L'archange

Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 30 Nov 2017 - 2:25

L'escalier que Jonah s'était empressé de prendre puisque Percival leur avait indiqué était beaucoup moins long qu'il ne l'aurait crue. Pourtant il déboucha bien devant ce qu'on aurait pu se faire de l'idée du paradis. Du moins, ça lui ressemblait. Un sol de nuage, une grande porte fermée et un mur qui s'étendait à l'infini. Jonah s'arrêta en haut de l'escalier devant la porte. Son cerveau avait besoin de faire le point.

Ils avaient tout d'abord été en Irlande chercher un leprechauns, nommé Percival, afin d'entrer dans le sanctuaire de la Starheart dont il était le gardien. Ensuite, ils découvrirent que le sanctuaire avait été violé par le démon Néron qui s'était servi de résidu de puissance de la Starheart pour pénétrer et sceller la porte de l'apocalypse. Afin d'éviter que Néron ne fasse sonner les 7 trompettes de l'apocalypse et déclencher la Grande Guerre sur terre entre le ciel et les enfers, ils étaient tout d'abord allés chercher dans le présent ET le passé, un cadavre qui leur servira à stocker les résidus de Starheart afin de briser le dispositif de fermeture de la porte posé par Néron. MAIS ce n'était pas tout. Sans la puissance de Néron pour ouvrir la porte, ils allaient devoir utiliser la puissance conjuguer d'un démon majeur qui était Etrigan et celle d'un archange qui allait ouvrir cette porte et ENSUITE, ils pourraient arrêter Néron. Tout ça évidemment dans un compte à rebours qui ne les avait pas laissé souffler une seule seconde depuis qu'il avait été enrôlé de force dans ce pacte de l'ombre.

Non... j'ai beau y repenser tout ça me semble absolument débile et complètement irréel.
laissa échapper Jonah Hex à haute voix.

Il allait devoir juste continuer comme ça. Continuer à suivre le chemin que le Phantom Stranger avait de toute évidence tracé pour eux sans y prendre part du fond de sa tour d'ivoire que représentait l'Oblivion Bar. De toute façon, il n'y avait pas d'autres options. Il enleva donc son chapeau et regarda son équipement, il fut surpris de voir que ses fusils étaient maintenant complètement rechargés, probablement cadeau du Stranger quand il passa en moins de quelques minutes des enfers, au paradis.

Bon qu'est-ce qu'on à là. Une grosse porte dorée. On essaie de l'ouvrir ?


A peine eut-il avancé d'un pas qu'une énorme rafale de vent le projeta vers l'arrière. Il se releva rapidement et regarda devant lui. Un homme blond lui faisait face. Il ne voyait que son dos et le côté de son visage. Ses ailes disparurent rapidement dès qu'il toucha terre (ou plutôt Nuage). Puis il parla d'une voix douce, pure, presque chantée, mais qui fit paniquer Jonah tellement elle dégageait puissance et autorité.



Il s'agit des portes de perles, j'en suis le gardien l'archange Michael (ou Michel pour nos amis français ) vous n'êtes pas dignes d'accéder au paradis partez, engeances des enfers. Vous sentez la souffrance et le souffre à des milles à la ronde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Nov 2017 - 11:01
Ch’al Andar est loin de comprendre tout ce qu’il se passe.
S’il a une certaine expérience dans le combat, l’affrontement, l’aspect magique de l’Univers lui a toujours paru très éloigné de sa réalité, de son quotidien. Cependant, il a récemment fait le choix de se tourner vers l’aspect mystique du Nth Metal, l’étrange matériau qui permet de voler – mais pas uniquement.

Conscient de ses problèmes de contrôle, de colère, qui l’ont poussé à subir brutalement une poussée de Rage qui avait appelé l’anneau Red Lantern, le jeune homme s’enfonce dans l’étude des prières et rites de Thanagar autour du Nth Metal – et développe, lentement mais sûrement, un lien spécifique, magique même avec ce dernier.
Cela devrait lui permettre de se calmer, de s’apaiser… du moins, il l’espère ; même si, au fond, l’aventure qu’il mène actuellement avec le Shadowpact commanderait plutôt qu’il s’adonne définitivement à sa fureur, pour s’en prendre à leurs adversaires – aussi puissants et extraordinaires qu’ils soient.

Clairement, Charley se sent perdu dans ces rebondissements, et décide de rester silencieux et discipliné, en suivant l’avancée des événements.
Sans un mot, il fixe, en Enfer, Etrigan et Percival – puis prend la suite de Jonah Hex, quand ce dernier monte un escalier qui semble infini, et le mène directement vers des hauteurs inatteignables.
Il lui semble qu’ils mettent un temps éternel à rejoindre leur destination… mais il ne tarde pas à avoir le souffle coupé, en y arrivant.

« Oh. »

Le Paradis.
Ils sont arrivés au Paradis – aux Portes du Paradis, même.

Pendant plusieurs secondes, le nouvel Hawkman demeure perdu, bloqué, choqué par ce qu’il découvre… par la réalité du Paradis, de ce repos offert aux âmes les plus méritantes. Immédiatement, une ombre se glisse dans son cœur, car il sait, il sent qu’il n’y aura pas sa place – jamais.
Quoi qu’il fasse, quoi qu’il tente pour se racheter… non, c’est sûr, il ne viendra pas ici.
Mais, très vite, cette sombre idée disparaît de son esprit – car Jonah Hex est littéralement projeté dans les airs, par une apparition qui débouche directement devant eux !

« Bon sang. »

Le guerrier en lui reprend immédiatement la main.
S’il avait plus d’expérience dans la gestion de sa colère, s’il avait réussi à prendre sur lui et à faire un peu la paix avec lui-même… il aurait pu réfléchir, et tenter d’échanger, de discuter avec l’Archange Michel ; il aurait même pu lui proposer, en plongeant dans ses souvenirs, d’exécuter la Pesée de leurs âmes, et donc de confirmer que leur cause est juste.
Si, oui. Si Ch’al avait eu assez de calme en lui – ce qui est encore loin d’être le cas.

« RAAAAAAAAAH !!! »

Un beuglement primaire, de colère, s’échappe de sa gorge, alors qu’il bondit dans les airs. Ses ailes en Nth Metal répondent à son ordre, le précipitent vers l’Archange ; il sort l’étrange lame dorée donnée par Klarion, et tente de frapper Michel – tout en essayant, avec sa main libre, de s’emparer de ses cheveux, pour avoir une prise et enchaîner les coups.

L’idée n’est sûrement pas la meilleure de sa vie – mais Charley fonce et frappe.
A ce stade de son existence, il ne sait réagir autrement.

(HJ/ Résumé rapide :
- Ch’al ne dit rien, bloqué par l’ampleur des rebondissements. Il est choqué en arrivant au Paradis ;
- Enervé par l’attaque de l’Archange, il réagit de manière primaire et bondit pour le frapper avec la lame issue du Heaume de Nabu, puis essaye de l’agripper aux cheveux pour enchaîner les coups. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3996
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 12:13
Jamais l'Oblivion Bar n'avait été aussi accueillant. En dépit de l'étrangeté du lieu, c'était une amélioration nette et franche par rapport à l'atmosphère viciée dans laquelle ils avaient barboté peu auparavant : tout était mieux que l'Enfer. Et si - en fin de compte - Etrigan avait accepté de les aider, Jade n'était pas à l'aise en compagnie de démons. Elle se faisait l'effet d'être une première communiante coincée dans un bus rempli de tueurs en série...

Aussi, elle avait été satisfaite de rejoindre l'Oblivion... Pouvoir souffler un instant, se changer, virer les frusques fatiguées de ce bon vieux "Jim", cet esclave noir qu'elle avait essayé d'incarner dans le lointain Far West...

Mais la trompette sonna. Et si elle avait compté juste - et elle priait pour s'être trompée - s'était déjà la cinquième. Plus que deux et le Monde tel qu'ils l'avaient connu - et aimé - allait devenir un endroit peu compatible avec le maintien d'un semblant de vie humaine.

Car Jade n'était plus une jeune fille naïve. Elle comprenait bien que quand le Paradis allait tomber sur la gueule de l'Enfer, quel que soit le vainqueur, il n'y aurait plus aucun humain pour le féliciter.

Elle maugréa. La trompette signifiait : pas de douche, pas de rafraîchissements, pas de pause, rien... seulement une urgence de plus. Se ruer - à peine arrivée - sur la porte ouverte vers un ailleurs toujours plus angoissant, à gravir 4 à 4 avec des sabots crottés un nouvel escalier, pour arriver...

... au Paradis. Ou du moins devant ses portes.

En bonne croyante, Jade tomba à genoux et se signa. Bien que sa foi ait pu des fois vaciller, se retrouver devant ses Portes - entres toutes - était une expérience inoubliable.

Et quand l'Archange Michel déboula, la jeune femme crut qu'elle était déjà morte.

De l'Enfer au Paradis en moins d'une demi-heure, pensa-t-elle.

Et Jonah qui voulait forcer la porte, et Ch'al qui voulait en découdre avec l'Archange...

C'en était trop !

Même s'il était évident que ce Paradis n'avait certainement rien à voir avec la cité céleste décrite par Saint-Augustin, elle n'avait pas vécu illuminée par sa foi pendant autant d'années pour se comporter comme une vulgaire vandale face à la cité construite par et pour le Seigneur.

Elle ferma les yeux - car son regard était indigne de se poser dans celui de Son Archange. Elle s'éleva légèrement dans les airs - car ses pieds n'étaient pas faits pour se poser sur pareille Terre consacrée. Et elle "ouvrit" son cœur tant pour se purifier de la puanteur de l'Enfer que pour montrer à l'Archange Michel que ses intentions étaient pures.

Elle lança calmement :

"Il suffit. Nous sommes des pèlerins indignes de Votre présence. Pourtant nous nous inclinons humblement face à vous. L'Apocalypse est en marche et l'Humanité qui souffre se retourne une fois de plus - par notre intermédiaire - face à l’Éternel. Aidez-nous et écoutez notre prière. Nous avons besoin d'un Archange pour terrasser le Dragon, l'Adversaire qui se loge derrière la porte de l'Apocalypse..."

Et qui de plus qualifié pour cela que l'Archange Michel ? Celui dont St-Jean avait prophétisé la lutte finale avec la Bête ?

Et pour accompagner sa prière, Jade versa une larme...

[HJ :

- Jade s'élève dans les airs et rayonne pour "ouvrir" son cœur à l'Archange
- elle le supplie, au nom de l'humanité, de les aider à battre l'Apocalypse

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 3:18
Si Xanadu avait des liens avec l’enfer qu’elle avait fait connaître à ses collègues du Shadowpact, si son lien avec Étrigan était puissant, il remontait à bien longtemps. Elle avait côtoyé le démon à une époque où le monde n’était pas à l’image d’aujourd’hui, à l’époque de Camelot. Sa proximité avec les enfers, ses pactes, bon nombre d’entre eux elle les regrettait. De cette partie de sa vie, il ne demeurait que l’amour qu’elle avait éprouvé pour Étrigan, car si elle possédait autant de dons aujourd’hui ce n’était pas l’œuvre des forces démoniaque, mais bel et bien une puissance plus… divine qui lui avait accordé son pardon. En échange, elle servirait de guide afin que d’autres ne s’égarent pas comme elle l’avait fait jadis.

La cartomancienne ne regrettait pas cette brève incursion en enfer, en grande partie grâce à la présence de son aimé, mais quitter le domaine des démons avait du bien. Le trop bref passage au sein de l’Oblivion Bar, l’appel pressant d’une cinquième trompette, l’apparition d’un escalier lumineux que trop symbolique, tout cela bouscula, Nimue devant laisser Étrigan afin de poursuivre sa propre quête. Peut-être auraient-ils un peu plus de temps, une fois cette aventure terminée?

Si Hex et Ch’al se précipitèrent au haut de l’escalier, suivi par Jade, Madame Xanadu ne possédait pas le même entrain. Elle n’était jamais entrée dans le domaine de l’être lui ayant offert la rédemption, mais l’avait bien vu en songe. De tous les membres du pacte de l’ombre actuel, elle fût sûrement celle qui fut le moins troublé par cette vision divine des portes du Paradis. Si Hex avait espéré entrer en ce lieu comme dans l’un de ses saloons il fût très certainement désagréablement surpris par l’arrivée d’un archange.

Michael. Si d’aucuns avaient reconnu l’être devant eux, Xanadu ne pouvait faire fit de sa présence. Le fils. Le chef des armées divines. Certainement l’un des êtres les plus puissants qu’aucun membre du Shadowpact n’a rencontrés dans sa vie.

Tout redevient chaotique, à l’inverse de l’endroit où ils se retrouvent.

L’agressivité légendaire du Hawkman le pousse à l’assaut. Si Jade semble agir beaucoup plus adéquatement, il est clair dans l’esprit de Nimue que venir en ce lieu et foncer tête baisser sur celui qui est chargé de garder les lieux afin de lui offrir une correction magistrale, n’était certainement pas la bonne façon d’agir. Sans attendre la magicienne mes ses pouvoirs en œuvres. Si l’enfer avait été un champ de bataille, les portes du Paradis ne connaîtraient pas un tel affront.

Un sort d’immobilisation combiné à un sort d’apaisement. Une magie suffisamment puissant pour venir troubler son allier, et ce malgré la présence de Nth métal, une magie hautement amplifier en ce lieu, le même type de magie qu’avait manipulé la cartomancienne quelques moments plus tôt en Enfer. Manier les arts mystiques divins. En agissant ainsi Xanadu prouvait qu’elle n’était pas de l’engeance démonique bien qu’elle n’ait aucun doute sur le fait que l’archange ait déjà décelé le lien particulier qu’entretenait Nimue avec ce lieu. Après tout c’était le père même de celui qui se trouvait devant eux qui avaient fait don de vision prophétique à la magicienne.


-Pardonnez à notre compagnon, la bataille qu’il vient de livrer dans les enfers aura très certainement aveuglé sa raison. L’odeur caractéristique du lieu maudit est bel et bien sur nous, mais non pas, car nous en sommes les engeances, mais plutôt, car nous venons d’y mener un combat. Les paroles de mon amie vert son véridique, vous le savez sans doute déjà et c’est humblement que nous venons en ce lieu afin d’y quérir une aide nécessaire afin d’empêcher l’Apocalypse.

Jade avait bien agi, Xanadu après son intervention auprès de Ch’al espérait venir donner plus d’ampleur aux propos de cette dernière qui ouvrait littéralement son âme au fils du Seigneur de ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 16:48
Obsidian s'apprêtait à ouvrir un trou noir, au milieu des Enfers mais, celui-ci a l'impression, de s'être laissé emporté dans un élan de fureur, depuis tout ce temps... la démonstration de l'étendu de ses pouvoirs, aurait-elle pu lui faire perdre la raison, de trop? Le jeune homme commence à douter, il aurait tant aimé que Percival, le Leprechaun, puisse être là, pour l'aider à s'apaiser, comme il l'avait fait la dernière fois, quand celui-ci fut confronté, à une trop forte connexion aux "Shadowlands"... un univers totalement différent, de la réalité de son monde natal, ce qui lui pose quelques problèmes d'interactions, dans son milieu actuel et réveille sa schizophrénie latente.

L'apparition soudaine de Xanadu, qui s'épanche sur ses sentiments pour Etrigan, va remettre en cause l'action du ténébreux. Celui-ci regrette son geste, après avoir récolté le sang du démon, de force, pour potentiellement l'utiliser, pour ouvrir la porte Apocalyptique... qu'avait-il fait? Avant même, que l'équipe du Shadowpact n'obtienne une réponse de la part d'Etrigan, pour savoir si celui-ci allait finalement, les aider, Obsidian décide de tendre la fiole de sang à Xanadu... pendant son hésitation, le trou noir qui commençait à peine, à s'ouvrir, c'était refermé... il n'y avait plus d'accès de rage, de sa part, c'était terminé et les sbires de Néron avaient été vaincus, de toute façon.


< Je suis désolé... l'amour est à mon sens, plus fort que l'utilisation de la violence... peut-être, es-tu la mieux à même, d'obtenir son consentement et si tu ne le peux pas, malgré tout, je pense que cela reste la meilleure chose à faire, dans tous les cas... cette fiole de sang, tu en feras certainement, meilleur usage que moi.

Obsidian s'était rapproché du couple maudit et avait sourit à Madame Xanadu, ainsi qu'à Etrigan. Ce dernier, en tant que démon majeur, avait finalement accepté de les aider et alors que Red Devil, avait ramené tout ce petit monde à l'Oblivion Bar, Percival emmena Etrigan auprès de la porte, tandis que les membres du Pacte de l'Ombre, continuèrent leur périple, au travers d'un escalier mystique, dans l'espoir d'accéder aux portes du Paradis. Ils se retrouvèrent face à un gigantesque portail nacré, qui inondait l'horizon d'une lumière divine... il n'y avait pas d'autres mots, pour décrire cette lueur... et le sol semblait être matelassé, avec la consistance, d'épais nuage. L'endroit était empli de sérénité, mais la lumière aveuglante, était de trop pour Obsidian, qui retrouva son identité civile, au détriment de son costume d'ombre, pour ne plus à avoir à en souffrir. Jonah Hex tenta d'ouvrir la porte et il fut projeté, loin de celle-ci... il apparut alors, aux yeux de tous, le gardien, l'Archange Michel, éblouissant de beauté pure. Après une tentative d'attaque de l'homme oiseau, qui les accompagnait, Todd abonda dans le sens de ses camarades féminines, sa soeur et Madame Xanadu.

< Oh gardien, nous réclamons ton aide, qui nous sera précieuse. Pour montrer ma bonne foi, je me mets à nu devant toi. Je suis moi même, un soldat, qui défend la cause de l'humanité et j'ai retiré mon armure ombrageuse, pour me montrer démuni et vunérable, face à toi, sans pouvoirs aucuns... j'aurais été, de toute façon, bien vulnérable, face à ta lumière, d'origine divine... je suis un chevalier de l'obscurité et même, si nous empruntons des voies différentes, nous nous battons pour la même cause... nous devons protéger les humains, de cette guerre qui les dépasse, si le démon Néron, parvient à engendrer le chaos, entre les mondes mystiques... les hommes se retrouveront au milieu et seront anéantis. Nos intentions sont légitimes et j'espère que tu entendras notre requête.

HRP :
- Obsidian regrette d'avoir blessé Etrigan, pour récolter son sang et compte sur Madame Xanadu, pour régler la situation, au mieux, grâce à la véritable valeur des sentiments, qu'elle éprouve pour le démon.
- Après un passage à l'Oblivion Bar, Obsidian est calmé, suite à ses débordements et poursuit la quête du Shadowpact, avec ses compagnons, car Etrigan s'est décidé à les aider, en finalité.
- Le groupe arrive aux portes du Paradis et Obsidian, tout comme sa sœur Jade, tente de convaincre le gardien du portail, l'Archange Michel, de se joindre à Etrigan, pour ouvrir une autre porte Apocalyptique (et oui... faut suivre), refermé, de manière ésotérique, par Néron.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 16:56
L’inconvénient quand on était noyé dans un raz de marée de rage, ou même quand on luttait contre, c’était qu’il était assez difficile de rester concentrer sur tout ce qu’il se passait autour de soi. On ne devenait pas sourd et aveugle au monde, non, mais disons que notre attention se faisait assez focaliser. Ainsi, tandis que Bleez déversait son trop plein de rage sur les démons qui les attaquaient par l’intermédiaire de ses deux lames meurtrières, elle aurait été bien en peine de dire ce que faisaient ses partenaires. En même temps, l’idée même de partenariat était assez étrangère, pour un membre du Red Corp. Généralement, quand Atrocitus lançait ses troupes au combat, chacun avait sa zone, ses combats à mener, et si d’autres red lantern se retrouvaient comme des idiots sur le chemin… eh bien tant pis pour eux. Certes, Bleez était plus évoluée que la plupart de ses… camarades. Mais il lui était quand même arriver de connaitre des dommages collatéraux. Elle non plus n’aimait pas être gênée dans ses combats.

Si cette fois elle ne toucha aucun allié, parvenant encore à faire la différence entre démons et membres du Shadowpact, leurs actions lui passaient largement au-dessus. Il restait des démons et elle se faisait un grand plaisir de els occire, même temporairement. Le reste ne comptait pas0. Oh, elle avait bien conscience quelque part, qu’ils jouaient une course contre la montre, mais justement. Les démons leur bloquait le chemin, souhaitaient leur compliquer la tâche, les exterminer était une priorité actuelle.


Et puis finalement, tout cessa. Il n’y eu plus de démons à abattre. Juste un calme presque décevant après la fureur de la bataille. L’anneau chargé à bloc de toute la rage dégagée durant l’affrontement, brillant d’une aveuglante lumière écarlate, l’adrénaline pulsant encore dans ses veines, la Red lantern eut du mal à juguler les pulsions violentes qui l’assaillaient. Il était si difficile de se maitriser, après de grands combats. Et jamais encore n’en avait-elle mené dans une atmosphère aussi délicieusement chargée que celle des Enfers.

De loin, elle observa ses alliés du moment, enfin surtout la femme aux cheveux noirs, convaincre finalement Etrigan de les aider. Puis Red Devil ouvrit un portail pour les ramener à l’Oblivion Bar. La récréation était terminée, finalement. Elle dut faire appel à toute sa volonté pour franchir le portail. Les Enfers lui faisaient toujours entendre leur doux chant de sirènes infernales et rageuses, et l’idée de rester, de se gorger encore d’avantage de tout cela était si séduisante. Mais elle était bien plus qu’un animal enragée, et elle parvint, même si avec difficulté, à quitter les lieux, tandis qu’une nouvelle fois, les trompettes résonnaient.

Elle ressentit presque un manque, en arrivant à l’Oblivion. Elle s’était acclimatée aisément à l’atmosphère infernale, et le retour à une relative normalité était… perturbant. Et en plus, à peine arrivé, que déjà ils étaient orientés vers la prochaine étape de leur expédition. Ou du moins ce qui était sensé être. Car tandis qu’ils commençaient à gravir les escaliers qui n’étaient absolument pas là auparavant les menant vers une intense lumière, eh bien Bleez rencontra un problème. Quelque chose en elle sembla se rebeller violemment contre la dite lumière. Même son anneau semblait refuser d’approcher. Cela l’agaça prodigieusement. Elle se fit violence pour avancer, ignorant les coulées de napalm qui lui glissaient le long des lèvres.

Mais au final, il s’avéra qu’elle ne pourrait aller plus loin. Elle avait réussir à gravir une marche, mais la deuxième se révéla impossible. Elle essaya même d’y aller en volant, mais rien n’y fit. Leu lumière semblait la repousser et son anneau avait l’air de préférer aller ailleurs. Tout cela n’aida pas à calmer la rage qui bouillonnait en elle.

« Tsss »

Elle fit demi-tour, s’éloignant des escaliers et se rapprochant du Phantom.

« Cet endroit regorge de coins qui ne sont pas censés y être. Il me faut un espace où je pourrais un peu me défouler. Ils se débrouilleront sans moi. »

Elle devait faire retomber son niveau de rage. En Enfer, les combats et l’atmosphère n’avaient fait que raviver le brasier au lieu de réellement lui trouver un exutoire. Mais à présent dans un autre espace, elle devrait pouvoir faire retomber la pression. Elle eut ainsi droit à un portail rien que pour elle. Après un regard d’avertissement en direction de leur hôte pour le cas où il tenterait de se débarrasser d’elle dans un trou noir ou autre, elle franchit le portail, pour se retrouver dans un espace immense, fait de roche et de sable. Et d’immenses blocs de roches sur quoi elle pourrait allégrement se défouler. Elle lança une commande mentale.

« Aucune forme de vie détectée »

La réponse de son anneau la fit sourire. Parfait. Elle n’aurait rien eu contre exterminer des espèces vivantes, en cet instant, mais cela n’aurait pas vraiment aidé. Satisfaite, elle laissa l’énergie de son anneau s’embraser. Ses ailes osseuses, de nouveau parés d’un plumage de flammes et de sang, se déploya, et avec un sourire mauvais, elle commença sa petite cession personnelle de défoulement.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 17:51
Quand Obsidian et Jade essayèrent de plaider l'humanité Jonah eut un rictus qu'il ne put dissimuler. Ce n'était absolument pas son genre, mais étrangement cela avait été incontrôlable. De plus, Michael l'avait entendu c'était une certitude, car même s'il n'avait pas bougé lorsque Golden Eagle lui avait foncé dessus, il regardait maintenant le cow-boy de ses yeux puissants.

Leurs discours te font rire?


Oui.

Pourquoi?

Parce que l'humanité ne mérite pas d'être sauvée.

Jonah se mit la main sur la bouche. Que venait-il de se produire? Il ne pouvait s'empêcher de parler et de dire ce qu'il pensait vraiment. Il regarda l'archange qui esquissait un sourire.

Tu ne peux pas mentir en ma présence Jonah Hex. C'est comme ça. Délivre le fond de ta pensée.

L'humanité est une maladie. Chaque cadeau que Dieu lui donne, il crache à son visage. Lorsque la paix lui est offerte, il utilise se temps pour préparer la prochaine guerre, lorsqu'on lui donne de l'eau, il l'embouteille pour la vendre et l'utilise jusqu'à se que la terre se meurt, lorsqu'on leur donne la possibilité de changer les choses, il le fait à son avantage et uniquement à son avantage. L'humanité est égoïste, insensible et ce sont des charognards. Que ce soit Néron qui nous anéantisse, ne sera qu'accélérée notre chute inévitable. Je suis une âme qui erre, je tue, je frappe les pécheurs pour de l'argent. Je me donne bonne conscience en étant le bras armé de la loi, mais je suis pareil que les hommes que je traque et que je tue. Je suis la mort et je suis okay avec ça.

C'est tout?

Non. Si l'humanité est ce qu'elle est, c'est votre faute.

Comment oses-tu !


Vous donnez une allumette à un enfant et vous jouez au pur lorsqu'il met le feu. Vous êtes aussi coupable que chacun d'entre nous.

Le libre arbitre est un acte d'amour.

C'est ce que vous dites pour déculpabilisé. La vérité est que vous vous amusez à nous voir tomber et vous vous enchantez dans votre petit concours de popularité entre vous et le diable.
Vous envoyez vos prophètes délivrer la "bonne parole" et le diable s'amuse à contrôler l'empereur qui édite votre bible. Je suis homme de l'ouest, je viens de la terre sans Dieu et pourtant chaque ville ou village à son église et son prêcheur. Je connais les boniments par coeur de vos soldats de dieux.
Des mots creux et vides que vous n'accompagnez d'aucun geste. Vous allez laisser l'humanité mourir je le comprends et suis heureux pour vous, qui allez mener la Grande Guerre que vous attendez depuis si longtemps, mais la réalité est que le sang qui coulera sera sur vos mains. Mais je sais au fond de moi que vous n’en avez absolument rien à faire, comme un cheval qui écrase une fourmilière en allant à la guerre.


L'ange s'envola et agrippa Jonah par le cou. Il était de toute évidence très énervé, mais en même temps très calme. Il sera le cou de Hex qui n'avait fait que dire ce qu'il pensait, car on l'avait obligé à le faire. Il était un homme brisé qui avait tout perdu, L'archange s'attendait à quoi? Une glorification des cieux? Il pouvait bien crever la gueule ouverte.

D'un seul coup de main Jonah fut relancé et déboula les marches qu'il venait de monter et se retrouva à nouveau au bas de l'escalier dans l'oblivion Bar.

D'autres d'entre vous ont envie de remettre en question les cadeaux de la présence? Dit l’Archange au reste du Shadowpact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 15:48
Enragé, poussé dans ses retranchements par les terribles rebondissements subis durant cette aventure du Shadowpact, Ch'al Andar est loin d'être lui-même.
Aux Portes du Paradis, en présence d'un véritable Archange, dans un haut-lieu de la Magie et de la puissance, il sent le Nth Metal vibrer en lui - et le pousser à assumer, vivre et se confronter à ses émotions, particulièrement les plus terribles, les plus violentes.

Ainsi, quand l'Archange Michel s'en prend directement à Jonah Hex, le nouvel Hawkman laisse sa pulsion prendre le dessus... et se jette, littéralement, sur l'adversaire.
Cependant, il n'ira jamais le toucher.

D'une part, parce que l'Archange peut aisément l'éviter - il se trouve, après tout, dans le coeur même de son pouvoir ; de l'autre, parce que le sort lancé par Xanadu vient directement cueillir Charley Parker, avant même qu'il puisse frapper.

"Ha... ha... ha..."

S'arrêtant en plein vol, bloqué par un sortilège qui permet de faire redescendre sa tension et la pression qui explosait sous son crâne, il perd pied pendant plusieurs secondes.
Tenant ses armes, le regard hagard, le corps tremblant, il ne sait plus où il en est - il ne sait plus qui il est, même. Pendant quelques instants, il n'a plus aucune conscience de qui il peut être... et se surprend à devoir faire le tri entre plusieurs choses, plusieurs souvenirs ; ceux de Ch'al, oui, mais aussi ceux de... Carter ?!

"Mais... mais..."

Cela ne dure qu'un instant - puis s'évapore.
Et alors que l'Archange Michel envoie violemment Jonah Hex au loin, après une provocation du cowboy puis une tirade sincère, Charley tente de faire comme si de rien n'était ; il n'en est rien. Pendant un instant, il a eu l'impression d'être Carter, le véritable Hawkman ; ce qui n'a aucun sens.
Il y reviendra plus tard, cependant. Il y a autre chose à gérer, en attendant. Une Apocalypse, rien que ça.

"Hex... a dit ce qu'il avait sur le coeur."

Sa voix est faible, lente ; il est encore sous le coup de la fureur, de la colère, qu'il maîtrise difficilement.
Il tente de se contrôler, néanmoins. Et fixe son oeil unique vers l'Archange, après que Jade et Obsidian aient tenté d'argumenter pour passer.

"Si... si Dieu nous a créés, il a créé aussi Hex. Dans sa totalité. Dieu nous... a donné la possibilité de penser, de réfléchir, de raisonner ; de se tromper, aussi. La Présence, comme vous l'appelez, a donc permis à Hex de penser ça... et, donc, Hex ne remet pas réellement en question un cadeau."

Il soupire, et s'avance. Il range, au passage, ses armes - face à une telle menace, il est clair qu'elles ne changeraient pas grand-chose.

"Il l'utilise, tout simplement."

Ch'al croise les bras, et parle d'une voix aussi calme que possible.

"On a... besoin de passer. Pour le monde. Pour les vivants. Pour ceux créés par la Présence.
On est... imparfaits. Pleins de doutes, de défauts, de failles ; indignes, même. Mais on veut aider - on veut bien faire. On veut sauver autrui, et donc on veut... servir, la Présence. En protégeant ce que la Présence a créé.
En soi, on est là pour pourfendre un ennemi - un dragon. J'crois que ça vous parle, non ?"


Il n'est pas bon en discours, c'est sûr ; mais il parle à coeur ouvert, définitivement. Et espère, surtout, que cela suffira pour passer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2017 - 16:25
Xanadu avait vécu des centaines d’années, pactisé avec les enfers, puis avait commencé son chemin de rédemption, s’alliant du côté de la Présence afin d’expier des actes qu’elle regrettait. Toutefois, si la proximité du paradis avait dû être réconfortante pour l’un de ceux qui traitaient avec les hautes instances divines, Nimue se sentait beaucoup plus à l’aise en enfer. Il y avait ici toute cette aura déstabilisante. Si l’enfer était le chaos et le trouble, se sentir pénétrer, sonder jusqu’au plus profond de son être était encore plus difficile à endurer.

L’archange Michael, fils de la Présence, avait succombé aux tirades de Jonah Hex, balançant ce dernier hors du paradis, touché par des propos que trop véridique. Heureusement pour le pacte de l’ombre, d’autres avaient su apaiser un peu le divin fils. Pour sa part Xanadu ne put que se réjouir de voir l’effet de son sort fonctionner vis-à-vis Hawkman. Plus calme et posé, Ch’al travaillait maintenant dans une optique beaucoup plus positive, un acte qui pousserait peut-être leur interlocuteur divin à pencher un peu plus dans leur direction. Si d’aucuns souhaitaient l’ouverture du portail afin de quérir un être suffisamment puissant pour les aider, la cartomancienne avait vu en Michael le parfait candidat, s’empressant de renchérir les propos de Ch’al.


-Je sais qui vous êtes, Michael Demiurge et vous savez tous de chacun d’entre nous. Vous connaissez mon passé et mon chemin de repentance en lien avec le Divin. La "conduite" imposé par ce dernier en liens avec le don dont il m'a fait part. Si mon confrère ici présent requiert l’ouverture de la porte pour trouver un être capable de nous assistez dans notre quête, il ne fait nul doute à mes yeux que cette tâche est la vôtre. N’êtes-vous pas l’être sensé combattre les forces démoniaques, le général des forces armées du Paradis? Une guerre est sur le point d’émerger et d’envahir le monde. Le Shadowpact à lui seul ne peut en venir à bout, bien que ce soit la mission que l’on se soit fixée. Vous pouvez argumenter tant que vous le voulez, mais votre devoir est de protéger les cieux. En restant neutre et en permettant à Néron d'accomplir son plan diabolique, vous permettez une guerre qui mettra le monde à feu et à sang tout en compromettant la sécurité du Paradis. En tant que protecteur de ces lieux, vous ne pouvez compromettre son intégrité. Nous avons tous une "conduite" à respecter sous peine de finir déchus comme d'autre avant.

Madame Xanadu avait été directe et franche, nul besoin de jouer d’illusion en ce lieu où la vérité finie toujours par transparaître. Ils avaient besoin de lui pour ouvrir la porte et poursuivre leur mission. Nul besoin d’aller errer dans le Paradis, l’être devant eux n’était plus puissant qu’aucun autre ange dans ces lieux surtout que son devoir divin lui imposait d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3996
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 15:56
Jade secoua la tête, la mine réprobatrice, quand Hex déboula hors du Paradis, projeté en bas des escaliers de l'Oblivion par le puissant archange.

La vision cynique du monde du cow-boy ne s'accommodait que mal au calme resplendissant de l'endroit où il se trouvait.

Pourtant... la foi de Jade en pris un coup. Ce Michael. Cet Archange qui était censé représenter ce qu'il y avait de meilleur dans la création divine. Celui-là même qui avait tant aspiré peintre et écrivain, il s'était abaissé à rosser Hex - un homme comme tous les autres - pour de simples paroles.

Jade frissonna. Le Dieu jaloux des temps prophétiques était-il le "bon" ? En lieu et place de celui qui n'était qu'amour, de celui qui s'était incarné parmi les hommes pour souffrir leur martyr ?

Ou bien n'était-elle qu'à l'entrée de la résidence d'un Grand Maître des échecs qui la poussait sur le grand tapis de jeu de l'existence, petite pièce en bois, petit pion, ignorante de la nullité de son existence ? de la petitesse de sa destinée ? de l'absence de tout libre-arbitre ?

Elle baissa à nouveau le regard mais ce fut pour ne pas que l'Archange lise la honte qui pénétrait sa petite enveloppe charnelle. Sa foi vacillait à la manière d'une flamme que l'on soufflait. Leurs existences étaient précaires.

"Je..." bafouilla-t-elle. Consciente que tant les bons sentiments que la force physique étaient parfaitement inutiles, Jade changeait de fusil d'épaule.

"Je... Je suis incapable de comprendre vos desseins. Je... Je n'en suis pas digne. Mais JE sais que la Présence a tout créé. Que le libre-arbitre n'existe pas et que nous agissons par notre nature et notre raison. Je... Hex a tort. Il faut que l'humanité survive. Je... Ma nature me pousse à la protéger, quitte à me battre contre toute la Légion céleste et à mourir en le faisant. Je..."

Elle abaissa tout bouclier et entreprit de cesser de léviter. La plante de ses pieds n'était pas si impure, le sol du Paradis n'était pas si sacré. Elle voulut une fois de plus ouvrir son cœur. Et poursuivit :

"J'ignore vos plans. Mais la grande bagarre entre le Paradis et l'Enfer, j'imagine que personne ne l'attendait si tôt. Et si quelqu'un a voulu contrarier vos plans échafaudés de longue date, c'est qu'il espère vous doubler tous... Si l'Apocalypse démarre maintenant, vous serez vaincu, tout comme les Enfers. Et le tricheur qui a orchestré tout cela remportera la mise..."

Elle leva les yeux en signe de défi et ajouta :

"J'ai toujours cru en vous. Mais ce que je vois me trouble. J'en suis désolée mais... Si vous laissez faire, vous ne serez pas meilleurs que ceux-d'en-bas !"

Jade prit une grande inspiration, consciente qu'il s'agissait peut-être de son dernier souffle. Et elle conclut :

"Nous ne pourrons vous contraindre. Mais si vous venez avec nous pour empêcher ce carnage ! Alors ma foi et mes prières n'auront pas été vaines..."

[HJ :

- Jade rabroue Michel
- Jade supplie Michel de les aider

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 22 Déc 2017 - 22:02
Obsidian a de quoi rester perplexe, en voyant Jonah Hex, débouler dans les escaliers, après que l'archange Michel, l'ait violemment repoussé, en entendant son discours... certes, il n'y ait pas allé de mains mortes, en ayant employé des termes blessants, à l'encontre de son créateur, mais de là, à réagir ainsi, pour une entité de Dieu... Todd regarde ensuite, les réactions de ses camarades, à ce propos, tous semblent perturbés, même les plus croyants d'entre eux... et c'est également le cas de Rice.

< Je comprend que vous soyez blessé face à ses dires, aux accents limite blasphématoires, mais Hex méritait-il une telle violence de votre part? Ce n'était ni plus, ni moins, les paroles d'un homme qui a perdu la foi, il y a bien longtemps, une personne qui n'en aurait rien à faire de Dieu, n'aurait, je pense, pas employé ses mots et ne se serait pas indigné ainsi... clairement, un homme qui s'énerve comme ça, face à votre attitude, n'en a pas rien à faire, de votre souverain. Et même si vous êtes un soldat de dieu et qu'il est normal que vous soyez blessé, dans votre coeur et que vous défendiez, celui qui est si cher à votre existence et à votre morale, élevé depuis votre création, dans sa bienveillance éternelle, je suis assez circonspect, que vous ayez répondu à ses attaques, par une autre forme de violence, au lieu de lui démontrer, qu'il pouvait avoir tord... vous êtes né dans l'amour de dieu, lui n'est qu'un humain, né avec son libre-arbitre, il est le plus humain de nous tous, ici... tous les hommes, libres de croire ou non, vont certainement se retrouver dans une bataille qui les dépasse, vous pourriez avoir un peu plus d'empathie, face à nous...

Obsidian attend toujours une réponse plus claire et argumentée, de la part de Michel. Encore une fois, il comprend ses réticences à prendre partie, mais l'heure est grave...

HRP :
- En voyant Jonah Hex, être violemment projeté par Michel, après des propos, qui pouvaient paraître blasphématoires, Obsidian est médusé, face à la réaction de l'archange, en tant qu'agent de Dieu, espérant de sa part, un peu plus d'empathie.
- Obsidian tente de faire comprendre à l'archange, que ce n'est pas vraiment, ce qu'il attendait de lui, en continuant d'argumenter, pour rechercher son aide, en faveur du Shadowpact, contre Néron.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 23 Déc 2017 - 15:48
Jonah avait été jeté hors du paradis. Il était conscient de ce qu'il avait dit et l'acceptait. Pour lui c'était la vérité et malgré tout ce que l'ange pouvait penser il était toujours en paix avec son opinion. Quoi qu'il en soit, il ne pouvait plus remonter l'escalier. Il regarda le Phantom Stranger qui semblait sourire à son malheur. Il cracha et alla s'asseoir sur un des fauteuils de la pièce. Il se roula une cigarette et attendit le retour des autres membres du shadowpact.

Au Paradis Michel/Michael regardait toujours le shadowpact. Il ne semblait pas près de bouger. Il écouta tout ce que les pactisant disaient. Certain représentait le bien, d'autre c'était moins sur, mais tout ceci n'avait pas d'importance. Cela n'en avait jamais eu. C'est Mme. Xanadu qui avait raison.

Hum...

Les anges n'avaient pas le libre arbitre. Il avait cependant, leur jugement et bien qu'il n'était pas d'accord avec l'acte qu'il devait commettre, il devait obtempérer. Les anges qui ne se pliait pas au leur rôle divin finissant déchu, tout comme Satan, Ramiel, Dumas, Asmodel, etc. Il se devait de respecter leur rôle. Bien que Michael voulait faire cette guerre depuis longtemps pour enfin reprendre le monde, il n'était pas à lui de décidé quand elle serait déclenchée. Encore moins, de laisser un démon le décider pour la présence.

Puis, contrairement à certains, il ne lui était pas interdit d'agir hors du paradis de temps à autre. Il avait déjà écrasé le roi des Perses à une époque pour ramener Gabriel au ciel. C'était son rôle, c'était lui le protecteur du ciel. Il devait empêcher cette guerre, il devait accepter ce rôle, au risque d'être déchus et de devenir tout ce qu'il détestait.

Bien... allons-y.

La porte allait pouvoir être ouverte, ils avaient le démon Etrigan, ils avaient l'archange Michael et il avait le récipient à énergie de Starheart Otto Haddon. Le combat final était maintenant à portée de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'archange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur les ailes de l'Archange
» L'Archange de Bilboquet
» Médaille alu - St-Michel-Archange
» L'archange
» CHASSEUSE DE VAMPIRES (Tome 02) LE SOUFFLE DE L'ARCHANGE de Nalini Singh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-