Café Atom [Pv Atom]

Inscription : 23/02/2015
Messages : 250
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 14:53
Quoi faire de ses journées alors que l'on a été arraché des griffes de la mort ?

C'était la question que se posait Ryan ce matin. Il croisa les bras, allongés, et scruta le plafond, en quête d'éventuelles réponses à travers cette couleur blanche. La première chose logique serait qu'il retrouve un travail, qui pourrait être, dans le meilleur des cas, son poste à l'Université, mais comment faire alors qu'il a été déclaré mort, pour espérer jouir de ses attributions, et ainsi, reprendre une place qu'il méritait amplement.

Il devait aussi voir Ray Palmer. Les deux hommes s'était peu vu depuis que Ryan était revenu d'entre les morts. La chose la plus simple alors serait de le contacter, et fixer un rendez-vous. Ce dernier aurait sûrement maintes choses à lui dire.

Il se leva du lit et se fixa dans la glace. Il avait rajeuni. Cela ne l'arrangeait pas en soi, puisqu'il rédécouvrait cette voix fluette qui lui avait apporté tellement de problèmes avec les femmes. Pour ce qui était du reste, il avait put reprendre un rythme de sport correct, chose qui lui redonné sa forme. Il alla à la salle de bain et prit alors le temps de se préparer. Mais par pur réflexe, il chercha sa ceinture, avant de pousser un soupir :


- C'est vrai ...

Depuis qu'il était revenu, il avait passé plus de temps à s'occuper de lui même qu'à repenser à reprendre sa carrière héroïque. Ceci serait fait en temps et en heure, mais avant il devait régler le fait qu'il était mort .... aux yeux de la loi. Peut-être ferait-t-il appel à un hacker ou à un membre du gouvernement pour avoir un nouvel état civil ? Il y pensais, tout en prenant son rasoir, et attrapa des vêtements.

Il finit alors par prendre son ordinateur, et pianota sur les touches du clavier. Il envoya alors un message à Ray Palmer, dont le contenu fut le suivant :


" Salut Ray, c'est Ryan !

J'espère que tu vas bien ! Pour ma part, tout baigne, malgré le fait que revenir d'entre les morts paraît bien plus compliqué malgré ce que l'on pense ! Je viens à toi pour savoir si on pouvait se voir ? J'imagine que cela reste compliqué vis à vis de tes obligations, mais pour que tu puisses m'attraper, saches que je suis toujours présent au Café Delamotte de 11h à 12h, tout les jours.

Bien à toi

Ryan"


L'e-mail envoyé, il ne perdit pas alors de temps. Il attrapa son sac de dos et fonça vers le café, en espérant que Ray répondrait positivement à cette invitation.


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 10:46
Le Café Delamotte est un établissement situé à proximité de l’Université d’Ivy Town. Il est, en ce sens, la proie de nombreux étudiants, qui apprécient autant ses consommations à faible prix, la chaleur du bâtiment, mais aussi la facilité d’y accéder en sortant de cours ou de bibliothèque.
Pour beaucoup, le Café Delamotte est le quartier-général, le repaire de la majorité des futurs scientifiques ou futurs diplômés de la ville.



Pour Ray Palmer, il est tout simplement une annexe de son foyer.
Autant comme étudiant que comme chargé de travaux-dirigés et même comme professeur, il a passé un temps extraordinaire, infini même entre ces murs.
Ayant généralement une table attitrée, à laquelle même les étudiants les plus chevronnés et les plus arrogants n’osent pas toucher, il fut régulièrement surpris de découvrir que ladite table demeurait intouchée, vide durant ses absences.

Que cela soit quand il quitta le monde des Hommes pour rejoindre les Morlaidhans, que cela soit quand il fuit le monde pour le Multivers, que cela soit quand il se sacrifia face aux Durlans ou même, plus récemment, à Gotham face à la bombe du Joker, le Café Delamotte a conservé sa table – celle de Ray Palmer.
Celle d’Atom, en fait.

Son identité secrète ayant été révélée bien des années plus tôt par un proche écrivain, le scientifique n’a pas démenti à son retour ; au contraire, il assume ce côté Héroïque, mais ne cherche ni la gloire, ni l’attention.
Comme Ivy Town, comme la ville entière, Atom est un Héros discret, calme ; et il en est récompensé par quelques avantages, tels que cette table réservée, et respectée.

Ainsi, quand un Ryan Choi rajeuni et légèrement troublé par son retour déboule au Café Delamotte, il ne tarde pas à être interpellé et appelé par une voix bien connue.


« RYAN ! RYAN ! »

Une forme se lève, au fond de la salle, et s’approche…
… révélant la silhouette et le sourire jovial de Ray Palmer, qui s’approche directement du jeune homme.

« Je suis content de te voir… j’aurais dû te solliciter avant ton mail, mais… ha, tu connais ce que c’est, le temps passe vite, et j’ai… moi-même eu quelques difficultés. »

La nouvelle de son sacrifice face au Joker à Gotham City avait fait grand bruit, quelques mois plus tôt, et Ryan a dû l’apprendre – même dans son voyage faisant suite à sa résurrection, organisée par Ray lui-même.
Palmer est cependant revenu, en tant qu’Indigo Lantern, lors de la révolte citoyenne contre Amanda Waller, et s’est depuis réinstallé comme professeur à l’Université. Il a souffert de quelques troubles post-traumatiques, mais commence à aller mieux, notamment depuis qu’il a à nouveau accepté ses émotions… et, aussi, depuis que la Green Lantern Jessica Cruz, qu’il a aidée quand elle a été attaquée par Volthoom, s’est installée en colocation avec lui.


« Installe-toi, installe-toi. »

Le scientifique guide Ryan jusqu’à sa table – qu’il connaît bien, car ils ont souvent échangé leurs théories quand le second était l’élève du premier.
Ray sourit et s’assoit, et fait signe à un serveur de venir.


« Tu veux quoi ? Ce sera un chocolat chaud, pour moi. »

Le péché-mignon du micro-Héros, surtout depuis que l’hiver s’est installé sur Ivy Town.
Il sourit, et reconcentre son attention sur son camarade.


« Au fait, j’ai cru lire dans ton mail tes soucis pour ressusciter la version légale et administrative de Ryan Choi… je suis désolé, j’aurais dû m’en occuper avant. Je sais pas si tu en as été informé, mais John Stewart est désormais chef de l’A.R.G.U.S. – et je travaille pour eux, et lui, donc.
Je lui ai envoyé un mail… enfin, j’ai envoyé à sa secrétaire, Etta Candy. Elle a transmis les éléments à l’Administration, et tu devrais normalement être réinstitué légalement sans difficulté… avec un voile jeté sur les causes de ta mort et de ta résurrection. Il y a apparemment un Département spécialisé dans la résurrection des Héros et la recréation de leurs identités secrètes… tu te rends compte, il y a sûrement des bureaucrates qui savent tout de Batman ou Superman, et ne disent rien.
Et dire qu’on se méfie du Gouvernement ! Big Brother nous regarde, mais parfois ça peut aider. »


Ray croise les bras, et prend conscience qu’il parle… beaucoup. Trop, sûrement.

« Pardon, je m’emballe… je suis content de te revoir, Ryan. J’espère que ça va, et que le retour aux vivants n’est pas trop difficile. »

Pour avoir dû y faire face, et encore récemment, Palmer sait que ces événements sont perturbants et difficiles. Il espère que son ancien élève sait gérer ça – et saura aller de l’avant.
Ivy Town aurait bien besoin de son aide, et lui d’un ami.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 23/02/2015
Messages : 250
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 14:10
Ryan n'avait pas l'habitude de marcher. Habituellement, il aurait utilisé les relais téléphoniques pour permettre de se déplacer plus rapidement, mais sans ceinture, il ne pouvait que compter sur une chose : le bus. L'air blasé, entouré de personnes arborant le même air, le jeune héros avança vers le café Delamotte, endroit qu'il avait beaucoup fréquenté avant sa "mort". Il amait cet endroit pour sa simplicité, mais aussi parce qu'il servait (selon lui) le meilleur café de la ville.

Mais il fut troublé dans ses pensées par un freinage brutal du bus. Un individu lui tomba desus, tout en lui adressant des excuses. Le conducteur, lui, poussait des jurons envers un autre véhicule devant lui, qui l'avait sûrement obligé d'effectuer ce freinage brutal. Ryan poussa un soupir : tout ceci ne l'avait pas manqué. Il finit par faire un signe au chauffeur, et descendit du transport. Il regarda les différentes rues d'Ivy Town, alors que le soleil avançait progressivement vers son zénith.

Il finit par voir ledit café au loin. Il reprit son souffle, bomba le torse, et fit les derniers mètres qui le séparaient du café. Il ouvrit la porte, et fut accueillit par une charmante jeune femme, peut-être allait-t-il pouvoir entamer une courte conversation avant de retrouver Ray ?

Le destin sembla en décider autrement, puisque Palmer était déjà présent : Ryan pensa :


* Pratique de ne pas avoir besoin de ceinture !*

Il roula des yeux en regardant la jeune serveuse, tout en lui lançant :

- Pas d'inquiétude, je suis attendu. A une prochaine !

Il ne se retourna pas et s'avança vers la table. Il découvrit dès lors un Ray Palmer jovial, et qui paraissait en meilleure forme malgré ce que Ryan avait entendu ! Il avait entendu que Atom s'était sacrifié face au Joker, mais qu'il était parvenu à en revenir. Chose étonnante non ? S'il était pas passé loin de la mort définitive, Ryan se doutait que Ray aurait besoin d'aide à l'avenir, et d'un ami sur qui compter. Il s'avança vers Ray et lui tendit la main. Les deux hommes échangèrent un sourire, tout les deux semblèrent ravis de se retrouver. Ryan prit alors place, et s’assit en face. Un serveur arriva alors pour prendre les commandes, ceux à quoi Ray y répondit par un chocolat chaud. Ryan prit la suite :

- Un capuccino pour moi s'il vous plaît !


Le serveur acquiesça et disparu aussi promptement. Ray enchaîna ensuite :

« Au fait, j’ai cru lire dans ton mail tes soucis pour ressusciter la version légale et administrative de Ryan Choi… je suis désolé, j’aurais dû m’en occuper avant. Je sais pas si tu en as été informé, mais John Stewart est désormais chef de l’A.R.G.U.S. – et je travaille pour eux, et lui, donc.
Je lui ai envoyé un mail… enfin, j’ai envoyé à sa secrétaire, Etta Candy. Elle a transmis les éléments à l’Administration, et tu devrais normalement être réinstitué légalement sans difficulté… avec un voile jeté sur les causes de ta mort et de ta résurrection. Il y a apparemment un Département spécialisé dans la résurrection des Héros et la recréation de leurs identités secrètes… tu te rends compte, il y a sûrement des bureaucrates qui savent tout de Batman ou Superman, et ne disent rien.
Et dire qu’on se méfie du Gouvernement ! Big Brother nous regarde, mais parfois ça peut aider. »


Tant d'informations d'un coup désarçonna Ryan, et Ray s'en rendit sûrement compte, puisqu'il s'enchaîna sur des excuses. Ryan lui fit alors un signe de la main, avant de répondre :

- Pas de problème. Je prends note de tes suggestions, et je réglerais tout ceci en rentrant, tout ceci me serra forcément utile. Je pense que tu comprends ce que je vis en ce moment : dire qu'il y a quelques temps, je n'étais qu'un cadavre, à vrai dire, ai-je eu droit à des funérailles.

Il posa ses yeux sur la table, cette maladresse de sa part était de trop, il devait y remédier au plus vite :

- Excuse moi. Je ne sais pas trop où j'en suis. Pour rien te cacher, je n'ai même pas pris le temps de me confectionner une nouvelle ceinture, alors que j'en ai parfaitement les compétences, sauf pour les particules de l'étoile blanche naine à la limite ... Mais ceci passant, je pense que j'aurais besoin de temps pour me remettre de tout ceci. Mais malgré cela, je pense que je vais bien. Tout ceci se tassera malgré tout.

Le serveur apparut alors et apporta les deux boissons. Il les déposa avant de s'éclipser presque aussitôt.

- Mais parlons de choses plus joyeuses. J'ai cru comprendre que tu avais emménagé avec une jeune femme récemment, pensais-tu que allais me cacher cela, petit cachottier ?

Il lâcha un sourire tout en attendant la réponse.


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 14:36
Installés à la table fétiche de Ray, les deux hommes se sont salués chaleureusement - et filent directement au coeur de leur conversation, de leur entretien. Et si Palmer est ravi de revoir son camarade, il semble bien le trouble, la douleur qui règnent en lui ; il le comprend bien.
Lui aussi a croisé la Mort - lui aussi en est revenu. Et lui non plus n'en est pas indemne.


"Tu as eu des... funérailles, Ryan. Tous les Héros étaient réunis, avec une allocution de Superman, et un hommage général. La ville entière s'est fermée, s'est tue, s'est arrêtée... pour toi."

Ray esquisse un sourire timide, perdu.
Ce moment fait partie des pires moments de son existence ; une nouvelle fois, il dut faire face au décès d'un proche - une nouvelle fois, il dut confronter son sentiment de culpabilité, la certitude qu'il est responsable de douleurs d'autrui.
Le temps a passé, depuis. Il a été enterré, aussi - deux fois, même ; et il en est revenu. Comme Ryan.
Mais des traces demeurent.


"Revenir d'entre les morts n'est pas... facile, Ryan. D'une part, il y a les difficultés administratives, logistiques, qu'on va essayer de régler ensemble avec l'A.R.G.U.S. - mais il n'y a pas que ça.
Quand on... meurt, quand on disparaît, il y a... un vide. Un blanc. Un vide, oui. Qui ne se comble pas forcément, quand on revient. Ce n'est pas... dans la norme, de subir ça ; de revenir. L'opportunité nous est souvent donnée, dans notre domaine de compétences, mais... c'est pas normal. C'est difficile."


Il soupire, et passe lentement sa main dans ses cheveux. Il pose ensuite ses coudes sur la table, puis glisse ses mains sous son menton pour le maintenir.

"Je... ne sais pas forcément comment t'aider, Ryan. On a tous notre blanc, notre vide, à combler.
Quand Superman, Batman, Green Lantern, Flash ou Green Arrow sont morts, et sont revenus, chacun a trouvé en ça la force, le besoin, la motivation pour durer ; pour certains, ça a été plus long, plus difficile - mais c'est la clé. On doit, tu dois trouver une raison qui te fasse continuer à vivre - qui te réapprenne à vivre.
Tu es mort, mon vieux. Et tu es revenu. Ta première existence a pris fin, et inconsciemment tu en as fait un épilogue ; maintenant, tu en as une autre. Mais pour quoi ? Pour quoi faire ?"


Palmer relève son attention vers le serveur, qui arrive et dépose les consommations sur la table. Le scientifique lui sourit, puis se tourne vers son camarade - et rougit, soudain, en baissant les yeux quand l'autre aborde un sujet sur lequel il n'est pas forcément à l'aise.

"Hum... ha... euh... et bien..."

Il repasse ses mains sur son crâne, gêné. Ses yeux vont et viennent autour de lui, cherchent un repli, une solution - puis refixe son attention sur Ryan, et esquisse un sourire las.

"Ha, que te dire ?"

Ray hausse les épaules, puis colle définitivement son dos à la chaise.

"Jessica est une Green Lantern. Elle a été attaquée par l'anneau de Power Ring, une version maléfique venue d'une autre Dimension. Elle a résisté à son oppression, à ses manipulations, et j'ai été là quand elle a été attaquée ; je l'ai aidée à gérer. On est restés en contact, et... je lui ai proposé de vivre en coloc', avec moi.
Je suis peut-être un peu vieux pour ça, mais... Jessica en a besoin. Elle souffre d'agoraphobie et n'arrive pas à gérer l'extérieur. En vivant avec quelqu'un, elle pourra s'habituer et s'ouvrir, et... et j'en ai besoin, aussi."


Le menton calé dans l'une de ses paumes, Ray laisse son regard s'abandonner dans l'horizon devant lui.

"Après ta... disparition, j'ai fui, Ryan. J'ai fui dans le Multivers, avant d'être ramené. J'ai ensuite remonté une Justice League, et je me suis... sacrifié, face aux Durlans et au Time Trapper. Je suis revenu, difficilement, mais j'ai fini à nouveau par faire des bêtises, jouer au crétin... et j'en ai terminé en tentant d'absorber une bombe du Joker, à Gotham. Je l'ai emmenée dans le Microvers, et j'allais mourir - je mourais, même, quand l'Indigo Tribe m'a récupéré et aidé.
J'ai... eu du mal à gérer tout ça. Ces deux morts. Ces retours. L'Indigo. Vivre seul... n'est pas forcément la meilleure idée. Je veux aider Jessica - mais j'ai, aussi, besoin qu'elle m'aide."


Lentement, Ray se tourne vers Ryan et sourit tristement.
Ça lui fait du bien, de se livrer ainsi. Ça lui fait du bien, de retrouver ainsi son ami.


"Et toi ? Tes projets ? Un mot de toi et tu as une ceinture, tu le sais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 23/02/2015
Messages : 250
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Mer 20 Déc 2017 - 15:48
HRP : Navré pour ce retard, j'ai pas mal été pris par mes cours !

Toutes les questions que Ryan avait posé semble-t-il une sorte d'ambiance particulière, mais néanmoins, Ray voulu répondre à toutes les questions que Ryan avait lancé. Le héros n'avait peut-être au fond, pas poser les bonnes questions d'entrées. En même temps, pouvait-t-on le blâmer ? Il n'avait plus l'air de savoir comment agir avec les autres personnes. Les rapports sociaux qu'il entretenait semblaient réduits à néant. Comment pouvait-t-il espérer envoyer un message à son père sans que ce dernier ne s'écroule ou ne l'envoie sur les roses en le prenant pour un charlatan ? Qu'est-ce qui disait que son père était encore en vie ?

Ryan plongea son visage entre ses mains, et se mit à se palper les tempes de manière nerveuse. Il devait reprendre le contrôle, et cesser de penser à tout ceci. Comme il l'avait dit à Ray, chaque chose prendra sa place en son temps.


- Donc, au moins j'ai eu des funérailles.

Il ne s'empêcher d'un rire nerveux, mais en même temps, il avait besoin de réponses, de précisions sur ce qu'il s'était passé auparavant. Est-ce que son propre père était encore en vie ? ce dernier n'étiat pas mort de chagrin suite à sa perte ?

- Et ... mon père ? Comment va-t-il ?

Il tapota nerveusement sa tasse. Il ne savait comment approcher son propre père. Celui-ci se devait d'être au courant du retour de Ryan parmi les vivants, mais pourtant, peut-être par lâcheté, Ryan n'avait pas pris le temps de le recontacter. Il ne savait pas comment faire pour reprendre le contact. Le mieux serait un aller vers Hong Kong, mais avec quel argent ? Il venait à peine de revenir, et sans sous, il n'allait pas pouvoir aller bien loin. L'appartement qu'il avait loué était déjà en excédent par rapport à ses entrées d'argent, qui se résumait à des petits boulots.

Il prit le temps d'écouter les conseils de Ray. Après tout, lui aussi était passé par là. Palmer avait par deux fois mis la clé sous la porte en quelques sortes, et avait toujours réussi à revenir parmi le monde des vivants. Ryan était par ailleurs très admiratif de tout cela. Si tout les héros de la planète avait réussi cette épreuve, pourquoi Ryan Choi, Atom, n'était pas capable de s'y remettre lui aussi ?
Ces réflexions finirent par le remettre d'aplomb. La partie la plus humoristique venait : L'emménagement de Ray avec cette étrange femme.


- Ainsi, elle s'appelle Jessica, et est une Green Lantern, mais tu m'as parlé d'un certain Power Ring. Il me semblait que ce genre de chose n'existait que sur Terre-3, dimension suffisamment atroce pour qu'on ne l'oublie.

Il but quelques gorgées de son café, et reposa la tasse dans un geste lent. Ray était donc en réalité venu en aide à cette jeune femme, qui semblait souffrir de plus gros problèmes qu'un simple retour parmi les vivants ! Ryan n'avait pas donc à se plaindre au fond. Même pire, peut-être devait-t-il cesser de penser à lui et aller de l'avant.

Ray parvint ensuite à dire ce qu'il avait subi ces derniers temps. Il était passé dans l'au-delà par 2 fois ! Et il avait rejoint une sorte de groupe que Ryan ne connaissait pas, un certain groupe nommé "Indigo Tribe". Qu'est-ce que cela pouvait être ? Ryan se permit donc de reprendre :


- Par deux fois, tu es revenu parmi les vivants, je suis pour dire .... impréssionné. Je pense me servir de ton exemple pour m'y remettre d'ici peu. Néanmoins ...

Il s'arrêta, il ne savait si ce n'était pas le bon moment pour en parler. Il tourna sa tête vers la rue, et repensa à ses anciennes actions héroïques. Il s'en voulu de ne pas être retourné dans la rue pour faire ce qu'il faisait le mieux : répandre la justice. Il prit une grande inspiration et reprit :

- Je fais des ... cauchemars. Je me revois, dans une étrange contrée, disons plutôt désertique et ... je ne vois que mes mains décharnées. Je vois aussi une sorte de combat, de lutte, contre ta personne, et d'autres héros ...


Il baissa les yeux avant de reprendre :

- Qu'ais-je fait Ray ?


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 20 Déc 2017 - 16:17
Ray sait qu’il parle beaucoup – il peut, il lui arrive de soûler de paroles ses interlocuteurs.
De même, il a conscience de réfléchir vite, et bien ; et trop rapidement, même parfois. Il s’agit là nullement d’une quelconque preuve d’arrogance, quiconque ayant passé une heure avec lui sachant que Palmer est au contraire dans l’extrême modestie. Mais même lui doit admettre qu’il pense très, très vite.
Trop, parfois… surtout quand il évoque la situation de Ryan Choi, qui gère évidemment difficilement son retour à la vie.


« Hem. »

Le scientifique grogne et grimace, en fuyant légèrement la vision de son ancien élève, qui se masse les tempes et se sent abattu par le poids des révélations et des événements ; c’est compréhensible.
Son ancien professeur le laisse ainsi, quelques instants, pour lui permettre d’encaisser – et il reprend, d’une voix douce et calme, alors qu’un rire nerveux et presque déchirant s’échappe de la gorge de l’autre Atom.


« Je… sais pas, pour ton père. Il était aux funérailles, il est venu… mais j’étais pas vraiment là, en fait, et j’ai pas eu la possibilité d’échanger avec lui. Je… sais pas comment il va, j’en suis désolé. Mais… je suis sûr qu’on peut organiser un voyage, via une ceinture ou quelque chose de plus classique… »

Ryan exprime sa nervosité et ses difficultés par divers signes évidents, qui font mal au cœur du micro-Héros.
Rapidement, son ancien élève décide de changer de sujet, et d’évoquer directement Jessica – un thème sur lequel Palmer n’est pas forcément très à l’aise, mais qui lui semble bien plus agréable pour Choi ; et il est prêt à beaucoup, pour lui, même à forcer sa nature et à évoquer ce qui le gêne.


« Ouais… Power Ring est à la base le Green Lantern maléfique de Terre-3. On a eu une invasion du C.S.A., et Power Ring est mort… et son anneau a cherché directement une victime, quelqu’un rongé par la peur ; il s’en est pris à Jessica.
Je suis arrivé au moment où il tentait de la posséder – et j’ai pu l’aider, la consoler, la calmer. Elle a réussi à maîtriser l’anneau, ce que personne n’a réussi… mais l’anneau a été détruit ; et elle a alors été choisie comme Green Lantern, par un anneau similaire à celui de nos amis. »


Il esquisse un petit sourire, presque fier, en évoquant la jeune femme ; il tient à elle, c’est évident. Bien plus qu’il ne veut le montrer, et le croire.

« Elle a encore du mal à gérer les éléments qui ont attiré l’anneau maléfique… et je pense que vivre en coloc’ permettra d’aller mieux, d’avancer. Je te la présenterais, si ça te dit. Elle va protéger Ivy Town, aussi. »

Si Atom a réellement souri et été véritablement joyeux en évoquant la nouvelle Green Lantern, l’expression s’évapore quand Ryan évoque les expériences mortelles de Ray – puis ses cauchemars, terribles.
Une grimace glisse sur son visage, et ses doigts le démangent par nervosité ; il n’est pas à l’aise.
Il prend lui-même une grande inspiration, puis plonge directement son regard sur le visage de Ryan, qui lui a baissé les yeux sous le poids des éléments évoqués.


« Tu… t’as rien fait de mal, Ryan. Tu es… mort. Et tu as été ramené comme Black Lantern, via des anneaux maléfiques qui ont ramené les morts à la vie ; et le phénomène s’est encore recréé, quand le Senseï a récupéré les âmes de Héros morts pour les utiliser comme troupes pour asservir Nanda Parbat.
La Justice League les a stoppés… enfin, la J.L. vous a affrontés, et vous avez repris le contrôle pour affronter le Senseï ; vous avez été Héroïques, en fait, et… et je l’ai appris, en fait. J’ai appris que tu avais été ramené ainsi, pour quelques minutes, et… »


Il soupire, puis secoue la tête. Sa voix a pris une octave plus bas, plus faible.

« Et j’ai utilisé la Time Pool pour revenir au moment où tu es réapparu en Black Lantern et pour t’enlever. J’ai demandé à Wally West d’utiliser un Cosmic Rod, pour utiliser la SpeedForce pour rajeunir ton corps – et te ramener avant ta mort.
Et voilà. »


Ray lève les mains, et sourit timidement.

« T’as rien fait de mal, Ryan. Même dans la mort, même ramené par un Vilain, tu… tu as été un Héros. Et pour ça, et pour tout le reste, tu méritais de revenir… »

Il laisse, volontairement, sa phrase disparaître lentement.
Il est mal à l’aise, encore. Il ne regrette pas d’avoir ressuscité Ryan Choi – mais espère, vraiment, que ce dernier ne le regrette pas, lui…


(HJ/ Aucun souci, il n'y a pas de pression. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 23/02/2015
Messages : 250
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Mar 26 Déc 2017 - 10:50
Ryan se sentit dès lors un poil mieux, une fois ces questions évacuées. Il les avaient ressenti comme un poids, un fardeau, des choses qui lui paraissaient si lourdes à porter, des incertitudes qui le rongeaient de l'intérieur. Ray n'était donc pas venu aux funérailles, mais il savait que son père était présent. Peut-être qu'à une certaine manière, il était présent ... l'idée d'organiser un voyage à Hong-Kong avec une nouvelle ceinture pourrait être une bonne intiation non ? Par la suite il prit, malgré le fait qu'il paraissait perturbé, le temps d'écouter les sages paroles de son ami.

« T’as rien fait de mal, Ryan. Même dans la mort, même ramené par un Vilain, tu… tu as été un Héros. Et pour ça, et pour tout le reste, tu méritais de revenir… »


Mais malgré cela, il avait été un Black Lantern ? Qu'est-ce que cette sorcellerie ? Un Black Lantern comme une sorte de zombie ? Il avait un peu parlé à Hal ces derniers temps, et on lui avait raconté les événements de cette nuit au combien sordide. Il avait donc une de ces choses ? Un cadavre à moitié décharné, errant avec le but de manger la cervelle de ces anciens camarades ? L'idée lui paraissait assez ... terrifiante.

Mais après avoir chassé ces idées noires de son esprit, Ryan prit le temps de se poser, et décida après quelques minutes, d'amorcer un nouveau sujet de conversation :


- Bon, je pense que malgré tout, je vais bien devoir m'y remettre, je pense que reprendre une carrière super-héroïque m'aidera à me relever, et me permettre d'enterrer tout ceci, le mettre derrière moi, et parvenir à m'en sortir. Et peut-être même m'aider à retrouver une vie privée et professionnelle disons plus ... correcte.

Ryan termina son café, tout en repensant à cette jeune femme, Jessica Cruz, se retrouver avec l'anneau de Volthoom au doigt était une sorte de malédiction, ou comme une sangsue, façon de voir les choses.

« Ouais… Power Ring est à la base le Green Lantern maléfique de Terre-3. On a eu une invasion du C.S.A., et Power Ring est mort… et son anneau a cherché directement une victime, quelqu’un rongé par la peur ; il s’en est pris à Jessica.
Je suis arrivé au moment où il tentait de la posséder – et j’ai pu l’aider, la consoler, la calmer. Elle a réussi à maîtriser l’anneau, ce que personne n’a réussi… mais l’anneau a été détruit ; et elle a alors été choisie comme Green Lantern, par un anneau similaire à celui de nos amis. »

Ryan se souvenait aussi du Crime Syndicate, même s'il n'avait pas participé à ses événements. Cette espèce d'amalgame grotesque de criminels, tous des sortes de doppelgängers déchus, qui avait eu l'idée de former une ligue pour promouvoir le crime.

« Elle a encore du mal à gérer les éléments qui ont attiré l’anneau maléfique… et je pense que vivre en coloc’ permettra d’aller mieux, d’avancer. Je te la présenterais, si ça te dit. Elle va protéger Ivy Town, aussi. »


Effectivement, s'occuper d'elle, la soutenir, paraissait être le mieux approprié, Ryan se souvint de ses premières années, à l'époque où il n'était qu'un simple professeur, qui ne faisait que rencontrer son idole, disparue depuis des années. Et il en avait vécu des aventures ! Chronos et Lady Chronos, Dwarfstar, et tant d'autres ! Tout ceci lui manquait dans le fond.

« Et j’ai utilisé la Time Pool pour revenir au moment où tu es réapparu en Black Lantern et pour t’enlever. J’ai demandé à Wally West d’utiliser un Cosmic Rod, pour utiliser la SpeedForce pour rajeunir ton corps – et te ramener avant ta mort.
Et voilà. »


L'opération a dû être dangereuse, et Ryan n'imaginait les risques auxquels Rya s'était exposé : son propre corps aurait pu être réduit en cendres, il n'aurait peut-être pas réussi à ramener Ryan, et n'aurait apporté que des poussières .... Rien qu'en y pensant, Ryan se mit à frémir. Mais, il était temps de revenir à la conversation, et peut-être, effectuer un nouveau voyage :

- A vrai dire, je ne serais pas contre un tour de garde, pas toi ?


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 26 Déc 2017 - 11:22
Ray Palmer n'est, objectivement, pas à l'aise à discuter des modalités du retour à la vie de son camarade. Il sait que, pour y arriver, il a dû manipuler, violenter, défier et contourner des règles scientifiques de base, ce qui lui vaudrait au bas mot une exclusion de la communauté de savants, au pire des conséquences terribles sur la structure même de la réalité ; mais il ne regrette rien.
Ryan était mort, et dans son esprit par sa faute. Son ami devait être ramené - et il l'a été. Tout va bien, donc.
Et tout va encore mieux, après la dernière phrase de son ancien élève.


"Oh... si."

Un sourire sincère et gourmand est apparu sur le visage du scientifique quand son camarade évoque un tour de garde ; oui, ça l'intéresse. Oui, il en a besoin.

"Tu as été un immense Héros, Ryan, et le monde a beaucoup perdu à ton... départ. Je t'aiderais du mieux possible pour te permettre de reprendre pied dans la réalité - mais je pense, en effet, que tu as besoin de retrouver une voie, une place... et Ivy Town a bien besoin de toi."

Ray se tourne vers le propriétaire du café, et lui fait signe.

"Harry, tu mets sur ma note ?"

"OK, prof."

"Allons-y, Ryan. Allons dans mon labo."

Il se lève, excité.
Au fond, il n'a jamais beaucoup collaboré avec Ryan - il l'a fait, une paire de fois, mais leurs activités Héroïques se sont croisées. Choi a pris le relais quand Palmer a fui ce monde, et s'il est revenu un temps et a pu combattre à ses côtés, ils n'ont pas eu le temps de former un véritable duo ; cela l'a toujours frustré, cela lui a toujours manqué.
S'il a ramené Ryan à la vie, c'est parce que son ami lui manquait et qu'il se sentait responsable de sa mort ; mais, au fond, le scientifique espérait aussi pouvoir compter sur cet autre Atom... et trouver, enfin, quelqu'un avec qui réellement partager tout cela.
Cet espoir devient réalité - et il ne peut attendre pour le réaliser.


**
*
**

Quelques minutes plus tard.
Ray et Ryan ont quitté le quartier-général des étudiants d'Ivy Town pour pénétrer directement dans l'Université. Par instinct, ils ont pris la direction des laboratoires des professeurs, et débouchent rapidement dans leur objectif...

... celui de Palmer, sa grotte d'alchimiste comme il aime l'appeler.

"Désolé... tu vois que j'ai toujours pas développé de compétence d'organisation."

Connu pour son aspect bordélique, le scientifique préfère s'en amuser. Il introduit Ryan à l'intérieur, ferme la porte, puis se dirige rapidement vers une armoire.

"Je l'ai préparée depuis ton retour, Ryan. Non pas parce que je voulais t'imposer de la reprendre..."

Ray se détourne du meuble, et tend alors quelque chose à son camarade...
... la fameuse Bio-Belt, qui permet de changer de masse et notamment de taille.

"... mais parce qu'elle te revient, quoi que tu décides d'en faire."

A peine a-t-il donné la ceinture à Ryan que Ray active ses propres pouvoirs, désormais intégrés à son génome...
... et se transforme, lui, directement en Atom !

"Bon... par quoi veux-tu commencer ?"

Ray Palmer arbore le costume classique et quasiment éternel d'Atom, avec plaisir. Le tour de garde va pouvoir commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 23/02/2015
Messages : 250
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Sam 6 Jan 2018 - 1:04
HRP : Quelques examens en approche, d'où mon retard ^^'

Lorsque Ray répondit par l'affirmative, les yeux de Ryan s'allumèrent : enfin un peu d'action ! Il savait qu'il avait rien fichu depuis tout ce temps, et un peu d'exercice (cette fois-ci différent que de l'entretien) pourrait lui redonner un peu le goût de l'aventure. Ryan en fut presque gêné ! Mais son professeur, son mentor semblait être présent pour lui, et ça dans le fond, ça lui réchauffait le coeur.

"Tu as été un immense Héros, Ryan, et le monde a beaucoup perdu à ton... départ. Je t'aiderais du mieux possible pour te permettre de reprendre pied dans la réalité - mais je pense, en effet, que tu as besoin de retrouver une voie, une place... et Ivy Town a bien besoin de toi."

- Dans ce cas, c'est décidé ! Allons-y ! Comme au bon vieux temps !


Puis il vit Ray se retourner vers le propriétaire du café, et lui demander d'ajouter les boissons commandées à sa note. Ryan en fut quelque peu gêné, il aurait préféré pouvoir se payer ceci soi même, mais les mois étaient difficiles, et en même temps, il pensait que le professeur prendrait mal le refus de son invitation. Néanmoins, par pure courtoisie, Ryan lança :

- Tu sais, je peut payer ma ...

Mais il se rendit compte que Ray ne l'écoutait déjà plus. Palmer s'était relevé, et était parti chercher son manteau, signe urgent que Ryan devait aussi prendre ses affaires pour le rejoindre. Ils sortirent tout les deux du café, dans le but là encore de rejoindre le laboratoire de Ray, et passer aux choses sérieuses.

Ils arrivèrent après quelques minutes de marche au laboratoire, au sein de la bâtisse qui avait accueilli Ryan des années plus tôt. Un endroit chargé de souvenirs, ceux de ses débuts, de son poste de professeur, ainsi que sa rencontre avec Ray. Il suivit le super-héros, dans le dédale de couloirs de l'université d'Ivy Town, avant de passer la porte de son laboratoire. Comme tout bon laboratoire, celui-ci était en bazar, mais ceci ne dérangea pas Ryan. Il huma le parfum des produits chimiques, observa les microscopes et les différents outils de Ray. Puis il vit son ami fouiller dans son armoire et sortir une ceinture, et pas n'importe laquelle, mais celle qui donnait les pouvoirs que Ryan ne connaissait que trop bien.


"Je l'ai préparée depuis ton retour, Ryan. Non pas parce que je voulais t'imposer de la reprendre..."

Ray tendit alors la ceinture à son camarade, et les yeux de Ryan s'allumèrent. Tout était à portée de main, plus qu'un geste, et il redeviendrait l'homme qu'il avait été jadis : Atom.

"... mais parce qu'elle te revient, quoi que tu décides d'en faire."


Ryan prit alors la ceinture dans ses mains, et regarda Ray, qui se transforma à cet instant, diminuant sa taille. Notre héros n'avait plus qu'à faire de même. Il mit la ceinture, et tourna le bouton en son centre. Presque aussitôt, il sentit les effluves d'énergies le parcourir, et sa taille diminua.

Lorsqu'il arriva à la taille de Ray, à l'échelle microscopique, ce dernier lui demanda ce qu'il voulait faire ensuite. Ryan contempla le costume qui s'était matérialisé autour de lui, et prit une grande inspiration. Puis, il fixa son mentor, et lança :


- Allons fracasser du vilain !


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 6 Jan 2018 - 18:31
(HJ/ Aucun problème Smile je te souhaite le maximum de réussite, et surtout une très bonne année ! Very Happy /HJ)

Alors qu'il attend Ryan, à toute petite taille après avoir rétréci lui-même, Ray ne peut s'empêcher de ressentir une étrange mais agréable fierté, qui s'intensifie quand son camarade le rejoint. Désormais en costume, minuscule, Choi est clairement prêt à en découdre avec des Vilains - mais Palmer laisse son regard s'attarder quelques instants sur l'allure de son ancien élève, et il sourit un peu bêtement.

"Ha."

Ryan, en costume... en Atom.
Il en est fier.
Il est fier que son symbole, sa technologie, ses valeurs aient été repris par quelqu'un d'aussi noble que Ryan. Il est fier que son combat ait servi à quelque chose. Il est fier que son héritage existe, et puisse être encore repris maintenant que le jeune homme est de retour.


"T'as raison, Ryan... allons-y !"

Après un clin d'oeil, Ray active ses pouvoirs, modifie sa masse, et s'élève dans les airs. Il manipule encore sa densité, pour se permettre de voler et de quitter rapidement son laboratoire.
Il ne lui faut que quelques instants pour rejoindre l'extérieur, et plonger littéralement dans les cieux d'Ivy Town. Très vite, Ryan le rejoint - et il se sent bien, en fait ; juste bien.
Avec un camarade, un allié... un ami. À se lancer dans une ronde. À protéger leur ville. À agir ensemble, en fait. Oui. C'est juste bien.


"Bon, Ivy Town n'a pas vraiment changé, c'est généralement assez cal..."

"ALERTE À TOUTES LES UNITÉS ! ATTAQUE AU MUSÉE ENTOMOLOGIQUE !"

"... j'ai parlé trop vite."

Son costume, branché sur les réseaux de communication de la police, lui transmet directement toute alerte générale, quand cela arrive ; et, hélas, cela vient d'arriver, alors que les deux Atoms commencent à peine leur ronde.
Rapidement, le micro-Héros se tourne vers son camarade, et pointe une zone proche de la ville avec son index.


"Le Musée n'est pas loin... suis-moi !"

Il modifie encore sa masse, et très vite augmente sa vitesse pour rejoindre, toujours à petite taille, le Musée Entomologique - spécialisé dans l'étude des insectes.
Il leur faut moins de cinq minutes pour y arriver, et découvrir que la police est déjà sur place... mais s'interroge, encore, sur la manière de gérer l'étrange crise à laquelle ils doivent faire face.


"Bon sang."

Leurs regards se posent sur la structure du Musée, qui est directement attaquée...
... par une armée d'insectes, qui recouvre entièrement le bâtiment !

"J'aurais bien voulu te dire le contraire, mais..."

Ray lévite au-dessus du sol, à petite taille, et s'arrête pour étudier la situation. Il soupire, et se tourne vers Ryan avec un air las.

"... le Bug-Eyed Bandit sévit toujours. Et je pense qu'il est derrière tout ça... des idées, pour t'en occuper ?"

La question a deux sens - d'une part, c'est l'interrogation d'un ami à un autre pour chercher des idées ; de l'autre, c'est le questionnement d'un Héros envers un autre qui vient de revenir, le premier voulant vérifier que le second est apte à reprendre le service. Si Ray est ravi que Ryan soit de retour, il veut aussi être sûr que son ami va bien, et que personne ne craint rien avec lui en Atom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Café Atom [Pv Atom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Atom Heart Mother de Pink Floyd à Montreux !
» ATOM de chez SIVERLIT
» elle est là RAKETA ATOM VINTAGE
» Atom 500 Compass
» Vidéos Atom 500 Compass

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Ivy University-