[Animation 4ML] Mission To Mars [LIBRE]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 616
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 9:16
Mars.
La Planète Rouge, source d’inspiration pour les hypothèses, mythes et légendes qui ont impacté l’Histoire de l’Humanité. Longtemps considéré comme colonisable, finalement découvert abandonné et mort, ce monde a finalement fait apparaître des descendants, des reliquats de civilisations jadis brillantes, mais ravagées par des catastrophes terribles.
J’Onn J’Onzz, le Martian Manhunter, est le représentant le plus connu de Mars après s’être établi sur Terre – mais les Humains connaissent et apprécient aussi Miss Martian, tandis qu’ils craignent notamment les Martiens Blancs.

Mars ne cesse donc pas d’excitation les imaginations et les émotions humaines.
Et cela va empirer quand l’Humanité prendra conscience de la menace qu’incarne désormais la Planète Rouge – qui est sortie de son orbite et s’approche de la Terre.



Si l’information a commencé à fuiter sur quelques sites spécialisés ou quelques réseaux sociaux, l’essentiel de la population n’y a pas fait attention – pour l’instant.
C’est pour éviter ces phénomènes de panique et surtout pour enquêter sur cet étrange phénomène, dont l’origine demeure inconnue, que l’A.R.G.U.S., l’organisation de lien et gestion des Métahumains, a décidé de monter en secret une équipe hétéroclite et diverse d’explorateurs et d’aventuriers chargés d’une mission simple… aller sur Mars et comprendre ce qu’il se passe.


« Bonjour. »

Au sein d’un hangar secret, un petit groupe a été monté et fait désormais face au donneur d’ordres…
… le Green Lantern John Stewart, nouveau chef de l’A.R.G.U.S.

« Vous avez été sollicités afin de vous rendre sur Mars pour enquêter et comprendre l’origine de son décrochage d’orbite. Nous comptons sur votre discrétion, au regard de l’émotion que cela pourrait provoquer – mais surtout sur votre efficacité.
Vous devez comprendre ce qu’il se passe et l’arrêter. Nous ne pouvons accepter que Mars devienne un danger, autant à long-terme car l’impact n’est pas prévu avant des milliers d’années, mais surtout pour les troubles que cela pourrait entraîner.
Bon courage, donc. Et bonne chance. »


John Stewart adresse un signe de tête à chacun puis se retire, tandis que les portes du hangar s’ouvrent et révèlent leur moyen de transport…
… un Javelin, un vaisseau de la Justice League spécialement modifié pour le voyage spatial.

Tandis que le Green Lantern disparaît, un homme sort du groupe et s’approche directement de l’entrée du Javelin. Il se tourne vers les autres, et esquisse un sourire, derrière la vitre de son armure de transport et de survie.


« Bon, ben… c’est à nous, je crois. »

Atom, Ray Palmer, rentre en premier dans le Javelin et va s’installer.
Le voyage va bientôt commencer.
Et, bien entendu, rien ne se passera comme prévu…


(HJ/ Bonjour ! Ce sujet est totalement libre, et va se concentrer sur l’exploration de Mars. Il sera animé par un Animateur, mais nous invitons quiconque à venir, car l’équipe montée doit être hétéroclite et diverse ! Bon jeu ! /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 22:51
Mars.

Sa planète natale provoquait des troubles et pourrait, a plus ou moins long terme, devenir une vraie menace pour la Terre. Quelque chose avait causé le décrochage de Mars de son orbite naturelle, et J’Onn, étant lié à cette planète d’une manière que personne ne pourrait comprendre sur Terre, l’avait senti bien avant que les appareils de la terre ne le découvrent. Il était alors naturel qu’il se porte volontaire pour faire partie de l’expédition qui se rendrait sur son monde natal pour investiguer.


Techniquement, il ne faisait pas partie de l’ARGUS, mais il était Martien, et son expertise, sa connaissance du terrain, et sa profonde connexion avec le cœur même de la planète pourrait être d’une grande utilité. De plus… il y a peu de temps il avait fait partie de l’Armada des Red Lantern stationnés sur la planète rouge, et quelques choses lui disait, lui criait même, qu’ils avaient quelque chose à voir avec les évènements en cours. Il n’avait porté un anneau rouge de la rage que pendant quelques mois, mais même après qu’il s’en était débarrassé, il se sentait toujours… connecté a l’énergie que les Red Lantern dégageaient.

S’ils étaient concernés, il le saurait.

Une fois que John Stewart a fini de leur donner les bases de la mission, J’Onn suit les autres pour entrer dans le Javelin qui doit les emmener sur son monde natal. Il ne fait qu’une brève pause en voyant Atom, mais leurs différents ont été résolu il y a quelques semaines et il ne ressent plus de colère à l’égard de son ami. Il lui fait un signe de tête amical mais ne dit pas un mot, et va s’installer au fond de la cabine près d’un hublot qui donne une bonne vue sur l’espace.

Alors qu’il prend place il observe les autres membres de cette expédition très diverse et il ne peut s’empêcher de lever un sourcil a certain d’entre eux. Il y a là un mélange qui pourrait s’avérer explosif… Alors J’onn prends sur lui de projeter des ondes mentales de calme et de sérénité dans tous les esprits pour s’assurer que tout le monde reste polis, amical et efficace.

Est-ce qu’il aperçoit même quelques Villains? Oh oui…

Les choses ne peuvent que mal tourner avec une telle équipe. Il n’y a pas d’autre choix que de voir venir une fois que le voyage aura débuté, cependant. Ils n’ont pas encore décollé, et déjà il y a des voix qui montent dans un coin de la cabine. J’Onn se lève lentement pour localiser la source de la commotion.

Ils n’ont même pas encore décollé et déjà les problèmes commence…

Mais peut-être est-il possible de court-circuiter tout conflit dans l’œuf avant le départ de l’expédition. Sinon… J’Onn est prêt à partir seul pour Mars et investiguer. Ce ne serait pas la première fois qu’il se lancerait dans une mission périlleuse seul. Mais on en est pas encore là, et la force dans le montre peut faire toute la différence une fois sur place.

Il fait son chemin à travers la groupe pour rejoindre les belligérants et s’apprête a intervenir…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 25/08/2017
Messages : 41
Localisations : Gotham City
Groupes : Bat-Family
MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 15:02

Depuis les événements d'Ivy town, il n'y avait aucun doute que le jeune héros était prêt pour la vitesse supérieur ou plutôt d'être amené à participer à des missions au delà du sol humain. Son mentor semblait-il avoir pleinement conscient en lui et ses capacités même si certaines semblaient quelques peu drastique à son goût, sûrement faute de son ancienne vie en banlieue résultant d'une soif de combat et d'impartialité menant à une violence un peu trop présente. Cependant il n'en était pas esclave et il savait qu'il devait garder cette ligne rouge pour ne pas terminer comme certain des enfants nocturne du chevalier noir (surtout un).

Cependant d'après le debriefing de son mentor, les nouvelles n'étaient pas très bonne voir inquiétante pour l'avenir de la planète bleue cible d'une certaine planète rouge – Mars, demeure du puissant et connu Martian Manhunter participant évidemment à cette mission. Une mystérieuse force ou technologie faisait que la planète avait été détourné de son orbite et servait de projectile planétaire vers la Terre et ses habitants. Il n'avait fallu que peu de temps pour les organisations gouvernementales pour prendre l'affaire en main dont l'A.R.G.U.S qui préparait en secret une mission commando doté des meilleures recrues possible pour tirer cette affaire au claire.

Au sein d'un hangar secret de l'A.R.G.U.S le Green Lantern John Stewart faisait le topo de la mission et des enjeux de celle-ci. Le discours était simple, clair et précis, il fallait agir vite et efficacement pour éviter une des plus grandes catastrophes planétaire que le monde est connu. Un Javelin, vaisseau de la Justice League allait servir de moyen de transport jusqu'à Mars, cette technologie dépassait complètement Nightrunner qui allait laissé le soin au plus grand pilote et scientifique s'occuper de cette partie. L'enquête et l'investigation était un point dont notre héros allait se pencher, s'étant assez documenté sur la planète et son histoire, il était prêt à découvrir les responsables de tout ça.

Encore une fois, l'entreprise Wayne et son mentor furent un travail remarquable en le dotant d'une combinaison spatiale. Un rêve de gosse qui allait se concrétiser quant on oublie les enjeux qu'il y avait derrière. De nombreuses fonctionnalités et gadgets n'allait pas être de trop pour le voyage sur Mars avec en prime un atout secret que Bilal gardait en réserve en cas "d'urgence" …


John Stewart se retire invitant les personnes présentent à s'installer dans le javelin, Ray Palmer – Atom prend les devants en invitant d'un sourire à ses coéquipiers à faire de même, ce que fit Nightrunner qui sentait quelques regards sur lui, loin d'être agréable. Il pouvait en deviner les dires … Un nouveau disciple du Bat … Encore un … La chauve-souris envoie ses oisillons au casse-pipe … Des propos et rumeurs qu'il était décidés à taire préférant pour le moment se servir du silence comme de sagesse à l'égard de ces ignorants.

Il s'installe, une pensée pour sa défunte mère … sûrement très fier de son fils et de ce qu'il était devenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 12:06
Mars continuait son inexorable course vers la Terre, une main invisible la guidant vers une collision dévastatrice avec la planète, ce qui tuerait toute forme de vie trop faible pour résister à l'impact planétaire, ce qui représentait au près près de plus de quatre-vingt dix pour cent de la population de la Terre. Les mesures devaient être prises immédiatement ou la Terre pourrait bien connaître un sort funeste.


L'équipe qui allait être envoyée sur Mars contenait trois héros et quelques astronautes de talent. Un petit nombre, dirait t-on, mais l'équipe contenait le Martian Manhunter, l'un des plus puissants héros de la planète et le dernier habitant de Mars, qui saurait comprendre le mal qui affectait son monde. La présence d'Atom était aussi rassurante en soi, compte tenu des immenses capacités scientifiques du petit génie habitué à revenir des morts.


Quoi que Nightrunner ne semblait pas aussi rassurant pour les petits humains dans la cabine, qui observaient le défilé des héros avec une pointe de méfiance.


On a que trois héros ? Où est Superman ? Où Wonder Woman ? On est pas assez nombreux pour cette mission, putain, c'est un truc de la Justice League, pas de la NASA !


Ed Reiss paniquait le plus pour l'instant, même pas rassuré par la présence du Martian Manhunter. Il n'était qu'un astronaute normal, lui. Pourquoi est-ce qu'il était envoyé sur Mars pour y mourir ? Et pourquoi y'avait t-il aussi peu de héros, surtout quand l'un de ces héros, du point de vue d'un civil qui se souciait peu des affaires de la Bat-Family, n'était qu'un simple soldat de Batman de plus, utile pour pratiquer des arts martiaux sur des brutes dans les ruelles de cités sombres ?


Ne panique pas, Ed. Ils savent ce qu'ils font. Nous allons sauver l'espèce humaine.


Allen Carter est plus calme, a l'inverse de son partenaire, et lève simplement la tête vers les trois héros en reconnaissance.Le reste des astronautes est plus taciturne et au nombre de quatre, levant la tête vers le Martian, venu pour vérifier la cabine après la petite crise d'Ed. Allen pose sa main sur l'épaule de son ami en réponse.



Désolé, il est nerveux. Maintenant, messieurs, je propose que nous débutions.


Les procédés habituels du démarrage s'effectuent sans intérêt quelconque alors qu'Allen se pose avec un autre astronaute pour piloter l'engin, gardant son sourire calme et répondant brièvement aux instructions radios, effectuant les manoeuvres. Son co-pilote semble franchement étonné devant la prouesse technologique du jet, lançant de longs regards sur les commandes comme un enfant qui découvrirait son jouet.


Ceintures, mesdames et messieurs !


Dix seconds s'écoulent, permettant aux passagers de se préparer... puis le véhicule file avec une vitesse qui rendrait un speedster moyen jaloux, atteignant une vitesse ahurissante et quittant rapidement la planète sans que les passagers ne soient vraiment affectés, restant sur leurs sièges sans sentir de malaise et observant l'espace avec intérêt, observant brièvement l'astre lunaire au delà de la Terre, portant encore les marques des combats passés.


Quelques secondes se passent puis la Terre et la Lune ne deviennent que des objets de fond à peine visible, sans qu'un seul astronaute ne sorte une réflexion du dimanche sur la petitesse de la planète. Ed se tourne vers Atom, l'air finalement rassuré.


Whoah ! Désolé les mecs, j'ai un peu paniqu


Un choc soudain frappe le jet, propulsant les malheureux astronautes en arrière et menaçant de bousculer Atom et Nightrunner également même avec les ceintures. Une terrible secousse s'empare de l'appareil brièvement.


ON VA MOURIR ON VA MOURIR ON VA MOURIR ! A L'AIDE !


La secousse s'arrête brièvement, et la cabine redevient stable, les astronautes plus affectés grognent et se relèvent lentement alors qu'Allen et son co-pilote s'avancent, le sourire sur le visage du pilote complètement disparu.


Ne paniquez pas mais je crois que quelque chose vient d'attraper l'engin. Je ne vois rien au dehors de l'appareil mais tout est en marche, il n'y a rien qui justifie le stop soudain du Javelin. Allons vérifier.


Carter lève la main et tout les astronautes s'écartent, pointant du doigt les trois héros. Carter ricane presque et les observent, son co-pilote étrangement immobile, l'air tétanisé.


Messieurs, je vous pense plus expérimenté pour gérer un tel problème que cet équipage. Je vous prie d'aller vérifier la source du problème avec moi dans les plus bref délais, nous ne pouvons pas rester bloqués.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 616
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 14:31
Atom pénètre dans l’appareil, s’installe et observe ceux qui le rejoignent.
Les bras croisés, calme, bien dans sa combinaison, il laisse son regard dériver sur les astronautes, qu’il ne connaît pas mais qu’il espère compétents, et surtout sur les deux Héros qui ont répondu à l’appel de John Stewart.
Il y a, d’une part, Nightrunner, un jeune homme qui s’avère être un nouveau protégé du Batman ; sacré Bruce, pense Ray. Il semble avoir, définitivement, un réservoir illimité d’assistants ou d’élèves. Le charisme paye, finalement, même si certains d’entre eux ont mal fini ; mais ils ont raison, au fond : il n’y a pas de meilleur professeur que le Chevalier Noir, qui a déjà formé d’autres Héros bien installés, comme lui dans certains moments.
Mais, surtout, il y a aussi le Martian Manhunter – longtemps l’un de ses meilleurs amis, mais récemment leurs liens se sont distendus. Palmer a arrêté J’Onn quand il était une Recrue, et s’ils se sont revus récemment, ils ont tous deux acté que quelque chose était cassé… et qu’il faudrait du temps pour tout réparer.


« Hem… vers l’infini et au-delà, donc ? »

Le scientifique glisse cette petite phrase pour détendre l’atmosphère, après quelques échanges tendus entre Ed Reiss et Allen Carter, notamment sur la qualité et l’expérience des trois Héros envoyés là-haut.
L’initiative est bonne – mais ne fonctionne pas.
Les visages demeurent fermés, les cœurs sont crispés, et les conversations courtes ; super ambiance, donc. Définitivement une atmosphère de fin du monde… qui ne tarde pas à empirer, en fait.


« ACK ! »

Le micro-Héros grogne et glapit, quand un gigantesque choc impacte entièrement la navette.
Il se maintient, bien sûr, à son siège et serre les dents – il tente, surtout, de calmer son cœur, terrorisé.
Quelques instants plus tôt, l’appareil avait quitté la Terre dans les meilleures conditions, s’échappant de l’attraction gravitationnelle grâce aux extraordinaires moteurs présents sous la tôle. Même s’il a une certaine habitude de ce type de voyage, Ray demeure toujours prudent et un peu stressé avant de s’embarquer dans ce genre de folie… et il a bien raison, vu ce qu’il se passe à peine le vaisseau arrive-t-il dans l’Espace.


« Bon sang. »

Allen Carter réussit à retrouver son calme, après que tout l’équipage ait perdu pied.
Palmer fait plusieurs exercices de respiration, prend sur lui, tente de se calmer – et se concentre sur ses émotions. Depuis qu’il a récupéré un anneau de l’Indigo Tribe, et notamment depuis le Rituel, il parvient à gérer ses sentiments… et à aller de l’avant.
Même s’il n’a pas son anneau, ici, il concentre sa Volonté – et reprend le contrôle de lui-même. Suffisamment pour se tourner vers les autres, et parler d’une voix assurée.


« Je vais voir, à petite taille. Je vais me déplacer jusqu’à la soute, et notamment le tuyau d’évacuation extérieur – à mon signal, activez-le. Je serai lâché dans l’Espace, et je pourrais voir ce qu’il en est. »

Atom adresse quelques signes de tête rassurants, puis se détache et se dirige, en apesanteur, vers l’arrière, et notamment la zone d’évacuation. Il active ses pouvoirs, modifie sa masse – et prend alors la taille d’une phalange, pas plus.
Il se rapproche du tuyau, et active son communicateur.


« ALLEZ-Y ! Et n’oubliez pas de me récupérer… »

(HJ/ Résumé rapide :
- Atom tente de détendre l’atmosphère au décollage, en vain ;
- Atom se contrôle lors de la panique, via des exercices ;
- Atom propose de rapetisser et de sortir pour aller enquêter dehors ;
- Atom suit sa proposition et donne le signal pour être évacué, et aller voir. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 25/08/2017
Messages : 41
Localisations : Gotham City
Groupes : Bat-Family
MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017 - 12:32

Il semblait que la jeune chauve-souris n'était pas forcément le bienvenue aux côtés des grands noms. Alors qu'Atom était la figure de l'intelligence et Martien Manhunter l'égérie de la mission et porte étendard du savoir de Mars, Nightrunner lui passait pour un Bat de plus débutant en la matière et n'ayant pas sa place pour sauver le monde d'une catastrophe planétaire.

Bila restait silencieux face aux paroles d'Ed Reiss, qui, malgré son expérience dans l'espace paraissait le plus désarmé face aux dangers qui se profilait à l'horizon de l'espace. Cependant son ami Allen Carter sut prendre les devants pour calmer l'atmosphère et prendre les commandes pour le décollage. Bien que stoïque et ne disant mots depuis le début du voyage, le Nightrunner était pensif, bien évidemment qu'il n'était pas partis dans le confins de l'espace sans un minimum de préparation et d'informations mais à l'égard de Ray Palmer et de Martian allait-il prouver qu'il valait presque autant que le "vrai" chevalier noir ? Bien que ce dernier lui avait demandé de jouer l'éclaireur et détective pour cette mission où il devait rester discret et servir de support au Batman qui attendait des nouvelles de son disciples et les informations et indices qu'il aurait pu trouver. A contrario des paroles d'Ed, il n'avait pas pour vocation de castagner de l'Alien mais bien d'utiliser ses neurones pour trouver le pourquoi du changement d'orbite de Mars.

Évidemment la présence de tel héros favorisait son intègrement et une certaine sécurité surtout pour Martian sûrement l'un des protagonistes les plus puissants de la Terre.

Le voyage se passa à merveille jusqu'à la venu d'une première perturbation, un choc qui sortit Bilal de ses pensées lui rappelant qu'il était déjà à des milliers de kilomètres de la petite planète bleue. L'équipe expérimenté est pourtant bien secourait dont le pilote qui se demandait bien pourquoi on l'avait choisis. Nightrunner quand à lui avait su bien s'accrocher profitant finalement de cette expérience pour s'habituer à l'apesanteur et aux vices de l'espace, pour un pro de l'équilibre et de l'agilité cette mission était une aubaine de savoir et de compréhension.

Sur le vote à l'unanimité les trois héros fut conviés à passer les premiers, il faut dire qu'ils étaient présents pour ce genre de problèmes et se fut Atom qui prit les devants se retrouvant bientôt dans l'infinité de l'espace explorant les alentours du vaisseau.
Nul besoin de le suivre, le scientifique savait ce qu'il faisait, Nightrunner se détacha de même pour se rapprocher des deux pilotes dont l'un encore perdu dans sa peur.


Je pense que dans le cas présent vous pouvez vous préparez à utiliser tout l'armement nécessaire contre ce qui pourrait s'opposer à nous. Restez sur vos gardes et à vos postes, ce n'est pas le moment de céder n'y à la panique, n'y de tous se disperser. Durant ses mots il regardait si rien n'apparaissait devant le vaisseau. Un instant de silence avant qu'il ne prenne en compte d'autres paramètres. Sommes nous loin de Mars ?

Une fois que le pilote aurait répondu à la question en plus d'estimer le temps qu'il faudrait pour arriver sur la planète rouge, Nightrunner se retournerait vers Martian, l'air sérieux.

Auriez-vous une idée de ce qui pourrait se trouver dans les alentours qui pourrait être dangereux pour nous ?

Des héros mais c'était aussi un travail d'équipe.


Citation :
Résumé;
- Nightrunner est silencieux face aux paroles des astronautes.
- Nightrunner est indemne du choc.
- Il demande à préparer les armes, au cas où.
- Il s'informe de la distance et du temps qui les sépare de Mars.
- Nightrunner se tourne vers le Martian, savoir s'il sait la cause de ce choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 3:35
La mission venait a peine de commencer et déjà elle devenait difficile.

Cependant, devant la panique de certain et l’agitation des autres, le Martien demeurait de glace et calme, observant de regard détaché la situation. La navette venait d’être secouée comme un prunier, - quelques chose l’avait attaqué et la retenait – et tous a bord semblaient éprouver un certain degré d’appréhension et/ou de peur. Il fallait diffuser la situation et, comme Ray l’avait proposé et avait pris l’initiative de faire, analyser la situation pour voir exactement ce à quoi ils avaient affaire.

Martian Manhunter, en bonne conscience, ne pouvait cependant pas laisser un humain – même un humain aux pouvoirs extraordinaires tel que Atom – risquer sa vie dans unesituation potentiellement désastreuse, alors juste avant qu’il ne quitte, il avait posé une main ferme sur son épaule et demandé.

« Atom, il serait peut-être préférable que je sois celui qui va à l’extérieur. Mon métabolisme me permet de survivre quelques temps au vide de l’espace sans protection. Il me semble que s’il y a un danger potentiellement mortel à l’extérieur, il serait plus logique d’y envoyer celui qui a le plus de chance d’y survivre. »


Cependant, Ray semblait bien décidé a être celui qui va enquêter et donc J’Onn le laisse partir, mais ouvre entre eux un lien télépathique, bien plus fiable que les communications électroniques.

‘Sois prudent Ray. Au moindre signe de danger, au moindre trouble, je vais sortir et t’aider.’ Dit-il calmement directement dans l’esprit de son vieil ami, malgré des relations maintenant un peu tendues.


Il fait ensuite le tour des yeux de la petite cabine et stoppe un instant sur chaque visage, notant chaque expression et la détermination qui se dégage de la mahorité d’entre eux. Puis, tout aussi calmement et fermement, il pose la main sur l’épaule de Reiss et le regarde droit dans les yeux. Sa voix, quand il lui adresse la parole, a des intonation vaguement hypnotiques et définitivement calmantes.

« Du calme, soldat. Il ne sert a rien de paniquer. La situation est sous contrôle, et nous allons tous nous en sortir vivant. D’accord? »

Il ne détourne pas son attention du pilote alors que Nightrunner lui adresse la parole. Il lui répond tout aussi calmement.

« Il n’existe entre la Terre et Mars aucune formation ou entité qui puisse être la cause de nos soucis actuels. » Il fronce légèrement les sourcils et ajoute, pensivement. « Mais peut-être que quelque chose est arrivé depuis ma dernière visite dans ses environs… »

Laissant retomber son bras a ses côtés, ses yeux se mettent à briller plus fortement alors qu’il scanne mentalement l’espace environnant en quête de toute entité vivante – consciente ou non – qui pourrait s’y trouver…

Résumé :
- J’Onn crée un lien télépathique entre Ray et lui pour rester en contact constant.
- J’Onn tente de calmer Reiss pour éviter qu’il ne panique encore.
- J’Onn commence à scanner mentalement l’espace environnant pour y découvrir s’il y a ou non une entité quelconque a l’extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 20:00
Les astronautes restent stressés alors que les héros s'organisent, utilisant leur propre entraînement stricte et une certaine confiance en leurs héros pour ne pas s'abandonner à la panique et succomber au chaos, laissant Atom s'organiser. Carter lui-même semble stressé, balayant une goutte de sueur avec un air moins confiant qu'il ne l'aurait voulu.


Ils avaient été stoppés par une force mystérieuse, et la dernière chose qu'il faudrait faire dans un tel cas serait de paniquer ouvertement et de se laisser traîner par la folie, ce qui ruinerait la mission et mettrait leurs vies en danger. La réponse très rapide et efficace des héros aident à dissiper les doutes et l'une des astronautes part pour aller l'envoyer dans l'espace, faisant un signe de tête amical alors que le petit héros s'engage dans le vide intersidéral.


Hé bien. Je dirais que nous sommes à peu près à la moitié du chemin, ce vaisseau va vite après tout.


Les héros écoutent seulement la conversation des héros, Reiss plus calme maintenant. Il y'avait de très nombreuses entités cosmiques capables d'arrêter le vaisseau mais le chemin avait été calculé pour ne pas tomber sur elles, surtout que le chemin était déjà très sauf en soi. L'un des astronautes se dirigea justement vers la radio, contactant rapidement la Terre.


Ici le Javelin, quelque chose vient de nous arrêter, qu'indiquent les radars ?


Les radars n'indiquent rien de suspicieux autour de vous. L'entité cosmique la plus proche se trouve à 20 années lumières.


Curieux, le pilote leva les épaules alors que le bon Carter se tourna vers le Nightrunner, qui avait quémander les armes.


Il est vrai. Nous allons les chercher de ce pas, voudriez-vous nous accompagner ?


Le regard de Carter se tourna vers une portion du Javelin pour pointer les armes... quoi que Nightrunner, s'il possède l'expertise suffisante, remarquera que Carter venait de se tromper et observait un tout autre sas. Voudrait t-il relever l'erreur ou assumer qu'il s'agit d'une erreur et partir avec lui, vu qu'un autre astronaute lui dira bien assez tôt.


Pendant ce temps, le Martien découvre plusieurs signals étrangers plus au loin. Et plus il concentre ses talents mentaux immenses, plus il remarque que quelques centaines de petits signaux mentaux apparaissent !


Et en même temps que l'illustre membre de la Justice League, Atom découvre finalement ce qui pourrait être l'anomalie derrière la panne soudaine quand il remarque plusieurs petites lumières en dessous du Javelin, bien en dehors des hublots. S'approcher un peu plus lui permettra de voir qu'il s'agit d'un immense groupe de ce qui ressemble à des étoiles de mers brillant d'une couleur éthérée, qui semblent exercer une force mentale conséquente sur le vaisseau pour le ralentir.


Et s'il s'approche un peu trop, il remarquera que certaines d'entre elles ont des yeux immenses au centre de leur corps, des yeux qui sont en partie dirigés... vers lui !


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/08/2017
Messages : 41
Localisations : Gotham City
Groupes : Bat-Family
MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 21:41

Les investigations étaient toujours en cours et nul n'y personne pas même Martian Manhunter ne pouvait déterminer la cause de l'arrêt brutal du Javelin. Malgré cette panique ambiante les héros restaient aux aguets ayant depuis longtemps comprit que sur terre comme dans le coffin du cosmos le danger était présent partout, mais ils devaient leur faire comprendre que le calme était la plus sage des raisons et leur courage et leur professionnalisme leur meilleur arme. Manhunter était la tête d'affiche de cette mission et il savait tout autant garder le contrôle sur une peur collective, Reiss put être calmé alors qu'il informa par la même occasion sur les quelques réponses qu'attendait le Nightrunner.

Selon le pilote, il y avait de la route à faire, encore la moitié du voyage qui allait augmenter de façon drastique la fréquence de danger et surtout de rencontre. Mais selon Martian nul vie n'y intervention cosmique ne devait se trouver dans cette zone, ainsi quelques hypothèse émergeaient dans le cerveau en ébullition du jeune héros alors qu'Atom faisait sa petit virée dans l'infini de l'espace et investir de ce mystère.
Mais pour l'heure, il gardait ses suppositions pour lui ne voulant inquiéter plus encore les membres d'équipage déjà très affecté par le but et les premiers dangers de cette mission à haut risque. Nightrunner fut sorti de sa torpeur mentale par Carter, Ils avaient de quoi se défendre et ce fut comme un début de soulagement en regardant quelques membres d'équipages qui se voyaient déjà à la merci d'aliens gobeurs de cervelles bien fraîches.

Mais bien que la technologie du Javelin le dépassait complètement, il en était tout autre pour l'armement et surtout la structure du vaisseau. Le débriefing avec son mentor fut complet et instructif puisqu'il était l'un des investigateurs de ce vaisseau et surtout membre de la Justice League propriétaire de l'appareil en question. Bien qu'ayant eu une petite idée de leur emplacement il fut surpris de la direction que Reiss commençait à emprunter, serein et plutôt sur de lui il invita d'un ton amicale la jeune chauve-souris à venir récupérer de quoi se défendre. Une simple erreur ou une raison particulière pour l'amener vers ce sas ? Carter était bien différent du reste de l'équipage, beaucoup plus calme, plus professionnel, plus … intéressé. Dans l'histoire des plus grandes figures de super-héros il n'était pas rare d'avoir eu espions et autres taupes au sein d'une équipe connu pour leur symbiose jusqu'à ce qu'il découvre l'horrible vérité d'une amitié brisée et fausse.

Silencieux, le Nightrunner le suit au pas attendant de voir le lieu où il allait le mener, serait-il possible que Carter veuille lui parler en priver ? Bien trop de questions restaient en suspens et au delà du vaisseau il put en apprendre plus sur son équipe dont Martian et ses fabuleux pouvoirs. Ne sachant s'il pouvait l'entendre parler dans sa tête, il tenta tout de même le coup pour assurer ses arrières mais aussi en savoir plus sur Carter.


Martian … Martian, si vous m'entendez sachez que je trouve Carter plutôt suspect, son attitude et bien trop différente de ses acolytes et je pense que dernière ce visage bien trop calme se cache un homme voulant en savoir plus ou vouloir en faire "plus". Si vous m'entendez essayer d'en savoir plus sur cette d'homme par le biais de vos pouvoirs, s'il vous plaît, quelque chose se trame dans ce vaisseau …


Mars devait attendre, pour le moment.


Citation :
Résumé;
- Nightrunner a quelques hypothèses concernant le problème de collision, mais reste silencieux face à l'équipe.
- Nightrunner accompagne Carter tout en se rendant compte que ce n'est pas le bon sas qu'il compte ouvrir.
- Il reste silencieux tentant une connexion mentale avec Martian pour le prévenir l'aptitude suspecte de Carter, en savoir plus sur lui et aussi assurer ses arrières.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 616
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 14:33
Atom n'a pas tenu compte de la proposition du Martian Manhunter de prendre sa place, parce qu'il était déjà lancé et qu'il considère, réellement, que sa capacité de baisser de taille peut lui permettre d'être plus efficace.
Mais pas uniquement.

Même s'ils ont reparlé, depuis ces moments terribles partagés, Ray a toujours une difficulté avec J'Onn ; il s'en veut de ce qu'il lui a fait, et il ne parvient pas à reprendre leur amitié - car il a du mal à se pardonner, tout simplement.
Bien sûr, le travail réalisé avec l'Indigo Tribe lui a, enfin, permis d'accepter ses émotions et de faire la paix avec lui-même, mais tout n'est pas encore réglé ; il doit encore avancer, évoluer, grandir, mûrir. Et, notamment, s'accorder son propre pardon, après avoir arrêté et emprisonné un ami, en l'abandonnant dans une geôle immonde.
Néanmoins... le moment qu'ils vivent n'est vraiment pas approprié pour ça ; ils ont une crise à gérer. Ensemble, si possible.


"Hughn !"

Ray grogne, quand il est littéralement aspiré à l'extérieur via un appel d'air.
A toute petite taille, il passe dans un tuyau d'évacuation, tente de se reprendre ou de ralentir cette fuite - mais non. Il est directement propulsé, happé, et retient difficilement ses hurlements de terreur... avant de finir à l'extérieur.
Dans l'Espace.


"Oh."

Palmer a déjà vécu des aventures extraordinaires - il a été sur d'autres mondes, dans d'autres Dimensions ; mais l'Espace, c'est différent.
Il a déjà été dans l'Espace... mais cela n'a jamais cessé de l'inspirer, de le hanter.
L'Espace - l'ultime frontière. Le principe, le concept, l'inconnu qui l'ont poussé vers la Science, vers l'aventure... vers l'homme qu'il est devenu, depuis. S'y plonger, alors, dans cette armure de sa conception - cela fait quelque chose. Cela fera toujours quelque chose.


* OK, J'Onn. On reste en contact. *

Le lien télépathique est venu naturellement, comme sa réponse ; cela le surprend, mais n'est pas désagréable. Même s'il y a une tension entre eux, il est clair que leur histoire commune est forte - et qu'ils savent gérer dans une telle situation. Gérer, et se faire confiance, surtout.

* Je pars en reconnaissance. *

Manipulant sa masse pour avancer, le scientifique commence à faire le tour du vaisseau.
Et ne tarde pas à tomber sur quelque chose - quelque chose qui semble être à l'origine du phénomène auquel ils sont confrontés.


* J'Onn. *

Il serre les poings, et maîtrise sa respiration.
Rester calme, et ne pas faire de bêtise - pour une fois.


* J'Onn, je t'autorise à voir par mes yeux : il y a des... étoiles de mer, luisantes, avec un oeil. Elles semblent se concentrer sur le Javelin, sûrement pour le bloquer. *

Atom se déplace un peu. A l'oeil nu, il est invisible, et demeure dans les ombres du vaisseau ; normalement, personne ne devrait pouvoir le voir.

* J'Onn, peux-tu les scanner ? Je vais transmettre la vidéo enregistrée par mon armure au Javelin, pour que les autres soient informés. *

Il appuie sur un bouton de son costume, et les systèmes d'enregistrement prennent le relais.
Il attend, donc, et continue d'observer, d'essayer de comprendre - réflexion, bien sûr. Réflexion avant l'action, qui ne tardera sûrement pas...


(HJ/ Résumé rapide :
- Atom n'a pas répliqué à J'Onn car il n'est toujours pas à l'aise avec lui,
- Atom est impressionné par l'Espace, sa passion,
- Atom accepte le lien mental, naturellement, vu leur expérience commune,
- Atom découvre les étoiles de mer et avertit J'Onn,
- Atom demande à J'Onn de les scanner,
- Atom enregistre avec son armure et transmet au Javelin,
- Atom reste dans les ombres et à petite taille, pour ne pas être vu. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Lun 13 Nov 2017 - 20:02
La scène se tient au fil du rasoir, une atmosphère tense se maintenant avec difficulté dans le Javelin et un peu en dehors, capable de basculer dans un carnage total au moindre signe de faiblesse de la part des héros. Les cosmunautes gardent un visage fermé et gardent leurs lèvres bien droites alors que le Nightrunner commence à se méfier d'un Carter qui lui paraît très suspicieux.


Le Martian, quand à lui, écoute simplement les ordres d'un Atom confronté à des sortes d'étoiles de mer mutantes qui rodent sur le Javelin. Une analyse pertinente lui révélera que plusieurs petites centaines d'étoiles sont posées sur la carcasse de l'engin, étant juste assez grosses pour tenir dans la paume d'un homme adulte. Les yeux globuleux et violets des entités se posent un peu partout puis se ferment. 


De toute évidence, ce ne son pas des créatures intelligentes ou perspicaces. Le Martian attend brièvement de voir les images avant d'agir, et pendant quelques secondes, rien de grave ne se passe, puis Ed lève le doigt, pointant vers l'écran.


PUTAIN C'EST QUOI !!!!!!!


La panique se construit brièvement dans la salle, empêchant au Martien de pratiquer son analyse rapidement alors que les adultes paniqués hurlent de peur, leurs yeux fixés vers l'écran ou Nightrunner. Le dernier survivant de Mars lève la main mais ouvre la bouche dans une expression de surprise et se fige, un Reiss paniqué rebondissant contre lui avant d'être jeté au sol.


Les Etoiles Spatiales s'agitent brièvement, un rire lent s'échappant de leurs corps frêles, directement audible via la télépathie, et elles semblent croire légèrement en taille, grandissant pour atteindre la taille d'une tête humaine. La réponse de Manhunter vient quelque secondes après.


..... Oui Atom. Je peux les voir. Ces entités ne sont dotées d'aucun sentience mais possèdent des pouvoirs mentaux. Je vais tâcher de les distraire, avance toi et essaye de crever un oeil, c'est leur point faible.


Atom croira t-il le Manhunter ? Ou affirmera t-il sa propre stratégie ?


Pendant ce temps, la situation est plus calme a l'intérieur du vaisseau, le martien observant Nightrunner et effectuant un mouvement horizontal de la tête.


Il n'y a rien de paranormal chez cet homme, Nightrunner. Avance avec eux, je doute qu'un protégé de Batman n'ait à craindre quiconque dans l'appareil.


Pendant ce temps, Carter, premier à s'être remis de la panique, se dirige rapidement vers la soute des armes avec un homme et une femme, signalant au protecteur de Paris de le suivre rapidement. La situation reste tense alors que les humains s'avancent, observant l'un des héritiers du Bat avec appréhension.


Nightrunner, je ne pense pas avoir le temps pour parler longuement. Je crois qu'un traître sévit au sein de l'appareil.


Ses camarades font un mouvement de la tête de haut en bas, l'air grave. De la sueur coule sur le long de leurs joues. Nightrunner pourrait tenter de signaler Carter comme "traitre" potentiel, mais aucun des individus présents ne paraît prêts au combat.


Je crois savoir qui est le coupable. Ecoutez moi, je vous prie.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 616
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 14 Nov 2017 - 10:28
Sous le casque de sa combinaison, Atom esquisse une grimace en voyant l’avancée de la situation.

« Bon sang. »

Le juron s’échappe, dans le vide et l’immensité de l’espace, par réflexe.
Ce qu’il découvre devant lui est terrifiant – et il ne sait pas encore comment y réagir.


* OK, J’Onn… je vois bien leurs yeux, mais… bon, d’accord. Je te fais confiance, mon vieux. *

Clairement, Ray n’est pas à l’aise avec la proposition du Martian Manhunter : ce dernier n’a jamais été connu pour ses approches agressives, et il est même généralement le dernier à s’y adonner… mais il apparaît évident que ces mystérieuses étoiles sont dangereuses.
Elles viennent de bouger, de se mouvoir, et émettent une sorte de… ricanement, qui provoque une véritable chair de poule chez lui ; elles lui font peur, en fait. Comme lui ferait peur tout type de parasite spatial qui se colle sur un vaisseau spatial.


* Je vais couper ma liaison radio et tous les éléments non-indispensables de ma combinaison. Je ne veux pas qu’ils me sentent approcher. *

Palmer n’entendait, en soi, pas grand-chose des événements à l’intérieur du Javelin : beaucoup de brouhaha, beaucoup de voix éparses qu’il ne parvient pas à reconnaître ; en soi, elles incarnent plus une distraction, une nuisance pour lui, alors qu’il tente de se cacher et d’approcher discrètement de ce qui semble être un ennemi.
Il coupe, donc, sans remords et sans hésitation – et sans savoir que quelque chose semble se passer au sein du vaisseau, qui pourrait l’impacter lui…


* Souhaite-moi bonne chance. *

Le scientifique sait que ses relations avec le Martien sont encore difficiles – mais il lui fait confiance ; il sait pouvoir mettre sa vie entre ses mains, même s’ils ne sont plus autant amis qu’auparavant.

Atom se lance, donc.
Toujours à petite taille, il manipule sa masse, sans activer les systèmes de sa combinaison, et se précipite en avant, file aussi vite que possible vers les étranges étoiles de mer spatiales.
Et, sans attendre, sans même hésiter, il augmente la densité de ses poings pour leur donner celle du béton – et il frappe.

Il frappe les yeux des créatures. Il enchaîne.
Il frappe à de nombreuses reprises, de nombreuses créatures.
Sans hésiter. Sans attendre. Sans remords.


(HJ/ Résumé rapide :
- Atom est stupéfait et terrifié par le phénomène des étoiles de mer ricanantes ;
- Atom acquiesce au plan de J’Onn, qu’il trouve étrange mais accepte par confiance ;
- Atom coupe les systèmes et communications de son armure, hormis les vitales, pour approcher discrètement ;
- Atom manipule sa masse pour filer vers les étoiles et en frapper, beaucoup et à petite taille, avec des poings très denses. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 25/08/2017
Messages : 41
Localisations : Gotham City
Groupes : Bat-Family
MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 23:04

Le vaisseau tremblait, l’équipage pouvait sentir et devinait que quelque chose de gros se mouvait sous le Javelin n’ayant toujours pas reprit sa course vers la planète rouge. Les entités en question, des étoiles spatiales à l’unique œil parcouraient la coque du vaisseau à la merci de ces étrangetés sachant que l’équipage apeurait ne pouvait déterminer la véritable dangerosité de ces êtres. Le Nightrunner toujours aux aguets regardait la scène avec stupéfaction et encore plus interrogatoire aux dernières paroles de Martian gardant toujours son sang froid. Il était clair qu’il avait encore beaucoup à apprendre d’eux, mais le peu qu’il savait déjà grâce à la Bat-family allait pourvoir lui servir concernant ce qu’il savait faire le mieux, enquêter et agir.

Carter de son côté s’était avançait vers le SAS où se situait les armes, Bilal en était sur cette fois-ci tout en étant toujours sur ses gardes concernant Carter qui venait d’ordonner à deux de ses collègues de le suivre eux aussi tout aussi paniqué que le reste de l’équipe. Mais dans la précipitation et les multitudes de questions que Nightrunner se posait il ne fut pas préparé aux dires de Carter concernant un possible traître à bord. Le premier réflexe du disciple nocturne aurait pu être de le prendre réellement à parti pour qu’il s’exprime entre quatre yeux, mais il avait appris à garder sa langue dans sa poche avant d’avoir tous les éléments en main pour vraiment faire son investigation efficacement.

Silencieux et réfléchi, Bilal dut se résigner à prendre en compte les priorités.


Nous en parlerons plus tard. Nous devons sortir de cette situation. Il haussa le ton de la voix pour que tout le monde l’entende. Que chacun retourne à son poste, utilisez tout le potentiel du vaisseau pour écarter ces horreurs.

Ce n’était pas le moment de donner des armes à des personnes aussi paniqués, le mieux étant de pouvoir se rapprocher de Mars pour tenter d’avoir un terrain plus favorable. Un peu de renfort n’était pas de trop, ayant pris au préalable une arme il s’en retourna à l’avant du vaisseau pour se mettre en communication avec la base de l’ARGUS.

Stewart à Javelin, vous me recevez ? … Stewart ? Nous sommes attaquez, besoin de renforts d’urgence, besoin du Corps des Green Lantern … Stewart à Javelin … Vous me recevez ? …

Les héros étaient prêt au combat, ils se devaient de réussir.


Citation :
Résumé;
- Nightrunner reporte la discussion concernant le traître.
- Il ordonne à l'équipage de se donner à fond pour protéger le vaisseau et ces occupants.
- Nightrunner armé, appelle la base demandant de l'aide à Stewart (voir au Corps des Green Lantern).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 616
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 19:16
A l'intérieur du Javelin, une ambiance tendue s'est installée depuis quelques minutes.
Déjà au début de cette aventure, il a été clair que les astronautes n'apprécient que très peu la présence des Héros. D'une part, beaucoup considèrent que ces types ont, certes, l'expérience d'affronter des demi-dieux ou des Vilains costumés - mais ils sont loin de savoir comment mener une navette spatiale, et encore moins comment y évoluer.
Une agressivité latente, mais puissante, s'est donc installée... et éclate, littéralement, depuis que cette étrange crise a éclaté.

Les positions sont tranchées... et les hommes s'affrontent, au moins par des mots à l'heure actuelle.
La pression est terrible - et est prête à exploser, définitivement.
Heureusement, Nightrunner parvient à garder un peu la tête froide, et tente de contacter le Green Lantern John Stewart, nouveau chef de l'A.R.G.U.S. et lanceur de cette mission. Sous les yeux de J'Onn J'Onzz, étonnamment silencieux et en apparence calme, le jeune homme prend les commandes - mais doit, très vite, découvrir les fruits amers de la déception.

Bilal ne reçoit aucune réponse à sa communication.
Ni réplique, ni conseil, ni voix humaine, ni même grésillement ; rien. Le vide, le néant, l'absolu rien, qui rappelle celui de l'Espace - et agresse, étouffe.

Hélas, le jeune homme n'a guère le temps de s'y faire, ou même d'y réagir, en se tournant vers ses camarades, et notamment l'expérimenté Martian Manhunter.
Car, au moment où Nightrunner appelle, tente d'appeler à l'aide... Atom frappe la majorité des étranges étoiles de mer.
Ce qui, en définitive, fut la pire des idées.


BOOM

Un choc sonique se répercute à l'intérieur du Javelin, alors qu'une réaction en chaîne se lance.
Ray Palmer frappe, oui - et les étoiles de mer explosent ; toutes. Chaque élément touché forme une explosion individuelle, silencieuse dans l'Espace... mais se répercute dans l'étoile de mer voisine ; et la suivante ; et la suivante encore ; et la suivante toujours.
Une traînée d'explosions se lance ainsi, et finit par atteindre directement la carlingue du Javelin, jusqu'à l'endommager...

... jusqu'à le faire exploser !

L'arrière du Javelin est coupé en deux par l'explosion.
L'avant, où se trouvent Nightrunner et la majorité des astronautes, est protégé par les systèmes automatiques, qui font tomber des portes de sécurité - mais elles ne dureront pas. Au-delà de l'oxygène qui va manquer, c'est toute la structure de l'appareil qui est endommagée... et qui ne durera pas.

Dans moins de cinq minutes, le Javelin cessera de fonctionner... et le froid et l'agressivité de l'Espace s'empareront de l'intérieur, et de ses occupants !
Et alors que la panique s'empare des astronautes, Nightrunner peut entrevoir une sortie, et des éléments d'urgence qui s'activent dans son costume... mais aucune trace, soudain, de J'Onn et même d'Atom.
Si le sort du Martien demeure inconnu, celui du micro-Héros est plus clair - car le scientifique a été brutalement propulsé par les explosions ! Désormais inconscient, il dérive dangereusement dans l'Espace, s'éloignant de plus en plus du Javelin... et d'une possibilité de survie !


(HJ/ Résumé rapide :
- Je reprends la main pour ce tour ;
- Bilal n'obtient rien en réponse de la Terre ;
- Dès qu'Atom frappe les extraterrestres, une traînée d'explosions s'empare du Javelin - qui est coupé en deux par les impacts ;
- Bilal se retrouve dans l'avant, protégé pour l'instant par des systèmes de secours, mais il n'y a que cinq minutes avant que tout se désactive ;
- L'armure de Bilal lui envoie des conseils d'urgence ;
- J'Onn a disparu ;
- Atom est inconscient, touché par les explosions et propulsé à la dérive loin du Javelin. /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Animation 4ML] Mission To Mars [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prêt pour un Space mountain : mission 3-mission to Mars ?
» CHERUB (Mission 04) CHUTE LIBRE de Robert Muchamore
» Vos pages mission de mars
» Mission de mars : thème de l'échange !
» Mission to Mars (2000,Brian De Palma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Mars-