(CW) Une faveur venu de l'olympe (Circée)


Inscription : 22/06/2017
Messages : 43
DC : Reverse-Flash, Thaal Sinestro
Situation : En guerre contre les seigneurs du Chaos, résistant combattant pour l'Ordre
Localisations : La tour du destin
Justice society of America
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 29 Juin - 10:11
Les responsabilités du Docteur ont pris un tournant rapide, la figure de la seconde guerre mondiale se retrouve en effet entourés d'autres personnes dans sa tour, les rebelles se sont vites installés, et Kent s'arrange du mieux qu'il peut pour que personne ne s'aventure trop loin dans la tour, les opérations se font dans la pièce principale facile d'accès et à l'espace considérable, les différents groupes organisent leurs attaques, la volonté de faire tomber le régime est présente, les troupes sont motivés prêtes à sacrifier leurs vies si il le faut, tout se rallient sur une seul et même bannière: la liberté.
Fate lui est rassuré, il veut que ces personnes soit à l'abri, les seigneurs de l'ordre n'ont pas à lui dire comment utiliser son antre et leur présence ne s'est pas fait savoir depuis un moment, mais Nelson sait qu'ils approuvent son geste.

Même si le temps n'a pas d'emprise dans le palace la fatigue se fait rapidement ressentir et bientôt le brouhaha de la tour fait place à un silence de plomb, Nabu quand à lui s'enferme dans la chambre de l'orbe et médite, il recharge ses pouvoirs c'est important d'être bien préparé pour le prochain combat et le Docteur n'a pas des pouvoir illimités, il a conscience de ses faiblesses et fait en sorte de ne pas les exposées.
Sa séance est interrompue par sa locataire occasionnel mais également sa plus proche amie...


...Zatanna Zatara, elle vient s'asseoir à côté de lui mais ne dis rien elle participe un moment à la séance, cependant Fate n'est pas dupe et il sait qu'elle ici pour lui demander conseil.

"Tu sembles soucieuse..."

Elle rouvre les yeux et se remet en place, Kent a son tour ouvre ses yeux blanc lumineux.

"Excusez moi Doc, mais j'ai du mal à rester concentré ses derniers temps"

"La magie ne résout pas tout les problèmes non plus Zatanna..."

"Oui mais juste pour cette fois, pour ce qui se passe en ce moment, ça serais pas mal.
Je sais pas Kent... Est ce qu'on fait vraiment ce qu'on peut ? la population nous a tourné le dos et Waller en a profité et si cette fois nos ennemis avait trouvé le moyen de nous battre ? j'avoue que je ne sais pas ou est notre place dans ce conflit et je..."


Nelson pose sa main sur l'épaule de la magicienne et la regarde droit dans les yeux, un regard rassurant comme toujours qui la calme aussitôt.

"Ok ok j'ai compris, j'en fais trop..."

"Ton attention doit se focaliser sur ce qui se passe maintenant, la lumière se trouve toujours au bout du tunnel et rappelle toi que toute chose à une fin, cela tu le sais mieux que personne"

Ce n'est pas la réponse qu'elle voulait entendre mais un retour de motivation semble se dessiner à nouveau sur son visage, et c'est tout ce que Fate voulait voir.
Alors que leur séance allait reprendre, Nabu entend l'appel des seigneurs, aussitôt entendu le Docteur se lève et matérialise son portail.

"Garde la tour en mon absence veille sur les autres."

Zatanna se retrouve seul et un peu circonspecte.

"Euh...d'accord... j'imagine"

***

Ailleurs dans un endroit inconnu de tous sauf de Fate.

Les Seigneurs toujours en cercle, observe Nabu en cercle, celui en face de lui s'avance, Anubis s'apprête à parler, le Docteur s'agenouilla rapidement avant de se relever la situation express était inattendue.

"Un problème majeur demande votre attention, mon ami"

"Que se passe t-il seigneurs ? pourquoi m'avoir convoqué ?"

"En réalité c'est moi qui est besoin de vos services"

Sortant de l'ombre, un Dieu que l'on aurait jamais imaginé foulé le sol de cette pièce se place à côté de Nelson...


...Zeus lui même est présent ! et il semble vouloir quelque chose, sa présence n'est certainement que toléré dans cette cour, Nelson ne sait pas trop comment réagir mais le père de tout n'en a que faire.

"Il semblerait que mon fils : Arès complote encore dans mon dos, si cela ne vous surprend pas plus que moi, sachez que ce qui m'étonne et m'insupporte le plus et qu'il collabore avec les seigneurs du Chaos !"

Fate n'en revient pas, si il ne l'a pas vu venir il sait maintenant pourquoi, il se tourne immédiatement vers ces maitres qui le regardent tous sans broncher, Anubis enchaîne.

"Vous comprenez désormais pourquoi votre présence est requise, nous vous laissons avec lui il vous expliquera tout"

Le décor change littéralement en un éclair, Zeus les ayant emmené dans un endroit bien moins familier mais reconnaissable entre mille: le Mont Olympe, et plus précisément dans la cour des Dieux grecs.
Zeus marche un moment avec Fate, qui contemple la magnificence du lieu.

"Vous vous demandez probablement pourquoi je ne m'occupe pas personnellement de ce problème ? la raison est simple: je ne peux pas approcher Arès sans qu'il le sache, vous en revanche il ne vous connais pas, il s'agit d'une mission qui dois se faire de la manière la plus discrète possible, seulement je ne peux pas vous laissez y aller seul, si Arès est très puissant en ce moment c'est qu'il se nourrit des différents conflits qui gangrènent ce monde ces derniers temps"

"je comprends... il faut moi même que je sache pourquoi les seigneurs du Chaos utilisent Arès, je dois connaitre leur cible avant qu'il ne soit trop tard, je sais déjà qui vous allez assignez à mes côtés qu'est ce qui vous fait croire que la sorcière acceptera ?"

"Oh ne vous en faites pas elle n'aura pas le choix, d'une part parce que JE l'exige et de deux parce qu'elle plus concernée que n'importe qui, elle fut la compagne d'Arès elle connait ses moindres secrets mêmes ceux qui nous sont inconnues, vous n'aurez qu'a invoqué mon nom elle ne s'attendra pas à un ordre direct et elle me craint trop pour osez me défier, maintenant je vous laisse accomplir votre mission, va Nabu le Sage"

Le Dieu regagne son trône, le Docteur matérialise son portail et se téléporte dans l'antre de Circée.

***

Un portail bleu et dorée s'ouvre alors et Fate se pose dans la pièce ou se trouve la déesse, si elle doit le fusiller du regard, Kent ne se démonte pas et lui énonce le problème.

"Salutations Circée, Un problème d'un grande ampleur requiert ton assistance"


Fate ne craint nullement une attaque surprise, si la sorcière à plus d'un tour dans son sac et reste de nature très fourbe, lui demeure impassible et lui fait face droit dans les yeux sans une once de défi mais plus de respect.

"Ton ancien compagnon Arès semble avoir pactiser avec les seigneurs du Chaos, ton aide est requise dans cette quête, sache qu'un refus pourrait provoquer la colère du père de tout lui même..."


"I fight for order, that is my mission !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 21/11/2016
Messages : 203
DC : Martian Manhunter, Hal Jordan, Razer
Situation : Vous pauvre mortels ne pouvez comprendre les plans d'une Déesse!
Localisations : La Dimension de la Magie
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 1 Juil - 1:47
Circée était préoccupée.

Il y avait plusieurs jours semaines qu'elle essayait d'entrer en contact avec Ares, depuis l'enlèvement et puis le retour en sécurité de leur fille, Lyta, mais jusqu'à maintenant, sans succès. Ça la préoccupait parce qu'Arès, malgré tous ses défauts, répondait toujours quand il était question de sa fille. Elle savait, avec une grande certitude, que malgré ses réticences, malgré son assurance répétée du contraire... il aimait sa fille. Pendant un moment, elle avait même été sous sa garde directe, mais... C'est sous sa garde qu'elle avait été enlevée, juste sous son nez, sans qu'il ne s'en rende comte ou ne puisse le stopper.

Et Circée savait que... ça avait dut être un coup terrible a son ego. Il l'avait très mal prit, et quand elle l'avait confronté, juste après le retour de la fillette, il avait été très dur et agressif, presque violent dans ses paroles. Circée ne le craignait pas, mais elle craignait qu'il ne fasse quelques chose qu'il pourrait bien regretter plus tard, alors elle avait emmené Lyta loin de lui, pour la mettre en sécurité. Loin de tout danger, incluant un Arès un peu... instable, il semblerait.

Quand quelques jours plus tard elle avait essayé de le recontacter, cependant, il l'avait bloquée et elle avait été incapable de l'atteindre, magiquement ou autrement. Non pas que ce soit particulièrement surprenant... il faisait ça quand il préparait quelque plan de son cru et ne voulait pas d'interférence, mais... C'était peut-être naïf de sa part de penser que, peut-être, il voudrait parler avec son ex compagne a propos de leur fille et de ce qu'il fallait faire a son propos, maintenant.

C'était il y a près de deux semaines.

Circée soupira et agita une main au dessus du bol en marbre ornementé, faisant disparaitre la luminescence violette et dorée qui l'entourait. Toujours pas de chance. Aucune réponse. Arès était très certainement en train de préparer quelques chose de gros, elle en était persuadée, elle pouvait le sentir... mais ça la rendait folle de ne pas savoir! QU'est-ce que son ex préparait? Et quelles seraient les conséquences pour le monde, s'il parvenait a ses fins? Avec tous les conflits et la tension et les combats qui foisonnaient sur Terre ces derniers temps, il était plus puissant que jamais...

Et soit, ce seul fait était des plus préoccupant.

Peut-être aurait-elle voulu l'aider, qui sait? Si l'offre était suffisamment intéressante... Circée fronça les sourcil et une expression pensive, soucieuse, passa sur son visage parfait. Elle quitta son antre magique et entra dans une pièce à l'air plus confortable, un salon de toute évidence, et une petite silhouette y était assise devant un foyer où un feu aux teintes de violet et d'or brûlait sans fumée ni bois. Des orbes dorées dans les coins fournissaient le reste de l'éclairage et de nombreux artefacts, parchemins et talismans magiques remplissaient les deux grandes bibliothèques et bois massif et or qui couvrait le mur du fond.

"Maman!"

l'enfant bondit sur ses pieds et courut jusqu'à sa mère pour enrouler ses petits bras autour de sa taille. La fillette aux cheveux de feu et aux yeux violets leva la tête et sourit largement, une grande confiance et un amour certain brillait dans les yeux qui se posèrent dans les siens, les capturant dans un sortilège que la sorcière n'avait aucune intention de briser. Elle souleva Lyta dans ses bras et alla s'asseoir sur la divan confortable devant l'âtre magique, tenant l'enfant dans son giron.

"Tu as parlé a papa?" Demanda la fillette innocemment, jouant avec une breloque dorée ornant la poitrine de sa mère.

"J'ai bien peur que non, petite fée. J'essaierai encore demain." Dit-elle avec un sourire qui se voulait rassurant, mais la petite fille fit tout de même la moue.

"Mais et si il veut plus me parler? J'ai fait quelques chose de mal?"
Demanda-t-elle avec toute l'innocence de l'enfance dans sa voix, qui serra le cœur de la sorcière, et lui fit maudire le silence qu'Arès semblait avoir imposé depuis l'enlèvement de Lyta. "Et si il ne m'aime plus?..."

"Oh bébé..." Circée serra la petite fille dans ses bras et posa un baiser sur ses mèches d'un magnifique rouge au reflet d'or. "Je suis certaine que ce n'est pas le cas. Il doit être... très occupé, c'est tout. Il te parleras bientôt, j'en suis certaine."

"D'accord."

La fillette ne semblait pas très convaincue, et Circée se doutait qu'elle pouvait sentir que sa mère n'était pas totalement honnête avec elle. L'enfant était extraordinairement puissante... Avec les parents qu'elle avait, ce n'était pas surprenant. Elle était aussi très intuitive, et précoce. Son intelligence pouvait rivaliser avec celle de ses deux parents combinée. Circée était toujours si émerveillée par les progrès qu'elle faisait et par sa puissance magique brute. Une fois assez âgée pour commencer son éducation, elle deviendrait sans doute même plus puissante qu'elle-même.

C'est dans cette position que Fate trouva la sorcière, et dès le moment où le portail s'Ouvrit, elle avait bondit sur ses pieds, prête a défendre sa fille de l'intrus. Ses mains sont entourées d'éclairs dorés et ses yeux brillent de la même couleur, un sort prêt a être libéré dans la seconde. Elle se redresse et l'énergie se dissipe quand elle reconnait son visiteur.

"Docteur Fate, que voulez-vous?" Demande-t-elle de prime abord, demeurant tendue.

Quand il lui mentionne Arès et l'ordre de Père de Tour de joindre sa mission pour arrêter de stopper son ex compagnon, Circée pince les lèvres avec colère et irritation. Arès, encore lui... Il ne cesse de revenir à elle en pensées ou en actions ces derniers temps!

"Qu'est-ce qu'il a manigancé, cette fois? SOn silence n'était donc pas dirigé spcifiquement contre nous..." Dit-elle, son ton pensif et tendu.

"Papa...?"
Demande une petite voix alors qu'une petite tête dorée regarde depuis derrière la cape de Circée.

Circée s'empresse de s'agenouiller et puis de mettre les mains sur les épaules de la petite fille, avec un sourire rassurant sur les lèvres. La petite fille a l'air inquiètes et elle a les yeux qui brillent comme si elle allait pleurer.

"Oui, maman doit aller avec notre invité pour rencontrer papa. Je promet de ne pas être partie longtemps, d'accord?"

"D'accord. Maman? Quand tu le verra, dit a papa qu'il me manque."

Un éclair de colère vite réprimée passe dans les yeux de la sorcière, et elle se dit qu'Arès aura bien des choses a quoi répondre quand elle le trouvera enfin. Elle se contente de hocher la tête et embrasse le tête de la fillette.

"Je le ferrai. Maintenant, va rejoindre Nana. Elle va s'occuper de toi."

La fillette se contente de hocher la tête et puis disparait par une porte au fond de la pièce. Circée se redresse et fait de nouveau face a Fate, ses yeux jetant des éclairs de colère et son ton bien plus dur et tranchant maintenant que l'enfant n'est plus dans la pièce.

"Je vous apporterai mon soutien, Fate. Vous avez ma parole."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 22/06/2017
Messages : 43
DC : Reverse-Flash, Thaal Sinestro
Situation : En guerre contre les seigneurs du Chaos, résistant combattant pour l'Ordre
Localisations : La tour du destin
Justice society of America
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 3 Juil - 11:09
Fate arrive dans la salle de la sorcière tamisé par lumière des orbes dorées, il a interrompu un moment intime entre elle et sa fille, la petite Lyta, la déesse n'a pas hésiter une seule seconde à se mettre devant elle pour la défendre à tout prix, seule la mère répondait à ce moment la pas la complotante, visiblement elle n'a pas non plus la moindre idée de ce que Arès manigançais.
Le monde des Dieux et des plus complexes si certains préfèrent garder profil bas, certains ne se gênent pas pour se trahir mutuellement, les coups bas et autres fourberies ont lieu régulièrement, le Docteur ne se soucie pas vraiment de ce qu'il peut se passer à l'Olympe, on pourrait se poser la question concernant les seigneurs de L'Ordre mais ils sont des entités immatériel contrairement aux divinités mythologiques.

L'histoire d'Arès est une histoire d'égo, avant d'être le Dieu de la guerre, il était avant tout fils de Zeus un rôle qu'il prenait très à coeur, il tenait absolument à représenter son père dans toutes les situations possibles et imaginables mais sa soif de combat et de conflit causèrent sa perte.
Un jour alors que Zeus eu un moment de complicité avec Héra, son fils les interrompit et réclama vengeance sur les hommes qui profanait les temples de son père tout puissant, Arès exigea une punition immédiate ce que Zeus refusa de faire dans l'immédiat, l'erreur du fils fut de traiter son père de faible et de lui dire qu'il était incapable de se présenter à la guerre quand celle ci se manifestait, évidemment le Dieu de la foudre prit l'outrage au pied de la lettre et condamna son fils à se nourrir du conflit des hommes jusqu'a la fin de ses jours lui donnant alors cette apparence...


...celle d'un guerrier dont le besoin pour le combat, la haine des hommes et surtout la guerre en elle même ne serait jamais suffisante.

Cependant une question trotte dans la tête du Docteur, est-ce que Arès a pu éprouver quelque chose pour la personne en face de lui ? en éprouve t-il pour son engeance ? c'est d'ailleurs en regardant dans les yeux de la fillette que Nabu peut déjà entrevoir toute les possibilités concernant Lyta, les différents futurs possible se déroulent devant lui: la digne héritière de son père et futur avatar de la guerre, le chemin de sa mère devenant une mage très puissante, les pires des deux une despote en puissance, une conquérante de l'olympe, tout ces possibles ne sont pas réellement reluisant, mais le magicien peut voir une lueur d'espoir un futur possible qui fera d'elle quelqu'un de respecter siégeant même permis les siens au mont Olympe, une petite seconde s'écoula durant laquelle le Docteur regarda la fille de la sorcière avant de se tourner à nouveau vers sa mère qui la renvoya auprès de sa nourrice.

Au final Circée sait à quoi s'en tenir, l'avertissement lui avait été donné et elle aussi curieuse du sort de son ancien amant.
Nelson n'est pas non plus un rustre et il a en face de lui une divinité il se doit de la remercier comme il se
doit, il se penche légèrement en signe de gratitude mais cela ne veux pas dire qu'il est dupe il reste conscient de la personne qu'il a en face de lui.

"Ton aide est grandement apprécié, nous devons questionner le Dieu de la guerre, aurais tu une idée d'ou il pourrais se trouver ?"

Arès est quelqu'un qui peut aisément se confronter à Fate il aura sans aucun doute des lieux des cachettes, il veut d'abord examiner ces endroits avant d'aller au dernier endroit possible : la dimension du Chaos, le dernier recourt possible.


"I fight for order, that is my mission !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 21/11/2016
Messages : 203
DC : Martian Manhunter, Hal Jordan, Razer
Situation : Vous pauvre mortels ne pouvez comprendre les plans d'une Déesse!
Localisations : La Dimension de la Magie
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 8 Juil - 0:25
Circée réfléchit pendant quelques instants à la question de Fate. Elle connait bien quelques endroits où Ares pourrait se trouver, s'il ne tiens pas à être trouvé. Elle est un peu... sur ses gardes devant le puissant Mage, mystique et hôte de Nabu, et elle se tiens préventivement entre lui et la porte empruntée par sa fille pour quitter la pièce. Elle sait que le Docteur Fate ne ferait pas volontairement du mal a une enfant, mais et s'il voyait en elle une menace en puissance? Et s'il croyait que de la détruire sauverait le monde de quelque future cataclysme?

Elle ne laisserait pas une telle chose arriver. Elle le stopperait avant, et protégerait l'enfant, sa fille, coute que coute. Pour l'heure... d'autres problèmes, de plus grande importance, le préoccupe, et elle repousse ces considérations. Elle hoche lentement la tête.

"Peut-être, mais il n'est pas certain qu'il les utilise encore, puisqu'il sait que je sais qu'elles existent." Dit-elle en guise de réponse et d'avertissement tout à la fois. "S'il ne souhaite pas être trouvé, il ne me laissera pas le traquer. Il demeurera caché jusqu'à ce qu'il croit le moment venu de se révéler de nouveau."

Elle a relaxé légèrement sa posture, mais demeure sur la défensive. AUcun des deux ne peut alors remarquer le petite tête dorée qui apparait très furtivement deriière le rideau qui masque la porte que l'enfant a emprunté. Lyta n'est pas une enfant difficile, loin de là, mais elle partage avec sa mère un trait de caractère qui peut être tout a la fois bénéfique et terriblement mauvais. Une curiosité insatiable, une soif de savoir impossible a étancher, et elle ne pouvait pas ne pas écouter aux portes.

Sa maman et l'homme à l'aura d'or discute de Papa. Sa curiosité fut dores et déjà piquée et elle écoute attentivement ce que les adultes disent. Dans sa tête d'enfant de 5 ans, elle sait déjà que des choses graves arrivent quand les adultes lui font quitter la pièce. Elle sait que Papa n'est pas aimé, non plus que Maman. Elle se demandes parfois pourquoi... et pose des question inlassablement! Pour l'heure... elle écoute, curieuse de ce que les adultes ont a dire a propos de Papa...

Circée a reprit la parole, et pointe en direction d'une grande bibliothèque proche. Celle qui contiens toute sorte d'artefacts et d'objets magiques puissants. Et prends un orbe bleu et vert dans lequel tournoi un fumée d'un gris-noir malsain.

"Il n'est probablement pas dans la dimension des Hommes. Ceci m'aideras a le localiser plus facilement."

Elle range l'orbe dans un des nombreux replis de sa cape, et il serait bien impossible de savoir qu'elle s'y trouve, même et touchant l'endroit en question. Elle regarde de nouveau Fate bien en face et dit calmement.

"Allons-y, l'orbe devrait nous guider une fois sur place."

Elle fait quelques gestes et un portail magique se matérialise, il y a une explosion de lumière dorée et violette, et puis la pièce est maintenant entièrement vide... Pas même une petite espionne ne peut être trouvé.

//HJ: Surprise XD Vous avez un passager clandestin Smile //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 22/06/2017
Messages : 43
DC : Reverse-Flash, Thaal Sinestro
Situation : En guerre contre les seigneurs du Chaos, résistant combattant pour l'Ordre
Localisations : La tour du destin
Justice society of America
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 11 Juil - 15:10
Circée est résolue à aider Fate, si ses intentions ne sont pas clairs pour l'instant Kent finira par le savoir tôt ou tard il ne présume rien pour l'instant mais il ne sait pas si la menace de Zeus finira par tenir la sorcière pourrait trouver un moyen de déjouer la prise que le Dieu de la foudre à sur elle.
La chose sur laquelle le Docteur peut compter pour l'instant est l'instinct maternel inconditionnel de la déesse elle semble prête à donner sa vie pour son enfant, ce qui est normal en soit.

Elle prend quelques instant plus tard une orbe pour permettre de traquer son ancien amant, une sorte de mouchard magique et très intelligent de sa part qui plus est, elle matérialise un portail et en un instant les deux magiciens se téléportent dans un endroit bien particulier...


... un immense hall s'offre à eux l'immensité de l'endroit est telle que même un chuchotement provoquera un écho même les respirations de nos protagonistes feront du bruit.
Mais le plus étonnant n'est pas l'espace considérable de l'endroit, c'est qu'il y fait un froid particulièrement étrange, non pas glacial mais peut provoquer un inconfort certain, l'ambiance d'église dérange Nelson il sait qu'elle n'est pas naturel et vu l'état de la pièce il y'a eu un combat ici.

"je n'aime pas ça... l'endroit est néanmoins désert mais il y a quelque chose qui cloche, nous couvrirons plus de surface en se séparant, faites attention cependant des pièges peuvent être présent"

Un silence macabre envahi le hall, une atmosphère morbide s'est installé ici ce qui est d'autant plus inquiétant, Nabu part alors sur la droite explorant les lieux à la recherche d'un indice quelque chose n'importe quoi, il est évident que Arès n'est plus en ces lieux mais l'orbe ne les aurait pas mené ici sans raison, il était la et quelque chose s'est produit.

Les pas du Docteur peuvent s'entendre à quelques dizaines de mètres, Circée peut donc facilement savoir ou se trouve son allié du moment, le Docteur peut déjà constater de son côté qu'une bagarre de grande ampleur à bien eu lieu, les opposants on mis un moment à se départager, il est difficile de dire qui à pu l'emporter.
L'attention de Fate se porte alors sur une trace bien visible...


... une trace de main ensanglantée, le Docteur se pose devant et passe un doigt dessus essuyant en partie d'un trait la marque de sang, l'hémoglobine sur l'index de Fate peut déjà lui confirmer qu'il s'agit de sang divin, celui d'Arès ? peut être mais ça reste à confirmer et pour cela le Docteur va reconstituer la scène avec sa magie, révéler le déroulement exacte des évènements.
Agitant ses mains et invoquant un glyphe égyptien un torrent de magie pur bleuté couvrent la pièce, sans résultats malheureusement, rien n'apparait ce qui est d'autant plus curieux, ceux qui ce sont battu ou le propriétaire à pris soin de scellé magiquement son antre.

Circée à peut être de son côté trouver une trace du passage d'Arès, le Docteur se relève et au passage de son regard lumineux peut remarquer que cacher derrière un pilier brisé, se cache une Chevelure doré dissimulé sous un sort d'invisibilité primaire, de plus la fumée dégagé par la chaleur du souffle ne fait que confirmer les suspicions de Kent.

La fille de Circée les as suivi et la petite Lyta ne tarde pas à se révéler face au sorcier, la gamine d'ailleurs tremblote de froid.
Le Docteur s'agenouille face à elle sans dire mot et applique avec ses mains sur les épaules de Lyta un sort de réchauffement qui recolore instantanément la peau de la fillette frigorifiée.

"Merci monsieur..."

"Allons retrouver ta mère, reste près de moi"

La petite fille suit au pas le Docteur qui s'empresse de rejoindre la sorcière avec l'espoir que ses recherches soit plus fructueuses.

(HJ/ une simple idée m'est venu réponds moi en MP si tu es d'accord ou pas souhaite tu que Diana rejoigne le rp si il y'a Arès autant qu'elle soit la aussi Smile )


"I fight for order, that is my mission !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

(CW) Une faveur venu de l'olympe (Circée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quand l'hiver fut venu
» Autel du chaos + faveur des dieux
» [Desplat-Duc, Anne-Marie] Les Colombes du Roi-Soleil - Tome 9: Olympe comédienne
» [Thomas, Chantal] Le testament d'Olympe
» Nouveau venu (HTC HD2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-