[WoA] Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City !

Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 10:53
Coast City.
Située sur la côte Ouest des Etats-Unis d’Amérique, en Californie, elle est une ville puissante et ensoleillée, patrie de surfeurs, foyer de nombreux rêveurs et surtout d’entités économiques en plein boum. Sur la même ligne que San Diego ou Los Angeles, elle attire par son dynamisme, sa puissance, sa joie de vivre, son rythme de vie, et surtout l’extrême lumière qui exsude de chaque quartier.
Cependant, Coast City a aussi sa facette sombre… et ses ruines.

Si la cité est protégée depuis des années par le lumineux Héros Green Lantern, si elle s’en félicita longuement, elle fut malheureusement frappée en plein cœur par deux fois à cause de la présence du membre du Corps d’Oa.
Par Cyborg-Superman et Mongul d’abord, par Darkseid ensuite, Coast City fut anéantie par deux fois – brisée, détruite, annihilée.
Mais elle fut reconstruite.

Grâce à une extraordinaire détermination de ses habitants survivants, ou d’autres ayant faits le choix de venir ici, comme principe de vie de ne pas céder face aux Ténèbres, Coast City a été reconstruite, et s’élève désormais comme un phare dans la nuit… la preuve que l’Ombre ne peut régner, que la Lumière l’emporte toujours ; quel que soit le prix.



Accompagnement musical:
 

Depuis peu, le Green Lantern John Stewart a été nommé chef de l’A.R.G.U.S., l’agence de gestion mondiale des métahumains, spécifiquement tournée vers l’Amérique mais chargée de la planète entière.
Une Citadelle, construite notamment via la technologie du Corps d’Oa, a ainsi été établie, et Coast City dispose désormais d’une protection extraordinaire, d’un symbole encore plus forte de son courage et de sa résilience.

Coast City n’a peur de rien, et entend le faire savoir.
Cela irrite, évidemment ; cela est vu comme une provocation. Cela doit être châtié, selon certains.

Depuis peu, dans l’ombre, le Dieu de la Guerre Arès manipule, complote, prépare une attaque d’ampleur ; le jour de cette dernière est venu.
Après avoir vaincu et soumis Wonder Woman, son ennemie éternelle, le symbole de tout ce qu’il est… après, donc, avoir corrompu Diana de Themyscira, et en avoir fait sa Générale, Arès a décidé de frapper.

Alors que la journée est encore jeune à Coast City, qu’il n’est que dix heures et douze minutes, des nuages sombres s’accumulent et coupent toute luminosité, obscurcissent les cieux ; une chaleur étouffante, sèche, se fait soudain sentir, et les habitants s’interrogent, s’inquiètent.
Ils l’ignorent, mais Gotham City vit le même phénomène – mais ils l’ignorent ; et ne s’y intéresseraient pas, de toute façon. Avec horreur, les citoyens locaux découvrent qu’ils ont, eux, leurs propres problèmes…

La journée était jeune et belle, mais elle s’est obscurcie et le pire arrive.

Sur les différents ponts qui relient le centre-ville aux petites îles et aux côtes apparaissent des Soldats armés et déterminés…

… qui tirent et abattent quiconque ose passer devant leurs yeux.

Dans le cœur de la ville surgissent des égouts et des canaux souterrains des Guerriers disciplinés et violents…

… qui, eux aussi, font feu sur tout un chacun, sans différence pour les hommes, femmes et enfants.

Plusieurs zones sèches sont soudain prises par des inondations aux origines inconnues, desquelles s’échappent des Nageurs brutaux…

… qui, eux aussi, tirent sans remords et sans s’arrêter.

Enfin, dans la baie elle-même, un cri inhumain et terrifiant se fait entendre…

… car une créature, un Monstre issu des profondeurs, est lâché et vient s’acharner directement sur les côtes.

En quelques instants à peine, Coast City est la proie d’une attaque, d’une invasion.
D’une invasion atlante.

Arès est parvenu à charmer, négocier et corrompre des troupes du Royaume d’Atlantis, qui ont décidé de se retourner définitivement contre la Surface qui les pollue et les tue. Se détournant du Roi Orin, dit Aquaman, ces troupes ont décidé de suivre l’appel de la Guerre, de châtier cette Surface arrogante, et d’arracher, grâce à Arès, ce butin du monde que leur rang, leur civilisation, leur puissance demande.

Une invasion d’Atlantes Rebelles s’en prend à Coast City, sur ordre d’un Arès qui observe et veille de loin, au-dessus des nuages.
La Guerre éclate, sur Terre – et il en est ravi. Sa puissance va décupler. Les Nations vont se déchirer. Son Pouvoir va augmenter.
Et ses plans vont se réaliser.

Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City.
Et maudits soient ceux qui tenteront de les arrêter !


(HJ/ Indications rapides :
- Nous sommes en milieu de journée, il est 10h12. Si la journée était belle et ensoleillée, des nuages sombres viennent obscurcir le ciel et une chaleur sèche, étouffante s’installe.
- Des Atlantes Rebelles attaquent sans prévenir dans plusieurs lieux : sur les ponts (les Soldats), dans le centre-ville (les Guerriers), dans des zones sèches et sur les flancs de la ville (les Nageurs, avec une inondation à l’origine inconnue) et dans la baie (avec un Monstre qui attaque les côtes).
- Il y a environ 30 à 50 membres de chaque groupe.
- Ce sujet n’aura pas de tour à proprement parler, mais sera relancé tous les 7 à 10 jours par l’animateur, qui interviendra ici via le compte Aquaman (qui viendra défendre la ville, autant que possible). Il décidera du résultat des actions de chacun.
- Attention, nous sommes dans une hypothèse de fin du monde : veillez à faire attention aux conséquences de vos actions. Wink
Bon jeu et bon courage ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 50
DC : Catwoman
Localisations : Atlantis
Justice League

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 17:17
Les Atlantes rebelles attaquent Coast City
War Of Arés

La fin du monde est proche... C'est ce à quoi je pense quand je me rend compte de ce qu'il se passe à la surface. Coast City est encore attaquée, nous recevons des missives de tout les postes d'avant garde qui surveillent la côte et la surface. Mais ce n'est pas tout, comme pour nous défier, pour nous prouver que nous les Altantes nous ne sommes pas les maîtres des océans, certains de nos sujets, de nos gardes ont décidé de rejoindre l'ennemi. Assez vite la situation devient incontrôlable, l'ennemi s'engouffre dans toutes les rues de la ville et élimine sans aucune pitié et avec un immense haine tout ceux qui se dressent sur son passage. Femmes , enfants... aucune tolérance. Ils sont tous exécutes un à un comme des chiens.

Rapidement, nous savons qui est à la tête de tout ce chaos. Arès... Pour le moment, nous ignorons que son armée frappe ailleurs. Seul nous importe le sort de Coast City qui, si nous restons là sans rien faire, risque d'être une nouvelle fois détruite. Nous n'avons pas le droit de rester sous l'océan à attendre que tout soit terminé. Nos relations avec la surface sont compliquées et n'apporter aucun soutien n'aiderait pas à les améliorer. Et puis au diable la politique, là haut, il y a des gens, des innoncents qui ont besoin d'aide.

Après un conseil d'urgence, la décision est prise de rejoindre la surface pour apporter notre aide. C'est aussi à ce moment précis que j'apprend que Diana est passée aux mains de l'ennemi. Elle est celle qui m'a aidée lorsque j'étais aux prises avec les Red Lantern et aujourd'hui je me dois de ne pas la laisser tomber. C'est un membre de la Ligue mais aussi une amie. Une amie qui m'est chère et que je compte bien faire revenir auprès de ceux qui comptent pour elle, auprès de ceux qui croient en elle. Un appel est lancé aux atlantes souhaitant apporter leur aide et rapidement, une petite armée de fortune est constituée. Nous ne sommes pas nombreux mais nous avons soif de justice et foi en notre dieu Poséidon ce qui est le plus important.

Nous posons tout juste un pied sur terre et nous nous rendons compte que la situation est bien plus importante qu'on ne le pensait. Les ennemis affluent par groupe d'une quarantaine, voir un peu plus, d'individus et se déchaînent sur les civils. Je ne sais pas ce qui est le pire à cet instant. Voir tout ces innocents périr ou les voir périr des mains de ceux que nous pensions amis il y a encore quelques heures.

Alors que nous tentons tant bien que mal de les repousser, un cri à faire échouer tout les mammifères marins retentit au loin. Une créature ou plutôt un monstre vient de quitter les profondeurs et se dirige tout droit vers les côtes. Côtes qu'il a bien l'intention de réduire à néant. Après un rapide coup d'oeil sur mes compagnons de bataille, je décide de rejoindre la position de la créature marine. Il faut à tout prix la détruire pour éviter qu'elle ne fasse plus de dégâts qu'il n'en faut...

©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2017
Messages : 101
DC : M'gann M'orzz & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 21:20



Event War of Ares
Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City



En quelques minutes la soi-disante Cité des Chevaliers d'émeraude, rebâtie depuis peu, se retrouva donc à nouveau voilée par l'obscurité de la xénophobie, la violence et du cruel méthodisme guerrier. Qu'elle triste ironie que cette éternel cycle funeste qui frappait tous ces courageux fous habitants.

Ceci, Clea n'en savait rien et ne s'en réjouissait pas. La Cité devait être rasée, elle ne l'intéressait guère, mais c'est ce que demandait Arès. Elle aurait bien entendu préférait voir Poséinodis où ses Cités liguées être visées, mais il aurait été moins aisé à la Guerre de rallier des Atlantes contre leurs propres maisons. Leur haine envers la surface étaient des braises qui n'avaient eu besoin que d'un peu de souffle pour ranimer la flamme du combat.
A Coast City ce n'étaient que les pions d'un vaste échiquier mondial et dont la victoire comme la défaite réjouirait systématiquement Clea, car elle comptait de toute façon tuer tous ces soldats atlantes dès qu'elle en aurait l'occasion, maintenant, ou plus tard.
Stupides bêtes de guerre...

Devant une fenêtre d'observation magique créée par Jinx, Clea, entourée d'une partie de la Villainy Inc qu'elle avait rassemblée pour l'occasion : La Doctor Poison, Jinx, Giganta et Trinity.




- Ce sont de véritables chiens enragés...

- Des poissons, Jinx, ce sont des poissons.

- Ils mettent un sacré bazar, mais qu'avons nous à y gagner, Clea. Pourquoi nous avoir appelé ?

- Le plus de morts possibles, Doris. Regardez !

Elle montre l'apparition de nouveaux Atlantes menés par Mera qui viennent s'opposer aux assaillants.

- Ils s'entretuent...

- Oui, Marina, Arès à accentué les tensions internes qui gangrènent les peuples soumis à Orin. Le Dieu fait grandir le chaos dans les esprits, mais les graines étaient déjà semées. Et ce ne sont pas qu'une poignée de rebelles, c'est la démonstration d'une grande défiance qui s'est emparé de l'Atlantide.
Une chance à saisir pour nous plus tard, et ma prise de la nation Atlante nous permettra de soumettre les Amazones.


- Ça ça me plais. Je sais que Wonder Woman est maintenant aux ordres d'Arès, mais si je l'a vois, je vais avoir du mal à ne pas l'écrabouiller.

- Il faudra te retenir. C'est son jouet pour le moment, avant que nous arrivions à le lui prendre.

Marina Maru, alias Doctor Poison, s'approche de la fenêtre pour mieux voir le monstre marin.

- Cette créature m'intéresse...

- Je t'ai fait venir pour cela, Marina. J'aimerai que tu arrive à récolter un peu du sang de ce monstre, mais Doris et Trinity t'escorteront.

La géante Giganta et la silencieuse Trinity hochent la tête.

- Et nous ne sommes pas seules sur le coup visiblement.

Mera se met en effet en direction du monstre.

- Capturez là et ramenez là moi. Il faut faire vite avant qu'Orin n'arrive et renvoie le monstre dans l'Océan.

- Comment distinguer nos alliés de nos ennemis ?

- Vous n'avez pas d'alliés. Écrasez tous les Atlantes qui se mettent sur votre chemin.

Giganta affiche un sourire mauvais sur ces derniers mots et se met alors à grandir pour prendre des proportions colossales telle que l'était la statue de Rhode. Elle prend dans ses mains le Doctor Poison et Trinity avant de descendre vers la Baie en longeant la Cité, provoquant des tremblements de terre à chaque pas pesant.

Jinx l'observe avant de demander à Clea.

- Et toi ? Que comptes-tu faire ? Où sont tes armées pour servir Arès ?

- Je ne les gaspillerait pas dans cette bataille, laissons les Atlantes servirent de premières lignes et de chair à canon. Reste invisible à mes cotés et tiens toi prête à les convoquer si ça tourne mal.
Je vais rappeler aux hommes de la surface et à ces poisson que je suis une armée à moi toute seule.


Clea sert son Trident d'Or et bondit vers la Cité, parcourant des centaines de mètres à chaque saut.
Cela fait si longtemps qu'elle n'a pas relâchée toute la puissance du Trident, qu'elle ne l'a pas nourrit de sang... ils attendaient toutes deux une bataille avec impatience.
Arrivant au sommet d'un immeuble, elle constate la folie et la peur sous elle.
Ce n'est que le début.

- MORTELS !! PÉRISSEZ PAR LA FUREUR DIVINE !!

Levant sous Trident elle convoque la foudre qui frappe un petit immeuble en face qui explose littéralement !




Gravats, poussières, cendres et étincelles envahissent les rues et Clea savoure les hurlements de terreurs et de douleurs qui l'entourent...


* * * * *


Alors que Mera est arrivée face à la créature marine...

- HEY !! Reine des poissons !

Un pied gigantesque s'abat sur elle...



[HRP : J'ajoute quelques PNJs de la Villainy Inc afin de les mettre en valeur. Vous pouvez tout à fait les faire combattre dans vos RPs et les mettre en d'état de nuire temporairement.]

Codage by TAC

Récap :
- Giganta, Doctor Poison et Trinity ont pour mission de récupérer du sang du monstre marin en plus de faire du dégât. Elles s'en prennent à Mera au niveau de la Baie, prêt de la créature.
- Clea et Jinx sont au centre de la ville sur un toit. Jinx est en retrait et Clea détruit les bâtiments à coup de foudre divine grâce à son Trident.
- L'armée Venturienne n'a pas encore été convoquée.


Queen Clea

Hippolyta's foe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Mer 10 Jan 2018 - 12:36
CE MESSAGE A ETE POSTE LORSQUE LE PRESENT COMPTE CONCERNAIT AQUAMAN.

Coast City est une ville lumineuse – mais courageuse, surtout. Elle a survécu à deux anéantissements, mais aussi à des centaines de menaces, toujours repoussées par les Héros, et notamment les Green Lanterns.
Cependant, même si la cité est pleine de courage, de détermination, et de volonté… il apparaît évident que l’horreur qui s’abat sur elle est terrible ; les Rebelles Atlantes ne font aucun quartier, et ne font étalage d’aucune pitié, d’aucun remords, d’aucune hésitation pour littéralement annihiler tous ceux qui ont le malheur de les croiser.

Pire encore, alors que les Rebelles Atlantes attaquent, ils se retrouvent assistés, aidés, accompagnés par des Vilaines, issues de Villainy Inc. et envoyées par la Reine Clea ; Giganta, Doctor Poison et Trinity se dirigent directement vers la baie, où le Monstre attaque les côtes – autant pour l’assister que récupérer son sang.
La Reine Clea, elle, demeure au Centre-ville avec Jinx, anéantissant des immeubles, tandis que les Guerriers tuent tout ce qui bouge. Littéralement.

La situation est abominable… apocalyptique.
Les nuages sombres obscurcissent les visions, l’air sec étouffe les respirations, la peur s’installe – la folie s’empare de tout un chacun.
Le pire arrive. Coast City tombe.

En plus de la Baie et du Centre-ville, les Flancs de la ville sont pris à partie par les Nageurs et leur inondation, tandis que les Ponts sont le théâtre de massacres orchestrés par les Soldats.
Rien ne semble pouvoir arrêter cette démence. Rien ne semble pouvoir juguler cette invasion mortelle, pleine de sang, de fureur, de chaos, d’actes inacceptables.
Rien… jusque-là.

Car, alors que Giganta, Doctor Poison et Trinity débouchent dans la Baie, elles découvrent la présence de… Mera.
Reine. Guerrière. Rebelle. Héroïne.
Mera est une légende, au moins dans le Royaume d’Atlantis. Si son origine xebellienne a longtemps jeté le trouble sur elle, ses actes, son courage et sa puissance lui ont attiré le respect de tous les sujets sains d’esprit du Royaume ; et alors que les Rebelles Atlantes s’acharnent sur Coast City, elle vient les stopper… même si elle est, d’abord, agressée par le pied géant de Giganta.

Quelques secondes de trouble s’installent, alors que les navires sont anéantis par le Monstre et que la Villainy Inc. considère sûrement avoir gagné un atout important sur Mera… mais cela ne dure pas.
Un cri, un hurlement, un beuglement terrible se fait entendre – depuis la Baie. A une courte distance du premier Monstre.
Et si ce dernier se tourne, surpris… s’il arrête ses destructions, pour comprendre ce qu’il se passe…



… il découvre, stupéfait, qu’une autre créature le rejoint – et s’en prend directement à lui !
Le deuxième Monstre s’en prend en effet au premier, et vient moins protéger Coast City qu’agresser violemment la première créature, ainsi occupée !

Les Rebelles Atlantes les plus proches s’arrêtent également, et observent ce terrible combat de titans, s’interrogeant sûrement ce qu’il se passe… sur l’origine de cette autre Monstre, même si une partie de leurs tripes craint le pire.
Ils ont raison – car ils découvrent, bien vite, ce qu’il se passe réellement.


* SOLDATS ATLANTES. *

Tous les Rebelles Atlantes se figent, soudain – car leurs pensées, leurs esprits sont soudain contactés, attaqués, agressés par une communication télépathique ; du genre que personne ne peut refuser ou stopper.

* Vous savez qui je suis – vous savez qui vous parle. Vous savez pourquoi je le fais.
Votre présence ici n’a aucune justification. Vos actes sont considérés comme une agression barbare, une tentative d’invasion envers la Surface. Vous agissez ainsi sans autorisation ni du Sénat, ni du Haut-Conseil.
Surtout, vous agissez sans ordre de votre Roi.
Votre présence et vos actes sont considérés comme une trahison envers Atlantis et la Couronne. *


Un silence, minime, s’installe, pour souligner le poids des mots et des concepts.

* Cependant… cependant, je suis prêt à pardonner, et à offrir un procès équitable.
Si vous vous arrêtez. Si vous rendez les armes. Si vous mettez fin à cette folie.
Stoppez, donc. Stoppez vos bras. Stoppez vos folies. Soumettez-vous, et attendez que l’Armée régulière vienne vous incarcérer.
Ceci est un ordre de votre Roi – de votre Roi légitime. Stoppez-vous.
Ou subissez le juste courroux de votre Royaume. *


La communication s’achève, alors, et un poids réel s’évapore dans l’esprit de toutes les créatures et représentants du monde sous-marin, qui tous peuvent être contactés par la télépathie de celui qui vient de réaliser cet immense effort.
Il n’a été informé que trop tard de la rébellion, et a foncé immédiatement avec Mera et quelques proches de la Garde Royale pour rejoindre Coast City ; l’Armée ne sera là que dans dix minutes, un délai bien trop long pour les pauvres victimes hurlantes et agonisantes.
Cette communication télépathique est un coup de poker, une tentative pleine d’espoir mais aussi de réalisme – au fond, il sait que les Rebelles Atlantes ne suivront pas ; au fond, il sait qu’ils refuseront de se rendre. Il aimerait être surpris, mais… non. Il n’y croit plus.

Aujourd’hui, le sang atlante coulera – aujourd’hui, il le sait, il fera couler le sang atlante.
Il espère, juste, qu’il pourra limiter les dégâts.

Ainsi, il a pu, pour l’instant, négocier avec John Stewart pour que l’A.R.G.U.S. le laisse tenter ce coup de poker ; il a gagné cinq minutes. Il lui en reste trois, maintenant.
Trois minutes.
Trois minutes pour stopper l’invasion, pour stopper les Rebelles, et pour stopper les intervenants extérieurs qui se mêlent à cette folie.


« Clea. »
Au Centre-ville, alors que Clea se remet de la communication télépathique, une voix lourde et puissante se fait entendre… derrière elle.

« Rends-toi. »

Des ombres du bâtiment, des ténèbres des cieux émerge alors une forme, qui s’approche, menaçante et puissante…
… la forme d’Orin, Roi d’Atlantis, armé du terrible Trident de Poséidon.

« Ou je t’y forcerais. »

La menace est claire – elle est même une promesse, à ce stade de tension et de pulsion violente difficilement contrôlée.
Plus bas, sept membres de la Garde Royale, menés par Murk, affrontent directement les Guerriers, tandis que l’A.R.G.U.S. se prépare à affronter les Nageurs et les Soldats, sur les Flancs et les Ponts.

John Stewart a laissé cinq minutes à Aquaman – qui n’entend pas se défaire de sa responsabilité.
Des Atlantes attaquent la Surface ; des Rebelles, certes, mais des Atlantes quand même. Son peuple. Celui dont il a la responsabilité.
Il ne se défaussera pas, non. Il se battra. Contre eux. Pour eux.
Et il arrêtera cette folie – quoi qu’il en coûte. Quoi qu’il doive faire pour cela !


(HJ/ Résumé rapide :
- Giganta, Doctor Poison et Trinity sont dans la Baie avec le Monstre ;
- Queen Clea et Jinx sont au Centre-ville avec les Guerriers ;
- Mera se trouve dans la Baie contre les trois ennemies précitées ;
- Demeurent dans les Flancs de la ville les Nageurs et leur inondation, et sur les Ponts les Soldats massacrent à tout va ;
- Un 2e Monstre arrive soudain dans la Baie et s’en prend au 1er, stoppant l’attaque dans la Baie pour l’instant ;
- Les Rebelles Atlantes les plus proches s’arrêtent pour fixer le combat de titans ;
- Les Rebelles Atlantes, et toutes les créatures sous-marines à proximité, sont soudain frappées par une puissante communication télépathique, issue d’Aquaman, qui leur ordonne d’arrêter, les considère traîtres, mais leur offre une dernière chance de se rendre ;
- Aquaman a négocié avec l’A.R.G.U.S. pour tenter cette communication, et il n’a plus que 2mns avant l’arrivée de John Stewart. L’Armée atlante arrive dans 10mns ;
- Aquaman se rend près de Clea et exige qu’elle se rende ;
- 7 Gardes Royaux menés par Murk affrontent les Guerriers au Centre-ville.
Je relance dès aujourd’hui pour que le sujet demeure dynamique. Je ferai une organisation quartier par quartier à l’arrivée des prochains joueurs. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 148
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 16 Jan 2018 - 10:43
[Hrp : Désolée pour le retard et le petit post. Comme promit, j'ai fini par arriver]

La situation était... Catastrophique. Coast City était la proie d'une attaque de grande envergure de la part d'Atlantes et d'une reine Atlante. Il y avait des ennemis partout dans toute la ville et d'autres encore surgissaient de l'eau. Et les choses promettaient d'empirer puisqu'un monstre gigantesque avait surgit de l'eau. En intégrant les rangs de l'ARGUS, Patty savait qu'elle aurait affaire à des situations dépassant l'entendement... Mais entre prévoir et vivre, il y avait un sacré gouffre. Pour le moment, elle et les autres membres de l'ARGUS étaient bloqués. Le roi des mers était intervenu auprès de leur chef pour que ses troupes n'interviennent pas tout de suite.

"Et si Aquaman n'arrive pas à retenir ses troupes, qu'est-ce qui se passera ? Il faudra que nous sauvions ce qui n'a pas encore été détruit...

Et pour l'instant la situation n'était guère prometteuse. Si un nouveau monstre était apparu dans la baie afin de combattre le premier, les soldats atlantes eux étaient encore là et beaucoup plus nombreux que les civils ou même les héros qui défendaient la ville. Patty regarda le temps qu'il restait avant que John Stewart arrive. 2 minutes. Bon. Avait-elle tout ce dont elle allait avoir besoin ? Ses armes étaient chargées, des munitions de rechanges prêtes. Elle n'était pas sure que cela suffirait, mais au besoin elle utiliserait ses techniques de combat au corps à corps pour survivre. Et protéger les malheureux ou fous qui n'avaient pas encore quittés la ville.

"2 minutes. Plus que 2 minutes avant le combat. A moins que les Atlantes ne changent d'avis et finisse par se retirer.

Il y avait peu de chance... Patty n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas quand des êtres ayant des moyens supérieurs à ceux des personnes ordinaires. C'était de l'injustice. Et elle allait la combattre. Comme tous les membres de l'ARGUS qui l'entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2017
Messages : 101
DC : M'gann M'orzz & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 17 Jan 2018 - 23:03



Event War of Ares
Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City



Après ce contact télépathique des plus déplaisants qui stoppa Clea un instant et inquiéta Jinx à ses cotés s'approchant, Clea lui fit signe que tout allait bien et qu'elle devait rester dissimuler et à ses ordres. Tout allait bien, mais il n'en serait pas de même pour le responsable de cette intrusion dans son esprit. Le sois-disant Roi de l'Atlantide qui lui répète à vive voix son message ridicule en s'approchant d'elle par les toits.
Au dessus d'eux deux, les nuages sombres appelés par le Trident d'Or continuent naturellement à gronder et une pluie fine tombe.

- Quel infecte mélange d'arrogance et de candeur.
J'ai bon espoir que tes chiens de guerre ont assez d'instruction et de passion pour ignorer cet ordre paresseux qui les déshonorera à jamais. Qu'ils soient bien nés pour mourir sur un champ de bataille et non pas dans une geôle ou une place d’exécution.
Me parlez ainsi te fait perdre du temps, Roi bâtard !
Quelque soit tes sorts, la soumission à l’ennemi est un mot proscrit dans le dialecte de Venturia, seul MA domination prospère. Et mon domaine viendra grandissant, soit en prévenu.
Mais d'ici là je m'amuse beaucoup de vous voir vous entretuer...


Elle accompagne ses paroles d'un geste vers les scènes plus bas d'atlantes combattant d'autres atlantes.

- Qui est responsable de cela ? Certainement pas moi... Ce ne sont pas mes Manlings, mes tes propres soldats doté d'un courroux qui m'intrigue quelque peu. Qui peut-on blâmer pour leurs actes à part ta gouvernance faible avec ton peuple...
Mais ne te soucie pas de devoir porter leur sang sur ta main si ton cœur est tendre. Je peux très bien me charger plus tard de ces traîtres. Ils ne sont qu'une rangée de pions, une première ligne pour une déclaration d'une guerre plus vaste... Une guerre bénie par les Dieux !
GOÛTE LEUR PUISSANCE !!


Clea espère semer quelques troubles dans l'esprit du Roi avec ses révélations tandis qu'elle lève son propre Trident pour appeler un puissant éclair afin de foudroyer Aquaman et ce qui le supporte...




* * * * *


Près de la baie, Giganta la géante a entamé une lutte contre Mera, cherchant à les mettre K.O par de frappes lourdes, tandis que la doctoresse Poison et Trinity, s'approchent avec précaution des deux créatures marines qui livrent un combat digne d'un film Japonais.


Codage by TAC

Récap :
- Clea répond aux ordres d'Aquaman, lui révèle son plaisir d'assister à cette attaque, mais qu'elle n'en est pas la responsable et frappe le Roi d'un éclair divin grâce aux pouvoirs de son Trident. Jinx demeure dissimulée pour soutenir Clea si elle a des soucis.
- Giganta combat Mera. Trinity et Poison tentent de récolter du sang des monstres marins.[/quote]


Queen Clea

Hippolyta's foe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 10/12/2012
Messages : 471
MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 21:59
Aquaman ne s'attendait pas à affronter ici la Reine Clea, et il perd ainsi quelques précieuses secondes à se rapprocher de cette dernière. De bons mots sont échangés, avant qu'il lève le Trident de Poséidon pour se préparer à frapper.

"Quand tout ceci sera terminé, je viendrai à Venturia pour te faire tomber, et arracher aux livres la trace de ton existence. Tu es une note de bas de page bien sinistre dans l'Histoire atlante, Clea, et il est temps qu'elle disparaisse !"

La haine qui s'échappe des mots du monarque est autant dirigée vers son ennemie, que née de la frustration de voir des Rebelles Atlantes s'en prendre à Coast City.
Cependant, Orin est affaibli ces dernières semaines, et ne peut donc agir à temps - au moins, avant que Clea ne fasse abattre un éclair sur lui !
Le Roi réussit à lever son Trident, assez vite pour encaisser une partie du choc, mais pas entièrement ; violemment propulsé en arrière, il est projeté dans les airs et s'écrase avec une violence absolue quelques mètres plus loin.

Il est clair qu'il va mettre du temps à se remettre... et le temps est passé, donc.
Le temps laissé pour gérer cette situation ; le temps avant que l'A.R.G.U.S. n'intervienne.
Le moment est alors venu.

Soudain, Coast City est recouvert d'un immense dôme d'émeraude, qui coupe entièrement la ville du reste du monde ; mais cela ne s'arrête pas là.
Car si Clea pense avoir géré la plus grande menace pour elle, elle peut apercevoir une traînée verte passer dans les airs, avant de se figer à quelques mètres d'elle.


"Vous êtes en état d'arrestation."

Une forme apparaît alors, celle d'un homme puissant et déterminé...
... John Stewart, chef de l'A.R.G.U.S., et Green Lantern passablement énervé.

"Il n'y aura qu'une occasion de vous rendre."

Puissant et motivé, John fait apparaître des dizaines de soldats d'émeraude, qui s'échappent et vont s'en prendre aux Guerriers au Centre-ville - mais l'A.R.G.U.S. ne s'arrête pas là.

Patty Spivot a pour mission d'étudier l'avancée des attaques et d'y trouver une solution, mais il y a surtout les Héros recrutés par l'A.R.G.U.S. pour attaquer.
On en découvre donc beaucoup...

... Martian Manhunter, Firestorm, Vixen, Tasmanian Devil, Ray, Bloodwynd et Firehawk, qui fondent sur Coast City pour la défendre !

Et alors que Villainy Inc. voit débouler les deux derniers sur elles, il est clair que l'équilibre du combat vient de changer...


(HJ/ Résumé rapide :
- Aquaman ne peut pas grand-chose contre Clea, il est projeté en arrière même si son Trident encaisse une partie du choc ;
- L'A.R.G.U.S. attaque après la fin du délai : un immense dôme vert tombe sur la ville, la coupant du reste du monde ;
- John Stewart menace Clea et créé des dizaines de soldats d'émeraude pour s'en prendre aux Guerriers au Centre-ville ;
- Patty a ordre d'étudier les attaques des Rebelles Atlantes pour trouver leur plan et l'arrêter ;
- Martian Manhunter, Firestorm, Vixen, Tasmanian Devil, Ray, Bloodwynd et Firehawk arrivent pour aider l'A.R.G.U.S., les deux derniers attaquant Villainy Inc. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 17:26
Captain Boomerang avait appris récemment que Arès s’était mis dans la tête de conquérir la terre et qu’il avait été rejoint par quelques méchants et surtout par Wonder Woman. Eh bien ça pour une surprise c’est une surprise, Digger était très surpris de cette annonce et ce qui le surprenait encore plus c’était qu’il n’avait même pas était invité à rejoindre les troupes d’Arès, il aurait bien tenté de le trouver mais ça aurait été peine perdue alors plutôt que de chercher l’incherchable. Il préférait se faire remarquer (comme d’habitude) et faire croire qu’il faisait partie des troupes d’Arès alors que c’était faux, Arès finirait bien par le remarquer de cette façon.

Harkness arriva donc à Coast City tant bien que mal et à peine était-il arrivé qu’une petite dizaine de super héros venaient aussi se joindre à la fête. De là où il était la situation avait vraiment l’air désastreuse la ville s’était transformée en véritable champ de bataille. Histoire d’analyser la zone le Captain lança un boomerang drone. Sur la plage, Aquaman venait de se prendre une raclée par Queen Cléa (dont Digger ignorait l’existence), aux limites de la ville un dôme de verre avait été placé, certainement pour empêcher d’autres ennemis d’arriver se dit Boomerang, dans le centre-ville des chevaliers verts luisants s’en prenaient aux gardes rebelles d’Atlantes. Digger se trouvait dans cette zone, c’est par ça qu’il allait commencer : casser des constructions d’un des verts luisants. Harkness utilisa donc un boomerang grappin dans la direction des Atlantes pour venir leur prêter main forte.

« Salut les rebelles ne vous inquiétez pas, moi Captain Boomerang arrive pour vous sauver » Cria-t-il à l’attention des Atlantes.

Aussitôt dit aussitôt fait, Digger fonçant en direction des Chevaliers d’émeraudes mit un violent coup de pied à celui qui était dans sa direction puis se laissa tomber au sol devant les verts luisants. Il leur fit un signe avec sa main qui voulait dire « venez je vous attends » et lança de multiples boomerangs sur eux. Cependant l’un d’entre eux lui attrapa les bras pour l’empêcher de bouger, Digger siffla pour appeler son boomerang drone qui était resté dans les airs, ce dernier vint se loger dans la tête du chevalier qui tomba au sol, Digger récupéra son Boomerang et lui dit :

« Je vais reprendre ça si ça te dérange pas ». Avant de recommencer à se battre aux côtés des Atlantes jusqu’à ce qu’il n’en reste aucun. Mais Captain Boomerang avait vu les super-héros et dès qu’ils comprendraient qu’il est là, ils s’en prendront à lui.

Hj/ -Boomerang arrive à Coast City pour venir se faire remarquer par Ares -Il vient aider les Atlantes du centre-ville attaqués par les constructions de Green Lantern -Il comprend que les supers héros ne vont pas tarder à s’en prendre à lui et il se prépare/Hj
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 13/10/2017
Messages : 54
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 19:37
Longue fût la route, pour parvenir jusque sur la côte Ouest. Un jeu qui en valait la chandelle, si l'on omettait les grattes-ciels et autres joyeusetés technologiques ; une déception tel que l'entrain fût brimé, un instant durant. Toutefois, ce n'était guère pour le tourisme que la Scientifique aux mèches de coquelicot s'était déplacée, pas plus que pour toutes ces sources lumineuses, artificielles de leurs états. Bien au contraire. Se rendre dans de tels endroits, une sombre facette de l'emploi, pour celles dont les racines s'encraient ardûment dans les terres de Gotham. Hélas, c'était parfois une étape obligatoire. Comme à l'heure actuelle, en l'occurrence. Mais si une ombre s'était brièvement dressée sur le tableau, celle-ci fût renvoyée aux cendres aussi vite qu'elle avait pointé le bout du museau. Parce qu'au delà de la ville même, de la population et des moutons qui y régnaient, se trouvaient ces plantes dont on lui avait signalé une transformation notable. En Outre, son départ pour les environs de Coast City révélaient autant d'une démarche scientifique que d'une curiosité personnelle. Quand bien même les changements n'étaient guère étonnants, la Botaniste se devait de les observer. Purement et simplement.

Images d'une ville à l'instar des plus grandes défilant dans cette petite tête d'imagination, songeant à l'étendu azurée qui lui tendrait les bras, demeurant aussi loin que possible que la souillure des Hommes. Machines technologiques, dévastatrices. Et dire qu'après tout cela, les silhouettes de sang mimaient tantôt l'indifférence, tantôt l'incompréhension face à leurs disparitions. Ignares. Ou plutôt étaient-ils de parfaits inconscients.

Rêveries cauchemardesques ; une vision à laquelle la trentenaire ne s'attendait guère, du bas de son pare-brise. Au loin, la sombre brouille semblait dominer la région. Fore était d'avouer que ce n'était pas véritablement d'un temps des plus favorables pour les observations. Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, là n'était guère sa principale occupation. Particules préoccupantes d'un opaque voile lugubre. Sinistre présage. Non pas qu'elle y croyait, cette femme. Pas plus qu'elle ne croyait à l'astrologie, à vrai dire. En revanche, ce frisson parcourant l'échine laissait un goût salé au fond de la gorge, tandis que les lippes s'étiraient en une expression dérangée.

Curiosité malsaine pour laquelle Pamela s'engouffra dans les entrailles de la ville. Quelques mètres suffirent, afin d'exposer des faits. Des faits toutefois à éclaircir. Mais ça, la rouquine n'en faisait guère son affaire. Qu'importe les raisons, au final. Car, dans tous les cas, quelque chose n'était assurément pas net.

Un moteur s’arrêtant finalement, préférant une maladroite discrétion aux sons d'une locomotion. Une idée vraisemblablement intéressante, au vu des hommes qui traînaient là, leurs outils destructeurs à la main. Des larmes carmines tombant au sol, celles des civils probablement surpris par leur présence. Nombreux, mais qui semblaient davantage fatigué. Dissimulée derrière un mur, un geste de recul, imperceptible. Pas ici. Ce n'était pas pour elle, ces Hommes aux billes de métal. Pas véritablement prudent, surtout. Ainsi, sans doute était-il préférable de passer par un autre chemin ; une route qui mènerait jusqu'à cette étendue céruléennes.

Une marche qui tarda à démarrer, occultée momentanément par les mirettes de Jade toisant cette forme entourant la ville. Visiblement, il n'était plus question de sortir d'ici ; tant pis pour elle. La prochaine fois, peut-être s'occupera-t-elle davantage de ses affaires.

Je te l'avais dit.

Autre chemin, cherchant à tromper les viles humains patrouillant ici et là. Plus long, certes, mais également plus sûr. En outre, la durée s'avérer suffisante pour que la rouquine commence à se poser d'autant plus de questions. Hélas, pas suffisamment pour qu'elle ait le temps de les approfondir.

Une arrivée sur les chapeaux de roues, toutefois empreinte d'une certaine discrétion. Autant que possible au vu des circonstances, tout du moins. Longeant le bord, celle-ci aperçu tout d'abord les monstres des eaux, combattant l'un contre l'autre. S'ensuivit un hoquet de surprise, une frayeur longtemps restée sous clef : Quoi, qu'est ce que c'était que ça ? Les êtres de cette sorte là, ce n'existait que dans les films, n'est ce pas ? Cela, et les contes pour enfants.

Et toi alors, qu'est ce que tu es ?

Blocage momentané d'un être hybride. Non, elle n'était pas comme ces deux-là. Assurément pas. Tête secouée en un mélange carmin, vivement ; des idées à remettre en place, rapidement.

Les paupières s'ouvrirent de nouveau, guettant mieux encore les deux êtres ; des humains s'en approchaient. Ou plutôt tentaient-ils de le faire, tandis que deux autres s'affrontait à quelques mètres de là. Incompréhension totale. Toutefois, les verdures marines en pâtiraient, à coup sûr. Une avancée se faisant alors, avant qu'un pied ne trébuche sur cette vitre, la brisant sur son passage. Furtivement, les billes scrutèrent à droite et à gauche. Devant et derrière. Probablement fût elle entendue.

— Qu'est ce qui se passe, ici ?

Question qui n'avait sans doute nul besoin de réponses pour certains. Mais pas pour elle. Pas en l'état. Alors ils avaient passé la barrière des lippes de jais, ces mots inquisiteurs. Et aussitôt, les racines s'élevèrent.


HRP || Récapitulatif.

→ Pamy arrive à Coast City pour faire des observations de plantes aquatiques.
→ Elle pénètre donc en ville, voit les soldats et cherche un autre chemin pour atteindre son but, tandis que la barrière émeraude s'élève.
→ Elle arrive sur la baie, tente de comprendre ce qui se passe, mais fait du bruit et grille sa présence. (Oups).
→ Elle utilise son pouvoir pour faire sortir des racines qui s'attaquent un peu à tout ce qui bouge, faute de savoir à qui s'en prendre. (Sorry Mera – je t'aide après - '-'). A vous de décrire ça comme vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2017
Messages : 101
DC : M'gann M'orzz & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 26 Jan 2018 - 15:17
[HRP : Je ne suis pas sur la plage Boomerang mais au milieu de la ville parmi les immeubles Wink]





Event War of Ares
Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City



Aquaman la provoqua à son tour avec une arrogance, des menaces et du mépris similaire. Clea ne pouvait s'attendre à autre chose, mais de nature susceptible, cela la blessa et attisa sa colère qui s’exécuta sous la forme de la foudre.
Son assaut réussi et projeta le Roi de l'Atlantide au loin devant le sourire croissant de la Reine de Venturia. Son arme était bien absolue.

Mais, Aquaman n'était que le premier justicier d'une longue lignée qui allait naturellement s'acheminer pour la stopper. Le prochain fut ce que Clea connaissait juste de nom comme un Green Lantern, accompagné d'une troupe colorée de défenseurs de la surfaces qui allait probablement mettre à mal les soldats des grands fonds.

Encore une fois, le Green Lantern lui proposa la reddition et Clea souffla de dépit...

- Vous êtes donc tous les mêmes... commença t-elle en agitant de nouveau les nuages avec son Trident avant de voir qu'un dôme vert couvrait maintenant la Cité.

- Qu'est-ce que ceci ?!

- Il nous enferme... lui chuchote Jinx.

Aussitôt Clea déchaine la foudre, mais l'éclair s'écrase sur le dôme dans un bruit dément et en couvre la construction d'étincelles s'échappant naturellement vers le sol à ses extrémités... Il n'en est nullement lézardé.

La Reine laisse échapper un grognement au moment où deux héros foncent vers elle. Un homme noir et une femme aux cheveux de feu.

- Rappel Giganta, concentre les sur le Green Lantern. ordonne Clea avant de bondir d'un saut prodigieux pour attaquer en premier, naturellement, l'homme.

Elle fend le corps d'un coup de Trident, mais ce n'est qu'une illusion et de l'air qu'elle brasse. La ruse s'accompagne d'un tir de flamme dans sa direction envoyé par Firehawk. Clea pare avec le Trident, mais se fait projeter au sol sur lequel elle s'écrase, éclatant le pavé.
Elle lève les yeux au moment où Bloodwynd réapparait et lui tombe dessus. Elle a peine le temps de rouler avant que le poing de son assaillant créé un second cratère à l'endroit même où était sa tête. Elle se relève et se prend une nouvelle frappe puissante. Plantant le Trident au sol pour limiter sa projection, elle recule ainsi d'une dizaine de mètres en creusant un sillon. Une nouvelle boule de feu ne tarde pas à suivre, ne lui laissant pas le temps de souffler. Leur travail d'équipe est impeccable.
Mais ils ne font qu'agacer la toute puissante détentrice du pouvoir de Poséidon...

Cette fois ci, Clea fait apparaitre un mur d'eau qui retiens le blast et se transforme à son tour en deux projectiles envoyés vers Bloodwyand et Firehawk. Le guerrier noir se fait repousser par le force de la vague et la jeune femme à a peine deux secondes pour le transformer en nuage vapeur afin de le traverser sans encombre. Mais, Clea en profite pour en modifier de nouveau la nature et l’héroïne se retrouve secouer dans une tornade de glace. Clea n'a pas le temps de se réjouir de son tour qu'elle se prend un violent coup de poing au visage qui l'envoie cette fois ci s'encastrer dabs un mur d'une habitation.

- Tu frappe fort... Tu ferais un bon Manling... dit elle à l'intention de Bloodwynd.

- Je peux faire autre chose. il lui répond d'un ton monocorde avant de se transformer en une monstruosité démoniaque qui, malgré toute sa fierté, glace d'effroi Clea.

Spoiler:
 

Le monstre se jette sur elle, mais le sol s'écroule sous les pas de sa course et il disparait dans une crevasse infinie...

- Bad luck. annonce Jinx, l'évidente responsable, en apparaissant auprès de Clea.

Celle ci entend alors un tremblement de terre saccadé au moment où Giganta apparait. Elle lève les yeux et la voit plus haute que les immeubles, tentant de saisir le Green Lantern comme une mouche pour en arracher les ailes.


- J'ai écrasée la Reine des poissons, petit insecte ! Maintenant c'est ton tour !

Jinx aida Clea à s'extraire du mur et elle jeta un regard sur l'agitation au sol. Atantes rebelles et Atlantes fidèles se combattaient farouchement. Mais ces derniers pouvaient à présent compter sur l'aide de soldats fait de lumière verte et de héros divers qui n'allaient cesser de croître.
D'autant qu'elle se doutait que ses derniers adversaires allaient revenir d'un instant à l'autre.

Elle remarqua cependant la présence d'un excentrique individu habillé en bleu qui venait prêter main forte à un groupe d'Atlante rebelle sans en partager le sang et donc qui allait probablement se faire abattre par ces fanatiques qui détestaient tout être de la Surface.
Le rapport de force n'était pas égale.
Et dans le reflet d'un bâtiment aux murs de verres, Clea vit comme une armure briller un instant...

- Arès nous observe ; fait les venir.

Jinx acquiesça sans mot et agita ses bras qui se chargèrent de magie. Clea frappa le sol de son Trident et provoqua un mouvement de terrain chaotique créant des remontés et des crevasses.

- Cet idiot de Lantern nous a coupé du reste de la surface, mais c'est des profondeurs de la Terre que viendra leur damnation.

Et de ses trous sortirent des hommes habillés de haillons et d'armes grossières, ainsi que des femmes aux lourdes armures et lances de combat, étincelantes.

- VENTURIA ! MANLINGS ! TUEZ LES TOUS !!


Et son armée se deverssa à son tour dans les rues, s'attaquant à tous, atlantes fidèles ou rebelles, héros ou humains, sans distinctions.


* * * * *


Du coté de la Baie où les deux créatures marines se déchiraient à mort, le Docteur Poison tenue par Trinity qui lévitait, récupéra du sang qui flottait sur la mer déchainait.
Toutes deux remarquèrent Giganta qui repartit en ville après avoir écrasé de son pied Mera, ainsi que des plantes aquatiques qui se mirent à croire fabuleusement et à les saisir.

- Qu'est-ce que ?... ne put dire Marina avant d'étouffer sous l'étreinte.

Trinity, elle, réagit évidemment machinalement.


La face de la Guerre glissa latéralement et commença à envoyer des rayons mortels pour couper les plantes, ce qui n'allait probablement pas plaire à toutes...


Codage by TAC



Récap :
- En ville, Clea se bat contre Firehawk qu'elle envoie valser un moment au cœur d'une petite tempête de glace et Bloodwynd qui disparait au fond d'une crevasse créée par Jinx.
Les deux se hâtent d'appeler les troupes de Venturia, des centaines de guerrières fortes comme des Amazones et d'esclaves hommes, pour tenter de tuer tous le monde, même les atlantes rebelles.
- En ville, Giganta se bat avec John Steewart.
- A la baie, Dr Poison et Trinity sont aux prises des plantes d'Ivy et Trinity se bat contre ces dernières.


Queen Clea

Hippolyta's foe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 19/12/2017
Messages : 148
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 23:46
Les minutes s'écoulaient mais la situation ne semblait pas s'arranger. De plus en plus l'échec d'Aquaman devint évident aux yeux de Patty. Quel roi faisait-il s'il n'était pas capable de gérer son peuple ? Enfin, ce n'était pas le moment de se poser des questions pareilles. Le temps imparti s'acheva tandis qu'un halo lumineux enveloppait la ville, un signe montrant qu'un Green Lantern était présent sur les lieux. D'autres héros arrivaient également par les airs, venant au secours de la ville assiégée.

"Nous voilà totalement isolé du monde avec notre menace à gérer. Au moins elle ne pourra pas s'étendre tant que le bouclier sera actif."

On lui confia très rapidement une mission, découvrir le plan des Atlantes rebelles. Comme les combats semblaient être gérés par les héros, elle allait pouvoir examiner la situation tout en gardant un peu de distance... Autant de distance que l'on pouvait avoir sur un champ de bataille en tout cas. Voyons voir les Atlantes avaient attaqués subitement Coast City ce matin et avait rapidement envahit tous les quartiers de la ville.

Une attaque soudaine, éclair et pourtant bien coordonnée car tous les secteurs de la ville étaient occupés depuis la plage jusqu'au centre ville.Il n'était donc pas difficile du tout de déduire qu'ils avaient un chef qui dirigeait les opérations. Un chef suffisamment puissant pour que son autorité surpasse celle du roi d'Atlantis en personnes.

"La baie... Le centre-ville... Les flancs... Tout est attaqué."

Il n'y avait pas d'objectif pour l'instant aux yeux de Patty... Enfin pas d'objectif autre que de massacrer la population de la ville bien entendu. Et s'il s'agissait de cela alors la personne qui dirigeait tout ça voulait sans doute provoquer une guerre entre Atlantis et la Surface. Oui, Patricia connaissait suffisamment la nature humaine pour ne pas se leurrer.

-Une attaque d'une telle ampleur et avec un si grand nombre de victimes provoquera forcément la peur chez les politiques et la population. Ils voudront éliminer la menace... Ce qui nous amènera à une guerre entre la Surface et Atlantis. Le commanditaire de cette attaque veut la guerre en faisant le plus de victimes possibles là où le peut

Elle n'était pas satisfaite de son interprétation car elle ne lui disait toujours pas comment stopper cette menace. Comment convaincre les Atlantes et supers-vilains de cesser les combats ?

"En tout cas j'ai maintenant une très nette idée de l'identité possible du commanditaire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2017
Messages : 78
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 23:36
[J'ai l'honneur de reprendre l'animation de Coast City, merci à tous pour vos excellents posts!]

Le combat battait son plein ; secousses et hurlements s’élevaient dans le ciel et partout, du sang se mêlait à l’eau qui ruisselait sous les pieds des combattants.

Dans la baie, Mera se débattait avec Giganta, utilisant sa puissante magie pour attaquer l’équilibre de la géante, dont le centre de gravité vulnérable et la vitesse largement inférieure à la Reine des Atlantes ne faisaient rien pour lui faciliter la tâche. Ses énormes pieds se levaient et s’abattaient sans le moindre remords, écrasant e la plante de ses pieds quiconque se trouvait en travers de son chemin, bon au mauvais. Elle n’avait d’yeux que pour Mera, et dans sa tête résonnait l’ordre de Cléa. Sa mission était claire, et elle n’allait pas échouer. Mais Mera, bien que minuscule face à son ennemie, n’était pas sans défense. Malheureusement, son combat acharné contre la géante l’empêchait de prêter mains fortes aux soldats qui se battaient en son nom et au nom de la liberté.

A quelques pas seulement se trouvait Poison Ivy, dont la neutralité célèbre venait de prendre un coup : ses mains levées et ses yeux plissés, rempli d’un outrage profond (mauvais signe lorsque l’on connaissait la plante) elle maniait avec habitude et brio ses congénères aquatiques qui se développaient en accéléré pour obéir à leur protectrice. Des rebelles atlantes tombèrent sans comprendre d’où venaient ses nouveaux liens qui leur nouaient les chevilles ; certains furent même attirés sous la surface de l’eau et traînés jusque dans les profondeurs où leur nature d’Atlantes les sauverait d’une mort certaine (mais pas de leur nouvelle immobilité.) Son combat effréné l’amena à porter quelques coups à Trinity and Docteur Poison – d’abord par mégarde, puis par colère et besoin de détruire quand les premiers rayons de Trinity vinrent s’en prendre à ses plantes.

La baie n’était plus qu’un champ de bataille ; de quoi ravir l’investigateur secret de cet horrible affrontement. Les deux monstres jouaient toujours des crocs, le serpent des mers épaulés par quelques soldats verts fabriqués de toute pièce par John Stewart. Ce dernier étant lui-même occupé à virevolter dans les airs pour éviter les énormes poings de Giganta venue s’occuper de lui après laissé une Mera affaiblie dans la baie.

« BAS LES PATTES, » intervint alors une voix féminine.

Verte sur le fond vert du dôme, Jessica Cruz, dernière recrue du secteur 2814, était à peine visible, et le temps que Giganta ne lève les yeux vers elle, il était déjà trop tard. Un énorme poing d’émeraude jaillit de nulle part et s’écrasa sur sa mâchoire, le choc assez puissant pour faire vaciller la géante. John Stewart ne perdit pas une seconde à se réjouir de cette seconde de répit : il s’envola directement et, grâce à la volonté de fer de son esprit, fit jaillir de son anneau des liens verdâtres qui vinrent se serrer autour des chevilles de la géante. Loin d’avoir repris son équilibre à la suite de l’attaque de Jessica Cruz, Giganta s’écroula, sa chute telle un tremblement de terre dont les secousses agitèrent toute la ville.

Ainsi libéré, John Stewart s’éleva dans les airs et avisa la situation d’un rapide coup d’œil.

Sur la baie, Poison Ivy se battait toujours, faisant face à Trinity et Docteur Poison avec un air effronté qui en aurait fait frémir plus d’un. Quel hasard ce-fut que, quelques pas plus loin, Captain Boomerang, jouant toujours avec ses armes de prédilection, fasse finalement un lancer quelque peu ambitieux qui mit à terre toute une chaîne de soldats fidèles à la couronne d’Atlantis ; son boomerang, ceci dit, n’avait pas fini son hécatombe car il frappa sur son chemin de retour, et par pure chance, Trinity à l’arrière de la tête. La force du choc déstabilisa cette dernière, laissant ainsi la possibilité à Poison Ivy de reprendre le dessus.

Captain Boomerang, quant à lui, surpris de ne pas voir son boomerang lui revenir, s’approcha du combat. La nature de ce dernier ayant attiré l’attention, les deux camps opposés semblaient s’être rassemblés autour de ceux qu’ils estimaient être les représentants de leurs idéologies. Poison Ivy se retrouva donc épaulée d’une petite armée de soldats Atlantes et d’une Mera portant encore les traces de son combat contre Giganta, alors que Docteur Poison et Trinity – dont la silhouette était encore branlante – se virent bientôt flanquées de rebelles. L’équilibre de l’affrontement à venir se vit basculer lorsque Martian Manhunter apparut au-dessus des soldat Atlantes.




Son regard rouge se braqua un bref instant sur Captain Boomerang avant qu’il ne lève le poing, l’air menaçant.

« Abandonnez, » commanda-t-il. « Et il ne vous sera fait aucun mal. »

Et déjà, sa voix sembla résonner dans l’esprit de ses adversaires, telle une menaçante dans l’attente. Menaçante des plus explicites : son courroux ne serait pas seulement physique, mais aussi mental.

Plus loin, à l’intérieur de la ville, parmi les débris et les immeubles, la Reine Cléa et la sorcière Jinx se révélaient être des menaces encore plus terribles qu’elles ne l’étaient déjà. Le sol craquela sous la puissance de leur partenariat, et l’armée de Cléa put ainsi pénétrer l’enceinte de Coast City malgré la barrière défensive de John Stewart. Patty assista à la scène de loin, et ce n’est que lorsqu’elle vit la magie virevolter autour des bras de Jinx qu’elle se rappela d’une information des plus importantes.

« Tu penses à la même chose que moi ? »

A côté d’elle se tenait Vixen, un sourire aux lèvres et l’air étrangement malicieux pour la situation.

« Il faut qu’on envoie cette sorcière dans les airs – et qu’on l’y garde, » dit-elle à Patty, confirmant les soupçons de cette dernière. « Elle a un sacré dossier dans la base de données d’A.R.G.U.S. Il a fallu que je les lise tous, et il est temps que je m’en serve. »

« Besoin d’un coup de main ? » intervint alors Firestorm en se posant près de Patty et Vixen.

« Plus on est de fous, plus on rit, » sourit cette dernière en haussant les épaules.

Malgré elle, Patty venait donc de rejoindre un tout nouveau trio, une toute nouvelle équipe, qui pour le moment n’avait qu’un seul objectif : faire s’envoler Jinx. Le compte à rebours était lancé.



La Reine Cléa commandait son armée si particulière au combat avec destruction et chaos comme seuls mots d’ordres. Son armée se trouva forcée d’avancer sans elle quand les deux Green Lantern John Stewart et Jessica Cruz atterrirent face à elle.

« Nous ne laisserons jamais Arès gagner cette guerre, » intervint John Stewart. « Peu importe ce qu’il a promis, jamais tu n’auras ton dû. »

Les deux Green Lantern échangèrent un regard avant de lever leurs poings d’un seul et même geste. Leurs anneaux s’illuminèrent et avant que la Reine de Venturia ne puisse cligner des yeux, un jet d’émeraude d’une incroyable puissance, effort combiné de deux Green Lantern, vint la frapper de plein fouet, l’envoyant ainsi valdinguer plusieurs mètres en arrière.


[RESUME:
- Jessica Cruz vient épauler John Stewart dans son combat contre Giganta, et ensemble, ils parviennent à la mettre à terre
- Captain Boomerang étourdit accidentellement Trinity, laissant la possibilité à Poison Ivy de reprendre le dessus sur leur face à face
- Un affrontement dans les "règles" se met en place sur la baie, les Rebelles contre les Atlantes. Martian Manhunter se joint au combat et menace le camp opposé. Il ne rate pas la présence de Captain Boomerang.
- Vixen et Firestorm rejoignent Patty et font de la neutralisation de Jinx leur priorité.
- Cléa est attaquée par les Green Lantern Cruz et Stewart.

Bon jeu à tous!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 3 Fév 2018 - 13:41
Sérieusement de tous les super-héros présents sur le champ de bataille il avait fallu que ce soit Martian Mahunter qui viennent à sa rencontre pour l’arrêter. Bien, à situation désespérée solution désespérée se dit Boomerang à lui-même, car oui une solution il fallait en trouver une en vitesse et ce n’était pas gagné. Trois choix s’offraient à lui : 1. Se rendre et espérer la clémence du gouvernement, non c’était impossible il ne pouvait faire ce choix ; 2. Fuir, fuir le combat mais il avait besoin de l’aide d’Arés et ce n’était pas de cette façon qu’il allait se faire remarquer par lui. 3. L’affronter ce qui n’était pas non plus une bonne idée mais Digger trouverait bien un moyen de ruser c’était donc cette solution qu’il allait prendre mais comment allait-il faire pour s’en sortir.

Evidemment Captain Boomerang connaissait le martien, c’était un ennemi redoutable et très puissant mais une légende urbaine racontait que sa plus grande faiblesse était le feu et il allait s’en servir contre lui. Sans plus attendre Harkness prit un briquet dans sa poche arrière l’alluma à l’abri du regard de Martian et le lança contre lui à pleine vitesse. Mais il savait que ce n’était pas un simple briquet qui allait vaincre le martien il chercha donc un autre objet qui pouvait l’aider, il vit un barbecue allumé dans un coin le prit et le lança sur l’ennemi mais comme ce n’était toujours pas suffisant il cria aux Atlantes restés dubitatifs par la scène :
« Les gars si on veut vaincre le vert il va falloir faire feu sur lui et quand je dis qu’il faut faire feu c’est vraiment qu’il faut lui lancer du feu dans la face croyez-moi c’est le seul moyen de le vaincre »

Les Atlantes se mirent donc à lancer tous les objets possibles et inimaginables qui contenaient du feu qu’ils pouvaient trouver, le martien commençait vraiment à s’affaiblir et pour porter le coup final Harkness ramassa un briquet sur l’un des corps inertes des habitants et mit du feu sur certains de ses boomerangs puis les lança sur Martian. L’ennemi sévèrement amoché était hors d’état de nuire mais certainement pas pour longtemps. Les atlantes se remirent donc tranquillement a tuer les citoyens encore vivants et quand il vit cela Boomerang eut très envie de se frapper :

« Putain qu’est-ce que je viens de faire »


Car en effet Boomerang était avant tout un Rogues et l’une des règles principales des Rogues était de ne pas s’en prendre aux innocents et maintenant à cause de lui des innocents était en train de mourir.

Hj/ - Boomerang et les Atlantes attaquent Martien Manhunter avec tout sorte de feu
-Digger se rend compte bien trop tard que des innocents sont en train de mourir et il n’aime pas cela/Hj
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 19/12/2017
Messages : 148
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 4 Fév 2018 - 22:14
Patty avait compris plusieurs choses depuis le début du combat, mais ses ça n'avait pas amélioré les choses. Autour d'elle, les combats continuaient de s'amplifier.

La situation n'était plus à la réflexion, mais aux actes. Jusqu'à présent, Patty n'avait fait qu'assister impuissante à l'entrée dans la ville de cette armée qui continuait à recevoir des renforts. Elle se souvenait de ce qu'elle avait lu au sujet de Queen Clea et Jinx dans les dossiers de l'ARGUS. S'il fallait commencer à neutraliser les chefs ennemis, il fallait commencer par l'une d'entre elle. Les Lanterns se chargeant de Clea, il ne restait plus que Jinx la magicienne.

"Elle est capable d'utiliser sa magie tant que le sol sous ses pieds est sable si je me rappelle bien. Donc, si on pouvait lui faire quitter ce sol d'une manière ou d'une autre... Mais comment faire ? Si je l'attaque seule, elle répliquera avant que j'ai le temps de la toucher."

S'attaquer seule à Jinx était de la folie. Et malgré son envie d'agir, Patty était bien consciente qu'une conduite suicidaire n'amènerait à rien. Malgré le chaos qui régnait, elle était obligée de garder la tête froide. Une voix dans son dos la fit se retourner. L'une des membres de la Ligue venus en renfort se trouvait derrière elle. Elle sourit, en voyant Vixen confirmer ses pensées.

-J'étais justement en train de me demander comment faire pour stopper cette magicienne. Avec votre aide, ça devrait être plus facile."

A deux, non à trois avec l'arrivée de Firestorm, ils auraient déjà plus de facilité à immobiliser la magicienne. Patty avait un plan en tête et les deux héros allaient pouvoir participer à sa mise en place. Elle leur exposa dans un premier temps sa tactique. Tour d'abord, Firestorm modifia la nature du sol sous les pieds de Jinx, de manière à le rendre mou et malléable, empêchant la sorcière d'user de ses pouvoirs. La sorcière déstabilisée fut ensuite attrapée au niveau des aisselles par Vixen qui l'emmena dans les airs.

-Tant qu'elle restera là-haut, Jinx ne pourra plus user de ses pouvoirs. Mais nos ennemis vont certainement chercher à la faire redescendre.

Au sol, Patty et Firestorm devront faire en sorte de couvrir Vixen. Un groupe de rebelles atlantes et de soldats morts-vivants s'avançaient vers eux. Firestorm modifia le sol autour d'eux afin qu'il devienne mou et élastique, n'épargnant que la partie où Patty et lui se trouvaient.

[Jinx est à présent maintenue en l'air par Vixen qui n'hésite pas à utiliser ses pouvoirs pour renforcer sa force musculaire. Au sol, Firestorm s'occupe de repousser l'armée ennemie. Patty reste sosu la protection de ce dernier.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2017
Messages : 101
DC : M'gann M'orzz & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 22:39



Event War of Ares
Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City



Au sol, la Reine regardait son armée évoluer avec un plaisir qui lui paraissait lointain. Le temps des conquêtes de Skartaris avait laissé place à une période de réclusion après sa mort et son obligation à tenir profil bas pour reprendre des forces.
A présent, ses guerrières étaient magnifiques, belles et fortes et n'avaient rien à envier aux Amazones. Ses manlings étaient eux serviles à souhait, de vrais sauvages disciplinés. Après leur captivité, leurs tortures, leur éducation martiale, la guerre et la violence infligée non pas à eux, mais aux autres, se révélait comme un exutoire, une sorte de ''vengeance différée'' et de ''sentiment de liberté''. Même leurs anciennes tentatives d'évasions désespérées, leur souhait d'être exécutée ou leur volonté de se suicider, qui viennent inévitablement à toutes chairs et esprits brisés par la cruauté avaient disparue en eux. Alors même qu'ils en avaient maintenant les moyens d'agir, sans chaines aux pieds et une arme en main dans la Cité de la Surface aux multiples cachettes...
A présent, obéir à leur Reine, ne pas gâcher leur vie avant de l'avoir honorée, voilà tout ce qui importait à son armée de manlings.

Et alors que destruction et massacres reprenaient de plus bel, les héros réagirent avec autant de forces.
C'est en entendant Giganta s'écrouler que Clea les pris de nouveau en considération.
Jinx fut saisie et emportée par une héroïne volante... c'était fâcheux, car elle représentait le principal atout de la Villainy Inc. Mais sa réputation n'allait pas se permettre qu'une simple étreinte suffise à l'égratigner.
Quant à la Reine, deux porteurs d'anneaux magiques se posèrent et lui firent face l'interpellant avec science - Ils savaient donc que Arès était derrière cette attaque - Avant de l'attaquer avec violence, renvoyant Clea dans l'impact qu'elle avait précédemment créée suite à l'attaque de Bloodwynd, la faisant cette fois ci traverser l'épais mur minéral du bâtiment avec un second choc que toute une partie de la façade du bâtiment s'écroula sur elle.

Un instant les guerrières de Venturia et les esclaves manlings se stoppèrent et tournèrent la tête vers leur dirigeante écrasée...




...

Avant qu'une lumière dorée commence à percer les débris et le nuage de poussière, puis ce fut une chaleur magique qui désintégra les gravats et un souffle d'origine inconnu qui évacua l'air impénétrable, révélant Clea, le corps sale et meurtrie, mais debout. Toujours fermement agrippée à son Trident, lui, rayonnant et intact.




Sans qu'un mot soit donné, les combats reprirent avec détermination.


*****


Sur la Baie, alors que Trinity découpait les lianes exubérantes de ses rayons brûlants pour s'en dépêtrer, elle réussie également à libérer la Doctor Poison qui tomba dans l'eau salée et fit de son mieux pour éviter d'être emportée par les remous provoqués par le combat titanesque des deux monstres marins qui allaient irrémédiablement finir par s'entretuer et les plantes aquatiques devenues aussi sauvages que des animaux.
Voilà un sujet d'expérimentation intéressant ne put-elle s'empêcher de penser avec fascination, mais seulement si elle survivait, car ce n'était pas une combattante. Elle aurait préférée la présence de Giganta à celle de cette machine de Trinity.
Trinity qui reçut un assaut d'un ennemi inconnu, la perturbant un instant... La Reine des plantes allaient devoir vite capitaliser car la face du Chaos fut basculée en avant par le choc du Boomerang, ce qui annonçait plus que de la simple destruction... mais de la pure entropie !

Sur la plage qu'elle avait rejoint, Maru, crachant la tasse qu'elle avait bue, vit le visage à présent dévoilé de Trinity...




- Oh non, non... Ne me fais pas ça... Pas maintenant... s'inquiète Maru.

...


*****


Au centre le Cité, Clea avançait vers les héros émeraudes en contenant la souffrance de leur assaut précédent. Elle ne montrait pas d'agressivité vengeresse, mais les interpellait à son tour.

- Vous connaissez la véritable nature de votre ennemi... Vous pensez le battre ?... Vous pensez que je suis son pion ?...
Comme vous vous méprenez. Je m'en amuserai presque.
La Guerre se nourrit autant des assauts de ses atlantes rebelles que des miens et des votre. Ceux de mon armée et de la votre. Vous ne pouvez pas vaincre la Guerre par la Guerre.


Elle tend le bras vers Giganta encore sonnée après avoir créée un trou terrifiant au sein de la ville, écrasant multiples infrastructures, provoquant un séisme terrible sur une superficie importante. Cette chute en pleine Métropole avait provoqué beaucoup de dégâts.

- A riposter, vous causez autant de destruction que nous. Vous êtes vous assurez qu'elle n'a écrasée personne ? Que l'onde de choc n'a blessée personne au delà ?
Cela m’indiffère, vous aussi ?
Mais pas lui.


Elle racle les débris du bâtiment qui lui est tombé dessus avec un air désinvolte.

- Chaque construction brisée...

Un Atlante non loin hurle alors qu'un manling plonge sa lance au travers de son armure d'écaille. L'homme des profondeurs marines s’effondre la bouche en sang juste avant que l'un de ses collègues le venge en tranchant en partie la gorge de l'esclave issu lui de Skartaris qui écarquille ses yeux devenus écarlate vers Clea... tend le bras, fait deux pas, avec une attitude muette, mais suppliante...

- Chaque corps déchiré...

Le mourant reçoit alors le regard de la Reine et se lève ses yeux au ciel comme s'il s'envolait à l’intérieur de lui même.... libre de son enveloppe torturée... et s’effondre à son tour. Tout ce sang sur le sol.
Une scène parmi tant d'autres.




- Nourrit la Guerre et la Mort... vos adversaires.
Je ne vous ordonne pas d'arrêter de vous battre comme vous, auto-proclamés ''héros'', ne cessez de le faire... Poursuivez. Nourrissez-le ! Je ne suis pas plus une pièce en bois que vous sur l'échiquier divin.
Mais au moins moi...
je m'en réjouie.


Et pourtant cette dernière phrase ne laissait transparaitre pas une once de joie tandis que Clea, d'un geste machinale, leva son Trident pour illuminer d'Or tel un soleil l'ambiance verdâtre qui recouvrait comme le dôme crée de lumière toute la Cité.
Cela provoqua un cri commun des centaines de femmes et d'hommes de son armée qui s'étaient propagés dans la ville, s'attaquant à tous les Atlantes rebelles dans les rues, à tous les soldats de l'ARGUS, à tous les supers-héros même si le rapport de force est inégale, ou criminels comme le Captain Boomerang et tous les civiles barricadées dans leurs habitations autant qu'ils le peuvent. Tous devaient mourir et tous devaient entendre ce concert primale d’exaltation guerrière, plus sonore et menaçant que pouvaient l'être les éclairs magiques qu'évoquait auparavant Clea.
Les plus grandes des forces sont encore le nombre et l'ardeur et cela, la Reine la déploie sans plus d'agressivité envers les deux lanterns, mais prête à se protéger d'un de leur nouveau assaut.
Cela, Arès doit lui, réellement...
s'en réjouir.


Codage by TAC

Récap :
En ville
- Clea a reçut l'assaut des Green Lantern, s'est prie un bâtiment sur la tête, mais grâce à son Trident en ressort, bien qu'amoindrie. Elle interpelle les héros sur le sens et la valeur et de riposte face au concept qu'ils combattent en toute connaissance de cause. Elle illumine le ciel de la Cité un instant pour provoquer l’exaltation de son armée s'attaquant à tous, atlantes, héros, vilaines, civils... et qui se répand au mépris de leur propre impossibilité de rivaliser ou perte.
- Giganta est bien tombée et sonnée, faisant beaucoup de dégât au vue de sa taille.
- Jinx est pour le moment toujours dans l'intense étreinte de Vixen.
Sur la baie
- Trinity a bien été choquée par le boomerang, provoquant le changement de sa face, vers celle du Chaos qui promet plus de dégât si elle n'est pas stoppée.
- Dr Poison elle, fait ce qu'elle peut pour rester en vie.


Queen Clea

Hippolyta's foe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 13/10/2017
Messages : 54
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 23:33
Déconcertée, la sécurité s'activa bien malgré elle, faisant s'élever les racines. Terre et mer, cela n'avait guère d'importance pour la spécialiste des plantes, tout était bon à prendre, dans cette extrême confusion. Des êtres poussant ainsi de part et d'autre de la baie, attrapant tout sur son passage. Car en l'instant, il n'y avait ni allié, ni même ennemi ; ne persistait que l'amère incompréhension d'une chose plus infiniment plus grande. Une chose inconnue, dont les raisons et les potentielles explications demeuraient en un parfait silence.

Furtivement, mais pour autant prudemment, les sphères olivâtres se posèrent sur les différentes silhouettes qui envahissaient les lieux, roulant des unes aux autres. A la recherche d'informations, sans l'ombre d'un doute. Malgré tout, les actions de chacun s'inscrivait définitivement en un clair-obscur pour le moins dérangeant. Tandis que certains semblaient pris dans les filets naturels, d'autres tentaient de s'en dépêtrer tant bien que mal. Deux figures attirèrent toutefois son attention : l'une aux rayons étranges, et une seconde, tombée dans l'étendue de sel.

Mais qu'est ce que c'est que ce bordel encore ?

Un étonnement qui aurait probablement pu se montrer relatif, mais qui ne le fût cependant pas. Parce qu'elle aurait pu se douter, Pamela, que d'autres pouvaient avoir des spécificités. Parce qu'elle était ça, après tout. Hélas, il s'avérait difficilement probable qu'un humain puisse lancer de tels rayons de lumière. La question se posait alors : Qu'était donc cette personne ? Probablement un hybride, elle aussi. A vrai dire, cela n'en restait pas moins déroutant, de croiser ce genre de chose.

Finalement, les billes se tournèrent brièvement sur les deux colosses des océans. En parlant de choses étranges... Ça aussi, ça l'était. Mais là encore, ne résidait aucune explication rationnelle autre que les tests, la mutation. Le vice des humains. Ou plutôt était-ce l'un d'eux. Puis une nouvelle présence se déclara, sous le regard faussement intrigué de la jeune femme. Trop de monde. Il commençait à y avoir trop de présences sur cette baie. Trop d'âmes dont elle ne pouvait concrètement saisir les intentions. Bonnes ou mauvaises, à dire vrai, cela n'avait guère véritablement d'importance. Seulement, la menace demeurait cependant réelle.

— Chier'. Un soupir passant la barrière des lippes, bien vite pourchassé par un claquement de langue, nerveux. Il fait quoi l'autre, là. A faire mumuse avec son boomerang...

Une sensation qui ne fît que grandir, à l'apparition de cette face flavescente. Cela n'apporterait rien de bon. Ou plutôt, rien de rassurant ne s'en dégageait. C'était une certitude. Sur l'instant, la trentenaire eut un mouvement de recul, commençant également à se déplacer afin de ne pas rester malencontreusement statique. Le meilleur moyen pour s'attirer des problèmes, pensait-elle. Rester mobile, discret : c'était bien là l'essentiel. Oui, il fallait jouer le jeu du mouvement, de la cachette, à l'instar de ces chats qu'elle n'appréciait guère. Ceux-là même qui se cachaient de meubles en meuble dans le plus grand des silences, d'une habilité déconcertante qui plus est. Sans se faire remarquer, pendant que les plantes commençaient à s'enrouler autour de ce corps au visage menaçant.

Un exemple que Pamela Isley suivrait, cette fois. Mais juste celle-ci.


[HRP || Petit post.

-Pamela attaque par instinct en guise de défense face à l'incompréhension de la scène qui se déroule.
-Pamela se déplace constamment et discrètement pour ne pas être une cible immobile en cas de problème.
-Elle centre la totalité de ses attaques instinctivement vers Trinity afin de tenter de la stopper. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 471
MessagePosté le: Lun 19 Fév 2018 - 18:19
La bataille est totale.
Et les défenseurs de Coast City, même arrivés tardivement, sont en train de l’emporter.

Malgré la férocité de la Reine Clea et de ses troupes, l’arrivée de l’A.R.G.U.S. et la détermination des Héros et Héroïnes, mais aussi le repli effectué par instinct par des Rebelles Atlantes qui commencent à comprendre que le pire est à venir, changent la donne.
La ville peut être sauvée.
La ville va, même, être sauvée, au regard des puissances déployées et des avancées.

Mais.
Mais alors que l’espoir s’empare des cœurs des défenseurs mais surtout des citoyens, perdus dans cet enfer mais qui découvrent désormais qu’ils ne sont plus seuls… mais alors, donc, que les envahisseurs semblent pouvoir être vaincus…
Le pire arrive.

Un éclair zèbre le ciel. Le sol tremble. Des cris terribles se font entendre.
Et un rire gras, dur, cruel vient agresser l’ouïe de tout un chacun – avant qu’une voix, une voix d’outre-tombe, une voix inhumaine, une voix divine se fasse entendre.


« Pathétiques Créatures ! »

Une forme apparaît soudain dans les cieux, puissante et gorgée d’un pouvoir absolu…
… celle d’Arès, Dieu de la Guerre, évidemment nourri par les combats du jour.

« Vous n’êtes pas dignes de ma présence et de mon intérêt ! Ni Héros, nuisibles et lâches qui attendent qu’une ville soit à genoux pour intervenir, ni envahisseurs, incapables de prendre une cité sans défenseur, ne peuvent bénéficier de ma venue !
Seules les guerrières de la Reine Clea, seule cette troupe valeureuse et acharnée est digne de mon intérêt - de mon affection ! Elles seules ont démontré leur puissance et leur détermination ! Seules elles sont dignes de survivre, de pouvoir admirer le prochain levé de soleil... de pouvoir m'assister !
Honte aux Rebelles Atlantes ! Honte aux pseudo-guerriers sous-marins ! Et gloire à la Reine Clea ! Elle seule, avec les siennes, devrait survivre !
Mais que l’on ne dise pas qu’Arès n’est pas bon ou généreux ! »

La terre tremble, encore.
Et, soudain, les Rebelles Atlantes commencent à… disparaître. Tous.


« Coast City s’est défendue – et malgré le courage de certaines de mes troupes, elle mérite de survivre… au moins quelques jours de plus ! »

En quelques secondes à peine, tous les Rebelles Atlantes s’évaporent – et la Reine Cléa et les siennes commencent même à disparaître, mais aussi Captain Boomerang, dont le comportement a attiré l'attention d'Arès qui entend le recruter... même contre leur gré !

« Je vous défie, protecteurs et Héros ! Je vous défie de survivre, de vaincre, de l’emporter encore !
Dans une semaine ! Dans une semaine, à Gateway City, dans cette antre des Amazones qui ont défié votre Nation et révèrent ainsi une Déesse de la Guerre pathétique, ma triste sœur !
Je vous défie ! Dans une semaine, je m’en prendrais à la ville. Dans une semaine, mes troupes déferleront et vous anéantiront. »

L’image d’Arès se modifie, alors, et forme un point de vue général d’une armée, d’une légion encore difficile à apercevoir.

« DANS UNE SEMAINE, CE MONDE SERA MIEN – ET SERA LE DEBUT DE MA CONQUÊTE !
DANS UNE SEMAINE, MES TROUPES VOUS BALAIERONT DES LORS QUE JE LES AURAIS LANCEES SUR VOUS D’UN MOT… »

L’image se spécifie, et tous alors peuvent découvrir les troupes ennemies, mais aussi le mot prononcé par Arès…
… et le rire gras, cruel et provocateur d’Arès accompagne cette vision.

Des Black Lanterns.
Des Morts ramenés à la Vie – par Hadès, allié et pourvoyeur de troupes à son neveu, Arès.

Et alors que ce dernier disparaît, que les envahisseurs disparaissent, que les nuages s’évaporent et que Coast City se libère…
Les cœurs sont sombres et les esprits préoccupés.

Coast City est sauvée. Les protecteurs, Héros ou Vilains ont réussi.
Mais le pire est à venir.
Et personne n’est préparé pour cela !


(HJ/ Résumé rapide :
- La défense de Coast City gagne du terrain : vous réussissez tout, et êtes sur le point de l’emporter ;
- Arès apparaît alors, en faisant trembler la terre. Il informe de sa déception, renvoie les Rebelles Atlantes chez eux, ainsi que la Reine Cléa et ses troupes, même s’il loue leur courage et les valorise dans un profond discours. Il emmène aussi Captain Boomerang, qu'il entend recruter ;
- Arès annonce laisser les protecteurs vivre, mais les défie de défendre Gateway City dans une semaine. Il révèle qu’il libérera sur la ville des Black Lanterns, des Héros & Vilains Morts ramenés à une non-vie par Hadès ;
- Coast City est libre, mais un horizon bien sombre s’affiche.
Merci à tous pour cet excellent sujet, dont la conclusion a été accélérée pour simplifier l’événement… et rendez-vous sous peu pour le grand final. Razz /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 148
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 11:58
La ville tenait face aux envahisseurs. De son côté Patty avait pris part aux combats, se battant à mains nues face aux Atlantes qui parvenaient à les approcher Firestorm et elle. Le super-héros modifia la structure du sol sous les pieds de leurs ennemis pour qu'ils s'enfoncent dans la terre jusqu'aux genoux et ne puissent plus bouger. Ce n'était pas suffisant pour bloquer tout le monde et ceux qui les approchaient étaient mis KO par les deux combattants au sol, tandis que Vixen continuaient à maintenir la sorcière Jinx immobile. Et la sorcière paraissait bloquée pour un bon moment.

-Il faut continuer à les mettre KO sans les tuer. Je crains qu'Arès ne désire rien de plus que de voir mourir des combattants afin de nourrir l'armée de zombie et de voir sa puissance renforcée par les combats.

Bien sûr, elle ne donnait pas vraiment d'ordres au super-héros, plus des conseils. Il savait très bien que s'il voulait, il pouvait l'ignorer pour se mettre à faire ce qu'il voulait. Mais pour l'instant, les deux supers-héros et elle travaillaient de concert. Le combat continua donc jusqu'à ce qu'un éclair stoppa tout. Un éclair qui sonnait comme une annonce. Une annonce terrible. Lorsqu'elle leva les yeux au ciel, elle vit une forme sombre et inquiétante. Un antique guerrier grec qui semblait avoir repris vie. Son sang se glaça d'effroi.

-Arès, c'est lui. L'informa Firestorm.

Et Arès parla sur un ton à glacer le sang. Son ton était puissant et terrifiant. Si Patty s'était déjà sentie faible face à la puissance des héros, c'était pire que tout en ce moment. Patty écouta sans même pouvoir faire le moindre mouvement. Et puis, le dieu lança finalement son défi qui prenait aussi la tournure d'un ultimatum. Une semaine, ce monde n'avait qu'une semaine avant de connaître une nouvelle fois les foudres de la guerre.

"Gateway, la cité des Amazones..."

Patty était toujours perdue dans ses pensées. Mais que pouvait-elle faire d'autres que réfléchir et observer pour l'instant. Firestorm ne bougeait plus également et, en hauteur, Vixen assista impuissante au ravissement de sa proie. Pour l'instant, il semblerait que la seule chose à faire était d'assister impuissante à la diatribe du dieu de la Guerre. Et lorsqu'elle vit l'armée qui déferlerait bientôt sur la ville liée à Thémiscyra, elle senti son estomac se tordre. De toute évidence, la prochaine bataille serait rude. Encore plus rude que la première. Mais elle ne comptait pas se laisser abattre. Il y aurait peut-être des héros pour combattre. Et l'ARGUS voudrait sans doute intervenir. Il ne fallait pas flancher. Parce que d'autres allaient devoir combattre, et parce que si personne n'intervenait ce monde serait balayé sous les troupes d'Arès.

Mais tout de même, elle ne pouvait pas s'empêcher d'avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[WoA] Les Atlantes Rebelles attaquent Coast City !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remplacer Coast City
» [WoA] Les Morts-Vivants attaquent Gotham City !
» DEVIL CITY (Tome 1) de Jana Oliver
» Metropolis City
» Impact City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-