Otto Haddon (19th century)

Inscription : 08/09/2014
Messages : 189
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 22 Aoû 2017 - 15:41
Dos Rios est une petite communauté de l'Ouest américain. C'est la promesse d'un chemin de fer qui avait créé l'endroit, malheureusement des manœuvres politiques avaient empêché les rails de passé par la ville. Rapidement devenue ville fantôme après le nouveau tracé, elle reprit des plumes lorsque le commerce du pétrole et de l'huile attira des investisseurs de l'est. Les champs de pétrole avoisinant permettront à la ville de renaître de ses cendres. Littéralement, car les incendies devinrent fréquents puisque le pétrole était très inflammable. Une fois que l'argent fut placé, un nouveau chemin de fer fut promis et de nombreux "immigrants" asiatiques furent déployés afin de travailler sur les rails. Malheureusement les camps de travailleurs amenèrent également les fumeries d'opium et tous les problèmes qui allait avec.

C'est donc dans cette ville à toujours quelques secondes de l'Explosion totale et d'un danger d'incendie constant que sortît de l'ombre El Diablo. Un justicier au sens strict de la loi. Ou tuer un homme criminel n'était pas un crime, mais un devoir Lazarus Lane devint l'avatar de la justice, de la vengeance et de la mort. Cette ville fut nommée la bouche du diable, et Lane en fit son projet de vie.

Otto Haddon est toujours en liberté, constamment fournie en poudre de Starheart par son serviteur personnel, Shaggy le Leprechauns qui n'a plus rien à voir avec un maltusien de par son utilisation prolongée des drogues terrestres. Il rester dans l'ombre évitant le plus possible El Diablo, mais son impulsivité et sa puissance en à fait une cible. El Diablo veut sa peau, et il finira par l'avoir. Mais dans le moment la force enivrante que donne Shaggy rend le sorcier presque intouchable. À cette époque, pour être dans la haute société, il suffit d'avoir l'air riche et d'être cruel... se qui place Otto Haddon, dans les bonnes grâces des investisseurs de l'est qui voit la population locale comme des esclaves à rabais, bien que l'esclavage soit aboli.

Bienvenue, Shadowpact à cette époque où tout est permis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 2:01
En traversant le portal vers le Dos Rios de son époque Jonah Hex ne put s'empêcher d'avoir un large sourire. Il était chez lui. La chaleur du Texas vint lui claquer au visage et il en fut bien content. Il y avait une puanteur dans l'air typique des endroits qui faisait pousser des puits de pétrole, mais c'était moins important que la pollution du 20e siècle. Il était content et il en prit plein les poumons. Ses pieds touchèrent le sol qui était humide et boueux. Les villes du pétrole avaient tout ce problème, l'irrigation était mauvaise et une partie de ce qui remontait au sommet finissait inévitablement dans les couches supérieure de la terre. Les endroits passants comme les routes en payaient forcément le prix, car ils n'arrivaient jamais à sécher complètement du aux passages fréquents.

Jonah s'alluma une cigarette, mais ne jeta pas l'allumette par terre, il l'écrasa dans sa main et la mis dans sa poche. Puis il se retourna vers ses confrères du shadowpact. Pas le groupe le plus discret. S'il avait eu à choisir, il n'aurait pas pris ces membres, mais ce n’était pas son choix, il allait devoir faire avec. Il enleva son chapeau gratta sa tête à l'endroit ou il avait encore des cheveux et enleva une petite croûte de peau morte du coté brûlé de son visage.

Bon, ici on fait comme je dis. Sinon on va tous finir pendus au bout d'une corde. Pas que ça me dérangerait, je l'aurais bien mérité, mais si on veut évitez l'apocalypse ça serait bien de pas mourir tout de suite. Tout d'abord on va essayer de vous trouver de quoi ne pas avoir l'air de débarqué de je ne sais où. Du linge plus convenable pour ici et... peut-être du charbon pour cacher ta peau. Dis Hex en pointant Jade. Bon attendez moi ici, je vais aller voir dans la maison là-bas


Ils étaient arrivés un peu à l'écart de la ville/village. Se qui était une bonne chose, les premières maisons étaient isolées et c'était essentiellement des pauvres qui n'avait pas les moyens de prendre appartement dans à Ros Dios. Jonah marcha directement vers une des maisons. Il cogna, mais personne ne répondit. Il ouvrit la porte pour trouver un homme endormi un whisky à la main.

Hey ! HEY!

Le type se réveilla et recula en voyant le visage de Jonah. Celui-ci le frappa avant qu'il ne puisse sortir son arme, puis le releva. Il tapota ses épaules.

Tu sais qui je suis?

L'homme fait oui de la tête.

Va chercher le shérif, je veux lui parler.

Il... il y a plus de shérif à Dos Rios Monsieur.

Bha n'importe qui alors, je veux parler à quelqu'un qui peut m'aider.[/color]

À quoi?


Je suis chasseur de primes, j'ai besoin de te faire un dessin? Dit-il en sortant son arme et la mettant sur la table. L'homme fait non de la tête et partie en courant vers la ville. Jonah attendit qu'il soit un peu plus loin aux autres pactisant de venir le rejoindre.

Prenez ce dont vous avez besoin dans ses tiroirs. Jade, il y a un peu de charbon dans son poêle prend le.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3996
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 0:45
De l'autre côté du passage temporel, Jade tomba les genoux dans la terre, le souffle coupé et la tête qui lui tournait. Il s'agissait d'un mode de transport qu'elle détestait, le déplacement temporel. Elle se souvenait l'avoir fait dans un lointain et hypothétique futur à plusieurs reprises, récemment (et le souvenir en était cruel et mordant : elle avait perdu la première fois une sœur, la seconde fois peut-être l'amour de sa vie). Le passé était moins connu de la jeune femme : certes, une fois, elle s'était retrouvée avec les autres membres d'Infinity Inc., pendant la Seconde Guerre Mondiale, à lutter aux côtés de la JSA contre Brainwave Sr., mais elle était plus jeune. Plus naïve. Plus tête brûlée.

Là, ce passé ne pouvait pas avoir l'air d'un voyage touristique, ni d'une promenade digestive.

Elle se retrouvait à une époque où l'on se tuer pour un oui, pour un non, et où il n'était guère apprécié de ne pas avoir les bonnes couleurs, les bons habits. Du moins si l'on ne souhaitait pas se balancer au bout d'une corde.

Jade reprit ses esprits. Hex était déjà à pied d'oeuvre pour leur faciliter la mission. Le cow-défiguré était dans une maison et réussit à faire détaler son légitime occupant...

Elle ne posa aucune question mais sourit quand Hex lui indiqua qu'elle pouvait se changer et se grimer. Le monsieur était-il plus délicat et gentleman que ses abords un peu rudes le laisseraient entendre ?

Elle sourit et entra dans la maison. Elle mit de côté les habits qu'elle avait apporté pour se changer... ils ne risquaient pas de faire couleur locale... Rien que les chaussures ! Elles étaient trop belles pour être honnêtes...

Jade se retira dans la chambre de l'homme et fouilla dans ses tiroirs. Elle trouva des pantalons à peu près à sa taille et les enfila. Une chemise également. D'un blanc douteux. Et des sabots fatigués aux pieds.

Elle se rendit ensuite vers le poêle et se frotta le visage, les cheveux, ainsi que les mains et les pieds avec du charbon. Elle prit une teinte un peu indéterminée qui pouvait la faire passer pour le résultat d'un métissage prolongée. Elle aussi, on aurait pu croire qu'elle venait de passer la ligne.

S'observant dans une glace, elle s'attacha les cheveux et les dissimula sous un chapeau de paille. Puis, elle se retira à nouveau dans la salle de bains... pour se bander la poitrine...

En sortant, elle s'approcha de Jonah Hex et lui dit, en souriant :

"Appelle-moi, Jim"

Jennie venait de change de sexe et de couleur de peau. Mais était-ce si étonnant pour quelqu'un qui venait, en plus, de changer d'époque ?

Elle avala sa salie et essaya de rendre plus grave - ou râpeuse - sa voix. Elle ajouta :

"On fait quoi maintenant, boss ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 30 Aoû 2017 - 0:44
Todd écouta les conseils du cow-boy défiguré, celui-ci ayant pris d'assault, une vieille baraque et alla se changer, tout comme sa soeur, pour se fondre, davantage, dans le décor... un vieux pantalon et des santiags courtes, sont récupérés dans une armoire, pour pouvoir patauger dans la boue, l'esprit tranquille. En outre, Obsidian avait emporté quelques affaires à lui, dans un sac à dos, au cas où, il devrait éviter de trop se montrer, comme un grand manteau et un chapeau fedora, qui le camoufleraient, convenablement. Et tout ceci, ne serait pas complet, pour survivre au temps du far-west, sans être armé d'une paire de pistolets... c'est toujours bien, de pouvoir se défendre, tout en évitant d'utiliser ses pouvoirs, dans une ère où règne l'obscurantisme... surtout, si c'est des pouvoirs liés à l'ombre, car c'était déjà pas bien vu, dans son époque actuelle alors, au 19 ème siècle...


< Si on veut pouvoir s'approcher d'Otto Haddon et de sa cour, on ne peut, tout de même pas, passer pour des paysans, le type fait partit de la haute... il est vrai, qu'ainsi, je sors davantage d'un polar noir que d'un film de Clint Eastwood, mais ça devrait passer.

Obsidian savait, que cela allait être difficile, pour lui, de ne pas intervenir, face à la misère d'une population surexploitée et à ses injustices, mais après tout, ils avaient leur héro, El Diablo, se disait-il, pour justifier sa non-intervention et ne pas interférer avec le cours des évènements... il devait juste, se contrôler et ne pas perdre pied... s'en tenir au plan, d'agir, pour, seulement, limiter la puissance d'Otto, ne surtout pas faire de dégâts, même si ça allait s'avérer, compliqué. Malgré qu'il ne l'aimait pas, la meilleure chose à faire, était de suivre les instructions de Jonah Hex car, c'était son univers, où il faisait loi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 30 Aoû 2017 - 22:05
Franchir le portail temporel n’avait pas constitué en soit une expérience palpitante. Pas de frissons, pas de vertige. Simplement le déplacement d’un point A à un point B. Elle ressentait plus de choses en se déplaçant dans l’espace grâce à son anneau. C’était un peu décevant, elle devait bien l’avouer. Et la poussière qui lui arriva dans la figure portée par le vent était loin d’être agréable. Son anneau combla ce désagrément en générant une file pellicule protectrice. Mieux, beaucoup mieux.

« Localisation : Dos Rios, Etat de Californie, Ouest des Etats Unis d’Amérique, planète Terre. Année terrestre : 1862. »

Déjà ça de connu, même si tout cela ne lui parlait pas beaucoup. Son regard parcourut les alentours, à la recherche de… ah, voilà. Elle suivit les voix et… Ses « partenaires » se tenaient non loin, devant une construction plus que modeste. Elle les observa un peu mieux. Un homme qui semblait vraiment appartenir ici. Un autre homme dont l’apparence était en grande partie dissimulée et un forme assez mince au genre indéterminé, quoi que…

« Identification. Jonah Hex. Origine terrestre, temporalité actuelle. Pseudonymes : jade et Obsidian, terriens aux pouvoirs cosmiques. Détection d’une énergie verte. Source StarHeart. »

Eh bien rien que ça ! Du vert. Bien camouflé actuellement, mais du vert. On allait sûrement être encore parti sur une longue tirade concernant le mal que représentaient les Red Lantern, bla bla bla.

« Quelle joyeuse équipe nous avons là. Epargnez-moi simplement vos grands discours vertueux, ils ont tendance soit à m’endormir soit à m’agacer. Ce qui n’est pas souhaitable, n’est-ce pas ? »

Elle adressa un léger sourire mi-provocateur mi d’avertissement aux potentiels verts.

Elle laissa ensuite son regard parcourir leurs accoutrements. Sûrement les tenues locales. Moui, très peu pour elle. Elle avait entendu les dernières paroles du dénommé Obsidian et oui, leur cible semblait être un personnage aisé. Donc ce genre de tenue… Elle songea à tout cela… et son anneau commença à briller. Son uniforme également, avant de commencer à se modifier. Après tant de temps dans cette tenue précise, en changer était presque étrange. Lorsque finalement l’anneau cessa d’agir, elle observa son nouvelle tenue.


[ HRP :je précise que Bleez porte des gants et un col un peu plus montant, pour ne pas dévoiler autant de peau. Son chapeau est également plus grand pour mieux dissimuler son visage. ]

Pas trop mal. L’espèce de voilette noire obstruait un peu sa vue mais dissimulait relativement bien la teinte de sa peau. C’était tout de même étrange de ne plus avoir son masque. Le chapeau qu’elle portait retenait ses cheveux en chignon haut. Le plus étrange cependant était de ne plus sentir ses ailes bouger. Elles n’étaient qu’une création de l’anneau également mais elle n’avait aucune envie de les perdre, même temporairement. Elles se trouvaient donc dissimulée sous la robe, réduites à une taille plus pratique mais toujours là.

« Recherche de résidu d’énergie d’origine StarHeart. »

Son anneau, toujours efficace, essayait de localiser la cible. Elle reporta pendant ce temps son attention sur ses « partenaires ».

« Nous ne sommes pas là pour devenir les meilleurs amis du monde, mais pour prétendument arrêter une apocalypse, alors si nous nous y mettions, au lieu de se lancer des regards énamourés? »

De l’ironie ? Non, pourquoi donc voyons. Son intonation risquait également d’en hérisser certains, car n’était pas réellement amicalement neutre mais dans l’immédiat c’était le cadet de ses soucis. Ils avaient une proie à attraper.


[ HRp : j'ai mis une date approximative, si nous en avions une autre ou si elle ne correspond pas, je changerai Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 21:49
Hex regarda la nouvelle venue, il n'émit pas mot. Elle n'était clairement pas de son époque et était sans aucun doute un choix douteux de Phantom Stranger, mais c'était encore une fois quelques choses d'imposées.

Haddon est peut-être de la haute, mais c'est un drogué, on doit trouver l'opium et on le trouvera dans un état lamentable ça sera le bon moment pour faire ce qu'on doit faire. Pour ça il faut aller dans les camps de travailleur chinois. Je vous avertis tout de suite. Garder les mains dans vos poches et les yeux bien ouverts, dans ces camps, il y a de tout. Il y a plus d'un mort par semaines et ce n’est jamais joli.

Il regarda à nouveau la brochette d'individus devant lui. Cela allait faire. Il avait avec lui les trois individus les moins discrets du monde, mais ce n’était pas mal. Jade/Jim était présentable, dans les camps elle passerait plus inaperçue, il faudrait utiliser ça. Obsidian, pouvait être un acolyte chasseur de primes, et la grande rouge, pourrait être une riche en mal de pays.

Obsidian tu es le "garde du corps/non-esclave/protecteur" de Bleez qui est en mal de pays et qui veut voir "L'Ouest américain". Jim, tu es à mes côtés, tu fais semblant de faire la visite, je vous guiderai dans le camp. Il y a tellement de monde que tu passeras inaperçu. Évite de regarder les "blancs" dans les yeux, si tu te fais trop regarder, regarde-moi, mon visage devrait faire regarder ailleurs ces "superviseurs". Ils sont probablement tous plus ou moins recherchés et ils espéreront que je ne viens pas pour eux.

Puis l'homme de la maison revint.

Vous euh… son regard lorgna Bleez.

Quoi!Grogna Hex. Il avait oublié ce qu'il avait envoyé le quidam faire.

Vous vouliez quelqu'un, comme je vous aie dit, il n'y a plus de shérif. Mais j'ai Mr. Smith ici. Il travaille sur le chemin de faire, c'est le représentant officiel. Il peut être vu...

Je suis le shérif le temps que le chemin de faire se fasse construire.

Jonah mit la main dans sa poche et toucha un papier. Il ne l'ouvrit pas, mais il savait ce qu'il y avait à l'intérieur.


Le même visage que cet homme qui se faisait appeler "smith". Jonah ne se trompait jamais. Les posts d'abus de pouvoir comme superviseur de chemin de faire attiraient toujours ce genre de crétin en mal de contrôle et de violence. Enfin, cela foutait un peu en l'air le plan de Hex.

On ne veut pas de vous Hex, on n’a pas besoin de gars comme toi ici.


Ça, ce n’est pas à toi de voir... Smith. J'escorte ce beau petit monde qui rêve de voir la construction du chemin de fer se terminer. Ils veulent voir ou s'en aie, par curiosité tu ne serais pas dispo pour leur faire faire le tour.

Smith regarda la troupe, il ne semblait pas vraiment certain. Hex ne savait pas ce qu'il ferait alors il garda la main non loin de son flingue. Un mauvais mouvement de la part de Smith et il lui mettait une balle dans la tête. Cependant, il pouvait être leur porte d'entrée vers tout ce qui se basse autour du chemin de fer. Il espérait que ses compagnons puissent faire quelques choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3996
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 23:49
Jade se mordit les lèvres en voyant arriver Bleez. Une Red Lantern ? Mais par quels chemins étranges le Pacte de l'Ombre allait-il devoir encore voyager ?

Elle décida néanmoins de ne pas répondre à la provocation - facile - de sa nouvelle alliée et admira plutôt la qualité du costume que Bleez venait de revêtir. Tout comme Obsidian, elle en jetait. Tout comme Hex et sa face torturée.

Il n'y avait qu'elle qui pourrait passer pour un garçon de ferme, descendant d'esclaves, pauvre, misérable et attaché au service de Jonah Hex. Elle passerait inaperçue tant qu'elle ne sortirait pas de son rôle.

Aussi quand le dénommé Smith arriva et exprima bien peu d'empressement à vouloir accompagner Hex sur le chantier du chemin de fer, elle baissa les yeux. "Jim" n'avait pas à regardé les gens dans les yeux. Même si ça lui faisait mal aux poings de devoir s'humilier devant un type qui lui avait tout l'air d'être un bandit qui avait réussi. Et cette réussite n'avait pu s'exercer qu'au détriment d'autrui !

Et dans la peau de "Jim", le garçon noir et pauvre et en haillons, Jade ne pouvait qu'être solidaire de tous les damnés de la terre.

Mais cette solidarité ne pourra être que silencieuse car elle était en mission pour Dieu, d'une part, parce que le passé était le passé, d'autre part, et qu'on ne pouvait rien y faire (on n'avait même rien à y faire).

"M'dame, ici présente, M'sieur, elle vous paiera bien, j'suis sure" lança Jim, sans regarder dans les yeux Smith. "Elle cherche à voir des choses qu'on n'arrive pas à voir dans les beaux quartiers, foi de Jim !"

Et voilà. Jade se tut. Rendre plus grave sa voix lui faisait mal à la glotte. Et en faire trop finirait par éveiller les soupçons. Et comme elle ne voulait pas se frayer un chemin à travers le passé à coups de rafales de Starheart, Jade n'en dit pas plus.

Gardant une main dans le dos avec les doigts croisés. Pour prier pour que tout aille comme sur des roulettes et que personne - et elle la première - ne fasse quoi que ce soit d'idiot !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Sep 2017 - 23:08
Bon, pas de drame à l’horizon, personne n’avait encore essayé d’attaquer la vilaine Red lantern. C’en était presque décevant. Mais cela changeait de d’habitude où tout représentant du « bien », de la « droiture » et de la « justice » blablabla l’attaquait à vue tout ça parce que le rouge agressait leur vision et leurs soit disant valeurs morales. Oh, elle avait bien vu le regard peu amical du pseudo garçon crasseux. Une verte, oui, assurément. Mais puisque tout le monde restait… cordial, la trêve pourrait peut-être durer. Et son napalm resterait dans l’immédiat dans son corps.

L’homme de cette époque au visage abimé, Jonah, ne trouva rien à redire à sa tenue et enchaina sur la suite. Son anneau avait semblait-il encore fait du bon travail. Même si elle ignorait ce qu’était un chinois et qu’elle s’ne moquait ( de toute manière son anneau lui expliqua rapidement qu’il s’agissait d’une ethnie terrestre), l’avertissement de Jonah lui tira un sourire amusé et un rien inquiétant. Comme si les indigènes du coin et de l’époque pouvaient représenter un danger pour elle !

Le fait que Jonah connaisse son nom l’étonna. Ils ne s’étaient jamais rencontrés, après tout, et ils ne venaient ni du même monde ni du même temps. Mais peut être Stranger avait-il un moyen de briefer ses troupes, un peu comme le faisait son anneau. Enfin bref. Donc oui, elle serait la dame de haute naissance en visite dans le coin. Peut être venue « s’encanailler » comme on disait dans le coin. Voilà un rôle qui lui plaisait. Elle adressa un regard à son « garde du corps ».

« Nous verrons bien qui tirera le plus vite »

Sous sa voilette, un sourire amusé et un rien provocateur étirait ses lèvres. Amusement et défi étaient également perceptibles dans sa voix. Elle écouta d’une oreille distraite le reste des paroles de Jonah, puis celles de l’homme crasseux qui revint et qui visiblement la trouvait fort intéressante. Son attention se porta ensuite sur ce « Smith » qui semblait vouloir leur mettre des bâtons dans les roues. Et puisque que « Jim » lui ouvrait une porte d’action… Très droite, Bleez s’approcha légèrement de l’homme.

« Mon cher Monsieur Smith, vous ne refuseriez pas un peu de distraction à une dame qui s’ennuie, n’est-ce pas ? Après tout le chemin parcouru pour arriver jusqu’ici, je ne dirais pas non à une activité plus… distrayante que simplement être assise à regarder passer le paysage. Et l’on m’a dit qu’il pouvait se passer de nombreuses choses hautement distrayantes dans ce genre… d’environnement.»

Sa voix était riche, un savant mélange de snobisme et de séduction. Après tout, elle était supérieure à cet homme mais le brosser dans le sens du poil avait également son utilité, pour le moment. Lui faire croire qu'il était digne d'intéret. Une noble qui avait envie de s’encanailler, n’est-ce pas ?

« Depuis le temps que l’on nous annonce la finition de ce projet, il me tarde de le voir de mes propres yeux. Seriez-vous l’homme de la situation ? »

Son sourire était charmant. Le charme du serpent prêt à sauter à la gorge de la proie…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Sep 2017 - 15:58
Todd se retenait de rire, en écoutant sa soeur, ainsi travestie, se démenait pour prendre une voix plus grave et surtout, imiter un accent approximatif. Il se disait que, visiblement, sa Jennie avait bien besoin de sortir, plus souvent, au lieu de passer ses soirées en pyjama pilou, devant la tv, à mater des films d'époque... même si il admettait que cela faisait du bien, parfois, le contact rassurant du pilou avec la peau...

Obsidian s'exprima, à son tour, en s'adressant au dénommé Smith, en faisant mine, de placer, ostensiblement, son révolver, bien en vu, histoire de montrer qu'il n'était pas là, pour rigoler.


< J'accompagne la dame également, je suis son garde du corps et je m'occupe de sa sécurité donc, pas d'entourloupe... sinon, vous aurez l'occasion de constater si, comme le veut ma légende, je suis plus rapide que mon ombre pour tirer...

Todd tourna la tête en direction du cow-boy et de sa soeur, en leur faisant un clin d'oeil discret, accompagné d'un léger sourire, car lui aussi, connaissait ses classiques et pouvait, ainsi, se la jouer et frimer... même si sur le coup, ça lui avait apparu amusant et approprié, vis à vis de la remarque de la "Lantern", il fut ensuite, un peu plus honteux d'avoir sortit, une allusion pareille... l'ironie de situation et la réplique "qui tue", ce n'était visiblement pas trop son accroche à lui, mais davantage, le mélodrame et la mélancolie, qui le caractérisait. Dommage que son voyage dans le temps, révolu, n'ait, plutôt, pas pris le décor d'un roman de Jane Austeen... quoi que, cela aurait pu facilement, verser aussi, dans l'épouvante... Obsidian savait, aussi, se montrer très effrayant et dissuasif.

Le jeune homme ténébreux observa le "Smith" jeter un regard assidu et intéressé, sur l'anneau que portait la "Red Lantern"...


< c'est une femme mariée... euh... à monsieur Red... Atrocitus et croyez moi, comme son nom l'indique, il n'est vraiment pas commode... très possessif et n'aime pas, du tout, les voleurs... ils le mettent dans une rage folle. Par contre, il sait se montrer généreux avec ceux, qui se trouvent être complaisants, avec lui et sa famille.

Smith semblait plus décidé, à les aider dans leur quête déguisée et heureusement, car Obsidian avait eu le temps d'observer, que Jonah avait son doigt qui lorgnait, dangereusement, sur la gâchette de son flingue. Il était temps que le futur accompagnateur, ne se décide, à faire un premier pas, dans leur direction, avant que la situation ne dégénère... car entre Mr "mine patibulaire" et miss "je m'enflamme pour un rien", il ne fallait pas trainer.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 9 Sep 2017 - 21:56
Il ne savait pas si c'était par magie ou par quel miracle cela avait bien pus fonctionné, mais ils étaient en route vers les camps de travailleur. Mo "aka smith" jouait les guide touristique pour la jolie dame en rouge. Il était apparemment aussi stupide que dangereux. Il marchait dans les routes humide et molle de Dos Rios. ce "Smith" était apparemment plus que le shériff, les gens à sa rencontre baissait la tête et fuyait leur chemin. Ce n'était pas pour déplaire à Hex qui détestait les publicités.

Les quand de travailleur était un lieu insalubre et qui embaumait toute sorte de parfum. La cuisine bas de gamme des travailleurs, le tabac à chiquer et à fumer, la sueur et les déjections de toute sortent. De grandes tentes avec des pans de tissus servait d'habitation et on entendait différent dialecte mais essentiellement de l'anglais et du mandarin. En fait, quand Mo passait le mandarin se transformais en anglais probablement, que les gens avait reçus l'ordre de parler anglais en sa présence. Jonah regardait autour de lui et ne voyait que la misère et la mort en suspends. Si l'esclavage était terminé, on ne l'avait pas dit à ces gens qui travaillait pour presque rien. Il se tuait à la tâche simplement pour avoir eu le "luxe" de vivre en Amérique.

Qui s'occupe d'eux ? Cracha littéralement Hex au travers du trou adjacent à sa bouche qu'il garda fermé serré de colère.

La transpacific railway compagny paie leur salaire. Si c'était se que vous demandiez.

Non c'est pas se que j'ai demandé... Qui s'occupe d'eux.


Mo qui jusqu'à maintenant ne portait d'attention qu'à Bleez se retourna vers Hex. Celui-ci lui jeta un regard qui dans un autre moment aurait pus être annonciateur de mort. Mo fit un geste vers son fusil mais regarda Obsidian, Jade et Hex. Il était seul contre trois, il décida donc de se calmer et répondre.

Les malades sont pris en charge par la mission de Santa-Clara. Pour le reste, il y a les "dragons". C'est un groupe qui s'occupe essentiellement de la nourriture et des logements. C'est un conseil d'ancien, on les paie et c'est eux qui gère le camp
.

Et ils ferment les yeux pour vous c'est ça?


On a rien à ce reprocher. On paie ces cafards et ils font le boulot. Le reste c'est à eux de s'organiser. L'esclavage est abolie, nous n'avons plus à nous soucier s'ils meurt ou non, c'est leur problème maintenant. Si un meurt, ils sont 100 pour le remplacer et ça nous a rien coûté.


Hex grugea ses dents. Une balle dans la tête de ce type allait le soulager de bien des mots, mais il avait encore besoin de lui. Il se renfrogna donc et cracha par terre. Il eteint sa cigarette sur son manteau puis la lança par terre une fois qu'il fut certain qu'elle soit bien éteinte. Il fallait trouver Otto Haddon, les camps d'opium ou alors la haute société, il ne pensait plus clairement tellement il était en colère devant ce superviseur néo-esclavagiste.

Oh et puis merde...


Il pris son flinguer et tira en pleine tête du superviseur, Smith Aka Mo Van Barr était mort, il n'avait été qu'un pion inutile qui les avait fait entré dans les camps. Il sortit l'affiche de Wanted et la déposa sur le corps inerte de Mo Vanbarr.

SON VRAI NOM EST MO VAN BARR!
cria t'il IL EST RECHERCHER DANS LE DAKOTA, POUR MEURTRE, VIOL, VOLE DE BÉTAIL ET MEUTRE D'UN OFFICIER DE LOI. SI L'UN DE VOUS VEUX SE CHARGER DE LA PRIME SON CORPS EST ICI ET LA LETTRE ÉGALEMENT.

Puis continuant à marché il dit : Venez à son équipe. Une fois le corps enjamber et quelques pas fait des quidams se lancère sur le corps pour le dépouiller et s'en emparé. Il ne savait pas si la prime allait être réclamé, mais une chose était certaine, celui qui le ferait pourrait se payer un passage facile et lucratif vers le Canada.

Bon, la dame en rouge et "jim" vous allez à la chapelle de Santa-Clara facile vous suivez le cloché. La bas trouver des gens, qui pourrait vous renseigner. L'Opium rend souvent malade et je ne serais pas surpris qu'il y ait eu quelques cas d'overdose. Moi et Obsidian on va aller voir ces "dragons" de toute façon avec le coup de feu, il ne devrait pas tarder à ce montré. Si on a une chance de trouver Lazarus Lane c'est avec eux et on a besoin d'El Diablo sur ce coup... ne serait-ce que pour la légitimité de nos action.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3996
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 9:47
"Jim" sursauta quand la tête de "Smith" explosa. Un homme venait d'être descendu sous ses yeux et...

... elle grimaça et serra les poings. Autres temps, autres mœurs. De là où elle était, dans le présent, ils étaient tous morts et enterrés depuis belle lurette. Et...

Elle regarda ses mains et pensa qu'elle n'avait pas agi. Elle aurait pu utiliser la lumière verte pour empêcher Hex de commettre un meurtre sous ses yeux. La vitesse de sa volonté contre la course de la mort. Elle l'aurait pu. Ouais.

Jade. La pire Green Lantern de la Galaxie. Qui laisse mourir un être humain - même s'il s'agissait d'une crapule - sous ses yeux.

Son regard se posa sur la Belle Dame Rouge qui n'était rien d'autre qu'une Red Lantern. Et elle se posa la question de la rage de justice dans un univers injuste. La colère était tentante. Tout comme les ténèbres de son frère. Ou la justice expéditive du cow-boy.

Elle comprit, présentement, qu'ils servaient tous des objectifs qui se voulaient nobles en suivant un chemin parsemé d'obstacles. Et qu'au fond, le plus terrifiant dans tout cela c'était que chacun avait ses raisons...

Jade se mordit les lèvres et s'abstint du moindre commentaire. Parler était inutile. Et elle prit par le bras Bleez pour l'emmener en direction du clocher.

"Viens, on va à l'Eglise, ça va nous faire du bien..."

Aller voir les malades. Chercher ceux qui souffraient d'un mal différent de ceux causés par les carences, la fatigue et l'insalubrité. Voir ceux qui ont cherché à fuir dans les paradis artificiels.

"Jim" aborda une bonne sœur et lui tint le discours suivant :

"Pardon, ma bonne dame. Mais Lady... Red, ici là voudrait voir s'il y a des malades qu'on trop fumé d'opium ici !"

Jade marqua une pause et précisa se sa drôle de voix :

"Elle s'occupe d'une organisation de bienfaisance, M'dame, qui aide les pauvres drogués. C'est une organisation très croyante, M'dame..."

D'ailleurs Jade n'avait pas manqué, en entrant, de faire son signe de croix et sa génuflexion. Une petite prière ne pouvait pas faire de mal après tout...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 20 Sep 2017 - 20:55
Bleez retint un commentaire quant à l’inventivité d’Obsidian. Madame Red, hein ? Quelle originalité ! la suite par contre… Il en fallu très peu pour que son contrôle ne vacille dangereusement et elle sentit le napalm remonter dans sa gorge. Elle était l’épouse de QUI ??? Son regard se fit presque écarlate et elle glissa juste à temps sa main portant l’anneau dans l’une de ses manches ample avant que celui-ci ne s’embrase. Elle, marié à Atrocitus ?? Même si c’était une couverture, elle ne goutait que très peu à la plaisanterie… Avec tous les noms de l’univers et de cette planète, il avait fallu qu’il choisisse celui-là ! Qui n’était de plus absolument pas du coin et de l’époque. Pas commode comme l’indiquait son nom ? Il était tellement en de ça de la vérité ! Et elle-même était à deux doigts de lui prouvait qu’il n’était pas le seul porteur de rouge de ce genre…

De ce fait, le coup de feu fut une distraction bienvenue qui détourna son esprit des divers projets d’éviscération qu’elle commençait à former à l’intention de son « garde du corps ». Elle n’avait pas vraiment suivi la conversation, trop occupée à retenir le napalm dans sa gorge. Qui devrait sortir, à un moment ou un autre. L’un dans l’autre, l’acte de Hex fut loin de la choquer. Elle avait vu et fait tellement pire. Elle trouvait que le cow boy avait était rapide et miséricordieux, en un sens. La justice des Red Lantern était bien moins « gentille ». Bleez profita que l’attention de tous était rivée sur Hex pour cracher le napalm qui lui brûlait la bouche, ne le regardant pas désagréger le sol, son regard plutôt rivé sur Obsidian. Le message était clair : ils auraient une charmante conversation plus tard, tous les deux…

Elle haussa un sourcil moqueur en direction du cow boy quand il répartit les tâches.

« Oh, et vous laissez une dame se promener dans un lieu si dangereux sans son garde du corps, avec juste un garçon de ferme comme escorte ? Je vais défaillir de peur ! »

Sans compter qu’elle avait plus envie d’un bon combat plutôt que de visiter des malades. Elle poussant néanmoins un soupir théâtral avant d’emboiter le pas à « Jim ». Même si elle observa un instant la main posée sur son bras. Eh bien au moins une qui ne pensait pas attraper la rage, sans mauvais jeu de mot, par simple contact. Elle s’interrogea sur la remarque de Jade sur la visite à l’Eglise. Comment devait-elle la prendre ? En quoi aller dans une église infestée de malade serait-il bénéfique ? Ou alors pensait-elle que l’église allait exorciser le démon qu’elle était ? Non parce que ce genre d’absurdité n’était pas limitée à cette planète et son anneau lui avait donné des informations sur le culte local.

« Il me tarde d’y être ! »

Elle poussa ensuite un soupir et revint sans difficulté dans son personnage. D’un côté, son anneau pourrait peut-être les aider dans ce cas précis. Elle laissa ensuite « Jim » s’adresser à la sœur et fournir une explication à leur présence. A nouveau, elle retint un sourire moqueur. Elle, dans une organisation de bienséance croyante qui aidait les drogués… Elle aurait vraiment tout entendu ! Enfin, qu’ils en finissent. Elle porta la main à son visage, toujours en majeure partie dissimulé par sa voilette, et fit mine de se protéger le nez et la bouche avec sa manche à la vue des malades. On pouvait faire partie d’une organisation aidant ce genre de personne et ne pas apprécier l’air de maladie qui les entourait. Surtout quand on était une dame de la haute société.

« J’ai appris que vous aviez peut être recueillis des malheureux de ce genre, et il me fallait venir voir si quelque chose pouvait être fait. L’opium est un véritable fléau pour notre société.»

Et c’était un autre « fléau » qui disait ça. Elle en profita pour entrer dans le bâtiment à la suite de la sœur, rapidement, sans laisser remarquer qu’elle n’avait pas imité « Jim » dans sa démonstration de dévotion. En même temps, elle demanda à son anneau de faire des analyses de l’environnement. Au cas où il aurait autre chose à repérer…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 22 Sep 2017 - 15:40
Jonah alla s'asseoir près du cadavre. Il ne le toucha pas ne désirant pas revoir sa gueule d'esclavagiste de si tôt. Il cracha sur lui puis attendit. Le cadavre avait été dérouillée et sa tête coupée. Cela suffirait pour recevoir la récompense sans avoir à se traîner un corps. Jonah déchira prit un mouchoir dans son manteau et le déposa sur le ... membre dénudé de l'homme mort. Pas que la nudité le dégouttait, mais dans le cas présent, oui un peu. Puis comme il s'y attendait, quelques hommes vinrent vers eux.

Ils étaient plutôt bien armés. Pas particulièrement costaud, mais avec une arme, qui a besoin de l'être.

Les dragons, j'imagine.


Tu sais ce que ça nous coûtera ton geste.


Rien du tout. Envoyé un télégramme à la compagnie de chemin de fer et dites-leur que c'est moi Jonah Hex qui c'est mêlé de l'affaire. Ils me connaissent, ils vous causeront pas d'ennui.

我说我们杀了他,我们找到了他的头dit l'un des dragons

你可以随时尝试,但你不会是第一个 répondit Hex.

Quoi tu parles mandarin !

Ma femme était chinoise. Une femme des camps, comme vos mères et vos soeurs. Quand le chemin de fer fut terminé, la compagnie de chemin de fer à brûler les camps... ils me connaissent soyez en certain.


Les dragons se consultèrent du regard puis parurent soudainement se détendre.

Qu'est-ce que tu veux?

Otto Haddon. Un drogué avec des manières, blanc, se la joue de la haute.

Le magicien? Il est à la fumerie.
Dites-moi où le trouver et aller chercher Lazarus Lane, je vais lui donner Haddon sur un plateau d'argent.

Les dragons indiquèrent l'endroit de la fumerie et partirent. Jonah voulait respecter le courant des choses. Selon la date et les informations données par Percival, Otto allait être pendu par Lazarus Lane dans quelques jours. Il allait respecter cela, mais avant il allait coincer ce crétin au pouvoir trop présent.

Marchant vers la fumerie, il frappa le garde à l'entrée puis ouvrit la porte. Il y avait énormément de monde et une odeur dégueulasse d'encens et refumée d'opium se faisait sentir.

OTTO HADDON, JE SUIS JONAH HEX JE SUIS VENU POUR TOI!

Un homme dans le fond qui avait visiblement fini de planer, pris ses jambes à son coup et sortie de la tête par l'arrière.

OBSIDIAN IL EST LÀ!

Les deux hommes se mirent à la poursuite de Otto, qui bifurquait un peu partout dans le camp. Il passa même devant la chapelle de Santa Clara. Hex hurla devant la porte.

BLEEZ, JADE, ON L'A AMENEZ VOUS!


Toujours à la poursuite de Otto qui courait avec une cage sous le bras contenant vraisemblablement shaggy, le leprechauns responsable de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/09/2014
Messages : 189
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 22 Sep 2017 - 15:51
Le phantom stranger avait épié son shadowpact dans le passé et le présent. Puis avait attendu le bon moment. Tout n'avait pas été dit. Pour défaire l'emprise de Shaggy, il fallait que le passé et le présent se rejoignent, et que l'humanité de Haddon rejoigne le corps vide qui était en possession de Shaggy. Il devait tout simplement être vaincu... unifié.

Pour cela Stranger avait attendu le bon moment, il avait attendu CE moment. Il apparut donc devant le shadowpact du passé. Il regarda ses héros sourirent à la suite de ce magicien trop drogué pour comprendre encore l'étendu de sa puissance. Jamais il n'aurait choisi la fuite, s'il avait été en pleine possession de ses moyens, mais le nom de Hex avait fait le reste. La peur était un sentiment normal et plutôt humain. Il courait devant, puis le shadowpact à sa suite.

Phantom Stranger frappa ses mains ensemble et tous disparurent téléporté quelques parts.

((Nous allons continuer le sujet tous ensemble ici : http://dc-earth.fra.co/t5069-otto-haddon-oblivion-bar attendez le message de Phantom Stranger pour poster dans ce sujet. Merci ))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Otto Haddon (19th century)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Z-CENTURY GYRO 4CH - SILVERLIT - INITIATION.
» Colonel Otto Skorzeny.
» Century
» 20th Century Boys
» Otto est mort ! Malcolm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-