The Road of Memories PV [Mister Miracle]

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 23 Sep - 22:55
The Road of Memories



La route de St Rock... La route de la Tour...

Les Bayous.

Bien que le trajet logique de Metropolis à St Rock, du Nord au Sud, ne passe pas logiquement par ce vaste milieu encore sauvage, préservée de l'urbanisation de l'humanité, mais pas de sa pollution... M'gann préfère un tel détour pour se rendre aux bords de l'Océan et de l'Ile des Titans.
La richesse de la faune et de la flore, leur ''flux mental'' l'apaise.

Elle n'avait pas l'intention de faire une visite de courtoisie aux Titans, nouveaux ou anciens, mais voulait la voir. Constater son état, après tout ce qu'il s'était passé...
Tout ce qui avait changé en si peu de temps. Comme Conner, qu'elle venait de voir plutôt et... elle aussi.



M'gann M'orzz


Peau couleur de craie, regard rougeoyant... identité assumée comme dans ses voyages dans l'Espace.
Mais aux confins de la galaxie, personne ne la jugeait, ici elle l'était déjà... sévèrement. Cela ne s'était pas bien passé avec Conner...
Mais elle assume, maintenant ; pour sa famille morte en Sibérie.

Beaucoup de choses ont changés... en pire...
Il semblerait que St Rock n'est pas épargné. Elle sent même à des kilomètres, les émotions violentes qui se dégagent de la cité comme une odeur délétère.
Elle sent ces émotions, comme une mouche un cadavre frais à des dizaines de kilomètres.

Peut-être devrait-elle se tenir à l'écart de toutes démonstration de colère et de violence. Des émotions qui nourrissent son sang de martienne blanche et pourrait la faire déraper...
Elle n'en est pas loin...

Les martiens blancs ne sont pas tous des monstres. Ce sont des victimes. La violence peut être une forme d'expression quand toutes les autres vont ont été retirées...

Mais la guerre éventuelle qu'il y avait là bas ne l'intéressait pas de toute façon pas. Elle voulait juste voir la Tour...

Et elle filait dans sa direction à bonne vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 24 Sep - 17:42
Les Bayous.
Une zone étrange, pleine de mystères, d'exotisme, de dangers ; inspirant, envoûtant, surprenant, cet espace géographique a littéralement marqué sa région, pour en devenir un emblème et la source de nombreux mythes.
Beaucoup viennent aux Bayous, mais bien peu en comprennent pleinement l'ampleur ou les secrets ; et c'est mieux, d'ailleurs, pour les pauvres âmes qui pourraient s'y perdre...

Miss Martian vole dans les Bayous, donc. Avec le projet de ne pas s'y attarder, d'y passer rapidement pour rejoindre St-Roch et la Tour des Titans ; sa récente entrevue avec le nouveau Superman ne s'est pas bien passée, et elle espère sûrement se retrouver auprès de camarades et de connaissances aimantes...
Cela n'arrivera pas. Pas tout de suite, au moins.

Alors qu'elle file au milieu des Bayous, la jeune Martienne est agressée par un choc sonique, qui révèle un vortex de téléportation...
... un Tunnel-Boum, le fameux système de transport des Néo-Dieux. Même si ces derniers ont disparu, tués selon la rumeur cosmique par une force inconnue, au moins l'un d'entre eux a pu survivre - et croise régulièrement Miss Martian.

"M'gann."

Une forme émerge du Tunnel-Boum et s'approche rapidement d'elle. L'éclat du Tunnel-Boum est encore trop fort, mais elle peut déjà entendre sa voix - et sentir la légère tension qui y réside.

"Un mot, je te prie."

Le Tunnel-Boum disparaît, révélant alors celui qui arrive définitivement à ses côtés...
... Mister Miracle, le dernier Néo-Dieu du Quatrième Monde, et lié aux récentes mésaventures de M'gann.

"J'aimerais discuter avec toi. En privé."

Scott Free sourit, flottant via ses Aéro-Disques. Mais si son masque sensible reproduit l'expression, celle-ci est bien moins joyeuse que d'habitude - d'abord, car la Fin du Quatrième Monde a été une terrible épreuve, ensuite parce qu'il sait que quelque chose... cloche, avec Miss Martian ; et ça ne lui plaît guère.

"Acceptes-tu de m'accorder quelques instants ?"

Les bras croisés, calme, le Néo-Dieu semble apaisé et serein - mais il n'en est rien.
Il est sur ses gardes, et il ne sait pas vraiment pourquoi. Ses souvenirs de la Sibérie sont flous, perturbés, et seul le bilan est connu - et pas agréable.
Quelque chose cloche, avec Miss Martian ou les Martiens en général ; et il est là pour, enfin, en savoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 25 Sep - 1:12
Scott ou... Mister Miracle.

Cette troisième rencontre était impossible à éviter.

La première avait eu lieue au Satellite de la Justice League. Lors d'un interrogatoire, elle lui avait menti directement pour protéger les martiens blancs qu'elle avait intégrée sur Terre juste après sa surprenante découverte sur Mars. Elle n'avait pas le choix, elle devait mentir à la League pour être sûre qu'ils soient tranquilles.
Il ne l'avait pas cru et l'avait gardé à l’œil.

Mais tout cela avait été des mensonges en vain...
Puisque leur seconde rencontre fut en Sibérie en plein milieu d'un conflit qu'elle aurait tant voulue éviter entre Terriens et Martiens. Elle n'avait pas pu savoir ce qui l'avait provoqué et elle n'en sut pas plus de comment cela s'était terminé car quelque chose s'était déroulé. Quelque chose qui a semblé si affreux qu'elle ne s'en souvenait pas.
Elle s'était retrouvée, la seule survivante, avec Scott, d'un scène atroce. Tout ces hommes, malgré leurs armures perfectionnées, un escadron de Red Rockets, morts... brûlés. Et toute sa famille blanche avait subie le même sort... brûlés.

Elle s'était enfuie aussi vite que possible et la suite aurait pu être aussi confuse que ces évènements si elle n'avait reçue plus de clarté sur la situation durant ces deux mois passés...

Elle s'arrête donc net, face au boom et cette apparition inévitable.

''On ne peut pas échapper à celui qui s'échappe de tout, c'est bien ça ?''

Elle se demandait quel était son niveau de protection mental...

''Nous sommes en privé, ici. Tu veux discuter de ce qu'il s'est passé en Sibérie il y a deux mois ? Tu sais ce qu'il s'est passé là bas ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 25 Sep - 10:11
Mister Miracle reste bras croisés devant la jeune Martienne alors qu’elle arrête sa course et accepte le principe d’un dialogue.
Bien – c’est déjà une bonne chose.
En temps normal, il n’aurait aucun doute sur la capacité de M’gann à parler, échanger et chercher la Vérité… mais les temps sont de moins en moins normaux, hélas. Déjà, parce que ce monde a pris des tournants difficiles et dangereux ces derniers mois, qui sont encore loin d’être achevés ; enfin, parce que Miss Martian elle-même est désormais auréolée de mystère et de danger…

« On peut toujours essayer de s’échapper, M’gann. »

Par un ordre mental, il approche de son interlocutrice en planant sur ses Aéro-Disques. Son masque sensible reproduit fidèlement une expression neutre, concernée par la gravité de leur entretien ; sa voix, également, reprend aussi ce sérieux, du fait de l’absence d’accents joyeux ou sympathiques.

« Mais il y a des moments où l’évasion n’est pas une solution – même moi ai dû l’admettre, dans certains moments de mon existence. »

Il soupire, discrètement.
Si Miss Martian a changé depuis leur premier interrogatoire dans la Tour de Garde… lui aussi. Les Néo-Dieux ont disparu. Une source de conflit cosmique s’est éteinte – mais une part de son âme, aussi.
Il ne sait rien des troubles qui concernent les Martiens Blancs et notamment la jeune Héroïne… mais il croit y devenir des difficultés parallèles des siennes ; il en est donc touché, et veut aider. Tout autant qu’empêcher une éventuelle catastrophe.

« Oui, je souhaite discuter de la Sibérie… car je ne me souviens de rien. Rien, hormis des cadavres et un spectacle apocalyptique. »

Scott Free soupire et secoue la tête.
Ce souvenir n’a définitivement rien d’agréable.

« Sur l’instant, nous sommes partis et avons mis tout cela de côté… mais cela ne peut durer, M’gann. Je… nous devons savoir ce qu’il s’est passé.
Nous le devons, pour comprendre et éventuellement agir contre la menace. Et nous le devons aux victimes… à toutes les victimes. »


Les Martiens Blancs sont un peuple dangereux et agressif – mais personne ne mérite de périr ainsi, et encore moins de voir sa mort laissée ainsi.
Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 25 Sep - 14:50
M'gann plisse les yeux aux remarques de Scott.

''Qu'as-t-on donc comme autre solution que l'évasion lorsque l'on est enfermé à perpétuité ?...''

Cette question compte beaucoup pour elle, à présent...

''Quand même la mort vous est interdit ?...''

Elle repense évidemment à ces martiens blancs mis en état de stase pour une durée indéterminée par la Justice League dans sa prison la plus inviolable...



La prison de la Ligue


La première fois que J'onn les lui avait montré, elle n'avait eu aucune émotions en regardant ces ''monstres inanimés'' de l'autre coté de la vitre, si ce n'est du dégoût. Elle les détestait parce qu'on lui avait raconté. Elle voulait être une martienne verte comme J'onn, son sauveur, son ''oncle''. Elle refusait d'être ce qu'elle était né sur Mars.
Mais maintenant, son point de vue avait changé.

Elle transmis cette pensée à l'esprit de Mister Miracle, afin qu'il la comprenne bien. Une toute petite intrusion, pour qu'il sache aussi qu'elle en est capable...

''Tu n'en sais pas plus que moi sur la Sibérie alors ?
Tu n'as rien à me cacher ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 25 Sep - 18:56
Mister Miracle ferme les yeux, quand Miss Martian pénètre directement dans son esprit pour y imposer une pensée - un souvenir, modifié par les années et par une nouvelle forme de sagesse.
La prison. L'incarcération. L'absence d'espoir pour les Martiens Blancs, abandonnés dans la Tour de Garde après leur tentative d'invasion de la Terre, et les abus qui en ont suivi.
Cela est fort désagréable... et proprement inacceptable, surtout.

"Non."

Sa voix est calme, son ton ne fluctue pas.
Mais il est clair - et dur. Déterminé. Et autoritaire.

"Pas ça... plus ça. Plus jamais."

Scott Free rouvre les yeux, et plonge un regard terrible sur Miss Martian. Il reste stoïque et calme, mais son attitude a changé - elle est devenue plus sèche, plus dure.
Beaucoup, beaucoup moins cordiale qu'avant.

"Mon esprit est un temple, M'gann, auquel l'accès est réglementé. Toute intrusion est fort désagréable, du fait des barrières mentales des Néo-Dieux, et totalement inacceptable.
Cesse cela dès maintenant... ou je te ferais cesser."


Longtemps, Mister Miracle était l'avatar de la gentillesse, de la joie de vivre, de la patience, de l'espoir ; jamais un mot plus haut que l'autre, jamais de rancune, et toujours une vraie ouverture envers les autres, même quand ils s'en prenaient à lui.
Ce temps est désormais révolu.
Comme Miss Martian, il a changé... pas forcément en mieux.

"Certes, je comprends que le sort des Martiens Blancs te peine... je le saisis sans peine. Mais il y a des choses, des états desquels on ne peut s'échapper.
Tout crime mérite punition, M'gann. Et cet emprisonnement était bien faible par rapport à ce qu'ils ont fait... mais je ne suis pas là pour évoquer cela. Je suis là pour parler de la Sibérie, pour laquelle je n'ai aucun souvenir, donc rien à cacher - ce que je n'accepte pas.
Je veux et dois savoir. Vite."


Scott Free se rend compte de la tension qui s'est installée entre eux, de la violence de leurs actes et de leurs mots ; cela ne lui plaît guère.
Il secoue la tête, soupire puis hausse les épaules - avant d'esquisser un petit sourire.

"Bon... et si on allait s'asseoir dans les Bayous, pour se détendre les pieds dans l'eau ?"

Mister Miracle descend, lentement, en donnant l'ordre adéquat à ses Aéro-Disques, pour forcer Miss Martian à faire de même.
Il faut baisser la pression et retrouver un peu de douceur. Ils ne sont pas ennemis, après tout. Et ils n'ont rien à se cacher, entre alliés et presque amis.
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 25 Sep - 21:25
M'gann se rend bien compte que ce qu'elle a fait n'a guère été apprécié.
Mais c'était justement une mise en garde.

Il lui propose de s’assoir. Elle le suit. Elle n'a aucunes contraintes, mais reste sur ses gardes en cas de piège, malgré sa volonté évidente de vouloir être amicale.
Après la vision du massacre dans le Nord gelé, elle a pris conscience de sa mortalité, de la facilité avec laquelle elle pouvait mourir finalement, malgré ses pouvoirs fabuleux enviés par beaucoup sur cette planète... Chez les Titans, elle avait parfois souffert, parfois risqué sa vie, mais c'était différent... Elle s'en était toujours sortie malgré tout.
Elle n'avait jamais vu des martiens morts brûlés avant ce jour là...

''Les martiens ne fermaient pas leurs esprits... Ils étaient tous connectés les uns aux autres, une fusion unanimement approuvée, sans secrets et sans honte.
Vous êtes aussi comme les Terriens, vous, les Néo-Dieu ? Vous portez des vêtements pour cacher votre peau, vous fermez vos esprits, pour cacher votre pensée ?... Par secret ou par honte ?''


Son ton n'est clairement pas sympathique et son regard dur. Elle a bien retenue sa leçon et la répétait...

''Chez les Titans on m'a appris le terme de ''sanction'' plutôt que celui de ''punition''. La mise à mort, l'enfermement à vie... ça se sont des punitions que l'ont veux éviter. Donner la chance de se racheter, de faire du bien pour compenser le mal, ça se sont des sanctions à favoriser...''

Elle ne veux définitivement par parler en premier de ce qu'il s'est passé en Sibérie.

Car, à quoi cela pouvait servir de vouloir se souvenir à part souffrir ?... Il faut aller de l'avant.


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 26 Sep - 11:00
Mister Miracle apprécie que Miss Martian le suive et accepte sa proposition.
Il apprécie moins son ton et son discours.

Assis sur un lopin de terre, plongeant ses bottes dans l’eau étrange des Bayous, il laisse d’abord son regard glisser devant lui – sur l’horizon, sur ces marais mystérieux qui n’ont jamais cessé d’inspirer, d’intriguer, de troubler et d’exciter l’imagination et la folie.
La folie… il n’aurait pas su mieux choisir un tel lieu pour évoquer les événements de la Sibérie ; seule une démence absolue a pu être à l’origine d’un tel massacre – et il est bien temps d’en découvrir enfin la raison.

« Les Néo-Dieux sont… étaient proches des Humains, oui, en appréciant une forme de discrétion. Ces sociétés, la leur et la mienne, sont essentiellement individualistes, autocentrées, à la différence de celles de Mars.
En soi, vos communautés furent exceptionnelles car elles permettaient à des individus de fusionner dans un tout ; mais si les Humains s’acharnent à vivre uniquement pour et par eux, les Néo-Dieux étaient… différents. »


Il soupire légèrement.
Se remémorer tout cela n’a rien d’agréable, mais est fondamental pour apaiser la tension entre eux.

« Les Néo-Dieux avaient les Boîtes-Mères… des objets, des machines, mais conscientes. Vivantes. Avec une âme.
Chaque Néo-Dieu fusionnait avec sa Boîte-Mère, à une certaine période de sa vie, dans le cadre d’une symbiose. En ce sens, si en effet les Néo-Dieux avaient besoin de vêtements ou de barrières mentales… ils n’étaient pas seuls pour autant. Ils avaient leurs Boîtes-Mères, leurs doubles de cœur et d’âme.
Nous… étions riches, de tout cela. Ce n’est plus le cas maintenant… et c’est dommage. Comme la mort d’une race, même une race aussi agressive que les Martiens Blancs. »


Scott Free se tourne vers Miss Martian. Son regard n’est pas dur, mais divisé entre une tristesse douceur et une autorité véritable.

« Je regrette leur mort, M’gann, et c’est pour cela que j’en cherche la raison.
Par contre… même moi, je dois avouer que certains cas sont désespérés. L’on ne naît pas mauvais, l’on le devient – mais l’on peut le devenir de manière trop profonde, trop ancrée en soi ; ce fut le cas des Martiens Blancs. Du fait de leur esprit de groupe, de leur esprit de ruche, ils étaient concentrés sur la violence et la conquête.
Pris individuellement, un Martien Blanc peut changer selon les méthodes que tu décris – mais tu sais toi-même qu’on ne pouvait pas prendre individuellement un Martien Blanc. La symbiose dans l’ensemble était trop profonde… et les valeurs de destruction et de contrôle trop implantées dans cet ensemble.
Nous ne pouvions rien pour eux, M’gann, pas à cette étape de l’Univers. Mais ils ne méritaient pas autant de mourir. »


Il soupire et secoue la tête.
Puis replonge ses yeux dans ceux de la jeune Martienne – et son ton se fait plus doux, plus conciliant.

« M’gann… que s’est-il passé en Sibérie ?
Nous devons aux Martiens Blancs de trouver la réponse et de faire vivre la vérité. Personne ne doit mourir pour rien. Personne ne doit mourir sans que le responsable ait à y répondre… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 26 Sep - 16:25
Elle comprend par ses propos que Mister Miracle semble aussi être l'un des derniers de son peuple et son regard dur, que la souffrance solitaire maintenait, s'éteint dans la compassion. Une émotion toujours ancrée en elle, malgré les drames récents.




''Je... suis désolé pour ton peuple.
On m'avait déjà parlé des Boites mères, de leurs capacités, mais jamais de leur âme...''


Elle baisse le regard et se prête à l'activité de plonger ses jambes dans l'eau. Elle ressent les millions de micro-organismes qui fourmillent dans ce milieu de vie originel à toutes espèces naturelles.
Des millions de créatures nées ici, qui ne s'inquiètent pas sur la question de leur propre mort, mais uniquement concentrée sur leur reproduction, la survie de leur espèce. Une survie qui suppose toutes les stratégies, destructrices et coopératives.
Si elles pouvaient penser ainsi, comment réagiraient-elles à l'extinction de leur espèces ? Ces millions d'années concentrée sur un objectif devenu impossible... Que penserait l'Ours blanc, condamné à disparaitre au 21ème siècle ?...

"Tous les martiens blancs ne sont pas comme tu les décrit.
Tu les as peut être vu lors de leur tentative d'invasion de la Terre, avant que moi je n'arrive sur cette planète. Tu as peut être vu les souvenirs de J'onn.
Mais tu n'as pas vu ce que j'ai vu sur Mars..."


Elle respire profondément. Il est dur pour elle d'acter ses mensonges.

"Je suis désolé de t'avoir menti à la Tour.
Mais je ne le regrette pas, car je ne voyais aucuns autres moyens pour leur éviter d'être emprisonné comme les autres. Vous ne leur auriez donné aucunes chances, comme tu viens de me le confirmer par tes propos..."


"Comme je l'ai déjà dit, tout a commencé quand j'ai eu des crises de violence. J'ai fuie la Terre pour ne blesser personne. Quand je suis revenue, J'onn était aussi de retour. Il m'a dit que cela provenait d'autres martiens blancs. Je suis allez sur Mars pour enquêter, avec Hal Jordan.
On a bien rencontré Sinestro et ses guerriers, mais ils n'ont pas posé de problèmes. Ce ne sont pas eux qui ont effacé la mémoire du Green Lantern.
C'est moi..."


Sa voix se brise un peu... Elle déglutit dans un moment de silence très gênant.
Elle le regrette quand même...

"C'était quand nous étions au cœur du Mont H'ronmeer. On a découvert une porte infranchissable. J'onn m'avait transmis un pendentif Kuru. C'est un peu comme un ''disque dur d'esprits'', il renferme le savoir de Mars. Mais il a servit de clé cette fois ci, pour ouvrir la porte.
Et ils sont sortis.
Une dizaine de martiens blancs. Ceux... que tu as vu... Ils ont instinctivement attaqué Hal... Il allait appelé du secours... Vous les auriez enfermés comme les autres...
Je n'ai pas eu le choix..."


Elle respire profondément.

"Pas parce que c'était d'autres martiens blancs...

...

J'étais leur sauveuse...

Ils m'ont envoyé en dehors de Mars il y a des centaines d'années pour ça, avant le génocide...

...

C'était mes parents..."


Sa voix se brise complètement. Elle couvre son visage de sa main.


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 26 Sep - 21:25
Mister Miracle esquisse un sourire triste quand Miss Martian parle des Néo-Dieux ; il apprécie cette douceur, cette sympathie qu'il redécouvre ici... et qui le rassure, un peu.

"Merci."

Il hausse les épaules, et passe lentement sa main gantée sur son masque sensible.
Se remémorer son peuple et leurs liens avec les Boîtes-Mères... oui, ça fait mal ; mais c'est indispensable, aussi, pour qu'ils ne disparaissent pas.
Ils vivent dans ses souvenirs et ne peuvent s'éteindre. Au moins jusqu'à leur résurrection.

"Nous avons... avions bien des secrets, oui. Comme toute race. Comme toute civilisation. Comme toute communauté.
Les Boîtes-Mères étaient nos âmes-soeurs, bien avant nos compagnons et nos compagnes. Comme les Néo-Dieux, elles ont disparu... enfin, la technologie demeure, mais il n'y a plus personne pour fusionner avec. Elles demeurent des machines merveilleuses, mais... sans âme.
C'est la vie. C'est la mort. C'est l'Univers."


Scott Free se tait, ensuite.
Parce que M'gann se lance, enfin, dans une confession.

Elle explique sa vision des Martiens Blancs, son appréciation positive de ce peuple pourtant à l'origine de tant de drames ; elle informe le Néo-Dieu du mensonge qu'il avait soupçonné à la Tour de Garde, et lui confie la vérité sur ce qui est arrivé sur Mars... et ça diffère, clairement, de la version qu'il lui a donnée.
Il acquiesce, en silence ; et enregistre tout ce qu'elle veut bien lui dire.

"Je vois."

Mister Miracle ne dit rien de plus - il ne juge pas, n'interrompt pas, n'interroge pas.
Il laisse le flot des paroles couler, il la laisse se libérer... jusqu'au moment-clé. Jusqu'à l'information capitale.
Jusqu'à la révélation.

"Oh."

Il prend une grande inspiration, et il laisse son regard glisser sur la jeune Martienne, qui se cache le visage entre ses mains pour protéger son émotion.
C'est terrible - affreux, et terrible.
Mais, alors, Scott Free peut alors... comprendre. Saisir l'objet des mensonges, des cachotteries, de ses oppositions aux avis sur les Martiens Blancs. Il comprend, donc. Il comprend mieux - enfin.

"M'gann."

Sa voix est douce, tendre.
D'un geste calme, il s'empare de son masque et le retire...
... pour révéler son visage, son vrai visage.

"Je suis désolé."

Et, sans prévenir, il ouvre ses bras et les pose autour des épaules de Miss Martian - pour lui offrir une étreinte, une chaleur amicale dont elle semble avoir un besoin si cruel et terrible.
Il comprend, oui. Il comprend la douleur, la perte, l'horreur de la disparition de l'abandon.
Il comprend... et il ne demande rien de plus. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 27 Sep - 0:56
Elle n'arrive pas à retenir ses larmes. Ses mains blanches comme de la craie s'étirent, ses doigts s'allongent et s’incrustent complètement sur son visage pour le cacher...

Elle se recroqueville et en perd l'illusion de ses vêtements. Une peau moite, d'apparence malade, les remplace.
Ses membres deviennent plus fins et plus anguleux. Des prolongement osseux poussent sur son corps...

C'est la véritable définition Terrienne d'un ''monstre'' ou encore d'une ''créature maléfique'' que tiens maintenant Scott Free dans ses bras.

Elle s'y abandonne totalement, devenant presque un œuf...

Cela dure un moment... Mais les sanglots sont remplacés par des respirations... De plus en plus calme.

Elle décolle ses mains et tourne un visage monstrueux, blanc comme un corps sans vie, aux veines gonflées, aux dents pointues apparentes, aux protubérances osseuses pointues et aux yeux rouges comme le sang... et constate un court instant celui de Scott, sans masque...
Il est si Terrien...

D'un seul coup, elle ouvre des yeux terrifiées et se transforme en Megan Morse. Son apparence terrienne. Une peau bien roses et des cheveux bien roux, dans un ensemble féminin jaune fortement daté des années 80.
Une tenue habituelle portée par une actrice Australienne d'une sitcom de qualité moyenne.

Elle tourne de nouveau la tête, honteuse.

"Je suis désolé d'être comme ça..."


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 27 Sep - 18:44
"Non."

La voix de Mister Miracle est douce et calme, malgré la dureté du mot qu'il prononce.

"Ne t'excuse pas."

Ses bras demeurent posés autour de la jeune Martienne, l'entourant pour la rassurer - pour la consoler, l'appuyer.

"Ne t'excuse pas... jamais... d'être ce que tu es."

Il ne bouge pas. Il n'a pas bougé, avant.
Ni quand Miss Martian a commencé à s'écrouler sous l'émotion. Ni quand ses pouvoirs métamorphes ont commencé à se déclencher. Ni quand elle a pris l'apparence réelle d'une Martienne Blanche. Ni quand elle s'est tournée vers lui.
Ni, non plus, quand elle a repris une forme humaine, craignant d'être rejetée.

"Je suis un Néo-Dieu, M'gann. Je ressemble, physiquement, aux Humains, mais je n'ai pas leur grille d'analyse ou leur vision du monde. Si j'ai la chance de disposer d'une apparence acceptable et acceptée par le peuple de ce monde, j'ai côtoyé des Néo-Dieux qui n'ont pas cette forme... et, surtout, j'ai tenté de visiter l'Univers entier, de découvrir des civilisations et des mondes différents."

Scott Free soupire, légèrement, puis se recule quelque peu.
Il lâche, d'un bras, M'gann puis glisse, lentement, sa main gantée sur les cheveux et la tempe de cette dernière.
Un geste doux, tendre - éminemment paternel.

"Ne t'excuse pas d'être qui tu es.
Tu es une Martienne Blanche, M'gann.
Si je continue de penser que ton peuple était trop lié à l'ensemble, à la communauté ; et si cette communauté était trop centrée sur des valeurs d'agressivité, de violence, de conquête, cela n'implique pas que ceux qui ne faisaient pas partie de cet ensemble puisse agir... autrement."


Il esquisse un sourire triste.
Son ton demeure calme, rassurant.

"Ne t'excuse pas, jamais, d'être toi-mêmes... surtout quand cela implique de prouver aux autres, de me prouver, de te prouver qu'un Martien Blanc peut être différent de ce que l'Univers a connu.
Sois toi, M'gann. Epouse ton origine. Assume-la et exige-la.
Pour, après, en être digne, la sublimer... et offrir à ton peuple la représentante qu'il mérite. Et qui, peut, alors, faire toute vérité sur ce qui lui est arrivé..."


Mister Miracle ne la pousse pas, ne la force pas.
Mais il avance ses pièces, ses arguments. Pour, enfin, comprendre ce qu'il s'est passé en Sibérie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 27 Sep - 22:42
Les Néo-Dieux ont donc plusieurs formes...

Néo-Dieux...

Elle commençait à prendre conscience du terme divin et de la prestance sacrée de son interlocuteur actuel. Cela rendait Mister Miracle plus important et plus puissant à ses yeux désormais, malgré son apparence commune sur la Terre.
Ses paroles aussi prenait un sens plus auguste.
Elle absorba donc les mots en acquiesçant sagement, mais lorsqu'il ne s'agissait plus d'elle, plus de lui, mais des autres... son cœur se resserra de nouveau.

"Je ne suis pas la seule.
Mes parents étaient comme moi même. Ils n'ont pas attaqués les Terriens. Ils me l'ont promis.
Ils se sont fondus dans la nature de la Sibérie et cela devait l'être pour toujours.
Ce sont les Red Rockets qui les ont repérés, attaqués... et tués ! Voilà tout ! Ce sont eux qui avaient les armes pour !"


Elle se lève d'un bon et reprend une attitude plus dure et son apparence mi-terrienne, mi-martienne blanche.

"De qui suis-je donc la représentante ?
Tout mon peuple est soit mort, soit enfermé...
La menace ici pour nous est permanente. Quand on allume une cigarette à coté de moi, ça me fait frissonner... Quand j'entre dans une maison avec une cheminée, je me sens mal... Les incendies me rendent folles !..."


Après ce court déluge de paroles sur un ton haut, elle se tais comme fatiguée... déprimée.

"Ils sont morts à cause de moi... Parce que les ait amené ici.
Je veux quitter la Terre, mais je veux que les martiens blancs de la Tour soit libérés et puissent m'accompagner, là où rien ne pourra leur faire de mal et où ils ne pourront faire de mal à personne."


Elle se met presque à genoux devant Mister Miracle, comme devant un autel.

"J'ai besoin de ton aide, s'il te plait..."


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 28 Sep - 13:48
Mister Miracle reste à nouveau silencieux et immobile, quand Miss Martian reprend la parole.
Autant par respect, envers sa douleur et surtout sa motivation pour réussir à parler et à sortir ce qui brûle son âme, que par intérêt – s’il compatit réellement à ce qu’elle a vécu, à ce qu’elle vit, il n’oublie pas pour autant l’objet de sa venue ici et le mystère qui entoure la mort des Martiens Blancs et des Rocket Red en Sibérie.
Il doit savoir… même si cela n’empêche pas d’exprimer sa compassion, sa douceur et sa sympathie envers la Martienne brisée.

« Hum. »

Il grogne, légèrement, quand M’gann se lève d’un bond – non pas par peur qu’elle lui fasse quelque chose, mais plus par surprise.
Son visage exprime son trouble et sa stupéfaction quand elle explique que les Martiens Blancs s’étaient cachés en Sibérie et semblaient vivre en paix… avant d’être attaqués puis tués par les Héros russes.
Serait-ce vrai ? Serait-ce possible ? Il n’a pas beaucoup croisé les Martiens Blancs, mais il sait que ce peuple est… était violent, agressif, destructeur et conquérant ; mais… mais est-ce qu’ils l’étaient ? Est-ce qu’ils l’étaient vraiment tous ?
Il sait bien que les civilisations, les races sont diverses, même au sein d’elles-mêmes… raisonner autrement équivaudrait à considérer que Lightray était similaire en tous points à Kalibak, et ce n’est guère possible.

« Je… j’ignorais… leurs conditions de vie… »

Scott soupire, et passe sa main gantée dans son épaisse chevelure sombre. Il comprend, ensuite, le trouble de la jeune Martienne, qui n’a plus personne à représenter – plus personne, hormis les siens qui sont enfermés dans la Tour de Garde.
M’gann, alors, en vient au cœur de sa demande… à l’essentiel de sa démarche.
Qui met, immédiatement et irrémédiablement, mal à l’aise le Néo-Dieu auquel elle s’adresse en s’agenouillant ?

« M’gann… non. Pas ça. Ne fais pas ça. »

Lui aussi se redresse, lui aussi se relève.
Mais il pose, surtout, ses mains gantées sur les épaules de Miss Martian pour la forcer, sans violence mais avec conviction, à cesser cet acte qu’il ne peut supporter.

« Je… comprends ta demande. Tu veux, tu as besoin de retourner auprès des tiens, d’en retrouver, de te sentir proche de quelqu’un.
Je le comprends. Mais je ne suis pas sûr que ces Martiens Blancs-là en soient dignes. »


Le Néo-Dieu soupire et secoue la tête. Il tient presque M’gann à bout de bras, et esquisse un sourire triste tout en continuant à parler d’une voix douce, qui se veut rassurante.

« Ils ont commis des actes ignobles, M’gann. Si je suis prêt à croire, à te croire quand tu dis que des Martiens Blancs ont pu se fondre ici et vivre en paix – tel n’est pas leur cas.
Ce sont des conquérants, des destructeurs. Même si tu les libères, même si tu veux les guider… ces pulsions, cette violence sont trop intégrées en eux. Ils ne changeront pas. Ils ne te suivront pas.
Ils te décevront, et causeront du tort. Ce… ce n’est pas acceptable. »


Il sait qu’elle n’adhérera pas à son argumentaire – mais il sait aussi qu’il ne peut rien dire d’autre.
Il ne ment pas, ou très peu. Et encore moins à quelqu’un comme elle, maintenant.

« Ton peuple… celui que tu aimais, celui dont tu étais fière, celui dont tu es issu… est mort, oui. Peut-être, ou en tout cas il n’est plus ici, et si quelques-uns ont survécu, il faudra les trouver.
Mais… ceux qui sont emprisonnés… ce n’est pas ton peuple. Ce ne sont pas des Martiens Blancs comme toi.
Je comprends ta quête, ta douleur. Mais ne te perds pas dans un espoir qui te décevra et te fera souffrir… tes proches de sang, de race ont disparu, M’gann. J’en suis profondément désolé pour toi, mais… demeurent tes proches de cœur. Tes alliés. Tes amis. Ta famille, celle que tu t’es construite ici. »


Son sourire tente de se faire plus grand, plus rassurant encore.

« Je ne t’aiderai pas à libérer les Martiens Blancs emprisonnés – mais je peux t’aider à retrouver ceux que tu aimes et qui t’aiment ici, au-delà des barrières raciales.
Et, surtout, je peux t’aider à trouver qui a tué les Rocket Red… »


Une perche tendue, encore.
Une de plus.
En espérant que ça ne soit pas celle de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 30 Sep - 4:02
"Ton peuple… celui que tu aimais, celui dont tu étais fière, celui dont tu es issu… est mort, oui."

Ça fais mal...

Ça fais très mal, venant de la bouche d'un Néo-Dieu.

Malgré les mots qui suivirent, encourageants et touchants, de la part de Scott qui se retrouvait à presque devoir proposer une thérapie psychologique à la jeune martienne traumatisée, elle afficha une expression glaciale.

Elle ne l'écoutais presque plus, d'autres mots envahissaient son esprit. Des mots empreints de chagrin et de rage pour faire face à sa culpabilité face à la fatalité...

Elle marmonna...

"Vous êtes tous les mêmes..."

Puis se mis à parler avec force.

"Vous penser détenir LA vérité !
Vous n'accordez aucunes chances, vous condamnez pour toujours et cela pour ne jamais être contrariés...
Du haut de votre Tour dominante, dans votre sanctuaire carcéral... Vous vous prenez pour des Dieux !"


Le respect l'a subitement quitté, elle se réfugie dans le mépris.

"Si tu abandonne ton peuple, moi je ne le ferai jamais !
Elle a raison... Elle m'avait prévenue...
Il n'y a pas de solution pacifique avec vous..."


Elle s'élève et prend un peu de distance et une grande inspiration pour le toiser.

"Je vois bien que tout ce qui t'intéresse c'est de savoir ce qui a tué les Red Rockets...
Leur armure les protégeaient des intrusions mentales, ils dominaient largement les miens avec leur feu, c'est avec cela qu'ils les ont tués !
Alors, qu'est-ce qu'il leur est arrivé à eux ?... Hein ?!
Et bien je n'en sais rien ! Je te l'ai dit ! J'ai perdu la mémoire tellement ce qu'il s'est passé a été affreux et je me suis enfuie en laissant les cadavres de mes parents sur le sol gelé, car je n'avais plus la force de les regarder... Je ne sais même pas ce que vous en avez fait !
Peut être que ma famille a réussit à vaincre leur peur et à se rebeller avant de succomber... Je ne m'en souviens pas... Je me souviens juste du feu..."


"Tant pis...
C'était des bourreaux. Et ils ont déclenché une guerre qui risque bien de faire encore plus de victimes..."


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 2 Oct - 13:57
Mister Miracle a échoué.
Il avait tenté un pari impossible : consoler Miss Martian, la rassurer, l’aider, tout en essayant de découvrir ce qui est arrivé aux Rocket Reds morts en Sibérie, avec une communauté de Martiens Blancs ; et il a échoué.
Ses mots n’ont pas été assez forts, assez porteurs, assez doux pour que son interlocutrice n’y ressente pas une agression, une attaque, une sonde brutale. Si elle était parvenu à percer ses défenses émotionnelles, à se rapprocher d’elle pour que M’gann s’ouvre à lui… tout ce lien vient de voler en éclats, toute l’armure de la Martienne est revenue derrière un masque de fureur.

« M’gann… »

Il soupire et se relève, quelques secondes après qu’elle ait quitté son étreinte pour flotter dans les airs, et s’adresser désormais à lui avec une colère non feinte en brûlant presque de s’en prendre à lui.
Son regard, nu sans son masque, reste fixé sur la jeune Martienne – et adopte maintenant une expression dure, terrible.

« … arrête. Immédiatement. »

La douceur a quitté sa voix.
Il n’agresse pas, ne hurle pas ; mais le message est clair. La douceur a quitté sa voix, mais aussi tout son être.

« Tu agis comme ceux que tu condamnes, M’gann. Tu considères que nous sommes tous les mêmes, comme tu critiques les Humains qui voient ton peuple comme un ensemble négatif définitif.
Je ne me prends pas pour un dieu, même si mon nom et mes capacités me l’auraient permis – et si je cherche qui a tué les Rocket Reds, c’est parce que je pense que le même responsable est derrière le meurtre des tiens. Je n’envisage pas les Rocket Reds massacrant ton peuple sans raison… ma démarche vise à rendre Justice aux deux côtés, au seul et même camp des victimes innocentes. »


Scott Free enregistre, bien sûr, l’information selon laquelle une certaine elle aurait avertie Miss Martian – mais il ne dit rien, ne rebondit pas dessus.
L’heure n’est pas à l’interrogation ; l’heure impose de ramener la Martienne à plus de sens.

« Ne me considère pas comme responsable, M’gann, ou comme un ennemi.
Je ne suis pas celui qui a menti. Je ne suis pas celui qui a usé de mes pouvoirs pour mon propre bien. Je ne suis pas celui qui a manipulé les événements pour un agenda caché. Je ne suis pas celui qui a fui.
Je suis celui qui a enterré ta famille, M’gann. Je suis celui qui enquête depuis pour leur rendre Justice. Je suis celui qui, depuis le début, tente de t’aider et de t’accompagner pour trouver une solution et surtout agir au mieux, pour tous les côtés. »


Il soupire encore. Ses Aéro-Disques glissent sous ses bottes, et il s’élève au-dessus du sol pour revenir à la même hauteur qu’elle – à quelques centimètres à peine.
La tension est terrible. Elle n’est pas encore prête à retomber, après cette logorrhée pleine de reproches bien envoyés.

« Il n’y a ni bons, ni mauvais. Il n’y a que des gens qui essayent de faire au mieux, et ont beaucoup perdu ici… pour eux, pour leur perte, pour l’horreur de la disparition, nous devons faire mieux et ne pas s’enliser dans ces conflits.
Nous leur devons d’être meilleurs, M’gann. N’es-tu pas d’accord avec ça, au moins ? »


La fin de sa phrase se fait plus douce, plus tendre… presque suppliante.
Une main est tendue, au moins au figuré. Il espère juste qu’elle saura la prendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 13 Oct - 0:35
[HRP : Désolé pour le délai de réponse après notre bon rythme de départ. C'est un plaisir d'écrire avec toi. J'invente au fur et à mesure les bases de l'histoire.]


Scott avait le don pour désamorcer la colère de M'gann. Elle respirait tout d'abord fortement, gonflant sa poitrine et ses tendons en le regardant avec ses yeux rouges comme le ciel qui se teintait dans leur dos alors que le crépuscule arrivait.
Mais cette lueur, ce rythme tendu, diminua à mesure que le membre de la Ligue des Justiciers lui parlait avec des mots bien choisis.

Elle devait avoir eu un accès de colère comme pour compenser sa grande tristesse. Deux états émotionnels opposés dans leurs conséquences, mais si proches dans leurs causes.
Ou bien était-ce cette haine qui se dégageait toujours de St Rock à quelques dizaines de kilomètres... Elle la ressentait continuellement comme une vibration qui frappait ses récepteurs émotionnels ultra-sensibles, comme une pulsation, un cœur qui bat. Celui d'un être dégoutant qu'on a envie de réduire au silence. Un sentiment lointain mais prégnant, implacable. Un rythme répétitif qui peut s'insinuer dans la tête jusqu'à rendre fou... Mais elle n'en était pas là.
Toutefois, aller à St Rock était une mauvaise idée et elle remerciait Scott de l'avoir stoppé dans sa route. Connor y avait succombé, à ce péché et avait fait du dégât... Elle n'imaginait pas les horreurs qu'elle pourrait accomplir à son tour...

Mais la colère l'avait bien quittée, vif mais éphémère comme une étincelle. Elle repris une expression honteuse alors qu'il lui rappelait tout ses tords, toutes ses erreurs... De la bouche d'un Néo-Dieu, qu'elle avait en grande estime à présent malgré qu'ils se connaissent peu... Cela lui assénait des piqures supplémentaire à son égo en miettes.

Oui, il a raison.
Mais elle, a ses raisons...

"Pardon..."

"Je n'aurai pas dû dire ça... mais..."

"Ce sont bien les Rocket Reds qui les ont tués... avec leurs armes. Je ne l'ai pas vu, mais je le sais. Au plus profond de moi, je sais comment ils sont morts parce que je le sent, parce qu'ils me l'ont communiqué...
Ils m'ont transmis leurs propres souvenirs, ce sentiment, cette souffrance avant de mourir...
Même si j'étais inconsciente...
C'est...

C'est dur à expliquer... c'est..."


Elle hésita...

"... martien."

Elle ne trouva rien de mieux.

"Je... Je pourrais le montrer, pour que tu me crois... Mais je ne le veux pas.

...

J'en rêve... ça me prend trop souvent... comme des crises d'angoisse...


En parler seulement lui faisait mal.
Elle commençait à se faire de nouveau submerger comme quelques minutes plus tôt, mais refoulait comme elle pouvait les cris qui résonnaient dans sa tête. Et cela pouvait se voir à son visage crispé et son ton lent et difficile.
Elle avait besoin de s'énerver pour se sentir mieux et haussa donc la voix.

Ce sont EUX leurs meurtriers ! Ça ne sert à rien de chercher un autre tueur.
ILS les ont tués parce qu'ils avaient peur et c'est tout. Après, pourquoi ils sont morts eux aussi, je n'ai aucuns éléments, aucuns souvenirs, car ils sont morts après...


Elle sentait qu'elle déviait sur un terrain très dangereux... Mais c'était plus fort que tout. Elle avait besoin de vider son sac.

Je me suis aussi renseigné comme j'ai pu...
Je sais qu'ils n'ont eu aucunes blessures que le diagnostique c'est la mort cérébrale. Alors...

Si ce ne sont pas eux qui se sont vengés...


Elle mis ses mains sur son visage, plus honteuse que jamais.

... c'est...

Elle n'avait pas besoin de dire ''moi'' pour se faire comprendre.

Encore une fois, elle était sur le point de choir complètement devant le Néo-Dieu inconnu devenu plus confident que n'importe qui, mais elle s'énerva brusquement pour garder le contrôle.
Criant, la voix brisée par la honte, la tristesse, la peur, la colère, la menace...
tout...

"JE NE VEUX PAS ALLER EN PRISON !!"


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 13 Oct - 10:05
A nouveau, Mister Miracle demeure silencieux et calme, adoptant une posture respirant entièrement la sérénité et la douceur ; même s’il ne s’agit pas réellement des sentiments qui règnent dans son cœur et son âme, car il est sincèrement touché et troublé par la situation de M’gann.

Il s’inquiète pour elle – mais pas uniquement.
Il s’inquiète à cause d’elle, aussi.
Et, hélas, l’avancée de la conversation confirme ses doutes.

M’gann parle, donc. Elle se livre.
Elle explique qu’elle n’a pas vu la mort des siens – mais qu’elle l’a ressentie ; il ne peut pas comprendre, bien sûr, il n’est pas télépathe. Mais Scott Free peut envisager, imaginer l’horreur de la situation : savoir que ses proches disparaissent, sont anéantis… sentir leur agonie… et ne rien pouvoir faire.
Mourir, ou sentir la mort – mais pas la sienne, celle des siens, de ses proches ; et ne rien pouvoir faire.

L’horreur. L’horreur absolue.
Une abomination, un événement qui rend… fou, définitivement. Dément. Qui fait perdre tout repère, toute pensée, toute logique, toute… retenue.

Mister Miracle demeure silencieux, oui. Tout juste sourit-il et laisse-t-il son corps transmettre des signaux corporels rassurants, pour inviter la jeune Martienne à parler, à avancer, à tout laisser couler hors d’elle ; il ne bouge pas et ne dit rien quand l’énervement reprend sur la honte et les doutes, et il continue de l’aider et de l’accompagner par sa simple présence, douce et sereine.

Mais il comprend – il sait.
Au fond, il a toujours su… il l’a toujours envisagé ; il l’a craint, il ne le voulait pas, mais son esprit analytique y a pensé.
Et maintenant… il sait. Et elle aussi, enfin, sait.

« M’gann. »

Miss Martian a place les mains devant ses yeux, terrorisée par ses révélations ; elle est faible, prête à s’écrouler.
Elle hurle, encore, mais plus de rage – plus uniquement.
Elle est triste, apeurée, énervée, terrifiée, horrifiée, honteuse… brisée. Essentiellement, brisée.

« Tu n’es pas seule. »

A nouveau, il lève les mains – et s’empare d’elle.
Il ne la tient pas, il ne la retient pas… il s’empare d’elle, laisse ses bras filer pour prendre ses épaules et la tenir.
Une étreinte, une autre… mais forte, puissante, stricte. Rassurante, bien sûr, mais moins dans la douceur que dans une forme réconfortante de brutalité.

« Tu n’es pas seule… ni sur Terre, avec tes proches et ta famille de cœur. Ni face à cette situation… »

Mister Miracle, ici, ne dit pas, ne promet pas à Miss Martian qu’elle n’est pas la seule.
Il lui prouve – il lui impose.

« Je ne te laisserais pas, M’gann. Je ne te laisserais pas affronter ça seule, et je ne te laisserais pas subir un emprisonnement. »

M’gann a tué les Rocket Reds.
Suite au choc psychique de la mort des siens, elle s’est laissée déborder et a tué les tueurs.

Miss Martian est désormais la seule de son peuple, vivante et libre.
Mais c’est un crime. C’est un meurtre.

« Je ne te laisserais pas. »

Mister Miracle connaît cette solitude, cet isolement – lui aussi est le dernier de son peuple.
Et… lui aussi a commis un crime. Un meurtre.
Il comprend, il comprend pleinement le cheminement de l’émotion libérée qui laisse l’horreur advenir – il comprend, et il ne la laissera pas. Jamais.

« Nous affronterons cela ensemble. Je t’aiderais. Je te soutiendrais.
Et… je te sauverais. »


Car, s’il l’aide, la soutient et la sauve… s’il parvient à lui éviter le pire et à lui permettre de se racheter et de racheter son âme… l’espoir vivra, alors.
L’espoir d’un Futur pour M’gann.
Mais aussi l’espoir de rédemption pour celui qui a tué, froidement, son propre peuple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 14 Oct - 11:34
Cette discussion devenait cyclique.

Entre piquées de colère et effondrements de tristesse, bien qu'elle disposait d'un organisme énergique au delà de toute explications scientifiques, la martienne commençait à fatiguer.
Elle avait besoin de méditations régénératrices, mais depuis le drame, ses exercices habituels se terminaient toujours en cauchemars ; les hurlements, les flammes... revenaient inlassablement dans son esprit.

A défaut de trouver du réconfort mental, elle trouvait un certain réconfort physique avec la présence de Scott qui la tenait... et elle en sentie un sentiment de culpabilité supplémentaire qui s'ajoutait à son fardeau qui commençait à ressembler à un mille-feuilles.
Elle n'avait pas eu une telle discussion avec Connor quelques heures plus tôt... Cela ne s'était pas passé ainsi... Et elle en était responsable, elle l'aurait voulu...

Elle se crispa un peu malgré toutes les bonnes intentions et les paroles de Scott et se fixa sur ces dernières.

"Alors qu'est-ce que je dois faire ?"

"On me l'a appris ici. Tous crimes doivent être jugés... Tous crimes doivent être sanctionnés..."

"Qu'est-ce que tu peux faire ?"


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 14 Oct - 21:19
L'instant est fort - l'étreinte forcée se veut rassurante, douce.
Mais ce moment ne peut, bien sûr, durer.

"Tu dois parler."

Après ces quelques mots, Mister Miracle recule - et lâche la jeune Martienne.

"Tu dois parler... à la Justice League."

Ses mots demeurent calmes et posés.
Mais son regard souligne sa détermination, celle qui accompagne chaque syllabe.

"Et demander à tes amis, tes proches, ta famille de coeur de t'assister."

Il aurait aimé la garder contre lui, la rassurer, la protéger... mais il ne peut pas. Elle doit se libérer, aller de l'avant, et surtout faire la paix - avec autrui, mais surtout avec elle-même. Enfin.

"Pour les Rocket Reds, pour leurs familles, pour ton peuple qui a disparu... tu dois parler, et tout expliquer. Cela permettra de tout comprendre, de t'aider... et je t'aiderai, M'gann."

Scott Free acquiesce lentement, puis esquisse un sourire rassurant.

"Je te défendrai. Je serai ton avocat. Je serai ton défenseur et protecteur - voilà ce que je peux faire, M'gann."

Il n'est qu'à quelques centimètres qu'elle, mais il sait que leur émotion s'est un peu éteinte ; il doit manoeuvrer avec brio, être doux et surtout avancer lentement ses arguments. La Martienne est encore troublée, bien sûr, et pourrait exploser... il doit faire attention.
Autant à elle - qu'à lui.

"Tu ne peux plus fuir... mais ta place n'est pas en prison. Tu as besoin d'aide, tu as besoin de faire la paix avec ton esprit et tes remords.
Prouve-nous... prouve-toi que tu peux être une Martienne Blanche respectable et honorable. Tu as commis... quelque chose, qu'il faudra encore définir. Mais tu n'as pas à fuir - tu peux faire face, fière et déterminée. Je serai avec toi.
Pour les tiens... tu dois faire face. Tu dois assumer. Tu dois... te battre, avec honneur, mais dans le respect des Lois d'ici."


Le Néo-Dieu lève sa main.

"Laisse-moi t'aider.
Laisse-toi t'aider."


Il attend, et espère sincèrement qu'elle comprendra l'offre et son importance.
Sinon...
Sinon, il sait déjà comment il réagira. Hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7549
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 15 Oct - 1:10
Elle connaissait le fonctionnement des humains, des lois américaines, la justice, le procès, les jurés, la peine... et elles s'y attendait un peu à la réponse de Scott.

Mais elle aurait préférée autre chose.

Devoir s'exposer tel qu'elle était devenue à toute la Ligue, peut être à toute l'humanité... Elle avait déjà fait un premier pas, inconsciemment, en reprenant sa véritable couleur. Voulant assumer, voir même revendiquer l'héritage mort de ses parents. Des martiens blancs qui ne sont pas des tueurs...
Mais elle, elle avait faillie. Elle avait trop dit.
Et elle n'imaginait pas faire le reste du chemin de croix. Se montrer nue, coupable et honteuse sous le regard de tous.

Devant J'onn... qu'elle avait évitée depuis leur entre-vue avant son voyage sur Mars. Pourquoi n'avait-il pas empêché tout cela ? Lui aussi l'avait évité. Il aurait dû la contacter, car il savait pour les martiens blancs. Sa version mensongère de son escapade martienne lui avait donc suffit pour s'en tenir à un mutisme volontaire ?... Maintenant c'était trop tard. Même après l'incident en Sibérie, il n'avait pas cherché à la trouver autant qu'elle avait cherché à le fuir. Il l'a renié, elle le sait, mais ne veut pas le voir...
Et se révéler à lui comme une tueuse, alors qu'il s'était tellement investi pour la sauver, l'éduquer, la tenir à l'écart de ses origines... c'était une idée insupportable.

Devant Connor... qu'elle avait vu une heure plus tôt et à qui elle n'avait rien dit de tout cela, encore une fois. Que penserait-il d'elle... encore une fois ? Lui aussi a des origines difficiles à assumer, mais il n'a pas une vingtaine de morts sur la conscience. Si seulement elle n'avait pas tout gâché avec lui, si elle était restée chez les Titans, si elle avait eu son soutien... Maintenant c'était trop tard. Elle a été maladroite tellement de fois, puis carrément malhonnête. Il a dû apprendre pour les évènements en Sibérie, mais il n'a pas cherché à la trouver non plus. C'est devenu vraiment impossible entre eux, elle le sait, mais ne veux pas le voir...
Et se révéler à lui, membre héroïque de la Ligue, comme une vulgaire vilaine à juger, après toutes leurs aventures du même coté de la ligne... c'était une idée insupportable.

Insupportable vis à vis des Titans, des amis, comme des connaissances...

Elle ne doutait pas de la sincérité des propos de Scott, de son élan visible à vouloir l'aider et la défendre. Mais elle ne voulait pas être jugée.
Ça semblait pire même que d'être condamné. Et même si elle était terrifiée par la mort depuis ce qu'il s'était passé en Sibérie, par l'emprisonnement à vie, pour l'avoir vu sur tous le reste des siens... ces deux options semblaient plus faciles et peut être même plus acceptables que le jugement.

A présent elle comprenait, ce qu'elle n'avait jamais compris dans cette série télévisée policière qu'elle regardait le soir lors de sa première année sur Terre ; avec tous ces supers détectives qui trouvent toujours la réponse de l'énigme en vingt minutes, ses models, ce qu'elle voulait devenir et tous ces coupables qui se font toujours démasqués et retrouvés, ceux qu'elle rejetait mais ce qu'elle est devenue...
Elle comprenait pourquoi ils mourraient ou se suicidaient souvent à la fin de l'épisode plutôt que d'être pris par la police.

La suite aurait été insupportable...

"Je ne veux pas..."

"Je ne veux pas être jugé."

"Je ne le supporterait pas."


Elle le regarde avec énormément de peine.

"Je suis désolé."

"Je n'aurai pas dû t'en parlé."


C'est un mal.
Mais c'est un mal pour un bien.
La suite aurait été insupportable...

"Tu dois oublier..."


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6701
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 15 Oct - 14:49
Mister Miracle a échoué.
Une fois de plus.

"Non."

Il a voulu convaincre Miss Martian de se rendre, d'avouer, d'assumer ; il a échoué. Il a voulu la rassurer, la consoler, la ramener à de meilleures pensées ; il a échoué. Il a voulu la cadrer, l'encadrer, empêcher toute dérive ; il a échoué.
Maintenant, il doit gérer - et prendre d'autres mesures. Adopter d'autres méthodes.
Moins douces.

"Tu as bien fait de m'en parler... et je n'oublierai pas, M'gann."

Sa voix elle-même se fait plus sèche, plus dure.

"Je n'oublierai pas - et tu assumeras tes actes."

Il soupire, et donne un ordre mental à son équipement, à sa Boîte-Mère... qui, fidèle, l'entend, l'accepte et le met en oeuvre.

"Pour ton bien."

Un choc sonique survient à quelques mètres derrière elle, préalable indispensable à une apparition...
... celle d'un Tunnel-Boum, le mode de transport favori des Néo-Dieux dont il fait partie.

"Et le nôtre."

Scott Free lève sa main, soupire, et reprend lentement.

"Ta télépathie ne pourra rien contre moi, M'gann. La Boîte-Mère communique télépathiquement avec moi, et je lui ai demandé de me défendre - et elle le fera. Il est fort possible que tu puisses passer ses défenses, mais... cela ne se fera pas rapidement ; et cela me permettra d'agir physiquement..."

Son regard se fixe définitivement dans les yeux de Miss Martian.
Il n'y a plus de douceur, en lui. Juste une détermination absolue à agir - à faire ce qui est juste.

"... ce que je ne veux pas faire, mais ce que je ferai si tu m'y obliges."

Il attend, alors.
Il a pesé chaque mot, chaque geste ; il ne regrette rien. Il espère, juste, que la Martienne fera, enfin, le bon choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
 

The Road of Memories PV [Mister Miracle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SVM II : hommage] Des comptes à regler (Pv Big Barda/ Mister Miracle)
» Fear Itself : Dark Memories
» MRC ROAD WINNER (VINTAGE)
» mister Bling bling
» Un miracle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Les Bayous-