[CW] Pénitence [Mister Miracle]


Inscription : 17/11/2016
Messages : 840
DC : Circée L'Enchanteresse, Hal Jordan, Razer
Situation : Consummé par la rage.
Localisations : Mars
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 17:11
Les plaines rouges et désertiques de Mars n'offre que bien peu de diversité a quiconque s'y aventure. La Guerre Civile, puis la Grande Peste qui a suivi, ont éradiqué de la surface de ce monde autrefois vivant et actif toute trace de vie, toute chance de voir de nouveau la planète rouge s'épanouir. Il est donc surprenant de voir une forme solitaire s'y déplacer... Minuscule dans l'immensité rouge qui l'entoure.

J'Onn J'Onzz, le dernier Fils de Mars, dernier survivant de sa race, le dernier des martiens Verts encore vivant, marche comme une âme perdue au cœur de l'enfer du désert rouge, apparemment sans but et sans destination. Une aura rouge, comme des flammes dansant sur sa peau verte qui est teintée de rouge maintenant, l'entoure et fait miroiter l'air immobile autour de lui. A l'horizon, une tempête de sable Martienne se prépare, un mur de poussière rouge s'avançant lentement en direction de la silhouette solitaire qui, comme un pénitent des temps anciens, avance contre toute logique ou raison pour rencontrer cette force de la nature destructrice qui ravage périodiquement son monde.

Ces tempête sont mortelles, et l'étaient déjà a l'époque où Mars était florissante et remplie de vie. Ses habitants ont appris a en reconnaitre les signes avant coureur et s'en prémunir. Cependant, rencontrer en face la tempête, l'affronter, et y survivre faisait il y a très longtemps, partie d'un très ancien et sacré rite de passage, faisant d'un jeune martien adolescent un adulte a part entière en le 'lavant' des couches protectrices de l'enfance dans la poussière et le sable rouge de Mars.

J'Onn J'Onzz est né a une époque où ces anciens rites avaient déjà depuis longtemps été abandonnés par son peuple, mais la mémoire collective de Mars s'en souvient encore a ce jour. Il sait très bien qu'il risque la mort en affrontant de la sorte les éléments, alors que les premières bourrasques de vent rugissent autour de lui, que le sable le foute et le griffe conne des centaines d'animaux sauvages, que la poussière commence a lui brûler la gorge et les yeux.

Alors pourquoi est-il là? Pourquoi semble-t-il bien décider a affronter la mort en face si tel devait être son destin?

Le dernier descendant de Mars est torturé. Il est tourmenté par des visions d'horreur qui le réjouisse et l'horrifie tout à la fois. Les troupes d'Atrocitus sont revenues de la bataille q peine quelques heures plus tôt. J'Onn s'est démarqué au combat, bien sur, démontrant ses pouvoirs et sa puissance en anéantissant a lui seul un peu quart de la flotte ennemie, mais a quel prix? Pendant la bataille, il jubilait, l'anneau exacerbant la rage et le désir de violence et de sang qui coulait en lui tel un acide, maintenant, et il a tué et détruit son lot d'ennemis, le plus souvent de ses mains nues. Malgré la brouillard rouge qui rempli son esprit, brouille ses sens et le plonge dans des abisses de rage et de violence incontrôlée, une part de lui est horrifié et s'accroche à la raison et à ce qu'il était avant de chuter.

D'autres bataille tout aussi sanglantes et destructrices ont suivi, et suivront certainement, et il sait que la part de lui qui domine sera plus que contente d'y prendre part. Tuant un peu plus de lui-même a chaque fois. Enterrant la part saine et sensée, la part 'véritable' de son être de plus profondément. Cette part qui a hurlé et l'a supplié de s'arrêter, de stopper cette folie, de ne pas se laisser consumer entièrement, sans succès.

Et s'est cette petite part de lui qui l'a poussé, finalement, après cette dernière bataille qui était plus un bain de sang, a s'envoler pour s'éloigner du groupe de Red Lanterns et d'Atrocitus et a traverser la moitié de la planète pour atteindre l'autre face. À chercher la pénitence et l'absolution pour ces horreurs. Cette part de lui est présentement aux commandes, et continue d'avancer vers le danger mortel qui s'approche de plus en plus près et le submergeras sous peu.

'Monstre... Je suis... un Monstre... Ils avaient tous raison... Je mérite châtiment... Je... Punition...'

C'est une litanie de mots presque sans suite qui remplie son esprit et l'aveugle a tout ce qui l'entoure. Il ne porte aucune attention a ce qui l'entoure, et ne voit pas qu'une silouhette est apparue pas très loin, et s'il l'avait remarqué, il ne s'en serait pas préoccupé.


The Blood Sing, The Ghosts Scream, A planet dies in flames, a Hero Falls...

The Wrath of Mars has Awakened!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4939-taste-the-wrath-of-mars

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5785
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 8 Aoû - 22:09
Mars.
Jadis, foyer d'une fière civilisation, tournée vers l'avenir et la construction ; désormais, tombeau d'occasions manquées et de regrets éternels.
Seuls quelques curieux, rares, et des phénomènes naturels, terribles et brutaux, viennent encore troubler la quiétude des ruines et des gravats. Les tempêtes, surtout, ne cessent de rogner et de briser, peu à peu, ce qui reste des souvenirs de ceux et celles qui ont vécu ici.


Quiconque a déjà été sur Mars sait qu'il est vain et même suicidaire de vouloir confronter une tempête.
Pourtant, J'Onn J'Onzz y fonce.
D'un pas lent, calme, dynamique ; et déterminé. Il veut y aller. Il veut s'y plonger. Il veut s'y oublier... et il veut même, peut-être, sûrement, y mourir.

Les récents événements ont été durs, pour lui.
Contrôlé et manipulé par L'Epouvantail, responsable de crimes, pourchassé, arrêté, manipulé, jugé, forcé en Recrue, puis transformé en Red Lantern... le Martien a beaucoup souffert. Il n'est pas le seul.

Si la Terre se concentre sur les débats autour de la Présidence Waller, l'Univers a été concerné par autre chose : les Néo-Dieux sont morts.
Les circonstances demeurent obscures, mais le constat est inévitable. Apokolips et Néo-Génésis sont détruites, coquilles creuses et planètes brisées. Les Néo-Dieux ont disparu. Le Quatrième Monde a pris fin... et le Cinquième Monde semble en être à peine à ses balbutiements.

Les Néo-Dieux sont morts.
Ou presque.

Alors que J'Onn J'Onzz se rapproche de la tempête, une légère explosion embrase le sol à quelques mètres devant lui. En se tournant, il découvre alors l'origine de l'énergie ainsi tirée...
... et découvre qu'elle provient d'un humanoïde, qui lévite au-dessus du sol de Mars grâce à des Aéro-Disques.
C'est Mister Miracle. Dont la main bourdonne encore du tir.

"J'Onn."

Flottant encore, il s'approche - mais s'arrête à une distance respectable.
Il est un ami du Martien... mais pas des Red Lanterns.

"Que fais-tu ?"

Sa voix est calme, tranquille ; mais il est sur ses gardes.
Scott Free sait ce que son ami a subi, et il le plaint et compatit. Mais lui aussi a fait face à de terribles épreuves... son peuple est mort. Et il en est le responsable, même si très peu en sont informés ; et c'est très bien comme ça.

Il fait donc face à son camarade, et attend.
Mister Miracle est là pour aider J'Onn J'Onzz. Mais cette aide ne sera peut-être pas bien accueillie - et ne sera sûrement pas douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne

Inscription : 17/11/2016
Messages : 840
DC : Circée L'Enchanteresse, Hal Jordan, Razer
Situation : Consummé par la rage.
Localisations : Mars
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 9 Aoû - 19:51
Quand le sol explose a quelques pas de lui, J'Onn stoppe et reste figé, immobile, pendant plusieurs minutes. Finalement, comme secoué d'une transe profonde, il se retourne lentement pour faire face a celui qui l'a interrompu. Ses yeux vrillent d'une leueur rouge intense et tentée de rage mais aussi d'un tourment intense. Il est clair que le Martien est au bord de la fracture et que le combat intérieur fait rage.

C'est l'une des raisons pour lesquelles il se dirigeait volontairement, d'un pas ferme et décidé, au cœur de la tempête. Derrière lui la tempête fait rage, se rapprochant un peu plus a chaque instant, pas encore assez proche pour représenter un danger mais elle le seras sous peu. Pour l'heure, le Martien enrôlé chez les Red Lanterns, fixe un regard brûlant sur Scott Free, Mister Miracle, et pendant un moment une intense colère, une rage terrible, y brille, dirigée ver celui qui est encore son ami, du moins, devrait l'être.

"Scott." Dit-il finalement, et sa voix est comme un sifflement bas et difficilement contrôlé.

Il ne réponds pas immédiatement a sa question après qu'il ait prononcé ce seul mot, et le Néo Dieu - le dernier encore existant, mais le Martien n'en sait rien - peut avoir une bonne vue d'ensemble de son ami alien. La stature générale n'a pas changée, mais J'Onn porte maintenant des griffes acérées aux mains et aux pieds, propre a déchirer la chair et mettre en pièces tout adversaire, et même mettre le métal et la pierre a rude épreuve. Sa peau est toujours verte, mais maintenant, est teintée de rouge particulièrement autour des yeux et de la bouche, sur les mains et les pieds. IL exhibe aussi des crocs, long et effilés, propres a terrifiés et a déchirer tout comme les griffes qu'il a acquis de manière permanente.

Mais le pire est son doute son aura, son expression, qui peuvent donner froid dans le dos aux plus forts et faire fuir en hurlant les faibles d'esprit. Le visage habituellement doux et pensif, un peu triste, du dernier fils de Mars et distordu par une grimace permanente de rage intense et de haine profonde. Quelques gouttes de sang - corrosif, destructeur et mortel - perlent sur les pointes de ses crocs et aux coins des lèvres tordues dans cette grimace horrible. Aucune once de la compassion et de la sympathie qui le caractérise d'ordinaire ne peuvent être trouvés dans ses traits et il serre les poings, se retenant de toute évidence d'attaquer dès l'abord l'être qui a osé l'interrompre dans sa démarche folle mais tellement logique pour son esprit enfiévré.

"Laisses-moi. La Tempête me laveras de mes pêchés... Je dois y plonger pour être sauvé!" Réponds-t-il enfin, et il y a un avertissement sous-jacent a ne pas intervenir de nouveau et a juste... le laisser seul. "Laisses-moi seul Scott. Je ne mérite aucune sympathie. Je ne mérite pas d'être l'un d'entre vous a nouveau. Part, c'est mieux ainsi."

Ces derniers mots sont dur et empreints de finalité, le martien est de toute évidence complètement convaincu de ce qu'il avance et ses paroles font office de loi a ses propres oreille et à son esprit distordu. Il se retourne pour faire face à la tempête de nouveau, Des tornades de poussière rouge, encore distantes et relativement sans danger, peuvent être discernées au sein du maelstrom de même que des éclairs et le lointain grondement du tonnerre, causé par la friction des grains de sable au sein de chaos. Il est prêt a repartir, et a laisser son monde natal être seul juge, jury et bourreau face a ses crimes et sa déchéance.

Ça n'est que logique qu'il soit revenu ici, seul, pour y mourir... Sur le monde qui l'a vu naitre il y a bien longtemps.


The Blood Sing, The Ghosts Scream, A planet dies in flames, a Hero Falls...

The Wrath of Mars has Awakened!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4939-taste-the-wrath-of-mars

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5785
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 9:29
« Non. »

La réplique est directe, sèche, froide.
Terrible.
Debout, à quelques mètres de J’Onn J’Onzz, Mister Miracle demeure de marbre durant toute la réponse de son camarade. Calme, figé, les bras le long du corps, il laisse son esprit d’analyse procéder à une évaluation complète de son interlocuteur – et le résultat ne lui plaît guère.

Le Martian Manhunter est désormais un Red Lantern.
Tout le prouve : son costume a changé, mais également ses membres, aux extrémités désormais formées pour trancher et tuer ; son visage, rongé par une fureur difficilement contenue et déformé par des crocs sanguinolents ; et sa peau, teintée par la Rage qui a pris la place de son corps – au propre comme au figuré.
Cependant, au-delà même de l’apparence, l’impression qui s’échappe de l’ancien Héros est terrible… il suinte littéralement la colère, la violence, le danger. La Rage.

« La tempête ne lavera rien – et tu le sais. Tu ne veux pas être sauvé, tu veux périr. Tu veux disparaître, plutôt que de te confronter aux conséquences de tes actes.
Tu veux mourir, J’Onn J’Onzz. Et si, en effet, cette décision n’appelle aucune sympathie de ma part… ce n’est pas le cas pour le reste de ta situation. »


La plupart des gens penseraient que le Martien ne peut plus être sauvé, maintenant.
Heureusement, Scott Free est loin de faire partie de la masse anonyme.

« Je ne partirais pas, non plus. »

J’Onn J’Onzz se détourne, et le Néo-Dieu laisse son regard glisser sur lui. Sa voix, lourde, continue de s’élever dans le désert de Mars, encore préservé par la tempête – mais plus pour longtemps.

« Je refuse de te laisser, J’Onn. »

Il s’avance, lentement.
Pas après pas, il suit le Martien – sans se presser, sans se précipiter.

« Mais pas parce que tu serais une victime, pas parce que tu serais dans la difficulté… ne nous mentons plus, J’Onn. Tu es responsable de ce qui t’arrive. Tu as permis à L’Epouvantail de te contrôler, tu as fui la Justice des Hommes, tu as cédé à la Présidente Waller, tu t’es laissé emporter par la Rage.
Tu disposes de circonstances atténuantes… mais tu es responsable, J’Onn. Je ne suis pas là car je veux te dédouaner ou t’excuser. »


Veillant toujours sur la Terre, de loin, Mister Miracle a été informé des récents troubles affectant les Etats-Unis d’Amérique. S’il a apporté son soutien à la récente Justice League International, il ne s’est pas positionné directement face au Pouvoir en place – mais sait ce qu’il se passe.
Il a appris, pour J’Onn. Pour Ray. Et pour tous les autres.

« Tu as causé de grands torts, et tu as du sang sur les mains… et c’est pour cela que je suis là. »

Des Aéro-Disques apparaissent soudain sous les bottes de Mister Miracle, et il lévite soudain, jusqu’à passer au-dessus de J’Onn, pour finalement se placer juste devant lui.

« Nous sommes pareils, J’Onn. Nous en sommes au même point. Nous sommes des monstres – et nous devons nous serrer les coudes. »

Le visage serré, l’expression parfaitement rendue par son masque sensible, le Néo-Dieu fait barrage – et attend.
J’Onzz est le dernier représentant de son peuple et a commis des crimes horribles ; Scott aussi.
Il sait ce que son camarade vit, il sait les horreurs qu’il envisage de faire pour abandonner l’enfer personnel qu’il subit ; il est là pour l’aider. Pas pour le sauver ou pour le consoler ; pour l’aider. A aller de l’avant. A supporter.
A vivre, malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne

Inscription : 17/11/2016
Messages : 840
DC : Circée L'Enchanteresse, Hal Jordan, Razer
Situation : Consummé par la rage.
Localisations : Mars
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 16 Aoû - 16:49
Les paroles de Scott frappent J'Onn droit au cœur comme des flèches, et s'enfoncent en laissant une agonie brulante derrière. Un désir intense, immonde de déchirer, détruire, mutiler l'être qui s'adresse a lui de la sorte monte dans sa poitrine et il serre les poings, perçant ses propres paumes et laissant couler le sang brûlant qui grésille en touchant le sable rouge de mars, de petits filets de fumée s'élevant des petites gouttes de sang qui sont tombées au sol.

"Tais-toi..." Grogne-t-il entre ses crocs, mâchoire serrée. "TAIS-TOI! SILENCE! SILENCE!"

Et il fonce sur son interlocutteur avec une vitesse incroyable pour refermer un poing d'acier, terriblement puissant, autour de sa gorge et... serre. Mais pas assez pour réellement blessée.. Une partie de lui, encore et toujours, s'y refuse. Alors il le lève au dessus du sol et le regarde pendant un moment avec des yeux rouges brûlant de rage, de haine, de colère... et d'une profonde confusion.

"Tu... ne comprends pas!" tente-t-il, mais il sait que ses paroles sonnent faux, même a ses propres oreilles. "Je... J'ai commis des actes terribles! JE MÉRITE CE CHÂTIMENT ALORS LAISSES-MOI!"

Il le relâche tout aussi brusquement qu'il l'avait attrappé et lui tourne le dos, épaules tendues et tremblantes et les poings toujours sérrés, retombant a ses côtés. Ses épaules semblent trembler d'autre chose que de colère et après un moment, il peut l'entendre.

Des sanglots. Des sanglots étouffés et pleins de souffrance, d'agonie, de rage.

J'Onn pleure, pour tout ce qu'il a perdu et tout ce qu'il tente encore de perdre, pour lui-même, mais aussi pour tout ceux qu'il a laissé tombé. Il n'a pas été assez fort pour y résister, pas assez rusé pour déjouer l'Épouvantail et pour contrer les manipulation machiavéliques de Waller. Il n'est qu'un pion dans ce jeu d'échec galactique et... il a tout perdu.

Il a tout perdu, et la réalisation, soudaine, intense, agonisante, le fait vaciller et tomber a genoux dans les sables rouges de sa planète natale. Puis... il pose les mains au sol, et pose le front sur ses mains crispés dans le sable écarlate comme le sang brûlant qui y coule et le fait fumer comme si un acide y était tombé. Les sons qui s'échappent de lui sont difficile a entendre, la douleur de la perte, de la réalisation de cette perte, de l'agonie d'une âme pure qui est tourmentée par l'horreur et la rage. Ce ne sont plus de simples sanglots étouffés, mais des râles et des gémissements qui prennent au cœur et à la gorge et remplissent de douleur en sympathie de l'être qui les émets. La chute est complète, le héros a réalisé qu'il n'y a plus retour en arrière possible. Il n'est plus un héros... Et peut-être ne pourra-t-il jamais plus le redevenir. Cette pensée est angoissante, agonisante, déchirante et le laisse tremblent et recroquevillé dans le sable en proie a une souffrance qui n'est pas physique.

Mais la souffrance mentale, et spirituelle, n'en est pas moins violente et terriblement agonisante.

Derrière eux, la tempête rage de plus en plus violement, de plus en plus fort, alors que le martien tombe littéralement en pièce et s'effondre. Dans quelques instants, la tempête les rejoindra et les envelopperas, et leur survie n'en sera que plus hasardeuse...

Mais J'Onn n'est pas en état de sauver qui que ce soit, incluant lui-même, en cet instant et... ce n'est pas certain qu'il laissera Scott le sauver, non plus.


The Blood Sing, The Ghosts Scream, A planet dies in flames, a Hero Falls...

The Wrath of Mars has Awakened!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4939-taste-the-wrath-of-mars

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5785
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 16 Aoû - 21:38
Mister Miracle ne réagit pas - il prend sur lui.
Longtemps.
Même quand J'Onn J'Onzz explose de fureur imprévisible et incompréhensible. Même quand il hurle des propos incohérents en grognant. Même quand le Martien se précipite sur lui, et le tient à la gorge en le soulevant au-dessus du sol, comme un dément possédé. Et même quand il le relâche, quand il s'écroule, vaincu par ses propres démons, Scott Free ne réagit pas... pas tout de suite, au moins.

"Hum."

Lentement, le Néo-Dieu se relève.
Il passe doucement ses mains gantées sur sa gorge, ouvre légèrement la bouche pour étirer sa mâchoire, puis remet sa longue cape verte en place. Son regard glisse d'abord, au loin, sur la tempête de sable qui ne cesse d'approcher - puis se pose sur le Martian Manhunter devant lui.
A genoux. En pleurs. Vaincu. Anéanti. Pitoyable.

"Deux choses, J'Onn. Deux faits."

Il s'avance jusqu'à son camarade - et vient se placer à ses côtés. Debout, calme, les mains jointes dans le dos, il laisse son regard fixer sur la tempête de sable ; il n'est qu'à quelques centimètres à côté de son camarade, de son ami, mais maintient une distance respectable - et prudente.

"En premier, ceci... cette démonstration de violence envers moi... cela n'arrivera plus. Jamais."

Sa voix est froide et terrible ; il énonce un fait, définitivement, et ne formule ni demande, ni sollicitation. C'est une vérité universelle - et elle fait craindre les mesures qu'il pourrait mettre en oeuvre pour la réaliser.

"En second... je comprends, J'Onn J'Onzz. Je comprends ce que tu as fait. Je comprends la culpabilité que tu ressens. Je comprends ce que c'est de se lever, en ayant la certitude d'avoir du sang sur les mains - je comprends ce que c'est de savoir qu'on a commis des crimes abominables, que d'autres sont morts, mais qu'on est encore vivants malgré l'horreur des événements."

Mister Miracle soupire, puis se tourne lentement vers le Martien. Son regard azur se pose sur lui, agenouillé et brisé. Sa voix se fait soudain un peu plus douce, un peu moins dure.

"Je suis le dernier des Néo-Dieux, J'Onn. Mon peuple a disparu. Ma civilisation a disparu. Mes mondes ont disparu.
A cause de moi."


Il secoue la tête, puis lève sa main - et la tend directement au Héros déchu.

"J'ai détruit le Quatrième Monde. J'ai sciemment provoqué la Fin de l'Âge de mon peuple - et j'ai, indirectement, tué les miens."

Il s'accroupit, mais continue de tendre sa main à son ami brisé. Il esquisse un sourire triste, que son masque sensible reproduit fidèlement.

"Je te l'ai dit : nous sommes au même point. Nous sommes des monstres. Et nous devons nous serrer les coudes."

La tempête n'est plus qu'à quelques mètres - quelques secondes.
Scott Free ne s'y intéresse guère.
Seul compte J'Onn. Seul compte son ami. Seule compte son âme... et la sienne, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
 

[CW] Pénitence [Mister Miracle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SVM II : hommage] Des comptes à regler (Pv Big Barda/ Mister Miracle)
» mister Bling bling
» Un miracle
» Collection n°115 : Mister Freeze
» Gilbert Garcin : Mister G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Mars-