[Yukon – White Agony Creek] The Old Man Slade [PV Slade Wilson]

Invité

MessagePosté le: Sam 21 Oct - 18:35
Une plaine d'herbe verte recouverte de ce linceul blanc qu'est la neige. Tout autour de moi se trouvait un paysage loin de toute exploitation humaine. Personne n'était jamais revenu ici depuis bien des années. Ce lieu, je le connaissais grâce à un vieux chercheur d'or qui y avait fait fortune il y a bien des années de cela. Encore aujourd'hui, de nombreuses histoires courraient à propos de cet endroit. Certains racontaient qu'il était maudit, d'autres, que des créatures magiques y vivaient. Mais tous se trompaient. Seule la magie de la vie et des plaines immaculées perduraient et ajoutait à la magnificence de ce paysage. Dans le ciel, quelques nuages épars cachaient avec timidité les rayons de l'astre solaire. Moi, je me tenais là, debout devant la cabane de ce même chercheur d'or. Je me refusais à y venir accompagné habituellement, seuls Crow et mon cheval possédaient ce cadeau, cette… Permission. Néanmoins, et ce devait être par un respect mutuel que nous possédions l'un l'autre, que mon esprit torturé par ces derniers mois m'avait poussé à accepter la présence d'un autre être humain. Encore fallait-il qu'il trouve le chemin le plus court pour s'y rendre. Mon message fut clair et précis. Aucun véhicule motorisé, à pied, à cheval, ou en traîneau, peu importait. Seul le fait de garder l'esprit de cet endroit intact comptait à mes yeux. Posé sur le toit de la cabane faites de troncs et de clous tordus, Crow observait les alentours. Je savais que mon ami mystique appréciait venir ici. Lui et moi aimions ce lieu. Loin du brouhaha des villes, de l'hypocrisie humaine… Seule la rivière qui coulait un peu plus bas et le chant des oiseaux troublait le silence.

Ambiance du lieu:
 

Finalement, j'avais fini par m'assoire à même le sol, les bras appuyés le sol, la paume de mes mains ressentant la fine neige qui fondait lentement mais sûrement sous la chaleur que je dégageais. Mon regard planté dans l'immensité bleutée du ciel, je prenais mon mal en patience. Le temps n'était pas encore venu et, même si mon arrivée ici le fut depuis plusieurs heures déjà, je savais que Slade ne tarderait pas. Nombreuses furent les missions que nous avions faites en commun. Que ce soit sur le plateau de Doklam, dans les îles Kouriles ou les autres… Toutes avaient fini de la même manière. De trop nombreuses questions perduraient entre lui et moi. Je savais, je le ressentais même ; que l'homme que tous craignait n'étaient pas l'être sanguinaire et sauvage que l'on décrivait. Il était un loup borgne, loin de sa meute et de sa famille qui recherchait le réconfort et l'expiation de ses fautes dans sa propre folie. Plume-de-Serpent m'avait conseillé de m'éloigner de lui. Non pas qu'il craigne pour moi, mais ses explications se tenaient. Mon rôle était celui de Maître des Ombres, dernier descendant d'un peuple dont les connaissances sur les Grandes Plaines dépassaient celles du commun des mortels. Mon Ancêtre était troublé, non pas pour moi, son propre descendant, moi pour Slade, l'homme qu'il avait surnommé "Loup-borgne".

Souriant alors que des animaux s'approchaient de la sacoche dans laquelle j'avais rangé ma nourriture et quelques plantes médicinales, je les laissais faire. A quoi bon les en empêcher ? Ils étaient ici chez eux. Tant que le gardien du passage du glacier se trouvait là, personne n'osait avancer. Ce mammouth laineux, prit par la glace et par les lances des chasseurs faisaient reculer quiconque avait eu l'envie de venir ici. Ce havre de paix se devait de le rester. Si un seul homme y poserait le pied, alors la nature toute entière se verrait modifiée, les animaux chassés et un nombre incalculable d'immeubles se verraient élevés. L'expansion de l'homme dans le monde ne cessait de croître à chaque instant. Plus l'être humain possédait, plus il désirait… Serrant les dents, je me contrains à me retenir de hurler ma rage et ma colère envers ceux de ma race. Non sans les mépriser, je me perdais en réflexions inutiles les concernant. Heureusement que tous n'étaient ainsi et que certains gardaient en eux l'espoir de jours meilleurs.

A vu de la course du soleil, plusieurs heures s'étaient écoulées lorsque j'ouvris enfin les yeux. Le calme apaisant et les chants des oiseaux avaient fini par avoir raison de moi, et la fatigue s'étant emparé de mon corps, je fini par m'endormir. Des oiseaux s'envolèrent peu de temps après que je ne m'approche de la rivière afin d'y boire. Slade est donc enfin arrivé pensais-je. Bien. Nous avions tant de choses à nous dire. La GOD avait fait se rencontrer plusieurs mondes qui n'auraient jamais dut se croiser. Parfois, le destin fait des choses qui nous dépassent… Comme nous faire ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure… Ou sur les amis qui sont là pour nous...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Yukon – White Agony Creek] The Old Man Slade [PV Slade Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Beautiful agony
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Ilona Lati White
» white tiger IV par Arnaud Guilliams
» 1/100 MG Strike Freedom [White]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-