[Event Month] All Hallows Eve

Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017 - 19:35
« All Hallows Eve » Le soir de tous les saints.
[Event-Month] RP Libre

Laissez-moi-vous conter une légende,
Qui aurait cru que cette année serait différente,
Mais cette fois vous n’y échapperez pas,
Il vient pour vous, oui Halloween est là !

L’heure des cauchemars est arrivée,
Mais surtout soyez gais !
Vous vous en sortirez…
Si vous participez !


Le principe d'Halloween était de faire peur aux petits enfants et de leurs procurer un sursaut d'adrénaline. C’était particulièrement difficile à Gotham puisqu’après tout, quand vous risquez toute l’année de tomber sur un clown presque démoniaque, de mourir de peur face à un épouvantail enragé ou de finir en sac à main sous les griffes d’un très gros crocodile, qu’est-ce qui marquerait le coup pour une journée ? Oui la ville était dans l’ambiance d’Halloween 364 jours par an, la seule chose qui changeait c’était l’afflux de monstres mal faits aux maquillages dégoulinants sous les larmes et la transpiration avec des costumes fait de bric et de broc.

C’était également le seul jour ou les créatures affreuses qui se terraient toute l’année pouvaient sortir sans trop de craintes. Au mieux on dirait de leurs « déguisements » qu’ils étaient très réalistes et qu’ils ressemblaient traits pour traits aux vilains que l’on pouvait apercevoir dans l’année, au pire on leur distribuerait des brosses à dents avec dentifrices pour leurs caries. Killer Croc en aurait bien eu besoin au vu de l’haleine qu’il avait, les plus jeunes tiraient la moue en fronçant leurs nez quand il passait ou quand le croco riait en leur souhaitant une joyeuse fête d’halloween. Néanmoins, l’habitant des égouts était plutôt heureux de profiter de la surface dans le calme et d’être payé pour. Allier l’utile à l’agréable en somme ! Un mystérieux bienfaiteur l’avait contacté pour lui proposer un travail. Travail qui s’effectuerait en ville et qui consisterait à distribuer des brosses à dents et un tube de dentifrice facilement transportable aux enfants. Les parents le remercieraient pour une fois et les enfants resteraient muets comme des carpes mortes après avoir atterris dans la baie de Gotham mais finiraient sans doute pas dire du bout des lèvres un « merci », plus sous le coup de la peur qu’autre chose mais soit. C’était toujours ça après tout !

La personne qui était la cause de tout ceci se trouvait assise sur un toit, une citrouille en plastique remplis de sucreries à sa droite et ses jumelles dans sa main gauche. Jumelle qu’il levait actuellement devant ses yeux pour surveiller attentivement chaque faits et gestes de ses employés. Chacun étaient à son poste comme des braves petits moussaillons ! « Tiens, notez de demander à Killer Croc de porter un bandeau de pirate l’année prochaine ! ». En voyant un enfant lâcher un chewing-gum usagé dans le froc d’un adulte, il hurla de rire et faillit tomber en arrière sur le pot de peinture orange vif qu’il avait utilisé plus tôt dans la journée pour repeindre la voiture de Batman. Ah qu’est-ce que c’était drôle de l’embêter celui-là !

Les Sidhs s’amusaient beaucoup eux aussi ! Ils lui avaient rapportés avoir échangé le costume de Flash qu’il gardait dans sa bague par un déguisement moulant de squelettes avec des motifs fluorescents. Si Central City avait besoin d’aide, Super Squelettor serait là pour répondre à l’appel ! Il eut un fou rire et songea au reste de la ligue. Wonder Woman serait surprise de découvrir son lasso recouvert d’une épaisse matière gluante comme de la pâte à prout et collante comme une toile d’araignée ! Les criminels seraient vraiment dégoûtés pour une fois, pas d’héroïne sexy pour les coffrer, mais pas autant que Martian Manhunter en découvrant une fournée de cookies encore fumants goût… Epinards ! En revanche des choses avaient déjà eux lieux. Comme le bond que fit le Superman actuel en ouvrant les yeux sur une pierre verte…. Une émeraude cruellement diablement ressemblante à la kryptonite ! Halloween s’étendait également sous l’océan bien sûr puisque qu’il avait été envoyé à Aquaman une boite de faux sushis et quelque part, un virus informatique avait frappé Cyborg de plein fouet et le pauvre n’avait toujours pas réussis à s’en défaire. A chaque fois qu’il utilisé une fonction de son corps robotique, un horrible bruit se mettait en marche !

Le corps qui se balançait aux sons des passants en dessous se redressa soudainement. Jack O Lantern grossit la vue de paire de jumelles et vit Killer Moth entrer en piste ! Le stand qui jusqu’ici était vide fut remplit en quelques secondes de cagettes en bois contenant de magnifiques citrouilles et plusieurs navets. En voilà un atelier intéressant ! L’insecte s’amuserait follement à aider les enfants à vider et sculpter des monstres terrifiants dans ses légumes. Peut-être qu’il y’aurait même de la soupe aux potirons aux menus ? Oh oh… Jack eu un sourire de sympathie envers la jeune fille qui venait de tourner dans la rue pour s’asseoir sur l’un des nombreux bancs. En effet, quand il avait voulu surprendre les membres de la police en y déposant des sucettes et autres accessoires aux goûts du jour, il avait eu la surprise d’y voir une jeune femme chantonnant qui décorait habilement la pièce. Un peu de toile d’araignée ici, une tête de mort là, un tombeau à côté de l’escalier… Oui c’est que Jack avait de la concurrence avec une personne comme ca !

Bien, bien… La ville s’agitait au fur et à mesure que la nuit tombait et les magasins restaient ouverts jusque minuit ce soir, la fête ne faisait donc que commencer et Jack… Lui avait hâte de pouvoir jouer des tours aux habitants les plus téméraires !



Instructions à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 190
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017 - 22:12

[Animation 4ML] Batfamily Returns.

[Batverse, LIBRE]


L’Automne c’était une jolie saison. Les feuilles tombaient dans un concert de rouge, d’orange et de brun. Le bruit qu’elles font m’a toujours apaisée et déjà petites j’aimais shooter dedans pour les faire s’envoler. En plus c’était l’occasion de ressortir les trenchs, les bottes et les bottines, les gants, les bonnets et de refaire un tour dans toutes les boutiques de Gotham pour trouver « la » perle rare à posséder cet Hiver ! En ce moment c’était la chemise à carreaux noirs et rouges qui faisait un malheur. C’est d’ailleurs pour ca que j’en porter une sous mon pull noir à motifs de citrouilles ! Et oui parce que Automne veut aussi dire « Halloween ».

Et comment dire qu’à mes yeux, les fêtes étaient sacrées ? Les décorations dans les vitrines qui s’installer aux furs et à mesure, le sourire des gens et des enfants, les confiseries, les surprises… Oui y’avait pas à dire, Halloween comme Noël et Pâques était une fête qui devait se fêter ! Je prévoyais mon coup depuis un long moment, en faite depuis la réunion à la BatCave. Je m’étais rendu compte là-bas que l’équipe n’était décidément plus aussi soudée qu’elle devrait l’être. Cassandra était parti, Damian avait suivi et pour finir Jason. Il ne m’était jamais venu à l’idée de partir depuis que j’avais commencée à me battre pour la justice aux côtés de Bruce et Dick en Batman et Robin. Enfin si, techniquement j’avais eu un coup de mou après avoir était libéré de Waller et j’étais partie en Russie pour m’isoler. Mais rompre mes liens avec la batfamily ? Non, ca jamais ! Nous n’étions pas que des coéquipiers, mais aussi des amis avec Bruce et Dick. J’avais aussi considérée les autres comme des frères et des sœurs. J’admets aujourd’hui que ce qui consolidé nos liens avec Bruce pour Dick et moi était les activités hors justiciers. Les sorties dans les magasins, les matchs de basket professionnels, les matchs amicaux entre nous, l’apprentissage de techniques de combats et de piratages… Il y’avait ce lien entre nous qui n’était pas rompu malgré le temps qui passait. Un lien que les autres n’avaient pas réussis à créer apparemment.

Alors j’avais été l’instigatrice d’un projet. Si Bruce était trop occupé pour s’occuper de souder la famille, j’allais m’en charger. NightRunner, un robin français et Talon, un ex-assassin de la cour des Hiboux étaient arrivés récemment parmi nous et je m‘étais dit que c’était l’occasion idéale de se faire une sortie pour apprendre à mieux se connaitre. Surtout qu’avec NightRunner, ou plutôt Bilal Asselah, ca avait plutôt mal commencé avec tout nos désaccords pendant la réunion. Il fallait faire table rase du passé et vite. Tim et Dick seraient présent eux aussi puisque le premier rester un adorable petit-frère de cœur qui écouté tout de même sa grande sœur de cœur et le second venait ou vivait la plupart du temps chez moi. C’était un peu difficile à expliquer. Un frisson me traversa et j’expirais de l’air chaud dans mes mains dans une tentative de les réchauffer. Ah puis c’est horrible ce truc, ca me gratte ! Je glissais les doigts derrière mon oreille et grattée vivement. J’avais décidée de porter un serre-tête avec des oreilles de chats toutes douces mais la matière était irritante pour je ne sais quelle raison. C’est pas mignon un chat avec des puces !

Au moins Gotham avait fait un réel effort avec ses animateurs déguisés en supers-vilains qui distribuer des bonbons. Ils étaient tellement bien fait, les costumiers devaient être des magiciens ! Je n’imaginais pas le nombre de mètres de cuirs utilisés pour un costume de Killer Croc ! Des citrouilles étaient déposées partout dans les rues et éclairés les rues humides de la veille. Bon même si le ciel était couvert, la météo n’annonçait pas de pluies donc on devrait compter sur la chance ! J’avais déjà mouillée mes nouvelles bottines rouges hier soir en marchant dans une flaque sur le chemin du commissariat alors si on pouvait éviter deux soirs d’affilés…

Ce matin mes collègues et mon Père bien sûr, avaient découverts leurs bureaux décorés de haut en bas avec des toiles d’araignées, des paquets de bonbons, du faux sang et un tas de babioles de décoration. Et je prévoyais déjà de recommencer pour Noël. Une bonne fête était une fête appréciée et fêter à sa juste valeur ! Et en parlant de valeur, la ponctualité devait faire défauts chez les sidekicks de Batman. Le soleil se couchait mais il faisait encore assez jours pour que je voie au bout de la rue et personne n’était à l’horizon... Les mecs je vous jurent !


Codage par Libella sur Graphiorum


[HJ: - Barbara arrive en ville.
- Elle porte des oreilles de chats.
- Elle attends les garçons de la BatFamily.]




Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 09/10/2017
Messages : 48
Localisations : Blüdhaven / Gotham
MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017 - 23:27

GRAYSON
Dick

GORDON
Barbara

「 All Hallows Eve」
Dick adorait les fêtes. En grande partie parce que, bien sûr, c'était un farceur et qu'il adorait s'amusait. Il aimait donc particulièrement Halloween, et se souvenait, bien sûr de quelques fêtes organisées par Bruce, soit dans le cadre d'une œuvre de charité, ou d'une soirée mondaine... D'autres plus familiale, avec les autres Robins tel que Tim, Jason et Damian. Et il se souvenait d'un en particulier, où Barbara Gordon, juste avant qu'elle ne devienne Batgirl, s'était faite kidnappé par le Chapelier Fou, pour qu'elle devienne sa Alice. Peut-être que c'était à ce moment là que la fille du commissaire avait décidé de devenir ce qu'elle était réellement aujourd'hui. Le déclencheur. Dick n'avait jamais osé lui demander. Les rues à Gotham n'était jamais sûr, et le soir d'Halloween n'échappait pas à cette malédiction. Calender Man, l'Épouvantail, le Chapelier notamment adorait cette nuit pour un tas de raison.

Mais ce soir, le trapéziste n'était pas Nightwing. Ce soir, il était Dick Grayson. Barbara Gordon le lui avait demandé. Il l'avait beaucoup déçu, et elle l'avait sauvé, et logé. C'était la moindre des choses que d'accepter son offre. Et bon, Dick adorait les fêtes.

Les jours précédents, Dick avait eu du mal à se décider sur l'éventuel costume qu'il pourrait bien porté ce soir là. Il s'était aussi demandé ce que Barbara allait organiser comme sortie. Fallait-il quelques choses de rôle ou d'effrayant ? De subtil ou d'extravagant ? Difficile à dire. Il l'avait vu son amie, jour après jour, faire des pieds et des mains pour organiser tout ça. Cela lui tenait vraiment à cœur de réunir la Bat-famille, qui s'était tellement désolidarisé depuis les derniers événements : la bataille de Métropolis, l'invasion de la Batcave, son propre sauvetage à Gotham... Damian et Jason étaient partis. Bruce était très occupé avec son nouveau projet de satellite, Tim avait rejoint la Suicide Squad et les discussions houleuses entre les autres membres lors de la dernière réunions n'avaient rien arrangé. Barbara était le cœur du groupe, et Dick savait que si le groupe s'effritait, elle le prendrait personnellement. Alors qu'avait-il choisi pour ce fameux soir ?...

Les rues de Gotham étaient comme on pouvait s'y attendre trempé. L'humidité dans l'air rafraîchissait drastiquement la soirée automnale, et si le temps était meilleurs que la veille, c'était pas le point le plus positif pour qu'une bonne soirée ne commence. Surtout que Barbara avait demandé à tout le monde de la rejoindre en ville, et non pas chez elle, au manoir ou dans un quelconque bar. Il approchait d'ailleurs du point de rendez-vous. Elle était là, en train de se gratter difficilement sa belle crinière rousse. Elle avait choisi un mignon petit serre-tête chat qui lui allait bien. Selina avait du soucis à se faire ! Car si même les chauve-souris se mettent à l'imiter...

Il s'approchait discrètement de la belle jeune femme. A porté satisfaisante, il se jeta sur elle et plaça ses mains sur ses yeux.

« Un bonbon ou un sort, mademoiselle ? Demanda -t-il en tentant de prendre une teinte de voix creepy digne des plus mauvais comédiens.


Duck Greysson, le Duc Vampire !

Il ne tarda pas à se dévoiler à son amie. Vêtue d'une longe cape noire – alors qu'il avait toujours eu horreur des capes que Batman l'obligeait à porter plus jeune – de vêtement inspiré du Comte de Dracula, de fausses canines trop longue pour être humaine... Il lui manquait peut-être la capacité de se transformer en chauve-souris... ce qui était assez ironique, quand on connaissait vraiment l'histoire de Dick Grayson. Fier d'avoir surpris Barbara, il lui donna l’accolade pour lui montrer qu'il était ravi d'être présent ce soir, en sa compagnie. Et celle des autres qui ne devrait pas tarder.

« J'ai toujours adoré Halloween. J'espère que les vilains de Gotham vont nous laisser tranquille ce soir. Alors, qu'est ce que tu as prévu ?

Dick entoura Barbara avec sa cape. Cette dernière tentait de se réchauffer tant bien que mal, il le voyait, mais la soirée n'était vraiment pas clémente pour ceux qui n'avait pas prévu le coup. Et si les autres devait encore tarder, il valait mieux éviter que la jeune femme ne tombe malade et ne risque de rater des journées de son travail récemment acquis. La proximité momentané avec Barbara, qu'il avait enclenché presque instinctivement, lui rappela quelques souvenirs d'une bonne époque. Une époque révolue ? Il n'osait pas trop y penser, et ce n'était pas le but de la soirée que d'ouvrir d'anciens dossiers. Il fallait juste attendre les autres.




- Dick rejoint Barbara
- Il est déguisé en vampire, le Duck Greysson
- Il attend les autres, Nightrunner, Talon et Red Robin avec Barbara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/07/2016
Messages : 155
DC : Mister Mind
Situation : Chrysalide Criminelle
Localisations : Gotham City
Groupes : Moth-gang
Secret Society
MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 21:05
Drury ne sut plus bien pourquoi il avait accepté un contrat de la part d'un étrange anonyme, mais il n'était pas du genre à remettre en question un projet avant qu'il n'ait dépassé son stade critique et puis, c'était une mission simple, même pour lui. Animer une attraction de découpe de citrouilles c'était à la portée du premier crétin venu !

C'était l'occasion pour un Killer Moth en fin de convalescence de prendre un bon bol d'air frais et de travailler sa communication auprès du petit peuple. Pas question pour lui de jouer les phasmes dans une soirée mondaine débile, Halloween était une fête sérieuse qui méritait qu'elle se passe entre des gens capables d'en saisir le sens. Il rameuta donc autour de lui ses cinq ex-moths pour cette mission sans aucun risque de dommage collatéral et à haute teneur ludique.

L'opération chrysomèle rayée du concombre était simple et requérait un matériel en quantité restreinte:


  • sept cents citrouilles ;
  • trente couteaux aiguisés ;
  • soixante grosses cuillers ;
  • cent kilogrammes de bougies ;
  • quarante bidons de cent litres ;
  • dix mois de journaux quotidiens ;
  • soixante-cinq chaises pliantes ;
  • quatre-vingt bouteille d'eau ;
  • un tuyau d'arrosage de cinquante mètres;
  • des banderoles oranges et noires ;
  • cinq kits de premiers soins ;
  • un défibrillateur cardiaque ;
  • cinq extincteurs ;
  • cent briquets ;
  • des tables et des tréteaux en quantité ;
  • sa moth-machine à fumée ;
  • la moth-sono.


Le genre de déballage qui demandait à peine cinq camions. Ça tombait bien, il y avait cinq moths en état de conduire. Killer Moth rayonnait, il avait dépensé sans compter, comme à chaque fois. Sa place réservée sur la grand place de Gotham, l'inique insecte du mal était arrivé en fanfare. Sa tenue de criminel sur la peau, une tablette à pince dans les mains, il supervisa le déchargement. Ce fut un grand moment. On descendit les cageots de citrouilles avant de songer qu'il fallait les plateaux et les tréteaux en premier, puis on rangea la moitié des cageots en sortant les banderoles. Le carton de briquets s'éventra alors que Drury hurlait des ordres à ses "scolopendres emplâtrées qui faisaient n'importe quoi". Il glissa sur l'un des petit objets en plastique et atterrit sur une citrouille qui fut officiellement la première ouverte et vidée de la soirée.

Gesticulant comme une coccinelle sur le dos, la mite continuait de baragouiner des ordres entre deux jurons à forte teneur hexapodale. Ses hommes installèrent finalement les planches et les tréteaux, les tables et les chaises, comme si une armée allait débarquer pour découper des citrouilles.

- Bien, les citrouilles maintenant ! fit Killer Moth en regardant ses feuilles détrempées par les entrailles de la courge qui lui servait encore de siège. Euh non ! Le journal ! Et déposez les bouteilles derrière !

Les moths se mirent à déplier dans le plus grand concert de froissements et de déchirures de Gotham les fameux journaux.

- Mais fais gaffe, tu m'as mis le poing dans la tête !

- Woah, vous vous rendez compte ?
s'écria un sbire en lisant un gros titre. Waller est présidente !

- Non ? s'étonna la mite en bondissant de sa citrouille. Les électeurs sont vraiment des chèvres.

- C'est un journal d'y a cinq mois !
rattrapa un autre moth.

- Je me disais bien...

Finalement les tables furent promptement recouvertes de nouvelles périmées et de mots-croisés raturés*. Les bouteilles d'eau furent ensuite alignées derrière les tables, à portée de main des moths. Vint le moment de disposer les outils les plus dangereux. Les moths sortirent le carton des couteaux et plongèrent leurs mains dedans. L'un d'entre eux se mit à hurler et sortit une main ensanglantée qui tomba au sol.

Ses camarades hurlèrent à la mort, l'un d'entre eux s'évanouit et Killer Moth accourut vers lui en paniquant. Il ramassa le membre de son sbire malchanceux pour essayer vainement de le recoller. Puis le blessé se mit à rire en faisant surgir sa vraie main de sa manche.

- Ha ha ha, je vous ai bien eu !

- C'est fin !
lança la mite en lui jetant son faux membre en plastique au visage.

Puis finalement ils se mirent tous à rire.

Les couteaux furent installés avec des cuillers en quantité idéale.

- Et les tonneaux chef ?
demanda un moth.

Killer Moth tourna les pages blanches devenues orangées de son planning et ne trouva pas le point où était écrit "Tonneaux". Il se rendit compte qu'il manquait la page 5/6...

- Hum, fit-il, comme s'il cherchait toujours alors qu'il tentait juste de ne pas passer pour un crétin. Il faut effectivement les sortir, et les briquets ?

- Ils sont presque tous là, il en manque qu'un, mais il est cassé. C'est quand vous...

- Oui, oui, c'est bon, pas la peine de nous raconter ta vie. Bon bah, y'a plus que les extincteurs alors et...

Drury regarda dans les camions pour voir ce qu'il restait.

- Le banderoles ! Et toutes les citrouilles sont encore dedans !!! paniqua-t-il. Mais les gens vont arriver ! Videz-moi tout ça fissa !

Ses hommes, honteux de leurs oublis se précipitèrent. Les cageots furent descendus dans une nouvelle cacophonie maladroite. C'était un fracas de bois jeté au sol, de citrouilles qui se mirent à rouler par moment. Un moth qui voulut ramasser l'une des courges la saisit et la balança dans un cageot, mais le manqua. Le légume percuta un autre moth sur une chaise qui attachait une banderole. Il tomba sur une table, arrachant la guirlande qu'il avait dans les mains, la courge s'éclata par terre, générant une patinoire où un moth secourable vint glisser en tentant d'aider son ami. Il finit dans un bidon vide façon boule de bowling.

Killer Moth qui aidait à descendre les cageots fut distrait par le ramdam de ses sbires et ne fut pas là pour rattraper la caisse que lui passait son moth à bord du camion. Une nouvelle caisse se brisa au sol, répandant un nouvea flot d'entrailles de citrouille.

- Par les ocelles du petit satyre des bois ! Mais faites attention à ce que vous faites !
s'énerva la mite.

Après quelques efforts supplémentaires, des piles de citrouilles furent faites, la sono fut installée et la moth-machine à fumée mettait l'ambiance sur le stand.

- Bien, bon, mettez le tuyau d'arrosage près d'une borne à incendie.

- Le tuyau d'arrosage chef ?
demanda un moth.

- Ben oui, au cas où les extincteurs ne suffiraient pas.

- Euh...

- Quoi ?

- Ben... je crois que je l'ai confondu avec...
s'expliqua son moth en pointant du doigt une banderole qui ressemblait furieusement à un tuyau d'arrosage jaune accrochée avec style au sommet de leur stand.

Pas de commentaire, pas de question. Que dire ?

- C'est l'heure chef ! annonça un moth en bondissant joyeusement.

- Bien ! s'écria la mite en bondissant joyeusement. Passe-moi le micro de la moth-sono !

D'un geste théâtral la mite fit un moulinet avec son microphone qui tomba au sol et émit un larsen qui attira l'attention sur eux.

"MESDAMES ET MESSIEURS, BAMBINS ET BAMBINES, VEEEEEEEEUUUUUUUUNEZ TOUS AU STAND DE KILLER MOTH POUR SCULPTER LES PLUS BÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊLLES CIIITROUUUUUUILLES !"

Puis il éteignit le micro.

- Ouah, chef, vous avez fait des efforts pour être bref ! C'est cool !

Si seulement, mais Killer Moth avait juste oublié son discours sur la moth-table de brifing de la moth-cave...

- Boah, tu sais, c'est mon talent naturel, mentit-il.

La soirée commençait.


* Drury était un cruciverbiste selon la méthode de Monte-Carlo : à savoir qu'il faut toujours faire un maximum d'essais ; à force de proposer des mots, l'un d'entre eux finirait par correspondre non ?


[HRP]
- Drury et ses moths installent un stand de sculpture de citrouilles
- Drury et ses moths terminent d'installer un stand de sculpture de citrouilles et invitent les gens à venir !
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4896-killer-moth-autobiographie-autocong http://dc-earth.fra.co/t4865-drury-walker-alias-killer-moth-l-anti-batman-l-anti-mythe
Inscription : 18/10/2017
Messages : 36
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Jeu 26 Oct 2017 - 13:52

Je ne voulais pas teindre mes cheveux, ni porter une prothèse. Du coup, le seul costume que j’avais trouvé c’était une Pirate plutôt sexy. Bon pourquoi pas, j’aurais préférée une jupe moins ouverte mais au moins j’allais être à l’aise pour courir. Pourtant j’en avais fait des boutiques mais quand on s’y prend à la dernière minute… ! Mais je ne suis pas trop étonnée que celle-ci soit restée en rayon. Oui, je sais c’est le genre de festivité que toute bonne américaine prépare deux mois à l’avance. Décorations, découpes, organisation, boutiques…. Mais je n’ai jamais été très mère au foyer (d’ailleurs il faudrait avant se fixer sur un lieu d’habitation fixe). Alors comme d’habitude je m’étais organisée à la dernière minute.

Perchée sur un muret avec un petit sac citrouille, je jetais quelques bonbons aux enfants déguisés tout en finissant mon Bat-mac-burger et le milk-Shake citrouille. J’adorais la joie et la folie qui se dégageait des rues. Le sérieux et le stress laissaient la place à la folie et à la fête. Une ambiance extraordinaire que nulle autre fête ne peut égaler. D’ailleurs j’ai toujours largement préféré cette fête à Noel, cette dernière est beaucoup trop… familiale.
Bref, c’était pour moi I.D.E.A.L, je n’avais pas la super méga joie aujourd’hui, aussi de mon poste je me nourrissais de cette atmosphère fantasmagorique. A force de ressentir cette folie je commençais petit à petit à prendre des couleurs. Et je ne regrattais pas pour l’instant d’avoir enchainé sur mon plan B de soirée cinéma spéciale Halloween dans ma chambre d’hôtel.




HJ :

- J'observe
- Je donne quelques bonbons
- Je termine un burger et un milk-shake
- Je Smile en Deprim un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/08/2017
Messages : 43
Localisations : Gotham City
MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 15:42
L'appel de Barbara Gordon l'avait surpris. Déjà, c'était sur le canal de la Bat-Cave. Pour une rencontre en civil. Visiblement, la jeune femme était bien décidée à créer de la cohésion au sein de la Bat-Family, en invitant les nouveaux venus, Calvin Rose, sorti d'exil, et Bilal Asselah, récemment arrivé de Paris. Pour une sortie dans les rues de Gotham, apprêtée pour la fête d'Halloween. Une ville fondée par des immigrants irlandais était forcément très attachée à la fête d'Halloween. Talon n'avait jamais eu l'occasion par le passé d'y prendre part. Mais pour cette fois, il allait réellement participer. Il aurait le plus beau costume, et obtiendrait beaucoup de bonbons. Un enthousiasme quasi enfantin l'avait pris. Chose forcément un peu curieuse si on prend en compte le fait qu'il se déguisait en Super-héros tout les soirs.

C'est donc sous un masque de chauve-souris, grande cape sur les épaules, imitation d'armure en plastique sur le corps que Calvin Rose se dirigea vers le lieu de rendez-vous ! Et oui ! Il s'était déguisé en Batman ! Quoi de plus adapté comme déguisement que celui-ci dans la ville de Gotham City ! Bon, il en avait déjà croisé quatre autres, deux Robins, et sept Joker. Mais ce n'est pas grave ! Il était quand même aux anges de mettre pour une fois de coté sa fuite, de prendre part à la fête. De s'amuser un peu.

Killer Moth aussi semblait d'humeur festive, son stand de sculpture de citrouilles faisant un bruit terrifiant. A moins qu'il ne s'agisse que de quelqu'un lui aussi déguisé en Killer Moth ? Non. L'incompétence crasse dont faisait preuve le gang n'aurait su être une imitation. Un sourire attendri se dessina sur les traits du Chevalier Noir pour la nuit. Il s'approcha du stand, se munit d'un des couteaux, et tailla en quelques gestes experts un symbole de chauve-souris dans une des cucurbitacées. Il retourna la citrouille vers le fringuant criminel aux couleurs festives, avant de lui souhaiter une joyeuse soirée, puis de repartir vers le point de rendez vous.

Une pirate à la tenue très courte attira également son attention. En particulier parce qu'elle jetait des bonbons au hasard dans la foule. Faisant mine de rien, et sans le moindre scrupule, Talon en pris un au vol, avant de poursuivre son chemin, le mangeant sans attendre. La soirée commençait très bien. L'oiseau de nuit repéra enfin ses alliés. Dans un magnifique costume de vampire (merci les réserves de Wayne), Dick Grayson se détachait aisément de la foule. Barbara Gordon avait choisi une tenue plus simple, des oreilles de chat sur un pull d'Halloween. Faisant preuve de toute sa discrétion, Calvin Rose se glissa derrière eux, avant de déclamer de sa plus belle voix gutturale !

"Des bonbons ou la Justice !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 228
Situation : Blasé
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Secret Society
MessagePosté le: Dim 29 Oct 2017 - 15:02

« All Hallows Eve »
[ Event-Month ]
_____Tim Drake était un adolescent discret. Il n’avait jamais vraiment fêté Halloween lorsqu’il n’était encore qu’un enfant. Ces souvenirs de cette fête sont assez rares et vagues. Lorsqu’il n’était pas devenu l’acolyte de la chauve-souris, il sortait la nuit avec ces amis du quartier, tous déguisés pour venir frapper à la porte de ses voisins. Tout le quartier connaissait le petit génie de la bande, fils de Janet et Jack Drake, ces derniers la plupart du temps contraint de laisser leur enfant pour exercer leur profession à l’étranger.
Lorsqu’il est devenu Robin, à l’âge de treize ans, les nuits du jeune homme était bien complètes, il avait rarement l’occasion de profiter d’Halloween. Après avoir botter les fesses des criminels de Gotham le soir d’Halloween, il avait plus tendance à solliciter son oreiller plutôt que de profiter de cette fête qui perdait à ces yeux tout son sens lorsque l’on grandissait.

Sauf que cette année-là, Barbara Gordon en avait décidé autrement. Depuis peu, l’adolescent se montrait distant avec le reste de la famille, de plus en plus silencieux et observateur. Il disparaissait rapidement durant de nombreuses nuits sans qu’aucuns membres, hormis son ancien mentor, n’ai aucunes informations sur ces missions et déplacements. Entre les études et son boulot de justicier, il n’avait pas le temps pour laisser Tim Drake se reposer et devenir un peu plus sociable. Babs lui avait demandé de venir avec eux, pour cette soirée de fête. Pensant que cela lui ferait du bien de voir autre chose que sa cafetière, le jeune homme accepta. Cependant, il oublia un détail important, c’est une soirée déguisée.
Stephanie mit la main à la patte et força l’adolescent à se faire une beauté. Si ce dernier n’avait pas vraiment de déguisement à sa taille dans son armoire, la demoiselle se servit de son maquillage pour transformer son ami proche en Jack Skellington.

« Pour une fois que tes cernes servent à quelque chose. Arrête de gigoter, j’ai presque fini ! » pesta Stephanie, jugeant que sa victime bougeait un peu trop. « Et voilà ! Tu es magnifique ! »

« C’est vraiment hilarant… »

Après avoir enfilé son sweat noir et ces docs martens, le jeune homme cessa de faire attendre Barbara et le reste de la famille. Il se rendit sur les lieux, passant juste à côté du stand de Killer Moth sans protester jusqu’à rejoindre ses frères et sœurs aînés pour venir les saluer. Il laissa échapper un sourire à la vue de ces derniers en déguisement.

« Sympa le déguisement Dick. » lança-t-il avant d’observer les alentours. « Je ne suis pas très déguisement, donc Stephanie a arrangé un peu tout ça…. Désolé du retard. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 1 Nov 2017 - 18:21
« All Hallows Eve » Le soir de tous les saints.
[Event-Month] RP Libre


Le vent siffla quand l’occupant du toit se laissa tomber pour atterrir souplement sur ses deux jambes. C’était bien beau d’observer mais il voulait également agir ! Les humains, choses si fragile, s’écartèrent après avoir expérimenté le frisson glacial du contact avec un mort. Jack avait beau pouvoir déplacer des objets ou faire des croche-pieds, il restait un mort. Mais ce soir comme chaque année, il se sentait un peu plus vivant au fur et à mesure que l’heure tournait et que la nuit investissait la rue. Il devenait plus matérielle, plus tangible, à peine plus visible qu’une ombre mais c’était déjà un grand pas. Les autres fantômes ne pourraient commencer à se manifester que plus tard, quand la grande aiguille et la petite sonneront minuit. Là, les vermisseaux auraient peur. Mais en attendant…

« - Sidh 1, cette façade est trop propre ! Sidh 2 occupe toi de cette petite fille au maquillage de première de la classe ! On n’a pas idée d’être studieux pour Halloween ! Sidhs 3, 4 et 5 vous ne serez pas trop de trois pour vous occuper du stand de l’énergumène là-bas ! Oui je sais, c’est moi qui l’ai embauché mais posez pas de questions, exécution ! Vous là, oui vous le duo et toi derrière ton pc, bougez-vous et animez moi cette comédie romantique là ! C’est pas la saint-valentin ! »

Vraiment, il fallait tout dire à ses Sidhs de bas niveau ! Ils filèrent à travers la foule dense, passant au travers des corps de temps en temps pour leur donner quelques frissons. Là, Jack eu une idée… Il observa le groupe désormais réunis et recula de quelques pas. D’accord, en faite il recula de trois mètres. Il se pencha et se mit à courir de plus en plus vite et avant d’atteindre la réunion familiale se laissa glisser au sol. Son corps lancé à pleine vitesse sur le sol mouillé fila à tout allure, passant à travers les corps et les faisant chuter un à un. Dans une crise de rire il fini par s’échouer sur un membre du Moth-Gang qui tomba au sol également dans un fracas de cagettes à citrouilles et navets.

« - Uh hu uh hu hu hu… Mouah ha ah ha ha HA AH HA HA HA A ! »

L’esprit à tête de citrouille éclata d’un rire tonitruant, faisant passer la tête des Sidhs à travers des torses et des poitrines plantureuses pour voir pourquoi leur patron ricanait. Ils retournèrent à leurs postes sauf un qui leva les yeux sur la paire de seins magnifiquement mis en valeur par un chemisier blanc de pirate. Un sifflement satisfait se fit entendre et il sortir des deux globes pour regarder attentivement le regard le visage de la femme. Il passe à travers sa tête lâchant un « Ouh hou » appréciateur et presque amoureux. Il tourna un peu autour de ses beaux yeux, soulevant ses cheveux ou plutôt tirant sa chevelure, faisant tomber son chapeau.

Plus loin, tout près de Jack, un petit garçon osa s’approcher de l’insecte et utilisa l’aspirateur en plastique sur son dos pour taper l’insecte en imitant le bruit. Sa mère plus loin filma et c’est la grande sœur qui vint finalement le chercher.

« - Mais maman a dit que fallait aspiler les méchantes bêtes !

- Oui mais pas les gens Bastien ! Va t’excuser ! »


C’était quand même un comble que l’enfant de douze ans vienne dire au petit de demander pardon quand c’était la faute de la mère. Le petit brun s’approcha et ramassa un bout de citrouille cassée pour la tendre à l’homme insecte.

« - Maman dit que les betioles ça vit dans les fruits pourris. Pardon, tiens une nouvelle maison ! »

Dans un rire il rejoignit sa mère et la sœur grimaça en excusant son petit frère. Les gosses…



Instructions à lire.

HJ: - Jack saute du toit et il se glisse à travers la foule, invisible aux regards.
- Ils donnent des ordres à ses Sidhs.
- Il regarde le groupe de la BatFamily et décide de leur jouer un tour.
- Il prend son élan et se laisse glisser sur le sol humide pour les faucher et tous les faire tomber.
- Il éclate de rire.
- Les Sidhs se demandent quoi et passe à travers les corps.
- L'un d'entre eux passe à travers la poitrine de Rose et la remarque.
- Il tombe amoureux et l'embête (Je précise que les Sidhs sont invisibles).
- Un petit garçon vient taper Killer Moth avec son aspirateur en plastique.
- Sa grande soeur lui dit de s'excuser et fini par demander pardon à sa place.
- Le gamin offre un bout de citrouille écrasée à l'homme insecte pour que ce soit sa nouvelle maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 190
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Mer 1 Nov 2017 - 20:37

[Animation 4ML] Batfamily Returns.

[Batverse, LIBRE]


Dick arriva au moment ou je me frictionnais les bras histoire de me réchauffer un petit peu pendant l’attente. Il plaça ses mains sur mes paupières et dans une mauvaise imitation me demanda si je voulais un bonbon ou un sort. Est-ce qu’il était déguisé ? Et si oui en quoi le serait-il ? Je n’avais vu aucun costume traîner à l’appartement mais je savais qu’il avait des cachettes un peu partout dans la ville pour plus de sureté. Le connaissant il choisirait un costume faisant jouer l’imagination des femmes, après tout c’était bien connu, Dick Grayson était un sacré tombeur à la hauteur de son père adoptif : Bruce Wayne.

« - Grayson, je te répondrais bien un sort juste pour voir quel sort tu me lancerais ! »

Je levais les yeux au ciel et me retournée pour l’observer, reculant d’un pas pour le voir dans son intégralité. Une main levée sur mon menton je détaillais sa tenue. Oui effectivement, les vampires avaient la côté chez les femmes, c’était assez sexy et ca faisait appel à de nombreux fantasmes. Fantasmes qui n’étaient pas les miens, bien sûr, pour qui me prenez-vous donc ? Mais Dick avait la panoplie habituel du tombeur : des cheveux sombres sur des yeux clairs, une peau pâle sur des muscles travaillés, un côté charmeur qui se traduisait par ses postures et cet éternel côté taquin, presque aguicheur. Il pouvait bien être un vampire au quotidien vu ce stade.

« - Pas mal Dick, pas mal ! » dis-je en me rapprochant pour le serrer dans mes bras, sentant les vibrations de la jalousie des autres femmes me parvenir. Je pris un peu de recul dans un sourire et croisais mes mains ensembles. « Je suis certaine que les méchants sauront rester chez eux ce soir, on a bien le droit à un soir de repos ! Et puis Batman saura se débrouillé seul. » Enfin je l’espérais… Dans le doute j’avais quand même activée mon application bat-signal sur mon téléphone afin qu’il me prévienne si jamais le héro de Gotham avait des problèmes. « Déjà on va attendre les retardataires, ensuite je vais les taper et leur dessiner une montre entre les deux yeux et seulement après on attaquera mon programme ! Programme qui n’est pas si précis que ça mais tu verras ! »

Je fini par me taire et avancer d’un pas pour accoler mon épaule à la sienne. Dick était mon meilleur ami depuis… et bien quasiment depuis que nous avions mis fin à notre rivalité de meilleur sidekick du Batman. Soit depuis très, très longtemps. Nous avions fini le collège ensemble, puis fait le lycée et pendant quelques temps nous avions même eu une vraie relation. Jusqu'à ce que des événements aient lieux et nous sépare. J’avais perdu mon amant, l’homme que j’aimais alors tant bien que mal j’avais remontée la pente en le classant dans la case « ami ». Mais vous savez ce qu’on dit, les sentiments sont imprévisibles. Ses quelques mois passés côte à côte avaient fait ressurgir beaucoup de chose et… Je pris une grande inspiration et lui fis un sourire rassurant quand il m’entoura avec lui de sa cape. Je me retournais vivement en reconnaissant la voix du hibou de la BatCave. Talon était enfin là, Calvin Rose de son véritable nom. Y’avais du bon à avoir accès au bat ordinateur.

« - Tu est en retard. Comme toi Dick, comme les autres d’ailleurs ! Pour une fois qu’il y’a quelques choses de drôle et de normal, vous… Raaah ! » J’haussais les épaules en croisant mes bras et vis Timothy arrivé en compagnie de Stéphanie. Pour la première fois de la soirée j’étais surprise. Tim venait accompagner de Stéphanie et en plus ils étaient tout les deux déguisés. Plus vite qu’il n’en faut pour dire « farce et attrape », je pris mon petit frère de cœur dans mes bras et le décoiffé. « Stéphanie ! Merci de l’avoir amener ! » Je tins Tim à bout de bras pour le détaillé et le repris ensuite férocement dans mes bras. Il avait maigri et le maquillage ne cacher pas grand-chose de son état de fatigue.

L’inquiétude, c’était un de mes gros défauts et Tim avait le don de m’inquiéter. Il était si sage, si calme et réservé, presque secret. Avec Waller le quotidien avait changeait et je n’avais plus eu d’appartement ou Tim aurait pu me rendre visite. De plus il avait été condamné à opérer dans le suicide squad suite à un piratage qui avait mal tourné. Est-ce que c’était à cause de ca ? Les autres membres lui faisaient-ils la vie dure ? J’allais devoir me renseigner et vite !

« - Ce n’est pas grave Tim, tu est tout pardonné pour ce léger retard. » Un dernier passage de ma main entre ses cheveux sombres et je me tournais vers Stéphanie que je pris dans mes bras. « Salut ma Belle ! Tout va bien jolie blonde ? En quoi tu es déguisée cette année ? Ça te va bien et bravo pour le boulot effectué sur Tim ! Je te félicite d’autant plus de l’avoir amené ici ! Sacré boulot ! » Un regard à la ronde et je me tournais vers le petit groupe que nous formions. « Il ne manque plus que Bilal, le Parisien. Je crois que tout le monde a fait ses devoirs et sait qui est qui n’est-ce pas ? Ou je dois montrée mes compét- AAaaah ! »

Sans comprendre comment je me retrouvais au sol à moitié écrasée par Stéphanie. Sublime idée que j’avais que de mettre des bottines. Vraiment ! Désormais en plus d’être sales, mon manteau allait l’être aussi et d’ailleurs pourquoi Nous retrouvions tous au sol ?

« - Vous allez tous bien ? »

Je me relève et tire Stéphanie dans mon mouvement. Dans un sourire envers mon amie et seule compagnie féminine, j’époussète ma tenue devant et derrière en tâchant de limiter les dégats.


Codage par Libella sur Graphiorum


[HJ: - Barbara réponds à Dick.
- Elle accole leurs épaules.
- Talon arrive et elle le gronde pour le retard. Elle n’a pas encore fais attention à son costume.
- C’est ensuite Tim qui arrive accompagné de Stéphanie et elle se jette au cou de son petit frère de cœur pour le décoiffer.
- Contrairement aux autres elle le pardonne tout de suite.
- Elle prend ensuite Stéphanie dans ses bras et la remercie pour avoir amené Tim.
- Elle s’inquiète de l’absence de NightRunner.
- Elle demande si il est nécessaire de faire les présentations ou si elle doit expliquer qui est qui.
- C’est à ce moment là qu’elle fini les fesses par terre comme les autres.
- Barbara s’inquiète de la santé des autres.
- Elle se redresse et passe ses mains sur sa tenue avant de replacer son serre-tête chat.



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 09/10/2017
Messages : 48
Localisations : Blüdhaven / Gotham
MessagePosté le: Mer 1 Nov 2017 - 21:44

GRAYSON
Dick

GORDON
Barbara

「 All Hallows Eve」
Les yeux émeraudes de Barbara pétillait à la vue de son ami, déguisé comme un ancien comte de l'Europe de l'Est. Il l'avait fabriqué lui-même, y avait mis du temps et du cœur, et il était ravi d'avoir réussi son effet. Il avait déjà fait tourné de nombreuses têtes en arrivant, mais il ne s'en préoccupait guère. Ce soir était réservé à sa famille, et ses amis. Il en apprécia d'autant plus l'accolade avec Barbara. Leurs deux vies avaient été tellement chamboulés ces derniers mois, qu'un peu de bon temps, de simplicité et d'amour serait les bienvenus. Il eu d'ailleurs une pensée aux deux grands absents de cette soirée, qu'il regrettait : Damian et Jason, ses frères qui étaient partis.

« Tu veux un sort hein ?... Mais, je t'ai déjà ensorcelé Babs. Attends de voir...

Il esquissa un sourire moqueur à l'encontre de son ami, imaginant la tête qu'elle ferait lorsqu'elle découvrirait ce qu'il avait fait. Il était difficile pour lui de ne pas vendre la mèche, mais une bonne farce se devait d'être révélé au bon moment. Mais il fallait désormais attendre les autres, et Barbara se colla son épaule à la sienne. Entouré par sa cape, n'importe quel passant pourrait penser à un jeune couple. S'ils l'avaient été autrefois, Dick avait commis trop d'erreur pour que ce soit encore le cas aujourd'hui... Pourtant, il se rappelait encore d'une époque tout autre, où le rapport des tailles étaient inversés – Dick a longtemps été, dans leur jeunesse, plus petit que la jeune femme – et qu'il regardait Batgirl avec admiration et rivalité, convaincu qu'il s'agissait de l'amour de sa vie... Les choses étaient bien plus compliqués, aujourd'hui. Mais la proximité physique de Barbara provoquait toujours chez lui cette même fièvre, ce désir de toujours rester là, à ses côtés...

L'arrivé de Calvin Rose bouleversa le cours de ses pensées. Son arrivé n'était pas si différente de celle de Dick, mais celui-ci fut tout de même surpris. Le destin de Calvin n'était pas très éloigné de celui de Dick. A l'origine, le Grayson Volant avait été choisi par la Cour des Hiboux pour être leur assassin Talon. Mais l'arrivé de Bruce Wayne dans la vie de l'acrobate changea leurs plans... Dick ne pouvait s'empêcher d'imaginer ce que serait sa vie s'il avait été Talon... et quel serait la vie de Calvib également.

« Pas de Justice aujourd'hui ! Des bonbons, ça me va... et j'ai prévu tout ce qu'il faut !

Dick passa subtilement la main derrière sa cape, et sortit de nulle part un large paquet de bonbon spéciale Halloween, qui avaient diverses formes : tête de citrouilles, de fantômes et même d'araignées. Il s'en prit un en forme de chauve-souris et le dévora, non sans ironie. Il en proposa un aux deux autres, avant de remarquer l'arrivé discrète de Tim et Stephanie. Tim avait un superbe – et affreux en même temps – maquillage de Jack Skellington, le héros du célèbre film, rediffusé à chaque noël, de Tim Burton et de Disney. Il semblait un peu gêné de cet accoutrement, même si Stephanie le regardait d'un air ravi. Barbara se dépêcha de le décoiffait comme le voulait la coutume. Elle le pardonna d'ailleurs pour son retard, ce qui n'avait pas été le cas pour Calvin et Dick. Ce dernier tiqua d'une certaine jalousie à l'égard de son jeune frère, mais ne pu de s'empêcher de révéler sa fameuse farce.

« Au fait Barbara – il sortit son portable et montra à la jeune femme l'heure véritable – J'ai un peu avancer l'heure de ton téléphone, ça te dérange pas ?

Il tira la langue vers Babs, qui allait sans doute remarqué, trop tard désormais, le subterfuge. En réalité, Barbara était arrivé avec un bon quart d'heure d'avance, et seul Tim et Steph avait quelques minutes de retard. Dick s'attendait désormais à subir les foudre du Dragon Roux, mais il trébucha, sans trop d'explication, emporter dans l'élan de Barbara, elle même pousser par Stephanie. Sa cape était désormais trempé, et Dick pesta. Il hocha la tête lorsque Barbara leur demanda si tout allait bien.

« Un Grayson se relève toujours de sa chute... Bon sang, c'était quoi ça ? Évite les talons Steph' la prochaine fois...






- Dick acceuil les autres membres de la famille
- Il avoue à Barbara d'avoir modifier son heure pour qu'elle pense les autres en retard
- Il tombe par terre et accuse Stephanie d'avoir fait chuter tout le monde


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 36
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Jeu 2 Nov 2017 - 9:44
La folie prend son envol et je vois la fête prendre vie entre les confiseries et gamineries. Les adultes et les enfants sont unis dans une même et douce folie. Je regarde le stand de citrouille où les bêtises font hurler de rire les enfants pendant que certains se réfugient entre les jambes de leurs parents. Tant de monstres aussi effrayants terrifient les plus petits. Un peu plus loin je prends deux petits sorbets surprises à la citrouille. Enfin, le premier à un gout de cerise et le second je l’ai recraché tout aussi sec avant d’éclater de rire, c’était vraiment infâme.

Certains déguisements semblent plus vrai que nature et parfois l’envie de toucher où de vérifier si ce n’est pas réel me prend. Quand tu penses avoir peur de la réponse, ne pose pas la question et retourne t’amuser.

Et d’un seul coup je sens comme un frisson me glisser dans la poitrine. Alors que je commence à m’inquiéter, il disparait et mon chapeau tombe au sol. Et alors que je le remets en place il montre son désaccord en retombant au sol. Un peu sceptique, je le garde en main et alors mes cheveux semblent prendre vie. Je ne sais pas si je ressemble plus à un poulpe dont les blanches tentacules vivantes semblent se mouvoir ou juste à une hystérique mais je continue mon chemin en souriant.

« J’y comprends vraiment que dalle, c’est génial. Fait quand même attention aux mèches. »

Tout à mes rêvasseries je m’approche de la famille des noctambules qui visiblement viennent de se rétamer par terre. J’avance vers eux et je pose mes mains sur les hanches avant de lancer :
« Pas le pied marin moussaillons, la terre et basse aussi tôt dans la soirée ?
Je pensais les ouistitis nocturnes plus solides aux lampés de rhum ! »


J’éclate de rire alors qu’un nouveau « spasme » de ma coiffure semble faire prendre vie à ma chevelure. Et je les salue d’une courbette, mon chapeau toujours à la main pour souligner le geste.

« Bonsoir, je ne veux même pas comprendre ce qu’il se passe ce soir, c’est vraiment trop drôle. »

Je ré-éclate de rire, en chassant tout de même mes cheveux de la bouche pour ne pas les avaler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/07/2016
Messages : 155
DC : Mister Mind
Situation : Chrysalide Criminelle
Localisations : Gotham City
Groupes : Moth-gang
Secret Society
MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 12:24
Le stand pulsait de vie. Drury, les mains sur ses hanches observait ses moths faisant des aller-retours, tantôt avec de la pulpe de citrouille qu'ils mettaient dans les grands tonneaux, tantôt en train d'aider un enfant avec un couteau, aspergeant d'eau une table, changeant du papier journal-nappe. Une véritable industrie de la découpe de citrouille. Le maître incontesté du moth-gang temporaire s'occupa un moment d'un groupe, deux enfants et un adulte déguisé en Batman. Franchement, Batman ? Il aurait pu au moins choisir un type charismatique. Enfin... il était payé - tout du moins, il le supposait - pour les aider. Aussi fit-il un exposé sur la courge à travers les âges, la raison de son symbolisme de l'automne et donc de la fête d'Halloween, il parla ensuite des insectes qui pouvaient se nicher dedans ou s'en nourrir, à quelle saison il fallait les planter, comment les entretenir. Puis lorsqu'il eut finit, les sièges devant lui étaient vides et un sbire terminait de nettoyer les places vacantes.

- Philistins citrouillesque, grommela le chef mécontent d'avoir été si superbement ignoré. Essayez de leur apprendre quelque chose et voilà comment ils vous remercient.

- Vous savez chef, ils veulent juste s'amuser, lança Hippolyte.

- Et alors ? S'éduquer c'est amusant, bien plus que de curer des courges avec une cuiller, professa Killer Moth en roulant en boule un morceau de papier journal gorgé de jus. Franchement, on a peine à croire que l'on vit dans un monde moderne, tout le monde ne veut que ça, faire mumuse, se distraire ! C'est avec des crétins de ce genre que l'on se retrouve avec une Waller au pouvoir et des Batman dans le ciel.

- Vous exagérez un peu chef et puis...

- L'éducation
, le coupa-t-il, il n'y a que ça de vrai ! Mais non, les gens préfèrent s'abrutir dans des fêtes commerciales !

- Vous avez encore écouté la radio d'Anarky chef ?

- Je ne vois pas le rapport... mais j'avais rien de mieux à faire...

- Et le Suicide Squad chef ? Ça vous occupe pas ?

- Ils sont jaloux de moi, je le sens bien. Ils sont agressifs et essaient de m'humilier.

- Je crois qu'on a besoin de moi chef
, fit son moth en rejoignant une table où une nouvelle famille s'était installée.

Drury soupira et fit un léger inventaire pour voir s'ils avaient encore assez de citrouilles. Il restait encore quelques belles piles, de quoi ravitailler encore des stands pendant des heures. Les parents repartaient avec leurs citrouilles gravées et les déposaient ça et là sur la place. Killer Moth se frotta les mains, un plan sans accroc se déroulait sous ses yeux hin hin hin.

Soudain, l'un de ses moths fut projeté dans un cageot, déclenchant l'hilarité autour du stand.

- Hein ?
s'étonna le chef. Ça va barnabé ?

Il tenta d'aider son moth qui baragouinait quelques explications en recrachant un peu de jus de citrouille.

- ...paf et puis zou... y'a quelqu'un qui m'a poussé chef, pleurnicha-t-il en enlevant sa ex-cagoule violette imbibée pour lui faire rendre le jus qu'elle avait absorbé.

- On t'a poussé ? Mais... qui ?

La mite se tourna et ne découvrit aucun enfant dans le cercle intérieur du stand.

- Je sais pas mais c'est sûr que j'ai été... frappé par un truc chef.


Il y eut un blanc entre eux et des regards inquiets.

- Tu devrais te reposer, trancha Drury, je prends la relève.

Killer Moth prit le couteau des mains de son sbire et fit un mouvement brusque avec qui passa à deux millimètres d'un œil de Barnabé. Une sorte de Ghost Buster en culotte courte choisit cet instant pour passer à l'action. Drury sentit d'abord quelques coups qui se firent de plus en plus insistants. Lorsqu'il se retourna, il découvrit l'abominable minois d'un bambin mal éduqué. D'un geste rapide Barnabé reprit le couteau des mains de son chef.

Drury haïssait les enfants. Ils étaient innocents, disaient tout haut avec des mots simples ce que les adultes pensaient... tout haut à son égard aussi, mais le fait qu'ils soient si pathétiques et franchement mal éduqués l'énervait. Lui avait eu à subir des précepteurs, à se tenir droit à table, on lui avait fait ingurgiter du latin en guise de punition et du grec ancien en dessert. Il avait été toute sa vie victime des enfants, hors de question pour lui de se laisser faire maintenant qu'il avait l'âge de faire financer leurs études par la fée des dents.

Mais avant qu'il n'ait pu répliquer ou gifler l'importun, une jeune fille vint à la rescousse et gourmanda le garnement. En levant la tête, Drury découvrit une mère indigne en train de filmer les catastrophes de son fils. Ah ! Vive l'enfant roi ! songea Drury. Il s'apprêtait à aller voir la mère lorsque le petit revint, sans doute pour s'excuser. Les moths observaient la scène, prêts à intervenir.

" Maman dit que les bestioles ça vit dans les fruits pourris. Pardon, tiens une nouvelle maison."

Et Drury tendit la main pour récupérer le morceau de citrouille. Cette dernière se mit à trembler... La petite fille s'excusa, mais il était trop tard.

- COMMENT OSES-TU ! LARVE COPROPHILE ! hurla-t-il en jetant le morceau de citrouille sur la mère. Je suis Killer MOTH ! L'éternel ! L'ultime enfant du mal ! Je suis à la nuit ce que Batman est à la nuit ! Je suis à la justice ce que le couteau est à la citrouille !

Les moths voulurent à cet instant plonger pour empêcher leur chef de rejoindre la mère de famille, mais ils hésitèrent entre laisser les enfants avec les couteaux et empêcher leur chef de faire rater cette soirée. Le temps qu'ils se décident, la mite bariolée passablement orangée au derrière se saisissait du manteau de la mère et l'invectivait.

- Même votre fille est mieux éduquée que vous gourgandine décérébrée ! J'attends vos excuses, j'attends vos...

Il se prit un coup d'aspirateur sur le tibia venant du jeune homme mal élevé.

Fou de rage la mite décocha un coup de pied magistral qui fit voler l'enfant contre une planche à tréteau qui se renversa. La citrouille qui s'y trouvait glissa sur l'enfant qui se retrouva arrosé généreusement. La mère de famille répliqua avec une insulte que notre comité de rédaction s'en voudrait de reproduire ici et un coup de sac citrouille plein de bonbons. La mite recula sur la soudaineté de l'assaut et se saisit d'une poignée d'entrailles de courge qu'il jeta au visage de la matriarche maintenant enragée. Elle le bouscula de colère. Drury se prit les pieds dans une chaise abandonnée par un enfant apeuré et s'étala par terre.

- Mante religieuse à la gomme !
cracha-t-il en se relevant. Tu vas découvrir la fureur de la mite !

Il prit une citrouille et l'explosa sur le crâne de la mère de famille qui vacilla. Un homme à proximité déguisé en Joker intervint.

- Non mais ça va aller oui ? lança-t-il. Vous vous prenez pour qui !

- Dégages le clown ! Va lécher un lampadaire ! hurla Drury maintenant totalement hors de contrôle. Je suis Killer Moth l'invincible !

Il décocha alors un magistral coup de poing à l'apprenti Joker qui tomba sur une petite fille.

- Chef, chef
, gémirent les moths les mains pleines de couteaux qu'il tentaient d'éloigner des enfants qu'ils ne pouvaient plus surveiller. Calmez-vous !

- L'on ne me manque pas de respect ! continuait Drury maintenant totalement en roue libre. La prochaine fois que cette pimbêche allumera son caméscope sera pour avoir une coloscopie gratuite ! Je m'en vais lui apprendre l'humilité faute de lui apprendre les bonnes manières !

Ses hommes tentèrent de s'interposer, l'un d'eux buta contre une forme invisible, un autre glissa sur de la citrouille et les trois autres tentèrent d'écarter les enfants qui pleuraient ou riaient selon leurs caractères.

Une soirée ordinaire battait son plein...

[HRP]
- Lorsque Calbin est venu sculpter une citrouille, Drury faisait un exposé magistral ;
- Face à un enfant mal élevé, Drury s'emporte et devient violent ;
- Un pugilat commence, Drury neutralise l'enfant et assomme la mère ;
- Un homme veut aider mais se fait violenter par la mite.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4896-killer-moth-autobiographie-autocong http://dc-earth.fra.co/t4865-drury-walker-alias-killer-moth-l-anti-batman-l-anti-mythe
Inscription : 25/08/2017
Messages : 41
Localisations : Gotham City
Groupes : Bat-Family
MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 10:51

Halloween n'était pas une tradition pour le jeune Bilal qui voyait déjà assez d'horreur dans les quartiers avoisinant et il était plutôt logique pour l'enfant de ne pas aller toquer aux portes du voisinages. Malgré les années, ce genre de festivité n'était toujours pas au goût du jeune héros pourtant malgré l'ambiance de la ville sombre Halloween permettait pendant un temps d'oublier les malheurs et dangers que la ville cachaient. Ainsi dans son appartement, Bilal pouvait profiter d'être dans l'ombre de ses locaux à admirer joie et farces dans les yeux des enfants gothamiens profitant d'un verre comme pour fêter ,dans son coin, l'événement entre lui et ses pensées d'antan.

Un rapide coup d’œil sur sa montre, lui rappela soudainement d'une chose, Barbara alias Batgirl avait eu la chic idée de rassembler toute la Batfamily pour commencer à souder les quelques maillons de chaînes naissants. La dernière réunion avait été assez mouvementé et non sans désaccord, une première rencontre assez compliqué pour enclencher un soupçon de lien fraternel et une possibilité pour le chevalier noir de voir ses disciples coopérer en prenant en compte les départs soudain des quelques oisillons. Cependant lors d'un appel de la rouquine cette dernière avait su trouver les mots justes et sincères pour amener le Nightrunner à s'ouvrir envers les autres Bat et ainsi ne pas forcément prendre en compte leur dernière entrevu. Une chance que Bilal allait saisir sans hésitation, mais les Gordon semblait avoir du caractère et Barbara ne faisait pas exception, elle n'allait pas apprécier de voir le petit nouveau en retard.

Il enfila en toute hâte un pull en maille à col roulé et un perfecto noir avant de s'engager dans les rues froides et pourtant mouvementées de la ville. Se pestant à lui même d'avoir oublier son bonnet il releva et tenait fermement le col de son blouson se faufilant entres les enfants courant joyeusement dans les rues, les parents dépassaient par l'excitation de leurs petits et les commerçants déguisés pour l'occasion se frottant les mains aux bénéfices de cette fêtes qui allait rapporter gros.
Le lieu du rendez-vous n'était plus très loin et Bilal s'imaginait déjà la tête de la rouquine au vue de son retard sachant qu'il y avait de grandes chances que les autres soient déjà présents. Un simple et grand sourire sincère suffirait sûrement pour rassurer et calmer la fureur naissante de la jeune Gordon.

Quelques rues plus loin, l'animation était toujours aussi présente et il était de plus en plus compliqué d'avancer. Quelques pas de jambes et des ronds d'épaules permit à Bilal de se dégager de l'euphorie et désir de sucreries et de s'engageait à nouveau en avançant à reculons dessinant un léger rictus de compassion en voyant tout ces enfants s'amusant sans se préoccuper du reste … Se retournant pour emboîter à nouveau sa course il fut surpris de bousculer une femme qui n'était autre que Barbara elle-même ! La rattrapant de peu par le bras pour éviter qu'elle ne chute, il tirait de grands yeux avant de soupirer de soulagement content et surtout surpris de voir qu'il était déjà arrivé au lieu de rendez-vous.
Comme prévu tout le monde était présent, c'était mal parti pour que la famille l'accepte.


Désolé … et désolé du retard. Vous en faites une tête, vous avez vu un fantôme ?

Un peu d'humour pour détendre l’atmosphère.


Citation :
Résumé;
- Bilal n'aime pas trop Halloween et décide de rester dans son appartement.
- Il se rappel qu'il a rendez-vous avec la Batfamily et se dépêche de les rejoindre.
- Il bouscule malencontreusement Barbara mais la rattrape au vol.
- Il s'excuse de son retard et fait une petite blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 228
Situation : Blasé
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Secret Society
MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 21:56

« All Hallows Eve »
[ Event-Month ]
_____Tim n’était pas un fêtard, plus intéressé par un bon café et une petite patrouille nocturne en tant que Red Robin plutôt que de se déguiser en personnage de Disney. Mais malgré cela, il avait fait l’effort pour sa famille et également pour Stephanie qui avait mis tant de mal à réaliser le maquillage. Il faut dire que le garçon gigotait beaucoup et ne semblait pas très convaincu par l’idée, même après avoir vu le résultat.

Cet élan d’affection de la part de Barbara ne semblait pas le surprendre, bien au contraire. Il est vrai qu’il n’avait pas donner énormément de nouvelles depuis les derniers évènements et que la rousse s’était sans doute inquiétée. Il resserra légèrement la jeune femme dans ses bras, histoire de la rassurer davantage et lui faire oublier ces potentiels interrogations.

« Oh oui. Il a été très capricieux le saligaud. » protesta la jeune femme, histoire de donner une petite tape psychologique au jeune garçon. Ce dernier fit semblant de ne pas avoir entendu ces paroles et se retirent lentement des bras de Barbara.

« Je suis content de vous revoir. » confirma Tim en les observant tous un par un. « Ces derniers jours ont été pesant. Stephanie avait raison, j’ai besoin de sortir un peu. Même si le maquillage n’était réellement pas nécessaire, mais bon. »

« J’ai toujours raison ! »

Et là, c’est la chute. Stephanie perd mystérieusement l’équilibre et se précipite sur son petit ami pour tenter de se rattraper. Cependant, ce dernier ne s’attendait pas vraiment à devoir rattraper sa blondinette qui lui entoura directement les bras et entraina l’adolescent dans sa chute. Il se retrouva à terre, plutôt surpris par les évènements. Doucement, il secoua la tête avant d’observer les alentours. Les accusations de Dick se portèrent machinalement sur la jeune femme qui était souvent très maladroite dans ces agissements. Cependant, cette dernière fronça les sourcils avant de foudroyer le regard du porteur du costume de Nightwing.

« Quoi ? Mais non ! Je proteste, ce n’est pas moi qui est fait trébucher tout le monde. On m’a poussé ! L’un de vous m’a poussé ! Je sais marcher avec des talons ! » protesta la jeune femme en se redressant directement. « Dit quelque chose Tim ! »

« Je ne comprends pas… » marmonna le garçon, complètement perdu dans ses pensées. Il ne trouvait aucun responsable à cette chute consécutif de tous les membres de la batfamily, aucune logique. Son regard observa les alentours à la recherche d’un potentiel coupable, mais la question de Barbara le ramena à la raison. « Je vais bien. »

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 18/10/2017
Messages : 36
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 13:55
Coin coin coin coinnnnnn………………….

Petite impression de brise glaciale qui me traverse les os. Et un frisson me remonte le long du dos alors que mes poils se hérissent. Même sans me reconnaitre ils pourraient dire quelque chose, pas forcément un bonjour mais au moins une raillerie, quelque chose quoi. Une bouffée de chaleur me remonte dans la tête et je sens ma tête devenir rouge. Bon, the show must go on. alors je me mords les joues et je fais craquer mes phalanges.

"Et bien pour des marins d’eau douce, non seulement cela ne tiens pas la mer et en plus ça cause pas des masses."
Mes cheveux sont repris d’une crise de tentaculite aigue en se déplaçant un peu par eux même. Je passe brièvement ma main devant ma bouche pour ne pas les avaler en parlant.

"Même mes cheveux attirent les fantômes !"

Je regarde la Bat-family en train de se relever et m’ignorer totalement alors que je suis devant eux. Alors ça fait longtemps que je ne m’étais pas pris un tel râteau, bon enchaine sinon tu vas gâcher ta soirée.

S’adressant à la Bat family
"M’enfin, impressionnant, pour un vent on n’est pas loin de la tempête tropicale.

Roger, je n’avais pas capté qu’on était en froid. A la prochaine soirée costumée je vous accompagneraient dans la mauvaise humeur, ne vous inquiétez pas, je peux être moi aussi d’humeur massacrante. Bon je savais que j’aurais du opter pour mercredi adams, mais le noir et une horreur à faire disparaitre des méches. En échange je vais jouer à l’ouragan Irène en suçant des glaçons plus loin."


Entendant l’explosion au stand de citrouille.

"Bon un autre ouragan Irène, je vais éviter les citrouilles il pourrait y avoir écho."

Je tourne les dos aux amateurs de chauve-souris.

"Pour une soirée d’enfer, c’est une soirée d’enfer. Il ne manque plus que des journalistes pour que cela soit le ponpon."

Un coup d’œil au stand de citrouille : bon il faudrait désamorcer la situation avec une petite blague, mais là je ne me sens plus d’humeur, ils n’ont qu’à se débrouiller je ne suis pas de service.

"Ha, il va falloir s’éloigner un peu avant de VIP.
Violer, Incendier, Piller la ville avant de repartir prendre la mer avec notre galion."


HJ :
-Je lance une pique à la Bat Familiy, ma dernière tirade s’étant visiblement perdue dans la confusion.
-Je tourne le dos en commençant à m’éloigner




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 8 Nov 2017 - 15:22
La célébration d’Halloween continue dans la bonne ville de Gotham City, dans une étonnante ambiance agréable et pacifique.
Les gens sourient, les gens apprécient le moment, les gens rient, les gens profitent ; et même les Héros et justiciers de ce qu’on appelle régulièrement la Batfamille parviennent à goûter le moment – à sourire, tout simplement.
Mais cela ne durera pas.

Quelques instants plus tôt, l’esprit farceur Jack O’Lantern a bondi d’un toit, et lâché ses Sidhs dans la foule ; il s’est également précipité vers le groupe de Héros, et les a fait tomber.
Pour rire. Pour plaisanter. Pour la farce. Pour le Tour (HJ/ Trick /HJ).

Mais personne n’a ri – personne n’a apprécié.
Les visages demeurent froids, quelques-uns râlent, l’ambiance retombe ; même ses Sidhs sont mal aimées, mal traitées par la plupart des Gothamites.
Jack est déçu. Jack est frustré.
Et Jack, tel un enfant, passe aisément de la frustration… à la colère.


Accompagnement musical:
 

« Ooooh, je vois… mes petits Tours ne vous suffisent pas, ne vous amusent pas, ne vous conviennent pas… vous êtes trop biens pour ça, vous êtes trop biens pour rire, vous êtes trop biens pour moi… je voiiiis. Je voiiiis.
JE VOIS. »

Les nuages se rassemblent au-dessus de Gotham City, formant un magmas noirâtre visible depuis le sol – dans lequel des traits apparaissent, des traits terribles…
… les traits terrifiants d’un Jack O’Lantern énervé !

« Adieu les Tours, donc.
AUX SORTS
(HJ/ Treat /HJ) ! »

Un terrible éclair zèbre alors les airs – et les cris débutent, alors.
La Batfamille, mais aussi Rose Wilson et Drury Walker, découvre que les Sidhs, jusque-là sympathiques et joueuses même si elles n’étaient guères suivies par les Gothamites… les Sidhs changent.
Elles se transforment. Elles tournent sur elles-mêmes. Elles crient, d’un cri à briser des fenêtres. Elles souffrent… puis se révèlent, changées.



Les Sidhs sont devenues Mauvaises.
Et s’en prennent, directement, à tous les Gothamites, pour les mordre et sucer leur sang !
Si la nuisance apparaît d’abord faible, comme des grosses mouches qui piquent, la multitude des morsures devient rapidement désagréable… puis insupportable ! Car les Sidhs se multiplient, semblent croître à chaque instant, et deviennent bien plus terribles, attaquant en nombre et ensemble !


« Esprits et Fantômes, sur vos fiers destriers,
Escortez dans la nuit ces piètres damnés ! »

Apparaissent alors, au coin des rues, des ombres terribles et terrifiantes…

… des fantômes, qui s’approchent pour tenter et surtout apeurer les badauds !

La célébration d’Halloween continue dans la bonne ville de Gotham City… mais l’ambiance n’a plus rien d’agréable ou de pacifique.
Le rire a disparu. Les sourires aussi.
La Peur entre dans la danse – et s’y lance à bâtons rompus !


(HJ/ Résumé rapide :
- Jack O’Lantern se rend compte que sa blague n’a pas plu, et que ses Sidhs ne plaisent pas ;
- Jack se vexe ;
- Jack apparaît dans les airs, terrifiants, et décide de passer du Tour/Trick aux Sorts/Treat ;
- Les Sidhs deviennent Mauvaises, se multiplient, et attaquent les gens pour les mordre ;
- La panique arrive, et s’amplifie quand des fantômes et des chevaux fantômes arrivent pour terrifier les badauds ;
- La Peur débarque ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 36
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Ven 10 Nov 2017 - 10:15
Mon humeur était donc en train de virer de la joie parfaite à la colère noire. Putain de gosses de riches. Parfois je comprends le Joker. J’étais en train de me calmer en laissant la vapeur sortir par mes oreilles et je ne faisais même pas attention aux changements autour de moi.
« Aie, aie, aie… »

- Je commence à protéger mes cheveux avec mes mains –

« Bordel, je t’aime bien mais pas de nœuds et on ne tire pas les mèches. »

- Et là, une espèce de brume me plante une belle double rangée de petits cônes d’ivoires dans l’avant-bras.
« AAAIIIe
Mais c’est quoi ce …. »


Je relève instinctivement les yeux pour voir la malfaisante citrouille déployée dans le ciel de Gotham.

« C’est vrai que c’est beaucoup plus original que la chauve-souris »
J’essaye de rigoler, mais la peur commence à me faire frissonner. Oui je trouve franchement cette citrouille lumineuse bien plus dépaysante qu’un basique oiseau nocturne. Néanmoins il y a une telle malice ? Non, haine qui semble l’animer qu’il m’est impossible de rester de marbre. Je ressens comme l’impression d’une future morsure à venir sur mon avant-bras gauche et je balance un uppercut dans le vide, là où j’estime la position de mon agresseur.

« Bordel, on se marrait bien ensemble t’es obligé de te nettoyer les gencives dans mon bras ? »

Se retourne vers la Bat-family

« Ben vous voyez que je suis pas la seule à trouver énervant de se faire ignorer par une bande de bourgeois. Vous avez encore une fois foutu une merde pas possible. »
Oui c’était 100% injuste mais pour l’instant Rose le pensais vraiment, il lui faudrait un peu de temps avant de le reconnaitre. Et comme en réponse à mes idées noires des brumes fantomatiques semblent prendre vies pour laisser s’échapper des fantômes de chevaux démoniaques. Si il y a un mouvement de panique avec le nombre de gosses cela va être un carnage.

- Je me tourne vers un groupe de badeaux et je commence à lancer une tirade le plus fort possible. -
« Regardez, on dirait des vrais, c’est génial je ne sais pas qui fait les effets spéciaux mais c’est franchement super. »

Bon, même si le cœur n’y ai pas j’applaudis,

« Franchement super, c’est une soirée d’enfer. »

- Contrairement à mes paroles, mon regard commence à se faire plus vif. Parcourant mon entourage de petits coups d’œil rapides pour ne rien rater de ce qui m’entoure. D’ailleurs un grand gaillard semble paniquer et commence à courir dans la rue, je me déplace pour me mettre sur son chemin et après avoir coupé son élan d’un coup de coude, je le chope par les yeux pour le placer à ma hauteur en le tirant par les cheveux. -

«Interdiction de courir, alors regarde-moi bien dans les yeux, si tu renverse un seul gosse, je te casserais les os personnellement avant de t’envoyer au poste. Alors si t’as envie de rentrer chez toi t’y va en marchant rapidement. »

Alors que je le relâche le sang recommence à circuler dans sa main, je lui ai serré le bras assez fort pour qu’il comprenne ce qui allait lui arriver.
- Occupé par ce gaillard le petit fourbe me redonne un coup de dents dans les côtes. Alors je crie silencieusement, pour ne pas montrer ma douleur. -

« Il n’a pas de viande, c’est que de la carne. »

Hj :
-Je continue à ronger mon frein sur la Bat-family plus intérieurement.
-J'essaye de lancer l'idée que les fantômes sont un spectacle.
-J’arrête brutalement un passant qui commençait à perdre les pédales.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/07/2016
Messages : 155
DC : Mister Mind
Situation : Chrysalide Criminelle
Localisations : Gotham City
Groupes : Moth-gang
Secret Society
MessagePosté le: Dim 19 Nov 2017 - 11:40
[HRP] Navré pour le retard ! [/HRP]

Le temps se couvrait alors que la météo avait prévu un ciel dégagé en fin de journée, autant dire que cela n'étonna pas grand monde. En réalité, le plus surprenant fut l'apparition d'un citrouille-signal dans le ciel. Deux yeux d'un orange suintant et d'une large bouche en dent de scie. La mairie avait fait un grand effort pour cette animation. Même Drury qui tenait toujours une courge au dessus de sa tête s'était arrêté. Une voix comme mille cercueils qui claquaient ensemble signifia la fin de la récréation. L'éclair projeta l'ombre des hommes et des femmes massés sur la place, tous les yeux rivés au ciel et des cris stridents firent lâcher son projectile du ciron malveillant de Gotham.

De dizaines puis des centaines de piqûres se mirent à grêler la peau des gothamites, se présentant d'abord comme de petites nuées noirâtres et prenant peu à peu consistance. Drury se frappait au gré des morsures qui commencèrent à déchirer sa superbe tenue. C'était comme si une horde de moustique s'était réunie pour un pique-nique annuel.

- Bon sang, mais qu'est-ce que c'est que ce...
commença à grogner la mite alors que la voix résonna de nouveau dans le ciel.

Des spectres commencèrent à étaler leur fantomatiques couleur blanchâtre dans des coins de rues et des destriers squelettiques vinrent ruer dans une foule qui paniqua. Tout le monde commença à crier et s'éparpiller tandis que Killer Moth, entre deux gémissements de morsures essayait de gourmander de plus belle la matriarche. Les dents qui agressaient les gothamites se revêtirent lentement d'abominables visages.

- Restez-là maudite mante religieuse ! lançait-il en moulinant des bras pour éloigner les voraces esprits. Vous n'allez pas vous en sortir comme ça et...

Un spectre surgit devant lui et le fit sursauter, comme si une plaque à ressorts s'était trouvée sous ses pieds. Il voulut battre des mains pour le faire reculer et s'étala sur une planche qui glissa et s'étala au sol sous son poids. Un homme énervé secoua ensuite la mite en l'accusant d'avoir causé tout ça. Il l'agitait comme un tableau magique dont on voudrait définitivement supprimer l'image, en hurlant.

- Mais arrêtez tout ça espèce de taré ! C'est vous hein ? C'est vous ?


Drury lui infligea un magnifique revers du droit. L'homme renversa, sous le coup, un tonneau de pulpe de citrouille et transforma une partie de la place en patinoire. Des citoyens grimés glissèrent dans la plus grande confusion en percutant murs, enfants et lampadaires. Drury se releva et gifla le vide où une morsure semblait lui arracher un bras. La mère de famille paniquée relevait son enfant tandis que la plus jeune fille de la famille pleurait en appelant à l'aide. Un cavalier sauta par dessus un étal et la mite sortit son pistolet à fléchette.

- On va voir si vous êtes un vrai spectre ! le menaça-t-il.

Il tira une fléchette qui traversa une silhouette vaporeuse et se planta dans le cou d'un adolescent qui s'effondra. Ah... visiblement oui... Celui-là ferait de beaux rêves ce soir. Killer Moth tenta de rassembler son courage et ricana. Il se mit alors à courir pour sauver sa vie et appela ses moths.

Ceux-ci, apeurés, s'étaient rassemblés en une masse de dix bras et jambes qui tentait de rester au plus loin des apparitions vaporeuses et des gens qui courraient en tout sens. C'était le chaos ! Et ils observaient leur chef qui tomba tête la première dans une pile de citrouilles dans la panique. Ils étaient perdus, il était perdu ! Tout le monde était perdu ! A l'exception d'une... euh... pirate ? Les moths n'étaient guère calés en Histoire mais il leur semblait que les boucaniers disposaient d'un peu plus de vêtements, mais ils n'allaient pas rater l'occasion de s'accrocher au seul îlot de stabilité de cette place. Ils galopèrent jusqu'à elle, évitant habitants apeurés et spectres galopants.

- M'dame !
cria le premier en essayant de se concentre sur ses yeux. Faut nous aider ! Not' chef vient de péter une durite et on sait pas ce qui se passe !!!

Un moth se giffla alors qu'un Sidh semblait lui grignoter la joue.

- Ouais, il a coulé une bielle, je crois qu'il a complètement disjoncté.


- C'est pas comme si c'était nouveau mais là, il revient d'un moment difficile et...

Derrière eux, perché sur une caisse tremblotante, un Drury entouré de spectre criait.

- A moi moths de mon Empire !

Il souleva alors une citrouille et la jeta à travers une apparition. La mère de famille qu'il avait insultée plus tôt réceptionna la courge avec fracas et retomba inerte au milieu de ses deux enfants qui n'étaient plus que larme et terreur.

- Que Trépasse si je faiblis ! hurla Drury en armant une nouvelle courge.

- S'il vous plaît... supplia un moth.


[HRP]
- D'abord admiratif, Drury sombre lentement dans la panique et découvre que les spectres sont immatériel en tirant une fléchette sur un adolescent (par erreur) ;
- La panique a envahi encore un peu plus le stand
- Les moths vont chercher Rose Wilson pour qu'elle les aide eux et leur chef qui s'en prend aux spectres en jetant des courges autour de lui.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4896-killer-moth-autobiographie-autocong http://dc-earth.fra.co/t4865-drury-walker-alias-killer-moth-l-anti-batman-l-anti-mythe
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event Month] All Hallows Eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Harry Potter and the Deathly Hallows, le livre [News et commentaires, 100% spoiler ATTENTION]
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010
» Pin Event au phantom Manor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-