[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV Selina Kyle / Catwoman) (Terminé)

Invité

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 15:51
Question de logique. N’est-il pas une partie du devoir civique que de s’assurer que les criminels soient neutralisés? Si vous collaborez avec les autorités, la réponse est oui, dans certains cas. Dans certaines parties du monde, la neutralisation pure et simple des éléments nuisibles est encouragée. Ici, aux États-Unis, des gens qui se prétendent des super héros prennent la loi entre leurs mains et les masses crédules et imbéciles les laissent faire en toute impunité. Maintenant, dans le grand ordre des choses, les gentils neutralisent les méchants. Le bien contre le mal. La lumière contre les ténèbres.

Mais que se passe-t-il quand des méchants neutralisent d’autres méchants?

Mathématiquement, deux négatifs font un positif. Mais au sens de la loi, est-ce le cas ou est-ce simple un double négatif… Négatif? Tuer est considéré comme une mauvaise action, si on veut simplifier les choses. Du coup, au lieu d’une médaille, vous risquez de vous faire offrir ou plutôt imposer une peine de prison. Ceci dit… Ça ne m’a jamais empêché de vivre. Ça ne m’a jamais empêché de faire ce que je veux quand je veux. Je suis… Sentimentale, à mes heures perdues. C’est mon côté français. Ah mais tout à fait. L’importance que nous accordons aux arts, à la culture et à notre patrimoine…

Nous sommes les meilleurs. Ou si vous préférez… Ze very best. Ze top.

Alors quand j’ai appris que des criminels avaient volé un certain nombre d’objets de valeur prêtés par le musée du Louvre à un musée américain… Disons que Beast Boy peut attendre la mort une petite journée de plus. Notre histoire, notre héritage… N’aura peut-être pas cette chance. Je refuse de voir des pièces hors de prix finir en Corée du Nord ou dans je ne sais quel pays qui ne mérite en rien de même regarder nos trésors culturels. Racisme? Non. Élitisme? Très certainement. Et votre opinion, je m’en moque. Et avant de dire que de partir à la rescousse d’artefact est un acte bon, digne d’un super héros…

Sachez que je compte faire un vrai carnage et ne faire aucun survivant.

En quoi ça change de ma méthode habituelle? En général, je suis expéditive. Je veux m’assurer d’entrer et de sortir le plus rapidement possible. Mes coups sont précis. J’agis dans l’objectif de prendre par surprise et de capitaliser sur cet avantage. C’était la technique de ma mère avant moi et elle reste ma plus grande source d’inspiration. Mais aujourd’hui? Vous avez sans doute au moins vu ou entendu parler de ce qu’on appelle les films de type « slasher». Je vais faire comme dans ce type de film. Entrer dans le repaire des criminels et les éliminer un par un en semant la terreur et en faisant couler le sang à flot. Et bien sûr, je vais m’assurer que les autorités retrouvent ce qui a été volé.

Bah quoi? Vive la France.

À ce qu’il parait, il ne faut jamais s’inviter du côté de Gotham. Soi-disant qu’il y a un écosystème très régulé entre les gentils et les méchants et que l’introduction d’un élément extérieur pourrait faire s’effondrer le tout comme un château de cartes. Je vais vous dire un secret. Je. M’en. Contrefous. Voilà trois jours que ces trésors ont été volés et personne n’a encore rien fait pour les récupérer. C’est là toute l’hypocrisie de ces pseudos justiciers qui « choisissent leurs combats » et donc qui tiennent des villes entières en otage, les citoyens espérant parfois vainement une intervention quasi divine de leurs… Protecteurs. D’où le besoin de gens comme moi qui n’ont pas un agenda aussi partisan. Les chats dans les arbres, les vieilles dames qui ont besoin de traverser la rue… Quelle perte de temps.

Et cette obsession de sauver la veuve et l’orphelin : quiconque ne peut se sauver tout seul mérite son sort. Quand je me suis retrouvée privée de ma mère, il n’y avait pas de Batman, de Superman ou de Wonder Woman pour s’occuper de moi. Je ne connaissais pas encore The Brain et Monsieur Mallah. Oui, j’avais un certain nombre de choses laissées derrière elle par ma mère mais je ne me suis pas assise sur mes lauriers. J’ai travaillé dur et si mon métabolisme avait été parfaitement normal, j’aurais sué sang et eau. Étant constituée principalement d’un composé protoplasmique caoutchouteux, par contre… Je ne peux pas suer grand-chose, nous nous entendons bien là-dessus.

Mais c’est de peu d’importance. Je parlais d’un massacre à venir et comme je veux absolument que l’on retrouve ce qui a été volé (et que je ne peux pas vraiment rapporter ces objets moi-même sans que les choses ne tournent mal, réputation oblige), j’ai eu la courtoisie d’aviser le GCPD de préparer la morgue de l’hôpital le plus proche à recevoir plusieurs cadavres et une équipe de spécialistes en muséologie pour récupérer les artefacts volés au musée. S’ils veulent s’inviter dans la partie, libre à eux. Sauf que j’ai clairement dit que quiconque entrerait dans le périmètre sans y être invité courrait le risque d’y laisser sa peau. Je serais prête à faire le pari qu’ils vont quand même vouloir entrer et qu’il y aura des morts chez les forces de police. Je n’avertis pas pour rien.

Je regarde ma montre. Dix-neuf heure dix-neuf. Fais un veut, dit la croyance populaire. Ce n’est pas moi qui aurait besoin d’en faire un mais ce gang de criminels que je m’en vais massacrer. Sans doute travaillent-ils pour de bien plus gros poissons mais je n’ai jamais eu peur de me faire des ennemis. Je m’introduis dans le bâtiment par une toute petite fenêtre et je repère ma première victime. Toi, mon gars, tu vas servir d’exemple pour le reste de tes potes. À ce juste titre, je ne vais pas te rater, c’est promis.

Un cri dans la nuit. Un hurlement de terreur. Un vagissement d’agonie.

La panique gagne le cœur des criminels. Qu’est-ce qui vient de se passer? Ils sont tous armés, comme le sont la plupart des individus de cette trempe. Pourtant, tout ce qu’ils trouvent, c’est un cadavre horriblement mutilé et quoi que ce soit qui a été utilisé pour faire ça… C’est une lame vraiment étrange et qui ne ressemble pas à un couteau standard. Clair que non. Je suis Gemini De Mille, pas un Couteau Bowie. Pendant qu’ils cherchent ici, des tirs d’armes à feu se font entendre ainsi que de nouveaux cris et pour ajouter à la panique générale, rajoutez des sirènes suivies du classique « Ici la police! Le bâtiment est cerné, rendez-vous! » Le seul problème c’est que les cadavres ne peuvent pas vraiment se rendre et que moi, personnellement, je ne compte en rien collaborer. Et donnez l’assaut, chers policiers, donnez l’assaut si le cœur vous en dit. Je puis vous assurer d’une chose.

Je vous attends de pied ferme…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 14:56
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Quoi de mieux qu'un gros coup pour se passer les nerfs ? quoi de mieux qu'un gros coup pour se changer les idées ? Un gros coup qui rapporte beaucoup beaucoup, il n'y a que ça de vrai et c'est bien ce que je compte faire. C'est donc tout naturellement que, lorsqu'une nénette m'a approchée en me disant que si je lui prêtais mains fortes et lui permettais de remettre la main sur quelque chose d'important pour elle, j'ai dis oui. Pas besoin de s'y prendre à deux fois pour m'avoir dans un gros coup. Il suffit de me présenter des arguments béton, de quoi me convaincre que ma part du travail est tout aussi importante que le reste et surtout me dire qu'à la fin une grosse récompense m'attend pour que je demande où je dois signer... Bon certes, la façon dont elle m'a trouvé m'a quelque peu laissée perplexe mais ça ce n'est qu'un détail. Gemini a su me parler comme il faut et je n'ai pas chercher à refuser.

C'est donc tout naturellement que je l'ai aidé à trouver l'entrepôt dans lequel se trouvent les mecs qui ont dérobé la collection du Louvre prêtée au musée de Gotham. Il ne m'a pas fallut longtemps d'ailleurs avant de mettre la main dessus. Ils sont aussi discrets que des éléphants dans un magasin de porcelaine et, d'ailleurs, c'est dans des moments comme ça que je me dis que la police de cette ville a de sérieux problèmes. Perchée sur mon rebord, sur l'immeuble qui se tient de l'autre côté de la rue, en face de l'entrepôt en question, j'attend. J'attend que Gemini fasse le sale travail parce que moi, il est hors de question que je me salisse les mains. J'ai toujours eu pour principe d'épargner les vies même quand celles-ci sont pourries jusqu'à la moelle. Accroupie sur la corniche, j'essaye de me forcer à mettre Bat' dans un coin sombre de ma tête. J'espère sincèrement que ce soir, il va nous laisser travailler. Ça serait bête qu'on ait encore à se battre et même si je pense que lui coller une raclée me ferait du bien, le mode tueuse en série de Gemini risque de le contrarier quelque peu.

A travers mes lunettes hightech, j'observe la scène. Gemini est entrée il y a quelques petites minutes dans la bâtisse et déjà, j'entend les cris d'agonie des hommes qui se trouvent à l'intérieur. Un sourire sur les lèvres, j'attend son signal pour descendre de mon piédestal et la rejoindre.

"Il n'y a pas à dire... il y a des bons côtés à bosser à deux.... surtout quand l'autre fait le sale boulot..."

Ma langue claque sur mon palais lorsque c'est enfin le moment pour moi de descendre de là. En quelques mouvements souples et légers, avec l'aide de mon grappin, je pose les pieds au sol. Mes talons claquent sur le béton et je ne peux m'empêcher de secouer la tête alors que je rentre dans l'entrepôt.

"Toi apparement, la discrétion tu connais pas."

Les mains posées sur les hanches, j'observe la scène quelques secondes. Elle a fait un massacre et sérieusement, je croise les doigts pour que leurs cris n'ameutent personne.

"Va fermer la porte. Va me falloir du silence et de la concentration maintenant."

Elle a fait le ménage, maintenant à moi d'entrer en scène. Je vais lui montrer ce que c'est que d'être une voleuse qui a de la classe.

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 15:49
« Je connais la discrétion. Simplement je suis Française, au cas où tu n’aurais pas reconnu l’accent et sujette à des accès de sentimentalisme qui me rendent plus… Agressive. S’il y a des survivants, je les éliminerai. Si la police se pointe, elle sait déjà qu’elle ne doit pas entrer. Si elle est assez idiote pour ne pas écouter… Personne ne sait que tu es ici, c’est ma tête qui va rouler. Tu vois? Aucun problème. »

Est-ce que j’essaie de me justifier? Non. De brouiller les cartes? Oui. Je connais la réputation de Catwoman et « fiabilité » n’est pas toujours dans les adjectifs utilisés pour la détruire. Au moindre problème, je suspecte qu’elle va abandonner le navire et si jamais elle est capturée, je veux bien parier une bouteille de Château Latour 1961 qu’elle va se montrer soudainement très bavarde sur le peu qu’elle sait de moi pour sauver ses fesses. Partie de son anatomie qui explique certains autres adjectifs utilisés pour la décrire. Ceci dit, ce n’est pas ce genre de qualités que je recherche. Non.

C’est plus le volet « plus grande cambrioleuse du monde ».

Et si elle veut du temps pour travailler? Elle l’aura. Et je peux vous garantir que si quelqu’un a la mauvaise idée de tenter de l’interrompre… Une structure protoplasmique caoutchouteuse permet toute sorte d’options intéressantes, à commencer par la faculté de faire des juliennes avec les imbéciles qui vous embêtent. Avez-vous déjà vu le combat entre Hotspot et Madame Rouge, ma mère? The Brain m’a raconté et je vous assure que le « telle mère, telle fille » n’a jamais été plus à propos. Mère serait fière de moi.

Je la laisse à ses petites affaires et je repars en chasse, inspectant chaque recoin, me glissant partout pour traquer des proies que j’aurais pu manquer lors de mon premier passage et si jamais quelqu’un a survécu à ses blessures… Vous savez ce qu’on dit sur les morts et leur absence de faculté à raconter des histoires. Dead men tell no tale.

C’est ce que vous dites, les Américains, non?

Il s’avère que non, j’ai été d’une redoutable efficacité et je n’ai manqué personne. Par contre, un imprévu : un téléphone sonne sur un des cadavres et je n’ai pas exactement pris le temps de faire connaissance avec tous ces messieurs. Si je réponds tout de suite, on va vite se rendre compte que je ne suis pas qui je prétends être. Pas la bonne voix. Alors je ramasse l’appareil et retourne vers Catwoman, laisse la messagerie automatique embarquer, mémorise la voix qui parle dans le message et espère que c’est bien la bonne personne. Au nombre d’idiots qui se jouent des tours pendables de la sorte…

Un message écouté plus tard, j’utilise la fonction pour recomposer le dernier numéro et la cambrioleuse va se rendre compte que je ne suis pas juste là pour faire du hachis de criminels. Que je suis vachement utile contre les systèmes de reconnaissance. Rétinien, vocal, digital… Aucun problème. Je peux tous les contourner. À l’autre bout on décroche. « Z’avez appelé patron? Saloperie de portable qui déconne. Tout est en ordre ici. Comment? Vous êtes en route avec des acheteurs potentiels? Pas de problème patron. On sera prêt à les recevoir. » MERDE! La seule distraction envisagée, c’était les flics. Là, en théorie, on va se retrouver avec d’autres criminels pour venir interférer…


« Bon. Tu as à peu près… Dix minutes avant que les acheteurs et les autres criminels ne se pointent. Au nombre de caisses verrouillées et de coffres, ça risque de te prendre un moment donc… Soit tu te joins à moi pour neutraliser la deuxième vague d’abrutis, soit tu continues de bosser mais je ne pourrai pas couvrir tes arrières pendant que je me charge de ces types qui s’en viennent. Une préférence? »

Il va falloir encore tuer? Et alors? Mes vêtements ne risquent pas de se retrouver tachés de sang, ils sont une part de moi. Longue histoire sur comment des fois j’en enlève mais bon. L’essentiel c’est qu’admettons que je doive me faire passer pour quelqu’un d’autre, je n’ai pas à m’inquiéter des éventuels dégâts qu’auraient subis les fringues de mes victimes. Et je sais très bien que Catwoman ne tue pas, j’ai lu son dossier. Mais elle sait se battre et tabasser des gens est un exercice sain très bon pour le cœur. Ça défoule et enlève le stress, vous voyez? Vous devriez essayer, c’est vrai.

Le seul inconvénient possible avec Catwoman qui passe à l’attaque, outre le fait qu’elle pourrait être blessée, c’est d’être identifiée. En même temps… Ce qu’elle assomme, j’achèverai et qu’est-ce que j’ai dit à propos des morts et des histoires? Vous comprenez vite. Non le pire donc ce serait les blessures physiques. Reste à voir si c’est une petite nature fragile ou si elle vit vraiment à la hauteur de sa réputation. Ne jamais se fier aux apparences, j’en sais quelque chose plus que beaucoup d’entre vous.

Catwoman, Selina Kyle, en revanche, c’est un cas.

C’est dans son attitude, voyez-vous. J’ai connu des gens arrogants. Vaniteux. Grande gueule. Plusieurs d’entre eux ne sont plus de ce monde. Catwoman… Elle a les proverbiales couilles pour non seulement agir comme elle le fait mais en plus rester en vie pour s’en vanter… Plusieurs auraient des problèmes d’ego à travailler avec quelqu’un disposant d’une telle attitude. Moi pas. Elle peut me prendre pour la dernière des idiotes si ça lui chante. Je sais précisément ce qui a été volé et s’il manque le plus petit élément de joaillerie sur une des pièces du Louvre… Si elle décide de me trahir…

Elle va vite se rendre compte que je sais être extrêmement discrète quand va lui sortir de la cage thoracique de belles griffes effilées. Et je me permettrai même de la narguer en lui disant : tu m’as brisé le cœur, je ne fais que te rendre la pareil. Humour noir? Vous pouvez y compter. Mais Catwoman n’est pas une idiote. On ne survit pas à Gotham en étant imprudent et il y a dans son regard une histoire que j’aimerais bien entendre autour d’un verre. Maillots de bain, chaise longue, un breuvage alcoolisé sur la plage… Ce serait un contexte sympa pour la chose. Quoi? Gotham a une météo absolument merdique.

La soirée est encore jeune et il peut encore arriver tout un tas de pépins. La question, c’est encore de se demander comment on va y réagir car je suis prête à parier que le GCPD va s’inviter à la fête malgré mes avertissements. Bof. Des flics, ça se butte comme n’importe quoi d’autre. Je n’ai pas les éléments d’éthique ou de morale pour me soucier des conséquences. Un obstacle, c’est fait pour être retiré du chemin. C’Est encore à moi de décider comment je le fais et la force à employer pour ce faire…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 18:47
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Certes, on ne m'attend pas sur ce coup là mais niveau discrétion il y a mieux sérieusement. Entre les cris, les bruits bizarres et les flaques de sang qui jonchent le sol, il faut bien avouer que dans le genre discret, c'est pas trop ça. D'ailleurs, c'est non sans une certaine satisfaction que je remarque la façon dont réagit Gemini à mes ordres. Techniquement, la boss c'est elle mais ce qu'elle ne sait pas, c'est que je n'aime pas qu'on me donne des ordres. Ouais je sais, quand on est embauché par quelqu'un, faut s'attendre à ce qu'on te dise quoi faire... Oui d'accord, mais avec moi, ça ne dure que quelques minutes. Je suis un électron libre et je ne supporte pas qu'on me tienne en laisse en espérant que je vais rester sagement sans rien dire et obéir comme un bon petit soldat. Je secoue la main et j'ajoute en souriant.

"Loin de moi l'idée de douter de tes capacités. Il n'y a qu'à voir le tas qu'on a sous les pieds...."

D'ailleurs, j'ai un petit mouvement sur le côté lorsque je me rend compte, avec dégoût, que j'ai mis les pieds dans du sang. Non mais sérieusement ? Mes bottes toutes neuves. Je pousse un grognement et j'essaye de faire abstraction de tout ces morts et de tout ce rouge qui tâche le sol. Les meurtres ça n'a jamais été mon fort. Personnellement, je préfère distribuer des coups et assommer plutôt que de planter quelqu'un. Puis on ne va pas se mentir, mais le sang ça tâche et ça pulse à plusieurs mètres. Puis quoi encore...

Gemini me fait part de la seconde partie du plan. 10 minutes pour agir et réussir à ouvrir tout ces coffres. Ça peut le faire mais je doute qu'on ait le temps de récupérer un maximum de choses en si peu de temps. Du coin de l'oeil, je l'observe. Même si je bosse pour elle, je ne lui fais clairement pas confiance. Qu'est ce qu'elle peut bien vouloir dans cette collection ? Je ne pense pas qu'elle soit là pour la collection entière si vous voulez tout savoir... Bien que ça m'importe peu de savoir ce qu'elle veut vraiment, j'ai tout de même le droit de m'interroger sur ses motivations. Enfin, tant qu'elle ne me la fait pas à l'envers, tout ira bien. Je me met en route vers le premier coffre, la démarche chaloupée. Sans la regarder, j'hausse les épaules et je lui répond tout en m'agenouillant devant ma première cible.

"Tu joues les muscles, je joue les neurones... ça me va."

Sans même me tourner vers elle, j'attaque la partie du travail que je préfère. Montrer de quoi mes petits doigts de fées sont capables et généralement, ça fait assez bien son effet.

"Montre moi ce que tu as dans le ventre... fais moi rêver..."

Je laisse échapper un ricanement alors qu'en quelques manipulations seulement, le premier coffre finit par s'ouvrir dans un claquement plus que satisfaisant.

"Et dire que mon agilité me surprend encore... magnifique..."

Me concernant, ce n'est pas la modestie qui m'étouffe, bien au contraire. Je sais complètement ce que je vaux et même si je sais que je ne suis pas immortelle, je ne m'en cache pas et je le fais savoir. J'ai toujours été douée dans ce domaine là, je suis la meilleure, sinon pourquoi Gemini est-elle venue me trouver...

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 20:34
Je suppose que certains se seraient sentis vexés de se faire « donner des ordres » par la personne qu’ils ont embauchée. Pas moi. En fait, ce n’est pas vraiment un ordre, c’est plus l’expression de son mode opératoire. Qui est assez crétin pour croire qu’il peut embaucher Catwoman et le mener par le bout du nez comme un petit chien en laisse. La plupart des chats sont extrêmement indépendants, vous devriez le savoir. C’est Catwoman, pas Dogwoman. Si vous voulez donner des ordres à tout va, devenez officier dans l’armée. Et elle résume admirablement bien les choses. Je suis les muscles et elle les neurones bien que je suis également neurones, ne nous trompons pas.

Disons que je ne m’en formalise pas car l’attitude de Catwoman me rappelle celle de quelqu’un. Ma mère. Elle m’a toujours dit : Gemini, quand on a quelque chose, il ne faut pas le cacher par peur de quelque chose. Il faut le montrer et ainsi faire la preuve qu’on ne craint rien. Et Selina Kyle fait exactement ça. Dans sa façon de marcher, de parler, d’agir… Catwoman est le spectacle dans la pièce, que ce soit conscient ou non, elle veut les regards, elle veut l’adulation. De ma part, elle n’obtiendra pas ces choses en tout cas.

Je peux respecter ça. Respecter et faire confiance sont deux choses différentes par contre. Il n’y a pas que de bons commentaires sur la cambrioleuse et je ne suis d’une extrême imprudence que lorsqu’il s’agit de Beast Boy. Du coup, je ne perds pas de vue que c’est une cambrioleuse qui est avec moi, de un, et une Gothamite, de deux. Une combinaison qui devrait faire hurler n’importe quel instinct fonctionnel. Le truc par contre c’est qu’il n’y a pas que Catwoman qui n’hésite pas à se donner en spectacle. Oh que non.

Il y a moi, également. Ne l’oublions pas.

Je ne doute pas des aptitudes athlétiques et acrobatiques de Catwoman, attention. On ne survit pas à Gotham si longtemps en étant « ordinaire ». Une Jane Doe dans une masse opaque de civils sans défense. Mais… Sans me lancer de fleurs… Si nous en venions à l’affrontement, nous aurions vite la chance de tester si un chat a bien neuf vies. De toute façon, tout ceci n’est que spéculation. Catwoman a autant de raisons me trahir que j’en ai de faire pareil soit aucune. Le marché est honnête, la récompense plus que généreuse et elle l’a dit elle-même il y a une poignée de secondes de cela. Vous vous souvenez?

« Tu joues les muscles, je joue les neurones... ça me va. »

Qui peut savoir quand la fière cambrioleuse va avoir besoin d’un petit coup de pouce pour se sortir de grosses emmerdes? Oh pitié, Catwoman a de l’orgueil et c’est tout un personnage mais elle n’est pas stupide. Loin de là. Mais c’est ce qu’elle veut faire croire. Que c’est une tête brûlée qui se prend pour une autre. Je peux vous garantir d’une chose : je ne jouerai jamais au poker contre elle car je suis sûr qu’elle est impitoyablement redoutable à ce jeu. Le genre à commencer avec une vulgaire paire de deux et finir avec une flush royale. Enfin bon, à chacun son travail et le mien va bientôt recommencer.

Il va falloir que je me prépare dans les prochaines dix minutes. Premièrement, évacuer les cadavres, nettoyer un peu et me préparer à recevoir mes visiteurs. Parce que bon, ce serait quand même dommage de ne pas les accueillir comme il se doit. Pour se rendre à l’entrepôt, il faut passer par une grille de sécurité, le point d’accès principal par la terre. Si je piège un tronçon de la chaussée entre la grille et l’entrepôt bien… Déjà, avec une voiture ou deux en moins, on diminue le nombre de cibles à éliminer, pas vrai?

Jetant un dernier coup d’œil à la cambrioleuse qui vient d’ouvrir son premier coffre en un temps record, je change d’apparence, devenant le propriétaire du téléphone portable auquel j’ai répondu. Je ne sais pas si Catwoman m’a vu, si elle est au fait de mes capacités spéciales ou si elle est même consciente de ce qui vient de se passer mais à mes yeux, c’est indigne d’intérêt. Nous avons toutes deux mieux à faire que de se taper une discussion sur la mode, la politique ou sur le pedigree de tout un chacun. Vous ne voulez pas qu’on se retrouve sur un lit, en pyjama rose, à se faire des tresses et à causer garçons, un coup partit? Non. J’ai vraiment plus urgent à régler dans l’immédiat. Ridicule.

La présence de produits ménagers de divers ordres ainsi que de quelques produits de type construction fait en sorte que je vais pouvoir faire quelques explosifs improvisés. Pas ce qu’il y a de plus discret mais je ne vise pas la discrétion, je vise l’efficacité. C’est moi qui vais me faire tirer dessus, pas Catwoman donc je me donne les moyens de rester en vie. Pas le choix, je n’ai pas encore tué Beast Boy, j’ai donc encore au moins une raison de vivre. Je me mets au travail sans attendre et égrène mentalement ce compte à rebours approximatif en me demandant si j’aurai plus ou moins de temps pour me préparer. Mais en même temps, c’est ce qui donne toute sa saveur à ce genre d’opérations, non?

Tant de choses peuvent se produire en si peu de temps…

Après tout quand on y pense, un plan, par définition, est fait pour se compliquer.

Vous avez déjà effectué une mission où tout s’est passé à la virgule près comme prévu? Moi non en tout cas. Avec un incident extrêmement mineur, oui. Plusieurs fois. Mais jamais parfaitement. Par exemple, un mec soudainement prit d’une envie d’uriner qui n’est plus dans la pièce où il devait être, un type qui aurait dû être mort qui parvient à tirer une dernière balle dans votre direction, ce genre de choses. Il y aura forcément un imprévu, de mon côté comme de celui de Catwoman. Si je devais parier, je miserais sur un bon vieux truc électronique bien chiant qui demande un scan rétinien. Un classique.

Et là, elle sera bien embêtée et obligée de reconnaitre que les neurones, elle n’est pas la seule à en avoir. Ou plus amusant, un adversaire qui parvient à s’éclipser et qui l’attaque pendant qu’elle travaille. Ce serait bien de la voir transpirer un peu. Le perçage de coffre-fort, c’est sympa mais c’est plus cérébral que musculaire comme truc. Se battre, par contre, là c’est une toute autre histoire. C’est une Gothamite. Elle sait se battre. En tout cas, s’il faut se fier à ce que j’ai lu sur elle, elle sait se battre. Ce qui est logique.

Ne jamais dépendre des autres. Toujours compter sur soi.

Je connais peu de gens qui préfèrent mourir à la fin d’un combat que de rester en vie pour poursuivre ses batailles. En tout cas je ne compte pas mourir et je ne compte pas laisser Catwoman mourir non plus. Elle pourrait encore m’être utile, après tout…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 20 Oct 2017 - 14:10
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Petit rire satisfait, je m'approche du second coffre fort. Là aussi, au bout de quelques petites secondes, je réussis à mettre le grappin dessus et à l'ouvrir pour qu'il nous montre ce qu'il a dans le ventre. C'est le deuxième coffre que j'ouvre en quelques petites minutes et je m'aperçois que tout ce qu'il y là dedans n'a pas forcément grand intérêt, du moins si on a pas un côté collectionneur et je suis sûre à 100% que ce n'est pas le cas de De Mille. A mon avis, la collection, ce n'est pas vraiment quelque chose qu'elle cherche à faire. C'est fou hein, mais alors que je me penche au dessus du coffre pour farfouiller tout ça, je me dis de plus en plus qu'elle me cache un truc et que ce truc va finir par nous causer des ennuis. Je me pince les lèvres et je laisse échapper un soupir. En tout cas, si les choses viennent à partir en cacahuète, je suis prête. Contrairement à ce qu'elle peut peut-être penser à mon sujet, je ne suis pas du genre à me laisser faire et je sais me défendre.

J'arrive au niveau d'un troisième coffre et je remarque aussitôt que ce dernier est différent de l'autre. Pas la même serrure, pas les mêmes mesures de sécurité. Il est un peu plus complexe mais je sais que je vais pouvoir l'ouvrir. Sans regarder Gemini, je l'avertis.

"Celui là va me prendre un peu plus de temps... Il est moins docile que les autres..."

Je m'accroupis devant et j'observe durant quelques secondes, le mécanisme qui protége la serrure. Ce n'est pas la première fois que je vois ça, je sais comment faire, mais je préfére y aller tout en douceur pour éviter les mauvaises surprises. En tout cas, qui dit coffre mieux sécurisé, dit objet plus important, avec plus de valeur.

Je suis concentrée et même si je n'en donne pas l'air, je garde un oeil sur la française. D'ailleurs je ne vois pas trop ce qu'elle fait. Elle manipule des produits, elle fait sa petite cuisine. Pas besoin d'être ingénieur pour comprendre qu'elle est en train de, sagement, préparer l'arrivée des futurs assaillants. Je me mord les lèvres alors que mes doigts s'agitent rapidement et sûrs d'eux. Je ferme les yeux, je calme ma respiration, je patiente et très vite, le petit clic qui fait tellement plaisir se fait entendre.

"Et de 3 !"

Sourire aux lèvres, je ne peux contenir ma joie et ma fierté. Je me frotte les mains alors que je m'approche du 4éme coffre, conçu sur le même modèle que le précédent. Tout en m'appliquant et en me concentrant, je m'adresse à mon acolyte d'un soir.

"Dis moi, simple question. Comment tu comptes faire pour embarquer tout ça ?"

Ouais parce que il y en a des choses et pas que des petites. Rien qu'avec ce que j'ai vu dans les coffres que je viens d'ouvrir, il y a de quoi remplir une camionnette et aux dernières nouvelles, je n'en vois pas ici. C'est aussi une façon détournée pour me renseigner sur ses motivations... mais ça chut, c'est un secret... miaou.

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Oct 2017 - 15:20
« Un véhicule blindé servira au transport. Un bon ami à moi a veillé à ce que le véhicule soit mis à ma disposition. Il va d’ailleurs arriver avant nos indésirables. Qu’est-ce qui peut rouler dans n’importe quelle ville sans jamais se faire intercepter? Un véhicule d’urgence. Et aux dernières nouvelles, le SWAT ne se déplace pas dans autre chose qu’un gros truc blindé avec sirènes et gyrophares. »

Concentrée, en apparence, sur ma tâche, mon ton est étonnamment détaché et elle ne le sait probablement pas mais je l’observe du coin de l’œil. Quoi, elle pensait avoir affaire à une amatrice? Du tout. Je sais ce que je fais et même sans le Brotherhood of Evil, j’ai quand même The Brain et Monsieur Mallah qui veillent plus ou moins sur moi. Le véhicule sera là à temps. Je l’entends même approcher pendant que je parle. The Brain aime l’exactitude. La précision. Si on s’entend sur, admettons, quatorze heure, ce sera à quatorze précis. Pas quatorze heure et douze secondes. Jamais.

Il est comme ça, que voulez-vous. Mais je l’apprécie comme ça.

Mes explosifs maisons sont prêts et une fois le camion dans l’entrepôt, je laisse Selina en plan pour aller m’amuser un peu. Je dispose mes petits paquets cadeaux un peu partout et je sais que la fête va bientôt recommencer. Il ne faut pas grand temps avant que le véhicule de tête n’arrive. Lui passe sans encombre. Le deuxième ne m’intéresse pas non plus. Mais le troisième si car c’est dans celui-là que se trouve les acheteurs. Ça se voit tout de suite, les deux premiers véhicules sont des SUV, le troisième davantage dans le style limousine. Ça n’a rien d’étonnant, n’importe qui peut louer une limousine de nos jours. Je doute que ce soit réellement au mec en charge des types que j’ai butté.

Entre voler un musée bourré de gardes corrompus (c’est Gotham, quand même) et vraiment faire quelque chose d’impressionnant, il y a une marge. Quoi qu’il en soit, le véhicule est déchiré par une violente explosion qui cause à son tour une belle réaction en chaine, endommageant sévèrement le quatrième véhicule qui transporte sans doute des gens importants mais moins importants. Les véhicules cinq et six, deux autres SUV sont pour le moment bloqués temporairement à l’extérieur par les débris et la carcasse de deux véhicules explosés. Un sourire en coin sur le visage, je laisse entendre un « Vive la France. » avant de me lancer à l’attaque. La confusion est totale. Tant mieux.

Les occupants des véhicules un et deux sortent en masse et commencent à se mettre à couvert, tentant de comprendre ce qui vient de se passer. Le conducteur du véhicule cinq recule, prend de la vitesse et fonce sur ce qui le fait obstacle, permettant aux deux derniers véhicules de se joindre à la fête. Tant mieux. Plus on est de fous, plus on rit. On va s’amuser. Mes écouteurs sur les oreilles, je suis prête. J’allume un de mes explosifs improvisés, style cocktail molotov et je le balance alors que les premières notes de Doomsday, par Nero, commence à se faire entendre dans mes oreilles. Quel choix judicieux que d’avoir mis cette pièce dans la bande annonce de Borderlands 2…



Je préfère le corps à corps à tout ce qui est armes à distance. J’ai un meilleur contrôle sur moi que j’en ai sur ce qui est au fond un vulgaire objet. Et puis du reste, quand est fait plus ou moins en caoutchouc, on ne craint pas les balles. À moins de me frotter à des projectiles incendiaires… Je vais m’en sortir. Un long tentacule attrape un des tireurs et avant que se potes ne puissent réagir, l’infortuné vient de se faire attirer jusqu’à moi et ses cris d’agonie alors qu’il se fait transpercer à répétition par des pointes acérées ont l’effet désiré sur ses petits camarades qui commencent à arroser la zone d’un tir nourri.

Sauf que je ne suis déjà plus là.

Il fait noir et je suis devenue une sorte de flaque noire sur du bitume et ils ne m’ont pas vu arriver en plein milieu d’un autre groupe qui se fait éliminer en quelques secondes par quelque chose qui se trouve DANS leur périmètre défensif. Je déchiquète, je lacère et je fais de gros bobos à tout ce qui passe à ma portée. Juste avant de tuer un type, je lui fais un clin d’œil, tombe avec lui et me relève sous ses traits avant de buter trois de ses potes qui ont eu la mauvaise idée de s’approcher, pensant que leurs armes les protégeraient. Le massacre, le carnage, va pouvoir continuer sans interruption… Et c’est tant mieux.

J’imagine la tête des flics quand ils vont découvrir tout ça. La position des corps, le type de blessures… On dirait un truc sortit d’un film de science-fiction, genre Alien. Des traces de griffes acérées, des mecs qui se sont fait buté depuis leur position défensive et j’en ai même buté un en transperçant son pote et en faisant une belle brochette. Le coroner va vouloir se mettre deux ou trois bouteilles d’aspirine de côté je dirais…

Sauf que je n’avais pas prévu un truc. Je prends pour acquis que j’ai été suffisamment meurtrière pour ne pas faire de survivants en état de se relever pour se battre. Ce qui est en général vrai. Quand je reviens sur mes pas, c’est pour achever des moribonds, pas des survivants pouvant poser une menace réellement crédible. Je suis une professionnelle.

Sauf que je type qui s’est relevé et qui est mal en point ne veut pas aller se battre, il veut aller s’en mettre plein les poches et tenter de mettre les voiles. L’avarice, vraiment, vous pousse à faire des choses vraiment stupides. Il se dirige en titubant vers l’entrepôt et franchement, que l’un d’entre eux ait réussi à m’échapper… Je ne me souviens pas par contrat d’avoir promis d’assurer sa sécurité. Juste de butter le plus d’ennemis possible pour lui laisser le moins de désagréments possibles. Un individu sur la totalité de ce qu’on affronte ce soir… À mes yeux c’est un bon score. Surtout qu’en plus… Au vu de ses blessures, il ne vivra pas très vieux pour profiter de sa richesse très éphémère.

Du coup, pendant que Catwoman ouvre tranquillement ses coffres, le déclic d’un cran de sûreté se fait entendre et son propriétaire fait savoir à Selina qu’elle va s’écarter doucement du coffre ou se prendre une balle dans la nuque. Dommage que je ne sois pas là, j’aurais voulu voir comment elle se bat, ça en dit long sur une personne, sur son caractère, sur un tas de détails, au fond, tout bien considéré…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 24 Oct 2017 - 15:58
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Oh ben oui, suis-je bête. Bien sûr qu'elle a prévu le coup et qu'elle sait parfaitement comment elle va se traîner tout ça. Ce genre de personnage a plus d'un atout dans sa manche, ce qui ne donne pas forcément envie de lui faire confiance. Bon ouais ok, je suis un peu dans le même genre, dés que je peux, si j'en ai l'occasion, je ne dis pas non à une belle entourloupe dont moi seule ai le secret. J'assume complètement ce côté là de ma personnalité. Il y a certaines choses que je me refuse de faire, comme tuer des gens de sang froid, alors que je n'ai rien contre l'idée de la faire à l'envers à mes compagnons d'un soir. Les vols et autres trucs avec du monde ça n'a jamais été mon fort. J'ai toujours été beaucoup plus efficace quand je suis seule et au moins, je suis sûre que personne ne me bâclera le travail. En tout cas, pour le moment je suis tranquille puisqu'elle me laisse faire ce pour quoi je suis douée, ce qui me convient parfaitement. D'ailleurs, Gemini ne tarde pas à s'éclipser et en quelques secondes, je me retrouve seule devant tout ces coffres qui ne demandent qu'à être ouverts.

J'en ouvre un de plus puis un autre. Je me frotte les mains, j'aime tellement quand tout se passe sans problème et pour le moment, tout se déroule comme il faut. Bon d'accord, ici c'est Gotham, quand on est criminel faut toujours s'attendre à ce que un de ces supers héros en slip nous tombe dessus... mais je préfère rester optimiste et me dire que ce soir, ils vont nous laisser tranquille. En tout cas, tant que Bat' ne décide pas de se pointer ici, ça me va. Les autres je suis capable de les gérer mais pas lui, pas ce soir. Ce soir j'ai besoin de me vider la tête, de faire quelque chose que j'aime pour me le sortir de la tête. Depuis cette soirée plus que foireuse, j'ai envie qu'il reste loin de moi, le plus loin et le plus longtemps possible. D'un geste de la main, je le sors de ma tête. Il faut que je reste concentrée pour pouvoir réagir en cas de soucis.

En parlant de soucis, j'en connais un peu plus loin qui ne doivent pas comprendre ce qui leur tombe sur la tête. Oh oui j'ai entendu les explosions, oh oui j'entend les coups de feu mais je n'ai aucun intention d'aller aider De Mille. D'ailleurs, ce n'est pas pour me battre qu'elle me paye, mais pour lui ouvrir tout ce qu'elle souhaite que je lui ouvre... Et comme elle paye plutôt bien, je me suis décidée à l'écouter. Je ne peux même pas dire que ça m'embêterait qu'elle se fasse tuer puisque là, sous mes yeux, j'ai de quoi me payer grassement et vivre tranquille pour le reste de mes jours. En fait, la seule chose qui pourrait me contrarier c'est de ne pas pouvoir assouvir ma curiosité. En effet, si Gemini se fait tuer, comment est-ce que je vais savoir ce qu'elle cherche. Tant pis, je me contente de rester là et d'ouvrir un à un ces coffres alors qu'un peu plus loin, j'entend des cris et des coups de feu. Pas envie de mourir une balle entre les deux yeux.

Les minutes passent, personne vient me causer des ennuis. J'en suis à mon 6éme coffre lorsque je sens quelque chose de froid venir se coller contre l'arrière de ma tête. Il ne me faut pas plus que le clic du cran de sûreté pour comprendre que les ennuis ne font, en fait, que commencer. Je lâche doucement ce que je suis en train de faire et je lève lentement les mains en l'air. Je me relève délicatement sans faire de gestes brusques. Seulement, dommage pour mon assaillant surprise, je suis du genre souple et rapide. En quelques secondes, j'arrive à me tourner et à donner un coup de pied dans la main qui tient l'arme. Cette dernière tombe au sol, juste le temps pour moi de sortir la mienne. Je vise mon agresseur, sourire aux lèvres.

"Ta maman ne t'a jamais dis que c'était impoli de ne pas se présenter..."

Sans le quitter des yeux, je fais quelques pas de côté pour aller récupérer son arme au sol. Toujours en le tenant en joue, je m'assois sur l'un des coffres.

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 24 Oct 2017 - 17:37
Du sang. Des cris. L’odeur des résidus de poudres. Des flammes. L’odeur âcre de choses qui brûlent et se consument. Je suis dans mon élément. Évidemment je reste loin du feu, une des rares choses à pouvoir vraiment, vraiment, vraiment me faire souffrir mais pour le reste, je dirais que je m’en sors très bien. Si on me tire dessus, les balles traversent ma structure caoutchouteuse. Si on me frappe, j’encaisse sans dommages handicapants. Et je ne m’arrête jamais. Une fois lancée, ça se termine quand tous mes adversaires sont neutralisés (lire morts) ou si je suis la première à tomber.

Je puis vous assurer que jusqu’à présent, ce n’est pas arrivé souvent. Et certainement pas contre de vulgaires truands comme c’est le cas maintenant. Oh oui, je suppose qu’ils sont impressionnants, à leur manière. Mais pas à mes yeux. Ils sont un obstacle entre moi et ce que je veux. À ce juste titre, je ne compte faire preuve d’aucune pitié. Traduction : hors de mon chemin ou mourrez. Je n’ai clairement pas l’intention d’épargner qui que ce soit. Si vous les laissez vivre, ils chercheront à se venger et je n’ai pas de temps à perdre avec ce genre de contretemps inutile. Morts, ils ne pourront pas dire qui est responsable de ce carnage. Et c’est tant mieux. Laissons les autres idiots se perdre en conjectures.

Lentement mais sûrement, l’opposition diminue et ceux qui peuvent fuir décident de tenter le tout pour le tout mais comme je l’ai dit, je ne compte pas faire de survivants. Je me lance à leur poursuite et leurs cris sont presque comme une douce mélodie à mes oreilles. C’est la confirmation d’un travail bien fait. Ayant fait un peu de mercenariat par le passé, je sais que des gens sont prêts à payer une fortune juste pour entendre ce genre de mélopée. De savoir que leur ennemi a été éliminé et qu’il a bien souffert.

Les gens sont bizarres, qu’est-ce que j’y peux.

Maintenant, il va falloir se montrer créatif. Il est maintenant impossible que les autorités ignorent tout ce raffut. Je vais donc devoir piéger les véhicules restant, déplacer de façon réfléchie les cadavres pour donner la bonne impression, une altercation entre deux gangs et forcer leur curiosité naturelle à perdre du temps à essayer de forcer le barrage formé par une scène de carnage que je vais maquiller avant d’arriver jusqu’à Selina et moi.

Et si cela venait à se produire, une petite transformation en flic et ça passera comme dans du beurre. Tiens d’ailleurs, il faudrait peut-être que j’aille voir si elle fait bien son travail. Question idiote, je sais très bien qu’elle le fait avec compétence et efficacité mais pensez-y : faire confiance à une cambrioleuse, c’est risqué voire stupide. Comment accorder quelque sincérité à quelqu’un qui vole les autres sans le moindre scrupule pour vivre? Qui refuse de se faire donner des ordres? La réponse s’impose d’elle-même, en fait.

On ne peut pas. Tout simplement.

Parce que je vous parie ce que vous voulez que si les choses tournent mal, elle va se tirer d’ici avec le plus de fric dans ses poches possible sans un regard en arrière. L’instinct de survie est admirable… S’il ne vous plonge pas dans davantage d’ennuis. Si elle pense pouvoir m’échapper, si elle me fait un coup pareil… Je serai gentille, je ferai un trou en forme de tête de chat dans son cœur si elle essaie de me faire un coup fourré. Autant rester dans la thématique des félins, vous ne pensez pas? Moi oui, en tout cas.

Est-ce que je regrette de l’avoir recruté? Aucunement.

Je voulais le ou la meilleure et c’est ce que j’ai eu. Peu m’importe si ça vient avec des particularités que d’autres auraient trouvé embêtant. Son employeur a une structure protoplasmique caoutchouteuse, du coup vous pensez que je suis la meilleure pour pouvoir critiquer les manies des autres? La réponse est non, pas sans faire preuve d’une hypocrisie effarante. Je continue de faire ce que j’ai à faire. Elle continue de faire ce qu’elle a à faire. Et après, chargement du butin dans le véhicule du SWAT que j’ai fait… Emprunter. Mais oui, je l’ai mentionné, précédemment. Il faut suivre, bon sang. Précisons que ledit véhicule est garé dans l’entrepôt. Enfin bon. Le plan suit son cours.

Je sais que le temps va finir par jouer contre nous alors je retourne en sprintant jusqu’à Catwoman que je trouve assise sur un coffre, arme à la main. Je viens pour passer un commentaire quand je remarque que j’en ai oublié un. Ainsi donc un de ces imbéciles a échappé à ma… Purge. Rectifions la situation séance tenante. Je l’attrape par le col, je le traine dans le corridor et je l’élimine d’un coup de « tentacule acéré » dans le cœur. Un problème de moins. Je retourne ensuite dans la pièce, histoire d’avoir l’avancement des « travaux ». Il va falloir commencer le transfert avant l’arrivée des autorités.


« Nous avons un petit répit avant l’arrivée des forces de l’ordre. Il va falloir commencer le transfert des objets de valeur : le véhicule du SWAT attend dans l’entrepôt. Tout ce qui ne vient pas du Louvres est à toi. Pour confondre davantage tout ce beau monde, nous refermerons l’intégralité des coffres, donnant l’impression que rien n’a été touché. Par le temps qu’ils les ouvrent… Il sera déjà trop tard. »

Elle a ouvert six coffres, c’est déjà bien. Je remarque que le coffre que je cherche est déjà ouvert. J’ai la liste précise et exacte des pièces volées et je remarque qu’heureusement, il ne manque rien. Parfait. C’est par lui que je commence et je place le contenu dans un coffre spécial dans le véhicule du SWAT. Celui-là, elle va s’y casser les dents. Ça ne va pas s’ouvrir en deux minutes. Pas que je la suspecte de voir le faire, non. Mais on n’est jamais trop prudent. Et comme c’est un véhicule du SWAT, il vient avec une belle radio sur les ondes de la police… Et ils sont en route. Fort bien.

Je retourne dans la pièce principale en informer Catwoman. Si ça lui tente de se faire les griffes sur du poulet… Elle va en avoir la chance dans les minutes à venir. Pour ma part, éliminer un flic ou éliminer un criminel, c’est du pareil au même. Ça saigne. Ça meurt. Ça peut être vaincu. Et je ne compte pas renoncer à ce beau jour de paie pour Selina qui doit quand même être payée pour son travail. Ce serait quand même gênant d’avoir ouvert tous ces coffres pour rien. Transfert de coffres à caisses pour un transport plus facile. Chose certaine, je ne regrette pas de l’avoir recruté. Moi, je suis plus du genre agressive. J’y aurais été de façon plus violente pour forcer ces trucs. À ce qu’il parait, je manque de délicatesse féminine. Qu’on vienne me le dire en face, pour voir…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 19:02
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Assise en tailleur sur mon coffre, je ne quitte pas des yeux l'homme qui a voulu me la faire à l'envers. Je le tiens toujours en joue, sourire aux lèvres. Je n'ai pas pour habitude de tuer mes prisonniers, j'ai plutôt tendance à leur mettre un bon coup à l'arrière de la tête pour les calmer. Seulement voilà, le mec que j'ai en face de moi ne le sait sans doute pas, donc j'en profite un peu pour le faire flipper. D'ailleurs, le sourire faussement sadique que j'affiche sur mon visage doit faire son petit effet étant donné qu'il a son visage tout crispé. Pauvre petit, encore un qui joue au dur et qui est prête à appeler maman au secours au moindre soucis. Et oui, si t'as pas les corones mec, faut pas choisir cette branche de métier hein. Seulement voilà, moi je ne tue pas mais il y en a une autre qui est accro à l'hémoglobine. Dommage pour le mec, elle se rend compte de sa présence et en quelques secondes, elle l'attrape par le col et le traîne. Il se débat, hurle de toutes ses forces, crie à l'aide. Je grimace alors que les cris s'arrêtent dans le couloir. Pas besoin d'être devin pour deviner ce qu'elle a fait. D'ailleurs, je ne manque pas de lui lancer une petite remarque quand elle revient dans la pièce.

"Tu étais vraiment obligée de faire ça..."

Je sais pertinemment qu'elle ne va pas me répondre ou alors qu'elle va me dire d'aller me faire voir, mais au moins, elle sait que je ne suis pas d'accord avec sa façon de faire. Elle me fait savoir qu'il ne reste pas très longtemps avant que la police ne débarque ici. En même temps, avec tout le boxon qu'elle a mis, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'ils nous laissent tranquilles. Ils ne sont peut-être pas très intelligents au GCPD mais quand on leur tend le bâton pour nous taper dessus, ils ne se font pas prier. Par contre, faut qu'elle s'attende à ce que je reste pour les cogner. Moi, dés que je vais pouvoir prendre la fuite, je vais le faire sans vergogne... Je reste silencieuse alors que le reste de ses mots m'intéressent un peu plus. Tout ce qui n'est pas du Louvre m'appartient ? Très bien, j'ai déjà fais quelques repérages et je sais parfaitement ce que je vais prendre. Rien d'imposant, juste ce qu'il faut pour que je puisse les mettre dans mon petit sac accroché à ma ceinture. En quelques minutes, je fais le tour des coffres que j'ai ouvert un peu plus tôt. Il y en a 6 en tout et tous sont remplis de dizaine de choses fabuleuses. J'attrape avec délicatesse un collier en or fin, serti d'une pierre précieuse noire. Un saphir étoilé facilement reconnaissable à l'étoile formée en son centre. Il y a aussi quelques rubis, des bracelets en diamants et tout plein de petites choses qui brillent aussi fort qu'une pleine lune. Je me frotte les mains, des contrats comme ça, j'en demande tout les jours surtout quand tout se passe à peu près comme prévu. Mais même si je suis concentrée sur ma paye, je remarque du coin de l'oeil que De Mille a pris quelque chose d'un coffre pour aller le déposer dans un autre, à l'arrière du camion du SWAT. Ma curiosité est piquée, j'ai vraiment envie d'aller voir ce qu'elle a pris, mais d'un côté après tout le carnage qu'elle vient de faire, je n'ai pas envie de finir comme tout ses pauvres types. Je la suis du regard alors qu'elle revient dans la pièce pour m'informer que la police est en route. Je ferme avec soin le sac à ma ceinture et je me tourne vers elle, sourire aux lèvres et mains posées sur les hanches.

"Je vais devoir tirer ma révérence alors. Tu m'excuseras mais je ne suis pas une adepte des conflits et si je peux les éviter, je le fais sans hésiter."

Que ça lui plaise ou pas, j'ai rempli ma part du contrat. J'avais pour job d'ouvrir les coffres et en aucun cas elle ne m'a parlé de rester pour les festivités policières. Donc, verdict, je hisse les voiles et je prend le large.

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 20:59
Est-ce que j’avais été obligé de le tuer? Non. Est-ce que c’était la chose la plus prudente à faire? Oui. Un ennemi en vie est un ennemi qui peut à tout moment revenir pour prendre sa revanche. Pourquoi prendre des risques inutiles? Qui plus est, le chaton avait les pattes toutes blanches. J’avais tué. Pas elle. Rien dans notre entente ne stipulait qu’elle devait le faire de toute façon. Selina Kyle n’est clairement pas faite pour ce genre de boulot. Qu’elle conserve son talent et son énergie pour le cambriolage. Ce sera mieux pour elle et ce sera également mieux pour… Moi.

Je pourrais tenter de faire ce qu’elle fait. N’importe qui peut essayer. Réussir… C’est une toute autre histoire par contre. Et je préfère repartir en bons termes. Ce qu’elle ne prend pas, je le charge dans le véhicule du SWAT dont une statue en or de bonne taille représentant un chat. Le genre de truc qu’on ne peut pas ranger dans une ceinture utilitaire à moins de faire plusieurs dizaines de mètres de haut et d’avoir une ceinture proportionnelle à cette imposante taille. Ce qui n’est naturellement pas le cas ici. De toute façon c’est sans importance. Le fait est que nous avons le butin. Tout simplement.

Et j’ai clairement dit que tout ce qui ne provenait pas du Louvres était à elle. Ce serait encore curieux d’envoyer ce genre d’articles par la poste mais je suis une personne pleine de ressources. Et dans un cas comme celui-là, une femme de parole. Rien n’indique que dans le futur je n’aurai pas besoin de l’assistance de Catwoman. Autant montrer avec quel genre de cartes on joue et se démarquer comme fiable. Il ne me faut pas tant de temps pour transférer ce qu’il reste et refermer les coffres avant que la cambrioleuse ne me fasse savoir que le contrat ne stipulait pas qu’elle devait rester pour les festivités.

Elle ne l’a pas dit en ces termes… Mais je sais lire entre les lignes.

Et elle a parfaitement raison d’ailleurs.

Nombreux seraient ceux qui en auraient pris ombrage, hurlant à la trahison ou je ne sais trop encore. Mais moi? Elle a honoré à la lettre les termes du contrat. En quoi serait-ce… Logique… De se plaindre? Elle a fait son travail. Elle est libre de partir. Ceci dit je crains que sa méthode usuelle soit compromise car à moins de faire erreur, il y aura quelques tireurs sur les toits. Je ne remets pas en causes ses capacités athlétiques ou ses aptitudes acrobatiques mais je ne suis pas prête à fermer les yeux sur les compétences de tir de l’élite de la police de Gotham. Si elle veut tenter sa chance, libre à elle. Si elle veut monter à bord du véhicule blindé, elle est la bienvenue. Quant à moi…

J’attends qu’elle soit hors de vue et toute mon apparence vestimentaire change. Je suis maintenant en tenue du SWAT. Quand on a une structure comme la mienne, les vêtements deviennent comme une extension de votre personne. Et puis du reste, les forces de police ne risquent pas de tirer sur les leurs. Le camion et l’uniforme vont nous offrir un certain nombre d’options stratégiques et tactiques. C’était prévu d’ailleurs. Dans la confusion à venir, personne ne pensera à deux fois à regarder quel véhicule à sirènes était là initialement ou non. Si c’est un véhicule de flic, c’est bon. Classique.


« Comme je te l’ai dit : tout ce qui ne vient pas du Louvres est à toi. Je ferai livrer le reste des pièces de musée dans un mini entrepôt. Tu en feras ce que tu veux. Moi je n’en veux pas. Je dois arranger le retour en France de ce qui a été volé : pas le temps de regarder les enchères pour une collection de musée américaine. »

Je démarre après avoir verrouillé les portes arrière et après un au revoir très sommaire à Catwoman, je me dirige vers le barrage improvisé par les véhicules que j’ai déplacé. Allez. Boum. Nouvelles explosions. Je viens de me créer un passage pour sortir et je suis hors du périmètre avant l’arrivée sérieuse des premiers véhicules. Selina ayant plusieurs dizaines de mètres à parcourir entre l’entrepôt et la grille la plus proche, je ne sais pas comment elle va s’en sortir mais ce n’est plus mon problème. Enfin. En théorie.

Dans la pratique, je sais que les choses se sont trop bien passées pour que ce soit… Règlementaire, on va dire. Ce qui, par loi de l’emmerdement maximal veut dire que si je ne me suis pas pris une tuile… C’est Selina qui va trinquer. Maintenant, par logique, il n’y a pas de clause dans le contrat qui stipule que je doive garder un œil sur elle après la récupération du butin. Mais je suis Française. J’ai mon côté… Sentimental. Allez Gemini. Tu peux quand même attendre de voir si elle va s’en sortir. Si la meilleure cambrioleuse de Gotham se fait descendre, qui va t’assister la prochaine fois? Disons que je le fais par intérêt personnel. C’est un compromis acceptable. Et vous savez quoi? Non?

J’ai bien fait de la suivre. On me dira qu’un camion du SWAT ce n’est pas très discret… Mais vous seriez surpris du nombre de personnes qui ignorent un véhicule d’urgence dont les sirènes ne sont pas actives. Il faut lui donner ça, elle a la classe, Selina Kyle. Mais ça ne l’empêche pas de se faire intercepter à peu près trois pâtés de maisons plus loin par des indésirables. Sur le coup, je pensais que c’était Batman et ses suppôts. Cela dit, je ne me souviens pas qu’on ait déjà entendu un jour le chevalier noir annoncer « attention criminelle, tu es cernée par la Bat Patrouille! » Qu’est-ce que c’est encore que cette idiotie? Gotham est vraiment une ville de dingues et de tarés, c’est halluciant.

Je sais qu’il y a des illuminés un peu partout mais le cosplay de Batman pour s’improviser vigilante? Sérieusement? Bon, dans le genre gardes de sécurité privé, ils sont doués, je suppose que pour des gens ordinaires, ils sont un peu au-dessus de la moyenne mais à part le nombre? Catwoman a suffisamment d’expérience en combat pour en neutraliser au moins deux ou trois avant de commencer à se faire acculer au pied du proverbial mur. Attendons un peu pour voir. Je suis curieuse. Et si ça tourne mal…

Disons simplement que j’étais là au bon endroit au bon moment et aucun ego ne sera meurtri d’avoir eu besoin d’un coup de pouce. Si tant est que Selina Kyle a un orgueil immense au point de ne pas apprécier un retour du balancier. Elle m’a aidé (à fort prix) avec un problème et je l’aide à son tour… Plus ou moins bénévolement… Avec un problème bien à elle. La question que je me pose c’est : est-ce que je lui facture quelque chose pour le coup de main? Mais Gemini, ce serait méchant, que vous dites.

Ça tombe bien.

Je suis, justement, une méchante…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 30 Oct 2017 - 19:31
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

La moue boudeuse, j'observe l'immense statue de chat que Gemini place dans le camion. Pas vraiment facile à transporter quand on est à pieds comme moi et puis je me console en me disant que de toute façon, si je met ça dans mon petit appartement, je n'aurais plus de place. Dommage, elle en jette tout de même. Nonchalamment, je fais savoir à Gemini que je compte faire un abandon de poste et que de toute façon, j'ai fais ce qu'elle m'a demandé. Cette dernière me fait savoir, à sa façon, que tout est bon et elle disparaît dans son camion estampillé SWAT. Qu'est ce que je fais ? Je reste pour la regarder tout faire exploser ? Oh non... Je crois que je vais vite rentrer chez moi, mes petits trésors bien attachés à ma ceinture et après les avoir placés dans mon coffre, je vais me prendre un bon ban chaud avec un bon verre de vin et passer une soirée tranquille à regarder des séries débiles à la télévision. Après tout, je n'ai pas signé pour rester et l'observer se donner en spectacle. C'est donc avec la ferme intention de profiter du reste de ma soirée que je m’éclipse comme je sais si bien le faire. En quelques secondes, je me retrouver sur le toit de l'immeuble situé près de l'entrepôt.

Agile, je me déplace rapidement, éclairée par la lumière la lune. En tout cas, je n'en reviens pas, tout s'est passé comme souhaité et c'est quelque peu déstabilisant. J'ai plutôt l'habitude de m'attirer que des soucis mais apparemment, ce soir, ils m'ont évitée. Sourire aux lèvres, je me déplace rapidement sur les toits. Personne, pas de super héros en vue ce qui arrange bien mes affaires.

Seulement voilà, alors que je suis seulement à quelques pâtés de maisons de l'entrepôt, je suis stoppée dans ma course par 4 pseudos héros qui, à mon avis, ont l'air plus ridicules qu'autre chose. Je m'arrête net et je me redresse, les mains posées sur les hanches. Je les fixe et je ne peux pas m'empêcher de laisser échapper un rire.

"Sérieusement les mecs, vos mamans vont se demander où vous êtes. Pas bien de faire le mur à vos âges."

En face de moi, ça ne bouge pas. Ils se contentent de m'observer tout comme je suis en train de le faire. Après quelques secondes passées à se regarder dans le blanc des yeux, celui du milieu fait un pas en avant. Instinctivement, je sors mes griffes, prête à bondir et à me défendre. Le grand type, qui me semble être leur chef, bombe le torse et s'adresse à moi d'une voix grave.

- Nous sommes les anges de Gotham. Nous allons vous arrêter et vous conduire au GCPD.

Whaaaat ?! Mais c'est que le mec a l'air sûr de lui en plus. Mais c'est quoi ça les anges de Gotham. Encore des échappés d'Arkham je suis sûre.

"Allez les gars, ne me forcez pas à vous faire du mal... Je veux juste renter chez moi..."

Malheureusement pour moi, ces super héros des bacs à sable en ont décidé autrement et en quelques secondes, je me fais charger par l'un d'eux. Il me sort des gadgets à la batman, je ne sais pas d'où ça sort et heureusement, j'ai le bon réflexe. Okay mes petits, vous l'aurez voulu. Je déroule mon fouet et je le fais claquer sur le sol à quelques centimètres seulement de mon assaillant. Ma main gauche se place au niveau de mon visage, griffes sorties et prêtes à taillader leurs visages de gosses.

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 31 Oct 2017 - 3:40
On va rire. De ce que je peux voir, Catwoman est prête à en découdre et ces abrutis ne savent pas à qui ils ont à faire. C’est bien beau de regarder un reportage où Batman arrête les méchants mais ici c’est la vraie vie. Si je les laisse faire, ils vont se faire vasectomiser à froid par une nana qui sait botter des culs. Si j’interviens trop rapidement, je risque de gâcher son besoin de se défouler sur quelqu’un. Je pourrais bien me porter volontaire, quand votre corps est fait à peu de choses près de caoutchouc… Il n’y a pas grand-chose qui vous fasse vraiment mal. Bah non.

Ceci dit, je veux voir comment cette bande de bras cassés va s’y prendre pour tenter d’appréhender la méchante Catwoman. Sur toute la brochette de criminels et de psychopathes, si on veut être honnêtes, c’est une des moins pires qui soit. De mémoire, elle a déjà blessé des gens mais n’en a pas tué, elle s’en tient au cambriolage donc au vol. Aucun trafic illicite de drogues, d’armes ou de personnes… Je dis ça comme ça mais si j’étais au sein des forces de police, soit je serais constamment sur son cas pour ne pas me faire tuer par le Joker, soit je l’ignorerais complètement car il y a considérablement plus dangereux à mettre hors course dans cette ville de fous furieux. Les Américains…

Alors leur tactique consiste à se ruer bêtement sur Catwoman et de se prendre pour Batman avec des gadgets qui, je le parierais, sont illégaux. En fait je suis pratiquement prête à gager une partie du butin qui ne vient pas du Louvre que je transporte qu’ils n’ont même pas de permis de port d’armes. Le classique « je défends mon pays donc la paperasse c’est pour les autres ». Était-ce si déraisonnable que de leur demander de réfléchir un peu? À mes yeux non mais… À leurs yeux oui. C’est plutôt amusant à regarder en fait parce que dès qu’elle sort le fouet, ils ne veulent plus trop approcher mais ils ne sont pas assez humbles pour battre en retraite. C’est absolument pathétique. Imaginez s’ils étaient tombés sur Bane. Poison Ivy. Harley Quinn. Black Mask.

Massacre est un terme trop faible et carnage ne commencerait même pas à décrire la situation. Hum? Pourquoi je ne me nomme pas dans la liste? Parce que moi je suis une classe à part. Je n’appartiens pas à l’univers de Gotham. Qu’est-ce que j’en ai à faire de cette ville? Elle ne représente rien de particulier à mes yeux. Pour vous, les Américains, elle a sa signification, son historique, sa place dans votre imaginaire populaire. Moi, parlez-moi de Paris, de Versailles, de Beaune, parlez-moi de villes de France. Là vous allez susciter mon intérêt. Pour le reste… Je vous regarderai avec indifférence ou avec ennui, c’est au choix. Vous pensez tellement être le nombril du monde, c’est fou.

Mais je parlais de Selina et de ses adversaires. Adversaires qui semblent hésiter à passer à l’attaque. Le chef ordonne à ses sous-fifres d’attaquer et les sous-fifres attendent que leur chef montre l’exemple. Finalement, l’un d’entre eux, soit plus courageux ou plus con, décide de passer à l’action et je dois avouer que ce claquement de fouet est des plus satisfaisants. Le cri de cet imbécile… Beaucoup moins impressionnant par contre. Bon sang, j’ai entendu des porcs couiner mieux que ça. Tu ne veux pas appeler ta maman, pendant que tu y es? Justiciers du dimanche, être si incompétent devrait être illégal.

En fait, je citerai un film que j’ai toujours aimé : Tais-toi : faudrait construire des asiles de cons. Mais… Vous imaginez un peu la taille des bâtiments…

Si j’étais à la place de Selina, je demanderais qu’on me rembourse. C’est indigne de son niveau de combattante et… Dites-moi que je rêve. Est-ce qu’il y en a vraiment un qui essaie d’appeler la police? Il se fait griffer celui-là et ce n’est pas une petite griffure joueuse là. Il en a pris pour son grade! Je regretterais presque de ne pas avoir de maïs soufflé pour regarder une telle scène et… Oulah. On ne joue plus. Il y en a un qui vient de sortir un revolver. Le truc style cowboy là. Je sais que Selina est rapide et agile mais je ne suis pas du genre à jouer à la roulette russe alors… Je vais intervenir. Juste au cas.

Bon. J’ai une van du SWAT. Un truc blindé authentique. Je suis habillée en membre du SWAT. Ceci dit je vous paries la moitié de mon butin qu’ils vont voir une flic débarquer et ils vont juste se rendre encore PLUS cons. Dans ce cas, ils vont réagir comment si c’est un colosse, un mec bâti comme une armoire à glace en chêne massif qui débarque? Être métamorphe, c’est vraiment le pied, c’est moi qui vous le dis. Sans déconner!

Alors… Sirènes? Check. Gyrophares? Check. Gros bruit de moteur bien viril? Check. Je fais une entrer très film policier des années quatre-vingt-dix et je descends non plus sous les traits d’une femme mais bien sous ceux d’un homme, le mastodonte précédemment décrit. Je peux vous garantir que ça fait son petit effet, avec le casque vissé sur la tête et le fusil à pompe bien accoté sur l’épaule. C’est quoi ce bordel, que je demande?

Le leader du groupe tente de s’expliquer, comme quoi ils ont capturé Catwoman et tout et je l’interromps d’un ton à stopper net un rhinocéros en rut chargeant dans la savane. Dis-moi, petit, tu as un permis pour tout ce matos, dont le flingue de ton pote? Moment de silence avant qu’il me réponde que non, en fait, ils n’ont pas de permis mais ils sont la Bat Patrouille et… Et rien du tout que je leur dis d’un ton qui rappelle le grondement d’une avalanche. Si Selina est moindrement observatrice, elle doit être en train de se mordre la langue ou les joues pour ne pas rire car elle a vu le numéro d’identification du camion du SWAT. C’est le MÊME. C’est une petite futée : elle doit savoir que c’est moi.

Je commence à engueuler ces abrutis en leur disant que selon moi, Batman est un emmerdeur et un criminel qui agit sans vrai mandat et qu’eux n’ont certainement pas les couilles pour avoir leur propre signal dans le ciel et que si je les reprends à faire les cons, ils vont finir à Blackgate avec de vrais criminels et que la scène de douche sera mémorable. Je rêve… Ils pleurent, ces cons, ils sont complètement à côté de la réalité là. Je m’approche de Selina et j’espère qu’elle offrira une belle performance bien convaincante, de se débattre pendant que je tente de la neutraliser avant de l’amener de force à l’arrière du véhicule, de l’y « enfermer » et de quitter les lieux en disant aux idiots qu’ils ont de la chance de s’en tirer sans une nuit en cellule au poste.

Quelques coins de rues plus loin, je stoppe le véhicule et vais ouvrir à Selina.


« J’espère que ma petite improvisation ne te dérange pas. Je n’étais pas trop certaine si le type au revolver savait s’en servir donc je me suis dit : ne prenons pas de chance. C’est encore loin, chez toi, histoire de t’éviter une autre bande d’andouilles? Et ils prétendent que le darwinisme est le seul vrai déterminant de l’évolution. Cons comme ils sont, ils devraient être morts depuis longtemps! »
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 31 Oct 2017 - 18:46
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Ca dérape, ça part en grosse foirade mais comme à mon habitude, je contrôle. Le claquement du fouet sur le sol a son petit effet, ça a le mérite de les calmer quelques secondes, juste le temps que je réfléchisse à un moyen de calmer les choses. Ce sont des gosses, ça se voit et je n'ai pas pour habitude de taper sur les mômes. Je ne les quitte pas des yeux, j'ai juste envie de leur dire de rentrer chez eux et d'arrêter leurs idioties. Seulement voilà, ils en ont décidé autrement. Alors que je suis occupée à surveiller celui qui a voulu me foncer dessus le premier, du coin de l'oeil, j'en remarque un autre qui essaye d'appeler la police. Sérieusement ?! Par simple réflexe, je bondis sur lui. Il est surpris et lâche le téléphone qui tombe au sol. J'en profite pour lui griffer le visage et en quelques secondes, le talon de ma cuissarde se retrouve sur le téléphone qui agonise dans un bruit sinistre.

"Vous vous foutez de moi ?"

Je laisse retomber mes bras le long du corps et alors que je me retourne pour me tirer de là. Je me retrouve nez à nez avec un de leur pote qui me tient en joue avec un flingue. Super, il ne manquait plus que ça... Je lève les mains, je n'ai pas envie de me prendre une balle et de finir là, à me vider de mon sang... et puis ça serait tellement dommage de me faire descendre par des ados pré-pubères... Doucement, je fais un pas en arrière pour leur montrer que je ne vais pas leur faire de mal.

"Okay... on va tous se calmer d'accord... ça serait terriblement dommage d'en arriver là non ?"

Et là, alors que je suis à deux doigts de faire mes prières, je ne sais pas par quel miracle un type du swat débarque. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre qu'il s'agit du fourgon utilisé par De Mille pour sa petite affaire. En quelques secondes, elle prend le contrôle de a situation et alors qu'elle fait mine de m'arrêter. Je me débat quelques secondes, histoire de... Les 4 gus qu'on a en face n'en mène pas large, surtout lorsque de sa belle voix virile, Gemini demande si ils ont le droit de porter une arme. Comment vous dire que leurs visages se sont légèrement décomposés. Je souris intérieurement et je jubile de voir ces petites frappes se faire dans la culotte. Elle leur balance un dernier avertissement et sans ménagement, elle va me mettre à l'arrière de la camionnette. Je m’assois au milieu de toutes les caisses.

Les minutes passent et les mètres s'installent entre mes assaillants et moi alors que le camion file dans les rues de Gotham. Au bout de quelques minutes, le véhicule s'arrête. Les deux portes arrières s'ouvrent laissant apparaître Gemini, dans sa forme originelle. Je la laisse parler et je finis par la remercier.

"Merci... En tout cas, ils ont de la chance que je ne suis pas du genre à tuer mes adversaires..."

Gemini me demande si j'habite encore loin et se propose même de me ramener pour m'éviter de nouveaux ennuis. Je souris et je secoue la main, balayant l'air.

"Bah, ne t'en fais pas, je vais prendre un peu de hauteur cette fois..."

©️ nightgaunt


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Nov 2017 - 0:27
Bon, au moins elle est saine et sauve et je doute que ces abrutis vont recommencer. S’ils le font, la prochaine fois, je ne serai certainement pas là pour les intimider et leur indiquer subtilement qu’ils devraient changer de vocation. Ils se feront tuer par des gens beaucoup moins compréhensifs que moi et c’est tout. Comme si c’était à moi de jouer les bons samaritains. Allons donc. Je suis Française donc sympathique mais il ne faudrait pas abuser. Et puis je suis quand même satisfaite de mon… Travail.

Vous savez, en général je vise la solution la plus expéditive. Tuer évite d’avoir à gérer des blessés ou des otages volatiles. Si vous êtes doué pour dissimuler les corps, aucun problème à l’horizon. Mais là? De un, Catwoman aurait sans doute encore critiqué ma façon de faire mais surtout, de deux, ça aurait été une insulte à mon talent. Il y a une différence entre éliminer un civil crétin qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment et une bande de… Guignols… Plus dangereux pour eux-mêmes qu’autre chose. Quand on me paie pour accomplir une tâche spécifique, tout ce qui entre dans ma ligne de mire, si on peut dire la chose ainsi, est un potentiel dommage collatéral. Mais ici?

C’est moi qui ai engagé Catwoman. C’est moi la patronne. Du coup les paramètres ne sont plus les mêmes et ne sont pas faits pour être les mêmes. Enfin bon. Le pire, si tant est que l’élimination des niveaux les plus bas de la race humaine compte pour le pire, a été évité. Je me demande si je n’ai pas fait une belle gaffe en les laissant vivre. Imaginez que ça se reproduise ces bestioles là… Je n’ose me projeter dans le futur et voir les résultats assurément navrants. Est-ce qu’ils sont tous aussi lobotomisés du cerveau dans cette ville? Est-ce que c’est quelque chose dans l’air ou dans l’eau, une malédiction millénaire ou… La plus terrifiante succession de coïncidences du dernier millénaire?

Allez savoir. Je m’en moque, au fond. Comme si j’allais remettre les pieds ici.

Quoi que… Si le contrat est intéressant… Peut-être. Sans plus.


« Même moi qui n’hésite pas à tuer en général, je n’aurais pas… Osé, si on peut dire… Me salir les mains avec ces abrutis. La Bat Patrouille? Je suis Française. J’en ai entendu des conneries sur les ondes de TF1 et à l’assemblée nationale mais dans le pur style idées débiles… Impossible n’est pas américain non plus, finalement. Il faudrait vraiment construire des asiles de cons c’est grave là. Très grave même. »

Allez savoir pourquoi, je la trouve sympa cette cambrioleuse de haut vol. En général je refuse de fraterniser avec qui ou quoi que ce soit, gardant une distance claire de type employeur employé et inversement quand c’est moi qui recrute pour une opération. C’est dangereux créer des liens. The Brain ne cesse de me le répéter d’ailleurs. Si tu peux faire confiance à plus e gens que tu as de doigts dans une main, c’est que tu as un problème. Pessimiste? Peut-être. Mais étonnamment réaliste aussi. C’est fou.

Je ne dis pas que je vais faire confiance à Selina Kyle. Ce n’est pas du tout ce que j’ai dit. Je ne dis pas non plus que nous allons devenir de super copines. Ceci étant dit, lui proposer d’aller boire un verre au succès d’une opération rondement menée, d’autant que je sache, ce n’est pas quelque chose de si inhabituel que cela en affaires. Si c’est le cas…

Catwoman me le dira. Elle n’a pas la langue dans sa poche, ça c’est évident et je comprends désormais certains griefs émis par d’anciens employeurs. Moi? Son attitude ne me dérange pas. Je veux des résultats, pas qu’on m’embrasse les pieds. L’efficacité avant tout. J’ai un caractère un peu similaire au sien. Je dis ce que je pense et si ça ne vous plait pas, ne m’engagez pas, c’est tout. Dans les entreprises dites normales, je peux bien comprendre qu’on s’attende à ce genre de comportement. Mais dans le crime?

Nous sommes des hors la loi et il faudrait se plier à ce genre de règles?

C’est qu’il y en a qui ont un sacré sens de l’humour, ce n’est rien de le dire.


« Je ne m’en fais pas. De ce que j’ai vu, ta réputation est amplement méritée. Ceci dit, mon avion ne repartant que demain en après-midi et la soirée offrant encore un certain nombre de possibilités, je me demandais si tu voulais aller célébrer un travail bien fait dans un bar de cette ville. Considérant que tu connais mieux les lieux que moi, je ne verrais pas d’inconvénient à te recruter comme guide particulière. »

La proposition est lancée, sans arrière-pensée. Prendre un verre, il y a tellement d’occasions qui peuvent graviter autour de ce geste. Fête, succès, occasion spéciale en l’honneur de XYZ… Regardez tous ces cocktails organisés, ces happy hours et autres événements du genre. Si Selina le prend mal… C’est qu’elle est terriblement susceptible ou ne sait pas interpréter correctement mon anglais qui bien que teinté d’un accent (que je peux à loisir faire disparaitre) reste parfaitement compréhensible. Enfin bon. Je pourrais bien débattre de la chose des heures durant mais j’ai mieux à faire.

Si elle refuse… Je suppose que je vais garder un œil sur elle juste au cas (quand Murphy s’acharne sur vous, ça peut devenir vraiment, vraiment, vraiment pénible) et après je vais aller transférer tout ce qui ne retourne pas au Louvre dans l’entrepôt que j’ai mentionné précédemment et dont seule Catwoman aura les accès en dehors de moi. J’ai ce que je suis venu chercher. Malgré sa valeur, le reste est complètement sans intérêt pour moi.

Une fois cela fait, je rentrerai à l’hôtel, ferai mes valises et demain soir, me revoilà en France et le Louvres va retrouver ses pièces manquantes. Confier quoi que ce soit aux Américains. Je reconnais bien là l’imprudence de notre bonne vieille administration. Quelqu’un avait abusé du vin rouge ce midi-là. Faire confiance à ces roteurs de hot dogs, à ces cowboys qui voient des terroristes partout et qui multiplient les incidents par armes à feu sans qu’ils ne semblent aller en diminuant… Il faudrait être complètement fou.

Enfin bon. Laissons pour le moment ce que je compte faire, que Selina accepte ou non que nous allions célébrer la « mission ». Concentrons-nous sur ce que Selina va répondre. Je suis curieuse. Conçoit-elle une vie en dehors du travail où nous serons juste deux personnes dans un bar ou est-elle confiante au point de débarquer en costume dans ce genre d’établissement pour montrer que cette ville, c’est son terrain de chasse et qu’elle n’y craint personne? Je le saurai bien assez tôt, je n’en doute pas une seconde…
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 20:14
Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures
feat. Gemini De Mille

Les mains posées sur les hanches, je ne réalise pas encore ce à quoi je viens d'assister. Mais quelle soirée ! Si on m'avait dit que ce soir, en plus de me remplir les poches j'allais faire une rencontre improbable et amusante, j'aurai certainement ri un bon coup avant de demander qu'on arrête de se moquer de moi. Cette situation aurait pu prendre une tournure un peu plus embêtante si Gemini n'avait pas fait son apparition. En tout cas, elle m'a sauvée la vie et je lui en suis redevable. Une dette que je compte bien rembourser quand j'en aurais l'occasion. La française me propose de me ramener chez moi. Je lui répond que ce n'est pas forcément nécessaire, que ce coup-ci je vais prendre plus de précautions mais apparemment, elle ne se contente pas de ma réponse. Elle me propose d'aller boire un verre quelque part puisqu'elle ne repart que le lendemain en France. Je réfléchis quelques secondes, je jette un coup d'oeil rapide à ma tenue. Je me pince les lèvres et je laisse échapper un soupir, sourire aux lèvres.

"Je suppose que le bain sera pour une prochaine fois alors..."

Je ne suis jamais contre l'idée d'aller boire un verre. Je fais un clin d'oeil à ma comparse française avant de rajouter quelques mots.

"Par contre avant, si possible, j'aimerai qu'on passe par mon appartement pour que je puisse me changer et ranger toutes ces belles choses. Je n'ai pas vraiment l'habitude de traîner dans les bars en combinaison si tu vois ce que je veux dire."

Elle acquiesce et nous voilà donc parties, direction mon humble demeure histoire que je puisse enfiler quelque chose de plus confortable et surtout de moins reconnaissable. Une fois chose faite, nous nous rendons dans un bar que je connais bien et c'est ainsi que nous terminons la soirée, fières de ce que nous venions d'accomplir.

©️ nightgaunt


RP TERMINE


[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV  Selina Kyle / Catwoman) (Terminé) Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[4 ML] Un homme sans culture ressemble à un zèbre sans rayures. (PV Selina Kyle / Catwoman) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Collection] Aventures (Le Centurion/La Bonne Presse)
» [Autre] Culture vieux jeux
» Une BJD/poupée qui ressemble à...
» On ne peut pas vivre sans soleil...
» Gâteau au chocolat sans oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: East End-