[4ML] Tempête africaine [Red Robin]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 3 Oct 2017 - 10:43
Au-dessus de l’Océan Atlantique file un appareil que ni les radars, ni les systèmes les plus développés ne peuvent détecter. Un engin qui n’est pas commercialisé, qui n’a été construit qu’une demi-douzaine de fois, et qui a pu bénéficier d’une vingtaine de mises à jour et d’améliorations. Un véritable bijou technologique, qui permet de relier le continent américain et le continent africain en moins de deux heures.


Le Batplane.
Sorti des esprits féconds de Lucius Fox et Harold Allnut, il avale des kilomètres avec souplesse et grâce, permettant en plus à son propriétaire de gérer d’autres affaires grâce à un pilote automatique de haut-niveau. Ce n’est d’ailleurs pas du luxe, tant le Batman est préoccupé, aujourd’hui.


« Les analyses sont terminées. »

Assis au siège principal, il se tourne vers son passager, qui connaît bien le Batplane pour avoir participé aux nombreuses mises à jour de l’appareil.
Red Robin – Tim Drake, ancien Robin ayant pris son autonomie même si tous deux conservent des liens très forts.


« Les tests génétiques confirment que le profil de l’enfant n’est pas européen ou américain, mais africain. Du Nord du continent, plus particulièrement de… l’Egypte. »

Il y a quelques mois, tous deux ont découvert un enfant étrange à Gateway City, où ils ont affronté un dément se faisant appeler le Roi-Tut ; ce dernier a été tué par accident par les Amazones, qui ont gardé l’enfant vu les temps politiquement troublés de l’époque.
Deux jours plus tôt, Bruce et Tim se sont retrouvés à Gateway City, désormais déconnectée de la Nation américaine pour rejoindre politiquement Themyscira. Ils se sont emparés de l’enfant, afin d’en savoir plus sur cette affaire.
Ils ne se sont pas quittés, depuis. Et si le Chevalier Noir a pu donner des signes de faiblesse ou de déconcentration de son fils adoptif, ce serait lui faire injure que de rappeler les liens entre le Roi-Tut et l’Egypte ; il n’en fait rien, donc, et enchaîne.


« Avant de nous diriger vers Le Caire, je propose une halte à Tinasha, une ville de la République Démocratique du Congo, où vit encore David Zavimbe. »

Sur un écran devant eux apparaît alors une image…
… celle du Batwing ayant officié en Afrique.

« David a pris sa retraite et n’est plus Batwing, mais il demeure membre du réseau Batman, Inc. et pourra nous fournir des informations sur l’évolution du continent. Surtout, il a déjà croisé Lord Battle et pourra nous renseigner à ce sujet. »

La présence du Vilain a attiré son attention et le trouble. Il a besoin de plus de données, et doit aller à la source avant de se lancer sur autre chose.

« Nous allons arriver… »

Le Batplane amorce une descente et les deux voyageurs, qui ont laissé l’enfant aux bons soins d’Alfred, peuvent alors découvrir leur destination…
… une fière ville africaine, clinquante et aveuglante, mais recelant de nombreux dangers cachés.

« … es-tu prêt ? »

La question est piège – car elle est double.
Elle concerne autant le moment d’approche de Tinasha que la situation personnelle de Tim, qui inquiète son ancien mentor et surtout ami. Par respect, par pudeur, il ne dit rien de plus et le laisse se gérer seul… mais, si cela empire, cela ne durera pas. Et, alors que le Batplane approche de plus en plus, tous deux en ont pleinement conscience…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Mar 3 Oct 2017 - 18:52

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Toujours hors de question pour Red Robin d’abandonner le Chevalier Noir au cours de cet enquête. Après avoir été constraint de faire un détour pour comprendre d’où venait le petit être qu’ils avaient sauvé des mains de Killer Croc, pensant sûrement avoir une chance d’en faire son quatre-heure. La seule piste qui aurait pu leur venir en aide avait succombé à ces blessures.

Après avoir effectué ce détour imposé, l’adolescent et son mentor ont pu obtenir quelques réponses à leurs questions. Ces dernières les conduisaient tout droit en direction du continent africain. Toujours déterminé, Red Robin avait emboité le pas et pris place dans le Batplane côté passager. Les journées du jeune héros étaient surchargées. Il était autonome en ce qui concernait ses études, se débrouillant sans problème pour être le premier. Sur ces choses-là, Bruce n’avait aucuns soucis à se faire. Cependant, il y avait bien quelque chose qui tourmentait l’esprit de l’adolescent, un problème psychologique qu’il semblait essayé de dissimuler. Il avait conscience que la chauve-souris avait décerné quelques faiblesses chez son ancien acolyte.
Fidèle à lui-même, Tim s’était refermé sur lui-même, silencieux pour ne pas prendre le risque de lancer le sujet. Il échangea quelques regards avec la chauve-souris, concentré sur la boisson chaude contenu dans son gobelet sombre. Une bonne dose de caféine pour rester éveillé, sirotant tout cela en attendant les résultats de l’analyse ADN du bambin. Il jeta un rapide coup d’œil sur les solides bandages discrets qui recouvrait la partie basse de ses doigts ainsi que la totalité de sa paume. Il testa la résistance des bandages avant d’enfiler son gant, comme si ce petit accident n’était qu’illusion.

Les analyses sont terminées, l’adolescent laissa son partenaire être le premier à les observer et les analyser pendant qu’il terminait le reste de son café avant de le déposer à côté de son siège et de porter toute son attention sur ces mêmes résultats, transportant virtuellement ces mêmes résultats sur l’écran holographique de son ordinateur présent sur son gant. Le fils adoptif de Bruce resta néanmoins attentif aux suggestions et propositions de la chauve-souris pour la suite de l’enquête. Son plan lui semblait claire et logique. Aux dernières paroles interrogatives de la chauve-souris, l’adolescent déposa son bõ dans l’étui de sa ceinture avant de faire un signe de tête au Chevalier Noir. Il ne pouvait pas être plus prêt.

L’adolescent se redressa et observa quelques secondes les lumières de la ville dans lequel ils allaient atterrir. Ces deux pupilles bleus observèrent quelques secondes droit dans les yeux ceux de son mentor. Il avait bien compris que la question était double. Son regard devient plus dur, déterminé, mais cherchant toujours à éviter la réponse, l’adolescent ne laissa échapper aucune parole et préféra se jeter à l’eau.

Il se jeta du Batplane, à plus d’une centaine de mètre au-dessus du sol. Il utilisa sa cape pour planer et atterrir sur le supposé point de rendez-vous. Il plia les jambes pour que la rencontre entre le bas de son corps et le toit de l’immeuble ne soit pas trop brusque. Doucement, il se redressa, masque posé sur ces yeux avant de sortir du véhicule. Il jeta un coup d’œil sur son partenaire juste derrière lui.

« Tu penses que ce qu’il s’est passé là-bas. Ce… Lord Battle, a un lien avec cet enfant ? Je sais qu’on doit penser à toutes les éventualités mais… s’il y avait réellement un lien, cela signifie que l’affaire est bien plus grosse que l’on ne l’imaginait. » L’adolescent examina les alentours, découvrant pour la première fois la ville de Tinasha. Le faite de parler de ce sujet réveilla les doutes que pouvait se faire l’adolescent au sujet de son combat sur l’Amazone. Il hésita, serra les dents, croisa les bras. « Ecoute, pour ce qu’il s’est passé la dernière fois, avec les Amazones. J’ai été distrait, rien de plus. Cela ne se reproduira pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 4 Oct 2017 - 10:55
Le Batman reste silencieux alors que le Batplane approche de Tinasha. Il enregistre la réaction de Red Robin à sa question, son hochement de tête – et ne demande rien de plus.
Pour l’instant.

Le jeune homme profite que l’appareil soit placé en pilotage automatique au-dessus de l’eau et à proximité d’un ponton pour sortir directement, et planer jusqu’à la terre ferme. Son ancien mentor ne tarde pas à faire de même, installant les diverses manœuvres pour que l’engin passe en mode invisible et indétectable.
Tous deux se placent donc sur cette avancée de béton sur l’eau – et patientent.
Calme, la cape le long du corps, le Chevalier Noir s’enfonce dans quelques réflexions et observations silencieuses, avant que Tim ne vienne briser le silence qui venait de s’installer. Il parle, donc, d’abord de ses interrogations puis de ses difficultés récentes ; enfin. Il y a peut-être un espoir qu’il ne devienne pas entièrement comme lui.


« Bien, j’en prends note. Veille sur toi, Red Robin, même si tu veux avant tout veiller sur les autres – veille sur toi, ou je m’en charge. »

La pique se veut humoristique… mais Tim sait très bien qu’il y a un fond de vérité.
Bruce, néanmoins, enchaîne.


« Je te rejoins sur tes réflexions : je ne vois pas pourquoi Lord Battle peut être intéressé à l’enfant réclamé par le Roi-Tut… mais je ne crois plus aux coïncidences. Et si je ne fais pas l’erreur de considérer que les Vilains africains soient tous proches, il est clair que cela… »

Il se fige au milieu de sa phrase.
Puis laisse, lentement, son regard sombre glisser tout autour d’eux.


« … interpelle. »

Sa voix, son attitude entières ont changé.
Il est figé, ses poings se serrent et sa respiration s’accélère ; il sait, déjà, que son camarade fait de même – car, lui aussi, a relevé un changement presque imperceptible mais, pour eux, évident.
Ils ne sont plus seuls.


« Tentons de ne pas plus attirer l’attention. »

Une douzaine d’hommes de mains apparaissent soudain autour d’eux, dotés d’armes à feu et prêts à faire feu. Ils se positionnent en cercles autour des deux Héros, et attendent un signal… qui ne tardera pas à venir.

« On savait que vous viendriez, Lord Battle nous avait prévenus… vous ne quitterez pas notre sol vivants ! »

Une voix rauque s’élève des ombres, avant que son propriétaire n’en sorte…
… révélant un homme armé d’une mitrailleuse portative qu’il installe devant le duo.

« Laissez-nous gérer nos affaires tranquilles ! »

Et l’homme tire, donnant l’ordre aux autres de faire de même.
Bruce et Tim peuvent reconnaître alors Blood Tiger, un caïd de la drogue ayant eu des difficultés avec l’ancien Batwing… et qui semble avoir pour mission de les anéantir.
L’affaire prend définitivement un mauvais tournant…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 21:06

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Red Robin avait bascule le regard sur la chauve-souris, attentif à ces paroles. L’adolescent avait pu faire l’impasse sur le sujet gênant de son manque de concentration. Il semblait satisfait d’observer de la part de son père adoptif, une certaine confiance. Cette fois, il n’avait plus le droit à l’erreur. Au moindre signe suspect de rechute, le Chevalier Noir interviendra, et le jeune héros risquerait de ne pas trop apprécier qu’on se mêle de sa vie privée, lui qui a tendance à aimer la discrétion.

Quelque chose semblait ramener le doute et la méfiance dans l’esprit de l’adolescent. Il abaissa doucement sa main sur son arme, enroulant ces doigts autour de cette dernière, prêt au combat. Le silence était douteux, il plia légèrement ces jambes en sentant le doux parfum d’une embuscade.
Les ennemis sortirent de leur cachette, tous armés jusqu’aux dents. D’un geste du bras, Red Robin eu le bon réflexe de sortir son arme, pianotant rapidement sur ce dernier pour en activer le bouclier. La mitrailleuse manqua de le transformer en passoire. Il se cacha rapidement derrière ce bouclier, le protégeant des violents impacts de balles qui raisonnaient derrière lui et qui aurait pu plier le métal de son arme si son propriétaire ne l’avait pas renforcé.

Impossible pour l’acolyte de rester immobile derrière son bõ s’il voulait rester en vie. Au bout de quelques secondes, après que le sbire de Lord Battle est fini de se présenter, l’adolescent fit glisser sa main dans sa ceinture et sortit un batarang. En peu de temps, il avait envoyé l’arme volatile en direction de la mitrailleuse. Le bout de l’aile se coinça contre l’arme à feu, une lumière rouge s’activa et une violente décharge électrique rendit l’appareil intouchable et inutilisable. Red Robin semblait entendre le cri et les jurons de Blood Tiger prononcé à son égard. Son plan avait fonctionné, Red Robin laissa échapper pendant une fraction de seconde un sourire au coin satisfait avant de se tourner vers le reste de la bande. Au moins, cette petite embuscade répondait à la question de Red Robin, la présence de Lord Battle dans la maison de Themyscira à Gateway City n’était plus un simple hasard, sauf si on inclut le faite que Lord Battle soit un grand rancunier dans l’âme.

« Cela réponds au moins à l’une de mes questions. » lança Red Robin, jetant un coup d’œil rapide sur son mentor pour vérifier que tout allait bien. Il avait beau se dire que son mentor était imbattable, sa conscience ne pouvait nier que Batman n’était qu’un homme.

Les coups de feu continuaient à retentir. L’adolescent ne savait plus où poser son bouclier pour se protéger des balles. Certaines finirent leur course dans l’armure du justicier, sans pour autant atteindre son organisme. Tant que les tirs étaient assez vagues, ils seront incapables de trouver les points faibles de l’armure et donc toucher le jeune homme.
Lorsqu’il fut prêt, il se retourna vivement et leva son arme au-dessus de sa tête, laissant pour quelques secondes son visage adécouvert, pas assez longtemps pour que les hommes de mains puissent l’achever. Il posa vivement l’extrémité de son arme sur le sol. Avec la technologie de son bõ, il réussit à créer une onde de choc suffisante pour déséquilibrer les hommes qui l’encerclait dans un périmètre d’une bonne dizaine de mètre, de quoi en désarmer ou en sonner plus d’un. L’armure des deux justiciers leur permettait heureusement de ne pas être sensible à ce type d’onde de choc, Red Robin resta cloué au sol et profita de l’effet de son attaque pour écraser son arme fétiche sur la joue d’un premier soldat, effectuant ensuite un petit salto arrière pour en dégommer deux en leur envoyant chacun une de ses chaussures sous le menton de ses ennemis.

Désormais désarmé, Blood Tiger observa rapidement le champ de bataille. Même si l’enfant avait une sacrée défense, il n’était toujours pas perçu comme une véritable menace, sans doute dû à son jeune âge. Il se tourna donc automatiquement sur le Chevalier Noir, ces hommes l’aillant déjà encercler davantage pour bloquer ses mouvements et assener plus facilement leurs coups. Il profita de cette distraction pour sortir une arme de poing, viser la chauve-souris et tirer.

« C’était une erreur de venir ici, chauve-souris. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 6 Oct 2017 - 11:06
La bataille s’engage sur cette zone anonyme du port de Tinasha.
Une bataille entre douze hommes armés, menés par un Blood Tiger brutal, contre deux Héros – une bataille clairement déséquilibrée.
Les locaux ne sont vraiment pas assez pour faire face à Batman & Red Robin.

Si tous deux ne sont plus officiellement un duo, leur expérience et leur relation privilégiée permettent de gommer cette distance – et de retrouver, pleinement, la fureur et l’efficacité qui furent les leurs pendant des années.
Blood Tiger tente bien de diriger ses hommes, et ces derniers essayent de s’en prendre à eux, mais… ils n’ont ni le niveau, ni le talent pour y parvenir.

Leur meneur est électrocuté par Red Robin, qui évite ensuite les balles que son équipement ne peut absorber ; il enchaîne, filant dans toute la zone, menant un ballet de coups et de brutalité qui pourrait être hypnotisant.
De son côté, son ancien mentor n’est pas en reste.
S’il nourrit quelques craintes envers Tim suite aux événements récents, le Chevalier Noir fait le choix de lui faire pleinement confiance, et se lance lui-même dans son côté de la bataille ; et son efficacité n’est plus à démontrer.

Ayant pu se reposer, se reprendre et se retrouver dans les quatre derniers mois, après la chute de la Présidente Waller et son retour à son statut personnel, Bruce est maintenant dans une forme optimale, qu’il ajoute qui plus est à une nouvelle vision de la vie – plus ouverte, moins paranoïaque.
Blood Tiger, immobilisé et blessé, voit donc le Batman fondre sur ses troupes… un Batman au mieux de ses capacités, et sans la cruauté ou le sadisme que ses pires penchants ont pu lui faire épouser.
Ils n’ont, définitivement, aucune chance.


« Hrm. »

Il se relève, et laisse son regard glisser autour de lui, découvrant les corps brises suite à ses attaques, mais aussi ceux vaincus par Red Robin, par lui-même ou via son Batarang.
Il entend, néanmoins, les quelques mots prononcés par un Blood Tiger blessé et enragé – mais il ne se retourne pas.


« Non. »

Blood Tiger tire.
Mais le Chevalier Noir encaisse la balle, grognant à peine sous le choc. Son équipement l’a arrêtée, mais il l’a quand même sentie.


« C’était une erreur de faire ça. »

Et il se tourne, enfin, mais pour envoyer un Batarang qui vient brutalement s’enfoncer dans sa main, provoquant une plaie volontairement laide et douloureuse.
Bruce s’est calmé et apaisé, oui ; mais c’est toujours une mauvaise idée de l’attaquer.


« A toi de voir si tu es prêt à en faire d’autres… »

Il s’approche rapidement de Blood Tiger, et le soulève au-dessus du sol pour approcher son visage du sien – qui n’est plus qu’un masque de détermination et de menace.

« … alors parle, et parle maintenant. Qui vous a envoyé ? Qui savait que nous venions ? Qui… ? »

« Il ne te répondra pas, Batman. »

Une silhouette émerge des ombres de la baie, révélant un visage fatigué et préoccupé…
… celui de David Zavimbe, qui a pris sa retraite de Batwing mais se présente avec… les mains en sang !

« David, mais… »

« On n’a pas le temps, Batman. Vous devez me suivre, pour quitter Tinasha… l’heure est grave. Le Roi-Tut vous manipule et vous a fait venir à cause de l’enfant. Il faut que v… »

« Espèce de chien, comment oses-tu traiter avec ces… »

Blood Tiger tente de se débattre, pour se libérer de l’étreinte du Chevalier Noir et ainsi aller agresser le nouveau venu.

« La ferme. »

Sans prévenir, David bondit et écrase un terrible crochet du droit sur le visage de Blood Tiger – qui s’enfonce immédiatement dans l’inconscience, incapable de résister à ce coup.
Bruce le laisse tomber au sol, mais fronce les sourcils ; David ne l’a pas habitué à une telle violence.


« Dis-nous tout, et notamment cette histoire de manipulation. »

« Pas ici. »

Son regard glisse autour d’eux, puis se fixe sur Red Robin. Il esquisse un sourire sincère vers lui, avant de reprendre sa gravité.

« Le Roi-Tut a uni toute la communauté Vilaine d’Afrique, Batman. Il a fait croire à sa mort, et prépare une cérémonie qui a vocation à raviver les dieux du continent… et fermer l’Afrique à quiconque.
J’ai tenté de te joindre, mais les communications sont surveillées. Nous devons agir, et vite. Nous devons partir… »


Il soupire, visiblement las.

« Nous devons partir au Bangalla. »

L’inquiétude du Batman augmente, alors.
Car il sait, et David aussi, et Tim aussi, que le Bangalla n’existe pas ; qu’il s’agit d’un pays fictif, créé par l’auteur Lee Falk comme lieu de vie du Phantom – un personnage de fiction datant de 1936. Ce que dit David n’a aucun sens… mais David est un homme censé et sûr.
Tout cela est inquiétant, donc ; et, bien sûr, fortement dangereux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Lun 9 Oct 2017 - 21:25

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____L’adolescent assoma le dernier homme de main qui pensait avoir une maigre chance face au jeune justicier. Il lui envoya son coude en pleine mâchoire sans juger nécessaire de se retourner, baissant doucement le regard vers cet idiot qui venait de s’écrouler à ses pieds. On pouvait considérer cela comme un échauffement, mais Tim avait vu pire dans toute son existence. Jusque-là, il était resté concentré, loin de lui l’idée de refaire la même erreur qu’à Gateway City. Les dégats avaient été minimisé, mais il aurait pu perdre un bras avec ces conneries.

Il laissa échapper un soupir à la fois de lassitude mais également de soulagement, soulager de s’être débarrasser de ces énergumènes. Finalement il se retourna pour observer les prouesses de son mentor. Blood Tiger avait eu la stupide idée de s’en prendre à la chauve-souris, il allait en payer le prix. Sans protester si suggérer quoi que ce soit, l’adolescent laissa le Chevalier Noir lancer ces attaques sur l’allié de Lord Battle. Il se concentra sur les dégâts potentiels de son armure, retirant à l’aide de ses doigts les bouts de plombs qui étaient restés coincées dans son uniforme. Ces balles, qui auraient très bien pu lui transpercer la peau s’il n’avait pas renforcé son équipement, ne causeront aucun dommage sur l’organisme et le corps du jeune garçon, hormis quelques bleus superficiels.

Une fois ce dernier complètement maitrisé, l’acolyte du justicier se permit d’avancer en direction des deux hommes, histoire de faire cracher le morceau plus facilement de la bouche de Blood Tiger. Au moment où le jeune garçon posa ces deux mains sur son bõ, s’adossant contre ce dernier pour se reposer quelques secondes, une voix interrompit les deux justiciers. Cette dernière, inconnu aux yeux de l’adolescent mit en éveille les sens du garçon qui se retourna vivement, prêt à se défendre.
Lorsque la chauve-souris reconnu son allié d’entant, l’adolescent baissa automatiquement sa garde, sans pour autant qu’elle soit complètement nulle. Les paroles de David Zavimbe semblaient déconcerté l’adolescent. Ces histoires de manipulations, le sang sur les mains de l’ancien Batwing, des communications surveillées, tout cela semblait louche chez Red Robin. Pendant que les deux hommes se concertaient, le plus jeune prit du recul physique et mental pour se concentrer sur son ordinateur. Il voulait d’abord vérifier que les communications étaient bel et bien sous surveillance. Il ne tarda pas à avoir une réponse positive. Il aurait aimé pourvoir les désactiver de là où il se trouvait mais cela prendrait bien trop de temps.

« Et dire qu’à la base on devait simplement se battre contre un crocodile mutant. Tout ceci ne me dit rien qui vaille... » murmura l’adolescent suite à toute ces révélations. Ce dernier gardait toujours une oreille attentive à leur discussion pendant qu’il pianotait sur son clavier, l’esprit presque ailleurs.

Il reporta son attention sur les deux hommes une fois l’écran holographique de son ordinateur complètement éteint. Ces pupilles, toujours camouflé derrière son masque s’orientèrent vers l’ancien Batwing. Même si Bruce semblait lui accordé toute sa confiance, ce n’était pas forcément le cas pour son fils adoptif qui faisait souvent preuve d’une grande méfiance. Les révélations de David était plutôt surprenante et semait le doute chez le jeune homme.

« Pardonnez-moi de paraître aussi méfiant mais… Vous arrivez de nulle part avec des révélations comme quoi le roi-Tut est encore en vie. Pourtant je suis persuadé d’avoir vu son sang tâché mes bottes, tout comme je vois ce sang sur vos mains. Je suis septique… » Il leva doucement les yeux vers son mentor. « Si tu lui fais toute confiance, je veux bien te suivre aveuglement mais… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 15:17
Si le Batman a fait confiance à David Zavimbe pour lui confier son symbole, le financer et l’aider dans sa lutte contre le crime, et s’il a désormais épousé une volonté réelle d’ouverture et d’apaisement dans ses rapports avec les autres, il n’a pas pour autant abandonné sa prudence – même s’il a renoncé à l’excès de prudence, ayant mené à des dérives paranoïaques.
De ce fait, s’il accueille volontairement David auprès d’eux, il ne peut s’empêcher de ressentir les mêmes doutes et hésitations que Red Robin… et même s’ils ne se disent rien, il suffit à Bruce de glisser un coup d’œil vers son ancien élève, d’entendre le ton de sa voix, de relever le choix de ses mots pour comprendre.
Tim se méfie, aussi. Et c’est une bonne chose, car cette affaire est définitivement bien plus complexe et dangereuse qu’il ne le pensait…


« David a toute ma confiance, Red Robin. »

Sa voix, lourde et forte, s’élève dans le silence désagréable qui s’est impose sur le quai depuis que Blood Tiger et les siens ont été vaincus.

« Mais bénéficier de ma confiance n’empêche pas de s’expliquer, en effet. »

« Je… »

Se sentant sous le feu des projecteurs, David recule et lève les mains, dans un réflexe de defense – avant de se rendre compte, de se rappeler qui lui parle.
Il soupire, alors, secoue la tête… et soupire encore, en baissant les épaules. Une pression terrible semble s’échapper de lui.


« Ha, pardon. Les derniers temps… ont été très difficiles. Le continent est sous une menace terrible, et il y a… une répression, réelle, contre ceux qui tentent d’améliorer les choses. »

David, soudain moins crispé et agressif, se tourne vers Red Robin et esquisse un sourire triste.

« Tu as raison… mon discours n’a pas beaucoup de sens, mais la situation non. »

Il semble prendre alors conscience, pour la première fois, de la présence de sang sur ses mains. Il les essuie alors sur ses vêtements, avant de relever les yeux vers ses camarades.

« Pardon… Blood Tiger a envoyé des hommes contre moi, et je n’avais pas d’arme.
Concernant le Roi-Tut… il est vivant, mais l’homme que vous avez croisé est bien mort. Le Roi-Tut dispose d’une communauté de fidèles qui prennent sa place, quand il le souhaite, car il veille au maximum à sa sécurité. Il a installé son repaire en Egypte, bien sûr, mais nous devons aller au Bangalla car… »


« Cela n’existe pas, David. Tu le sais. »

La voix du Batman est douce, tendre, comme un père rappelant un enfant à l’ordre.

« Oui, je sais… je sais que ce n’est qu’un pays fictif, issu de l’imagination d’un auteur. Mais… jadis, des aventuriers européens ont été tellement inspirés par ces histoires qu’ils sont allés en Afrique pour vivre leur grande aventure, et ont constitué une sorte de… domaine, dans lequel ils ont joué au Phantom. »

Le Phantom.
Un personnage de fiction, créé par Lee Falk dans les années 30, doté d’une origine cocasse : un marin du XVIe siècle voit son père capitaine être tué dans une attaque de pirates, tombe à la mer, est récupéré par des pygmées africains, en vient à les défendre contre des oppresseurs, puis jure sur le crâne du tueur de son père de combattre le crime, la cruauté et la piraterie sous toutes ses formes – et ses descendants également.
Le Phantom… un personnage de fiction, dont le titre se transmet de génération en génération via les personnages.


« Et il y a là-bas quelque chose qui pourrait nous permettre de stopper le Roi-Tut. »

« Quoi donc ? »

« Une Boîte-Mère. »

Le Chevalier Noir acquiesce, grave.
Une Boîte-Mère – une machine merveilleuse des Néo-Dieux, une race annoncée comme défunte.
Cela ne lui plaît définitivement bien.


« Bien. Nous partons. »

Il se détourne alors, et se dirige vers leur appareil qui s’approche du ponton pour les récupérer.
Bruce continue à ne rien maîtriser – et il déteste cela, comme l’avancée de cette aventure.
Quelque chose de sinistre s’en dégage… quelque chose de malsain. Quelque chose à stopper dans les meilleurs délais.


(HJ/ Tu peux décrire le voyage si tu veux ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 11:42

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Si le jeune justicier avait pris le temps d’écouter les explications claires et beaucoup plus précises, il avait quand même gardé le reflex de surveiller ces arrières. Ils étaient actuellement dans un territoire inconnu, et leur première rencontre avec les habitants avaient été plutôt négatives. Ici, ils n’étaient à l’abris de rien, mais l’adolescent avait souhaité obtenir réponse à ces questions, certainement beaucoup trop méfiant envers l’ancien Batwing, une vilaine habitude qui pouvait parfois sauver la vie.
Une fois les dernières explications mentionnées, le jeune Red Robin laissa échapper un léger soupir, baladant une dernière fois son regard dans les environs avant de reporter son attention sur les deux justiciers avant de décroiser les bras.

« Ça va, j’ai les explications qu’il me faut. Inutile de s’attarder ici. Je vous pris de m'excuser pour cette méfiance à votre égard... Je fais confiance à Batman.
» souligna le jeune homme avant d’emboiter le pas au justicier pour se rendre à bord du Batplane et s’y installer.

Il prit place sur le siège passager, jetant un rapide coup d’œil en direction de son mentor avant de balader son regard en direction de son gobelet ayant contenu il y a quelques heures de cela sa dose de caféine. Il jeta un rapide coup d’œil à l’intérieur, pensant que le contenu avait miraculeusement réapparu. Il valait mieux oublier pour ce soir. Il reposa son gobelet, croisant les bras, promenant son regard sur les baies vitrées du véhicule, observant dans la nuit noire les lumières artificielles illuminant la ville.

Le voyage risquait d’être un peu long, et l’adolescent n’était pas du genre très bavard. Il adossa sa colonne vertébrale davantage sur le siège passager, jetant parfois des rapides coup d’œil sur leur invité. Il ne pouvait pas s’empêcher de se montrer vigilent, même si la chauve-souris l’estimait digne de confiance. Quelque chose en lui semblait le tracasser, quelque chose qui influait sur son comportement actuellement, même si cela ne se distinguait pas tellement.
Il finit par concentrer son attention sur son ordinateur, cherchant les renseignements dont il avait besoin pour comprendre cette histoire de pays imaginaire qu’était le Bangalla. Il est curieux de savoir pourquoi cette affaire était restée discrète jusqu’à là. Que contenait cette boîte-Mère pour être si important pour stopper le Roi-Tut qui n’avait donc jamais ne mis les pieds à Gateway City pour réclamer cet enfant. Toutefois, il devait avoir conscience que la chauve-souris avait encore le bambin. Leur accueil en Egypte risquait d’être dynamique, mais là n’était pas encore leur destination.
Au bout d’une trentaine de minutes de voyage, l’adolescent laissa échapper un bâillement, pris d’une certaine fatigue. Les nuits blanches s’étaient accumulées, les insomnies également qu’il cachait bien sûr à son mentor, sinon il ne serait pas là. Lui qui avait un peu de mal à joindre correctement les deux bouts avec sa vie étudiante et de justicier, les missions supplémentaires de la Suicide Squad ne semblait rien arranger. Pourtant, jusqu’à là, il n’avait rien laissé paraître, toujours en forme, jamais endormi en mission, toujours concentré, ou presque.
Cependant, tout était silencieux, l’adolescent se trouvait dans un endroit sûr et son organisme ne semblait pas contre une petite sieste d’une dizaine de minutes. Ce n’était pas méchant, non ? Il pouvait s’accorder quelques minutes de sommeil, profiter de ce moment de repos pour reprendre ses forces. Il croisa les bras, fermant doucement ses paupières lourdes derrière son masque qui ne laissait rien paraître. Pour les dernières minutes de voyage, Tim se permit donc une courte sieste.

Malgré ce court sommeil, ces sens étaient tout en alerte. Il sentit le Batplane ralentir et s’étira légèrement et discrètement avant d’ouvrir les paupières. Ils étaient probablement arrivés à destination. Red Robin observa les extérieurs par la baie vitrée, avant de détacher sa ceinture, se redressant pour se réveiller complètement. Il jeta un rapide coup d’œil à son mentor, il espérait qu’il n’en rajouterait pas. L’adolescent resta fermé jusqu’à sa sortie du véhicule, se tournant vers Batwing.

« Dites-moi. Cette Boîte-Mère, comme vous dites, qu’est-ce qu’elle a de si spécial pour pouvoir arrêter le roi Tut ? » demanda Tim, une simple question de curiosité, histoire de changer de sujet pour se concentrer sur l’affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 14:41
Bruce, Tim et David montent donc dans l’appareil et s’envolent, quittant précipitamment Tinasha en direction d’une zone inconnue – d’un territoire qui n’a plus de nom, hormis celui du Bangalla, une Nation fictionnelle qui n’a pas de sens.
Sur les indications de l’ancien Batwing, le Batman oriente leur vaisseau vers l’Est du Continent africain, le long des eaux territoriales et des frontières maritimes.

Et le voyage commence, donc.
S’il n’est pas forcément très long, même s’ils ne peuvent aller à pleine puissance aussi près des côtes, et s’il n’y a pas réellement de motif de tension entre trois hommes qui, tous, ont formulé le vœu de combattre le crime, un silence pesant s’installe malgré tout.

Bruce, concentré sur le pilotage, veille à vérifier que tout se passe bien, tout en surveillant ses passagers.
Tim, méfiant et en retrait, plus que d’habitude, ne tarde pas à s’endormir, visiblement exténué ; surprenant, voir inquiétant. Il sait qu’il a décidé de ne pas s’impliquer plus avant dans le quotidien de son fils adoptif, à qui il fait confiance, mais… cela devient inquiétant. Il risque de devoir agir – et cela ne plaira à personne.
Néanmoins, son attention se concentre rapidement sur David, soudain très calme dès qu’il pénètre dans le Batplane. Il donne les indications nécessaires pour identifier la zone du Bangalla, puis s’assoit… et s’endort, aussi.

Mais si le sommeil de Tim n’est que superficiel, court et intense mais pas aussi reposant qu’il le devrait, celui de David apparaît… agité.
L’ancien policier est troublé, remue, grogne, bave durant ces minutes de repos ; c’est troublant. Le Batman enclenche un système d’enregistrement du cockpit, et décide de transférer les éléments au Batordinateur, pour étude.
Il fait confiance à David, oui ; mais une confiance limitée.


« Nous arrivons. »

Sa voix modifiée, lourde et puissante, réveille ses deux passagers alors que le Batplane approche d’une plage et que la zone dite du Bangalla se fait découvrir…
… une merveille paradisiaque, baignée dans une lumière magnifique.

« Tenez-vous prêts. »

Il positionne le Batplane dans un endroit calme et discret, et en sort.
Il ferme et protège l’appareil, au moment où Tim interroge David, lui aussi réveillé – et qui s’est lavé les mains, enfin.


« Elle contient un savoir et une puissance inégalés… mais, surtout, elle serait l’inverse d’une Boîte-Mère détenue par le Roi-Tut. »

« Les Boîtes-Mères appartiennent aux Néo-Dieux – et les Néo-Dieux sont morts. Il est… improbable, au mieux, qu’il y en ait deux ici. »

« Je sais… mais c’est le cas, Bruce. C’est le cas. Je… je les ai vues. Les deux. »

Bruce s’arrête, et se tourne vers David en fronçant les sourcils sous son masque.

« Vues ? Les deux ? Mais comment ? »

« Oh, c’est simple… »

Les yeux de David se transforment, alors, devenus soudain blanchâtres – inhumains.
Derrière lui, dans la jungle, des bruits se font entendre… et une horde de pygmées guerriers ne tardent pas à apparaître à ses côtés.


« … je suis possédé par le Roi-Tut ! »

Et David et les pygmées bondissent alors sur Batman et Red Robin… perdus en territoire ennemi, sans information, sans aide, sans soutien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 19:50

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Red Robin était sortit le dernier du BatPlane, observant le paysage qui l’entourait avec une certaine admiration envers la beauté de la nature. Son regard s’orienta ensuite vers son mentor qui avait sans doute remarqué la courte sieste de notre petit justicier. Même si elle avait été courte et peu reposante, elle avait probablement suscité l’attention de la chauve-souris, ce qui perturba davantage l’adolescent. Il serra les dents, détournant machinalement la tête en direction de l’ex-Batwing pour éviter de croiser le regard de son mentor.

Cependant, quelque chose semblait cloché chez ce cher ami David. Tim avait continué sa marche pour explorer les environs, à quelques mètres des deux hommes qui établissaient un court dialogue. L’adolescent sentit comme une certaine oppression chez lui, il se sentait épié, surveillé et cela ne semblait guère le rassurer. La paume de sa main se posa doucement mais sûrement sur son arme, toujours attaché à sa ceinture, prêt à l’utiliser. Il prend quelques secondes pour reculer et se retourner. Son regard resta figé sur les yeux de l’ex-Batwing devenu complètement blanc. D’un seul geste, il sortit son bõ et fit un geste de la main envers le Chevalier Noir.

« UNE EMBUSCADE. » lança Tim, économisant sa salive lorsqu’il vit cette horde de guerriers sortir de leur terrier pour encercler et bondir sur les deux justiciers.

L’adolescent était rapide, en plus de sortir son arme, il avait entre ces doigts une petite bombe fumigène. Une fois qu’il fut proche de Bruce, il jeta cette bombe vers les trois premiers guerriers bondissant sur le duo. L’épaisse fumée les aveugla, leur brûlaient les yeux et la gorge, de quoi les déstabiliser en un rien de temps et avantager les justiciers. Tim ne traina pas pour abattre son bõ dans la mâchoire du premier homme qui lui fonçait dessus. Le second, situé à quelques mètres de lui se retrouva avec un coude dans la gorge, suivit d’une lourde botte dans les côtes.
Bien évidemment, ce réflexe ne leur permettra pas d’avoir complètement l’avantage. Après avoir envoyé une violente décharge sur un adversaire, il se retourna vivement. De nouveaux guerriers sortirent de la végétation. Ils étaient en train d’encercler les deux justiciers.

L’un d’entre eux envoya des projectiles en direction de nos deux héros, de petites fléchettes. L’une d’entre elles se logea dans l’armure de Red Robin, au niveau de son épaule. Pas de conséquence pour son organisme. L’adolescent profita de quelques microsecondes de répit pour retirer cette solide aiguille de l’armure blindée de son costume. Ce n’était qu’une simple fléchette, il n’y avait pas de quoi paniquer, sauf si elle contenait sur son dard un puissant poison, ce qui était le cas. Heureusement que ce dernier n’avait pas pénétré la peau du jeune homme. Il abandonna la fléchette pour s’acharner sur deux autres hommes. Un autre pygmée profita d’un effet de surprise pour bloquer les deux bras de l’adolescent, l’empêchant de se défendre avec son bõ. Cependant, cela ne semblait pas déranger le jeune héros qui se servit du ventre de l’ennemi devant lui pour effectuer un salto arrière, se libérer et s’accroupir pour envoyer son agresseur au tapis, lui envoyant son bõ au visage.
Un combat intense s’offrait pour nos deux justiciers, pas une seconde de répit, les guerriers se multipliaient. Toutefois, le regard de l’adolescent se tourna vers l’ancien Batwing, ce dernier semblait avoir été complètement possédé, son visage ridé par l’âge laissa échapper un sourire sadique, fier d’avoir piégé les deux justiciers qui fatiguaient et semblaient avoir de plus en plus de mal à supporter le nombre d’ennemi. Il pointa du doigt ces deux ennemis, guidant sa dite troupe de soldat en direction de ces derniers.

Le nombres d’ennemi commençaient à devenir incalculable et les chances d’en sortir vainqueur diminuait de seconde en seconde. L’adolescent commençait à fatiguer, songeant désormais à un repli stratégique. Il leva les yeux vers les troncs et la solide végétation qui se trouvaient au-dessus de leur tête. Il prit quelques secondes pour se tourner vers son mentor, lui aussi bien occupé. Il essaya de l’appeler, mais une nouvelle flèche filant dans sa direction le poussa à se couper la parole. Un bon reflex, l’adolescent esquiva cette fléchette en soupirant de soulagement. Impossible d’établir une communication sans être dérangé ou risquer de prendre un coup.
L’adolescent ne tarda pas, espérant que son mentor suivrait le mouvement, il sortit de sa ceinture son grappin pour venir s’agripper sur les troncs d’arbres des palmiers et se hissa au-dessus de la troupe d’ennemi. Certes il était désormais à découvert des archers les plus récalcitrants. David, ou plutôt le roi-Tut leva les yeux vers le petit oiseau.

« Où comptes-tu aller comme ça ? » demanda cette voix inhumaine dédoublée, pointant du doigt le garçon pour qu’il devienne une cible pour tous.

« Nulle Part. » rétorqua l’adolescent avant de laisser tomber une seconde bombe fumigène suivit d’un batarang. Ce dernier allait envoyer une violente décharge électrique aux individus trop proche de l’objet, la fumée allait permettre aux deux justiciers de prendre du recul et trouver un plan de secours. « Batman. MAINTENANT. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017 - 10:39

La situation tourne mal.
Même s’il ne le supporte guère, Bruce doit se rendre à l’évidence : il a commis une erreur, en faisant ainsi confiance à David Zavimbe. Ce dernier est un ancien Héros, membre de Batman Inc., en qui il avait jadis fondé beaucoup d’espoirs ; s’il a bien compris les motifs qui ont dicté son choix d’abandonner ce rôle, il ne peut cacher une réelle déception de savoir ce potentiel si fort être ainsi gâché.
Ainsi, le retrouver à Tinasha, les mains certes ensanglantées mais avec une attitude démontrant sa volonté de se replonger dans leur activité… cela a provoqué un espoir, chez le Chevalier Noir. L’espoir de retrouver un allié, l’espoir de récupérer une force qui compte – l’espoir de réinstaller un Batman, ici.
Mais il a eu tort.


« Hrm. »

Il grogne, alors qu’il fait tomber deux pygmées à ses pieds.
Deux de plus, qui s’ajoutent à la demi-douzaine qu’il a déjà vaincus – mais la horde ennemie ne semble pas s’arrêter. Similaires à l’Hydre, les pygmées se dédoublent dès que l’un d’entre eux tombe. Un flot ininterrompu d’ennemis se jette sur eux, alors que le Chevalier Noir tente de limiter les pertes… et de chercher David, au milieu du combat.


« David. »

Il s’empare d’un pygmée, dont le visage s’écrase sur son genou. Deux Batarangs s’échappent de sa main libre, et viennent happer trois guerriers adverses, soudain plantés douloureusement contre un arbre.

« Cesse. »

Le Batman fixe l’ancien Batwing, qui se tient à quelques mètres après avoir été brutalement repoussé lors de son attaque initiale.
Calme, serein en apparence, David Zavimbe croise les bras et fixe le combat – dans une attitude qui lui rappelle, immédiatement, la suffisance royale du Roi-Tut. Une grimace glisse sur son visage : si David est bien possédé, si l’ennemi les a piégés… cela se paiera.
Très chèrement.


« David n’est plus là, petit homme. Tu as eu l’occasion de te soumettre devant une autorité supérieure – tu as refusé. »

David-Tut lève les bras en croix, comme l’homme croisé à Gateway City l’avait fait.
Alors que Bruce se défend de fléchettes empoisonnées avec sa cape, sa grimace s’agrandit ; le châtiment sera définitivement terrible.


« ASSUMEZ-EN LES CONSEQUENCES !!! »

Suite à ce hurlement, les pygmées apparaissent alors galvanisés – et se projettent directement vers les deux Héros.
Heureusement, Red Robin vient d’utiliser son grappin pour se lancer dans les hauteurs, vers les arbres, et tenter une électrification de ceux qui les entourent.
Le Chevalier Noir utilise son propre grappin, et se projette aux côtés de son ancien élève.


« Prépare-toi. »

Il lui adresse un signe de tête – puis se cache sous sa cape, enjoignant Red Robin de faire de même.
La seconde d’après, le Batplane reprend vie et s’élève dans les airs… pour tirer une batterie de balles incapacitantes sur les pygmées et David-Tut.
Après le choc initial, le Batman se relève, se redresse et fait signe à son camarade de le suivre, alors qu’il saute entre les arbres et sur les branches, presque comme un digne héritier de Tarzan.


« Il faut mettre de la distance. Il faut faire faire le point. Il faut… »

Il ne peut, hélas, aller au bout de sa phrase.
Car alors qu’il court dans les hauteurs de la jungle, deux tirs viennent s’abandonner à quelques mètres, sur une branche géante – deux tirs issus d’une silhouette qui s’échappe des ombres et vient se placer devant eux…

… une silhouette sinistre, sanguinolente et dangereuse, qui vient se placer à quelques mètres d’eux.
Le Phantom – ou, au moins, une version détournée, dérivée, déviée et déviante du Phantom leur fait face.


« Bon sang. »

« Celui qui voit le visage du Phantom mourra horriblement ! »

« Bon sang. »

Bruce soupire et serre les poings.
La folie règne, ici. La folie règne, et il entend bien y mettre un terme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017 - 21:36

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Le jeune justicier avait imité les actions de son mentor, surchargé par cette horde de sbires dont il n’en voyait plus la fin. Une fois en haut de l’arbre, il avait suivi le Chevalier Noir pour un repli stratégique. La troupe était nombreuse, les tirs de fléchettes empoisonnées frôlaient la peau pâle du visage du justicier qui gardait une concentration hors du commun malgré sa fatigue récemment remarqué par ces proches. L’adolescent parvient à tenir le rythme, se déplaçant à l’aide de la végétation pour dépasser la troupe en furie et prendre de l’avance sur cette dernière afin d’établir un plan plus élaboré pour se débarrasser de tout cela.

« Ils sont trop nombreux. » lança l’adolescent, perché sur une branche et prenant le risque d’une seconde de répit pour reprendre son souffle et déterminer leur avance face à l’ennemi.

Les coups de feu tirés provoquèrent un léger sursaut chez l’adolescent, son crâne fait volteface pour découvrir cette créature, à peine humaine, recouverte de sang leur bloquer le chemin. L’impact de la balle se trouva à quelques mètres des deux justiciers. Tim se concentra sur cet individu, ils avaient exactement trente secondes avant que la horde de pygmée ne les rattrape.
Cependant, le petit détail qu’avait sûrement oublié le jeune homme dans ces calculs sous la précipitation, c’était que certains d’entre eux avaient eu le droit de bénéficier d’un arc. Une flèche se logea dans l’armure de Red Robin, le laissant échapper un léger grincement de douleur avant de perdre subitement l’équilibre. Au bout de quelques secondes, l’adolescent se rattrapa, un étage en dessous de sa position initiale, toujours perché sur les branches de l’arbre. Ressentant une légère douleur derrière son épaule, le seul reflex du jeune homme face à cette blessure à la gravité encore indéterminée, fut de briser la flèche par la simple force de sa poigne. Il étira légèrement ces épaules pour que son muscle touché ne tétanise pas et se contenta d’ignorer la douleur jusqu’à ce qu’ils se trouvent un endroit sûr.

La horde se rapprochait dangereusement, le jeune homme leva les yeux vers son mentor pour lui affirmer que tout allait bien. Il jeta un rapide coup d’œil derrière lui, encore une fois, se cachant derrière l’épais tronc d’arbre pour se protéger des coups de feu qui faisaient encore rage. De là, il pouvait entendre les cris de ces hommes enragés mais également celui de David, toujours possédé par le roi-Tut, ordonnant la capture des deux fugitifs. Lorsque les chargeurs de cette créature furent complètement vidés, Tim fait volte-face, ils n’ont plus le droit à l’erreur. Il sortit deux batarang, probablement ces derniers, pour les lancer dans les mains du tireur, lui infligeant une violente douleur, puis quelques secondes plus tard, une douloureuse décharge électrique.

« Je commence à me lasser. » grogna Tim avant de se laisser tomber sur le sol, effectuant une roulade pour se rattraper et sortir de nouveau son arme.

A ce moment-là, les premiers pygmées commencèrent à refaire surface et tentèrent de se jeter sur l’adolescent qui leur avait tourner le dos. Malheureusement, ils n’étaient pas très discrets, Red Robin avait senti leur présence et se baissa pour observer le premier homme qui avait essayé de l’avoir trébucher, rouler sur son dos et chuter. L’adolescent lui écrasa sa semelle contre son crâne pour le mettre hors d’état de nuire avant de s’occuper du reste de ses collègues.
La créature sanguinolente, se remettant doucement de cette souffrance gratuite et de ces blessures, profita de la diversion des pygmées pour recharger et s’acharner sur les justiciers, quitte à assassiner quelques guerriers aux passages, il y en avait toujours un pour remplacer son collègue. Le jeune héros se fraya un passage jusqu’au Phantom pour lui envoyer son bõ en pleine face, essayant d’éliminer cette ennemi une bonne fois pour toute. Même si sa blessure, probablement superficielle, ne semblant pas l’affaiblir malgré les quelques gouttes de sang qui s’échappait de son costume, la fatigue et la surcharge du combat ne lui permettait pas d’être au meilleur de ses capacités. Toutefois, il exécuta un salto avant pour atterrir derrière le Phantom et envoya son poing contre la nuque de son adversaire, un coup douloureux non létal qui pouvait étourdir l’adversaire pendant quelques secondes.

« Honnêtement, là, je commence à être à cours de plan, Batman. Si tu as un plan de secours, je suis preneur. » pesta Red Robin, devant affronter une nouvelle horde de pygmée, peinant de plus en plus à reprendre son souffle. « On dirait qu’ils se multiplient ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 10:11
Le Batman grimace, alors que l’homme presque nu et, apparemment, déguisé en une version sanguinolente du Phantom s’acharne sur lui.
Au loin, les pygmées tentent de gérer les balles incapacitantes du Batplane, et se préparent à les rejoindre ; lui et Red Robin n’ont que quelques secondes, il le sait, et il accueille avec soulagement les deux Batarangs lancés par son ancien assistant.
Le pseudo Phantom, concentré par ses tirs sur le Chevalier Noir qui les bloque avec sa cape pare-balles, ne les voit pas venir et est littéralement happé par les deux Batarangs, qui le font tomber et chuter à quelques mètres, sur une autre grosse branche.


« Bien joué. »

Bruce se tourne pour sourire et complimenter Tim – mais cette expression joyeuse disparaît en découvrant la flèche fichée dans l’armure de son ancien élève.

« Red Robin, à couvert. »

Le Batman se projette pour se placer derrière le jeune homme, juste entre lui et les pygmées qui finissent par arriver.
Ces derniers ont réussi à éviter les tirs du Batplane, et se précipitent désormais vers eux comme une horde sans fin. Il serre les poings et prend une grande inspiration – avant de s’emparer de plusieurs éléments dans sa ceinture, qu’il envoie directement devant lui.

Un gigantesque mur de glace se constitue alors, coupant littéralement la jungle en deux et empêchant les pygmées d’avancer.
Mais si l’événement est d’importance, si cela permet de prendre un avantage, c’est un Batman perturbé et énervé qui se retourne vers Red Robin, qui est en train de gérer le pseudo Phantom qui a tenté de se relever.
Sous les bons soins du jeune homme, ce dernier s’écroule… vaincu et inconscient. Et clairement moins endurant ou combatif qu’on ne pouvait l’espérer.


« J’en ai assez également. Nous ne maîtrisons rien depuis trop longtemps, et je ne goûte guère le principe de se faire mener par quiconque. Je ne suis pas venu pour affronter des pygmées ou voir un allié être possédé, ou encore affronter… ça. »

Bruce profite de quelques secondes de paix, accordées grâce à la construction d’un mur de glace qui bloque les pygmées, pour donner un petit coup anonyme au corps inconscient entre lui et Tim.

« Nous reprenons la main, Red Robin. David a dit qu’une Boîte-Mère se trouve auprès des adorateurs du Phantom ? Soit. Allons la chercher. »

Il sort un boîtier de sa poche, qui permet de faire un relevé géographique de la zone. Si ce relevé était impossible avant leur venue, du fait de conditions climatiques gênant l’analyse satellitaire, le Batplane peut maintenant utiliser ses systèmes pour scanner ce qui l’entoure – et ainsi offrir une projection réelle à son propriétaire.

« Il y a une sorte de… repaire, à proximité. Creusé dans la roche, la montagne et le sol. »

Bruce soupire, et se tourne vers son fils adoptif.

« Tu ne me croiras pas si je te dis à quoi ça ressemble. Suis-moi. »

Et le Batman se précipite, alors.
Il file dans les arbres, sur les grosses branches, bondissant, s’accrochant, crapahutant, évoluant comme Tarzan.
Il finit, au bout de quelques minutes à parvenir à destination, à proximité de ce fameux repaire…

… dont l’entrée est un crâne géant.
La fameuse Skull Cave du Phantom – ces types n’ont définitivement aucune limite.


« Les pygmées finiront par dépasser le mur et sauront qu’on arrive. On rentre. »

Sans plus attendre, Bruce descend des arbres et s’approche de l’entrée, pour finalement y pénétrer – sans s’inquiéter d’éventuels ennemis ou pièges ; il est au-delà, maintenant. Il est dans la fureur et l’impatience.
Quiconque osera se mettre sur sa route souffrira, aujourd’hui. Quiconque.

Et il pénètre, donc, dans la Skull Cave… prêt à découvrir tous ses secrets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 11:46

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Le mur de glace formé par les gadgets de la chauve-souris provoquèrent chez l’adolescent un immense soulagement. Après avoir vaincu cette créature sanguinolente qui se faisait baptiser le Phantom, il se permit de s’offrir quelques courts instants de repos, juste le temps nécessaire pour reprendre son souffle. De là, il profita de ce moment de calme pour balader son regard en direction de la troupe de pygmées s’acharnant en vain sur l’épais mur de glace. Un plan de secours, enfin, le jeune justicier a bien cru qu’il finirait mangé par ces guerriers assoiffés de sang.
Lorsqu’il plia légèrement sa colonne vertébrale, il ressentit cette légère douleur désagréable derrière son épaule. Laissant échapper une grimace de souffrance, il glissa sa seule main libre pour glisser cette paume le long de l’armure jusqu’à trouver le reste de la flèche plantée dans l’intégralité de son armure. Il ne restait qu’un dixième du projectile, la partie la plus létale de ce dernier, coincé dans le costume. La flèche avait réussi à accumuler une vitesse suffisamment importante pour perforer la puissante armure de Red Robin. Il n’avait pas le temps pour examiner en détails cette blessure qui ne semblait pas si gravissime que cela, l’armure aillant absorber une partie de la violence du choc. Pas la peine de ralentir la chauve-souris à cause de cette plaie, Il retirera l’objet contendant plus tard, lorsqu’il se sentira vraiment en sécurité. Le jeune homme se contentera de lever le pied et de limiter les actions sollicitant son épaule gauche.

« C’est superficiel. » lança-t-il simplement après avoir redressé la tête.

Red Robin reporta son attention sur la chauve-souris. A travers ces paroles, il put sentir chez son ancien mentor un certain agacement face à la situation. Tim pouvait comprendre cette colère, lui qui avait donné une confiance aveugle envers David malgré la méfiance de son allié le plus proche. Il s’avérait que la méfiance de Timothy était justifiée. Il n’était pas nécessaire pour ce dernier de remuer le couteau dans la plaie. Il se rapprocha de son mentor, l’arme toujours à portée de main. Même si ce mur de glace était solide et la créature à moitié humaine mise hors d’état de nuire par ces soins, le jeune héros ne se sentait pas à l’abris d’une attaque surprise.

« Je meurs d’envie de découvrir leur décoration intérieure. » lança l’adolescent en guise de sarcasme. Le ton de sa voix était plutôt froid, mais cette froideur ne concernait en aucun cas le Chevalier Noir. Lui aussi était agacé qu’on le mène à la baguette et qu’on le pousse à prendre une retraite stratégique.

Un dernier coup d’œil sur le mur de glace, toujours aussi solide mais sûrement pas pour longtemps. Red Robin emboita le pas de la chauve-souris, utilisant son grappin pour pouvoir se déplacer plus rapidement jusqu’à ce dit repaire. Une fois arrivée à destination, l’adolescent ralentit le mouvement avant de redescendre sur Terre, pliant ces deux jambes pour amortir sa chute et atterrir sur ces dernières. Doucement, il se rapprocha pour se camoufler derrière un épais buisson en compagnie de son partenaire, lui permettant d’observer ce repaire digne d’un film d’horreur quelconque. Il écarquilla légèrement les yeux à la vue de cette vision d’horreur, de ce crâne géant à la gueule grande ouverte, prêt à avaler le moindre curieux qui tenterait de s’introduire dans ces entrailles. Effectivement, Bruce avait raison, Timothy ne l’aurais pas cru immédiatement.

« C’est…Original ? » lança l’adolescent, un peu déboussolé par tout cela avant de revenir dans la voie de la raison.

Batman ne traina pas, agacé par tout cela et commençant sûrement à perdre patience, il ne s’arrêta pas pour vérifier les éventuels pièges de cette zone et pénétra à l’intérieur du repaire. Tim fut légèrement surpris par ce manque d’imprudence de la part de son ex-mentor, mais compréhensif vis-à-vis de la situation. Il prit le moins de temps possible pour sécuriser la zone avant de trottiner pour rattraper le chevalier noir qui avait déjà pris plusieurs mètres d’avance. Red Robin pu, à son tour, observer les alentours, l’intérieur de la dite Skull Cave, l’architecture, le matériel mis à disposition, ces individus, ces adorateurs semblaient bien équipés, armés. Cela ne disait rien qui vaille.

« Tout ce matériel… Où est-ce qu’ils l’ont obtenu ? » demanda l’adolescent, se rapprochant lentement vers une énorme boite métallique contenant armes et munitions, un avion de chasse juste au-dessus de sa tête.

Alors qu’il comptait se servir du scan de son ordinateur pour vérifier qu’il n’y avait personne, des bruits de pas ont distrait la concentration de Tim, pivotant légèrement la tête vers l’origine de ces dits bruits, les sentant se rapprocher. Il lança un signe de tête en direction de son partenaire, lui demandant de se cacher. Le jeune homme emboita le pas pour se cacher derrière les caisses des munitions, à l’abris dans l’obscurité.
Les bruits de pas deviennent de plus en plus intense, Red Robin contrôla sa respiration, jetant de rapide coup d’œil en direction des intrus. De là où il se trouvait, il ne pouvait visualiser que deux silhouettes dialoguant avec une langue totalement étrangère à celle du garçon. Toujours à l’abris dans la pénombre, il jeta un rapide coup d’œil sur Batman avant de baisser les yeux en direction du sol. Une tâche rouge, juste sous ces pieds attirèrent son attention. Il posa le bout de ses doigts sur cette petite tâche, toute fraîche, d’une couleur semblable à celle du sang, son sang. L’odeur du sang semblait attirée l’attention des propriétaires de ces lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 11:36
Le Batman pénètre d’un pas décidé dans la Skull Cave.
Il a bien conscience de ne prendre aucune mesure de prudence, de ne respecter aucune procédure, de ne suivre aucune de ses règles en agissant ainsi ; mais il s’en fiche. Cette aventure, débutée des mois plus tôt à Gateway City, tend à devenir démente, littéralement, et il ne l’accepte guère. Il pensait en avoir terminé, avec les événements méritant de figurer dans le Livre Noir, et il n’entend pas le rouvrir – ces folies sont derrière lui.
Et celle-ci, cet événement, cette aventure… cela va se terminer. Très rapidement. Très brutalement.


« Hrm. »

Il grogne, alors qu’il rentre dans l’étonnante construction rocheuse – et découvre ce qui ressemble à une version dérivée, inspirée au moins, de sa Batcave.
Des trophées, des armes, des galeries de costumes, des zones d’archivage, un trône, un ordinateur, des ruines, des reliquats d’aventures passées, des hommages, des éléments utiles pour le combat, une salle d’entraînement, des couchettes, une zone de communication… oui, cela fait clairement penser à son repaire, son foyer.
Et il n’aime vraiment pas cela.


« Des hommes riches s’ennuyaient, Red Robin, et ont voulu jouer aux Héros. L’argent permet d’acheter beaucoup, spécialement pour se déguiser et faire semblant d’être quelqu’un d’autre. »

Il a noté, bien sûr, la blessure subie par son ancien élève, et sa gravité qui est plus importante que prévu.
Il ne dit rien, d’abord. Il veut lui faire confiance. Il veut le laisser gérer.
Puis laisse sa fureur l’emporter.


« Prends ça. »

Bruce envoie un petit paquet vers Tim – qui découvre des pilules, similaires à celles ingérées lors de leur premier combat à Gateway City. Pour tenir. Pour booster ses défenses. Pour éviter de tomber et de souffrir.

« Au cas où. »

Il se tourne vers lui et lance un regard sombre.

« Ne joue pas au héros devant moi. D’une part, c’est improductif et chronophage. De l’autre, je sais, quoi qu’il arrive.
Veille sur toi – et commence vraiment à le faire. »


La réplique est un peu sèche… plus qu’il ne le voulait.
Mais il ne regrette rien.
Il tient énormément à Tim, mais n’accepte plus sa tendance à mentir ou minimiser ses blessures. Il est temps de lui rappeler la bêtise de ses actes, par les mots… pour commencer.

Le Chevalier Noir ne peut néanmoins continuer, car des bruits de pas se font entendre.
Par signes, il indique à Red Robin de se cacher, et il fait de même, se glissant dans l’ombre située entre la proue d’un navire abandonnée et une galerie de verre ; quelqu’un arrive. Quelqu’un approche, vers eux.
Quelqu’un apparaît devant Bruce, qui découvre…

… un autre Phantom, cette fois-ci dans le costume classique des éditions américaines. L’homme est grand, massif, et… noir. Ce qui surprend, car le Phantom est à la base un personnage caucasien qui protège l’Afrique, dans un principe colonial dérangeant.

Le nouveau venu cherche, enquête, tente de trouver une piste – mais il n’en aura pas le temps.
Le Batman a bondi des ombres pour s’emparer de son crâne, bloquer sa bouche, et le plonger dans l’inconscience par une prise rapide et efficace.
Il se prépare à se tourner vers Tim… quand une balle vient ricocher juste à côté de lui.


« Le Phantom évolue aussi silencieusement qu’un chat sauvage… vous n’aviez aucune chance.
Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ?
N’oubliez pas : quand le Phantom demande, on répond… »


Bruce se tourne et découvre qui vient de lui parler, avec une voix autoritaire mais…
… féminine.
Une femme, donc. Une femme Phantom, qui le menace et ne semble pas avoir encore vu Tim.

Le Batman serre les dents, devant elle. Il s’énerve.
Et ce n’est jamais une bonne nouvelle, pour personne, de le voir ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Ven 20 Oct 2017 - 21:25

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Les paroles de la chauve-souris ont été durs, mais l’adolescent les avaient assimilés. Son regard s’était légèrement refroidi suite à cela, tout comme celui de la chauve-souris. Bien évidemment, son ancien acolyte n’apprécie pas vraiment ce genre de parole, sachant très bien que ce n’était que le début d’une longue discussion lorsqu’ils mettront un terme à tout ça. Tim n’est pas stupide. Il prit une courte inspiration avant de prendre ce petit paquet dont il avait parfaitement conscience du contenu.

« Très bien. » répondit-il simplement à la chauve-souris, détournant légèrement le regard avec une voix plutôt sèche à son égard, lui permettant de conclure froidement ce petit échange peu agréable à ces yeux.

Des bruits courent dans les environs et le jeune héros avait pris les bons reflex pour se cacher. Son corps entier se noyait dans la pénombre et ces yeux surveillaient le moindres faits et gestes du premier intrus, un de ses fanatiques du Phantom probablement. L’adolescent, à chacun de ses mouvements, restaient totalement passif et immobile. L’intrus approchait, il savait que quelqu’un rôdait dans le coin. Alors qu’il se trouvait à deux mètres à peine du jeune homme, son partenaire intervient immédiatement pour mettre hors d’état de nuire l’individu.
Tim laissa échapper un silencieux soupir, se redressant légèrement et discrètement. Alors qu’il comptait rejoindre son coéquipier, pourtant sûr d’avoir anéantit le dernier intrus, une voix féminine le pousse à rester cacher. En une fraction de seconde, le voilà retourner dans son terrier sans que cette femme ne se doute de quoi que ce soit. Cependant, elle a bien calculé la présence de la chauve-souris.

Il n’y a pas une minute à perdre pour le héros. Pendant que cette jeune femme est trop occupée à se soucier de la présence d’un autre individu dans sa Cave, Tim en profita pour observer au-dessus de lui, une rembarde, à un mètre au-dessus du crâne de la demoiselle, la position idéale. L’adolescent profite de cette courte altercation de la part de cette dernière pour se positionner grâce à des mouvements fluides et discret, juste au-dessus d’elle, dans son dos.
En moins d’une minute, il ne tarda pas pour se jeter sur elle. Ces jambes encerclèrent son cou, l’étranglant légèrement. L’adolescent plia sa colonne vertébrale vers l’arrière pour lui faire perdre l’équilibre et basculer le haut de son corps pour l’entrainer dans sa chute. A ce moment, Red Robin lâcha sa proie et se rattrapa en exécutant un petit salto pour atterrir sur ces deux jambes pendant que l’ennemi tombait à ses pieds. Alors qu’elle tentait de se redresser, il la termina par un coup de bõ en pleine tempe avant de lever les yeux vers son mentor.

« Tu vois ? Tu t’inquiètes de trop, comme d'habitude. » lança l’adolescent en faisant mention de sa blessure que la chauve-souris pensait pénalisante. Il semblerait que Tim n’a pas apprécié les paroles dites précédemment. Il se rapprocha de son coéquipier avant de laisser échapper un sourire, comme s’il envisageait déjà la réponse. « Ça va, je vais jeter un œil. »

A l’abris des regards, pour ne pas manquer de se faire repérer, l’adolescent retira son épaulière, celle qui semblait ne pas avoir résister au dommage provoqué par la flèche. Même si ce dernier essayait de cacher sa douleur, une grimace ne manqua pas de lui défigurer le visage pendant un instant. Il laissa le morceau d’armure pendouiller à sa poitrine, retenu par une ou deux sangles pour observer les dégâts par-dessus sa tunique. Le sang s’était séché sur cette dernière et la pointe de la lame était toujours coincé dans sa chair. Si Tim peinait à la faire sortir, entre la douleur et l’inconfortable position dans laquelle se trouvait la plaie, le forçant à se tordre la colonne vertébrale. Dans son esprit, le garçon priait simplement pour que la flèche ne soit pas gorgée de poison, mais il l’aura probablement déjà su. Une plaie de cinq centimètres de profondeur, commençant à peine à cicatriser et stopper la perte d’hémoglobine, il tenait encore la pointe de la flèche entre ces doigts.

« Tu me crois maintenant ? » rétorqua-t-il avant de remettre l’armure et d’observer les alentours. « Je ne sais pas si cela nous avance… Mais rien de tout cela n’est rassurant. Qui dirige tout ça, bon sang ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 14:59
Cela ne dure qu’une poignée de secondes.
Le Batman est menacé, et se tourne vers la femme déguisée en Phantom qui s’approche pour le viser et lui débiter plusieurs maximes inutiles et dépassées ; elle n’aura guère le temps d’en dire plus.
Red Robin, vif et efficace, bondit des ombres et vient la frapper – puis la plonger directement dans l’inconscience.

Cela n’a duré qu’une poignée de secondes, oui.
Moins d’une minute.
Et tout est déjà terminé ; enfin.


« Hrm. »

Il se redresse, lui qui s’était accroupi en prévision d’un tir ou d’un combat, puis se tourne vers son ancien élève. Il lui adresse un signe de tête, puis reprend d’une voix moins tranchante, moins sèche que précédemment.

« Merci. »

Bruce n’a pas l’habitude d’être sauvé et n’aime pas cela.
L’habitude, il n’entend pas la prendre ; et il n’aimera jamais être dépendant d’autrui. Mais il peut apprendre à remercier, apprécier, et faire sentir aux autres qu’ils lui ont sauvé la vie, quand c’est bien le cas.


« Beaucoup. »

Tandis que le Chevalier Noir désarme les deux Phantoms vaincus, il observe du coin de l’oeil son ancien élève qui décide de lui prouver que tout va bien, en enlevant son armure.
Tête de mule.
C’est une erreur, bien sûr : enlever ses protections, s’affaiblir, se rendre vulnérable dans un territoire ennemi – c’est en contradiction avec tout ce que Bruce lui a toujours appris ; mais il ne dit rien.

Il sent que Tim a un souci, qu’il lui prouve autant qu’il se prouve que tout va bien ; il ne dit rien, donc, et redouble de prudence pour vérifier que rien ne se passe, que rien ne leur arrive directement.
Heureusement, le destin décide d’être conciliant aujourd’hui – et personne ne les attaque, durant tout le temps où Red Robin enlève son armure puis la remet.
Ouf.
Et ce n’est pas la seule bonne nouvelle du moment.


« J’ignore l’identité de ceux qui ont fondé et qui dirigent cet endroit, cette sorte de… PhantomLand. »

Il soupire, puis refixe son attention sur Red Robin, après plusieurs minutes d’investigations dans le bric-à-brac qui les entoure.

« Je n’ai, néanmoins, ni le temps, ni l’envie de remontrer la trace de pseudo-aventuriers blancs, adeptes d’une BD dépassée. »

D’un geste ample, il enlève plusieurs objets précieux d’une table en les jetant par terre, et révèle derrière eux autre chose…
… une Boîte-Mère, les merveilleuses machines des Néo-Dieux, par principe rares, devenues presque légendaires depuis la disparition récente de ce peuple.

« Sautons quelques étapes, et découvrons ce qu’il se passe vraiment. »

Tim peut sentir, dans son ton, sa lassitude énervée, alors que le Chevalier Noir s’avance et pose la main sur ladite Boîte-Mère.
A posteriori, ce fut une erreur.
Car, alors qu’il touche l’objet, Bruce est aveuglé par un flash lumineux – qui englobe immédiatement toute la pièce, y compris Red Robin.

L’aveuglement dure quelques secondes, le Batman rouvre les paupières en rageant encore d’avoir été pris au piège… quand son cœur a un raté.
Sa vision, retrouvée, se perd alors dans… une immensité. Un gigantesque.
Une horreur.



Lui, Tim et tous les objets de la Cave du Phantom sont… sous terre.
Dans une grotte, une cavité – gigantesques, tout simplement.
Et font face à… des pyramides ; des pyramides terribles, issues d’imaginations folles.

La Boîte-Mère les a transportés, donc.
Ailleurs.
Mais sûrement au plus près du responsable, comme elles peuvent répondre aux désirs de ceux qui leur sont proches.

Bien, pense-t-il.
La folie va peut-être enfin être menée à son terme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Jeu 26 Oct 2017 - 12:32

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Une fois complètement sûr que sa plaie ne lui fera aucune mauvaise surprise à l’avenir, le jeune homme s’était entièrement équipé, emboitant le pas de son mentor. Les remerciements de ce dernier laissèrent échapper un léger sourire de la part de son ancien acolyte, des paroles surprenantes dont il n’avait nullement l’habitude. Il se redressa.

« Ne t’en fais pas, je n’en prendrais pas l’habitude. » rassura le jeune garçon, veillant toujours à ce que personne ne se trouve dans les parages pendant la fouille de la chauve-souris.

Après de longues minutes, Batman finit par mettre la main sur un objet bien particulier, la Boîte-Mère en question. Doucement, il s’en rapprocha avec une certaine curiosité dans le regard, lui qui n’en avait jamais réellement aperçu auparavant. Il se stoppa net à deux mètres de cette dernière, les paroles de la chauve-souris semblent l’intriguer mais pas que. Le son de sa voix démontre une certaine lassitude, une lassitude qui finit par dépasser les paroles. Pressé de sauter les étapes et comprendre les mystères de cette affaire, le justicier était sous le point de poser sa poigne sur cette Boîte-Mère, un geste que l’adolescent jugea immédiatement comme irréfléchi.

« Batman, STOP. » rétorqua immédiatement l’adolescent avant de plaquer sa main sur le bras de son ancien mentor, un peu trop tard.

Le jeune homme est immédiatement aveuglé. Cette violente attaque le poussa à reculer d’un pas de son partenaire. Il camoufla ces yeux derrière son bras, courbant sa colonne vertébrale. Il sentit comme une violente nausée l’envahir, un vertige soudain, comme s’il venait d’être téléporter sans son consentement. La fatigue n’arrangeait rien. Lorsqu’il put enfin libérer ces deux pupilles, c’est un autre mode qui s’offrait à lui, et une violente envie de recracher son dîner, mais ça c’est une autre histoire. Un pas, il tituba mais reprit rapidement ces esprits pour observer les alentours bien étranges. Une fois les vertiges complètement évaporés, il leva les yeux au ciel pour constater qu’ils se trouvaient actuellement sous terre.
Faisant preuve d’une grande curiosité mais également d’une certaine prudence, Red Robin, toujours son arme à portée de main se rapprocha de ses gigantesques pyramides.

« Tout ceci me semble familier. » marmonna le jeune héros avant de se tourner vers son partenaire. « Est-ce qu’on va enfin pouvoir résoudre toute cette histoire ? » Il s’arrêta un moment. Même si l’endroit semblait complètement désert, si ces lieux semblaient être la demeure du Roi-Tut, il n’était surement pas tout seul à loger dans les environs. « Si on fonce dans le tas, on risque sûrement de s’attirer des ennuis et je crois qu’on a tous les deux eu notre dose il y a quelques dizaines de minutes… » Il continua de se rapprocher un peu plus. « On doit trouver un moyen d’entrer… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 10:09
Le Batman est perturbé par cette téléportation.
En fait, il est surtout perturbé par son erreur, qui a causé cette téléportation.

Red Robin avait raison : jamais il n’aurait dû toucher la Boîte-Mère. Vérifier l’environnement et sa dangerosité, ne jamais rien saisir ou approcher sans être sûr que c’est sans danger – ou que le danger est gérable.
Une Boîte-Mère est, en soi, une machine menaçante, dont le fonctionnement dépasse toute compréhension ; consciente, vivante, capable de réaliser de véritables miracles, elle est un danger par nature. Alors, une Boîte-Mère située dans un repaire de personnes riches qui s’amusent à jouer aux Héros, liés à un criminel capable de posséder autrui… oui, la prudence était de mise.

Mais il n’a pas été prudent.
Et il se retrouve désormais ailleurs, ayant entraîné avec lui Tim et quelques objets du repaire des Phantoms.
Bruce grimace, discrètement ; crétin, pense-t-il. Crétin.


« Tu as raison. »

Et moi tort, a-t-il envie de répliquer de sa voix froide et blanche.

« On ne peut se diriger vers la porte principale, et on ne peut rester ici… vu la technologie affichée, ils ont détecté ou vont détecter le Tunnel-Boum. »

Il soupire, puis jette un rapide regard autour de lui, cherchant dans les objets téléportés depuis la Caverne du Crâne une quelconque aide, un appui, un bonus… mais non.

« Allons-y. Par hasard, est-ce que tes propres appareils captent quelque chose ? »

Le Chevalier Noir court, donc.
Se lançant directement vers ce qui semble être une pente menant à l’une des terribles formes de pyramide à proximité. En même temps, il laisse ses doigts gantés voler et pianoter sur le micro-clavier installé sur son avant-bras gauche, et fronce les sourcils devant les relevés affichés.


« Je n’ai… rien. Je suis dans le flou. »

Enervé encore, le devenant même de plus en plus, le Batman et son camarade finissent par parvenir en haut de cette pente – pour déboucher sur le pied d’une pyramide. Et une porte.
Une porte simple, en métal, avec une poignée. Une porte basique. Une porte sans danger apparent.
Une porte piégeuse, clairement.

Conscient d’avoir précédemment commis une erreur, Bruce ne veut pas réitérer la chose : il lève les yeux, et avise un balcon, environ dix mètres au-dessus de la porte. La pyramide de métal surprend, en effet, en ce sens que, à proximité, elle apparaît recouverte de balcons, de balconnets, de fenêtres.
Il se tourne vers Red Robin et lui lance un signe de tête, avant de sortir son lance-grappin.


« Go. »

Il utilise l’engin, se propulse dans les airs, et ne tarde pas à atterrir sur le balcon.
Accroupi, le Chevalier Noir laisse son expérience et son instinct gérer – mais il n’entrevoit nulle menace. Au contraire.
Il débarque, en effet, dans ce qui semble être… une pièce de vie. Un canapé, une télévision, deux bibliothèques, une table, deux chaises. Une petite pièce, certes, mais avec des éléments, des affaires, la preuve qu’elle est habitée.
Surprenant.

Prudent, malgré tout, le Batman s’avance et se prépare au pire – qui intervient, oui.
Mais pas comme il l’attendait.


« Vous êtes venus. »

Une voix menaçante s’élève… derrière lui.

« Vous êtes venus pour mourir. »

Bruce se retourne, et découvre alors quelqu’un sur le balcon…
… le Roi-Tut lui-même. Apparu mystérieusement sur ce balcon, sans un bruit, sans un mouvement.

Le Batman grimace et se crispe.
OK, pense-t-il. OK.
L’heure du final de cette aventure insensée semble être venue, et il va falloir lui faire honneur !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Dim 29 Oct 2017 - 20:51

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Si le jeune homme avait bien souligné les récentes erreurs de son ancien mentor, ce dernier ne s’inquiète pas pour autant pour la suite des évènements. Il a conscience que l’homme derrière le costume n’est pas un dieu et que ces erreurs sont uniquement dû à une fatigue et une certaine lassitude. A ce moment-là, Tim aurait très bien pu lui faire la morale, tout comme il l’avait précédemment fait avec l’adolescent, mais il n’en fait rien. La mission passe avant tout et le jeune héros semblait tout aussi pressé de mettre un terme à cette affaire.

Il emboita le pas de la chauve-souris, utilisant son ordinateur pour répondre à la question de cette dernière. Un faible signal émergea de son appareil, pas suffisamment imposant pour permettre de capter quoi que ce soit. Le héros laissa échapper un soupir d’agacement suite à cette découverte, espérant qu’ils trouveront un moyen de sortir de ce trou à rats. Il est vrai que l’amas de rocher remplaçant le ciel faisait naître chez le garçon un certain malaise, un soupçon de claustrophobie. Un sentiment qu’il dissimulait à la perfection car sa concentration était davantage ciblée sur la mission.

« Rien, juste un faible signal qui ne nous servira à rien. On doit se trouver à plus d'une centaine de mètres en dessous de la surface... Génial. »

La pyramide devenait de plus en plus imposante, Red Robin bascula sa nuque en arrière pour espérer en apercevoir le sommet. Il se retourna vers son mentor qui semblait avoir une idée similaire derrière la tête. Il hocha simplement la tête lorsqu’il comprit parfaitement ce que voulait son mentor, il sortit son grappin en quelques secondes et imita naturellement les gestes qu’on lui avait enseigné.

Prenant une grande impulsion, il posa ces deux jambes sur les remparts du balcon avant de s’introduire dans la demeure du Roi Tut, emboitant le pas de la chauve-souris qui semblait un poil plus rapide que lui sur ce coup-là. Pensant être complètement infiltré dans la base ennemie sans que personne n’est remarqué leur présence, Tim se concentra sur les bibliothèques, curieux de savoir ce qu’un homme qui se prétend roi d’Egypte avait dans son répertoire. Ces pupilles masquées balayèrent du regard en détail ces bibliothèques avant qu’une voix attire violement son attention et le pousse à prendre une posture défensive.
Pendant que le roi Tut lançait des menaces de morts à nos deux justiciers, le plus jeune s’empressa de lui lancer un batarang en plein visage histoire de le déconcentrer.

« Sache qu’on a déjà botté les fesses d’un de tes sosies il y a plusieurs mois de cela. Il ne faudra pas beaucoup d’effort en plus pour te mettre la misère. Je meurs d’envie de recommencer. »

Après s’être fait poursuivre par une armée de guerrier, infiltré une base secrète pour fanatique, le jeune homme mourrait d’envie de passer de sauter sur sa proie pour lui faire regretter ces paroles. Le roi Tut, aillant stopper le batarang de Tim à quelques centimètres de son visage et à la seule force de son index et de son majeur semblait démontrer une certaine insensibilité aux paroles du jeune garçon.

« Immonde enfant prétentieux. Tu ne sais pas à qui tu as à faire. » rétorqua l’ennemi avant de laisser les deux justiciers passés à l’action.

Le bõ déplié, prêt à l’emploi, Red Robin intervient le premier pour se jeter sur le roi. Il abat son arme sur le ventre de son adversaire, mais ce dernier répliqua d’un revers de la main, l’un de ses sceptres manqua de désarmer le justicier. Heureusement, l’adolescent avait une puissante poigne, mais il fut obligé de reculer d’un pas pour ne pas perdre l’équilibre.
Le roi Tut ne perdit pas une minute et lança le batarang du jeune homme pour s’en prendre à la chauve-souris afin de lui faire perdre un peu de temps. Ce dernier, encore à bonne distance de l’ennemi comparé à Red Robin n’était pas encore attaquable de front. Il se concentra donc sur l’adolescent et tenta à de nombreuses reprises de taillader l’abdomen de ce dernier avec une lame secrète bien planqué dans l’un de ces sceptres. Des attaques que Red Robin parvenait à esquiver à la perfection grâce à sa souplesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 30 Oct 2017 - 11:12
L’affrontement a débuté.
Mais il ne se déroule pas comme espéré.

Alors que Batman et Red Robin sont usés, tant physiquement que psychologiquement, par cette aventure insensée, ils font désormais face au cerveau de cette folie – le fameux Roi-Tut, apparaît mystérieusement et sûrement via des capacités surhumaines, qui n’intéressent guère le Chevalier Noir à l’heure actuelle.
Ce dernier veut en finir, tout simplement ; il veut briser des dents et des os.
Mais c’est une erreur.

Alors que Tim tente de frapper l’autre avec un Batarang, puis avec son bâton, Bruce se lance lui-même dans le combat – mais sans réussite.
Lui et son ancien élève se connaissent bien, savent comment combattre ensemble. Alors que le plus jeune attaque, le second se place en défense, prêt à bondir dès que Red Robin recule ; il tente, donc, de répliquer, de toucher également le Roi-Tut… mais sans succès.
Ce dernier pare chaque coup, réplique et repousse brutalement les deux combattants du crime ; alors que Tim se défend des attaques de leur adversaire, le Batman se rend compte que ça ne sent pas bon – ça ne sent pas bon, du tout.


« Red Robin. »

Sa voix n’est qu’un souffle, qu’un murmure.
Il bondit littéralement au-dessus du Roi-Tut, frappant du pied son crâne – mais voit son coup stoppé par les bâtons ennemis, bâtons qui visent ensuite le crâne de Tim, que ce dernier évite de justesse.
Son ancien mentor roule derrière, et doit éviter un coup de pied fort à propos de l’ennemi ; il se redresse et grimace, frustré.


« Il est fort. »

Il effectue une roue et essaye alors de plonger ses genoux dans le dos du Roi-Tut… qui effectue lui-même un salto avant, et essaye d’enfoncer un bâton dans la cuisse de Red Robin ; heureusement, la souplesse de ce dernier le sauve.

« Trop fort, pour que ça soit normal. »

Bruce lance deux Batarangs explosifs, censés aveugler et troubler l’ennemi – mais ce dernier ne s’en préoccupe pas, insensible au choc, à la fumée et au danger.

« Le Roi-Tut est un métahumain, et nous ne pouvons pas continuer à l’affronter sans connaître ses spécificités. »

Il parle bas, trop bas pour qu’un Humain normal puisse entendre – mais il sait que Tim s’est entraîné à dresser et améliorer ses sens, et il est donc persuadé que son ancien élève peut l’écouter.

« Nous dev… »

« Echouer. Vous devez échouer. »

Le Chevalier Noir se tourne vers l’adversaire, et lui lance un regard si noir qu’il terrifierait une ombre.
Le Roi-Tut, debout et droit, les fixe – tandis qu’un halo blanchâtre entoure soudain ses deux bâtons.


« Le jeu me lasse. Les impératifs de la couronne m’imposent d’y mettre fin. »

« Red Robin, à terre ! »

Pressentant le pire, Bruce se précipite vers Tim pour le protéger – mais il est trop tard.
Le Roi-Tut a frappé le sol avec ses bâtons, provoquant un choc visuel… qui plonge, immédiatement, les deux Héros dans l’inconscience.
Et la défaite.


**
*
**

« Hughn. »

Bruce grogne et rouvre les yeux.
Il ne sait pas depuis quand il est inconscient, mais son crâne le fait souffrir… et son rapide bilan, qu’il s’impose dès qu’il est vaincu, ne lui plaît guère ; vérifier la vue, l’ouïe, l’odorat, les sensations, la mobilité.
Or… or, le Batman se découvre emprisonné, enchaîné contre un pan de mur, les mains et bras bloqués le long du corps ; à ses côtés, Tim, bien sûr. Devant, le Roi-Tut, debout face à une foule immense, sur ce qui semble être une place principale de son repaire.

Ils sont prisonniers, donc.
Et offerts, à la merci de tous.
Parfait.


« Vous vous éveillez au moment idéal. »

« Tes jeux sont terminés, tu v… »

« Cesse, hérétique. »

Une violente décharge d’énergie agresse soudain Bruce, alors que le Roi-Tut, jusque-là de dos, se tourne vers eux.

« Tu ne pourras parler que si notre Dieu te le permet… »

En se tournant, le Roi-Tut révèle alors une table, devant lui, avec une petite forme dessus… un bébé.

« … ce Dieu que mes troupes ont pu récupérer chez vous, et lui offrir la révélation… »

Une ombre glisse sur le visage du Batman – si Alfred a été blessé, rien au monde ne l’empêchera de sévir.
Néanmoins, son attention entière se concentre sur l’enfant, qui lui apparaît… différent. Sa peau n’est plus normale, mais grisâtre, charbonneuse ; mais, surtout, ses yeux…

… ses yeux semblent littéralement enflammés.

« … la révélation de son destin ! Darkseid va renaître, et vous ne pourrez rien y faire ! »

Le choc est terrible.
Et ses conséquences le sont encore plus… la situation a vraiment empiré, là où il croyait qu’ils avaient déjà tout vu.
Le pire arrive, définitivement. Et ils ne sont que deux pour l’empêcher !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Mar 31 Oct 2017 - 12:29

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Le combat n’avait débuté que depuis quelques minutes et le jeune justicier n’avait pas encore eu l’occasion d’envoyer un coup réussit à son adversaire. Ce dernier finissait toujours par contrer l’attaque de Red Robin et tenter de contre-attaquer, poussant le garçon à reculer pour éviter de se prendre un coup. La chauve-souris ne parvenait pas à faire mieux de son côté. La fatigue commençait déjà à se faire ressentir.
Tim recula à une distance raisonnable du Roi Tut, son regard se dirigea en direction de Batman qui semblait murmurer quelques paroles et s’adresser directement à lui. Tout en gardant un œil sur leur adversaire, l’adolescent se concentra également sur les paroles de la chauve-souris. Leur adversaire était bien trop puissant, plus qu’ils ne le pensaient. La théorie du méta-humain était envisageable et l’acharnement ne leur permettrait pas de vaincre leur ennemi, bien au contraire.

Alors que Red Robin tentait d’entrer en contact avec son partenaire, les paroles du Roi-Tut l’envahirent de stupeur, pensant à tort qu’il lui serait incapable d’entendre la chauve-souris étant donné que les deux hommes avaient gardé une distance de sécurité raisonnable avec leur ennemi commun. Le jeune homme serra les dents, accentua sa position défensive en tenant de ces deux mains son arme pour se protéger d’une potentielle attaque.
Il ne fut pas au bout de ces surprises lorsqu’il constata ce halo blanc se former autour de ses deux bâtons. Paralysé par la stupéfaction, il n’eut pas le temps de réaction approprié pour se mettre à couvert. Son regard s’orienta vers la chauve-souris lorsque ce dernier hurla son nom ainsi que l’ordre de se mettre à terre, mais il ne put rien faire pour empêcher l’inévitable. Le jeune héros eu tout de même le reflex de passer son bras devant ces yeux pour se protéger de cette puissante luminosité à en exploser la rétine. Toutefois, il fut limite projeter vers l’arrière et sentit son corps se faire balancer comme une vieille poupée de chiffon. Il fut désarmé et envoyer au tapis, inconscient.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

_____Juste quelques heures de sommeil, c’est tout ce qu’il demandait. Les yeux toujours clos, son cerveau encore perturbé par les évènements ne parvenaient pas encore à comprendre où est ce qu’il se trouvait. Un écho de voix, l’illusion d’entendre la voix d’Alfred réveiller le jeune garçon somnolant dans son lit, pensant que tout ceci n’était qu’un mauvais rêve. Ce dernier se réveilla, allongé sur son lit, n’aillant même pas prit la peine de se glisser sous les draps. Après une nuit mouvementée, il avait souhaité passer les dernières heures qu’il lui restait pour faire une courte sieste avant le début des cours.

Le sommeil du justicier était lourd, il n’avait même pas entendu le réveil de son téléphone pourtant réglé au volume maximum. C’est donc Alfred, habitué à réveiller l’adolescent qui vint frapper à sa porte et faire raisonner sa voix dans les tympans du garçon, à contre-cœur. Il aurait aimé pouvoir laisser le garçon dormir une heure ou deux, mais les retards et les absences sont rapidement accumulé chez Tim. L’adolescent gigote péniblement, le réveil est très difficile.

« Maitre Timothy… Il est tard… »

« Bon sang… Alfred… Ce n’était donc qu’un mauvais rêve ? » demanda Tim en ouvrant doucement les yeux, redressant lentement la tête pour ne pas déclencher une violente migraine.

« Non, Monsieur. C’est bien réel. Vous devez vous réveiller. »

« Attends… Quoi ? »


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

_____Un brouhaha monstre de la foule bourdonnait dans ces oreilles, Tim fut le dernier à s’éveiller, et le seul à peiner pour retrouver ces esprits. En une fraction de seconde, sa mémoire retrouva les esprits et son cerveau termina d’analyser la situation. Il se souvient maintenant, les pyramides, le combat contre le Roi Tut, son échec, puis le trou noir. Ce n’était pas un rêve.
Au moins, il était toujours en vie, mais il eut le reflex de garder ces yeux clos lorsqu’il comprit qu’ils étaient tous deux prisonniers. Il continua de simuler son inconscience, contrôlant sa respiration pour la rendre la plus lente possible et réduisant ces mouvements, comme s’il n’avait jamais réussi à reprendre connaissance. Sans sa vue, il parvint tout de même à visualiser sa position et celle de son partenaire. Red Robin était allongé sur le sol, enchainé, main derrière le dos. Ces doigts frôlèrent la façade d’un mur et la voix de la chauve-souris démontrait que son acolyte lui tournait le dos et que son visage était face à l’adversaire.

Toujours aussi calme, ces doigts à l’abris du regard du Roi-Tut, n’aillant pas encore conscience de la présence du bébé dans les lieux, le jeune homme effectua quelques mouvements, repliant ces doigts pour essayer de récupérer, bien planquer dans son gant, un outil assez efficace pour le libérer de ces chaines.
Avec des gestes lents, pour que personne, ni même la chauve-souris ne remarque quoi que ce soit, ou presque, il libéra un laser pour le sortir d’un compartiment secret de son gant, situé sur le dos de sa main, surement l’un des gadgets les plus efficaces pour se débarrasser de ses liens. Il en débloque un autre, celui de sa seconde main, caché au même endroit. Il posa l’un des lasers à terre et analysa les mouvements du Roi Tût à l’aide de son ouïe. Une fois que leur ennemi eu la mauvaise idée de se retourner pour faire face à ce bébé Darkseid dont Tim ignorait toujours l’existence depuis son réveil. Il fit glisser l’un des lasers jusqu’aux mains de son partenaire, ni vu ni connu et saisit celui qu’il avait encore en main en la cachant dans la paume de ses mains avant de le faire glisser en direction de ces chaines.

C’était leur dernière chance d’arrêter tout cela, et Red Robin n’était pas au bout de ces surprises lorsqu’il rouvrira les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 31 Oct 2017 - 18:39
Le Roi-Tut a récupéré l’enfant – qui n’est plus forcément son enfant génétique, mais au moins celui qu’il considère comme un héritier ; ou un dieu, maintenant.
Cet enfant vient d’être changé, modifié via un procédé inconnu. Il a désormais une peau de charbon, des yeux enflammés… et est présenté comme Darkseid, ou plutôt comme un être qui pourrait devenir Darkseid.
Ce dernier, maître d’Apokolips, est considéré disparu depuis que les Néo-Dieux, dans leur totalité, ont cessé d’exister. La cause demeure inconnue. Le Batman a décidé de s’y intéresser et d’enquêter, quand il aura du temps… mais l’occasion n’est pas encore venue.
Et, vu la situation, il est clair que ce fut une erreur.

Calme, mais crispé, le Chevalier Noir fixe le Roi-Tut, qui exhibe l’enfant à une foule en folie ; il tente d’enregistrer le moindre élément, la moindre information utile.
Ils doivent agir, définitivement ; et, heureusement, Red Robin est sur la même longueur d’ondes.

Le jeune homme, plus prompt à réagir que lui, s’est directement engagé dans la voie de l’évasion, et est parvenu à se libérer, grâce à son intelligence et sa souplesse ; bien vu.
Tim dépose un laser dans la main de Bruce, pendant que le Roi-Tut profite de ce bain de foule… qui ne durera pas. Le Chevalier Noir utilise rapidement l’engin transmis par son ancien élève, et parvient également à s’échapper des entraves mises autour de ses membres en quelques secondes.

Ils sont libres, donc.
Et l’ennemi ne les a pas encore vus, tous deux ayant agi dans un silence complet, tous deux ayant été extrêmement rapides.
Ils ont un avantage – ils ne doivent pas le perdre.

Le Batman ne dit rien, mais indique par signes la marche à suivre.
Ils doivent attaquer.
Le temps de l’attente, le temps de l’interrogation, le temps de la patience n’est plus ; seule l’action importe. Seule la vengeance demeure.

Sans prévenir, sans même une once de remords ou de regret, le Chevalier Noir bondit et tente de s’emparer directement du Roi-Tut… en vain.
Car il est directement happé par un garde mécanique, un de ces gardes en forme d’Horus qu’il avait combattus à Gateway City. Deux autres apparaissent, suivent de trois gardes mécaniques en formes de Seth.
Ils viennent se positionner autour du Roi-Tut, en défense – alors que l’enfant semble soudain entouré d’un halo de puissance rougeoyante.


« Nous n’avons plus de temps. »

Bruce se débarrasse de son ennemi d’une prise de judo, puis se relève – et s’empare de ses poings électrifiés.
Il faut en finir. Quoi qu’il en coûte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 232
Situation : Toujours plus de CAFÉ
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily

MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 23:33

« Tempête africaine »
[ 4ML ] ft. The Bat.
_____Les deux justciers étaient synchronisés. Un simple signal et en quelques seconds les voilà libérer. La chauve-souris ne comptait pas attendre davantage pour attaquer et fonça tête baissée sur ces proies pour en finir une bonne fois pour toute. Quant à son partenaire, il prit beaucoup plus de temps pour se mettre dans le bain, sortir son arme et se mettre en action. L’effet de surprise n’eut pas autant d’ampleur que la chauve-souris le pensait. C’est un vieil ennemi qui eut la bonne idée de bloquer l’attaque de Batman contre le roi Tut. Ces dieux mécanisés qui avaient précédemment attaqués le duo dynamique il y a quatre mois à Gateway City. Deux spécimens que les justiciers ont mis K.O malgré leur état de fatigue plus important que maintenant. L’effet de surprise était peut-être gâché, mais l’adolescent venait d’avoir un plan B.

« Oh, vous, vous tombez bien. » lança l’adolescent avant de se tourner vers le premier garde du corps mécanisé du roi Tut en forme d’Horus qui agressait la chauve-souris.

Tim se rapprocha de cette dernière, il esquiva une faux qui manqua de lui trancher la gorge, baissant la tête et lança son poing dans les côtes de la créature robotisée pour enfoncer la moitié de son bras dans le semblant de chair d’Horus, esquivant les quelques attaques que ces collègues pouvaient avoir à son égard pour défendre la victime de Red Robin. Avec la même force, il sortit son poing. Entre ses doigts gantés se trouvait l’un des composants de la machine qui commençait légèrement à délirer, mais pas assez pour lui faire perdre sa lucidité et ces pulsions meurtrières. L’adolescent recula vivement, toujours le dispositif entre ces mains, esquivant les quelques attaques qui pouvaient être lancé avant de se rapprocher de la chauve-souris.

« J’ai étudié leur fonctionnement depuis la dernière fois. » rétorqua Red Robin. « Je peux les désactiver tous en même temps, ça ne prendra que quelques secondes. »

L’adolescent esquiva une nouvelle attaque et retira le seul composant nécessaire à son piratage. Il laissa son ordinateur débuter l’analyse de ce dispositif et continua le combat. L’Horus lui fonça machinalement dessus, Red Robin s’abaissa, pliant sa colonne vertébrale pour laisser la créature glissée sur son dos pour atterrir de l’autre côté sans avoir pu blesser le justicier. Red Robin utilisa son arme pour rétorquer directement avant que le robot ne comprenne ce qui lui arrive. Il attaqua les chevilles pour le faire trébucher avant de lui fracasser le crâne et empêcher ce robot de se relever, définitivement. Même s’il parvenait à pirater tout ce beau monde, le mieux est toujours de mettre un terme à leur existence artificielle une bonne fois pour toute. Le jeune homme profita de ces quelques secondes de répit, se déconcentrant un moment du combat pour porter son attention sur son ordinateur.

Red Robin activa l’un de ses protocoles, un protocole qu’il avait installé et tester le système de piratage en récupérant l’une des dépouilles et en travaillant dessus à l’Ambassade. En espérant que ces théories étaient vrai, ils avaient surement une chance de battre le Roi-Tut, du moins la plupart de son armée de robot soldat, en espérant que leur programmation soit regroupée par ce même objet que Tim tentait de pirater.
Cela ne plut décidément pas au Roi-Tut. Ces robots étaient focalisés sur le plus agressif du duo, c’est-à-dire la chauve-souris, leur intelligence artificielle ne leur permettait pas de comprendre que le plus jeune préparait un sale coup. D’un simple ordre, il ordonna discret, il ordonna à une partie de sa troupe de ne pas laisser le moindre répit au garçon. Ce dernier avait toujours d’excellent reflexe, mais ils étaient plus nombreux qu’il le pensait. Il se prit un premier coup en plein visage, sa lèvre inférieure fut fendue, un filet de sang s’en échappa. L’un des dieux égyptiens en profita pour bloquer ces bras autour des épaules de Red Robin pour l’empêcher de continuer son opération. Il est cerné, bloqué, le roi pris la confiance et se rapprocha du jeune homme.

« Vos tentatives sont nobles mais vaines. » Il se tourna vers le Chevalier Noir. « Tu as eu tort de t’opposer à moi. »

Ce moment d’orgueil permit à Red Robin de prendre appuie sur le ventre dénudé du pseudo Roi, lui permettant de réaliser un magnifique salto arrière et de se libérer des entraves de la créature égyptienne. Il en profita même pour briser sa nuque robotique et enfoncer un batarang explosif dans ses engrenages avant d’achever les préparatifs sur son ordinateur, espérant que les créatures seront hors circuit après cela.

« Ordinateur. Active le protocole Alpha 11. » ordonna le jeune homme à la reconnaissance vocale de sa machine alors qu’il était occupé à esquiver quelques armes tranchantes pour ne pas se faire découper suite à sa rébellion et à son manque de respect envers le roi Tut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 504
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 9:45
Les robots de Seth et d'Horus entourent le Roi-Tut et l'enfant.
L'enfant est soudain entouré d'un halo d'énergie, qui semble agir directement sur lui.
Batman et Red Robin sont à quelques mètres.

La situation est simple : ils ont un objectif, atteindre l'enfant, et deux vagues d'obstacles, les mécanoïdes et leur maître.
Ils sont usés, fatigués, exténués et perdus ; mais, pire que tout, ils sont énervés. Fortement énervés. Terriblement énervés.
Surtout l'un d'entre eux - surtout le Chevalier Noir, qui ne cesse de faire les mauvais choix et de se faire mener dans cette aventure qui n'a que trop duré.

Jusqu'à maintenant.
Jusqu'à ce qu'il se redresse, les poings serrés, la respiration sifflante ; la colère coule dans ses veines, active ses muscles, fait battre son coeur. Il la gère. Il la contrôle.
Il en fait une force.

Alors qu'à ses côtés, Tim glisse quelques réflexions et commentaires, et notamment une précieuse information sur sa capacité à stopper les robots, Bruce s'avance ; et abat, violemment, ses poings sur les gardes qui ont le malheur de l'approcher.
Il ne dit rien. Il ne dit pas un mot. Les coups parlent pour lui.

Il brise les bras. Il brise les crânes. Il brise les jambes. Il brise les torses. Il brise tout.
Il avance.
Quiconque tente de l'empêcher... est brisé. Quiconque tente de l'arrêter... est brisé.
Il avance. Quoi qu'il en coûte.

Parant chaque attaque, il a mis de côté son esprit, son cerveau pour laisser son corps, son instinct prendre le dessus - et le résultat est terrible.
Rien ne l'arrête. Rien ne peut l'arrêter.
Surtout quand son ancien élève, sa fierté déconnecte entièrement les robots... et que seul demeure le Roi-Tut entre eux et l'enfant.


"Vous ne pouvez empêcher l'accomplissement ! L'enfant deviendra ce qu'il doit devenir !"

"L'enfant deviendra ce qu'il voudra devenir. Tu ne peux décider pour ton fils."

"Mon... ? Ha ! Tu es encore plus naïf que je le pensais ! Je n'ai pas eu l'honneur que ma semence produise le réceptacle du grand Darkseid, je n'ai eu que la chance de le chercher, de le trouver, de tuer ses parents et de le mener à son destin !"

Le Batman avance.
Il enregistre ces informations ; il les accepte. Il les joint à sa colère.
Elle le motive, toujours.


"Cela cesse, maintenant."

"Non... NON !"

Une ombre d'inquiétude glisse sur le visage du Roi-Tut. Il dépose, soudain, l'enfant sur la table en pierre, et s'empare de ses fameux deux bâtons ; derrière lui, ses fidèles comprennent que la cérémonie prend un mauvais tour, et commencent à se diriger vers les entrées - éloignées, hélas.
Ils ne seront là que d'ici cinq à dix minutes. Long, très long pour leur meneur...


"Les Etoiles m'ont parlé ! Les Etoiles m'ont mené ! Je n'étais qu'un pauvre homme, un désespéré, un immigrant perdu dans votre pays, jusqu'à ce que la Machine des Merveilles arrive des Etoiles, et me parle ! Et me montre ma lignée, qui remonte jusqu'aux Pharaons !"

Bruce fait le lien.
Une Boîte-Mère, téléportée sur Terre après la destruction des Néo-Dieux ; endommagée, sûrement. Qui modifie un migrant, transformant son quotidien de désespoir en le liant à ses rêves de grandeur, de reconnaissance. Qui l'a mené jusqu'à l'enfant, cherchant une forme de... réincarnation, des Néo-Dieux ? Le Batman devra enquêter, et interroger Mister Miracle à ce titre.
Mais plus tard - plus tard, oui. D'abord, régler cette situation. Y mettre un terme, enfin.


"Les Pharaons sont tombés. Tu les suivras."

"BRAAAAAAAAAAAAH !!!"

L'enfant hurle. Le Roi-Tut bondit sur Batman et Red Robin, déchaîné et désespéré.
Cela se termine maintenant, oui.
Mais l'énergie autour de l'enfant grandit - se raffermit. Et ce n'est jamais bon signe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[4ML] Tempête africaine [Red Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Cook, Robin] Toxine
» [Cook, Robin] Fièvre
» Campagne Tempête d'Âmes
» EMENEYA CORRIGE LA MUSIQUE AFRICAINE
» TRESSES A L'AFRICAINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Afrique-