[4ML] Rien que des Maux. Pv Barbara&Dick

Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Oct 2017 - 17:59

GRAYSON
Dick

GORDON
Barbara

「 Rien que des Maux」
Batman et Nightwing avait eu une discussion, quelques jours plus tôt. Ils avaient convenus que Dick, suite à son enlèvement et les tortures physiques et mentales provoqués par l'ancienne Présidente Waller, il souffrait d'un stress post-traumatique, trop handicapant pour qu'il soit ignoré. Chaque fois que l'adrénaline montait chez le justicier, il était pris de vive tremblement, et d'atroces souvenirs venaient le hanter, le paralysant quelques secondes. Parfois plus longtemps. Son corps pouvait ensuite être pris de spasme pendant plusieurs minutes, avec des difficultés respiratoires. Face à ses difficultés, Dick se devait de prendre du repos, de se soigner.

Pourtant, le costume de Nightwing était bien de sorti ce soir. Parce que c'était la seule façon que Dick connaissait de se sentir bien. De prendre de la hauteur sur le toit d'une vieille église de quartier, de respirer profondément l'air frais, humide et pollué de Gotham. Entendre les pas pressés des passants, les vrombissement des véhicules dans les rues, les sirènes de polices ou d'ambulances. C'était ça, finalement, qui le rendait vivant. Il ne pouvait pas rester enfermer chez Barbara, qui l’accueillait bien certes, mais qui travaillait désormais pour le GCPD. Et Dick n'était pas du genre à rester affaler dans un canapé toute la journée, en attendant le retour de son amie. Il devait d'ailleurs songé peut-être à reprendre du travail. Il avait exercé en tant que détective à Blüdhaven. Peut-être que c'était une solution pour pallier à son manque d'activité.

Soudain, un cri. Strident, terrifiant, aiguë. Celui d'une femme.

Nightwing sauta du toit, et se précipita vers les cris. La scène se déroulait dans une sombre ruelle, comme bien trop souvent. Voleur, violeur, assassins ? Les possibilités étaient toutes effrayantes ; mais certaine l'était plus que d'autre. Du sang coulait sur le bitume, et se mélangeait aux flaques d'eaux provoqués par la pluie diluvienne qui s’abattait sur la ville de Gotham depuis des heures. La femme, la victime, était par terre. C'était son sang qui s'écoulait. Une large entaille sur la poitrine, provoqué par le couteau ensanglanté que tenait un homme effrayant. Nightwing était-il arrivé trop tard ? L'attaque avait dû être fulgurante. Mais s'il ne pouvait pas sauver cette femme, il la vengerait. Il plissa les yeux, et serra les poings. Il reconnaissait l'agresseur.


Victor Zsasz. Le tueur en série le plus dangereux de la ville. Il était connu pour s’entailler le corps à chacune de ses victimes. Et il avait énormément de cicatrices. Des dizaines. Des centaines peut-être. Nightwing avait le vertige rien que de penser au nombre de mort qu'il avait pu causé. Et cette femme... Une nouvelle entaille, rouge vif, était visible sur le corps de Zsasz. Il était trop tard. Il n'en fallu pas plus à Dick pour se lancer à l'assaut de l'assassin.

Zsasz ne disait rien. Il avait un poignard dans chaque mains. Il était paisible, maintenant qu'il avait « libéré » une nouvelle victime. Mais il répliqua vivement à l'attaque frontal du justicier. Un pas à droite pour esquiver, un coup à gauche. Puis un pas en arrière, et un coup d'estoc. Il était habile. Mais moins que le Grayson Volant. Aucun des coups de couteau ne portèrent leurs fruits. Mais il changea brutalement sa stratégie. Un puissant coup de pied atteint Nightwing dans le sternum. Cela coupa immédiatement le souffle du justicier. Ainsi qu'une nouvelle crise de stress.

Un flash du passé, pas si lointain, vint frappé le jeune héros. Quatre mois auparavant. Dans une cellule noire, et froide, et puante. Un homme mesurant plus de deux mètres, armés d'une chaînes cloutés, frappait le justicier. Et encore. Et encore. Du sang s'écoulait lentement du corps de Dick, car son tortionnaire savait où frapper pour le garder en vie le plus longtemps possible. Waller le voulait en vie. Elle devait montrer à tous qui était vraiment Nightwing. Qu'il était Dick Grayson. Ainsi, ses proches seraient chassés. Enfermés. Torturés. Nightwing n'avait plus de force, il avait cessé de répliquer des semaines auparavant. Il ressentait à peine la souffrance qu'on lui infligeait désormais, car son esprit était brisé. Il avait même oublié qui il était. Et pourquoi il était là. Un seul nom le maintenait en vie. Celui de Barbara...

Ce flash avait durer à peine quelques secondes. Mais elles avaient été suffisante pour Zsasz. Profitant de la paralysie de son adversaire, il lui planta profondément un poignard dans son épaule, et s'enfuit dans l'obscurité de la ruelle. Nightwing s’effondra au sol. Son costume, ses cheveux, son visages se tâchaient de son sang, et de celui de la victime de Zsasz. Il n'avait pas pu la sauver. Ni la venger. Il s'évanouit sous ces pensées noires, et le souvenir de douleurs bien plus terrible que celle qu'il ressentait aujourd'hui. Nightwing était brisé. Waller avait gagné, finalement.


Il se réveilla plus tard. Un homme le secouait, sous un état de panique. Sans doute la même personne qui avait appelé la police et l'ambulance, dont on entendait les sirènes au loin. Vite. Dick devait partir. Combien de temps c'était-il passé ? Dix minutes ? Trente ? Un heure ? Ou plus ? Il devait rentrer à l'appartement avant Barbara. Avant qu'elle ne se rende compte... Il n'avait plus de temps à perdre. Il se remit donc péniblement debout, et disparu de la scène, non sans un sentiment horrible de culpabilité, laissant le cadavre d'une femme dont il ignorait le nom... laissant la police à ses propres conclusions... Il n'oublierait pas d'envoyer un message anonyme à la police sur le nom du coupable. Mais pas maintenant.

Il passa par la fenêtre de l'appartement. Il trempa le sol d'eau, de boue et de sang, retira rapidement le haut de son costume. L'état de la blessure ? Cela avait l'air d'aller, en tout cas il avait survécu à pire. Mais il devait arrêter l’hémorragie, faire des points de sutures... où était Alfred ? Il aurait dû rentrer à la Batcave. Il aurait trouvé une excuse pour Barbara. Il sortit le matériel de premiers secours, quelques bandages, des fils, du désinfectant... Mais c'était trop tard. Alors qu'il nettoyait la plaie, la porte de l'appartement de Barbara se déverrouillait... et laissa entrer la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
 

[4ML] Rien que des Maux. Pv Barbara&Dick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» under the mask. • ft. barbara & dick.
» Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan
» Barbara Kingsolver
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-