Comics Dynamite - Legenderry : A Steampunk Adventure

Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 15 Oct 2017 - 18:25
En 2014, l'éditeur Dynamite, spécialisé dans la reprise d'anciennes franchises pour les remettre en avant (The Shadow, Zorro, Lone Ranger, Tarzan, etc.), décide de surfer sur le mouvement steampunk et le principe de la réunion de Héros, pour lancer Legenderry : A Steampunk Adventure.


En sept numéros, le scénariste Bill Willingham, créateur notamment de la série Fables, et le dessinateur Sergio Fernandez Davila tentent de créer un univers cohérent, où le steampunk règne et où se croisent des versions adaptées du Green Hornet, de Vampirella, de L'homme qui valait 3 milliards, de Zorro, du Phantom, de Red Sonja, de Captain Victory, Flash Gordon ou Silver Star.
Et si c'est plutôt agréable à lire, il est clair que ça ne va pas très loin - mais on ne le demandait pas forcément, en soi.

Le principe de cette réunion sous un volet steampunk est un appel aux fans, clairement, et Willingham l'a bien compris : il ne force ni son talent, ni ses efforts pour fournir une saga ambitieuse.
Lancée via un principe simple, à savoir la soeur de Red Sonja poursuivie par une armée de clones, ladite soeur apparaissant étrangement comme la copie de Red Sonja mais avec un comportement opposé (plus lâche, plus civilisée), cela permet à l'auteur de "montrer" chaque adaptation de Héros en courant vers lui ; en clair, chaque numéro montre l'un ou l'autre, fait un focus dessus, jusqu'à la réunion finale au dernier épisode.


En soi, ce n'est pas choquant, même si ça n'a aucune originalité. C'est plutôt efficace, pour permettre à chaque lecteur devoir "son" Héros (on a tous notre préférence, dans la liste précitée), et d'avoir un focus dessus.
L'ensemble se lit donc bien - mais sans surprise. La révélation sur la "soeur" de Red Sonja n'a rien de surprenant, l'avancée est tellement claire qu'elle devient évidente, l'assemblée de Vilains surprend d'abord mais lasse très vite, et même le principe un épisode/un personnage commence à lasser, sur la fin notamment.
Heureusement, Willingham parvient à livrer une "explication" à ce monde steampunk - et si elle n'est pas forcément très convaincante
Spoiler:
 
elle a au moins le mérite d'exister.


Malheureusement, l'épisode final vient un peu gâcher le rendu général : jusque-là, on avait une mini-série basique, en format catalogue d'adaptation fun mais sans intelligence ; avec un final basé sur l'action pure, un massacre même, qui gêne un peu pour l'ampleur de la destruction de clones.
Ça met un peu mal à l'aise, en fait, et surtout la fin n'en est pas vraiment une - elle ouvre, littéralement, sur l'union des Héros, qui ont stoppé temporairement la menace... mais rien de plus !

Dommage, donc, car le rendu était généralement plutôt agréable, dans le divertissement décérébré. Si Davila n'est pas un dessinateur d'énorme talent, il "fait le job" et parvient à donner corps aux adaptations de ces personnages... même si plusieurs planches apparaissent soudain de très, très faible qualité.
Dynamite n'étant pas connu pour la qualité graphique de ses productions, on est ici dans la fourchette haute de ce qu'ils font - mais ça ne va pas très loin.
Le rendu oscille entre le moyen-bien et le moyen-mauvais, l'ensemble est évidemment moyen... mais, globalement, ça "passe". Rien de brillant, rien de (trop) dégueulasse ; ça fait le job, sans plus.


Maintenant, en définitive, que peut-on penser de Legenderry : A Steampunk Adventure ?
Concept fun, plutôt bien manié par un auteur de talent qui ne se force pas ici, utilise un procédé basique mais globalement efficace. Dommage que l'aspect steampunk ne soit pas réellement poussé, et que la saga n'offre pas de fin. Dynamite a proposé, par la suite, trois mini-séries dérivées (une sur Green Hornet, une sur Red Sonja, une sur Vampirella), que je n'ai pas lues - et que je n'ai pas forcément envie de parcourir.
Legenderry : A Steampunk Adventure donne l'impression d'être une blague... ça ne l'est pas. C'est une saga divertissante un peu régressive, mais globalement fun et faite avec plus de sérieux qu'on ne pouvait le penser (chaque personnage a son moment de gloire, il est respecté et bien adapté).
Un bon moment, donc, mais qui s'oublie rapidement ; une sortie en France est prévue pour les prochains jours, pour les curieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 11:13
Le steampunk est selon moi graphiquement sympathique et porte une déviation très sympathique du monde victorien/révolution industrielle même si très teinté d'un esprit britannique (l'époque victorienne souvent référence en la matière est le point culminant de la domination britannique sur le monde après tout).

Le gros problème de ce courant dystopique est tout simplement lié à ses thèmes. Souvent, c'est gratuit et sans saveur, l'univers ne sert pas à porter un propos mais à maquiller joliment des histoires creuses en disant "non y'a pas de laser mais des fusil pneumatiques regardez ! Les voitures elles fonctionnent avec du charbon !", c'est un peu la même dérive que la SF "à la hollywood" où tout est beau, mais tout est creux et se résume à de l'action et... de l'action.

De ce que je lis de ta critique, les travers sont là, c'est sympa, distrayant mais sans thématique forte qui lie le récit et lui donne une autre dimension.

Et pourtant, l'époque victorienne (qui sert souvent de base) est le théâtre d'une révolution industrielle qui transforme la société, bouscule les repères moraux, c'est l'élévation d'une nouvelle lutte des classes, bref, un environnement propice à des histoires sur la métamorphose d'une société et d'un monde ainsi que des drames personnels. C'est un terreau qui peut-être fertile mais qui exige de prendre des risques dans les traitements des histoires pour réellement profiter du Steampunk autrement que comme une surcouche graphique.

Merci en tout cas du retour, ça me confirme que je ne lirai pas cette série, dans la même catégorie Steampunk, il y a Lady Mechanika il me semble.


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 11:36
Oui, tu mets le doigt sur quelque chose de très vrai : le steampunk est ultra-attirant, c'est un genre ultra-visuel mais extrêmement porteur, surfant sur la période victorienne qui plaît beaucoup, le principe technologique qui peut être ultra-fort, un contexte d'uchronie qui est très plaisant, mais... ça manque d'œuvre-phare, en fait.

Là où, globalement, chaque courant de Science-Fiction dispose de quelques œuvres ultra-marquantes pour montrer, clairement, ce qu'on peut faire avec (le Neuromancer de William Gibson pour le cyberpunk ou encore Ghost In The Shell, pour surfer sur un sous-genre "punk" similaire au steampunk), le steampunk n'en a pas, ou trop peu.
Pour beaucoup aimer ce genre, mais être du coup frustré par l'absence d'œuvre-phare, je compte la série Clockwork Century de l'auteure Cherie Priest, débuté avec Boneshaker dont les trois premiers romans sont disponibles chez nous (et je les conseille : le steampunk y est bon, la narration très fluide, les descriptions bonnes, le principe excellent, et il y a des zombies)... et pas grand-chose d'autre.

Clairement, je pense que le steampunk souffre d'être, essentiellement, un genre visuel : on ne compte plus les conventions ou cosplays steampunk, mais au niveau des œuvres... c'est ultra-faible.
En soi, c'est passionnant de voir un courant aussi connu/apprécié et en plein essor, mais sans œuvre qui le porte ; mais, si on s'y intéresse, c'est frustrant !
On ne dispose, en soi, que de bonnes œuvres (Clockwork Century) mais méconnues, ou d'œuvres imparfaites, "faciles", qui se reposent sur leurs principes de base et ne font pas d'effort. Lady Mechanika est de cette trempe : c'est sympa', c'est joli, mais c'est creux.

Quel dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 13:19
Je ne connaissais Boneshaker, faut que j'y jette un œil du coup.

Nous sommes d'accords sur l'état du genre, mais ne désespérons pas de voir surgir un ouvrage intéressant qui saura peut-être ouvrir une inspiration constructive !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 20:14
Si je ressuscite mon recueil de nouvelles, peut-être...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 21:22
Ah ? Tu nous fais du teasing ? Very Happy Envie de reprendre la plume pour nous réécrire de belles nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 21:26
J'ai un projet d'un recueil de nouvelles, s'ouvrant sur un texte décrivant la journée d'un chauffeur de taxi et plusieurs clients croisés, ces mêmes clients se retrouvant dans les nouvelles suivantes pour décrire chaque aspect de ce monde steampunk (le sport, la politique, la police, etc.). J'ai globalement quelques nouvelles, dont la première, mais le reste doit être travaillé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 21:58
Sera-t-il possible d'avoir des extraits ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 22:13
Bien sûr. Wink
J'ai lancé ceci ici : http://dc-earth.fra.co/t5254-quelques-nouvelles#71564 mais il n'y a aucune obligation. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Comics Dynamite - Legenderry : A Steampunk Adventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comics Dynamite - Legenderry : A Steampunk Adventure
» RED SONJA PANINI COMICS ( Dynamite comics)
» DYNAMITE ENTERTAINMENT : JUNGLE GIRL Statue
» [MANGA] TOTO the wonderful adventure
» YatooDiscount - vente Produits Dérivés Comics - jeudi 23 septembre - 20h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-