Mister Mind

Inscription : 24/08/2017
Messages : 144
DC : Drury Walker/Killer Moth
Localisations : Fawcett City
Secret Society
MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 16:05
Il s'agit de la réédition d'une fiche antérieure avec l'ajout à la fin de quelques paragraphes expliquant son absence des évènements de la Civil Wars jusqu'ici.

Nom et Prénom : La notion de nom est inconnu de l'espère de Mr. Mind, mais pas celle de prénom, le sien est malheureusement imprononçable dans le jargon terrien.
Pseudonyme(s) : Mr Mind, Mister Mind, Hyperfly, The World's Wickedest Worm (Le ver le plus déluré du monde)
Âge : Environ 150 ans
Genre : Insecte Vénusien
Orientation : Hétérosexuel
Nationalité : Vénusien

Base d'opération : L'Univers.
Groupe : Super-vilains
Faction(s) : Monster Society of Evil
Statut : Célibataire
Profession : Génie du mal insectoïde.

Description physique :

Mister Mind est un ver vénusien extraterrestre de cinq centimètres environ doté d'un poids au diapason de sa taille. En tant qu'insecte, ce dernier est proche de la morphologie d'une chenille, bien qu'il n'apprécie pas d'être comparé à une créature débonnaire qui passe son temps à manger sans réfléchir. Il est doté de deux antennes électrosensibles dont les mouvements sont généralement révélateurs de son humeur. Celles-ci représentent ses principaux organes tactiles ainsi que, originellement, les seuls membres lui permettant de distinguer son environnement. En effet, Mister Mind est issu d'une race héréditairement quasi-aveugle dont les deux grands yeux jaunes ne peuvent, à l'état naturel, distinguer que de vagues formes mais perçoivent les variations de températures; seules ses lunettes de vues lui permettent de voir correctement.

Sa bouche se compose de deux pinces et de mandibules capables de dévorer des végétaux voir des minéraux vénusiens, mais depuis son arrivée sur la planète Terre, Mister Mind a diversifié son alimentation et se révèle être omnivore même s'il aura tendance à toujours préférer les végétaux à la viande, aux graines ou au poisson, il ne fait pas la fine bouche, concevant la gastronomie à l'aune de ses besoins physiologiques.

Comme tout ver qui se respecte, le corps de Mr. Mind est métamérisé. Chacun de ses segments est vert avec deux ocelles rouges et jaunes ainsi qu'une paire de pattes qui forment son moyen de locomotion. Dotée de fins éperons, celles-ci lui permettent de se mouvoir sur des surfaces non lisses indifféremment de leur degré d'inclinaison, une bien maigre compensation pour la frustration de ne pouvoir rien concevoir de ses appendices! En effet, ses pattes sont sa plus grande frustration, incapables de tenir le moindre objet ou de permettre la moindre manipulation basique que toute science réclame, elles se résument pour lui à des membres moteurs qu'il méprise.

Du fait de ses dimensions réduites, la voix de Mister Mind est incompréhensible, voire inaudible pour tout individu plus grand que lui, tant est si bien qu'il doit en permanence porter un vocalisateur autour de son cou pour émettre dans le spectre des fréquences audibles. Sa voix, ainsi modulée, est semblable à celle d'un robot qui se serait offert un shoot à l'hélium.

Insecte que l'on pense pouvoir supprimer d'un simple coup de pied, pauvre larve qui se dandine sur le sol, Mister Mind n'est pas effrayant au premier abord, on peut même dire que la plupart des gens vivent dans l'indifférence de sa proximité, après tout, qui prendrait garde à un simple ver... jusqu'à ce qu'il prenne la parole. Non content de stupéfaire lorsqu'il révèle son intellect et ses dons, il fait montre du plus grand mépris au contact d'une autre espèce, après tout, les autres êtres sont forment tous une main d’œuvre corvéable à merci. Le premier contact est donc souvent insupportable. Conscient de sa supériorité, le ver sera condescendant, hautain et saura vous agacer en moins de dix minutes, dans le meilleur des cas.

Si le ver comprend que vous n'êtes pas en harmonie avec sa vision des choses et que vous êtes susceptible de le contrarier, alors il révèlera combien il est un esprit criminel. Patient, imaginatif, cruel, Mr Mind n'aime pas les vengeances rapides ni celles qui consistent à utiliser la violence physique (vu son handicap en la matière cela n'est guère étonnant), il préfère utiliser son esprit aussi affûté qu'une lame de scalpel.

Description psychologique :

Le plus terrible ver de Vénus est un génie du mal, redouté pour sa mégalomanie assumée. Mister Mind ne veut pas tout posséder, il souhaite simplement tout contrôler et tout modeler à son image. Ses ennemis peuvent se moquer, se gausser de lui, il sait endurer comme seuls le savent les insectes et fait preuve d'une patience extraordinaire. Dernier survivant de son espèce, ce dernier souhaite la régénérer depuis sa personne, se cloner, se reproduire à l'infini et enfin remplacer les formes de vies inférieurs que sont les humanoïdes, les simiesques et les autres espèces non-insectoïdes. Après tout, n'est-il pas le meilleur exemple de l'évolution? Lui, si petit, mais tellement mieux adapté au changement, tellement plus éveillé que ces singes qui se prennent pour des anges, il est l'avenir.

Les autres espèces peuvent prendre le chemin de la méta-évolution, acquérir des pouvoirs, se vanter d'êtres des super-héros, ils n'en restent pas moins des esclaves en puissance, des espèces en voie d'extinction dont Mister Mind est prêt à hâter la chute, peu importe le prix. Il est capable de s'allier avec des hors-la-loi pour monter des organisations secrètes, préparer des projets grandioses tant que cela sert ses intérêts à long terme. Parfaitement intégré à la faune criminel avec laquelle il n'a pas à s'inquiéter de morale, il sait se montrer reconnaissant avec ceux qui lui rendent service et particulièrement rancunier avec ceux qui osent essayer de le doubler (alors imaginez ceux qui réussissent).

Cependant, aussi vicieux et déjanté qu'il puisse paraître, Mister Mind respecte l'intelligence et les formes "dégradées" qu'elle est capable de prendre auprès des créatures humaines. Il est capable de s'entendre un temps avec un Docteur Sivana mais n'acceptera jamais d'en être un subordonné, quoi qu'il puisse aimer le faire croire à ce dernier. Car oui, notre cher petit ver est vicieux et manipulateur, une sorte d'instinct de survie pour un insecte psionique.

Lorsqu'il ne songe pas à envahir la Terre ou à dominer l'univers, Mr. Mind adore développer de nouvelles technologies, faire fonctionner son muscle principal et se doter de nouveaux équipements comme une barge de transport à sa taille qui lui permet de se déplacer rapidement par la voie des airs. Il ne connaît aucun autre moyen de passer le temps et ne comprend ni la flânerie ni l'ennui, deux sources de danger pour un ver de cinq centimètres dans un monde où les oiseaux sont légions. De même que d'autres criminels sont essentiellement intéressés par l'argent, ce dernier, en bon insecte vénusien, peine à lui donner un grand intérêt et n'agira jamais pour posséder ou accumuler à outrance des bouts de papiers ou des morceaux de métal sans grande propriété physique remarquable.

En réalité, les conventions sociales les plus simples obligent le ver aux plus grandes contorsions intellectuelles pour les saisir dans leur ensemble. Chez les vers, une poignée de main, un "bonjour" et autres politesses étaient inutiles, pour ne pas dire insensées, aller travailler une aberration, de même l'Art. La musique, la peinture, la sculpture sont des expressions dans lesquelles Mr Mind ne se retrouve pas et franchement quelle perte de matière première. A contrario, il saisit l'utilité que représente en terme de propagande la télévision ou les mass-média, des armes que les super-criminels qu'il a fréquenté savaient mettre à profit, même s'il se demande comment les êtres humains peuvent se laisser duper par des mécanismes aussi douteux.


Version(s) : Version d'avant New 52 avec quelques modifications (pas d'attaque réussie de Washington).

Histoire :

Né il y a de cela près de cinquante ans sur la surface inhospitalière de Vénus, Mr Mind s'éveilla rapidement à la complexité de son monde. Alors que les autres membres de sa fratrie (quelques milliers d'individus) étaient toujours commandés par des réflexes primordiaux et usaient de leurs capacités psychiques pour se défendre des prédateurs, lui savait! Il comprenait qu'il était un esprit génial aux capacités illimitées piégé dans un corps de deux centimètres (à l'époque), un cauchemar qui allait s'éterniser. Pendant près de dix ans, il dut suivre les colonies de ses semblables: sucer des cailloux; dévorer des feuilles d'arbres aux couleurs variées; écouter les faibles chants télépathiques que les ancêtres transmettaient pour éduquer les masses de nouveaux-nés et qui se résumaient pour la plupart à des listes mélodieuses de prédateurs et de plantes comestibles. Dix ans de misère à observer les étoiles, notifiant quelque part dans son esprit une base calendaire là où ses proches se contentaient de suivre le rythme de la "Pulsion". Encore aujourd'hui il répugnait à parler de la "Pulsion" de jadis, ce cocktail d'hormones et de réflexes héréditaires, qui indiquait les périodes de migrations, de sommeil ou de reproduction. Comment eux, des insectes aux capacités psychiques pouvaient se lambiner en bas de la chaîne alimentaire alors que la planète toute entière aurait dû s'agenouiller devant eux!

Il entreprit un jour de montrer à sa colonie ce dont il était capable en allant terrasser l'un de leurs prédateurs, une sorte d'échassier qui vivait au rythme des tempête qui recouvraient la planète et se nichait près des lacs temporaires qu'elles semaient derrière elles. Alors que le chant télépathique des ancêtres lui intimait de rester et de ne pas s'aventurer dans cette folie, il ricanait de défi. Les prédateurs vivaient par dizaine mais il les avait longuement observés pendant leurs attaques sur la colonie, il savait comment ces échassiers de malheur pensaient, si tant est que l'on puisse appeler cela "penser".

Leur lac temporaire n'était pas loin et quelques individus de la colonie le suivirent pour éventuellement transmettre au reste des leurs sa triste fin. Mr Mind entreprit d'user au mieux de ses capacités de suggestion télépathique pour pousser ses ennemis à s'entredéchirer. Et ce fut un massacre. Un massacre joyeux et incroyablement divertissant, les premières palpitations de plaisir du jeune ver. Il projeta la présence de multiples vers de son espèce près des oiseaux, leur fit oublier les abords boueux du lac et dissimula les silhouettes des animaux sauvages situés à proximité. Les oiseaux tombèrent dans le piège en plongeant attaquer les illusions. Ils s'embourbèrent dans le limon comme prévu, hurlant de surprise. Les cris attirèrent les autres animaux qui vinrent se régaler de ces proies rendues incapables de s'envoler, le tout sous les ricanements sadiques du ver, fier de son œuvre.

Ce fut là son premier acte criminel aux yeux de la colonie. A son retour qu'il pensait triomphal, il n'eut pour récompense que les injures des ancêtres, jugeant qu'il brisait le "grand cycle" de la vie et autres fariboles que les simples d'esprit s'inventent pour justifier ce que leur esprit est incapable de saisir. Il fut banni.

Choqué, rageur, emprunt d'un terrible sentiment de vengeance face à l'injustice qu'une cohorte de gérontocrates faisait peser sur un peuple qui pouvait s'élever grâce à lui, il décida de renverser l'ancien ordre. Hélas, seul, il se révélait incapable de faire le poids face au chant télépathique des anciens, beaucoup plus nombreux que lui. Aussi entreprit-il de rejoindre une autre colonie. Cette dernière avait très mauvaise réputation auprès de la sienne pour être une colonie de parasites qui s'implantaient dans des animaux hôtes pour en prendre le contrôle et profiter de leurs capacités pour survivre. Il fut promptement accepté, enseignant aux autres membres de la colonie à utiliser au mieux leurs capacités de suggestions et apprenant en retour à user de ses dons de parasitisme.

Cependant, sa nouvelle "famille" eut bientôt peur de lui. La majorité des individus de ce groupe étaient respectueux des anciennes pratiques et considéraient que leur place était au bas de la chaîne alimentaire, comme "cela se devait d'être", mais une minorité acceptait l'influence télépathique de Mr Mind et le suivait dans sa croisade pour une nouvelle ère sur Vénus: l'ère des Vers! Une mini-guerre civile éclata dans la colonie. A grand renfort d'hôtes parasités et de projection télépathiques, les vers s'entretuèrent presque tous. N'en réchappèrent que Mr. Mind et une poignée de ses fidèles. Ils entreprirent alors de fonder un nouvel Empire (il pensait que le terme "colonie" n'était plus à la hauteur de ses aspirations) et affronter les autres vers s'ils venaient à s'opposer à leur Grand Dessein.

C'est ainsi que, sept ans plus tard, Vénus connu sa première épidémie de ver parasitaires. Les créatures qui peuplaient l'astre furent pris d'assaut par les nouvelles forces vives de Mr. Mind, mais leurs efforts s'essoufflèrent. Les autres vers qui composaient les fondations d'une ambition démesurée se lassèrent de l'expansionnisme de leur leader et ce dernier dut faire face à une révolte ouverte envers son autorité. Une fois encore, il fut réduit au bannissement.

En plein exil, il croisa un voyageur, lui aussi banni. D'abord curieux de cette étrange forme de vie, il eut le plaisir de la découvrir cortiquée et scientifiquement avancée. Usant de ses capacités psychiques pour percer les mystères de ce nouvel esprit, il parvint à se projeter en lui et user de son corps. Les premiers essais pour le contrôler furent laborieux et aujourd'hui encore, l'insecte, malgré ses années de pratiques, peinait pendant quelques temps à s'adapter à la morphologie de ses esclaves. Leurs jambes souffraient d'un équilibre précaire, leurs bras brassaient d'importantes quantité d'air et prendre le contrôle d'un tel hôte impliquait de voir la liaison télépathique souvent parasitée par des réflexes organiques comme respirer ou faire battre le cœur, c'était pénible, combien en avait-il tué en coupant ces messages gênants... Mais nous nous éloignons. Cette première expérience de contrôle humanoïde lui ouvrit, malgré quelques désagréments, un nouveau champ de possibilité. Des extensions de préhension! (Oui, des mains et des bras). Ce fut une véritable délivrance! Il découvrit ensuite le laboratoire qu'avait installé l'humanoïde, en acquis rapidement quelques rudiments et conçu ses premières inventions.

Tout d'abord, il lui fallait quitter sa pratique, mais limitée vision électrosensible pour une vision directe plus efficace. Il conçut une paire de lunettes sur un modèle pré-enregistré dans la machine et la fit... à taille humaine... Mêmes les génies, songea-t-il alors, passent à côté de menus-détails. Et pourtant, il ne s'empêcha pas de jubiler. Lui, le ver le plus intelligent de l'univers venait de concevoir une paire de lunettes avec un matériel encore inconnu de lui quelques jours plus tôt en contrôlant une créature qu'il pouvait manipuler avec aisance en moins de deux semaines! Et à travers les carreaux surdimensionnés de ses premières lunettes, il parvint à entrer des paramètres plus cohérents et s'offrit le luxe d'une paire à sa taille.

Ce premier pas risquait cependant d'être le dernier. En effet, toute une partie de la machinerie fonctionnait par commande vocale et son esclave, qu'il nourrissait lorsqu'il y pensait, peinait à articuler proprement. La parole était rudement compliquée, il fallait synchroniser le truc gluant et baveux, les tendons de la gorge et les deux expulseurs d'airs - il ne s'était pas encore penché sur la biologie à l'époque et, en outre un manque de vocabulaire flagrant, il n'avait pas encore idée des zones cérébrales qu'il pouvait simplement activer pour arriver à ses fins. Aussi prit-il les devants et conçut un appareil capable de moduler sa petite voix pour l'amplifier aux fréquences audibles. Un autre succès!

Malheureusement, l'esprit avide de puissance de Mr Mind n'en pouvait plus de cette planète balayée par les tempêtes et ces animaux débiles, il voulait voir le reste de l'univers, admirer ses merveilles pour enfin les dominer toutes. Oui, maintenant pourvu d'une voix, d'yeux corrects, pleinement conscient de ses capacités, il allait pouvoir tous les faire trembler! Si seulement il pouvait quitter cette planète de malheur. Tout ce qui lui restait était un laboratoire aux ressources limitées et un esclave qui dépérissait de révolution planétaire en révolution planétaire. Jusqu'au jour où une étrange orbe métallique passa au-dessus de sa tête. Le laboratoire fut formel, l'objet venait d'un autre monde, une occasion à ne pas manquer. Muni d'un équipement de transport volant de sa conception, protégé par un bouclier thermique, il rejoignit hâtivement l'étrange construction qui se révéla être la sonde Magellan.

Sitôt sur l'engin, Mr Mind entreprit de découvrir son fonctionnement mais avant qu'il n'ait eu le temps de comprendre les bases de cette technologie, l'engin fit demi-tour et rejoignit son lieu d'origine : la TERRE. Il tenta de saboter les commandes, mais la vue d'une nouvelle planète à découvrir qui se rapprochait l'invita à se rétracter. Il eut tout le loisir de voir les merveilles de l'espace durant son trajet. Des nuages ionisés lointains, des météores glissant dans l'immensité du système solaire, et un silence si profond qu'enfin le ver put s'adonner à une réflexion pure, privée de toute contrainte, de quoi brasser quelques pensées qui feraient bientôt trembler l'univers.

Protégé par son bouclier, ce dernier traversa l'atmosphère sans encombre, quittant la carcasse de la sonde alors qu'un feu d'artifice de métal incandescent explosait autour de lui. Les mauvaises conditions de vol l'empêchèrent cependant de stabiliser sa trajectoire et il s'écrasa dans la cour intérieur d'un étrange bâtiment où vivait un esprit brillant avec lequel le ver vénusien allait s'entendre: le Docteur Sivana. L'humanoïde qui ne correspondait pas aux canons physiologiques du précédent hôte du ver fut un temps un sujet de fascination malsaine. Leurs premiers contacts furent délicats car l'un communiquait en anglais, latin, français, allemand et même russe là où l'insecte ne parlait que le vénusien. Il fallut près d'une semaine avec un ordinateur, une télévision, la radio et une poignée de journaux pour que finalement le contact puisse s'établir correctement entre eux.

Le docteur Sivana révéla à son invité qu'il l'attendait de longue date, ayant participé à de premières prospections sur la surface vénusienne depuis une précédente sonde, bien moins performante et qu'il était intéressé par ses capacités psychiques. Les deux êtres étaient fait pour s'entendre. Le ver s'amusa à faire montre de son talent au docteur qui le renomma, par respect, Mr Mind, un surnom qu'adopta immédiatement l'enfant insectoïde des étoiles.

S'inspirant l'un l'autre dans leurs projets, ils décidèrent de s'associer et d'agréger autour d'eux une association criminelle. Ainsi naquit la Monster Society of Evil. Leur premier projet fut de prendre le contrôle d'un justicier appelé Capitaine Marvel. Mister Mind avait longtemps cru que la Terre était sans défense et prête à être récupérée par qui serait assez malin pour la dominer avant que Sivana ne lui révèle l'horrible vérité: elle était constellée d'une horde de crétins moralisateurs et le meilleur moyen d'en finir avec eux était de retourner ces absurdes et improbables justiciers super-grandiloquents, l'un de ces va-nu-pieds costumés contre son propre camp et même mieux: employer ses pouvoirs pour dominer l'Univers! C'était bien plus que n'en espérait le ver vénusien. Mais rien ne se passa comme prévu et leur adversaire fit montre de ressources insoupçonnées.

Leur organisation sombra et laissa le ver dans la plus profonde perplexité. Non seulement il ne saisissait pas les intentions des héros mais il ne saisissait pas ce que représentaient les étranges notions de morale et de justice que ses ennemis défendaient. Lui, comprenait l'évolution, la causalité naturelle des lois physiques, il lisait des traités de mécanique quantique comme certains lisent le journal mais l'esprit humain et ses contorsions pour s'inventer des idoles de fumée l'intriguait. Non, décidément, pour lui la Justice, l'Egalité, la Liberté et il en passait étaient d'étranges inventions fantasmagoriques que ces bipèdes grotesques s'inventaient pour donner un sens à une vie d'esclave affranchi.

Échappant de peu au massacre en règle de la Monster Society of Evil, Mr Mind s'enfuit à bord d'un véhicule roulant nauséabond que les humanoïdes chérissaient tant. Cela le conduisit à une autre vaste construction en pur style "Regarde et Désespère" qui abritait le Bureau des Affaires Métahumaine. Un lieu fort adéquat. Les simples mortels comprenaient malgré tout qu'il y avait une "affaire métahumaine", un problème même! Il espionna l'institution qui se révéla être une sorte de vaste usine de manipulation de papier et d'usure de tampons encreurs. Mister Mind ne pouvait que s'étonner de constater l'énergie perdue en réunions, coups de téléphone, courriers, inspections et contre-inspections alors que les méta-humains étaient libres d'agir à leur guise et surtout de lui mettre des bâtons dans les roues. Les choses devaient changer! Si les bipèdes de cette planète ne savaient pas comment gérer la situation, lui saurait faire de ce bureau une arme de guerre formidable! Pour cela, il lui suffisait d'en prendre la tête. C'est ainsi qu'il se retrouva dans le bureau du directeur Sarge Steel qui gérait tout l'endroit et s'invita dans son cortex cérébral.

Mr Mind eut alors un avant-goût du pouvoir qu'il pouvait espérer de cette misérable planète. Dirigeant le bureau d'une patte de fer, il détourna ses formidables moyens pour se venger. Il fit attaquer la ville de Capitaine Marvel, Fairfield, par pur plaisir. Cette opération eut un goût particulièrement délicieux dans les mandibules de l'extra-terrestre qui voulut aller plus loin et frapper plus fort. Fabriquant dans le plus grand secret une armure chitineuse de combat, il décida de lancer un assaut sur Washington DC, mais avant que son opération puisse être menée à terme, le maudit justicier et sa bande de traîne-collants prirent d'assaut son QG.

La bataille fut rude et le ver dûment défait parvint à s'enfuir des ruines fumantes de son ancienne tanière, éreinté et affaibli. Il fut finalement recueilli par un jeune simiesque du nom de Patrick qui le garda dans un terrarium, le nourrissant et prenant soin de lui. Pendant ce temps, les États-Unis devenaient fous et sa présidente abattait une main de fer sur son territoire. Encore trop faible pour prendre part aux évènements, le ver profita de cet hôtel chauffé, écoutant les informations la nuit venue en s'insérant dans le conduit auditif du jeune garçon et le manipulant. Bientôt parfaitement en phase avec ce jeune esprit, il lui suffit de l'hypnotiser pour lui faire faire divers choses comme lui ramener de meilleurs aliments et des journaux.

Mais le temps vint pour le ver de reprendre ses droits. Cette planète vivait de trop grands cycles de chaos pour abriter une vie viable sur le long terme, il était temps qu'elle soit adaptée pour les vers vénusiens et le grand dessein de Mister Mind. Le ver ne fit pas de sentimentalisme.

Le petit Patrick Willson devint grâce à lui une star locale. La télévision vint en effet chez lui pour tenter d'expliquer à des millions de téléspectateurs pourquoi il avait tué ses parents. Innocemment, le jeune homme traumatisé expliqua que "la chenille [lui] avait demandé de le faire" et on en resta là; Patrick gagna une place à Arkham et Mister Mind, heureux de son paiement envers un être aussi pathétique reprit le chemin de la damnation éternelle...

Famille : Aucune
Alliés : Les membres de la Monster Society of Evil et des Time Stealer.
Ennemis : Les autres formes de vies en général.

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :

Pouvoirs et capacités:


  • Télépathe,
  • Peut prendre le contrôle d'un esprit en s'insérant dans son hôte via le conduit auditif ou tout autre chemin menant à ses capacités cérébrales avancées (pour les races non humaines),
  • Peut hypnotiser un sujet pensant,
  • Peut projeter des images et suggérer des hallucinations visuelles à un individu pensant,
  • Très résistant aux chocs, aux température extrêmes et à de fortes pressions,
  • Sait cracher des filins de soie à haute vitesse,
  • Grande capacité d'apprentissage.
  • Intellect génial


Equipements:

  • Vocalisateur artificiel,
  • Paire de lunettes.


Relations:

  • Bonnes relations avec le Docteur Sivana,
  • Membre clef de la Monster Society Of Evil et des Time Stealer.


Faiblesses :

  • Mr. Mind est un ver de cinq centimètres, ce qui en soit est un handicap de taille lorsque vient le temps de combattre,
  • Tellement persuadé de sa supériorité qu'il peut devenir très imprudent,
  • Quasi-aveugle sans ses lunettes,
  • N'aime pas partager le pouvoir avec d'autres criminels, préférant se présenter comme leur chef,
  • Complexe de taille qu'il cherche à cacher en se présentant comme l'avenir de l'évolution animale.

Hors Jeu

Disponibilités et rythme de réponse : Au moins une fois par semaine.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Je l'ai tenté une première fois en vain car je n'arrivais pas à lui trouver une place entre méchant sérieux et méchant humoristique, mais j'y ai réfléchi et jouer le ver en tant que véritable super-criminel permettra de profiter de toute sa saveur. Et faire un criminel sans scrupule changera de Killer Moth Wink.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Oui.

Comment êtes-vous venu ici ? Double compte Drury Walker/Killer Moth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/07/2017
Messages : 40
DC : Madame Xanadu
Localisations : Suicide Slum, Metropolis

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 18:17
Rebienvenue



Un gros merci à Conner pour la signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5048-the-hunger#67430 http://dc-earth.fra.co/t5219-feed-me-more-parasite
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 6:34
Bon retour !
A nouveau, une belle fiche intéressante, que j'ai pris plaisir à lire. Les changements étant faibles, tu disposes d'une validation unique et complète, bravo. Wink
Tu connais la maison, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 7:04
Bon retour et bon jeu avec cet ancien-nouveau-personnage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 8:05
Oh yeah ! Mister Mind ^^ Une bonne surprise de voir à nouveau ce personnage incarné sur le forum, d'autant plus que je prenais beaucoup de plaisir à lire tes excellents posts !

A++ en RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 24/08/2017
Messages : 144
DC : Drury Walker/Killer Moth
Localisations : Fawcett City
Secret Society
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 9:21
Merci beaucoup à vous tous, j'aurais plaisir à faire gambader l'insecte le plus dangereux de l'univers à la surface de ce forum!

A plus en RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7623
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 5:44
YEAH !


He's back Very Happy


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 26/12/2016
Messages : 131
Localisations : Shadowlands
Shadowpact
Justice Society of America
MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 0:02
De retour, pour vous jouer un mauvais tour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/08/2017
Messages : 144
DC : Drury Walker/Killer Moth
Localisations : Fawcett City
Secret Society
MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 13:34
Mister Mind Strikes Back!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mister Mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-