{Flashback} I just wanna live ...( Privé )


Inscription : 01/08/2017
Messages : 8
DC : Tula
Localisations : S.T.A.R. Labs
MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 21:49
Metropolis était en ruines.

Cette ville de lumière, prospère, qui invitait aux rêve américain n’était quasi plus. Ravagée à 86% selon des estimations foireuses, il faudrait de longues et douloureuses années pour que la ville panse ses plaies. Les infrastructures pouvaient se reconstruire assez rapidement, enfin en quelques mois, les systèmes de transports prendraient peut être deux ans. L’économie de la ville elle mettrait encore plus de temps pour se refaire, grosso modo une décennie s’il n’y avait pas de nouveaux capitaux et de grand projets qui allaient s’accomplir dans la ville pour la booster. Mais une dizaine d’années, ce n’était rien, du moins ce n’était pas grand-chose. Ce qui prendrait le plus de temps, plusieurs décennies au bas mot ce serait les habitants…ceux qui restaient. Pour les morts il ne faudrait pas si longtemps pour les identifier les préparer et respecter les rites mortuaires de chaque ethnie présente.
Les blessés étaient le vrai défi.

Combien c’étaient retrouvés plus aussi entiers qu’avant ce jour tragique ? Sans parler blessures physique combien avaient perdu un ami, un proche, un parent même éloigné ou juste le vendeur de journaux du coin, l’épicier d’a coté ? Il y avait bien sur des cellules de crise et d’aide psychologique, mais elles étaient toutes remplies à ras bord et c’étaient des volontaires qui les animaient.
Mais personne ne restait, personne de ceux qui clamaient haut et fort qu'ils étaient là pour les aider et les protéger, personne n'était là pour ceux qui restaient.

L'air était vicié sale et nauséabond la mort s'imprimait dans chaque recoin chaque pierre il devenait comme une sueur sur la peau qu'il était impossible à enlever. Il agressait les yeux et tordait les boyaux. Dans les ruines qui étaient devenues sa ville Kala tentait tant bien que mal de reprendre une activité à peu prés normale. Mais la sensation de mort imminente enserrait son esprit autrefois brillant et l'empêchait de réfléchir sainement .

Par moments en se concentrant elle arrivait à reprendre certaines de ses recherches théoriques qu'elle notait toujours consciencieusement sur ses carnets rouges mais ce n'était rien de ce qu'elle pouvait accomplir quand elle se serait débarrassé de cette horreur qui imprégnait son être. S.T.A.R.Labs avait cédé sous l'attaque et nombre des scientifiques avaient préféré partir dans d'autres villes et annexes mais pas Kala. L'hispanique attendait que l'on lui signifie exactement où et comment elle allait travailler et il était hors de question qu'elle soit débauchée à Central city... Sa ville c'était Métropolis et il restait 14%. Suffisament pour qu'elle reste.


Heureusement son immeuble à l'écart de la ville n'avait pas été touché, mais il lui fallait contempler à chaque instant le désastre .

Avec la certitude que la mort cette fois n'allait pas la louper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5015-kala-avasti

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1912
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Mar 15 Aoû - 15:32

Il marchait dans cette ville délabrée, en ruine et en même temps en reconstruction. Il regardait autour de lui à travers ses lunettes de soleil, son chapeau fédora sur la tête, le soleil quittait lentement le haut du ciel pour commencer sa course vers son couché. Il était en tenue civile, incognito, caché un maximum pour qu'on ne reconnaisse pas l'ancien président qu'il était, déchu, porté disparus, mort au combat comme l'avais indiqué la nouvelle présidente Waller.

Slade s'était retrouvé une planque dans la cité de l'homme d'acier, comme il en avait beaucoup d'autre un peu partout à travers le pays et à travers le monde. La sienne avait été détruite dans les derniers événements qui avaient laissé la ville en un champs de ruine. A présent il avait à nouveau un pied à terre à Metropolis.

Il se promène simplement, pour une fois il ne pensait pas boulot. Il ne pensais pas repérage, cible, attaque, assassina. Slade laissait aller et venir ses pensées dans son esprit. Rares étaient les moments où le mercenaire s'accordait se genre de pose alors qu'il en avait besoin et il le savait. Aucun homme, même ceux de sa trempe pouvaient tenir un rythme aussi dur très longtemps. Et même si le mercenaire avait de l'expérience dans le domaine son corps et son esprit tiraient parfois la sonnette d'alarme pour lui dire de ralentir. Dans se genre de cas ce qu'il préférait le plus c'était de se reposer et de voir des gens qu'il aime. Rendre visite à sa fille, lui apprendre de nouvelles attaques ou de nouvelles stratégies. Essayer de prendre des nouvelles de Joseph. S'abandonner dans les bras d'une femme qui n'avait pas peur de lui et qui l'appréciait pour l'homme qu'il était.

Ce ne fut pourtant pas le cas aujourd'hui. Rose était bien loin, opérant seule, ayant quelque chose de très important à faire pour ne pas s'être mit à la recherche de son père disparus. Jericho faisait silence radio, ce qui inquiétait sérieusement Slade et l'ancien président n'avait aucun contacte féminin ou aucune conquête dans cette ville. Il ne lui restait que la ballade incognito, un petit restaurant seul (s'il en restait un qui ne fut pas détruit) et peut être un verre dans un bar brancher (s'il en restait un qui ne fut pas détruit) pour voir comment la jeunesse d'aujourd'hui s'éclate quand le monde par en vrille.

L'homme au cheveux mi-long et blanc, s'était un peu égaré du centre ville. Perdu dans ses pensées, celles qui lui rappelait sa victoire et défaite en même temps, celles qui le poursuivaient sans cesse sur sa culpabilité d'être l'auteur du drame de Metropolis, celles qui l'avaient obligé à revenir ici pour faire son deuil et se séparer de tous ses remords.

D'un pas lent il passa à côté d'une jeune femme en tailleur, ses instincts de mâle lui fit tourner la tête de façon presque trop naturelle mais pour une fois cela allait être une chance, pour la femme qu'il regarda. Celle-ci, qui devait être tout autant perdu dans ses pensées que lui, ne remarqua pas qu'un pan de mur, d'un immeuble à trois quart démolie, était sur le point de tomber sur elle. Salde avec ces capacités le vit immédiatement après avoir levé ses yeux des fesses de la jeune femme. En un instant et par réflexe il se retourna et fonça vers le brune étourdie, l'attrapa par le bras et la fit tourner d'un tour sur elle même en la collant contre lui. Le pan du mur s'écroula sur le sol lourdement éparpillant sur le trottoir des morceaux de ciment et de brique.

Il relâcha l'étreinte sur la jeune femme et lui fit un sourire amicale.

Ce n'est pas passé loin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e
 

{Flashback} I just wanna live ...( Privé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I wanna live, not just survive tonight ~
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» [TEST SOFT GPS] ALK COPILOT LIVE 8 : Retrouver le test complet
» Shooting privé
» Dilemme (W9), le live depuis la Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-