[Animation 4ML] L'A.R.G.U.S. recrute ! [LIBRE]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 9 Sep 2017 - 13:27
Coast City.
Ville côtière de Californie, quasiment continuellement ensoleillée. Dotée d'une économie basée essentiellement sur les apports de Ferris Airlines, mais profitant également de la proximité de la base militaire Edwards, elle bénéficie d'un niveau de vie appréciable - enfin, quand elle ne fait pas l'objet d'attaques d'envahisseurs venus d'autres mondes.
Coast City fut détruite, en effet. Deux fois. Et reconstruite, à chaque fois.

Les avantages et risques de Coast City... la ville de Green Lantern.
Ou, plutôt, la ville des Green Lanterns depuis peu.

Après la chute de la Présidente Waller et son arrestation, de grandes réformes ont été menées rapidement. Suite à une campagne rapide, le Président Suarez a été élu - et a changé la tête de l'A.R.G.U.S., pour se différencier des régimes précédents.
John Stewart, Green Lantern et membre de la Justice League, a été nommé à la tête de l'organisation.
Et il a décidé d'implanter le quartier-général de l'A.R.G.U.S. dans Coast City, la ville si liée aux Lanterns et à son camarade Hal Jordan. Une zone connue et sûre, donc, pour y garder le coeur de ses opérations et ses alliés les plus poches.

A donc été construite une base ici, sur les plans de Stewart lui-même...

... qui a réalisé une Citadelle de l'A.R.G.U.S. avec la technologie d'Oa. Prudence est mère de sûreté.

"Est-ce que la communication est bien passée ?"

"Tout à fait, Monsieur."

Au coeur de cette Citadelle, dans la tour la plus haute, au sein de la salle des commandes deux personnes fixent l'horizon - mais s'occupent chacun différemment, selon leurs inclinations personnelles.
John Stewart, chef de l'A.R.G.U.S., réfléchit aux prochaines mesures à prendre pour protéger ce pays et le monde ; et Etta Candy, sa nouvelle assistante, fait de ces idées une réalité.

"Puis-je le réécouter, Madame Candy, s'il-vous-plaît ?"

"Seulement si vous m'appelez Etta, Monsieur. Madame Candy, c'était ma mère."

"Seulement si vous m'appelez John... Etta."

Tous deux sourient, et acquiescent en silence ; ils en sont encore à s'apprivoiser, mais leur duo fonctionne bien. Et il le faut, vu l'ampleur de la tâche à accomplir.
Si la population a voté pour un renouveau avec Martin Suarez, elle est loin d'avoir tourné la page des difficiles Gouvernements Wilson et surtout Waller. Les gens se méfient encore des métahumains, des Héros, et les ordres de l'autorité fédérale sont parfois peu suivis ; la défection de Gateway City vers Themyscira pose de gros soucis, mais les rumeurs de manifestations pleines de colère à St-Roch sont troublantes.
L'A.R.G.U.S., qui doit gérer les métahumains et protéger le pays puis la planète, a beaucoup à faire ; et c'est pour cela que John Stewart fut nommé - par sa réputation, son expérience, son statut, il a l'autorité pour imposer ses décisions, et l'amitié de suffisamment de Héros et d'officiels pour mener sa barque comme il le souhaite. Mais s'il a des armes pour ce poste, cela ne veut pas dire qu'il a la vie facile...


"Et voici."

Etta Candy appuie sur un bouton de la console de contrôle. John Stewart se tourne, et découvre... son propre visage sur un écran. Auréolé de son énergie d'émeraude, il parle directement à la caméra, avec son visage déterminé et adoptant un discours autoritaire.

Discours de John Stewart a écrit:
"Bonjour, je suis John Stewart - directeur de l'A.R.G.U.S.
Cela fait quatre mois que la Présidente Waller n'exerce plus. Suite au mandat confié par le Président Suarez, je dirige désormais la défense de ce pays et du monde. Les enregistrements obligatoires des Héros et métahumains ont été annulés, et les Rebelles et Recrues ont été amnistiés.
Néanmoins, nous avons toujours besoin d'organiser notre défense - mais sur la base vu volontariat.
En ce sens, l'A.R.G.U.S. lance aujourd'hui un appel : rejoignez-nous. Engagez-vous. Protégez votre pays. Protégez votre monde. Protégez vos valeurs. Et venez vous inscrire à Coast City, où je vous attends... où votre destin vous attend."

"Parfait."

"L'appel a été transmis sur tous les réseaux il y a... trois heures. Nous devrions avoir des nouvelles..."

Le discours d'Etta Candy est interrompu par... une sonnerie de téléphone. Tous deux se tournent vers l'appareil, interloqués.

"... rapidement."

Elle se tourne vers John, qui acquiesce en silence. Etta décroche alors le téléphone, mais quelque chose sort soudain du combiné, quelque chose de petit, rapide et...
... violet, comme Atom sous la forme d'un Indigo Lantern.

"Mais... Atom... ?"

"Oui et non, John."

Sous une forme minuscule, Ray Palmer flotte au-dessus du sol, tenant fermement son bâton entre ses deux mains. Son regard se pose sur le nouveau chef de l'A.R.G.U.S., et sa voix reprend avec ces accents étranges et mystérieux.

"Je réponds à ton appel - mais nous devons discuter, aussi."

Le recrutement commence, donc.
Mais pas comme prévu !


(HJ/ Ce sujet est libre : il verra les débuts de John Stewart comme chef de l'A.R.G.U.S., mais aussi quelques révélations "Lanterns". Tout un chacun peut venir, pour rejoindre l'A.R.G.U.S. ou non ! N'hésitez pas ! Wink /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 22/11/2016
Messages : 151
Localisations : Le forum.
MessagePosté le: Mer 13 Sep 2017 - 8:12
(HJ/ Cette animation 4ML est lancée et libre.
Elle sera animée par The Atom. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Sep 2017 - 1:44
Après la bataille de Gotham, Hal Jordan, aussi connu en tant que Green Lantern, donna à la surprise de tous sa démission de la Ligue, et dissout la JLI suite aux évènements qui avaient menés à l’arrestation de Waller et la chute de son régime.

Les raisons qu’il avait évoquées avaient été assez zi9mple mais puissante. Il avait échoué à être un bon Leader, et avait le sentiment de n’avoir pas fait assez pour son pays et ses frères d’armes.

« Tout le crédit de la victoire revient à Batman. Je n’ai rien fait pour mériter d’être honoré ou reconnu. Donnez tout le crédit à celui qui le mérite vraiment. Pour ma part… j’ai l’intention de repartir dans l’espace. Vers Oa, d’abord, puis en patrouille dans mon Secteur. Je suis désolé si j’en déçois plus d’un mais j’ai le sentiment de devoir prendre du recul. La JLI est donc dissoute, jusqu’à ce que la Ligue puisse se reconstituer dans une forme plus permanente. »

Et sur ces mots, il avait quitté la Terre, d’abord il s’était rendu sur Oa, puis ensuite avait voyagé de planète en planète dans les semaines qui avaient suivi. C’est là qu’il avait commencé à entendre d’étranges rumeurs de disparitions… Des gens disparaissaient sans laisser de traces, et on n’entendait plus jamais parler d’eux. Ça avait commencé environ un an auparavant.

Intrigué, le Green Lantern avait enquêté un peu pour voir s’il pouvait trouver des pistes à propos des mystérieux enlèvements, mais rien de concret n’était arrivé…

Puis il avait de nouveau été convoqué sur Oa et avait appris de bien inquiétantes nouvelles de la part des Guardiens, à propos de la Terre.

« L’énergie de la Rage grandit sur ta planète natale, Hal Jordan de la Terre. Atrocitus lui-même semble être impliqué. » Avaient-ils dit, et Hal avait été intrigué et pas qu’un peu alarmé. « Tu dois retourner sur Terre et investiguer la présence de la Rage sur ta Planète. De même, il serait opportun que tu n’enquête sur la présence d’énergie Indigo. La présence d’un membre de la Tribu Indigo pourrait s’avérer tout aussi inquiétante. »

Sur ces mots, Hal n’avait pas hésité a repartir vers la Terre. Il décida d’atterrir dans les environs de Coast City et ce qu’il y découvrit le fit à la fois sourire et froncer les sourcils. Une nouvelle base calquée sur des plans Oans avait été érigée, et alors qu’il s’approchait, son anneau lui indiqua une transmission qui venait d’être reçue. Sans attendre il y répondit et fut agréablement surpris d’entendre la voix de son ami et collègue John Stewart.

« Hal, tu es revenu de ta retraite spatiale je vois. Si tu n’es pas trop pressé, j’aurais quelques mots a te dire, et une proposition a te faire! Qu’en dis-tu? »

« Bien sûr, John, j’arrive dans quelques instants. Je suis en approche finale de la ville. » Répond Hal d’un ton amical et ouvert.

C’est là qu’il apprend ce qui est arrivé depuis les quatre derniers mois de son absence de la Terre. D’une part il est soulagé. Que toute cette histoire d’enrôlement obligatoire et d’oppression ne soit enfin terminé et que des mesures plus acceptables n’aient été prise à la place. Hal lit donc le petit message de recrutement de John pour l’ARGUS, et est assez content d’accepter de rejoindre son ami dans cette aventure. Il se voit également introduit auprès de l’assistante de John qu’il charme de quelques mots et d’un sourire à la Jordan. Puis il parle directement a Stewart une nouvelle fois pour lui signifier qu’il est prêt a fournir son soutiens.

« C’est une super initiative John. Je-… »

Le téléphone sonne et les interrompt. Hal lève un sourcil, mais sa réaction quand il voit Atom, Ray, apparaitre devant lui est poignante.

« Ray?... Mais… Je t’ai vu mourir… » Il est sans voix et choqué. « J’étais là a Gotham… Tu… Tu t’es sacrifié pour sauver la ville! Comment…? »

Il n’arrive pas à en dire plus, gelé sur place, bouche bée et incapable d’articuler un mot de plus. Il vient de vois un ami, un camarade, qu’il avait cru mort, revenir à la vie…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 16 Sep 2017 - 14:38
Un silence épais s'installe dans la pièce, après l'arrivée mystérieuse d'Atom.
D'un côté, John Stewart et Hal Jordan échangeaient quelques mots et se figent devant une telle apparition ; de l'autre, Etta Candy ne sait pas où se mettre, et se sent légitimement de trop.
Les secondes s'écoulent, la tension s'intensifie... avant qu'elle ne soit brisée par l'étrange voix du petit homme.


"Je suis revenu, Hal. Comment peut attendre... seul le pourquoi importe, maintenant."

Flottant au-dessus du sol, le Héros a les bras croisés - mais sa main droite serre, fortement, le bâton irradiant d'une lueur violette.
John Stewart, silencieux mais observateur, s'avance et pointe son index directement sur l'objet.


"Il faut surtout m'indiquer comment tu es redevenu membre de l'Indigo Tribe, Ray, et comment tu conserves ta liberté d'agir - je sais que tu t'es réinstallé à Ivy Town, et que tu as repris tes postes de professeur et d'Atom.
Tu peux donc enlever l'anneau à ta guise... mais ce n'est pas normal. J'ai moi-même eu, temporairement, un tel anneau, et je m'en suis séparé très difficilement."


"Natromo a codifié différemment mon anneau et mon bâton. Pour me permettre d'être moins relié à eux, et donc de pouvoir les ôter."

"Natromo est mort."

"On a dit la même de moi. Souvent. Et pourtant..."

L'échange est vif, tendu. La tension est revenue, bien plus forte qu'avant.
Les esprits s'échauffent, les sourcils se froncent - suffisamment pour pousser Etta Candy à intervenir.


"Et pourtant, un café vous ferait certainement du bien, non ? Ou un rafraîchissement, pour trinquer aux retours imprévus ?"

Les regards se tournent vers l'assistante, surpris par l'intervention - mais des sourires naissent, et la tension s'apaise. Heureusement.

"Je ne serais pas contre un verre d'eau."

"Idem. Pétillante."

Et alors qu'Etta sourit et s'en va après avoir pris la demande du plus charmeur des Lanterns, les trois hommes restent ensemble ; mais, plutôt que de reprendre, la tension s'efface définitivement quand Ray Palmer se dirige vers une table, pour s'y poser et s'y asseoir, les jambes dans le vide.
Il soupire, secoue la tête, puis affiche un sourire triste vers ses camarades.


"Je suis revenu, Hal et John, car l'Indigo Tribe a identifié une menace pour la Terre. Vous savez que la planète a une importance capitale dans l'Univers, et l'Indigo Tribe est sortie de son anonymat et de sa discrétion pour essayer de protéger ce monde.
Les Red Lanterns menacent, les amis. Du fait des événements de ces derniers mois, une colère intense augmente dans les coeurs de l'Humanité... et appelle la Rage, qui est favorisée par Atrocitus et les siens.
Je suis revenu pour beaucoup de raisons... mais je suis essentiellement envoyé par l'Indigo Tribe pour stopper les Red Lanterns."


"Tu es revenu il y a quatre mois. Tu n'en parles que maintenant. Pourquoi ?"

Le discours et le ton du nouveau directeur de l'A.R.G.U.S. sont directs et autoritaires. Atom fait le choix de ne pas s'y attarder.

"Parce que je devais vérifier quelque chose, John. Parce qu'il fall..."

Ray ne peut finir sa phrase - car plusieurs alertes se font connaître, sur la console de commandes de l'A.R.G.U.S.
En s'en approchant, ils peuvent découvrir que la Terre fait l'objet de menaces qui viennent d'attaquer... mais, surtout, que des volontaires viennent d'arriver aux portes de la Citadelle !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Dim 17 Sep 2017 - 6:26
Hum. On vous dérange ?

Entendre une nouvelle voix dans un bâtiment militaire hautement sécurisé sans que personne n'ait été annoncé avait de quoi surprendre - voire inquiéter, surtout quand les alarmes viennent de retentir.
S'attendant à voir les anneaux se tourner vers lui - ce qui était curieusement plus inquiétant que d'être sous la menace d'une arme à feu -, l'intrus leva les mains en l'air...
Une main, du moins, l'autre étant encore passée autour de la taille de Cassandra Cain - Orphan - alors qu'elle posait le pied à terre ; elle-même membre d'A.R.G.U.S depuis peu, elle avait profité qu'il ait l'intention de s'y rendre pour l'accompagner.
Leur proximité était, après tout, l'une des raisons qui l'avaient motivée à se faire enrôler en tant qu'agent de liaison.

Flottant encore un bon mètre au-dessus du sol, Conner finit néanmoins par descendre pour ne pas paraître plus hostile qu'il ne le devrait. Conner et non Superman ; le costume était resté au placard, cette fois. Il lui avait préféré un simple jean et un blouson de cuir.
John Stewart - l'un des ô combien nombreux désormais Green Lanterns de la Terre - était connu pour travailler à visage découvert, d'autant plus depuis qu'il avait pris ses nouvelles fonctions. En faire de même était à la fois une main tendue et une marque de respect.

Car s'il n'avait jamais été très sensible à toutes ces histoires d'identités secrètes - sauf peut-être en tant qu'Outsider -, ça ne l'avait pas empêché de se ranger sans la moindre hésitation du côté de la rébellion quand Amanda Waller avait voulu obliger tout le monde à les divulguer. De ce fait, il avait du mal à refaire confiance au gouvernement, même si la présence de certains des leurs en son sein se voulait rassurante.
Toutefois, son propre « emploi » l'obligeait à essayer - à faire l'effort d'être ce rameau d'olivier. Là où il pouvait autrefois se permettre de rester discret, ajouter une cape au S qu'il portait avait fait de lui une image publique de leur communauté ; être Superman n'avait pas que de bons côtés.

Les dégâts de la guerre avaient été terribles, mais si les bâtiments étaient faciles à reconstruire, on ne pouvait en dire autant de la foi. L'ex-présidente, dans sa quête incessante pour prouver au monde leur dangerosité, les avait dressé les uns contre les autres, détruisant au passage autant de familles et d'amitiés qu'elle en était capable.

Père et fils, soeur contre frère, mari contre femme et ainsi de suite.
Nombreuses étaient les relations dans le milieu héroïque qui allaient au-delà de la simple camaraderie. Tous n'avaient pas forcément envie de le reconnaître, mais ils formaient une grande famille.
Amanda Waller n'était pas sans le savoir. Et elle avait pris un plaisir pervers à s'en servir contre eux, comme elle le ferait de n'importe quelle faiblesse - causant ainsi des dégâts qui pourraient ne jamais être réparés. Diviser pour mieux régner avait été le maître-mot.
Et le monde entier avait été aux premières loges.
Qu'importe combien ils pourraient la haïr pour cela, ça ne suffirait pas à faire en sorte que les choses redeviennent comme avant. Du moins pas sans volonté de leur part ; il semblait dès lors tout indiqué de faire appel à un Green Lantern.

Colonel. Monsieur. fit-il en tendant une main ferme vers John Stewart - celui-ci apprécierait sans doute de savoir qu'il reconnaissait son autorité.

La peur que Superman se retourne contre le pouvoir en place avait la vie dure - et si elle devait être moindre chez un autre héros, chez quelqu'un qui l'avait directement côtoyé, ça ne signifiait pas forcément son absence.
Il n'avait pas la chance de connaître personnellement John Stewart, mais ses pairs s'accordaient à dire c'était un homme bon ; il ne pouvait qu'espérer que ce soit vrai.

C'est un honneur de vous rencontrer.

Conner s'était aguerri au cours des derniers mois ; semblait presque avoir pris de l'âge sans que ce ne soit réellement le cas. Il lui avait fallu grandir - non seulement pour supporter les horreurs auxquelles il avait assisté, mais aussi pour tolérer le poids du manteau.
Si impressionnant que soit l'homme qui lui faisait face, il ne cilla pas, se présentant à lui en égal. Même pour lui, c'était encore un peu étrange - mais il avait dû apprendre à s'imposer pour que tout un chacun se fasse à l'idée ; celle qu'il était le nouvel Homme d'Acier.

Green Lantern. fit-il en saluant Hal Jordan d'un signe de tête. Il n'en était pas assez proche pour l'appeler par son prénom - surtout lors d'affaires officielles - mais se retrouvait un peu dans l'attitude du premier Green Lantern de la Terre, souvent jugé trop téméraire.
Enfin, son regard se posa sur la dernière personne. Son air se fit imperceptiblement plus méfiant ; ne l'ayant jamais rencontré en personne, il aurait eu bien du mal à le reconnaître, surtout dans cette tenue. Et vous êtes ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 15/02/2015
Messages : 426
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Ven 22 Sep 2017 - 14:17
La logique qui anima Cassandra fut peu ou prou la même que celle qui anima le nouveau Superman.

" Monsieur le Directeur. Mon Capitaine. "

Elle gratifia les deux Green Lanterns de ce salut militaire typique qu'elle n'avait pas la moindre raison d'effectuer, et brisa l'impeccabilité de celui-ci en le relâchant sans y avoir été invitée. Agente spéciale promue au mérite et par ses capacités, qui trahissait toujours aussi clairement son statut de civile. Ou bien peut-être son statut d'ancienne vigilante. De Recrue renégate. De résistante active dès 1946.

Son absence de statut réelle, en fait.

C'était pour son existence bâtarde qu'on lui avait proposé de rejoindre l'ARGUS, comme toutes les organisations qu'elle avait rejointe auparavant. On recherchait la guerrière expérimentée, celle qui connaissait la chauve-souris et les ténèbres, celle dont le dossier était anormalement chargée. Celle qui avait agi de toutes ses forces pour se séparer de l'héritage d'un Bruce Wayne dont les actes paraissaient de plus en plus éloignés de sa pensée originelle. Celle qui avait encore, malgré elle, espoir en l'Humanité, dans sa globalité.

Il n'y avait même pas eu à souligner ce qu'elle aurait pu risquer pour ses agissements sous le régime de Waller pour qu'elle s'engage : elle avait rempilé d'elle-même.

La suite - son statut d'agente de liaison auprès du nouvel Homme d'Acier - s'était faite toute naturellement. Un concours de circonstances bienheureux pour l'agence qui avait récupéré le bon élément au bon moment. Les quatre mois qui les séparaient de la démission d'Amanda Waller avait été une période pour le moins ... intéressante. Une période intéressante : la preuve en était le petit homme à bâton lévitant au centre de la pièce.

" ... Rien de dangereux. " tenta de désamorcer Cassandra en posant une main qui se voulait réconfortante sur Conner.

Car si il y avait bien un domaine dans lequel elle était compétente, c'était dans la détection de crispations, dans la lecture des signes d'animosité. Il y avait ici un imperceptible début.

La dernière chose dont le siège de l'ARGUS avait besoin, c'était bien d'un duel de superpouvoirs dans le bureau du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 23 Sep 2017 - 22:10
Hal était quelqu’un de plutôt pragmatique. Cependant, quand on travaillais dans un domaine aussi risqué que l’armée, ou encore le Corps dans ce cas-ci, les risques du métier étaient multipliés par mille.

Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait vu mourir des amis et des collègues, autant des Green Lanterns que quand il travaillait dans l’armée. D’accord, être Green lantern était sans doute encore plus intense et dangereux mais en fin de comptes, c’était une organisation de maintiens de la paix. C’était juste sa juridiction qui était bien, bien plus grande.

Alors donc, être un Green lantern, un superhéros en général, avait son lot de risques et le risque de mortalité était immense. Lui-même était mort… une ou deux fois, au moins. Et était revenu à la vie. Ce qui l’attendais après avoir quitté cette vie n’avait plus aucun secret pour, il savait sans avoir besoin d’avoir la foi où de même être le moindrement porté sur l’ésotérique et la religion, qu’il y avait un Enfer, un Paradis, et les Limbes entre les deux. Et que toutes les âmes finissaient en cet endroit une fois qu’ils quittaient le plan physique. Ce qui est moins commun, mais qui arrive encore trop souvent, c’est de revenir d’entre les morts. C’est quelques choses qui semble propre aux surhumains et aliens de tout genre…

Bon Dieu, il avait même passé quelques années à jouer au Spectre! Il en avait vu et apprit plus qu’il n’avait jamais voulu où espérer sur la vie après la mort alors! Alors il devrait être immunisé contre ce genre de surprises, non?

Pas du tout!

Le choc était toujours le même. On ne s’habitait jamais à voir des amis et des proches qu’on a vu mourir soudainement se tenir devant soi bien en vie et en santé. Alors quand Ray, qui était bien mort il y a quelques mois seulement, est apparu, devant eux, la première réaction de Hal fut la surprise, puis…

A sa grande honte, une pointe de colère à laquelle il ne s’attendais pas. Ray… était revenu depuis quatre mois, et il n’avait pas cru bon de tenter de le contacter ?! Après tout ce qui s’était passé entre eux… Mais Hal avait passé la plus grande partie des quatre derniers mois dans l’espace. Et il ét5ait mal placé pour juger… compte tenu de sa propre histoire. Alors il laissa juste cette petite pointe de colère se dissiper, et elle fit place a un soulagement sincère et une joie intense a voir son ami de nouveau en vie et en forme, apparemment!

« Ray, tu n’as pas besoin de t’expliquer, encore moins à moi. » Dit finalement Hal calmement, avec un sourire en coin sincèrement content. « Je suis mort et revenu à la vie à deux reprises. Je suis mal placé pour demander des comptes à ce sujet! Je suis juste content de te voir, vieux! »

Ces dernières paroles s’accompagnèrent d’une main chaleureusement posée sur l’épaule de l’autre homme, puis quand Atom entra dans les explications du pourquoi de son retour, son expression se fronça avec inquiétudes. Et il soupira et hocha la tête.

« Oui, les Gardiens m’ont renvoyé sur Terre plus ou moins pour la même raison. Atrocitus est sur Terre, et les Gardiens en sont conscient. Il prépare quelques chose… et les Red Lanterns sont plus puissants et nombreux que jamais dans ce secteur. D’où mon retour précipité. Mais il y avait autre chose-… »

Il est interrompu par l’alarme et regarde promptement leur source. Les nouveaux venus font également leur apparition et il reconnait le jeune Superboy – non, Superman, maintenant – et l’autre est une des anciennes protégées de Batman. Il ne la connaît pas vraiment alors se contente d’un signe de tête poli en sa direction en guise de salutation. Mais il a rencontré le jeune homme une ou deux fois, sans plus. Il ne le connaît que de réputation, pour être honnête.

« Tu es Conner, non? Tu as reprit la cape et le ‘S’ de Superman, à ce que j’ai entendu. » Il a un autre de ces sourire en coin chaleureux dont il a le secret et ajoute. « J’ai aussi cru comprendre que tu leur faisais honneur. » Il lui serre la main, tout en continuant sur sa lancée. « Permets-moi alors de te souhaiter la bienvenue dans la cour des grands, si je puis dire! »

Maintenant, il ne reste plus qu’à s’occuper des menaces qui planent sur la Terre. Comme toujours. Mais avec cette équipe, il a le sentiment que ça se passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Dim 24 Sep 2017 - 16:45
Une tension véritable existe entre John Stewart et Ray Palmer.
Le premier a pour mission de protéger le monde et de redorer le blason des Héros ; le second dispose d'un Pouvoir mystérieux et dangereux, et refuse d'en révéler les spécificités ou encore la raison de son retour.
Par principe, ils ne peuvent pas se comprendre - mais le micro-Héros entend faire des efforts, et se lance même dans une explication... au moment où deux nouveaux venus pénètrent directement dans le bureau du nouveau chef de l'A.R.G.U.S.


"Hem."

Le Green Lantern se tourne et salue poliment les arrivants - Conner Kent, clone de Superman et de Lex Luthor, qui a longtemps lutté pour trouver sa place dans le monde avant de s'allier avec le Batman... puis d'arborer le symbole du S et la mission d'un de ses pères génétiques, en son absence ; et Cassandra Cain, fille de deux super-tueurs, qui a également beaucoup combattu sa destinée et ses doutes, se liant avec le Chevalier Noir ou accumulant les erreurs de route, avant de se tromper avec Waller puis de s'amender en rejoignant l'A.R.G.U.S.
Deux êtres - deux personnes aux origines difficiles, ravagées par la vie, endommagées par des destins contraires, et qui tentent malgré tout de survivre en agissant au mieux.
Honorables, téméraires. Martyrs.


"Bienvenue à la Citadelle, Agent Orphan et Agent Superman."

Avant sa grande annonce du jour, cherchant à recruter le plus grand nombre, John Stewart a initialement sollicité quelques Héros spécifiques, pour les intégrer avant ce grand appel ; Cassandra et Conner en font partie.
Elle, pour l'ampleur de ses liens dans le monde métahumain et pour l'encadrer après bien des remouds. Lui, pour le guider et surtout garder au plus près le nouveau symbole de l'espoir dans ce monde.


"Merci d'avoir répondu à la convocation..."

Le Green Lantern voit, sent le trouble de Conner envers Atom, toujours à petite taille, toujours flottant en croisant les bras ; le micro-Héros a conservé le silence depuis l'arrivée des deux nouveaux venus, surtout en sentant la suspicion du nouveau Superman, qui adopte néanmoins ici son ancienne allure, sûrement pour s'y sentir plus à l'aise.

"... mais vous pouvez faire confiance à Atom."

Tous les regards se tournent vers lui.
Si l'intervention de Hal Jordan a, déjà permis, de calmer l'ambiance, il est clair que l'approche de Conner peut paraître agressive ou insistante. Avec ces quelques mots, John Stewart entend faire disparaître pleinement cette tension.


"Le retour de Ray Palmer, même si auréolé de mystère, est une bonne nouvelle - d'une part, car il est notre ami..."

Il fait un petit signe au micro-Héros, qui apprécie et acquiesce en silence.

"... ensuite, parce qu'il confirme l'alerte des Gardiens d'Oa sur les Red Lanterns. La puissance de l'Indigo Tribe nous permettra de stopper et d'incarcérer Atrocitus et..."

"Pardon."

Les regards se tournent, tous, vers Ray Palmer. Ce dernier, sentant toute cette attention, active ses pouvoirs, modifie sa masse, et prend enfin une taille normale.
Là, debout, il décroise les bras - mais joint les mains sur le manche de son bâton, positionné devant lui. Et très brillant.


"Je me suis mal fait comprendre. L'Indigo Tribe m'a bien envoyée ici pour gérer le problème des Red Lanterns... mais pas pour les arrêter."

"Mais, Ray..."

Palmer lève sa main, pour demander le silence.
John Stewart s'exécute, mais il n'apprécie guère - et ça se voit.


"J'ai été envoyé pour représenter l'Indigo Tribe - et mettre fin au problème Red Lantern. Définitivement."

Atom secoue la tête, puis concentre son énergie dans son bâton. La lumière s'intensifie, jusqu'à créer un vortex derrière lui - un vortex de téléportation, qui luit suffisamment pour voir dedans...
... et découvrir, de l'autre côté, la vision de l'Indigo Tribe, réunie et prête à venir !

"Nous allons retrouver et tuer les Red Lanterns, John.
Aussi vite que possible."


(HJ/ Résumé rapide :
- John Stewart apaise les tensions en confiant sa joie de retrouver Atom ;
- il envisage d'utiliser Atom pour appréhender les RL, mais Atom le coupe ;
- Atom et l'Indigo Tribe veulent tuer les RL ;
- Atom ouvre un vortex de téléportation dans lequel on entrevoit l'Indigo Tribe. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 4:07
En sentant la main de Cassandra sur son épaule, Conner se détendit légèrement, sans pour autant baisser sa garde. Il savait que ses mots n'étaient pas creux - qu'il pouvait croire son jugement. Lire le comportement des gens lui était aussi naturel que de respirer : si elle disait qu'il n'était pas hostile, ce devait être le cas - ce qui ne voulait pas dire qu'il n'avait pas le droit de se montrer méfiant. Il adressa à la jeune femme un léger signe de tête ne trahissant rien de leur proximité - non qu'il estime avoir quelque chose à cacher.

S'entendre appeler agent Superman avait quelque chose de déroutant, même quand ce n'était pas la première fois ; il ne travaillait pas pour l'A.R.G.U.S. mais avec eux, à la différence de Cassandra, et c'était une nuance à laquelle il tenait.
S'il avait consenti à montrer l'exemple en œuvrant main dans la main avec le gouvernement et ce qu'ils essayaient de créer, il ne pouvait s'empêcher de penser n'être pas le mieux placé pour ce faire : il n'était pas quelqu'un de patient, et de diplomate encore moins.

Hélas, ça venait avec la cape ; c'était une tâche qu'il ne pouvait esquiver. La guerre intestine qui avait ravagé le pays avait fait resurgir de vieilles peurs - comme celles qui imaginaient l'Homme d'Acier comme l'avant-garde d'une invasion alien, renforcée encore par l'attaque de Brainiac et les atrocités perpétrées par Faora pour le compte de la nation. En tant que dépositaire actuel du symbole, il était de son devoir d'y remédier ; tel était son sacerdoce. Et il fallait bien avouer qu'il n'avait pas les dons de Clark pour rassurer. Si se forcer à collaborer était le meilleur moyen d'y arriver dans les meilleurs délais pour que tout revienne à la normale, ainsi soit-il.
Il hocha légèrement la tête en direction d'Hal Jordan.

C'est bien moi, dit-il. Et... Merci. Ça compte beaucoup pour moi.

L'une des seules fois où il s'était trouvé à proximité d'Hal Jordan avait été sur Oa. Étant donné les circonstances, il allait sans dire que c'était un souvenir qu'aucun d'entre eux ne prendrait plaisir à raviver - surtout quand le reste du monde avait oublié. Mais le fait d'avoir partagé ce champ de bataille faisait d'eux des compagnons d'armes : ils avaient avancé ensemble sous le feu ennemi, le feu des New Gods, et faisaient partie des seuls à avoir survécu.
Il savait que le Green Lantern et le reste de la Ligue n'avaient pas toujours été d'accord sur tout - et bien qu'il n'en fasse aujourd'hui plus partie, il n'en restait pas moins un membre fondateur ; pour Conner, savoir qu'il avait son approbation emplissait son coeur d'une certaine fierté.

Il avait besoin de ça - d'être bien reçu quelque part, fut-ce seulement parmi les siens. Ressentir encore les effets de l'administration Waller - pire : devoir encore en réparer la casse - après l'avoir déjà combattue de longs mois durant lui pesait plus qu'il ne voulait bien l'avouer.
S'il ne faisait pas ça pour la reconnaissance, recevoir les regards méfiants de ceux-là même qu'il avait juré de protéger pour tout salaire ne l'incitait pas à poursuivre sa carrière. Mais il le fallait. Il n'y avait personne d'autre pour le faire. Personne ne mènerait son combat pour lui - celui pour regagner le coeur des gens, s'y refaire une place en tant que porteur de lumière.

Red Lanterns ? lança-t-il d'un air interrogatif qui, il l'espérait, suffirait à recevoir de la part des autres présents quelques compléments d'informations.
S'il était vaguement au courant de l'existence de plusieurs autres « Corps » répondant chacun à une couleur particulière, les détails étaient flous, et il n'avait jamais eu de véritable raison de s'y intéresser. Jusqu'à maintenant, apparemment. Ce qui ne lui fit cependant pas perdre de vue ses autres préoccupations.

Atom était revenu, comme tant d'autres avant lui.
Pour autant qu'il en savait, l'homme-miniature était un bon héros ; beaucoup auraient de lui que c'était l'un des meilleurs. En somme, la nouvelle de son retour aurait dû être réjouissante pour tout le monde, ses ennemis mis à part.
Mais Conner n'arrivait pas à se détendre en sa présence.
Que ce soit la tenue peu orthodoxe - même pour lui qui semblait en avoir toute une collection - ou le fait que même John Stewart ignore les circonstances de sa résurrection, quelque chose à propos de lui continuait d'actionner dans sa tête une sonnette d'alarme.

Grandir comme il l'avait fait - enfermé dans un bocal et dans l'appréhension du prochain examen médical - l'avait rendu naturellement paranoïaque ; avoir reçu des leçons du Batman, qui incitait à douter de tout, n'avait rien fait pour arranger les choses.
Aussi devait-il également considérer l'éventualité que ça puisse très bien n'être rien : après tout, il ne connaissait pas l'individu hormis de réputation était souvent défiant avec les étrangers. Mais pour que son instinct le tiraille de cette manière, il avait du mal à croire que ce soit anodin. Peut-être s'agissait-il de quelque chose que ses sens bien au-delà des limites humaines avaient perçu mais que son esprit était incapable de traduire ?
Toujours est-il que la moindre des choses semblait être de le garder à l'oeil - ce qui ne tarda pas à lui donner raison ; l'intéressé prit - de sa propre initiative - la liberté d'ouvrir un portail en plein coeur de la base de l'A.R.G.U.S., derrière lequel était d'ores et déjà amassées un certain nombre de personnes, toutes vêtues de la même manière. L'Indigo Tribe.

Toutefois, avant qu'un seul d'entre eux ait pu poser le pied de l'autre côté du vortex, un faisceau d'une chaleur prodigieuse vint leur couper la route - et graver dans le sol une ligne à ne pas dépasser. Ça n'avait duré qu'un instant, mais avait été plus qu'il n'en faut pour faire grimper la température de la pièce de quelques degrés - et les tensions avec elle.
Si quiconque dans la pièce n'était pas encore familier des pouvoirs kryptoniens, la lueur écarlate qui continuait d'éclairer les yeux de Conner aurait suffi à en comprendre l'origine.

Personne ne tuera personne. déclara-t-il d'un ton qui ne souffrirait d'aucune contestation. Sa mine gagna encore en sévérité ; il sentait la colère monter, pulser en lui, tant envers Ray Palmer qu'envers ses nouveaux alliés. Pas tant que je serai là. Et si vous avez quelque chose à y redire, alors nous allons avoir un problème.

récapitulatif des actions:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Lun 30 Oct 2017 - 20:50
Une tension palpable s'instaure dans le bureau principal du nouveau siège de l'A.R.G.U.S.
Hal Jordan et John Stewart demeurent silencieux face à la création d'un vortex de téléportation, permettant d'entrevoir l'Indigo Tribe sur le point de les rejoindre ; les regards se dirigent vers Atom, nouvel Indigo Lantern responsable. Mais si Cassandra Cain reste de marbre, préférant observer avant d'agir, Conner Kent réplique - et menace clairement quiconque souhaiterait mettre en oeuvre le plan évoqué par le micro-Héros.

La tension est terrible, donc.
Mais elle n'a pas vocation à durer.


"Cela suffit."

La voix, lourde et autoritaire de John Stewart, s'élève dans ce silence difficile - et toutes les attentions se fixent sur lui.
Pour découvrir que le Green Lantern flotte désormais au-dessus du sol, auréolé d'énergie verte, le point droit levé... l'anneau brillant.


"Personne ne tuera personne."

Le ton ne souffre aucune contestation, et un regard terrible est adressé à Ray Palmer - qui ne cille pas, stoïque également.

"Et personne ne menace personne."

Ses yeux, animés d'une leur d'émeraude, glissent sur Conner - l'ordre et la menace valent pour lui aussi.

"Les téléportations sont interdites et impossibles, sans l'autorisation expresse du Contrôle - et je suis le Contrôle."

Le vortex de l'Indigo Tribe disparaît, soudain.
Atom, troublé, se tourne vers le phénomène qui disparaît, éberlué - avant de refixer son attention sur John Stewart.


"Les Red Lanterns ne sont pas à prendre à la lé..."

"Cela suffit."

L'anneau de Stewart luit, et un halo d'émeraude entoure soudain Palmer, surpris par le phénomène.

"Hal, je te propose que tu discutes avec notre... ami, pour apaiser certaines tensions."

"Bien vu, John."

"John, nous devons parler, cela ne p..."

"Cela. Suffit."

L'énergie de Stewart s'intensifie, et ses prunelles deviennent plus ardentes, plus menaçantes.

"Suis-moi, Ray. Suis-moi, vraiment."

Hal se place entre John et Palmer, et lui montre du bras une porte, menant ailleurs. Son air est sombre et déterminé.

"Mais..."

"Tu en as fait bien assez, pour aujourd'hui."

Atom veut répliquer, mais Hal le force à se tourner et l'emmène finalement ailleurs, l'exfiltrant de la pièce.
Après les avoir suivis du regard pendant de longues secondes, Stewart se retourne vers Conner et Cassandra - puis redescend, lentement.


"La réaction d'instinct est appréciable sur le principe, Superman..."

Il soupire, puis se tourne lentement vers Conner.

"... mais je gère ce qu'il se passe ici."

Il secoue la tête, puis marche quelques mètres pour se placer devant la baie vitrée. Les mains jointes dans le dos, il laisse son regard dériver quelques instants, puis reprend d'une voix lente.

"Vous connaissez les Green Lanterns - policiers de l'Espace, créé par les Gardiens sur Oa. Vous connaissez sûrement le Sinestro Corps, concentré sur la Peur. L'Indigo Tribe, vous venez de la rencontrer, est basée sur la Compassion. Les Blue Lanterns, rares, incarnent l'Espoir. Les Star Sapphires valorisent une certaine forme d'Amour. Larfleeze est le seul Agent Orange, pour l'Envie. Et les Red Lanterns servent une Rage pure et absolue - et beaucoup ont été signalés sur Terre."

John soupire, puis se tourne lentement vers ses interlocuteurs.

"Les Red Lanterns sont dangereux, très dangereux... l'A.R.G.U.S. les surveille, mais nous ne sommes pas assez. Et maintenant, l'Indigo Tribe s'en mêle - il nous faut de l'aide. Votre aide."

Son regard se fige sur les deux personnes, pour appuyer chaque mot.

"Il faut surveiller les Reds et les Indigos.
Acceptez-vous de mettre vos capacités spécifiques à notre service ? Voulez-vous et pouvez-vous les surveiller, discrètement ?"


John n'aime pas confier de telles missions à des agents aussi jeunes.
Mais, vu les effectifs, il n'a pas le choix...


(HJ/ Résumé rapide :
- John Stewart calme directement les intervenants avec un ton impérial ;
- Le vortex de téléportation disparaît, car interdit par l'environnement ;
- Hal emmène Atom ailleurs, pour le calmer ;
- Stewart explique les Corps à Cassandra et Conner ;
- Stewart leur demande de l'aider à surveiller les Red Lanterns et l'Indigo Tribe. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
 

[Animation 4ML] L'A.R.G.U.S. recrute ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-