[conte de noel] Grinchakadabra

Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Lun 4 Déc 2017 - 15:17

Pour respecter le compte, nous allons parler en rime ^^

Noël... 24/25 décembre. Une date, une nuit et une éternité de temps.

Abra Kadabra n'a jamais compris le principe de Noël. À son époque le temps était tellement devenu une notion relative que plus aucune fête n'était célébrée et tout ce folklore était devenu universellement méprisé. Citizen Abra, n'en était pas épargné. Il n'avait aucun intérêt pour la fête en soi, il ne la comprenait pas, et ne l'aimait pas.

Pourtant, il comprenait une chose. La magie... ou du moins, il la comprenait théoriquement. Il savait entre autres que la magie de Noël était quelques choses de tangible et de réel. Malheureusement, elle appartenait à ceux qui célébraient Noël et au père Noël. Évidemment ne comprenant en rien cette fête, il n'y avait pas droit de manière légitime.

Il se démoralisait tranquillement dans son appartement quand soudainement il eut une révélation.

Si je ne peux pas ressentir la magie
Je la volerai et l'amènerai ici.
Noël est ce qui apporte cette puissance
Je volerai donc Noël, les cadeaux et sa luminescence.


Kadabra fouilla donc dans son sac de magie et trouva tout ce dont il avait besoin. Une hotte sans fond, sa baguette magique et ce qu’il lui fallait pour se déplacer en volant. Dans un souci de pure folie, il choisit la tenu du père Noël, pour coller à son vole, se délectant de l'ironie. Pourtant il ne se trouvait pas assez camouflé et décida donc d'adopter un teint vert et une apparence de poil ou d'aiguille ce qui pouvait le faire passer pour un sapin. Tout ceci n'était qu'ironie, mais cela l'amusait grandement.

Il commença alors sa tournée de distribution de cadeau... à l'envers. Au lieu de donner des cadeaux, il les vola. Il profita alors de ce dont le père Noël profitait depuis des années, dans un silence digne des plus grand secret. Une boucle temporelle qui permettait à la nuit de Noël de durer le temps qu'il fallait pour que tout soit livré en temps et en heure. Profitant du sommeil de ces braves gens, il se glissait doucement dans leurs appartements. Il prenait la totalité des cadeaux, émiettait les biscuits et brisait les verres de laits. Il se prenait aux jeux de ce bon vieux grincheux.

Keystone et Central furent ses premières cibles, puis il continua de ville en ville, de village en village et de maison en maison. Toutes les villes semblaient sur sa route et plus il volait, plus il espérait qu'à tout moment, cette magie de Noël le frapperait et il pourrait ainsi profiter de sa force. Il s'envola alors pour sa prochaine étape Fawcett City.

Pour ajouter du cruel
dans ce petit Noël
Mon premier arrêt, triste il sera
Je m'arrêterai donc à l'orphelinat
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Mer 6 Déc 2017 - 16:20
Dans la banlieue de Fawcett City à l'orphelinat, tout comme le triste personnage qui était en route, certains enfants ne dormaient pas et étaient déjà épris par quelques craintes et quelques doutes. Il s'agissait des enfants adoptifs de la famille Vasquez qui avait tous un jour étaient hébergé dans une pareille institution avant de trouver enfin à leur grande aise un foyer chaleureux et uni même dans la modération.

Ils s'étaient rendus quelques heures plus tôt afin d'apporter des décorations et d'autres cadeaux. Malgré sa relation difficile avec le jeune Billy par le passé, la directrice les a accueillis avec une sincère gaité. Tous le monde se mis à la tâche et la grande salle de l'orphelinat fut certainement la plus belle des consécrations que l'on pouvait faire à Noël. Des anges et des lutins parsemaient les murs, les guirlandes ondulaient sur un grand sapin comme une invraisemblable chevelure. Nul besoin d'une quelconque lumière électrique, la pièce brillaient par une multitude de bougies en mosaïque. Et bien sûre, bien sûre, un grand sapin se trouvait dans un coin. A ses pieds les cadeaux étaient disposés.

Mais des Vasquez les enfants avaient promis aux orphelins secrètement le plus beau des présents. Le héros Shazam viendrait les voir ce soir.

Malheureusement, son alter égo, le jeune Billy appris avant même le réveillon qu'il avait une importante mission. Il dut s'absenter plus longtemps que prévu et les enfants attendirent jusqu'à tard la visite de ce qui était pour eux, la plus grande des stars. Le temps du sommeil étaient arrivés et chacun avait dû rejoindre son lit un peu inquiet. Surtout les Vasquez qui attendaient encore Billy dans la grande salle décorée.



Billy, Freddy, Mary, Eugène, Pedro, Darla


"Il sera revenu demain matin, il faut avoir confiance en Billy. Après tout, c'est le matin qu'on est sensé ouvrir nos cadeaux, pas durant la nuit." dit Mary.

"Oui le Père Noël les distribue la nuit !" réplique Darla.

"Darla, le Père Noël c'est plus de ton âge, sœurette. Tout ces cadeaux viennent d'une supérette !" annonce Freddy.

"Et bien techniquement j'ai étudié certains paquet et..." comme Eugène.

"Les garçons ! Si vous ne croyez pas au Père Noël ce n'est pas une raison pour se moquer de ce qu'elle pense, elle."

"Et puis vous auriez cru rencontrer un garçon qui peut se transformer en super héros lorsqu'il se fait foudroyé ?! Le Père Noël existe aussi."

"Tu ne devrait pas parler si fort de ça, Darla." lui conseil timidement Pedro.

"Peu importe le Papy avec ses sois-disant cadeaux, c'est le Captain qu'on doit espérer revoir bientôt."

"On ne peut pas faire grand chose pour lui... On ne devrait tous aller se coucher ici... Regardez, même Hoppy est déjà en train de rêver."

A la vue du lapin dans sa cage profondément endormi, chacun ne put retenir un bâillement et la même envie...



[HRP : Je te laisse décider si tu veux surprendre les enfants éveillés où tu veux qu'il soient endormis durant ton forfait Wink]


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mer 6 Déc 2017 - 17:27
Kadabra se posa sur le toit de l'orphelinat. Il répéta le modus operandi qu'il avait fait jusqu'à maintenant. Il descendit par la cheminée (si cheminé, il n'y avait pas, il en créait une pour l'occasion). Ensuite il se laissait glisser à l'intérieur dans une chute contrôlée. Puis, pendant que tous les enfants dormaient, il se dirigea vers le sapin.

L'arbre était des plus beaux. Finement décoré par les mains agiles et fragiles des orphelins de Fawcett City. Des décorations données par la communauté pour égayer un peu leurs périodes des fêtes et leur rappeler que la tendresse existait encore en ce 21e siècle. De nombreux cadeaux au bas de l'arbre, tous avaient un présent. La collecte de jouets des pompiers avait été particulièrement fructueuse cette année et tous les enfants auraient quelques choses à déballer demain matin, sans oublier les cadeaux laissés par le père Noël lui-même, qui précédait toujours Kadabra dans son aventure.

Devant une telle magnificence Kadabra resta de glace. Apprendre quoi à des enfants? Que des cadeaux et des décorations bon marché allaient soudainement effacer le fait que leurs parents les avaient abandonnés? C'était d'un ridicule et surtout de très mauvais goût. C'est pour cette raison qu'il n'eut pas la moindre tristesse lorsqu'il fit bouger sa baguette. Il ouvrit sa hotte sans fond et d'un tour de main les cadeaux commencèrent à s'envoler vers l'ouverture. Kadabra quant à lui s'approcha du sapin et le souleva de ses mains afin de constater l'inévitable mensonge du sapin artificiel. Il allait l'apporter avec lui dans la hotte. Il ne le faisait pas à chaque fois, mais celui-ci dégoulinait de mensonge et de faux espoirs et cela ne lui plaisait pas du tout. Il choisit donc de s'en débarrasser.

Puis dans un petit bruit tout simple et des plus discret, il se sentit observé. Il se cacha naturellement derrière l'arbre oubliant pendant un instant que sa hotte se remplissait des jouets qu'il chapardait. Il fit un petit mouvement et les présents redevinrent immobiles. Il espérait ne pas avoir été vu, mais savait bien que tout cela était en vain. Les cadeaux sur le sol, même un à demi entré dans la hotte, ou ne pouvais savoir s'il venait les porter ou venait les chercher. Toujours cacher derrière l'arbre, il dut se rendre à l'évidence et fit la seule chose qu'il croyait logique à ce moment.

Ho! Ho! HO!
Que vois-je de mes yeux ouverts
Une petite fille ne dort pas dans cette chaumière.
Retourne vite auprès de ton lit
Sinon le père Noël partira d'ici.


Il faisait de grands gestes avec ses bras derrière le sapin qui le cachait presque entièrement. Il ne voulait pas se faire prendre à voler Noël, ne sachant pas si la magie opérait toujours si on le dénonçait. S'il avait compris quelques choses du père Noël, c'est que cette idole fantasmée rougeâtre préférait rester dans l'ombre, alors il espérait pouvoir faire de même

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 17:27
"Mary ! Mary !"

"Hum..."

"J'ai entendu du bruit en bas... C'est le Père Noël qui est là !"

"Hein ? Ce... ce doit être Billy qui est revenu."

"Avoue le ! Tu ne crois pas au Père Noël non plus."

"Darla, j'ai toujours été honnête avec toi. Noël c'est une fête commerci..."


"Oh ! Tu as entendu maintenant !"

"Mais oui quel boucan !"

Les deux jeunes filles décident de descendre l'escalier, car de ces bruits en bas qu'on entends, on peut bien être inquiet. Elles ni trouvent ni Père Noël, ni Billy Batson, mais un sapin vivant qui les accueille et chantonne.

"Ho! Ho! HO!
Que vois-je de mes yeux ouverts
Une petite fille ne dort pas dans cette chaumière.
Retourne vite auprès de ton lit
Sinon le père Noël partira d'ici."


"C'est vous Noël le Père, vous êtes drôlement vert ?"

"On a jamais sut à quoi il ressemblait vraiment... Pourquoi nous raconterais-t-il des boniments ? Retournons au lit prestement !"

La petite Darla n'y voyait que du feu, elle pris Mary par la main afin de remonter. Mais sa grande sœur était de tempérament plus soupçonneux et ne comptait pas bouger avant de se sentir rassurée.

"Comment se fait-il qu'on vous ait entendu, vous n'êtes pas censé être aussi discret qu'une tortue ?"


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 19:31
Une des petites avait succombé au subterfuge, mais l'autre plus entêté, refusait de s'en aller. Kadabra n'était pas reconnu pour sa patience et encore moi pour sa joie de vivre. Cependant, il devait faire un effort pour éviter de brouiller sa couverture. Tout ceci devait être une surprise.

Le père Noël est comme toi
Il y arrive d'être maladroit
Maintenant, laisse-moi tranquille
J'ai d'autres visites prévues en ville


Puis d'un geste de la main un peu brusque, il congédia la petite fille. N'osant pas utiliser ses pouvoirs pour ne pas réveiller les autres enfants, il se mit à se déplacer avec le sapin. Il oublia cependant qu'il n'était pas supposé partir avec les ornements, il dut donc penser rapidement, puis commença à trouver que tout cela devenait compliqué. Il n'avait qu'à la figer et s'en aller. Il avait autre chose à faire, plutôt que de ravaler sa colère.

Ton sapin est brisé
le père Noël l'emporte pour le réparer.


Dit-il en bazardant le sapin dans sa hotte ne se préoccupant plus vraiment des pleurs ou des jérémiades que ferait la petite fille. Il allait voler la magie de Noël, envers et contre elle. Que ça lui plaise ou non, c'était là sa mission et il tiendrait bon. Puis il évita du regarda la fillette aux cheveux noirs. Il prit les coins de sa hotte et avala le sapin dans la poche de jute magique. Il ne restait plus que quelques cadeaux. Quelques-uns parmi tous ceux qu'il avait déjà volés étaient-il à l'empêcher d'obtenir la magie de Noël ? Un cadeau oublié était-il si important, si grave?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 15:56
[HRP : Sorry pour le souci de couleur de dialogue précédent]


Si le sapin était cassé, c'était du fait de cet homme là. Voilà ce que Mary pensait, en le regardant agiter ses bras. Et finalement, le ''Père Noël'' tomba le masque, enfin, le sapin plutôt. Révélant un corps des plus fantasques, habillé de rouge, mais à la peau verte comme un haricot !
Si on s'accordait à penser que les lutins portait une telle couleur, nul récit ne mentionnait un pareil teint pour leur employeur...

"Oh Grand Père... vous êtes vraiment vert...
Vous a-t-on vraiment fait si peur ? Ou c'est un biscuit qui est dur à digérer ?"


"Je pense plutôt que nous avons affaire à un voleur. Nous sommes des enfants, monsieur, mais pas des benêts."

"Mais pourquoi... pourquoi ?..." commença à se questionner la petite Darla.

Mary la serra dans ses bras. Elle ne comptait pas pouvoir arrêter cet homme là.
Mais si elle pouvait gagner un peu temps, pour le faire rester avec quelques boniments... Peut être que Billy reviendra vite et pourra attraper le bonhomme sans nécessiter une course-poursuite.

"Pourquoi prendre tout cela ? Jalousie ou vilenie ?...
Je pense plutôt que vous ne recevez aucuns cadeaux, c'est bien cela ? Ou vous n'avez aucuns talents pour la décoration ?
Alors vous prenez chez les autres tout et sans modération... Pour soulager un petit cœur qui a vécu bien moins de hauts que de bas...
Mais si vous nous quittez dès maintenant. Alors vous raterez le plus beau des présents..."


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 18:06
Le masque venait de tombé, mais pas complètement puisqu'on n’arrivait pas réellement à le reconnaître. Il se félicitait de son déguisement ridicule, mais qui n'avait au fond que la présence de camoufler son identité. Continuant à prendre les cadeaux des autres et les mètres dans sa hotte sans modération vu les considérations. Il se retourna vers les enfants lorsqu'il entendit le mot cadeau.

Voilà, je le savais.
Ce que je croyais est vrai.
Sortie directement de votre bouche c'est se mot tout se que vous voulez c'est les cadeaux.
Toutes ces choses qui finissent à la poubelle
C'est cela le secret de votre Noël ?
Vous appelez cela, de la magie ?
Vous savez ce que moi j'en dis?
Gaspillage, d'argent, de ressource et de temps !
Vous vous croyez spécial avec vos présents ?
Tout ceci n'est qu'une mascarade pour les enfants.
Qu'on étouffe à coup de cadeaux et de rubans.
Soyez obéissant, soyez gentil, soyez sage.
Ce n'est pas la magie, c'est du chantage.
La magie, le père Noël et tout cela n'existent pas.
C'est un fantasme pervers et ce n'est que ça.


La magie, il n'y croyait soudainement plus. Il avait fait tout cela et ne ressentait absolument aucun changement dans sa puissance. Il avait déjà volé plusieurs villes et tout n'était que foutaise et breloques. Il c'était encombré de choses diverses et de supercheries, de mensonge et il ne voyait pas le moment ou il en tirerait bénéfice. Noël était une farce. Pas de magie de Noël, pas de père Noël, seulement des cadeaux et de la consommation. Noël était une idée des parents pour contrôler leurs enfants et acheter leur amour.

Tout était ridicule et simple, et il allait tout simplement mettre fin à ce mensonge. Il envoya sa hotte pleine des cadeaux volés directement dans la cheminée. Puis il se hâta de prendre le même passage afin de déguerpir en vitesse.

Je ne crois plus à ton Noël.
Je vais le détruire, lui et toutes ses bagatelles.


Puis il regarda en bas. La porte de l'orphelinat venait de s'ouvrir. Les fillettes l'avaient suivie jusqu'à l'extérieur? Leur coeur avait-il autant besoin de ces cadeaux inutiles et simplets?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 17:57
Les propos du voleur de cadeaux surprirent la jeune fille dès les premiers mots. Lui qui s'empressait de tout leur dérober, n'attribuait donc aucun intérêt à ces objets ? S'il mettait autant de ferveur à mettre le bazar, c'était juste pour dénoncer un canular ? Elle fit une mine sceptique en l'écoutant, mais ce n'était pas un tas de sottises pour autant.
Malgré que la magie se soit mise à investir sa vie il y a une année, Mary avait bien du mal à croire encore au gros homme barbu tout de rouge habillé. Cet imposteur lui, au teint maladif et épineux dénonçant le consumérisme n'avait pas tord, mais son ton moqueur et amère, ainsi que ses mauvaises manières, ne laisse aucun doute comme au premier abord. Le vilain est aussi seul que ces orphelins. Il exclus ce qui ne lui est pas dû, la forme comme le fond, et c'est la plus triste des conclusions.

Sur ces mots, sur ces observations, l'individu s'échappe avec une souplesse inattendue par la cheminée qu'il avait créé pour l'occasion. Mais Mary ne voulait pas le voir partir comme cela, des objets elle s'en fichait, mais cette peine de cœur la toucha. Ceux qui font souffrir ont très souvent eux même soufferts, les livres le lui appris en proses comme en vers. Elle ne désir plus le retenir afin du gagner du temps pour qu'il soit mis sous les verrous, mais pour avoir l'opportunité d'offrir à ce grincheux de Noël un vrai cadeau qui ne coûte pas un sous.
Elle l'interpelle alors qu'il est sur le toit enneigé, certain d'avoir alors tout dérobé.

"Vous m'avez mal compris, monsieur, euh... je ne sais pas comment vous appeler.
Vous ratez vraiment l'essentiel alors que vous croyez nous avoir tout dérober.
Votre œuvre de destruction ne sera jamais complète si vous ne voyez pas ce que je veux dire.
Alors partez, bon vent à vous, dans le froid et dans la nuit d'hiver, nous on va bien en rire."


Darla a ses cotés, grelotante dans le froid, elle non plus, ne comprend pas.

Elle lui chuchote avec candeur :

"Mais de quoi parles-tu Mary ? C'est affreux, il nous a tout pris.
Quand les autres vont se réveiller, tous le monde va se mettre à pleurer."


Elle lui répond avec douceur :

"Pas si c'est toi même qui les réveil maintenant, pas si c'est toi qui le leur apprend.
On va remplacer tout ce qui s'est volatilisé par quelque chose qu'on ne peut pas nous dérober."


Elle hésite un instant, ravale ses propres larmes, puis rentre dans l'orphelinat pour procéder au réveil collectif. Suivit par Mary qui espère avoir piqué la curiosité du triste sir au vif...


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 19:34
Pourquoi restait-il là? Pourquoi immobile sur le toit de l'orphelinat, Kadabra n'arrivait pas à bouger ne serait-ce qu'un simple doigt? La petite fille l'avait marqué et ne semblait que peu intéressé par les cadeaux, les présents et les objets volés. Elle était sortie pour lui parler et ne l'avait même pas insulté. Elle n'en avait que faire que Kadabra ait volé Noel. Est-ce qu'il y avait quelques choses qui lui manquait? Était-il possible que cette fête, soit plus que des cadeaux et des lumières?

La neige tombait doucement sur les pieds du magicien qui restait toujours planté sur le bardeau de bois qui couvrait le toit du bâtiment. Si miroir il avait, il verrait sur son visage la confusion et le doute. Avait-il réellement tout saisi à ce qui se passait ici? Il avait l'étrange sensation d'avoir été pris à son propre jeu. Il regardait au loin voyant les lumières des différentes chaumières et ne pouvait pas comprendre ce que tout cela laissait sous-entendre. Il décida donc d'aller voir ce que la petite fille voulait dire.

Il glissa donc le long du toit sur la neige fraîchement déposée et atterrie sur le pavé directement sur ses deux pieds. Un simple coup de baguette magique avait suffi à éviter une chute tragique. Il hésita cependant a entré, après tout il ne savait pas ce que la jeune Mary avait préparé. Il tendit l'oreille et n'entendit que quelques murmures et quelques bruits d'éveil. Kadabra se sentait bien sot devant la porte effrayée par une petite fille qui de l'autre côté de la porte proposait un autre sort à la tristesse qui soudainement l'habitait.

D'ailleurs pourquoi cette tristesse? Il était parti pour chasser la magie de Noel et se retrouvait hésitant devant la porte des enfants. Maintenant, il serait la hotte avec un sentiment étrange d'amertume et de regret et pourtant il n'était pas prêt à retourner à l'arrière et à redonner les cadeaux. Il ne pouvait pas s'être trompé à ce point sur cette date qui au fond ne représentait rien. La main sur le sac de cadeau volé, et l'autre sur la poigné, il la tourna, poussa la porte et se décida enfin à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 22:50
[HRP : J'essaye un peu de reprendre les éléments du film Smile]


La première étape ne fut pas la plus évidente à gérer. Quand tous les enfants furent descendus après avoir été réveillés, devant la scène de la grande salle commune dévastée ; décorations cassées, sapins dérobé, cadeaux non d'actualité, une plainte collective se mis à naturellement à résonner.

Mais Mary pris une grande inspiration et clama plus fort que la générale désolation que toute cette scène n'était pas un malheur, mais au contraire une grande occasion. L'occasion d'oublier les objets, petits plaisirs individuels et fragiles qui, même dans leurs maigres conditions, attirent les envieux et les voleurs bien vils. L'occasion de se recentrer sur les moments, le plaisir d'être réunie, de discuter, danser, chanter et jouer, quelque chose qui ne peut pas être pris.

Tous le monde n'était pas convaincu, mais elle put compter sur le soutien de ses frangins. Ensemble ils improvisèrent un grand jeu, une olympiade des orphelins ! Même au beau milieu de la nuit, personne n'a envie de dormir ! Mais plutôt de trouver avec quelques bout de ficelles l'occasion de bien rire. Hockey à balais, relaie de verres d'eau, shabadabada en chansons... Dessiner c'est gagner, mimes d'animaux, loup ballon...
On lança alors la création des équipes, il fallait bien sûre que tous le monde participe. Mary annonça qu'elle avait aussi appelé du renfort, une belle surprise arriverait dans la nuit sous l'apparence senior.

Et c'est à ce moment là où la porte s'ouvrit et révéla l'étrange personnage vert et piquant, celui là même qui portait encore dans sa main crochu son forfait de méchant.

"Comment tu as fait pour le faire revenir ?" chuchota Darla à Mary.

"Je... J'ai appelé Papa et Maman, pas notre triste Sir..." lui répond-t-elle surpris.

Mais nul autre ne le savait et les enfants coururent accueillir le fripon comme un participant du jeu du réveillon. Son aspect équivoque n'effraya personne, au contraire, chaque équipe voulait avoir parmi eux ce compétiteur extraordinaire !

"Que commence notre grande célébration !"


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 08/10/2014
Messages : 308
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mar 19 Déc 2017 - 2:14
En entrant dans l'orphelinat, il fut accueilli par des Cries de joies et des enfants remplis de bonheur. Comment cela pouvait-il être le cas, il n'était pas parti depuis si longtemps? Pourtant en regardant, il était resté presque 1 heure à attendre devant la porte à combattre ses propres démons. Toute l'organisation avait pu prendre place et les enfants avaient choisi de sourire à ce Noël. Il se sentait tout bizarre et se laissa emporter par les enfants qui lui tiraient dessus. Il ne semblait pas se faire de casse-tête du fait qu'il soit velu et vert. Rapidement, ils le placèrent devant le but de hockey sans demander le reste.

Kadabra reçut le premier palet, un peu inquiet. Il croyait que cela serait pour le punir et pourtant on soutenu son arrêt et on le félicita. Il n'était pas habitué à autant de joie et encore moins à ce qu'on lui offre cela. Le second tir ne le visait toujours pas, mais Kadabra allongea le bras et le bloqua. Encore une fois une mélopée de joie, s'installa. Il se surprit même à sourire lorsque le troisième tir toucha son bloqueur qu'il portait en étant un peu maladroit. Chaque arrêt et chaque but marquait un nouvel éclat de rire. Ces rires n'étaient pas moqueurs, au contraire ils étaient heureux et tranquillement, lui réchauffaient le coeur.

Un des enfants mit une chanson en arrière-plan et les enfants, fille et garçons, chantèrent en jouant dans le salon. Kadabra ne connaissait pas vraiment les paroles, mais ne put s'empêcher de mimer les autres. Il y avait quelques choses qui se passaient, qu'il ne pouvait ignorer. Toute cette joie, cet amour était-il le vrai signe des festivités? Tranquillement il se laissait peut-être convaincre.

Son cœur balançait encore, mais lorsque la petite fille s'avança vers lui pour lui parler, il ne put que la regarder.

Je suis prêt à t'écouter
Ce sentiment dans mon cœur j'ai du mal à le gérer.
Pourquoi êtes-vous si heureux
Alors que vous n'avez plus rien, il ne vous reste que vos cheveux.
Vous devriez pleurer la perte de votre Noël
Pourtant les rires, les sourires et le bonheur répondent quand même à votre appel
.

((J'écourte, car ce type de sujet n'a plus d'intérêt après Noël ^^ allez fait nous pleurer devant ton optimiste à toute épreuve ))

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 351
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Kate Spencer est Procureur de Los Angeles le jour, condamnant les criminels et Manhunter la nuit, les pourchassant impitoyablement. Elle a participée à repousser l'invasion du Microvers. Remarquée par le Sandman, elle participe aux missions de la JSA dont le sauvetage de Sandy et la guerre au Caire contre la SSE. Mais elle se fait capturer par le Général Immortus...
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Dim 24 Déc 2017 - 20:08
[HRP: Désolé, je n'ai pas put poster plus tôt. Joyeux Noël santa]


Durant cette exceptionnelle nuit de Noël, ni le passé, ni le futur ne vinrent hanter la soirée. Tout ce qui vivait fut l'instant présent, le plaisir de jouer, de danser, de chanter… Pas de Père Noël, pas de déco, pas de cadeaux, pas de gâteau.
Lorsque la fringale nocturne saisit vite les enfants, nul besoin de foie gras ou de dinde rôtie. Des biscottes, de la margarine, du sucre ou des cornichons blancs ; tout cela suffisaient sans une once de jalousie.

Avec le bruit des festivités, l'autoritaire directrice de l'orphelinat aurait dû se éveiller depuis longtemps. Mais les enfants avaient habillement couvert ses oreilles pour lui assurer un sommeil d'éléphant.
C'est ainsi que le voleur fut leur unique adulte à l'honneur, offrant plus d'espoirs aux idées que Mary n'aurait pu l'espérer. Car il apportait à son insu autant de la vitalité dans les cœurs, en se laissant rapidement, dans les jeux, entraîné.

Il la questionna justement à ce propos, après une série de défis réussit avec brio.
Elle lui répondit avec le sourire.

''Pourquoi nous ? Pourquoi pas toi ?
Tu pense que nous avons quelque chose de plus que tu ne possède pas ?
Mais cela ne se trouve pas dans les paquets dérobés, bien emballé d'un fil doré.
C'est ici que se trouve à tous notre bonheur, le mien, le tien et le leur.''


Et pour illustrer sa réponse, elle tapota son cœur.

''Je ne t'ai pas excusé pour ce qui tu as fait. Voler est méchant et ce qui est cassé est à réparer.
Mais tu n'a rien brisé ce soir, au contraire, c'est…''


''La meilleur nuit de Noël que j'ai passé !'' s'écria Darla.

''Noël, aujourd'hui, c'est pas seulement la grosse fête des commerçants...'' annonce Freddy à son tour en arrivant.

''C'est une célébration plus ancienne que le Coca-cola, Jésus, où la monaie… c'est la grande nuit de l'an.'' continue Eugène d'un ton intelligent.

''Alors qu'il fait froid et obscur et qu'on pourrait avoir peur, on se rassemble pour partager notre courage, notre lumière et notre chaleur.'' termine Pedro sans son habituel ton hésitant.

''Oui ! Exactement !
Ensemble, nous tous, vous compris !
Nous avons tous perdus nos parents ici, mais nous n'avons pas perdu la joie d'être en vie.
Nous ne sommes pas seuls, nous sommes unis.
Et c'est cela que ressentez au fond de vous, monsieur l'ancien aigri, vous en faites partis.''


''Noël, Christmas, Ranoushka… ou d'autres noms, ça compte peu.
L'important s'est de s'offrir l'occasion de se retrouver nombreux.
C'est cela le présent, l'essentiel, dont je vous ais évoqué plus tôt.
C'est cela qu'on vous offre, tout comme vous nous l'offrez, le plus important des cadeaux !''


Et la nuit de fête continua de plus bel.
Les Vasquez finalement arrivèrent après leur appel.
Puis se fut au tour de Billy, évidemment comme le Captain Marvel.
Et même la vieille directrice finit par se réveiller et se laissa convaincre de participer à cet unique Noël.

Quand l'aube pointa, tous le monde étaient heureux et épuisés.
Et pour toujours, la magie de cette nuit, dans leur souvenir, restera gravée...


Fist of Justice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[conte de noel] Grinchakadabra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un conte de Noel a la Jim Carey
» Mini conte de NOEL
» Un conte de Noël
» CONTES DE NOEL d'Anne Perry
» Un conte de Noël (RP ouvert Clara + 3 agents)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-