Mystik U [PV Zatanna]

Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 21:25
Mystik U



"Un spectacle de magie... quel calvaire... déjà que j'en bouffe tous les soirs de la magie de Noël avec ma petite sœur. Tu sais que j'ai failli vendre la mèche hier et je me suis fait engueuler par mes parents. Si je dis la vérité à ma sœur, je serai sévèrement puni..."

"C'est une dictature, ta famille, Jo ! Moi je... HÉ !!"

Le jeune homme qui ne regardait pas devant lui, alors qu'il marchait vivement en discutant avec son camarade, cogna Mary qui s'était arrêté au milieu de la colonne d'élève en direction de l’amphithéâtre. Elle trébucha en avant sous le choc.

"Qu'est-ce que tu fous Vasquez, tu rêvasse ?!"

"Je... pardon."

"T'excuses pas à ses brutes !"

"Oh ! Beautia, pardon ! On savait pas que c'était ton ami..."

Les deux gros durs tentèrent d'offrir à la magnifique blonde leur beau sourire, mais elle ne s'adoucit point. Ils continuèrent alors leur chemin, non sans jeter quelques regardes indiscrets derrière leur épaule.

"Merci Beautia."

"Il faut pas que tu te laisse faire comme ça, Mary."

Beautia l'aide à se relever. Mary ramasse son sac et réajuste ses lunettes, alors qu'ils se font dépasser par tous le reste de la classe.

"Je les connait depuis le collège ces deux là. Je préfère me tenir de coté avec eux... Tu devrais te méfier d'eux..."


Beautia Sivana

"Ne t'inquiète pas Mary. Je suis une jolie fille.
Et je sais les risques que ça implique..."


Elles se mettent à suivre en fin de ligne.

"Woa... bonne répartie. Toutes les jolies filles que je connais depuis le début de l'année scolaire ici sont bien plutôt cruches."

"Et bien, heureusement que je viens d'arriver pour relever le niveau."

"Tu t’acclimate à Fawcett alors ?..."

Les deux lycéennes continuent de faire la conversation jusqu'à arriver dans la grande salle. Elles prennent des sièges en coin de rangé. D'autres classes sont également présentes pour ce spectacle de magie...



[HRP : Voilà une modeste intro, qui me permet en même temps une petite référence au Marvelverse avec plaisir. Maintenant, impressionne moi Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 15:05
 « Mademoiselle Zitara, veuillez... »

 « C'est Zatara, monsieur le proviseur. Et ne me contredisez pas, je vous prie. Je suis parfaitement consciente que ce spectacle, aussi minime soit-il, peut faire du bien à vos élèves. Tout est prévu pour qu'ils assistent à des choses simples, belles, et qui leur permettront de terminer leur journée de cours dans un état plus serein. »

Le proviseur ne semblait pas convaincu. Depuis trois jours, quand Zatanna était arrivée en fait,il ne cessait de trouver des choses à redire sur la façon dont le petit spectacle allait être monté et présenté. La magicienne, au début, s'en fichait. Elle avait l'habitude des gens qui ne croyaient pas à la vraie magie, et aussi de ceux qui s'inquiétaient de ce que ça pouvait faire sur ses élèves. Il avait peur que rien ne marche, peur qu'on vienne gâcher la réputation de son petit établissement raisonnable. Presque heureusement, Z pouvait compter sur le soutien d'une prof de chimie ; presque, car la dame était homosexuelle, et son attrait pour Zatanna (que cette dernière ne pouvait lui rendre) était parfois... gênant.

Toutefois, à quelques minutes du début de la représentation, la belle brune sentait sa confiance décroître, en bonne partie à cause du stress du proviseur. Elle aimait bien faire ça, elle adorait son activité. Mais elle n'avait clairement pas besoin qu'on vienne l'emmerder ainsi, et surtout pas au point de la faire stresser aussi.

 « Ces élèves sont là pour étudier... je ne doute pas que ça leur fera du bien pour terminer la journée, et la semaine de surcroît. Mais comprenez-moi, je... pouvez-vous m'assurer qu'il n'y aura pas le moindre incident ? »

 « Ne vous inquiétez pas. S'il doit y avoir un incident, ce sera un lapin qui sortira plus tôt que prévu de mon chapeau. »

Elle s'éloigna, ne laissant pas le soin aux deux autres d'ajouter quelque chose. Z alla se placer dans un recoin d'où elle pouvait voir la foule d'élèves arriver. Elle eut un petit sourire, l'espace d'un instant, en les observant. Ils étaient si normaux, par rapport à elle. Une question flotta momentanément dans son esprit : allait-elle être un visage connu, pour eux ? Elle était potentiellement apparu sur les écrans de TV, quelques semaines plus tôt, à cause de ce qu'il s'était passé à Opal City. Cette question ne la hantait pas, mais elle était curieuse. Curieuse de savoir si on la connaîtrait pour autre chose que ses tours.

Oh, elle leur avait prévu des trucs sympathiques. De la vraie magie, mais simple, à même de remplir le rôle voulu : leur faire oublier un peu les soucis de la vie, les amuser, les émerveiller, qu'ils se détendent après une dure semaine de travail. Elle aimait bien cette idée de sortir des cabarets et des publics adultes. Déjà, il y aurait probablement moins de sifflements admiratifs devant son corps, même si elle avait sa tenue de « travail » : haut-de-forme, redingote, chemise blanche, bas résille et talons.

Vint alors l'heure du début. Les élèves étaient tous assis plus ou moins sagement, mais quand l’obscurité tomba, et que Zatanna s'avança sur la scène, un grand silence se fit. En cela, au moins, elle sut que son effet était réussi. Elle eut un grand sourire, ses yeux bleus se posant sur chaque individu alors même qu'elle parlait.

 « Buona sera ! Et surtout, merci à vous de venir assister, en cet fin d'après-midi et début de soirée, à ce petit spectacle organisé par votre lycée. J'ai bien conscience que vous devez être épuisés, après avoir passé toute une semaine plongé dans les maths, l'histoire, l'anglais, les langues étrangères et tous ces trucs là. Je compatis ; je déteste les maths aussi. »

Il y eut des rires ; nouveau bon signe. Son public était attentif, et se mettait à l'aise.

 « Mais avant que nous commencions, une petite question : qu'est-ce que la magie ? Sauriez-vous définir la magie ? Êtes-vous capables, jeunes gens, de comprendre ce que vous allez voir ce soir ? Dans vos esprits, je peux lire le doute ; ce ne peut être réel, c'est forcément des petits tours truqués. Eh bien... je vous mets au défi de trouver les trucages. Ce que vous allez voir ce soir, vous ne le reverrez sans doute jamais de toute votre vie. Mais avant, un volontaire, pour la première... surprise ? »

Ses yeux s'attardèrent sur une jeune fille, menue, les vêtements un peu vieillots. Mary, lut-elle dans son esprit. Mais ses yeux se tournèrent alors sur un jeune homme, au teint mat.

 « Jordan, c'est ça ? Approche, mon garçon. Pour les autres, retenez bien votre souffle ! »

Le jeune afro-américain s'avança, un grand sourire aux lèvres. Il devait avoir même pas seize ans. Zatanna lui posa une main sur l'épaule, puis de l'autre, agita une baguette qui apparut de nulle part.

 « Le premier tour que vous allez voir ce soir va faire disparaître votre camarade ! Un petit classique, j'en conviens, mais vous verrez : il va en sortir tout transformé ! Un petit conseil, mon cher Jordan ; pense très fort à une tenue qui te paraît cool. Ce serait mieux que d'apparaître tout nu devant tes amis. »

Elle écarta un peu le jeune homme d'elle, puis agita sa baguette : le mécanisme fit flotter le rideau devant eux, pendant quelques brefs instants. Dans l'esprit du jeune homme, le doute s'insinua ; qu'allait-on lui faire ? Mais soudainement, dans un pop! retentissant, le rideau se leva, et dévoila alors sous les regards surpris...

Dwayne Johnson, en tenue de footballeur américain. Le dénommé Jordan, sous ses traits, se mit à rire, ses camarades le félicitant alors que la salle entière se remettait de sa surprise. Un grand sourire aux lèvres, Zatanna posa une main sur l'épaule de l'adolescent devenu plus grand et bien plus costaud qu'elle.

 « Et voilà ! Jordan est désormais devenu un grand et beau gaillard ! Mesdemoiselles, je vous recommande d'éviter de trop vous fier à cette apparence, je ne puis la maintenir bien longtemps. »

Quelques rires vinrent détendre l'atmosphère. Beaucoup doutaient encore d'avoir affaire à de la vraie magie, même si c'était particulièrement réussi et innovant. Même le jeune volontaire était aux anges.

Et il y avait encore de très nombreux tours à venir !

Et peut-être quelqu'un qui saurait reconnaître là de la vraie magie, et non pas jsute des tours de passe-passe ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 1:12
[HRP : Sacré clin d’œil ^^]


"Oh mec ! Mec !!"

Sam qui était assis un peu plus proche devant les jeunes filles s'agita vivement lors de l'apparition. Il donna des coups de coudes à son voisin.

"C'est The Rock ! Purée ! The Rock est son assistant !"

"Tu délire, mec. C'est une illusion ! C'est cette lavette de Jordan avec je ne sais quel costume... Elle a pas les moyens de se payer ses services..."

Certains camarades proches leurs demandèrent de faire moins de bruit, après que les applaudissements se soient tuent devant ce premier tour très surprenant, mais les brutes n'en avait cure.

Mary elle, était perplexe.

"C'est qui le Rock ?"

"Tu ne va pas souvent au cinéma, toi."

"Hein ? Ah d'accord. Non, je préfère lire des livres et on a pas la télé à la maison."

"Qu'elle chance tu as. Ma mère passe son temps devant des feuilletons idiots... ça la vampirise littéralement."

"Sacré tour ! Transformer Jordan en célébrité."

"C'est une banalité pour elle."

"Tu l'a connais ?"

"Bien sûre. Zatanna Zatara et l'une des plus grandes magiciennes de cette planète, car c'est la fille de Giovanni Zatara. Et je peut t'assurer que ce n'est pas truqué, Mary.
C'est de la vraie magie."


Mary fixa alors la magicienne sur scène de manière pensive.
Elle ne remis en question aucunement les affirmations de sa nouvelle amie, ni ne se demanda comment elle pouvait être aussi calé en matière de magie.
Elle n'avait plus que d'yeux pour ce qu'allait faire Zatanna ensuite.

"De la vraie magie..." répéta-t-elle.

Bien sûre qu'elle y croyait aussi. Elle avait déjà sa dose de magie quand Billy lui partageait ses fabuleux pouvoirs... mais Zatanna, c'était différent à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 11:30
Le premier tour avait apparemment très bien fonctionné, ce qui encouragea Zatanna à poursuivre sur cette lancée. Elle annula le sort – à l'abri du rideau – du jeune homme à côté d'elle, avant de le renvoyer à sa place. Ses camarades furent ravis de le voir émerveillé par ce qu'il venait de lui arriver ; ce qui fit plaisir à la magicienne. Elle avait bien l'intention de continuer à mettre des étoiles dans les yeux de ces jeunes gens. Mais maintenant, il allait falloir passer au tour suivant.

 « Et voilà ! Merci à toi, Jordan, de t'être porté volontaire. Maintenant, si vous le permettez, nous allons passer à quelque chose de différent. Pour ce second tour, il n'y aura nul volontaire, mais je vous promets qu'il y en aura plusieurs pour le suivant ! »

Il y eut des murmures d'excitation dans la foule attentive. Perfetto. La brune fit un geste élégant de sa baguette, appelant à elle la magie pour créer autour d'elle de petites étoiles filantes. Rapidement, elle leur fit faire des tours, grossir, prendre des formes stylisées, se déplacer tout autour d'elle et de la scène. Avec un grand sourire, Z les manipulait pour qu'elles prennent des formes adaptées à son propos :

 « Qu'est-ce que la magie ? Une perception différente de l'environnement, et la concentration de l'énergie vitale de notre monde. N'importe qui peut devenir magicien, sorcier, envoûteur, illusionniste, enchanteur ; pour peu que l'on s'y intéresse. Ce n'est guère compliqué, au premier abord. Mais il s'agit d'une vocation qui ne peut vous quitter. Je suis certaine que beaucoup d'entre vous ont vu ou lu Harry Potter ? Ou même Le Seigneur des Anneaux ? Eh bien, sachez que ceux qui s'engagent la magie débutent généralement comme Harry, et finissent comme Gandalf. Jeune, puis extrêmement vieux. »

Elle mit théâtralement les mains sur les hanches, poussant un soupir résigné, tandis que derrière elle, les étoiles filantes s'assemblaient pour former un smiley triste.

 « Ouais, c'est pas beau de vieillir, je sais... »

Les élèves rirent à nouveau, à la fois fascinés par la représentation et par le mélange d'humour et de culture dont disposait Zatanna. Non, c'était faux, elle n'avait pas du tout visionné les films avant de venir, pour être sûre d'avoir les mêmes références qu'eux.

 « Quoiqu'il en soit, et je ne le dis pas à la légère, la magie est un art, et l'un des plus difficiles à maîtriser. Un guitariste de renom, une chanteuse mondialement connue ou même encore un compositeur de talent ont tous les trois en commun une rigueur et un esprit centrés sur leur art. C'est pareil pour la magie. A la différence que manipuler la magie se fait constamment, à chaque instant. On ne peut pas se lever un matin et se dire ; non, je suis pas magicien aujourd'hui. Ça, c'est bon pour les faibles, et ceux qui manquent de foi. Ce que je vais vous montrer là, ce n'est pas du grand pouvoir. Mais ça vous donnera un aperçu de ce qu'on peut faire, avec un peu d'entraînement. »

Pendant plusieurs minutes, on n'entendit plus que le son des étoiles filantes, qui exécutèrent des ballets aériens dans toute la salle. De temps en temps, les élèves poussaient des exclamations émerveillées, impressionnés par les différentes formes que prenait parfois la magie de Zatanna. Cette dernière créa de nombreuses apparitions, dont les plus remarquables furent sans conteste un dragon, une licorne et un Père Noël.

Puis vint l'heure du troisième tour. Les élèves, impatients, discutaient entre eux tandis que le rideau tombé séparait Zatanna d'eux. Cette dernière inspirait à fond pour se détendre, car ce qu'elle s'apprêtait à leur faire faire allait être particulièrement ingénieux. Mais aussi, risqué. Il y avait un bon risque qu'elle rate quelque chose. Enfin calmée, elle revint sur la scène, à la vue de tous. Son sourire étincelant tentait de dissimuler sa nervosité.

 « Pour le tour que vous allez voir là, et qui j'espère, vous fera frémir d'émerveillement, je vais avoir besoin de six volontaires. Voyons voir... oh, que de mains levées ! Hmm, oui ; vous deux, Alexander et James. Emily, derrière eux, toi aussi ma grande. Beautia et Mary, je vous vois, approchez également ! Oh, et un troisième jeune homme pour l'égalité : approche, Malcolm. N'ayez pas peur, je ne vais pas vous manger. »

Elle les disposa d'un côté et de l'autre de la scène, les garçons d'un côté, les filles de l'autre. Elle fit apparaître, au centre, une balle lumineuse. La brune se recula, histoire de laisser correctement la place aux jeunes gens.

 « Bien, je vais compter jusqu'à trois. A trois, je veux que vous concentriez vos forces et vos pensées sur l'animal que vous préférez. Lorsque ce sera fait, la première équipe à toucher la balle lumineuse gagnera le droit à un petit entretien privé avec moi, pour un petit jeu de questions-réponses. Prêts ? Un... deux... trois ! »

Et la magie opéra !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 18:53
[HRP : Désolé pour le temps de réponse.]


Mary buvait les paroles de Zatanna au sujet de la magie. Si de nombreux sceptiques de la salles n'y accordaient probablement que peu d'intérêt et n'attendaient que le prochain tour spectaculaire avec curiosité, elle tenta de son coté d'assimiler et retenir chaque parole.

N'importe qui pouvait devenir magicien ? Vraiment ?

La magicienne s'appuya de références de la pop-culture. Simple humour ou sous-entendus ?
Il y avait vraiment des écoles de magie cachées quelque part ? Il y avait vraiment de vieux mages malicieux qui influençaient l'avenir du monde ?
Elle n'aurait jamais imaginé que ce genre de récit puissent être réels... Au moins que ce ne soit leurs sources... Tolkien et Rowling avaient donc eu accès a des sources sérieuses au delà de leur propre imagination ? Quel en était pour les autres œuvres ? Game of throne, La croisée des mondes, Artemis Fowl... Il y avait une limite ? Ou tout ce qui s'imagine peut s'incarner magiquement ?
Elle débordait déjà de plein de questions et regretta que ce ne soit une conférence qu'on leur ait proposé, bien qu'il y avait peut être une chance qu'une séance de questions-réponses suive la démonstration...
Enfin... si elle pose de telles questions devant une partie du lycée, elle allait se payer des railleries pendant un moment...

Zatanna revint plus sérieusement sur la complexité de la magie et de la foi...

"Tu a l'air captivée."

Mary sursauta légèrement comme si elle était plongé dans un rêve en regardant Zatanna animer les étoiles filantes... Il est clair qu'on pouvait se questionner sur l'origine scientifique qu'on devait normalement leur prêter.

"Hein ?!"
"Ah oui c'est très beau."


"Je parle du discours de Zatanna."
"Ça t'intéresse beaucoup la magie, n'est-ce pas ?"


Mary regarda Beautia d'un air qu'elle aurait dû avoir plus tôt. Comment cette camarade si belle, pouvait être encore plus clairvoyante et calée au sujet de leur intervenante. ? Elles avaient un lien ?

"Je me doute de ce que tu pense. Mais je tiens à te dire quelque chose.
Ne te fais pas de faux espoirs. Zatanna caresse les autres dans le sens du poil avec ses références, mais la magie c'est vraiment quelque chose de sérieux et de complexe. Tous le monde ne peut pas devenir une magicienne comme elle, car elle n'est pas comme tous le monde."


"Comment sais-tu tout cela ?"

"Car je compte bien devenir une magicienne aussi."

"Mais tu viens de la contredire..."

"Je n'ai pas dit que j'arriverai à son niveau. Je ne suis pas la fille Zatara moi. Mais mon père est aussi quelqu'un qui s'y connait dans le domaine..."

"Ton père ?..."

"Je le déteste. C'est une crapule qui a certainement lancé un sort à ma mère pour me concevoir moi et mon frère, mais il est très cultivé. Et je compte le dépasser."

Alors que Zatanna avait perdue l'attention de Mary un instant face à son étrange camarade, elle lança le mot ''volontaires'' dans la salle et des dizaines de mains se levèrent bien haut.
Beautia fit de même, ainsi que Mary. Ses chances étaient faibles, mais elle eu l'immense plaisir d'être nommée, ainsi que Beautia.

Trois garçons et trois filles se retrouvèrent sur scène et ils devaient concourir pour la séance de questions-réponses que Mary espérait tant !
Elle s'inquiéta cependant de ne pas avoir bien compris les règles du jeu. Elle devait juste penser à un animal ? Puis toucher la balle ?

Elle s'opéra cependant et son esprit se dirigea instinctivement vers Hoppy, son lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Sam 16 Déc 2017 - 13:24
La première réaction du public fut un concert d'éclats de rire, auquel se joignirent Zatanna et les participants du tour de magie. Chaque élève avait choisi son animal favori, mais le résultat avait été différent de ce qui aurait du se passer. C'était très drôle à voir, à tel point que la magicienne ne réalisa pas immédiatement qu'en réalité, sa magie avait juste mal opéré. Mais le résultat semblait plaire à tout le monde, et par conséquent, elle en tenta pas de le changer. C'était mieux qu'ils pensent que tout était parfaitement bien orchestré.

Chaque élève s'était transformé en un animal, façon Zootopia. Très humanisés, donc, et ils pouvaient quand même parler, rire, et tenter de se remettre de leurs émotions. Mais d'ailleurs, ce furent les filles qui s'en remirent le plus vite. La dénommée Emily, qui était devenue une chouette, s'élança de toute la force de ses ailes, et parvint tant bien que mal à heurter de plein fouet la balle lumineuse suspendue au milieu de la scène. De nouveau, des éclats de rire fusèrent, et les garçons, perdants de la petite épreuve, se mirent alors à faire les fous partout dans l'amphithéâtre. Très rapidement, la chouette vint les rejoindre.

 « Félicitations aux filles ! Oh, attention les enfants, vous allez vous blesser ! »

Dans leur excitation, les petits fous n'avaient pas remarqués qu'ils n'avaient pas exactement les même capacités physiques qu'en étant humain. L'un des garçon, devenu un lion, trébucha se marchant sur la queue, et il s'étala de tout son long devant ses copains. La chouette, elle, fit un gigantesque vol plané et finit par s'écraser tout en haut. L'un dans l'autre, aussi incroyable que ça paraisse, tout le monde en riait et personne ne se plaignait.

Toutefois, il était temps de mettre fin au sortilège. Zatanna effaça donc les traces de magie, puis invita les élèves à regagner leurs places.

 « Merci pour ce petit tour fort amusant, les enfants ! J'admets avoir été très surprise par vos réactions, et avoir bien ri. Les trois filles, vu que vous avez gagné, n'oubliez pas de venir me voir à la fin du spectacle, que je puisse vous accorder un peu de temps. »

Elle vira la balle lumineuse d'un geste de sa baguette factice, et reprit instantanément un air des plus sérieux.

 « Et maintenant, le quatrième tour de ce soir. Nous allons revenir, à nouveau, vers quelque chose de plus classique. J'aurais besoin de deux volontaires, un garçon et une fille. Hmm, voyons voir... allons, les enfants, baissez la main, ceux qui sont déjà venus. Rico, viens donc là, mon petit. Et sa voisine, Julia, toi aussi. N'ayez pas peur, vous n'allez pas être découpés. »

De toute façon, Zatanna n'avait pas besoin de table ou de fausse scie pour pouvoir les découper. Mais elle avait autre chose en tête. Elle attendit que les deux jeunes viennent à côté d'elle, puis elle les plaça.

 « Ici, mon garçon. Mets-toi là, ma petite. Perfetto. Surtout, n'ayez pas peur, et ne pensez pas que vous allez perdre la vie ou un membre. Ce que vous allez voir, maintenant, c'est du classique, si je puis m'exprimer ainsi ; mais c'est toujours bon, je pense. »

Tour à tour, elle fit alors disparaître des parties de leurs corps. D'abord un bras, puis une jambe, puis la tête, ou alors les deux mains, ou encore leur torse, quand elle ne les faisait pas totalement disparaître à l'exception de la tête. Le public – comme les deux sur scène – était attentif, et impressionné malgré tout. D'un simple geste, accompagné d'une simple pensée, Z parvenait à rendre invisible des parties du corps. C'était facile, d'agir ainsi.

Quelque part, elle retrouvait son sentiment de confiance. A l'instar des représentations en cabarets, ou dans des théâtres, elle savait être capable d'y arriver. Elle aimait pouvoir vendre du rêve – littéralement – aux autres, qui ne sauraient en faire de même. Ici, il n'y avait pas de stress, ou très peu. Elle n'y pensait même plus en fait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Jeu 28 Déc 2017 - 16:32
[Délai de réponse important dû à mes déplacements et les fêtes, ça reprend Wink]


C'était tout bonnement incroyable !

Qu'elle sensation étrange que de devenir un animal. Avec un tel tour, il n'était plus permis de croire que tout ceci était un tour de passe passe, une illusion, ou autres explications rationnelles. C'était de la véritable magie que proposait Zatanna et personne n'en fut choqué ou effrayé. Nul sceptique ne sembla devenir fou, nul intransigeant ne cria à la sorcellerie, même les professeurs qui les accompagnaient étaient sous le charme de la magie et applaudissaient la jeune femme sans retenues.
Les lycéens transformés en animal, eux, en devenaient presque ivre de joie, comme elle même, alors qu'elle abordait l'apparence d'une impressionnante tigresse.
Était-ce le charme de la magie ?

Face à cette surprise, cette sensation et son étonnement d'avoir choisi instinctivement un gros félin comme animal de prédilection, elle en oublia la règle du jeu, mais heureusement la chouette Emily remporta la récompense pour elles.
Mary voulut l'applaudir pour la remercier, mais ce n'était pas facile de se tenir en équilibre. Elle faillit tomber en arrière avant d'être rattrapée par une panthère dorée absolument magnifique, plus à l'aise dans sa fourrure. Elle n'eut pas une seule seconde d'hésitation et reconnue Beautia qui se trouvait sous les trait d'un animal aussi belle que sous ceux d'une humaine.

"C'est fabuleux, non ?!"

"On peut parler ?"

Ou peut être n'était-ce que grogner ? Elle ne pouvait le savoir, alors que la scène de l'amphithéatre devenait une véritable ménagerie ; les garçons faisant les fous.

Zatanna stoppa le sort et chacun redevint tel qu'il était sans séquelles.
Toutefois la fabuleuse sensation magique s'évanouit brutalement et laissa un certain vide au creux de Mary. La magie lui manqua tout de suite, peut être comme une drogue... même si elle n'avait jamais touchée à aucunes de la sorte, c'était la première pensée qui lui vint à l'esprit...

Mais son tour était passé, elle dut donc se rassoir pour laisser place, après avoir remerciée la magicienne.

"Je n'avais jamais ressentie ça avant !" s'enthousiasma Beautia à ses cotés.

Elle si. Lorsque Billy lui partageait ses pouvoirs en de rares occasions, qu'elle aimerait plus courantes. Elle comprenait mieux pourquoi Billy ne ratait pas une occasion d'appeler la magie à lui.
Qu'elle sensation...

Zatanna poursuivit la démonstration de ses pouvoirs sur d'autres enfants. Cette fois ci, elle fit disparaitre leurs membres et encore une fois, personne ne sembla s'inquiéter de voir ainsi camarades ou élèves perdre jusqu'à leur tête sous les étranges formules prononcées par Zatanna. La confiance de toute la salle envers elle était totale.

"Elle est fabuleuse ! Je ferai tout pour devenir comme elle !"

Même si elle ne disait mot ; plongée dans un mutisme d'admiration, Mary en pensait tout autant.
Qui ne désirait pas avoir autant de pouvoirs ?...
Ce n'était pas un rêve que leur offrait Zatanna, c'est un voyage dans une autre dimension ! Celle de tout les possibles !

Et, malgré, qu'elle désirait que cela ne s'arrête jamais, Mary n'oubliait pas l'opportunité qu'elle avait obtenu : un moment avec la magicienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Mar 2 Jan 2018 - 1:06
Arriva alors le cinquième tour de la représentation. Cette fois encore, elle demanda des volontaires, qui eurent le plaisir de découvrir un des arts magiques les plus capricieux et les plus difficiles à maîtriser : la divination et tout ce qui s'en rapprochait, de près ou de loin. Grâce à des boules de cristal, les trois élèves venus sur scène eurent la possibilité de voir différents lieux du monde ; Europe, Asie, mais également Afrique ou Amérique du Sud. Mais bien sur, ce n'était pas exactement ce que désirait le public. Non, les élèves s'attendaient à quelque chose de grandiose. Alors, Zatanna leur servit ce grandiose.

L'un après l'autre, les volontaires purent être transportés dans un autre lieu du monde. La téléportation était un sort complexe, qui nécessitait de la concentration ; par chance, la magicienne y parvint sans peine. Toutefois, parvenir à maintenir à la fois les élèves ailleurs dans le monde, puis les rattacher à elle, les faire revenir et tout cela en permettant au public d'assister à ce qu'ils voyaient demanda une colossale somme d'énergie à la belle brune. Lorsque le tour fut achevé, elle afficha un sourire radieux, contente d'elle, mais où perçait clairement une certaine fatigue. Même les plus grands magiciens du monde, quand ils n'y font pas attention, peuvent s’épuiser vite.

 « Mes chers amis, profitez d'une pause de dix minutes ! Boissons pour tous ! »

Elle réalisa un peu tard qu'en fait, son épuisement venait surtout de la mauvaise formulation et application de ses sorts précédents. En un large geste, et sans que cela ne lui coûte quoi que ce soit, elle parvint à faire apparaître la boisson préférée de chaque élève devant leurs yeux ébahis. Elle disparut derrière la scène après ce cadeau, histoire de se poser un peu et de reprendre des forces grâce à un léger repas.

La magie demandait beaucoup d'énergie, parfois, et manger et boire fournissait tout ça. Elle eut cependant la désagréable surprise de voir apparaître le proviseur de l'établissement.

 « Mademoiselle Zatanna ! Quel spectacle ! J'en reviens pas. Vous êtes très douée. »

 « Merci, monsieur le proviseur. » lâcha la magicienne après une longue gorgée de café.

 « Cependant... vous m'en voyez désolé mademoiselle, de vous dire ça, mais... vous n'avez quand même pas l'intention réelle de parler de magie avec des élèves, après le spectacle ? »

Le regard de la brune se fit dur, froid. L'homme le remarqua bien vite, car il faillit rajouter quelque chose pour s'excuser. Mais Zatanna ne lui en laissa pas le temps. Elle n'était pas d'humeur à supporter les doutes des simples d'esprit. Elle manquait déjà assez de confiance en elle, sans qu'on cherche à saper le moral qu'elle affichait ce soir-là.

Bon sang, ce qu'elle ne donnerait pas pour quelqu'un capable de l'aider à avoir confiance en elle.

 « Sachez que primo, si, j'ai l'intention de le faire. Deuzio, vous n'avez pas le droit de m'en empêcher, car je suis une artiste. Tertio, si vous n'êtes pas content, c'est pareil. Quatro... ah, je ne sais pas. Mais lâchez-moi la grappe ! Ces gamins sont là pour se détendre, vous devriez en faire de même. Littéralement, je leur vends du rêve, comme ils disent ces jeunes. Et ça leur fait du bien. »

Evidemment, le problème n'était pas réglé. Le proviseur se montra d'autant moins aimable qu'il semblait à deux doigt de venger, physiquement parlant, sa fierté blessée.

 « Ne me parlez pas comme ça, Zatara. Je sais ce qu'il s'est passé à Opal City. Ça ne plairait sans doute pas à ces gamins si on en parlait. »

La brune était à deux doigts de le frapper. Mais les dix minutes étaient écoulées. Elle se contenta d'un regard noir, puis, se promettant de faire attention à la formulation des prochains sorts qu'elle utiliserait, elle regagna la scène, prête à assumer la seconde partie du spectacle. Un grand sourire aux lèvres, elle prit la parole dans l'amphithéâtre devenu silencieux.

 « J'espère que vous êtes en forme, car moi, j'le suis maintenant. Pour la sixième tour, je n'aurais pas besoin de volontaire. Ce que je m'apprête à vous montrer, bien peu de gens l'ont vu avant vous. Ce n'est pas un tour que je montre à la légère, car il est complexe, et donc je préfère ne pas le tenter n'importe quand. Mais il semblerait que vous le méritiez. Vous êtes là pour assister à de la magie, de la vraie. Alors soit. On va vous faire rêver un peu plus. »

Elle leva les bras, comme un orateur.

 « Fermez les yeux. Visualisez, dans vos esprits, repensez, dans vos têtes, à un moment important de votre vie passée. Un moment heureux, de préférence, car les moments tristes sont faits pour être laissés en arrière. Lorsque vous serez certains de l'avoir bien en tête, dans les moindres détails, j'aimerais que vous murmuriez : noisiV. »

Elle ne mentait pas. C'était probablement un des tours les plus complexes et les plus prestigieux qu'elle ait jamais fait. Basé sur l'oniromancie, il prenait des éléments sur le voyage temporel, sur la télépathie. Quelques instants après, chaque élève put revivre ce moment important, comme s'ils y étaient à nouveau. Elle espérait ardemment que personne ne fasse ressurgir un moment triste, car ce n'était pas une bonne chose de ressentir de plein fouet ce genre d'émotions.

Heureusement, ce ne fut pas le cas. Lentement, les élèves ouvrirent les yeux, émerveillés. Certains riaient presque tout seuls, d'autres souriaient. Seule une jeune fille, près de la scène, pleurait en silence, avec néanmoins un sourire sur le visage. La pauvre petite Linda, dont la sœur disparue lui manquait, mais avec qui elle avait partagé tant de choses. Zatanna lui souffla quelques ondes positives par télépathie, pour la calmer.

Tout en annonçant, d'une voix de stentor :

 « Et voilà pour ce tour ! J'espère qu'il vous aura plu, car c'est un rare don que je fais là. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Lun 8 Jan 2018 - 1:30
Après un nouveau tour aussi inattendu, Zatanna proposa un entracte.
La salle de l’amphithéâtre résonna aussitôt de vives discussions, beaucoup voulaient partager leurs ressentis et questionner ceux de leurs camarades, surtout ceux qui avaient été sélectionnés comme volontaires pour être les premiers témoins de l'étendu des altérations magiques que maîtrisait la véritable magicienne. L'ensemble des élèves semblaient encore une fois entièrement conquis.

Mary en profita pour bavarder d'avantage avec Beautia. Cela faisait quelques semaines que la jeune filles étaient arrivés au Lycée de Fawcett et elle lui avait semblé tellement superficielle à cause de son physique de pom-pom girl qu'elle l'avait ignorée, mais s'en voulait à présent. Si Mary avec sa famille nombreuse, s'était finalement fait peu d'amis, Beautia se révélait vraiment très sympathique, brillante et intéressante pour elle, au point même qu'elle sentait là une affinité toute particulière entre elles.
Beautia restait évasive envers sa propre famille, elle avait bien un grand frère, un petit frère et une petite sœur, mais n'en parla guère, préférant se renseigner sur Mary dont elle enviait l'ambiance familiale sur les simples paroles de Mary. Par contre, ce dont elle était fière malgré qu'elle le déteste et n'hésitait pas à le répéter toutes les 30 secondes, c'était l'intelligence de son père et son obsession pour la magie qui lui avait involontairement transmise. Malgré ses propos, Mary aimerait bien voir ce fameux savant de la magie, ce ''Mr Sivana'', pour mieux le juger...

Zatanna revint alors, proposant une nouvelle expérience magique. De ses consignes, Mary n'en perdit pas un mot et obéit. Elle ferma ses yeux et laissa ses pensées vagabonder vers des moments de bonheurs... Évidemment, la magie de Zatanna lui vint en premier en tête, puis celle que lui transmettait Billy, qu'elle bonheur de se sentir si forte et invulnérable... Mais tout cela était finalement comparé à tout le bonheur et la gratitude qu'elle devait aux Vasquez et à ses frères et sa sœur adoptive... C'était là le bonheur le plus simple... La famille avec Mr et Mme Vasquez...

''noisiv...'' répéta t-elle dans sa tête


* * * * * * * * * *


Et d'un simple mot qui ne voulait rien dire pour Mary, elle se sentit plongée en elle même, comme Alice tombant dans le terrier du lapin blanc... une chute qui semblait infinie, tout à fait terrifiante normalement, mais elle ne ressentait aucune peur, seulement ce sentiment de bonheur qui ne la quittait pas...
Après un temps incalculable, elle atterrit soudainement sur un sol doux, dont le carrelage était en grande parti couvert de larges tapis orientaux. Elle avait l'impression d'avoir rapetissée, car tous le mobilier et les hommes et femmes présentes, dans ce qui ressemblait être un restaurant oriental, étaient exceptionnellement grands sous son regard.
Elle se trouvait près d'un mur et d'une fenêtre laissant passer un soleil de crépuscule à la teinte orangée. Devant elle, deux hommes et une femme étaient attablés et terminaient un diner, tenant des couverts brillants sous la lumière dorée. Et... l'un des homme ressemblait beaucoup à Shazam de visage ! A Billy quand il appelait l'éclair !
Cela la frappa tellement qu'elle ne fit pas trop attention aux deux autres, un homme vouté à l'allure assez grotesque et l’œil avide et une jeune femme se tenant impeccablement bien à table.

''Que comptez-vous faire de votre dernière capture Sivana ?'' demanda le ''Shazam''.

''Ne me dites pas que vous allez le tuer ?'' dit la femme.

''Mais non, ne vous inquiétez pas Marilyn.'' répondit l'autre homme d'un ton qui se voulait suave.
''Je ne suis pas un barbare.''
''Je vais l'envoyer en Europe pour qu'il soit entretenu dans un Zoo...''


''Cet animal serait mieux dans la jungle...''

''Vous croyez ?... Il retrouverait sa liberté certes, mais combien de temps survivra-t-il réellement ?...''

Mary entendit des grognements sonores derrière elle et se retourna pour regarder pas la fenêtre.

Une grande cage avait été installé dehors et entre les barreaux d'acier se trouvait...




...un tigre. Un tigre... qui lui aussi lui semblait familier...
Cette vision la fascina...

''Tu es également attaché à cet animal, mon petit ?'' demanda une voix si proche dans son dos qu'il l'a fit sursauter.



* * * * * * * * * *


Elle ouvre soudainement les yeux, comme au beau milieu d'un rêve... Cela lui prend quelques secondes pour se remémorer où elle est et ce qu'il se passe...
Le spectacle de magie de Zatanna... elle devait leur permettre de revivre un moment heureux mais... ce qu'elle a vue, elle ne l'a jamais vécu... c'est le souvenir d'un autre...

Beautia a ses cotés était déjà également ''réveillée''. Elle ne l'interrogea pas, ce qu'elle avait vécu en vision devait aussi être bien secret.

Mary regarda Zatanna... Trop de questions la submergeait intérieurement maintenant et elle avait hâte de pouvoir les lui poser...



[HRP: Tu m'a surpris avec cette histoire de vision et tendu une belle perche ! J'en ai profité pour donner inventer un bon coup de pouce à ma storyline personnelle qui amènera Mary et Billy à se retrouver dans des souvenirs communs, merci Pouce levé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Mar 9 Jan 2018 - 15:49
Pour le septième tour de magie, Zatanna fit de nouveau appel à quelque chose de plus classique. Elle fit de grands gestes, illuminant l'amphithéâtre de plusieurs couleurs, avant de se mettre à produire tout un spectacle sur la scène. Bientôt, des animaux et des humains prirent vie. Ils montrèrent les hommes préhistoriques, tels qu'ils vivaient à leur époque. Vinrent ensuite les Egyptiens, avec leurs pyramides majestueuses et le sable de leur désert ; puis les Grecs et les Romains, avec les monuments défiant le temps et à la beauté éternelle ; les chevaliers du Moyen-âge et leurs armures scintillantes, les conquistadores et leur soif de l'or aztèque, les Indiens d'Amérique et leurs conquérants ; les Britanniques et les Français. L'histoire se poursuivait, jusqu'à la guerre d'indépendance, où la bannière étoilée aux treize marques était brandie par un soldat patriote.

Les élèves applaudirent poliment, certains avec plus d'enthousiasmes que d'autres. L'Histoire n'était pas toujours une des grandes passions des enfants ; et même des adultes. Zatanna avait pas mal de connaissances dans ce domaine, mais ça restait limité à certains domaines et elle s'endormait facilement quand on lui tenait un cours d'Histoire. Mais bref. Là n'était pas l'intérêt. Car après cela, la jeune femme leur offrit un autre type de spectacle animé.

D'abord, ce fut une représentation de Batman qui s'adressa à toute la foule :

 « Salut les enfants ! Alors comme ça, on veut devenir des justiciers ? Des héros ? On veut devenir comme ce coquin de Superman ? Ou aussi belle et sauvage que Wonder Woman ? Alors surtout, n'oubliez pas de faire vos devoirs, et de bien travailler à l'école ! Car personne ne peut devenir un héros s'il n'a pas fait correctement son travail. Pas plus que tout le monde peut se revendiquer d'être aussi extraordinaire ou doué que certains Super-héros de notre monde. Les gens simples comme vous, c'est ce qui fait qu les héros existent. C'est ce qui fait que nous sommes là pour vous défendre. Parce que vous valez la peine d'être défendus. »

Batman se transforma alors en un vieux monsieur avec une canne et un pull démodé. Il portait une moustache qui n'était plus à la mode depuis facilement deux siècles.

 « Bon alors, les enfants ? On est pas en cours ? Nan mais qu'est-ce que c'est que ça ! Bande de petits feignants, vous.. aieuh ! »

Sa canne prit soudainement vie, sous les rires des élèves, et ils la virent se brandir d'un air menaçant et lui tapotant la jambe. Une voix féminine en émergea :

 « Mais allons, monsieur le professeur ! Ce n'est pas gentil de traiter les enfants comme ça. Ils ont fini les cours, vous savez. »

 « Ah, ça ! D'mon temps, c'était pas pareil ! »

La canne poussa un soupir.

 « De vot' temps, mon bon monsieur, c'était il y a des milliers d'années ! Les jeunes, maintenant, ils ont pas les mêmes cours. Ils sont différents. Ils sont en mode « wesh t'as vu le cours il était trop bien »etc etc... »

Le reste du tour se fit sous la forme d'une discussion comique entre le vieillard et la canne, animés tous deux grâce à la magie de Zatanna. Les élèves semblaient très amusés par ce tour, et il y en avait certainement quelques uns pour comparer cela avec le proviseur de leur établissement. Ce n'était pas une petite vengeance mesquine de la part de Z, le tour étant prévu depuis le début. Mais nul doute que le patron de ce lycée n'allait pas l'entendre de cette oreille.

Tant pis pour lui. Il avait qu'à être content de voir ses élèves aussi enthousiastes. Il verrait alors que cela retomberait de manière positive sur lui, car c'était lui l'instigateur de tout ça. Mais hélas, il avait une fierté masculine blessée par la magicienne. Ce qui amena la brune à se demander si lui serait assez mesquin pour faire foirer le spectacle. Par pure vengeance puérile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Sam 13 Jan 2018 - 15:15
Zatanna continua ses tours avec un étrange cours d'histoire en réalité plus qu'augmentée...
Mary avait toujours était studieuse et attentive, la caractère magistral et austère de l'école, elle ne s'en plaignait pas. Mais, beaucoup dans la salle pouvaient se faire l'observation que si les profs étaient magiciens, alors clairement, assister aux cours seraient bien plus passionnant et instructif. Mary regardait rarement la télé, mais cela lui rappela ses émissions éducatives présentants des enseignants qui animaient de sacrés aventures à leur classe, comme ''The Magic School Bus'' avec Miss Frizzle !

Après les héros de l'histoire se fut les héros des temps modernes que Zatanna fit apparaitre devant les yeux des écoliers.
Batman leur fit la moral, plus vrais que nature. Toute l'attention des enfants se porta immédiatement sur le célèbre Chevalier de Gotham. Une excursion au Musée était prévue pour la classe de Mray la semaine prochaine et beaucoup espéraient être témoin de ses actions...
D'ici là, la magicienne lui prêta sa voix et fit un peu cogiter la jeune fille, mais le ton comique revint rapidement.

"Je pense que Zatanna connait le Batman.'' fit remarquer Beautia.

"Sa vie doit être vraiment passionnante...'' ajouta Mary avec envie.



[HRP: Dsl, assez court, je sais pas trop quoi dire, en tant que spectatrice.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Lun 15 Jan 2018 - 13:04
Zatanna s'amusait bien, elle aussi. Cela lui faisait oublier ses propres soucis, de voir tant de mines réjouies. Elle ne doutait pas que les différents élèves présents ce soir étaient ravis de la prestation, qu'ils espéraient en voir toujours un peu plus. Malheureusement pour eux, et aussi pour la magicienne, l'heure tournait. D'ordinaire, ses représentations dans les cabarets et théâtres étaient prévues pour un nombre de tours de magie donné ; là, c'était différent. Pas vraiment officiel, le spectacle de ce soir était chronométré. A partir d'un certain temps, il lui faudrait arrêter. Le proviseur n'avait pas demandé sa venue pour que cela dure plus nécessaire. Et les parents étaient parfois un brin tantinets sur ce genre de choses.

Par chance, Zatanna n'était pas mère de famille. Il faudrait déjà qu'elle ait un homme pour ça. Ce qui ne semblait pas près d'arriver, vu sa dernière liaison catastrophique. Faut dire qu'elle avait faire fort, sur ce coup-là : trois jours. Elle ne comprenait pas comment les gens pouvaient réussir en un instant à trouver la bonne personne et à en arriver à concevoir les enfants qu'elle avait devant ses yeux. Faudrait qu'elle demande à Dinah. Mais l'heure n'était pas à des pensées aussi personnelles.

 « Mes chers amis, ce fut un plaisir de vous avoir ce soir. Vous êtes un public agréable, et avec qui j'ai passé un excellent moment. Hélas, l'heure tourne ! Il va me falloir vous quitter très bientôt ; autant pour me reposer que pour reprendre la route. Bah ouais, moi aussi je dois rentrer à ma maison. »

Elle lisait clairement la déception en eux, malgré les quelques rires. Un sourire malicieux émergea sur le visage de Z, alors qu'une ultime idée lui venait à l'esprit. Du coin de l’œil, elle aperçut le proviseur qui scrutait la magicienne depuis les coulisses.

 « Mais tout le monde n'a pas pu participer aux tours de ce soir ; et c'est bien dommage. Toutefois, je tiens à me faire pardonner. Par conséquent, tout le monde debout ! Allez, hop, on se lève, on fait l'effort de soulever son petit popotin ! »

Il y eut un véritable bruit de tonnerre alors que tous les élèves, intrigués et dociles, se levaient.

 « Je veux que tout le monde se concentre, et s'imagine dans la tenue de son choix : de la plus ridicule à la plus classe, de la plus drôle à la plus officielle. Une tenue, une apparence qui vous fait envie, que vous rêveriez d'avoir en ce moment ou à un autre moment de votre vie. Fermez les yeux, et surtout, concentrez-vous bien ! Je vais vous faire un ultime cadeau, de la part d'une magicienne. Promis, personne ne se retrouvera à Serpentard. »

Il y eut alors un éclair, et Zatanna lança sa magie. Aussitôt, tous les élèves se retrouvèrent affublés des tenues de leurs rêves, et ils étaient au départ trop occupés à s'admirer, se moquer et rire pour remarquer que la brune en avait profité pour se téléporter de l'autre côté de la scène, derrière le rideau, directement dans les coulisses. Il y eut alors une vague d'applaudissements, à laquelle elle ne pouvait répondre. Poussant un soupir, elle sentit la fatigue peser sur ses épaules. D'apparence pas trop difficile pour quelqu'un comme elle, un sort comme celui-ci exigeait pourtant son prix. Extirper les rêves pour les modeler dans la réalité était une branche obscure de l'oniromancie. Et c'était très coûteux en énergie.

Car chaque élève pouvait garder sa nouvelle tenue toute sa vie, désormais. Ils avaient reçu un cadeau qui dépassait l'imagination des mortels. Mais c'était terminé, et l'heure était maintenant venue de prendre un bon verre pour se détendre. La jeune femme se dirigea donc vers la petite loge aménagée pour ses préparatifs. Dans le même temps, elle envoya un message télépathie aux trois filles qui devaient venir la voir, leur indiquant de venir la rejoindre en coulisse.

 « Alors comme ça, vous vous êtes souvenue du temps imparti ? J'aurais cru que vous tenteriez de dépasser. »

Le proviseur, bien sur... La jeune femme laissa un moment flotter avant de répondre. Elle en profita pour, d'un geste, se changer ; ses bas-résille devinrent un pantalon noir, elle se retrouva pieds nus sur la moquette (un vrai délice de soulagement), et ses gants, son chapeau et sa redingote la quittèrent pour se poser sur une chaise. Ne lui restait donc que la chemise blanche et le pantalon. Et le verre de vin qui apparut dans sa main.

 « Sachez que trois de vos élèves vont arriver ici dans un instant. Elles ont bien mérité un petit entretien avec moi. Et je pense avoir également mérité un peu de repos, vu ce que j'ai fait ce soir. Vous ne comprenez pas, pas vrai ? J'ai assuré le coup pour que la réputation de votre établissement, et la vôtre, augmentent drastiquement dans les semaines à venir. Estimez-vous heureux, rentrez chez vous et laissez-moi seule. »

Le ton sec témoignait d'un agacement certain, mais il fut efficace. Zatanna put donc profiter de quelques minutes de calme, seule avec ses pensées et son verre de vin, avant que les trois jeunes filles n'arrivent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 21:20
La tenue de ses rêves ?...

Mary resta bloquée par cette proposition... la mode, les costumes de fête, l'uniforme... s'était vraiment pas son truc. Le fait de ne rien avoir à l'idée l'a fit même stressée.
Si elle ne pensait à rien, elle n'allait pas se retrouver toute nue, quand même ?

Elle voit tous le monde fermer les yeux autour d'elle et essaya de calmer son anxiété soudaine en les imitant et en pensant à quelque chose de simple. Voilà, un gilet, une jupe coure, un collant... quelque chose de simple... après tout ce ne sont que des vêtements. En famille, on va en ressourcerie pour avoir de la récup à bas prix.

Les exclamations l'a sortirent de sa torpeur. Tous les élèves se retrouvaient habillés de façon follement diverses. Il y avait des chefs d'entreprise au costume très chic, de magnifiques robes de soirée, des déguisement d'animaux, de chevaliers ou encore de pirates, des garçons aux lunettes et aux colliers très bling bling et des filles aux tenues courtes un peu trop sexys, des maillots sportifs de diverses équipes célèbres et des cosplays de super-héros en pagaille...
... comme elle. Elle était dans son costume de Shazam, mais en blanc.


Spoiler:
 


L'anxiété la saisie de nouveau...
Elle n'avait jamais pensé à ce costume !
On allait la reconnaître !
Il allait mettre en péril l'identité secrète de Billy !
Elle...

"Sympa ton costume Shazam girl !'' lui lança Beautia.

"Shazam girl ?...''

Beautia n'en dit pas plus et regarda avec amusement toutes les autres tenues farfelues autour d'elles... Tous le monde s'enthousiasmait et personne ne la remarquait dans ce véritable carnaval.

Pour qui te prends-tu, Mary ?... Tu n'es pas une héroïne célèbre et n'a pas cette apparence lorsque tu t'es battue contre Mr Myers l'année dernière... pensa-t-elle.

Ce n'est pas comme si elle sortait sauver des gens tous les jours comme Superman, comme si les pouvoirs de Billy ne la vieillissait pas en plus de lui attribuer un costume aux couleurs différentes... Elle n'avait pas de soucis à se faire.
D'ailleurs ce choix de couleur s'est assez étrange... Mais ça lui plais.

Elle repris confiance en elle et profita du spectacle à son tour, remarquant que Beautia avait un étrange costume oriental.


Spoiler:
 


"Tu es magnifique Beautia ! Tu est passionnée de culture orientale ?''

"Ah oui... Je tiens ça de mon père aussi.'' elle fit sa grimace habituelle à l'évocation de ce dernier.

"En tant qu'archéologue, il a collecté plein d'objets de divers pays, même des objets non magiques. L'Orient est ce que je préfère.''

Sur cette observation, Mary cligna des yeux en se souvenant son étrange vision juste avant provoquée par Zatanna, mais l'agitation de la salle l'a sortit vite de ses réflexions.
Il était temps de quitter l’amphithéâtre... enfin pas pour eux... car à travers le flux de jeunes gens impatients de rentrer chez eux, elles essayèrent de trouver leur chemin jusqu'à la loge probable de la magicienne.
Elles retrouvèrent Emily et furent aidées par un professeur pour se rendre jusqu'à la porte.

Elles étaient donc toutes les trois dans leur costume. Mary en ''Shazam girl'', Beautia en... ''Danseuse orientale'' ; Mary ne trouvait pas d'autre nom pour la décrire. Mais le plus extravagante fut pourtant Emily. Une jeune fille discrète d'une autre classe, un peu boudinée et pourtant habillée de manière très gothique, élégante et sexy comme une ''Reine des vampire''... Elle ne voulu pas trop abordée le sujet de sa tenue et en semblait aussi un peu honteuse.

Elles toquèrent à la porte et saluèrent respectueusement la magicienne qui les attendaient, très impressionnée de l'avoir en face en face alors qu'elle semblait capable de tous les prodiges...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Mar 23 Jan 2018 - 13:15
Zatanna terminait son vin lorsque les trois jeunes demoiselles entrèrent. Elle leur adressa un sourire, leur faisant signe d'approcher et de s'installer ; par chance, il y avait pile le nombre de chaises et de fauteuils pour les trois. La magicienne les étudia un instant du regard, essayant de jauger ce qu'elle pouvait de leur simple apparence : Emily, complexée et qui souhaitait clairement afficher une indépendance ; Beautia, hautaine et sûre d'elle dans des habits dignes d'une sorcière ; Mary, dans un costume qui n'était pas sans rappeler Shazam. Les yeux de Z se plissèrent légèrement, lorsque son esprit fouilla discrètement celui de la jeune fille à la recherche de souvenirs du héros. Intéressant. Elle était donc sa sœur.

Mais ce n'était pas le sujet qui les amenait. Aussi posa-t-elle son verre vide, son sourire s'élargissant.

 « Contente que vous ayez pu franchir la foule pour venir ici. Emily, ma chérie, peux-tu s'il te plaît prendre cette clé, et verrouiller la porte ? Je n'aimerais pas que votre proviseur vienne nous déranger. »

Elle lui tendit la clé en question, et la jeune fille s'exécuta. Beautia prit alors la parole, avec une voix qui trahissait une assurance que ne possédaient clairement pas les deux autres.

 « Le proviseur vous pose problème ? »

Emily revint s'asseoir, tout en redonnant à Zatanna la clé utilisée.

 « Rien d'insurmontable. Mais il n'approuve pas vraiment que je tienne une petite réunion secrète entre filles, surtout à propos de magie. Mais bon, on s'en fout un peu, non ? Vous avez mérité de poser quelques questions, d'en demander plus pour vous instruire, alors je ne vais certainement pas laisser passer cette occasion. Mais j'en oublie les bonnes manières ! Vous voulez quelque chose à boire ? Ou à grignoter, peut-être ? »

Elle fit apparaître une assiette de cookies faits maison. Oh, ce n'était pas elle la cuisinière, loin de là. En vérité, elle aurait certainement été capable de mal faire des pâtes. Mais la magie, ça aidait bien, dans le cas présent.

 « Bon, on a pas beaucoup de temps non plus, même si j'adorerais passer une soirée complète à papoter entre filles. Je suis certaine que vous auriez plein de trucs à m'apprendre, mais bref ! Je vous en prie, servez-vous, et posez vos questions, on est là pour ça ! »

A la surprise générale, ce fut Emily qui prit la parole la première. Elle était timide, ça se voyait, mais quelque chose en elle la poussait à vouloir devenir plus sereine, à se maîtriser, à s'assumer. C'était louable, et l'initiative plaisait beaucoup à la magicienne.

 « Madame Zatara... »

 « Je t'en prie, ma chérie, appelle-moi Zatanna, ou Zee, et tutoies-moi. On est entre filles, entre copines ! »

Un grand sourire éclaira le visage de la jeune fille.

 « Je voulais savoir si... enfin, comment apprends-t-on la magie ? Est-ce que tout le monde peut l'apprendre ? Est-ce qu'on doit naître avec un don particulier ? Et comment tu fais pour être aussi forte et être une héroïne ? Ma tante était à Opal City, et elle disait que tu avais affronté un géant à toi toute seule. »

 « Je ne l'ai pas affronté toute seule, même si j'avoue avoir eu un petit accès de témérité sur le moment... Mais pour répondre au reste, eh bien, sache que oui, tout le monde peut choisir d'apprendre la magie. N'importe qui, avec la volonté d'apprendre et la concertation adéquate, peut apprendre à se servir de la magie. Bien sur, cela ne se fait pas instantanément. Il peut arriver que des années ne passent avant qu'on ne parvienne à produire autre chose que des étincelles. Je ne pense pas qu'on ait besoin d'un don préliminaire : j'ai déjà vu des gens tout à fait normaux devenir des sorciers, ou des illusionnistes. Dans mon cas, en revanche, je suis une Homo Magi. Je suis né avec une affinité avec la magie, ce qui me rend plus facile son utilisation – et me rend plus puissante que la moyenne. »

Emily sembla satisfaite de sa réponse, murmurant un petit merci intimidé avant de laisser la parole aux deux autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Mar 23 Jan 2018 - 15:02
[HRP: Qu'elle célérité de ta part Pouce levé Étant donné que ça va partir en dialogue, je vais répondre plus vite.]


Zatanna se révélait aussi fabuleusement rassurante sur une scène de spectacle que dans l'intimité d'une loge provisoire. On eut l'impression qu'elle était une grande sœur attentionnée pour elles toutes et que tous les sujets pouvaient être abordés en sa compagnie sans hésitations, qu'ils suffisait de demander pour recevoir. La magie comblait donc tous les désirs ? C'est ce que Mary pensait, hypnotisé par le charme et la toute puissance de cette femme, n'y voyant aucunes failles. Elle étai parfaite.
Et Emily le démontra en la questionnant la première, preuve qu'elle partageait le même sentiment que Mary.
Son intérêt similaire pour la magie se percevait bien dans cette question et en tant que sorcière, avec cette drôle de tenue, il est vraie qu'elle aurait bien plus de charisme et de confiance en elle.

Zatanna répondit positivement, tisant d'avantage la flamme des nouvelles vocations qui brûlait à présent dans leurs esprits. Tous le monde pouvait devenir magicien... elles le pouvaient !

"Il y a véritablement des écoles de magie ? Ou peut-on l'apprendre dans des livres ou sur Internet ?
Comment accéder à ce savoir, à cette maîtrise ? Durant des années je n'ai jamais rien trouvé à ce sujet à part des récits imaginaires ou des arnaques de sectes...''


La question de Beautia, celle qui s'y intéressait depuis toute petite, en raison des activités de son père, eu toute l'attention des deux autres, pendues aux lèvres de la vraie magicienne.
Il est certain qu'elles étaient prêtes à se rendre immédiatement à la Gare de Londres, quai 9 3/4, s'il existait réellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Mer 24 Jan 2018 - 23:11
Dans un premier temps, Zatanna eut un sourire, avant de partir d'un petit rire. Les questions de Beautia étaient amusantes, pour une raison qui lui échappait. Elle fit un petit geste de la main, tout en prenant alors la parole.

 « Ah ma chère Beautia ! Fascinée depuis très longtemps, n'est-ce pas ? Cela ne m'étonne pas, vu ton père. Mais tu as raison, ce n'est pas facile de trouver un moyen d'apprendre la magie. Car il n'existe pas de véritable école de magie. Oh, dans le temps, il y a bien des siècles, je pense qu'il en existait plusieurs – non, pas Poudlard – et qu'aujourd'hui, les rares qui doivent subsister sont très bien cachées. Personnellement, je n'en connais pas, et je n'y suis jamais allée. J'en ai pas vraiment eu besoin, malgré mes années passées à errer et à apprendre auprès de d'autres personnes. »

Elle se resservit magiquement du vin, avant de reprendre. Elle leva un index pour souligner ce qu'elle allait dire.

 « Des livres ? Oui, mais encore faut-il savoir lesquels. C'est dangereux d'apprendre la magie sans une personne expérimentée à côté de soi, et encore plus si l'on ignore comment se servir de ce qu'on apprends. Internet ? Peu probable. On y trouve tellement de tout et de rien que de toute façon... c'est impossible de savoir ce qui est vrai ou non. Pour accéder à ce savoir, qui est si jalousement gardé, eh bien... j'ai peur qu'il ne faille parfois le mériter, et surtout, avoir de la chance. »

Elle but une gorgée.

 « Je ne dis pas ça pour vous décourager, mes belles. Mais malheureusement, vous pouvez chercher pendant des années sans trouver qui que ce soit, ou quoi que ce soit, susceptible de vous aider à apprendre la magie. Naître dans une famille douée pour la magie aide beaucoup, avoir des connaissances versées dans les domaines mystiques également. Mais apprendre par soi-même, en partant de zéro ? C'est long, difficile, et le résultat est incertain. Toutefois, si cela peut vous sembler acceptable, je veux bien vous révéler le nom d'une personne. A ma connaissance, c'est une vieille dame qui habite près de Los Angeles ; c'est une voyante, une vraie, mais elle a beaucoup de connaissances sur les domaines plus simples. Si vous avez l'occasion d'aller lui parler, dîtes-lui que vous venez de ma part. Et ne lui dîtes pas que vous aimez Harry Potter ou Oz. »

Que pouvait-elle ajouter d'autre ? Elle pensait avoir plutôt bien répondu aux questions de Beautia, là, non ?

Ah, si !

 « Oh, si, une dernière chose ma jolie Beautia. Quand tu rentreras chez toi, vérifie le tiroir le plus bas de ta commode. Cherche le double-fond. Je pense que tu y trouveras quelque chose... d'intéressant. »

Elle lui fit un clin d’œil. Comment savait-elle cela ? Oh, la magie, bien sur ! Elle n'allait pas dévoiler tous ses secrets, si ?

Zatanna tourna son regard vers la petite Mary, s'attendant aux questions de cette dernière désormais. A moins que Beautia ne décide de chercher davantage de réponses à ses interrogations. Il allait falloir essayer de surveiller un peu, discrètement, doucement, cette demoiselle, à l'avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 12:37
Avec Zatanna, c'est le chaud et le froid. Elle les fit rêver en une minute puis les ramena a une dure réalité la minute suivante.
C'était complexe, très long et voué à une forte probabilité d'échec, la vocation de magicienne. Il n'y avait pas de moyen simple et guidé pour y arriver comme les soutien à l'orientation vers des études supérieures au lycée. Tout cela était évident malgré les belles paroles de la magicienne pour les faire rêver...
Aucunes d'entre elles n'était une Homo Magi, avait ça dans le sang comme Zatanna.

"Comment s'appelle cette Dame ?" demanda précipitamment Beautia à la magicienne, qui était restée assez mystérieuse dans sa piste tout autant que dans sa dernière réplique à l'intention de la fille de Sivana.

Beautia fronça les sourcilles, soucieuse et ne dit plus mot à cela, tandis que Zatanna se tourna vers Mary qui ouvrit de grands yeux, un peu gêné d'être sous son attention.
Bien sûe, elle attendait ses questions et tout au long du spectacle beaucoup lui vinrent en tête, mais elle en retenue peu.

"Miss Zatanna, ce que vous nous avez fait vivre était assez personnel mais aussi très étrange. Cette transformation en animal préféré, ce bon souvenir passé, ce costume de nos rêves... je n'ai rien vécu ou imaginé de tout cela.
Heu... je suis désolé de le dire comme ça. La magie n'est pas infaillible ?"


C'était vraiment pas la meilleure des questions et Emily la regarda un peu choquée, tandis que Beautia eut l'air plutôt très intéressée.
Mais Mary n'avait jamais eu le tigre comme animal préférée, elle n'avait jamais vécue cette scène dans ce restaurant indien avec, de nouveau, un tigre, elle n'avait vraiment pas voulue prendre le risque de se révéler sous ce costume de Shazam...



[HRP : Évidemment le souvenir est réel et date de la petite jeunesse de Mary quand elle avait encore ses parents biologiques avant leur mort brutale, la perte de mémoire de Mary et la séparation des jumeaux. Le tigre est l'élément qui peut raccrocher Mary à son passé, comme la peluche dans les comics oldies. Je profite du RP pour de futures révélations et je t'en remercie encore Wink Mais ne m'en dit pas trop, je veux y aller doucement.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Lun 29 Jan 2018 - 16:54
Zatanna resta un instant pensive, à examiner sous toutes ses coutures la jeune Mary. Les remarques qu'elle soulevait étaient pour le moins intrigantes. La magicienne ne gardait bien sur pas du tout le souvenir de ce que la jeune fille avait pu voir, car elle n'avait pas été dans la tête de chaque élève pour y assister. La seule possibilité, c'était que la petite avait des prédispositions pour la magie, quelque chose de particulier en elle, qui avait éveillé des souvenirs refoulés, ou bloqués. Quant au costume, elle n'avait aucune explication. Mais comment dire ça à une adolescente qui attendait des réponses concrètes ?

Elle fit mine de réfléchir, scrutant mentalement l'esprit de Mary. Elle n'y rencontra aucune résistance, car la jeune fille n'était pas de taille à lutter contre Z, pas plus qu'elle n'était capable de percevoir l'intrusion. Toutefois, il y avait quelque chose. Des zones de brume, dans sa mémoire. Quelque chose était bloqué. Il s'agissait donc de souvenirs, mais dont la pauvre n'avait aucune conscience. Quant à l'animal... peut-être une ancre ? En magie, une ancre pouvait être deux choses : soit un élément qui permettait de bloquer des souvenirs ou des capacités, soit c'était un moyen de rendre permanent quelque chose de temporaire.

Dans le cas présent... c'était plus probablement la première.

Mais maintenant qu'elle y prêtait attention, le costume de la jeune fille n'était pas sans rappeler celui d'un certain collègue héroïque.

 « Je n'ai pas de vraie réponse à te donner, ma chérie. La magie est faillible, bien sur, comme tout. Mais son utilisateur l'est davantage. J'admets en toute modestie être tout à fait capable de me tromper, de faire des erreurs. Il est possible qu'avec un si grand nombre, j'ai fait une erreur et ce soit tombé sur toi. »

Oh non, elle jouait la modeste, mais c'était impossible qu'elle se soit trompée ainsi.

 « Après, que pourrais-je émettre comme hypothèse, autre que la simple erreur ? La magie permet pratiquement tout. Un bon magicien, sorcier, illusionniste et j'en passe sera tout à fait capable de faire des miracles. Moi-même, je sais faire de très belles choses, comme vous avez pu le voir ce soir. Peut-être que j'ai touché un élément sensible de ta personnalité, et que j'ai déclenché sans le vouloir ton propre don pour la magie ? Si c'est le cas, évidemment, je serais très heureuse de te recommander certaines personnes capable de t'aider. Mais en attendant, je ne peux pas vraiment te répondre. Hormis que tu devrais peut-être voir avec ta famille s'ils ne peuvent pas t'offrir un tigre, vu que tu as l'air d'aimer cet animal. »

Elle avait dit ça en plaisantant, mais pensait réellement que le tigre avait un lien important avec la jeune fille. Si cela pouvait l'aider à découvrir ce qui était aussi étrange chez elle, alors ce serait certainement une bonne nouvelle. Qui sait, c'était peut-être une héroïne en herbe ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 12:59
"Déclencher son propre don pour la magie ?" Mary ne s'attendait pas à une telle réponses et ces deux camarades non plus que la regardèrent avec des yeux ronds.
Elle, une magicienne innée ? Comme Zatanna peut être ?

Il est vrais qu'elle ne connaissait guère ses véritables parents, les Bromfields. D'autant qu'elle s'en souvienne, elle avait fait toujours partie de la famille Vasquez qui l'avait adoptée sans jamais le lui cacher, mais sans avoir guère à lui apprendre sur ses origines. Elle avait toujours habitée à Fawcett City et cela depuis l'âge de 6 ans. Son sixième anniversaire était son plus ancien souvenir.
Ou peut être l'était-ce avant cette vision magique que lui avait donnée Zatanna ?
Et les Bromfields étaient-ils peut être eux même des magiciens décédés ? Peut être qu'elle avait été prise en charge par les Vasquez à la manière d'un Harry Potter chez les Dursley ?...
Non... C'était assez ridicule de comparer la réalité à ce genre de fiction. Déjà les Vasquez n'avaient rien à voir avec les Dursley ; y penser seulement était une insulte pour le plus charmant et aimant des couples de Fawcett.

En tout cas, si Zatanna avait le don pour créer des rêves et éveiller des envies fantastiques, pas bien réalisables par sois même, en tout honnêteté, elle ne lui avait pas dit cette phrase avec l'intention de lui transmettre une nouvelle dose de faux espoirs.
Il y avait évidemment quelque chose de magique dans cette histoire.

Elle termina avec un peu d'humour au sujet du tigre. Mary se rappela alors que c'était Billy qui affectionnait les tigres normalement et pas elle. Elle se rappela qu'elle l'avait surpris avec toute la famille au Zoo, à parler avec le vieux tigre. Qu'il leur avait montrer cette vieille photo avec ses parents et un tigre en arrière plan... Qu'il considérait que ce tigre sur la photo, celui dans le Zoo, était le même...Qu'il faisait aussi partie de sa famille... Qu'il lui avait transmis les pouvoirs du Shazam pour combattre Adam au même titre qu'à eux même, qu'à elle même...
Était-elle liée aussi à ce tigre ?...

Énormément de questionnement la submergea ; remettant en cause ce qu'elle savait d'elle, ce qu'elle était. C'est pourquoi, elle ne répondit pas à Zatanna, l'air juste soucieux, pensive, plongée en elle même.
Face à ce mutisme, Beautia, qui n'avait toujours pas reçue la réponse de Zatanna à sa précédente question, prit la parole à nouveau :

"Parmi ces certaines personnes capables d'aider Mary, il s'agit notamment de cette Dame à Los Angeles que vous nous avez évoqué plus tôt ?
Comment peut-elle la contacter, les contacter ? Avez-vous des noms à nous partager ?..."


Évidemment, elle était impatiente d'en savoir plus et Emily ne perdait pas non plus un seul mot des conversations présentes...



[HRP : Sorry pour le délai. Le sujet sert toujours énormément mon personnage, merci Smile Mais on peut aller vers la conclusion. On aura l'occasion de RP de nouveau plus tard ensemble Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 114
DC : Harley / Dick / Grail
Situation : Au repos
Localisations : Terre
Groupes : Héros
New Titans

MessagePosté le: Sam 10 Fév 2018 - 17:42
Les yeux de la magicienne se portèrent aussitôt sur la jeune fille, Beautia. Elle se garda de plisser les yeux, au risque de montrer qu'elle ne goûtait guère à son impatience. Il y avait une raison, si elle n'avait pas relevé ce que la demoiselle voulait savoir. Si elle avait évité de répondre pour trahir des informations sensibles. Il n'appartenait pas à la brune, aussi talentueuse et puissante soit-elle, de s'arroger le droit de donner des noms à tort et à travers. Surtout pas ceux de personnes douées pour la magie, et qui préféraient sans doute réussir à rester discrets.

La jeune fille était clairement quelqu'un d'impatient, habituée à obtenir des réponses. Mais cette fois, elle n'aurait pas satisfaction.

 « Pour les contacter, rien de plus simple : vous prenez vos petites jambes et vous y allez. Les gens sont n'aiment plus marcher, de nos jours, c'est fou ! Ils ont l'air de penser que tout peut se faire grâce à Internet. Non, au contraire. La motivation est importante ; allez les chercher, allez faire les efforts nécessaires, et vous serez – éventuellement – récompensées. La magie ne s’apprend pas en étant feignant. Personne n'a eu la magie tombée du ciel. Ceux qui prétendent le contraire sont des idiots. »

Techniquement, elle avait eu les dons pour la magie dès sa naissance ; mais elle avait appris à la maîtriser. Elle n'en serait pas là aujourd'hui si elle n'avait pas su être studieuse, voyager, apprendre ou encore être attentive à ce qu'on lui disait. Mais personne d'autre n'avait eu autant de courage ni de soif d'apprendre qu'elle ; pas depuis des générations. Si quelqu'un pouvait rivaliser avec les meilleurs magiciens du monde – voir de l'univers – c'était elle.

Parce qu'elle avait travaillé dur pour ça.

 « Oh, mais attendez ! Vous avez vu l'heure ! On papote, mais le temps défile à une vitesse... j'ai rendez-vous ce soir, avec un monsieur important qui va venir de Paris. Un Français. Je sais pas si c'est vraiment une chance. »

Elle eut une grimace assez équivoque, qui déclencha un sourire et un petit rire chez Emily. Zatanna poussa un soupir, car maintenant qu'elle y repensait, elle n'avait aucune envie de voir ce mec. Il était généralement assez gênant.

 « Une confidence de grande fille, mes chéries : faites gaffe avec les garçons. Ils sont parfois gentils, attentionnés etc, mais en vrai, ils ne veulent que vos fesses. Surtout à vôtre âge, où on commence à explorer un peu tout ça. Soyez prudente, et vous donnez pas au premier venu. Bref. Allons-y. Le proviseur va sûrement vouloir s'assurer que j'vous relâche. »

En effet, alors que la magicienne faisait sortir les filles de sa loge, le monsieur pas gentil qui tenait cet établissement vint les voir. Il s'apprêtait sans doute à dire quelque chose, mais le regard de Zatanna le fit hésiter.


[HRP]Si tu veux conclure, je te laisse faire Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Procureur
Localisations : Los Angeles
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 17:27
Mary remercia encore Zatanna pour tout ce qu'elle lui avait dit, bien qu'elle allait avoir beaucoup de difficultés à retenir son impatience de voir Billy, absent de l'école cette semaine et donc aussi du spectacle pour un stage avec la Justice League. Évidemment, ce n'était pas la vraie raison donnée à l'école et aux Vasquez, mais mentir n'était pas une réelle difficulté pour Billy.
Elle n'était pas plus proche de lui que du reste de la famille et pourtant, elle avait un sentiment bizarre après ce qu'elle lui avait vue, même une appréhension à revoir Billy...

Elle ne fut pas bien à l'aise non plus avec le dernier conseil de la magicienne. Emily eu un regard un peu triste, avec son physique, elle n'avait de toute façon pas beaucoup d'inquiétudes à se faire des garçons qui se moquaient souvent d'elle. Bien que ce costume était quand même quelque chose...

Beautia, elle, la plus belle fille de la classe, les ignorait simplement. Mary pensait au départ que c'était une manière de leur faire tourner la tête, pour qu'ils s'empressent de ramasser son cartable ou d'autres bonnes actions soit disant ''sans intentions'' du genre, mais après l'avoir vraiment rencontré, elle percevait bien que ce qui l'intéressait avant tout était l'étude et la magie.
Sur le coup, Beautia n'apprécia pas la petite pique de Zatanna, mais cela ne la refroidit pas. Elle devait avoir de la ressource, elle et Mary avaient encore beaucoup de choses à se dire et probablement à faire ensemble.
Pourquoi pas une virée à Los Angeles ? Enfin... à leur âge ça semblait bien impossible...



[HRP : C'est terminé. Désolé d'avoir mis du temps à conclure, alors qu'il n'y avait plus grand chose à apporter de plus. Merci encore pour ce RP et à une prochaine entre ces deux persos Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Mystik U [PV Zatanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COVER GIRLS OF THE DC UNIVERSE: ZATANNA
» AME-COMI: ZATANNA
» ZATANNA DELUXE
» ZATANNA ART PRINT BY ADAM HUGHES
» ZATANNA FINE ART PRINT BY EBAS (ERIC BASALDUA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-