Dollmaker - Le Tueur aux poupées

Invité

MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 15:48
Nom et prénom : MATHIS Barton
Pseudonyme(s) : Dollmaker, le Tueur aux poupées
Âge : 36 ans
Genre : Homme
Orientation : Hétérosexuel
Nationalité : Américaine

Base d'opération : Gotham City (East End)
Groupe : Criminel psychopathique (super-vilain)
Faction(s) : /
Statut : Célibataire
Profession : Chirurgien, neurochirurgien, taxidermiste

Description physique :

Du haut de son mètre quatre-vingt-cinq et par son physique atypique comportant des yeux blancs lumineux d'aveugle et d'épaisses dreadlocks rousses, Barton effraie la plupart des individus qu'il croise, surtout la gent féminine, sa cible prioritaire. À l'allure apathique et antipathique, il ne se déplace jamais sans son cran d'arrêt qu'il dissimule sous sa longue veste d'hiver noire, et n'en reste pas moins un individu indubitablement très dangereux. Capable des pires monstruosités criminelles, le plaisir qu'il éprouve lors de la préparation et la réalisation de ses méfaits - la plupart du temps commis dans son cabinet privé et durant lesquels il remplace ses habits traditionnels par une blouse blanche, des gants en plastique et un masque de chirurgien - lui fait perdre le contact avec la réalité. Fasciné par la perfection de toute chose et ne pouvant de ce fait supporter son propre visage, Barton s'est opéré et cousu la peau de son père - qu'il a lui-même assassiné pour protéger sa mère. Voyant davantage son géniteur que lui-même dans son reflet, il s'autorise à accomplir son oeuvre sans le moindre remords.

Description psychologique :

À seulement trente-six ans, Barton Mathis, surnommé "Dollmaker" par la presse gothamienne, est considéré comme l'un des plus dangereux psychopathes du pays et a offert un nouvel élan au monde de la psychiatrie par sa fascinante mais néanmoins inquiétante personnalité. Nul ne pouvait imaginer qu'un mal terrifiant somnolait dans l'esprit du Tueur aux poupées de l'East End lorsque celui-ci, alors enfant, se voyait devenir le plus talentueux et le plus respecté des médecins du pays en étudiant, déjà, les études majeures et approfondies du corps et du comportement humain. Véritable produit de la pauvreté à Gotham City et d'une perpétuelle souffrance tant physique que psychologique, Barton s'est forgé au fil du temps une carapace devenue aujourd'hui très difficile à percer. Les nombreux psychiatres de la ville ont néanmoins pu éclaircir par introspection, entretien après entretien, quelques aspects précis de son comportement.

Autodidacte déséquilibré, Barton a survécu, seul, grâce à une ingéniosité et une intelligence remarquables qu'il associe désormais à une profonde mégalomanie développée dès la fin de son adolescence. Soucieux de débarrasser Gotham City de ses vices et de reconduire la population à un état primitif qui ne se résumerait qu'aux besoins bestiaux assurant sa survie, le Tueur aux poupées ne lésine pas sur les moyens mis en œuvre. En effet, chirurgien véhément louant un véritable culte aux poupées et aux pantins, il rassasie sa soif de plaisir démiurgique en opérant ses victimes par des procédés lucifériens de métamorphose. Sa force de conviction, quant à elle, fruit d'une vaste culture et véritable arme de persuasion, lui permet de séduire ou de mettre en désordre l'esprit de ses interlocuteurs avec une facilité déconcertante.

Bien qu'il l'ait nié durant son procès (étroitement régenté par le centre psychiatrique et pénitentiaire d'Arkham), le Tueur aux poupées est animé par des pulsions cannibales, faisant de ce fait preuve d'un sadisme extrême et devenant alors une véritable bête humaine. Le cannibalisme, la forme ultime de l'agression, est intégré régulièrement dans son modus operandi. À l'instar de Tchikatilo, Barton cannibalise ses victimes en leur prélevant la peau puis en leur dévorant les organes ou les parties génitales afin de leur infliger la plus grande souffrance possible. Cette pulsion alimente son égo, lui qui désire éprouver un sentiment de pouvoir sur le monde et sur les autres. Son mépris à l'égard de l'espèce humaine est tel qu'il ne communique désormais avec d'autres personnes qu'en de rares occasions, et souvent pour en tirer profit.


Version(s) :

Bien que je l'ai revisitée et que j'y ai apporté quelques modifications - surtout dans son histoire -, la version de Barton Mathis se rapproche sensiblement de celle des comics.

Histoire :

Fruit d'une passion sexuelle vénale pratiquée sur la banquette arrière d'une voiture, le tueur nait à l'Hôpital Général de Gotham City, bien que sa mère, prostituée dans le quartier malfamé de l'East End, ait tenté à plusieurs reprises de le faire mourir durant sa période de grossesse. N'ayant pas respecté les termes du contrat de son proxénète qui la menace désormais de mort, la jeune fleur de macadam retourne dans son pays natal sur le Vieux Continent avec son bébé. En République Tchèque, dans la petite ville de Plzeň, centre culturel européen, Barton reçoit de sa mère un amour considérable et une remarquable éducation. Ne pouvant subvenir à tous les besoins infantiles en raison d'un évident manquement financier, l'ancienne prostituée ne peut inscrire son fils à l'école. Pourtant celui-ci, montrant déjà des signes indéniables d'une intelligence conséquente, apprend rapidement à s'exprimer, à lire et à compter. Façonné par sa solitude et sa débrouillardise, Barton ne sort de chez lui qu'en de rares occasions et ignore tout des relations avec autrui. Néanmoins, le futur boucher de l'East End n'exige pour chacune des fêtes de fin d'année que des livres abordant les thèmes du corps et du comportement humain. Une extraordinaire et sensationnelle carrière de médecin s'annonce pour le petit enfant.

Sa vie bascule à treize ans lorsque son père biologique, jusqu'ici disparu après avoir déposé sa liqueur séminale à l'arrière de la voiture, sonne à la porte de l'appartement, se vante d'avoir retrouvé "son" enfant et exige avec un couteau que celui-ci revienne avec lui à Gotham City. Sous la contrainte et l'imminente menace, la mère de Barton se résigne et accepte la proposition de son ancien client devenu désormais son partenaire conjugal. La famille repart alors dans la métropole, ville du Chevalier noir, et se réinstalle dans le sombre quartier de l'East End. Ignorant tout de ce mystérieux individu qu'il doit désormais appeler "père", Barton montre rapidement des signes de révolte et en est puni par de violents coups de ceinture et de bâton. Les cris de souffrance du petit enfant n'inquièteront jamais le voisinage, trop occupé à manifester contre la criminalité ou à rejoindre le gang révolutionnaire grandissant installé depuis plusieurs années dans les rues malfamées aux alentours de la maison. Déterminé à lui faire le plus de mal possible pour punir sa femme qui lui avait caché son existence, le père alcoolique encourage son fils - les soirs de pleine lune - à le fesser avec une pagaie parsemée de clous, l'une de ses nombreuses pratiques sadomasochistes. Barton commence alors à perdre progressivement le contact avec la réalité et le rationnel, et à associer inconsciemment la souffrance au plaisir. Il devient durant toute une année l'objet suprême des délires sexuels de son père qui profite des absences régulières de sa compagne, condamnée à reprendre ses activités sur le trottoir du quartier, pour l'emmener dans la cave et le sodomiser sauvagement, l'obliger à manger de la viande crue ou de la chair humaine, ou à caresser les parties intimes du corps nu d'une poupée.

À quatorze ans, au solstice d'hiver, Barton fait secrètement part à sa mère de la souffrance qui le ronge et des abus émotionnels dont il est victime. Le soir-même, au cours d'un repas frugal, la courageuse femme menace son partenaire de partir avec son fils et de porter plainte à la police de la ville. Profondément blessé et exaspéré, l'homme se lève, lui agrippe le cou et l'étrangle violemment. Apeuré, voyant la femme de sa vie menacée de mort, Barton récupère un couteau posé sur la table et perce la gorge de son père qui s'écroule au milieu de la salle à manger après s'être étouffé avec son propre sang. Pour que sa vengeance soit complète, il lui coupe ensuite la peau de son visage. Ce parricide d'une rare violence permet à l'adolescent de se découvrir un intérêt certain pour la mort et la souffrance. Les forces du G.C.P.D. interviennent quelques minutes après l'incident et pénètrent dans la maison des Mathis. James Gordon, officier responsable de l'intervention, sépare Barton de sa mère, qui hurle à l'idée de ne plus revoir son seul et unique enfant, afin de l'emmener en maison de correction pour jeunes mineurs. Le calvaire du futur psychopathe continue durant plusieurs années où il est, au sein même de l'établissement pénitentiaire, victime d'abus par les gardiens qui prennent plaisir à le battre puis l'enfermer dans une cellule matelassée. Devenu le souffre-douleur des tortionnaires, Barton se perd de plus en plus dans la folie pour n'éprouver finalement que de profonds désirs immoraux et diaboliques. Il cesse définitivement tout contact avec les autres jeunes détenus jusqu'à exiger une place définitive dans une cellule isolée. Le petit garçon inoffensif et amoureux de la médecine disparaît pour de bon, laissant sa place à une véritable bête humaine nourrie par une volonté inébranlable de façonner le monde selon sa propre perception de la vie.

Barton exige sa libération dès son dix-huitième anniversaire. Décidé à assouvir ses pulsions tout en réalisant ses rêves d'enfance, il intègre l'université de médecine de la région et achève onze ans plus tard une spécialisation en chirurgie et neurochirurgie. À vingt-neuf ans, le psychopathe obtient son diplôme et ouvre un cabinet privé à son ancienne maison dans l'East End. Recherchant vainement et désespérément sa mère, son désir de vengeance à l'égard de l'officier de police James Gordon grandit jusqu'à en devenir une véritable obsession. Convaincu que la mort de son rival le soulagerait de ses troubles émotionnels, le tueur fomente un effroyable plan et kidnappe une policière en patrouille dans le quartier. Après plusieurs journées de réflexion, de torture et de séquestration, Barton se décide à la tuer et à lui prélever minutieusement la peau de son visage et ses seins. Soucieux de se débarrasser du reste du corps, il opère celui-ci toute une nuit, après avoir dévoré la langue de sa victime, pour le métamorphoser en un véritable pantin articulé. Finalement, il pose la peau du visage et les seins prélevés plus tôt sur son propre corps afin de prendre provisoirement l'identité de la policière et de s'infiltrer avec une nette facilité dans le quartier général du G.C.P.D. pour retrouver James Gordon. Cependant, sa trop grande confiance en lui lui fait perdre toute crédibilité. Il se fait remarquer par une gestuelle et un comportement suspects, et est rapidement placé en garde à vue. Les forces de l'ordre mènent alors une enquête sérieuse sur Barton qui les amène à l'East End, à sa maison puis au pantin. L'affaire fait la une des journaux gothamiens. Le désormais surnommé "Dollmaker" est arrêté puis envoyé au tribunal de justice.

Dans un procès expéditif essentiellement supervisé par l'administration du centre psychiatrique et pénitentiaire d'Arkham, qui rêve de recueillir le tueur au sein de son institution, Barton tente de se disculper mais est finalement condamné à vingt années d'internement à l'asile. Soumis à un rigoureux traitement et à d'innombrables entretiens, le psychopathe se livre sur son passé tragique aux oreilles attentives des psychiatres avides d'informations. Désormais détenu au centre psychiatrique et pénitentiaire, Barton se jure de s'évader, d'accomplir son œuvre et de tuer son plus grand ennemi, James Gordon, qui l'aura séparé de son plus grand amour, sa mère.


Famille : Matilda 'Dollhouse' Mathis, Bentley, Sampson, Jack-in-the-box
Alliés : Sa famille
Ennemis : James Gordon et toutes les autres forces bienveillantes

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :

- Connaissance de la médecine et de la psychologie animale et humaine ;
- Capable de créer des poupées humaines en prélevant la peau et les organes de ses victmes ;
- Maîtrise du combat à mains nues et des armes blanches ;
- Souvent accompagné par les membres de sa famille qu'il a adoptés dans les rues malfamées de la ville ;
- Animé par un mépris pour la vie humaine et une haine incommensurable à l'égard de James Gordon ;
- Réfléchi, cultivé et ingénieux ;
- L'un des plus dangereux criminels psychopathes du pays. Cannibale, mégalomane, maître du Verbe, tortionnaire, sadomasochiste et pervers.


Faiblesses :

- Trop grande confiance en lui ;
- Atteint par son cannibalisme de la maladie du kuru qui se manifeste par de la démence, des hallucinations, et un trouble de l’équilibre et de la coordination des mouvements.


Hors Jeu

Présentation personnelle : Artisan bijoutier belge de vingt-trois ans le jour, criminel psychopathe gothamien de trente-six ans la nuit

Disponibilités et rythme de réponse : Une réponse par semaine car, bien qu'étant un véritable passionné, j'ai un emploi du temps incroyablement chargé

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Dollmaker est le personnage que j'incarne et fais évoluer depuis 2014

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Lu et approuvé

Comment êtes-vous venu ici ? J'ai découvert le forum grâce à Timothy Drake / Red Robin et Barbara Gordon
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9774
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 16:06
Bienvenue. Smile
Ta fiche est-elle bien terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 16:08
Je confirme que ma fiche est bel et bien terminée. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 361
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 16:11
Bon régle numéro 1: Timothy tu ne découperas pas.
Régle numéro 2: la sainte parole du Dragon Roux tu écouteras.
Régle numéro 3: Talon, mon cobaye, tu ne toucheras pas.



Merci Conner pour cette sublime signature  mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 22/03/2017
Messages : 540
DC : Artemis of Bana-Mighdall / Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 20:35
Bienvenu à toi petit Dollmaker !
Une fiche à mes yeux complète et extrêmement bien narré, bien glauque ( comme j'aime. *o* ). Je n'ai rien à redire sur ta fiche.
Tu as ta première validation ! c:

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 20:50
Bienvenue sur DC-Earth !
Règle numéro 4 : Pas touche à ma Babs è_é
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8307
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 28 Oct 2017 - 21:50
Welcome creepy guy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9774
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 29 Oct 2017 - 15:18
Fiche lue hier, mais sans possibilité de valider : en effet, une fiche fort agréable et cohérente, qui compose bien le personnage. Même si je n'en suis pas le fan le plus assidu, il a clairement marqué dès son apparition, et tu y fais honneur. Smile
Tu as donc ta deuxième validation, bravo !

Tu peux donc désormais parcourir le forum à ta guise avec ce compte. Nous te conseillons de créer une fiche RP afin de ranger toutes tes aventures. Si tu ne trouves pas tout de suite de partenaires avec qui jouer, tu peux faire une demande de RP. Si jamais tu venais à t'absenter, si tu souhaites nous quitter ou simplement changer de personnage signale-le nous dans ce sujet, ce serait sympa de ta part.

Je t'invite chaleureusement à jeter un œil à nos équipes, et si tu le souhaites tu peux venir jouer et partager avec nous dans l'aire de jeux.

Je te souhaite de la part de toute l'équipe de DC Earth d'agréables moments sur le forum avec ce personnage qui, je l'espère, te donnera entière satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Dollmaker - Le Tueur aux poupées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dollmaker - Le Tueur aux poupées
» Le Tueur aux poupées quitte Gotham City
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» Si vous aimez les vieilles poupées ...
» cherche createur tete poupée 12"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-