[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 14:04
Jason avait visé juste avec sa mousse elle n'as pas suffis à l'arrêter entièrement mais à le ralentir pour laissé le temps à Batman et Timmy de faire venir la bat-mobile. Ce petit crétin vert n'allait plus la rammené maintenant, comme quoi laisser libre court à ses pulsions n'aurait servit à rien, rester calme et analysé la situation leur à sauvé la vie. Ce gars Talon était balèze dans son domaine, ses lancés de couteaux étaient précis et touchaient leur cible de façon intelligente. Pas mal pour un petit nouveau, ce gars-là plaisait à Jason il était doué un allié de taille venait de les aidé.


Enfin depuis le début de cette bataille le jeune-homme eu le temps de soufflé un peu, ses ennemis étaient vaincues grâce à un travail d'équipe au top. Mais coupé dans sa pause, voilà que l'autre cinglé de Strange faisait un discours, apparemment il avait une arme secrète pour détruire les héros. Et voilà cette bataille ne vas jamais finir chaque fois que tu défonce un ennemi en voilà cinq autres à la suite. Ce fou avait décidé de lâcher dans la ville un groupe de civils infectés et de monstres. Comme si des robots combattants ne suffisaient pas à rendre la tâche difficile. Bon et bien il fallait aller se battre, pas le temps de rêver pendant que lui est là à réfléchir les autres sont au combat.


Voyant Talon partir au combat, après un lancé de couteau super précis une fois encore, Jason observait ce qu'il faisait pour lui prêter main forte en cas de besoin. Et justement voilà l'occasion, Talon allait glisser entre les jambes de la personne infecté tranchant les muscles de ces jambes. Tout de suite après Jason envoyait un upercute rapide à l'infecté le mettant rapidement hors combat. En relevant la tête il voyait que Talon allait faire quelque chose de stupide mais de bien si son action réussissait, lancé un couteau sur Strange. Jason allait aidé son nouvel allié dans son action, il dégainait son arme prenait le temps de visé et ouvrait le feu en direction de Stange.

Sois il se fait touché par la balle du Red Hood, sois par le poignard de Talon. Cet homme ne s'en sortiras pas en restant caché des combats. Parole de Jason Todd ! Mais une fois son tir effectué l'un des monstres balayait Nightrunner dans leur direction. Jason laissait le justicier passer en roulant prêt de lui, puis se mettait à courir rapidement en direction de l'ennemi. De ses avant bras sortait des lames, d'un mouvement souple et précis, les jambes du Red Hood entouraient celle du monstre le faisant ainsi tomber. D'une roulade rapide Jason esquivait les dégât reçues par le monstre lors de sa chute puis tranchait les muscles de la jambe de notre amis.

Une fois debout il regardait Talon et Nightrunner.

Bon les gars on ne se connais pas mais on n'as pas le temps d'apprendre à le faire.

Comme Talon nous l'as montré visez les jambes. On les neutralises on ne les tues pas.

Quoi qu'il advienne je suis content de mettre battu à vos côtés.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

(Hrp/ - Jason suis Talon dans son action neutralisant le premier infecté.

-Il ouvre le feu aussi en direction de Strange espérant le touché de façon à le calmé un coup.

- Jason neutralise un autre infecté sans le tué puis invite ces camarades à combattre avec lui. / Hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 12:02

Dans les secondes qui suivi Nightrunner put se soulager de ne pas avoir des nouvelles de son ennemi méta-humain et avait le champ libre pour parvenir jusqu'à l'estrade ou Waller et Strange restaient impassible face à cette cohue. Batman n'était plus très loin aussi et à voir une de ses batmobile sur le champ de bataille il fallait comprendre qu'il sortait l'artillerie lourde. Ce n'était que peu dire …

Tout comme son mentor, Nightrunner comprit que la substance qui parcourait les canalisations de la ville avait eu pour effet d'infecter les habitants de Gotham et les transformer en monstres difformes et sans but autre que la destruction. Il y avait de toutes les tailles, de toutes les formes et alors que notre justicier s’inquiétait de cette guerre de méta-humains il comprit qu'à Gotham tout pouvait toujours être pire.
Bilal continuait sa course avant que l'un des monstres ne détruisit en partie le toit du bâtiment où il était, obligeait de mettre un premier pied à terre après avoir ralenti sa chute en planant. L'atmosphère était bien plus pesant qu'il n'aurait pu l'imaginer et le bruit incessant de la guerre résonnait dans la tête du Bat-justicier.

Il n'en oubliait pas sa principale mission et sortit un premier batarang qu'il lança en direction de Strange avant d'être la cible de l'un des monstres difformes qui commençait à envahir la ville. Plaquait au sol, la masse de muscle et de rage n'avait qu'en tête l'idée de briser le justicier cependant utilisant une des capacités de son costume il put lancer une décharge électrique grâce à ses gants laissant le monstre à la douleur, paralysé de ce contre. Nightrunner s'écarta de la bête d'une roulade en arrière, en se relevant il dut surpris de voir Red Hood passer à côté de lui pour lui venir en aide. Une prestation des plus exemplaire de vitesse, d'agilité et de force qui permit de vaincre le monstre alors au sol gisant dans une mare de sang, mais elle semblait encore respirer.

Les ordres était clair ; Ne pas les tuer.

Ces habitants n'étaient en rien responsable de leur sort et Nightrunner le savait bien. Mais dans de telles circonstances valait-il mieux tuer ces gens innocents tout en permettant de sauver la ville ? Ou se s'attarder à sauver le plus de monde possible en prenant le risque de perdre des nôtres ?
La réponse ; Hugo Strange. Il fallait le stopper puisqu'il était l'investigateur de ce chaos.

Il se tourna vers ses deux coéquipiers.

On va y arriver. Il faudrait qu'on sache comment Strange arrive à contrôler ses monstres, à partir de la, nous pourrons les stopper. Strange est notre priorité, cependant il y a un peut-être un moyen de les calmer. Penny-one vous me recevez ?
Euh Monsieur, je n'ai que peu de temps devant moi.
Nous aussi, J'ai besoin de savoir si l'analyse du produit a été faite.
Hélas non monsieur, avez-vous un plan ?
J'aurais besoin d'un antidote …
Je suis désolé, nous manquons de temps.
… Il semblerait que les monstres soit très sensible aux décharges électriques. Informez Red robin voir s'il peut faire quelque chose avec la batmobile. Nous nous occupons de Strange.
Bien monsieur, bonne chance.


Nightrunner courait subitement en direction de Strange sans attendre Red Hood et Talon. Ayant une plus grande expérience du combat et des situations insolites ils étaient plus à même de survivre ici. A l'inverse notre justicier n'allait être qu'une aide éphémère mais peut-être essentiel dans les minutes qui allaient suivre.
Arrivait non loin de l'estrade Nightrunner l'agrippa de son grappin de donnant assez de vitesse de retour pour foncer droit vers Strange et l'éloigner de son horizon de satisfaction.

Il avait des questions à lui poser.



Citation :
Résumé.

- Nightrunner lance un batarang vers Strange avant de se faire pplaquer par un monstre.
- Red Hood le sauve.
- Nightrunner informe Alfred de dire aux autres que les monstres sont sensible à l'électricité.
- Nightrunner cours vers l'estrade pour s'attaquer à Strange et soutirer des informations (voir le stopper lui).

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 14:56
Compte animant les joueurs : Aquaman - Tula.

Ch'al Andar ne se contrôle plus.
Du coin de l'oeil, il découvre que sa double-hache échoue dans son projet de couper Talon en deux - mais il s'en désintéresse rapidement. Par réflexe, il rappelle à lui son arme en Nth Metal et, parvenant à reprendre légèrement le contrôle de ses bras blessés par les lames de sa cible échappée, il dispose désormais de ses deux moyens de destruction préférés... et de cibles devant lui.

Deux Atlantes.
Arthur Curry dit Aquaman. Tula dit Aquagirl.

Même s'il souffre, Golden Eagle lève autant qu'il le peut ses armes - et se prépare à les abattre sur ses adversaires, au milieu de cette mêlée, de ce chaos abominable.
Mais il ne fait rien. Il ne frappe pas.

"Grrr..."

Il grogne - mais écoute, aussi. Les paroles de Tula. Les terribles piques qui sont envoyées par la jeune femme avec qui il fut lié, dont il sauva la vie, et à qui il exigea une forme de servilité ; même dans cette fureur qui s'est emparée de lui, le guerrier ailé conserve un peu de conscience... et un peu d'esprit.
Suffisamment, en tout cas, pour entendre puis surtout écouter ce qu'elle lui dit. Et ça marque.

S'il est, effectivement, en pleine douleur du fait des blessures infligées par Talon, il se rend compte de ce qu'il se passe... de ce qu'il fait. De ce qu'il a fait.
Il a trahi. Les Hawks, les Thanagariens, son père, son honneur... même la Legion of Doom, même lui-même quand il eut l'opportunité de tuer Hawkman, mais qu'il a fini par sauver en sacrifiant sa propre vie.
Il a trahi. Constamment. Et surtout... surtout, son honneur, celui qu'il s'était forgé en évoluant à la lisière du Bien et du Mal. En acceptant de participer à la Legion of Doom, en tuant sans vergogne, en ne tenant compte de rien, en servant la Présidente Waller comme un mercenaire...

"RAAAAAAAH !!!"

Un cri s'échappe de sa gorge.
Pas de douleur. Pas de colère. Mais de rage quand même... de rage pleine de frustration.

Accompagnement musical:
 

"NIIIIIIARGH !!!"

Ch'al abat brutalement ses deux bras - et brise directement le sol devant Tula et Aquaman.
Mais sans les toucher.
Et, sans prévenir, il abandonne ses deux armes en Nth Metal... puis s'envole dans les airs. Ses ailes dorées battent violemment, pour le faire bondir - et passer rapidement les mètres, les immeubles.

Il file.
Il file, enragé. Parce qu'il a mal. Parce que Tula a raison. Parce qu'il a compris qu'il s'est fourvoyé, et qu'il ne supporte pas ce bilan terrible.
Parce qu'il est plein de fureur - de Rage.

Passant les nuages, un cri de fureur silencieux s'échappe de ses lèvres, alors qu'il tend ses muscles, possédé par cette émotion brute, infinie.
Tout explose en lui. Tout s'oublie. Tout s'évapore.
La Rage domine. La Rage contrôle. La Rage appelle... et la Rage, qui a emporté entièrement Golden Eagle, est certainement entendue...

(HJ/ Résumé rapide :
- Ch'al écoute Tula et est troublé ;
- Ch'al frappe le sol devant Tula et Aquaman et abandonne ses armes ;
- Ch'al s'échappe et perd tout contrôle devant sa fureur ;
- Ch'al a donc quitté la Bataille Finale. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 15:14

WRATH AS A LIGHTNING
EVERYONE

Atrocitus avait gardé un certain oeil sur la Terre même après l'acquisition de son tout nouveau pion qu'est le Manhunter. Il fallait dire que la planète bleue recelait d'individus qui contenaient à peine une rage suspectible de détruire les nations, et vu que ces individus possédaient des pouvoirs déjà aptes à anéantir des mondes entiers, Atrocitus prévoyait bien évidemment de les inclure dans son armée grandissante pour briser Oa.


Les héros s'étaient entre déchirés, des trahisons entre amis de longue dates avaient été effectuées, des fiertés avaient été foulées, les morts civils, vilains ou héroïques hurlaient de rage et lui, Atrocitus, observait avec autant de plaisir que sa rage le permettait, conscient qu'un autre pion viendrait bientôt rejoindre son côté de la guerre cosmique tant ignorée des humains.


Postée sur la Lune, les bras croisés avec fierté, le titan de colère observe la guerre en dessous. Robots, Kryptoniens, Humains et Thanagariens s'élancent dans des mêlées vigoureuses, le sang et les débris méchaniques filant dans les airs parmi les morceaux de rues ou de bâtiments anéantis. Les héros tombaient ou émergeaient victorieux, les leaders ennemis étaient dépassés, et des individus se démontraient aux grands jours de nouveau, pour le meilleur ou pour le pire.


Il se fichait bien de tout ça.


Le seul qui l'intéressait, c'était bien le Thanagarien, être habité par la rage, qui conservait une barbarie cruelle sous des traits durs et militaires. Confronté et dépassé par le roi d'Atlantis et son élève, il était clair qu'il allait chuter. Il le savait, et il ne pouvait que libérer son courroux en vain devant la puissance ennemie supérieure, sa masse prodigieuse s'écrasant contre la chair ou l'armure atlante, subissant les assauts incessants de l'élite aquatique.


Il se pense seul, sans doute, alors qu'il ploit finalement. Il hurle devant l'inconnu, devant le monde lui-même, comme un dernier cri de défaite. 


Mais il n'est pas seul.


L'immense rayon rouge s'écrase droit sur lui, formant un bouclier qui repousse un quelconque assaut Atlante et anéantit une certaine zone autour de la cible, poussant les combattants proches à reculer. Formant un bruit aussi désagréable que possible, l'immense faisceau rouge attire l'attention par sa puissance et son éclat, incinérant des abominations comme les Monster Men alors que le chef rouge descend depuis son laser, accompagné d'un anneau rouge.


CH'AL ANDAR, DE THANAGAR... TU POSSÈDES UNE GRANDE RAGE !


L'anneau part se poser sur son doigt, provoquant un effet répulsif visant à le doter des prouesses des Red Lantern. Atrocitus lève son anneau, le pointant en direction de quelques Monster Men... même si quelques recrues ou rebelles sont sur le chemin ! 


MOURREZ !


Le rayon rouge fend les ruines, s'élançant pour incinérer les Monster Men... et les recrues et rebelles avec !




read me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13288
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 15:17
(HJ/ Message rapide pour confirmer que Atrocitus attaque une zone de Gotham et de la mêlée - mais qui ne concerne aucun des joueurs incarnés. Vous voyez ce qu'il se passe, mais seuls des PNJs sont attaqués pour l'instant. A vous de voir ce que vous comptez faire, mais vous n'êtes pas (encore) des victimes ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 15:45
Compte animant les joueurs : Red Robin - Red Hood - Nightrunner - Talon.

Les Monstres sont là - et les Monstres attaquent.
Mais les Rebelles et Héros ne se laissent pas faire. Ils luttent, se défendent, et tentent de repousser une foule de plus en plus grande.
Si Talon et Red Hood parviennent à se débarrasser de leurs adversaires directs, et visent Hugo Strange directement, Nightrunner avertit de la faiblesse électrique des Monstres... puis file vers l'estrade. Hélas, si ses deux camarades parviennent à bloquer Hugo Strange sur place, une lame s'étant glissée dans sa manche puis dans un mur, et si une balle le blesse à la caisse, le Héros français est happé par d'autres Monstres et ne peut aller plus loin.
Il est néanmoins sauvé par Red Robin qui, aux commandes de la Batmobile, parvient à protéger Nightrunner, puis a tiré plusieurs salves électriques sur la foule ; ils reprennent l'avantage grâce à lui et à l'appui technologique, et c'est déjà une bonne nouvelle.

Ce ne sera pas la seule, même si la situation peut en faire douter.
Les Monstres attaquent et dominent. Les Héros sont usés et fatigués. La révolte semble en difficulté - mais rien n'est terminé.
Et le Batman file vers le colis A, propulsé depuis un endroit secret sur les commandes d'Alfred Pennyworth. Si trois Monstres courent derrière lui... il atteint l'endroit où le colis, un grand coffre métallique rectangulaire, vient de s'écrouler. Il saute dans le cratère et disparaît aux yeux de tous, suivi par les Monstres.
On pourrait penser que la situation est désespérée, oui. Que les Monstres vont l'emporter. Et que le Chevalier Noir va être brisé par ses trois ennemis.
On se tromperait.


Accompagnement musical:
 

Les secondes passent, pleines de tension. Atrocitus débarque et s'acharne sur un coin de la mêlée, heureusement avec plus de Monstres que de Héros, même si les premiers sont avant tout des victimes. Red Hood, Talon et Nightrunner tentent de se battre et d'avancer, tandis que Red Robin couvre leurs arrières dans la Batmobile ; mais les Monstres approchent, et il n'y a plus aucune nouvelle de leur mentor.
Jusque-là.
Jusqu'à ce que trois Monstres soient expulsés du cratère. Jusqu'à ce qu'une forme émerge des ombres et des fumées. Jusqu'à ce qu'une voix terrible et puissante résonné - dans toute la ville.


"Citoyens de Gotham City."

La voix se fait entendre partout. Sur les téléphones portables. Sur les télévisions. Sur les tablettes. Sur les radios. Sur les appareils électro-ménagers. Sur les alarmes incendie.
Partout. La voix résonne partout - dans la ville entière.


"Vous savez qui je suis. Vous savez ce qu'il se passe.
Vous avez vu, depuis des semaines, les exactions de Hugo Strange au nom de la Présidente Waller. Vous n'avez rien fait par peur des représailles. Je le comprends.
Mais c'est terminé."

La fumée du cratère s'évacue, la forme se précise. Un Monstre tente de se jeter dessus - mais est immédiatement repoussé d'un crochet du gauche.

"La Présidente Waller tombe aujourd'hui. Hugo Strange tombe aujourd'hui.
Nous sauvons Gotham aujourd'hui - mais nous avons besoin de vous.
Ils vous ont terrorisé. Ils vous ont martyrisé. Et ils ont transformé vos proches en Monstres. Ils ont agi ainsi car ils pensaient que vous ne feriez rien, que vous ne répliqueriez pas ; ils ont tort.
Vous êtes Gotham. Vous l'incarnez. Vous la vivez. Vous la défendez.
Vous pouvez, vous devez la sauver. Nous allons combattre autant que possible - mais nous avons besoin de vous pour mener à bien ce combat. Nous avons besoin de vous pour finaliser cette révolte. Nous avons besoin de vous pour sauver ce pays, car il n'y a que vous qui le pouvez.
C'est votre pays. Votre ville. Votre futur. Votre responsabilité."

La forme appuie sur un bouton - et des vibrations brutales se font soudain sentir dans toute la ville.

"Vous êtes l'âme de ce pays et de cette ville. Vous êtes Gotham.
Et, moi aussi..."

Non loin, dix Monstres se précipitent vers la Batmobile pour arracher la portière et frapper Red Robin. A proximité, Talon et ses camarades sont encerclés par vingt Monstres.
Mais, soudain, les dix premiers et vingt autres sont soulevés de terre - par des gerbes électriques issues du sol, intensifiées par des bouches à incendie soudain ouvertes. A distance. Ils s'écroulent vaincus.
Tandis que, à quelques mètres, la fumée s'évapore... et la forme se fait pleinement voir. Ici et sur tous les écrans de la ville.



[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 209309BatGotham
"JE. SUIS. GOTHAM."

Des Monstres approchent encore - mais ils s'écroulent, vaincus par deux Batarangs électrifiés.
Le Batman avance.
Confiant. Sûr. Calme. Puissant. Et entier.

Il dispose du colis A, son nouveau costume. Celui mis au point en secret par les esprits féconds de Lucius Fox, Harold Allnut et surtout Barbara Gordon. Celui qui est relié à toute la ville, à tous les systèmes de Gotham City. Celui qui lui donne accès à toutes les communications, mais aussi à toutes les interfaces urbaines : panneaux de signalisation, systèmes d'urgence, activations à distance des bornes incendie ou des dispositifs électriques.
Avec ce costume, le Chevalier Noir ne défend plus uniquement Gotham City - il l'incarne.
Et il va montrer à Strange & Waller ce qu'il en coûte d'attaquer sa ville... de l'attaquer. De les attaquer.


"A tous les Rebelles : les Monstres sont des victimes qui seront soignées, mais veillez à vous protéger. Je vais tenter de les contrôler, de les garder dans des endroits spécifiques - mais je vais avoir besoin de vous. Pour les stopper, et pour..."

Un brouhaha terrible se fait entendre à proximité. Il n'a pas besoin de se retourner pour savoir ce qu'il se passe...
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 Hqdefault
... une foule en colère, qui fonce vers les Monstres et surtout l'estrade et le Tribunal, dans lesquels Waller & Strange sont désormais piégés.

"... pour les protéger, eux."

Une pensée, et le costume répond : des explosions millimétrées ont lieu, résultat d'ordres inadéquats donnés par les systèmes urbains, qui font cramer puis exploser des appareils divers. Les Monstres sont ainsi repoussés, amenés directement au coeur de la mêlée, et le gros de la ville est ainsi préservé.
Le Batman frappe deux autres Monstres, qui s'écroulent, et continue d'avancer.
Il est la ville - mais il ne peut pas tout faire seul. Il peut néanmoins couvrir les arrières et frapper au coeur ses ennemis, terrorisés devant ce changement, et ses alliés, qu'il espère rassurés et inspirés par cet événement.

Il est de retour.
Adieu le manteau. Adieu la guérilla. Adieu la peine et la culpabilité d'avoir tout perdu.
Il accepte son échec, dans la Cave et à Metropolis, et agit en conséquence. Adieu l'égocentrisme. Adieu l'individualisme. Il a besoin des autres, il a besoin des autres pour l'emporter - et eux avec lui.

Le Batman est de retour - nouveau, changé, différent.
Plus fort. Plus terrible. Plus puissant.
Grâce aux Rebelles et à Gotham qui fondent dans cette avenue pour mettre un terme à cette folie.

Si l'on dit que les révolutions ne sortent, non d'un accident, mais d'une nécessité, il est désormais clair que la chute d'Amanda Waller en est devenue une pour tous les Gothamites... et pour tous les Américains !
La Bataille Finale prend un nouveau tournant. Rien ne pourra l'arrêter !


(HJ/ Résumé rapide :
- Talon bloque la manche de Strange sur l'estrade avec une lame ;
- Red Hood le blesse à la cuisse ;
- Nightrunner est happé par un Monstre avant de le rejoindre ;
- Red Robin dans la Batmobile le protège ainsi que les deux précédents ;
- Batman révèle son nouveau costume et contacte toute la ville en révélant que cette combinaison, créée par Lucius Fox/Harold Allnut/Barbara Gordon, est en lien avec tous les réseaux de la ville ;
- Il le prouve en créant des explosions et en manipulant l'eau et l'électricité pour contenir les Monstres ;
- Il invite les Gothamites à la révolte ;
- Il demande aux Héros de protéger les Monstres qui sont des victimes ;
- Les Gothamites répondent à l'appel et arrivent : c'est la révolution ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4327
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.
Justice League
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 17:20
Spoiler:
 

~
There's a moment
In your bones when
When the fire takes over
Blood is running
Heart is pumping
As the battle gets closer
Ooh, they can say what they want now
Ooh, cause we'll be screaming out...
~

Comme l'on pouvait s'y attendre, Faora n'aimait pas se sentir en position d'infériorité.

Pour un soldat surentraîné, elle avait cruellement manqué de discrétion et de sobriété depuis son retour sur Terre. Parmi les nombreux « devoirs » que lui avait donné Batman pour compenser sa perte de pouvoirs, l'un d'entre eux consistait à étudier méthodiquement les malfaiteurs avant de s'y attaquer ; pour lui apprendre la patience, mais surtout pour lui apprendre à venir préparé.
Or, les réseaux de celui-ci tournaient en permanence à plein régime depuis l'explosion de la Bat-Cave ; la moindre apparition de la redoutable kryptonienne avait été soigneusement enregistrée. Et, quoique forcé de serrer les dents pour ne pas intervenir, Conner avait eu tout le temps de les étudier. Ainsi, sans la connaître aussi bien que Clark, il avait une assez bonne idée de ce qu'elle pouvait faire et ne pas faire ; le vaincre, par exemple.

Car qu'importe à quel point elle avait horreur de l'entendre, qu'importe à quel point cette seule idée suffisait à lui donner des cauchemars, il ne pouvait pas perdre ; c'était impossible. Certes parce qu'il était plus fort qu'elle, mais aussi parce qu'il n'avait pas attendu si longtemps avant de s'en prendre à elle pour renoncer au dernier moment. L'ancien Superman était peut-être enclin au pardon, tentait toujours de voir le meilleur en chaque personne - mais ce n'était pas son cas.

Encore moins envers quelqu'un qui a plus de sang sur les mains que dans le reste du corps. En l'absence de contre-mesure, d'un Superman pour l'arrêter, Faora était devenue le fer de lance du gouvernement Waller ; à ce titre, elle s'était sciemment rendue complice de tous ses crimes - et c'était sans compter sa propre ardoise, encore loin d'être effacée.
La rédemption n'était plus une option, à supposer qu'elle l'ait jamais été. Autrement dit, il n'avait pas besoin de retenir ses coups : tout le mal qu'il pourrait lui faire serait entièrement mérité. Bien sûr, il ne comptait pas la tuer, ni trahir ses propres principes en aucune façon - mais il était grand temps que quelqu'un lui rappelle qu'on ne s'en prend pas à la Terre impunément.

Lorsqu'elle fit feu vers lui à son tour, Conner se contenta de riposter à l'aide de sa propre vision ardente ; maintenant qu'il avait la maîtrise de ce pouvoir, il aurait été dommage de ne pas s'en servir. Les faisceaux se percutèrent à mi-chemin et explosèrent en plein ciel, libérant un souffle dévastateur ; dans un déluge de béton arraché et de verre déchiqueté, ils reprirent leur échange à une vitesse surréaliste, qu'aucun oeil humain ne pourrait voir. Les coups se mirent à pleuvoir - titanesques, dignes d'une fresque mythologique. D'une puissance telle que l'univers ne semblait pas avoir de règles pour l'encadrer.
C'était une nouvelle Titanomachie qui paraissait s'ébaucher dans le ciel de Gotham et sa marée de nuages - une guerre des dieux dont le perdant serait précipité dans les méandres de l'oubli, les profondeurs du Tartare. Et il avait bien l'intention de gagner sa place sur l'Olympe.

S'il faisait de son mieux pour contrer chaque attaque à l'identique, pour lui prouver qu'il était meilleur qu'elle avec les mêmes armes et qu'elle serait toujours inférieure à lui - pour lui faire comprendre sa défaite -, il n'eut d'autre choix que d'esquiver le souffle arctique ; c'était en effet le seul don qui manquait encore à sa panoplie pourtant déjà vaste, le dernier pas qui le séparait encore de Superman tel que le monde le connaissait.
Et sa célérité lui permit de le faire - mais seulement pour recevoir de plein fouet le coup qui devait le projeter dans les rues de la ville, fonçant à toute allure vers les rares passants n'ayant pas encore pu se mettre à l'abri. L'impact semblait inévitable...

Jusqu'à ce que Faora sente ses tympans se fendre sous l'effet d'un sifflement suraigu.

D'une fréquence absolument abominable, celui-ci n'était audible que par l'oreille kryptonienne ; aussi les humains sur lesquels il était sur le point de s'écraser ne parurent pas y réagir - mais ce n'était pas à eux qu'il était destiné. Une ombre blanche traversa les airs, fulgurante, pour venir arrêter sa chute - et le relancer dans le même élan en direction de celle qui en était responsable. Galvanisé par cet essor supplémentaire, Conner ne se fit pas prier - et, dans un grondement, lui expédia un coup de poing au sommet de sa force en plein visage.
Une attaque qui, par sa pure vélocité, suffit à faire vaciller les immeubles adjacents avant même d'avoir touché sa cible ; qu'en serait-il à l'impact ? Le choc fut terrible - si bien que même lui fut rejeté en arrière alors que tout autour d'eux volait en éclats, balayé comme poussière au vent par un pouvoir sans limites.

C'était l'une des premières leçons que Clark lui avait appris ; si frapper le plus fort possible semblait être une évidence pour la plupart des combattants, ils ne pouvaient quant à eux pas se le permettre - et un blocage subconscient les empêchait de le faire, de peur de ce qui pourrait arriver. Ni ce monde, ni aucun autre n'était fait pour encaisser leur pleine puissance ; donner le maximum voudrait dire risquer de détruire ce qu'ils étaient censés protéger.
Aujourd'hui, il avait volontairement contourné cette règle - car il était persuadé que Faora n'avait cure du mal qu'elle ferait. Car au plus longtemps il lui faudrait pour la mettre à terre, au plus elle marquerait le monde de son empreinte. Il ignorait comment elle avait atterri dans le giron du gouvernement, mais ce qui était sûr, c'était qu'elle n'avait pas besoin de l'aide d'Amanda Waller pour être une menace envers le genre humain. Envers cette planète toute entière.
Une fois qu'il l'aurait vaincue, ils pourraient toujours reconstruire. Ce ne serait pas le cas s'il lui laissait la moindre chance de changer ce monde en cendres.

Bon chien, lâcha-t-il tout en reprenant son souffle, épongeant sa lèvre fendue d'un revers de la main.

Un aboiement lui répondit - celui de Krypto, le super-chien, qui déjà s'activait pour sauver des chutes de décombres les rares passants affolés n'ayant pas encore jugé bon de rallier l'abri le plus proche. Il aurait préféré mener ce combat seul - mais encore une fois, si Bruce lui avait appris quelque chose, c'était de préparer ses batailles quand il en avait l'occasion ; de ne pas les mener seuls.
Et il avait rarement été aussi heureux de pouvoir compter sur ce compagnon canin. Hélas, maintenant que le secret de sa présence était éventé, il doutait qu'il puisse encore l'épauler dans cet affrontement - et il ne voulait pas courir le risque que cette mégère s'en prenne à lui. De toute façon, il était préférable qu'il s'occupe de veiller à ce qu'aucun des habitants de cette ville ne soit blessé par leur règlement de comptes. Son filet de sécurité, en quelque sorte.

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 1504452080-krypto

Il passa une main sur son visage tuméfié ; Faora ne l'avait pas raté. Il était capable d'amplifier ses pouvoirs de manière à la surpasser, oui - mais dans un seul domaine supplémentaire à la fois. Cela lui demandait trop de concentration (et d'énergie) pour pouvoir être lui être supérieur en tout point. Cette manipulation était nouvelle, même pour lui - n'était même qu'une théorie avant qu'il la mette en pratique. Et de toute façon, améliorer légèrement sa résistance ne l'aurait pas empêché de déguster.

Si leurs facultés hors-normes portaient évidemment l'affrontement à un tout autre niveau, aux frontières du divin, leur force incroyable et leur résistance inouïe se compensaient mutuellement. En clair, nonobstant le fait qu'ils pouvaient voler et tirer des lasers par les yeux, les dommages subis à chaque attaque n'étaient pas bien différents de ce qu'ils auraient pu être s'ils étaient tous les deux humains. L'avantage écrasant qui était d'ordinaire le leur était ici réduit à néant. Leur durabilité étant logée à la même enseigne, le bilan était clair : ça ne durerait pas longtemps.

Krypto faisait du bon travail, emportant avec lui les dernières traces d'activité humaine ; il n'y avait plus aucun civil dans les parages quand le nuage de poussière finit par disparaître. Obligé de tendre l'oreille pour s'assurer qu'aucun d'entre eux n'ait été oublié, il put entendre le discours de Batman, en dépit du fait que plusieurs kilomètres les séparent.
Le moindre doute qu'il aurait pu avoir sur ses chances de victoire fut réduit au silence - couvert par la clameur des citoyens prêts à reprendre leur ville en main. Gotham n'était peut-être pas la ville parfaite - mais s'il venait à échouer, il ne resterait que des ruines de ce qu'ils auraient tant voulu sauver. Il ne laisserait pas ça arriver.

C'est vrai, je ne suis pas né sur Krypton... Et alors ? lança-t-il à Faora, dont il devinait la présence derrière les derniers panaches de fumée, une assurance renouvelée dans la voix. Moi aussi, je l'ai longtemps regretté. Je voulais être comme lui. Exactement comme lui. Il releva la tête, une détermination inextinguible dans le regard. Et puis j'ai fini par me rendre compte que je n'en avais pas besoin.

Sans signe avant-coureur, il fonça vers elle pour tenter de lui envoyer son coude dans le plexus, enchaînant immédiatement sur un violent coup de pied au niveau de la taille. La formation militaire spartiate de Faora aurait probablement fait toute la différence s'ils s'étaient battus quelques mois plus tôt - mais entretemps, même si ça n'avait été que de courte durée, il avait reçu l'entraînement du Batman.
D'un homme qui avait parcouru le monde des années durant pour s'assurer que plus jamais on ne lui arrache ce qui compte réellement à ses yeux. Qui avait transcendé les limites de l'humanité, gagné le respect et la crainte de tous ceux qui l'avaient croisés, bons comme mauvais, jusqu'aux confins de la galaxie. Non, il était loin d'être sans défenses - et Faora allait l'apprendre à ses dépens.

Tu te demandes sans doute comment je fais pour être meilleur que toi ? Comment un clone comme moi est capable de te battre ? Il projeta son bras vers elle - et l'arrêta à mi-chemin ; mais elle put néanmoins sentir un étau se resserrer sur sa gorge aussi sûrement que s'il l'avait empoignée. On appelle ça la télékinésie tactile. C'est tout ce que j'avais au départ. Grâce à elle, je pouvais imiter les capacités de Superman. Puis, j'ai commencé à les obtenir pour de bon, et j'ai cessé de m'en servir. Je voulais tellement être comme Superman que je refusais d'utiliser un pouvoir qu'il ne posséderait pas. Et puis... Je me suis demandé ce que ça donnerait si j'utilisais les deux en même temps. Il raffermit sa prise légèrement. Au fond, il aura fallu qu'il me tourne le dos pour que je réalise que je n'avais pas besoin d'être comme lui. Que je pouvais être meilleur que lui. Calmement, il arma son poing, se préparant à frapper. Curieusement, il ne ressentait pas la moindre colère - plutôt un sentiment de félicité. Je ne suis pas un enfant de Krypton. Mais je ne suis pas non plus un enfant de la Terre. Je porte en moi le meilleur des deux mondes, que ça te plaise ou non.
Et à présent, c'est à mon tour d'être Superman.


Le coup fusa, monumental - éclatant le mur du son avant même d'avoir rencontré le menton de Faora. Il n'était pas impossible qu'elle réussisse à fuir dans la fraction de seconde durant laquelle il lui faudrait relâcher son emprise, avant qu'il puisse l'envoyer dans les airs - et c'est pourquoi il n'attendit pas plus longtemps pour faire jaillir les flammes de son regard. À nouveau, deux traits incandescents zébrèrent les cieux, parfaitement parallèles - avant de se séparer brutalement à mi-chemin, décrivant une trajectoire imprévisible avant de revenir en direction de la silhouette hostile pour lui couper toute retraite.

Elle avait voulu consumer l'humanité ; elle brûlerait en premier.

~
You'll remember when I say
We can be heroes everywhere we go
Keeping us down is impossible
We're unstoppable !
~


résumé des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 1562505922-sign-conner-v2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 17:50
Ch'al Andar file au-dessus de la mêlée, au-dessus des combats.
Il ne voit pas le Batman qui revient, enfin. Il ne fait pas attention aux Monstres. Il ne se préoccupe même plus d'Aquaman, de Tula, de Waller et des autres.
Il s'en fiche - il s'en fiche de tout. Il est entièrement concentré sur la fureur qui explose dans son corps, dans son coeur.

Il ne pense plus. Il vit sa colère. Il vit sa frustration. Il vit cet enfer personnel qu'il ne supporte plus.
Il vit sa Rage.
Et elle s'exprime - elle se fait entendre. Et elle est entendue.

Golden Eagle ne voit pas l'énergie rouge qui l'entoure, et le protège des éventuelles tentatives d'attaque des deux Atlantes ; il hurle, encore et encore, et sent que son coeur est prêt à exploser - à sortir de son torse, au regard des émotions qui brûlent en lui.
Il ne saurait pas mieux dire... car c'est exactement ce qui l'attend.

Débarque et apparaît alors devant lui... quelque chose.
Une créature. Un nouveau venu. Une masse de puissance et de charisme, entouré d'une aura pourpre terrifiante.
Atrocitus - mais Ch'al Andar ne le reconnaît pas, trop perdu dans la Rage.

Le faisceau rouge brûle les Monstres qui s'approchent, mais le semi-Thanagarien ne voit rien ; à peine aperçoit-il l'anneau rouge qui arrive depuis l'Espace... et se pose sur son doigt.
La suite... la suite ne peut être réellement décrite. Les mots ne suffisent pas, ils ne peuvent que tenter d'illustrer une abomination.

L'anneau se glisse à son doigt, mais s'installe dans son corps - dans son torse. A la place de son coeur, qui est expulsé littéralement de son organisation interne. Le sang, son sang, tout le liquide indispensable à la Vie... est évacué, par tous les orifices et notamment la bouche.
Un vomi sanguinolent terrible s'échappe de ses lèvres, alors qu'il... ne vole plus. Ses ailes en Nth Metal ne battent plus, mais il demeure dans les airs grâce au faisceau rouge.

Ch'al ne réagit pas. Son plastron doré en Nth Metal a explosé quand l'anneau a pénétré son torse, ne laissant qu'une petite partie d'un symbole de Thanagar avec quelques restes, çà et là.
Il reste immobile - calme, presque endormi. En apparence.
Cela ne dure pas.

"RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!"

Un beuglement de rage s'échappe de ses lèvres viciées par le sang - et il hurle, encore et encore.
Jusqu'à s'échapper du faisceau rouge. Jusqu'à s'écraser au sol. Jusqu'à récupérer sa masse - et crier, toujours.
Crier de fureur. Crier de colère. Crier de Rage.

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 5729427-death_hawk

Ch'al ne se contrôle plus - ne pense plus.
Ch'al Andar n'est plus Golden Eagle, maintenant... plus uniquement.
Il est désormais un Red Lantern.

Et, enragé, terrifié, il s'élève dans les airs auréolé d'une puissance pourpre, puis... s'échappe.
Il fuit. Il impacte, au passage, Aquaman et Tula, qu'il propulse par erreur vers Garth et L'Epouvantail ; mais aussi Atrocitus, qu'il repousse un peu plus loin de la zone de combat.
Il s'enfuit. Il disparaît de Gotham City - et même de l'Etat, voir du pays.

Ch'al Andar disparaît de la zone de combat, vers une destination inconnue.
Une chose demeure, néanmoins.
Il est désormais un Red Lantern ; plus rien ne sera comme avant pour lui... et pour ce monde.

(HJ/ Résumé rapide :
- Ch'al devient un Red Lantern ;
- Ch'al s'enfuit ;
- Ch'al pousse sans faire exprès Aquaman et Tula vers Garth/L'Epouvantail ;
- Ch'al pousse sans faire exprès Atrocitus ;
- Ch'al disparaît. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 372
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 20:55

[CW] UNITED WE STAND [Libre]


Plusieurs années auparavant.

La porte du bâtiment est à l’image de celui-ci : aussi large que grande. Un homme portant un long impair beige sonne et entre au son d’une voix dans l’interphone. Tandis que la rue est calme, le hall est rempli de cris et des corps miniatures ne cessent de le heurter dans leurs mouvements. Il s’approche d’une vitre au mur ou une femme l’accueil derrière d’un sourire.

« - Bonjour commissaire ! Monsieur Gibson vous attends dans son bureau. »

L’homme acquiesce avec un sourire crispé. Il vient décidément beaucoup trop ici puisqu’il y est connu comme le loup blanc dans le troupeau de moutons noirs. Une classe de maternel sort et il accorde un signe de tête à la maitresse qui dirige tout ce petit monde. Barbara est désormais âgée de neuf ans, elle est trop intelligente pour redoubler ce qui fait qu’elle est désormais en CM1, en revanche ses visites à lui sont devenus beaucoup plus fréquente. Il dépasse l’infirmerie sans même y jeter un œil, sachant pertinemment que la petite fille n’y est pas. Il atteint enfin le bureau du proviseur et toque sur la porte en bois sombre qu’il ouvre après avoir eu la permission.

Il jette un œil sévère sur la petite fille qui baisse la tête en croisant les mains sur ses genoux. Le silence est à coupé au couteau tandis qu’il marche jusqu’au fauteuil qui pourrait bientôt avoir la trace de ses fesses tellement il s’y est assis.

« - Monsieur Gordon, je suppose que vous savez pourquoi vous êtes là.

- Oh j’ai ma petite idée oui. Qu’est-ce qu’elle a fait cette fois ?

- Votre Barbara… S’est encore battu, voilà. Il a fallu encore une fois les séparés. Encore un peu et le jeune Thomas devait se rendre à l’hôpital.

- Je vois.

- Non, je ne crois pas. Cette école est réputée, nous ne pouvons pas tolérer davantage ce genre de comportement. Jusqu’ici j’ai fais une exception par égard envers vous mais cela ne peut plus durer. La prochaine fois, je serais obligée de la renvoyée ! Je ne peux vous cacher que cela m’affecte grandement de vous dire cela aujourd’hui, mais à son âge, avoir un tel comportement et être exclu à cause de cela… Je me devrais de le noter dans son dossier scolaire. Certaines académie de Gotham seront moins conciliantes que nous et refuseront catégoriquement de la prendre en leur sein.

- Oui Monsieur Gibson, je crois que j’ai compris. Barbara, présente tes excuses s’il te plait. » La petite relève la tête et fixe son père d’un œil triste avant de s’exécuter. « Bien, je vous remercie Monsieur Gibson et je vais faire en sorte que cela ne se reproduise plus. »

Encore quelques politesses et la porte claque derrière leur départ. Il effectue le chemin inverse avec sa fille à ses côtés cette fois. Dans sa tête il se demande ce qu’il fait mal. Est-ce que Barbara est encore perturbé d’avoir perdu ses parents ? Est-il un mauvais père pour la jeune fille depuis que son ex-femme et leur fils est parti ? Il grimpe dans la voiture de police et pousse un lourd soupir en se tournant vers l’enfant.

« - Barbara. Barbara regarde-moi. » C’est timidement que la petite fille redresse la tête et fixe son regard sur son insigne encore épinglé à sa veste en cette fin de journée de travail. « Je pensais… J’avais espéré qu’on avait dépassé tout ca. Que c’était terminé et que tu allais mieux. Je t’ai grondé, puni, je t’ai inscrite à des cours supplémentaires. Ne me dit pas que tu as aimée ca, je sais que c’est faux. Raconte-moi ce qui s’est passé. Qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi tu t’es battu comme le pire des garçons bon sang ?
La petite sursaute, elle baisse la tête et la relève en crispant ses petites mains sur ses vêtements tachés.

« - Je suis désolée… Papa je te demande pardon mais… C’est Thomas ! Ca fait des semaines qu’il est méchant !

- Oh Barbara ne commence pas à rejeter la faute sur les autres !

- MAIS C’EST VRAI ! Ca fait des semaines qu’il m’insulte et que je ne dis rien parce que je sais que tu ne seras pas content si je-

- Comment ca il t’insulte ? »

Le volant de la voiture à l’arrêt se fait durement maltraiter par une poigne d’acier tandis que les yeux du visage déjà sévère se plissent. Comment cela a-t’il pu lui échapper ? Comment lui a-t-elle caché et surtout pourquoi ? Il voit l’enfant se recroqueviller et entouré ses jambes de ses bras. Exceptionnellement, il décide que les confidences à venir seront plus importantes qu’une quelconque empreinte de semelle sur son siège, alors il se tait et écoute.

« - Thomas dit que je suis maudite, que je suis un chat noir. Il a dit que c’était de ma faute si tante Barbara et James Junior étaient partis et que c’était aussi parce qu’ils ne m’aimaient pas que Papa et Maman étaient morts. »

Jim Gordon Senior reste ébahis un instant devant les paroles. Que dire ? Comment peut-on d’ailleurs oser dire des telles choses entre enfants ? Oh bien sûr, l’enfance n’est pas tendre mais là…

« - Il dit que tu va m’abandonner aussi-

- C’est faux. » Une main chaude et rêche se pose sur la douce joue rose. « Je t’aime Barbara, tu est comme ma fille désormais. Je ne t’abandonnerais jamais. Ce n’est pas de ta faute si tes parents sont morts, tu sais que c’était un accident ! Et si Barbara et James sont partis, ce n’est pas ta faute non pl-

- Je sais tout ca. Je sais. D’habitude je réponds mais je le frappe pas, ou alors j’essaye de ne pas être vu par la surveillante. Mais aujourd’hui… Y’a un nouveau dans la classe depuis une semaine. » L’homme acquiesce déjà au courant. « Il s’appelle Robert et il est gentil avec moi. On est devenu ami je crois, mais Thomas a dit qu’il allait lui arrivé des trucs si il restait avec moi et après ils lui ont jetés des cailloux dessus quand Madame Lenhart s’est retourné ! Robert a reçu un caillou dans l’œil et il a pleuré alors je me suis mise devant lui et Thomas a dit : « Regardez GrosBeurk ! Il se fait défendre par une fille ! ». Alors j’ai fais comme toi quand tu tape les méchants !

- Oh Barbara… » Jim observe la petite fille toute rouge de ses émotions et déjà essoufflée de sa diatribe. Il ne sait plus trop quoi lui dire alors il décide de lui parler franchement. « Je ne sais pas trop quoi te dire. Ce qui s’est passé est horrible, et Thomas est tout autant en tort que toi.

- Mais-

- Non pas de « Mais ». La meilleure chose aurait était d’aller voir la surveillante et de lui dire ce qu’il se passé. Je ne me bats pas avec les méchants par plaisir ou pour moi, mais pour ceci. » Du doigt il tapote son insigne et continue : « Si tout le monde se venger, alors ce serait l’anarchie tu ne crois pas ? Je veux dire que ce serait le bazar. On ne peut pas tous agir, c’est pour ca qu’il y’a des gens comme moi. Des policiers qui font respecté la loi et s’assure que tout le monde reçoit ce qu’il mérite. Si quelqu’un frappe quelqu’un qui l’a frappé, je dois arrêter les deux tandis que si la première était venu me voir, je n’en aurais arrêter qu’un. Si tu n’avais pas été le frappé, alors tu ne serais pas punie et il n’y aurait que Thomas qui risquerait de se faire renvoyer. Tu comprends ?

- Je crois oui. »

Un silence se fait et la voiture démarre avant de s’insérer dans la circulation doucement. Jim se fait mentalement la réflexion qu’a sa place, il aurait sûrement réagis de la même façon. Il se tait néanmoins pour ne pas la pousser vers une pente glissante. Ils ont assez d’un justicier, pas la peine que sa petite fille risque sa vie.



Aujourd’hui.

Mon poing dévie de quelques millimètres pour venir frapper avec force les débris du bâtiment. Je me redresse et me relève sans dire les mots qui me traversent l’esprit. Quelques années après ce souvenir, un autre homme m’avait enseigné que la justice n’était pas la vengeance et j’avais enfin réellement compris ce que mon père avait voulu me dire. Ils avaient tout deux raisons. J’étais devenu une justicière non pas pour me venger, mais pour faire régner un peu plus la Justice. Je me battais pour elle et c’est la leçon la plus important qu’on m’a jamais enseignée. Chaque homme, chaque femme avaient le droit à un procès juste avec une punition ajustée à ses crimes.

Je n’étais pas un bourreau et jamais, non jamais je ne devais agir dans un but personnel. Cassandra… Je n’étais pas la seule concernée. Dick devait être là ainsi que Bruce et les autres si Cassandra n’allait pas au devant de la justice des civils.

« - Kid Flash a raison sur un point. Ce n’est pas le moment de nous disputer. Je n’attends rien de toi et je ne t’obéirais pas. Que ce soit très clair. »

Je la fusille d’un regard noir et constate que SportsMaster est toujours au sol sous la moto de même que Dick est toujours protéger par une sorte de robot bizarre.

« - De même, si cette chose le protège pour le moment, alors qu’elle continue mais que les choses soient clairs. J’ai pour mission de ramener NightWing en sûreté pour Batman et si je dois me battre contre une machine, alors je le fe- »

Alors que tout est devenu calme, le sol se mets soudain à trembler, me coupant dans ma phrase. Bon sang Gotham partait vraiment en vrille. Depuis quand y’avait-il des tremblements de terres et pourquoi fallait-il que ce soit aujourd’hui ? Un bras sort soudain des débris sous mes pieds et me saisit la jambe. J’écarquille les yeux et l’écrase de ma rangers libre pour qu’il me lâche. D’un coup certains membres surgissent des décombres. Des membres gros, comme bodybuildés, aux veines saillantes et très poilus.

« - Bordel c’est quoi ca ! »

Je recule et me heurte contre quelque chose de dur qui grogne soudainement. Un grognement pas content si vous voulez mon avis. J’ai l’impression que l’homme des cavernes du musée est de sorti. Je m’écarte d’un pas et assiste stupéfaite à une transformation digne des pires films d’horreurs. L’homme des cavernes grandis encore, sa peau devient pâle et ses cheveux blondissent aussi vite qu’ils grandissent. Bordel… Ses mains ont désormais triplés de volumes et ont désormais des écailles rouges sang. Pu-naise… Je recule et trébuche sur les jambes inactives du SportsMaster.

Sous les rochers et les pierres, d’autres corps aussi hideux que le premier sorte et un conseil de papa me revient soudain en mémoire « Barbara, boit l’eau de la bouteille, pas du robinet. Qui sait ce que les entreprises déversent dans la baie de Gotham ? » Bon sang Papa, pourrais-tu avoir tort de temps en temps ?

« - Kid Flash, j’ai besoin de ton oreillette. La mienne est morte. » Je tends la main sans le regarder et continue : « Ce sont des humains à la base et -»

L’un d’eux me saisit le bras et me tire avant de me hurler un cri aigu en pleine figure avec accessoirement de la salive. Beurk, c’est dégoutant. J’en vois au moins trois se rapprocher et je frémis. Bon sang, ce sont des humains. Je ne peux pas leur briser les membres ou les tuer quand même !

« - Kid, l’oreillette et vite ! »

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 598386Babslogo



[HJ : - Barbara a dévié son coup de poing juste à côté de la tête de Cassandra.
- Elle s’est relevé avant que les civils laissaient en « sureté » sous les décombres fassent trembler les dites décombres en se transformant en monstre.
- Elle assiste à la transformation de l’un des dits monstres.
- Elle demande à Kid Flash son oreillette puisque la sienne est morte mais un monstre la saisit par le bras pour lui crier dessus.
- Elle répété sa demande au speedster.]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 0:00
Kid Flash soupira de soulagement en voyant la jeune femme rousse dévier son coup pour éviter de frapper la chauve-souris. Le Sportsmaster hors d’état de nuire, le drone de la Chauve-Souris se chargeait des cyborgs restants, et Savitar ne venait pas : en clair, les choses semblaient plutôt bien engagées pour le moment. Bart n’avait pas vraiment d’idée de ce qu’il se passait ailleurs, mais en une fraction de seconde, ce pourrait être le cas s’il se déplaçait jusque là-bas. Seulement, il rechignait à l’idée de le faire, puisqu’il était loin d’être sûr de savoir ce que voulait la femme en armure à Nightwing. Certes, elle le protégeait pour l’instant : mais quid une fois qu’il ne serait plus menacé ? Avant qu’il ne puisse réfléchir à tout ça, un tremblement dans les décombres attira son attention.

Le Speedster reporta son attention sur les débris, et il vit avec stupeur des silhouettes grotesques en émerger. Le seul terme adéquat à la description de ces choses était « Monstres ». Décidément, cette bataille prenait une drôle de tournure… Ce qui ne plaisait pas à Bart, évidemment. Il n’était jamais le dernier pour botter les fesses des méchants, mais il était assez las que les choses passent de mal en pis à chaque fois qu’il lui semblait qu’une accalmie arrivait. Mais trêve de dilemme : si la femme en armure devrait pouvoir se débrouiller seule, Barbara avait plus de problèmes, visiblement. Et elle voulait l’oreillette. Ils étaient humains, sérieusement ? Ok, le Kid avait vu de drôles d’énergumènes, mais ceux-là, ça dépassait l’entendement ! C’est ce qui causa sa stupéfaction, et l’empêcha d’accéder à la demande de son alliée du moment.

Et tout Speedster qu’il était, sa surprise n’était pas feinte : et pendant ce bref laps de temps, il reçut un coup au visage d’un membre qui n’en était visiblement pas à sa première piqure de stéroïdes, et le Titan fut jeté contre un mur à proximité, où il s’écrasa avec fracas. Heureusement, son aura de Speedforce le protégeait, mais il resta sonné un instant, et il aurait sûrement une belle bosse. Rien de cassé, heureusement, mais ce coup avait eu un effet : il l’avait mis en colère. Aussi rapide qu’à son habitude, il fila jusqu’à Barbara et se paya même le luxe de lui placer l’oreillette pour qu’elle soit prête à l’usage. Dans le même mouvement, il bondit jusqu’au crâne du Monstre, qui le dépassait de plusieurs têtes, et abattit ses deux poings joints sur le caillou de la créature, l’expédiant à terre par la même occasion.

Le choc était violent, assez pour l’assommer, mais pas assez pour le tuer. Continuant à courir, le Kid forma un cercle autour des trois créatures menaçant Barbara, et l’air à sa suite se mua en une tornade qui isola les monstres des alentours, le temps qu’il leur réserve le traitement subi par leur comparse, à grands renforts de coups de pied dans la tête, ou plutôt la gueule, sans vulgarité aucune. Alors que Bart s’apprêtait à en finir avec les proches monstres, une voix reconnaissable résonna dans toute la cité aux chauve-souris. Comme par respect pour cet homme, le fracas des combats semblait s’être tu. Bart écouta religieusement, mesurant le nombre de paliers qu’il lui restait à franchir pour être considéré comme l’égal d’un membre fondateur de la Justice League : trop. Le Batman était Gotham, littéralement. Le lampadaire non loin, qui explosa et jeta un arc électrique qui assomma un monstre proche, fit prendre conscience au Kid de la véracité de cette affirmation.

Lui aussi serait Keystone City, un jour. Il serait le Flash. Et il allait prouver dès aujourd’hui qu’il en était capable. Il considéra un instant Nightwing, le drone, la femme en armure, et Barbara : les deux dernières étaient liées à Gotham, bien plus que lui, et au moins autant que Nightwing. C’est elles qui devaient le sauver. Lui avait un autre objectif : Amanda Waller. Depuis sa prise de pouvoir, il n’avait qu’une envie : la destituer. Et son ancien alias, Impulse, ne pouvait pas être plus explicite : réfléchir, ça n’était pas son truc. Il fixa Barbara, et tapota le bras qui avait contré le coup de Savitar plus tôt : il n’avait presque plus de douleur. Il toucha sa joue : elle était enflée. Ça diminuait l’effet dramatique, mais bon… Il s’adressa à la rousse :


- Je te confie la protection de Nightwing. J’ai l’impression que ta volonté inébranlable et ton amour pour cette ville seront plus efficaces que n’importe quel pouvoir. Et puis, rester en arrière, ça n’a jamais été mon truc… Je suis plus du genre à foncer, et à réfléchir après. Et par conséquent….

Il marqua une pause, inspira. C’était son moment.

- Je vais prendre la tête de Waller.

Il avait réussi à le dire sans se tromper ! Ça n’était peut-être pas aussi classe que l’arrivée de Conner ou que le discours de Batman, mais il n’en était pas peu fier. Il se mit soudain à courir dans la direction du tribunal, là où tout avait commencé et où tout finirait, utilisant au besoin son pouvoir de phase pour traverses de trop gros débris. Il y serait très, très vite…
Résumé a écrit:

Kid Flash, surpris par le fait que les monstres soient humains, reçoit un coup qui l’envoie contre un mur. Fort heureusement, il s’en tire bien.
Il transmet son oreillette à Barbara et met ensuite k.o un Monstre d’un coup des deux poings joints sur le crâne, à la vitesse de la Speedforce of course.
Il isole les trois monstres visant Barbara dans une tornade créée par sa vitesse, puis les assomme avec des coups violents au niveau de la tête.
Par la suite, il écoute le discours on ne peut plus badass de Batman, et voit effectivement que l’homme chauve-souris EST la ville.
Enfin, désireux lui aussi de prouver qu’il a l’étoffe d’un grand héros, il confie Nightwing aux bons soins de Barbara et file à toute allure vers le tribunal, avec un objectif : Waller.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 372
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 18:04

[CW] UNITED WE STAND [Libre]


A ma relance, le plus jeune sembla soudain s’animer. C’était connu qu’il fallait plus d’un coup pour mettre à terre, et surtout l’y faire rester, un speedster. Soudainement je me retrouvais avec une nouvelle oreillette à la place de la mienne et ne perdais pas de temps pour me mettre sur le canal de la police. Plaçant toute ma confiance en le jeune bolide, je tournais la tête en direction du palais de justice.

« - A toutes les unités, ici Barbara Gordon. Les monstres sont des humains, je répète : les monstres sont des civils ! Ne tirez pas dans le but de tuer. » Je me retrouvais coupés dans ma phrase et surtout incapable d’entendre ma propre voix.

En tombant à genoux et en plaquant ma main sur mes oreilles j’assistais à la formation d’une mini-tempête. Quand elle se calma je m’apprêtais à reprendre ma communication mais un appareil siffla au-dessus de ma tête en filant à toute allure. Quelques secondes après j’entendis de loin le discours de Batman.

« - La Présidente Waller tombe aujourd'hui. Hugo Strange tombe aujourd'hui.
Nous sauvons Gotham aujourd'hui - mais nous avons besoin de vous.
Ils vous ont terrorisé. Ils vous ont martyrisé. Et ils ont transformé vos proches en Monstres. Ils ont agi ainsi car ils pensaient que vous ne feriez rien, que vous ne répliqueriez pas ; ils ont tort.
Vous êtes Gotham. Vous l'incarnez. Vous la vivez. Vous la défendez.
Vous pouvez, vous devez la sauver. Nous allons combattre autant que possible - mais nous avons besoin de vous pour mener à bien ce combat. Nous avons besoin de vous pour finaliser cette révolte. Nous avons besoin de vous pour sauver ce pays, car il n'y a que vous qui le pouvez.
C'est votre pays. Votre ville. Votre futur. Votre responsabilité.
Vous êtes l'âme de ce pays et de cette ville. Vous êtes Gotham.
Et, moi aussi... JE. SUIS. GOTHAM. »


Un large sourire s’étira sur mes lèvres. Sérieusement ? Est-ce qu’il avait écouté mes paroles pour la police hier ? Un ricanement et je baisse les mains en me relevant une fois le canal changé.

«- A tous les Rebelles : les Monstres sont des victimes qui seront soignées, mais veillez à vous protéger. Je vais tenter de les contrôler, de les garder dans des endroits spécifiques - mais je vais avoir besoin de vous. Pour les stopper, et pour... pour les protéger, eux.

- Alors tu as eu besoin du fameux colis A, hum ? Joli discours d’ailleurs, faudrait citer les sources. »

Le lampadaire qui explosa me fit sursauter et ramena toute mon attention sur ce qui m’entourait. J’adresse un sourire au plus jeune et ca me rappelle des souvenirs.

« - Merci Kid Flash, bonne chance ! » Il fila et j’ajoutais : « C’ETAIT DU BON BOULOT ! »

C’est vrai, autrefois j’appréciée qu’on me le dise alors ca lui ferait sûrement plaisir ? Je me tournais vers Cassandra, profitant du calme engendré par la tempête Kid Flash pour dire :

« - C’est ce que je te disais. Batman n’est pas parfait et il ne le sera jamais. C’est un homme, néanmoins tu ne le verras jamais transformé des civils en monstre pour son plaisir. Ni lui, ni ses alliés. » Je me rapproche du robot qui émet une série de son censé être menaçant et je lui montre mon poing. Ca semble la calmé parce qu’elle se tait. Je saisis un bras de Dick et le tire pour le placer sur mon dos. « Ce n’est pas à moi de te juger en revanche, je peux te dire que ce costume et ce symbole, tu ne le mérite pas jusqu’ici. »

Je lui accorde un dernier regard et me rapproche d’un mur miraculeusement debout que je me mets à longer dans la direction opposée aux combats. Bien, vu que tout est quasiment détruit et qu’il y’a un tireur embusqué quelque part dans la ville, la meilleure des choses est encore de le prévenir.

« - BatGirl à Batman. J’ai enfin le colis N. Il y’a un tireur embusqué quelque part dans la ville, est-ce que je dois le livre à Penny-One ? Ou est-ce que je vais tenter de nous planquer au starbuck et je nous prépare à tous un bon café en attendant que vous ayez fini ? Vu que je surveille N, tu peux garder un œil sur qui-tu-sais ? »

Je murmure quelques mots encourageants au jeune homme sur mon dos et jette un œil sur la rue vide de monstre au tournant suivant. Bon, il était clair que le meilleur endroit pour Dick serait avec Bruce, mais Bruce était occupé et il ne pouvait pas le récupérer pour que j’aille voir si mon propre père allait bien et si la Police s’en sortait. Il était vraiment temps que la journée prenne fin.

Et une fin en notre avantage si possible.

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 598386Babslogo



[HJ : - Barbara récupère l’oreillette de Kid Flash.
- Elle prévient la police que les monstres sont des humains et demandent donc à ce que les tirs ne soient pas pour tués.
- Elle assiste au départ de Kid Flash et le félicite.
- Elle dit encore quelques mots à Cassandra.
- Elle récupère Dick et part dans la direction opposée au palais de justice.
- Elle contacte Batman.]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 9:19
Compte animant les joueurs : Kid Flash – Batgirl.

Les Monstres ont envahi l’avenue principale de Gotham City et fondent sur la mêlée et vers le Tribunal.
Mais ils ne sont pas les seuls.

Inspirés par le discours du Batman et surtout enragés par l’ultime rebondissement du règne d’Hugo Strange dans la ville, les Gothamites sont descendus dans la rue et mènent leur propre révolte ; et ils avancent.
Usant de matraques, de couvercles de poubelles, de balais ou d’autres armes, ils s’approchent de l’estrade où est bloqué Hugo Strange par une lame de Talon, et où demeure tétanisée Amanda Waller.
La victoire est proche – mais c’est maintenant que le sérieux est de mise.

Alors qu’il partage son attention entre le combat rapproché des Monstres qui l’entourent et l’affrontement à distance avec le gros des troupes ennemies via son contrôle des interfaces informatiques de Gotham City, le Chevalier Noir tente de faire au mieux.
Il allonge un adversaire avec un crochet du droit, et en électrifie trois autres à vingt mètres de là – tout en inondant une ruelle en faisant déborder un système d’évacuation des eaux usées. Pas propre, mais efficace.

Mais alors que lui et ses troupes, à savoir Red Hood-Talon-Nightrunner, s’avancent vers l’estrade, et que Red Robin continue de les couvrir, il est destinataire d’une… communication.
Et s’il est habitué depuis peu aux échanges à distance désagréables, avec Alfred qui craint pour sa santé ou Cassandra qui le rabroue, il esquisse l’ombre d’un sourire en entendant cette voix et ces mots ; un peu de bonnes nouvelles fait du bien.


« Un magicien ne révèle jamais ses trucs, Batgirl. Il va te falloir accepter de vivre dans l’ombre, avec la certitude d’avoir permis l’impossible… et en disposant de ma reconnaissance éternelle. »

Son masque lui transmet autant une vision immédiate, autour de lui, que périphérique. Alors qu’il termine sa phrase, ses systèmes lui montrent l’arrivée de Krypto et lui déroulent les actes de Conner et son discours.
Là aussi, il esquisse un très léger sourire ; bon garçon, pense-t-il. L’avenir est définitivement entre de bonnes mains avec lui… mais aussi Barbara, ou encore ce Kid Flash qui se précipite directement vers l’estrade et Amanda Waller.
La future génération est digne, oui ; mais surtout déjà bien plus compétente qu’eux à leur âge.


« Je suis informé de la présence du tireur – il est sous contrôle. »

Et il a intérêt à l’être.
Bruce a fait un pari en faisant une confiance relative à Deadshot ; jusque-là, il ne l’a pas déçu, et il en est satisfait. Mais, pour le bien de Floyd Lawton, il vaudrait mieux que ses tendances suicidaires et sa capacité constante à trahir autrui ne soient pas de sorties, aujourd’hui.


« Quant au colis N… c’est très simple. »

Il soupire, et serre les poings.
Autour de lui, ses proches affrontent les Monstres et il doit se défendre lui-même ; mais Barbara a besoin de lui. Dick a besoin de lui.
Et même s’il avise, du coin de l’œil, que Reverse-Flash se positionne comme l’ultime défenseur d’Amanda Waller devant Kid Flash… il ne peut aider tout le monde. Il doit éviter de vouloir tout régler seul, comme d’habitude.
Une crise après l’autre. Un point chaud après l’autre. Et, surtout… faire confiance aux autres, à ses proches qui peuvent le protéger, à Kid Flash qui peut gérer.


Accompagnement musical:
 

« … cours. »

Par signes, il demande à Red Hood, Talon et Nightrunner de le protéger, tandis qu’il concentre pleinement son esprit sur la ville – tandis qu’il se plonge pleinement dans Gotham.

« Nous sommes ici pour faire tomber la Présidente mais surtout pour protéger et sauver Nightwing – et tu l’as fait. Tu l’as sauvé, tu l’as protégé, et maintenant tu dois finir la mission… tu dois l’évacuer.
Cours, Batgirl. Pars d’ici et emmène-le. Une Batmobile se trouve au croisement des rues Finger et O’Neill, mais tu vas devoir passer au milieu des Monstres et des décombres de cyborgs.
Cours – je t’ouvre le chemin. »


Il transmet à la jeune femme des éléments, et notamment l’information qu’il oriente les agents spéciaux du G.C.P.D. vers elle pour l’aider. En outre, alors qu’elle commence certainement à s’avancer, l’Héroïne découvre que la rue… s’embrase.
Les voitures explosent. Les bouches d’incendie se projettent dans les airs. Les plaques d’égout sont propulsées de concert – en formant quelque chose, en fait.
Un chemin. Un tracé. Avec ces explosions et couvertures sur les côtés, pour protéger une course.


[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 Crysis_road_explosion_car_city_alcatraz_19809_1920x1200

Le Batman utilise ses liens avec Gotham City pour ouvrir une route sûre à Batgirl, lui permettant ainsi de rejoindre une Batmobile à quelques centaines de mètres ; les agents spéciaux du G.C.P.D. viennent même directement en renfort, au cas où.

« Cours.
Sauve-toi. Sauve-le. Et je te promets de te payer ce café que nous aurons bien mérité. »


Son sourire se fait, alors, plus grand – et plus long.
Même s’il plonge dans la gestion de la ville, même s’il s’abandonne dans ce contrôle total pour protéger Batgirl et Nightwing… il se sent différent. Satisfait. Presque content.
La folie explose autour de lui et le danger demeure ; mais, là, ici – il se sent complet. Equilibré.
Enfin.


(HJ/ Résumé rapide :
- Reverse-Flash vient s’opposer à Kid Flash sur la route menant à Waller ;
- Batman demande à Batgirl de fuir avec Nightwing, l’informant qu’une Batmobile se trouve à quelques centaines de mètres ;
- Pour lui ouvrir le chemin, il prend le contrôle de la ville et lui créé des diversions et des protections autour de son tracé, sollicite même les agents spéciaux du G.C.P.D. ;
- Il demande par signes à Red Hood, Talon et Nightrunner de le protéger durant cette épreuve. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 10:08
Les tirs coordonné de Talon et Jason avaient fait mouche, contrairement à ce qu'ils pensaient Strange ne l'avait pas vu venir. Une balle c'était logée dans sa cuisse, un poignard le maintenant accroché au mur pour ne pas qu'il puisse prendre la fuite trop facilement. Après ces tirs les monstres commençaient à se faire de plus en plus nombreux, plus ils en tuaient plus il en venait. Cette journée allait être longue, après cette bataille Jason se payera des vacances bien méritée. Trop de Gotham City et de super-héroïsme à son goût.

Alors qu'il neutralisait encore un infecté, un bruit sourd captait son attention. Un bruit qui lui était familié ce même bruit qui est crée par le déplacement de plusieurs personnes à la fois. De ce qu'il pouvait entendre il y en avait un sacré paquet, voilà que les habitants de cette villes avaient décidé de rejoindre le combat. Jason ne pouvait s'empêcher d'avoir un petit sourire à ce moment-là, qu'ils prennent ça dans les dents cette ville n'est pas comme les autres, nos citoyens n'attendent pas sagement de ce faire sauvé. Chacun d'entre eux est venu ce battre avec les armes qu'ils pouvaient, ces gens étaient tous aussi courageux qu'un héro à la seule différence c'est qu'il ne portent pas de masques.

Du côté de l'estrade tout partait également en sucette, Kid Flash venait d'être bloqué par Reverse Flash visiblement dernière défense de Waller, du moins une défense potable. Cette femme pensait vraiment pouvoir les tenir à l'écart aidé par des guignols en costard noir ? Sérieusement elle comptait visiblement ce foutre de leur gueule jusqu'au dernier moment. Pendant ce temps là Batman dégageait la voie pour Barbara qui avait une route toute tracée pour fuir avec Grayson. Seulement lui était à découvert, en le regardant Jason voyait les signes que lui avait fait son mentor.

Sans perdre plus de temps Jason courrait en direction de Bruce, sur le chemin il évitait toute une série d'attaque ennemies. Il n'en avait rien à faire pour le moment, tout ce qui comptait était de venir en aidé à Bruce qui allait vite être dépassé si on ne l'aidait pas. En arrivant il envoyait un choc éléctrique à un monstre qui tentait de s'en prendre au chevalier noir. Tant qu'il seras là impossible que quelqu'un puisse toucher Batman. Le voilà prêt de Batman paré à contré toute attaque peux importe de qui elle viendrais.

Jason avait pourtant tendance à être casse-cou et tête brûlé, en temps normal il aurait pris une moto ou une voiture et forcé le passage en direction de Waller. Mais dans cette bataille on ne peux pas se permettre de faire autant de bêtises, quelque chose de sérieux ce jouait ici même. Il dégaînait son arme de poing et ouvrait le feu sur les infecté, bien sur il avait compris le message, sans les tués.

Fait ce que tu as à faire Batman. Je te couvre t'inquiète tes arrières sont bien gardées.


(Hrp/ - Jason est satisfait d'avoir touché Strange, ainsi que de voir la ville se soulevé avec eux.

-Comme le lui à demander Batman il reste à ces côté pour le couvrir le temps qu'il balaye les ennemis de cette ville. /Hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 15:25
Sa lame avait touché au but. Excellente nouvelle. Hugo Strange était bloqué par sa manche et par une lame profondément enfoncé dans un mur. Red Hood n'avait également pas laissé passer sa chance, le touchant en pleine cuisse et réduisant ainsi encore plus ses chances de fuir le lieu de l'affrontement. Si tout ses plans marchaient aussi bien, Talon serait un héros comblé. Bon, même si le cerveau des méchants était hors jeu, il fallait quand même se concentrer sur les ordres du Chevalier Noir.

L'essentiel était fait. La bataille semblait toucher à sa fin. Et paradoxalement, avec la recrudescence des monstres, elle semblait rager plus que jamais. Toutefois, la nouvelle tenue de Batman, plus en accord avec l'image idéalisée que Talon avait de lui lui offrait un contrôle sans précédent sur la ville. Tout n'était plus qu'une arme à la disposition du Chevalier Noir. Et cette arme, il semblait bien décidé à s'en servir, brisant une canalisation là, usant des réseaux pour mettre hors combat les monstres. Et en même temps, il ouvrait un chemin à Batgirl. C'était assez fort au niveau de la division des taches. Le petit sourire de gamin devant un vrai superhéros resta quelques instants sur les lèvres de Talon. Ce n'était pas le moment de se laisser distraire.

Obéissant à l'ordre de Batman, et motivé par le discours d'union de Red Hood, il se jeta à son tour dans la dernière mêlée, les lames sorties, les muscles tendus. Chaque coup allait au but, qu'il s'agisse d'une frappe chirurgicale dans la longueur du muscle d'un des monstres, ou d'une lame projetée dans le visage d'un des cyborgs. Il n'y avait pas une seconde à perdre. Ils devaient se frayer un chemin vers Hugo Strange et la Présidente, et couvrir Batman. L'oiseau de nuit ne s'arrêtait jamais, restant à une distance correcte de Red Hood pour le couvrir, et en même temps profiter de sa protection. Ils faisaient bonne équipe, mine de rien.

Un hurlement de rage absolu transperça le ciel et les tympans de la plupart des combattants. Tournant la tête par réflexe, Talon put observer la terrifiante transformation du Golden Eagle. Rétrospectivement, il était particulièrement content de s'être écarté de ce dangereux personnage. Il ne savait pas du tout ce que pouvait bien être la lumière écarlate le nimbant, mais elle semblait de bien mauvais augure. Ce n'était toutefois pas le moment de se laisser distraire.

Remettant son attention en direction de l'affrontement et de l'estrade, l'oiseau de nuit projeta un couteau, qui fendit l'air à quelques centimètres à peine du masque de Hood, venant s'enfoncer avec un bruit sourd dans le visage d'un des cyborg, qui s'approchait pour le prendre à revers. Si le vigilant rouge faisait un carnage parmi les infectés et lui avait sauvé la mise à quelques reprises, ce n'était que justice de lui rendre la pareille.

HRP : -Talon part à la suite de Batman avec Red Hood, prêt à le couvrir
-Travaille en équipe avec Red Hood, affrontant cyborgs et infectés dos à dos, chacun couvrant les arrières de l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 19:24
Faora VS CONNER KENT/SUPERMAN


DIVIDED YOU FALL
EVERYONE

Le poing armuré fendait les airs avec une puissance bien supérieure aux armes humaines actuelles, se dirigeant en direction de la mâchoire parfaite de son ennemie avec une vitesse elle aussi supérieure à ce que pouvait produire n'importe quel terrien, ayant probablement le mach en terme de vitesse pure, il fallait l'écraser, dur et fort, pour qu'il apprenne sa leçon durement ! Le clone d'un raté ne pourra jamais atteindre la vraie élite !


Avec satisfaction, il se laisse finalement toucher et encaisse l'attaque gigantesque, une onde de choc balayant l'environnement et dispersant les nuages alors que sa joue plus solide que l'acier subit l'attaque impitoyable de Faora, le propulsant sur des kilomètres en une seconde et le propulsant droit vers les s humains trop faibles ! D'une pierre deux coups ! Il était endommagé et l'impact allait tuer bien plus que de simples humains... les abominations de Strange, les rebelles, les recrues trop faibles, allaient toutes décéder, le laissant seul parmi les ruines !


Une bien belle victoire ce sera ! Seul dans les ruines de son monde contre une vraie de Krypton ! Même la victoire lui laissera un goût amer, héros qu'il est ! Il portera la marque de son échec pendant des années, quoi qu'il essayera ! Faora ne pouvait qu'en rire, même alors que son "camp" perdait, et qu'elle était elle-même suspectible de ployer sous le nombre plus tard. La vraie victoire lui appartenait ! Elle avait triomphée !


Son rire fut interrompu par un sifflement, et alors que la guerrière entreprit de presser ses paumes contre ses oreilles, irritée, elle aperçut un chien blanc dans les airs, venant au secours de son propriétaire avant de secourir les victimes perdues. Un animal de Krypton ?! Elle reconnaissait bien le pelage blanc aimé des nobles de Krypton (elle avait toujours privilégiée les gros chiens noirs) mais la présence de Krypto lui avait échappée, malheureusement pour elle, parce que son poing avait été retourné contre elle grâce au clébard.

Maudissant l'espèce canine entière, Faora leva les deux bras et colla ses mains ensembles pour parer le coup de poing. La défense prompte fit peu pour l'empêcher de se prendre des dégâts, et ne l'empêcha surement pas d'être propulsée ailleurs, envoyant l'élite militaire se loger dans un building vide, qui s'écroula promptement sur elle. Se faire écrasée sous des millions de tonnes aurait certainement été fatale sans ses pouvoirs, mais avec, ce n'était rien d'autre qu'un petit problème.

Elle entendit le discours de Batman, et se rendit bien compte que les héros allaient gagner. Ses camarades tombaient comme des mouches, les héros collaboraient et se protégeaient, Ch'al venait de fuir après avoir été infecté par une étrange source d'énergie, et la nouvelle présence rouge venait de tuer en masse des Monster Men, qui se faisaient maîtriser. Elle était l'une des dernières debout et son ennemi avait l'avantage.

Mais que faisait Helspont ?

Conner émergea promptement, détruisant les débris et se lançant dans une série d'attaques expertes, utilisant habilement des arts de combats avec sa super force pour essayer de la déstabiliser. Faora se servit de ses propres défenses pour intercepter les assauts, éprouvant clairement des efforts en se faisant. Quel avait été son maître ?! Il se battait avec plus de finesse qu'un El !

Si Faora était sur la défensive, elle avait au moins la capacité de contrer les coups. Quand Conner leva la main, en revanche, ce ne fut plus possible, une force invisible s'emparant de sa gorge et menaçant de l'étouffer. Choquée, la guerrière tenta vainement de repousser la présence, agitant sa force colossale pour essayer de se libérer.

Echec, le rejeton hybride eut le temps de caler un speech qui continua d'enrager Faora avant de lever le poing, préparant un second Super-Punch. Peu désireuse de se prendre l'attaque, la guerrière fut toutefois frappée de nouveau, ses dents s'envolant dans les airs comme fragments blancs alors que sa silhouette fendit les airs, rapidement pourchassée par la vision calorifère ennemie.

Ils allaient la frapper et elle n'avait pas de quoi se remettre hors du chemin ! Pour cette raison, la terrible femme activa sa propre vision et la lança directement vers Conner, avec l'intention de le frapper directement aussi. L'explosion rouge qui engloutit la guerrière sombre finit de la vaincre, mais elle espérait au moins avoir également endommagé son ennemi.

Faora s'écrasa en un cratère dans les ruines de Gotham, de la fumée émanant de son corps brûlée... et, lentement, entreprit de se relever.

C'était lent et pataud, mais indéniable : même après avoir été impactée par tant d'attaques magiques ou physiques, la guerrière continuait de bouger, se posant presque sur ses deux pattes, son bras droit pendant sur le côté de son corps sans faire le moindre mouvement. Son geste, aussi impressionnant soit t-il, finit par ne mener à rien de concret toutefois, vu qu'elle entreprit de s'écrouler sur ses genoux, crachant du sang au sol !

Hurgh !

Son corps avait été brisé, mais sa fierté et sa propre raison de vie aussi ! Un clone l'avait battu et venait de barrer la voie à New Krypton ! La personne qui saurait mettre fin à sa vie serait un immonde clone, un rejet de deux mondes ? Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'elle avait échouée ? Son peuple allait rester dans la Zone ! Elle n'avait pas réussie à protéger Krypton !

En cet instant là, les El avaient gagnés.

Et quelque chose cliqua.

Faora releva lentement la tête vers Conner, ses yeux brillant de rouge sans lancer la moindre attaque. Une sorte de rictus haineux se dressait sur son visage sali et ensanglanté, révélant qu'il lui manquait quelques dents.

Tu penses avoir gagné ? Tu penses avoir un futur avec les habitants de cette planète ? Hahahaha... le pur produit des El. Capable de sacrifier sa race pour ses croyances arriérées.

Un rire dément s'échappa de sa gorge brièvement, alors qu'elle entreprit de presser contre le sol avec sa main, d'immenses fissures apparaissant autour des deux combattants, faisant s'écrouler les buildings les plus proches, un tremblement de terre s'emparant de la zone !

Tu m'as enlevé tout avenir... pour moi et mon peuple... très bien, El... très bien... moi aussi, je vais t'enlever tout avenir ! Je vais tout te prendre comme ton ancêtre m'as tout pris ! JE VAIS EMPORTER LA RACE HUMAINE AVEC MOI !

Faora lança promptement un souffle froid vers Conner, ou spécifiquement, ses yeux, pour tenter de l'aveugler, puis leva ses deux poings au dessus de sa tête, éclatant d'un rire dément ! Elle allait faire sauter la Terre !

Puis, tout devint noir.

Les débris cessèrent de s'écraser, flottant seulement dans les airs, Conner lui-même resta sur place, les immeubles cessèrent toute chute aussi, et tout son prit instantanément fin. La bataille avait été interrompue, et elle ne pouvait entendre que quelques bruits de pas massifs, la figure immense d'Helspont atterrissant tout près d'elle.

Tu me vois forcé d'entrer en action, Faora. Cette planète est trop importante pour que tu la fasses exploser comme ça.

Helspont ?!

C'était très satisfaisant à voir, mais je ne peux vraiment pas te laisser tout détruire ! Comment va tu faire New Krypton, sinon ? 

Faora observa seulement le sol, un air vaguement mélancolique présent sur son visage... elle retrouva bien rapidement son mépris habituel, ceci dit.

Je vais te donner le moyen de faire souffrir ton ennemi tout en reconstruisant ta race. Tu est bien trop affaiblie pour le vaincre dans ton état actuel. Accepte ta défaite et pars, si tu ne veux pas que je te laisse mourir dans ce taudis.

... J'accepte ma défaite.

Bien. Je sens que tu vas aimer mon plan !

Le temps reprit son cours, et Conner eut brièvement le loisir d'observer Helspont, qui se contenta de le regarder légèrement avant de claquer des doigts pour emmener Faora et sa personne ailleurs, dans sa dimension. Conner avait gagné contre Faora et pouvait donc rejoindre ses alliés pour profiter de son triomphe... mais qui sait ce que fera la Kryptonienne, blessée physiquement et mentalement ? 

Le futur reste incertain, et alors que Faora part, seul la vengeance conforte son âme.




résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/01/2017
Messages : 241
DC : Jade et Harley Quinn
Localisations : St Roch
Secret Society
New Titans

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 23:27
Joueur concerné : Killer Moth.

Affalée sur l'asphalte, le dos en compote et le pif en miettes, Tara avait les yeux grands ouverts. Elle fixait le ciel qui n'avait pas voulu d'elle. Elle fixait l'emplacement vide sur lequel se tenait il y a quelques instants un immeuble qui aurait du être son tombeau.

Elle voulait pleurer. Elle voulait rire. Elle ne savait plus où elle en était.

Ses oreilles bourdonnaient encore de l'apocalypse urbaine qu'elle avait vécu à l'intérieur de l'édifice qu'elle avait elle-même détruit. Elle se voulait Dieu détruisant sa création et avec lui-même en son sein. Zeus se foudroyant d'un seul regard. La déesse furieuse qui voulait faire du monde son cercueil. Tirer le rideau, tirer la chasse sur l'univers, sur elle-même.

Dans ses délires de grandeur, dans sa paranoïa et sa haine, Tara devait se rendre à l'évidence : elle était vivante. Tant pis pour l'au-delà, tant pis pour le monde, Tara Markov respirerait encore un peu de l'air ambiant. Mais pour y faire quoi ? Pour y vivre quoi ?

Elle entendit non loin d'elle la mite tueuse qui se débattait avec un jet-pack devenu fou. Elle grogna en son for intérieur : non seulement son projet avait échoué mais en plus c'était en raison de... ce type, qui se déguisait pour rendre la justice ou le mal, il importait peu. Ce type et ses gadgets à la noix. Ce type avec ses problèmes et ses difficultés. Ce type...

... qui l'avait sauvée.

Elle marqua une pause dans son délire. Après tout, elle avait voulu le massacrer. Lui arracher la tête et la jeter du sommet de l'immeuble, tout en riant de son méfait. Elle aurait voulu avec sa personne commettre de nouveaux crimes dont les définitions demeureraient à inclure dans le Code Pénal. Elle voulait être une scélérate de tragédie, de celles que l'on adaptait en musique avec un grand orchestre symphonique.

Elle aurait aimé être arrangée par Richard Wagner.

Mais, lui, il jouait dans un autre registre. L'absurde. Le décalage. Et lui avait anéanti sa grande scène finale. Celle qui lui aurait valu d'être dans les cauchemars de nombreux êtres pendant des décennies, se rappelant son regard fou et son rire haineux. A défaut d'être aimée, autant inspirer la crainte au plus grand nombre.

Elle soupira. Elle en avait fait assez pour aujourd'hui. Elle était à plat. Elle ne pouvait plus articuler le moindre son sans faire rire autour d'elle. Alors...

Elle se leva. Doucement au début. Ne sachant point trop où ses pas allaient la mener. Puis... elle comprit. Ce qu'elle devait faire.

Péniblement, elle rendit les armes. Elle cessait de participer à cette bataille absurde. Waller était fichue. Son camp avait perdu et les rebelles étaient trop nombreux pour qu'elle puisse avoir la moindre chance d'obtenir la moindre satisfaction dans ce combat. Et puis...

Killer Moth l'avait vaincue et sauvée. En l'espace de quelques minutes.

Dans les vieilles histoires, elle aurait certainement offert sa vertu au valeureux guerrier contre la promesse d'un mariage. Mais cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus ça en stock. Alors, elle s'approcha de la mite et lui lança :

"Berzi de m'avoir zauvée. Ze zais bas zi du le regredderas bas un zour ou l'audre mais..."

Elle s'approcha de lui et esquissa un sourire gêné. Son cœur battait drôlement vite. Bien plus qu'il n'aurait du le faire. Il l'avait sauvée. Il avait eu de la considération pour son existence, à elle. Il ne l'avait pas abandonnée alors qu'elle l'aurait amplement mérité.

Elle soupira et avant de claquer les talons et de filer, elle ajouta :

"Z'ezbère gu'on ze reverra, zambion"

[HJ]

- Tara se relève de sa chute
- Tara reconnait la victoire de Killer Moth, le remercie et file

[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Sep 2017 - 8:33
Le chaos règne dans Gotham City.
Si la Présidente Amanda Waller a souhaité organiser un événement politique autour de la révélation de l’identité secrète de Nightwing, la situation lui a clairement échappé. Même aidée par ses Recrues, son Suicide Squad, Hugo Strange et des cyborgs, elle a compris qu’elle est désormais en minorité face aux Rebelles qui ont lancé la révolte contre elle – et aux Gothamites qui les ont rejoint.
Elle a assisté avec horreur aux révélations d’Hugo Strange, qui a empoisonné la ville sans la prévenir. Une partie de la population s’est ainsi transformée en Monstres, qui répondent aux ordres de Strange et tentent d’anéantir les troupes Rebelles.

C’est une catastrophe, définitivement.
Pas besoin d’être analyste politique pour comprendre que sa Présidence est terminée – et qu’elle risque, surtout, de s’achever dans un bain de sang.

Toujours sur l’estrade, toujours devant le Tribunal, désormais encerclée et sans possibilité de fuir… Amanda Waller réfléchit.
Elle n’a plus d’option. Le Suicide Squad a échoué. L’Enchanteresse est tombée. Faora est sur le point d’échouer. Ses autres troupes ont disparu, vaincues ou fuyardes. Ses cyborgs sont brisés. Et les Monstres… les Monstres sont plus des opposants que des alliés.
C’est terminé – sa Présidence est terminée. Mais elle peut peut-être encore s’en sortir, elle peut peut-être encore fuir et essayer de ne pas être parmi les victimes…

Amanda Waller pense encore pouvoir sauver sa peau.
Elle a tort.

D'une part, la situation échappe définitivement à son contrôle, car aucun ordre qu'elle pourrait donner ne serait suivi... plus personne ne l'écoute, plus personne ne la considère comme une figure d'autorité.
De l'autre, la Présidente se rend compte qu'elle a été dans l'erreur... elle n'aurait pas dû faire ce choix. Elle n'aurait pas dû faire confiance à Hugo Strange.

Ce dernier, bloqué contre un mur par une lame de Talon, parvient à se libérer en arrachant sa manche et sa chair - et esquisse un sourire mauvais, en arrachant sa chemise et en se tournant directement vers elle.


[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 83239339989853628393
« Et regardez ça. L'heure est venue. »

Hugo Strange appuie sur sa montre - et commence à grandir. A se changer. A se transformer.
En Monstre, lui aussi.

Amanda, alors, comprend ce qu'il se passe - et qu'elle doit fuir. Vite.
Mais alors qu’elle tente de trouver son signal de téléporteur, elle relève les yeux par réflexe, pour fixer les Monstres qui se massent devant l’estrade… et elle découvre quelque chose.
Quelque chose de petit. Quelque chose qui file tout autour des Monstres. Quelque chose qui vient directement tourner autour d’eux, et quelque chose qui arrive des airs et des cieux. Quelque chose qui semble avoir la taille d’un petit oiseau, laissant une sorte de traînée violette ou bleutée.
Quelque chose qui s’approche… d’elle.


« Mais… »

La Présidente Waller comprend trop tard.
Elle subit de plein fouet un tir d’énergie violet, et est brutalement repoussée contre un mur ; elle s’écroule, légèrement blessée mais surtout troublée par le choc. Elle se remettra, mais dans quelques minutes… et beaucoup de choses peuvent intervenir durant ce délai.

L’étrange chose ne s’arrête pas là, néanmoins, et continue de filer autour des Monstres – jusqu’à s’arrêter finalement au milieu de l’avenue principale, de la mêlée, de la zone des combats.
A proximité, la masse générale des Monstres continue de s’acharner sur les Rebelles ; à proximité, encore, le Red Lantern Atrocitus se remet du contact involontaire de Ch’al Andar, et se prépare très certainement à reprendre la destruction qu’il a enclenchée quelques instants plus tôt.
Cela n’arrivera pas.

La petite chose se fixe donc au milieu de l’avenue, s’élève au-dessus de la masse – et change.
Un phénomène de transformation intervient, la chose de petite taille grandit… jusqu’à prendre une forme humanoïde. Une forme humaine.
Une forme bien connue.


[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 1074239-indigo_atom

Atom.
Ray Palmer, sensé être mort dans la baie de Gotham City quelques semaines plus tôt.
Vivant – et en tenue d’Indigo Lantern !

Tandis que toute l’attention se fixe sur lui, le nouveau venu lève son étonnant bâton violet… et relâche une puissante vague d’énergie similaire sur la zone !
Alors, l’impossible se produit. Alors, l’incroyable se réalise.
Alors, les deux-tiers des Monstres sont pris par des tremblements et des spasmes – et retrouvent leur forme normale. Alors, Atrocitus est agressé par une vague de Compassion, comme les Monstres, et la Rage lutte… la Rage le pousse à fuir, à s’échapper pour éviter de subir la vague de douceur que les Monstres subissent.

Tous les Monstres ne sont pas retransformés, mais la plupart.
Et tandis que tous tentent de comprendre ce qu’il se passe, Atom utilise son bâton en direction de l’estrade – et entoure Hugo Strange, qui finalisait sa transformation, d’une aura violette, avant de l’amener contre son gré vers lui.

Le professeur manipulateur et plus puissant que jamais est désormais dans un champ d’énergie et tente de se libérer… en vain.
Les secondes s’écoulent, tandis que l’attention tente d’envisager la suite, et de comprendre comment un Héros mort et de faible envergure peut réaliser… tout ceci.
Si son regard, violet et lumineux, demeure fixé longtemps sur Hugo Strange, Atom finit par se tourner vers les Rebelles, les Monstres, les Gothamites, les victimes. Il reste calme, son visage est de marbre – mais il rompt son silence.


« Nok. »

Et, sans prévenir, sans expliquer ce langage incompréhensible, sans laisser aux autres le soin de réagir… il disparaît.
Atom file dans les airs, à une vitesse extraordinaire, et s’évapore dans les cieux et les nuages.
Abandonnant, derrière lui, Hugo Strange - qui s'écroule au sol, douloureusement et affaibli par la Compassion ; encore en Monstre, encore puissant, mais bien moins qu'avant. Laissant, derrière lui, deux-tiers de Monstres sauvés… mais aussi beaucoup, beaucoup de questions sur ce qu’il vient de se passer !


(HJ/ Résumé rapide :
- Hugo Strange se libère et se transforme en Monstre ;
- Amanda Waller tente de fuir mais est frappée par un rayon d’énergie ;
- Une petite forme vole autour des Monstres avant de se fixer dans l’avenue, au-dessus de la mêlée, et de grandir ;
- Elle s’avère être Atom/Ray Palmer en Indigo Lantern ;
- Atom libère 2/3 des Monstres avec son énergie de la Compassion ;
- L’énergie de la Compassion repousse et chasse Atrocitus ;
- Atom s’empare de Hugo Strange ;
- Atom ne dit rien hormis Nok, l’étrange et incompréhensible langage des Indigo Lanterns ;
- Atom disparaît et fait brutalement tomber Hugo Strange, toujours en Monstre mais affaibli. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Sep 2017 - 17:06
Razer était fou de rage!

Alors qu’il s’apprêtait à fondre encore une fois sur sa proie, des monstres étaient apparus dans les rues et les bâtiments et s’étaient mis à attaquer tout le monde. Razer, déjà mis à mal par l’effondrement partielle du palais de justice, dans laquelle il s’était vu piéger, avait vu ses chances de tuer lui-même la femme qui l’avait humilié et transformé en esclave bien docile, lui glisser entre les doigts.

C’était inacceptable!

Après avoir réussi à se sortir des décombres du mur qui s’était écroulé sur lui, le Red Lantern s’était retrouvé hors du bâtiment et sans attendre, il s’était envolé pour en faire le tour. Il ne pouvait voir Liberty Belle nulle part, mais a sa grande joie, Waller se trouvait encore sur l’estrade, presque sans protection. Avec un sourire mauvais, il fonça sur elle mais il ne put jamais atteindre sa cible.

Quelques choses d’extraordinaire et d’inattendu se produisit.

Au milieu de la foule, une forme apparut et grandit pour devenir bien reconnaissable aux yeux du Red Lantern qu’il était. Un Indigo Lantern. Impossible! Ici, sur Terre? Il s’était arrêté en plein vol et fixait avec incrédulité l’apparition, figé de stupeur.

Puis l’Indigo Lantern lève son bâton et une énergie violette se met a envahir toute la zone. La majorité des monstres sont touchés et reprenne une forme humains normale, s’écroulant au sol en grande confusion, et les autres qui ne se sont pas transformés sont affaiblis et semblent souffrir énormément.

Quant a Razer…

Avec un cri de douleur, le Red Lantern se contorsionne de douleur alors que les vagues d’énergie violette passe a travers et autour de lui, causant une terrible douleur. L’énergie violette entre en effet en conflit avec l’énergie rouge de son anneau, la rage brûlante telle un brasier devant la vague apaisante de la compassion qui semble vouloir la noyer. Razer tombe du ciel comme une pierre pour s’écraser devant l’estrade qu’il survolait jusqu’alors, et se retrouve a genoux, les mains contre les tempes et grondant de rage et de douleur mêlée, incapable de bouger.

Puis soudainement, l’assaut cesse et il se retrouve pantelant et affaibli, a genoux devant l’estrade et les yeux fixés au sol, sur un point entre ses poings serrés. Il lève lentement la tête, et voit que l’Indigo Lantern est parti. Cependant, a quelques mètres devant lui, se trouve la forme mutée mais affaiblie de Strange, qui se relève a peine tremblant de cet assaut d’énergie violette puissante.

Razer n’y songe même pas, et emprisonne le monstre dans une sphère d’énergie écarlate qui craque et pulse comme des flammes, ne lui laissant pas la chance de reprendre ses esprits. Dans son état affaibli, ça devrait le retenir assez longtemps pour être stoppé pour de bon.

Il croise le regard des héros qui se trouve la plus prêt et dis calmement, la rage bien contenue dans ses paroles et son ton.

« Il ne devrait pas pouvoir se libérer de cette sphère. Il est a vous, IL me reste encore une tâche à accomplir. »

Sur ses paroles il s’élève de nouveau et se pose sur l’estrade devant Waller, sur laquelle il pointe son anneau qui brille d’une lueur écarlate intense, mortelle. Il dit presque calmement, mais d’un ton dangereux qui ne laisse place à aucune interprétation.

« Vous avez commis une terrible erreur en croyant pouvoir me contrôler, Madame la Présidente. Maintenant vous en payexz le prix! Personne ne m’humilie et survit pour en parler! »

Une vague d’énergie rouge mortelle fonce alors vers la femme qui se tiens sur l’estrade a quelques mètres de Razer, intense et violente, de toute évidence meurtrière.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Sep 2017 - 19:09
La journée avait été longue, très longue. Et alors que Kid Flash filait à grandes enjambées vers l’estrade, vers Amanda Waller, pour mettre un point d’orgue à cette journée longue et compliquée, un énième obstacle se dressa devant lui : Eobard Thawne, son ancêtre et surtout le Reverse-Flash ! Décidément, entre lui et Savitar, le Kid était en veine aujourd’hui ! D’autant que Reverse-Flash était un opposant dangereux : sa Néga Speed Force avait des effets désastreux sur les Speedsters, et comme si ça ne suffisait pas, il était extrêmement doué dans l’art du combat. Le Reverse Flash fixait Bart, qui lui rendait la pareille : à la vitesse où ils allaient, le monde autour d’eux semblait figé. Le descendant de Barry Allen avait tout de même un peu de chance : son ennemi ne pouvait pas avoir de plan diabolique. Ce serait simplement un combat de vitesse. Et à ce petit jeu, il devait être capable de gagner s’il espérait un jour devenir le Flash. Le vilain tout de jaune vêtu envoya sa poigne vers le cou de Bart.

Il ne fallait pas qu’il se laisse toucher, aussi Bart esquiva en se décalant sur le côté. Ce faisant, il tomba dans le piège de son adversaire, dont le second bras se détendit à la vitesse d’un serpent. Le jeune homme freina, et balança ses pieds vers le haut, profitant de l’élan de son mouvement : d’une pierre deux coups, puisqu’il dévia la poigne de son adversaire et remit un peu de distance entre eux. Il respira un grand coup : il en était capable, il pouvait le faire. Mais avant, il demanda à son adversaire pourquoi il s’était joint à Waller. Il savait pertinemment que ça ne servirait à rien, mais, hé, il n’avait rien à perdre. Le vilain lui répliqua qu’à l’instant présent, il n’avait que faire de Waller et que la seule chose qui l’importait était de l’éliminer. Bart soupira : pourquoi les méchants devaient-ils toujours être si… classiques ? Qu’à cela ne tienne, il passa à l’action et fondit sur Zoom, lui envoyant un coup de pied vers le flanc, qui fut paré par un bras, tandis que le second cherchait à saisir la jambe de Bart.

De son poing droit, le jeune homme repoussa l’assaut de son adversaire. Son cerveau tournait à plein régime, analysant des myriades de possibilité : il n’avait aucun espoir. Le Reverse Flash était au moins aussi rapide que lui, mais il était beaucoup plus fort et avait sans doute plus d’expérience. Chaque coup fictif donné par Bart finissait contré, et sur le long terme, son adversaire gagnait. D’autant que le temps était précieux : il n’avait pas toute la nuit ! Soudain, la chance sourit au descendant de Barry Allen : sur l’estrade, Strange commençait à se transformer. Thawne jeta un regard à Strange, puisqu’il lui tournait le dos. Une ouverture infime, mais suffisante pour un Speedster. Kid Flash envoya un violent coup de pied dans la virilité de son opposant, suivi quasi instantanément d’une frappe au niveau du plexus. Zoom déstabilisé, Bart le frappa aux deux tempes simultanément, à pleine force ou presque, l’envoyant dans les vapes pour un moment. Il soupira de soulagement, et s’excusa pour le coup bas, avant de reporter son attention sur l’estrade : cette fin de bataille s’annonçait animée. Un drôle de petit être venait de sonner Waller avec un rayon d’énergie violette.

Puis, dominant la masse, le petit être grandit jusqu’à atteindre une taille humaine. Bart supposa que c’était un allié, vu son comportement, mais il n’en savait pas plus. Il faudrait vraiment qu’il se renseigne sur ses collègues, ça pourrait lui être utile… L’homme à l’énergie violette nimba la rue de celles-ci, et certains monstres reprirent leur forme humaine, tandis que certains belligérants fuyaient. Enfin, le nouveau venu enferma Strange-Monstre dans une prison énergétique. Il lâcha un mystérieux « Nok » que Bart prit comme un « Il faut vraiment tout faire soi-même, ici ! » puis disparut dans les cieux, laissant à ses pieds un Strange affaibli. Qui que soit ce gars-là, Bart lui devait une fière chandelle : la voie jusqu’à Waller était libre. Une Lanterne Rouge (mais combien de couleurs avaient-ils, décidément ?) enferma Hugo Strange dans une sphère flamboyante, et le laissa aux bons soins des héros présents. Il voulait Waller ? Bart hésita à objecter, puis se ravisa : après tout, il n’avait pas de problème personnel avec elle.

Par contre, ce Red Lantern était un peu trop agacé, et son attaque ne laissait pas la place au doute : il allait tuer Waller. Bon sang, n’était-ce pas un peu excessif ? Bart avait fait dans la métaphore, tout à l’heure ! Malgré ses méthodes discutables, Amanda Waller restait une humaine et le Kid avait quelques remords à l’idée de la laisser mourir sans rien faire. Tout en sachant qu’il allait le regretter, il fila jusqu’à la femme et la mit hors de portée de l’assaut, lui sauvant sans doute la vie. Serrant fortement les mains de la Présidente dans son dos, pour l’empêcher de toucher quoi que ce soit, il se tourna vers le Red Lantern, et lui adressa la parole :


- Dites… Ça n’était pas un peu trop, ça ? Je ne sais pas qui vous êtes et d’où vous venez, mais si vous la tuez, vous ne vaudrez pas mieux qu’elle. Ici, sur Terre, les méchants ont droit à un procès. Ils finissent toujours par s’échapper et refont du mal, je suis d’accord, mais je ne sais pas, je suis sceptique quant au fait de la tuer…

Il se tut, et fixa le Red Lantern ainsi que la mêlée environnante. Depuis l’intervention de l’homme violet, les choses s’étaient un peu calmées, et il avait l’intuition que l’évènement approchait de son dénouement…
Résumé a écrit:

Reverse Flash s’interpose entre Kid Flash et l’estrade. Bart engage le combat, et après quelques passes d’armes, en analysant mentalement les stratégies, il comprend qu’il risque de perdre. Heureusement, la transformation de Strange attire l’attention de Thawne, qui laisse une ouverture, exploitée par le Kid : un coup dans les parties, dans le plexus, et enfin au crâne, pour mettre K.O Eobard. Puis, il observe l’intervention d’Atom et sa disparition, ainsi que l'arrivée de Razer. Seulement, il se sert de sa vitesse pour sauver Waller de l’attaque du Red Lantern, et s’adresse à celui-ci, tout en maintenant fermement les mains d’Amanda, pour éviter un coup tordu de sa part…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13288
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 10:31
(HJ/ Petit point rapide sur la situation :
- Red Robin/Red Hood/Talon/Nightrunner sont localisés autour de Batman dans la mêlée ;
- Hugo Strange, en Monstre mais affaibli, est à quelques dizaines de mètres et emprisonné pour l'instant par Razer ;
- Kid Flash emmène Waller ;
- Terra a été vaincue par Killer Moth ;
- Ch'al Andar est parti ;
- Atrocitus est affaibli ;
- Garth s'en prend à L'Epouvantail ;
- Aquaman et Tula ont été envoyés vers Garth, à quelques dizaines de mètres de Strange en Monstre ;
- Savitar a fui ;
- Liberty Belle et Damian sont à une dizaine de mètres du Tribunal ;
- Faora a fui après son combat avec Conner ;
- Deadshot est prêt à tirer ;
- il reste 1/3 de Monstres enragés.
L'événement tire à sa fin, à vous de voir ce que vous comptez faire pour ces derniers moments... et si vous laissez Waller & Strange dans cet état ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 12:28

WRATH AS A LIGHTNING
EVERYONE

Le rayon rouge incendiait les Monster Men, répandant de la destruction au sein des Recrues alors qu'Atrocitus progressait, marchant sur les décombres ou les têtes de ses ennemis. Son aura rouge grandissait alors que les habitants de la ville se déchaînaient contre leurs capteurs du gouvernement, pas que cela ne soit une surprise. Ses dons de vision et ses anneaux lui avaient bien indiqués qu'un tel évènement se déchaînerait.

Il faisait son chemin vers Waller d'un pas lent mais ferme, pulvérisant des monstres et écartant les quelques Gothamites qui l'attaquaient. Les balles rebondissaient, les couteaux se brisaient, les pieds de biche se fracturaient sans qu'il ne réagisse nullement, étranglant un agent des Recrues avec une seule main, sans jamais accélérer ou ralentir. 


Il pouvait voir Razer au loin, occupé à se battre. Bien, il pouvait potentiellement ramasser deux Red Lanterns. En parlant de la nouvelle recrue, Atros tourna la tête en arrière et dût interrompre son geste quand le nouveau soldat de la rage fila comme une fusée, bousculant son chef et manquant de l'envoyer dans un mur. Rien qui ne soit en mesure de le blesser mais il avait été ralenti et ne pouvait que constater  que son dernier hôte possédait une fraction de conscience.


Il va partir loin, mais il ne saura pas faire de dégâts avant d'être capturé. Atrocitus avait encore de quoi le ralentir... et en parlant de ralentissement, voilà qu'un nouvel obstacle apparaît, et si le chef rouge pense encore tomber sur un insecte, il ne peut que laisser échapper un grognement de surprise quand de la lumière indigo file hors du corps du nouvel être, irradiant le chef dans la lumière de la compassion.


Atrocitus hurle de rage et manifeste un puissant dôme rouge en guise de bouclier, quoi qu'il finit quand même par reculer, de la fumée sortant de son corps. L'on ne calme pas la rage du roi des bouchers aussi facilement, mais la lumière indigo l'a quand même affaibli plus qu'il ne le voudrait. Son pouvoir reviendra bien rapidement mais le Kryptonien était encore là, et Atros savait que sa puissance actuelle ne saurait faire le poids contre l'héritier de Kal-El.


MISERABLE POUPÉE SANS ÂME ! HÉRAUT DE LA LUMIÈRE FACTICE ! TA COMPASSION RIDICULE NE SAURA TROUBLER MA RAGE ÉTERNELLE ! RETOURNE DONC DANS TON MONDE !


Atrocitus, irrité, délivra une énième explosion rouge pour repousser quiconque serait proche de lui avant de partir au loin ! Il était temps de chercher son Thanagarien !




read me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 13:01
La totale...Magnifique, une vraie merveille...Un bottage de cul puissance mille...Comment perdre tout en quelques instants ? La réponse est fort simple...Il suffit d'un atlante et d'un tireur d'élite...oh et sans oublier deux autres atlantes qui sont violemment propulsé contre ton corps à très grande vitesse...Crane brûlait, il n'avait pas tellement compris comment il n'avait pas remarqué que sa tunique avait commencée à flamber mais la vérité était là...ça commençait à faire chaud...Et bien entendu...l'Atlante n'allait pas le laisser s'en tirer également...Il le déséchait....lentement, plus de sueur, plus d'eau dans l'organisme...un vrai bonheur...et son gaz semblait avoir été un véritable pétard mouillé...Grande joie.

Crane s'enflamme rapidement, il n'a pas le choix...Il arrache son costume avec force et profite son déshabillage d'urgence pour arracher un large crochet à viande de ses vêtements, crochet qu'il jette sur Garth, peu de chance de réussite mais juste assez pour lui laisser le temps de fuir mais bien entendu...Les choses ne sont jamais simples dans une telle bataille. C'est dans cette situation que le Maître de la Peur comprit que l'issue de ce combat s'annonçait vraiment mal. Aquaman et Tula furent propulsés vers les deux adversaires, Aquaman, Dieu merci, s'écroula sur Garth et Tula vint violemment se heurter contre le corps frêle du jeune homme de vingt ans qu'était devenu Crane sans qu'il sache lui-même pourquoi. Les deux êtres, Tula et Crane furent propulsés en arrière, ce dernier se prenant le dos de l'atlante en plein visage et amortissant probablement sa chute...Le choc fût dur, mais sans surprise. Il se redressa, ce fût très pénible et douloureux...Mais il le fallait...Et surtout...Qu'est-ce qu'il avait soif...Il se rua à l’intérieur, profitant de la mise hors-circuit momentané des atlantes pour fuir. Il descendit profondément dans le bâtiment, il arracha une énorme bonbonne destinée aux fontaines à eau et la vida sur lui, avalant autant d'eau que possible, il fallait qu'il s'hydrate, c'était urgent...Une fois " soigné ", il arracha une énorme barre de fer, prêt à en faire usage , mais maintenant, il devait redoubler de prudence...Il n'avait plus aucune protection et seule cette arme de fortune le défendait à présent...C'était le chaos à la surface et lui, il lui fallait faire preuve de discrétion et de subterfuge pour s'en sortir. Il descendit à la chaufferie, là où se rejoignait tous les conduits du bâtiment, il y pénétra, ferma la porte et la bloqua avec la barre avant de se tourner et de voir...quelque chose qui ne devait pas y être...

Une bombe...une ÉNORME bombe, plusieurs kilos d'explosifs avaient été placés ici mais par qui et pourquoi ?! C'est alors que la vérité sortit du puits...Crane prit son portable, enfoncé dans sa poche, seul détail ayant survécu à l'incendie de son costume et appela son allé mystère...

- C'est moi...La bombe au sous-sol...C'est toi qui l'a mise là, c'est ça ?

Aucune réponse de son interlocuteur...jusqu'à...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 13:08
- Oui...

James Gordon Junior....L'âme damnée de Gotham, le fléau de la famille Gordon...Voilà qui était le terrifiant et malfaisant allié secret de Crane...Le mystérieux tireur embusqué, l'homme derrière la voix monocorde du téléphone de l'Epouvantail...

- Pourquoi ?

- Parce que Waller m'a donné tout ce dont j'avais besoin...Oh je te rassure, je n'ai pas été assez idiot pour accepter de bosser pour elle...Mais je vais prendre soin de mettre fin à ce qu'elle a commencée...

- Tu voulais détruire le tribunal...

- Avec vous tous à l’intérieur, en effet...Mais je ne l'ai pas fait, pas dans l'immédiat...Parce que j'estimais avoir encore quelques petites surprises en réserve...D'ailleurs, je suis surpris que Deadshot n'ait pas choisi l'emplacement où je me trouve...Mais peut-être est-ce parce que je savais que son point de vue était bien plus adapté à l'agissement direct qu'à l'observation...Alors...je me suis dit que j'allais aussi lui laisser un cadeau...

Sur ces mots, il appuya sur une petite télécommande et fit sauter les fondations du bâtiment où se trouvait le tireur d'élite numéro 1.

- Pour en revenir à ton cas, Crane...Merci, merci de m'avoir permis d'être aussi proche de tous mes ennemis et de me laisser la chance de décapiter le serpent moi-même...J'ai été ravi de travailler avec toi...Mais notre partenariat, ainsi que l'existence de tous ces fameux héros et criminels...s'arrête ici...

- GORDOOOOOO...

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 00f415e807793bb3572c8c398678059c

Le criminel actionna alors le détonnateur de l'immense bombe située sous le tribunal...C'est dans une épouvantable et retentissante explosion que l'intégralité de la Cour de Justice fût dévorée par les flammes en l'espace de quelques seconds, le reflet de cette explosion pouvait se voir dans les lunettes du traître...James se leva de son point de vue, rangea le fusil de sniper ultra-sophistiqué qu'il avait utilisé pour détruire les Jetpacks et quitta le toit lentement, sans se presser, descendant le bâtiment et rejoignant sa voiture, un énorme 4x4 blindé du gouvernement, étant lui-même vêtu comme un agent de sécurité de Waller, roulant à travers les rues remplies de passants agressifs et de pillards affrontant les émeutiers ralliés à Batman avant de quitter Gotham, le temps que les choses se tassent, profitant de son déguisement pour passer lors des barrages routiers. Il actionna alors la radio qui jouait " A Horse with no Name " et malgré son absence totale d'émotion, il commença à chanter...tandis que Gotham, derrière lui, continuait de s'embraser.

- I've been through the desert on a horse with no name. It felt good to be out of the rain In the desert you can remember your name Cause there ain't no one for to give you no pain...


Résumé

- L'Epouvantail a trouvé la bombe dans le sous-sol du tribunal.

- Il est immédiatement trahi par James Gordon Jr. , son allié mystère.

- Ce dernier fait sauter le bâtiment où se situe Deadshot, ayant prévu que ce point de vue serait plus adapté à un tireur d'élite.

- James fait sauter la bombe qui tue tout civil et monstres encore dans le bâtiment tandis que l'intégralité des autres combattants sont propulsés par le souffle de l'explosion. Le tribunal est réduit en poussière en quelques instants.

- James Gordon quitte la ville dans la foulée, sous l'identité d'un sbire quelconque des Services Secrets de Waller.

- Nul ne sait ce qu'il est advenu de Crane...

HRPG : Cette action fût autorisée par le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13288
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien
[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre] - Page 4 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 13:39
(HJ/ Petites précisions :
- s'il y a bien une bombe dans l'immeuble où se trouve Deadshot, le joueur qui incarne ce dernier a le choix si la bombe explose ou non ;
- le Tribunal est détruit, les autres intervenants sont en effet impactés par le souffle mais ne sont en rien blessés. Par chance, la bombe s'est repliée sur elle-même et si le bâtiment est détruit, si quelques civils sont morts, si des Monstres ont été tués, les Héros et Vilains de la Bataille sont préservés, ainsi que le reste de la population ;
- il est surprenant que James Gordon Jr puisse quitter la ville "calmement" alors qu'elle est en plein chaos et que les autres intervenants ne sont pas blessés. Merci de modifier pour Gordon Jr sur la forme de son départ. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 14:40
Joueur Concerné: Tara Markov

Pâté d'organes souffreteux, Drury se tenait pathétiquement contre une benne à ordure verte. Il vit arriver son ennemie, priant intérieurement qu'elle soit au moins aussi mal en point que lui. Elle paraissait hésitante, le nez toujours cassé, le visage recouvert de poussière et de sang. Les couleurs de Moth étaient elles-mêmes ternies par la pellicule de béton de ses précédents exploits. Autour d'eux, la bataille faisait toujours rage, ils avaient dans le fond vécu une sorte de parenthèse violente dans cette étrange et surréaliste déballage révolutionnaire, un duel qui, avec le recul, ne manquait pas de panache.

Elle lui adressa quelques mots qu'il décoda entre deux hurlements corporels de douleur. Il fit un geste du bras qui ne signifiait rien si ce n'est qu'il était encore en vie et l'entendait. Regretterait-il d'avoir sauvé une jeune femme capable de pulvériser un immeuble et s'en servir comme tape-mouche? Sûrement. Killer Moth collectionnait les mauvaises décisions et les impairs, ce sauvetage ne ferait pas exception. Cependant, d'un autre côté, s'il avait dû s'inquiéter des conséquences de ses actes, sans doute n'aurait-il jamais passé le costume d'une mite pop-art, aussi haussa-t-il sa dernière épaule valide pour signifier qu'il n'en savait fichtre rien, que l'avenir était un vaste et incompréhensible enchevêtrement absurde qui n'offrait pour seule certitude qu'un bain était le paradis. Tout le reste était-il réellement important? Il ne sentait plus son corps, Gotham vivait une révolte populaire, des milliers de gens étaient morts dans l'effondrement de l'immeuble et pourtant...
Il s'en moquait bien. Il se sentait vivant (seul le vivant souffre) et quelque part, heureux.

Elle s'approcha alors, lui resta contre sa benne et se redressa pour se donner un peu de consistance. Il y eut un blanc gêné, palpable, une immobilité soudaine. Que devait-il faire? Lui tapoter la tête gentiment, lui tendre le bras et qu'ils aillent boire un verre pour fêter la bonne marrade? Lui demander si elle avait du tranquillisant pour cheval ou si elle connaissait l'hôpital le plus proche ?

Tara parla. Elle le FÉLICITA!!!!! L'hymne à la joie débuta dans son crâne miteux alors qu'elle s'en repartait vers d'autres horizons. Zambion! Des larmes, de joies pour une fois, inondèrent son visage tuméfié. Il leva son bras souffrant pour lui faire un au revoir et lui lança.

- Bonne chance à toi! Et ne terraforme pas Gotham avant notre prochaine rencontre!

C'était ça la criminalité qu'il aimait, on se frappait mais on était sport! Puis il rit, pour rien. Il était un zambion ! Le zambion de cette ville ! Hin hin hinouille...

Bientôt cependant la voix de Batman retentit et des hordes de citoyens ordinaires jaillirent de leurs immeubles, des rues et des ruelles pour venir combattre... des... des monstres? L'hymne à la joie dérailla alors. Un groupe de trois individus, deux hommes et une femme passèrent près du criminel.

- Regardez! C'est un sbire de Waller! grogna l'un d'eux.

- Ouais! Je l'rconnais, reprit un autre, il a tondu des étudiants!

- Mais... mais... tenta un Killer Moth zambion clopinant qui s'éloignait du groupe visiblement en colère et armé de barre à mine.

- Tu vas voir ce qu'on fait aux chiens de Waller! Tu vas payer pour ce que tu as fait!

De Beethoven et de sa neuvième, Drury passa au Requiem de Mozart, œuvre tristement inachevée qui offrait un triste parallèle avec sa participation à cette "révolution".

La jeune femme lui lança une pierre qui se reposait peinarde à côté d'elle.

- Sale Recrue!* cracha-t-elle.

Drury esquiva la pierre d'un geste souple qui lui fit hurler le dos. Survivre à une méta-humaine pour finir tabasser par une bande de gothamites en colère... triste fin pour le zambion.

- Je... ne suis plus une...

Mais avant qu'il ne termine sa phrase, un violent coup de barre métallique vient frapper son casque et l'envoie dans un amas de sacs poubelles. Le monde se déboubla un instant avant de retrouver sa cruelle dimension. Deux rats qui dégustaient un bon repas s'échappent alors et partent rejoindre les égouts. La tête de Drury est douloureuse, son cou lui lance des décharge. Dans un geste désespéré, alors qu'une nouvelle barre vient le frapper, il roule et se protège de son épaule déboîtée... qui se remboîte dans un craquement accompagné d'un hurlement sonore et puissant.

- Ha ha, regardez-moi ça, il fait moins le fier devant de vrais hommes, facile de s'en prendre à des gosses!

Puis ils rirent tous trois alors qu'un nouveau coup vient flageller sa jambe droite, lui arrachant un nouveau cri. Triste redite du lamentable spectacle de sa vie, Drury se met à pleurer et une pointe de désespoir commence à transpercer son coeur pourtant si heureux quelques minutes auparavant. Il se laisse un instant frappé, sans rien tenter, n'acceptant pas l'injustice de ce traitement, ne comprenant pas. S'était-il battu pour ça? Pour une bande de péons ingrats!! Il s'était violenté pour mettre un terme à la folie de Waller, il avait affronté - victorieusement - une méta-humaine et tout ça pour ça ?!

De rage il commença à se soulever, il sentit son sang bouillir une nouvelle fois. La fureur lui permit de se mettre sur ses bras lorsqu'une nouvelle volée vint frapper son dos. La douleur n'était plus importante, il ne la sentait plus. Il ne sentait que son cœur s'emplir du napalm furieux de la rage! Il sentait sa peau crépiter. Il décrocha un reste de grenade de son torse et le jeta au pied de ses adversaires. L'objet bondit lamentablement avant d'exploser en une gerbe verte puante. Ce qui n'aurait dû être qu'un fumigène venait de servir de grenade à fragmentation improvisée. La jeune femme hurla alors qu'un éclat lui pénétrait la jambe, un autre reçut des shrapnels dans le dos et le dernier se tourna pour voir ce qui se passait avant d'être enveloppé dans un nuage verdâtre.

Killer Moth, n'écoutant plus que sa seule colère prit la barre des mains de son agresseur le plus proche et lui défonça le crâne. Il faucha le deuxième avant de lui donner un tel coup de pied dans le crâne que sa nuque fit un angle impossible et la dernière... Il s'approcha d'elle tandis qu'elle posait des mains tremblante sur ses plaies. Il jaillit du nuage verdâtre et siffla:

- J'ai aidé à sauver cette ville et ce pays...

La barre tremblait dans ses mains.

- J'ai combattu aux côtés des rebelles...

De chaudes larmes coulèrent le long des joues de sa victime. Drury lui-même commençait à sangloter comme un enfant.

- Cette ville ne le méritait pas... les rebelles ne le méritaient pas... vous ne le méritiez pas...

Il leva son arme.

- Ingrats... Vous vous croyez tellement meilleurs... j'en ai marre de votre arrogance!

Et il frappa une première fois.

- Je vous déteste, tous!

Un nouveau coup.

- Je vous hais! Je vous abhorre!

Il se déchaîna sans réfléchir, n'ayant en tête que les vexations, les rires, les moqueries, l'hypocrisie de cette société détestable pour laquelle il avait saigné en vain.

- Je SUIS KILLER MOTH! L'INSECTE DU MAL! JE SUIS LA VERMINE PURULENTE QUI GROUILLE DANS LES PLAIES DE GOTHAM! cria-t-il au cadavre qui lui faisait maintenant face. Et je vous ferai payer... jusqu'au dernier!!!

Drury Walker de la terre, fit un objet rougeoyant qui lévitait au dessus de lui. Tu as la rage de...

Il donna un violent coup de barre dans l'étrange bidule qui allait encore lui apporter des problèmes.

- Dégage! cria-t-il à son encontre.

L'anneau rouge vola contre un mur avant de repartir de là où il venait. En zigzaguant

- Non mais, conclut la mite qui lâcha finalement son arme.

Il entreprit de rejoindre son zodiaque de secours, lentement mais sûrement. Il rejoindrait ensuite son QG flottant pour se soigner et se reposer, ravaler sa rage et conforter son égo de sa belle victoire à l'encontre de... de qui d'ailleurs? Il avait complètement oublié de lui demander son nom. Bah, il rechercherait dans les journaux, sa photo y serait probablement.
Hin hin, lui, un Zambion !

Il laissait là cette bataille d'espoir et de déception. Que les justiciers et cette populace détestable fasse leur travail, lui avait un nouvel objectif désormais et ils n'allaient pas l'aimer ! Ils verraient ce qu'ils verraient! Waller allait tomber, son règne absurde et dictatorial touchait à son terme. Killer Moth allait devoir prendre un nouvel envol. Alors qu'il se traînait dans une ruelle, il vit une affiche de propagande des Recrues... Il l'arracha et l'observa de plus près.

Une idée germa alors, une sublime, terrible, merveilleuse, fantasque idée. Le Cycle Myrmécomorphe de la mite s'achevait... pour le meilleur comme pour le pire!

* Traduction officielle.

[HRP]
- Victorieux, Drury se sépare de Tara à laquelle il souhaite le meilleur,
- Trouvé par un groupe de gothamite qui se joignent à l'insurrection, il est passé à tabac,
- De colère et d'amertume, il les tue tous sauf un témoin,
- Finalement, il quitte le combat, conscient qu'il se bat pour une cause perdue,
- Drury a alors l'idée d'un nouveau plan diaboliquement génial.
[/HRP]

FIN de la participation de Drury Walker/Killer Moth au sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[CW] UNITED WE STAND : Bataille Finale Recrues VS Rebelles ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» TDA. BATAILLE FINALE - FRONT SUD - DU SANG POUR BE'LAKOR
» [TdA]Front Nord Bataille finale
» [Sepùlveda, Luis] Le vieux qui lisait des romans d'amour
» Petit rapport de bataille entre amis Mordor VS Numenor (SDA)
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-