"Lourde est la tête qui porte la couronne." [Tula]


Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 2 Juil - 17:48
Dans les profondeurs sous-marines s'avance une civilisation vieille de plus d'un million d'années.
Connue dans les mythes, dans les légendes, elle accueille un peuple jadis Humain sous tous les standards, mais qui a pu se modifier lui-même pour survivre à une immersion forcée. Foyer d'arts mystérieux, de pouvoirs dangereux et étranges, ce Royaume qui recouvre la majorité du globe surprend, intrigue... terrifie, même.
Atlantis, en tout cas, ne laisse pas neutre.



Composé de plusieurs cités plus ou moins autonomes, plus ou moins ouvertes, le Royaume d'Atlantis est un assemblage surprenant de peuplades différentes, comme les habitants de Tritonis, qui sont des sirènes, ou encore les Idéalistes, des pacifistes qui avaient quitté le coeur de l'Empire pour trouver un havre de paix ; cela ne fonctionne pas, mais participe à la diversité des bas-fonds.

En son centre, néanmoins, demeure une évidence : Poséidonis.
La capitale, le coeur même du Royaume d'Atlantis, qui depuis toujours accueille le Palais Royal, ainsi que le siège des plus hautes instances. Le Sénat, d'abord, l'assemblée d'élus par le peuple qui débattent des mesures à mettre en oeuvre pour le bien de tous ; le Haut Conseil, ensuite, la réunion des ministres du Roi, nommés par ce dernier sur proposition plus ou moins forte du Sénat.
Poséidonis est le coeur du Royaume, oui. Et l'endroit où toutes les décisions sont prises - même les moins agréables.



"Es'queu sa maj'sté veut qu'les Bêtes de Guerre soient pr'parées ou quoa ? C't'une question simple..."

Le ton lourd de Jurok Byss se fait entendre à l'intérieur de la Salle du Trône, lieu de pouvoir essentiel du Palais Royal.
Le Gardien des Monstres, poste officiel et ancien qui lui impose de s'occuper constamment des troupes bestiales de défense et d'attaque du Royaume, est un homme direct et brutal - mais fondamentalement attaché à Atlantis et à son monarque. Qui qu'il soit.


"... et qui appelle, elle aussi, une réponse simple."

Une voix jeune mais assurée se fait entendre à l'intérieur de la salle. Les regards des courtisans, gardiens et surtout de Jurok se concentrent donc définitivement sur la zone principale de la pièce...
... le Trône, sur lequel est assis le jeune homme connu sous le nom de Garth, et sous le nom de guerre de Tempest.

"Et c'est non, Gardien des Monstres. A ce jour, le Royaume n'est pas en guerre - et n'entend pas l'être dans les prochains temps.
Nous devons prouver notre pacifisme, et c'est tout l'objet de ma prochaine rencontre avec l'Ambassadrice des Amazones. A ce titre, je dois préparer cette entrevue... cette audience est donc levée. Je vous remercie de vos observations, et ne manquerais pas de répondre aux questions en suspend lors de la prochaine session."


Sur son ordre silencieux, les gardes poussent les membres du Haut Conseil vers la sortie.
Un brouhaha important règne dans la Salle du Trône pendant quelques instants, accompagné par quelques regards sombres de quelques ministres envers le nouveau Régent. Ce dernier demeure de marbre, et congédie même les gardes quand ils ne restaient plus qu'eux ici.
Dès qu'ils lui ont obéi, de mauvais grâce, le jeune homme pousse un profond soupir - et passe ses mains sur son visage, visiblement las.


"Ils me détestent... et ne supportent pas de me voir sur le trône. Je crois même qu'ils appréciaient plus Arthur - la vieille rancoeur contre les yeux-violets a la vie dure, je crois."

Lentement, son regard fatigué se tourne vers les ombres de la Salle du Trône ; un sourire triste glisse sur son visage, alors qu'il semble se détendre après une difficile épreuve.

"Bon... je sais qu'ils ne veulent pas de cette audience chez Diana, qu'ils voient ça comme une preuve de faiblesse. Et toi ? Qu'en penses-tu ?"

Maintenant sa tête avec la paume de sa main droite, il soupire encore - et attend.
Le ton est calme, même si fatigué. Garth est en confiance, ici. En confiance avec la personne à qui il s'adresse... avec quelqu'un qu'il a presque toujours connue, et qu'il est heureux de retrouver ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Lun 3 Juil - 7:47
Atlantis vit des heures bien sombres, mais s'il y a eu un temps certes court pour le chagrin le moment est à l'action. Les atlantes ne sont pas connus pour se mettre dans un coin et pleurer quand ils subissent une attaque intérieure ou non. Ils agissent avec violence et ne connaissent que peu de mesure. C'est ainsi que le Roi c'est retrouvé dépossédé de sa couronne et que le Régent à pris sa place. Il a été élu par le Haut conseil avec l'appui du Sénat mais c'est Tula qui à soufflé le nom de l'actuel chef intérimaire d'Atlantis.

Garth est comme son roi, il recherche la paix car il à connu la souffrance et est suffisamment fort pour toujours œuvrer en ce sens.

Mais il ne comprends pas toujours la façon de penser du peuple à sa charge et de leurs dirigeants. De ce fait les sessions avec le Haut conseil sont tendues, chacun cherchant le bien de l'autre sans tenter de se comprendre. Cette session ne fait pas exception les ministres partent avec amertume et nombre de regards irrités. La question était simple : est ce que l'on devait se préparer les bêtes de guerre pour une réunion diplomatique. Évidemment pour Garth comme il s'agissait d'une réunion pacifique tout devait être fait pour montrer patte blanche et être irréprochable.

Alors que la session se termine et qu'il fait cette fois clairement appel à elle Tula sort des ombres sans un bruit pour poser une main apaisante sur celui qui à été son premier amour.

Garth tu es trop dur envers toi même, gérer un royaume aussi ...complexe qu'Atlantis ne se fera pas facilement j'en ai peur et tu t'en es rendu compte. Ils ont perdu un roi, qui à retourné une de leur relique les plus sacrées contre eux, celle là même qui les à protégé...servir à les tuer et à blesser un autre peuple que nous tenons en estime.

Si la situation n'est pas au mieux elle est loin d'être catastrophique car le royaume tient encore et c'est surtout parce qu'un régent à été nommé rapidement mais à "l'international" ils ont bien des ennemis et ne peuvent en gérer plus d'un à la fois, des choix devront être fait. Ce ne seront pas les plus faciles. Alors le temps n'est pas aux vieilles rancœurs et aux superstitions.

Je te rappelle les choix possibles qu'avait le conseil pour le poste de régent étaient entre un prince aux yeux violets d'une des familles d'atlantes les plus respectées ou la princesse bâtarde xebellienne du roi le plus cruel en date....Allez viens.

Gentiment elle lui prends la main pour lui faire quitter ce siège qui n'apporte rien si ce n'est des ennuis aussi massifs que lui. Elle l'invite a s'asseoir à même le sol, face aux grande vitres qui surplombent la ville. C'est ainsi qu'un dirigeant doit prendre ses décisions en regardant son peuple et non sur un trône à palabrer avec des conseillers. C'est une leçon qu'elle à appris d'Orm , elle ne le diras pas à Garth par contre .

- Tu ne peux pas leur en vouloir de baliser quand la tête du royaume va chez un peuple auquel nous avons fait du mal pour négocier la paix. Préparer les bêtes aurait eu au moins le bénéfice d'apaiser le conseil et tu aurais pu choisir de les faire intervenir ou pas. Par contre, je ne transigerais pas, une équipe de la Brèche se tiendras prête à une exfiltration au cas où. J'ai confiance en Diana, mais trop auraient à profiter d'une entrevue qui tournerai mal. Tu sais que je souhaite la paix autant que toi mais....

Elle soupire et laisse volontairement sa phrase en suspens, son entraînement de soldat prévaudra toujours et bien trop de paramètres sont dangereux dans cette rencontre. Garth doit comprendre qu'il est précieux pour Atlantis et que la cité ne se remettra pas si elle venait à perdre deux dirigeants coup sur coup.

Diana est sage et souhaite la paix elle mène son peuple avec honneur et courage, je suis pour tous les efforts, mais pas à n'importe quel prix. Plier un genou oui, je peux convaincre le conseil mais baisser la tête est hors de question. Nous devons redoubler d'initiatives pour qu'atlantis soit vue de manière favorable et pour cela nous devons travailler ensemble Garth.

Elle attends alors, la rousse est prête à tout pour aider Atlantis et son peuple il n'y a qu'a lui en faire la demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 3 Juil - 11:40
Le sourire de Garth, d’abord triste, se fait plus sincère quand il sent la main douce et agréable sur son épaule.
Elle est… beaucoup, pour lui. S’il a grandi seul, élevé par Atlan puis par Arthur, il a rapidement vu en Tula une proche, quelqu’un capable de le comprendre et de l’aider à mûrir ; elle fut plus, bien sûr. Elle fut sa première romance, sa première amante, et certainement un des plus grands amours de sa vie.
Mais c’est terminé – et des cendres de leur amour est né un lien plus fort, plus indéfectible que l’attirance physique ou romantique. Garth voit en Tula une sœur, une amie, une confidente, mais aussi quelqu’un de confiance, capable de le remettre à sa place si besoin.

Tula est son essentielle.
Et définitivement incontournable dans cette terrible épreuve qu’il affronte, aux commandes d’un Royaume si exigeant envers ses monarques.


« Ha… tu as toujours les mots, tu sais. A croire que tu as un talent naturel pour mettre en confiance ou rassurer tes proches… »

Il sourit, encore, et acquiesce en silence.
Tempest sait qu’elle a écouté toute la session de discussion, et qu’elle n’est pas forcément d’accord avec lui ; cependant, au regard de leurs liens, elle prend sur elle et tient à l’aider, le consoler même en lui rappelant les circonstances, et donc en dépersonnalisant les remontées négatives du Haut Conseil.
C’est une perle, définitivement.


« Et bien sûr que tu as raison… ils ne font que leur travail, après tout. Le Haut Conseil a vocation à gérer le quotidien, et à questionner les actes du monarque pour vérifier qu’il agit dans l’intérêt général… mais j’ai tendance à croire que leurs questionnements sont plus incisifs avec moi.
Ha, écoute-moi… on dirait Arthur, à se plaindre continuellement des difficultés logistiques de mener un Royaume. Sous peu, je vais laisser pousser mes cheveux et me prendre un crochet… »


Au fond, la blague n’est pas drôle – elle est même de mauvais goût, vu les épreuves rencontrées par leur ancien mentor dans son histoire personnelle.
Cependant, Tula et Garth ont beaucoup vu, et beaucoup souffert, au contact d’Aquaman. S’ils ont quelques rancoeurs, ils ont surtout une affection sincère pour celui que le jeune homme appelle affectueusement le vieil homme ; ils ont le droit d’aller sur ce terrain-là… car ils furent présents pour l’aider, dans ces passes difficiles. Du moins, autant qu’Arthur l’a accepté.

Alors que la jeune femme le force à se lever, le Régent accepte de bonne grâce.
Il la suit, et s’écroule à ses côtés devant les grandes baies vitrées. Son regard violet glisse sur les immenses bâtiments, les magnifiques buildings et constructions impactés par l’architecture atlante, si surprenante mais si envoûtante ; c’est beau, oui.
Et terrifiant, à la fois, car il sait que des millions de vies sont ici – des millions de vies directement impactées par ses choix, ses décisions et sa manière de mener le Royaume.


« Hem. »

La tête lui tourne, légèrement. Cela fait beaucoup… cela fait beaucoup, pour un jeune homme élevé presque comme un sauvageon, et qui a dû constamment se battre pour faire sa place ici et à la surface.
Cela fait beaucoup – mais cela le rend fier. Fier d’en être arrivé là… fier de pouvoir aider, ceux qui ont fini par l’accueillir. Fier de faire au mieux, tout simplement.


« Bien sûr que préparer les Bêtes les rassurerait… mais envisage la réaction opposée, Tula. Imagine la réaction des Etats-Unis, dont la Présidente a déjà exigé que, dans mon temps libre – si jamais j’en avais encore – je sois une de ses Recrues, pour m’exhiber comme une prise de guerre… imagine donc la réaction de leur Présidente s’ils identifiaient que les Bêtes sont préparées.
Déjà que ma venue à la Maison de Themyscira à Gateway City ne va pas lui plaire, imagine ce qu’elle fera en sachant que nos créatures sont préparées… des guerres ont été déclarées pour moins que ça, et le Royaume ne peut se permettre de s’opposer aux Etats-Unis. Du moins… directement. »


Indirectement, par contre… il n’en dit rien, mais il se doute que Tula, avec ses yeux partout, sait déjà que Garth a donné un appui officieux aux Titans, les jeunes Héros Rebelles. S’il s’agit bien sûr d’un jeu dangereux, il couvre suffisamment ses traces pour éviter d’être pris – et ainsi d’attirer les foudres d’Amanda Waller sur le Royaume.

« Quant aux Amazones… je vais présenter nos condoléances et nos excuses, car notre Roi n’a pas su bien utiliser une de nos armes. Serait-ce une si bonne idée de préparer, au préalable, d’autres armes atlantes, au cas où ?
Diana est certes sage… mais même elle ne pourra pas apaiser son peuple dans une telle situation. Je dois faire acte de contrition, et plier le genou oui… ce n’est pas agréable, absolument pas, mais nous n’avons pas le choix. »


Il soupire – puis se laisse aller, et se coucher sur le sol de la Salle du Trône.
Plus jeunes, Tula et lui venaient ici en cachette, pour jouer au Roi ou à la Reine d’Atlantis, et ainsi manipuler discrètement le Trident d’Arthur ; les jeux sont finis, maintenant, et tous deux savent désormais quel est le prix à payer pour porter le Pouvoir sur leurs épaules.


« La Surface nous craindra toujours… mais oui, nous devons mieux nous faire voir.
J’accepterais cinq gardes, Tula – mais pas plus, pour aller voir Diana. J’accepte que tu sois dans un vaisseau dans la baie de Gateway City – mais pas plus. Pour retrouver un peu de positif à la Surface et chez nos alliés, nous devons prouver notre pacifisme… et surtout que nous savons nous contrôler. »


Les yeux rivés sur le plafond, il glisse lentement ses mains gantées sur ses paupières qui sont douloureuses ; le manque de sommeil et la tension n’aident pas.

« Il va falloir parler d’Arthur, tu sais…
Le Haut Conseil arrive à tempérer le Sénat, et la Surface attendra – mais pas longtemps. Il est là, dehors… à jouer au Héros, à faire partie de la Justice League International, à aider les Rebelles contre Waller… mais elle finira par agir. Elle finira par vouloir le faire tomber, rien que pour ça, et encore plus pour Themyscira
Quand ça arrivera… que fera-t-on ? Comment réagira-t-on ? Pas juste toi… pas juste moi… mais le Royaume ? Atlantis est puissante – mais peut-on assumer une guerre contre les Etats-Unis, et après toute la Surface qui s’alliera contre nous ?
Que fera-t-on, bordel, quand les gens demanderont enfin des comptes à notre Roi… à notre mentor ? »


Sa voix s’est faite légèrement plus agressive, sur les derniers mots. Cela illustre sa lassitude, mais aussi son incapacité à décider face à un tel choix ; il est perdu, clairement, et craint d’être celui qui devra prendre cette décision.
S’il ne lâchera jamais Arthur, il sait très bien que ce dernier a failli – et devrait payer pour cela. Que choisir, donc ? Famille ou patrie ? Amitié ou obligation ?
Sentiment… ou devoir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mar 4 Juil - 12:00
En réponse, Tula sourit parce que Garth se détends et qu'il en à cruellement besoin. Un royaume à gérer c'est déjà quelque chose mais un aussi coloré que la nation sous marine. C'est une mission d'une complexité sans égale et aussi puissant qu'il soit le premier aqualad ne peut pas le faire seul. Il aura besoin d'aide et surtout d'elle qui être mieux que lui les rouages du Sénat et du conseil .

Il la cajole avec des mots doux, juste parce qu'elle l'aide un peu et reconsidère les propos tenus dans cette même pièce. Ses yeux violets entrent peut être dans la forme qu'ils ont de lui parler et encore mais pas dans le fond. Le haut conseil traite tout le monde de la même façon, ils le disent souvent qu'ils ne sont pas là pour être aimés mais pour faire tenir le royaume. Garth à le droit de se plaindre et elle le laisse faire de bonne grâce. Mais quand il parle de ce changer physiquement pour ressembler à leur mentor Tula rit , cela lui fait un bien fou .

Ne fais pas ça Murk pourrait y voir un hommage et serait encore plus insupportable. j'y pose mon veto ferme et définitif pour le crochet.

Ces mots ont pour but de le détendre, ne serait ce qu'un peu même si toute la situation ne s'y prête pas. Mais s'il ne lâchent pas la pression de temps en temps ainsi de façon légère , ils le feront de façon beaucoup plus violente.

Personne ne peux se targuer de savoir à quel point ils frappent fort .

C'est devant ton royaume que tu prends la notion de la place qui t'incombes, les choix que tu feras ne seront peut être pas les bons et même les bons ne tourneront pas peut être au mieux. Mais tu apprendras , petit à petit , que parfois il vaut mieux céder que s'obstiner. Les paroles d'une reine, d'Atlanna qui n'avaient jamais eu de meilleurs échos qu'en ce moment.

Tu as raison Garth, je le sais que ultimement tu as raison mais ce n'est pas facile...Nous préparer à la guerre frontale n'est pas une solution mais c'est une chose que nous connaissons. Notre position n'est pas la plus enviable, nous marchons sur un fil et il nous faudra trouver un équilibre entre tous. Mais je ne transigerais pas sur ta sécurité, Waller n'est pas un ennemi contrairement aux amazones qui joue selon les règles de ce fait elle est bien plus dangereuse. S'il le faut je rejoindrais les Recrues si cela peut aider que ce soit toi ou notre royaume.

Evidemment elle est au courant de sa petite entrevue avec leurs anciens camarades et de son aide même minime, même sans ses informateurs de la Brèche les soeurs du veuvage lui en avait déjà parlé peut être même avant qu'il ne prenne cette décision. Cela n'est pas important mais cela lui donne une indication, il lui donne la latitude de s'opposer à l'Amérique indirectement et c'est une information qu'elle ne perdra pas.

Si j'étais à leur place, je me moquerais des armes qu'on me donnerais. Je voudrais, non je réclamerais du sang. ...Pour les miens qui sont tombés... je ne négocierais pas à moins.

Ces mots elle le sait sont terribles, pas parce qu'ils mettent à jour un versant brutal de l'Atlante, mais parce qu'ils parlent de leur mentor, de leur roi . A n'en pas douter Garth va soupirer de plus belle en l'entendant mais ce n'est pas le pire, c'est la suite qui va probablement le faire sortir de ses gonds.

Donnons en leur, si c'est du sang qu'elles désirent pour régler cela faisons ce sacrifice. Mais ne donnons pas celui d'Orin... donnons leur des Molwark, pour qu'ils vivent parmi elles .

Tula viens ni plus ni moins de proposer le contrat du diable et il semble bien inacceptable en l'état. Le mot Molwark désigne les poissons qui dans un banc ne suivent pas la masse. Ce sont tout ce que l'a société atlante réprouve: les bâtards, les hybrides, les sangs dilués les yeux violets ....Mais ce sont ceux qui se battent le plus pour être accepté par cette même société. Ceux qui bien entraînés forment des soldats émérites. Nombre d'entre eux rejoignent l'armée et trouver des candidates pour vivre parmi les amazones sera facile.

Elles ne pourront pas refuser un tel don pour demander le sang d'Arthur après et ne pourront pas poursuivre de vindicte à l'égard d'atlantis. Je peux trouver des volontaires...

Elle s’attend à un déluge de reproches, qu'il lui hurle dessus peut être même qu'il se laisse aller à la violence, la rousse ne mérite pas moins. Ce qu'elle propose est terrible mais quels choix ont ils pour protéger Arthur ? Tula ne propose pas une telle solution de gaieté de coeur, loin s'en faut mais elle sacrifiera ce qu'il faut quand se sera nécessaire . Elle ne se rendra pas pour autant.

Pour cela que nous devons nous montrer , montrer atlantis sous un meilleur jour. Une bonne partie de Metropolis à été détruite, donnons leur nos coraux et nos ingénieurs pour les aider à rebâtir rapidement. Il nous faut faire une opération de séduction après la débâcle que nous avons subie. La sage Rowa va nous dresser une liste de choses qui nous aiderons en ce sens. Ainsi on évitera la guerre et on sauvera Arthur...

Il n'y a pas de doute dans ses paroles, juste de la détermination. Alors qu'il est allongé elle s'accroupit pour qu'il la regarde droit dans les yeux il énonce ses peurs sur ce qu'il va devoir faire sur les futurs terribles choix qui se présenteront à lui. Mais il oublie que dans cette épreuve il est loin d'être seul et qu'il va falloir qu'il se repose un peu sur elle même s'il n'en a pas l'habitude ou qu'il ne le veut pas.

On gérera le royaume, on sortira de cette crise, on sauvera Orin.... mais on ne peut pas se permettre d'abandonner Garth.

Parce que trop est en jeu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 4 Juil - 22:36
Garth esquisse un petit sourire quand Tula évoque Murk, Commandant de la Garde Royale, excessif mais sympathique, dont le corps illustre les stigmates des combats avec son crochet et son visage brûlé. Un homme bien, mais qu'il vaut mieux ni provoquer, ni moquer.

"On pourrait monter un club... Arthur, Murk et moi, les Crochet-Boys... ha, ça pourrait même faire un groupe. La Surface nous a servi des bandes de musicien avec des dénominations bien moins subtiles... les Garçons de Plage, Les Qui, Les Portes, c'est pas très recherché quand même... et dire qu'ils se moquent d'Aquaman, tss..."

Il secoue la tête, satisfait de laisser ses pensées divaguer pendant quelques instants sur des sujets aussi futiles ; c'est agréable, mais régulier avec Tula, qui parvient toujours à le détendre.
Même si ça ne dure pas toujours.


"Hem."

Tempest se tait, alors.
Longtemps.
Alors que Tula se lance dans un discours, dans une explication de la haine des Amazones à l'égard des Atlantes, et finalement dans une proposition... il se tait. Longtemps, oui.

Toujours allongé sur le dos, les yeux fixant le plafond de la Salle du Trône, il réfléchit - puis pousse un profond soupir. Avant de, lentement, se tourner et se relever légèrement en se tenant sur son coude.
Il plonge alors son regard violet sur le beau visage de son amie... et esquisse un sourire. Une réaction fort surprenante, vu l'ampleur des propositions réalisées par la jeune femme, extrêmes et même choquantes par moments.


"Tula."

Sa voix est douce, presque tendre.
Comme son regard.


"C'est non, pour les Molwark... et tu sais déjà pourquoi."

Il soupire, encore, puis continue sur le même ton, sur la même douceur.

"D'une, les Amazones refuseront. De deux, je ne peux accepter que des Atlantes soient forcés de quitter le Royaume alors que nous devons nous entraider. De trois... définitivement, je refuse que les Atlantes payent pour Arthur.
Arthur nous a recueillis, aidés et élevés - mais il a failli. Et il doit payer pour cela, c'est aussi simple que ça.
Cependant, Arthur sera jugé par un tribunal atlante, par les Lois atlantes. Je serais intransigeant sur cela - nous réglons nos affaires entre nous. Nous sanctionnons les nôtres entre nous, quoi qu'il arrive."


Son ton se fait alors plus déterminé, plus direct.

"Après, il est évident que les Amazones n'apprécieront pas - mais je ne céderais pas. Et si ça doit faire échouer les négociations... soit.
J'y vais pour présenter nos condoléances et nos excuses. Pas pour m'abaisser, nous rabaisser et supplier. Je suis Garth, Régent du Royaume d'Atlantis et Atlante moi-même : je ne fais pas ça. Je ne m'humilie pas."


Ses poings se serrent, son corps se crispe.
Par réflexe, il se relève, place ses mains dans son dos et déambule dans la Salle du Trône, flânant près des vitres en continuant à parler lentement, ayant repris un ton plus doux.


"Quant au reste... oui, il faut montrer que le Royaume aide, appuie pour apporter son assistance. Je présenterais les mesures, mais je ne puis m'y pencher... peux-tu regarder avec Rowa ? Et éventuellement voir avec le Gardien des Bêtes, pour que la Surface soit protégée d'attaques de créatures sous-marines... puis contacter les organismes de pêche, pour proposer des solutions de production renouvelable..."

Garth s'arrête, puis se tourne vers Tula. Il esquisse un sourire triste, puis hausse les épaules.

"Désolé... tu as tant à faire, déjà. Laisse, je m'en occupe, je ne veux pas te surcharger..."

Son regard, néanmoins, se trouble quand une pensée revient dans son esprit - une proposition de Tula qu'il était sur le point d'oublier.

"Et, surtout... je refuse que tu sois une Recrue. Je refuse que tu te mettes au service de Waller.
Je le fais pour le Royaume - et je vends une part de mon âme pour cela. Je refuse que quelqu'un d'autre subisse cela... qu'un autre Atlante soit obligé de faire ça. Je..."


Il soupire, puis secoue la tête.

"Je refuse que toi... je refuse que quelqu'un de si important pour moi fasse ça, Tula. Alors je te l'interdis - comme ami, mais surtout comme Régent.
Je te l'interdis."


Le ton est sec et ne souffre aucune réplique.
Il contient, néanmoins, beaucoup d'attachement et d'affection, que la jeune femme saura relever vu leurs liens forts et anciens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mar 11 Juil - 17:22
Cela fait bien longtemps avec les différents événements que Garth ne c'est pas laissé allé ainsi , bien sur à chacune de ses petites blagues sans importance il y répondait en souriant ou en ajoutant un petit commentaire mais qu'il continue même après cette charmante parenthèse? Son premier amour devait être bien fatigué pour se laisser aller autant.

"En même temps de tous les surnoms qu'un roi hybride atlante pourrait avoir ils ont choisi Aquaman donc je pense personnellement que les surfaciens ne sont pas trés doués pour nommer les choses "


Il reste allongé alors qu'elle lui propose l'impensable et se tait longuement , un moment la rousse envisage qu'il réfléchi sincèrement à son idée aussi terrible soit elle. Mais avant même qu'il parle, son seul regard lui fait comprendre qu'il ne cédera pas à ce point, pas sur ce point pour la sécurité de leur roi. une chose qu'elle regrette mais qu'elle ne peut qu'accepter. Le sourire ne fais que renforcer ses propos. Mais la jeune femme sait que Wonder woman ne se contentera pas d'excuses pour le décès de ses amazones.

Il faudra qu'elle tempère encore le conseil et le Sénat là dessus.

Mais Garth possède bien trop d'honneur pour envisager de vendre une partie de son peuple et Tula ne peux accepter que la moindre menace soit faite sur son roi.

Toute sa vie a tourné autour du Roi d'Atlantis et sa protection, comment pourrait elle s'éloigner de ce chemin alors que nombre de menaces pèsent sur sa tête. Aussi elle le laisse parler, après tout il lui à interdit d'intervenir officiellement, pas officieusement et elle compte bien mettre à profit cela.

" Il sera jugé si le Conseil et le Sénat l'estiment responsable de crimes contre son peuple ou de faiblesse. S'il y a une preuve ou une démonstration de force dans la protection du royaume....cela pourrait tout changer."

Et elle compte bien là dessus pour protéger son roi.

La conversation dévie alors sur ses idées d'opération séduction envers le peuple américain, le brun apprécie ses dernières et se propose de les porter au conseil pour jugement tout en y ajoutant certaines de son cru. Avant de se retirer aussi vite arguant que la rousse à bien assez à faire.

" Garth , je suis là pour t'assister, alors , laisse moi le faire. Je peux rédiger des propositions au conseil et t'écrire un discours pour les Américains une fois sur place sans que cela ne me nuise de quelque façon. En plus loin de moi l'idée de te critiquer mais tu n'a pas fait de vraie nuit de sommeil depuis combien de temps ?"

Sa dernière phrase est d'une douceur que peu connaissent, Tula possède toujours des sentiments très forts pour Tempest et elle ne se gène pas lorsqu'il sont tous les deux à le montrer. Chose qu'elle montre de plus en plus souvent et alors que d'autres pourraient s'emporter sur les mots utilisés par ce dernier pour qu'elle ne rejoigne pas les recrues à chaque "je refuse" elle entends " s'il te plait " de même pour "je te l'interdis". La rousse affiche alors un petit sourire triste en se rapprochant de lui.

" Mon prince cherche toujours à me protéger alors même que je n'en ai pas besoin...."

Parce que Garth est un romantique, que sa mort à dû le toucher bien plus qu'il n'a voulu lui dire alors qu'elle était en mission et qu'il se sent coupable ou même responsable. Elle se blottit contre lui en signe d'assentiment, la rouquine fera comme son régent lui demande , quoique dans cette position ce serait plutôt l'ami qui prédomine dans ses choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 12 Juil - 10:58
Garth esquisse un petit sourire gêné en réaction aux remarques de Tula.
Elle a raison – encore.


« Je… ah, que veux-tu que je te dise ? »

Il hausse les épaules, et passe lentement sa main gantée sur son visage et dans ses cheveux. Ses doigts glissent aussi sur ses tatouages à l’œil, à la base des cicatrices transformées magiquement par Atlan ; le sorcier considérait que ce serait mieux et plus agréable pour lui, mais le jeune homme n’a jamais compris pourquoi.

« Je dors peu, en effet… lourde est la tête qui porte la couronne, tu le sais. »

Son sourire perdure, avant qu’il ne l’accompagne d’un léger signe de tête à son attention.

« Mais… d’accord. Je te remercie pour tes propositions, et je serais ravi de travailler avec toi sur les actions de promotion du Royaume envers la Surface.
Nous devrons peut-être même solliciter nos camarades Titans… après tout, eux ont subi depuis leur enfance des campagnes de publicité agressives pour que des marques leur vendent des produits dont ils pensaient ne pas avoir besoin ; ils sauront sûrement comment nous aider à prouver que le Royaume n’a rien de menaçant pour la Surface… »


Un léger ricanement s’échappe de sa gorge : Tempest n’a jamais vraiment compris l’intérêt des réclames et des publicités, et a toujours été très circonspect devant ces phénomènes de masse ; c’en est même devenu une source de plaisanterie avec ses proches en Atlantis – même s’il doit bien avouer qu’il en a peu, des proches.
S’il dispose, en effet, de quelques connaissances dans l’Armée, ceux qu’il peut réellement considérer comme des gens de confiance sont Arthur, avec qui les relations se sont clairement complexifiées après, déjà, des années difficiles… et Tula, bien sûr.

Tula.
Sa première alliée. Sa première confidente. Sa première amie. Son premier amour.

Bien sûr, il n’oubliera jamais Dolphin, son épouse, et Cerdian, leur fils, décédés lors de l’attaque du Royaume par le Spectre tandis que Tempest tentait de soigner Mera ; ils seront toujours sa plus grande joie, mais aussi sa plus grande peine. Néanmoins, il ne peut oublier Tula… leurs sentiments ont évolué, ils se sont séparés, elle est morte, et il l’a accueillie comme une amie chère.
C’est ce qu’elle est, évidemment ; mais il sait qu’elle sera toujours plus – leurs liens, leur historique sont trop forts. Tula aura toujours une place à part dans son existence, quoi qu’il arrive.


« Je… »

Le Régent baisse les yeux, gêné, quand Tula prononce de doux mots en réaction à son interdiction.
Il se rend alors compte que la jeune femme s’est rapprochée de lui, pour une étreinte sympathique et amicale ; mais surtout très agréable.


« Tula. »

Ses bras s’ouvrent, et entourent lentement la jeune femme.
Le câlin est doux – et s’il rappelle des souvenirs, Garth ne peut s’empêcher de sourire en sentant ce contact chaleureux si nécessaire à cet instant précis.


« Je… »

Après quelques instants, le Régent desserre l’étreinte et recule légèrement.
Son visage se penche, et il esquisse un sourire tendre.
Leurs crânes ne sont qu’à quelques centimètres, et leurs souffles se croisent. L’instant est agréable, après tant d’heures difficiles à gérer le Royaume.


« Merci. Pour tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Jeu 13 Juil - 11:15
« Tu pourrais commencer par reconnaître qu’une femme atlante a toujours raison…ce serait un bon début … »

Elle lève les yeux comme si elle réfléchissait sérieusement à cette affirmation, Puis espiègle, Tula sourit de toutes ses dents.

« Ou alors dire : Moi Garth régent d’Atlantis ne sais pas prendre soin de moi et dois apprendre à déléguer ….se serait bien aussi »

Peut-être jouera-t-il le jeu de la reprendre voire prendre un ton moralisateur, comme ils le faisaient régulièrement en début d’adolescence à chahuter pour un oui ou un non. Ou misera-t-il sur la carte de la sagesse en admettant qu’elle a raison ? Sur ses questions badines Garth peut montrer des facettes de sa personnalité qu’il laisse au repos la plupart du temps.

En même temps la rousse a raison puisqu’il n’a pas dormi de vraie nuit depuis trop longtemps, il ne peut que le lui confirmer. La tête qui porte la couronne est bien lourde, mais pas de sommeil, plus de tout ce qu’il doit gérer au jour le jour encore plus au vu de la situation géopolitique générale.

« Quand je pense qu’avant on jouait ici au roi d’Atlantis, à faire semblant de gouverner … Le temps a passé … »

Pas sûr que ce soit en bien néanmoins, l’insouciance parfois leur manque, accablés qu’ils sont par leurs soucis respectifs.

« Parfait on s’y attellera dès demain. Par contre pour les Titans, il nous faut les sélectionner avec soin si ne serait-ce que l’un d’entre eux est catégorisé en « rebelle » cela pourrait gâcher tous nos efforts… »

Il ne faut pas oublier que le moindre faux pas pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour tous et ils doivent garder toujours cela à l’esprit même si cela réduit la rapidité de leurs actions et leur ampleur. Mais c’est à ce prix qu’ils protègeront le plus de monde.

Lentement Garth l’enlace, parce que fondamentalement c’est un homme gentil et qu’il ne sait pas gérer la douceur. Avec le respect qui leur était dû aussi bien Arthur qu’Atlan n’étaient pas connus pour ces traits. Si elle profite lâchement du câlin proposé à un moment il s’éloigne et la parenthèse se termine. Le brun la remercie sans préciser pour quoi exactement.

« Je n’ai rien fait que tu n’aurais pas fait pour moi »

Parce qu’ils se comprenaient et savaient de quoi l’autre avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 14 Juil - 22:08
Garth esquisse un sourire tendre en réaction à la dernière réplique de Tula.

"Certes."

Lentement, il lâche Tula et recule.
Non pas parce que l'instant de rapprochement était désagréable - mais, inconsciemment, parce qu'il l'était. S'il nourrit toujours des sentiments forts envers la jeune femme, lui ne peut oublier sa femme et son fils décédés ; en se rapprochant de son premier amour, il aurait l'impression de trahir les morts. Surtout s'il laissait libre cours aux tourments de son coeur, si chaotiques et si imprévisibles...
Mieux vaut ne pas tenter le diable, donc. Plus jamais.


"Encore une fois, tu as raison."

Cela est, cependant, bien plus facile à envisager qu'à mettre en pratique.
Tula est belle, très ; Tula est brillante, très ; et Tula et lui se comprennent, énormément. Par sa présence, elle comble un vide, le seconde, l'aide... et lui rend le sourire. Toujours.


"Je viendrais peut-être à rédiger un édile de Régent, obligeant le Royaume à reconnaître que les femmes atlantes ont toujours raison, oui..."

S'il déambulait devant les fenêtres après avoir lâché Tula, il se retourne vers elle - et esquisse l'un de ses sourires, à la fois innocents et charmeurs.

"... mais il faudra sûrement bien plus de corruption de ta part pour cela."

Un petit rire moqueur s'échappe de sa gorge.
Il soupire, puis secoue la tête ; il est usé et fatigué par ses journées chargées. Il devrait aller dormir, se coucher, reprendre des forces pour ainsi servir au mieux le Royaume.
Mais il n'en a pas envie.


"Bon..."

Lentement, Tempest passe sa main gantée dans ses cheveux courts. Son regard se perd dans les bâtiments atlantes au loin, avant que son attention ne se refixe sur la jeune femme à ses côtés - sur son second. Sa camarade. Son amie. Et plus encore.

"Je sais que c'est une folie, qu'on n'a pas le droit, qu'on ne devrait pas le faire, mais... j'ai une terrible envie de ne pas respecter les règles. Encore une fois."

Son visage s'anime, et il lève des mains enthousiastes devant lui.

"Fuyons, Tula. Prenons la fuite. Allons faire la course dans les zones interdites, allons jouer quelques tours aux Monstres, puis vérifier que l'Armée est bien en place. Jouons à qui est le plus rapide et le plus endurant - bref, retournons en enfance."

Il sourit, et lève sa main dans un geste universel d'invitation.

"Encore une fois... au moins, encore une fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Ven 21 Juil - 9:57
Tula serait bien restée contre le premier homme de sa vie, dans une seconde d’éternité volée à tous. Mais Garth s’éloigne d’elle, il reste sérieux en toutes circonstances et en plus contrairement à elle il a réussi à tourner la page. Le brun a aimé à nouveau, il a mûri… il a vieilli comparativement alors qu’elle est restée dans son corps de jouvencelle. Alors elle ne doit pas s’imposer à lui comme une malédiction. Ce ne serait pas juste de céder à des désirs égoïstes alors qu’il souffre et qu’il y a tant à faire. Alors intérieurement elle soupire et s’éloigne un peu plus de lui. Mais il reste une tentation de chaque instant, heureusement que la gestion du royaume l’empêche à toute frivolité et friponnerie.

Il reconnait qu’elle a raison, encore, comme il aime à le souligner, confirmant qu’en ce bas monde elle le connait mieux que personne. Comme si une quasi décennie d’amitié pouvait effacer tout ce qu’elle sait du brun.

Quoiqu’apparemment la frivolité est peut-être encore à l’ordre du jour puisque Garth continue sur la boutade qu’elle a sorti arguant qu’il ferait peut être un édile de régent.

Mais la suite de sa phrase la laisse un peu interdite, est ce que la friponnerie serait aussi à l’ordre du jour pour l’idéaliste ? Parce qu’entre le sourire et l’invitation à de la corruption purement féminine de sa part, laisse place au doute à moins que cela soit un jeu cruel de son esprit qui veut lui faire croire ce qu’elle désire.

Elle se détourne et le laisse continuer, le temps de laisser sa volonté reprendre le contrôle sur ses sentiments. Heureusement la suite de sa phrase et son rire l’aident en cela. Pas de friponnerie au programme ce soir, juste un peu de frivolité et un retour en enfance. Dire que ce serait elle qui un jour serait la plus sérieuse des deux…Dire qu’un jour ce serait elle la rabat joie qui lui rappellerai les règles et la bienséance…

Mourir nous change.

Néanmoins pour cette fois elle cèdera ils auront une petite virée en enfance, une soirée de régression …mais pas comme ça.

«D’accord, pour une petite virée en ennuyer les monstres et l’armée régulière…. »

Elle se tourne vers lui et prends sa main avant de lancer un regard de haut en bas sur sa personne.

« Mais pas dans cette tenue …je t’apporte une des tenues de la brèche, deux soldats qui s’amusent c’est une chose, Garth et Tula qui s’amusent aussi, mais pas le régent et son second voyons. »

Une fois déguisés et dans un anonymat relatif avec les casques qui recouvreront leur visage en large partie et dans une autre tenue que celle des idéaliste qu’affectionne tant le brun ils seront plus à même de pouvoir s’en donner à cœur joie dans la cité sans subir les regards lourds des autres.
Les surfaciens n’avaient pas une maxime en ce sens ? Vivre heureux et cachés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 15/06/2017
Messages : 63
DC : Mister Miracle - The Bat - Ch'al Andar - Tom Bronson/Wildcat
Localisations : Atlantis
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 7 Aoû - 8:19
Un sourire tendre glisse sur le visage fatigué de Garth.
Il est content.


"Merci."

Il acquiesce, lentement, aux paroles de Tula - sages, encore une fois. Il est évident que le Régent et sa conseillère principale ne peuvent être vus quittant le Palais Royal comme des voleurs, et aller jouer des tours pendables aux gardes en faction ; le Royaume souffre déjà d'une crise politique majeure, il est hors de question d'en rajouter.
La jeune femme illustre encore l'ampleur de sa réflexion et de son intelligence ; elle l'impressionne, encore. Toujours.


"Que ferais-je sans toi ?"

Discrètement, Tempest frissonne quand elle prend sa main.
Le contact... le contact lui fait toujours quelque chose. Même après tant d'années. Même après tant d'événements.
L'on n'oublie jamais un premier amour, non.


"En fait... que ferait le Royaume sans toi ?"

Son regard s'attarde sur les yeux de Tula, pendant un moment bref mais intense - avant de se détourner, permettant à la jeune femme d'aller chercher les costumes évoqués.
Rapidement, tous deux arborent les uniformes des soldats atlantes, et s'enfuient dans les couloirs secrets du Palais.
La suite ? La suite se perd dans les courses, les rires, les blagues et l'amusement, pur et sincère, de deux âmes lourdement impactées par la vie... mais qui n'ont pas encore oublié comment se retrouver et s'échapper. Heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4901-le-grimoire-de-tempest-fiche-rp#644 http://dc-earth.fra.co/t4891-je-ne-peux-pas-me-faire-appeler-juste-garth-n-est-ce-pas-vous-pouvez-m-appeler-tempest#64321
 

"Lourde est la tête qui porte la couronne." [Tula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Lourde est la tête qui porte la couronne." [Tula]
» PORTE-AVIONS LOURDS CLASSE MIDWAY
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont
» estimation pour un porte-clefs
» porte-filtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Atlantis-