La tempête de Speedforce (speedster only)

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 31 Juil 2017 - 14:30
Une déchirure, un cri dans le ciel, un coup de tonnerre comme il ne s'en était jamais fait entendre. Puis soudainement plus rien. Plus aucun mouvement, les gens dans les rues, dans les cafés, dans les immeubles, tous immobiles, tous figés dans leurs espaces. Certain sur place, d'autre tombèrent selon leur stature, ils étaient juste plus là.


Flash courait dans la rue comme appeler dans le centre-ville. Il voyait tous ces gens immobiles et le ciel d'une noirceur menaçante. Puis soudainement une seconde déchirure, un crie plus puissant encore comme si on perçait le ciel un énorme afflux et tourbillon d'énergie jaune et rouge ou même blanches s'ouvrit au-dessus de la ville. Des éclairs touchèrent le sol à une centaine d'endroits différents en même temps. La zone entière était prise dans un tourbillon rouge et jaune de vent et de puissance. Mais ce n'était pas du vrai vent naturel, c'était le vent dû à cette énergie qui tourbillonnait qui se déplaçait en permanence.

La speeforce, elle est ici !



Un simple constat, un danger immédiat. Comment la speedforce était entrée dans ce monde était encore une question pour l'instant sans réponse. Ce que Barry savait par contre c'est qu'il devrait refermer cette brèche. Si la speedforce se répandait dans le monde, la terre et son univers disparaîtraient, annexés par la dimension de la speedforce. Il calibra alors ça voit dans la speedforce.

Lorsqu'il était coincé dans la dimension des speedsters, il n'y avait pas d'air, pas d'eau et pas de nourriture seulement de la speedforce. Pourtant, il pouvait parler respire et bouger. Il avait compris que sa voie pouvait vibrer à une séquence précise et elle serait portée partout au même endroit dans la speedforce. Relayé par cette puissance unique.

A tous les speedster dans les environs, j'ai besoin de votre aide, la speedforce à ouvert une brèche à Central City, si nous ne l'arrêtons pas, ça sera la fin de tout. Il n'y aura plus d'avenir pour le monde.

Au même moment où les éclairs avaient touché le sol, des formes humanoïdes apparurent.


Des paradoxes reapers...


Ils étaient les soldats de la speeforce. Ou plutôt ils étaient la speedforce. Une même entité, une même unité qui réagissait de la même manière que la speedforce réagissait en permanence... sauvagement. Barry en vie certaine se regrouper autour de lui, alors que d'autres tentaient d'ouvrir des brèches pour faciliter l'annexion de leur dimension à la speedforce. La situation était critique, il avait besoin d'aide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/07/2017
Messages : 42
Localisations : Busy saving the world
New Titans
MessagePosté le: Lun 31 Juil 2017 - 18:14
Ces derniers temps, les choses n’étaient pas faciles pour le garçon du trentième siècle. A croire que la vie aimait s’acharner sur lui. Mais bon, comme d’habitude, il prenait ça avec légèreté : après tout, ça faisait partie de sa formation. S’il devenait le Flash un jour, il aurait à faire à autrement plus dangereux. Et heureusement pour lui, il avait des alliés sur qui compter. Particulièrement en ces temps difficiles, où tout allait tellement vite… Et pour qu’un Speedster en vienne à penser ça, c’est que les choses allaient vraiment mal. Quand on avançait à la vitesse qui était la sienne, les gens paraissaient souvent immobiles. Une seconde, pour lui, représentait une infinité de possibles, mais in fine seul l’un d’entre eux se réalisait. La Speedforce était véritablement prodigieuse.

Cependant, alors qu’il faisait tout à fait autre chose, il comprit que quelque chose de pas naturel se produisait. Certes, il avait l’habitude de voir les choses figées, étant donnée sa vitesse, mais elles l’étaient depuis un certain moment déjà. Et même sans ses connaissances encyclopédiques, il aurait pu deviner que ça n’était pas bon signe ! Un Speedster avait du temps à revendre, mais si celui-ci s’arrêtait, ça n’était pas pour autant plaisant ! Etrangement, lui seul pouvait se mouvoir. La voix de son grand-père, qui résonna alentour, comme provenant de partout et nulle part à la fois, confirma au jeune adolescent qu’il y avait un problème : l’origine de la force des êtres les plus rapides du monde avait ouvert une brèche à Central City, et il fallait l’arrêter sous peine de voir le monde détruit. Et là aussi, pas besoin de connaître une bibliothèque entière pour savoir que ça n’était PAS une bonne chose.

Bart fit alors ce qu’il faisait le mieux : courir. Rejoindre Central City ne lui prendrait que quelques instants, même si dans les faits, parler d’instants ou de secondes alors que le temps est immobilisé est un peu un non-sens. Le jeune Speedster avait lu ça dans un manga, et la réflexion lui était venue soudainement. Sans doute pour soulager son esprit et égayer l’ambiance. Quoi qu’il en soit, en un « instant », le Kid fut sur les lieux, et le spectacle auquel il assista confirma ses doutes : ça n’était pas beau à voir. A l’épicentre, la Force Véloce déchaînait toute sa colère, bombardant la ville-joyau d’éclairs bigarrés. Un beau spectacle, s’il n’avait pas mis en danger la Terre entière… Les yeux du descendant de Barry captèrent bien vite ce dernier, encerclés par des créatures humanoïdes qui avaient l’air tout sauf amicales. Parfait pour se remettre en jambes…. Et montrer à son grand-père qu’il avait fait des progrès !

Le Kid prit une impulsion et bondit, envoyant un coup de pied à l’arrière du crâne encapuchonné d’une des créatures, et atterrissant souplement devant Barry Allen. En se redressant, il annonça avec un grand sourire :


- Pas d’inquiétude, Kid Flash est là ! Tout ira très vite, alors ouvrez bien vos ye…. Hé là, c’est pas du jeu !

En effet, alors qu’il finissait son introduction, pas dénuée de classe à son avis, une seconde créature avait cherché à lui arracher la tête. Et il s’en était fallu d’un cheveu, au sens propre comme au figuré : ces bêtes étaient rapides. Se plaçant dos à son ancêtre, le Kid adopta une posture de garde, et lui demanda quel était le plan. Après tout, Flash lui avait dit un jour que la connaissance n’était pas la sagesse. Autant profiter de l’expérience de son aîné, bien plus connaisseur en Speedforce que lui. Car son petit doigt lui disait que foncer sans réfléchir n’était pas – pour cette fois, du moins – la bonne solution.


"My name is Bart. I hope my spelling's okay. I just learned to write this morning ..."

Merci à Conner Kent pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5008-a-boy-from-the-30th-century http://dc-earth.fra.co/t5006-i-am-normal-it-s-the-rest-of-the-world-that-s-weird-kid-flash-terminee
Invité

MessagePosté le: Mar 1 Aoû 2017 - 10:39
Star Labs

Caché dans l'ombre de son laboratoire qu'il a lui même réduit en poussière Eobard se terre et ne fais rien il est anéanti, ses recherches n'ont jamais abouti à quoique ce soit maintenant il n'est plus qu'une coquille vide, plus de but ou d'objectif quelconque, il n'est désormais qu'un porte flingue pour Waller, ce n'est d'ailleurs même pas la chose qui le rend le plus malade au contraire travailler pour une femme d'influence et effectuer des missions dangereuses lui font du bien, mais il sait désormais qu'il ne pourra jamais rentrer chez lui, c'est un fait scientifique le phénomène anti-paradoxe d'ont il est frappé ne peut lui permettre de faire son retour au XXVème siècle, en même temps il l'a bien cherché et ne peut s'en prendre qu'a lui même

c'est d'ailleurs pour cela que les produits chimiques, diodes, arc électrique et autre inventions bizarre sont en morceaux sur le sol ayant subi les foudres d'Eobard Thawne scientifique coincé au XXIème siècle déprimant, laissant sa peine au fond d'une bouteille d'éthanol à 250° car oui même l'alcool doit être altéré chimiquement pour qu'il puisse être saoul et pouvoir marmonner des choses incompréhensible maudissant encore Flash et aussi lui même.

Il ne sait plus quel jour il est ni même l'heure, la notion du temps il préfère l'oublier, son égo ne se soucie même pas des vies qu'il a pris des gens qu'il a trahi, il reste le dos accolé au mur assis dans sa propre misère et se laisser doucement emporté par Morphée, l'alcool lui permettra au moins d'éviter les cauchemars, une nuit de repos la tête retourné par une bouteille cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas fait cela devait remonter d'avant qu'il recréa l'accident.

***

Un réveil brutal pour Eobard, une migraine de tout les diables s'est emparé de sa tête, mais il ne compte pas arrêter la picole, alors qu'il retourne dans ce qui ressemble à une chambre de décontamination reconvertit en salle de bain improvisé, il tente de retrouver quelques médicaments qui pourront soulager son mal de tête, après avoir rempli sa flasque bien sur.
Dans le miroir on peut voir sa barbe de trois jours prendre forme, les poches sous ses yeux rougis bouffi par la fatigue ne donne pas une image très reluisante, mais ça n'a pas vraiment d'importance pour lui.

Alors qu'il cherche ses analgésiques, il commence à faire couler un peu d'eau du robinet qui ne vint pas, pensant à un problème de canalisation, il soupire et essaye un autre robinet qui ne marche pas non plus, jetant la plaquette de médicaments par exaspération, celle ci resta en suspens dans l'air, intriguant...
Il pensa être en train de courir ou d'avoir fait appel à sa néga-speedforce, seulement il fallait qu'il puisse vérifier si ce qui se passait avait aussi des conséquences dehors.
Soupçons qui s'avèrent juste, dans le ciel une immense brèche s'ouvra, Eobard avait, dans son état, une vague idée de ce qui se passait.

La voix d'Allen qui résonna dans sa tête ne fit que confirmer ce qu'il pensait, alors que Flash clamais de l'aide Eobard tourna les talons après avoir pris une rasade de sa flasque et avoir fait un doigt d'honneur en direction de la ville.

"On... meurs tous un jour vieux... démerde toi"

Parlant dans le vide, il retourna dans son laboratoire pour se lamenter une nouvelle fois...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 24/07/2017
Messages : 14
DC : Freight Train
Localisations : Iron Heights
MessagePosté le: Mer 2 Aoû 2017 - 12:18
Un grand bol d'air frais, voilà ce qu'il ressentait. La liberté, celle de courir, parcourir des rues et encore des rues. Du moins, c'était uniquement lorsqu'il était en mission. Depuis qu'il avait signé avec la Suicide Squad, on pouvait penser que Godspeed ne pouvait pas tellement sortir de sa cellule à Belle Reve, mais il pouvait déjà plus "sortir" par rapport à Iron Heights.

Par ailleurs, ce dernier était dans la salle de sport, en train de pousser de la fonte. Il sentait peu à peu ses pouvoirs lui revenir. A vrai dire, cette sensation lui avait manqué. Se retrouver sans ses pouvoirs pendant six mois lui avaient laissé une interrogation : avait-t-il tout perdu ? Il fut heureux de voir que malgré cette absence, retrouver ses pouvoirs ressemblait à quelqu'un remontant sur une bicyclette : on ne l'oubliait pas.

A vrai dire, le fait d'avoir un vestiaire à son nom à Belle Reve. La bouffe était déjà un poil moins répugnante que celle d'Iron Heights, mais bon, on n'était pas sur un quatre étoiles non plus. Mais à vrai dire, August s'en moquait, surtout lorsqu'il sentit une gêne, quelque chose qui le fit frisonner de tout son être. Quelque chose était en train de se dérouler à Central City. Et ce fut à cet instant, qu'il l'entendit, une voix, qui résonna dans son crâne :


- A tous les speedster dans les environs, j'ai besoin de votre aide, la speedforce à ouvert une brèche à Central City, si nous ne l'arrêtons pas, ça sera la fin de tout. Il n'y aura plus d'avenir pour le monde.

Cette phrase, le frappant de plein fouet dans le crâne, le fit perdre pied, et au passage, lâcher une haltère qu'il avait en main. D'autres prisonniers le regardèrent d'un mauvais oeil, voyant ce qu'il venait de se passer comme une preuve de faiblesse. Directement, Godspeed leva le poing en leur direction et leur lança :

- Vous avez un problème ? Alors regardez ailleurs !


Un silence s'en suivit, et les différents détournèrent le regard. Malgré ce court passage, tous se souvenait de ce qu'avait fait August, et de son massacre, au nom d'une justice qu'il ne comprenait pas. Après tout, n'était-ce pas cela, être un vilain ? N'est-ce pas qu'un vilain croit être le héros de sa propre histoire ?

Mais revenons-en à nos moutons. August devait donc se rendre de toute urgence à Central City. Il était certes un tueur en série, il n'avait du moins pas perdu l'amour qu'il portait à sa ville de naissance, et si cette dernière était en danger, il saurait se montrer *temporairement* raisonnable et venir en aide à Barry sur ce coup-là. Il lâcha donc un sourire, et commença à se diriger vers la sortie de la pièce, alors que les divers écrans de télévision s'allumèrent sur son passage, montrant les ravages de la tempête de Speedforce. Face à une catastrophe de cette envergure, il n'eu pas vraiment besoin d'argumenter pour être déployé sur le terrain, et son collègue Savitar le suivera sans aucun doute. Il n'eut donc aucun moment à perdre. Il arriva prêt de son casier, et revêtit sa tenue blanche, celle qui avait terrorisé Central City il y a quelques mois. Peut-être devra-t-il repenser à ce costume, mais à vrai dire, le temps manquait. Il enfila son costume, et lorsque les grandes portes s'ouvrirent, August craqua quelques articulations, avant de se lancer.

Il finit par arriver rapidement autour de Central City, que la tempête avait complètement recouverte. Une espèce de bulle empêchait les différents militaires, déployés, de se rendre dans la ville. August ne comprenait pas tout sur la Speedforce, mais il se doutait qu'en vibrant à une certaine fréquence, il pourrait traverser et rentrer dans la tempête, pour trouver Barry.

Il tendit son bras, et commença à vibrer, et cette dernière pu passer à travers la bulle. Le corps suivit à la suite. Puis il entra, dans l'oeil du cyclone.

Il couru jusqu'à l'origine de la pulsation, de la Speedforce de Barry. Il arriva et resta stoïque devant lui, attendant la suite des opérations.


" Y'know...when I was trying to come up with a code name for myself, I thought of calling myself the new and improved Flash. Because you clearly weren't cutting it. But instead... I realized that with these powers...I am judge, jury and executioner. So I call myself... Godspeed. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 2 Aoû 2017 - 13:13
Savitar était tranquillement posé dans sa base d'opération, des fidèles à son crochet répondant à chacun des caprices du Dieu, il était assis sur un fauteuil et regardait la télévision. Une file d'homme se pressait devant son fauteuil, chacun attendant son tour pour demander une faveur au Dieu ou pour lui faire le compte rendu des finance de sa secte. Le plus souvent Savitar ne les écoutait pas, et ne daignait même pas leur répondre, même si parfois quelques heureux élus voyait leur prières exaucées. Ce jour ci, le bureau des prières de Savitar était plein à craquer, comme si son culte s'était donné rendez-vous. Comme à son habitude, il ne se contentait que de les écouter à moitié, ne prêtant attention qu'a ses séries. D'habitude, même si il n'écoutait pas ses fidèle, il entendait néanmoins un bruit de fond. Cette fois-ci, le silence parfait, bien qu'il n'allait pas s'en plaindre, il trouvait ça suspect. il se retourna et regarda la salle, tous étaient figés, Savitar avait l'habitude de voir le monde en ralenti, mais là, la télé marchait comme à son habitude alors que les personnes présentes devant lui, elles ne bougeaient pas d'un pouce. C'est alors qu'il entendit le message de Fash:

A tous les speedster dans les environs, j'ai besoin de votre aide, la speedforce à ouvert une brèche à Central City, si nous ne l'arrêtons pas, ça sera la fin de tout. Il n'y aura plus d'avenir pour le monde.

Bien qu'il n'ai aucune envie particulière d'aider son ennemi de toujours, voir Central City figé pour toujours ne lui donnait pas envie non plus. C'est en mettant son ego de côté pour une fois qu'il sortit de sa tanière.
Cela faisait plusieurs jours qu'il n'était pas sorti, depuis le recrutement de Godspeed en fait, ce sera une occasion de revoir son collègue de la Squad. Lorsqu'il fut dehors, la première chose qui attira son regard fut l'énorme brèche dans le ciel, à vrai dire, il était difficile de ne pas la voir. Il prit une brande inspiration et partit en direction du centre-ville, là où les éclairs sortant de la déchirure était le plus présent.

En chemin il, croisa quelques formes humanoïdes courant elles aussi à une vitesse élevée, assez élevé pour qu'il ne puisse être affecté par le ralentissement dut à la tempête. zigzaguant à travers la ville évitant les être de speedforce, il se retrouva devant les autres supersoniques. Flash, Kid-Flash et Godspeed, Reverse-Flash manquait à l'appel, sans doute en train d'échafauder un plan diabolique pour pouvoir rentre à son époque. De toute façon, ils n'avaient pas besoin de lui maintenant que Savitar était la.

Vous avez demander un Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 2 Aoû 2017 - 19:35
Alors que Kid Flash et Flash se battaient déjà avec les Paradox Reaper qui ne semblaient s'intéresser qu'à Barry, Savitar et Godspeed arrivèrent. Ils avaient répondu à l'appel. Malheureusement Barry aurait préféré Jay Garrick, Jesse Quick, Max Mercury ou Wally, mais il allait devoir faire avec ces deux grands malades drogués à la speedforce. Au moins, ils étaient là. Barry repoussa les Reapers.

Calibrez vos paroles sur la même onde que moi, ainsi nous pourrons nous parler peut importe où nous sommes. Je ne sais pas encore comment refermer la brèche, mais je sais qu'on ne doit pas laisser les Paradoxes Reaper en ouvrirent d'autres. Une brèche secondaire importante pourrait créer un effet de vortex que nous ne voulons pas voir arriver sous peine de voir notre univers être aspiré en son sein... exactement comme un trou noir.

----------------------------------------------

Pendant ce temps au laboratoire de Eboard un la speedforce entra en force arrachant tout ce qui avait pu servir de porte.


Reprenant la phrase que Zoom avait lâchée dans la speedforce quelques seconds avants.

"On... meurt tous un jour vieux... démerde-toi"


Dit le Black Flash d'une voit vide et décharné sur un ton monocorde. La voix du Black Flash était grave et on dirait que sa gorge sèche d'être morte se déchirait à chacune de ses paroles comme un vieux papier qu'on froissait.

--------------------------------------------

Il faut les pousser dans les brèches qu'il tente d'ouvrir. Ce ne sont pas des "vrai êtres" il ne sont que de la speedforce, on ne pourra pas les mètres K.O. on doit vraiment les repousser dans la speedforce. Alors dans leur brèche... ou en haut.

Fini de dire Flash en pointant le ciel.

Entre temps, si vous trouvez une idée pour fermer la brèche je suis preneur.

Barry partie et quelques Paradox Reaper le suivirent, il allait devoir s'en débarrasse.

Je prends le sud de la ville. Savitar le nord, Godspeed l'est et Kid Flash L'ouest. Kid Flash, tu me diras s'ils sont aussi à Keystone City. Il faut en repoussé le plus possible, les plus grosses failles sont prioritaires. dit-il tout en courant dans la calibration de la speedforce.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/07/2017
Messages : 42
Localisations : Busy saving the world
New Titans
MessagePosté le: Ven 4 Aoû 2017 - 13:44
Le Kid n'était pas le seul des Speedsters à avoir répondu à l'appel de son grand-père. Un type tout de blanc vêtu avait rejoint le trio improvisé, avant que Savitar ne vienne en faire un quatuor. Ce dernier était tout aussi imbu de lui-même que d'habitude. Enfin, ils ne seraient pas trop de quatre pour régler ce problème : Bart était réticent à l'idée de travailler avec un (voire deux ?) ennemis, mais parfois certaines choses étaient plus graves que le clivage héros/vilain. Et pour sûr, c'était le cas lorsqu'une tempête de Speedforce menaçait de ravager Central City voire le monde dans sa globalité ! Tout naturellement, l'ancêtre du Titan avait pris la direction des opérations, et indiqua à tous un moyen de communiquer. Le Kid avala sa salive et commença à se préparer mentalement, cherchant la bonne onde.

Fort heureusement, il avait l'esprit aussi vif que son corps, ce qui ne l'empêcha pas de continuer à suivre les instructions de Flash : il héritait du secteur ouest de la ville. Comme dans un mauvais film de cow-boys, Kid Flash, l'homme le plus rapide de l'ouest. Il faudrait qu'il la place, celle-ci. En moins de temps qu'il n'en fallait pour dire ouf, Barry était déjà parti, entraînant avec lui certains de ceux qu'il avait appelé Paradoxe Reapers. Le garçon du trentième siècle se tourna vers un attroupement, et les harangua sur un ton goguenard:


- Hé, les gars, vous voulez faire la course ? Vous avez fait le bon numéro !

Devant leur absence de réaction, Bart se demanda s'ils parlaient anglais. Mobilisant ses connaissances, il commença à tourner la phrase en espagnol, et son espagnol devait être si mauvais que les Paradoxes Reapers se lancèrent à sa poursuite. Avec un sourire, le Kid se mit à courir. Ça finissait toujours comme ça de toute façon. Pendant sa course, il en profita pour observer les alentours : de petites brèches s'ouvraient ça et là, mais sans commune mesure avec la brèche principale, semblable à une gueule monstrueuse qui vomissait des flots d'une force capable de détruire le monde. D'un coup d’œil par dessus son épaule, il observa un attroupement suffisant derrière lui. Il s'arrêta soudain, et se retourna souplement, avant de balancer un coup de poing avec toute la force que lui permettait sa vitesse de Speedster. Et comme des quilles au bowling, les quatre Reapers à sa poursuite furent projetés dans une brèche, où ils disparurent sans un cri.

Il prit une grande inspiration, et commença à parler sur la longueur d'onde conseillée par son grand-père :


- Test, test... Un, deux, un, deux... Vous m'entendez tous ? Quoi qu'il en soit, le Kid le plus rapide de l'ouest est dans la place !

Chose promise, chose dûe ! Il esquiva la poigne griffue d'un Reaper, et l'éjecta dans une brèche d'un coup de coude dopé à la Speedforce, puis observa les alentours. Un certain nombre de créatures, principalement celles du secteur ouest, avançaient vers lui, sans doute attirés par son lien à la Speedforce. Mais ça lui convenait parfaitement : non seulement il en éliminerait un maximum d'un coup, mais en plus il prouverait à son grand-père qu'il était parfaitement capable de gérer même les pires situations. D'une pierre deux coups. Et après, il faudrait qu'il aille voir Keystone City, même si la ville ne lui avait pas paru touchée...


"My name is Bart. I hope my spelling's okay. I just learned to write this morning ..."

Merci à Conner Kent pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5008-a-boy-from-the-30th-century http://dc-earth.fra.co/t5006-i-am-normal-it-s-the-rest-of-the-world-that-s-weird-kid-flash-terminee
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Aoû 2017 - 12:42
L'alcool manquait... et dire qu'il en voulait encore, bien décidé à rester pour contempler la fin du monde tel qu'il l'a connu Eobard se trouve avachi sur son fauteuil devant son armure, seulement et il s'en rend compte assez vite, une voix bien trop familière répète la phrase qu'il a sorti plus tôt, lui glaçant le sang... trébuchant de son siège et essayant de rattraper son gantelet pour activer le brouilleur, il ne parvint à l'atteindre tout de suite, abasourdi par l'alcool il tente de ramper vers la table le plus vite possible mais à beaucoup de mal à se diriger.

"THAAAAAAWWWWNNNNEEE !!!!!! ARRRRGGH !!! "

Le raclement du zombie le plus rapide de l'histoire, pétrifie Reverse-Flash lorsque celui ci l'a en vue, reprenant ses esprits afin d'assurer sa survie, le néga-flash poursuit sa pathétique course pour son brouilleur.

Tendant la main au hasard, il parvient à l'attraper et activer la séquence de brouillage, la peur de la mort peut réveiller même les plus désespérés, collé à Eobard le Black Flash tente de sentir sa néga-speedforce sans succès, hurlant de toutes ses forces le monstre repart bredouille furieux de ne pas avoir capturer sa proie.
De tout les speedsters Eobard et la première cible de la mort-qui-court, étant un paradoxe donc une aberration en soit le Black Flash fera tout ce qu'il faut pour l'anéantir, heureusement Thawne a depuis longtemps compris sa leçon et s'est équipé en conséquence, cependant la présence du zombie de la speedforce démontre que quelque chose de grave est en train de se produire, alors une nouvelle fois le Reverse-Flash enfile sa tenue de combat.

***

N'écoutant que son instinct et une fois dehors, l'air frais à un gout acide et la lumière naturel n'a pas un bon effet sur les yeux de bolide, quoiqu'il en soit et reprenant ses esprit petit à petit, Zoom part dans la ville non pas pour rejoindre Barry mais pour aller voir la faille de plus près...


... cette concentration intense d'éclair en chaine devrait le mettre sur la voie, il file et dérive légèrement ses trajectoires se font plutôt imprécise, mais le speedster garde sa concentration et prends la direction qu'il souhaite.

De loin dans la ville les éclairs rouges d'Eobard sont bien visibles, mais la discrétion est bien le cadet de ses soucis, c'est sa curiosité qui le pousse désormais et absolument rien d'autre aider les autres n'a jamais fait parti de ses ambitions...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 24/07/2017
Messages : 14
DC : Freight Train
Localisations : Iron Heights
MessagePosté le: Sam 19 Aoû 2017 - 15:25
HRP : Excusez du retard pour ma part, mais j'ai eu du monde chez moi pendant un bon paquet de temps !

RP : Alors que Barry donnait ses instructions, August regarda les différents speedsters qui s'étaient donnés rendez-vous, il en connaissait la plupart : Il y avait Barry Allen, au centre, en Flash, ainsi que Savitar, membre de la Suicide Squad tout comme lui . Le dernier Speedster lui semblait inconnu, mais revêtait les couleurs d'un Kid Flash, acolyte du Flash classique. Ce dernier ressemblait à un gamin, et il semblait déborder de Speedforce. Tout ces êtres débordaient de Speedforce, sensation qui mit August en une sorte de transe, avec une folle envie de leur voler cette vitesse, mais il devait faire profil bas depuis les différents incidents qu'il avait provoqué. Il craqua ces diverses articulations, alors que Barry parlait :

- Il faut les pousser dans les brèches qu'il tente d'ouvrir. Ce ne sont pas des "vrai êtres" il ne sont que de la speedforce, on ne pourra pas les mètres K.O. on doit vraiment les repousser dans la speedforce. Alors dans leur brèche... ou en haut.

Les Paradox Reapers étaient nouveaux aux yeux d'August, jamais il n'avait vu d'êtres de cet ampleur, et ne savait pas trop comment s'y prendre face à ce genre d'ennemis. Il devait donc prendre attentivement note des différentes instructions du Flash, qui semblait avoir déjà affronté plusieurs de ses créatures . Puis il eut sa direction :

- Je prends le sud de la ville. Savitar le nord, Godspeed l'est et Kid Flash L'ouest. Kid Flash, tu me diras s'ils sont aussi à Keystone City. Il faut en repoussé le plus possible, les plus grosses failles sont prioritaires.

- Entendu.

Sans plus attendre, August fonça vers l'est de la ville. Il traversa cette dernière, et vit la population, en panique, accourir dans tout les sens, hurlant à droite à gauche, certains cherchant à s'organiser dans ce chaos sans nom. Il fonça et trouva les premières brèches, avec les Paradox Reapers qui tournaient aux alentours de cette dernière.

August s'arrêta devant eux, et vit leurs crânes décharnés se détourner vers lui. D'un seul homme, ils se ruèrent vers August, qui reprit sa course presque aussitôt. Il commença à foncer vers eux, tout en préparant une charge électrique dans sa main gauche, qu'il utilisa pour frapper le premier Paradox Reaper qui arrivait vers lui. Ce dernier tomba au sol, abasourdi par l'attaque, mais aucunement pas hors de combat.

Les deux autres foncèrent à leur tour, et August commença sa course, dans le but de les ramener vers le tunnel, qui n'était pas loin. Il fonça vers ce dernier, histoire d'attirer ces trois guerriers de la Speedforce vers le tunnel. Il fit demi-tour et frappa d'un coup de poing retourné celui qui le suivait, et l'attrapa pour le lancer dans le tunnel. La créature hurla avant de se faire avaler par le tunnel. Les deux autres poussèrent alors un cri à l'unisson, et foncèrent vers August. Ce dernier fonça et vit au loin plusieurs autres ombres se diriger vers le bolide blanc, telle une horde mort-vivante.


" Y'know...when I was trying to come up with a code name for myself, I thought of calling myself the new and improved Flash. Because you clearly weren't cutting it. But instead... I realized that with these powers...I am judge, jury and executioner. So I call myself... Godspeed. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 19 Aoû 2017 - 16:52
Flash qui s'était improvisé chef du groupe donnait des ordres aux différents coureurs présents, il voulait aussi qu'ils fassent vibrer leur voix à une certaine fréquence pour toujours rester en contact. Il avait ainsi dit à Kid, Godspeed et Savitar différentes zones à couvrir. Savitar lui était chargés de s'occuper de la partie nord de la ville, Central City était une grande ville, il leur fallait donc agir de façon coordonnés pour pouvoir s'occuper de la tempête qui ne cessait de s'agrandir.

Une fois que tous furent partis en direction de leur zones, Savitar se posa un moment, il lui fallait courir plus rapidement qu'il ne l'avait jamais fait, il se prépara mentalement, ces derniers temps il n'avait que très peu couru, il se devait de se rassurer. Il respira un bon coup puis il se leva et partit en direction de sa zone respective.

La ville était figés, il regardais autour de lui, des dizaines, non des centaines de Paradox Reapers peuplait les rues se prenant au habitants immobilisé par le temps. L'idée de pouvoir se battre contre des êtres aux pouvoirs équivalent le réjouissait, il adorait le défi. Il fit vibrer sa voix et cria

Héooo les débiles, attraper moi si vous en êtes capables.

Les Paradox, se retournèrent à l'unisson vers Savitar, des choses incompréhensibles sortirent de leur bouches puis, il s'élancèrent vers le provocateur. Voyant que son stratagème avait fonctionné, Savitar esquissa un sourire et s’élança à son tour. Il remarqua une Brèche et s’arrêta devant elle, il se retourna vers ses poursuivants. Il fit vibrer son corps et se rendit intangible, cinq tombèrent dans le piège, les autres s’arrêtèrent, Savitar repris donc sa course et remarqua une faille énorme au pied d'un immeuble, il s'y dirigea en poussant deux trois Paradox au passage. Il contourna la faille et couru encore plus, vite. Une fois qu'il fut à deux kilomètres de la faille, il se retourna et repris sa course dans le sens inverse. Arrivé devant la faille il prit appuis et sauta de toutes ses forces, il arriva à une hauteur de sept mètres, il chargea la speedforce dans ses jambes, puis retomba sur ses jambes. Le choc fut tel qu'il créa un mini séisme fessant tomber les Paradox dans les failles qu'il créaient, brisant aussi les fenêtres des immeubles environnants, retournant les voitures présentes dans la rue et projetant les piétons. Savitar se moquait de blesser ou détruire, il n'y avait que la faille qui l'importait . Espérant avoir nettoyé sa zone, Savitar découvrit qu'il y en avait plus qu'au départ. Savitar fit vribrer sa voix pour parler à ses alliés

Il faut qu'on trouve un moyen de fermer la brèche, on bat un et il y en à trois qui reviennent
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 22 Aoû 2017 - 14:46
Flash couvrait sa partie et écoutait se que les autres disaient. Il cherchait toujours dans sa tête comment pouvoir fermer cette brèche. C'était tellement soudain et surtout tellement inhabituel que Barry ne savait pas vraiment quoi faire. Il repoussa un paradoxe Reaper et laissa un autre lui grimper sur le dos afin de le projeter vers une brèche. Puis il sentit deux choses.

Le premier était la présence de la néga speedforce dans leur zone. Il était devenu extrêmement sensible grâce à toute cette speedforce qui volait autour de lui. La présence d'Eobard lui sauta immédiatement aux yeux ou plutôt à l'aura. Comme une aiguille dans un pied, il sentit immédiatement où il était.

La deuxième chose fut la concentration du vide qui suivait Eobard. Le Black Flash était de sortie comme à chaque fois que quelques choses d'aussi énorme se projetait. La mort des speedster était dans la course et il n'allait pas manquer une telle chance de ramener des speedsters dans la "mort". Mais tout cela fit germer une idée dans la tête de Barry.

Écoutez-moi tous, j'ai une idée. Vous pouvez repérer Zoom par la néga-speedforce. Il est actuellement poursuivi par le Black Flash. Ce qui veut dire que la speedforce à besoin de "tuer" un speedster. Je crois que si le Black Flash retourne dans la speedforce, le trou se refermera. ATTENTION, vous ne pouvez pas toucher le Black Flash ou vous serez dissous dans la speedforce. Le Black Flash est plus rapide que nous, nous allons donc devoir nous l'échanger afin que personne ne soit dissous. Donc une rotation, le plus proche de Eobard est Savitar, tu va devoir attiré le Black Flash derrière toi, puis le passer à quelqu'un d'autre.


Il marqua une pause pour virer des reapers dans un trou. Apparemment le fait de parler dans la speedforce les attirait. Cela lui permis d'en renvoyer plusieurs et rapidement. Les paradoxes reapers étaient rapide, mais idiot et manquait de coordination. C'était des coquilles vides de speedforce qui n'avait d'autre but que ce pour quoi ils avaient été créés, au final s'en débarrasser était plutôt facile.

Pour le reste, on va devoir travailler en équipe... et principalement Godspeed, Savitar et Zoom.

Il était conscient que mettre sa vie et celle de la ville dans les mains de ces trois vilains n'était pas évident, mais, il n'avait pas le choix, il devait le faire s'il voulait gagner.


Godspeed et Savitar, vous avez la capacité de volé de la speedforce. Vous allez devoir utiliser cette capacité. Vous allez devoir voler de la Négaspeedforce à Reverse-Flash. Il est très important de ne pas trop en voler à la fois et de ne pas la dépenser. Parce que si vous en volez trop à Zoom, il ralentira trop et se fera prendre par le Black Flash, même chose pour vous, le fait d'emmagasiné cette néga-speedforce vous ralentira et attention au Black Flash. Lorsque vous jugerez que vous en avez assez emmagasiné, vous devrez me le faire savoir, je vous donnerai la suite du programme. Kid Flash, tiens-toi prêt tu n'aimeras pas la suite, mais on n’a pas le choix.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/07/2017
Messages : 42
Localisations : Busy saving the world
New Titans
MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 19:51
Pour l'heure, la situation paraissait comme le temps : figée. Éliminer un Paradox Reaper causait l'apparition d'autres, et au jeu de l'endurance, le Kid avait la désagréable intuition que les soldats de la Speedforce gagneraient. De plus, plus les Bolides présents laissaient la situation dégénérer, et plus le monde ainsi que les habitants de Central City risquaient leur vie. Il faudrait donc rapidement réussir à clore la brèche. Le jeune homme du Trentième Siècle évita la charge d'un faucheur, et l'envoya dans une faille d'un coup de paume placé dans la continuité de son mouvement. Un second subit le même sort, mais d'un coup de pied bien placé - du moins si la physionomie des Reapers était la même que celle d'un homme - et le troisième ne tarda pas à les rejoindre. Mais comme l'avait fait remarquer Savitar, le dicton "Une de perdue, dix de retrouvées" s'appliquait particulièrement bien avec ces créatures.

C'est ce moment que Barry choisit pour intervenir, signalant aux Speedsters regroupés ici l'arrivée de Reverse Flash mais aussi et surtout du Black Flash. Bart avait eu des informations sur ce Flash au costume d'ébène, qui pouvait d'un simple toucher détruire sans autre forme de procès les bolides. Voilà une fort belle manière de remettre le pied à l'étrier qui s'annonçait ! Risquer sa vie sur une base journalière, ça avait manqué au petit-fils de Flash. Car comme si le one touch means death ne suffisait pas, le Black Flash avait en plus un avantage en vitesse sur les Conduits de la Force Véloce, supposés être les plus rapides de l'univers. Pour l'heure, Savitar héritait du bébé. Et plus généralement, les trois adversaires du justicier écarlate présents étaient la clé pour mettre fin à cette tempête. Tout en écoutant religieusement son ancêtre, Bart grimaça : ça ne lui plaisait pas. Mais comme il ne faisait aucun doute que ça ne plaisait pas plus à son grand-père, l'adolescent ne dit mot.

Il se contenterait d'obéir au Général du moment : il se tiendrait prêt. En attendant, il allait faire un petit détour : le Kid commença à courir en direction du pont qui reliait Central City à sa ville, Keystone City. De temps à autre, il jetait un œil derrière lui, car le fait de piocher dans la Force Véloce attirait inlassablement des reapers, comme une carcasse attire les charognards. A l’approche de « sa » ville, le temps semblait reprendre son cours, signifiant que sa zone de prédilection était épargnée par la tempête… Pour l’instant. Et comme il souhaitait que cela continue, Bart fit demi-tour, narguant au passage ses poursuivants d’un pied de nez. Calant sa voix sur la fréquence, il s’adressa à son grand-père, mais également aux autres :


- Soldat au rapport, mon Général ! Tout va bien à Keystone City pour le moment, et je souhaite que ça dure, donc j’attends avec impatience la suite du plan… Que je l’aime ou pas.

Après tout, c’est aussi être un adulte que de faire des choses qu’on n’aime pas. Comme manger des brocolis ou payer des factures. Il freina net, pivota sur lui-même et fit tourbillonner ses bras à la vitesse de la Speedforce. Les tornades jumelles ainsi créées déracinèrent les Paradox Reapers du sol et le Titan les envoya droit dans une faille lointaine. Satisfait du travail accompli, il se frotta les mains et adressa un sourire narquois à d’autres Reapers, avant de se demander si ces choses avaient une conscience, et donc si les narguer était utile. Bah, au pire, c’était rigolo. Et il fallait bien rester léger, vu que les évènements allaient bientôt tourner différemment…


"My name is Bart. I hope my spelling's okay. I just learned to write this morning ..."

Merci à Conner Kent pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5008-a-boy-from-the-30th-century http://dc-earth.fra.co/t5006-i-am-normal-it-s-the-rest-of-the-world-that-s-weird-kid-flash-terminee
Inscription : 24/07/2017
Messages : 14
DC : Freight Train
Localisations : Iron Heights
MessagePosté le: Sam 2 Sep 2017 - 16:56
August voyait cette horde s'approcher vers lui, tous assoiffée de la Speedforce que Godspeed émanait. Il allait devoir faire vite, et trouver un moyen de se débarrasser des diverses créatures qui le poursuivait. Les monstres foncèrent vers notre protagoniste, qui se mit en marche. Il commença sa course, tout en prenant différents angles, et chercha à atteindre un tunnel qui se trouvait non loin de là, dans le but d'envoyer quelques Paradox Reapers dans le tunnel, et donc de l'endroit d'où il venait.

Alors que Godspeed se trouvait à côté dudit tunnel, il attrapa une espèce de pièce de métal sur le sol, et la lança dans le groupe qui le poursuivait. Certaines des créatures ne purent esquiver ou vibrer pour que la pièce passe au travers, et trébuchèrent, provoquant un véritable carambolage ! Et par une sorte de miracle, (ou de quelque chose d'extrêmement bien calculé) , deux des créatures tombèrent directement dans le tunnel dès qu'elles trébuchèrent, et poussèrent des hurlements, alors que le tunnel les absorba peu à peu.

Il finit par entendre à nouveau Barry, alors que les autres créatures, se relevant de leur chute commune, cherchait August du regard. Le speedster s'était réfugié derrière différents gravats et débris, histoire de pouvoir souffler un peu. Mais très vite, à cause de la speedforce qu'il émanait, les créatures se remettrait très vite à le poursuivre :


Écoutez-moi tous, j'ai une idée. Vous pouvez repérer Zoom par la néga-speedforce. Il est actuellement poursuivi par le Black Flash. Ce qui veut dire que la speedforce à besoin de "tuer" un speedster. Je crois que si le Black Flash retourne dans la speedforce, le trou se refermera. ATTENTION, vous ne pouvez pas toucher le Black Flash ou vous serez dissous dans la speedforce. Le Black Flash est plus rapide que nous, nous allons donc devoir nous l'échanger afin que personne ne soit dissous. Donc une rotation, le plus proche de Eobard est Savitar, tu va devoir attiré le Black Flash derrière toi, puis le passer à quelqu'un d'autre.

Il fallait donc répérer Zoom, le type qui avait flingué la mère d'Allen, et qui était qu'un espèce de taré sanguinaire qui ne méritait qu'une chose : la mort. Le fait même que cet individu se retrouvait en position de faiblesse était une occassion en mort, mais aussi un moyen, d'augmenter sa force. Il répondit :

- Je m'en occupe.

August commença à foncer vers l'endroit d'où Zoom relâchait son énergie. Il savait d'avance que lorsqu'il se retrouverait face à lui, son envie de passer à l'acte et de le laisser à la merci du Black Flash était plus que tentant.

-Godspeed et Savitar, vous avez la capacité de volé de la speedforce. Vous allez devoir utiliser cette capacité. Vous allez devoir voler de la Négaspeedforce à Reverse-Flash. Il est très important de ne pas trop en voler à la fois et de ne pas la dépenser. Parce que si vous en volez trop à Zoom, il ralentira trop et se fera prendre par le Black Flash, même chose pour vous, le fait d'emmagasiné cette néga-speedforce vous ralentira et attention au Black Flash. Lorsque vous jugerez que vous en avez assez emmagasiné, vous devrez me le faire savoir, je vous donnerai la suite du programme. Kid Flash, tiens-toi prêt tu n'aimeras pas la suite, mais on n’a pas le choix.

Il finit par trouver Zoom, qui était poursuivi par le Black Flash. Ce dernier était terrifié par la créature monstrueuse qui le poursuivait. Il lança à August :

- Aide moi !!

- Non.


August posa sa main sur l'épaule de Zoom, et vola un peu de Néga-Speedforce à Zoom, qui hurla face au procédé. Puis, dans un geste lent, il reprit sa route, et refonça vers le quartier qu'il avait abandonner quelques secondes plus tôt.


" Y'know...when I was trying to come up with a code name for myself, I thought of calling myself the new and improved Flash. Because you clearly weren't cutting it. But instead... I realized that with these powers...I am judge, jury and executioner. So I call myself... Godspeed. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Sep 2017 - 21:09
Un nouvel arrivant venait se joindre à la partie, le Black Flash venait d'entrer dans la partie. Savitar lorsqu'il entendit ce nom s'arrêta net, il était réputé pour être un flambeur et arrogant mais lorsqu’il entendait ce nom, sa façade s'écroulait, il perdait ses moyens et n'était capable de rien. Il lança un message à tous.

[color=#3333cc]J..Je dois.... Il faut que j'y aille Bonne chance/color]

Savitar prit ses jambes à son cou et partit en direction opposé à celle du bourreaux des speedsters, il n'avait pas signé pour ça Sauver la ville était une chose, affronter cette chose en était une autre. Il était sur le point de sortir de la ville quand il se heurta à une barrière invisible. Il essaya de vibrer à toutes les vitesses possibles pour sortir d'ici mais la tempête s'était épaissi, seule la force véloce pure pouvait sortir de ce dôme invisible.

Savitar rebroussa chemin et partit en direction de son QG. Même à l'intérieur de ces murs, il ne se sentait pas en sécurité. Il se mit donc dans un coin et regarda autour de lui guettant le moindre signe suspect du Black Flash.

Sauver la ville était une chose, mais il devait en priorité s'occuper de la sienne. Reverse Flash avait lui aussi une peur noire du Black Flash, Savitar ne comprenait pas pourquoi il ne s'était pas enfui, sans doute était-il tellement fou que il pensait pouvoir s'en débarrasser.

Ce qui eut le mérite d'encore plus effrayé Savitar était le fait que personne ne puisse leur venir en aide, Le monde était figés et le resterais si jamais ils ne faisaient rien, sur ce coup, Savitar préféra laisser les autres coureurs s'occuper de cette affaire de la plus haute importance.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 14:37
Godspeed avait refusé d'aider Eobard et Savitar avait fui. Il y avait une pensée bien ancrée chez les héros que les vilains étaient tous au fond d'eux des êtres terrifiés qui avaient besoin de se prouver sans cesse leurs valeurs pour se sentir quelqu'un. Ici on ne pouvait en aucun cas contredire la chose. Les deux venaient de faire preuve d'une couardise sans borne et il en allait à Kid Flash et Flash d'arranger la situation. Sans Savitar le problème allait être beaucoup plus difficile à régler.

Flash entra en contact physique avec Reverse-Flash et le projeta sur le côté. Pendant une seconde le Black Flash s'arrêta puis poursuivit sa course vers la nouvelle source de Speedforce qui s'offrait à lui. L'entité de la mort avait mordu à l'appât et était maintenant à la course du Flash. Celui-ci décolla comme une flèche maintenant la mort à une distance tenable pour lui.

Godspeed sans Savitar tu es le seul à pouvoir accumuler de la néga-speedforce. Tu vas devoir en cumuler pour deux. Une fois que tu considéreras en avoir assez, tu devras me la transférer. Je sais que tu ne fais pas ce genre de chose, mais si tu gardes trop longtemps la néga-speedforce elle te contaminera et tu pourrais perdre tes pouvoirs. J'imagine que ce n'est pas ce que tu veux.

Puis ouvertement, il reprit la parole, sachant très bien qu'August l'entendait.

Kid Flash, je ne fais pas confiance à Godspeed. Je ne VEUX PAS qu'il tue Eobard. Tu vas devoir l'empêcher de trop le drainer et t'assurer que Godspeed puisse me rejoindre. Entre-temps j'essaierai de tenir le Black Flash à distance. Ne vous souciez plus des Paradoxes, si mon plan fonctionne, ils partiront tous en même temps que la mort.


Flash poussa plus fort, la vitesse. Il sentait presque l'haleine de la mort dans son cou. C'était une course qu'il ne pourrait pas gagner, mais même s'il échouait, il sauverait le monde. SI le Black Flash était rassasié, il s'en irait. C'était le risque qu'il acceptait de prendre. Soit son plan fonctionnait et ils s'en sortiraient tous et le portail se refermerait, soit il échouait et le Black Flash l'emporterait dans la speedforce et de là, il pourrait fermer la brèche, mais ne pourrait plus revenir. C'était un Win-Win, mais dans la situation 2 : Il était mort. Il avait confiance en Kid Flash pour assurer la suite le cas échéant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/07/2017
Messages : 42
Localisations : Busy saving the world
New Titans
MessagePosté le: Mer 13 Sep 2017 - 19:39
La situation commençait doucement à se tendre : d'une part, le Reverse-Flash, d'habitude si prompt à clamer ses velléités guerrières, était étrangement silencieux, comme s'il n'était pas lui-même. D'autre part, Savitar avait fui, abandonnant lâchement les autres conduits de la Force Véloce. Si Kid Flash ne s'attendait pas à grand-chose venant d'un opposant, il était tout de même déçu : bien que le colosse utilise ses pouvoirs pour se prétendre un être divin, il restait un Bolide, et aurait dû de fait prendre les choses un peu plus à cœur. Enfin, le jeune homme du trentième siècle et son grand-père suffirait amplement pour régler l'histoire : comme d'habitude, les héros sauveraient le monde. N'était-ce pas leur job, après tout ? Cependant, bon an mal an, Godspeed semblait lui bel et bien disposé à soutenir le Coureur écarlate et son petit-fils dans leur lutte. Après tout, c'était aussi dans son intérêt : s'il le monde n'existait plus, alors il ne pourrait plus faire ses trucs de vilain.

Bart sentit la perturbation du Flash inversé lorsque Godspeed lui vola la Néga-Speedforce. Était-ce la tempête qui le rendait plus sensible à ce qu'éprouvaient ses "compagnons", ou bien communiquer sur une certaine longueur d'ondes avait-il créée un lien entre les Speedsters ici présents ? Quelle que soit la réponse, le plus jeune des deux Allen se doutait bien qu'il en faudrait plus pour pouvoir mettre à exécution la suite du plan de Barry. Ce dernier, qui avait pris en compte la fuite de Savitar-le-couard, transmit de nouvelles instructions à Godspeed. Bart écouta, tout en expédiant machinalement un Paradox Reaper ad patres. Il tendit un peu plus l'oreille quand le Flash de Central City lui parla : si Barry se chargeait de la Mort des Speedsters, en revanche il incombait au Kid de s'assurer que Godspeed fasse son travail. Même s'il avait conscience que le Flash ne le voyait pas, le garçon du futur hocha la tête. Puis il se mit à courir.

Il quitta le secteur précédemment alloué, pour rejoindre celui où se trouvait Godspeed. A nouveau, peut-être à cause des communications, il parvint à localiser le vilain assez facilement. Au passage, il croisa Zoom, prostré dans un coin, la tête entre les mains. Cette situation semblait le dépasser complètement, et il n'était que l'ombre de lui-même. S'il n'avait pas tenté à maintes reprises de le tuer, Bart aurait presque pu le prendre en pitié... Presque. Au moins, lui voler sa Néga-Speedforce ne serait pas compliqué. Le jeune Allen rattrapa Godspeed, et lui saisit l’épaule, pour l’arrêter. Plongeant ses yeux rouges dans ceux du Vilain, il se lança dans un laïus improvisé :


- Je sais que nous avons eu maille à partir, mais à un moment, il faudrait arrêter l’égoïsme. Vous êtes drôles, vous les méchants, à vouloir semer le chaos et la destruction… Sauf que si tu ne fais pas d’efforts, en fait, il n’y aura plus rien à détruire. Tu n’existeras plus, tu ne seras qu’une goutte perdue dans l’infini de la Speedforce… Et je ne sais pas toi, mais personnellement j’adore être sur le devant de la scène, alors ça m’ennuierait d’être réduit à l’état de rien du tout. Alors, maintenant, tu vas gentiment aller voir Reverse-Flash et puiser la Néga-Speedforce, pendant que je te couvre, ou…

Le Kid marqua une pause, et fit craquer sa nuque ainsi que ses phalanges. Ses intentions étaient claires, mais il les vocalisa tout de même, persuadé qu’il sonnerait terriblement badass :

- Je me verrai dans l’obligation de te botter les fesses et de t’obliger à absorber la Néga-Speedforce.

Dans les faits, c’était idiot de se battre avec lui alors qu’ils devaient coopérer. Et Bart espérait que les choses n’en arrivent pas à cette extrémité. Mais s’il le fallait, il n’hésiterait pas. Car c’était ça, être un héros : faire ce qui était juste, pas ce qui était logique.


"My name is Bart. I hope my spelling's okay. I just learned to write this morning ..."

Merci à Conner Kent pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5008-a-boy-from-the-30th-century http://dc-earth.fra.co/t5006-i-am-normal-it-s-the-rest-of-the-world-that-s-weird-kid-flash-terminee
Inscription : 24/07/2017
Messages : 14
DC : Freight Train
Localisations : Iron Heights
MessagePosté le: Ven 22 Sep 2017 - 12:06
HRP : Navré pour le retard ! Rentrée oblige ...

RP : August sentit une force étrange l'envahir. Cette dernière semblait venir de la Néga-Speedforce qu'il avait accumulé. Mais cette dernière, enivrante, troublante, sembla le perturber. Il se sentit étrange, et vit que sa vitesse se mit à baisser quelque peu. Il avait été certes fier de pouvoir faire cette crasse à Eobard Thawne, mais cette dernière se retournait contre lui. Alors qu'il continuait à courir, tout en chassant des Paradox Reaper à droite et à gauche, il entendit une voix, une voix familière, qui le fit, énormément rire :

- J..Je dois.... Il faut que j'y aille. Bonne chance ...

Savitar. Ce vieux couard, ce pseudo "dieu" de la vitesse, s'était tout simplement enfui quand il avait entendu la présence du Black Flash. Qu'avait-il tous avec ce Black Flash ? Eobard et Savitar étaient complètement terrorisés par ce nom. Il faut aussi reconnaître que son manque de connaissance sur la Speedforce le gênait un peu, et lui permettait de penser qu'il était épargné sur pas mal de chose. Mais il commença à se poser quelques questions sur ce Black Flash.

August s'arrêta alors plus loin, et souffla un peu, alors que Barry commença à rentrer en communication avec lui. Il se doutait que ce dernier n'allait pas être ravi de ce geste, aussi "samaritain" que cela puisse paraître. Il entendit sa voix se répercuter dans la Speedforce :

- Godspeed sans Savitar tu es le seul à pouvoir accumuler de la néga-speedforce. Tu vas devoir en cumuler pour deux. Une fois que tu considéreras en avoir assez, tu devras me la transférer. Je sais que tu ne fais pas ce genre de chose, mais si tu gardes trop longtemps la néga-speedforce elle te contaminera et tu pourrais perdre tes pouvoirs. J'imagine que ce n'est pas ce que tu veux.

Encore ? Accumuler toute cette merde dans son corps ne l'enchantait pas. Mais s'il devait sauver la ville, il le ferait, quoi qu'il en coûte. Il vit alors Eobard, prostré, qui était non loin de lui. Derrière son voile blanc, Godspeed s'en approcha et commença à le soulever, alors que le Reverse-Flash, n'était pas aussi fanfaron que d'habitude. Mais il sentit à cet instant une main se poser sur son épaule. Il se retourna, et vit alors un mome, habillé en Kid Flash. Ce dernier, commença à parler :

- Je sais que nous avons eu maille à partir, mais à un moment, il faudrait arrêter l’égoïsme. Vous êtes drôles, vous les méchants, à vouloir semer le chaos et la destruction… Sauf que si tu ne fais pas d’efforts, en fait, il n’y aura plus rien à détruire. Tu n’existeras plus, tu ne seras qu’une goutte perdue dans l’infini de la Speedforce… Et je ne sais pas toi, mais personnellement j’adore être sur le devant de la scène, alors ça m’ennuierait d’être réduit à l’état de rien du tout. Alors, maintenant, tu vas gentiment aller voir Reverse-Flash et puiser la Néga-Speedforce, pendant que je te couvre, ou…

Pour qui il se prenait ce type ? Godspeed continua à le regarder de haut en bas, tout en lui faisant comprendre qu'il devait s'adresser à la mauvaise personne.

- Je me verrai dans l’obligation de te botter les fesses et de t’obliger à absorber la Néga-Speedforce.

August le fixa un instant, derrière ces verres jaunes. Puis, toujours avec Eobard en l'air, il commença à parler :

- T'as fini ? Je pense que t'es pas au courant à qui tu t'adresses gamin. Je pense que tu te fixes des objectifs que tu n'es pas capable de réaliser.

A cet instant, Kid Flash sentit une légère tape sur son épaule. Derrière lui se trouvait un autre Godspeed, qui se tenait les bras croisés. Les deux clones parlèrent à l'unisson.

- Je pense qu'au lieu de bêtement me menacer, et de fragiliser cette pseudo équipe de choc, dont déjà deux de ses membres sont hors-course. Et tu viens là, pour me menacer ? Réfléchis avant d'agir gamin, ça vaut mieux pour toi, tu ne sais absolument pas à qui tu te frottes. Je suis sûrement ton meilleur ami dans cette situation, et si j'avais voulu te tuer, comme l'aurait fait ses deux idiots, je l'aurais déjà fait.

Le clone se rapprocha de Godspeed, et les deux fusionnèrent en un instant. Puis dans un geste précis, il planta son pouce dans le torse de Eobard, geste nécessaire pour que la Néga-Speedforce puisse passer. Il commença à accumuler l'énergie, avant de lâcher Eobard, qui tomba comme un pantin désarticulé au sol. Il était toujours en vie même si cela le répugnait. Il fixa Kid Flash, et s'attendait à une attaque éventuelle du gamin, mais il savait pertinemment que si ce dernier avait la bêtise de faire cela, August ne se gênerait pas pour déverser toute la Néga-Speedforce sur ce dernier, ce qui ne lui ferait pas de grand bien.

Il pesta dans sa tête. Ce foutu môme ne devait pas savoir qui il était, sinon, il aurait peut-être essayé de comprendre. Penser que August prône le chaos ? Avait-t-il oublié qu'il avait défendu cette ville à plusieurs reprises et mieux que le Flash lui même ? Certes, il tuait les criminels, et n'avait reculé devant rien pour arriver à son objectif. Mais comme on dit dans le milieu, on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs.

Godspeed continua à fixer le gamin, tout en lançant dans la Speedforce :


- Barry, j'arrive.


" Y'know...when I was trying to come up with a code name for myself, I thought of calling myself the new and improved Flash. Because you clearly weren't cutting it. But instead... I realized that with these powers...I am judge, jury and executioner. So I call myself... Godspeed. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 22 Sep 2017 - 16:32
Le fait que Godspeed l'appelle par son prénom ne le dérangeait pas, il savait que tous ceux en présence savaient qui il était. À l'exception de Savitar, mais celui-ci n'était plus là. Il ne pensa pas cependant que Kid Flash ne savait probablement pas que August connaissait sa véritable identité, mais dans le moment mieux ne valait pas s'en occuper.

Barry bifurqua alors, le Black Flash toujours à sa suite comme un missile à tête chercheuse qui ne manquait pas un seul tournant. Il gagnait en vitesse, mais la mort le suivait toujours de près. Il courut vers Godspeed, puis lorsqu'il se trouva près de lui il cria.

Tu dois me transférer la néga speedforce et vous devez me donner du temps je dois l'incuber. Je sais que cela est difficile et honnêtement vous allez devoir vous dépasser, attirer le Black Flash. Je répète ne vous laisser pas toucher par lui ou vous mourrez, mais vous allez devoir vous passer de moi 5 minutes. Je sais que 5 minutes c'est long, mais j'ai vraiment besoin de ce temps.

Kid Flash, tu as prouvé à de très nombreuses reprises ta puissance et ta vitesse. Je ne suis pas gêné de dire que je crois que tu as le potentiel pour être encore plus rapide que moi, tu va devoir puiser dans ce potentiel pour débloquer ta puissance, la mort n'est pas à prendre à la légère et tu va devoir attirer le Black Flash et y mettre tout se que tu as.

August, tu as été, un policier un homme de loi et un ami. Je t'en conjure, ne laisse pas la speedforce emporter Kid Flash et prouve moi que je peux te faire confiance. J'ai besoin que vous travailliez ensemble, que vous vous unissiez que vous vous nourrissiez l'un l'autre. 5 minutes, c'est tout se que je vous demande et je vais tenter d'incuber et de contrôle cette puissance mortelle que tu va devoir me donner.



Barry arrêta net et se mit un genou par terre


Il attendit soit la mort, soit que Kid flash force le Black Flash à le suivre et qu'il reçoit la néga speedforce. S'il n'incubait pas comme il se devait, la speedforce et la néga speedforce pourrait s'annuler et lui retirer ses pouvoirs ou même sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/07/2017
Messages : 42
Localisations : Busy saving the world
New Titans
MessagePosté le: Mer 27 Sep 2017 - 15:08
L'espace d'un instant, Bart crut avoir fait une erreur : Godspeed semblait vraiment sûr de lui, et décidé à en venir aux mains plutôt qu'à coopérer pour régler ce problème de Speedforce. La tape dans son dos fit se retourner Bart, qui constata alors que le Bolide tout de blanc vêtu semblait capable de se cloner. Et le clone paraissait plus tangible que les avatars de Speedforce que pouvait produire le jeune homme du trentième siècle. Puis Godspeed fit un truc de méchant, à savoir se vanter et déclarer qu'il aurait pu tuer Kid Flash s'il l'avait voulu - et le jeune homme dût faire un énorme effort pour ne pas lui retourner ses propos sur "se fixer des objectifs qu'on ne peut pas atteindre, conscient que cela mettrait définitivement en péril leur collaboration - avant de reprendre son clone et de s'occuper de la tâche confiée par le grand-père de Bart un peu plus tôt. Ce dernier observa le vilain faire son affaire avec la Néga-Speedforce, et garda un visage placide lorsque Godspeed le fixa après avoir quasiment vidé Eobard de sa source de vitesse. Godspeed partit alors pour rejoindre Barry.

Bart, quant à lui, jeta un regard au Reverse-Flash : il espérait que, vidé ainsi de son énergie, le Black Flash n'en fasse plus une cible potentielle, sans quoi la situation sentait mauvais. Et même si le Kid était l'adversaire de Thawne, il était hors de question qu'il le laisse subir un funeste destin. Peut-être était-ce de la niaiserie, mais être un Héros, c'était sauver même ses adversaires... Sans quoi on ne valait pas grand-chose. Puis, Bart se reconcentra : son grand-père arrivait, suivi de près par la Mort... Était-ce qu'on appelait "avoir la Mort sur les talons" ? Quoi qu'il en soit, le Général Flash donna les nouvelles consignes : il avait besoin de temps - 5 minutes, ou une éternité pour des Speedsters - pour incuber la Néga-Speedforce. Kid Flash devrait attirer le Black Flash pendant ce temps, une mission suicide en somme. Mais il ne l'écouta qu'à moitié, bien trop focalisé sur les compliments de son aïeul. Du véritable miel pour les oreilles, surtout venant du plus connu des Flash, un "costume" duquel Bart espérait être digne un jour.

Il inspira un grand coup, et fixa son ancêtre dans ses yeux bleus : il serait digne de la tâche. Alors que le plus vieux des deux Allen mettait un genou à terre, le plus jeune s'approcha du Black Flash et le dépassa, dégageant la Speedforce à proximité de son fossoyeur, ce qui eut pour effet d'attirer son attention. Bart engagea alors l’une des courses les plus importantes de sa jeune vie, se focalisant sur l’horizon : il regardait devant lui, jamais derrière. Peu de choses dépassaient un Speedster : le Black Flash en faisait partie. Mais Barry croyait en lui. Il savait qu’il pouvait aller plus vite, plus loin. Depuis tout petit, il allait vite, trop vite, ce qui aurait pu lui coûter la vie. Alors autant qu’il le mette à profit. Pour se donner du courage, et peut-être aussi pour distraire son adversaire, même s’il doutait que ça serve, il vociféra à l’adresse de la Mort :


- Hé, sac d’os ! Attrape-moi si tu peux !

Et il courut de plus belle, déambulant dans les larges rues de Central City, serrant les virages au maximum et poussant sur ses muscles pour aller vite. Des Paradox Reapers s’agglutinaient parfois derrière lui, mais il n’en faisait que peu de cas : dans cette ville figée, rien ne l’empêchait d’avancer. Il n’avait aucune idée du temps qui s’écoulait, mais deux choses étaient sûres : d’une part, ça faisait bien moins de cinq minutes, en considérant que Godspeed avait transmis la Néga-Speedforce sans rechigner, et d’autre part, il sentait le souffle du Flash sombre se rapprocher de sa nuque, inlassablement, grignotant millimètre après millimètre. Alors Bart orienta sa course vers son point de départ, pour passer le relai à Godspeed… Sinon, il était mort. Perspective assez peu réjouissante.


"My name is Bart. I hope my spelling's okay. I just learned to write this morning ..."

Merci à Conner Kent pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5008-a-boy-from-the-30th-century http://dc-earth.fra.co/t5006-i-am-normal-it-s-the-rest-of-the-world-that-s-weird-kid-flash-terminee
Inscription : 24/07/2017
Messages : 14
DC : Freight Train
Localisations : Iron Heights
MessagePosté le: Jeu 12 Oct 2017 - 15:47
Il devait faire vite, et lorsqu'il retrouva Barry, il retrouva aussi le cadavre décharné qui le poursuivait. Mais c'était sans compter sur le fait que Barry était là lui aussi, et qu'il fallait d'abord pour pouvoir échapper à la créature, ou du moins compter sur l'action du jeune gamin en jaune. Il devait déjà trouver un moyen de refiler cette énergie à Barry. Il sentait que cette dernière le dérangeait, même il avait l'impression qu'elle voulait sortir, sortir de son corps, et il se doutait qu'il ne pourrait pas la retenir indéfiniment. Il porta une main à son torse, alors et apparut devant Barry, toussant :

- Argh ! Quelle saloperie !

Il vit alors Barry qui apparut devant lui et lui lança :

- Tu dois me transférer la néga speedforce et vous devez me donner du temps je dois l'incuber. Je sais que cela est difficile et honnêtement vous allez devoir vous dépasser, attirer le Black Flash. Je répète ne vous laisser pas toucher par lui ou vous mourrez, mais vous allez devoir vous passer de moi 5 minutes. Je sais que 5 minutes c'est long, mais j'ai vraiment besoin de ce temps.

- M'en fou papy ! J'ferais n'importe quoi pour me débarrasser de cette saloperie !


Il marqua un temps, avant de tirer violemment son masque, et cracher une grosse gerbe de sang. La néga-speedforce faisait des dégâts à son organisme, et l'idée de refiler tout ça à Barry ne lui dérangeait pas plus que ça ! Il remit son masque et fixa Barry, qui continua son discours :

- August, tu as été, un policier un homme de loi et un ami. Je t'en conjure, ne laisse pas la speedforce emporter Kid Flash et prouve moi que je peux te faire confiance. J'ai besoin que vous travailliez ensemble, que vous vous unissiez que vous vous nourrissiez l'un l'autre. 5 minutes, c'est tout se que je vous demande et je vais tenter d'incuber et de contrôle cette puissance mortelle que tu va devoir me donner.

- A ce morveux ?


Un silence s'installa, et August pesta :


- J'ferais au mieux.


Il releva la tête avant de reprendre.

- On commence ?


Il porta sa main sur le torse de Barry et commença à transférer la néga-speedforce à Barry, tout en poussant des râles, à la fois libérateurs et salvateurs : il sentait que sa vitesse initiale lui revenait. Il continua à transférer cette dernière jusqu'à qu'il sente que cette énergie maligne était partie de son organisme. A présent purgé, frais comme un gardon, Godspeed serra le poing avant de dire :

- Quelle énergie atroce ...

Puis il se tourna vers la lueur jaune. Le gamin avait du courage, mais il ne ferait pas long feu seul face au Black Flash. August s'en doutait, et l'aider semblait être la seule chose de logique dans le fond. Il se tourna vers Barry et lui lança :

- N'oublie pas que tu me serras redevable.

Puis il fonça vers le gamin qui revenait vers son point de départ, et dont la perte de vitesse semblait progressive, alors que le cadavre ambulant semblait être de plus en plus proche.

August ne se posa pas de question et fonça droit sur Kid Flash, et l'attrappa par le bras pour le déposer quelques mètres plus loin. Il fixa le jeune garçon sans rien dire, il savait que dans le fond, s'éterniser dans des dialogues infantiles ne les mèneraient à rien. Il vit alors le Black Flash foncer vers lui. Sans bouger, August provoqua la bête :


- C'est tout ce que t'as ? Viens par là pour voir !

August fonça vers le Black Flash et bifurqua sur la gauche, alors que la bête, irrité par cette ultime provocation, courra après le bolide blanc, dans l'espoir d'en faire son dîner. Il continua à courrir, alors que la bête sembla avancer encore et encore, gagnant du terrain petit à petit. Le Black Flash voulait son dû, et rien ne semblait l'arrêter. August n'espéra alors qu'une chose : que Barry soit prêt.


" Y'know...when I was trying to come up with a code name for myself, I thought of calling myself the new and improved Flash. Because you clearly weren't cutting it. But instead... I realized that with these powers...I am judge, jury and executioner. So I call myself... Godspeed. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 12 Oct 2017 - 16:38
Flash reçu la néga speedforce comme un magistral coup de poing au ventre. Son souffle coupa instantanément et il s'effondra au sol. Il se recroquevilla sur lui-même en position fœtale. Il se mit à transpirer abondamment et sa respiration s'affola. Son coeur battait à un rythme effréné et il était très près de la crise cardiaque. La Négaspeedforce s'insinua en lui et il la sentit parcourir son corps comme si on lui injectait du plomb dans la veine.

AAAAAAAAAAAAAAAAAH!


Il cria de tout son être et le sang gicla dans sa bouche en suivant les respirations dans sa gorge. Barry était un conduit de speedforce. Le plus puissant et le plus gros jamais ne créent sur terre. Il sentait la négaspeedforce essayer de refermer ce conduit. Les deux forces luttant en lui en lui déchirant les muscles et le coeur. Il sentait cette pression en lui qui cherchait à le faire littéralement exploser. Barry tentait de contenir ce conflit en lui, mais n'avait aucune idée comment le faire. Il avait les mains portées à sa poitrine, celle-ci se referma tellement fortement que son symbole arracha.

Puis une grande explosion se fit entendre lorsque deux éclairs l'une rouge, l'autre jaune vint le frapper. La lumière fut aveuglante pour tout le monde. Les paradoxreaper disparurent immédiatement, comme effrayer, mais la brèche ne se referma pas, et le Black Flash était toujours en course... mais maintenant il n'était plus seul.


Ah nous deux Black Flash

Barry commença à courir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La tempête de Speedforce (speedster only)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La tempête de Speedforce (speedster only)
» Campagne Tempête d'Âmes
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )
» Tempête sur la Jungle - Chaos + Elfes Noirs contre Lézards
» [Antier, Jean-Jacques] Tempête sur Armen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-