[4ML] Réminiscence

Invité

MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 12:58
Parfois, on vous joue des tours comme un magicien faisant disparaitre un lapin pour le faire réapparaitre après. Parfois tout es bien plus cruel quand c’est la vie qui se charge à la place du magicien. Tout peut être sujet à disparition pour votre plus grande détresse. Amis, mémoire, famille, mobilité, amour parfois quelques chanceux arrivent à les retrouver plus ou moins intacts.

Malheureusement dans la plupart des cas la vie est une enfant égoïste qui prends sans rendre. Tula avait eu de la chance, on lui avait pris la vie mais on le lui avait rendu, on lui avait pris ses souvenirs mais ils lui avaient été restitués dans leur intégralité il y a peu de temps au final. La rousse avait pris alors conscience de ses erreurs, une jolie tripotée et elle s’occuperai à les réparer en temps et en heure.

Pour l’instant il fallait se focaliser sur la tâche en cours.

Avec Garth ils avaient infiltré un temple atlante qui par un jeu de plaque terrestre c’était retrouvé en surface. Ils avaient donc décidé sécuriser ce dernier et d’en récupérer les reliques qu’il possédait. Ce n’était pas grand-chose, quelques représentations des dieux sombres, plusieurs réceptacles à offrandes des déesses de l’air et de l’eau.

Et de l’or.

Apparemment un sacré petit pactole, mais il leur serait impossible de tout récupérer en une fois pour remplir les coffres d’Atlantis alors autant y laisser une balise et revenir plus tard avec le matériel et la flotte adéquate. Garth s’attelait à cette tâche et Tula avait scellé l’entrée.

Il y a 4 mois la rousse était sure de ce constat, elle avait refermé l’accès au temple.

Or ce n’était pas le cas à présent si on en croyait l’ouverture béante et les traces d’explosifs sur les parois. Quelqu’un venait de s’introduire et devait probablement piller les trésors de l’Atlantis, constat qui agaça quelque peu la rouquine qui se faufilla à son tour à la suite de l’intrus. Heureusement le voleur n’avait pas pénétré depuis longtemps puisqu’elle l’entendait encore piller les trésors de sa civilisation. Elle aperçut alors un costume, un masque et lui fit face.

« Et moi qui pensais que l’animal qui prenait les objets brillants en surface s’appelait la pie, Non la tigresse …je dois les confondre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 23:13
Le monde continuait sa rotation inlassablement. Malgré toutes mes prières, toutes mes supplications et mes larmes, la vie continuait. J'aurais voulu qu'elle se soit arrêter il y'a de ca quelques années.

J'avais tenu le coup lorsque mes parents se disputaient. J'avais tenu aussi quand ma soeur ainée était partie en nous abandonnant. J'avais résistée aux brimades, aux bousculades, aux menaces. J'avais survécu a l'entraînement intensif que mon géniteur m'avait obligée à suivre. J'avais luttée pour être acceptée, aimée, désirée.

Les Teen Titans avaient été pour moi une bouffée d'air frais vitale. La sensation d'être importante, d'avoir des amis, de vivre une vie normale avec des gens qui m'aimaient autant que l'inverse était vrai. Il était la famille que je m'étaos choisie.

Puis tout avait volé en éclats. Les pertes immenses. Tula était parti, Garth puis Aqualad. Tula étais mon amie, si pure, si innocente et fidèle. Ca m'avait étonnée que notre amitiée se fasse aussi simplement et néanmoins profondément. J'avais aimée la voir découvrir ce monde qu'elle connaissait assez peu et les virées aquatiques où elle me servait de guide.

Et elle était partie en l'espace de quelques secondes. Évidemment, ceux pour qui ce fût le plus dure restés Garth et Aqualad qui perdait une petite amie pour l'un et une amie pour l'autre. Doit-on pourtant s'empêcher d'être mis à terre sous le choc parce qje d'autres ont davantage de raisons ? Non certainement pas. Les douleurs d'une perte ne poucait être sujette à comparaison. Je m'en étais remise tant bien que mal, Walter y avait veillé.

On sortait déjà ensemble alors. Je l'aimais si fort que mon coeur menacer de me crever un poumon lorsqu'il ne battait plus que pour lui. On avait emménagés ensemble dès lors, poursuivant nos études, arrêtant le travail de super-héro. D'un commun accord, nous avions déclarés qu'un monde sans l'autre serait trop dur pour celui qui resterait.

Mais malheureusement, l'avenir amena d'autres événements dans nos vies. Après la perte de mon amie, c'est la perte de l'être que j'aimais qui eu lieux.

Oui la vie continuait de suivre son cours et le monde tourner toujours aussi rond. Mais pas MON monde. Ma vie avait cessée ce jour-là, lorsque Flash m'annonça que Walter était parti. Comme ca. Une tornade et vlam c'était les fragments de ma vie qui était partis.

Alors oui le monde roulait toujours, mais pas le mien. Le mien s'était brutalement stoppé.

Oui la vie continuait, mais la mienne ne serait plus jamais la même. Ma vie serait un manque perpetuel, un eternel amour à sens unique. Des secondes qui s'égrainerait et creuserait un peu plus le fossé entre le présent et mes souvenirs.

Artémis était morte. Tigress se battait pour survivre, ne s'autorisant que peu de moments heureux pour passer son temps à travaillés. J'étais devenu une machine.

La porte près de moi éclata en morceau lorsque le de décompte de la minuterie sonna le glas de mes pensées. J'étais là pour le travail après tout.

- Agent 2, 4 et 6, commencez l'extraction. 1, 3, 5 et 7 vous me surveillez les alentours. Que personne nous dérange. Vous apportez les élèments au bateau. Au moindre problème, chargez-vous de la marchandise. La livrée au client est notre prioritée, dis-je séchement et clairement. D'un signe de la main chacun se disperse et je supervise tout cela.

Mon client s'interesse autant à l'or qu'aux babioles des temps anciens stockés dans cette forteresse de la nature. Je ne me leurre pas, je ne suis pas la première à foulée ce sol et je ne parle pas des tout premiers hommes mais bien de ceux qui sont venus depuis que cette endroit a été révélé au grand jour il y'a peu.

Les vas et vient des hommes se tarrissent et je claque ma langue contre mon palais. Qu'est-ce qu'ils foutent. Je saisis une babiole dorée et la soupèse, la faisant sauter brièvement. Une seule raison pour que ses incapables ne répondent pas. J'espère au moins que l'un d'entre eux a eu l'intelligence de partir avec le bateau. Je pose l'objet délicatement sur le rebord creusé dans la roche et me retourne en entendant na voix.

- …

Je reste muette de stupeur un instant. Un très léger écarquillement des yeux et c'est tout. Tula, ou du moins le métamorphe devant moi qui est sa copie conforme, m'observe de ses grands yeux bleus avec sa coupe asymétrique encore humide. Comment ? Pourquoi ?

- Qui est-tu ? Un métamorphe ? Un télépathe ? J'effectue quelques pas a vitesse mesurée.

Je dois contrôler la situation. Tula est morte. Les morts ne reviennent pas à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2018 - 10:45
Pendant que Garth neutralise méthodiquement le reste de la petite bande de voleurs qui tente de s’enfuir, par les eaux ce qui semble être pour eux l’idée du siècle …Comme s’ils avaient la moindre chance face à un atlante. Tula se tient devant celle qui semble être, à défaut du cerveau, celle qui coordonne la petite bande de pillards. Elle lui demande sèchement qui elle est et sa voix n’est pas inconnue…

Non pas inconnue du tout, bien sur l’intonation et l’intention de la personne face à elle n’ont rien en commun avec …Artémis ?

Artemis Crock, une archère du temps où elle était à temps partiel voire même à dose homéopathique dans un groupe de justiciers. Avant que toutes deux ne réalisent que le jeu n’en valait pas la chandelle et qu’il valait mieux se retirer avant de tout perdre.

- Artémis ? C’est toi ? Mais par les six dieux d’Atlantis que t’est-il arrivé ?

Elle prononce ces mots doucement, comme si c’était une méchante blague. Artémis son amie était aussi droite que les flèches qu’elle tirait, il y avait le bien le mal et une frontière que l’on ne franchissait pas. Sa famille l’avait fait tous étaient du mauvais côté et c’était ce qui au début les avait rapproché. Coté famille l’atlante n’avait pas aussi joué de grande chance… Pourtant elle était là dans une tenue agressive armée jusqu’aux dents et ses yeux lui jetaient des éclairs.

- Ecoutes tu vas poser tes armes, gentiment, reposer ce que tu as pris ici et repartir comme tu es venue. Ce que tu as dérobé est aussi précieux que dangereux et cela ne doit pas tomber entre les mains de qui que ce soit. Ensuite on va discuter et je t’expliquerai ce qu’il m’est arrivé…tu veux bien ? Je crois que l’on a beaucoup de choses à ce dire.

Euphémisme que tout cela, il c’était passé des années où elle n’était plus de ce monde entrecoupée de moments où elle avait torturé mentalement ce pauvre Garth et une fois revenue de façon définitive la honte avait été tellement forte qu’elle avait dû s’isoler a Atlantis et s’enfermer dans un poste de capitaine de la garde.

- Mais pas de métamorphe ou de télépathie, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[4ML] Réminiscence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Océanie-