[4ML] Viva Italia ! [PV Razorsharp]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 22/02/2016
Messages : 310
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 15 Fév 2018 - 8:14
"Euh, ouais, enfin, c'est... compliqué" bredouilla Rae alors que la tornade Harley lui servait des pancakes et du café sur le lieu de leur crime.

Demeurer sur place quand on venait de dévaster un restaurant et de casser pas mal de dents, c'était pas l'idée du siècle.

Surtout que bon, Rae imaginait bien qu'Harley ne se laisserait pas mettre les menottes facilement et qu'il y avait de grandes chances pour, qu'à la longue liste des infractions commises ce jour, s'ajoutent quelques actes de rébellion sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Rae soupira mentalement et tenta de se ressaisir. Après tout, Harley semblait avoir retrouvé sa bonne humeur et ça c'était l'essentiel. Au moment de plaider son cas - celui de Rae - devant un juge, la "mutante" pourra toujours tenter de sortir ça pour viser à obtenir des circonstances atténuantes...

... et au pire, elle pourra aller en zonz' le cœur léger.

Un pancake dans la main, Rae se reprit. Et lança :

"J'ai été mordue par un parasite extra-terrestre et infectée par une sorte de virus mortel... sauf que plutôt que de me tuer - comme cela l'a fait pour à peu près tout le monde qui a été boulotté par une de ces cochonneries - ça m'a filée des pouvoirs à la noix. Changer mes bras et mes jambes en lames, y a mieux sur le marché de l'héroïsme..."

Elle sourit, but une gorgée de café.

"... enfin, ça me permet de grimper au plafond comme ça et de me prendre pour une sorte d'araignée géante. Voilà tout"

Posant à nouveau sa tasse, Rae se cala confortablement dans le siège où elle avait posé ses fesses et commenta :

"Tu sais ? Pas une mauvaise idée ce p'tit déj'... pis..."

Elle avala sa salive, tourna sa langue trois fois dans sa bouche et reprit d'une voix plus grave et lente :

"Avant même d'avoir mes pouvoirs, j'ai fait pas mal de... mauvaises choses. J'étais une voleuse, une pirate électronique et je consommais pas mal d'amphétamines. Je me suis même fritée une fois avec l'un des Robin. Puis, ce qui devais arrivait arriva et j'ai fait de la prison..."

Pas le meilleur souvenir de sa courte existence mais ça aussi, ça faisait partie de son histoire !

"Grâce à un Commissaire de Police, j'ai pu bénéficier d'un programme de réinsertion des prisonniers et j'ai travaillé - brièvement - pour le gouvernement. Puis, notre escouade a été mise à la retraite et j'ai repris des activités en solo avant d'intégrer les Titans... clairement parce que je savais plus où aller ou quoi faire après la mort de mon mec... Voilà..."

Elle marqua une pause, les yeux partant un peu dans le vague. Hack... elle avait décidé de plus y penser en pleine journée. Un sourire réapparut sur son visage et elle conclut :

"Voilà, fin ! Enfin, sauf que je rencontre après une super nana qui m'entraîne dans une histoire pas possible et je me retrouve à manger des pancakes à côté de gangsters italiens qui vont se réveiller avec un sacré mal de tête et de dents et de... euh... genoux et..."

Rae baissa les yeux puis demanda d'une voix posée :

"Je crois que c'est ton tour de raconter ta vie, non ? Prends ton temps, je compte pas bouger..."

Ah ça, non ! Pas au moment d'en savoir plus sur Harley !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 16/10/2017
Messages : 127
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : Profite de son nouveau copain
Localisations : Là où la SSE a besoin
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Jeu 15 Fév 2018 - 12:59
Un regard plus tard, la détraquée plissait les yeux avant de les ouvrir à nouveau, pour ne pas trop montrer sa suspicion. Okay, elle avait eu confiance pour parler déjà du Joker, mais que voulait-t-elle de plus, la Raelene ? Qu'est-ce qu'elle souhaitait entendre qu'elle n'avait pas déjà entendu ? Le sentiment d'être pris au piège, comme un animal, s'empara brièvement de Harley.

Elle connaissait ce sentiment, cette impression. Beaucoup trop bien. C'était le même qu'elle ressentait à chaque fois qu'on essayait de lui soutirer quelque chose, ou qu'on essayait de la prendre contre un mur.

Aucune métaphore sexuelle ici. Non, pas du tout. Sortez-vous cette image de la tête, bon sang.

 « Tu veux savoir quoi ? »

Le ton était plus brusque que ce qu'elle aurait voulu. Harley, du haut de ses presque trente ans, était absolument pas prête à parler de son passé, de sa vie avant Lui. Mais ce n'était pas tant parce qu'elle ne le voulait pas qu'elle ne pouvait pas le faire. Oh, elle avait déjà essayé. Elle se souvenait du jour où, en tentant de libérer des gens à l'asile d'Arkham, elle avait eu de violents flashs qui auraient pu être des souvenirs si elle n'avait pas vécu toute sa vie d'adulte auprès du Joker. D'ordinaire, elle se fichait bien de sa vie d'avant. De cette autre Harley, qui avait existé avant. Elle s'en rappelait pas, pas grave.

Harley, son nom c'était Harley. Se souvenir signifiait avoir mal au crâne.

Alors oui, elle pouvait inventer. Dire des trucs bateaux, des trucs pas vrais, et qui ne le seraient jamais. Elle savait que c'était une des spécialités de monsieur J, ça, d'inventer sans cesse un nouveau passé, un nouveau trauma. Il l'avait servi plusieurs fois à plein de gens. Combien de fois la jeune femme avait-elle pleuré en se disant que cette fois, c'était la véritable histoire vraiment vraie du passé du Joker ? Beaucoup trop.

Et elle répugnait, maintenant qu'elle y pensait, à inventer aussi. Mais elle ne se souvenait pas. Elle avait pris les rares flashs qu'elle avait eus pour des souvenirs potentiels. Maintenant, peut-être qu'ils étaient vrais, peut-être pas.

Elle ne savait pas.

 « Je peux pas te dire grand chose. Je... Je sais pas qui je suis vraiment. Enfin, qui j'étais avant. Je sais juste que j'étais avec le Joker. Mais que maintenant, c'est fini. »

Pour le démontrer, elle prit sa batte, et la brandit bien haute.

 « Regarde ce pancake. Si jamais c'est le Joker, voilà ce que je lui fais ! »

Avec un grand sourire, elle abattit son arme sur le comptoir, pulvérisant au passage le pancake avant de partir dans un grand éclat de rire. La violence était un des rares remèdes qui fonctionnaient vraiment sur Harley. Elle se sentait bien quand elle devait se battre ou être violente, et ça lui permettait d'éviter plein de mauvais souvenirs. Mais attention, ça ne voulait pas dire qu'elle était dépourvue de sensibilité !

Non ! Pas vrai ! Harley est très sensible. Harley est très gentille quand elle le veut. Elle sait faire plein de trucs qui rendent les messieurs contents. Ou les madames aussi sûrement, inutile d'être sexiste ! Mais là c'était pas la question. Là, on parlait de la sensibilité de Harley.

La folle prit sa tasse de café et engloutit d'une traite le liquide brûlant, poussant un petit râle de contentement et faisant claquer sa langue dans la foulée.

 « Ouh, il était chaud celui-là. Bon, maintenant, on fait quoi ? Parce que comme je t'ai dit, moi je suis pas capable de te parler de moi. Donc je propose qu'on fasse autre chose. J'ai bien envie d'aller encore casser des trucs, mais il y a plus personne. Et les flics ils sont chiants car si je les tape, c'est Batou qui va venir. Et j'ai pas envie d'avoir ce monsieur en noir sur le popotin. »

 « Eh, Quinn ! T'as le bonjour du Joker ! »

La voix appartenait à un homme, qui venait d'entrer dans le resto dévasté avec trois acolytes. Ils avaient tous des masques, comme ceux qu'aimait monsieur J.

Le chef brandit alors une arme pour le moins exotique, en direction de la jeune femme et de sa nouvelle meilleure amie.

C'était...


[HRP]
- J'te laisse imaginer la suite, histoire qu'on s'amuse un peu avec les idées les plus farfelues que tu peux avoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 310
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2018 - 22:35
... un concombre, un simple concombre.

Le mec avait du se gourer de poche de veste. C'était clair. Mais ça ne solutionnait pas l'épineux problème de savoir pourquoi il se trimbalait avec un concombre ?

Et Rae, au point où elle en était s'en fichait. Comme de l'an 40. Comme de beaucoup de choses.

Un sourire mauvais vint illuminer sa face.

T'as le bonjour du Joker ? Hmmm. Tu vas avoir le bonsoir de Harley & Rae.

Car avec sa nouvelle amie, elle se faisait l'impression de faire quatre mètres de haut. Car avec sa nouvelle pote, les acolytes débiles de l'autre face blafarde, de ce clown triste, grinçant et décharné, faisait figures d'ombres. D'ombres de nains rachitiques. De trucs qui allaient s'effondrer comme des châteaux de cartes dès qu'on finirait par y souffler dessus.

Les autres étaient armés. Pistolets automatiques. C'était un peu plus sérieux. Comment s'en sortir sans que tout le monde ne meurt ? Rae sentait qu'elle devait faire ses preuves.

Elle sourit de façon maléfique. Sans se lever de sa chaise. Sans bouger les mains. Elle observa Harley et lui dit :

"Tu sais, ton passé... c'est pas grave. Moi aussi, j'ai des trous. Des trucs dont je veux pas me souvenir. Des trucs trop durs à regarder en face. Des trucs qui font mal. Des trucs dont on aimerait se débarrasser comme d'une vieille paire de godasses..."

Elle zieuta rapidement l'idiot au concombre et ses deux potes avec les pistolets. Elle fit un clin d’œil, façon je-joue-au-cinéma et fit face une fois de plus à Harley. Elle ouvrit la bouche et voulut ajouter une réplique 'achement smart mais... ne trouva rien.

Rae regarda à nouveau M. Concombre et lui dit :

"Chéri, tu vas remballer ton concombre et dire à tes potes de jeter leurs armes et de mettre les mains sur la tête sinon..."

Elle marqua une pause rhétorique avant de conclure :

"... sinon tu vas chanter avec les filles à la messe dimanche prochaine..."

Et en baissant la tête, elle invita le type à jeter un œil un peu plus bas... car Rae avait transformé sa jambe gauche en lame et cette lame était à quelques millimètres de l'entrejambe du malfrat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 16/10/2017
Messages : 127
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : Profite de son nouveau copain
Localisations : Là où la SSE a besoin
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 17:06
Raelene avait réussi à faire diversion, détournant l'attention des couillons loin de Harley. Laquelle put, pour son plus grand plaisir, prendre une cafetière encore plein de café chaud, et la lancer droit vers la tête d'un des mecs avec un flingue. Improbable, pourrait-on croire ! Et pourtant, la jeune femme avait plus de force qu'il n'y paraissait, et elle effectua un lancer parfait qui eut raison du crâne – et de la conscience – du type touché. Laissant tout le temps à Raelene de s'occuper de celui qu'elle menaçait avec ses trucs chelous.

Cela n'empêcha pas, malheureusement, les deux de paniquer.

 « Arrête ça ! Pitié me coupe la... »

 « Parfait ça ! Vous vous rendez ? NI-CKEL ! Alors envoie-moi ton flingue, toi là-bas, sinon ton pote perd sa teub ! »

L'arme lui parvint dans la seconde. C'était un semi-automatique classique, pas trop le genre qu'elle affectionnait. Elle préférait des revolvers. Des colts. C'était mille fois plus badass et plus classe ! Mais là, pas le choix. Faudrait se contenter du peu.

Harley eut un sourire méchant.

 « Bien ! Maintenant, on va pouvoir régler tout ça à MA manière. Vous avez été très méchant ; et vous avez essayé de nous tirer dessus. Donc, si jamais on doit repartir sur de bonnes bases, ce dont j'ai pas envie, il va falloir trouver un compromis. Un accord. Un truc, quoi, qui me fasse oublier que vous êtes des gens pas cools ! Ça vous irait, hein ? De repartir indemne. Normal ! Pas moi. J'veux pas que vous repartiez tranquillement après m'avoir pointé un flingue sur la tronche ! J'suis pas d'humeur là. »

Elle s'approcha d'eux, et pointa le flingue d'une main sûre sur le mec qui avait un concombre.

 « Donc, on va devoir choisir ! Lequel d'entre vous veut s'en tirer indemne, sans bobo, et lequel d'entre vous veut avoir le genou pulvérisé ? Parce que j'ai promis à ma pote là de pas tuer. Donc je tuerais pas, même si c'pas l'envie qui m'en manque. Mais j'ai aucun scrupule à vous péter les genoux ou à trouer le derche. Donc on choisit, hop hop ! Et plus vite que ça ! Si à dix, j'ai pas de réponse, je tire sur les deux. »

Elle était certaine qu'ils allaient tous les deux paniquer. Ce qu'ils firent, en beuglant en même temps. Evidemment, impossible de déterminer dans ces conditions qui allait tirer en premier.

Poussant un soupir, la jeune femme se mit à compter.

 « Un, deux... et puis merde. DIX ! »

Il y eut deux détonations, suivis de cris de douleur. Les deux malfrats tombèrent au sol, se tenant les restes de leurs genoux. Harley leur avait tiré dessus, sans sourciller. Elle jeta quand même le flingue, avant de lancer par-dessus son épaule :

 « Viens, copine. Traînons pas ici. J'ai besoin d'air. »

Et elle sortit, et cette fois ne tint pas à retourner à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 310
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 18:05
Un peu d'ultra-violence des familles et la journée prenait un autre tournant !

Si elle résumait - dans l'ordre - elle avait participé au braquage d'un prêteur sur gages, histoire de récupérer une batte de base-ball (que Rae avait tenu, néanmoins, à payer) ; à la mise à sac d'une pizzeria (certes tenue par des malfrats) ; et maintenant à la mutilation par balles et par usage de café chaud d'un trio d'envoyés du Joker.

Le tout en l'espace de... même pas une heure.

Rae constata, néanmoins, avec satisfaction que sa pote n'avait pas failli à sa promesse : les trois idiots étaient vivants. Et puis... c'était le gang du Joker. Donc suffisamment bêtes pour s'acoquiner avec un psychopathe : ils ne devaient, dès lors, avoir respect ni pour leur corps, ni pour leur équilibre mental...

Rae rougit, elle eut honte de cette dernière pensée. Harley avait été comme ça. Harley-sa-nouvelle-seule-copine. Et...

... celle-ci annonça le signal du départ. Rae se releva sur une jambe, l'autre faite de métal en suspens.

"Attends, deux secondes et..."

Elle convertit à nouveau sa guibolle en chair et en sang. A son pied des restes d'une botte coquée éventrée. Il n'y avait plus de semelles et ses orteils étaient apparents. Encore une centaine de dollars flingués pour une baston gratuite. Pouvoirs nuls, fringues nulles. Impossible de porter des gants ou des chaussures sympas quand elle voulait jouer au couteau-suisse humain.

"... vivement l'été que je puisse mettre des tongs"

Rae fila en clopinant à la suite de sa pote. Une fois dehors, elle observa Harley et lui demanda :

"Ça t'arrive souvent de rencontrer ces tocards ? J'veux dire... le Joker veut te tuer ou il veut juste te récupérer ?"

Son sang était en train de bouillir. Un mot de la part de sa pote et elle signerait à coup de lames l'ordre d'exécution du Joker.

"Et euh... il sait où tu crèches ? Ou t'as une piaule qu'il connait pas ? J'veux dire..."

Ses paroles s'embrouillaient. Elle rougit et baissa les yeux.

"Et je fais comment pour te contacter pour qu'on refasse les folles ? J'veux dire t'es dans l'annuaire ou t'as genre un Harley-signal comme Batman ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 16/10/2017
Messages : 127
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : Profite de son nouveau copain
Localisations : Là où la SSE a besoin
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 16:18
Harley resta un long immobile, et silencieuse, les yeux dans le vague. Elle fixait un point imaginaire, droit devant elle, et si lointain que le reste de sa vision en était totalement obscurci. Elle ne voyait rien, aveugle à la vie de Gotham, et n'entendait rien, sourde aux sons qui lui parvenaient. En vérité, elle aurait pu tout aussi bien se tenir ainsi au milieu d'un champs, sans rien autour d'elle. Le restaurant dans son dos était dévasté, et il y avait là-bas deux hommes nécessitant des soins urgents. A côté, Raelene s'efforçait de lui parler. Le corps de la jeune femme était lui-même dévasté.

Alors que restait-il ?

Harley, son nom c'était Harley. Harley Quinn. La pute du Joker. Son jouet préféré. Son esclave le plus important, et avec le plus de valeur. Pour tout le monde, voilà ce qu'elle était.

L'arrivée des sbires juste avant l'avait prouvé ; elle n'était pas en sécurité loin de Lui. C'était simplement différent de quand elle était avec. Avec Lui, elle souffrait, sans Lui, elle devait se méfier. Être prudente à chaque instant, car des tueurs ou d'autres voyous mal intentionnés pouvaient arriver. Et lui faire du mal. Harley n'avait pas envie qu'on lui fasse du mal, pas plus qu'elle n'avait envie de retourner auprès de Lui. C'était fini, ça. Elle n'y retournerait plus jamais, sauf pour lui coller une balle dans la tête. Car c'était tout ce qu'il méritait.

Elle n'était pas assez bien pour Lui ? Tant pis ! Elle était assez bien pour elle-même, et c'était amplement suffisant ! Elle serait tranquille comme ça. Sans personne pour la forcer à ressentir des choses qui n'étaient pas normales.

Car Harley avait aimé le Joker. Mais plus maintenant. FINI !

Pour toujours !

 « Je sais pas. » finit-elle par dire machinalement.

Elle secoua la tête, se frottant le front. Une légère migraine commençait à pointer le bout de son nez.

Saleté de migraine. Faire bobo à la tête de la pauvre Harley.

 « On peut juste... s’asseoir ? »

Il n'y avait pas de banc, ici. Alors la blonde se mit en tailleur à même le sol, jouant distraitement avec un caillou. Elle resta encore un moment silencieuse, ne sachant pas trop quoi dire. C'était encore un de ces rares moments où la détraquée n'était pas si folle, et où elle parlait librement, presque normalement. Des instants éphémères, dont elle gardait rarement des souvenirs. Car sa psyché dévastée n'arrivait plus à assimiler la normalité.

Il suffisait de voir son apparence et ses couleurs discordantes ; de même, seuls les sons les plus étranges parvenaient à la calmer. Quand elle arrivait à se calmer par elle-même...

 « Je sais pas quoi faire. Il est là, quelque part, et me cherche sans doute parce qu'il veut me récupérer. Me garder auprès de lui. Recommencer, encore et encore, à faire ce qu'il me faisait. La torture, le mal, les rares moments de tendresse où il faisait semblant de tenir à moi. Je le hais plus que tout au monde ; et en même temps, il est en moi. Sans lui, je ne serais pas qui je suis. Je peux pas le changer, ça. Alors je sais pas quoi faire. Est-ce que je dois le retrouver et le buter ? Ça serait la seule solution viable. Batman en est incapable, mais c'est la seule manière de le vaincre. »

Elle se gratta le dos, là où les marques du fouet l'avaient marquée. Elle en garderait très probablement des cicatrices permanentes. Quand ça guérirait, et si ça guérissait. Poussant un soupir, s'étirant comme un chat, Harley poussa un grognement, puis tourna son regard vers Raelene.

 « Ne crois pas que j'te remercie pas. T'as été cool avec moi, donc j'oublie pas. Les gens cools avec moi sont trop rares. En fait, t'es la première depuis... je sais pas depuis combien de temps. Mais là, j'ai l'impression que j'sors d'un cauchemar, en découvrant qu'en fait ce cauchemar a dévasté mon existence. J'dois partir, seule. Et trouver de quoi m'occuper le temps que ça passe, et le temps que je trouve ce que je dois vraiment faire. Mais promis, un jour on se reverra. Quand j'irais mieux, j'te retrouverais. »

Elle lui donna une grande tape sur l'épaule, avec un grand rire dément.

 « Allez, des bisous, ma nouvelle meilleure amie ! Et à une prochaine fois ! Oublie pas de faire gaffe à tes pieds, et bien te brosser les dents le soir. »

Sautant sur ses jambes, Harley s'en alla en sautillant, laissant derrière elle la première personne à avoir montré de la gentillesse sincère envers elle depuis plusieurs années.

Depuis l'époque où Harleen Quinzel était morte, et que Harley Quinn était née.



[HRP]
- Je me suis dit que c'était le bon moment pour apporter une conclusion à ce rp ! J'espère que ça t'ira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 310
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 11 Mar 2018 - 7:39
Rae ne put que regarder sa copine filer au loin à l'horizon, comme dans un Western, quand le shérif a accompli sa mission - buter les méchants, sauver la veuve et l'orpheline - et qu'il décidait de se tirer pour de nouvelles aventures...

... laissant ses nouveaux amis en plan, à leur nouvelle vie, à vivre sans relief, à mourir sans passion.

Mais Harley avait raison. Elle n'avait certainement pas à s'encombrer du poids émotionnel d'une idéaliste naïve telle que Rae. Au fond, le problème que cette dernière avait n'était que celui de savoir comment ne pas s'ennuyer dans l'existence. Les choses étaient relativement simple pour elle. Si elle avait eu son quota de drames, sa vie n'était pas pour autant une tartine de merde. Il y avait des choses clairement positives (ses talents pour l'informatique, le fait d'être membre d'une équipe valorisante, le fait d'avoir été - brièvement - agente du gouvernement, le fait d'avoir été brièvement amoureuse) et des choses nettement négatives (la taule, la mort d'Hackrat, la drogue). Elle faisait comme tout le monde à cet effet : elle cherchait le positif et tentait de limiter le négatif.

Mais parlerait-elle comme cela si Hackrat lui avait donné le fouet comme le Joker l'avait fait avec Harley ? Que se passerait-il si on l'avait arraché à son monde pour jouer avec ses sentiments et la torturer physiquement ?

Peut-être qu'elle n'aurait pas envie de se trimballer à ses basques une fille comme Rae.

Aussi, cette dernière, avec un pincement au cœur laissa filer Harley au loin, ne pouvant que laisser échapper - dans un souffle - une petite prière pour cette dernière...

Elle attendit qu'Harley ne soit plus qu'une toute petite silhouette au fin fond de son champ de vision et se leva. Il y avait des flics à éviter. Il y avait des godasses à changer. Il y avait une vie et un train-train à reprendre.

En attendant Harley.

[HJ : Oui, bon moment pour terminer ! En tout cas merci pour ce RP, pour une suite je demeure à disposition ! A++ en RP ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[4ML] Viva Italia ! [PV Razorsharp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sortie Spa Italia 19-20 juin
» DNA Italia 1-3 octobre 2010 Turin
» Photo découpe 458 Italia
» Clio Maxi Diac Scuderia Italia Lab 1/24
» jeux" giro di italia"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: East End-