Branle bas de combat (Arsenal)

Invité

MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 8:42
J'ouvre les yeux et passe ma main à côté de moi mais en lit est vide. Depuis une semaine les trois filles sont parties avec Dinah à Gotham et mon laissé tout seul. Au début j'étais bien content de me tetrouver seul mais croyez le ou non quand elles sont pas là les femmes nous manquent !
Je sors du lit et commence à me préparer, aujourd'hui il y a une grande réunion au siège de Queen Industries et la majorité de la réunion concerne la division recherche et développement qui est au passage la division qui m'importe le plus après celle des oeuvres caritative bien sûr.

Je descends de l'immeuble et monte dans la voiture qui m'attend pour m'amener au bureau, ce n'est pas mon chauffeur habituel mais je n'y prête pas plus d'attention que ça et reste dans mes pensées pendant les vingt minutes de trajets.
Arrivé au bulding de Queen Industries, je prend l'ascenseur qui monte jusqu'à mon bureau et la salle de réunion ou tout le monde est déjà là.

- Excusez mon retard, si tout le monde est la nous allons pouvoir commencer.

Je m'assois autour de la table tandis que la réunion débute. Réunion que pour je ne suis pas pour l'instant car quelque chose me tracasse mais je n'arrive pas à savoir quoi.

- Monsieur Queen ?

- Oui ? Oh pardon Lucas, je prend la suite.


Je me lève et me dirige vers le bout de la table pour m'adresser à tout le monde lorsque la vitre explose soudainement face à moi et je suis projeté au sol, le verre me coupant un peu de partout.
Au même moment des coups de feu retentissent de partout et des hommes en noir vetu d'un équipement militaire font irruption dans la pièce par la porte et par la fenêtre. Le service de sécurité réagit efficacement et déjà deux assaillants sont au sol, deux gardes du corps s'approche de moi pour m'aider à me relever mais ils soudain comme désintégrés et derrière eux j'aperçois un homme vêtu d'une robe à capuchon et d'une archère qui n'est autre que Shado la mère d'Emiko. Celle ci me lance un regard mauvais et lève son arc.

- Oliver Queen... Vous avez trahi cette ville et ses habitants, il est temps de payer.

Je suis coincé contre la vitre et je ne peux pas tellement agir à la vue de tous mais lorsque Shado tire ça flèche je m'aprètes à esquiver mais je suis comme ralenti par une force invisible et je ne peux rien faire.
Une première flèche me percute l'épaule gauche me poussant contre le rebord de la fenêtre, je râle de colère et de douleur et essaye de bouger mais en vain puis j'encaisse une seconde flèche dans la cuisse du même côté. Shado savoure le moment et s'approche de moi tout en levant une dernière flèche en direction de ma poitrine.
Cette fois, il va être difficile de m'en tirer et j'enrage contre moi-même de ne pas avoir su lire les indices prévenant d'un piège, j'ai été négligent et j'allais en payer le prix.
La dernière flèche me percuta le poitrine et ma vue se troubla tandis que je basculais en arrière.
J'ai fais une chute de plusieurs mètres avant de tomber sur le chariot des laveurs de vitres, sous l'impact j'ai sentis des côtes craqué mais j'ai tenu bon. Tout n'est pas très clair dans mon esprit mais je sais une chose, survivre....
Je me jette contre la vitre qui cède sous mon poids puis je me dirige tant bien que mal vers les escaliers, je glisse en m'appuyant contre le mur car mes mains sont poisseuses de sang. Je me vide de mon sang et je vais pas tenir longtemps si je ne fais pas quelque chose mais d'abord je dois quitter l'immeuble avant qu'il ne me retrouve. Je descends les escaliers de secours aussi vite que je peux et après une éternité j'arrive à la porte qui mène à la ruelle derrière le bâtiment. J'entends des voix derrière moi et je sens un impact dans le dos qui me pousse au sol, je roule au sol pour faire face à deux hommes équipés d'arc qui me tiennent en joue. J'essaye de me relever mais je parviens juste à me mettre à genoux, je suis épuisé et je ne vois presque plus rien. Tout à coup je suis tiré en arrière et les deux hommes tombe au sol, je vois une silhouette rouge au-dessus de moi qui me parle mais je ne comprend pas mais je sais qu'il est avec moi et je ferme les yeux épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 14:33
Roy avait quitté Starling City il y a de ça quelques temps pour prendre son indépendance et pouvoir rechercher sa fille seul sans avoir Oliver dans les pattes. Seulement durant cette absence le jeune homme avait totalement sombré, il se trouvait maintenant plus bas que terre, plus aucun but dans la vie appart se drogué et picolé pour oublié sa douleur. Le soir il faisait la tournée des bars, noyer son chagrin dans l'alcool n'est jamais la solution aux problèmes. Quand il rentrait dans ce qui lui servais de planque il était toujours un peu amoché suite à quelques bagarre, faut croire que ses talents de combattant ne sont plus efficace une fois l'alcool dans le sang.


Assis sur son "lit" il observait le mur face à lui, sur se mur était accrocher son arc et ses carquois. Cela faisait un moment maintenant qu'il n'avait plus porté le costume d'Arsenal, en y réfléchissant bien il ne savait pas pourquoi il se mettait dans un tel états, son intelligence et son savoir-faire étaient abîmés par cette descente en enfer. Chaque fois qu'il sortait il était témoins d'agressions plus ou moins graves, seulement il est difficile d'avoir un bon jugement avec de la drogue qui parcours votre corps, une fois il avait tenté de défendre un homme qui se faisait linché pour son argent. En voulant l'aidé Roy à subis une défaite cuisante et l'homme est mort suites aux coups reçus.

En temps normal il n'aurait eu aucun mal à se débarrasser de ces minables, un coup de poing chacun et l'histoire était réglé mais la drogue à faussé son jugement. Il ne pouvait pas utilisé ses capacités au maximum et à cause de ça un homme venait de perdre la vie devant lui, sans qu'il ne puisse rien faire. Cette situation avait assez durée dans la tête du jeune homme.

Le lendemain il s'habillait avec son costume rouge, une combinaison rouge, un carquois autour de la taille et un autre dans le dos. Son arc qu'il à fabriqué lui-même dans le dos, il sortait se la vieille maison qu'il habitait depuis quelques jours. Direction une grange à une centaine de mètres, en ouvrant les portes un nuage de poussière apparaissait, un véhicule sous une bâche en plastique se trouvait au milieu. Une moto rouge, prêt du guidons se trouvait un socle spécial pour son arc. Roy enfilait un casque et montait sur son véhicule direction Starling City.

En arrivant en ville il apprenait rapidement la nouvelle, un groupe d'hommes armées attaquait Queen Industries. Le sang ne faisait alors qu'un tour dans le corps du jeune homme, Oliver avait des ennuis, si il à été attaqué dans les locaux de l'entreprise il n'as sans doute pas son équipement et de quoi se défendre. Sans perdre plus de temps Roy partit en direction de l'entreprise, pour mieux évité la police il passait par des petits chemin qu'il avait appris à connaître avec le temps. Arrivé au pied de la tour, il voyait une vitre éclaté un homme passé au travers.

C'était sans doute Oliver, le connaissant il ne sortiras pas par la grande porte, Roy laissait sa moto dans une ruelle adjacente et partit rapidement en direction de la porte arrière. Il avait vu juste Oliver était là agenouillé face à deux archers, d'un geste rapide il décochait une flèche électrifié sur chacun des archers présent et tirait Oliver en arrière pour le mettre à l'abris derrière un mur en coin.

OLIVER ! C'est Roy ! Reste réveillé je suis là je vais t'aidé. Tiens bon.


Son ancien mentor avait une flèche dans l'épaule, une autre dans la cuisse et une troisième dans sa poitrine. Le sang avait beaucoup coulé, même si il avait très envie d'aller leur mettre une dérouillée il devait avant tout cautérisé les plaies. Il sortait de son carquois une flèche inflammable, il brisais la pointe ce qui créeait une flamme comme celle d'une fusée de détresse. Bien évidemment il savait qu'il ne fallait pas retiré les flèches n'importe comment, si le bout était pointue et incurvé en tirant dessus Roy amplifierais la douleur et les dégâts.

Il cassait les bout des flèches qui dépassait, il appliquait autour de la blessure le feu qu'il tenait dans sa main. Cette cautérisation allait au moins servir à ralentir les saignements, après avoir enroulé toutes les blessures avec des morceaux de chemise, il sortait de sa ceinture une seringue.

Tu ne vas sûrement pas être d'accord avec ça mais c'est le seul moyen que j'ai pour que tu reste en vie actuellement.


Il enfonçait l'aiguille dans la cuisse valide de son mentor, il y injectait le produit. Cette seringue contenait un shoot d'adrénaline, cette adrénaline leur offrirait sans doute assez de temps pour fuir et rentré l soigné sans qu'il ne meurt. Laissant son mentor reprendre son souffle, Roy partait combattre les hommes qui sortaient les uns après les autres, il fallait qu'Oliver se reprenne pour pouvoir partir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 15 Nov 2017 - 9:08
Mon coeur bat à une vitesse folle dans ma poitrine puis j'ouvre les yeux, ma vue est clair et malgré la douleur je réussi à me mettre debout. Un peu plus loin je vois mon ancien equipier Arsenal en combat avec des hommes et soudain tout me revient.

- Arsenal ! On fiche le camp d'ici !

Je cours au fond de la ruelle et je monte dans la voiture que je démarre. J'attends que Roy grimpe dans la voiture et je fonce direction le QG, il est temps que Green Arrow règle ça.
Arrivé au QG de l'équipe je fonce à l'infirmerie pour me rafistoler tant bien que mal mais je dois me rendre à l'évidence qu'il va falloir que je m'appui sur Roy un maximum. Une fois mes blessures soignées et un remontant pris, je retourne dans la salle où je commence à m'équiper tout en parlant à Roy.

- Merci pour ton intervention... Sans toi je serai sans doute mort. Je sais que nous ne nous sommes pas quitté en bon terme mais sache que j'ai essayé de te retrouver après ton départ mais sans succès. J'aimerais également éviter de te demander ça mais j'ai encore besoin de toi. Je suis tout seul actuellement et comme tu peux le constater je ne suis pas vraiment en état de combattre. Je serai donc la juste en soutien si bien sur tu acceptes de m'aider.

Je termine de m'équiper et sort tout le matériel disponible que je pose sur la table ainsi que le plan de surveillance de la ville que j'affiche sur un moniteur. Dehors c'est encore le chaos et il semble que Shado et son groupe n'ont pas l'air de vouloir partir avant de m'avoir retrouvé. Un plan commence à se dessiner dans la tête mais il ne sera vraiment réalisable qu'avec l'aide de Roy qui pour l'instant ne m'a toujours pas répondu. Je comprendrai s'il refuse même si j'espère le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2017 - 20:53
Le jeune homme était en plein combat quand son mentor se réveillait enfin, l'adrénaline avait enfin fait son effet. Le voilà difficilement sur pied, Oliver envisageait la fuite ce qui n'était clairement pas à négligé sur le coup. Sans réfléchir Oliver entrait en trombe dans sa voiture, Roy ne mis pas longtemps à le rejoindre se laissant conduire jusqu'au QG. Là-bas Oliver pourras enfin se soigné et reprendre des forces en sécurité. Sur place il faisait comme il avait l'habitude par le passé, Roy déposait son arc sur une table en verre et observait Oliver faire. Ce dernier revenait alors vers lui en lui parlant, il disait l'avoir cherché pendant un bon moment sans succès, ce qui est normal Roy ne voulais pas vraiment être retrouvé.

Pas de quoi pour tout à l'heure tu aurais fais pareil pour moi. Si tu ne m'as pas retrouvé c'est tout simplement parce que je n'ai pas voulu que tu me retrouve. Disons qu'à ce moment-là je n'avais pas encore conscience de la chance que j'avais d'être avec toi ici. Ecoute pour ta proposition j'en suis tu peux compté sur moi sur ce coup.

Dis m'en plus sur toute cette histoire.

Mais avant ça dis moi pourquoi tu es seul ? Où sont tout les autres avec qui tu as l'habitude de travaillé ?

Je crois que l'équipe Oliver/Roy vas devoir se reformé.


Le jeune homme ne comprenais pas vraiment cette situation, il savait que si son mentor demandait de l'aide c'est que la situation devait vraiment être compliqué. Il ne savait rien de ce qu'il c'était passé ou encore de qui était ces types qui avaient essayer de tué Oliver. Tout ce qu'il savait c'est que son mentor avait besoin de lui donc il répondrais présent à son appel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Branle bas de combat (Arsenal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arsenal et branle bas de combat !
» [RP ouvert] Branle pas de combat à la Curia
» Résultat de combat et prise de flan
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» premier combat du tournois . 2 contre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-