[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 11:12
Compte animant le joueur : Damian/Red X – Tula.

Le plan de Garth était bon : bloquer Faora avec sa vision-magique, enchaîner avec un uppercut, et la priver de son eau. L’arrivée surprise d’Etrigan n’était pas prévue, mais constituait un rebondissement bienvenu – et brutal.
Hélas, les bons plans ne tiennent jamais, comme la Réalité et le poing de la Kryptonienne le lui rappellent trop rapidement.

Le jeune homme, alors qu’il lançait son sort, est brutalement frappé par la soldate ennemie, avant qu’il ait pu pleinement former son incantation.
Le coup est terrible – encore. Il ne peut rien pour l’arrêter – encore. Et il est propulsé au loin – encore.

Cette fois-ci, l’Atlante est précipité directement sur un groupe de cyborgs, qui l’entourent immédiatement et abattent leurs armes et leurs coups sur lui.
Le moment est terrible – c’est une bastonnade, presque une mise à mort. Garth avait déjà été lourdement touché par l’uppercut initial de Faora, et vient de subir un autre coup monstrueux ; il est encore vivant, grâce aux restes du sort de protection définitivement détruit.
Il est encore vivant… mais cela ne va pas durer.

Harcelé, entièrement recouvert d’ennemis, il n’arrive pas à se relever… il n’en a pas la possibilité, et n’en a pas la force.
Garth, groggy du fait du coup, se sent partir… disparaître. S’évanouir, définitivement.

Il ne pense plus. Il respire à peine. Son corps est martelé de coups, et des armes sont chargées pour l’achever.
Il n’a plus de force… ni physique, ni mentale.
Il a échoué face à Faora. Il a échoué en tant que Régent. Il a échoué à protéger Dolphin et Cerdian… il a échoué à sauver ses proches, ses amis, ses camarades. Il a échoué – comme toujours.

Mais, alors qu’il s’enfonce littéralement en enfer… une pensée explose dans son esprit. Un souvenir lui revient. Une phrase, prononcée des dizaines de fois dans son enfance. Un ordre, hurlé avec autorité par une figure de puissance.

DEBOUT.

”Accompagnement musical”:
 

Debout, comme lui disait Arthur. Debout, comme il entendait lors des entraînements et des tests physiques auxquels il ne cessait d’échouer dans son jeune âge. Debout, comme lorsqu’il chutait encore et encore. Debout, comme lors de ses défaites face à Aquaman puis aux autres formateurs, de l’Ecole Silencieuse de Magie ou de l’Armée. Debout, comme ce qu’on lui a rappelé brutalement lors des disparitions de Tula puis de sa femme et de son fils, les événements les plus terribles de sa vie, durant lesquels il voulut en finir. Debout, comme lors de chaque moment où il perdait pied… et que cette pensée lui revenait à chaque fois.
Debout. Pour ne jamais céder. Pour ne jamais arrêter. Pour ne jamais abandonner.
Debout. Pour Arthur. Pour Tula. Pour Dolphin. Pour Cerdian. Pour lui, surtout.
Debout, donc. Debout, alors que les cyborgs le martèlent. Debout, alors que la pensée résonne encore et encore dans sa tête. Debout, tandis que ses yeux se rouvrent et luisent soudain d’une puissance absolue. Debout. Debout. Debout.
Debout !


« RAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Une gigantesque explosion d’énergie violette projette alors la douzaine de cyborgs qui s’en prenaient à lui.
Ils sont brisés. Tous.
Emerge alors de la fumée pourpre une silhouette usée – mais debout. Redressée. Et enragée.


« Arf… arf… arf… »

Il halète, la respiration difficile – mais il se reprend. Son armure est endommagée, son corps recouvert de bleus et de plaies… mais il est debout. Vivant.
Et prêt à reprendre et surtout à finir le combat, selon ses termes.

Garth découvre, néanmoins, que Faora a changé de partenaire de bal, et qu’elle file désormais vers… Superman ? Dans ce costume ?
Il lui faut quelques secondes pour reconnaître le visage de Conner, le jeune clone de l’Homme d’Acier. L’Atlante a entendu des rumeurs sur l’étrange absence du Dernier Fils de Krypton… si son clone en vient à reprendre le rôle, c’est que le titulaire habituel n’est vraiment pas disponible. Et ce n’est définitivement pas une bonne nouvelle pour eux, même s’il est rassurant de voir que le jeune homme a repris la main – et qu’il engage le combat avec la Kryptonienne.

Garth est sur le point de le rejoindre dans l’affrontement, quand il découvre qu’une gigantesque boule d’énergie verte file vers… Tula.
La jeune Atlante, qu’il a récemment retrouvée et avec qui il vient d’entamer une nouvelle quête, assiste leur Roi et ancien mentor contre Golden Eagle – mais l’énergie lui vient dans le dos. Elle ne la voit pas. Elle ne pourra pas l’éviter.
Et il ne l’accepte pas.


« TULA ! »

Il mobilise ses forces et active encore sa vision-magique. Un puissant rayon violet s’échappe de son regard, et vient brutalement impacter l’énergie verte ; les deux phénomènes s’annulent, et la menace est passée.
Garth se tourne alors vers l’origine présumée et découvre qu’elle est localisée sur l’estrade, à côté d’Amanda Waller et de Hugo Strange…

… l’Enchanteresse, la magicienne régulièrement liée au Suicide Squad de la Présidente. Il la croyait décédée, mais qui peut savoir avec les sorciers… elle, en tout cas, se tient bien aux côtés des maîtres des Recrues, et agitent ses mains dans plusieurs directions.

Garth, sensible à la magie, ressent et comprend alors ce qu’il se passe.
L’Enchanteresse protège Waller – et créé des illusions.
Elle empêche les ennemis de la Présidente d’approcher, mais les conforte aussi dans la certitude qu’ils réussissent leurs actions, pour que les cyborgs viennent les achever dans cette Réalité présumée.
Tula a voulu recouvrir Amanda de sang, l’Enchanteresse l’en a empêché mais lui a fait croire qu’elle avait réussi – pour que l’Atlante se détourne, et que la sorcière puisse l’attaquer dans le dos.
Idem pour le surprenant et mystérieux Red X, qui s’est précipité vers l’estrade et pense s’approcher de la Présidente… alors qu’il fut plutôt envoyé vers Liberty Belle.


« Bordel. »

L’Enchanteresse se prépare même à attaquer le jeune homme – et Garth ne peut le permettre.
Il jette un dernier regard vers Faora, qu’il a envie d’anéantir… mais il sait que son cœur, son âme ne peuvent lui permettre de laisser la sorcière continuer. Il doit l’arrêter. Quoi qu’il en coûte.
Le jeune homme, moins sensible à la magie du fait de ses propres capacités, se précipite donc vers l’Enchanteresse et utilise sa vision-magique pour attirer son attention et commencer le combat.

Garth a un nouvel objectif, donc.
Une nouvelle cible. Une nouvelle future victime…


(HJ/ Résumé rapide :
- Garth a été lourdement touché par Faora ;
- il se relève par colère et rage et détruit les cyborgs qui le frappaient ;
- il sauve Tula d’une attaque dans le dos ;
- il découvre que l’Enchanteresse protège Amanda Waller et créé de nombreuses illusions pour que ceux qui tentent de s’en prendre à la Présidente croient réussir et sont attirés vers des pièges ;
- Garth s’en prend à elle. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 11:25
(HJ/ C'est bon je me suis occupé des détails :3 /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 866
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 15:15
Compte animant les joueurs : Cassandra Cain – Damian Wayne/Red X.

Le Batman a été mis à terre.
Surpris, troublé, légèrement sonné par la claque du monstrueux Solomon Grundy, il avait besoin de quelques secondes pour se remettre – mais savait qu’il n’en disposait pas. Le zombie allait frapper, et ne faire qu’une bouchée de lui.
Mais, en cet instant terrible, en ce moment de désespoir et de violence… l’impossible se réalisa.

Le Chevalier Noir fut sauvé – par un Héros portant un S au torse.

Si le combat continue de se déchaîner dans l’avenue principale de Gotham City, il cessa pendant quelques secondes, alors que Solomon Grundy était propulsé au loin – et que tous les regards se tournaient vers le nouveau venu.
Superman.
Ou, plutôt, un Superman.

Récemment, le Batman a découvert que son vieil ami, discret ces derniers temps, avait en vérité disparu mystérieusement, son costume récupéré par l’odieux Lex Luthor qui envisageait de l’utiliser pour lui-même ; il l’en a empêché, et a poussé le savant fou en prison.
Et si Bruce a évidemment voulu rechercher son camarade, la situation du pays l’a poussé à repousser cette quête – et à ronger son frein, en sachant très bien que l’absence de l’Homme d’Acier était un poids-mort pour eux, tant pour le symbolisme que la force de frappe.
Mais l’impossible se réalisa, oui ; encore une fois.

Conner Kent, clone issu des gènes de l’Homme d’Acier et de Luthor, lutte depuis sa création pour le Bien ; il a récemment perdu ses pouvoirs, par la faute du Batman selon la vision biaisée que ce dernier a du monde. Depuis le début proche du jeune homme, il l’a récupéré, soigné et l’a même armé pour le protéger dans sa quête de la Justice.
Conner, sous le pseudonyme de l’Outsider, a mené de nombreuses quêtes et enquêtes – puis a disparu, mystérieusement. Avant de réapparaître, muni de ses pouvoirs, la veille de cette Bataille Finale.
Luttant contre sa nature profonde, le Batman… n’a rien demandé. Il a accepté la situation, et a décidé de… faire confiance. D’apprécier, juste, ce coup de pouce du destin. Et d’en profiter, pour l’emporter dans ce combat terrifiant.


« Le retard est un trait de famille. »

Le Chevalier Noir se relève et remet son imperméable usé en place. Il pose son regard sombre sur son camarade, qui semble avoir quelques difficultés à se réhabituer à sa super-force ; un motif de suspicion, qu’il ne manque pas de relever, même s’il essaye d’apaiser sa nature. Si Conner se lâche par erreur sur l’ennemi, aujourd’hui, les Recrues peuvent clairement tenir le choc.

« Le Grand Bleu arrive toujours la seconde avant la catastrophe, également. Certains pensent qu’il s’agit de l’illustration de la théorie qu’il est une Force du Destin, le sauveur du moment, qui arrive juste quand il faut, là il faut.
Personnellement, je pense qu’il goûte particulièrement l’excitation de ces sauvetages à l’extrême limite. »


Il soupire, puis craque légèrement sa nuque, pour apaiser une douleur lancinante.
A ses côtés, un cyborg se précipite pour l’appréhender ; il explose son crâne avec un Batarang sans même le regarder.


« Prends garde à toi… et respecte l’horaire, la prochaine fois. »

Un petit signe de tête, et le Chevalier Noir se détourne du nouveau Superman.
Tous deux ont discuté, la veille, du comportement durant la bataille – et le symbole s’est imposé de lui-même. S’il sait que Conner n’est pas à l’aise avec, lui ne peut s’empêcher, en le découvrant ainsi, en étant sauvé par lui… il ne peut s’empêcher de considérer que ce symbole est bien porté, ici et maintenant.
Et que, définitivement, l’avenir est entre de bonnes mains.


« Monsieur ? »

La voix d’Alfred Pennyworth le sort de ses pensées, et il se reprend rapidement en replongeant dans la mêlée.

« Oui ? »

« Je vous présente mes excuses pour vous interrompre, mais… j’ai relevé deux faits d’importance, qui justifient une intervention de votre part. »

« Lesquels ? »

Il avise, au loin, Atomic Skull qui se relève après l’attaque de Garth. A proximité, Faora vient elle-même de détecter Conner, et un combat titanesque se prépare entre les deux forces de la nature ; à quelques mètres, Garth stoppe une attaque de l’Enchanteresse, et file vers elle.
La mêlée est totale, et les forces de Waller reculent… lentement. Mais elles reculent.
Le plan fonctionne, donc.


« Black Bat est détectée du côté de la Présidente, Monsieur. Et Ro… pardon, Red X a engagé le combat avec Liberty Belle. »

« Je vois. »

Une grimace glisse sur son visage.
Il sait que Cassandra a rejoint, après les terribles événements de Metropolis, le camp de la Présidente, une autre illustration de son instabilité mentale ; et il a assisté, le cœur brisé, au rejet de sa personne par son propre fils, qui lui en veut légitimement mais n’a guère daigné écouter ses arguments.
Il savait qu’il les croiserait ici – il l’espérait, en fait. Pour les sauver. Pour les forcer à se sauver eux-mêmes.

« Mettez-moi en communication. »

« Tout de suite, Monsieur. »

[i]Un grésillement, léger, dans son oreillette, avant que le déclic indiquant que les sécurités des systèmes des costumes adverses ont sauté. Il prend une grande inspiration, puis se lance lentement… tout en fondant sur deux cyborgs, qui tentaient de s’en prendre à Green Lantern ; ils n’en auront jamais l’occasion.


« Cassandra, Damian.
J’utilise vos communications privées et j’ai fait le choix de vous parler à tous les deux. Je sais que je vous ai blessés, tous les deux. Je sais que je vous ai déçus. Je sais que vous méritiez mieux de moi, et mieux tout court.
Je sais également que ce jour doit dépasser nos différences. Pour Dick, et pour cette ville – pas ma ville, mais la nôtre.
Aidez-moi… tous les deux. Aidez-moi à sauver Dick. Aidez-moi à sauver la ville.
Aidez-moi à nous sauver tous. »


Le Batman s’excuse et demande de l’aide.
Il ne saurait quoi faire de plus pour les convaincre et s’amender.


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman est sauvé par le nouveau Superman ;
- Batman fait son chemin dans le chaos ;
- Batman tente de raisonner Cassandra et Red X. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 15:46
L'heure était finalement venue. Après des semaines d'attente, après avoir rongé son frein, l'Amérique des Héros allait retrouver sa souveraineté aujourd'hui. Waller tomberait. Car elle avait commis une grave erreur : celle de vouloir s'en prendre à trop gros pour elle. Nightwing, membre fondateur des Teen Titans, disciple chéri du Batman et Héros estimé de tous. Même brisé tel qu'il l'était actuellement, l'acrobate avait des alliés. Prêts à tout pour le libérer. Aussi, le jour où la Présidente pensait triompher en annihilant l'un de ses plus puissants adversaires, serait en réalité celui où elle tomberait. Bart avait été informé de l'opération prévue au moyen d'un communicateur fourni par Conner, lors de leurs récentes retrouvailles. Et diverses occupations jusqu'au jour J lui avaient permis de ne pas trop s'ennuyer. Privilège de Speedster, il était arrivé sur le futur champ de bataille en avance. Et à l'écart, il attendait, mains dans la poche mais le pied gauche envahi par un fourmillement qu'il ne connaissait que trop bien : le calme avant la tempête, l'immobilisme avant la Course.

Ses yeux irisés ne perdaient pas une miette du spectacle, son esprit processant la moindre information potentiellement utile grâce à sa connexion à la Speed Force : en parallèle des dires de Waller, il dénombra les cyborgs et observa les visages, connus ou non, de ceux qui se tenaient sous la bannière de la présidente. Il vit Nightwing, brisé. Il vit Bruce Wayne ressurgir d’entre les morts pour s’adresser aux citoyens, il vit le Batman donner le signal de la bataille. Et puis ce fut le chaos. Cyborg et Recrues contre Rebelles. Un capharnaüm qui allait décider du destin des États-Unis. Il était grand temps d’intervenir. Bart portait déjà son costume jaune et écarlate de Kid Flash. Une impulsion, et il se lança dans la mêlée lui aussi. Et son plan était clair : s’il pouvait botter les fesses de Waller, il ne s’en priverait pas, mais sauver l’ancien Robin restait LA priorité absolue.

L’action était confuse, mais Bart avait un petit avantage : à sa vitesse, le monde entier lui paraissait aussi lent qu’un escargot. Se rapprochant d’un trio de cyborgs, il commença à courir autour d’eux, déployant toute sa vitesse dans un concerto d’éclairs et de flashes lumineux. L’air s’engouffra à sa suite, formant un tourbillon autour des êtres métalliques. Une fois que celui-ci était assez large pour subvenir sans la course du bolide, ce dernier bondit et décocha aux trois robots un coup de pied au niveau du casque, augmentant la puissance de son coup grâce à la vélocité de son corps, espérant que ce serait suffisant pour les mettre hors d’état de nuire. Tout ceci n’avait duré qu’un instant. Poursuivant sa course et écartant au passage un quatrième cyborg en le bombardant de coups de poings, il s’interrompit toutefois et observa bouche bée l’intervention d’un visage familier dans un nouveau costume.

Conner était plus en forme que jamais, visiblement. Superman. Et dire que lui aussi serait le Flash un jour… Perdu dans ses rêveries, il manqua se faire arracher un bras par un cyborg, et il ne dut son salut qu’à ses réflexes supérieurs à la moyenne. Un retour à la raison bienvenu : il avait encore du chemin à faire avant de pouvoir reprendre le titre de son grand-père et de son mentor. Il reporta son attention vers Nightwing, et… Merde ! Il avait disparu ! Bon sang, Conner et son entrée en scène lui avaient fait perdre de vue l’essentiel. Jurant, Kid Flash commença à observer le champ de bataille avec plus d’attention, pour trouver sa cible. Parmi toutes les escarmouches isolées, pas de trace de l’ex-Robin. Des visages familiers souffraient, mais ils s’en sortiraient : eux avaient l’avantage de ne pas être inconscients et affaiblis par la captivité. Et puis une sensation familière attira l’attention du Kid : un autre utilisateur de Speedforce était dans les parages et s’en était servi il y a peu. Rien à perdre, après tout…

Avec un dernier regard sur ses alliés, Bart partit lui aussi à la rencontre du Conduit : après tout, la Speedforce, c’était une histoire d’initiés. Et il fallait qu’il en profite, tant qu’il ne s’était pas encore trop attiré les foudres des cyborgs ou des Recrues… Arriver à son objectif ne lui prit qu’un instant, et il sourit : il avait tiré le gros lot. Nightwing était là, avec une jeune femme en uniforme du G.C.P.D, mais il y avait surtout Savitar et un autre vilain. Robin était là aussi. Faisant craquer sa nuque, Bart rebondit sur la réplique de son allié :


- Et je sais ce que vous allez dire sur le trois contre deux… Mais des adultes contre des enfants, on a vu plus équilibré !

Résumé a écrit:
Kid Flash entre dans la mêlée et élimine quatre cyborgs, trois pris dans une tornade puis frappés au crâne d’un coup de pied, un quatrième bombardé de coups.
Fasciné par Superman, il rate la disparition de Nightwing mais ses liens à la Speedforce lui permettent de « repérer » grossièrement Savitar.
Après quoi, il rejoint ce dernier et surgit dans la pièce juste après Robin. En espérant que ça ira !

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 371
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 20:13

[CW] UNITED WE STAND [Libre]


C’est le silence qui me répond. Ca ne ressemble tellement pas à Dick, lui qui est toujours si enjoué et qui a toujours le mot pour rire ! Est-ce que c’est à ca que je ressemblais quand Batman est venu me secourir ? Et Dick y est resté bien plus longtemps que moi.

« - Pardon. Je ne te laisserais plus Ballerine. »

Qu’est-ce que je dois faire pour l’aider ? Est-ce que je devrais le laisser ici et faire demi-tour pour aider la Police ? Non, même si je les aie appelés, Dick reste un million de fois plus important. J’ai beau avoir essayée de nous cacher au mieux, rien ne dit que j’ai réussie et ce serait trop bête de le reperdre à nouveau.

Je m’écarte en le laissant dans le fauteuil et me saisit du sac à munitions pour le poser à mes côtés près de la fenêtre. Je saisis deux des pistolets, celui qui tire des balles à blancs et celui à balles électrique pour viser à travers la fenêtre tout mouvement suspect dans la rue. C’est un peu difficile parce que les gens commencent à comprendre que c’est dangereux et il y’a mouvement de foule alors je change de tactique. J’effectue un retrait pour me replier derrière un meuble et viser la porte d’entrée mais…

« - Tu m’as donné du fil à retordre, je ne pensais pas que tu serais aussi ingénieuse. Il m'a fallut plus de deux secondes pour te retrouver, tu peux être fière de toi. »

Un raclement de chaise et j’observe l’ennemi de Flash, Savitar, s’installer confortablement sur une chaise. Va s’y, fais comme chez toi ! D’accord, je lève les pistolets tout de même, en sachant qu’il est trop tard pour réagir et me demande ce que je peux faire contre un Speedy Gonzales. Est-ce que je peux gagner du temps et attendre ? Peut-être que je devrais faire l’idiote…

« - Vous êtes Savoyard, non Savitar ! Vous êtes connus à Central City et vous êtes l’ennemi de Flash. » C’est ca Barbara, fais l’agent un peu trop zélée. « Qu’est-ce que vous voulez ? Je vous laisserais pas le reprendre, pas question ! Pour quoi faire ? Le ramener à… »

Cette fois je n’ai pas besoin de prêter attention pour lever un pistolet sur la porte et tirer quand elle se fait défoncer par SportsMaster. Elle s’ouvre violemment et se referme toute seule dans son élan. D’accord. Génial ! Celui-ci esquive de peu une balle à blanc. Si je n’avais eu que lui à gérer, ca aurait pu le faire ! Mais là un Speedster c’est un peu compliquer alors si en plus ils sont deux... Je ne quitte aucun des yeux et poursuit :

« - Bon apparemment pas assez ingénieuse. Si vous voulez le ramener à Waller c’est inutile. Elle va finir derrière les barreaux et vous allez vous donnez beaucoup de mal pour rien vous savez. En plus… Je ne sais pas ! Vous êtes pas censés vouloir NightWing ! Flash ou Green Arrow, j’aurais compris ! Mais NightWing ? Vraiment ? Vous n’avez pas assez à faire avec vos super-héros ? En plus… »

Je commence à me dire que c’est un miracle et à me demander pourquoi on a pas encore essayée de me réduire en poussière quand la porte s’ouvre ENCORE mais cette fois je profite de la diversion et croise les poignets en tirant. Une balle électrique file à toute vitesse sur Sportsmaster et je tire une balle à blanc sur celui qui se prend déjà un coup de jus : Savitar.

« - Je me permets de m’inviter. Deux contre un, c’est un peu déloyal, non ? »

Tim, bon dieu ce que ca fait du bien de l’entendre ! Un soupir de soulagement m’échappe en constatant que c’est un ami qui m’a rejointe. D’un bond je me rapproche et me place devant Dick. Si l’un des deux avaient tirés sans attendre… Le personnage Barbara !

« - Red Robin ! C’est un honneur et… »

« - Et je sais ce que vous allez dire sur le trois contre deux… Mais des adultes contre des enfants, on a vu plus équilibré ! »

Un miracle ! J’ose jeter un œil sur NightWing et lui adresse quelques paroles mentalement : « Alors ca sert vraiment à quelque chose de bavasser comme tu le fais pendant les combats ? ». Je ne relâche pas mon attention pour autant et adresse un signe de tête à Bart Allen sous le masque de Kid Flash.




[HJ: - Barbara se place près de la fenêtre avec le sac contenant des munitions, un grappin, quelques batarangs.
- Elle commence à viser dans la rue mais se ravise avant de se rendre compte de la présence de Savitar.
- Elle lève quand même ses deux pistolets (un à balles à blancs et l'autre à balles éléctrique) et commence un dialogue.
- SportsMaster arrive et elle tire en le manquant.
- Elle continue de parler pour les raisonner: NightWing ne leur sert à rien.
- Red Robin arrive et elle profite de sa diversion pour tirer une balle électrique sur SportsMaster et une balle à blanc sur Savitar.
- Kid Flash arrive et elle continue de les tenir en joue après s'être placée devant NightWing.]



Merci Conner pour cette sublime signature  mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 02/11/2016
Messages : 112
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 20:47
Alors que mon katana s'apprêtais à couper la présidente en deux, une silhouette bleu, jaune et rouge enleva ma cible de la trajectoire. Mon arme frappa le sol de ciment et je me retournai vivement vers celle qui empêcha mon coup. Elizabeth Lawrence aka Liberty Belle. La héroine qui à fait partie de la Justice Society of America avec le premier Flash. Je suis enragé qu'une supposé allié m'ait enlevé ma proie. Je suis içi pour Dick mais je dois m'occupé de celle qui à osé m'empêcher de tuer cette grosse chienne.

Alors que je m,apprêtais à répliquer. La voix de mon père se fit entendre dans mon casque.



"Cassandra, Damian.
J’utilise vos communications privées et j’ai fait le choix de vous parler à tous les deux. Je sais que je vous ai blessés, tous les deux. Je sais que je vous ai déçus. Je sais que vous méritiez mieux de moi, et mieux tout court.
Je sais également que ce jour doit dépasser nos différences. Pour Dick, et pour cette ville – pas ma ville, mais la nôtre.
Aidez-moi… tous les deux. Aidez-moi à sauver Dick. Aidez-moi à sauver la ville.
Aidez-moi à nous sauver tous."


Je ricanai tranquillement en écoutant mon père parler. Après son discour à deux balles, je lui répond d'un ton remplis de haine.

"Je suis içi pour Dick, rien d'autre. Je suis déçu de voir que tu m'a cru dans le camp ennemi."

Je coupai net, la communication et vit au loin, Nightwing se faire amener dans un building non loin par une policière suivit de Sportmaster et de Red Robin. Je vais les rejoindre après, maintenant je m'occupe de celle la.

"Comment ose tu protégé celle qui nous as séparé Lawrence ? Waller à essayer de tous nous tuer ! Par sa faute, j'ai été torturé pendant des semaines ainsi que Nightwing ! Elle mérite la mort et si tu veux te mettre dans mon chemin alors soit. Mais sâche que je ne prendrai aucun plaisir à te tuer."

D'un geste rapide, je lançai un Shuriken explosif en forme de X rouge dans le dos de Liberty avant de lui sauter dessus en assenant plusieurs coups sans même savoir si j'allais lui faire du mal.


*Hors jeu*

-Damian reçois le message de Bruce et coupe son comm link
-Damian attaque Liberty dans le dos alors qu'elle entre dans l'édifice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/01/2017
Messages : 179
DC : Jade, Dolphin & Razorsharp
Localisations : St Roch
Secret Society
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 23:47
Joueur concerné : Killer Moth

Il s'agissait d'une véritable foire d'empoigne. Tout le monde roulait pour sa pomme. Tout le monde cognait tout le monde. Une véritable fin du monde. Il était évident qu'après de tels agissements, les super-héros seraient une fois de plus pourchassés avec du goudron et des plumes. La baston se déroulait avec un véritable mépris pour la vie humaine dans un chaos absolu...

... et Tara se sentit chez elle. Détruire. Casser. Salir. Elle aimait ça. Cela avait l'effet du gaz hilarant sur son humeur.

Elle avait pris de la hauteur et se trouva être une cible évidente pour Garth. Elle esquiva in extremis son rayon mortel et n'eut pas l'occasion de trouver une ou deux paroles biens senties à répondre à ce que disait l'ex-Aqualad.

Oui. Dans le microcosme héroïque, Markov signait traîtrise, folie et fourberie. Elle avait encore ses émules de l'époque où elle était une punaise révoltée.

Elle avait fait le mal.

Puis, elle avait tenté de faire le bien, pensant que seul Dieu le Père y arrivait mais elle s'était prise le poing de Black Adam en travers de la cage thoracique : façon comme une autre de comprendre que Dieu avait d'autres projets pour elle.

Elle rétablit son équilibre sur son caillou avant...

... d'être ceinturée et projetée hors de son caillou par...

... une mite volante propulsée par un jet-pack ?

La jeune femme fut suffisamment déstabilisée pour se laisser faire.

Elle siffla et cracha :

"Lâche-moi ! Personne me touche !"

Et elle se débattit et commença à frapper de ses petits poings Killer Moth. Elle voulait qu'il lâche prise. Elle voulait qu'il cesse de poser ses pattes sur elle. Elle voulait qu'il crève. Elle le voulait plus fort que tout.

Et dans sa rage et sa fureur, elle activa à nouveau son pouvoir. Son amie la roche perça l'asphalte une fois de plus, juste sous Killer Moth et elle-même. Il s'agissait d'un bloc de plusieurs tonnes de roche qui s'envolait dans les airs, avec pour trajectoire évidente celle qui allait transpercer la mite volante...

Car, oui, sa volonté de tuer était forte. Et elle souriait comme une démente à l'idée de pouvoir écrabouiller Killer Moth...

[HJ]

- Tara esquive le tir de Garth
- Tara se fait ceinturer par Killer Moth et tombe de son caillou
- Tara se débat et tente de se défaire de l'emprise de Killer Moth
- Tara fait jaillir une roche du sol dans le but d'aller à la rencontre de Killer Moth et de l'écrabouiller

[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 15/02/2015
Messages : 453
Localisations : ...


MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 0:06
Post pour le groupe : Barbara Gordon, Red Robin, Savitar, Kid Flash

Le silence qu'elle laissa planer après la déclaration du Batman valait tout les réponses du monde. Batman l'avait abandonné, plus d'une fois. Il avait réussi à la convaincre, plus d'une fois. Il faudrait cette fois-ci plus que des mots. Il faudrait des actes, une véritable abnégation. Il faudrait plus qu'une bat-eucharistie pour que Bruce Wayne obtienne sa bat-happy ending familiale.

" Ainsi va la vie, Kid Flash : elle est profondément injuste. "

La voix avait surgi du couloir, avec un sens certain de la théâtralité, puisque Cassandra pénétra dans l'embrasure de la porte quelques secondes à peine après que sa combinaison se soit exprimée pour elle. Une combinaison très clairement réminiscente du Chevalier Noir de Gotham lui-même :


L'apparition successive par cette porte d'autant de personnages rappelait un mauvais vaudeville. Un vaudeville dans lequel, faute d'amants, Nightwing faisait office de cadavre dans le placard.

" J'espère que vous êtes fiers. Par votre intervention, des dizaines d'innocents sont déjà morts. " sermonna la Batgirl, rendue autrement plus loquace par le logiciel de son armure, " Arrêtez de vous voiler la face, Waller n'est qu'une excuse et Batman, un prétexte. Il suffit qu'il jappe pour que vous rameutiez comme des roquets, mais ce sang est sur vos mains autant que sur les siennes. "


Evidemment, elle était arrivée après une seconde phase de joute, mais elle n'allait pas manquer la prochaine, si prochaine il y avait. Elle était sérieuse, en effet : tout les agissements des rebelles étaient et avaient été puérils. Il fallait comprendre que les situations pouvaient se résoudre sans faire appel à une violence disproportionnée. Certes, Waller était folle, possédée, elle n'avait jamais été particulièrement adroite avec le volet législatif, mais ses actions avaient au moins commencé avec une aura appelant à des lendemains plus stables. Si Bruce s'était contenté de délivrer ses informations, il n'y aurait aucun doute qu'une procédure de destitution aurait rapidement suivi, car toutes les Recrues n'étaient pas de folles engeances meurtrières avec un badge de shériff ; toutes les autorités du pays n'étaient pas composées d'automates meurtriers.

Waller n'avait pas les épaules pour appliquer sa politique, mais ça ne voulait pas dire qu'un plus strict contrôle des héros demeurait irrémédiablement mauvais.

Batman ne voulait pas le comprendre. Batman voulait tout contrôler, et ce que Batman ne pouvait contrôler, il le détruisait. Il le détruisait, et trouvait les mots justes pour vous faire croire que c'était la seule et unique solution. Trop de fois, la Bat-family s'était faite prendre par la supercherie, mais la chauve-souris représentait un idéal, pas un homme seul.

" Baissez les armes et évacuez la zone, avant que d'autres innocents ne soit tués. "

Un projecteur rougeâtre balaya la façade, ses rayons dardant entre les lattes de bois recouvrant les fenêtres. Un souffle fort et continu se faisait entendre à sa suite, comme une suite de réacteurs. Cassandra, consciente de ce que c'était, appuya sur un bouton de son brassard, et on entendit une détonation, alors que la façade vola en éclat ...


Un curieux drone de combat d'une envergure de plusieurs mètres les attendaient derrière, armés de missiles et d'une énorme mitrailleuse à canons rotatifs. La menace la plus directe était cependant deux lanceurs de filets, qui se déclenchèrent simultanément pour englober Nightwing et le tirer à lui !

" Nightwing restera avec moi, je le mettrais en sûreté. " déclara-t-elle, sa voix mécanique ne souffrant pas t'entendre d'objections, " Vous avez le choix de ce qui va suivre : Ne me forcez pas à devenir violente. "

" Hey, mais j'ai pas signé pour ces conneries moi ! J'suis là pour botter des culs ! " objecta le Sportsmaster, qui était encore quelque peu groggy des précédentes altercations.

La Batwoman sortit un manche de sa ceinture, duquel sortit une lame escamotable qui alla trouver la pomme d'Adam du super-vilain, s'arrêtant tout juste à quelques centimètres.

" Reste à ta place, recrue. " souffla-t-elle, avant de tourner la tête vers Savitar, " Cela vaut pour toi aussi. "

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 0:37
L'agent tenté un coup de bluff en tirant un balle à blanc sur Savitar, celui-ci assez rapide pour en éviter une vrai, naturellement il ne s'inquiéta pas. Il ne bougea pas d'un pouce et ne regarda même pas son compère qui lui aussi avait été victime d'une balle venant de leur ennemie. Ne bougeant pas de sa chaise il regarda la scène digne d'une sitcom qui suivit.

Et ba dis donc, il y en avait du monde dans le coin. Ce qui devait être une petite joute c'est transformé en une réunion. Le combat était désormais un peu plus équitable, Sportsmaster, Savitar et une femme qui venait de surgir par la porte qui visiblement menait au monde de Narnia vu le monde qui y passe. De l'autre côté du ring se trouvait, Kid Flash l'enfant le moins lent du monde et une sorte d'agent de police bien trop entraîné pour être une fonctionnaire .
Tous rassemblé dans cette pièce, pour une seule personne NightWing alias la personne la plus importante pour le moment.

Savitar toujours assit sur sa chaise regarda la scène, la dernière invité venait juste de pointer le bout de son nez qu'elle commençai déjà à provoquer le coureur. Elle lui intima l'ordre de ne pas intervenir ce qui fit rire Savitar.
Tu crois vraiment que tu peut débouler comme ça et faire ta loi, bien qu'on soit dans le même camp, je n'hésiterais pas à te tuer. Et une petite précision, NightWing et pour moi, j'ai quelques plans pour lui. Savitar regarda autour de lui et se leva Voila une scène digne d'une pièce théâtre Il se tourna vers Kid Flash et lui dit Mère sait-elle que vous portâtes ses draperies ?

Sans prévenir, il partit au quart de tour et en moins d'un huitième de seconde il se retrouva derrière l'agent, juste entre elle et NightWing. Il regarda et se retourna et dit

Il est mal en point, je crois qu'il respire mais vous devriez l'emmener chez le médecin. Il marqua une pause et fut pris d'un gros fou rire Hahahahaha,
Ca va je rigole.


Puis à la même vitesse, il chargea un coup de poing chargés de speedforce en direction de l'agent à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 3:02
Personnages concernée: Liberty Belle, Razer et Damian Wayne/Red X

Il est sur le point de fondre comme un vautour sur l’estrade et détruire tiut ce qui s’y trouve dans une explosion cataclysmique, quand plusieurs choses arrivent en même temps. Liberty Belle, qui se tenait tout près, décide de s’interposer entre lui et sa cible et de prendre la défense de l’infâme femme qui se dit Présidente de ce pays. Honnêtement, Razer n’en a rien à faire de ces luttes de pouvoirs locales. Mais Waller l’à humilié, capturer, torturé et forcé à devenir une arme qu’elle peut utiliser selon son bon vouloir!

Ça, il est incapable de l’accepter et encore moins de la pardonner! Alors quand il voit que sa cible est sur le point de lui échapper et qu’elle lui est enlevée juste sous le nez, il voir rouge, littéralement.

Dans un hurlement de rage, le Red Lantern fonce vers le bâtiment, mais est intercepté avant d’y arriver par une vague sonore destructrice qui l’envoie voler contre le mur a plusieurs mètres de la porte. Grognant et étourdi, il secoue la tête, et se relève, pour voir fondre sur lui la criminelle connue sous le nom de Silver Banshee.

« TRAITRE! » Crie la femme à l’accent écossait épais et au visage de squelette. « Tu te retournes contre tes alliés, alien? C’est ce qu’on va voir! »

Malheureusement pour elle, elle a bien mal choisi sa cible… Il esquive sa seconde attaque aisément, et lui envoie des lames incandescentes dessus. Il fonce sur elle avec un terrible rugissement de rage et quand il est a portée, deverse sur elle le napalm qui coule dans ses veines.

Avec un cri de douleur et de surprise – elle n’a de toute évidence jamais eu affaire a un Red Lantern – elle est aspergée partiellement, et le côté droit de son torse et son cou son horriblement brûlés.

« Je n’ai jamais voulu travailler pour Waller! Et maintenant, je vais la trouver et la TUER! » Lance-t-il au corps recroquevillé gémissant de douleur avant de prendre de nouveau son envol.

IL se détourne alors d’elle et se lance de nouveau vers le bâtiment, juste pour se rendre compte que quelqu’un d’autre l’avait battu de vitesse et s’attaquait à Waller et Liberty Belle. C’était un de ces surhumains costumés qu’il ne connaissait pas, et il parlait a l’héroïne qui tentais de mettre la Présidente a l’abri après avoir presque coupé en deux cette dernière.

Il a échoué à cause de Liberty Belle, mais ne semble pas décidé a abandonner. S’il était plus calme, Razer pourrait certainement le comprendre, et peut-être l’accepter, mais il est enragé, et tout ce qu’il voir c’est quelqu’un qui tente de lui dérober sa vengeance!

Et ça, il ne peut pas l’accepter!

Avec un rugissement de rage, il fonce vers l’estrade devant l’entrée de la Cour de Justice, et attaque à la fois l’homme qui a attaqué Waller et Liberty Belle. Il envoie des lances enflammées qui forceront les protagonistes à se séparer s’ils ne veulent pas être empalés ou brûlés, et en même temps, lance des câbles écarlates pour tenter de prendre sa proie dans ses filets.

S’il peut séparer Waller de sa protectrice improvisé et de son rival qui tente aussi de la tuer, alors il aura le champ libre pour faire ce que bon lui semble de cette femme immonde. Son attaque depuis les airs arrive juste au moment où Red X attaque Liberty Belle dans le dos, et devrait ajouter au chaos et à la confusion du moment.


Résumé :

- Razer met KO Silver Banshee;
- Razer attaque à la fois Liberty Belle et Red X pour ajouter a la confusion;
- Razer tente de prendre avantage du chaos et s'emparer de Waller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 9:46
Joueur concerné: Tara Markov.

IL AVAIT RÉUSSI!!! Il avait fait tomber de son piédestal lévitant cette arme de destruction massive et maintenant... la jeune femme râlait en ce qui représentait sans doute le plus beau résumé de ses interactions avec les femmes, à savoir qu'elles prononçaient rapidement un "Lâche-moi". Drury voulait bien croire que l'on évitait de toucher une femme qui pouvait réaliser chez vous un ravalement de façade juste en claquant des doigts, mais maintenant que c'était fait il n'allait pas la lâcher en plein ciel, il devait la mettre hors d'état de nuire oui mais peut-être pas en la transformant en une crêpe suzette, ne lui restait qu'à trouver un autre moyen. Pour l'heure il la serrait encore plus fort, paniqué intérieurement de n'avoir aucune solution immédiate sous les yeux.

- Eh ben personne ne donne d'ordre à Killer Moth! lui lança-t-il en retour, je me moque bien des...

Il ne put continuer, elle commençait à gigoter en tout sens, plaçant ça et là quelques coups de poings qui étonnement ne lui firent pas grand mal, peut-être avait-il une chance de la maîtriser après tout. Mais pour le coup, elle paraissait aussi hargneuse qu'une chatte enragée, il devenait difficile pour la mite de le tenir dans son emprise jusqu'à ce qu'il voit son sourire cruel. C'était généralement un signe trèèèèèès négatif pour lui. Il regarda alors à ses pieds où un brouhaha plus anormal que d'habitude l'intriguait. Une tapette à mouche façon colère des Dieux se détachait du sol et arrivait droit sur lui! Il ne se sentait pas l'âme d'un moustique sur un pare-brise aussi réagit-il de façon très fière.

- Arrête ça! couina-t-il, c'est pas du jeu! Et souris pas, ça me stresse!

Il se libéra un bras, rendant sa prise encore plus instable et lui tira les cheveux en arrière d'un geste sec, désespéré face à la mort imminente qui s'approchait.

- Allez, tu m'arrêtes ça! beugla-t-il de plus belle en lui secouant la tête. J'EN AI MARRE DE VOS POUVOIRS DÉBILES!

Son coude tapa alors dans une commande de son jet-pack qui envoya les deux dans la façade d'un immeuble voisin à la vitesse d'un obus euphorique. Ils traversèrent une fenêtre nettoyée avec soin par sa propriétaire et déboulèrent dans un appartement moderne décoré avec un goût détestable par un artiste de Gotham, c'est en tout cas ce que se dit Killer Moth lorsqu'il finit la tête en bas dans une chaise design en forme d'oeuf, un jet-pack vrombissant toujours dans son dos. Son épaule droite hurlait à la mort et l'insultait en une langue étrangère, son casque vibrait comme une cloche en pleine célébration de Pâques. Il regarda alors ses deux mains qui étaient... vides!!!!

Il avait lâché prise en traversant la vitre, ignorant complètement où avait atterri cette engeance de gamine capricieuse. La tête encore tourbillonnante, il observa la table ronde, les lampes à magma qui traînaient ça et là, deux trois sculptures hyalines qui reflétaient les lumières des pouvoirs qui se déchaînaient à l'extérieur, un buffet rondouillard avec des tiroirs sans poignée, un tapis à poils non identifiés, un plafond bizarre et un papier peint absolument dégueulasse. Pendant ce temps, son équipement chauffait atrocement et des flammes commencèrent à lécher les coussins de son siège. Il se leva précipitamment, éteignit sa machine avant de se réintéresser à son environnement pour retrouver sa cible. Il dégaina son arme... qui n'était plus là... il n'avait plus que son lance-filet et des bombes de peinture, ses grenades étaient bien amochées... Il s'équipa alors d'une bombe de peinture verte fluo. C'était toujours mieux que rien et s'il trouvait sa cible, elle finirait avec un joli masque de Green Lantern sur les yeux! Hin hin hin, la mite était peut-être malhabile mais elle avait de la ressource!

Derrière lui, les flammes faisaient fondre le plastique en répandant une fumée noirâtre nauséabonde et commençaient à lécher le tapis, une première victoire pour le bon goût incarné qui allait rétablir un peu de sens esthétique à ce tableau navrant. Même s'il fallait admettre que son corps commençait à souffrir de son dopage à l'adrénaline. Il tremblait un peu, son visage était couvert de sueur froide et sa gorge desséchée lui réclamait une gorgée d'eau. C'était impeccable et il se sentait d'attaque pour une mort flamboyante...

- Rends-toi face au divin Killer Moth! somma-t-il en chevrotant de sa gorge abîmée pour se donner du courage. Je serais magnanime...

[HRP]
- Drury décide de faire appel à sa sauvagerie intérieure et tire les cheveux de Tara, (les horreurs de la guerre)
- D'une manœuvre malhabile et involontaire, il parvient à esquiver le premier mouvement de la masse rocheuse en se projetant avec Tara dans un appartement.
- A l'impact, Drury a perdu Tara.
- Il déclenche malgré lui un incendie et s'arme d'une bombe de peinture pour affronter son ennemie si elle est toujours là.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 14:03
Concerné par le groupe : Cassandra Cain – Savitar – Red Robin – Barbara Gordon

La situation commençait à s’améliorer : même si la bataille faisait toujours rage hors du bâtiment, Kid Flash et Robin ainsi que l’agent de police faisaient face à deux adversaires seulement. Et tout se passerait pour le mieux. Savitar était un gros morceau, mais si Flash pouvait le vaincre, alors Bart en était capable. Potentiellement, du moins. Et comme réfléchir, ça n’était pas son truc, il allait tout faire pour le vaincre. Cependant, le destin lui réservait une nouvelle surprise : une jeune femme entra dans la pièce. Vêtue d’une lourde armure à l’effigie de la chauve-souris, ce qui attestait probablement d’un lien avec Batman, sa réplique était bien sentie, et l’espace d’un instant, le Kid la jalousa presque. Entre elle et Superman, enfin, Conner, il faisait pâle figure aujourd’hui. Puis elle poursuivit son laïus par beaucoup moins réjouissant. Les héros de Gotham avaient le don de toujours faire dans le dramatique…

Quelqu’un d’ « insouciant » comme le Kid Flash n’avait pas vraiment pensé à tout ça. Effectivement, cette bataille rangée d’êtres parfois à la limite du divin ferait sûrement des morts. Mais, parfois, ce qui devait être fait devait être fait. Waller était une nuisance pour leur monde. Certes, celui-ci était loin d’être parfait, il était cruel et injuste, mais il convenait parfaitement au jeune homme du trentième siècle. Toujours est-il que la Chauve-souris avait des arguments de poids : lorsqu’elle abattit ses cartes, la façade explosa, révélant un drone qui avait l’air tout sauf amical, si tant est qu’une machine puisse avoir des sentiments. L’appareil lança deux filets sur Nightwing, pour s’en emparer comme l’indiqua la femme en armure. Puis, elle menaça également Savitar et l’autre vilain : au moins, elle n’était pas avec eux.

Par contre, qu’elle prenne Nightwing… Bart savait qu’il ne fallait pas faire confiance aux inconnus. Et encore plus aux inconnus qui vous menacent avec un drone de combat. Profitant de la brève accalmie créée par l’arrivée de cette Chauve-souris, il infusa son esprit de la Speedforce et commença à étudier ses options : quoi qu’il fasse, dans un espace si réduit, il n’était pas à son avantage. Il pourrait sans doute éviter les tirs du drone, mais cela mettrait forcément ses alliés en danger. Il simula plusieurs assauts sur la nouvelle arrivante, mais cette armure dont il ignorait tout compliquait les choses. Restait l’option de s’emparer de Nightwing et de fuir avec lui : il était alors fort probable que la jeune femme le poursuive et que cela ne laisse Robin et la policière tranquille. Mais quid de la menace de Savitar ?

Qui avait justement décidé de ne pas coopérer, puisqu’il frappait en direction de la policière. Et un coup à cette vitesse, pas besoin d’être savant pour savoir qu’il aurait des conséquences dramatiques ! Utilisant lui aussi sa vitesse, il se jeta devant Savitar et frappa à son tour. Il avait dû agir dans l’urgence, et son coup n’était pas assez assuré : s’il réussit à protéger la policière, en revanche il sentit ses phalanges craquer et une vive douleur irradia dans tout son bras. Il serra les dents pour faire bonne figure : s’il montrait signe de faiblesse, c’était fini. Alors, il décida d’utiliser sa deuxième meilleure arme : sa langue bien pendue. Toujours en mouvement, il poussa Nightwing hors de portée du filet, en espérant ne pas le blesser plus que de raison. Puis, il reporta son attention sur la chauve-souris armorée et commença à lui parler :


- Vous êtes bien gentille, madame la Chauve-souris, mais voyez-vous, là d’où je viens, on m’a dit de ne jamais faire confiance aux inconnus. En particulier quand ceux-ci vous donnent des ordres et vous menacent. Ca n’est peut-être pas en vigueur chez vous, mais on ne se refait pas. Alors, si vous le permettez, je ne vais pas coopérer. Après tout, vous l’avez dit vous-même : la vie est injuste, n’est-ce pas ?

Ce petit discours avait deux visées : d’une part, faire perdre sa lucidité à la chauve-souris, en espérant qu’elle fasse de lui sa cible principale, laissant un peu de répit à Robin et à la policière. D’autre part, la douleur dans son bras, bien que toujours lancinante, était déjà plus supportable. Alors, de sa main intacte, il essaya de charger Nightwing sur son épaule pour fuir avec lui. Mais où ? Ca, il verrait sur le coup. Après tout, il n’avait pas été nommé Impulse pour rien…
Résumé a écrit:

Bart observe les évènements et l'arrivée de Cassandra, tout en utilisant la Speedforce pour simuler diverses actions possibles.
Lorsque Savitar frappe, il s'interpose mais est pris de court : résultat, il a un bras quasi inutilisable à cause de l'échange de coups de poings.
Puis, il essaie de provoquer Cassandra, après avoir poussé (ou du moins l'espère-t-il) Nightwing hors de portée des filets.
Enfin, il essaie de porter Dick pour s'enfuir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 17:40
(HJ/ Nous demandons à Razer et à Obsidian de modifier leurs messages. Les modifications arrivent. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 17/01/2017
Messages : 866
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 18:23
Compte animant les joueurs : Batgirl - Cassandra - Savitar - Red Robin.

Le combat continue.
La mêlée est terrible et abominable, et peu peuvent encore comprendre ce qu'il s'y passe - et qui y est encore debout.
Le Batman, néanmoins, continue d'avancer au milieu du chaos et de la fureur.


Accompagnement musical:
 

En avançant, il croise de nombreux cyborgs, qui s'écroulent après leur rencontre douloureuse mais efficace. C'est également le cas d'Atomic Skull, qu'il a entrevu au préalable et dont il vient de s'occuper. Un coup d'oeil lui a suffi pour vérifier que Cheetah demeure immobilisée - et c'est encore le cas, heureusement.
La violence est partout, et la Ville mettra longtemps à se remettre... mais cette folie est nécessaire. Elle l'est devenue du fait des exactions de la Présidente Waller, qui est allée trop loin - qui doit être stoppée. Qui doit être vaincue, aux yeux de tous, sur le terrain de l'opposition directe.
Qu'elle soit maudite de les avoir forcés à agir ainsi... qu'ils soient maudits, eux-mêmes, de n'avoir pas su trouver d'autre solution.


"Penny-One, quelle est la situation de la cible ?"

Le Chevalier Noir soulève un cyborg, qu'il fait lourdement chuter vers son genou soulevé ; le dos de la créature robotique se brise, et lui esquisse une légère grimace. Cela lui rappelle de mauvais souvenirs.
Il a entendu, aussi, la réponse de Damian, ainsi que le silence de Cassandra ; il n'a rien dit. Il prend sur lui, encaisse et met un baume sur ses émotions. Il ne peut rien faire d'autre - mais cela fait mal,
il doit l'avouer. Ses enfants se détournent de lui, et s'enfoncent dans la folie.
Il les sauvera... il le jure. Quoi qu'il en coûte. Quoi qu'il lui en coûte.


"En effet, Monsieur. Les nouvelles sont... surprenantes. Batgirl, déguisée, s'est emparée de Nightwing. Si elle a été suivie dans sa fuite par Sportsmaster, elle a été rejointe par Red Robin puis Kid Flash - mais le Vilain Savitar était déjà présent. Kid Flash vient d'emmener Nightwing, et la situation se tend dans cette zone."

"Je vois."

Il n'aime pas ce qu'il entend.
Il sait, depuis toujours, qu'un lien spécial relie Barbara à Dick, et la savoir en charge de leur cible était évident ; idem pour la venue de Tim, encore blessé, qui ne peut laisser ses camarades dans cette situation. Cela aurait pu bien se passer... mais non, bien sûr.
La situation se complique. Ses proches sont en danger. Et il ne peut plus l'accepter.


"Penny-One, calibrez les colis D et E sur les costumes de Batgirl et de Red Robin - et envoyez-les. Tout de suite."

"Je... oui, Monsieur. Très bien."

Bruce se débarrasse d'un cyborg - puis fixe son attention dans la zone où Barbara fait face à ses ennemis. Il ne peut l'entendre dans le fracas de la mêlée, mais un bruit, non deux bruits puissants de moteur vibrent près d'elle... et elle découvre bien vite l'origine.
Dans l'immeuble dans lequel elle se trouve encore, Barbara Gordon découvre que deux Bat-jetpacks ont pénétré dans le bâtiment et filent vers elle et Tim. Tous deux peuvent alors sauter littéralement à la place des pilotes, pour ainsi s'échapper des attaques de Sportsmaster et de Savitar... et donc rejoindre Kid Flash et Nightwing.
Ceci est le plan - la proposition de sauvetage, adressée par leur mentor.

Hélas, si l'idée est belle, elle ne peut pleinement fonctionner.
C'est Gotham, après tout. Rien ne tourne jamais comme il le faut.

Ainsi, alors que Red Robin a sauté dans le Bat-jetpack et s'est échappé de l'immeuble, alors qu'il file vers Kid Flash... une balle vient pénétrer dans l'appareil et l'endommager.
Tim parvient à redresser le Bat-jetpack, gère la chute du mieux possible - et effectue un atterrissage de fortune, heureusement à proximité du Batman. Ce dernier se tourne lentement vers l'origine du tir...

... Prometheus. L'homme qui peut se télécharger les expériences de centaines de combattants en une seconde. L'homme qui a réussi à le vaincre.
Leur nouvel adversaire.


"Batman à Batgirl sur réseau interne : j'ai récupéré Red Robin, il va bien. Il reste avec moi. Occupes-toi de la cible et fuis."

Le Chevalier Noir s'approche de Tim, et l'aide à se relever tandis que Prometheus se prépare au combat.
Lui fait de même et prend une grande inspiration.


"Nous gérons les nuisibles qui nous restent."

Quelques regards, quelques hésitations - et le combat commence.
Encore une fois.


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman ne réplique pas à Damian et ne relance pas Cassandra ;
- Batman envoie deux Bat-jetpacks à Red Robin et Batgirl ;
- Red Robin est touché en plein vol et s'écrase, sans dommage, aux pieds de Batman (action réalisée avec l'accord du joueur) ;
- Batman et R.R. se préparent à attaquer Prometheus après avoir rassuré Batgirl. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 21:03
Tout part en sucette ces dernier temps pour cette ville, même Batman aussi fort soit-il n'a rien pût faire pour empêcher ça. Depuis que cette grosse vache était à la tête du gouvernement tout partait littéralement en couille, elle avait réussie à divisé la Ligue des Justiciers sans grands effort. Elle avait aussi niqué un accord de paix entre Atlantis et les Etats-unis, leur déclarant une guerre ouverte. Heureusement qu'Aquaman n'est pas le genre de cinglé à vouloir à tout prix ce venger, si son armée venait maintenant les attaqué il est possible que le pays ne s'en relève pas.

Jason était chez lui dans les mauvais quartiers de Gotham, de sa chambre il voyait les rues les plus craintes de cette ville. Aujourd'hui tout était étrangement calme, quelque chose devait avoir lieux, même certains piétons n'étaient pas au rendez-vous. Pourtant la milice de Waller ne les empêchait pas de sortir, aujourd'hui le jeune homme avait un mauvais présentiment. Soudains un message arrivait sur sa fréquence d'urgence, seul les membres de la bat-family et Roy y ont accès. L'un d'eux avait un problème, en écoutant le message il entendait la voix familière du chevalier noir.

Cette grosse vache tenait Grayson et comptait le démasqué sur la place publique. La colère montait doucement mais surement chez Jason. Même si sa relation avec Grayson n'était pas exemplaire personne n'avait le droit de touché un membre de sa famille impunément. Là il était clairement question de le ridiculisé devant tout le monde, lui faire perdre toute crédibilité à lui ainsi qu'à la Bat-family. D'un bon il enfilais son équipement offert par Batman. Enfourchant sa moto il partit en direction de l'endroit indiqué, seulement de loin il pouvait entendre des bruits d'explosions et autres marque de combats.

Arrivé prêt de leur position des robots ouvraient le feu sur Jason pour le tuer, clairement ces tirs n'étaient pas juste dissuasifs. Jason sortait de l'étuis qui se trouvait sur le côté de sa moto une arme, un pistolet semi-automatique. Si cette boîte de conserve voulait jouer à qui était le meilleur en tir elle était mal tombé. Deux tirs venaient se loger dans la tête de la machine, puis quelques secondes après l'impacte voilà que les balles se mettaient à exploser. Couper dans on élans une rafale de balle provoquait la chute du jeune-homme qui ne mettait pas longtemps à se relevé à l'aide d'une roulade parfaite.

Mais à peine le temps pour lui de lever son arme que deux canons étaient pointé vers lui à bout portant, très bien ils voulaient le corps à corps ? Ils l'auront, d'un bond il saisit l'arme du premier robot qui se mettait à tiré instinctivement, manque de bol Jason déplaçait son arme de façon à ce qu'il tire sur son pote. Depuis sa jambes droite il venait balayer son ennemi se retrouvant sur lui, un genoux au niveau du torax du cyborg, puis déclenchait une rafale de balle dans le crâne de la machine.

Sur son avant-bras un écran s'affichais, il avait affiché la position de Tim son jeune frère qu'il à tendance à pas mal protéger. Il se trouvait devant l'ennemis, sans perdre de temps voilà que Jason se faisait un chemin dans la bataille pour le rejoindre. Les cyborgs qui tentaient de l'empêcher de passer ne résistaient pas longtemps. Devant lui se tenait Batman, Red Robin et.... Prometheus. Jason connaissait bien ce gars ils avaient eu du mal à le battre avec Deathstroke et Ravager.

Très bien l'heure de la vengeance arrive.

(HRP /
- Jason viens d'arriver sur le champ de bataille.
-Il à immédiatement rejoins Batman et Red Robin face à Prometheus. /HRP)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 371
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 21:15

[CW] UNITED WE STAND [Libre]


Il fallait m’expliquer ce que j’avais fais de travers. J’avais attendu patiemment une opportunité de récupérer mon meilleur ami et quand celle-ci s’était présentée, j’avais au préalable tirée une balle fumigène pour provoquer un nuage de fumée. Normalement j’aurais du pouvoir m’échapper sans me faire remarquer. Bon jusqu’ici c’était plus ou moins une bonne idée parce que j’avais pu faire quelques mètres sans être poursuivie alors que je portais un homme plus lourd que moi. C’était sûrement la suite qui avait dérapée. J’avais cassée une vitre, bon d’accord c’était peut-être pas le plus malin mais je m’étais dit que ca passerait crème avec la bataille un peu plus loin. Qui prêterais attention à quelqu’un qui effectue une infraction pour sa cacher quand la fin du monde semble se dérouler trois pâtées de maison plus loin ? Mais soit, j’avais jouée la sécurité en changeant d’appartement mais sans signe d’effraction cette fois-ci. Ca me semblait plutôt une très bonne idée donc pourquoi ils se ramènent tous ? Un, ok, mais quatre ? Autant pour mon idée d’attendre tranquillement la fin de la tempête.

« J'espère que vous êtes fiers. Par votre intervention, des dizaines d'innocents sont déjà morts. Arrêtez de vous voiler la face, Waller n'est qu'une excuse et Batman, un prétexte. Il suffit qu'il jappe pour que vous rameutiez comme des roquets, mais ce sang est sur vos mains autant que sur les siennes. »

Mes doigts se resserrent autour des crosses des revolvers en remarquant l’entrée de la seule personne que je ne voulais surtout pas voir. Cassandra, évidemment. Mon cœur se serra de dégout en la voyant. Comment osait-elle déjà se pointer mais en plus en arborant le symbole des Bat ? Comment pouvait-elle encore oser se dire BatGirl ? Elle nous avait trahis, nous avaient laissés nous faire torturer. Nous, sa famille, ses amis. Un rictus méprisant m’échappa en entendant son discours et je fronçais les sourcils. Comment pouvait-on tomber aussi bas ? Nous avions tous eu des différents avec Bruce, mais jamais au point de nous rallier à des criminels comme l’Epouvantail, comme Strange et la flopée de larbin de Waller.

A la limite… Oui il y’avait bien eu Jason. Aujourd’hui, bien que toujours un peu hostile, il était de nouveau des nôtres. Sauf que même là, Jason ne nous avaient pas tous abandonnés ou torturés. Quand l’Epouvantail m’avait capturée et voulu me torturer avec sa toxine, Red Hood avait bien insisté sur le fait qu’il ne devait rien m’arriver. Mes yeux se posent sur Dick puis de nouveau sur l’ex-BatGirl. Non ! Dick, NightWing était sûrement le meilleur d’entre nous, celui qui ouvrait son cœur et accorder du temps à chacun. C’était un enfant, un ado puis un homme de bien. Il s’était toujours battu sans réserve pour nous protéger. Et elle l’avait laissée dans une cellule, dans les mains de Waller, Strange et l’Epouvantail. Pire, elle était prête à le laisser se faire démasquer pour sa petite rancœur envers Batman.

« Nightwing restera avec moi, je le mettrais en sûreté. Vous avez le choix de ce qui va suivre : Ne me forcez pas à devenir violente. »

« - En sûreté ? Sale traitresse ! Tu veux dire le remettre là ou tu l’as abandonnée aux mains de ta supérieure sans aucuns scrupules pour qu’il se fasse torturé ? Ose me dire que c’est faux ! Ose me dire que tu n’as pas laissée la précédente BatGirl dans une cellule voisine ?
Mais regarde toi voyons ! Tu devrais avoir honte de toi ! Tu me dégoute ! Tu n’es pas digne de ce symbole, comment ose-tu encore l’arborer ? Ils avaient confiance en toi, NightWing avait confiance en toi ! La ville entière aussi ! »


Je me baissais pour me protéger de mes bras quand un vent violent s’engouffra dans l’appartement. En me retournant j’observais stupéfaite l’absence de mur. Le pan entier de l’immeuble venait de se faire détruire. Elle osait parler des dégâts causé par Batman alors qu’elle-même n’hésitée pas à y recourir aussi.

« - Comment peux-tu parler de Batman et des morts qu’ils provoquent avec les dégâts ? Regarde !» Je pointe du doigt la machine et l’absence de mur. « Comme tu dis, j’espère que tu est fière ! Tu ne me feras pas croire que tu n’a pas de sang sur les mains ! Ce que Batman fait, bien qu’il ne soit pas tout blanc, il le fait pour protéger les plus faibles, pour protéger sa famille ! Et toi ? Qu’as-tu fait ? Avec ta rancœur, ta haine vis-à-vis de celui qui t’a accueilli chez lui sans se soucier de ton arbre généalogique ? Tu t’es retourné contre ceux qui te considérée comme une des leurs !
Si j’étais BatGirl ou Batman, j’aurais honte de toi ! Honte que quelqu’un qui porte le costume s’en serve pour des raisons aussi mal ! Tu es une gamine capricieuse et égoïste ! Comment peux-tu dire vouloir le bien alors que tu rejoins ceux qui oppriment le peuple, les plus faibles ! Nous rejoindre ou mourir vite si vous n’êtes pas torturés à mort, quel choix ! Aider et soutenir des gens qui n’hésite pas à manipuler avec de la technologie des gens pour les plier à leurs volontés, c’est ca ta solution ?
Devenir violente ? Mais c’est tout ce que tu sais faire ma pauvre fille ! Jamais je ne te laisserais le récupérer ! NightWing n’a pas à vivre comme un oiseau dans une cage ! Il est ton opposé ! C’est quelqu’un de foncièrement bien qui ne mérite aucunement d’avoir autant souffert ! Comment peux-tu encore prononcer son nom et le regarder après tout ce que tu a fais ? »


« - Il est mal en point, je crois qu'il respire mais vous devriez l'emmener chez le médecin. Hahahahaha, Ca va je rigole. »

« - Qu- »

Je détourne les yeux de celle qui me fait fulminée actuellement et réalise que Savitar à décidé de passer à l’action en commençant par moi. Qu’est-ce qui peut bien le pousser à vouloir Dick avec autant d’ardeur ? Je me crispe dans l’attente du coup qui ne vient pas mais je me sentie nettement tombée sur le côté, près du précipice. Jetant un œil dans le vide je me relevé sur les genoux pour voir ce qui s’était passé.

« - Vous êtes bien gentille, madame la Chauve-souris, mais voyez-vous, là d’où je viens, on m’a dit de ne jamais faire confiance aux inconnus. En particulier quand ceux-ci vous donnent des ordres et vous menacent. Ca n’est peut-être pas en vigueur chez vous, mais on ne se refait pas. Alors, si vous le permettez, je ne vais pas coopérer. Après tout, vous l’avez dit vous-même : la vie est injuste, n’est-ce pas ? »

Et en un éclair je me retrouvée de nouveau étalée au sol sous la force du départ précipité de Kid Flash. Je tends la main dans le vide pour le rattraper et fait malencontreusement tombé le sac de munitions de rechange. Et merde ! Le sol s’effrite dangereusement et je me sens chutée. Un cri et je me rattrape à la première chose possible : un BatJet-pack. Est-ce que c’est possible d’être aussi chanceuse. La chute dans le vide est assez longue pour que je l’enfile et je rase le sol pour décoller enfin. Je laisse s’échapper un soupir pour voir la scène. Je file droit dans la direction opposée aux combats mais aperçois Red Robin chuter. Je le vois néanmoins atterrir et obtient bientôt la confirmation qu’il va bien dans mon oreillette.

« - BatGirl à Batman, compris ! Savitar, SportsMaster et surtout BatGirl risque de ne pas apprécier notre départ. Soyez prudent ! »

Je me retourne et prends de la vitesse. J’avais oubliée à quel point c’était si bon de voler en jet-pack. J’effectue quelques zigzags et aller-retour pour brouiller les pistes, espérant cette fois le faire sans trop de soucis. Bien ou est donc passé le repreneur du costume de Wally West ? Je me branche sur le réseau de communication qu’a utilisé Batman pour lancer l’appel général et dit :

« - BatGirl, la rebelle, à KidFlash, est-ce que tu me reçois ? Où êtes-vous NightWing et toi ? »

Ma mission ne sera terminée que lorsque NightWing sera en sécurité et les combats terminés.

« - Mon agent doit trouver un moyen de vous rejoindre et mettre NightWing en sécurité.»




[HJ: - Barbara balance ses quatre vérités à la BatGirl recrue.
- Bien que Kid Flash empêche Savitar de la frapper, elle se retrouve jeter au sol près du gouffre.
- Elle s'y retrouve de nouveau lors du départ en coup de vent de Kid Flash.
- Elle fait tomber ses munitions dans le précipice et sent s'effriter le sol sous elle.
- Elle commence à chuter mais attrape le BatJet-Pack de justesse.
- Elle s'éloigne dans la direction opposée aux combats et essaye de brouiller sa piste pour ne pas être suivie.
- Elle contacte Kid Flash pour le retrouver et mettre NightWing en sécurité.]



Merci Conner pour cette sublime signature  mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Invité

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 23:38
Evènements pour : Kid Flash, Batgirl, toute personne dans l'appartement, combattants dans la salle de jugement

Le Brouillard se rependait lentement mais surement dans l'intégralité du bâtiment. Crane continuait d'éviter les combats bien que ces derniers ne manquaient pas de secouer le bâtiment. L'Epouvantail se targuait d'agir en tant que spectateur, préparant son plan d'urgence bien que la situation ait tournée court pour le moment. Il courait dans les couloirs du troisième étage, fracassant le crâne de tout garde du tribunal, sans parler des hystériques qui le fuyait à cause du Brouillard qui leur montait au cerveau. Les affrontements étaient brutaux mais rapides, l'agilité et la violence dénuée de scrupules du monstrueux homme de paille allant de pair avec son manque total de respect pour la vie humaine. Tandis qu'il brisait le crâne d'une greffière sous l'influence de son Brouillard, il vit par la fenêtre, un agent de police fuyant les combats avec Nightwing...oh non...oh non non non...c'était pas prévu...hors de question qu'il se fasse la malle comme ça...Et comble de bonheur, le temps qu'il redescende à l'étage du dessous pour sortir dans la rue par une porte adjacente, il put " voir ", un de ses types de la Force Véloce qui allait sûrement foutre le camp avec son objectif ! OH QUE NON ! Ni une, ni deux, il décida de s'interposer. Courant dans leur direction, L'Epouvantail dégaina sa faux monstrueuse avec la ferme attention de la planter dans de la chair humaine...Il vit alors une voiture de police, en ouvrit le coffre sans forme de douceur, arracha une chaîne de stingers et se cacha à coté de la voiture, observant quand le taré de la vitesse s’élancerait de l'appartement déglingué où ils se situaient pour lui faire part d'un petit cadeau épineux...

Son portable sonna au même moment...

- QUOI ?! Je suis un peu occupé, là !

- J'ai une petite chauve-souris dans ma ligne de mire...

- Hein ?

- Elle en a pas l'air...mais elle virevolte avec un..jet-pack ou je sais pas quoi.

- Tu as vraiment besoin de m'appeler pour me dire ça ?

- Je me suis laissé dire que ça t'interesserait de le savoir.

- Pour être franc, j'ai autre-chose en tête là...J'ai le petit bébé de la Force Véloce qui va se barrer avec Nig..

- Oh non, crois-moi, il ne va aller nulle part...

Quelque secondes après, une explosion se fît juste dans le bâtiment face à l'appartement et commença lentement à s'écrouler dans leur direction, passer en dessous alors qu'il chute serait suicidaire mais rester également, ce qui ne laissait que la rue située à coté du palais de justice...rue où L'Epouvantail se tenait prêt à frapper.

- Tu sais ça ne va pas vraiment l'empêcher de bouger...mais moi, je vais avoir ma chance...Dit-il en lançant les stingers sous les pieds du jeune morveux...certes ça ne serait pas forcément efficace...C'est pour ça qu'il jeta aussi une grenade de Brouillard qui allait créer un épais et cauchemardesque nuage brumeux droit sur son chemin...sans parler des terribles effets de ce gaz...

- Essaye de courir droit maintenant...


Résumé:

- Le Brouillard a envahi la salle du jugement et commence à obscurcir la salle et à atteindre les esprits des personnes présentes, les soumettant à leur cauchemars.
- L'allié de l'Epouvantail a déclenché une explosion dans le bâtiment situé en face de l'appartement où s'était réfugié Nightwing et ses protecteurs, ce qui pourrait amener la destruction de ces derniers.
- L'effondrement du bâtiment bloque la rue dans ce sens, ce qui ne laisse pour issue que le côté où se trouve l’épouvantail et son piège ( Stingers et Brouillard ).
- " L'Allié " tire en direction de Barbara Gordon depuis une assez grande distance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 0:09

Paris, tard le soir. Il y a quelques jours.


L'instant d'après tout avait changé.
La ruelle sombre sans vie de la ville lumière n'était son meilleur profil et les deux voitures de polices où était posté deux agents armes en ligne mire par dessus leur portes n'égayait en rien les choses. Les quartiers malveillants et malfaisants de Paris s'éveillaient comme un long sommeil d'hibernation voulant rattraper le temps perdu. La haine, la violence, la rage et l'avidité ne laisse glisser de leurs désirs les plus noirs. Les policiers tremblent, ils dépriment de ne plus savoir quoi faire pour faire vaciller la vie de ses nombreux jeunes ne sachant quoi faire de leurs dix doigts, mise à par se foutre de tout et de la vie elle-même, n'ayant plus aucune attache sauf de leur petites personnes.
Mais dans les ténèbres une autre ombre se mouvoie comme un serpent tapis dans ce camouflage qu'il connaît si bien , usant d'une longue patience et d'approche furtive pour débusquer sa proie. Et d'un coup d'un seul ! La petite souris est prise sans vraiment comprendre ce qui lui arrive et le serpent est heureux, heureux de sa chasse accompli, mais le justicier est bien différent des prédateurs naturels. Il est de celui qui chasse toutes formes de noirceurs pour y instaurer la paix et livrer l'injustice à la véritable loi, celle des hommes.

Nightrunner en était à sa troisième arrestation de la soirée, les chevilles gonflaient après de longues heures de voltiges et de coups de poings bien placé content d'avoir pu une nouvelle fois aider les forces de l'ordre dans leurs missions quotidiennes. Cette fois-ci agression sexuelle sur mineure, un jeune d'une vingtaine d'années prétextant que la jeune victime ''avait trop tordu du cul et qu'elle n'attendait que ça'' des propos bien insolents et provocateur pour un homme sans en être vraiment un, un lâche qui ne comprit en rien ce qu'était vraiment la drague. Un malfrat de moins installer sur les banquettes arrières de la voiture de patrouille qui accueillait de plus en plus de visiteurs depuis que Nightrunner était en service. Mais la nuit avait été très longue, trop même pour un justicier débutant, une dernière inspection et heureux de n'entendre plus aucuns cris, n'y bagarres, direction l'appartement de luxe made in Wayne. Le costume était abîmé, une coupure lors de l'un de ses affrontements face à un homme armé d'un long canif bien trop bourré pour un seul soir. Demain allait être un autre jour et l'un des ingénieur de Wayne Fr. serait bien mieux placé pour réparer cet accrochage à l'instar de Bilal qui était trop mauvais couturier pour arriver à un résultat correct. Affalé sur le lit comme une âme en peine, les yeux devenaient lourd, un dernier vacillement avant de retrouver Morphée. Puis soudain le retour à la vie réelle, la dure réalité, un écran holographique venait d'apparaître, Le Batman était à l'écran très différent de d'habitude surtout au niveau de ce long manteau qu'il arborait très loin de son style habituel. Bilal se frotte les yeux, il n'était pas au courant de cet écran et encore moins à ce message si particulier.

Bilal. J’utilise une communication privées pour un message de la plus haute importance. Je sais que ta nouvelle vie à Paris est des plus éprouvante, mais j'ai besoin de toi, de ta vraie personne.
Gotham, ma ville, est victime de bien des déboires et de la venue d'une ère bien sombre qui a de grandes chances de s'étendre au-delà des frontières que je protège.
Je n'ai que peu de temps devant moi pour tout t'expliquer, il faut que tu viennes immédiatement à Gotham la .. ou plutôt les crises ne cesse d'éclater et j'ai besoin de toi pour m'aider à défaire tout cela. Prend le premier avion pour Gotham, je n'ai que peu de temps pour t'expliquer mais je t'envoie toutes les informations nécessaires pour ta venue.
Sois prudent.


Le ton sérieux et pourtant inquiet du chevalier noir choqua le jeune justicier, l'inquiétude n'était pas de ce qu'il vit là-bas mais plutôt de placer l'un de ses protégés au sein d'une guerre qui le dépasse complètement. La nuit était loin d'être fini et il n'avait nul le temps d'expliquer cette urgence soudaine à sa mère, elle allait s'inquiéter, il y avait de quoi.


Gotham, maintenant.


Le soleil au zénith tapait sur la peau du jeune français à la peau mât, Paris était bien trop froide comme ville, pouvoir sentir les rayons chaud dans la ville de Gotham était des plus agréable. Pourtant il en regrettait sa ville natale, ses sandwichs qu'il avait l'habitude de prendre dans la boulangerie de son nouveau quartier, du bus la plupart du temps prit au dernier moment, des belles parisiennes riant aux éclats … La ville était devenu sombre, trop sombre, au somment de l'un des toits où Nightrunner s'était posté il pouvait voir que la ville tremblait de peur, paranoïaque et indélébile. Les rues étaient déserte sauf par les voitures de patrouilles dont leurs occupants scrutait chaque fenêtres chaque rues et ruelles, plus rien ne semblait avoir de sens mise à par que le peuple n'était plus comme réduit à un souvenir.

Il est temps d'agir, pour la paix.

Le Nightrunner venait de quitter le banc de touche pour enfin arriver sur le terrain afflué de son nouveau costume offert par la Bat qui sentait que quelques gadgets de plus ne serait pas de trop, surtout au vue de ce qui allait se préparer et de l'inexpérience de son disciple dans des combats de ce genre. Rien que ça il était déjà impressionné. Gotham, le lieu de prédilection de son mentor qui venait de s'afficher sur les divers écrans de la ville pour annoncer la fin de la peur et de la maltraitance, que les crimes devaient être puni et qu'Amanda Waller allait … tomber. Puis la bataille venait de faire rage avec à la tête des rebelles le Batman, porte-parole de la justice poings levé face à l'oppression. Nightrunner silencieux, stoïque était pourtant des plus apeuré, des super-héros et super-vilains ensemble, une politique protégée par une troupe de cyborgs, une guerre civile aux allures de fin du monde ? Que pouvait faire un justicier aussi inexpérimenté que lui dans une telle guerre ? La peur de la ville l'envahit et s'en retourne, s'écartant du bord et de cette vue apocalyptique essayant de reprendre ses esprits de remettre tout en ordre avant d'aller mourir car oui malgré cela le message de Batman était clair, le pourquoi de son choix pour l'élevé au rang de symbole était tout aussi sincère. Il avait une mission. Il mit son doigt sur son oreillette, il était prêt.


Batman. C'est Nightrunner, je suis en proposition dit moi ce qu'il faut que je fasse.


Citation :
Résumé.

- Nightrunner arrête un malfrat à Paris.
- De retour chez lui, il découvre un message de Batman lui expliquant brièvement de venir à Gotham. Il lui stipule qu'il lui envoie toutes les informations nécessaire pour sa venue aux U.S.
- Nightrunner présent à Gotham est sur un toit, observe le début de la guerre civile.
- Nightrunner demande à Batman ce qu'il doit faire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 15:17
Arthur venait d'engager le combat direct contre Golden Eagle, le traître qui avait tenté de détruire la ligue de l'intérieur. Lors de leur dernier affrontement Aquaman et Ch'al n'avaient pas eu le temps de pouvoir terminé comme ils l'auraient voulu, voilà qu'aujourd'hui on leur offre une deuxième chance d'en finir une bonne fois pour toute. Son coup de trident avait porté ces fruit, son ennemi était touché bien que ce ne sois que légèrement. L'ennemi volait dans sa direction venant au combat rapproché, cet homme était dangereux dans ce domaine, son armure et son arme son redoutable si l'ont n'y prêtte pas suffisamment attention.

Autour de lui tout n'était que chaos, tout les héros qu'il connaissait bien étaient présent au combat. Chacun d'entre eux luttaient pour ceux en quoi il croyait, cette femme avait l'intention de les écrasé, les humilié et surtout de s'en prendre à l'un d'entre eux. Aucune personne présente ici ne laisserais une telle chose se produire sans bouger, Waller n'avait pas conscience de ce qu'elle venait de déclencher. Mais l'attention du Roi changeait rapidement quand une attaque ennemi partait dans sa direction.

La hache de l'aigle doré partait en direction du bras d'Arthur, celui-ci n'avait aucunement l'intention de perdre un bras aujourd'hui. C'est dans un élan de rage et d'agilité qu'il plaçait son trident sur la trajectoire de cette fameuse hache. Le choc était si violent qu'un éclat lumineux apparaissait entre les deux combattant, mais Arthur ne comptait laisser aucune chance à son adversaire.

Le roi Atlante forçais pour ne pas reculé, sa jambe était bien encrée dans le sol. On pouvais voir des fissures au sol prouvant la violence de l'impacte. Sa main droite était tendue vers l'ennemi, de cette main Arthur projetait de l'eau bouillante au visage du guerrier ailé. Il ne s'attendait pas à le mettre k.o tout de suite, il n'en avait pas non plus envie. Son but était au moins de déstabilisé l'ennemis et de le forcé à reculé.

Non loin de lui se trouvait Tula, cette fille si habile avec sa magie. Un renfort de plus dans ce combat n'était pas de trop. Surtout contre cet homme et ses équipements très puissant, enfin Arthur allait pouvoir se lâcher et lui faire regretter le jour de son arrivé sur Terre.

(HRP/ - Arthur à paré l'attaque de Ch'al à l'aide de son trident.

- Il attaque son ennemi avec de l'eau bouillante au visage, aillant pour but de le faire reculé/blessé.

-Arthur apprécie que Tula lui prêtte main forte et compte bien profité de cette aide pour ce combat./HRP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 15:40
Jusqu’ici, tout allait… bien ? Du moins pour quelqu’un d’optimiste comme Bart. Car en vérité la situation restait diablement tendue. Si sa vitesse lui avait permis de s’éloigner du bâtiment, avec Nightwing chargé sur son épaule et solidement maintenu par son bras valide, il était peu probable que Savitar le laisse faire. Et passé le temps de réaction, la Chauve-Souris allait sûrement le poursuivre aussi. Les ouailles du Batman filaient un mauvais coton, dernièrement… Et Bart doutait que le petit discours de remontrances de la policière rousse ait un quelconque effet sur la maîtresse du drone. Déjà qu’il avait perdu le fil en cours de route avec un esprit super rapide, qu’est-ce que ça devait être sans cet atout… Par-dessus le fracas de la bataille, étouffé car un peu à l’écart, deux bruits attirèrent l’attention du Speedster : en premier lieu, des réacteurs. Depuis la rue où il courait, il jeta un œil en arrière et vit Robin ainsi que la policière extraits du lieu par des jet-pack. Ils avaient un ange gardien, visiblement… Ou plutôt une chauve-souris gardienne.

La seconde chose était beaucoup moins réjouissante : une explosion venait de raser les fondations d’un bâtiment voisin, et celui-ci tombait dangereusement vers le Kid. Une accélération, et il n’y paraîtrait plus, mais il ne pouvait pas exclure le risque que Nightwing en souffre. Bien qu’il soit logiquement protégé des effets de la Speedforce par l’aura de Bart, qui en théorie s’étendait jusqu’à lui, mieux valait éviter les risques inutiles. Heureusement, l’esprit de Bart n’était pas en reste, niveau rapidité, et le jeune homme du trentième siècle fit usage d’un autre atout qui était sien : il commença à faire vibrer ses molécules à une fréquence spécifique, ce qui le rendrait intangible pour un moment. Il se concentra surtout sur celles de son précieux colis et sur les parties de son corps en contact avec l’ancien Robin, car il aurait été dommage que Nightwing lui passe au travers.

Ainsi, bon an mal an, et au prix de quelques éraflures dues à des gravats, le Titan parvint à échapper à la chute du building et à l’onde de choc qui en résulta. Son costume était déchiré ça et là, et il saignait, son bras lui faisait toujours un mal de chien, mais Nightwing et lui étaient saufs. Et ce bâtiment retarderait d’éventuels poursuivants… C’est alors qu’une pensée le frappa : quid des civils dans l’immeuble en question ? Le communicateur fourni par Conner grésilla soudain, comme pour l’alerter, et il reconnut la voix de la jolie rousse de tout à l’heure… BatGirl, hein ? Enfin, il ne dirait rien. Il déposa délicatement Nightwing dans son champ de vision, et répondit à la voix via le communicateur, tout en s’approchant des décombres encore nimbés de poussières et autres fumées plus ou moins nocives :


- Je crois qu’il est difficile de me rater. Tu vois l’immeuble qui vient de s’écrouler ? Nous sommes juste derrière. Nightwing va bien, heureusement qu’un super-héros génial l’a protégé de la chute du bâtiment ! Mais auto-flatterie mise à part, je pense que je ne vais pas rester tranquille longtemps… J’apprécierai un peu d’aide !

Le jeune homme interrompit la communication, et commença à fouiller les décombres, lâchant de temps en temps des « Hé oh » ou « Il y a quelqu’un ? ». Le temps pressait véritablement : le responsable de l’explosion n’était peut-être pas loin. Et même des tonnes de gravats et d’acier n’arrêteraient pas Savitar, qui pouvait faire tout ce que faisait le Titan… Sauf être incroyablement génial, bien sûr. C’était la marque de fabrique du petit-fils de Barry Allen ! Et Waller n’avait sûrement pas dû prendre ça en compte lorsqu’elle avait prévu de démasquer Nightwing…
Résumé a écrit:

Kid Flash a pu quitter l’appartement avec Nightwing, profitant de la sortie ouverte par Cassandra.
Puis, lorsque l’allié mystérieux fait exploser le bâtiment, Kid Flash phase à travers la majorité des gravats, et protège également Nightwing de la même façon.
Avec l’accord du staff, j’ignore la suite des assauts de l’Épouvantail puisque Kid Flash est de fait de l’autre côté du bâtiment, et donc un peu à l’écart de la bataille.
Enfin, il dépose Nightwing dans son champ de vision et commence à explorer les décombres avec son bras intact.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 15:44
Compte animant les joueurs : Aquaman - Tula.

Ce qui devait être une représentation politique, un tour de force de la Présidence, s'est transformé en mêlée chaotique et absolue. Les Recrues affrontent les Rebelles, les Recrues deviennent même des Rebelles... et nul ne sait plus réellement qui est avec qui.
Cela ne gêne pas Ch'al Andar ; au contraire, il apprécie la fureur de la bataille - et entend s'y immerger pleinement.

"RAH !"

Un hurlement de colère et de frustration s'échappe de ses lèvres, alors que la hache en Nth Metal qu'il abattait vers le bras de sa cible, Aquaman, est bloquée par le Trident de son adversaire. Tous deux se lancent dans un duel terrible, chacun usant de sa force surhumaine pour tenter de faire plier l'autre - en vain.
Le béton se creuse sous leurs poids et leurs attaques, mais tous deux n'ont d'intérêt que l'un pour l'autre ; ils ne voient et ne font attention à rien d'autre. Et c'est là une erreur pour Golden Eagle.

"Mais..."

Un épais liquide rouge se colle soudain à lui, à son armure, et file directement vers les jointures. Comprenant qu'il s'agit d'une nouvelle menace, le guerrier ailé rompt le duel avec Aquaman, en tentant de le repousser pour gagner quelques secondes ; il réussit ainsi à reculer pour fixer son équipement - mais laisse aussi un avantage à Arthur Curry. Qui en profite.

"RAAAH, NON !"

De l'eau bouillante est précipitée vers son visage.
Ch'al parvient à détourner son crâne au dernier moment, suffisant pour éviter le pire, mais... il est touché néanmoins. La chaleur est terrible, et la brûlure réelle.
Il souffre. Il sent son armure se coincer. Et il entend une provocation cruelle de la part de Tula, devant lui ; quelques mots qui lui font mal, car ils frappent au coeur et sont issus d'une personne en qui il avait foi... en qui il avait fondé des espoirs, jadis. Il en est déçu et blessé. Et enragé.
C'en est beaucoup... c'en est trop.

"CELA SUFFIT !!!"

Son équipement crisse - il doit se débarrasser de ce sang, et les repousser. Et les frapper. Et les briser.
Après, seulement après, il pourra se calmer...

"JE N'AI AUCUNE LEÇON À RECEVOIR D'UNE PARJURE ET DE L'ASSASSIN DE SES PROPRES HOMMES !"

Usant de toute sa force, le semi-Thanagarien force son armure - et frappe monstrueusement fort le sol, avec sa double-hache et sa masse en Nth Metal. Le choc est terrible, brutal, et provoque un micro-tremblement de terre, qui ne peut que déséquilibrer ses opposants.
Il enchaîne, cependant, et active ses ailes en Nth Metal. Il s'élève dans les airs, et bat aussi fort qu'il le peut ces ailes - pour chasser le sang. Pour repousser cette saloperie de sang.
Cela fonctionne... plus ou moins. Il parvient à se débarrasser d'une partie, mais il sent malgré tout que les jointures crissent, sont gênées... il devra s'en préoccuper. Mais plus tard. Quand il aura arraché la vie aux deux Atlantes devant lui.

"TOI, D'ABORD, FERME-LA !!!"

Golden Eagle, enragé et ébouillanté, envoie littéralement sa double-hache dans la direction de Tula - pour la couper en deux, tout simplement.
Et, sans prévenir, il fonce directement vers Aquaman, utilisant ses ailes pour se précipiter à pleine vitesse. Le plan est de le plaquer brutalement au sol, puis le frapper avec sa masse ; il ne se passera sûrement pas aussi bien, mais le Roi risque de le sentir passer...

(HJ/ Résumé rapide :
- Ch'al est gêné grandement par le sang manipulé par Tula ;
- Ch'al est ébouillanté par Aquaman, il a évité le pire mais la douleur est là ;
- Ch'al créé un micro-tremblement de terre en frappant le sol avec sa super-force, ce qui déséquilibre ses opposants ;
- Ch'al envoie sa double-hache vers Tula pour la couper en deux ;
- Ch'al file vers Aquaman pour le plaquer au sol et le frapper avec sa masse ;
- Ch'al est enragé et ne se contrôle plus... mais ça commençait déjà se voir. Very Happy /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 16:50
Son attaque venait de fonctionner grâce à celle de Tula, l'ennemi est assez déséquilibré pour perdre les nerfs. Rien de mieux dans ce genre de combat, un ennemi fou de rage ne réfléchis pas ou moins qu'il le devrait. Ce qui pourrait leur être très utile pour la suite, durant son règne Arthur à eu plusieurs fois l'occasion de se battre contre ce genre de guerrier. Des excellents combattant à une seule différence prêt, la colère aveugle totalement leur jugement de l'ennemis et les prives de leur pleines capacités. C'est exactement ce qui est entrain de ce passer actuellement, cependant Aquaman n'avait pas pris une chose en compte son ennemis connaissait son point faible.

Après quelques cris de rages le voilà lancé dans un assaut totalement sauvage, plus rien ne pourrais l'arrêter à tel point que tout ce qui les entoures ne compte plus pour lui. Et ce détails allait jouer en leur faveur, avec un peu de chance Arthur attirerais suffisamment l'attention pour qu'il oublie totalement la présence de Tula. Son attaque meurtrière était lancé, sa hache volait en direction de Tula avec pour ferme intention de la tuée et comme pour aider une cohésion entre les deux héros Ch'al ne laissait pas le temps à Arthur de réagir et plongeait sur lui rapidement.

N'aillant pas eu le temps de faire quoi que ce sois Arthur n'avait le droit qu'à une seul action, sois il se couvrait lui sois il empêchait cette hache de toucher Tula. Son choix était vite fait pour une fois il n'allait pas laissé quelqu'un à qui il tenait se sacrifié pour son combat. De sa main magique une sphère d'eau sous pression filait heurté la hache pour la déviée de sa courses. L'instant d'après l'aigle dorée se retrouvait sur lui, du sang coulait de la bouche du roi altante, la douleure le crispais. Cet adversaire à beaucoup de force, si il ne fait pas plus attention Arthur perdras ce combat et sa vie.

Il venait d'être pris de court, son ventre lui faisait affreusement mal, mais il se trouvait à la porté de l'ennemi qui avait encore une masse dans les mains. Cette masse menaçait de lui tomber dessus, réfléchit Arthur sort toi de là et bat cet ennemi. Sa main droite écrasé contre le sol ne pouvait plus rien faire, seul lui restait la gauche qui tenait son trident. Comment le faire bouger sans toucher ses alliés tel était la question. Tout ce qu'il à réussi à faire était de décallé sa tête pour ne pas que la masse tombe dessus, mais son épaule gauche n'as pas eu cette chance.

AAAAAHHH !!!!

Un cris de douleur sortait de sa bouche, sans aide extérieur il était maintenant coincé.

(Hrp/ - Aquaman à sauvé Tula de la hache ennemie

-Il c'est pris l'assaut de ch'al de plein fouet

-Son épaule gauche est maintenant inutilisable sans soins approprié. / Hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 18:31
Compte animant le joueur : Epouvantail.

La mêlée est abominable, et la tension extraordinaire.
Les coups s'enchaînent, les attaques sont terribles ; et aucune pitié n'est de mise entre les Recrues et les Rebelles, entre les vivants et les cyborgs, entre ceux qui pensent aux civils pour les secourir - et ceux qui pensent à eux pour les anéantir.
Et, au milieu, Garth avance. Difficilement.


"Argh."

Il grogne, alors qu'il dévie difficilement une attaque magique de l'Enchanteresse.
Une de plus.
Depuis qu'il a survécu aux terribles coups portés par Faora, et qu'il a identifié la menace incarnée par June Moon sur ce champ de bataille, il tente d'approcher de l'estrade pour la stopper - mais c'est difficile. Et peu efficace, jusque-là.

Egalement repéré par l'ennemie, il est désormais la cible de ses attaques... et serre les dents face à la menace. D'une part, parce qu'il n'est jamais agréable de devoir se défendre tout en avançant ; de l'autre, il n'est clairement pas au même niveau que l'Enchanteresse, et ne pourrait jamais vaincre dans un duel de magie pure.
Il doit feinter, donc. Et être malin... rapidement. Il ne pourra pas tenir longtemps.


"Il... il est temps de..."

Garth veut lancer une pirouette verbale et ainsi déconcentrer l'Enchanteresse.
Il n'y arrive pas - et recule encore plus, sous l'impact d'une nouvelle boule d'énergie verte.


"ACK !"

L'Atlante grogne... avant d'être brutalement repoussé sur le côté, par une nouvelle énergie mystique. Il tente de se défendre, puis sent une bouffée de colère exploser en lui ; il n'y tient plus, et relève un regard rageur vers l'Enchanteresse.
Ces yeux enfiévrés se transforment rapidement en véritable attaque. Sa vision-magique libère une nouvelle fois un puissant rayon d'énergie violet, qui vient impacter June Moon - qui recule, enfin.
Celle-ci vient s'écraser à l'intérieur du Tribunal... où elle fait immédiatement face au brouillard libéré par l'Epouvantail. Comprenant le danger, elle utilise sa magie pour évacuer rapidement une partie de l'attaque gazeuse, avant de se souvenir de la présence de Garth.


"Purée, quelle journée de mer..."

A nouveau, il ne peut finir sa phrase.
A nouveau, il est frappé à distance par son ennemie, qui le propulse encore plus loin dans la mêlée - au-delà, même, de la mêlée.
Il s'écrase, en effet, dans une ruelle à proximité. Sa constitution d'Atlante lui permet de se remettre, et de préparer même une réplique... qu'il ne fera pas. Pas tout de suite, au moins.


"Ha."

Garth se relève, et serre les poings en apercevant quelqu'un à proximité - quelqu'un en face d'un immeuble détruit, et qui semble attendre un autre. Avec de mauvaises intentions.

"Bonjour."

Devant lui se trouve l'Epouvantail... universellement connu comme un Vilain, récemment responsable de dizaines de morts, de destructions dans un quartier de Gotham City, mais surtout du destin tragique du Héros J'Onn J'Onzz.
Un Vilain. Lié à Waller.
Ce n'est pas sa cible principale, mais Garth ne peut se permettre de le laisser vaquer à ses occupations...


"Et au revoir !"

Garth libère une nouvelle fois sa vision-magique, ses yeux expulsant son énergie violette vers Jonathan Crane. Il file ensuite vers lui, usant de ses muscles atlantes pour aller vite - et se préparer à frapper l'ennemi au visage !

(HJ/ Résumé rapide :
- Garth a des difficultés face à l'Enchanteresse mais parvient à répliquer ;
- l'Enchanteresse découvre le brouillard de gaz de l'Epouvantail et arrive à en supprimer la moitié ;
- Garth est propulsé à côté de l'Epouvantail, à côté de la mêlée ;
- Garth tire un rayon d'énergie vers lui et fonce pour le frapper. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 0:03
La première lame de jet fendait l'air, dans un sifflement caractéristique aisément couvert par le fracas de la bataille faisant rage aux alentours. Une seconde lame, identique, suivit le même chemin à la fraction de seconde suivante. Deux lames d'un alliage grisâtre, aux bords lestés afin de limiter leur rotation, et à la pointe visiblement cruellement aiguisée, marquées uniquement d'un sceau imitant le faciès d'un hibou au niveau de la garde. Deux lames comme les deux griffes d'un hibou. Des griffes ? Plutôt des ergots. Ses ergots. Cependant, contrairement au noctambule moyen, celui ci en possédait plus que deux. A peine le sol atteint, ses genoux pliés pour amortir le choc, Talon avait déjà dégainé deux nouvelles lames d'un des multiples fourreaux couvrant son armure, portées dans une garde inversée, tout prêt à s'en servir contre sa cible précédente, car il se doutait bien que même si ses deux lames se plantaient comme prévu dans le deltoïde et le tendon de son adversaire, celui ci était un adversaire trop dangereux pour se laisser arrêter par si peu. Comment quelqu'un d'aussi douée pour l'évasion que lui avait il bien pu faire pour se retrouver coincée dans une telle pagaille ? Ah, ce qu'il ne ferait pas par loyauté.

L'ordre de mission de Batman avait été émis à peine quelques heures auparavant. Bien évidemment, Calvin Rose n'avait pas hésité une seule seconde avant d'exécuter l'ordre. Dans son repaire, une base secrète d'un des Talons de la Cour des Hiboux, utilisé de façon délicieusement ironique par le fils rebelle de l'organisation, il avait enfilé une nouvelle fois son armure, rabattu ses lunettes sur ses yeux, et pris son envol. Il savait tout ce qu'il devait au Chevalier noir de Gotham, qui lui avait permis d'échapper à l'emprise de la Cour, et plus important que tout libérer Casey et Sarah, les mettant hors de danger une bonne fois pour toute. Le vigilant avait pleinement conscience de la nouvelle chance qu'il avait eu. Et ce n'était que justice d'essayer de rendre le monde un peu meilleur.

Lors du discours de l'actuelle président Waller, Rose vécut avec horreur une nouvelle fois ce qu'il avait vécu la seule fois où son identité avait été connue de ses ennemis. Il avait failli perdre définitivement Sarah, et Casey, qui y avait même perdu un oeil et son bras gauche. C'était hors de question de laisser Nightwing affronter la même épreuve. Même s'il n'avait aucune idée de qui pouvait bien se cacher sous le masque, il savait que de une, c'était un allié de Batman, donc un des siens, et que de deux, il avait forcément des gens qu'il aimait et qu'il voulait protéger. Pour la première fois de sa vie, il était complètement sur de ce qu'il faisait. Ce n'était pas juste sa vendetta personnelle contre la Cour, c'était véritablement agir pour ce qui était juste. Et malgré le danger qu'il savait sans doute plus grand que jamais, c'était une sensation pleinement libératrice.

La bataille éclata. Et en une fraction de seconde, ce ne fut plus rien d'autre que le chaos. Les cyborgs de Waller et ses recrues se jetèrent sur les rebelles, ripostant avec une violence certaine face à l'offensive des soldats de la chauve souris. Ce sont des robots. Talon peut frapper pour tuer. C'est un assassin. Il n'est jamais meilleur que quand il ne se retient pas. Chacune de ses lames trouve sa cible, l'une perforant un casque, l'autre se plantant dans un abdomen, la suivante tranchant un tendon. Il se laisse porter par sa danse. Le rythme est soutenu. Se concentrer sur les cyborgs. Les meta humains des recrues constituent une trop grosse cible pour lui sans préparation préalable. Des robots sans âmes ? Cela lui rappelle ses anciens combats avec les autres aspirants Talons, tous dévoués sans raison à la Cour.

Les combats commençaient à se disperser. Plusieurs foyers d'affrontements se généraient. L'oiseau de nuit dut a devoir faire un choix et se trouver un combat dont il pouvait se tirer vivant, afin de combattre un autre jour. Ses yeux parcouraient avec insistance le champ de bataille, quand il remarqua soudainement l'occasion parfait. Un être dont il ne connaisst pas le nom, ressemblant beaucoup à Hawkman, de par son armure dorée, ses grandes ailes et ses armes scintillantes se précipita sur Aquaman, le prince des océans, qui jusqu'aux dernières nouvelles était du coté de Batman. Le bruit du choc était violent. Le bruit de la massue qui s'abat sur l'épaule était tout simplement écœurant. Il était temps d'agir.

D'une violente poussée, Talon partit en sprint. Prenant appui sur un morceau de terre ravagée précédemment par les pouvoirs de Terra, il se jeta dans les airs, plantant sa botte dans le visage d'un des cyborgs, et s'en servant d'appui pour se lancer dans une rotation aérienne quasi parfaite, décochant ses deux lames à direction de son adversaire dans les airs. C'est bien joli les armures dorées, mais si l'on oublie de couvrir les bras, on laisse un nombre terrifiant de muscles susceptibles de recevoir une lame bien placée. Avant même d’atterrir, il avait déjà lancé une pique pour attirer l'attention de sa proie et tenter de soulager le Prince des Mers.

"Vous m'en devez une, votre Majesté !"

Cet adversaire là serait sans doute au moins aussi dangereux que le Boucher de Gotham. Mais il était prêt. En confiance. C'était lui qui initiait le combat. Lui qui en décidait des termes. Il se doutait bien que son adversaire possédait des supers pouvoirs. Mais ce n'était pas suffisant pour lui faire peur. Après tout, défier les probabilités, c'est bien la base de l'art de l'évasion. Plus qu'à espérer que les lames se plantent là où il le voulait, afin de faciliter un tant soit peu l'affrontement à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/02/2015
Messages : 453
Localisations : ...


MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 0:19
Message concernant le groupe : Kid Flash, Barbara, Savitar. Ainsi que Batman

" Bravo, Bruce. Tu vas réussir là où tout tes adversaires ont échoué. Tu vas réussir à détruire Gotham. Ta ville. Ta ... "Juridiction". " La voix électronique du costume de l'ancienne Batgirl raisonnait directement à l'oreillette du Batman. Elle avait beau être dénuée de sentiments, il n'aurait pas été difficile d'imaginer une certaine amertume en elle, " Je suis à la fenêtre en ce moment. Fais comme moi, arrête-toi un instant et contemple ton oeuvre. Prend une grande inspiration ... Te faudra-t-il plus, ou est-ce que tout cela est enfin suffisamment héroïque à ton goût? "

Cette voix, une analyse rapide lui montrerait qu'elle émanait des communications du bat-jetpack de Barbara, sur lequel un bat-mouchard de "Recrue" avait été appliqué d'un lancer subtil. Barbara avait semble-t-il reproché à Cassandra d'être une tique se nourrissant de l'aura de sa prédécesseur et de leur famille ... Cela était au moins technologiquement vrai : elle était bien plus apte à retourner les communications de son mentor par des relais physiques que de le hacker purement et simplement.

" J'avais un plan pour sortir Dick des griffes de Waller, tu sais ? Au moment de sa mascarade, sa réputation aurait continué à sombrer avec un numéro de disparition improvisé. Un plan risqué, mais qui n'incluait pas de transformer Gotham en champ de bataille. Maintenant, Barbara est totalement aveuglée parce qu'elle pense que je porte son costume, et Dick est inconscient. Ils sont poursuivis par un speedster et leur seul espoir, Kid Flash, est aussi peu concerné que l'original. Je vais avoir beaucoup de mal à assurer leur survie ... "

Il y eût un moment de flottement, de silence, pendant lequel son regard se tourna vers les cieux, où un nouvel Homme de Demain confrontait une vieille connaissance de son père spirituel. Un instant de contemplation de plus, et de réflexion :

" Et il y a maintenant la Kryptonienne, plus instable que jamais. " reprit-elle, " J'ai cru comprendre que Conner avait récupéré ses pouvoirs et qu'il avait quitté le cercueil dans lequel tu l'avais placé ... Je ne sais pas si ça suffira, mais je veux que cela soit clair, et j'imagine qu'Alfred nous écoute aussi, sur cette fréquence, je veux qu'il soit témoin : Si quelque chose arrive à Conner aujourd'hui à cause de ... ce que tu lui a mis dans la tête ; si il meurt, si il disparaît dans la Zone Fantôme ou si il lui arrive quoique ce soit d'improbable,
j'abandonne ce costume, je renonce à tout ce que ce symbole a toujours pu représenter ; je renonce à mon nom et à mes héritages ... Et je te traquerais pour te tuer de mes mains. Toi,
Bruce, et toi uniquement ... En attendant, je veux bien essayer de mitiger les conséquences de ton fiasco. Il faudra que l'on ... parle de cela quand tout sera passé.
"

Une explosion retentit en face. Cassandra se couvrit le visage par réflexe en serrant les dents sous son casque. Démolition contrôlée.

Trop de fous avaient prévu leur coup aujourd'hui. Voilà qu'ils se mettaient à faire sauter des bâtiments pour le plaisir !

Elle n'attendit pas que le bâtiment bascule sur elle pour se jeter dans le vide et attraper son propre drone au vol. Celui-ci se mets à balancer des gerbes d'étincelles et de fumée dessinant deux belles ailes incandescentes. Un artifice digne d'un ballet aérien que l’œil alerte aura immédiatement identifié comme un lâcher de contre-mesures à même de brouiller n'importe quel missile ... et de ruiner toute ligne de vue sur les rues alentours !

Il ne lui fallut pas très longtemps pour entendre les communications qui s'échangeaient sur la radio rebelle. "Juste derrière l'immeuble", "En route". Ça, et un tir dans le lointain.

Bien, elle n'aurait pas à rester perchée très longtemps.

" Silence. " intima la Chauve-Souris en atterrissant depuis les cieux tout près de Kid Flash et faisant référence à ses suppliques puériles, " Il y a un sniper après vous, et Dick ne peut pas esquiver les balles, lui. "

Une paire de bombes - fumigènes - qu'elle avait lâchée dans sa chute se déclenchèrent pour couvrir les angles de vue qui auraient pu profiter à un tireur embusqué pour les aligner. C'était le principal. Cela leur assurait quelques secondes.

" Ils sont plus en sécurité piégés sous les décombres pour l'instant qu'à courir au beau milieu d'une zone de guerre. Les secours s'occuperont d'eux. " commenta-t-elle de sa voix robotique sur les efforts du speedster, " Tu as voulu être soldat, comporte-toi comme tel. "

Au même robot, le drone vint se poser sur Nightwing, déployant quatre pattes pour adapter une apparence presque féline.


Il se posa instantanément sur Nightwing, balayant les alentours avec de curieux bruits de sonar et des faisceaux bleutés râpant la fumée dans un va-et-vient rapide et anarchique. Le drone tâtonnait en agitant son canon et ses missiles pour les pointer ça et là, où un ennemi pourrait se tapir. Sans s'occuper de Kid Flash en particulier, la machine semblait s'être mise à défendre le justicier inconscient comme une lionne protégeant son petit.

" Tu ne veux pas qu'elle emporte Nightwing. Elle restera donc là. Bien en vue. " expliqua Cassandra, " Si tu fais le malin avec elle, je m'assure personnellement de faire de toi le premier Flash en Chaise Roulante Cosmique. "

Mais, comme pour interrompre ce fol échange, un lâcher de pièces d'échecs sauvages pénétra la fumée pour venir exploser à quelques centimètres à peine de Kid Flash et de Batwoman.

Le Sportsmaster était de retour, les mains portant des poings américains et avec un sac rempli de pièces d'échecs à la main !

" Alors, traîtresse, toi et ton complice pensiez pouvoir échapper à la fureur du plus grand Chessboxeur de la planète ? " hurla-t-il, hors de lui, en balançant une nouvelle rasade de pièces, " Je vais vous montrer la puissance de l'intellect dans le muscle, salauds de rebelles ! "

A sa suite, des unités de combat autonomes de Waller, d'autres "Cyborgs" qui convergeaient vraisemblablement vers Cassandra.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre]
» [TdA] Frond Sud - Bataille Finale - Le siège d'Artemis
» [TdA] Bataille Finale - Front Sud
» TDA. BATAILLE FINALE - FRONT SUD - DU SANG POUR BE'LAKOR
» [TdA]Front Nord Bataille finale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-