S'il te plait, trompe la mort [PV Conner Kent]


Inscription : 18/01/2017
Messages : 153
DC : Rose Wilson ~
Situation : Lost
Localisations : Bas fonds
Groupes : Solitaire
MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 10:59
Alors que nous étions arrivés au sommet ensembles. Que nous avons enfin réussi a nous retrouver, nous attirer nous aimer. Alors que nous avions tout retrouvé. La tension, la passion, et la fureur de notre attirance… Alors que notre nouvelle vie était toute tracée ou presque, la porte du destin s’est ouverte. Et tout nos projets… mes projets se sont évanouis.
Slade a perdu face a l’attaque de grande ampleur de Brainiac commandité par l’opportuniste Waller. Waller, Amanda Waller a gagné et Slade a perdu. Slade mon ami s’est fait battre et avec lui ses valeurs et les valeurs de notre pays. Comme tout ce qu’elle investie, l’infâme Amanda déforme tout, s’approprie tout de gré ou de force. Elle veut tout contrôler. Batman, la batfamily, Superman la Justice League… TOUT.

Évidemment, les choses sont devenus très vite difficile à notre retour mais le manoir Wayne est une planque plus que sûre. Tellement, que je ne voulais pas entendre Bruce quand il me parlait de m’envoyer dans une planque plus sûre. Pour moi il n’y avait pas plus sûre qu’ici... Je n’aurais jamais pensée qu’il avait raison pour une fois, que la Batcave se serait faite attaquée. Que ses coéquipiers se feraient blesser d’avantage. Que certains se ferait enlever… Que Bruce serait mort.

En regardant la télévision du dinner pommé ou je m’étais discrètement installée non loin de ma planque je tombais des nues. Mes bras étaient ballants et je ravalais avec difficulté ma salive, mes larmes me suppliant de les laisser s’effondrer sur mes joues...J’écarquillais les yeux et regardais le grand écran incapable de tout. Doucement je caressais la tête d’Héléna qui dormait tout contre moi presque invisible sur mes vêtements noire. Je ne voulais pas qu’elle ressente mon stress même si il était évident que ça ne fonctionnerait pas. Baissant les yeux je réfléchis un instant. Non en réalité je suis perdu.

Les images de la bat cave détruite, enfumée… L’annonce... Terrible.
L’idée que Bruce soit mort me paraît tellement possible je finis par regarder dans le vide et en me souvenant de ses derniers mots, de nos derniers moments et de nos retrouvailles. Les larmes débordent et elles coulent. Doucement, mais sûrement.
Avec l’un de mes bras je me cache pour éviter d’éveiller le moindre soupçon. Même si cette endroit ne contient que moi une serveuse rustre et fatiguée et quelques routiers grognons en train de déguster leur petit déjeuner et les saletés de leurs gros doigts, je préfère être prudente. Il le faut. C’est impératif.

Je finis par sortir et laisser de la monnaie sur la table pour payer mon café pipi de chat a moitié bu. J’avais des gants mais tout de même j’avais pis soins de retirer la marque de mon rouge a lèvre sur la tasse. Pour éviter tout danger parce que aujourd’hui, maintenant que Waller est au pouvoir que… Bruce est mort je ne peux plus être sûre de rien.

Rentrant en vitesse dans ma planque je prépare nos affaires a moi et Héléna et je prend soin de ne laisser aucune trace de notre passage. Finalement j’achète avec du liquide un camping car tellement banale que je passe plus ou moins inaperçu. Sur la route je prend quelques chats… Je sais… mais hélas on ne se refait pas. Je les aimes trop…

J’ai une amie. Une amie qui vit non loin de Gotham mais cachée, à l’abris de biens des menace et c’est chez elle que je décide de me rendre. Néanmoins avant cela je prend soin de m’assurer qu’elle sera toujours de mon coté. Et heureusement c’est bien le cas. Cette fille à longtemps était ma receleuse. Elle travaillait au cabaret et m’as tout appris en terme de vol et d’opportunités. C’est en partit grâce a elle que je suis Catwoman. Longtemps elle a vécu a Gotham mais après plusieurs histoires lourdes elle en est partie… Je peux lui faire confiance. Elle sait se battre elle sait se défendre elle sait être prudente. Elle a longtemps pris soin de moi aujourd’hui c’est de ma fille que je lui demande de s’occuper.

Temporairement évidemment mais je dois savoir. Je dois savoir si Bruce est vraiment mort… Enfilant mon costume amélioré et intégralement noir et couvrant je me glisse avec extrême prudence dans Gotham, a un tel point que je ne me reconnaît pas… Moi fille de l’Imprudence.
Passant par tout nos endroits favori de rencontre les plus discret je ne vois personne. Les rues sont déserte et le vent souffle et sème la peur autant qu’Amanda Waller…
Finalement sur un toit qui jusque là ne m’étais pas particulièrement connue je vois la silhouette de quelqu’un quelqu’un que je connais trop bien avec ses deux petites oreilles… Mon cœur s’accélérant un peu avec mon espoir je prend une grande respiration avant de m’approcher a pas de velours imperceptible. Puis après tant de temps de silence je laisse ma voix raisonner dans ma gorge…

Bat…. Bat… Batman ?

Dis-je en restant caché dans l’ombre qui est pour moi mère de sûreté… Un instant j’ai hésité. Hésité a l’appeler Bruce. Mais si ce n’était pas lui… Pourtant j’espère tellement que c’est lui… Et puis je me dis … pourquoi ça ne serait pas lui ? A cette instant je sais que je suis stupide de ne pas penser a un piège mais j'ai le cœur lourd...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/12/2016
Messages : 1574
DC : Deadshot.
Situation : A troqué son S pour une chauve-souris.
Localisations : Gotham City.
New Titans
MessagePosté le: Ven 11 Aoû - 20:05
KITE-MAN, HELL YEAH !
Tu raconteras ça aux policiers.

D'un crochet du droit, le simulacre de Batman expédia le criminel au pays des rêves. Tandis que celui-ci s'écrasait de tout son long sur le toit où leur duel avait pris place, il chercha de quoi le tenir en place. S'il doutait qu'il se réveille avant plusieurs heures, on n'est jamais trop prudent, surtout maintenant qu'il ne connaissait plus sa force.
Le voleur de bijoux se retrouva bientôt attaché à la cheminée, son iconique deltaplane - que leur lutte farouche avait ébréché - reposant non loin de lui. Fouillant dans l'une des nombreuses poches de sa tenue, son agresseur en extirpa un traceur qui signalerait sa présence au GCPD afin qu'ils viennent le chercher. Il n'avait pas de temps à perdre à aller le leur livrer, et préférait éviter d'avoir à donner des explications.

Ça ne faisait que quelques heures qu'il était descendu dans les rues, et il en était déjà à sa cinquième arrestation. Est-ce que Batman faisait réellement ça tous les soirs ? S'il pouvait à la rigueur imaginer y parvenir avec ses pouvoirs kryptoniens, il avait peine à croire qu'un humain puisse tenir la cadence... Bruce s'était certes présenté à lui sous un jour plus humain - à visage découvert, au propre comme au figuré -, mais n'en restait pas moins un être d'exception, à la frontière entre l'homme et le mythe. Il ne faisait aucun doute que Batman vivrait longtemps après lui dans le coeur et sur les lèvres des habitants de Gotham.

Gotham n'était pas Metropolis ; il ne croyait pas avoir vu un seul rayon de soleil depuis qu'il y avait pris ses quartiers. Lors des rares fois où il sortait en journée - sa tâche étant désormais intimement liée à la nuit -, le ciel était couvert de nuages dévorant toute lumière. Si éreintant que ce soit, il n'avait toutefois pas d'autre choix que de prendre le relais. Avec l'explosion de la Bat-Cave, les malfaiteurs s'en donnaient à cœur joie ; entre un Batman activement recherché et ses plus fidèles alliés en-dehors de la ville, ils croyaient avoir le champ libre. L'Outsider - ainsi qu'ils le nommeraient tant qu'il portait ce costume - mettait un point d'honneur à leur prouver le contraire ; mais c'était oublier un peu vite avoir perdu en endurance.

De plus, il n'avait qu'une maîtrise limitée de son uniforme et - surtout - son style de combat (si on peut appeler ça un style) reposait sur une force brute qu'il n'avait plus. S'il s'appliquait à compenser ses défauts, mieux valait pour l'heure s'attaquer au menu fretin ; un combattant plus capable que lui n'aurait aucun mal à avoir le dessus.
Passer d'un des êtres les plus puissants de la planète à un simple humain devant dépendre d'une technologie d'emprunt était profondément frustrant, mais il pouvait déjà s'estimer heureux que Batman ait daigné partager ses jouets. Sans son aide, il serait toujours en train de se morfondre sur la station spatiale pendant qu'ici, sur la terre ferme, se jouait le sort du monde. Cela passait certes par une séance de remise en forme, mais au moins pourrait-il ainsi se rendre utile.

Alors qu'il s'apprêtait à quitter le toit où il avait terrassé son terrible adversaire - si même lui arrivait à s'échapper de Blackgate, il serait sérieusement temps de revoir les critères quant au choix du personnel -, une autre présence se fit connaître. En la voyant, féline fut le premier mot qui lui vint à l'esprit, et pas seulement à cause de son accoutrement ; tout en elle dégageait une forme de grâce animale.
Il se fustigea mentalement pour s'être laissé prendre par surprise ; si elle avait eu la moindre intention hostile, il serait déjà en train de mordre la poussière. Il devait définitivement apprendre à se montrer plus prudent... Mais elle semblait simplement vouloir discuter - ce qui ne l'empêcha pas de se tenir sur ses gardes. Stoïque, il répliqua de la seule manière possible :

Pas exactement.

Si la confusion était légitime, il n'était pas Batman, non - il n'aurait pas pensé qu'il soit un jour possible de s'y méprendre. Il n'aurait pas non plus penser se retrouver un jour dans une armure à l'image d'une chauve-souris ; comme quoi tout arrive. Il en profita pour la jauger un peu plus avant. Elle semblait fébrile, mais cela ne voulait rien dire : même si ça ne faisait que quelques jours depuis qu'il s'était « mis au travail », il avait déjà largement eu l'occasion de constater que les bandits de Gotham étaient plus retors que ce à quoi il était habitué. Il devait d'ailleurs une fière chandelle à sa cuirasse ; sans elle, c'était une leçon qui aurait pu s'apprendre au prix fort.

Je peux savoir ce que vous lui voulez ? demanda-t-il, sur la défensive. Était-elle envoyée par le gouvernement pour lui mettre la main dessus ? Ou récupérer les diamants qu'il venait de reprendre ?... Tant qu'il n'en saurait pas plus, il préférait garder ses distances ; si elle souhaitait se rapprocher, ce serait à elle d'en prendre l'initiative.
Ordinateur, fouille la base de données. chuchota-t-il sous son masque, profitant de la distance pour qu'elle ne puisse l'entendre. S'il avait sa petite idée sur son identité - sans l'avoir rencontrée personnellement, il la connaissait au moins de réputation -, mais toute information était bonne à prendre, surtout s'ils devaient en venir aux mains.

Ses yeux se plissèrent légèrement ; ...comment ça, « dossier inaccessible » ?


« Since before I could even think, I was told I was a living weapon.

That I was created with all this power – just so I could destroy.
But that isn’t true. It never was. The power was always mine.
»

« The choice was always mine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne
 

S'il te plait, trompe la mort [PV Conner Kent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trompe la mort de Clérisse
» [Thème] Est ce que l'image vous plait ?
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-