps cela fait il qu'il n'a pas dormi ou même sorti de son laboratoire ? Un moment surement, son teint pâle n'est que le résultat de son enfermement ses recherches l'ont poussé plus loin dans le chemin de la folie.

"Ce n'est vraiment plus le moment Barry, je n'ai pas besoin de tes commentaires si naïf et dénué de sens, cette fois c'est la dernière fois que l'on doit se parler, il le faut ! j'ai enfin trouver le moyen de retourner dans mon temps tu aura même le privilège de me voir disparaitre, mais je suis au regret de t'annoncer que pour cela tu dois souffrir"

il ramasse la seringue très rapidement, celle ci avait roulé sous le bureau à côté d'eux, il la tient dans sa main à la manière d'un poignard.

"Maintenant laisse toi faire, ça ne te fera pas mal... pour l'instant"

La chaleur de l'incendie se fait maintenant ressentir à leur étage, bientôt le bâtiment va s'effondrer le symbole de la police de Central City sera en ruines, toute cette histoire pour simplement satisfaire le plan de Reverse-Flash, ses actions sont de plus en plus radicales et pour lui c'est la seule alternative qui lui reste.
Il fonce droit sur Barry lui infligeant un plaquage qui devrait le mettre au sol, il profite pour l'immobiliser et commence à insérer l'aiguille dans le cou de Barry.

"Fais de beau rêves Héros !"

le liquide ne devrait pas tarder à infiltrer le corps du rapide si il ne dégage pas à temps il ne pourra pas se débarrasser du sédatif même en vibrant les molécules resterait collé au siennes, Le néga-Flash à tout prévu semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 12 Juil 2017 - 2:33
C'est à ce moment que les gicleurs se déclenchèrent. Barry se demandait pourquoi il n'avait pas déclenché avant, mais voilà qu'il se déclencha. Contrairement à ce qu'on aurait pu croire ce n'était pas de l'eau, mais bien une étrange mousse chimique très humide qui se créa presque instantanément et pas du plafond, mais bien du plancher. À central city, c'était triste, mais on était habitué aux incendies. Avec un lunatique comme Heatwave qui brûlait tout ce qui bouge d'une flamme intense, ou encore Mister Element qui avait l'habitude des incendies chimiques ou bien plus simples Tar Pit qui suintant du goudron en fusion, il fallait être prêt à tous les types d'incendies. C'est pour ça que la plupart des bâtiments municipaux, gouvernementaux ou les bâtiments dits sensibles (comme les banques, les hôpitaux ou les endroits de ravitaillement en eau et en électricité) étaient tous équipés de ce type d'éteigne feux. C'était une gracieuseté de Star Labs (pays à prix fort) mais qui permettait d'éteindre tous les types d'incendie, qu'il soit électrique, de type classique ou chimique. Barry aurait cru qu'ils étaient plus rapides à la détente, mais apparemment non.

Quoi qu'il en soit, il profita que cette mousse gonfla immédiatement pour frapper la seringue que Reverse-flash venait de lui entrer dans le corps. L'aiguille de la seringue se fracassa et une partie resta dans la peau de Flash. Il se sentit soudainement étourdi. Eobard avait réussi à lui injecter une partie de son poison, mais pas complètement. Flash tenait encore debout, mais ce sentait plus lent qu'à l'habitude.

Si une chose avait été claire dans le cas de Flash c'est que tout son corps fonctionnait vitesse speedforce. Pas simplement ses jambes ou son cerveau, mais le coeur entre autres devait s'adapter à ce type de fonctionnement. Le coeur d’une personne normale exploserait suite à la demande en oxygénation des muscles lors d'une course de speedster, fort heureusement les méta-humains de ce type avaient toute une mutation bien spécifique qui leur permettait d'avoir le cardio adapté à leur pouvoir. Pour cette raison le coeur d'un speedster lors d'une course pouvait battre 1000 fois plus rapidement que le coeur d'un homme normal et ainsi pomper un renouvellage de sang et d'oxygène dans le corps de manière beaucoup plus rapide.

Flash Fact : Le corps humain contient environ 5 litres de sang, le renouvellement complet après un don de sang de tout prêt de 500 ml est de 1 mois. Pour ce faire le coeur qui bat à environs 70 battements par minutes doit battre, 3 024 000 fois afin de créer 500 ML de sang. Donc Barry devait créer renouveler totalement son sang, processus qui aurait pris 10 mois et donc créé 30 240 000 battements de coeur. Sachant que le coeur d'un speedster à pleine vitesse pouvait battre beaucoup plus rapidement qu'un humain normal, soit 70 000 fois par minutes, soit 4 200 000 par heures, il faudrait à Barry 7.2 heures pour évacuer totalement le poison. Bref, Barry ne pouvait pas espérer pouvoir se guérir du poison aussi rapidement, du moins pas dans sa condition actuelle, normalement il aurait tenté le coup d’augmenter son battement cardiaque de 200 % pour obtenir un résultat en 7.2 minutes, mais ce que Eobard lui avait injecté le faisait sentir faible et il ne croyait pas pouvoir résister à cela. Il allait devoir tricher et la seule façon de le faire était d'entré dans la speedforce et pour ça Eobard allait devoir l'aider.

Aller, Tu me veux Zoom, alors viens me chercher...

Il se mit à courir, sortie du poste de police et couru dans les rues de la ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Juil 2017 - 8:36
Le système anti-incendie du poste de police s'alluma et éteigne les flammes assez rapidement mais pas que il permis à Barry de ce débarrasser de la seringue, la quantité qui l'a assimilé ne sera effective que quelques heures et cela ne devrait pas le ralentir plus que d'habitude, Flash sort alors du commissariat clamant à Thawne de le poursuivre, il ne s'effondrera pas aussi facilement sans une bagarre improvisé, cela devait être prévisible et Eobard aurait peut-être du la fermer et se contenter de le prendre par surprise, son arrogance lui aura encore joué des tours.

Alors sur les talons de Barry, le néga-flash le pousse contre une voiture ce qui devrait déjà de plus en plus le désorienté, plus les coups seront présents et plus il devrait s'affaiblir, l'impact à sûrement eu son petit effet, rien n'est joué pourtant il faudra encore et encore se battre, cela devenait fatiguant pour Eobard l'usure du combat et la répétition du même schéma sur lequel les deux se battait constamment, la fatigue avait bel et bien son emprise sur le bolide et même le plaisir de faire souffrir Flash avait disparu.

Enchainant ensuite par quelques coups de poings à répétition, dans le torse le visage et les jambes il veut être sur de neutraliser Barry.

La réplique ne devrait pas tarder alors il se prépare à une esquive prochaine et met ses bras en avant pour contrer les prochains coups, les techniques d'Allen il finit par les connaitre par coeur, même cela finit par le fatiguer, il n'espère qu'une chose c'est que ses coups auront vites fait d'achever le Speedster pour qu'il puisse au moins s'évanouir.

Les forces de police elles ont réussi à évacuer le building en toute sécurité, les éclairs bien reconnaissable ont quitté le bâtiment et ne sont pas vraiment passer inaperçu, il faut dire que les policiers ont eu l'habitude de travailler avec Flash et Kid Flash il savent à peu près comment les bolides fonctionnent même si ils n'en n'ont qu'une vision grossière et trop généraliste.
Singh lui savait déjà qui était en train de poursuivre Flash, son némésis de toujours, donc ses soupçons se sont révélés juste mais la question est maintenant de savoir pourquoi toute cette mise en scène.

Dans les même temps les deux bolides sont toujours au coude à coude et lequel des deux va pouvoir triompher de l'autre ?

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 26 Juil 2017 - 15:51
Flash courait au côté de Reverse-Flash, cependant ça n'allait pas. Sa tête tournait et il se sentait nauséeux puis vint le placage de Eobard. Il prit la voiture de plein fouet. Normalement il aurait pus esquivé, mais le poison de Zoom semblait réellement l'affecté plus qu'il le croyait. Il trébucha, mais se repris toute suite.

Qu'est-ce... qu'est-ce que tu m'as fait?

Les mots étaient sortis tout seuls trahissant ainsi sa faiblesse. Il pensait pouvoir soutenir l'effet de la seringue encore un certain temps, lui permettant de puiser dans ses réserves pour utiliser Eobard et sa néga speedforce comme levier pour atteindre la dimension de la speedforce et se purger. Mais c'était trop rapide, le poison se collait à lui et à son corps. C'est comme si son corps aidait à la production du poison au lieu de l'arrêter. C'est là qu'il comprit le génie d'Eboard. Le réflexe de Flash avait été de courir et c'était précisément ce qu'avait prévu Zoom. Son poison se nourrissait de sa speedforce, il se dupliquait. Il aurait du ne pas bouger, mais c'était ça le problème, Flash était incapable de rester en place.

Le poison gagna ses jambes et sa vision. Il ne voyait plus ou il allait, les coups de poing de Reverse-Flash trouvèrent absolument tout leur cibles. Il les reçut de plein fouet. Eboard se protégea d'une réplique qui ne vint pas. Barry se sentit de plus en plus faible, puis tomba. Il alla s'écraser dans l'asphalte de la route à pleine vitesse. Si le poison n'avait pas fini de l'affaiblir, la chute fit le reste.

La douleur des coups, la douleur de la chute et la présence du poison firent le reste. Flash sombra dans l'inconscience. Il semblait brisé et cassé. La fumé sortait encore du cratère ou il c'était loti complètement inconscient et tremblant de douleur. Il s'était fait trahir par lui même, par ses réflexes et avait échoué. Quel était la suite du plan de Eobard, il l'ignorait, mais dans le moment il n'était pas dans la possibilité d'y faire fasse. Il aurait besoin de temps pour récupérer...

((Voilà mon cher. Je suis pas contre de me faire détruire, dit moi juste ou tu veux aller et j'irai tranquillement sans que tu es à faire bouger mon perso Smile ))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 31 Juil 2017 - 11:47
Singh court dans la rue, son coeur bat la chamade, il ne sait pas ou donner de la tête, il essaie tant bien que mal de retracer un semblant de course de trajectoire pouvant le mener à la confrontation, il ne sera probablement pas d'une grande aide mais c'est un flic avec des principes, même si ceux ci peuvent vous emmener à une mort certaine.
Le seul repère d'ont il dispose est l'air ahuri des personnes qu'il croisent, plus il entend l'affolement et la panique plus cela le met sur la voie et bientôt il termine à l'endroit ou une voiture semble plié en deux par l'impact d'un corps en mouvement, bref ça ne sent pas bon, peut être qu'en interrogeant les personnes au alentours il aura plus de réponses...

"Excusez moi... mesdames messieurs s'il vous plait j'ai besoin de votre attention.."

Les gens commencent à s'attrouper autour de David alors que celui ci sort son insigne, la silence fait place au bruit ambiant.

"je suis le lieutenant Singh de la police de Central City, J'ai besoin de savoir si vous avez vu deux individus passer ici et... qui allait extrêmement vite laissant des éclairs... des éclairs derrière eux"

Si on lui avait dit qu'il allait dire ça un jour...

"Moi m'sieur ! j'ai vu ce qui c'est passé !"

Une jeune femme s'avance et sort de la foule.

"y'en a un qui a plaqué l'autre sur la voiture, et puis il l'a tabassé sur place... enfin j'crois j'peux pas vraiment dire en fait on aurait dit qu'ils vibraient... et puis l'un à ramassé l'autre et il est parti dans cette direction"

elle pointe alors le sud de la ville, bien trop grande à couvrir, il n'y a pas assez de patrouilles pour le quartier financier, soho et le quartier industriel, néanmoins Singh n'avait pas d'autre alternative, le temps de rassembler les collègues et de les faire partir, passant un appel rapide au capitaine les voitures de police vont désormais parcourir les rues à la recherche d'activité suspecte ce qui prendra un moment, soupirant sur cette dernière solution Singh n'a d'autre choix que de se préparer et attendre...

***

Une lumière aveuglante rempli la pièce, elle laisse entrevoir une machine bien particulière et impose une allure originale...


... elle se tient en face du brancard ou Eobard à enchainé Barry, le lit de torture se tient à la verticale Reverse-Flash est assis il est entre sa victime et son engin.

"réveillé ? tant mieux... j'avais peur que tu me fasses un coma, enfin tu es bien plus fort que ça il eu été étonnant que ce petit sédatif de ma préparation est raison du grand Barry Allen..."

Thawne se lève de sa chaise et s'avance vers un boitier de commande pas loin du brancard et appuie sur différent boutons qui allument plusieurs diodes sur les différents arcs de la machine.

"Enfin mon cher... c'est peut être la dernière fois que nous nous verrons, en vérité c'est la bien la dernière, je vais pouvoir retourner d'ou je viens, tu devrais t'en réjouir... cela dit pour parvenir à mon départ tu devras apporter ta petite contribution... tu dois le savoir Barry ton petit accident qui a provoqué des pouvoirs à permis à la speedforce de nous parvenir, tu es à l'origine de tous les speedsters qui puissent exister..."

Poussant un levier sur son boitier, des pointes électriques s'approche de Barry et l'électrifie, ceux ci devrait lui infliger une douleur certaine, mais le but ici n'est pas de faire souffrir Flash mais de charger la machine d'Eobard, de derrière les brancards des fils longe la pièce pour se retrouver connecté à l'engin.

"Je ne ferais pas d'illusion à ta place, la prochaine salve fera encore plus mal..."

Dehors les ruines de Star labs laissent Apparaitre des lumières bleu bien étranges pour un endroit déserté, une patrouille de police arrive et s'apprête à constater l'étrange phénomène qui se produit.

(HJ/ petit rappel : Singh est toujours jouable ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 31 Juil 2017 - 14:11
Hartley c'est Singh ! non ça va pas bien ! Flash a été emmené par Reverse-Flash, on risque d'arrivé trop tard. Merci!


Dans sa voiture d'auto-patrouille, il mit le pied au plancher. Apparemment une partie d'un vieux laboratoire Star labs venait d'être réduit en ruine. C'était clairement l'endroit ou aller.

*************

Flash se réveilla un peu confus. Il était attaché à une table en position debout. Il essaya par réflexe de vibrer pour se libérer, mais cela ne fonctionna pas. Il entendait mal, comme si on lui parlait à travers d'une vitre épaisse, mais c'était probablement juste dû à la chute qu'il avait faite. Il savait qu'il était en présence de Reverse-Flash, mais ne savait pas ce qui se passait. Encore un peu trop dans les pommes.

Puis le choc, un choc d'une puissance troublante vint le brûler de l'intérieur, il cria automatiquement de douleur sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Tout son corps se crispa et il sentit un de ses doigts se casser en essayait de se plier contre la surface de son "lit" d'infortune. Puis tout cessa. Le choc lui avait rendu ses esprits de manière brutale. Il fumait légèrement et ça sentait la chair et les cheveux brûlés.

*********

Maintenant ... murmura doucement une voix et un petit rat un des nombreux qui profitait des ruines nouvellement créées se glissa dans la pièce sans que personne ne s'en aperçoive.

********

CCPD! Est-ce qu'il y a quelqu'un ! Singh marchait dans les ruines, il avait réussi à se rendre de manière très efficace sur place. Le trafic ayant bien répondu aux appels à laisser passer la voiture de police.

********

Eobard... pourquoi ? Je n'ai jamais compris tes motivations, pourquoi me détestes-tu à ce point ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 12:30
Petit a petit la machine se charge et enclenche différents mécanismes, l'énergie accumulé au travers de Flash se trouve très utile, il va néanmoins falloir un peu de temps pour que le processus se termine, l'espoir se lit dans les yeux du bolide négatif, tout ce temps passé dans le présent n'aura pas été vain, même la haine qu'il peut ressentir pour Flash s'évanouit en un instant, lui qui reste attaché au brancard se pose inlassablement la même question.

"ça n'a plus d'importance maintenant, à ta place je passerais à autre chose tu peux désormais d'occuper des autres "mauvais" speedsters... Est ce que au moins tu sais ce que tu es Barry ? La grande question... à vrai dire je n'y avais pas pensé jusqu'a aujourd'hui mais... qu'est ce que tu es ? tu t'es sûrement déjà posé la question non ? l'accident qui à causé tes pouvoirs tout ça tout ça..."

Prenant des instrument de mesure sur sa machine dans un but que lui seul pourrait expliciter, il continue son petit speech.

"Notre existence, j'entend par la tout les speedsters existant sommes reliés par la speedforce, nous l'aidons à "relâcher" un trop plein d'énergie, mais nous ne sommes la que grâce à toi... tu as pour ainsi dire... permis à la speed force d'exister, ta connexion avec elle est la clé de mon retour."

il se retourne sur son ennemi et tapote diverses choses sur son ordinateur.

"Pour ce qui est de nous deux... la nature impose un négatif à tout positif non ? imagine moi comme un jumeau maléfique si ça t'arrange..."

La voix de David Singh résonne alors dans les couloirs du Labo.

"Je vois que j'ai sous estimé la police de Central City, excuse moi je reviens tout de suite"

En une fraction de seconde, le lieutenant se retrouve solidement attaché non loin de Flash.

"Que le spectacle commence !"

Activant un levier comme le dernier des savant fou, un arc électrique bien plus intense viens frapper Barry, la machine est désormais pratiquement opérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3968
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 15 Aoû 2017 - 14:11
Et elle s'arrêta dans un fracas intense et l'odeur d'un petit rat brûlé.

Une musique enivrante fit son entrée dans la flûte de Pied Piper. Il sortit enfin de l'ombre et tenant dans ses lèvres sa célèbre flûte. Pied Piper était l'une des trois personnes au monde à détenir une partie de l'équation d'anti-vie dans son ADN. C'était un cadeau et une malédiction. La malédiction était qu'il était une cible pour tous les idiots et affreux d'Apokolyps, un cadeau, car grâce à cela et à sa musique il arrivait à contrôler tous les êtres vivants.

Il n'arrêta pas de jouer pour faire son entrée, car il faisait plusieurs choses à la fois avec sa musique. Premièrement il envoyait ses rats grignoter tous les fils qu'ils trouvaient dans l'endroit et il tentait d'enivrer Eobard pour le forcer à se coucher par terre afin qu'il ne soit plus une menace. Il n'avait jamais essayé sa flûte sur le Néga-speedster, mais si c'était une arme capable de contrôler un néo-dieu alors pourquoi n'arriverait-il pas à charmer ce serpent jaune.

Flash sourit à l'arriver de Hartley, mais Singh était encore plus heureux de voir que son amoureux était venu à sa rescousse. Hartley lui fit un petit clin d'oeil puis un des rats mordilla la commande des sangles de Flash qui s'ouvrirent automatiquement.

Ouf ça fait du bien au poignet.

Probablement que Pipe n'avait pas prévue de se montrer au grand jour, mais le fait que Eobard a pris Singh en otage n'avait fait qu'activer le courage du flûtiste qui normalement préférait garder ses distances. C'était une erreur qu'il avait commise, en attaquant le lieutenant de police. C'était une erreur que Eobard commettait souvent en fait, attaquer quelqu'un pouvait amener ses "proches" à réagir. Quand nos proches sont des vigilantes détenant une des armes les plus puissantes de l'univers, ce n’était jamais vraiment judicieux.


(( Juste pour que tu le saches, SI tu n'avais pas toucher a Singh, Piper ne serait pas sortie aussi agressivement. Il déteste se mettre de l'avant. C'est pas un reproche, c'est juste pour te dire que je n'avais pas prévue cela et que c'est cool parce que c'est très aléatoire. ))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(CW) le plus rapide est-il un tueur ? (Flash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (CW) le plus rapide est-il un tueur ? (Flash)
» [AIDE] décharge rapide batterie en mode AVION!
» une petite devinette rapide
» Logiciel pour un copyright rapide sur vos photos
» Le tueur à la cravate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-