[terminée] Jessica Cruz ; In brightest day, in blackest night

Inscription : 20/11/2017
Messages : 168
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 16:10


Nom et Prénom : Jessica Cruz
Pseudonyme(s) : Green Lantern
Âge : 26 ans
Genre : Femme
Orientation : Hétérosexuelle
Nationalité : Américaine aux origines latines

Base d'opération : Ivy Town
Groupe : Super-héros
Faction(s) : A.R.G.U.S
Statut : Célibataire
Profession : Etudiante

Description physique : Jessica possède tous les signes physiques évidents de ses origines latines. Née de parents mexicains, elle a hérité de leur teint hâlé et des épais cheveux bruns de sa mère. Ses yeux sont marrons, ses cils nombreux et naturellement courbés, et sa silhouette se situe plus du côté de la volupté que de la finesse. Elle est de taille moyenne, et se considère plutôt banale et sans attrait particulier. Etant donné que, la plupart du temps, elle préfère largement passer inaperçue, c’est un sentiment général qu’elle tend à entretenir. Suivant cette règle silencieuse, son style vestimentaire est banal, effacé, tout comme sa présence. Lorsqu’elle est en civil, elle a la fâcheuse habitude de se replier sur elle-même, de se cacher derrière ses cheveux, les livres qu’elle tient dans ses bras - tout ce qui se trouve sous la main. C’est une mauvaise habitude – un réflexe même, qu’il lui a fallu perdre lorsqu’elle s’est retrouvée tout de verte vêtue. Mais vous savez ce qu’on dit des mauvaises habitudes : elles reviennent toujours au galop.

Son costume de Green Lantern est tout aussi simple et basique que ceux du reste du Corps des Green Lantern. Il combine les couleurs habituelles, noir, vert et blanc, et recouvre complètement son corps. Elle ne porte cependant pas de masque, ne voulant absolument pas de ces derniers, et a préféré porter aussi fièrement que possible l’insigne du Corps des Green Lantern à la place, autour de son œil droit. Elle porte son anneau de pouvoir autour de son majeur droit.

Même alors qu’elle est officiellement une Green Lantern, Jessica continue d’opérer en arrière-plan, encore trop peu assurée pour prendre les devants et se mettre sous le feu des projecteurs. Elle se considère facilement oubliable et n’a probablement pas assez œuvré seule pour avoir laissé une impression durable sur la mémoire collective du public. Pour le moment.

Description psychologique : Suite à un traumatisme marquant, Jessica souffre de plusieurs troubles mentaux qui empiètent très régulièrement sur la vie qu’elle essaie de mener. Entre agoraphobie, anxiété et une peur profonde d’être touchée, sa vie de tous les jours est devenue un combat qu’elle ne cesse de mener de front. Elle reste sensible à tout rappel de ce qui a pu lui arriver, et plonge parfois dans des épisodes vicieux, dissociatifs – des crises sur lesquelles elle n’a aucun contrôle et qui la gèlent sur place. Une chose est sûre, Jessica ne peut survivre seule, même si elle tend à éviter toute compagnie à cause de ses peurs et angoisses. La solitude lui laisse bien trop de place pour se noyer dans ses propres cauchemars et le manque de prise pour l’aider à s’en extirper la propulse rapidement au fond du gouffre.

Réellement bloquée par ces démons contre lesquels elle semble n’avoir aucune chance, sa vie sociale est inexistante, et les seuls amis qu’elle a pu se faire étaient ceux aux côtés de qui elle a fini par se battre via sa nouvelle vie de Lantern. Elle était également proche de sa sœur, bien qu’ayant tenté, à plus d’une reprise, d’écarter cette dernière, mais de récents évènements l’ont également privée de cette relation.

Jessica est donc effrayée par tout ce qui l’entoure. Le monde, les gens, chaque matin à devoir sortir du lit. Mais elle reste une femme courageuse – même si elle ne s’en rend pas encore compte – qui n’a malgré tout pas abandonné son combat. Si elle n’a pas succombé à l’anneau de Volthoom, c’est parce qu’elle savait au fond d’elle qu’elle tenait sa chance de se racheter, de sauver des vies plutôt que d’être témoin de leurs fins, et maintenant que son anneau est bien moins toxique et qu’elle fait partie de ce groupe plus large qu’est le Corps des Green Lantern, elle compte bien prouver sa valeur et, surtout, aider ces héros qu’elle admire tant.

Version(s) : New 52, principalement. Je suis consciente que son histoire continue dans les Rebirth, mais par soucis de marge de manœuvre, j’ai préféré considérer que l’arc de Rebirth n’a pas encore eu lieu. Elle est donc encore débutante en tant que Green Lantern, n’ayant perdu l’anneau de Volthoom que quatre mois plus tôt.
J’ai aussi pris la liberté d’adapter toute son histoire avec l’historique de contextes et d’intrigues du forum, pour un souci de compréhension. Par conséquent, même si les évènements sont différents, les conséquences sont les mêmes que dans les comics, de l’anneau de Volthoom à l’anneau des Lantern. J’ai également reçu l’accord des principaux intéressés (Jade et Atom) pour le rôle qu’ils joueront dans l’histoire de Jessica, ainsi que pour la place que Jessica occupera au sein de l’A.R.G.U.S.

Histoire :

Tout commença un beau jour d’automne.

En réalité, tout commença bien des années avant, mais Jessica était condamnée à oublier cette vie, ces vingt et une premières années de sa vie qui ne seraient plus jamais suffisantes pour contrebalancer le poids de ces quelques instants lorsque, profitant de l’été indien, d’une semaine sans cours, d’une jeunesse fleurissante et d’une insouciance libératrice, elle tomba, avec ses amis, sur une scène toute droit sortie des plus mauvais films d’ado.

Sauf que, dans les films pour ados, la bande d’amis, un peu stupides mais attendrissants, parvient à fuir. Certes, ils ont peur, ils pleurent dans le secret des arbres de la forêt, à des kilomètres de tout réseau cellulaire, de tout moyen de joindre le monde extérieur et d’être sauvé. Puis vient l’acte de courage, le héro prend les devants, sauve le reste de la bande et le film se clôture autour d’une table, dans un dinner’s, des pailles de milkshake entre les lèvres et avec un tas de beaux discours pour ceux tombés, victimes nécessaires à l’établissement d’une intrigue qui tient la route.

Mais si Jessica avait vu son lot de films pour ado, ce jour-là, elle réalisa combien toutes ces intrigues, travaillées ou pas, étaient stupides. La vie n’était pas un enchaînement de discours héroïques et de soirées passées dans des dinner’s colorés. Elle le comprit à l’instant même où son regard se posa sur la pelle que l’un des deux hommes sur qui elle et ses amis étaient tombés tenait dans ses mains, et cela ne fit que se confirmer quand elle aperçut le long sac posé aux pieds du deuxième. La forme était sans équivoque, comme l’était le sort qui les attendait. Alors elle tourna les talons. Elle utilisa ses années de softball, d’athlétisme et de cheerleading pour forcer ses muscles à obéir alors que la peur lui saisissait les entrailles. Elle fut la plus rapide, mais elle ne le fut pas assez. Elle eut largement le temps de voir les corps tomber, les balles mettre fins aux jours de ses amis les plus proches, elle eut tout le loisir d’entendre les cris, les supplications, les pleurs, puis le silence. Le silence, si lourd, si pesant. Plus jamais elle ne pourrait le fuir.

Elle courut. Aussi longtemps, aussi loin que possible, persuadée que si elle s’arrêtait, elle serait elle aussi rattrapée. De sa course effrénée dans la forêt, elle ne se rappelait pas grand-chose. A dire vrai, elle se rappelait pratiquement de rien, si ce n’était la mort de ses amis. Ses amis. Morts. Elle ignorait combien de temps s’était écoulée avant qu’elle ne s’arrête enfin pour vomir tout ce qu’elle avait dans le ventre à ses pieds. Une heure ? Une après-midi ? Une journée entière ?

Morts. Ils étaient morts.

C’est ce qu’elle se répéta, dans le silence pesant, écrasant, de son appartement pendant quatre longues années. Morts. Morts. Morts. Les photos la regardaient, les souvenirs la hantaient. Elle se rappelait de l’odeur du shampoing de Clara, de la douceur des mains de Benjamin, de la voix de Xander et de l’accent, si vivant, de Latifa. Elle se rappelait du sang qui avait coulé, en caillot, des lèvres de cette dernière quand elle était tombée à la renverse, les mains pressées avec horreur contre son cou maintenant perforé. De ce que Jessica Cruz avait pu être avant, ce qu’elle avait représenté et vécu, elle n’avait aucun souvenir, mai ça, ces quelques moments qui avaient tout changé, elle se rappelait tout. Chaque seconde. Chaque mort. Ils étaient morts. Morts.

Elle aurait voulu pouvoir dire que le temps passa lentement alors qu’elle s’enterrait dans son horreur et qu’elle perdait pied avec la réalité, mais ce fut en réalité l’opposé de ce qu’il se passa. Un jour, elle fermait à clé son appartement, organisait ses provisions, transformait chacun de ses meubles en étagères à conserves, prête à affronter la fin d’un monde qui pour elle avait déjà été réduit en cendres, et le jour d’après, elle n’avait pas mis les pieds dehors depuis quatre ans. Elle passait chaque nuit blottie contre sa porte d’entrée, l’arme qu’elle s’était procurée en main, l’oreille collée contre le battant, alors que ses peurs la convainquaient que le moindre des petits bruits qu’elle entendait venait de la semelle des hommes de la forêt alors qu’ils se rapprochaient pour l’éliminer elle aussi. Ses journées filaient sur le même rythme, à coup de crise d’angoisse, de sueurs froides et d’épisodes dissociatifs. Oui, maintenant qu’elle repensait à ces quatre années, elle aurait voulu pouvoir dire que le temps s’était écoulé lentement, inexorablement. Mais en réalité, elle perdit pied bien trop rapidement pour qu’elle en tire la moindre source de fierté. Elle ne combattit pas, elle ne fit pas face. Elle sombra si vite et si profondément que le temps passa sans même qu’elle ne réalise que le monde continuait de tourner à l’extérieur. Elle était tellement préparée à le voir prendre fin que, pas une seule fois en quatre ans, l’idée que la fin du monde n’était pas pour maintenant ne lui traversa l’esprit.

C’était en réalité sa seule source d’espoir pendant tout ce temps. Que bientôt, tout prendrait fin, que le monde éclaterait, qu’elle partirait en fumée et qu’il ne resterait plus rien d’elle, de cette nuit, de ces souvenirs. Elle avait bien trop peur de vivre pour pouvoir envisager, une seule seconde, que ses jours n’étaient pas comptés.

C’est probablement ce qui attira l’anneau de Volthoom. Oh, elle le savait pertinemment : elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Elle n’était peut-être pas celle qui avait déchiré l’espace-temps, qui avait propulsé le monde dans une crise de multivers, mais elle était celle qui avait laissé la peur prendre le dessus. Et quand l’anneau s’était faufilé à travers les dimensions, il l’avait entendue. Il avait accouru. Elle avait eu si peur en le voyant entrer dans sa chambre, si peur en entendant la fenêtre se briser. Si peur. Et elle avait ainsi refermé le piège que ce petit objet avait créé autour d’elle. Elle avait attendu la fin du monde, pendant quatre longues années, mais maintenant qu’elle était là, prête à détruire ce qu’il restait de Jessica, elle se rendait compte qu’elle n’était pas prête. Pas comme ça. Pas comme ça.

L’anneau s’empara d’elle. Parfois, quand le sommeil ne venait pas et que les monstres sous son lit se réveillait, Jessica pouvait encore le sentir couler dans ses veines, attiser la moindre de ses angoisses et se servir de la puissance de sa peur, de sa douleur, pour prendre le dessus et l’effacer. Elle se souvenait des sensations, mais beaucoup moins des faits. Elle se rappelait de sa tenue qui changea, de la lumière verte qui l’inonda et dont l’éclat lui brûla la rétine. La suite ne fut que peur, terreur et destruction. Quand sa conscience réémergea, elle était dehors et elle avait détruit tout un quartier de sa ville natale. Quand sa conscience réémergea, elle était agrippée à un homme qu’elle ne connaissait que via les infos et de cette vie qu’elle avait depuis longtemps mis de côté. Elle ne pouvait même pas se demander pourquoi Atom la serrait contre lui, pourquoi il lui disait de faire face, de se servir de ses peurs, parce que tout ce qu’elle ressentait n’était que douleur et horreur.

C’est à ce moment qu’elle rencontra Jade. Encore une fois, elle aurait voulu pouvoir dire que tout changea pour le mieux, qu’enfin, elle était remise sur le droit chemin. Mais la vérité fut toute différente. Si Jade l’aida au mieux à se servir de cet anneau dont elle ne pouvait se débarrasser et qui se nourrissait de ses peurs, de son être, Jessica ne gagna aucune bataille. Oui, l’anneau de Volthoom, dont l’énergie était mystique, comme le lui apprit Jade, et dont la conscience n’était pas infaillible – elle pouvait être battue – lui conférait des pouvoirs que jamais elle n’aurait pu imaginer avoir. Elle pouvait faire le bien, elle pouvait tenter de sauver des vies, de réparer la fissure qu’elle avait vu se créer dans son propre monde. Mais l’anneau était vil et sournois, et Jessica n’était pas assez forte. Jamais elle ne serait assez forte. Elle sombra, plusieurs fois. C’était comme danser sur un fil de pêche, et elle dansa, pendant de longs mois. Elle dansa, ne prit même pas la peine d’écarter les bras pour garder son équilibre, et elle tomba, encore et encore. La Guerre des New Gods la poussa à bout. Il fallait tant d’énergie, les enjeux étaient si élevés, tant de vies étaient en jeux….

Et elle avait si peur. Si peur.

Quand elle réémergea, elle était dans les bras de Jade cette fois-ci, sanglotante et tremblante de la tête aux pieds. Elle en avait fini d’essayer, de se décevoir elle-même et de mettre le monde en danger. Elle ne pouvait pas enlever l’anneau de Volthoom ? Et bien tant pis. Elle ne l’utiliserait pas pour autant. Elle se retira de la bataille, des batailles et s’effaça complètement, cherchant à retourner dans le trou noir qu’était son appartement. Le monde continuait à être secoué autour d’elle, mais elle ne pouvait rien faire. Elle n’était rien, ni personne. Elle n’était pas à la hauteur, et si elle devait mourir, consumée par une entité mystique venant d’une autre dimension, et bien qu’il en soit ainsi. Elle en avait assez d’essayer. Assez d’échouer.

Elle ne bougea pas quand Brainiac attaqua. Ray vint la voir, quelques jours après, avec ce même regard compréhensif qu’il avait toujours pour elle, ces mêmes paroles douces et rassurantes, mais elle n’était pas lui, elle n’était pas eux. Elle n’était même pas aux manettes de son propre corps la plupart du temps, alors que pouvait-elle faire vraiment ? Attendait-il réellement qu’elle prenne une décision, qu’elle choisisse si elle devait suivre Waller ou pas, alors qu’elle était incapable de se décider à sortir du lit chaque matin ? Non, elle allait rester cachée, à l’abri de tout, loin de tout ce qu’elle pouvait briser, tout ce qu’elle briserait sans aucun doute. Non.

Elle était cachée quand Atom mourut au combat. Elle était cachée quand il prit la décision de faire face au Joker et de se sacrifier pour des vies qu’il ne connaissait ni d’Adam et ni d’Eve. Elle était cachée et c’était comme revoir les visages de ses amis, leurs convulsions alors que la vie s’échappait de leurs corps puis leurs regards froids quand il ne restait plus rien en eux qu’un projectile d’arme automatique. Elle était cachée. Et la douleur, jamais ne pourrait être comparée à ce qu’elle avait vécu jusqu’ici. Elle était si puissante en réalité que Jessica se détacha pour la première fois de cette voix brûlante dans son esprit. Pour la toute première fois, elle parvint à voir la limitation entre sa conscience et celle de l’anneau de Volthoom, et si c’était là la seule chose qu’il lui restait à faire, alors elle le ferait. Si elle devait mourir, dévorée par ses peurs mais tout en faisant le bien, alors elle le ferait. Pour ses amis. Pour Ray. Pour elle.

Pour le monde, qui, finalement, n’avait pas encore pris fin.

Alors cette fois, elle était là quand Hugo Strange fondit sur Gotham, tel un rapace guettant sa carcasse. Cette fois-ci, elle était là, et elle se battait, elle luttait. Ray était mort loin d’elle, mais quand il revint, elle était là, et, si elle avait longtemps cru que le monde était condamné à ne plus tourner rond, à cet instant, elle eut l’impression que rien ne serait jamais plus juste que sa présence aux côtés de Ray. Elle se battit pour la première fois avec lui, et si les peurs n’étaient toujours pas parties, elles n’étaient plus aux commandes. L’anneau rugissait dans sa tête, mais Jessica arrêta de fuir. Il n’y avait plus d’hésitation. C’était comme se retrouver dans cette forêt face à ces deux vermines de pacotilles, mais cette fois-ci, au lieu de tourner les talons, de trébucher et de pleurer, elle fit face. Elle se plaça devant Clara dont les cheveux n’arrêteraient jamais de sentir la lavande, elle écarta Benjamin de la ligne de visée du deuxième bandit et ses mains restèrent douces de longues années encore. Elle aida Xander à se cacher, et jamais il n’arrêterait de parler. Elle prit Latifa dans ses bras et la protégea avec tout ce qu’il lui restait, et Latifa ne cessa jamais de la remercier, son accent si vivant encore bel et bien… vivant.

Alors quand le temps se ralentit et que ses yeux se posèrent sur le monstre qui s’apprêtait à attaquer Ray, elle n’hésita pas. Il était peut-être trop tard pour la forêt, mais il n’était pas trop tard pour Ray. Elle avait échoué une fois, elle ne recommencerait pas. Elle se plaça devant lui sans hésiter. Sans avoir peur.



Tout avait commencé un beau jour d’automne, vingt et un an avant le début de sa vie. Et tout se termina lors d’une nuit terrible, presque vingt cinq ans après sa naissance. Ca aurait dû s’arrêter là, mais pour une raison qu’elle avait encore du mal à comprendre, l’anneau de Volthoom tomba de son doigt, fendu et éteint, comme si son élan de courage et son acceptation de ses peurs avait été une énergie trop forte pour lui. Et tout recommença donc.

Un autre anneau trouva le chemin de sa main, un anneau dont la lumière verte était bien plus douce, bien plus chaleureuse. Le costume que Jessica se retrouva à porter n’avait plus rien à voir avec celui qui l’avait consumée. Elle faisait partie du corps des Green Lantern.

Il lui restait des combats à mener, des peurs à vaincre. Il lui restait une sœur à sauver des griffes de l’influence, de plus en plus présente sur Terre, des Red Lantern. Il lui restait une vie à rebâtir et un espoir à retrouver. Mais, peu importait ses peurs et ses angoisses, elle avait été témoin de la renaissance du monde, et elle comptait bien s’accrocher à ce sentiment, à cet océan de possibilités qui s’offraient à elle – en essayant de ne pas avoir peur de s’y noyer.

En plein jour, ou dans la nuit noire, elle restait une Green Lantern. Et son nouveau chapitre commencerait à Ivy Town, où elle allait s’installer, et cette fois-ci, elle clouerait aucune planche sur sa porte d’entrée.


Famille : Sara Cruz (sœur, actuellement une Red Lantern)
Alliés : Atom, Jade, A.R.G.U.S, la League, les héros en général
Ennemis : les Red Lantern, Yellow Lantern, vilains en général.

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :

Jessica a accès à un large panel de capacités et d’équipements via son anneau :
- La possibilité de créer n’importe quelle forme, de l’animer puis de la contrôler via son esprit
- Une base de données contenant toute la connaissance des Gardiens d’Oa et capable de traduire presque toutes les langues connues, le tout orchestré par une intelligence artificielle
- Un communicateur, qui lui permet de rester en contact avec le Corps des Green Lantern
- La capacité de vol, parfois à une vitesse extrême qui lui permettent de voyager entre deux planètes en quelques heures seulement. Elle peut également respirer peu importe l’endroit où elle se trouve.
- La possibilité de se rendre invisible et de traverser des blocs de matériaux solides, comme des murs
- Possibilité de scanner à travers n’importe quelle matière, de contrôler les températures, de soigner et de créer des portails pour parcourir de longues distances rapidement.
- L’anneau peut également, dans la mesure du possible, exécuter de lui-même certaines tâches que le porteur aurait auparavant accepté, comme la création de boucliers de protections instinctive lors d’un combat.

Jessica a su aussi faire preuve d’une grande ingéniosité et organisation qui lui ont permis de survivre plus de trois ans enfermée dans son appartement. Elle sait également manier les armes à feu les plus basiques.

Faiblesses :

Comme tout Green Lantern, Jessica est forcée de recharger régulièrement son anneau via une lanterne portable constamment liée à la source de l’énergie des Green Lantern sur Oa. Elle partage également la sensibilité du Corps des Green Lantern à la peur qui peut facilement détourner sa volonté. A cause de son passé et de ce qu’elle a vécu, elle y est encore plus sensible que les autres Lantern, et il lui arrive souvent de geler en plein combat, saisie par ses doutes et ses peurs. Son combat constant contre sa maladie mentale affecte aussi sa volonté, de sorte que ses créations via l’anneau ne peuvent être complexes et cèdent facilement si elle dépasse sa limite.





Hors Jeu

Présentation personnelle : Cf. Fiche de Diana Prince Wink

Disponibilités et rythme de réponse : Je fais toujours de mon mieux. Au minimum, deux fois par semaines.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Pour tout ce qu’elle représente.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Oui !

Comment êtes-vous venu ici ? Triple compte x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2017
Messages : 168
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 16:57
Je m'excuse pour le double-post, mais je viens de voir que je m'étais complètement emmêlée au niveau des dates et que ce compte ne pourra être validé qu'à partir du 3 décembre. L'erreur est pour moi, et je m'en excuse sincèrement, j'aurais dû vérifier à deux fois avant de me lancer et de poster ma fiche. C'était une honnête erreur, et je m'en sens vraiment stupide! Désolée encore, vous avez le droit de me taper sur les doigts.

Oublions que j'ai sauté les étapes, j'ai honte..! Je reviendrai début décembre, l'air de rien. Il me faudra bien ça pour gérer mon embarras ><

Merci pour votre compréhension et encore désolée pour cette (stupide) erreur..!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3449
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 17:16
Bonsoir,

Il n'y a pas de problème, ce sont des choses qui arrivent ! Il n'y a rien de grave. Par contre, nous allons effectivement devoir attendre début décembre pour te valider, comme le veut le règlement, et t'invitons donc à la relancer une fois que le délai aura été atteint (je la laisse ici en attendant au cas où tu voudrais continuer à travailler dessus pendant ce temps).

Merci de ta compréhension !


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 25/09/2017
Messages : 342
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 21:54
Il n'y a pas de soucis, désolée de vous avoir mis dans cette position ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10407
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 21 Nov 2017 - 22:03
Meuh non, ce n'est rien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10407
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 3 Déc 2017 - 22:06
Bonjour. Smile
En reprenant les candidatures, je relève que nous sommes arrivés à la date où tu pourrais avoir ton TC. Wink
La fiche est-elle terminée, prête à être lue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 168
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 3 Déc 2017 - 23:35
Après deux trois légères modifications, je confirme que ma fiche est finie et prête à être lue!
Je vous remercie encore pour votre patience Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3449
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 1:15
Je t'offre donc ma première validation pour cette fiche dont j'ai beaucoup apprécié la lecture !


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10407
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 7:55
Et je double d'une seconde et dernière validation.
Au bout du troisième compte, tu connais la marche à suivre - bon jeu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8347
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 12:28
Longue inspiration Smile

Le forum a toujours besoin d'un GL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 20/10/2017
Messages : 170
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 5 Déc 2017 - 1:18
Merci à vous tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[terminée] Jessica Cruz ; In brightest day, in blackest night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jessica Cruz - La nouvelle Green Lantern de la Terre
» Mystery In Space [Jessica Cruz]
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» Offre terminée.
» UN ETE POUR TOUT CHANGER (Tome 1) de Melissa De La Cruz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-