Bleez - venez goûter à la rage du Red Angel [Fini]


Inscription : 09/08/2017
Messages : 32
Localisations : Dans l'espace
Groupes : Red Lantern
MessagePosté le: Sam 12 Aoû - 21:55


Nom et Prénom : Bleez
Pseudonyme(s) : Red Angel, Red Lantern
Age : En apparence 25 années humaines.
Genre : femme
Orientation : Bisexuel ( tant que ça peut servir ses intérêts…)
Nationalité : Havaniène

Base d’opération : Ysmault
Groupe : Super-vilain ( même si c'est quand même plus compliqué que ça...)
Faction : Red Lantern
Statut : célibataire
Profession : Red Lantern et lieutenant d’Atrocitus

Description physique :

Il était une fois une planète magnifique nommée Havania, dirigée par une monarchie constituée d’être non moins magnifiques.
Parmi eux se trouvait la princesse Bleez. De taille moyenne, elle possédait la silhouette gracile et élégante de son peuple. Sa peau bleue semblait la douceur incarnée et invitait aux caresses. Sa longue chevelure couleur ébène drapait son visage et ses épaules de soie sombre. Ses yeux bleus, semblables à deux joyaux avaient le pouvoir de faire fondre ses interlocuteurs ou bien au contraire de les congeler lorsqu’ils se durcissaient de mécontentement. Et que dire de ses ailes… Bleez possédait une magnifique paire d’ailes aux plumes sombres qui ajoutait une apparence angélique à sa silhouette.

Angélique, oui, c’est le mot. C’était après tout comme cela qu’était perçu la classe régnante d’Havania par le reste du peuple ou par des visiteurs venus d’autres mondes. Mais cette description est faite au passé. Car oui, l’ange Bleez, c’était avant. Avant le Sinestro Corps. Avant l’anneau rouge…

Aujourd’hui, Bleez a toujours sa peau bleue et ses cheveux noirs. Ses yeux sont encore parfois bleus, même si souvent ils tournent au jaune sans pupille lorsqu’elle utilise le pouvoir de son anneau. Quant à ses ailes… Elle a dû dire adieu à ses magnifiques ailes lorsqu’elles lui ont été arrachées. Désormais, grâce au pouvoir de son anneau, elle arbore une construction osseuse de ses anciennes ailes. Terminé l’apparence angélique, Bleez tient plus de démon désormais. Parfois, son anneau crée l’apparence d’un plumage écarlate mais cela reste exceptionnel.

Comme tous les membres du Red Lantern Corps, Bleez porte un uniforme créé par son anneau. Comme la majorité des femmes du Corps, son uniforme recouvre la majorité de son corps, ne dénudant que ses cuisses. Des griffes tranchantes équipent à présent ses mains. L’uniforme de Bleez se distingue des autres par les fines bandes de tissu qui relient ses longs bas au reste de la tenue, à la manière de porte-jarretelles. Le X rouge sur lequel figure l’emblème noir du Corps et qui se croise au niveau de sa poitrine se prolonge également en sortes d’épaulettes et possède également un col haut, peut-être pour d’avantage protéger le cou. En masque, Bleez a choisi un masque recouvrant entièrement le haut de son visage et ses cheveux, orné de petites ailes démoniaques.

Pour ajouter à son nouveau look, comme tous ses congénères, le sang de Bleez est devenu du vrai napalm embrasé et outre le fait que sa température corporelle soit désormais plus élevée que la moyenne de nombreuses races confondues, il lui arrive souvent d’en recracher des quantités plus ou moins importantes en fonction de son niveau de rage actuel.
La Red Angel du Red lantern Corps, voici ce qu’est désormais Bleez.

Description psychologique :

De la jeune femme insouciance et en quelque sorte naïve qu’elle était avant, il ne reste plus grand-chose. Mais c’est souvent comme ça. Quand on née nanti, on s’imagine au-delà de tous les malheurs. Bleez était orgueilleuse et arrogante comme le sont souvent les personnes de pouvoir. Ces aspects-là de sa personnalité n’ont pas vraiment changé. Simplement, les épreuves qu’elle a traversées l’ont aidée à murir et à perdre toute trace de naïveté et d’innocence.

Depuis qu’elle a récupéré le contrôle d’elle-même, Bleez a retrouvé son estime de soi et son orgueil. Etre réduite à obéir à quelqu’un d’autre lui déplait au plus haut point. Elle s’estime bien supérieure à son entourage, Atrocitus compris. Mais son passé et sa situation présente lui ont appris à faire preuve d’un peu plus de prudence et elle affiche moins ouvertement qu’avant son arrogance. Disons qu’elle teste souvent les limites de ce qu’elle peut se permettre avec Atrocitus avant que celui-ci ne craque et ne la remette à sa place.

La rage et la soif de vengeance brûlent toujours avec force en elle. Elle est du genre rancunier et une fois qu’elle s’est choisie une cible, il est presque impossible de la faire renoncer. Et désormais tous les moyens sont bons pour obtenir ce qu’elle désire. Et si le final est violent et peint en écarlate et bien… tant mieux.

Néanmoins, Bleez est aussi capable de faire preuve de plus de subtilité. Fini l’époque où elle n’était qu’une bourrine sans cervelle. C’est là la principale différence entre son chef et elle. Là où Atrocitus aime aller à l’essentiel, son lieutenant elle, apprécie parfois de prendre son temps et de faire durer le plaisir. Sadisme ? Restes d’ancienne bonté ? Hmmm, disons qu’elle trouve souvent plus amusant de faire durer les souffrances ou de finalement fondre sur sa proie quand elle ne s’y attend plus. Bref, elle aime faire preuve d’un peu plus de réflexion, probablement pour rattraper à la fois l’époque où elle était perçue comme une jolie chose sans cervelle et quand elle n’était justement plus que ça, à son arrivé dans le Rep Corp.

Manipulatrice, voilà un trait de caractère qui n’a pas changé chez elle. Avant, elle manipulait les prétendants qui désiraient l’épouser. Désormais, son terrain de chasse est plus étendu. Son moyen le plus efficace de manipulation reste sa séduction mais ce n’est pas là la limite de ses possibilités. Elle sait patienter, écouter, et apprendre tout ce qui pourrait lui être utile, d’arriver à ses fins. Sans oublier qu’elle a gardé un certain charisme inné qui attire naturellement les esprits les plus simples. Mélangeons à cela un opportunisme certain. Bleez peut très bien changer d’alliés ou d’ennemis ( à l’exception des petits hommes jaunes bien sûr) comme de tunique, si cela sert ses intérêts.

Ce qui motive aussi Bleez, au-delà de sa soif de vengeance, c’est celle de la liberté. Pour quelqu’un comme elle, qui était au sommet du pouvoir politique, se retrouver assujettie est quelque chose d’insupportable. L’infime part de ce qui reste de celle qu’elle avait été rêve d’être libérée de l’anneau, de retrouver une vie normale. Mais elle sait que c’est impossible, que ces chaines-là ne peuvent être brisées. Alors elle reporte tout son désir de liberté sur Atrocitus. Lui peut être vaincu. Couplons cela avec son ambition, et cela donne un désir ardent de renverser son « maître » et de retrouver une place qui lui était due : au sommet de la chaine alimentaire, libre du maximum de contrainte, et capable de faire ses propres choix sans contraintes.


Version(s) : Je récupère des éléments sur un peu toute son histoire, donc du pré et du post New 52.

Histoire :

La rage est ma vie, mon univers, mon maître…
Elle a peint mon monde en rouge et a obscurci mon esprit pendant si longtemps, me dépouillant de qui j’étais…
La rage est une arme terrible, destructrice, à double tranchant. Elle a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Une guerrière, une force cosmique, un… monstre ? Un bourreau et une esclave.

Je n’étais pas née pour devenir ça…

Je suis née membre de la famille royale de Hanaria, planète luxuriante du secteur 33. Dans ce monde paradisiaque, j’appartenais aux yeux des autres espèces à un peuple supérieur, angélique, de par notre beauté et les ailes que nous portions. Ma beauté personnelle était louée par tous avant même que je ne sois en âge d’intéresser les êtres masculins. Etres inférieurs disgracieux et dépourvus d’ailes, membres de mon propre peuple et mêmes mâles venus d’autres mondes, tous s’inclinaient devant ma splendeur et n’attendaient que le moment où ils pourraient commencer à me courtiser. Sans savoir qu’aucun n’avait la moindre chance. Aucun n’était digne de moi. Certains me jugeraient orgueilleuse. Il y avait peut-être du vrai, là-dedans, mais j’étais surtout simplement réaliste. Ma beauté était réellement sans pareille, et leur admiration me plaçait sur un piédestal dont je n’avais aucune envie de redescendre. A ce moment-là de ma vie, être admirée ainsi me convenait pleinement Mon enfance et mon adolescence furent heureuses et dorées. Je ne manquais de rien, et voyais tous mes désirs comblés.

Et puis finalement, j’atteignis l’âge de me marier. Et les propositions commencèrent à affluer, accompagnées des présents les plus somptueux. Manants, aristocrates, ambassadeurs, tous rivalisaient pour obtenir ma main. Pour s’asseoir à mes côtés sur le trône de Havaria et diriger mon monde. Pour posséder la beauté supérieure que j’étais. Je l’ai déjà dit, aucun n’était digne de moi. A leurs yeux, j’étais le trophée suprême. Une œuvre d’art magnifique. Et si j’appréciais le compliment à ma beauté, je les méprisais pour me réduire à cela. J’étais bien plus que mon joli visage. Tellement plus. Peut-être quelqu’un qui aurait vu cela aurait pu attirer mon intérêt. Aurait eu une chance. Mais cela n’arriva jamais. Qu’importait. Je n’avais nul besoin d’un homme à mes côtés pour être heureuse. Le temps de songer à l’héritage de la famille était encore loin, malgré les demandes pressantes de ma mère, qui espérait pouvoir voir ses petits enfants avant de mourir. En attendant, je m’amusais de leurs efforts vains et prenais souvent beaucoup de plaisir à attiser leur désir à accentuer leur dépendance envers moi, à agiter sous leur nez la récompense qu’ils n’auraient jamais. Ils ne méritaient pas mieux.

On peut dire que j’étais naïve, à l’époque. Je pensais que mes mots étaient absolus. Que jamais personne n’essaierait de se venger de mon refus. Que j’étais protégée et que rien ne pouvait m’arriver. Oui, j’étais bien naïve. Je ne sus que bien plus tard qui enclencha ma déchéance. Le comte Liib et le Baron Ghazz. Deux membres de mon peuple. Révoltés d’avoir été éconduits, blessés dans leur orgueil, ils préparèrent leur vengeance. Et trouvèrent le parfait exécuteur. Et il ne tarda pas à venir me trouver. Vêtu de jaune et noir, un anneau brillant à son doigt. Quand ma mère me parla de lui, je ne voyais qu’un nouveau prétendant insipide. Il était bien plus terrible que cela. La première fois que je vis son énergie jaune fut quand celle-ci assassina ma mère. Nous avions bien sûr entendu parler des différents Corps qui arpentaient la galaxie. Les Green Lantern, défenseurs de la justice. Et les Yellow Lantern, maîtres de la peur. Et son représentant devant moi fit son possible pour m’inspirer celle-ci. Pour me briser. Physiquement et mentalement.

Il entreprit sa tâche au sein de mon palais, souillant con corps au milieu du sang de ma mère, tandis que d’autres de ses camarades envahissaient mon monde et massacraient une partie de mon peuple. Mais ce n’était que le commencement. Il ramena son nouveau magnifique jouet sur Ranx pour offrir un nouveau divertissant aux membres du Corp présent. Et ma descente en Enfer continua. Je ne sus combien de temps elle dura. La notion du temps est relative et subjective. Je fus torturée, humiliée, violée… On me dépouilla de ma dignité, m’arracha les ailes pour me punir de l’orgueil que j’en tirais… la douleur failli avoir raison de moi, mais mes tortionnaires n’allaient pas me laisser mourir aussi facilement. Non, ils voulaient implanter la peur en moi, faire grandir une terreur capable d’alimenter leur puissance. Ils n’obtinrent jamais cette victoire. Ils prirent mes larmes, ma souffrance, mon sang, mon corps, mais jamais je ne leur accordai le triomphe de me terroriser. Non, à la place, je m’accrochai à la colère qui grondait en moi et qui maintenait la peur à l’écart. La colère qui me maintenait en vie et saine d’esprit.

Et puis un jour, Ranx fut attaquée. Mes geôliers furent distraits par le chaos ambiant. J’envisageai de m’évader, bien sûr, mais… comment ? La solution me parvint lorsqu’une attaque perça un trou dans la paroi, non loin de moi. Je n’avais pas d’anneau magique, cosmique ou peu importait quoi. Pas de super pouvoir me permettant de respirer dans l’espace. Si je sortais, je mourais… la décision fut vite prise. Plutôt la mort que de continuer à subir leurs sévices. Je me laissai aspirer par l’espace, accueillit la mort à bras ouverts… mais la délivrance ne devait pas venir assez tôt. Ma fuite avait eu un témoin, le membre du Sinestro Corp du secteur 465, celui qui m’avait enlevée, me suivit et m’infligea la dernière humiliation qui m’avait été jusque-là épargnée. Tandis que l’espace emportait doucement ma vie, il m’embrassa. La colère s’embrasa en moi, se transformant en véritable rage. Le répugnant pourceau… Je ne pouvais pas mourir ainsi, en lui laissant cette dernière victoire !

Et puis soudain, un éclat rouge. Une voix dans ma tête…

« Bleez du secteur 33. Ton cœur renferme une rage immense. »

Mon monde s’embrasa tandis que quelque chose se glissait à mon doigt. Un volcan entra en irruption dans mon corps, me ravageant de l’intérieur. Je hurlai, tandis que le Lantern m’embrassait toujours. Quelque chose de terriblement brulant remonta le long de ma gorge et s’en échappa, se rependant dans la bouche de mon tortionnaire. Ses hurlements de douleur furent doux à mes oreilles. Mais moins que ses cris d’agonie lorsque je le réduisis en pièces à l’aide d’une énergie écarlate que je ne possédais pas auparavant… Un cri de victoire autant que de douleur s’arracha à ma gorge lorsque son cadavre se dispersa dans l’espace, tandis que son anneau s’en retournait à leur base…

Ce fut à partir de ce moment-là que je me perdis et la mémoire de tout ce qui c’était passé jusque-là, et la réelle conscience de ce que je ferai ensuite, ne reviendrait que bien plus tard. Ce n’était pas vraiment le néant, non. Mais plutôt l’oubli salutaire.

L’anneau m’enveloppa de sa fournaise semblable à celle qui faisait rage en moi. Il me fit traverser l’espace, changeant ma tenue, me donnant un uniforme. Me transformant. Me redonnant des ailes, ou du moins un semblant. L’ange était mort. Seul resterait le démon écarlate. Finalement, après un moment d’errance, je fus attirée vers Ysmault. L’anneau me mena à la batterie écarlate, et au maitre des lieux. Atrocitus m’observa et m’annonça que j’avais été choisie. Que ma rage était puissante et allait me donner le pouvoir d’écraser mes ennemis. De nous venger, mon peuple et moi. De mettre fin à l’injustice, puisque les Gardiens et leurs Green Lantern étaient incompétents voir dangereux. Je ne retins pas le sens de tous ses mots, mon esprit n’étant plus assez cohérent, mais au mot « ennemi » du jaune envahi ma mémoire et ma rage augmenta, faisant pulser l’anneau en réponse. Satisfait, Atrocitus me fit prononcer le serment qui me lierait pour toujours au Red Lantern Corp. Malgré mon état, les mots franchirent mes lèvres et se gravèrent dans ma mémoire.

« With blood and rage of crimson red, Ripped from a corpse so freshly dead, Together with our hellish hate, We'll burn you all--That is your fate! »

Ma nouvelle vie commença ainsi. Une vie emplie de violence. De besoin primaire de destruction. De vengeance. Celui qui était devenu mon maître ne tarda à m’envoyer en mission, puis une autre… avant d’enfin m’accorder une récompense. Car l’une de ces missions consistait à interférer avec le transfert de Sinestro par les Green Lantern. Quel plaisir de voir d’autres membres du Sinestro Corp surgir pour sauver leur leader… leurs cris ne furent que douce mélodie à mes oreilles.

Le temps passa. Les missions, les combats s’enchainèrent. Des ennemis devinrent des alliés temporaires. Des alliés nous trahirent et devinrent des ennemis. Au fond, cela n’avait pas vraiment d’importance. Tout cela n’était que notions bien trop complexes. Tant que l’on ne m’empêchait pas de peindre les visages déchiquetés de membres du Sinestro Corps en rouge, le reste ne vallait pas l’effort de tentative de réflexion… J’étais une machine de guerre impitoyable régie par mes instincts. Et si cela convenait pour certaines situations, Atrocitus allait attendre autre chose de moi. Il avait d’autres projets.

Notre chef était puissant, mais il ne pouvait être partout à la fois. Et laisser des Red Lantern livrés à eux même trop longtemps pouvait se révéler assez… contreproductif. Atrocitus avait besoin d’un lieutenant. Il se le procura. Je fus la première. La baignade qu’il m’imposa dans la mer de sang fut un choc violent. Et douloureux. Presque autant que le processus qui m’avait transformé en recevant l’anneau. Non, c’était bien pire. Car la douleur ne fut pas que physique. Pour la première fois depuis ce jour maudit, mon esprit s’éclaircit, se fit peu à peu cohérent. La rage était encore là, bien sûr, elle le serait toujours. Mais je pouvais la contrôler. Et avec le contrôle, revinrent les souvenirs. Lorsque j’étais devenue une Red Lantern, ma haine des Yellow Lantern m’avait suivie, avait attisé la flamme de ma colère. Mais j’avais oublié pourquoi… J’avais oublié le visage de l’homme qui avait brisé ma vie. Oublié le corps de ma mère qui s’effondrait, sans vie. Oublié les cris de mon peuple qu’on massacrait. Oublié les sévices que j’avais subi. La souffrance avait cessé de me tourmenter. Mais tout me revint. J’aurai pu mourir dans cet étendue sanglante, me noyer dans cette souffrance. Mais non. Les Yellow Lantern ne m’avaient pas brisé. Je n’allais pas commencer maintenant ! Je remontais vers la surface. Vers Atrocitus, qui m’attendait.

Et envers cet être qui m’avait fait ce cadeau empoisonné, j’éprouvais une rancœur sans nom. Une part de moi était reconnaissante de m’être retrouvée, mais d’un autre côté… désormais je me rappelais de qui j’étais et je découvrais réellement l’ampleur du monstre que j’étais devenue. Oh, le chef des Red Lantern n’était pas le seul fautif, bien sûr. Le sang était sur mes propres mains. Ce jour-là, il me fallut dire adieu pour de bon à celle que j’avais été et qui ne pourrait plus être. Atrocitus l’avait confirmé. Lorsque l’on intégrait les Red Lantern, il n’y avait pas moyen de faire marche arrière. Sans l’anneau, seule la mort nous attendait. J’avais désiré la mort, fut un temps. Mais cette femme-là n’existait plus.

De toute manière, la rage me rongeait toujours. Les Yellow Lantern respiraient encore. Ma vengeance n’était pas accomplie. Alors il ne me restait plus qu’à continuer le chemin que j’avais volontairement emprunté. Atrocitus avait besoin d’un lieutenant puissant et capable de réfléchir pour l’aider dans son entreprise de destruction des Gardiens et pour tenir en laisse ses troupes ? Soit, je serais ce qu’il attendait de moi. Pour l’instant. Notre chef était pour le moment trop puissant pour être déchu. Et puis, il m’avait fait un « cadeau », pour fêter ma promotion. Nous étions retournés sur ma planète et il m’avait donné l’identité de ceux qui m’avaient trahi et vendu aux Yellow lantern. Le sang sur mes mains fut aussi doux que l’avait été celui des adeptes de Sinestro que j’avais tué… Ce petit cadeau, parfaitement calculé de la part d’Atrocitus, m’avait aidé à prendre mon mal en patience. De même que la mission que j’allais pouvoir à présent mieux accomplir.

Jusque-là, Atrocitus s’était chargé seul de punir ceux qui s’en prenaient aux « innocents ». Après tout, les Red Lantern existaient pour réussir là où les Green Lantern échouaient lamentablement, non ? Nous étions juges et bourreaux. Avec nous, les récidivistes n’existaient pas. Ceux qui n’avaient pas eu de pitié pour leurs victimes n’en méritaient pas. Celle que j’avais été aurait été horrifiée à l’idée de continuer à avoir du sang sur les mains. Mais c’était terminé. L’idée d’appliquer une justice efficace et expéditive ravissait la bête enragée en moi. Atrocitus comptait notamment sur moi pour m’occuper des violeurs ? Encore mieux !

Pour tout cela, je me tiendrai relativement tranquille
Mais ce n’était que partie remise.

Je saurai m’armer de patience. J’étais née pour régner, pas pour porter les chaines de l’esclavage. Je ne pouvais briser celles me liant à mon anneau. Mais celles de mon « maître » en revanche… Le jour viendrait où j’écraserai sous mon talon le visage défait d’Atrocitus. Mais pour y arriver, je devais renforcer mon pouvoir.

Alors je patienterai. J’accomplirai les missions que l’on me confierait, j’augmenterai mon influence sur nos troupes. Je me servirai de toutes les armes à ma disposition pour atteindre mon but, qu’elles soient à moi depuis ma naissance ou bien acquises depuis. Je me servirai de tous ceux qui me seront utiles…

Je n’étais pas née pour devenir ça.
J’étais Bleez princesse héritière de Havania.
Je suis Bleez, la Red Angel, lieutenant du Red Lantern Corp.

Et le jour viendra où je briserai mes chaines, et alors…




Famille : Lady Bluuz ( mère décédée)
Alliés : Cela varie souvent, mais on peut compter en général : Les Red lantern, Atrocitus ( de manière forcée), et tous ceux qui peuvent lui être utiles.
Ennemis : Les Yellow Lantern, Atrocitus ( dans son réel ressenti)

Pouvoirs / capacités / équipement / Relations :
En tant que porteuse d’un anneau rouge, Bleez a accès aux capacités procurées par ce dernier qu’elle alimente par la rage qui brûle en elle, autant que par celle des personnes qui l’entourent. Carburant très utile dans les conflits guerriers où les combattant laissent souvent exploser leur colère.

Elle peut donc comme pour Lantern créer d’un bouclier protecteur, mais aussi voler, se déplacer et respirer dans l’espace. Elle peut tirer des rayons d’énergie rouge et créer des objets. Elle l’a fait d’ailleurs depuis le début avec ses ailes, même si ce fut ensuite plus limité jusqu’à ce qu’elle retrouve son intelligence et sa maitrise.

En équipement, elle possède une Batterie, bien entendu, afin de pouvoir recharger son anneau.

Son sang est également une arme dangereuse, puisqu’il s’est transformé en plasma, capable de tout brûler, même les protections créées par les anneaux. Le combat rapproché contre un Red Lantern devient alors dangereux, puis que le sang sort de sa bouche. Même en dehors des combats, Bleez doit comme les autres souvent expulser l’excédent de napalm, produit en plus grande quantité quand la rage est forte en elle.

En dehors de cela, Bleez possède d’autres armes qui lui sont propres. Des armes totalement naturelles. Depuis toujours, elle sait jouer de sa beauté et de son pouvoir de séduction pour manipuler les autres. Elle a gardé un certain charisme de son ancien statu de princesse Havaniène et n’hésite pas à s’en servir pour arriver à ses fins.


Faiblesses :
Comme tous les Red Lantern, la plus grande faiblesse de Bleez provient de la source même de sa puissance. Représentant de la rage, il est facile pour un Red lantern de se laisser submerger par elle, au moins de devenir un être incapable de contrôle. Grâce au petit rituel mené par Atrocitus, Bleez peut se maitriser, mais il est si facile de céder…

De même, son sang capable de tout brûler pourrait aisément se retourner contre elle. Il le fait, en quelque sorte, puisque seule la présence de son anneau à son doigt la maintient en vie, son sang et son cœur n’étant que du napalm incandescent.

Autre faiblesse des Red Lantern : se retrouver en présence d’un Blue Lantern. En effet, ceux-ci sont capables de contrer les pouvoirs des Red Lantern et même de les délivrer de l’influence de l’anneau. Ce que certains pourraient même considérer comme une bénédiction, au final…

Sa haine des Yellow Lantern peut également constituer une faiblesse autant qu’une force. Si elle attise sa rage et donc sa puissance, il serait également si facile pour elle de se laisser aveugler par son désir de vengeance et d’en oublier tout le reste, même ce qui pourrait être important.

HORS JEU :
Présentation personnelle :
Alliya de mon petit pseudo, 30 ans cette année ( le coup de vieux !!! XD).
Cela fait une dizaine d’année que je vadrouille dans le monde des forums rpg, dans des univers variés, avec des périodes de pause. Après une de ces périodes due à la fermeture du denier forum où je m’étais beaucoup investie, j’ai eu envie de me relancer dans le rpg, et me voici dans ce monde que je n’ai encore jamais essayé. Je vais peut-être avoir un peu de mal au redémarrage, mais c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas !!

Disponibilités et rythme de réponse :
Cela va dépendre de mon travail surtout, à savoir s’il me laisse de l’énergie et des neurones ou bien me fait tout fondre. Il y aura des périodes où aucun mot ne pourra être écrit, mais je préviendrai. Sinon, je peux fournir une à deux réponses par semaine dans les bonnes périodes, voir plus si je suis vraiment bien et inspirée ^^

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage :
Le visuel a d’abord attiré mon regard. Puis j’ai été intriguée par son caractère, son histoire… avant d’être conquise par toutes les possibilités offertes par Bleez. Elle peut être un électron libre, dans une certaine mesure, je pense. Et puis…. Vouloir la jouer calife à la place du calife avec Atrocitus, eh bien cela risque fort d’apporter du piquant !
Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? : Double yep !
Comment êtes-vous venu ici ?
Ben cela fait un moment que Tula m’en parle et à force de me montrer des animés DC…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5053-the-rage-note-bleez#67521 http://dc-earth.fra.co/t5047-bleez-venez-gouter-a-la-rage-du-red-angel-fini

Inscription : 01/07/2017
Messages : 78
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Sam 12 Aoû - 22:14
Hey !! Mais me balance pas aux gens >< !! Tu a pas honte Vilaine ?
Allez finis moi vite tout ça pour la peine ...et apres autant de temps à te tenter

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne En ligne

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5815
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 12 Aoû - 22:24
Bienvenue. Smile
Préviens-nous quand tu auras terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne

Inscription : 25/02/2017
Messages : 116
DC : Lex Luthor, Hal Jordan, Martian Manhunter
Situation : En colère
Localisations : Un bunker enterré quelques part.
Legion of Doom
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 12 Aoû - 22:48
A date ça l'air super chère collègue Red Lantern! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1912
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Dim 13 Aoû - 13:43
Bienvenue par minou !

Bon courage pour ta fiche même si le début semble très bien. AU plaisir de ne pas te croiser en RP car tu me fout les choquottes XD !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e

Inscription : 09/08/2017
Messages : 32
Localisations : Dans l'espace
Groupes : Red Lantern
MessagePosté le: Dim 13 Aoû - 15:43
Merci !

Et voilà, normalement, j'ai terminé !!
( Même si je suis pas vraiment satisfaite du mental T_T)

Donc c'est bon, ouvrez le feu !! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5053-the-rage-note-bleez#67521 http://dc-earth.fra.co/t5047-bleez-venez-gouter-a-la-rage-du-red-angel-fini

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5815
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 13 Aoû - 21:50
Merci.
Une fiche bien agréable, complète et cohérente ; je n'en doutais pas, mais ce fut un réel plaisir de s'y plonger. Wink
Tu as ta première validation, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne

Inscription : 05/12/2016
Messages : 1588
DC : Deadshot.
Situation : A troqué son S pour une chauve-souris.
Localisations : Gotham City.
New Titans
MessagePosté le: Lun 14 Aoû - 2:28
De même que mon collègue, j'y retrouve tout ce qu'on pourrait attendre de Bleez et te donne donc ta deuxième validation. Bon jeu !

* * *

Tu peux donc désormais parcourir le forum à ta guise avec ce nouveau compte. Nous te conseillons de créer une fiche RP afin de ranger toutes tes aventures. Si tu ne trouves pas tout de suite de partenaires avec qui jouer, tu peux faire une demande de RP. Si jamais tu venais à t'absenter, si tu souhaite nous quitter ou simplement changer de personnage signale-le nous dans ce sujet, ce serait sympa de ta part.

Je t'invite chaleureusement à jeter un œil à nos équipes, et si tu le souhaites tu peux venir jouer et partager avec nous dans l'aire de jeux.

Je te souhaite de la part de toute l'équipe de DC Earth d'agréables moments sur le forum avec ce personnage qui, je l'espère, te donnera entière satisfaction.


« Since before I could even think, I was told I was a living weapon.

That I was created with all this power – just so I could destroy.
But that isn’t true. It never was. The power was always mine.
»

« The choice was always mine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne

Inscription : 09/08/2017
Messages : 32
Localisations : Dans l'espace
Groupes : Red Lantern
MessagePosté le: Lun 14 Aoû - 18:35
Whaaaa, merci à vous ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5053-the-rage-note-bleez#67521 http://dc-earth.fra.co/t5047-bleez-venez-gouter-a-la-rage-du-red-angel-fini
 

Bleez - venez goûter à la rage du Red Angel [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Utilisation de la Laponite . (dépoussiérage, gel)
» Novak mongoose vs Tekin mini Rage
» [NEW] Pro-Line Road Rage Street Roues Seules E-Revo 1/16
» voltage VS ampérage
» Rage Against The Machine!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-