[Mission JL] Damage Control [Flash, Superman, Shazam]

Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Jeu 16 Nov 2017 - 20:28
Il y a dix jours, Opal City a été attaquée.
Il y a dix jours, la ville considérée comme la Perle de l’Amérique a été la proie d’une invasion massive, venue des étoiles – des Parademons, la force armée de Darkseid, désormais orpheline après la disparition des Néo-Dieux.
Menées par Steppenwolf, l’oncle de Darkseid supposé mort aussi, les troupes sont venues répondre à un appel… et entendaient tout anéantir, tout simplement.

Mais la Justice League les a arrêtés – et a retransmis, dans le monde entier et dans l’Univers dans sa totalité, les images de ce combat apocalyptique.
La Terre et l’Univers entiers ont pu voir que la Justice League a brisé un ennemi considéré comme invincible… et qu’elle a pris position, clairement, pour stopper tout adversaire, tout monstre qui menacerait des civils ou des innocents.

Le message, la déclaration sont terribles – et rassurants, en soi.
Mais le prix à payer est lourd.
Opal City est en ruines.



Dix jours ont passé, donc.
Les habitants de la ville sont désormais des réfugiés, qui savent que le pire a été évité – mais leurs maisons, leurs souvenirs, leurs vies demeurent détruites, anéanties.
Même si le nettoyage et la reconstruction sont en cours.

Conscients de l’impact, terrible, de leur présence et de leur activité dans Opal City, les membres de la Justice League n’entendent pas abandonner la ville et leurs habitants.
Une mission a été montée, pour faciliter la gestion des gravats et préparer, voir hâter la reconstruction.

En lien avec l’A.R.G.U.S., et notamment le Green Lantern John Stewart, architecte, des plans ont été montés et sont déjà lancés pour favoriser la recréation d’Opal City.
Depuis dix jours, des Héros et des membres de la Justice League se relayent pour organiser le nettoyage et gérer le plus urgent ; cela fonctionne bien. Mais la charge de travail est encore énorme.


« OK… on se lance. Bon jour à tous, j’espère que vous êtes prêts pour une nouvelle journée de déblayage. »

Une voix mi-mécanique, mi-sympathique s’élève dans une zone spécifique d’Opal City via plusieurs haut-parleurs…
… qui relayent la communication de Cyborg, chargé de la maîtrise d’œuvre de cet immense chantier.

« Vous avez été volontaires pour gérer, aujourd’hui, et je vous en remercie. Le programme du jour est de déblayer les ruines de la Tour Starman, l’immense statue créée en honneur du premier Héros du nom, Ted Knight. Et nous disposons pour cela d’une aide spéciale… »

Une forme s’échappe du quartier-général ambulant mis en place par l’A.R.G.U.S., et vient se présenter directement aux Héros rassemblés.

« … à savoir Jack Knight, le fils de Ted Knight, qui nous fait l’honneur de sortir de sa retraite pour nous aider. »

« J'avais juré de tout laisser... mais j'avais pas prévu qu'Opal subisse ça. 'Vous faudra bien de l'aide, pour tout remettre bien. »

La voix est lente, lasse et illustre le moral de l’ancien Héros…
… qui avait quitté Opal City et l’Héroïsme pour s’occuper de sa fille ; mais la situation est telle qu’il n’a pu demeurer éloigné de la cité de son cœur, et a emprunté son vieux bâton à Courtney pour essayer d'être utile.

« Nous accueillons aussi un nouveau dans nos rangs, envoyé directement par Batman… je suis sûr qu’il pourra nous aider. Des questions ? Des propositions, pour commencer les travaux ? »

Flash, le nouveau Superman, dont la situation personnelle inquiète après les terribles événements d'Opal City, et Shazam, le nouveau évoqué, sont ainsi rassemblés et prêts à agir. Cyborg a demandé à Bruce s'il est sûr que forcer Conner à revenir ici était une bonne idée - mais le Chevalier Noir l'a assuré que le nouvel Homme d'Acier tiendrait ; à voir, donc.
Une journée de dure labeur va débuter – de dure labeur, mais aussi de…


**
*
**

… de mystères.
Car les ruines d’Opal City, si elles ont été vidées de la majorité des cadavres de Parademons, demeurent dangereuses – et pleines d’étrangetés.
Ainsi, au milieu d’une zone abandonnée, dépeuplée, est fichée… quelque chose. Un élément. Un objet…

… une arme.
Une double-hache, qui n’est pas celle de Steppenwolf. Une double-hache qui n’a rien à faire ici. Une double-hache qui vient d’un autre monde. Une double-hache, qui n’obéit en principe qu’à une personne – une personne digne.

Cette double-hache n’est pas là par hasard.
Et va tout changer, dans Opal City…


(HJ/ Et voici pour le lancement ! Smile Vous avez jusqu’au 27 novembre 2017 pour poster. Il s’agit d’un tour de chauffe, mais vous pouvez déjà commencer vos travaux… qui bien sûr ne se passeront pas bien. Wink Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 17 Nov 2017 - 1:59
[Mission JL] Damage Control.Superman & Flash & Shazam
••• Il se souvenait parfaitement de l'excitation qu'il avait ressenti quand Batman l'avait enfin contacté pour qu'il puisse participer à sa première mission au sein de la Justice League. La joie de savoir qu'il allait enfin rencontré les héros qu'il avait vu à travers l'écran de sa télévision, Flash, Wonder Woman, Cyborg et tout le reste. Et l'inquiétude de savoir contre quoi il allait se battre, lui qui n'avait pas assez d’entraînement et qui n'avait jamais travaillé en équipe. Billy était plutôt quelqu'un de solitaire après tout. Il avait ressentis tellement de sentiment quand Batman avait fini son appel avec le jeune garçon, beaucoup de sentiments sauf la colère et le dégoût. Sentiments qu'il ressentait actuellement en plein milieu de ces débris et de ces.. cadavres. Batman l'avait simplement appelé pour faire du nettoyage, il avait loupé tout le combat, toute l'action et maintenant il devait faire la femme de ménage. Bon sang, il haïssait le chevalier noir actuellement. Un grognement sortit de sa bouche alors qu'il marcha sans le vouloir dans une flaque de sang vert qui provenait, bien sûr d'un Parademon. Une grimace s'afficha alors qu'il sentit son petit-déjeuné faire un voyage gratuit dans le fond de sa gorge.

« Beurk, c'est dégoûtant ! »

Billy serait capable de râler toute la journée mais il ne le ferait pas. Dans un premier temps parce qu'il n'était pas seul dans ce tas de déchet. Flash et Superman étaient là eux aussi et il se sentait presque heureux de pouvoir les voir d'aussi prêt, quand il racontera tout ça à ces amis ce soir, ils seront tellement jaloux de lui. Un rictus s'afficha sur son visage avant qu'il ne disparaisse quand il entendit une voix raisonner dans toute la ville. Shazam fronça les sourcils avant de lever son visage vers le haut-parleur qui se trouvait plus prêt de sa personne. Il ne l'avait jamais rencontré pour le moment mais il reconnaîtrait cette voix entre mille. Cyborg était en train de faire le topo de la journée qui s'annonçait être plutôt difficile. Que du nettoyage peut être mais vu le nombre de débris qui se trouvaient dans les ruelles, le travail allait être long. La mission d'aujourd'hui était la tour Starman qui ne ressemblait plus vraiment à une tour maintenant. Shazam pensait qu'ils n'allaient être que trois à se charger de cette mission mais Cyborg introduisit un ancien héros qui ne faisait pourtant plus partie de la course. Starman enfin Jack Knight maintenant. Le champion afficha un énorme sourire en voyant le héros en question. Il demanderait bien un autographe à cette ancienne célébrité mais il devait se comporté comme un adulte, plus sérieusement. Après tout,seul Batman et Superman.. enfin le vrai Superman connaissait sa vrai nature.

Cyborg termina enfin son discours en introduisant Shazam et attendit la parole des autres héros. Le magicien haussa simplement les épaules avant de tourner la tête vers Superman qui fixait le haut parleur avec tellement d’intensité qu'il n'osait pas le déranger dans son action. Le nouveau membre de la Justice League regarda alors Flash disparaître en un clin d’œil. Le travail allait pouvoir enfin commencer. Il se dirigea vers le plus gros tas de débris avant de le fixer avec un air fatigué.

« Nettoyer sa chambre est quelque chose d'horrible mais ça.. C'est affreux. Merci Bat' pour cette première mission palpitante. » marmonna t-il avant de se mettre au travail.

Ϟ Ϟ Ϟ


Cela faisait un moment qu'ils nettoyaient les nombreux débris autour de la tour. Combien de morceaux de pierres Shazam avait-il soulevé ? Il avait la force qu'il fallait pour faire ce genre de travail mais pourtant, il sentait la fatigue dans son corps. Chaque cailloux qu'il portait lui faisait encore plus mal aux muscles qui ne cessaient de chauffer avec tous les efforts qu'il était en train de faire. Ne parlons pas des nombreux cadavres de Parademons qu'il avait trouvé durant son nettoyage. Ces insectes géant étaient peut être des extraterrestres et des vilains, ils avaient peut être mérités leurs morts c'est vrai. Mais Billy avait vu des choses qu'il n'aurait préféré ne pas voir. Du sang vert étalait un peu partout et des morceaux de chairs et des.. Il ne voulait même plus y penser. Le champion passa sa main sur son visage, histoire de se redonner un peu de courage mais après avoir lâché sa pierre par terre. Shazam leva la main pour attirer l'attention de ces partenaires.

« Ce n'est pas le moment, je sais. Mais je prends deux minutes de pause et pas plus. »

Il n'attendit pas les réponses de ces derniers parce que d'accord ou pas, il comptait poser ces fesses sur le tas de cailloux le plus proche histoire de souffler et de retrouver ces esprits. Le champion de la magie se dirigea difficilement vers un petit tas de pierre qui se trouvait un peu plus loin de leur zone de nettoyage, il préférait être éloigné pour le moment. Le héros se laissa tomber sans aucune grâce sur la pierre qui se fissura sous la pression qu'il venait de faire avec ces fesses. Shazam passa son avant bras sur son front pour nettoyer un peu la crasse qui se trouvait sur son visage avant d'enfouir son visage dans sa capuche. Il en voulait à Batman de l'avoir fait commencer d'une telle façon au sein de la League mais en même temps, il commençait à comprendre. Il y avait des conséquences après les combats que la League menait, de grosses conséquences et il fallait nettoyer. Le nettoyage pouvait s’avérer être quelque chose de très difficile et sportif. Il respira un bon coup.

« Allez Shazam. On y retourne. »
soupira t-il avant de finalement se lever de son tas de pierre.

Malheureusement, il ne retourna pas au travail comme prévu vu que quelque chose attirait son regard. Billy de nature curieuse s'avança doucement vers cet objet qu'il n'arrivait pas à apercevoir d'ici, trouvant la distance trop grande et trop longue, il s'envola vers la chose qui dépassait des pierres. Il ne s'était pas trompé, en plein milieu se trouvait une.. non deux haches ? Shazam se frotta les yeux avant de rapprocher son visage de cette arme qui ne semblait pas venir d'ici, une double hache ? Steppenwolf n'avait pourtant pas ce genre d'arme avec lui. Oui, il avait prit la peine d'écouter Batman, même quand il racontait des choses barbantes. Shazam avait envie de retirer l'arme du tas de débris mais il ne fit rien. Pas de bêtise Shazy, tu es nouveau ici, rappels toi. Il se racla la gorge avant de hurler à plein poumons pour que tout le monde puisse l'entendre.

« J'ai découvert quelque chose d'étrange ! Une arme, que je n'ai jamais vu.. »
© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4142
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 17:44
Flash aimait ce genre de travail de reconstruction et d'apaisement de la situation. Il y avait souvent des dommages collatéraux aux actes des héros et bien que la population accepte cela en échange du soutien de la ligue, il n'empêchait pas que ce fût un poids que chacun devait porter. Faire ce qu'il faisait-là était tout aussi important sinon plus que de vaincre Steppenwolf. C'était redonner l'espoir aux gens, et ne pas leur laisser la terreur comme seul souvenir. Certes leurs souvenirs avaient disparu, mais il s'en formerait de nouveau et Flash était heureux de pouvoir contribuer en partie à tout cela. C'est pour ça qu'il n'avait pas hésité à proposer son aide lorsque le sujet arriva sur la table de mission. Il essayait de faire tout cela avec le sourire malgré la lourdeur de la tâche, car il savait que c'était ce dont les gens avaient besoin. Un sourire, une lueur d'espoir que les gens en qui ils avaient placé leur confiance ne les abandonnaient pas à leur sort.

Tiens je crois que c'est à toi ça, non? Dit-il en redonnant à un petit garçon une figurine à l'effigie de Batman. Qu'il avait trouvé dans les décombres et qu'il avait nettoyé tant bien que mal. Le petit lui retourna son sourire avant de courir vers ses parents.

Barry se leva mit salua de la main les parents. Puis les paroles de Cyborg vinrent à eux. Flash était heureux de voir Jack revenir les aider. Il respectait et comprenait totalement les raisons qui avaient poussé le fils Knight à la retraite. Cependant, il avait toujours senti une certaine connexion entre les Starman et les Flash. Bien que leur rencontrent ce faisaient en général rare, il y avait quelques choses de commun en leurs histoires et surtout en ce qu'il apportait au monde. C'était d'ailleurs les deux seuls héros à posséder un musée érigé dans leur propre ville, et ce uniquement pour eux. Preuve de leur implication dans leur communauté. Jack était un héros comme lui, très proche de la population et le fait entre autres qu'il ait révélée son identité forçait le respect de Barry d’innombrable façon comme pour Elongated Man.

Bienvenue chez toi Starman. Dit Barry en tendant la main au héros avant de retourner en un éclair à ses corvées.

Barry ne pouvait peut-être pas soulever les plus grosses pierres, mais il était le plus rapide pour la construction, l'évaluation et l'évacuation des biens restants dans les zones à nettoyer. Il ne rechignait donc pas à travailler de pair avec John Stewart sur les plans que celui-ci apportait à la table. Il avait pour ça, lu plusieurs ouvrages d'ingénierie et d'architecture trouver à la bibliothèque de Central City. Bien que cela restait un savoir théorique, John semblait apprécier la chose.

Puis Shazam, la nouvelle recrue de Batman qui n'avait au final plus rien à prouver à personne sauf à lui-même les appela. Il apparut donc au côté du héros qui arborait aussi l'éclair comme emblème dès que celui-ci eu terminé de les appeler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3626
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 26 Nov 2017 - 15:20
Dix jours s'étaient écoulés depuis le combat contre Steppenwolf.
Opal City était toujours en ruines, et porterait pour longtemps les cicatrices de cet affrontement dont avait dépendu le sort de la Terre. Les héros avaient peut-être triomphé, remportant une victoire éclatante, mais la désolation qui s'étendait autour d'eux à perte de vue ne reflétait pas vraiment cet état de faits.
Si une partie des manœuvres de déblaiement avait déjà été réalisée afin de rendre le terrain praticable pour les autorités, beaucoup restait encore en faire. Ce pourquoi Conner était arrivé en avance sur l'horaire prévu pour s'atteler à la tâche - pour ça, et aussi pour être seul avec ses pensées, qui, depuis ce jour, n'avaient de cesse de le harceler.

Les Kryptoniens n'avaient pas besoin de dormir. Ils ne le faisaient que par mimétisme. De même qu'ils n'avaient pas besoin de se nourrir - la lumière solaire leur fournissant toute l'énergie qu'il pourrait leur falloir - mais le faisaient-ils quand même par plaisir.
N'ayant pas été élevé dans le même contexte « terrien » que son ancien mentor, il était arrivé plusieurs fois à Conner de se soumettre à ces privations - qui n'en étaient donc pas - sans même s'en rendre compte.
Ces derniers jours, cependant, c'était en toute connaissance de cause qu'il faisait une croix sur un sommeil qui, de toute façon, n'avait rien de réparateur. Oh, il savait que sa nature hybride faisait qu'il ne pourrait pas s'en passer aussi longtemps qu'un spécimen au sang pur - mais ça ne l'empêcherait pas d'en profiter tant qu'il le pouvait.

C'était ça, ou passer ses nuits à être poursuivi par le spectre d'un anneau rouge ; à s'éveiller en sursaut en l'imaginant flottant devant lui, à tenter de l'abattre de ses yeux chauffés à blanc pour n'atteindre que le mur à la place.
Oh, Clark l'avait mis en garde contre les risques encourus à se surmener de la sorte - si tant est que ce terme ait un sens pour les gens comme eux -... mais Clark n'était plus là. Clark leur avait tourné le dos, avait désobéi à la plupart de ses propres conseils - alors pourquoi lui devrait-il les suivre ?
Il ferait comme bon lui semblait. Après tout, il était Superman, maintenant - et ce titre lui pesait comme une chape de plomb, lourd du poids de la honte. S'il avait renfilé la cape pour éviter que les gens se posent des questions, il craignait de ne plus en être digne - doutait de l'avoir jamais été.
Mais pouvait-il l'abandonner ? Cracher sur tout ce qu'il était censé représenter comme l'avait fait Clark avant lui ? Non ; dès lors qu'il avait repris le flambeau qu'il avait laissé derrière lui, il s'était juré de ne plus jamais suivre ses traces.

Ce qui ne rendait pas plus facile d'accepter ce qu'il s'était produit.
Ses connaissances concernant les anneaux de pouvoir étaient lacunaires au mieux, mais c'était assez pour savoir qu'être choisi par eux était censé être un honneur et un privilège. Cependant, il est des couleurs du spectre émotionnel dont on préférerait ne jamais avoir attiré l'attention - et le rouge en faisait partie.

Pour recevoir un anneau, il fallait faire preuve d'une qualité première correspondante - Amour, Volonté, Compassion... Ou la Rage, dans le cas du Red Lantern Corps ; une Rage meurtrière. Le plus grand interdit pour tout héros digne de ce nom, le premier tabou : ils étaient meilleurs que ça - du moins, censés l'être.
Si sa difficulté à contrôler sa colère lui avait toujours posé quelques problèmes, il n'aurait jamais pensé en arriver à ce point-là - encore moins après les mois passés à renforcer sa discipline auprès de Batman. Ça faisait des mois qu'il n'avait plus succombé à ses pulsions - mais ce n'était pas assez, et pour cause.
Il suffit d'une fois. Il suffisait d'une seule perte de contrôle pour causer des dégâts irréparables, des torts irréversibles. Comment pouvait-il oser prétendre au poste de Superman alors qu'il ne remplissait même pas le premier critère pour être un héros ?

Hanté par cette réflexion, c'est à peine s'il avait conscience de ce qui se passait autour de lui ; à l'exception de ce vers quoi il parvenait à poser sa concentration - soit les ruines environnantes -, tout paraissait n'être qu'un brouillard informe.
Le regard absent, c'est à peine s'il avait adressé un signe de tête à la célébrité locale venue les rejoindre pour les assister dans la tâche, s'occupant de sa part du chantier sans échanger avec qui que ce soit. Il n'avait pas la tête à ça - et doutait de toute façon que qui que ce soit ait envie de lui parler.
Tout au plus se souviendrait-il avoir songé, en observant Shazam du coin de l'oeil, que celui-ci pourrait bien être un successeur plus capable que lui. Certes, il était encore jeune, mais Conner lui-même ne comptait que quelques années d'expérience - et c'était avant tout une question de personnalité.
À l'inverse, comment pourrait-il encore prôner l'espoir en ayant été désigné pour devenir une machine à tuer ? Ce monde avait besoin d'une lumière - et il n'était qu'une flamme vacillante. Un ersatz. < i>Une pâle copie.

Il faillit lâcher le bloc de pierre qu'il tenait lorsque cette réalisation le frappa, mais le rattrapa de justesse. Devoir reprendre contact avec la réalité pour empêcher un accident lui permit toutefois de percevoir l'appel de leur nouvelle recrue.
Malgré un moment d'hésitation, possédé par la crainte de faire plus de mal que de bien, il finit par voler dans sa direction. Il ne savait s'il garderait la cape encore longtemps - mais tant que ce serait le cas, il pouvait au moins se rendre utile.

Laissez-moi passer, demanda-t-il après s'être posé à ses camarades déjà présents sur les lieux - c'était la première fois qu'ils l'entendaient parler depuis leur arrivée, à l'exception de quelques monosyllabes.

Une arme trônait au milieu des ruines, sans qu'aucun possible propriétaire ne soit visible aux environs. Elle n'appartenait pas au Néo-Dieu qu'ils avaient terrassé, la sienne ayant été détruite. Ce ne semblait pas non plus être l'un des artefacts olympiens - il aurait été surprenant que les dieux l'aient oublié derrière eux.
Il commença à tendre la main dans sa direction - mais, tout hagard qu'il soit, n'oublia pas de rester méfiant ; déjà, toute les capacités que ses sens étaient capables d'exprimer étaient à l'oeuvre afin de déterminer l'origine de cette curiosité.
Une chose était sûre, elle ne pouvait pas rester là ; mais avant de la déraciner, mieux valait être sûr qu'il ne soit pas sur le point de libérer un autre fléau - il en avait déjà assez fait.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 27 Nov 2017 - 8:33
Les ordres donnés, les Héros se mettent en action – avec discipline et efficacité.
Si Shazam apparaît enthousiaste à l’idée de rejoindre les rangs de la Justice League, il est clair que la situation ne prête à la joie ou à l’amusement ; l’enfant dans le corps d’un demi-dieu s’adapte donc au moral local, plutôt bas au regard du destin d’Opal City.
Cependant, alors que le temps passe, que les gravats sont déblayés, que des habitants de la ville viennent donner des coups de main et que les Héros les aident, quelques sourires parviennent à perler, au creux des lèvres ; Flash, notamment, réussit à amuser, aider et rassurer ceux qui l’accompagnent, en retrouvant ce qu’ils ont perdu et en leur offrant ce qu’ils croyaient disparu – de l’espoir, au moins un peu.

Tout n’est pas idéal, néanmoins.
Et pour Jack Knight, Héros retraité et particulièrement attaché à Opal City et à son concept, il est particulièrement difficile de voir la ville ainsi anéantie ; elle était, au fond, tout pour lui lorsqu’il était Starman. Si Batman et Superman sont intimement liés à leurs cités, la relation entre les Starmen et Opal est sans précédent, sans commune mesure ; profonde, totale, symbiotique même.
S’il eut déjà d’énormes difficultés à la quitter, pour aller élever son fils dans un environnement plus sûr et éloigné de l’Héroïsme, redécouvrir ainsi Opal est… une déchirure, une plaie qui ne cesse de se rouvrir.

Sans un mot, Jack Knight aide donc à la reconstruction – mais son moral est bas, et sa rancœur inconsciente ne cesse de grandir.
Ce n’est pas l’annonce de la découverte d’une arme mystérieuse, et sûrement dangereuse, qui améliorera son humeur.


« Ne touchez à rien, j’arrive. »

Sans un mot de plus, l’ancien Starman se déplace et vient rejoindre le trio de Héros, rassemblé autour de cette étrange hache. Shazam et Flash demeurent prudents, mais le nouveau Superman semble sur le point de toucher l’arme ; Jack se prépare à l’arrêter, ou à l’appeler, mais…

* CESSE ! *

… un brutal appel télépathique, senti dans toutes les ruines d’Opal City, le fait à sa place.

« Cela me semble une idée bien mauvaise, jeune homme. »

Un ton, monocorde et inhumain, se fait entendre derrière eux, et ils peuvent découvrir en se retournant…
… une créature bien étrange, humanoïde mais clairement pas humaine, accompagnée d’une demi-douzaine d’étranges gardes rouges armés.

« Salutations. Je suis Dubbilex, du Projet CADMUS. Je conseille toute prudence pour manipuler cet étrange artefact. »

La surprise règne, initialement, chez les Héros devant cette arrivée discrète et massive – mais un ton mécanique, et cependant rassurant, ne tarde pas à se faire entendre dans leurs communicateurs.

« Les gars, voici vos nouveaux alliés. Le Projet CADMUS s’est porté volontaire pour assister Opal City dans la reconstruction, notamment pour gérer les éventuels éléments dangereux laissés par les Parademons. »

Cyborg tente de rassurer ses camarades, mais il sent, il sait que cette irruption ne rassure pas ; le Projet CADMUS n’a pas toujours eu bonne réputation, même si son existence est intimement liée à Conner, qui du coup doit être surpris de la présence de Dubbilex ici.

« Merci pour cette introduction, Victor Stone. Désormais, veuillez laisser mes agents intervenir sur l’artefact, je vous prie. »

Les étonnants gardes rouges se déplacent, alors, et s’approchent de la hache – non sans bousculer, de manière fort désagréable, les Héros en place. Si Dubbilex semble calme, voir même sympathique malgré son ton monocorde, ses agents apparaissent fondamentalement agressifs tandis qu’ils se déploient en cercle autour de l’arme.

« Hey, les gars, vous pourriez faire att… »

Jack Knight s’avance pour réprimander les gardes rouges – mais s’arrête quand, du coin de l’œil, il aperçoit… des ombres. Massives. Et mouvantes.
Surpris, décontenancé, il perd ainsi quelques instants – et ne peut donc empêcher un garde rouge de toucher, bêtement, la hache.
La suite est terrible.

Sans prévenir, l’arme commence à luire, briller… et le sol se met à trembler, dans une proportion horrible !
Sans aucun signe avant-coureur, tout Opal City est soudain happée par un terrible et abominable tremblement de terre, qui menace d’anéantir toutes les ruines et toutes les reconstructions – ainsi que les secouristes qui s’y trouvent !



(HJ/ Résumé rapide :
- Un temps certain de déblayage passe avant que Shazam ne voit l’arme et alerte les autres ;
- Jack Knight est taciturne en voyant l’état de sa ville, et rejoint les Héros ;
- Dubbilex stoppe télépathiquement Superman avant qu’il ne touche la hache. Il est accompagné d’étranges gardes rouges, et trouble les Héros même si Cyborg se veut rassurant ;
- Dubbilex ordonne à ses hommes de vérifier la hache, seuls, et ils bousculent les Héros pour se faire ;
- Jack Knight tente de les arrêter, mais est troublé par des ombres mouvantes ;
- Un garde rouge touche bêtement l’arme – qui se met à briller, avant qu’un terrible tremblement de terre ne commence à s’en prendre à toute la ville, menaçant ruines, reconstructions et secouristes.
Vous avez jusqu’au 7 décembre 2017 pour poster. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4142
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 1 Déc 2017 - 18:25
Barry n'avait aucun problème à la collaboration avec des agences gouvernementales ou de sécurité publique. Il était lui-même aux services de la police de central city et comprenait l'importance d'impliquer les instances de ce genre dans les décisions. Après tout, c'était théoriquement des agences par le peuple pour le peuple. Il était donc content de voir l'arrivé d'Argus. D'autant plus qu'il avait été confirmé par Cyborg que c'était un déplacement allier se qui vint rassurer le petit doute qui aurait pu subsister en lui à ce moment.

Bonjour Monsieur. dit-il en s'adressant à Dubbilex. Bien, mais nous allons rester proche aux cas où il arriverait quelques choses.

Barry se disait que probablement, Argus en savait déjà plus qu'eu sur l'arme puisqu'ils avaient réagi rapidement à l'apparition de la hache. D'ailleurs, il n'allait pas hésiter à leur demander de participer à l'effort de reconstruction une fois que l'artefact allait être isolé. Puis bon, s'il y avait une réaction à l'artefact, il serait toujours sur place.

D'ailleurs cette réaction ne se fit pas attendre. Un tremblement de terre se déclencha au moment où les hommes cagoulés rouges de Dubbilex s'approchèrent de la hache. Il se tourna alors vers le général d'Argus.

Dites-moi que c'est normal et que vous aviez prévu le coup.
Barry s’installa les pieds et fonça, il y avait des civils qui aidait à la reconstruction en ce moment et avec ce tremblement de terre leur vie étaient en danger. Il ne réfléchit pas plus que cela, ces civils devaient être évacué immédiatement. Les dommages matériels serait lourd sur le moral, mais ils vaudraient toujours mieux que la perte de vie humaine. Il se lança donc pour la grande évacuation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 122
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 18:27
C'était en pleine expérience mystique que Zatanna fut dérangée, alors même qu'un tremblement de terre secouait tout Opal City. Depuis les événements qui avaient poussé la Justice League à défendre cette ville, une reconstruction massive avait eu lieu. Déblayages, secours, programmes d'aides, tout y passait ; la municipalité avait même reçu des fonds spéciaux qui avaient permis aux différentes entreprises de reconstruire plus facilement. Beaucoup de gens n'y voyaient pas d'inconvénients. Chacun y mettait du sien, et l'esprit de solidarité dominait largement sur ceux qui cherchaient bassement à profiter de la situation désastreuse de la ville. Evidemment, pour la brune, c'était une occasion de montrer qu'elle n'était pas un boulet. Mais aussi bien pour les autres que pour elle.

Elle n'avait pas de talent d'architecte ou d'ouvrière, n'était pas une ingénieure et encore moins une agente immobilière. Non, elle était illusionniste, prestidigitatrice, et surtout magicienne. Impossible de s'inventer autre chose, et donc ses talents ne pouvaient être utiles que dans un seul cas : aider les malheureux encore sous le choc. Ce qu'elle s'évertuait donc à faire depuis plusieurs jours. Prétextant une pause dans sa tournée américaine de spectacles, elle avait donc été à Opal City, et se servait de la magie pour apaiser les souffrances des gens, restructurer leurs esprits affaiblis et leur permettre d'affronter avec moins de panique leur avenir incertain.

Tout aussi incertaine était sa confiance en elle. Zatanna se sentait bien à les aider, elle en était capable et ne doutait pas qu'ils étaient contents de l'aide qu'elle offrait. Mais chaque jour, elle devait méditer, se ressourcer, car cela l'épuisait énormément. La méditation était sa petite expérience mystique personnelle, dont elle se servait pour se ressourcer et retrouver des forces. Mais aujourd'hui, un tremblement de terre avait secoué la ville, la dérangeant et créant un immense désordre là où elle logeait. Elle savait qu'il y avait d'autres membres de la Justice League présents sur place ; aussi décida-t-elle d'aller vérifier s'il n'y avait pas un rapport avec eux.

Son apparence changea d'une simple pensée : exit la tenue médicale qu'elle portait pas précaution, place à une bure noire, ses cheveux flottants aux vents alors qu'elle prenait son envol. La magie lui permettait encore de voler aisément, alors elle fila à travers la ville pour repérer l'épicentre du séisme. Et enfin, elle le repéra. Ce qu'elle vit la força néanmoins à rester à distance, au-delà d'un immeuble en partie détruit.

 « Mais que fais-tu... ? »

Un murmure pour elle-même, alors qu'elle voyait Flash partir à toute vitesse secourir des gens piégés. Zatanna aperçut également Superman, et Shazam. Elle fronça les sourcils en reconnaissant les traits du premier : elle n'avait jamais vraiment apprécié cet homme, ce Kryptonien, car elle était certaine qu'il ne pourrait pas être arrêté s'il devait poser problème. Bien des choses pouvaient dégénérer, et il était souvent là pour tenter d'y remédier. Pour autant, il en causait aussi.

Il y avait néanmoins plus préoccupant, pour l'instant. Des hommes en rouge tournaient autour d'un objet ressemblant, d'ici, à une hache gigantesque. L'objet brillait, et alors que la terre continuait de trembler, la magicienne fut certaine qu'il s'agissait de la cause du séisme. Elle aperçut également un humanoïde, se tenant avec ses hommes, à proximité. Sans perdre une seconde, la femme plongea pour se rapprocher des lieux. Quand elle fut suffisamment proche, elle s'immobilisa à cinq mètres au-dessus de la hache. Son visage prit une expression courroucée, affichant plus de confiance qu'elle n'en avait réellement.

 « Ecartez-vous de cet objet ! Je ne le répéterais pas ! »

Pouvait-elle y arriver ? Elle tenta d'invoquer la magie, et d'un mouvement du bras droit, elle se concentra pour créer un champ de force autour de la hache, afin d'empêcher quiconque le voudrait d'y toucher.

 « reilcuoB ! »



[HRP]Résumé :
- Z s'approche, reste en hauteur et crie un avertissement
- Elle tente de créer un bouclier protecteur autour de la hache


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Déc 2017 - 23:41
[Mission JL] Damage Control.Superman & Flash & Shazam
••• Une mission simple après les cours. Voilà comment Billy avait définis son nettoyage avec la League. Ramasser des cailloux et dégager les rues avec l'aide des habitants, c'était une première mission sans danger. C'était ce qu'avait pensé Batman en tout cas. L'enfant était en colère contre la chauve-souris mais il comprenait dans un sens aussi. Pour une première mission il fallait jouer la sécurité. Malheureusement, le magicien se tenait devant une arme qui était loin d'être humaine. Il n'avait que 15 ans et tenté de soulever cette chose pouvait avoir des conséquences. Ce n'était pas le moment de montrer qu'il était quelqu'un d'irresponsable alors il avait préféré appeler toute son équipe pour voir avec eux si cette chose était sans danger. Bien évidemment Flash arriva en premier. Il sentit le courant d'air lui caresser doucement la peau alors qu'il tourna rapidement la tête vers le bolide qui avait l'air tout aussi perdu que lui. Shazam fronça les sourcils. Il avait vraiment envie de soulever cette chose mais Superman arriva et son envie disparût rapidement.

Ce n'était pas le vrai Superman, cela se voyait. Il avait l'air plus distant que le Superman et moins sûr de lui. Cela devait être dur de porter le même signe que lui après tout ce qu'il s'était passé. Mais sa concentration revint rapidement sur l'arme qui intriguait nos héros. Les volontaires continuaient à nettoyer la ville derrière eux et c'était peut être mieux comme ça. Cette chose avait l'air si dangereuse et quand il vit Superman s'avançait doucement vers l'arme, Shazam resserra sa mâchoire se retenant de l'interdire de faire ça. Bon sang, la frustration était présente mais il était nouveau et il n'avait pas son mot à dire alors il se contenta de regarder. Étrangement, les mains de Superman ne touchèrent jamais l'arme, comme si quelque chose l'empêchait de le faire. Billy regardait Superman avec un air un peu perdu avant de sursauter quand il entendit une voix derrière son dos. Il se braqua et se tourna rapidement prêt à se battre contre cet extraterrestre venu de nul part. Seulement la voix de Cyborg rassura rapidement les héros qui avaient l'air sur les nerfs.

Malgré les mots rassurant de Cyborg, Billy avait du mal à faire confiance à ce Dubbilex avec ces hommes en rouge. Il avait entendu de mauvaises choses sur CADMUS alors il ne savait plus ou se donner de la tête. La mission avait complètement changée, il ne s'agissait plus de nettoyage mais d'analyse. Billy était perdu dans ces réflexions mais il en sortit rapidement quand un de ces agents rouges poussa son épaule. Si Dubbilex avait l'air d'être quelqu'un de calme, les agents étaient eux, plutôt agressif. Mais bon, ils étaient là pour une bonne raison alors Shazam croisa simplement ces bras contre son torse attendant d'avoir une réponse pour pouvoir passer à l'action. Si cette chose n'était pas prête à exploser, il serait capable de s'en occuper avec Superman. Malheureusement le plan changea, encore une fois. L'ancien Starman bouscula légèrement un garde rouge qui toucha légèrement l'arme. Un court silence s'installa alors que la double hache s'illumina soudainement.

« Alors là, c'est pas bon signe ! »

Billy eut le temps de crier sa phrase avant qu'un énorme son s'échappe de la terre. L'adolescent regarda ces pieds et il mit peu de temps à comprendre qu'un énorme tremblement de terre était en train de s'abattre sur la ville, comme si cette dernière n'en avait pas déjà assez vu. Il regarda autour de lui un peu paniqué alors que Flash était déjà partit à la rescousse des civils. Il s'occupait du bas alors lui, limiterait les dégâts du haut. Shazam s'apprêtait à prendre son envol mais il vit un morceau de bâtiment foncer tout droit sur Dubbilex. Il avait peut être des doutes en CADMUS mais ce Dubbilex avait l'air si sympathique et ce n'était pas une raison pour le laisser mourir. Billy leva alors la main vers le morceau d'immeuble qui tombait à toute vitesse et un éclair sortit de sa main pour venir se fracasser contre le morceau de pierre qui se détruit en plusieurs morceaux. Une fois fait il fixa Superman et l'ancien Starman.

« Les immeubles vont tombés sur les civils ! Il faut limiter les dégâts. On a besoin d'aide. Le tremblement de terre est en train de tout détruire ! »

La panique se faisait bien sûr entendre dans le sons de sa voix mais malgré tout, il s'envola sans attendre la réponse de Superman et de Starman. Ils n'étaient que cinq héros, comment sauver une ville entière d'un tremblement de terre avec seulement cinq héros. Shazam prit alors de l'altitude pour voir l'étendu des dégâts. Il entendait les cris de panique des civils et voyait le peu qu'il restait se détruire sous ces yeux. Il déglutit avant de plonger rapidement dans le vide pour se glisser en dessus d'un morceau de bâtiment qui allait s'effondrer sur toute une famille. La mère remercia brièvement Shazam avant de partir en courant. Cela n'avançait pas vite, la ville était en train de s'écrouler juste au dessus de leurs têtes. Le cœur de Billy se mit à battre rapidement. Il sentait une douleur atroce dans sa poitrine et bon sang, cela commençait à devenir difficile de garder son calme. Superman devait sûrement sauver des vies avec son agilité, Zatana avec sa magie et Flash sa vitesse. Mais lui il se contentait de paniquer.

Un homme cria au secours non loin de lui et Billy se précipita vers lui. Il avait la jambe coincée sous un rocher et heureusement pour lui, elle ne semblait rien avoir. Il se contenta alors d'utiliser sa force pour soulever la pierre avec facilité avant d'aider le civil à se lever. Une fois le sauvetage finit Shazam appuya sur son oreille pour essayé de communiquer avec Cybord, en espérant que cela marche malgré la catastrophe qui était en train de se dérouler.

« Cyborg, tu me reçois ? Je peux limiter les dégâts dans le ciel mais il y a trop de civils. »

Il n'eût pas le temps d'attendre une réponse. Shazam dût se précipiter dans les cieux pour éviter que les morceaux de bâtiment ne fasse trop de dégât. Opal City ne ressemblait à rien à son arrivé mais maintenant elle risquait de ne plus exister à cause de cet affreux tremblement de terre.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 21:23
Depuis l'attaque des Parademons menés par Steppenwolf, Opal City a été littéralement anéantie ; la Terre a été protégée, l'invasion a été stoppée, mais la ville a payé un tribut lourd - terrible.
Heureusement, l'intervention de la Justice League et de centaines de secouristes a permis de faire avancer d'une manière exceptionnelle les réparations, d'abord en évacuant les dégâts, ensuite en permettant de recréer, déjà, quelques éléments.
Opal City est loin d'être reconstruite - mais cela avance ; vite et bien. Jusqu'à aujourd'hui.

Alors que Zatanna apparaît directement dans le théâtre des opérations, alors que - grâce à son instinct et ses connaissances magiques - elle comprend la dangerosité de l'étrange hache apparue mystérieusement dans ces ruines... l'enfer s'abat sur Opal City.
Un tremblement de terre.
Un tremblement de terre terrible s'abat sur la ville, et menace autant ce qui a été recréé que les secouristes ; heureusement, ces derniers ne sont pas seuls.

La Justice League entre en action - et même si Shazam est inexpérimenté, même si Superman est rongé par les doutes, ils parviennent à démontrer pleinement leurs immenses potentiels.
En quelques instants, eux et Flash parviennent à gérer les premières urgences, à stopper les immeubles qui s'effondrent, à sauver ceux qui sont menacés ; pour quelques instants, alors que le tremblement de terre s'arrête, ils pensent pouvoir s'en sortir... réussir.
Ils se trompent.


"Les gars... il y a un problème. Il y a un vrai problème."

Cyborg a répondu aux premières interrogations, notamment de Shazam. Il tente d'organiser à distance la gestion de ce terrible événement - mais sa voix blanchit, se crispe alors qu'il découvre une urgence immense, terrible.

"Un hôpital de fortune a été dressé et est surpeuplé. Cet hôpital est à environ un kilomètre de vous..."

Victor transmet les coordonnées à ses camarades, et se tend en découvrant la situation.

"... et il est menacé, par un autre immeuble, qui s'est écroulé sur un second. Un immense building repose sur un plus petit, à côté de l'hôpital ; et ça ne va pas tenir. Les secours tentent d'évacuer, mais... ça ne sera pas assez rapide. Vous devez vous en occuper - vite !"

Le jeune homme fixe, terrifié, les horribles images de la situation...
... et il a peur, vraiment, de ce qui pourrait arriver.
La Justice League a démontré, dix jours plus tôt, qu'elle peut vaincre une armée ennemie et impacter l'Univers ; mais peut-elle, aussi, sauver une situation aussi folle ?


**
*
**

Plus loin.
Alors que les trois membres masculins de la Justice League tentent l'impossible, Zatanna s'impose comme un élément incontournable de la situation autour de la hache.
Shazam, Superman et Flash sont partis - mais Jack Knight demeure ici, ainsi que Dubilex et les siens ; et ces derniers ne goûtent guère le bouclier ainsi constitué autour de la hache.


"Cette hache est à nous, jeune Homo-Magi. Elle nous revient. Disparaissez, et retournez à vos divertissements."

"J'aime pas qu'on parle à une dame comme ça, mec."

"Vos goûts ne m'intéressent guère. Disparaissez, antiquaire."

"Va falloir me forcer, vieux."

"Soit."

D'un geste, Dubilex fait signe à ses hommes, et les six étranges gardes rouges se précipitent autant vers Jack Knight que Zatanna... tandis que leur chef s'avance, lentement, vers la hache.
Alors que l'ancien Starman relève son bâton et se prépare - des formes sombres bougent, dans son dos ; en fait, l'obscurité, l'ombre elle-même bouge. Jack n'en voit rien, mais s'il le voyait, s'il le savait... il sourirait, sûrement.
Lui et la Magicienne sont peut-être en infériorité numérique - mais ça pourrait ne pas durer !


(HJ/ Résumé rapide :
- Shazam, Superman et Flash ont pu gérer les plus grosses urgences durant le tremblement de terre, qui s'est arrêté ;
- Cyborg appelle les Héros en indiquant qu'un hôpital est menacé : un immeuble est tombé et bloqué sur un autre, qui ne tiendra pas - et le tout va s'écraser sur l'hôpital s'ils ne font rien ;
- Dubilex, sec et brutal, envoie ses six gardes rouges sur Zatanna et Jack Knight, pour s'emparer de la hache vers laquelle il s'avance.
Merci de vos messages. Smile Vous avez jusqu'au 18 décembre pour poster, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3626
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 9:48
C'est une blague ? fut tenté de demander Conner quand Cyborg leur annonça la participation du Projet Cadmus. Celui-ci était responsable de sa « naissance », ainsi que de beaucoup d'autres expériences conduites en-dehors du cadre de la loi et de la morale.
Que son personnel ait supposément été purgé de ses éléments les plus malsains n'empêchait pas la seule mention de cette institution de lui hérisser le poil. Bien sûr, en des temps difficiles, toute aide était bonne à prendre ; mais il avait peine à croire que Victor, qui avait été chez les Titans à ses côtés et était littéralement une base de données organique, ait pu oublier ce détail - ou, pire encore, choisisse sciemment de l'y confronter.
Hélas non, ce n'était pas une plaisanterie, ainsi que le prouva sans tarder l'arrivée sur les lieux de leur représentant en la personne de Dubbilex. Entièrement concentré sur ce dernier, c'est à peine si le nouveau Superman remarqua qu'il était entouré de gardes ; ceux-ci n'avaient à ses yeux aucune importance.

Toi, prononça Conner alors qu'une certaine tension s'emparait de lui. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?

Évidemment, il fallait que ce soit lui. Le moment était mal choisi pour renouer avec cette figure de son passé : retrouver le télépathe éveillait en lui des sentiments contraires. Si leurs rapports avaient évolué pour tendre vers le positif, il n'en avait pas moins été l'un de ses geôliers - celui qui l'avait programmé à l'aide de ses pouvoirs, lui avait mis dans la tête tout ce qu'il avait besoin de savoir.
Ça, et quelques autres petites choses - notamment le « mot de passe » que Luthor avait utilisé pour le neutraliser et l'employer à ses fins, dont Miss Martian avait par chance su le débarrasser à l'aide de ses propres talents avant qu'il ait pu causer davantage de tort.
Dubbilex n'avait peut-être pas eu d'autre choix que d'obéir scrupuleusement aux caprices de son employeur à l'époque, mais ça ne voulait pas dire que le clone devait lui pardonner ses excès de zèle. Néanmoins, il était peut-être ce qu'il avait eu de plus proche d'un allié lorsqu'il vivait encore en laboratoire ; il ne pouvait à ce titre le rejeter totalement.

Il n'eut toutefois le loisir de se demander comment gérer ces retrouvailles en aucune façon : l'un des gorilles accompagnant Dubbilex avait jugé bon de toucher l'arme là où Conner lui-même s'en était abstenu au dernier moment - et avait eu raison de le faire, car c'est Opal City toute entière qui se mit à trembler.
Le combat titanesque contre Steppenwolf l'avait déjà ébranlée jusque dans ses fondations, mais c'était cette fois un authentique séisme qui menaçait de la ravager. Conner étouffa un juron - et eut la surprise de constater que, malgré son piteux état mental, ses réflexes répondaient encore au quart de tour : avant même d'avoir pu y penser, il se trouvait déjà dans les airs.
Ne restait qu'à trouver le meilleur moyen de limiter la casse.

Si démoralisant qu'il soit de voir les travaux déjà entrepris partir en fumée, la priorité allait à l'évacuation des civils : avoir un toit ne leur servirait à rien si c'était d'un cercueil dont ils avaient besoin. Flash en avait pris l'initiative, et si sa vitesse inégalée lui laissa faire le gros du travail, elle ne lui permettait cependant pas d'être partout à la fois ; Conner tâcha donc de lui donner un coup de main, se chargeant par moments de libérer le passage çà et là pour lui permettre d'être plus efficace.

La communication de Cyborg lui parvint alors qu'il suturait au moyen de sa vision calorifère une large crevasse en plein centre-ville pour que l'homme le plus rapide du monde ne risque pas d'y choir au cas où elle viendrait à béer davantage - ils n'avaient aucune garantie que les secousses avaient atteint leur pleine intensité.

Je m'en occupe, répondit-il ; et si ses doutes ne s'étaient pas pour autant dissipés, le fait d'être en pleine action - d'avoir l'impression de servir à quelque chose de bénéfique, plus qu'en poussant des blocs de béton hors du chemin - lui conférait une assurance qui ne lui avait que trop fait défaut depuis l'épisode de l'anneau.

En à peine quelques secondes, il fut sur les lieux de l'incident - et put confirmer que Victor avait dit vrai ; l'équilibre du gratte-ciel ne tenait qu'à un fil. Si la situation n'avait pas été aussi grave, il aurait pu y voir une analogie avec ce jeu consistant à retirer une à une les pièces d'une tour jusqu'à ce qu'elle s'effondre que Bart aimait tant ; son insistance pour l'y faire jouer avaient plus d'une fois mis les nerfs de Conner à rude épreuve.
Dans le cas présent, nul doute qu'il ne faudrait pas grand chose pour que la structure bascule - et cause une tragédie. L'Homme d'Acier n'eut pas besoin de réfléchir : tendant les bras en avant, il fonça à toute allure pour repousser le plus gros bâtiment, tentant de son mieux de le remettre à la verticale.
Si sa force prodigieuse devait lui en donner largement les moyens, la fatigue musculaire - qu'elle soit réelle ou juste psychologique - lui rendit la tâche plus difficile qu'à l'accoutumée, mais il fit tout pour n'en rien laisser paraître : ses lacunes avaient déjà engendré suffisamment de tort ces derniers jours pour ne pas leur donner l'occasion d'en causer davantage.
À peine quelques secondes après, il vit les silhouettes écarlates de ses camarades le rejoindre sur le site :

Prends la relève ! lança-t-il en direction de Shazam avant que celui-ci ait pu dire quoi que ce soit. Le bleu de glacier de ses yeux se mit à rougeoyer, révélant ses intentions : Je vais tenter de le rattacher, mais je ne peux pas le faire d'ici.

récapitulatif des actions:
 

Citation :
Mister Miracle était au courant mais désolé pour le raté du tour précédent, mon IRL est un peu compliquée en ce moment.

Flash & Shazam || Je me suis permis de « supposer » votre arrivée et de la placer après la mienne, mais si ça vous dérange, n'hésitez surtout pas à me le dire et je modifierai.

Zatanna || Je précise au cas où puisque ton post me laisse un petit doute, mais si Conner ressemble énormément à Clark, il est sensiblement plus jeune (une dizaine ou quinzaine d'années) et le fait qu'il ne soit pas le « vrai » Superman et soit un remplaçant est de notoriété publique (même si tout le monde ne fait pas forcément le lien avec Superboy).


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4142
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 18:23
Flash avait fait une bonne évacuation, mais le coup des immeubles, il ne pouvait pas gérer cela. Il n'avait pas la force pour le faire. Il aurait pu évacuer tout le monde, mais l'hôpital de fortune était important. C'était un lieu à conserver certains patients ne pouvait pas être bougé sous risque de blessures très graves. Il regarda donc Superman, partir faire ce qu'il faisait de mieux.

Puis rapidement la situation dégénéra entre Zatanna nouvellement arrivé, Starman le héros local et les agents de Cadmus. Il avait regardé impuissant ce conflit étrange s'envenimer. Ils voulaient tous bien faire, mais tout le monde voulait faire à sa façon. C'était ridicule, car au final personne n'arrivait à faire quoi que ce soit. C'était rajouter une cerise sur une coupe glacée, alors que tout le monde était en danger, ils avaient apparemment le temps d'en découdre.

Puis son regard se porta sur la hache. Elle était sans aucun doute la source des tremblements de terre et des tensions environnantes. Une hache, qui ne devait pas se trouver là, qui avait une aura pressente et pesante sur tout le monde. Flash regardait Dubilex se battre avec les héros, puis Superman et Shazam au loin qui soulevait des immeubles. Il n'y avait plus qu'une chose à faire. Arrêter de traiter les symptômes et déloger la tumeur.

Flash couru jusqu'à la hache en vibrant à travers le bouclier magique de Zatanna. Elle était bien emprisonnée dans la terre. Il saisit le manche et se mit en mode vibration. Il ne pouvait pas arracher la hache du sol par la force, mais il pouvait faire en sorte qu'elle glisse entre les molécules de terre et de gravats dans lequel elle était emprisonnée. Elle était moins lourde qu'il ne l'aurait pensé, malgré sa solidité. Puis d'un geste peut être insouciant, il la retira de terre. Durant un moment il eu un doute et même pour lui le temps sembla s'arrêter. Il serrait le manche dans ses mains, mais ne savait pas trop à quoi s'attendre car oui, il sentait que la réaction allait se produire, mais il n'avait aucun moyen de savoir quel serait cette réaction. Avait-il était trop rapide cette fois?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 122
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 19:02
Les gardes tentaient de l'attraper, mais elle voletait trop haut au-dessus d'eux pour qu'ils y parviennent. Mais un bruit sur son côté la tira de sa concentration, et elle aperçut avec horreur Flash – un de ses alliés normalement – s'emparer de la hache et traverser son bouclier comme si de rien n'était.

Oh Flash, mais qu'as-tu fait ?

Zatanna, occupée à rester hors de portée des gardes rouges, ne vit pas le super-rapide à temps. L'eut-elle vu qu'elle n'aurait sans doute pas réussi à l'empêcher de s'emparer de la hache pour la retirer du sol ; mais elle aurait au moins pu essayer. Elle aurait sûrement essayé de lancer un sort pour l'immobiliser, ou au moins pour le ralentir. Hélas, tout cela n'était plus possible, et il fallait maintenant se préparer au pire. Et le pire, pour le moment, c'était les gardes rouges. Car ils pointaient leurs armes étranges sur elle, mais aussi sur Flash.

Réfléchissant à toute allure, elle évalua la situation. Elle-même se trouvait à plusieurs mètres au-dessus du sol, flottant hors de portée de main des autres. Flash tenait la hache retirée du sol, les gardes rouges étaient proches. Starman et le meneur adverse étaient en pleine joute verbale machiste. Il n'y avait donc qu'une seule véritable solution, et elle n'allait pas plaire à tout le monde... Mais il fallait arrêter tout ça au plus vite, car le tremblement de terre s’intensifiait dangereusement. Et Starman n'avait pas l'air d'apprécier leurs nouveaux copains. Z se fiait davantage à son jugement qu'à celui de Flash, qui, pour le coup, avait agi de manière imprudente.

 « J'ai dit : ECARTEZ-VOUS ! »

Sous le coup de la frustration et de la colère, la magicienne eut un large geste du bras, invoquant sa magie pour repousser les gardes rouges et leur chef loin de la hache et de ses camarades. L'onde de choc fit voler des débris et de la poussière, en même temps que les gardes rouges et leur chef étaient éjectés plusieurs mètres en arrière. Sur le moment, elle eut une vague pensée pour les risques énormes qu'elle prenait en faisant cela ; mais peu importait. La sécurité de la ville était primordiale, et il était impératif que cet artefact ne tombe pas entre de mauvaises mains. Et de toute évidence, c'était presque le cas.

Se rapprochant du sol, et surtout de Flash, Zatanna lui jeta un coup d’œil furibond, avant de désigner l'arme d'une main. D'aussi près, le tremblement de terre faisait presque vibrer son propre corps.

 « Flash, lâche cette arme ! Tu vas tous nous tuer ! »

Avait-elle mis assez d'autorité dans cette voix ? Improbable. Mais elle se devait d'essayer. Il était trop tard pour ne pas prendre de risques, et ils avaient une mission à remplir. Malgré un manque évident de confiance en ce qu'elle faisait, la jeune femme ne reculerait pas.




[HRP]
- Zatanna repousse les gardes rouges et Dubilex avec sa magie
- Elle tente de convaincre Flash de lâcher l'arme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Déc 2017 - 15:12
[Mission JL] Damage Control.Superman & Flash & Zatana & Shazam
••• L'espoir permettait la survie de beaucoup d'être humain. Grâce à Superman, les hommes savaient qu'ils étaient en sécurité. Mais pas que Superman, grâce à tous les héros qui se battaient contre les vilains, contre les inconnus, les dieux. L'espoir était une flamme fragile mais elle réchauffait beaucoup de cœurs perdus. Seulement, cette flamme était facilement menaçait. Elle pouvait s'éteindre à cause d'un mauvais temps, de la pluie ou du vent. Billy voyait l'espoir quittaient peu à peu les civils qui se tenaient dans cette ville. Il entendait les hurlement de peur, les pleures, les prières de certains. Il avait même vu une petite fille qui cherchait ces parents, sans résultat. Billy voulait se prendre pour un de ces super-héros. Il voulait se prendre pour Superman ou Green Lantern. Mais en faisait ça, il se rappelait méchamment qu'il n'avait aucune expérience. Qu'il n'avait que 15 petites années de vie derrière lui. Une boule plutôt douloureuse se forma dans sa gorge. Elle était tellement serré, si il avait le malheur de prononcer un petit mot, il savait que les larmes allaient déferler sur ces joues. Alors il se contenta de respirer un bon coup tout en écoutant les mauvaises nouvelles de Cyborg. Bon sang, Batman ne mentait pas. Il avait encore beaucoup à apprendre. Pourquoi avoir envie de pleurer dans un moment aussi important, aussi dangereux.

Shazam fronça les sourcils et serra difficilement ces poings tout en hochant la tête quand Superman annonça qu'il allait s'occuper de ce bâtiment. Flash, lui s'occuperait d'en bas comme souvent. Un bolide, c'était pratique dans ce genre de catastrophe. Billy pouvait faire de la magie, lui. La magie pouvait faire beaucoup de choses mais il ne connaissait pas totalement ces pouvoirs, il en avait honte, tellement honte. Heureusement, il connaissait sa force, sa foudre et son endurance. La force et la rapidité étaient deux choses importantes pour sauver cette ville alors il allait s'en servir. Il devait juste respirer un bon coup et répéter les phrases de Batman dans sa tête. Si la chauve-souris lui avait dit qu'il avait du potentiel, il le croyait. Batman se trompait rarement. Batman était le modèle des enfants. Si les adultes avaient du mal avec ce chevalier noir, ce n'était pas le cas des enfants. Pas le cas de Billy. Le garçon ferma alors les yeux un court instant avant de respirer un bon coup pour finalement s'envoler rapidement vers l'endroit qu'il fallait.

Il se posa au milieu de la foule qui encourageait Superman. Shazam ne cacha pas sa surprise sur son visage bien sûr. Peut être que l'espoir n'était pas si fragile que ça quand on le mélangeait avec un peu de volonté. Peut-être que Billy devait rajouter beaucoup de volonté en lui. Un jeune garçon se tourna alors vers lui pour lui afficher un grand sourire avant de venir en aide à des civils non-loin d'ici. Tout le monde au fond était un super-héros, même ce jeune garçon qui essayait d'aider un vieille dame à ne pas tomber. Étrangement la boule dans la gorge de Billy s'envola en un claquement de doigt. Il se sentait mieux, beaucoup mieux. Superman lui donna alors un ordre et sans poser de question, il prit la place du kryptonien.

Shazam plaça ces deux mains sur la structure fragile de l'immeuble. Il sentit le poids peser sur ces bras et ces muscles qui commençaient à brûler à cause de la force qu'il était en train de mettre dans son action mais tant pis. Il voyait encore ce jeune garçon le fixer avec cette lueur d'espoir dans les yeux. Courage Billy. Tout le monde croit en toi. Il vola un peu plus contre l'immeuble pour le redresser un maximum alors que Superman en profitait pour utiliser ces yeux laser. Ingénieux de la part du kryptonien, vraiment. Malheureusement il vit un morceau se détacher et foncer tout droit vers... le petit garçon et la vieille dame.

« Attention ! »

Sans réfléchir, il lâcha l'immeuble pour foncer tout droit vers les deux civils. Il atterrit rapidement devant le jeune garçon. Il eut à peine le temps de mettre ces deux bras devant son visage pour le protéger. Le morceau de pierre frappa le magicien en plein fouet mais au moins l'enfant et la vieille dame furent sauvés. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Shazam avant que son regard ne soit attiré par le t-shirt que portait l'enfant. Cheese Viking, un jeu d'arcade appréciait par beaucoup d'enfants. Billy haussa les sourcils.

« Wow, une édition collector, j'adore ! Superbe ton t-shirt. » dit-il tout en levant son pouce en l'air. Le petit garçon lâcha un petit rire tout en hochant vivement la tête alors qu'il tirait sur son haut. « Je te l'aurais bien donné Shazam mais.. Je suis pas aussi fort et musclé que toi. »

Zut. Il avait oublié ce petit détail et puis il ne comptait pas lui prendre son t-shirt. Alors il se contenta de rire tout en secouant négativement la tête pour lui faire comprendre qu'il n'en avait pas besoin. Seulement la vieille dame à côté du garçon se mit à hurler tout en montrant le ciel du doigt. L'immeuble, il recommençait à tomber. A cause de lui encore une fois. Il afficha un grimace avant de voler rapidement au secours de Superman qu'il avait méchamment abandonné. Billy n'osa pas regardé le kryptonien dans les yeux, il se contenta de pousser de toutes ces forces avant de finalement s'excuser.

« Pardon, je me suis juste occupé de ceux qui sont en bas. Je le referai plus. »

© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Déc 2017 - 15:41
A la base, la journée ne devait se concentrer que sur l’évacuation de gravats, la reconstruction, et l’appui aux bénévoles et constructeurs volontaires.
La Justice League devait intervenir pour aider Opal City, une ville malheureusement anéantie lors de l’attaque des Parademons, menés par Steppenwolf ; elle devait prouver qu’elle peut autant reprendre, reconstruire, et réparer que détruire et stopper.
Le plan était beau, et noble ; mais cela n’aura pas lieu.

Très vite, trop vite même, la situation a échappé à tout contrôle – et tout va de mal en pire.
Alors que Dubbilex et d’étranges gardes du Projet Cadmus sont arrivés, en exigeant de s’emparer d’une étrange hache qui irradie d’une énergie mystique qui a attiré Zatanna, un terrible tremblement de terre s’en est pris à la ville… et une partie de l’équipe a dû aller gérer l’impossible, tandis que les autres s’occupent de Dubbilex.
Des deux côtés, cela se passe mal.

En effet, alors que le nouveau Superman et Shazam parviennent à stopper, du mieux possible, la menace qui risque de s’abattre sur un hôpital… alors que l’Espoir pourrait revenir pour eux, et leur faire espérer pouvoir rejoindre leurs camarades… la luminosité faiblit.
Des nuages apparaissent. Le jour disparaît. Et les ombres…

… les ombres s’emparent et englobent, soudain, tout Opal City.

Conner et Billy n’ont néanmoins pas le temps de réagir – car ils sont, tous deux, brutalement frappés par des lames d’ombres, qui viennent les frapper au cœur !
Même leurs capacités, leurs résistances sont vaines face à ce qui touche leurs âmes, leurs esprits, leurs consciences… ils ont mal, terriblement, affreusement. Ils ont mal, et sentent une bouffée de désespoir s’emparer d’eux – sans pouvoir, pour l’instant, envisager d’y échapper !

Mais, alors que les deux Héros sont affaiblis et chutent, ils ne peuvent penser à leurs camarades… qui, eux-mêmes, ne sont pas en bonne posture.

En effet, alors que Zatanna a pu repousser les gardes rouges de Dubbilex, ce dernier a pu se rapprocher de Jack Knight – et l’a violemment frappé, repoussant brutalement Starman, via des capacités surhumaines mystérieuses pour Dubbilex.
Seuls demeurent donc Zatanna, Dubbilex… et Flash, qui vient de s’emparer de l’étrange hache ; une erreur, définitivement.

Flash a réussi à vibrer et à prendre la hache, donc – mais il ne s’en tirera pas ainsi. Car à peine a-t-il posé les mains sur l’arme qu’un éclair est littéralement arraché du ciel…

… pour s’écraser sur Barry Allen, le frappant avec la puissance de dix coups de tonnerre, de dix ondes de choc, de dix apocalypses !

Hélas, alors que le Héros est illuminé et souffre mille morts, Zatanna n’est pas en reste – elle doit surveiller Dubbilex, mutique et analytique, mais va aussi devoir faire face à bientôt pire…


« Vous avez utilisé mon opale comme champ de guerre. Vous avez utilisé ses rues comme dévidoirs de vos cadavres. Vous avez utilisé ma cité comme si elle n’avait ni âme, ni habitants, ni protecteur. Vous avez eu tort. »

Une voix terrible, d’outre-tombe, s’élève alors autour d’eux, et les ombres ne tardent pas à s’amonceler… se rassembler, se constituer.

« Et cela suffit. »

Les ombres constituent soudain une silhouette, qui apparaît devant Zatanna et Dubbilex…
… pour représenter The Shade, l’ancien Vilain devenu antihéros d’Opal City.
Qui pose, lentement, le regard sur Jack Knight, son ami inconscient – puis refixe, avec une flamme de fureur difficilement contenue, son attention sur Zatanna et Dubbilex.


« Fuyez. Cela sera votre seule opportunité de survivre.
Fuyez, ou assumez ma colère. »


(HJ/ Résumé rapide :
- Superman et Shazam réussissent à sauver l’hôpital ;
- Les ombres s’abattent brutalement sur Opal City ;
- Des lames d’ombres frappent Superman et Shazam, faisant fi de leurs défenses, pour les plonger dans une vague réelle de noirceur et de désespoir ;
- Zatanna a réussi à vaincre les gardes rouges mais Dubbilex a vaincu mystérieusement Jack Knight ;
- Flash s’empare de la hache mais est directement frappé par un éclair inconnu et surpuissant, qui vient violemment se poser sur lui dans une souffrance absolue ;
- The Shade apparaît devant Zatanna et Dubbilex, gérant difficilement une colère qu’il va bientôt libérer. Il offre l’opportunité aux Héros de fuir, préparant le pire…
Vous avez jusqu’au 2 janvier 2017 pour répondre, je laisse du temps pour les Fêtes. Wink Merci d’avoir posté dans les limites, tous ! Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4142
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 19 Déc 2017 - 2:02
L'attaque du ciel est sans commune mesure. Flash n'arrive même pas à crier face à sa peau qui se calcine, son costume qui se détruit et ses nerfs qui se contracte. Il y a longtemps qu'il aurait perdu connaissance ou serait mort sans la speedforce. Celle-ci tentait de réparer l'irréparable et donnait à son cerveau l'étincelle pour ne pas qu'il perde conscience.

Pourtant, il aurait tellement aimé mourir à l'instant présent. C'était une souffrance horrible. S'il avait pu réfléchir clairement, il se serait comparé à Prométhée. Le dieu grec qui avait volé le feu pour l'apporter aux hommes. Mais c'était essentiellement dans son châtiment qu'il se reconnaissant. Pour payer sa dette, Zeus l’enchaîna à un rocher ou il fut condamné à se faire dévorer le foie par des vautours et des aigles pour l'éternité. Il fut délivré plusieurs siècles après par Hercule, mais lui, ne pourrait pas survivre aussi longtemps à cette puissance brute.

Le pire c'est qu'il ne pouvait pas lâcher la hache même s'il le voulait. Il subissait l'effet malheureux de la tétanisation musculaire. C'est-à-dire que ses muscles se tendaient et il se retrouvait parfaitement immobilisé. Il ne pouvait pas ouvrir la main pour lâcher l'arme, il ne pouvait pas, se déplacé. Il restait là tendu souffrant. Toute la speedforce était concentrée à se que ses muscles cardiaques et respiratoires ne soient pas tétanisés. Elle agissait comme un docteur, mais pour combien de temps encore pourrait-il soutenir ce genre d'effet il l'ignorait.

Il ne put rien voir de l'arrivée de Shade, en fait il ne voyait plus rien. Il avait perdu le contact avec ses yeux qui semblait brûler dans ses orbites. Pourtant, il aurait vu là un signe d'espoir. Flash croyait foncièrement aux procédures judiciaires et aux systèmes et ce malgré tous les déboires qu'il pouvait y avoir. Il croyait qu'un vilain pouvait se réformer. Shade était un exemple de la chose. Vilain traditionnel des Flash, Shade avait toujours montré une empathie naturelle pour les héros qu'il combattait et au final c'est Jay Garrick qui l'avait le mieux décrit. Un jour il avait dit à Barry : si Shade le voulait réellement, nous serions morts depuis longtemps. "Il est un des êtres les plus puissants de la planète et je ne sais même pas qui pourrait réellement lui tenir tête. S'il ne nous a pas éliminés et même nous incapacité pour toujours, c'est parce qu'il ne le veut pas. Il fait cela pour le sport et rien de plus, c'est un héros qui s'ignore et un être humain qui s'ennuie." Par la suite Barry avait rencontré Shade à de nombreuses fois et toutes les fois les échanges avaient été tout à fait cordiaux.

Malheureusement, maintenant... dans le cas présent... son échange était avec les éclairs et elle s'annonçait fatale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3626
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 20:06
Conner ne connaissait Shazam que de réputation, celui-ci n'ayant, à sa connaissance, fait son entrée dans la cour des héros - et dans la Justice League - que très récemment ; mais il pouvait apparemment compter sur lui pour le seconder dans sa tâche. Sans surprise, il constata que le héros au blason en forme d'éclair était capable de maintenir l'immeuble avec presque autant de facilité que lui.
Par bien des aspects, il était facile de le comparer à Superman, à ceci près qu'il tirait sa force d'un quelconque pouvoir magique plutôt que des hasards de la génétique d'une planète éteinte depuis longtemps. Si Clark avait eu le choix, s'il avait eu son mot à dire avant de partir, aurait-il vu en lui un successeur plus valide que ne l'était Conner ? Non qu'il lui aurait demandé son avis...

Si pénibles que soient ces pensées, le clone fut en mesure de poursuivre l'opération comme il l'avait planifié. La vision thermique n'avait officiellement rejoint le vaste arsenal de ses pouvoirs qu'il y a quelques mois, mais il avait déjà eu l'occasion de pratiquer son usage auparavant grâce aux patchs que Lex Luthor lui avait donné. L'une des rares, si ce n'est la seule chose positive que son second donneur génétique ait pu apporter à sa vie.
Ainsi fut-il en mesure de doser l'ampleur du rayon selon ses besoins, en dépit du fait qu'il n'ait que peu d'expérience en matière de recollage de bâtiments. Il insista néanmoins un peu plus que de raison ; il ne servirait à rien de le remettre d'aplomb si c'était pour qu'il s'écroule à nouveau dans les minutes à venir.

À vrai dire, l'idée n'avait aucun mérite : il était presque sûr d'avoir déjà vu Clark faire la même chose quelque part, même s'il n'arrivait plus à se rappeler où et quand. C'était toujours comme ça.
Même alors qu'il essayait de s'affranchir de lui, de renier son influence, il avait l'impression d'être incapable de faire autre chose que de suivre ses traces jusque dans les moindres détails, de ne plus savoir comment penser ou agir par lui-même, condamné à n'être qu'une copie.

Ce sentiment dont il avait eu tant de mal à se débarrasser était revenu en force - et ça l'énervait au plus haut point. Ruminer de la sorte ne l'empêcha toutefois pas de poursuivre son travail de soudage - du moins jusqu'à ce que l'immeuble se remette à chanceler dangereusement malgré le soutien que Shazam était censé lui apporter.
Celui-ci n'était plus à sa place, ainsi que put le lui confirmer un rapide coup d'oeil en hauteur ; il n'avait pas le temps de chercher à comprendre pourquoi.

Ravalant une injure, il fusa à toute allure pour rattraper la construction avant qu'elle ait pu choir de tout son poids sur le reste de la ville - ses travaux de réparation, même inachevés, l'aidant considérablement dans cette tâche.
Bien que ce soit loin d'être confortable, il entreprit de finir de le river au sol tout en le tenant en place par ses propres moyens. Ce ne serait sans doute pas tout à fait droit, mais ce n'était pas comme s'il disposait vraiment d'alternatives, à moins peut-être d'attendre que quelqu'un d'autre vienne l'en débarrasser encore une fois.
Or, si extraordinaires que soient les différents membres de la Justice League, il en voyait peu se montrer capables d'un tel tour de force. Contre mauvaise fortune bon coeur, donc.

Lorsque Shazam daigna enfin revenir à sa hauteur, Conner lui adressa un regard noir - avant de réaliser d'où il venait. Prisonnier de son marasme, il n'avait pas remarqué la présence de l'enfant et de sa grand-mère, ni celle du morceau de béton qui avait failli leur tomber dessus, malgré ses sens surdéveloppés ; sans l'intervention de son coéquipier, il ne donnait pas cher de leur peau. Il aurait eu bel air à sauver des vies, si c'était pour en laisser d'autres s'éteindre sans broncher.

Son reproche mourut dans sa gorge et il se contenta de hocher la tête d'un air approbatif - non sans s'étonner au passage de la candeur dans l'expression coupable de son vis-à-vis alors que celui-ci devait être plus âgé que lui d'une bonne dizaine d'années. Son esprit était toutefois trop préoccupé par ses problèmes pour s'y attarder - ce qui, à n'en pas douter, ferait bien les affaires du concerné.

J'ai bientôt fini, lui précisa-t-il très simplement avant de se remettre à l'ouvrage, apportant en silence la dernière main - ou le dernier regard - à son bricolage de fortune. Ce n'était peut-être pas très beau à voir, mais ça devrait permettre à la structure de rester entière jusqu'à ce qu'elle puisse recevoir une meilleure restauration.

Cependant, si bonne que soit leur action, le temps passé ici - ne fut-ce que quelques minutes - était un temps qu'ils ne passaient pas auprès de Dubbilex et de la mystérieuse arme qu'il était venu chercher. S'il ne doutait pas que ses compagnons veilleraient, même en son absence, à ne pas laisser cette dernière tomber aux mains de Cadmus, il n'en était pas moins curieux de savoir ce qu'il se passait de leur côté.
Plus encore quand un éclair déchira le ciel pour venir frapper le sol, suivi par un cri qu'il identifia immédiatement comme la voix du Flash. Mais avant même qu'il ait pu se retourner, ce fut à son tour d'être agressé par une puissance obscure - une force ténébreuse qui ignora toute résistance de sa part pour le frapper en plein coeur. Ainsi, plutôt que de s'envoler pour aller voir ce qui était en train de se jouer, il s'écrasa pesamment au sol, y creusant un modeste cratère ; il n'avait plus l'énergie de rien.

S'il eut vaguement conscience que son collègue avait également été touché par cette attaque, que le Speedster était toujours mis au supplice, il perdit rapidement tout ça de vue alors qu'une onde de désespoir se propageait jusque dans les méandres de son âme.

À quoi bon ? Il ne servait à rien qu'il y aille : il ferait plus de mal que de bien, comme ça avait toujours été le cas. Le coureur était peut-être en train de souffrir mille morts, mais s'il tentait de lui porter assistance, il trouverait forcément un moyen d'aggraver la situation.
Il avait bien été capable d'attirer l'un des objets les plus dangereux de la galaxie - et même de tout l'univers - par sa simple présence ; mieux valait certainement ne pas savoir quelle autre catastrophe il pourrait encore causer si on lui laissait la chance d'y mettre du sien.
Peut-être était-il animé de bonnes intentions, mais l'Enfer n'en est-il pas pavé ?
Et encore : tout au plus cachait-il son égoïsme sous un vernis de bienfaisance. Car tout ce qu'il voulait, c'est d'être aimé - accepté par la foule comme Clark avait été accepté, comme le héros, le symbole qu'il était censé être, qu'on aurait voulu qu'il soit.
Mais il n'était rien de tout ça, non. Il n'était rien de plus qu'une doublure, une imitation bon marché, une solution d'appoint, incapable de faire oublier une seule seconde le vide qu'il avait eu la prétention de croire qu'il pourrait combler. Insuffisant, comme toujours. Tant d'autres auraient pu faire mieux que lui : pourquoi encore s'obstiner ?
Pourquoi l'avoir fait dès le départ, d'ailleurs ? Pourquoi vouloir à tout prix exister ?

Écrasé sous le poids de son désarroi, Conner fut tout à coup envahi d'une immense frustration ; que ce soit l'expression de sa colère enfouie ou le semblant de résistance qu'avaient développé chez lui tant et plus de tentatives de contrôle mental au fil des années n'avait que peu d'importance. Son corps bougea sans avoir d'abord consulté son esprit - peut-être parce qu'il savait qu'il n'en obtiendrait en l'état aucune réponse satisfaisante - et fit s'abattre ses poings sur le sol. Une violente secousse se propagea rapidement dans toute la ville - peut-être même au-delà. Qu'il ait l'impression d'être vidé de ses forces ne voulait pas dire qu'il l'était réellement - et s'il n'y prenait pas garde, il pourrait bien briser le monde.

L'hôpital, fraîchement raccommodé et consolidé par ses soins seulement une poignée d'instants auparavant, ne risquait rien à priori - mais pouvait-on en dire autant des alentours ?

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 01/12/2017
Messages : 122
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Mer 27 Déc 2017 - 16:41
Le sang de la magicienne se glaça, lorsqu'elle vit que la situation leur échappait totalement. Le groupe de la Justice League comptait des membres aux capacités formidables, bien sur, mais il semblait qu'aujourd'hui, aucun d'entre eux n'ait la possibilité de les exploiter comme il se devait. Jack Knight avait été balayé comme si de rien n'était, par un individu qui semblait bien plus puissant que son apparence le supposait. Les gardes rouges, bien que momentanément vaincus, n'allaient sûrement pas tarder à revenir à la charge. Superman et Shazam n'étaient plus là ; quant à Flash...

Zatanna était partagée entre un sentiment de profond mépris pour l'idiotie qu'il avait commis, et une compassion incertaine pour la douleur qu'il avait l'air de ressentir. Il était évident, pour elle, que s'il n'avait pas touché cette hache, rien de tout ceci ne serait arrivé. Ou en tout cas, pas de leur fait. Personne n'aurait pu légitimement accuser la Justice League d'avoir détruit Opal City. Et comme si ça ne suffisait pas, The Shade se matérialisa devant eux.

On est morts. Plus qu'une peur panique, c'était une certitude ancrée dans l'esprit de la belle.Elle connaissait de réputation la puissance qui pouvait être déployée par cet être, et la mystérieuse force de Dubbilex lui semblait dérisoire en comparaison. Sa colère était aussi infinie que l'était le tremblement de terre. Et il semblait vouloir la diriger contre tout le monde. Il n'y avait alors que deux options : suivre son conseil et fuir, ou essayer de le faire parler, de le raisonner, ou en tout cas, d'atténuer sa colère pour qu'il ne pulvérise pas tout autour de lui.

C'était une très mauvaise idée. Mais la jeune femme était la seule personne capable d'y parvenir. Elle lévita pour s'approcher de The Shade, écartant les bras, paumes ouvertes, en un geste pacifique. Elle essaya de mettre autant de confiance que possible dans sa voix, pour ne pas montrer qu'elle était terrifiée.

 « Nul n'a besoin de subir votre colère ! Nous ne sommes pas vos ennemis. Jack Knight, Superman, Flash, Shazam, et moi... nous ne faisons que tenter d'aider les habitants d'Opal City. Mais d'étranges choses sont à l’œuvre ici. Un des hommes de ce mystérieux personnage a touché la hache, et a déclenché le tremblement de terre – et par extension, votre arrivée. The Shade, nous ne sommes pas vos ennemis. Vous n'avez pas besoin de nous faire subir votre colère. »

Allait-elle réussir à le convaincre ? Ou allait-il l'ignorer purement et simplement ? Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Il pouvait certainement la balayer sans effort apparent, car malgré sa propre puissance, elle n'était pas capable de prédire ce qui allait se passer. Elle aurait pu se protéger, si elle avait su de quoi il retournait.

L'idée d'un sort de divination émergea dans son esprit. Mais elle n'en avait pas le temps. Ça réclamait du temps et de la concentration, ce qu'elle n'avait pas, en voyant à quel point The Shade semblait prêt à tous les tuer.


[HRP]
- Zatanna tente de raisonner The Shade pour éviter d'être attaquée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Jan 2018 - 15:34
[Mission JL] Damage Control.Superman & Flash & Zatana & Shazam
••• Peut être que Batman avait raison après tout, le magicien avait du potentiel et avait son rôle dans la Justice League. Autant de force et de courage pouvait peut être redonner espoir aux civils qui en avaient besoin comme aujourd'hui. Le sourire de cet enfant qu'il venait de sauver, il avait reconnu le regard de ce petit garçon. Shazam allait devenir son héros et son image à suivre. Ce petit garçon allait parler de son exploit à tous ses amis avant de faire du bouche à oreille. Comment pouvait-il être sûr de cela ? A votre avis, comment Billy Batson avait convaincu ses amis que le grand Batman était un vrai héros et non un criminel en chauve-souris. Il avait été à la place de ce petit garçon plusieurs fois dans sa vie. Rêveur comme jamais avant de finir dans cette position. Le magicien l'avait choisi, lui et maintenant il aidait Superman à tenir l'immeuble de toutes ses forces. Il ne crachait pas sur la mission, loin de là. Ni sur son coéquipier d'ailleurs. Ce n'était pas le vrai Superman, il le savait. Il avait vu le vrai de prêt plusieurs fois et ce Superman actuellement était très différent. Mais Billy l'aimait bien. Il semblait se donner à fond pour prouver quelque chose. Cela ne devait pas être facile de devoir remplacer le grand Superman.

Une petite moue se dessina sur son visage alors qu'il continuait de tenir le bâtiment contre son torse. Il ne pouvait pas s'empêcher de fixer le super-héros qui se trouvait juste au dessus de lui. Un petit sourire en coin se dessina alors sur son visage, Superman ne lui avait pas passé de savon sur ce qu'il venait de faire et pourtant.. L'immeuble avait presque cédé à cause de lui. Il n'était entouré que d'adultes et bon sang ce qu'il détestait les adultes en temps normal avec leurs faux jugements et leurs morales mais la Justice League ne jugeait pas. Batman ne l'avait jugé et Red Robin non plus et maintenant Superman ne disait rien alors qu'il venait de désobéir et d'en faire qu'à sa tête. Il se sentait à sa place ici, lui même et compris. Quelque chose qu'il ne s'était pas passé depuis un bon moment. Ses parents comprenaient Billy mieux que quiconque parce qu'il était exactement comme eux. Il avait une soif d'aventure que personne ne pouvait calmer et une curiosité plutôt dangereuse. Ses parents seraient-il fier de voir leur fils dans cette position, ça il ne le savait pas vraiment. Une fois le bâtiment rafistolait, il se décolla de l'immeuble prêt à prendre la parole pour remercier Superman pour tout ce qu'il venait de faire et peut-être lui demander de l'aide pour ses futurs entraînements mais Shazam entendit un cris effroyable et apparemment ce ne fût pas le seul à l'entendre vu que Superman se tourna dans la même direction que lui. Les deux étaient prêt à voler en direction du cris, prêt à agir mais malheureusement cela ne se passa pas comme prévu.

Une douleur effroyable lui transperça le cœur alors que toutes forces lâcha le nouveau héros. Billy chuta alors de plusieurs mètres avant de s'écraser brutalement contre le sol faisant des dégâts sur la route à cause de sa force surhumaine. Les civils des alentours poussèrent un cris avant de partir en courant alors que Billy lui paniquait à cause de la douleur qu'il ressentait. Jamais il n'avait connu ça, jamais. Il posa difficilement sa main droit sur sa poitrine gauche alors qu'un petit gémissement de douleur sortit de ses lèvres. Incapable, il n'était qu'un incapable et ça tout le monde le savait. Il s'était fait viré de toutes les familles d’accueil et bientôt les Vasquez feront la même chose. Batman ne l'avait pas prit sous son aile pour l'aider mais plutôt pour éviter qu'il en fasse du mal et n'importe quoi. Batman devait penser comme les autres, ce n'était qu'un sale gosse sans les sens de responsabilités. Il essaya de se redresser parce qu'il voulait disparaître, parce que tout le monde le voulait. A quoi bon parler d'espoir cette chose n'existait pas. Ce sentiment faisait partie de l'imagination, tout simplement. Shazam se trouvait maintenant à genoux sur le sol alors qu'il leva son visage vers le ciel pendant que sa capuche glissa doucement de sa tête pour se loger sur son dos.

Tu crois être devenu meilleur depuis que le sorcier t'a choisi, Billy? Tu me fais honte.


Il avait l'impression de revivre un de ses nombreux cauchemars. Les mauvais rêves ou ses parents regardaient Billy avec un air de dégoût avant de sortir ces phrases horrible. Il avait vraiment l'impression de les décevoir à chaque fois qu'il faisait un seul petit faux pas. Mais ce n'était pas les seules voix qu'il avait l'habitude d'entendre. Celle de Black Adam qui répétait sans cesse : Tu ne seras jamais un vrai champion, tu ne resteras qu'un gamin. Ou celle des Vasquez et des enfants. Des personnes auxquelles il tenait énormément ou qui l'avait marqué. Il visualisait même le regard déçu du justicier de la nuit parce que Billy ne sera jamais aussi parfait que les Robin. Le champion de la magie posa alors ses deux mains sur ces oreilles. Il savait que ce n'était que son imagination alors pour qu'il se sentait aussi faible et inutile à ce moment précis ? Ces visions ne cessaient de tourner dans sa tête avant qu'il ne se mette à crier à cause de la colère.

« Lâchez moi ! »

Il croisa les regards horrifiés des spectateurs alors que Shazam essayait toujours de difficilement se lever. Il prit appuis sur une voiture avant de se laisser tomber dessus. Il manquait de force et pourtant la carrosserie venait de se tordre sous son poids et sa force. A quoi servait-il maintenant ? Les civils devaient toujours être sauvés mais actuellement, il ne pouvait rien faire.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mer 3 Jan 2018 - 8:40
Une apocalypse de ténèbres s’est abattue sur les ruines d’Opal City.
Alors qu’une partie de la Justice League était venue réparer la cité anéantie lors de l’attaque des Parademons de Steppenwolf, alors que les travaux avançaient et que la reconstruction était en bonne voie, la découverte d’une étrange hache, l’arrivée troublante du Projet CADMUS et l’attaque d’un Shade enragé par l’état de sa chère ville ont transformé ce moment positif, proactif de l’équipe en désastre.

Flash est littéralement électrocuté, électrifié, grillé par un éclair inconnu et tout sauf naturel, incapable de lâcher la mystérieuse hache. Jack Knight est inconscient. Dubbilex demeure seul debout, alors que ses gardes rouges semblent inconscients. Zatanna tente de raisonner Shade, tandis que Superman et Shazam sont rongés par les ombres, qui les immobilisent physiquement et s’emparent de leurs cœurs.

La situation est terrible, abominable.
Elle va encore empirer.

Pourtant, il semble, pour un instant, qu’elle pourrait s’améliorer… qu’un espoir perdure.
Sans prévenir, Flash parvient à lâcher la hache – et est violemment propulsé sur le côté par une force inconnue. Ses blessures sont terribles, mais il est vivant… et libéré de la hache.
Surtout, les quelques mots prononcés par Zatanna Zatara, magicienne d’envergure, connue et appréciée pour ses actions et sa franchise, semblent avoir un impact sur Shade. Ce dernier, mutique et immobile, a accepté de laisser son regard glisser sur elle ; et il soupire.

Il réfléchit. Il hésite. Il envisage. Il raisonne, avec lui-même.
Puis il décide, et claque des doigts.
Alors, les ténèbres qui se sont emparées des cieux reculent légèrement ; alors, les ombres qui ont frappé Superman et Shazam se rétractent, et abandonnent les deux Héros ; alors, ces derniers peuvent tenter de se reprendre, découvrir qu’ils sont désormais gênés, blessés, incapacités, mais surtout rongés par des peines absolues dans leurs cœurs.
Mais ils sont libres.


« Il y aura un jugement, Miss Zatara. Il y aura une sanction, il y aura des responsables pour ce que mon Opale a subi – mais vous n’avez pas tort. Ce n’est pas le jour pour cela. D’autres mystères sont à l’œuvre. »

Shade glisse son regard vers la hache, qui lévite désormais au-dessus du sol. A proximité, Dubbilex semble vouloir s’approcher – mais Shade le repousse d’un geste, grâce à des ténèbres qui s’emparent de la créature et l’emportent sur le côté.

« Cette hache n’a rien à faire dans mon Opale. Elle doit être év… »

Shade s’approche et lève une main pour s’emparer de la hache – mais il n’y arrivera pas.
Car, alors que Dubbilex est évacué, l’un des gardes rouges parvient à se relever et à sortir des ombres, pour se précipiter sur la hache… et s’en emparer !


« NON ! »

Un crépitement. Un changement brutal dans l’atmosphère. Un tonnerre dans le ciel, des éclairs dans les cieux.
Quelque chose se passe. Quelque chose arrive au garde rouge. Quelque chose vient de la hache et s’empare de lui… et le transforme.


« Oh. Miss Zatara, je crains que vous n’ayez raison… il y avait bien un mystère, ici. Mais il est levé. Hélas. »

Un éclair s’écrase sur le garde rouge et la hache, aveuglant l’assemblée pendant quelques instants. Tous retrouvent leur vue une poignée de secondes après, et découvrent que la situation a changé…
… que le garde rouge lui-même a changé !

« FRÊLES MORTELS ! VOUS OSEZ VOUS PRESENTER DEVANT WANDJINA ! »

Par réflexe, Shade créé un bouclier de ténèbres, pour protéger Zatanna, Jack Knight, Dubbilex et les gardes rouges encore vivants. Flash aussi, par extension.

« J’ignore si vous le connaissez, Miss Zatara, mais il s’agit d’une divinité australienne en lien avec le Tonnerre, qui semble pouvoir s’incarner dans quiconque d’assez fou s’empare d’une certaine arme – à priori cette hache. Sa présence ici est fondamentalement une mauvaise nouvelle, car… »

A quelques mètres, Wandjina s’élève au-dessus du sol, fait tourner sa hache au-dessus de lui – et provoque, soudain, deux tornades qui s’abattent sur les ruines d’Opal City !

« SOUFFREZ MA COLERE ! »

Wandjina continue de faire tourner sa hache et se prépare à enchaîner.
Opal City est sur le point de céder définitivement face à ce dieu fou et violent… et les ennemis d’avant vont devoir devenir alliés du moment pour survivre !


(HJ/ Résumé rapide :
- Flash finit par réussir à lâcher la hache, et il est expulsé sur le côté. Ses blessures sont grandes mais il est vivant ;
- Zatanna parvient à convaincre Shade, qui fait disparaître un peu les ténèbres des cieux et libère Superman et Shazam. Ces derniers sont incapacités légèrement physiquement, mais ont surtout des poids psychologiques sur leurs cœurs ;
- Shade veut regarder la hache, mais un garde rouge s’en empare avant lui – et se trouve en Wandjina ;
- Shade protège ceux sur place et explique qui est Wandjina, qui est l'équivalent DC de Thor ;
- Wandjina créé deux tornades et se prépare à enchaîner ;
- Il va falloir collaborer ensemble pour survivre !
Nous sommes quasiment à la fin : si vos actions se coordonnent et sont efficaces, il est possible qu’on arrête au prochain tour ; sinon, vous aurez encore une chance. Wink Vous avez jusqu’au 13 janvier 2018 pour répondre. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 122
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 13:24
La peste soit de ces enfoirés ! Ils avaient failli déclencher la colère de Shade, et maintenant, voilà qu'un Australien en mode Thor de Marvel – mais nettement moins séduisant que Chris Hemsworth – précipitait Opal City dans le chaos le plus total. La destruction de la ville, un tremblement de terre, ça ne suffisait pas ? Il fallait absolument qu'il y ait en plus deux tornades ? C'était bien leur veine, tiens. La Justice League avait bien besoin d'un coup de main, et il fallait espérer que The Shade serait assez sympa pour pour offrir son aide.

Mais au final, la brune ne pouvait compter que sur elle-même. Ses alliés n'étaient pas là, et Flash n'était probablement pas en état de se battre. Jack Knight et Dubbilex... bon, elle préférait ne pas y penser. Elle repassa mentalement tout ce qu'elle savait sur cette sorte de pseudo-divinité, Windmachin. Elle était suffisamment puissante pour lutter contre elle, mais ignorait comment le faire. Et sacrifier sa vie pour ses camarades et la ville n'était pas trop une option qu'elle aimait. Vous pourriez penser que ce n'est pas digne d'une héroïne de sa trempe. Mais vous auriez tort. Elle n'est pas prête à se sacrifier. Pas comme ça.

Surtout pas en ignorant complètement comment elle pourrait vaincre ce type. Le stress s'empara d'elle, alors qu'elle perdait un temps précieux à essayer de trouver une solution. La magie élémentaire, elle avait trop souvent du mal avec pour essayer. Inutile d'essayer d'utiliser la météo, l'autre teubé divin la dominerait sur ce terrain-là. Elle pouvait essayer de le téléporter dans l'espace, mais quelque chose lui disait que ça ne fonctionnerait pas plus. Quant à l'attaquer avec la force brute... en fait, c'était peut-être la seule manière de vraiment lui faire mal.

 « J'ai une idée ! Essayez de faire diversion ! »

Elle ne savait pas si son cri avait trouvé des oreilles attentives. Elle s'élança, se servant de la magie pour voleter en direction des tornades et de leur propriétaire. Non pas qu'elle ait l'intention de se pointer en mode « bonjour, c'est à vous ? Reprenez-les s'il vous plaît ». Mais elle devait forcément, pour l'idée qu'elle avait, s'approcher. Dans le même temps, elle étendit ses perceptions de sorte à puiser de la force dans l'énergie dégagée par les tempêtes.

Beaucoup de gens pensent à tort que seul le corps peut fournir la magie. Il est vrai que les Homo Magi, comme elle, ont une plus grande puissance magique en eux. Et elle était particulièrement puissante, même selon ces critères. Mais le moyen le plus sûr de ne pas s'épuiser, c'était de puiser directement dans l'environnement. Cela n'était pas sans conséquence, bien sur. On peut tuer quelqu'un, détruire un écosystème, ce genre de choses. Mais là, cela ne ferait que diminuer la force des tornades, tout en augmentant la sienne.

Elle s'approchait du pseudo-surfeur. Il était vraiment moche, ce mec. Rassemblant son énergie, elle s'apprêta à lui asséner un coup de poing magique, dopé à la puissance brute. Mais deux choses se passèrent simultanément : le coup, et les problèmes.

 « Retourne sur ta plage, Point Break ! »

Un immense poing bleuté, crépitant d'énergie et de puissance, partit de Zatanna et s'abattit contre son ennemi. Hélas pour elle, la force employée n'était pas aussi grande qu'elle l'aurait voulue. Les tornades, contrôlées directement par leur patron australien, ne lui fournirent pas assez d'énergie pour qu'elle évite d'en consommer elle-même. Pire encore, le choc et la force brute des vents la firent chuter, et elle se mit à tomber en direction du sol, plusieurs dizaines de mètres plus bas.


[HRP]
- Zatanna compte sur les autres pour détourner l'attention de Wandjina
- Elle utilise sa magie pour frapper la divinité avec un poing magique
- Chute libre à cause d'un manque de contrôle de son vol et des tornades trop violentes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3626
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 7 Jan 2018 - 9:45
L'emprise des ombres commença à se résorber. Ils n'y étaient absolument pour rien, mais c'était un soulagement néanmoins. Conner sentit comme un poids s'ôter de sa poitrine - ce qui était une étrange sensation pour quelqu'un dont la force était telle qu'il n'avait pratiquement jamais ressenti la gêne physique.
Il ne se sentit pas mieux pour autant, en tout cas pas tout de suite - comme si cette pression abstraite avait laissé son empreinte sur son torse, s'y était même incrustée à la place du célèbre logo qu'il avait choisi d'y apposer. Peut-être était-ce lui, finalement, cette masse inexplicable, la source de toutes ses angoisses...

Secouant la tête pour dissiper ne serait-ce qu'un instant la chape de ses idées noires, Conner en profita pour décoller. S'il avait réussi à reprendre ses esprits, Shazam ne tarderait sans doute pas à en faire de même, mais il ne pouvait pas se permettre de l'attendre ; à en juger par son cri d'agonie, les quelques secondes que ça prendrait pourraient être pour Flash celles séparant la vie et la mort. Il devait faire vite.

Toutefois, l'éclair qui avait percuté celui-ci avait semble-t-il cessé de s'abattre - et si le sol noirci fumait encore, il n'y avait plus trace du Bolide ni de l'arme qu'il portait.
Préférant exclure dans un premier temps la possibilité qu'ils aient l'un comme l'autre été réduits en petits tas de cendres, Conner affûta ses sens jusqu'à retrouver sa trace à quelques mètres de là, les odeurs de fumée et de chair calcinée lui faisant faire la grimace. En dépit de son inconfort, il ne s'en précipita pas moins à ses côtés pour l'aider à se relever, l'amenant vers un pan de mur à peu près vertical contre lequel il pourrait s'appuyer.

Flash ? Je peux faire quelque chose ? demanda-t-il ce faisant, tout en gardant à l'esprit qu'il était probable que ses tympans aient autant souffert de l'impact que le reste de sa personne.

Même s'il pouvait l'entendre, il était fort probable qu'il lui réponde par la négative : tant qu'il ne mourait pas de ses blessures, la Speed Force pouvait les réparer - et rapidement.
Le clone avait un jour vu Bart se remettre d'un tir de fusil à pompe dans le genou à bout portant alors qu'une personne normale n'aurait plus jamais dû pouvoir marcher, et en quelques heures seulement. Qu'est-ce qu'une petite décharge en comparaison ?

Tu ferais mieux de te reposer, ajouta-t-il sans plus savoir s'il pouvait l'entendre - tout en se doutant qu'il n'en ferait rien et reviendrait dans la course dès qu'il s'en sentirait capable ; son petit-fils et lui avaient cela en commun.

De toute façon, ce n'était pas comme si Conner faisait ça pour autre chose que se donner bonne conscience : qui était-il pour prodiguer ce genre de conseil à ses ainés ? Un nouveau grondement de tonnerre retentit alors à proximité, détournant son attention du blessé : si celui-ci avait réussi à lâcher la hache, il ne lui aura de toute évidence pas fallu longtemps avant de tomber entre d'autres mains - et pas des meilleures, apparemment.

D'où il sort, ce type ? s'interrogea Conner à voix haute alors qu'il apercevait pour la première fois le véritable porteur de l'artefact - un certain Wandjina, à en croire son ouïe surhumaine que l'intéressé semblait prendre un malin plaisir à saturer avec sa petite mise en scène.

En dépit du tintamarre provoqué par son apparition, celui-ci ne semblait pas avoir encore eu le temps de lever la main sur qui que ce soit - Conner n'avait pas suffisamment prêté attention aux gardes rouges pour se rendre compte qu'il en manquait un -, mais ça n'allait sans aucun doute pas tarder. Et si voir les ombres virevolter autour de l'une des personnes présentes lui donnait une indication précise sur la cause de son récent malaise - et l'envie de rétribution allant avec -, il ne semblait pour l'heure pas être une cible prioritaire.

Chaque chose en son temps, oui, mais le nouveau Superman ne risquait pas d'oublier ce qu'il lui devait : il avait déjà assez de raison de se sentir mal dans sa peau - aussi blindée qu'elle soit - sans la participation non-demandée de cet olibrius en costume trois pièces.
La magicienne Zatanna - dont il venait seulement de remarquer la présence - fut la première à ouvrir les hostilités, et à en subir le contrecoup, ayant oublié de se prémunir contre les tornades adverses qui ne furent pas longues à se refermer sur elle.
Laissant Flash à son sort après un rapide échange de regards - encore une fois, il doutait qu'il puisse lui être utile -, Conner décolla du sol à toute vitesse, faisant de son mieux pour rejoindre l'ensorceleuse avant que sa chute ait pu lui faire prendre trop d'essor.

Je te tiens ! clama-t-il à cette dernière tandis que sa poigne d'acier se refermait sur le col de sa tenue de soirée. Ce n'était peut-être pas le sauvetage le plus élégant qui soit, mais si ça pouvait lui éviter de se briser les deux jambes en atteignant le sol - voire pire -, il osait supposer que la jeune femme ne lui en tiendrait pas rigueur. Une fois certain de sa prise, il revint prestement sur la terre ferme : avec des vents aussi violents à l'oeuvre, il n'était pas prudent de rester dans les airs, même pour lui. Ce n'est qu'arrivé à un mètre du plancher des vaches qu'il daigna enfin la lâcher, désormais certain qu'elle ne risquait plus rien.

D'autant que la fatigue, mentale comme physique, continuait à se faire sentir : il n'était pas dans un état propice à la gestion d'une telle situation de crise - mais hélas, celles-ci ont rarement la délicatesse de s'annoncer avant de requérir toute leur attention.
Sa descente le ramena à la hauteur de ce soi-disant dieu ; assez près, en fait, pour lui permettre d'agripper son poignet une fois au sol tout en dardant vers lui un regard noir... Qui ne tarda pas à virer au rouge, comme un présage à la violence à venir, avant qu'il envoie son crâne percuter le sien sans ménagement.

Tu n'as pas choisi le bon jour pour me parler de colère.

récapitulatif des actions:
 

Citation :
Barry ▬ J'ai essayé de rester aussi flou que possible sur tes réactions, mais si tu as besoin que j'ajuste quoi que ce soit, n'hésite pas à me le dire !


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4142
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 10 Jan 2018 - 16:25
Les blessures pour un speedster sont une chose courante. Ne pouvant survolé la mêlée ils se retrouvaient souvent à porté de tire ou de lame. Ils avaient à de très nombreuses reprises souffert de leur état de "simple humain" dans les batailles. Fort heureusement, la speedforce avait plus d'un tour dans son sac pour ne pas laisser mourir aussi facilement ses porteurs. Doté d'un métabolisme ultra rapide qui se sustentait à même la speedforce, les gens comme Flash, pouvait compter sur un facteur d'autoguérison ultra rapide. Cela leur permettait donc de rester dans la bataille malgré plusieurs blessures.

Il y avait cependant un problème dans la situation présente. Bien que le métabolisme humain super rapide des speedsters pouvait se remettre sans trop de problèmes d'une blessure classique, les blessures magiques étaient d'un tout autre acabit. Dans le cas présent, la speedforce tentait tant bien que mal de réparer Barry, mais la nature de ses blessures était extrêmement délicate et le processus allait prendre beaucoup de temps, beaucoup trop.

Flash Fact : Il y a plusieurs théories en lien avec la speedforce. La théorie mathématique élaborée par Johnny Quick, la théorie des métashumains cheval de bataille de Jay Garrick, la théorie intuitive dont Wally West c'est révélé être un maître. Mais il y a également la théorie spirituelle, qui est l'apanage d'un des plus grands speedster que la terre est jamais connu : Max Mercury. Pour faire simple, la speedforce selon Max Mercury est une sorte de force divine qui à sa volonté et son esprit propre. Celle-ci choisi son porteur pas par accident, mais bien dans une idée d'un grand schéma préétablie dans le temps (qui n'affect pas la speedforce d'ailleurs). Par ce fait même, il était de la responsabilité du speedster d'honorer ce don et de respecter et même prier la speedforce. Savitar étant l'anti Max Mercury, qui voit la speedforce comme une entité à dominé et non pas avec qui on doit collaborer.. Ceci étant dit, cela voulait également dire que la speedforce, douée d'une conscience, pouvait prendre des décisions par elle-même et non pas uniquement dominées par son porteur. L'existence des Parardox temporelle sort de soldat de la speedforce ou encore du Black Flash, laisse entrevoir que la théorie de Max Mercury n'est pas si bête... Dans le cas présent, ce qui se passa, pourrait facilement être attribuée à cette "conscience" de la speedforce.

Alors qu'il était coincé dans un cycle de rémission beaucoup trop lent, Shade entoura le corps inconscient de Flash d'un bouclier d'énergie d'ombre magique pour le protéger. Étrangement Flash réagit différemment à cette magie. Sans vraiment comprendre comment, la speedforce commença à absorber le bouclier et utilisa la magie de celui-ci pour panser les plaies de Barry. Créant d'énormes "plaques" de noirceur sur les blessures autant à l'intérieur que l'extérieur et celle-ci furent parcourue de petit éclair de la speedforce. Puis Flash ouvrit les yeux.

*GASP*

Il se releva immédiatement, il sentit comme un courant d'adrénaline de speedforce lui parcourir tout le corps. Il cherchait à évacuer quelques choses. Il cracha par terre par réflexe et sa salive était parcourue d'éclair bleu exactement comme ceux qui l'avaient frapper. La foudre de la hache, avait trouvé un contenant en lui et c'était la raison de la difficulté de celui-ci à guérir. Il avait encore de la foudre bleue en lui. La speedforce conjuguée à la magie de Shade cherchait à reprendre ses droits dans le "porteur". Elle expulsait cette magie mortelle, pour reprendre sa place dans le corps de Barry.

Barry vit rapidement le gros barbare magique avec sa hache et ses éclairs et plaça ses mains en direction de lui...

Maintenant... Voyons voir comment tu vas réagir...


Maintenant qu'il était conscient, il pouvait volontairement accélérer ce processus d'expulsion et essaya de tout concentré dans ses mains puis... BANG! Une puissante décharge de foudre soutenu sortit de ses mains (tout en lui grillant littéralement la peau autour d'elle) et se dirigea vers Wandjina.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 02/05/2014
Messages : 236
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Dim 14 Jan 2018 - 16:40
En principe, la Justice League devait améliorer, accélérer la reconstruction d'Opal City, et quitter donc cette journée avec moins de gravats et plus d'éléments recréés.
Hélas, des rebondissements imprévisibles, mais hélas bien ancrés dans les drames qui font rebondir leurs existences, ont empêché les Héros d'agir ainsi - d'abord parce que le Projet CADMUS s'en est mêlé, ensuite parce que la vengeance de The Shade a éclaté, enfin parce que Wandjina est apparu... et se prépare à anéantir, littéralement, les ruines de la ville.


"INCLINEZ-VOUS DEVANT VOTRE DIEU !!!"

L'étrange divinité se prépare à frapper, à multiplier les tornades pour anéantir tous ceux qui l'entourent - mais les Héros ne veulent pas se laisser faire.
Zatanna, d'abord, profite de l'extrême concentration de Wandjina pour le frapper avec un point magique, tout en glissant une remarque humoristique... qui énerve presque plus l'ennemi que l'attaque !


"COMMENT OSES-TU, FEMME ?! COMMENT OSES-TU ?!"

Wandjina envoie un éclair vers la Magicienne - qui l'évite, heureusement, en tombant, hélas.
Elle est néanmoins sauvée par Superman, qui vient la déposer au sol avant de retourner vers Wandjina. Alors que ce dernier tente de créer une nouvelle tornade, il est surpris par l'arrivée trop rapide de Conner - et ne peut rien, quand ce dernier bloque son poignet, puis quand il le frappe au visage.
Tout juste le dieu supposé peut-il accompagner le coup... et pousser un beuglement de douleur et de fureur cumulées.


"RAAAAAAAAAAAH !!!"

En bandant ses muscles, Wandjina parvient à repousser Superman, à recouvrer son autonomie - et lève sa hache, pour frapper l'ennemi avec un coup mortel.
Il en sera cependant empêché par un coup de chance, un coup de hasard... un coup d'énergie, tirée depuis l'arrière et qui parvient, miraculeusement, à le toucher dans le dos.


"SI VOUS AVEZ UNE IDÉE, C'EST MAINTENANT !"

Une forme s'échappe des décombres et se prépare à tirer encore...
... celle de Cyborg, qui a réussi à rejoindre le coeur de l'action pour se mêler au combat.

Et, heureusement, cette idée qu'il sollicitait est trouvée par un allié, un ami.
Flash.
Alors que ce dernier a été littéralement frappé par la foudre, The Shade est venu à son secours, et Barry Allen a pu trouver assez de force et de volonté pour reprendre le combat - notamment en envoyant littéralement des éclairs de ses mains vers Wandjina !

Le Speedster se grille les mains, mais l'attaque est partie... même si le dieu supposé la voit, et se prépare à la stopper.
Mais cela n'arrivera pas.
Car alors que Wandjina se concentre dessus, des ombres grandissent derrière lui - et le frappent dans le dos, l'affaiblissant et le déconcentrant assez pour que les éclairs de Barry frappent leur cible !

Wandjina est alors propulsé dans les airs, dans les nuages... et la puissance électrique augmente, alors. Elle augmente tant qu'un phénomène brutal s'installe...

... et le pire est à craindre.
Au fil des secondes, les éclairs s'accumulent, se multiplient, et tous peuvent craindre une réplique, une attaque de Wandjina ; les tornades continuent leurs ravages, elles s'amplifient elles-mêmes, et les instants sont terribles.

Tout semble penser que cela va exploser. Tout semble penser que le pire est à venir.
Mais non.

Sans prévenir, sans une once de signe avant-coureur... tout s'arrête.
Les nuages et éclairs disparaissent. Les tornades s'évaporent. Les Ténèbres s'échappent.



Le Soleil revient sur Opal City.
Et les Héros, troublés et surpris, se rendent compte qu'ils sont soudain... seuls.
Plus de Wandjina. Plus de Shade. Et plus de CADMUS.


"Bon sang."

Cyborg tourne sur lui-même, et lance un scan - qui provoque rapidement une grimace chez lui.

"Ils ont tous disparu... tous ! Plus de Wandjina. Plus de CADMUS ou Dubbilex. Et plus de Shade, non plus."

Victor s'accroupit, et laisse ses mains métalliques glisser sur la terre détruite et brisée ; il soupire, lourdement.

"Quelle débâcle."

Il laisse son regard glisser autour de lui, le coeur lourd - avant de se relever, brusquement, pour se tourner vers ses camarades.

"Le groupe qui accompagne Steppenwolf appelle à l'aide. Je reviens !"

Cyborg disparaît dans un Tunnel-Boum... et abandonne Zatanna, Superman, Flash et Shazam à leurs doutes, à leurs questions, à leurs blessures.
Et, surtout, aux terribles conséquences de leurs actes sur Opal City.
La ville a été détruite à cause d'eux ; et la reconstruction a encore reculé à cause d'eux. Alors que les secours reviennent enfin, les Héros vont devoir leur expliquer ce qu'il s'est passé - et ils sont loin d'avoir les réponses pour cela...


**
*
**

Epilogue 1.

Les secours arrivent, donc, et prennent en charge les Héros.
Le bilan n'est pas bon.
Flash est récupéré par des spécialistes, qui appellent des spécialistes de S.T.A.R. Labs pour tenter de gérer cet étrange cas. Jack Knight, lui, est emmené directement aux urgences - car il a été frappé par une tornade, et est désormais plongé dans le coma.
Opal City, elle, a encore reculé dans sa reconstruction... et le moral des secouristes et bénévoles est au plus bas.

C'est un jour de défaite.
Surtout pour la Justice League.


**
*
**

Epilogue 2.

Plus tard. Plus loin.
Dans un bureau chichement décoré, rempli d'artefacts et de pièces de musée, les ombres s'amassent soudain et ne tardent pas à former une silhouette - celle de The Shade, qui apparaît ainsi au lieu de rendez-vous proposé.
Son hôte apprécie, et lui propose un verre avant toute discussion...

... un préambule classique pour Vandal Savage.
Le dialogue commence, alors. La négociation, surtout. La négociation préalable à l'adhésion.

Après bien des débats, elle se finit - de manière positive.
Un accord est trouvé. The Shade rejoint la Secret Society of Evil.
Et l'homme qui a longtemps repoussé ses Ténèbres, celui qui a réussi à s'extraire de la Zone Sombre grâce à son Opale, à Jack, à Hope O'Dare y replonge brutalement - car, sans sa ville, sans son ami, sans son amour, plus rien ne peut le retenir de libérer ses plus bas instincts.


**
*
**

Epilogue 3.

Ailleurs.
Dans une cave sombre et abandonnée, un éclair frappe sans raison - et Wandjina apparaît ; fort mécontent.
Il hurle, beugle, remue, frappe, avant de tenter de s'en prendre à la silhouette présente dans l'ombre ; une mauvaise idée. Car le supposé dieu est brutalement repoussé quand il tente de taper la silhouette, qui s'avance...

... et révèle le visage de Darkseid, qui domine et finalement soumet Wandjina à son pouvoir. Il lui explique que c'est lui qui a manipulé l'Espace-Temps pour faire venir sa hache, puis l'a amené à lui quand il était sur le point de tomber.

Une négociation commence aussi, alors. Plus rapide. Plus directe.
Plus courte, en fait.
Wandjina accepte, et rejoint la troupe de Darkseid, qui apprécie et laisse le supposé dieu dans cette cave - pour peu de temps, lui assure-t-il.

Sa colère pourra bientôt s'échapper. Sa fureur aura bientôt une cible.
La Justice League tombera bientôt.
Et ce monde, enfin, deviendra l'Apokolips dont il rêve...


(HJ/ Résumé rapide :
- Zatanna frappe directement Wandjina, qui s'énerve de la réflexion et veut répliquer, mais la jeune femme tombe et évite l'attaque ;
- Superman sauve Zatanna, et parvient avec sa vitesse à surprendre Wandjina, en bloquant sa main puis en le frappant ;
- Wandjina se libère et veut répliquer en frappant pour tuer, mais Cyborg apparaît pour lui tirer dans le dos en espérant une bonne idée de ses alliés ;
- Flash parvient à expulser, dans la douleur, deux éclairs, et The Shade parvient à déconcentrer Wandjina pour que l'attaque de Flash réussisse. L'ennemi est frappé de plein fouet, et propulsé dans les nuages au-dessus d'eux ;
- Wandjina est envoyé dans les nuages, et provoque un phénomène de plusieurs éclairs menaçants ;
- Sans prévenir et sans explication, tout s'arrête : les éclairs, les nuages, les tornades disparaissent. Alors que le Soleil revient, ni Wandjina, ni The Shade, ni CADMUS ne se trouvent sur place ;
- Cyborg doit aller dans l'autre mission, et laisse les survivants face à leurs doutes et leurs blessures ;
- Les secours récupèrent les Héros, Flash est pris en charge par S.T.A.R. Labs, Jack Knight est dans le coma et gravement blessé ;
- The Shade rejoint la Secret Society of Evil ;
- Wandjina est récupéré par Darkseid, qui explique être à l'origine de sa venue, puis le soumet et l'intègre à sa troupe - celle qu'il veut utiliser pour détruire la J.L., et préparer la transformation de la Terre en nouvelle Apokolips.
Ce sujet est donc terminé, merci pour votre participation ! Very Happy Je me suis beaucoup amusé, j'espère que vous aussi ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] Damage Control [Flash, Superman, Shazam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DC Showcase Superman/Shazam: The Return Of Black Adam DVD Shazam! Maquette
» SUPERMAN / SHAZAM THE RETURN OF BLACK ADAM
» JUSTICE LEAGUE : CRISIS ON TWO EARTHS
» RESINWORX Superman
» flash pour gx8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-