[15YL] Une nouvelle cité (libre)

Invité

MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017 - 14:32
[Explication : Ce sujet est un essai de jeu sur un futur possible. Le concept est simple. Un futur où Bruce Wayne est mort, et où Gotham City est divisée par l'affrontement des Vigilants pour reprendre sa place. N'importe quel membre de la Bat-Family, des criminels de Gotham, ou même d'autre personnages sont les bienvenus. Ce futur prend place 15 ans après l'ère actuelle du forum]

Le Nid. Autrefois connu sous le nom de Bat-Cave. Un être l'arpente lentement, avec la solennité qui convient à un lieu aussi emblématique de Gotham City. Son armure est épaisse. Lourde. Bleue comme la nuit, une cape imitant des plumes stylisées de hibou. Des serres, des ergots au bout des gantelets. Et surtout ce masque, rejoignant les épaulières, ce visage de hibou, ne laissant voir que le menton mal rasé du justicier. Il y a longtemps, il fut un autre justicier. Un allié de Batman. Désormais il était bien plus. Il était le futur de Gotham. Il était celui qui saurait la sauver. Talon n'était plus. Il était Owlman.

Tout avait changé depuis la mort du chevalier noir. Une guerre civile avait embrasée la ville. Les criminels s'étaient levés, la Cour des Hiboux avait cru pouvoir reprendre l'ascendant. Le Manoir Wayne avait été détruit. Seul restait la Bat-Cave dans ses fondations. Les vigilants s'étaient d'abord levés pour arrêter les criminels, avant de s'entre-déchirer pour revendiquer l'héritage de Batman. Même s'il n'était l'un de ses héritiers directs, Owlman avait eu le symbole de l'obtention de la Bat-Cave, pour en faire son Nid. Tout comme les hiboux, il faisait son nid au sein de la demeure de ses ennemis.

Casey et Sarah étaient mortes lors de la guerre suivant la chute de Batman. Les méthodes du Chevalier noir ne fonctionnaient pas. Calvin Rose l'avait alors enfin compris. Tuer était parfois nécessaire. Alors il les avait traqué. Un par un. Chaque membre de la Cour. Leur masques ornaient désormais l'un des murs du Nid. Personne ne subiraient à nouveau la perte qu'avait du affronter l'Oiseau de Nuit. Un criminel ne méritait pas de seconde chances. Owlman tuait. Pire, il prenait des trophées pour inspirer une peur bien plus forte dans le coeur des criminels que ce que Batman n'avait jamais su faire. En tout cas, c'est ce qu'il se répétait tout les soirs, pour se persuader qu'il était dans le vrai. Que c'était lui, le vrai sauveur de Gotham. Et plus les années passaient, plus ses mensonges lui semblaient vraies. Bientôt, il en serait totalement persuadés.

L'oiseau de nuit s'assit dans ce qui était autrefois le fauteuil de contrôle du Bat-Ordinateur. Se débarrassant de son masque, il dévoila un visage fatigué. Meurtri par des années d'affrontement. Une balafre profonde divisait la partie droite de son visage. Il avait une recherche à faire. Il ignorait ce qu'avait pu devenir les autres vigilants après la première série d'affrontement, mais il avait pleinement conscience que sa victoire n'était pas assurée. Et les rumeurs commençaient à se répandre en ville. Les vigilants se préparaient à revenir à Gotham. On allait venir le défier sur son propre territoire. Certains étaient peut être même susceptible de venir le chercher dans son antre. C'est bien pour ça que Owlman ne retirait quasi plus son armure. Un cocktail de médicaments et de psychotropes le faisait tenir debout, mais n'arrangeait en rien sa paranoïa.

Le cri d'un grand duc fendit le silence qui régnait dans la Cave. A moins qu'il ne rêvait ? Calvin tourna la tête, cherchant du regard l'oiseau dans le noir profond. L'oiseau plongea vers lui, les serres en avant, un cadavre de chauve-souris empalé, avant de disparaître comme par enchantement. Encore une hallucination. Pressant un bouton de son armure, Owlman diffusa une nouvelle dose d'excitant dans son sang. Il ne pouvait dormir. Il n'avait pas le temps. Pas besoin. Il était la nuit. Il était la vengeance. Il était Owlman. Il était Gotham. Quiconque viendrait défier son autorité sur ce qui restait de la cité sera broyé entre ses serres, et verra ses os venir rejoindre les trophées de son nid. Dans un soupir, Owlman remit en place son masque, et activa les lentilles de vision nocturne. Il était prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 4:46
15 ans maintenant qu'il est mort. 15 ans que j'ai perdu mon père, mon mentor. Je n'ai pas pu le sauver malgré tout mes efforts. Après sa mort, j'ai tout fait pour préserver son héritage mais la vague de villains étaient trop forte et lorsqu'on à finalement gagner du terrain, ce sont les "Justiciers" qui ont commencer à attaquer en voulant la place de mon père en tant que protecteur de Gotham. Ils se sont entretuer au lieu de travailler ensemble pour rendre Gotham Meilleur. Le GCPD avait même commencé à tirer à vu sur les vigilants. C'est à ce moment que j'avais quitter la ville avec les dernières richesses de la famille Wayne. Le manoir qui me revenait de droit avait été détruit et je savais que Calvin Rose avait pris possession de ma Batcave. Il va apprendre qu'il ne faut pas fâcher un Wayne.


C'est à Central City que je déménageai pour me relever. J'y ai fait construire une tour Wayne Industries ainsi que ma nouvelle cave. Ce n'est pas parce que Père est mort que je dois quitter mon rôle de justicier. Pendant un temps, j'ai continué à travailler en temps que Robin jusqu'à mes 24 ans ou je partis continuer mon entrainement avec les meilleurs maitres du monde. C'est à 29 ans que je pris enfin le masque de Batman. Je dois continuer ce que mon père avait commencer. Une année que j'ai pris ce masque et que je travailles avec les héros de Central City et sa jumelle. Je suis les traces de Père et j'ai décidé de ne pas tuer, comme il faisait. Je serai un meilleur Batman que lui ou Dick n'ont été. Je n'ai jamais eu de nouvelles de lui d'ailleurs. Ni lui, ni personne de la famille depuis au moins 3 ans.


[15YL] Une nouvelle cité (libre) 45516310

C'est le quinzième anniversaire de sa mort, aujourd'hui. Je ne peux plus rester ici a faire comme si rien n'étais. Pendant qu'un imposteur règne en tuant chaque criminels qu'il croise. Je dois arrêter de me caché et affronter ce connard. Il doit faire face à la justice, une fois pour toute. Comme père le disait. Justice, pas vengeance.


Quelques jours, plus tard, je suis enfin de retour à Gotham City. La première fois que j'y remet les pieds depuis sa mort. La ville est méconnaissable. Plusieurs building on été détruits lors d'attentats et de nouveaux les ont remplacé. L'arrestation de Owlman doit attendre, j'ai quelques chose à faire avant. Je m'arrêtes chez le fleuriste pour prendre les 3 plus beau bouquets de roses qu'il y avait et je me rend au cimetière. Il est la auprès de Grand-père et Grand-mère. Je me penches et dépose les bouquets sur chacune des tombes.


"Bonjour Grand-père, Bonjour Grand-mère."

Je soupires

"Bonjour Père.... Je ne peux dire que je vais bien mais je survies. Tu sais, je n'ai jamais eu de Robin pour apaiser ma colère. J'ai été mauvais à ta mort. Je n'en suis pas fier .Père. Je... Je suis désolé. Je sais. Je n'ai pas été parfait. Mais j'essaye d'être le meilleur justicier que ce monde ait connu... Pas facile après toi. Je n'ai pas été capable de te sauver. Ça me fait mal jusqu'au plus profond de mon âme. J'ai été un lâche, je n'aurais pas du partir. Je vais changer Père. Je te le promet, tu va être fier de moi. Je sais, tu avais de hautes attentes envers moi. Hauteurs que je n'ai jamais atteints. Je ne te laisserai pas tomber. "



Je souris calmement

"Mon amour des animaux est toujours la. J'ai même ouvert une branche de protections des animaux chez Wayne Industries. Tu crois qu'Alfred serait en colère contre moi si j'ai appelé mon chat en son honneur ? Bon, je vais devoir partir, Père. Peut-être allons nous, nous revoir bientôt mais pas avant d'avoir sauver Gotham. Adieu."


Je quittai alors l'endroit et retournai à l'hotel ou je séjournais. J'enfila mon costume et par la fenêtre, je sautes. Je connaissais chacune des entrés de la cave et c'est dans l'une des petites cavernes secondaire que je me faufilai. Il est temps d'aller voir mon ancien allié. Rendu dans la cave, je remarqua que tout avait changer. Je le vis aussi. Assis dans ce fauteuil qui appartenais à mon père. Du haut d'une corniche, je parlai d'une voix rauque et forte. Une voix qui ressemblait énormément à celle de Bruce Wayne.


" Calvin Rose ! Ce siège n'a jamais été tien ! Tu n'es et ne sera jamais digne de t'y asseoir."


Je sautes de la corniche et aidé de ma cape pour me ralentir, j'atterris brutalement devant l'ancien Talon.

"Bruce t'a pris sous son aile ! Il t'a fait confiance ! Il t'a sauvé de la cour et comment tu le remercies !? En faisant tout le contraire de ce qu'il nous a appris ! En te pavanant dans ce costume et changeant tout la cave !"


Je sorties un vieux Comm link. Celui que Père utilisait. je pesai sur quelques boutons avant de le remettre dans ma poche pour enlever mon masque. S'ils l'ont garder, le reste de la Batfamily reccevront un message qui dit de rejoindre la cave immédiatement. Je me calmai. Je fais ce que Bruce ferait. Lui parler avant de combattre pour qu'il comprenne.


"Il n'est pas trop tard pour te repentir Calvin. Je peux t'aider mais tu dois arrêter tout ça. Tu es Talon. L'esclave de la cour des hiboux. Celui que Bruce Wayne à sauvé. Je sais que tu les as tuer. Tout ceux de la cour. Je ne peux pas t'en vouloir car moi même, j'ai pensé le faire à plusieurs reprises. Nous ne sommes pas si différents toi et moi. Tout deux avons été des âmes perdus sauvé par Batman. Des âmes déchirés et blessé. Ne fait pas le con Rose et rend toi. Je t'en pris car je ne veux pas te faire de mal."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 18:59

>LE BATMAN QUI RIT
Batou

Le Joker avait été le premier à se dire que ce n'était qu'une illusion, un bête écran de fumée qui dissimulait une vérité bien simple. Batman avait disparu mais ce n'était là que l'oeuvre d'une de ses machinations habituelles ou il était en train d'affronter une menace spatiale avec l'aide de ses super-potes. Il connaissait Batman et savait très bien que ce dernier aimait prévoir de grands vides avant de révéler un nouveau modèle de Bat-mobile.

Il ne réagit pas aux news sur la disparition de The Bat. Puis leva un sourcil quand la Justice League entreprit de se recruter un nouveau trouffion vert pour remplacer Brucie, ou quand les héros colorés entreprirent de faire de grandes annonces dramatiques sur les exploits de son très cher ennemi avant de finalement continuer leur boulot de League. Le monde retint son souffle puis cessa de se formuler des idées.

Batman était mort.

L'annonce se répandit comme un ouragan dans Gotham. Les criminels sortirent sur toute la ville et assaillirent une ville qui avait perdu son propre symbole. Ho, la Bat-Family était là, mais tout le monde était présent. Le Penguin faisait sa tournée dans son club, L'homme-mystère partait avec assez d'argent pour remplir des camions, jetant l'argent pour exciter les criminels au loin, le petit homme chapeauté se faisait une collection d'Alices avec des hommes de mains, arrachant des jeunes filles blondes à leurs familles ou amoureux et Zsaz faisait de même, réunissant tout un tas de vieux et de malades avant de faire ses rituels.

Le Joker n'avait pas été de sorti, quoi que son gang célébrait. Il savait que la chauve-souris allait mourir, oui. Il n'était pas triste de ça. Le problème était qu'il ne l'avait pas fait. Batman n'avait pas été tué par la main du bouffon du crime, ou par un autre criminel. Il aurait pu faire un raid vengeur sinon. Son meilleur ennemi avait simplement disparu, sans périr dans un combat terrible pour protéger la ville. Sa perte n'avait pas été causée par les couteaux ou les flingues du Joker, mais bien par la main du destin.

Il ne fit pas attention quand les héritiers de Batman entreprirent de s'affronter à la mort pour gagner le contrôle de l'héritage du chevalier noir. Que des petites merdes, du point de vue du comédien, bien incapables d'atteindre la grandeur de l'original. Ils viendraient vers lui et partiront pour le tuer, en clamant qu'ils ne laisseraient pas le cancer du Joker se propager dans la ville et bla bla bla. 

Le Joker n'était rien sans Batman, mais le clown ne pouvait pas simplement se laisser mourir. Il avait gagné la guerre physique en survivant à son némésis mais la guerre des symboles, la vraie, continuait. Batman allait être célébré, peu importe ses subordonnés minables, et celle du Joker ne sera jamais adopté que par des héritiers incapables qui ne comprendront jamais le lien unique entre lui et le vrai chevalier sombre.

Mais il saura gagner. En dilapidant la réputation de feu le protecteur de Gotham, le conflit éternel sera sien, et il plongera dans les eaux éternelles de l'oubli avec le savoir ultime que tout le monde se souviendra du Bat comme un monstre !


Il va progresser au delà du Joker, au delà du Batman !

--

La figure grande et sombre se trouvait au milieu du Jardin, les chaines se balançant tranquillement au vent alors que le bruit des festivités se faisait entendre. Les grandes huiles de Gotham étaient réunies dans un repas pour discuter des issues avec les nouveaux héritiers de Batman, comme le fameux Owlman, une figure descendue de la cour qui semblait être l'héritier direct de Bruce.

Quoi que, les gens parlent d'un autre Batman, encore jamais vu, équipé pour la guerre. Encore un invité dans la guerre civile qui ébranlait les rues de la mégalopole dystopique. 

La figure absorba les informations puis pressa simplement sur un bouton, et ne flancha même pas alors que les explosions se firent entendre, provoquant des cris de terreur et éteignant instantanément les lumières, la figure massive du Batman pénétrant via un trou dans la pièce.

Mais il ne s'agissait pas de l'ancien justicier, non. La figure immense qui se tenait sur le trou était beaucoup trop violente et sanglante pour être le justicier non-léthale. Ses chaînes se balançaient alors que d'immenses chiens jokérisés bondissaient à ses pieds, aigres à dévorer les clients. Des gouttes de sang et de salives perlaient sur sa bouche bien ouverte en un sourire gigantesque, le métal sur son corps replendissant dans les ténèbres.

[15YL] Une nouvelle cité (libre) The_batman_who_laughs_by_vampireangel13-dbmsltl
Mesdames et messieurs. Vous avez bien festoyez, vous avez dévorez l'esprit de Gotham, sa richesse.


La voix métallique qui sort de la bouche cruelle du chevalier grotesque est déformée par plusieurs modules, donnant l'impression de sortir hors de la gorge d'une créature démoniaque. 


Le Batman Qui Rit lâche les chiens et observe le massacre suivant sans perdre son affreux sourire, ricanant de façon macabre devant le spectacle sanglant. Les gardes seraient intervenus, mais ils sont tous pendus en dehors, morts.


Je tâcherais de finir le travail.

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 17:48
"Ordinateur, activation du protocole B7"

L'oiseau de nuit activa d'un ton froid et monotone un des protocoles de défense de son nid, avant de se tourner vers le nouvel invité. D'une pression sur le coté de son masque, il releva ses lentilles, pour pouvoir observer son adversaire de ses propres yeux. Très grand, sans doute plus que le Chevalier Noir avant lui. Une version plus moderne de l'armure de Batman, sans cape, avec une espèce de trench coat. Trench coat qui dissimulait très probablement son arsenal et ses outils. Il n'était probablement pas venu sans avoir de quoi se défendre.

Owlman se redressa, et commença à marcher lentement en direction de son adversaire. Son ton était froid. La violence et la colère palpable dans sa voix. Batman, tout du moins son ersatz, pensait pouvoir le libérer. Pensait pouvoir lui apporter une rédemption. Calvin Rose avait couru toute sa vie. Il s'était enfui et rien n'avais jamais fonctionné. La seule option qu'il avait trouvé pour libérer sa vie de l'emprise de la Cour était de se retourner contre les enseignements de Batman. Etre réactif ne menait à rien. Il fallait prendre les devants.

"Vous, les Wayne, avez toujours été d'une arrogance absolue. Vos ancêtres pensaient pouvoir sauver la ville superficiellement. Soigner la ville, réparer les dégâts de la Cour. Mais jamais venir arracher cette tumeur qui rongeait la ville. J'ai sauvé Gotham. Je l'ai libéré de la Cour. Et j'écraserais tout les êtres qui voudront prendre leur place. Je défends Gotham. Maintenant et à jamais. Et je ne laisserais pas un des Wayne reprendre leur oeuvre néfaste. Votre manoir est tombé. Quitte la ville. Ne me force pas à te tuer."

Il se doutait bien évidemment que le nouveau Chevalier Noir ne fuirait pas. Il était bien trop tétu, comme Bruce Wayne avant lui. Owlman ne put retenir un soupir d'ennui. Les drogues dans son sang le tenaient debout et lui permettraient de se battre. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'il prendrait plaisir à se débarrasser de l'héritier de Wayne. Après tout, il se battait pour la justice. La justice était derrière lui. La justice. Justice. Il se répétait ce mot. Encore et encore. Comme s'il refusait de croire ce qu'il répétait.

"Le seul vrai maitre de Gotham est le hibou. Et il l'a toujours été. Activation !"

Le protocole B7 se déclencha, deux tourelles émergeant d'un mur, et libérant une déferlante de tir en direction du Chevalier Noir ! Bien entendu, il était beaucoup trop vif et efficace pour se faire avoir par une agression aussi directe. Ce n'était qu'une diversion pour permettre à Owlman de se lancer à l'assaut. Le bruit sourd des tourelles empêchèrent toutefois l'Oiseau de nuit d'entendre l'information que lui apportait l'ordinateur. Une figure ressemblante au Chevalier Noir venait de commettre un attentat en plein centre de Gotham City. Même s'il l'avait entendu, Owlman ne s'en serait préoccupé. Il était temps d'écraser définitivement la lignée des Wayne.

Dans un feulement rauque, il se lança comme une bête sauvage en direction du Chevalier Noir, les serres de son gantelet brillant dans l'obscurité de son nid. Ses pas étaient rapides, souples. Sa foulée précipitée mais contrôlée. Il prit appui sur un piédestal de la zone, se lança dans les airs, prêt à abattre ses griffes sur son adversaire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Nov 2017 - 5:46
Je m'attendais a ce genre de réponse de la part de Calvin Rose. Cet homme à été controler et torturé toute sa vie par la cour des Hiboux. Je comprend sa haine envers ceux si et je peux comprendre sa colère envers les Wayne. Bruce est mort. J'ai fuis comme un lâche et abandonné Gotham. Je mérites les reproches de mon ancien allié mais je ne le laisserai pas sombrer encore plus.

Je m'attendais à une attaque de sa part et je ne fût pas surpris lorsque les tourelles sortirent pour tirer dans ma direction. D'une roulade, je me cachai derrière une console et envoya deux batarangs explosifs vers les tourelles. Pour avoir traffiqué plusieurs fois dans ceux ci, je connaissais leurs faiblesses. Je me relevai et attendi calmement, l'attaque imminente de Talon. J'évitai les premiers coups. Il s'était amélioré depuis notre dernière rencontre. Dommage pour lui, moi aussi. je lui parler tout en bloquant et évitant les coups

"Calvin. Je comprends ta colère envers moi ou mon père. J'ai échoué à sauver cette ville. Rapelle toi des paroles de Bruce. Justice, pas vengeance."

Évitant un énième coup. J'éclatai mon poing dans le plexus solaire de Calvin pour le faire reculer. Les quelques secondes qu'il repris sa respiration. Je continuai mon monologue.

"Je me rappelle de quelque chose qu'Alfred a dit à mon père : La vengeance noirci l'âme d'une personne, Bruce. J'ai toujours eu peur que tu deviennes ce que tu combat. Tu marches sur le bord de cette abysse chaque nuit mais tu n'a jamais tomber et je remercies le ciel pour cela."


J'avais entendu le message de Joker sur le Bat ordinateur et il fallait l'arrêter. Je tendis la main vers mon ancien allié.

"C'est ce qui à toujours différencier Bruce de nous, Calvin. Il n'est pas tomber dans cette abysse alors que nous, si. Moi j'en suis ressortie mais je ne l'ai pas fait seul. À ton tour, maintenant. Je suis la pour t'aider, mon vieil ami. Nous devons sauver Gotham. Ensemble ! Amener le Joker devant la justice. Je t'en pris Calvin. Talon est mort. Owlman vis. Et il fera honneur à notre ancien mentor !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[15YL] Une nouvelle cité (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: Aire de jeux :: Jeux RP-