Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 

 [CW] La Rage de Mars [Atrocitus]

Invité

MessagePosté le: Mar 11 Juil 2017 - 19:24
Après avoir quitté a Terre après y avoir combattu Eiling et l contrôle mental qu'avait sur lui Khegan et ses sbires, le Martien nouvellement entré en possession d'un anneau rouge se sent... perturbé. Une part de lui qui demeure fermement ancrée dans sa psychée est horrifiée par ses actions et ses choix, alors que le plus grande part, celle qui est maintenant complètement soumis a l'anneau, hurle et demande rétribution, violence et sang pour être satisfaite.

Les évènements qui viennent de se produire sur Terre, avec Batman et sa... on peut appeler ça une trahison, dans un sens, puisqu'il trahi tout ce qu'il est sans remords en acceptant l'anneau des Red Lantern... Résonnent durement dans son esprit, et des voix contradictoires le remplissent. Il a frappé Batman, qui avait tout fait pour l'aider, assez fort presque pour le tuer, du moins pour briser des os... alors que son allié tentais simplement de l'aider. Mais J'Onn était déjà alors au-delà de toute aide.

Pendant de longues années, le martiens a tenu en laisse et fermement contrôlé ses émotions les plus négatives telles que la rage et la haine et la colère. Ces émotions sont dangereuses et poussent a agir de manière irrationnelle... violente, et le plus souvent avec des conséquences tragiques. Il s'est toujours considérer comme quelqu'un de réfléchi, de calme et posé, qui répugne à la violence gratuite et préfère une approche plus stratégique. Comment a-t-il put renier ainsi tous ses principes, tout ce qu'il est, tous ce qu'il représente... d'une manière aussi brutale et sanguinaire? Comment est-ce possible? Qu'est-il arrivé au J'Onn J'Onzz qui n'hésitait pas a mettre sa vie en danger pour aider les autres, a donner conseil et perles de sagesses aux jeunes héros, a être un exemple pour la jeune génération?

A-t-il complètement disparu? Va-t-il revenir un jour? Reste-t-il seulement quelques chose de ce J'Onn a sauvegarder dans cette créature qu'il est devenu?

Tellement de questions... Des questions qui pour l'Heure devront demeurer sans réponses. Les yeux rouges incandescents et les crocs sanguinolents découverts par la grimace horrible qui étire ses lèvres et déforme ses traits ont des allures démoniaques, et les nouveau J'Onn, celui qui a succombé à la rage et à la haine après un concours de circonstances malheureux et déchirant, suit sans se poser de questions son nouveau Maitre.

Le Maitre qui l'a libéré de l'emprise de ses contraintes morales et de ses chaines qui alourdissaient son esprit de remords, de regrets et de dégoût de soi qui ne lui allait vraiment pas. Il observe Atrocitus alors qu'ils voyagent vers Mars plus vite que la lumière. L'alien est terrifiant, il est énorme et très dangereux, ça J'Onn le sait très bien, et quand même, il a choisi, de sa propre volonté, de remettre son sort entre ses mains.

Atrocitus...

Un monstre sans aucun doute, mais un monstre qu'il comprends bien mieux maintenant. Il a perdu une planète entière par la faute des Gardiens, et sa quête de vengeance le poussa a créer le Corps des Red Lanterns pour contrer les Gardiens et leurs Green Lantern. Une haine et une rage qui n'est que partiellement la sienne le rempli a ces pensées, et dans le fond de son esprit, un murmure lui rappelle son amitié ferme avec Hal Jordan, puis avec Kyle Rayner par la suite. Tous deux Green Lantern, tous deux des hommes bon et honorables et des héros en qui il toujours eu pleine confiance.

'Non, plus maintenant!' Gronde-t-il en retour pour faire taire le murmure mental. 'Ce sont des ennemis, ils mourront comme tous les autres! Ça n'a pas d'importance... Mes 'amis' m'ont tous abandonnés! Je n'ai pas d'amis!'

'Vraiment? Alors pourquoi est-ce que je sent une pointe d'hésitation? De... regrets peut-être?'
Renchérit la voix qui est celle du Manhunter dans le fond de son esprit. 'Renie moi autant que tu le souhaite, J'Onn, mais souviens-toi que je serai toujours là a murmurer au fond de ta conscience.'

'SILENCE!'
Rugit-il en retour et il écrase l'autre J'Onn dans une poigne d'acier, le faisant temporairement taire. 'JE NE CRAIT RIEN ET JE N'AI PAS D'AMIS! S'ils étaient mes 'amis' peut-être auraient-ils montré une once de support mais je fus laissé ENTIÈREMENT a moi-même dans un moment où j'avais le PLUS besoin de mes soi-disant 'amis! ALORS TU N'AS PAS DE LEÇON A ME DONNER!'

Il n'y a pas de réponse, et J'Onn est soulagé et satisfait, laissant même échapper un petit rire désagréable et mauvais. Il peut maintenant voir qu'ils sont arrivés sur Mars, et les plaines rouges lui font se remémorer que ceci, c'est chez lui, son monde, son héritage... Un héritage qui sera bientôt baigné dans le sang et la rage, car Atrocitus a choisi ce monde comme base d'opération dans le Système Solaire.

Mais pour l'heure, et en voyant les hordes de Red Lantern, la partie de lui qui est au commandes ne peut que se réjouir et jubiler à cette vue. Atrocitus le précède et attérit bientôt au soment d'un monticule de pierre, au ancien site de rencontre pour son peuple, il connait bien ces environs. Et c'est ici qu'Atrocitus a rassemblé ses troupes, et alors qu'il se pose, son apparence féroce et terrible devant ses troupes, J'Onn se pose au pied du monticule devant lui, et le regarde, avec anticipation et une jubilation impatiente dans le regard.

IL est temps d'entrer officiellement dans cette nouvelle vie. Et il est prêt a l'affronter quoi qu'il advienne. Pour une fois, alors qu'il attends avec ce même sourire plein de crocs et dérangeant et cette même flamme de jubilation sanguinaire dans les yeux, sa voix intérieure reste silencieuse, mais il peut ressentir la tristesse et la résignation horrifiée qui en émane, depuis ce petit recoins de son esprit.

Il ne sait pas a quoi s'attendre, mais il est... satisfait. Il a choisi de vivre, malgré les conséquences de ce choix, et il ne se laissera pas étouffer par des regrets maintenant. Le futur est toujours en mouvements... alors qui sait où il sera dans un jour, un mois, un an?

Que le futur commence... maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 16 Juil 2017 - 17:18

La rage de Mars
BLOODHUNTER

Les deux Red Lantern fusaient dans le vide intersidéral, brûlant des sections de l'espace et illuminant les ténèbres infinies d'une lumière rouge aveuglante. Aujourd'hui était un jour de victoire, et Atrocitus était donc satisfait.


Le malheureux héros Martian Manhunter avait en effet été brutalisé par des évènements malheureux. Manipulé par l'Epouvantail, capturé par un ancient ami, maltraité par le gouvernement, envoyé pour tuer un collègue et presque tué par son propre allié, le stoïcisme légendaire du survivant de Mars avait craqué et il s'était finalement adonné à une colère destructrice, une rage capable de détruire des mondes, une rage qui tue toute bonté ou compassion, une rage de Red Lantern.


Atrocitus était venu, et avec sa puissance, il fut facile de se débarrasser d'Eiling et Batman, et désormais, il possédait un puissant soldat. Un puissant soldat qui résistait, mais rien qui n'était capable d'inquiéter le terrible maître d'Ysmault. Oa tomberait avant que le Manhunter ne puisse faire quoi que ce soit contre lui. L'important était donc d'utiliser cet atout prestement.


La planète rouge était en vue. Atrocitus grogna, la planète rouge ayant un air similaire à celui de sa planète natale. Il osait admettre avoir de la sympathie pour le rescapé de Mars, simple homme qui vivait une vie heureuse, et qui avait été complètement déchiré des siens après une catastrophe en dehors de son contrôle. Il voulait le Martien chez lui parce qu'Atrocitus comprenait mieux sa peine que tout individu sur la planète (à l'exception du Kryptonien), et pensait que son potentiel ne serait nullement gâché.


Et il pourrait prendre SA revanche. Les Gardiens savaient pour Mars, ils avaient le pouvoir de sauver la planète, mais ils ne l'avaient pas fait. Parce que les Martiens possédaient un pouvoir supérieur à celui de leurs troupes vertes, et l'idée d'avoir une race qui échappait à la tyrannie inter-galactique d'Oa ne pouvait qu'effrayer les petits hommes bleus. Le Martien était une victime de cette paranoïa, comme le Kryptonien et tant d'autres races.


Et son armée rouge saurait tous les venger.


Une fois Mars atteint, Atrocitus atterrit sur son trône de fer, devant les immenses troupes rouges. Bleez et Zox observaient le Martien avec surprise, alors que les autres Red Lanterns dévoraient de gigantesques cadavres. Il ne fallut qu'un peu de magie sanguine pour qu'ils observent tous J'onn.


MES TROUPES ! AUJOURDH'UI EST UN JOUR DE GLOIRE ! J'ONN J'ONZZ, L'UN DES PLUS GRANDS HEROS DE LA TERRE ET LE DERNIER SURVIVANT DE CE MONDE, VIENT DE VOIR LA VERITÉ ! NOS RANGS VIENNENT D'ÊTRE AGRANDIS PAR UN ALLIÉ PUISSANT, QUI SAURA PRENDRE SA REVANCHE SUR LA DESTRUCTION DE CETTE PLANÈTE !


LES GARDIENS ONT LAISSES MARS MOURRIR ! ILS ONT REFUSES D'AIDER LES MARTIENS CAR ILS CRAIGNAIENT LEURS POTENTIELS ! LE MARTIAN MANHUNTER SAURA VENGER SES FRERES ET SOEURS DANS NOTRE QUETE POUR LIBERER L'UNIVERS !


Il se tourna brièvement vers sa nouvelle recrue, des cris primaires s'échappaient désormais de la foule rouge.


ELEVEZ VOUS ! NOUS METTONS LE CAP SUR LA PLANETE DE THANATOS-6, UN MONDE MILITAIRE QUI ECRASE LES AUTRES PLANETES, SANS RECEVOIR UNE QUELCONQUE PUNITION DE LA PART DES GARDIENS ! NOUS ALLONS ERADIQUER LEUR FLOTTE MILITAIRE ET, DANS LE SANG DES SOLDATS, DANS LES DEBRIS DES VAISSEAUX, DANS LES CENDRES DE LA DESTRUCTION, J'ONN J'ONZZ DE MARS DEVIENDRA... LE MARTIAN BLOODHUNTER !


Les Red Lanterns hurlent et Atrocitus lève son anneau, se préparant à... la guerre !


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Aoû 2017 - 16:43
J'Onn, consumé par la rage générée par l'anneau qui brille a son doigt, tourmenté par le combat intérieur qui fait rage en lui depuis qu'il a laissé cet anneau passer a son doigt, écoute Atrocitus alors qu'il parle. La plus grande part de lui se joint avidement aux autres Red Lanterns dans leurs rugissements d'extase et de rage, de haine infinie, et cette petite part de lui qui n'a pas été consumée a peine a reconnaitre sa propre voix. Un dégoût et une tristesse profonde teinte cette petite part de son esprit qui semble se recroqueviller, se détacher encore plus du reste de son être pour se mettre a l'écart de la violence et de la rage qui l'affecte comme un poison.

Cependant, cette petite, toute petite part n'est pas aux commandes, et celle qui l'est, celle qui a accepté l'anneau et l'a embrassé férocement, se joint allégrement au carnage environnant. Des yeux rouges qui brillent comme des braises incandescentes, des crocs long et effilés qui garnissent maintenant la bouche du martien, des griffes acérées et longues a ses mains et ses pieds comme une bête féroce et prête a attaquer... Il donne certainement une image terrifiante. Et il lève les bras quand Atrocitus énonce les évènements qui l'ont mené ici, quand il mentionne la chute de Mars, quand il l'enjoint a chercher vengeance pour cette extinction de ceux qui en sont réellement responsables.

J'Onn ne peut pas penser clairement en ce moment. La transition est trop nouvelle, la rage trop dévorante, le désir de vengeance et de destruction trop fort en lui pour être ignoré. Le Martien accepte le nouveau nom qu'Atrocitus lui donne avec un rugissement d'approbation, ça sonne juste a ses oreilles, dérangeant et adéquat. Son baptême du sang est sur le point de commencer, et il s'élève à la suite des autres vers leur destination, et l'anéantissement d'un monde qui peut-être le mérite, mais qui n'a aucune chance de se défendre contre toute une armée de Red Lanterns assoiffés de sang.

'Vas-tu vraiment participer a un génocide, J'Onn?' La petite voix intérieur l'admoneste, accusatrice et horrifiée, très triste aussi. 'Vas-tu tomber assez bas pour anéantir une planète entière pour les actes de quelques-uns de ses habitants?'

J'Onn gronde a cette voix qui encore une fois s'introduit a travers la brouillard rouge qui consume son esprit et il rugit, dirigeant la rage et la haine qui le brûle vers elle, cette petite part de lui qui refuse de ses soumettre. Qui refuse de se laisser consumer, de s'abandonner à la rage, à la colère qui se transforme aisément en un désir de vengeance dévorant contre ceux qui l'ont tourmenté sur Terre pendant des semaines.

Qui se dresse en rempart contre sa chute finale et préserve une partie de son esprit contre la rage, contre la haine, contre la violence destructrice générée et exacerbée par l'anneau rouge. Un mur de calme, de tristesse, d'horreur impuissante mais aussi d'une calme acceptation résignée de la situation. Et J'Onn, consumé et enragé au-delà de toute raison, pousse et frappe contre cette barrière, grondant une réponse violente et remplie de venin devant cette accusation calme et stoïque.

'TAIS-TOI! SILENCE! JE N'AI PAS DE CONSEIL A RECEVOIR DE TOI! TU EST FAIBLE ET TU TE LAISSE ÉCRASER SANS RÉAGIR!!! TU NE PEUX PAS ME STOPPER! JE SUIS AU COMMANDES, PAS TOI!' Rugit-il intérieurement contre lui-même, mais un aspect de lui qui demeure intouché et intouchable de manière très irritante. 'LE MAITRE M'A FAIT VOIR LA VÉRITÉ! LA RÉALITÉ EST PIRE QUE TOUT, ET JE SUIVRAI LE MAITRE JUSQU'AU BOUT! RIEN NE PEUT ME STOPPER!'

Il pousse, griffe, mords et déchire la barrière mentale qui se régénère après chacune de ses attaques violentes et destructrices, demeurant une part stable et intouchée de son inconscient. IL finit par hurler de colère impuissante devant son incapacité et endommager et détruire cette petite forteresse dans le fond de son esprit, et décide alors de juste couper tous les 'ponts' avec la structure mentale et l'ignorer.

'Tu ne peux pas me détruire. Je suis toi, une part de toi. Attaques-moi et ignores-moi si tel est ton désir. Je ne partirai pas, je ne peux pas partir, et un jour... c'est toi qui viendra a moi.'

Et puis c'est le silence, enfin, ponctué par le rugissement de son sang brûlant a ses oreilles et le chant intense de la rage qui coule dans ses veines. Le J'Onn enragé est au commandes et la part de lui qui veut la vengeance, qui se réjouira de la destruction, jubile alors qu'il suit les troupes d'Atrocitus au combat. Le Maitre les guideras, il doit lui faire confiance.

C'est la seule manière pour lui de trouver la paix...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Aoû 2017 - 19:50
Mars. Planète rouge qui avait peut-être été accueillante fut-un temps, mais qui à présent n’était qu’une terre aride et vide de tout. Elle rappelait un peu Ysmault, pas certains côtés. Mais même la planète des Red Lantern était plus vivante que celle-ci. Parce qu’elle abritait de la vie, justement. Les survivants de cette planète-ci devaient se compter sur les doigts d’une main. Même d’une main d’une espèce ne possédant pas 5 doigts. Une planète déserte, proche de la Terre, qui avait attiré l’attention d’Atrocitus. Peu avant, le chef des Red Lantern avait décidé de s’approprier Mars. Ou en tout cas d’y installer un avant-poste. Et un trône. Parce qu’Atrocitus adorait s’asseoir sur ce genre de meuble.

Oh, bien sûr, Bleez ne pouvait pas le lui reprocher. Elle-même en avait eu un, fut-un temps. Dans une autre vie. Elle n’y avait cependant passé que le temps strictement nécessaire, préférant largement profiter des merveilles naturelles de sa planète. Mais elle était consciente que ce n’était pas de temps le siège en lui-même que ce qu’il représentait qui plaisait à son chef. Rien de tel qu’un siège massif pour renforcer l’image de pouvoir qu’il dégageait. Comme il serait amusant de faire fondre cette monstruosité. Juste un peu de napalm qui s’échappait de sa bouche et problème réglé. Bon, certes, un peu plus qu’« un peu » de napalm, vu la taille de la chose, mais c’était faisable.

Elle en arrivait là de ses réflexions à force d’observa la chose immonde. Ce n’était pas comme si elle avait autre chose à faire. Quelques heures plus tôt, Atrocitus avait battu le rappel des troupes et avait rassemblé le Red Corp sur Mars. A Bleez et ses autres lieutenants, il avait annoncé avoir trouvé une puissante recrue qu’il lui fallait aller chercher. Et qu’une fois qu’il serait de retour, les Red Lantern lanceraient un assaut d’envergure. Cela avait enchanté la bête avide de sang en elle. Mais Bleez s’était également interrogée sur cette recrue pour laquelle Atrocitus se déplaçait en personne. Cela arrivait rarement. En temps normal, c’étaient les anneaux qui se chargeaient du recrutement. Il allait falloir garder un œil sur l’être que leur chef allait ramener.

Se désintéressant des petits affrontements sans gravité qui se livraient autour d’elle, après tout il fallait bien que les Red Lantern s’occupent, l’Havaniène porta son regard sur la Terre. Ainsi Atrocitus envisageait de récupérer un autre terrien. S’agissait-il d’un « simple » humain, ou bien au contraire d’un être doté de capacités surhumaines ? Le fait qu’Atrocitus se déplace en personne la poussait à croire la seconde hypothèse. Enfin, il ne lui restait plus qu’à attendre, pour avoir la réponse à ses interrogations.

Finalement, au bout d’un moment, elle perçut l’approche de leur chef. Et il n’était pas seul. Bleez observa un instant Atrocitus prendre place sur son trône, mais son attention se reporta presque immédiatement sur le nouveau Red Lantern. Eh bien, voilà qui constituait une troisième catégorie. Un Martien… Ancien membre de la Ligue protectrice de la Terre. Il était ironique de constater que même les plus grands, ceux qui condamnaient leur vocation et leurs méthodes, en arrivait finalement à embrasser cette cause même qu’il réprouvait auparavant, mais d’un autre côté, le Martien était un effet un bon candidat pour l’anneau rouge. Un seul regard sur Mars permettait d’imaginer la rage et la soif de vengeance dont était capable un de ses survivants.

La prise de parole d’Atrocitus attira son attention. Malgré toute la haine que ressentait Bleez pour leur chef, elle ne pouvait que lui reconnaitre un talent certain d’orateur. Il était doué pour galvaniser ses troupes. D’un autre côté, il était fort aisé d’exciter la rage et la soif de sang chez les Red Lantern… Et même elle ressentit cette excitation. Elle sentit un sourire étirer ses lèvres à la perspective du combat à venir et sa voix se mêla à celles de ses camarades tandis qu’ils poussaient un cri de guerre. Ses ailes d’os battirent derrière elle, avant qu’elle s’envole, se déplaçant aux côtés d’Atrocitus tandis qu’il les menait à la bataille. A Thanatos-6 qui connaitrait bientôt la justice implacable incarnée par le Red Lantern Corp…

( HRp : voilà, petit post pour m'intégrer ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 30 Aoû 2017 - 23:19

La rage de Mars
BLOODHUNTER

La horde sanguine embrasait les méandres infinis de l'espace alors qu'elle se lançait dans un gigantesque voyage inter-galactique, utilisant une vitesse bien supérieure aux vaisseaux spatiaux terriens en se faisant. Tout bon lantern était capable d'adopter une vitesse supérieure à la Lumière, vu qu'il s'agissait d'un individu pour plusieurs systèmes solaires. Quel imbécile se limiterait à une vitesse inférieure, après tout ?


Atrocitus guidait donc ses troupes au sein d'une construction rouge, maintenant son armée près de lui alors qu'il menait le peloton en direction de la planète qui s'était montrée digne de recevoir sa rage. Beaucoup d'entre elles méritaient une purification sous le napalm pour Atrocitus, après tout, et c'était bien l'une des raisons pour laquelle il ne s'était pas encore dévoilé dans Oa.


Les Gardiens laissent ces imbéciles de pirates ou guerriers en paix, et pourchassent seulement des menaces comme Sinestro. L'anneau du pouvoir possède plus de puissance que des planètes entières, pourquoi donc ne pas s'en servir pour anéantir ces armées corrompues qui écrasaient les crânes de leurs ennemis aussi bien que la liberté ? Des peuples entiers criaient vengeance contre leurs envahisseurs, et Atrocitus comptait bien répondre aux appels des gens comme lui.


La raison plus pragmatique était qu'un des aliens survivants avait assez de rage pour rejoindre la troupe. L'on ne gagne pas contre Oa en étant tout seul, après tout. 


Mais il vient déjà de recevoir un important pion à son pouvoir grandissant. Le Martian Manhunter était l'un des plus grands héros de la Terre, et il était désormais un Red Lantern. Trahi, chassé, emprisonné et presque condamné, il avait beaucoup trop souffert, et allait pouvoir déchaîner sa rage contre ses capteurs puis contre Oa, au lieu de gâcher son temps en protégeant un peuple qui ne veut visiblement pas de lui.


Bleez n'avait pas fait de commentaire mais elle était l'une des soldates les plus intelligentes, et savait pleinement ce qui l'attendait si elle défiait le plan d'Atrocitus. Il était sûr qu'elle pourrait tourner toute rancoeur contre ce choix en allant incendier les troupes ennemies.


En parlant de ces dernières, le groupe émerge, et aperçoit directement deux grandes planètes, engagées dans un conflit aérien. D'immenses vaisseaux noirs, en particulier, flottent, dévastant d'immenses portions des troupes ennemis avec des lasers immenses. Quelques uns croulent sous les attaques de l'autre armada spatiale, mais il est clair que la bataille résultera en un énième trophée pour Thanagor-6.


L'armada croule et recule, alors que les Thanagoriens avancent, prêts à mettre fin au conflit avec leurs plus gros lasers, et Atrocitus observe son anneau rouge briller, le levant en direction d'un des colosses sombres.


En un instant, un puissant laser se lance contre l'immense vaisseau noir, anéantissant complètement ce dernier et coupant en deux un autre, Atrocitus cessant tout déplacement et gesturant envers ses troupes.


BLOODHUNTER ! BLEEZ ! NOUS ALLONS LANCER UNE ATTAQUE COORDONNÉE POUR ERADIQUER PLUS DE LA MOITIÉ DE LA FLOTTE ENNEMIE ! 


L'attaque surprise avait de quoi ôter tout danger envers les Red Lantern, et il restera encore quelques vaisseaux pour que le Bloodhunter fasse ses dents. Zox manifesta promptement un bouclier pour parer les premiers tirs paniqués ennemis, une sphère rouge apparaissant devant l'anneau ennemi alors qu'il laisse ses deux acolytes charger.


FEU.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Sep 2017 - 18:43
La chasse était ouverte. L’assaut lancé. Bleez haïssait être sous les ordres d’Atrocitus, mais lorsque le Red Corp partait au combat, ensemble, ainsi, elle ne pouvait endiguer le flot de joie sauvage qu’elle ressentait. La justice non corruptible allait s’abattre à nouveau. Le sang allait couler. Les victimes seraient vengées de leurs bourreaux. Les cris de ses propres victimes coupables résonneraient à ses oreilles comme une douce musique. Et si parfois, l’espace d’un instant, ils prenaient une teinte jaune, à ses yeux, cela n’avait aucune importance. Cela ne faisait qu’amplifier sa rage et sa puissance.

Le temps semblait s’étirer, interminable, tandis qu’Atrocitus conduisait ses troupes, les propulsant plus vite, plus loin, grâce à l’une de ses constructions. Bleez sentait l’impatience des autres Red Lantern. La partageait. Nombre de bouches laissaient échapper du napalm, obligeant leur chef à combler les dégâts. Mais avec le temps, c’était sûrement devenu un réflexe. Bientôt… Bientôt… Et finalement…. La récompense de cette longue attente.

La guerre, encore et toujours. Deux peuples qui s’affrontent. Un qui écrase l’autre comme il l’a déjà souvent fait. Mais cela allait s’arrêter maintenant. Bleez observa Atrocitus lancer l’attaque qui allait signaler leur présence et indiquer que le conflit allait connaitre un revirement. Deux vaisseaux sont détruits par l’attaque foudroyante. Bleez se tint prête à agir avant même que l’ordre ne claque. Elle détestait obéir, oui. Mais cela ne changeait pas le fait qu’elle aurait chargé tout de même. Pas de délicatesse ou de manipulation, dans la situation présente. Elle n’aurait besoin que de force brute.

Elle nota distraitement qu’Atrocitus avait également lancé à l’attaque leur nouvelle recrue. Rien d’étonnant là-dedans. Il voulait assurément voir ce qu’elle valait et attiser la rage qui bouillonnait en lui. Elle laissa Zox s’occuper de la défense. Ce jour-là, elle était le prédateur qui fondait sur ses proies. Son anneau la projeta en avant, ses ailes d’os battant l’espace en rythme dans son dos. Esquiver les rafales ennemies n’était pas difficiles. Elle glissait dans l’espace, gracieuse, dangereuse et s’approchait toujours plus de ses proies. Elle laissa sa rage gronder, alimenter son anneau, avant de commencer à lancer des rayons d’énergies. Le premier pulvérisa un petit vaisseau qui était venu à sa rencontre. Le suivant sépara les canons du vaisseau plus massif. Elle aurait pu percer la coque, mais finalement, jouer un peu n’était pas mal. Leur faire comprendre leur impuissance, et les obliger à assister à leur mort. Ils n’avaient fait montre d’aucune pitié pour leur victime. Elle n’en aurait aucune non plus.

D’une pirouette, elle esquiva un petit vaisseau, avant de se poser sur le cockpit, ses griffes l’ancrant profondément dans le verre. Elle laissa ensuite le napalm s’écouler de sa bouche et le regarda avec une joie certainement malsaine ronger la mince frontière qui séparait le soldat de la mort. Un instant après, sa main plongeait et attrapait le pilote au cou avant de le balancer dans l’espace. Elle se demanda avec amusement ce qui le tuerait le plus rapidement : le manque d’air ou les tirs croisés… cet instant de distraction faillit lui coûter cher. Elle fut soudain projeter en avant, tandis que le bouclier créé par son anneau amortissait le choc du laser. La douleur enflamma sa rage à nouveau et elle reporta son attention sur le vaisseau qui l’avait touchée. Ses ailes semblèrent s’embraser tandis qu’elles se déployaient dans son dos.

« Alors ça, ça va vous coûter cher… »


Deux énormes pattes griffues jaillirent de son anneau et commencèrent à éventrer la structure métallique, telles les pattes d’un lion écarlate s’attaquant à la proie qu’il voulait dévorer. Elle allait laisser les autres Lanterns s’occuper du combat, pour le moment, elle allait se faire une joie de démonter pièce par pièce ce vaisseau de taille suffisamment conséquente pour être un des vaisseaux principaux de la flotte. Dommage pour eux que le tir qui l’avait touché ne provenait pas du leur canon principal. Là, ils auraient pu avoir une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[CW] La Rage de Mars [Atrocitus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Mars-