Les Aventuriers des Artefacts Perdus [Tula]

Invité

MessagePosté le: Lun 21 Aoû 2017 - 15:19
Le Royaume d’Atlantis vient de vivre des jours sombres.
Encore.

Après que son Roi ait commis l’irréparable en tuant par accident des Amazones et des Atlantes dans le cadre d’une opération de la Justice League, après qu’un Régent ait été nommé puis révoqué quand la Présidente américaine a tenté de s’emparer du Roi déchu et Héros Aquaman, les choses semblaient pouvoir revenir à la normale… pour quelques jours seulement.
Garth, l’ancien Aqualad, avait sauvé son ancien mentor et l’Armée atlante face à la menace Waller, mais fut plongé dans un profond coma pendant dix jours. Il s’en réveilla – pour, le lendemain, découvrir que la capitale du Royaume était attaquée par l’armée américaine.

Une guerre-éclair, secrète et totalement illégale, fut en effet lancée par une Amanda Waller avide de revanche et de conquête.
Elle déploya ainsi des cyborgs, des unités mobiles et des assassins clonés, menés par la Kryptonienne Faora Hu-Ul. Le combat fut terrible, abominable.
Mais Atlantis n’a pas failli.

Même si des dizaines de vies ont été perdues, même si les dégâts sont terribles, et même si un artefact royal fut volé… l’ennemi fut repoussé. Les troupes ennemies furent détruites. Faora a été stoppée, par le sacrifice d’un Garth passé à tabac par la fureur de la Kryptonienne, et Poseidonis fut recouverte à nouveau du dôme initial, forgé par la Science du premier Roi Orin.



Atlantis a survécu, donc, et peut même considérer avoir remporté une victoire sur l’agresseur.
Mais, hélas, le prix humain et matériel est lourd.
Le Haut-Conseil et le Sénat, habituellement opposés à Arthur Curry, le mettent désormais en avant dans la propagande officielle, axant sur ses réussites durant le combat et vantant les mérites d’un Roi guerrier ; les girouettes sont légion à la tête des Etats, mais Aquaman le sait très bien. Ce dernier prépare désormais la défense du Royaume en cas de nouvelle attaque – mais aussi la réplique d’Atlantis.

Nul ne saurait subir une telle attaque sans se préparer à répondre.
Nul ne saurait perdre autant sans exiger la Justice – voir même la Vengeance.

Les jours passent, donc, et les reconstructions ont commencé, ainsi que la préparation au combat. Atlantis s’organise pour la guerre, définitivement, et s’arme en conséquence.
Enfin… la plupart des habitants s’arment pour cela. Deux, au moins, ont d’autres plans en tête.

Lourdement blessé par Faora, Garth a été une nouvelle fois laissé aux bons soins des médecins du Royaume – chapeautés par Tula, Princesse du Royaume, ancienne compagne du jeune homme avec lequel elle a récemment entamé à nouveau des liens, la promesse d’une relation en phase avec leurs aspirations et leurs sentiments.
Quelques jours ont passé depuis l’attaque-éclair, et le sacrifice objectivement noble mais stupide de l’ancien Aqualad ; une nouvelle fois, il s’est remis et peu à nouveau marcher et nager. Mais il ne restera pas à Poseidonis… et Tula non plus.

Récemment, Garth a perdu une partie de ses pouvoirs dans le sauvetage de l’Armée et d’Aquaman.
Ayant sollicité l’Ecole Silencieuse de Magie, il a appris que les Mages de cette dernière ont enfin retrouvé des anciens artefacts atlantes oubliés et qu’on croyait perdus ; au-delà de la dangerosité de laisser de telles armes et de tels objets de puissance ailleurs dans le monde, il a compris que ces pièces pouvaient éventuellement lui redonner ses pouvoirs – et ainsi le compléter à nouveau, voir lui permettre de gagner le droit de reprendre contact avec les Idylists, son peuple qui l’a récemment exclu.

Lassé légitimement des affaires de la cour royale, ayant besoin de se retrouver et de faire la paix avec lui-même, Garth a alors décidé d’aller courir la planète pour remettre la main sur ces artefacts… mais pas tout seul.
Il a, en effet, invité Tula à l’accompagner, autant pour la rassurer – elle qui s’inquiète de son état – que parce qu’il tient, réellement, à découvrir avec elle ces secrets… et, sûrement, ceux de leurs cœurs.

Garth a donc préparé de nombreuses affaires, qu’il a chargées sur l’un des transporteurs atlantes qu’il a pu obtenir via ses connaissances et contacts. Il a informé le Haut-Conseil et le Sénat, a bien senti que beaucoup de dents ont grincé – mais il a trop donné, trop subi récemment pour qu’on lui refuse quelque chose, encore moins une quête pour recouvrer les artefacts atlantes perdus.
Après quelques saluts d’usage, et un fraternel entretien avec Arthur, le jeune homme est donc prêt… et il attend.

Seul, devant une porte du dôme, il bavarde avec les gardes, qui sourient de ses réflexions et blagues. Garth arbore à nouveau son armure bleutée et sa nouvelle allure…

… qu’il cultive par goût personnel. Malgré les récents événements, et ses drames personnels, le jeune homme est un peu… joyeux.
Une aventure extraordinaire s’ouvre à lui. Il est accompagné par Tula, qu’il a retrouvée – dans tous les sens du terme. Il ne peut que sourire devant une telle situation ; sourire, et avoir hâte de s’y lancer !

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 01/07/2017
Messages : 158
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mer 6 Sep 2017 - 11:01
Les derniers jours ont été éprouvants pour Tula, physiquement elle ressort de la guerre éclair avec deux grosses plaies profondes dans le dos qui ont été recousues mais qui lui laisse non seulement deux cicatrices jumelles mais aussi quelques douleurs quand elle bouge, rien qui ne l’empêche dans quoi que ce soit néanmoins. Le plus éprouvant reste son mental déjà mis à mal qui n’a cessé de ce détériorer. Le premier coma de Garth l’avait laissée désorientée et perdue qui n’a été qu’amoindrie par son rétablissement et il faut l’avouer …leurs retrouvailles sentimentales, bien sûr ils doivent se donner du temps. La rousse doit faire le tri dans sa tête et son prince lui doit faire pareil avec ses sentiments surtout ceux qui concernent sa femme décédée.

Surtout qu’après, monsieur son prince aux yeux violets a décidé en plein conflit armé avec l’Amérique de lui faire en même temps une déclaration d’amour et d’adieu.

Elle ne l’avouerait pas à Garth mais cela avait été sans aucun doute la pire blessure qu’elle avait reçue. Cela l’avait changée en quelqu’un capable d’envisager de faire des choses terribles par vengeance. Comme réduire une bonne partie du conseil en un tas de pulpe sanguinolente ou de s’en prendre au Roi qui n’avait réussi à les protéger. Tula reste dangereuse, Murrk l’avait appris à ses dépens.

Les soins de Garth ont été sous sa surveillance constante et on l’a recousue alors qu’elle était assise mais la rousse n’y a prêté qu’une attention diffuse. Peut-être Même que le roi est venu la voir ou lui parler, mais si c’est le cas elle n’en garde aucun souvenir.

Puis il s’est réveillé tout danger a été écarté concernant son état et la rousse c’est effondrée de sommeil.

Maintenant ils s’apprêtent pour une grande aventure à deux, pas la mise en ménage ou la reformation du couple quelque chose de beaucoup moins personnel et bien plus important pour Atlantis. Des reliques ont récemment été détectées et il ne faut pas qu’elles se retrouvent entre n’importe quelles mains. Parce qu’elles sont dangereuses, pour les surfaciens et les atlantes et elles peuvent sans problème mettre la planète sans dessus dessous même sans intention mauvaises juste par faute d’attention constante.
Bien évidemment le conseil a dû arguer que ce n’est pas une priorité, qu’avec l’escarmouche de Waller cette guerre tuée dans l’œuf il y a plus important. Voire même que ce n’est pas au régent et a une princesse de s’en occuper. Mais pour une fois aussi bien Garth qu’elle-même ne les écoutera.
Elle retrouve Garth dans une armure atlante lambda avec ses cheveux longs et une barbe naissante, cela lui donne un air de baroudeur. Si cela convient bien à leur mission cela n’est pas spécialement au gout de la rousse, avec la barbe s’il lui prend l’envie d’un crochet par pur esthétisme Tula n’est pas sure de le lui pardonner.

Il discute avec des gardes et lui sourit, Garth est pour la première fois depuis un bon moment joyeux et cela est trop rare pour ne pas en profiter, en plus cela fera jaser les gardes probablement le fera rougir voire le déstabilisera.

S’il compte être égoïste et l’abandonner la rouquine va l’être aussi et lui faire comprendre à quel point c’est mal de ce jouer des sentiments de l’autre.

Alors elle s’avance vers le petit attroupement, se pose sur la pointe des pieds et l’embrasse comme si c’était la chose la plus naturelle du monde dans un certain sens ça l’est puisqu’il lui a avoué qu’il l’aimait.

Contrairement à elle qui ne dispose que d’un sac en bandoulière Garth est arrivé équipé d’un vaisseau, il a vu les choses en grand ou est ce elle qui les as minorés ?

« Je constate que tu as appris à voyager léger … »

Surement derrière elle les gardes doivent arborer une mine rigolarde ou choquée voire un savant mélange des deux, heureusement elle ne leur accorde aucune importance et détourne son regard de son interlocuteur se focalisant sur le vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Sep 2017 - 13:42
Garth continuait à discuter avec les gardes, calmement.
Il a toujours veillé à avoir de bonnes relations avec les soldats, les domestiques, les marchands… le petit peuple, en soi. Arthur lui avait fait comprendre que c’est par ce petit peuple que le Pouvoir se fait ou se défait, et il avait bien appris la leçon ; cependant, au-delà de cet intérêt politique, il doit avouer… qu’il aime bien les gens.
Dans leur globalité. Il aime leur parler, les connaître, les aider. Lui qui a passé l’essentiel de son enfance comme sauvageon, ou éduqué à la dure par Atlan, a continuellement soif de contacts… de rencontres… de liens.

Doté d’une bonne mémoire, il n’oublie pas un nom, et veille toujours à rappeler une anecdote ou à glisser un bon mot à telle ou telle personne croisée.
Garth aime les gens ; et les gens l’aiment, ou du moins parviennent à dépasser la crainte ancestrale des Atlantes aux yeux violets pour accepter d’échanger avec lui, et même de lui faire confiance.

Ainsi, alors que le jeune homme rit à une bonne blague du garde Otlr, il entrevoit du coin de l’œil une forme qui s’approche – mais trop vite pour qu’il l’intercepte.
Cependant, alors qu’il pouvait envisager une attaque, il a la surprise de découvrir qu’il s’agit de Tula… qui vient l’embrasser. Surprenant, donc, mais absolument pas désagréable comme les gardes peuvent l’imaginer.
De ce fait, s’il est initialement bloqué par la stupeur, et s’il ne réagit pas au départ, Garth ne tarde pas à laisser faire son corps et son instinct – et partage ce baiser offert par Tula, avec un plaisir évident.


« Hey. »

Il rouvre les yeux, et esquisse un sourire sincère en murmurant ce simple mot.
Garth la garde dans ses bras, l’aidant à se tenir sur la pointe des pieds. Autour d’eux, les gardes continuent d’arborer ce sourire un peu moqueur – mais il s’en moque.
Cela ne l’atteint pas ; surtout quand elle est là.


« Bonjour. J’ai failli m’inquiéter… »

Un petit clin d’œil pour souligner la blague, puis il se tourne naturellement vers le transporteur que Tula évoque. Il sourit devant son bon mot, puis reprend d’une voix douce et calme.

« Bah… je préfère être prudent. On ne sait pas pourquoi combien de temps on part, et on ne sait pas ce qu’on va rencontrer… l’excès de zèle n’a jamais tué, non ? »

Le jeune homme lâche Tula, légèrement à contrecœur, puis s’approche du transporteur…
… un véhicule atlante d’exploration, prévu pour deux à trois personnes. L’idéal, à priori, pour leur quête.

« Et ne me dis pas que tu refuseras de dormir sur une couchette agréable au bout de quelques jours de vie sauvage. »

Garth sourit, puis monte à l’intérieur du transporteur.
Il fait signe aux gardes, puis passe la porte – et quitte donc Poseidonis, et le cœur du Royaume d’Atlantis. Alors qu’il vérifie tous les signaux du véhicule et du tableau de bord, il s’adresse à la jeune femme… en souriant, toujours. Cette situation, cette aventure, tout cela lui plaît beaucoup, et c’en est fort agréable.


« Alors… par quoi on commence ? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 01/07/2017
Messages : 158
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Jeu 28 Sep 2017 - 19:55
Garth lui concède un baiser, son attaque furtive à donc été un succès. Il se laisse faire , preuve que malgré leurs mots et leurs envie de prendre du temps et de réfléchir. Ils encore plus envie de se laisser aller... Trouver un équilibre n'est pas chose aisée. Mais cette mission marque un changement, une rupture avec le passé et des challenges que l'on prend. Aussi enivrant que terrifiant, mais Tula n'est pas de celles qui font un pas en arrière. Elle le reconnaît sans honte qu'elle est une tête brûlée mais il vaut mieux parfois préférer le danger à la routine. C’est ce tempérament qui plus jeune l'a fait séduire celui que l'on craignait.

D’ailleurs, il la garde contre lui, et la position n’est en rien désagréable malgré qu’elle se tient sur la pointe des pieds. Au contraire elle lui semble naturelle, bienveillante, protectrice. Les gardes sourient, mais aucun ne leur accorde le moindre intérêt pas parce qu’ils sont au début d’une mission plutôt parce qu’ils sont bien et cela pourrait briser leur petite bulle.

Il lui sourit alors qu’il prétend qu’il a failli s’inquiéter elle répond en roulant des yeux de façon exagérée, c’est elle qui c’est le plus inquiétée ces derniers jours il ne va pas inverser les rôles aussi facilement, non mais.

« Un excès de zèle n’a jamais tué, surtout quand cela concerne le confort pourtant cela ne rends plus visibles et comme tu l’as si justement souligné, mon prince, on ne sait pas ce qui nous attends, cela peut faire de nous une cible plus facile…Mais avoir une couchette confortable est à ce prix je suppose … »

La rousse soupire alors de façon dramatique et se dirige vers le véhicule et alors qu’il continue sur sa lancée de couchette de confort et de vie à la sauvage, Tula lui lance un regard plein de sous-entendus. Apparemment les deux atlantes avaient une notion différente du terme « Couchette agréable » la rouquine elle se voyait se pelotonner contre Garth à la nuit tombée plutôt. Mais apparemment elle va devoir être sage.

Elle le dépasse alors et monte en premier dans leur véhicule, jette sa besace contre une couchette pour s’installer au second poste de pilotage, lui laissant toute latitude pour les diriger. Quand il lui demande par où commencer, c’est à elle de faire un excès de zèle.

« Cela va te paraitre saugrenu, mais j’aimerais faire un arrêt à Gotham, même si la ville est répugnante elle abrite probablement l’un des plus brillants cerveaux de la surface son avis et son aide peuvent nous être d’une grande utilité … »

Il a beau se déguiser en animal pour faire peur, c’est son intelligence qui est effrayante. Le surfacien lui a montré toute l’étendue de cette dernière en la confondant alors qu’elle avait fait évader son demi-frère, Océan Master.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017 - 9:26
Garth sourit et secoue la tête en écoutant Tula lui répondre, et en la voyant rentrer à l’intérieur de leur navette.
Quelle femme, pense-t-il. Par Poséidon, quelle femme… elle lui a manqué, et il ne peut que rougir en entendant ses sous-entendus. Tout cela, ce jeu, ces jeux, ces perspectives, cela lui rappelle des souvenirs intenses, qui l'émeuvent bien plus qu'il ne voudrait le croire - ou le montrer.
Il doit se reprendre, néanmoins. Se calmer. S'apaiser. Et, surtout, apaiser les fouges qui naissent dans son esprit...


« Des cibles plus faciles ? Mais bien sûr, très chère. Je n’envisageais pas notre voyage autrement que rempli de dangers, de pièges, de menaces, de sauvetages in-extremis et d’ennemis enragés… »

Il lui adresse un clin d’œil, autant amusé que charmeur.

« … la base, donc. »

L’Atlante allume définitivement les moteurs, et lance directement leur vaisseau en adressant un dernier signe aux gardes, situés à leurs côtés.
La puissance de l’appareil les amène à aller vite, très vite, mais il garde le contrôle grâce à la force de l’habitude. Alors que Tula exprime son souhait, le jeune homme se tourne, d’abord surpris puis acquiesçant soudain gravement.


« Je… vois. Gotham est une ville dangereuse depuis qu’Amanda Waller est devenue Présidente, et je sais que le nouveau Gouverneur, Hugo Strange, a laissé des mauvais souvenirs à Dick quand il y évoluait, mais… »

Il ne peut, néanmoins, aller au bout de sa phrase – car une communication, basée sur le réseau interne des Titans, intervient directement.
Une voix lourde et puissante se fait soudain entendre à l’intérieur de l’habitacle, dont le ton et le discours ne tardent pas à inquiéter fondamentalement l’ancien Aqualad.


« Bonjour.
Ici Batman.
Je vous contacte car j’ai besoin de vous.
Amanda Waller l’a annoncé : elle veut démasquer Nightwing aujourd’hui.
Pour frapper les Rebelles, pour nous briser.
Je le refuse.
Aujourd’hui, j’irai à Gotham City, une ville maltraitée par le Gouverneur Exceptionnel Hugo Strange, comme l’ont prouvé Red Robin & Outsider.
Aujourd’hui, j’irai dans la Ville pour libérer Nightwing.
Et je vous demande de l’aide.
Il nous faut stopper Amanda Waller, et vous savez tous pourquoi.
Mais il faut surtout libérer Nightwing.
Vous le savez, il fut Robin – mais il est surtout proche de vous tous.
Vous le connaissez tous. En tant que Titan, Outsider et même membre de la Justice League, il vous a connu et aidé. Il a sauvé le monde.
Mais, surtout, Nightwing est bon. Il est notre exemple, le Héros souriant et sympathique malgré les drames. Il est lié à nous tous, à toutes les équipes, tous les Héros. Même les Vilains le respectent et l’estiment.
Nightwing est notre espoir, notre lien.
Notre ami. Notre proche.
Au-delà de nos inimités, de nos colères, nous devons nous réunir – et le sauver.
Si Nightwing tombe, notre espoir tombe.
Et je refuse.
Je refuse de l’abandonner. Je refuse d’abandonner l’espoir.
J'ai conscience d'avoir fauté... de vous avoir blessé ou trahi.
J'ai des torts, dans ce combat contre Waller et d'autres.
Mais Nightwing dépasse cela ; pour Nightwing, nous devons dépasser cela. Il est plus important que nos inimités ou nos conflits.
Suivez-moi. Suivez-moi à Gotham.
Libérons Nightwing.
Et libérons ce pays d’Amanda Waller. »


La communication s’achève, et un silence de plomb s’installe dans l’habitacle.
Avant que, brutalement, le poing serré de Garth s’écrase dans sa paume ouverte. Ses yeux luisent d’une puissance pourpre terrible, son corps entier tremble sous l’émotion.


« Dick… elle veut démasquer Dick. »

Dick Grayson. Robin. Nightwing. Membre fondateur des Titans, compagnon depuis des années d’aventures communes.
Mais surtout… un ami. Un frère. Un véritable frère, avec qui il a grandi, avec qui il a eu des conflits, avec qui il a eu ses meilleurs moments, qui lui a sauvé la vie comme lui l’a fait.
Dick. Dick est en danger. Dick va être humilié, brisé, jeté aux chiens.


« Non… NON ! »

Garth hurle – puis se reprend.
Retrouve une respiration calme, s’apaise. Se pose.
Avant, lentement, de se tourner vers Tula, pour lui adresser un signe de tête entendu.


« Nous allons à Gotham, oui. Récupérer des informations sur les artefacts – mais surtout pour Dick. »

Il modifie alors la course de leur navette, et prend désormais la direction de Gotham City.
Rien n’arrivera à Dick, aujourd’hui. Rien n’arrivera à son frère, il le jure – quoi qu’il lui en coûte.

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Aventuriers des Artefacts Perdus [Tula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Atlantis-