[4ML] Pourparlers Atlantes / Amazones

Inscription : 01/07/2017
Messages : 223
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 12:55

Diplomate.

C’était ce qu’elle était à présent, elle la princesse batarde, la soldate on lui avait coupé les griffes et les crocs pour faire d’elle un instrument de la paix. C’était plus Garth le pacifiste, mais, il fallait avouer que Tula se voyait de moins en moins finir à Atlantis. Elle supportait de moins en moins les regards, les murmures et les complots. En tant que sœur du dernier roi officiel d’Atlantis elle recevait régulièrement des plans pour remettre Orm au pouvoir et faire croupir Orin en prison. Tout cela lui tombait sur le moral aussi surement qu’une proie tombait dans la gueule d’un prédateur. Si un temps la rousse avait tenté d’empecher les complots visant Orin elle comprenait à présent qu’il était impossible de changer la mentalité de certains. Ces derniers verraient toujours en Orm leur Roi légitime et en Orin l’imposteur, le batard.

Aussi à la construction de l’ambassade Atlante Tula a accepté bien vite la suggestion du conseil que de l’envoyer en surface. Ainsi il y aurait surement moins de tentation pour les Loyalistes comme ils se font appeler de vouloir l’utiliser pour remettre son frère à la place.

Mais avec cette nouvelle fonction viennent de nouvelles responsabilités, l’un d’elles est le rétablissement de pourparlers avec la nation Amazone. Les précédentes entrevues ce sont au mieux mal passées au pire ont été franchement catastrophiques, mais à l’époque c’étaient deux hommes qui s’en étaient chargés. Peut-être qu’elle arriverait à changer la donne ? Pour une fois que son statut de femme pourrait lui donner un léger avantage, il ne fallait pas le laisser filer.

Aussi La princesse a disposé de ses plus beaux atours comme sa coiffe royale similaire à celle d’Orm ou le sceptre de sa famille qui ressemble plus à une hache à double lame et enfin de sa tenue en écailles. Ainsi parée elle sait qu’elle obtiendra une entrevue avec la princesse amazone, Diana est sans conteste la plus sage de ses sœurs mais elle est loin d’être stupide si l’entrevue ne s’annonce pas évidente, au vu des récents évènements Tula a mis tous les paramètres qu’elle peut utiliser de son côté.

Pas sûr que cela compte au final.

Mais une fois dans la baie de Gateway city, une marche arrière n’est plus possible.
Alors elle enserre fortement son sceptre et se prépare mentalement, comme si elle partait au combat et arrive devant la porte de l’ambassade Amazone.

«Tula, princesse d’Atlantis. Je viens rencontrer Diana, princesse des Amazones en vue de pourparlers »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Inscription : 25/09/2017
Messages : 263
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Ven 20 Oct 2017 - 17:15
Pourparlers Amazones/Atlantesft. Tula

”Tula?” répéta Diana, intrigue.

Sa sœur amazone qui était venue la chercher hocha la tête. Ses sourcils blonds cendrés étaient froncés, désapprobateur, et Diana savait pertinemment pourquoi. Elle savait à quel point son peuple était têtu et rancunier – elle était une amazone elle-même après tout- et elle savait que le chemin serait long et tortueux. Mais Diana n’avait aucune hésitation sur le fait qu’il fallait l’emprunter. Les derniers évènements entre le peuple Atlante et Amazone étaient, certes, déplorables et difficiles à digérer, et ils laisseraient, quoi qu’elle fasse, des séquelles dans les consciences. Mais Arthur, bien que sans discussion possible, était malgré tout un ami. Elle s’était battue à ses côtés, elle avait sauvé le monde avec lui. C’était un frère d’armes, et elle ne laisserait pas ce qu’il avait fait créer un mur incassable entre leurs deux mondes.

Elle avait encore des choses à régler avec lui. Mais il fallait qu’elle prenne du recul, qu’elle voit plus large que ça.

Elle hocha donc la tête et se redressa, posant la pointe de son bâton d’entraînement au sol. Cloitrée dans l’Ambassade, elle n’avait pas un grand choix d’activités à disposition. Elle pouvait se laisser happer par la politique ou bien s’entraîner avec ses sœurs, et c’est ce qu’elle faisait. Quand la politique n’ouvrait pas grand sa gueule. Comme à cet instant précis, mais cette fois-ci, c’était un problème qu’elle était prête à prendre par les cornes.

Sa sœur tiqua sa langue contre son palais en signe de désapprobation quand Diana passa près d’elle, mais cette dernière n’y prêta pas attention. Sa mère elle-même lui avait déconseillée d’engager les discussions avec Atlantis. Elle portait encore en son cœur le deuil de celles qu’elles avaient perdue aux mains cruelles d’un homme. Diana comprenait. Mais le monde s’était agrandi, il ne consistait plus de Themyscira seule, et c’était à Diana de s’assurer que ce changement radical se fasse en douceur.

Elle s’engagea donc dans les couloirs, le pas rapide. Au moins Atlantis avait envoyé une femme cette fois-ci, et pas la moindre d’entre elles. Tula était intelligente et clairvoyante. Diana voulait croire à une nouvelle chance pour l’entendre entre leurs deux peuples.

« Tula, » commença-t-elle alors qu’elle sortait de l’Ambassade - non, de l’Hôtel du Gouvernement, comme il était désormais nommé. Ses sœurs avaient dû refuser de faire entrer la jeune femme à l’intérieure, et rien qu’à en voir leurs doigts blanchis par la force avec laquelle elles tenaient leurs lances, leur forcer la main ne serait pas forcément une bonne idée.

« Bienvenue à Gateway City, » dit néanmoins Diana en inclinant la tête en guise de salut.

Elle lui fit signe de se mettre en marche à ses côtés, et s’avança ainsi sur le petit chemin de gravier qui faisait le tour du bâtiment blanc.

« Pardonne l’accueil froid de mes sœurs, » dit-elle, ses yeux bleus rivés dans ceux de la jeune femme en face d’elle. « La situation est tout sauf idéale, comme tu peux le savoir… »

Elle hésita un instant avant de reprendre la conversation. Elle travaillait sur son propre pardon et sur sa capacité à passer au-dessus de ce qu’il s’était passé, mais elle avait connu chacune des femmes qui étaient mortes depuis sa naissance. Le temps seul saurait si cette plaie-là pouvait être complètement refermée.

« Comment… comment va Atlantis ? »

.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 01/07/2017
Messages : 223
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 9:36
L’atlante c’était doutée que l’accueil qu’elle recevrait serait froid, il avait été glacial, mais elle ne pouvait pas en vouloir aux Amazones. Les rôles inversés Atlantis aurait surement été bien plus virulente que quelques regards assassins, une hostilité latente et un refus de la faire entrer dans l’ambassade. Sur bien des points ils se ressemblaient et sur nombre d’entre eux les deux peuples pouvaient trouver un terrain d’entente. C’est sur cela que la rousse misait pour rétablir une communication a défaut d’amitié.

Aussi elle ne laissa rien paraitre aux amazones à l’entrée, quand Diana arriva elle s’inclina poliment et respectueusement avant d’esquisser un petit sourire. Diana avait toujours été la plus sage des amazones qu’elle connaissait, celle qui était la plus prompte au pardon.

« Merci de me recevoir Princesse Diana »

C’est toujours poliment qu’elle répondit à son mot de bienvenue et ce n’est qu’après une fois éloignée des oreilles indiscrètes de ses sœurs amazones que la rouquine se permit de laisser un peu tomber la façade qu’elle arborait pour une attitude un peu plus sincère.

Elle eut un petit sourire triste et compréhensif quand la brune lui demanda d’excuser le comportement des autres amazones et répondit d’un geste de la main. Tula ne portait aucun ombrage de ce genre d’attitude à domicile elle était habituée à pire. Puis vient la question sur Atlantis et il va falloir détailler, expliquer ce qu’ils ont subi récemment. Les pertes et les trahisons…

« Mal, on va m’en vouloir pour ce que je vais raconter, mais je pense qu’on ne peut redémarrer une relation sans une base de sincérité. Que ce que l’on ai à dire soit douloureux ou non. »

Voilà elle a posé le contexte, ainsi Diana saura que ses propos seront à discrétion de cette dernière et qu’elle lui fait suffisamment confiance pour ne pas divulguer les informations à n’importe qui et n’importe comment. Peut-être pour qu’elle puisse à son tour expliquer à ses sœurs…

« Comme tu le sais après ce terrible évènement Arthur a quitté le trône. Amanda Waller l’a pourchassé, acculé et a forcé Garth alors régent à le combattre, pour s’assurer de la loyauté de ses pions...Sauf que malgré ses erreurs il reste roi et Atlantis ne peux tolérer qu’il soit capturé par des surfaciens. Nous l’avons donc emprisonné pour qu’il prenne conscience de ses manquements ... »

Parce que dans leur douleur légitime, les amazones ont peut-être oublié ou sciemment occulté que le trident de Poséidon à fait également des victimes coté atlantes. Il serait inconcevable que le conseil ne pose pas de questions au souverain sur sa légitimité. S’il ne le faisait pas , Atlantis serait gouverné par un despote.

« Mais Waller n’a pas supporté que nous ne soyons pas à sa botte et elle à lancé une attaque massive sur l’un des quartiers les plus pauvres d’Atlantis. Garth a failli mourir et bon nombre de civils ont été massacrés. »

La rouquine serre la main en un poing, pour tenter de se contrôler, de garder son calme et d’empêcher l’eau alentour de s’agiter. Penser aux dix jours terribles qu’elle a passé dans une semi conscience à voir l’état terrible dans lequel était Garth à ce genre de répercussion désagréable.

« Je ne te caches pas que bon nombre d’atlantes souhaitent la tête de la surfacienne et un nombre tout aussi conséquent veut faire payer la surface. Heureusement Arthur les retient d’une main de fer… Même maintenant, je crois que tout comme vous le pardon n’est pas encore d’actualité »

A ce moment l’atlante décide de s’agenouiller face à l’amazone dans une posture de repentir.

« Pourtant nous sommes prêts à vous demander pardon pour les actions de notre Roi, pour la tragédie que vous avez subie et la douleur que vous ressentez »

A présent elle attend sa réponse, Tula le sait Arthur n’aurait pas agi ainsi encore moins Garth qui voyait cela comme une humiliation. Mais c’est elle qui est l’ambassadrice à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Inscription : 25/09/2017
Messages : 263
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Mer 1 Nov 2017 - 18:42
Pourparlers Amazones/Atlantesft. Tula


Diana écouta avec sérieux le compte-rendu que lui fit Tula. Elle se rendit compte avec une pointe de honte qu’elle ne savait pas la moitié de ce qu’il se passait à Atlantis. Elle était au courant pour Arthur, bien sûr, et pour Waller, mais l’état de Garth et les conflits qui régnaient au sein de la communauté atlante lui avaient complètement échappé. Elle avait en quelque sorte rompu tout contact avec Arthur après ce qu’il s’était passé, mais elle avait continué de vouloir la paix dans le monde, et Atlantis faisait partie du monde. Elle l’avait pourtant mis de côté sous prétexte qu’elle était bien trop occupée avec ce qu’il passait ici, à Gateway City et partout ailleurs dans le monde. Certes, elle en avait des choses à faire et des problèmes à régler – la cassure entre Gateway City et les Etats-Unis ne s’était pas faite sans dommages après tout – mais ça n’excusait pas la distance qu’elle avait volontairement prise.

Ou alors, était-ce les actions d’Arthur qui ne devaient pas être excusées ?

Sa mère semblait penser que oui. Le reste de ses sœurs aussi. Diana était la seule à connaître Aquaman sur un plan plus intime que professionnel parmi toutes les Amazones. Elle avait combattu à ses côtés sans jamais hésiter. Il s’était battu pour elle également. Tout ça était… tellement compliqué.

Quand Tula s’agenouilla devant elle, Diana en eut presque un sursaut. Elle considérait la jeune femme comme une égale, et, même si ses intentions étaient louables, ce n’était pas à elle de s’agenouiller. Les Amazones croyaient en la responsabilité et le courage, ainsi que la capacité d’assumer ses erreurs. Tula n’avait pas tué ses sœurs.

« Relève-toi, Tula, » lui demanda-t-elle rapidement. « Tu n’as pas à t’agenouiller devant moi. Tu n’as commis aucune faute, et je ne suis pas celle qui a souffert le plus de l’erreur d’Arthur. Je comprends ta démarche, et je salue la prise de responsabilité d’Atlantis ainsi que le désir évident de ton peuple à retrouver une entente amicale entre nos deux mondes. Mais je crains que ce ne soit plus compliqué qu’une demande de pardon, comme toi-même tu viens de me le dire. »

Elle marqua un instant de pause avant de pousser un soupir.

« Il n’y a pas que des Amazones qui se sont noyées ce jour-là, et j’en suis consciente, mais pour ma mère – la Reine de Themyscira, et le reste de mes sœurs, nous sommes celles qui en ont souffert le plus. En temps normal, nous aurions déjà déclaré la guerre, mais je fais de mon mieux pour éviter qu’on en arrive là. Mon peuple s’est écarté du reste du monde il y a des millénaires de cela pour fuir les perversions d’Arès. Il m’a fallu longtemps pour pousser ma mère à se tenir aux côtés des autres peuples du monde des hommes, et quand, enfin, les Amazones se joignent au combat… »

Diana laissa sa phrase en suspens. Il était inutile de ressasser, encore et encore, ce qu’il s’était passé. Tout comme elle, Tula était au courant du moindre détail. Les Atlantes n’étaient pas responsables de ce qu’avait fait Arthur, et ils en avaient pourtant payé le prix, une facture que leur avait présenté Waller, et les Amazones, quant à elle, étaient encore étrangères à ce monde et sa façon de fonctionner. Arès avait perverti le cœur des Atlantes pour elles, Arès était encore trop puissant, trop présent dans le cœur des Hommes, et il était trop dangereux de nouer des relations, même politiques, avec un peuple brisé par l’influence du Dieu de la Guerre.

Diana se pinça les lèvres et reporta son regard sur Tula, son regard coupable et sincère.

« Comment se porte Garth… ? » finit-elle par oser demander. « Je suis désolée pour les pertes que votre peuple a subies… Waller a des comptes à rendre à nombre de personnes, mais c’est une bonne chose qu’elle ait enfin été mise hors d’état de nuire, et c’en est une autre qu’Arthur parvienne à maintenir un semblant d’ordre parmi les tiens. »

Elle hésita un instant, son cœur oscillant entre la colère et la tristesse, comme à chaque fois qu’elle pensait à Arthur ces derniers temps, mais elle franchit finalement le cap.

« Comment va-t-il ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 01/07/2017
Messages : 223
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mer 6 Déc 2017 - 13:36
Son Idée c’est avérée payante, puisqu’elle a déstabilisé l’amazone et ce n’est pas rien. Bien sûr cela n’engage pas à la paix mais cela a le mérite de montrer la détermination d’Atlantis. Tula se relève alors satisfaite intérieurement peut être sera telle douée dans ce rôle d’ambassadrice qu’on lui a confié.

« En tant qu’ambassadrice, les fautes de mon peuple et de mon roi sont mes fautes et c’est à moi de palier pour eux.. »

Elle ne pardonne pas les actes de son roi mais la rousse est obligée de faire avec, de composer et d’éviter une guerre. Atlantis est affaiblie suite à l’attaque de la surface et subira de très lourdes conséquences si Diana n’arrive pas à tenir son peuple furieux. Mais il vaut mieux faire croire qu’elle agit en pacifiste plutôt qu’en stratège militaire. Néanmoins quand l’amazone parle de l’amour de sa vie, Tula ne peux empêcher la colère de l’envahir par vagues. Contre Garth qui a voulu l’abandonner contre son roi qui n’a rien fait pour l’en empêcher malgré ses formidables pouvoirs contre la surface qui les a attaqués et contre elle-même qui n’a pas su le protéger.

« Il se porte mieux…enfin il a ouvert les yeux se déplace et communique. »

C’est un résumé succinct et quelque peu alarmiste, mais la rousse connait son acolyte elle sait qu’il minimise ses troubles et ses souffrances pour ne pas l’inquiéter plus. Elle sait que ses pouvoirs sont aux abonnés absents et peut être même qu’une partie de ses sens comme la vue sont affaiblies. Garth n’en dira rien et Tula respectera cela

« Ses pouvoirs en ont pâti néanmoins, je sais qu’il ne peut plus faire appel à toutes ses capacités. Pour l’instant on ne sait pas si cela est juste temporaire ou définitif. Il est passé très très près de l’autre côté. Deux fois. À dix jours d’intervalle… »

Il faut qu’elle se calme, qu’elle mette des rênes à la colère qui lui enserre le cœur il faut qu’elle change de conversation où alors les amazones autour d’elle pourraient prendre son attitude comme une agression ou du moins une provocation. Il faut l’éviter, il faut qu’elle se calme.

« Il m’est douloureux de le voir ainsi et je pense qu’il y aura la file d’attente jusqu’à Poseidonis pour régler nos comptes avec Waller…il vaut mieux laisser faire Arthur. »

Lui au moins ne risquait pas de la torturer ou de la tuer…Ce qui n’était pas gagné avec Tula.

« Sur un tout autre sujet, avez-vous déjà eu dans vos rangs une Cléa ? Une amazone, grande, blonde armée d’une lance, un peu …soupe au lait? »

Evidement cette description pourrait convenir à nombre de femmes, mais quelque chose lui dit que son exil forcé (après avoir agressé un membre du conseil), à étudier les chroniques d’Atlantis pourrait être une carte maitresse à jouer dans la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Inscription : 25/09/2017
Messages : 263
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 16:53
Pourparlers Amazones/Atlantesft. Tula


Diana jeta un regard à la grande façade blanche de l’hôtel du gouvernement amazone qui les surplombait. Gateway City était à peine en train de trouver ses marques et certains, d’ailleurs, ne se faisaient toujours pas au changement, à l’idée que la ville n’était plus américaine. La situation était précaire, terriblement branlante, et déjà bien assez compliquée comme ça. Ce qu’il se passait avec le Royaume des Atlantes était malheureux, ce qu’il s’était passé sur cette plage, ceux qui en étaient morts, était encore plus malheureux. Mais Diana était déterminée. Elle sentait littéralement le poids de ce bâtiment sur elle. Les choses avaient peut-être mauvaise mine, elles n’étaient pour autant pas perdues. Tula était une femme censée, et Atlantis était faible, blessé en plein cœur par la traîtrise de Waller. La guerre pouvait être évitée relativement facilement. Le plus gros du problème serait de rétablir une relation amicale entre leurs deux populations. Diana était bien placée pour savoir que les Amazones étaient rancunières. Mais elles étaient aussi justes. Elles croyaient en la vérité. Et la vérité était que les choses n’étaient pas si simples. Que Waller avait été la véritable méchante de cette affaire.

Diana laissa échapper un petit sourire avant d’acquiescer d’un hochement de tête.

« Waller a provoqué beaucoup de dégâts, » approuva-t-elle. « En toute vérité, ma mère apprécierait probablement de lui faire goûter la justice amazone également, alors je comprends. Mais Atlantis a été bien plus touchée. »

Elle fronça légèrement les sourcils, un air de regret furtif sur son visage.

« J’aurais aimé pouvoir tendre la main et vous aidez à vous reconstruire et réparer ce qu’elle a brisé, mais depuis que Gateway City est passé sous la juridiction Amazone, tout est devenu bien plus compliqué – et politique. Mais mains sont liées. Je ne peux rien faire sans que ça ne donne l’impression que tout Themyscira est avec moi. Officiellement. » Elle riva ensuite son regard sur Tula, et ses yeux se firent plus intenses, plus profond. « Mais, officieusement, c’est une autre histoire. Je ne suis que Diana. Et si je peux faire quoi que ce soit pour vous aider, toi et Garth, n’hésite surtout pas. »

Elle esquissa ensuite un léger sourire.

« Après tout, j’ai bon espoir que l’entente revienne entre nos deux peuples. »

Les Amazones étaient rancunières, et encore trop fermées sur elles pour se rendre compte de l’importance d’avoir un allié tel qu’Atlantis. Ils étaient, les Atlantes et les Amazones, deux peuples étrangers au monde des Hommes, après tout, et s’ils ne parvenaient pas à s’entendre et à se soutenir l’un l’autre, personne d’autre ne le pourrait. Mais elle gardait réellement espoir, comme elle l’avait dit à Tula. Ses sœurs étaient rancunières, oui, mais Diana aimait à croire qu’il y avait aussi une certaine sagesse en elles. Mais elle était consciente que le temps était l’ingrédient principal de ce chemin à parcourir vers une nouvelle association.

La question de Tula, qui n’avait pas grand-chose à voir avec le sujet actuel au premier abord l’intrigua au plus haut point. Elle prit quelques instants pour y réfléchir, mais le nom ne lui disait absolument rien. Pourtant elle connaissait chacune des Amazones de Themyscira… !

« Cléa ? » répéta-t-elle, sceptique. « Je suis désolée, le nom ne me dit rien… Es-tu sûre qu’elle vient de Themyscira et pas de Bana Mighdall ? Je peux évidemment me renseigner si tu le souhaites. Peut-être que ma mère en saurait plus. Comment connais-tu cette amazone ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 01/07/2017
Messages : 223
DC : Kala Avasti
Localisations : Atlantis
MessagePosté le: Mer 3 Jan 2018 - 10:59
Un soupir un peu las mais également amusé s’échappe de Tula, il n’y a pas à dire Garth à une mauvaise influence sur ses pensées. Mais à l’évidence une foule de gens qui prennent un ticket et font sagement la file pour régler ses comptes avec Waller à au moins le mérite de lui faire passer la juste colère qu’elle a envers cette femme. Même si au final la lassitude l’emporte, la paix n’est pas simple.

« Ce n’est malheureusement pas une course à qui possède le plus de justifications, qui a été le plus blessé, le plus humilié. Heureusement d’ailleurs, cela nous aidera à dépasser ce cercle vicieux de violence au final inutile. Diana, je sais que tu feras ce qui est en ton pouvoir pour nous aider, je n’ai aucun doute là-dessus. D’ailleurs si tu pouvais dire à Garth d’arrêter de risquer sa vie…j’aimerais, égoïstement, le garder en vie aussi longtemps que possible et qu’il y mette du sien serait un plus. »


Un petit sourire, triste mais sincère se pose sur le visage de l’atlante évidemment Diana ne peut faire comme bon lui semble. Même si elle l’aurait désiré elle n’était plus seule et ne parlait plus en son nom, mais elle parlait pour son peuple et les valeurs que ce dernier défendait. Mais Tula comprenait et n’en prenait pas ombrage un instant (d'ailleurs sa demande n'obligeait en rien à l'amazone d'intervenir, juste de parler). Il faudrait que chacun, s’il le désirait véritablement, fasse des petites concessions des arrangements…heureusement Tula ne manquait pas d’idées.

« J’ai bon espoir aussi, car Themyscira peut aider Atlantis, sans avoir à aider les atlantes personnellement où à s’associer avec notre Roi qui, et je peux le comprendre, n’est pas pour l’instant dans votre cœur. Euphémisme. Mais votre Ile protégée, votre sanctuaire peut être également celui d’une de notre créature les plus sacrées et les plus menacées… Les cétacés, nous les appelons nos chanteurs sacrés, ils nous sont très précieux. Si vous acceptez que vos côtes les accueillent, les protègent des chasseurs. Atlantis n’aura pas les mots pour vous remercier.»

Tula avait proposé quelque chose qui pouvait être accepté et une autre idée germa tout aussi vite dans son esprit.

« Nous avons aussi, pour nos hauts dignitaires, une cérémonie de passage. Je peux l’organiser ce n’est rien de très compliqué, il suffit de se mettre à l’eau et de nager avec des poissons avec un peu de chance l’un d’entre eux te choisira et il faudra juste nager à ses côtés. Dans notre culture c’est une cérémonie très importante. Cela pourrait encore favoriser notre peuple a vous considérer comme des amis, ou au moins des alliés. Si Thémyscira possède le même genre de cérémonie, je serai également prête à les faire. »

Ce serait vraiment magnifique si un dauphin un cétacé ou même une pieuvre la choisissait et se mettait à nager avec elle. En plus pour avoir passé la cérémonie et s’en rappeler c’était véritablement un moment magique. Est-ce que la nation Amazone avait ce même genre de rituels de passage ? Un moment où sa nature profonde est en accord avec son milieu naturel et où tous l’accepte ?
Un peu rêveuse de ce rituel de passage à l’âge adulte qui lui rappelait un des moments les plus doux de son existence avec sa famille, la rousse se laissa un instant vagabonder dans ses souvenirs, mais la remarque de Diana l’interrompit.

En même temps, Bana Mighdall ou Thémyscira ce n’était pas spécifiquement marqué sur le front de la reine Cléa. Au vu de son comportement violent elle pouvait aussi bien être l’exilée de l’une ou l’autre des deux factions amazones. Il fallait néanmoins lui expliquer.

« J’ai été …mise à pied pendant la seconde convalescence de Garth. J’ai eu du temps libre pour lire et relire notre histoire. À l’origine Poséidon n’était pas notre dieu protecteur. Nous avions six dieux : Aps le Dieu de la terre, Pallais Déesse de l’eau Suula notre Déesse du ciel les Dieux ténébreux et enfin Calculhah et Majistra forces du bien et du mal. Poseidon et la cosmogonie grecque n’est apparue qu’après avec nos échanges avec la Reine Cléa. La dirigeante de l’une des cités-états des septs mers…si cela peut aider»


hj: avec toutes mes excuses pour le temps infini de réponse ^^ /hj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4938-tula-seconde-en-ligne-pour-la-couronne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[4ML] Pourparlers Atlantes / Amazones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Atlantes et Constructeurs de mégalithes
» Le Soupir des Atlantes
» Les amazones de la blogosphère : un article de télérama sur les blogs littéraires
» Arrivée du Capitaine de l'Ost Berrichon
» L'Atlantide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City-