[NWO][CW] Side Story : Rise & Fall of Lex Luthor [Mission Rebelle][PV Raven] [Terminé]

Invité

MessagePosté le: Lun 3 Juil 2017 - 22:03
Raven (et moi, parce que là où Raven va, je vais) avait été convoquée par Batman pour participer à une importante mission à Metropolis. Moi, je me suis donné un faux nom, une fausse identité, la totale pour la suivre sans risques. Avec le demi-million de gardes et de caméras sur les lieux… Ne jamais prendre de chances, quoi. Une fois sur place et après s’être rendu compte que nous n’étions pas dans la même équipe, nous avons tenté de faire comprendre à l’instigateur de cette affaire que nous travaillons mieux ensemble que séparées. C’est Batman, merde, il aurait dû comprendre. Batman, c’est Raven et moi, je suis sa Robin. Mais bon. Il faut croire que non et pensant sans doute nous punir pour s’être tenu debout sans courber l’échine, il a décidé que nous ne faisions plus partie de la mission. Qu’il se la garde sa petite vengeance personnelle.

Du coup, ayant toujours eu un esprit vif je me suis dit : Maggie, toi et Raven vous vous êtes tapés plusieurs téléportations aléatoires avant de débarquer ici, vous avez mis de côté vos petites affaires pour filer un coup de pouce et là, il faudrait repartir la queue entre les jambes? Absolument hors de question. On va rester, on va profiter de la diversion fournie par Batman et sa clique de moutons (et de psychopathes, et de désaxés, et d’antisociaux et…) et on va se faire… Une side story! Mais oui. Imaginez la mission de Batman comme l’article en première page. Le gros titre. Extra! Extra! Ce que Raven et moi on va faire, c’est l’article connexe, tout aussi intéressant (voire plus) mais plus petit car quand même, nous sommes deux, ils sont… Un paquet… Ne volons pas les projecteurs quoi. Avant la mission, je ne connaissais pas les lieux. Lex Corp, tout ça, vous voyez?

Une petite manipulation de la réalité plus tard, je connais très bien les lieux. Comment ça, c’est tricher? Non. Tricher, ce serait de modifier la réalité pour gagner sans faire d’efforts. Considérant que nous n’aurons ni renfort ni soutien tactique ni rien de rien à part nous deux, un petit avantage de plus, ce n’est PAS tricher. C’est se donner les moyens de survivre. Mais en même temps, pensez-y. De l’action. De l’aventure. Du mystère. Du suspens. Comment voulez-vous ne PAS être super enthousiaste à l’idée de foncer dans cette mission plus petite mais toute aussi importante? Nous allons piller la voute de Luthor! Nous allons à la chasse aux potentiels artefacts magiques. Et qui sait, on pourra peut-être même sauver des gens! Et ça va faire du bien à Raven. Après le bordel de la dernière attaque contre cette ville... Et aussi le fait que… Comment dire…

Son père et mes parents ont insisté pour que je l’accompagne. Autrement dit : Maggie, tu n’as pas le choix. Tu y vas. Tu aides Raven. Tu t’arranges pour que ça l’aide à se remettre de son traumatisme. Zéro stress, juste le spectre que mon père me pique une crise d’hystérie et que ma mère se fasse plus glacial que le vide spatial. Quant au père de Raven… Je préfère ne pas y penser. On va s’arranger pour aider Raven, n’est-ce pas? Oh que oui qu’on va aider Raven. Je nous ai téléporté dans un endroit sécuritaire, une petite zone de maintenance à l’intérieur des murs. Vous pouvez avoir toutes les protections du monde, rien en vous immunise à la Cinquième Dimension. Désolé les mecs, vous avez deux dimensions de retard. En même temps je ne fais pas exprès. Je suis prudente de ne pas nous téléporter trop près du but. On ne sait pas quelles sont les forces de l’ennemi.

Metal Gear Metropolis. Ou Deus Ex : Metropolis Revolution. Le but, c’est de ne pas se faire repérer. D’être le plus discret possible. Évidemment que la moitié des alarmes de ce bâtiment vont se déclencher avec les autres tarés en haut qui doivent faire diversion. Le cyborg mexicain a l’air de s’en moquer et pas qu’un peu des pertes en vies humaines. Tout ce qu’il faut faire, c’est attendre que l’équipe de Batman commence à faire du bruit et nous, comme des rémoras, on capitalise sur ce qu’ils font pour faire avancer notre mission. Et ne venez pas me dire que nous sommes des profiteuses. Nous ciblons un objectif différent de leurs opérations alors nous ne ferons même pas d’interférence dans leurs affaires. Eh, Batman n’a jamais dit qu’on devait quitter les lieux. Et puis du reste, moi, avoir peur d’un type de la troisième dimension, qui plus est d’un humain ordinaire? Mon père se frotte à celui de Raven, vous pensez qu’un type dépressif va m’intimider?

Bref. Raven et moi, en équipe, en duo, pour faire notre effort de guerre, si tant est qu’on peut vraiment parler de guerre. Allons donc. Waller et ses sbires sont dangereux, je ne le nie pas. Mais de là à parler de guerre? Le sensationnalisme dans toute sa splendeur. Il ne faut pas monter aux barricades. Répondre à la violence par la violence n’amènera rien de bon et c’est pour cette raison que je veux que notre opération à deux se passe sans sang, si possible. Jane et Raven ne sont pas des tueuses sanguinaires. J’ajoute que tout ce que nous ferons aujourd’hui, que ce soit Batman et sa clique ou nous, pourrait être utilisé par Waller et compagnie contre nous. C’est précisément pour cette raison que je trouve particulièrement débile d’avoir recruté des gens violents et instables dans cette histoire. Raison de plus, en fait, pour ne PAS participer, tout bien considéré. Finalement…

Non, rien de rien, non, je ne regrette rien. On va faire notre part des choses, repartir le plus discrètement possible, nous n’aurons ni médaille ni reconnaissance mais nous aurons mené le bon combat quand même. J’offre un sourire rassurant à Raven. Je ne te laisserai pas tomber et tu pourras toujours compter sur moi. J’observe les environs. Pas de gardes. Pas d’employés. Pas de caméras visibles. Je passe en vision augmentée (dit autrement, je me mets sur la tête une paire de lunettes avec différents spectres pour observer les environs) et fait un deuxième examen. Hum… Ça commence bien. Trop bien même. Ce qui veut dire que par la loi de l’emmerdement maximal, on risque d’avoir une surprise dans les quinze premières minutes de cette histoire. C’est sûr et certain. Et je suspecte un grand classique du genre se rendre à l’objectif et tout d’un coup, paf.


« Allez R., on peut le faire. Rappelles toi. Pour cette opération, je suis J. Comme ça c’est court et pas d’erreur pour personne. Moi je vise la voûte, c’est plein de fric et de trucs importants. Après on peut aller pas mal où tu veux, je suppose qu’il doit y avoir une prison ou un laboratoire. Il faut juste éviter d’interférer dans les affaires des autres, c’est tout. Oh et… Si… Jamais il m’arrive quelque chose… Boarf! »

Je me mets volontairement une claque derrière la tête. Hors de question de jouer les pessimistes. Je suis une optimiste par nature et je refuse de proférer des clichés de cinéma. Allez Maggie. Du courage. C’est à Raven de décider, c’est elle qui a le plus d’expérience dans la catégorie « allons faire des misères aux méchants de ce monde ». C’est vrai, quand on y pense, je suis plus une touriste sur cette planète qu’autre chose. Un sourire pour Raven. Un câlin discret. Et un chewing gum. Comme Duke Nukem. Sauf que les culs que je botte sont métaphoriques, pour ma part. J’en offre un à Raven. Ne serait-ce que pour le gag de geek gamer. Moi et le sérieux, ça fait deux, je tiens plus de mon père que de ma mère sur ce point. Par contre, s’il arrive quelque chose à Raven, oh que vous allez le voir, mon côté sérieux, je vous le garantis…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 5 Juil 2017 - 22:33
Je n'étais pas aussi confiante que Maggie. Clairement pas. On allait s'infiltrer dans un des bâtiments les plus sécurisés du globe... Pour dérober quoi ? On ne savait pas encore. Et du coup je m'interrogeais. Cela ne faisait-il pas de moi une simple voleuse pour le coup ? Ou Voler un voleur sans but personnel m'absolvait-il de mes péchés ?
Je soupirais en sentant le vent claquer contre mon visage. Ma cape se fondait dans les ténèbres, tout comme moi. Dans cette mission, Maggie avait raison. Notre atout majeur sera la discrétion, comparé au boxon qu'allait causer les autres...
Mais ce que disait Maggie ne me rassurait pas, bien au contraire. Elle ne voyait aucune défense ? ... Pour moi cela ne voulait pas dire qu'il n'y en avait pas. Simplement, Luthor en avait faits de tellement performantes qu'elles n'étaient pas possible à détecter avant qu'il ne soit trop tard.
Je respirais un coup... Puis je sentis le contact chaud du corps de Maggie contre moi. Dire qu'il y a encore quelques semaines, cela m'aurait causé une explosion de magie... Là, cela me fit sourire. J'espérais juste tomber sur Connor ou Ivy plus tard. Avec un peu de chance. Je ne pouvais décemment pas laisser un Titan ou une criminelle notoire avec quelque chose d'aussi dangereux qu'une partie du pouvoir de mon père. C'était dormant, certes, mais quand même. Cela restait ma responsabilité.
Ma faute.

La référence à Duke Nukem ne m'arracha pas de sourire par contre... Je n'étais pas un grand bourrin à l'égo surdimensionné. J'étais plutôt l'exact inverse.
Une sorcière frêle et qui se demandait toujours si ce qu'elle faisait était suffisant ou bon. Ou les deux. Je pris tout de même le Chewing gum, avant de me mettre à le macher frénétiquement, stressée. Maintenant, il fallait profiter de l'intervention de Batman.
J'étais un peu désolé de profiter du chevalier noir ainsi, mais d'un autre côté, c'était encore le plus pratique. Alors j'allais en profiter et essayer de ne pas me mêler de son opération... Je serais... Aussi discrète qu'une ombre.
Par contre, contrairement à Maggie je ne le sous-estimais pas. On parlait du goddamn Batman. On ne plaisantait pas avec lui.

Dans les airs, sous la protection de la nuit et de mes sorts, j'attendis le signal de Maggie pour plonger sur notre cible...

"La meilleure idée est la prison. Il aura plus de mal à justifier des détentions illégales que des expériences bizarres. Ca et le fait que cela fera toujours des personnes sauvées..."

Dis-je de mon ton habituel. Priorité : les êtres vivants. En deuxième, le matériel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 4:20
Bon alors, comme je le disais, nous voilà planquées dans un petit local de maintenance à l’intérieur des murs de Lex Corp. Raven a fixé les objectifs : trouver les prisonniers et / ou les cobayes retenus par Luthor et les libérer. Je suis bien d’accord : le matériel incriminant c’est bien mais les gens, c’est mieux. Essayez de faire rigoler une roche, pour voir, même magique. Ça risque d’être compliqué mais ce que Raven veut… Raven a. Si je suis en mesure de lui offrir, il va de soi. Il nous faut un plan d’action. Pour le moment, cet endroit est sauf. Une sorte d’ilot de sécurité dans une mer d’emmerdes potentielles. Je ne suis pas idiote. Il va y avoir des caméras, des patrouilles, sans doute un tas de détecteurs, de senseurs et de trucs du genre. C’est quand même Lex Luthor. Et ce type est loin d’être votre méchant en deux dimensions classique. Oh non.

Pour le moment, nous sommes en sécurité. Sauf que je parierais ce que vous voulez que c’est justement là le pire des pièges. En l’absence d’obstacles, deux réactions possibles : s’en inquiéter, ce qui amène à une dérive de la paranoïa ou alors se dire qu’on est trop fort et donc tomber dans le piège de l’insouciance. Je ne compte pas me faire avoir. En plein milieu de ma réflexion, les alarmes se déclenchent. Ah, Batman et ses troupes ont commencé à se battre. Cool. On va avoir une chance de commencer en douceur… Ou pas. J’entends un « clic » qui indique le verrouillage d’une porte. Plus spécifiquement, notre seule porte de sortie, à moins de se téléporter. Merde. En même temps, qui a dit que c’était supposé être facile? Je suppose que ce sera la classique conduite de ventilation alors. Ou tenter de forcer la porte à s’ouvrir... Mais je gage que ce serait mal avisé.

S’il y a bien une chose que les James Bond, Mission Impossible et compagnie m’ont appris, c’est que quand une installation entre en « lockdown », la pire chose à faire c’est de forcer une porte parce que ça revient à se peinturer une cible dans le dos. Il nous faudrait un code d’accès, quelque chose. Réfléchis, Maggie. Réfléchis. S’ils commencent à fouiller les lieux, pièce par pièce… On est un peu foutue quoi. Qu’est-ce qu’il y a d’utile dans un local de maintenance à part de l’équipement d’entretien et… OH! Est-ce que nous aurions une miette de chance? SUPER! Des uniformes! Bon ce sont ceux du personnel en charge des tâches ingrates mais si je dois passer la serpillère le carrelage dans le bureau de Luthor si ça nous permet de nous en sortir vivante, je le fais même à la brosse à dents et je ferai les joints à la soie dentaire ! Je suis sérieuse!


« Cool! Des uniformes de l’équipe d’entretien! On a peut-être une chance de ne pas se faire pincer dans les premières cinq minutes de la mission! Et euh… C’est con à dire mais tu sais localiser les gens toi? Parce que moi je ne sais pas comment faire, à moins de trouver un ordinateur avec un plan… Tu sais localiser les auras, peut-être? Et… J’entends des bruits de pas! Tu penses que ce sont des gardes? »

Zut alors… On va avoir à peine le temps de se changer, c’est con ça! Tant pis. Moi je prends le risque. Et puis bon, peut-être que c’est juste une patrouille qui se dirige vers le lieu de l’explosion ou des explosions. Rien n’indique que nous sommes en danger pour le moment. Positivisme, Maggie. Vous voyez? Je ne cède pas à la panique ni au pessimisme. Une mission risquée et difficile ne veut pas systématique dire péril mortel. Tant que je suis avec Raven, je n’ai pas de raison de commencer à paniquer. Je ne la laisserai pas tomber. Et si quelqu’un doit se sacrifier… Vous pouvez être sûrs que je la téléporte hors d’ici même si je dois y laisser ma peau, faites-moi confiance! Je sais qu’en général c’est elle qui se sacrifie pour les autres mais pas aujourd’hui. C’était mon idée cette mission en duo. J’assumerai le plein poids des conséquences, point final.

Épilogue

Deux « je te l’avais bien dit », quatre « OH MERDE » et six « FIOU » plus tard, la mission se solda par un franc succès. J’étais en sueur, ensanglantée et j’avais de la difficulté à marcher en ligne droite mais… Les otages étaient sauvés, un mix divers et varié tant de victimes civiles que de scientifiques retenus de force. Je les envoyai à Batman (En fait Raven eu l’idée de les envoyer à Batman, moi je voulais juste nous téléporter ailleurs mais apparemment ce n’est pas « normal » la téléportation, ici…) pour qu’il s’en occupe. Leur témoignage lui serait peut-être précieux donc… Sait-on jamais. Au moins nous avions contribué à notre manière à cette opération. Pas facile d’être une super héroïne et je ne compte pas recommencer de sitôt. C’est épuisant! Toutes ces règles à prendre en considération, se retenir de trop en faire… Je fais dans le spectaculaire moi!

Une fois bien certaine que tout était « en ordre » et donc avant l’arrivée des autorités et des médias, je nous téléportai Raven et moi (et là donc c’était socialement acceptable) à la maison avant que Batman ne nous tombe dessus pour nous réprimander. Nous avions quand même désobéit à ses ordres, ça je m’en fous, et je ne me sentais pas d’humeur à me faire rabâcher les oreilles pour… Pour rien, voilà! Une fois de retour au bercail, je me laissai tomber en rigolant dans un fauteuil avant de laisser entendre un long soupir de satisfaction, de me relever péniblement et d’offrir un énorme câlin à Raven. Il n’y a que ça de vrai, un peu d’amour après avoir frôlé, encore une fois, la mort. Et plus tard, au repas du soir, je lèverai mon verre à cette escapade. Team Maven, satisfaction garantie ou… Rien du tout! Il va vraiment falloir que je travaille ce slogan, il y a d’ailleurs toute une anecdote l’entourant. Mais ça... C’est une autre histoire pour une autre fois!


HJ: Je tiens à remercier Raven pour tous les merveilleux RPs que nous avons eu ensemble. Son départ est pour moi une grande perte tout comme pour le forum. Tu nous manqueras. Au minimum, tu me manqueras. On reste en contact sur Skype, championne!

Je tiens également à remercier The Bat qui a eu la gentillesse de reconnaitre mon travail en avant scène et en arrière scène pour cette side story qui aurait dû être bien plus longue et surtout riche en rebondissements. Sache que j’apprécie de tout cœur le fait que tu fasses un clin d’œil à tout ceci en incluant la libération des otages dans le dernier post de la mission rebelle et dans le discours de Waller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[NWO][CW] Side Story : Rise & Fall of Lex Luthor [Mission Rebelle][PV Raven] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rise & Fall of Lex Luthor [Mission Rebelle]
» West Side Story
» [JEU] CRIMSON DRAGON SIDE STORY : Jeu de tir [Essai/Payant]
» DAM TOYS - GANGSTER KINGDOM - SIDE STORY : OFFICER A.LEWIS (GKS003)
» Fall of the Hulk - RED HULK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Lex Corps-