Smoke & Shadows [Constantine]

Invité

MessagePosté le: Mar 16 Jan 2018 - 9:01
La Terre est une planète pleine de dangers, de secrets et de mystères – même au XXIe siècle, même dans une époque aussi avancée pour la Science, bien des éléments demeurent cachés aux yeux et à la connaissance des masses, mais également de leurs dirigeants, bouffis d’arrogance.
L’Oblivion Bar fait, notamment, partie de ces secrets bien cachés.



Situé dans une Dimension de poche constituée magiquement par l’erreur d’un mystique alcoolisé, sur le coup d’un défi et dans l’espoir de remporter les faveurs d’une demoiselle peu farouche, l’établissement a été installé par Jim Rook, dit Nightmaster – ancien chanteur, exilé dans le Monde de Myrra, et détenteur de L’Epée de Lumière.

Les circonstances de sa découverte de cette Dimension demeurent inconnues, tout comme les moyens de construction d’un Bar en ces lieux ; rares sont ceux qui ont posé des questions, en vérité.
Rares sont ceux qui y ont accès, car seuls des Magiciens ou affiliés peuvent y accéder – et aucun n’a envie de laisser le trop bavard Jim Rook parler, donc très peu lui posent des questions. Ils préfèrent, tous, bénéficier du plaisir et de la détente offerts par l’Oblivion Bar, une zone neutre, une zone tampon, une zone de repos pour tous les mages et mystiques.
Mais, aussi, une zone très alcoolisée.

Si l’Oblivion Bar est, en partie, le repaire du Shadowpact, cela demeure un établissement tourné vers la consommation, notamment de boisson.
Il n’est donc pas rare d’y trouver de nombreux consommateurs de breuvages étranges, qui repoussent les limites humaines – et même métahumaines. Nightmaster gère lui-même, et d’une main sûre, la sécurité de son commerce, et doit rarement intervenir ; ceux qui le provoquent s’en souviennent, néanmoins.

L’Oblivion Bar est, en conséquence, une zone tampon, de repos, d’alcool et de détente – mais aussi un grand lieu de mystères, de magie.
L’établissement apparaît alors comme une destination rêvée pour une créature comme un certain Britannique, attablé dans un coin sombre, sûrement en quête d’une solitude douloureuse… qu’il ne trouvera pas, hélas.


« John Constantine. »

Une voix d’outre-tombe s’élève devant la table du joueur, et ce dernier peut découvrir une étrange forme devant lui…
… celle de l’entité connue sous le nom de Shade, pauvre homme fusionné avec les Ténèbres depuis 1838, ancien Vilain, antihéros, et désormais pleinement criminel après l’anéantissement de sa ville, et les graves blessures d’un ami et de son amour.

« Ton assistance est sollicitée, et même exigée. Nick Necro est revenu, mon cher, et j’entends que tu règles ce problème que tu n’as que trop tardé à solutionner. »

Le ton est froid, direct et incisif ; Shade n’a pas de temps à perdre, et semble encore plus strict et dur que d’habitude. Mais pas sûr que ce style convienne à son interlocuteur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Jan 2018 - 23:12
- Oblivion Bar.

John Constantine était un magicien bien connu dans son monde, un peu trop à son goût cela dit. En effet bon nombre de ses collègues avaient une fâcheuse tendance à faire appel à lui quand ils avaient un souci. Seulement notre bon vieux Johnny en avait marre de devoir faire son travail plus celui des autres sans rien en retour, tout ce qu'il cherchait ce soir était un peu de solitude. C'est pour cette raison qu'il décidait de venir boire un verre à l'Oblivion Bar, un endroit connu du monde magique mais où il est chose facile de trouver un moment calme dans un coins isolé.

C'est ce qu'il avait fait assis à une table seul, il avait son verre de Whisky devant lui une clope allumé et avait son regard perdu face à lui. Plusieurs souvenirs parcouraient ses pensées c'était, en général, à ce moment-là que les regrets avaient tendances à ce montrer. Son verre était presque vide, il allait se levé pour en commander un autre quand une voie assez sombre l'interpellais. Face à lui une ombre étrange venait de prononcé son nom, encore un cinglé qui avait besoin de son aide.

Cependant, le ton utilisé par son interlocuteur ne lui convenait pas du tout, pour qui se prenait-il à venir lui parlé ainsi. Sans se faire attendre John levait la tête vers shade et lui répondait sur un même ton sec.

Voyez-vous ça. Tu te pointe devant moi, avec un ton aussi froid et strict en pensant que ce que tu vas me dire m'intéresserais ?

L'homme face à lui commençait un discours pour pour lui expliquer que Nick Necro était de retour, cette phrase faisait tilte dans la tête du british. Ce nom qu'il n'avait plus entendu depuis pas mal de temps, un nom qui avait le dont de faire revenir certains souvenirs. Après avoir vidé la fin de son verre, il réfléchissait quelques secondes écrasant la clope qu'il avait en bouche sur la table présente devant lui. Un soupir échappait de sa bouche avant de continuer sa phrase.


Bon qu'est-ce que ce bon vieux Nick à bien put faire pour te pousser à venir me déranger ce soir ?

Ses yeux bleu étaient maintenant posé sur le visage de son interlocuteur, attendant une réponse qu'il espérait assez convaincante pour qu'il se déplace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 14:12
Un silence de plomb s’installe sitôt la fin de la question de John Constantine.
Son interlocuteur demeure fixe, figé, immobile devant lui ; les mains jointes sur le pommeau de sa canne, les yeux cachés derrière ses lunettes rondes, il regarde le Britannique – et ne bouge pas.
Il ne réagit pas. Il ne déplace aucun muscle, et son visage n’exprime aucune émotion ; rien.

Finalement, après plusieurs instants d’une tension réelle, et voulue par ce nouveau venu qui ne semble guère apprécier le ton et la teneur de la réponse de John Constantine, l’autre reprend la parole, usant toujours de sa voix monocorde et inhumaine.


« Je ne me pointe pas, John Constantine. Je me déplace, je réalise l’effort de vous rejoindre dans ce qui représente l’antichambre de l’enfer personnel auquel vous entendez vouer votre existence, et je vous informe des dangers subis par le monde et quelques autres par le retour de Nick Necro, un homme qui vous a formé, que vous avez trahi, et qui est revenu alors que vous vous vantez lui avoir, comment dites-vous… ha, oui. Réglé son compte. »

Il s’avance, d’un pas léger comme une plume, puis abat brutalement sa canne sur la table qui le sépare de Constantine – sur la table qui réunissait les preuves des abus alcooliques de ce dernier.

« Une tâche doit être accomplie jusqu’au bout, John Constantine, notamment quand l’on est un homme d’honneur. Je doute de pouvoir vous considérer comme tel, et je doute qu’en appeler au rang qu’un Britannique doit tenir dans le monde puisse vous forcer à agir ; je me bornerais donc à viser juste, et directement. »

D’un geste, The Shade fait aller et venir sa canne sur la table, rejetant les verres, bouteilles et cendriers ; cela attire bien sûr l’attention de tout l’Oblivion Bar, mais il n’en a cure. Son attention demeure fixée sur John, et sa voix reprend lourdement.

« Nick Necro entend prendre le commandement de l’armée vampire menée habituellement par Mary Seward, ancienne épouse d’Andrew Bennett. Dans le projet de vous nuire, bien évidemment. Cela ne m’intéresserait guère, s’il ne s’en était pas pris physiquement à une proche, et s’il n’avait pas en plus décidé de faire preuve d’initiative et d’audace, en cédant évidemment à son désir de revanche.
Votre ami Chas Chandler a été enlevé, John Constantine, et une de mes proches est gravement blessée ; outre la menace pesée sur le monde par un Nick Necro à la tête d’une armée vampire, ces événements n’appellent qu’une réaction, à mon sens. »


Il récupère sa canne, et la replante dans le sol.

« Une juste, violente et absolue vengeance envers Nick Necro, afin de le plonger dans un trou dont il ne sortira jamais. »

Il soupire, et lève alors une main gantée vers l’autre Britannique.

« Vous en êtes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Jan 2018 - 0:33
A dire vrai John n'aurait jamais continué à écouter les explications de Shade, si ce dernier n'avait pas prononcé le nom de Nick Necro. John se moquait pas mal d'aidé ce gars, il n'avait rien à y gagné et avait plus à perdre d'après ce qu'il comprenait. Cependant, le magicien restait silencieux écoutant tout ce qui lui était dit, pendant le discours de son interlocuteur il allumait une autre clope et continuait d'écouter. Une armée de vampire, pour venir lui botté le cul ? L'enfer réussi plutôt bien à ceux qui y goûtent visiblement.

Pendant qu'il parlait Shade avait la mauvaise manie de frapper la table avec sa canne, John ne savait pas à quoi il jouait mais si il continuait sur cette lancé il n'allait pas resté tranquillement à l'écouté.

De ce qu'il disait une armée vampire avait été montée par son ancien mentor, simplement pour ce venger de lui. Des proches à Shade avaient été attaqué, pourquoi s'en prendre à lui ? Il n'était pas présent quand Constantine à bannis son ancien mentor en enfer. Mais contre toute attente l'homme continuait son discours, dans celui-ci il indiquait qu'un vieil ami à John avait été kidnappé : Chas Chandler. D'un mouvement de la main il écrasait sa clope sur la table.

Décidément je n'aurais pas la tranquillité souhaité pour ce soir ? Très bien je vais t'aider à neutralisé Nick, mais après oublie mon nom.

Après s'être levé de table John observais une main tendue devant lui. Quelques secondes après il empoignait la main de Shade. Cette histoire allait encore être une affaire bien compliquée.

As-tu une piste à suivre déjà ? Disons qu'une armée vampire n'est pas facile à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Jan 2018 - 13:11
Alors que The Shade garde sa main gantée tendue, John Constantine fait le choix d’attendre, de jouer la montre en se levant, et en glissant un petit commentaire narcissique bien de son cru. Sous ses lunettes, son interlocuteur lui adresse un regard à faire pâlir une pierre, mais il se retient… ou presque.

« Cher John Constantine, je serais comblé de joie de n’avoir plus à vous parler, à poser mes yeux sur votre pathétique allure, à sentir votre déplorable odeur, et à subir votre misérable aura, et bien évidemment à ne plus jamais évoquer votre nom. Hélas, les circonstances nous sont contraires, alors il conviendra de prendre sur nous pendant ce temps – ou, au moins, jusqu’à la disparition de Nick Necro. »

Voire celle du blond Britannique, si les astres s’alignaient pour offrir un peu de satisfaction à l’agent des ombres, mais il se retient miraculeusement de rajouter ces quelques mots acides.

« En outre, oui, pour vous répondre, je dispose en effet d’une piste. Je n’ai guère pour habitude de venir visiter un allié potentiel, ou plutôt le responsable de la triste survie de Nick Necro, sans savoir où trouver la cible. »

Constantine finit par prendre la main de l’autre.
Autour d’eux, les regards continuent de les fixer, surpris et troublés ; Richard Swift maintient son attention sur son camarade anglais, avant de soupirer – pour glisser encore quelques mots rapides.


« Allons-y. »

Sans prévenir, il active ses pouvoirs… et les Ténèbres s’échappent alors de The Shade, pour filer vers John, s’emparer de sa main, remonter son bras, et finalement recouvrir son corps.
Celui-ci n’a guère le temps de réagir, de parler, de hurler, ou même de se débattre – il est aspiré, directement, par les ombres !


**
*
**

Si Constantine peut légitimement être mal à l’aise quand les Ténèbres s’emparent de lui, l’effet ne dure pas.
Un voile noir est tombé sur ses yeux et sur lui – mais la lumière revient rapidement, même si elle n’est guère importante, et si elle surprend. Plusieurs bruits, en outre, se font entendre, alors qu’il comprend qu’il n’est définitivement plus à l’Oblivion Bar…



… mais ailleurs, à l’extérieur, et un extérieur éloigné de ses zones habituelles.

« Venise, Italie. »

A ses côtés, The Shade regarde une montre à gousset avant de se tourner vers lui, l’air détaché et calme.

« Vous connaissez ? Necro s’est établi ici après avoir soumis son ennemie. Notre quête débute en ces ruelles sombres et mal éclairées, je le crains. »

(HJ/ Dis-moi si la destination ne te convient pas ou si tu veux prendre la main un moment. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 2:28
John ne connaissait pas vraiment ce gars étrange, et oui même Constantine le trouvait étrange, seulement tout ce qu'il savait c'est que cet homme allait rapidement l'agacer. Passons outre, maintenant qu'il venait de lui serrer la main, John avait accepté de le suivre, même si il n'est pas connu pour être un homme d'honneur cette affaire l'intéressais un minimum. Avant même de pouvoir bougé ou faire quoi ce sois une ombre sortait du sol.

Elle venait s'enroulé autour du bras de John, puis d'autres la rejoignaient pour enfin l'enveloppé complètement. Quelle sensation étrange, se faire happé par les ténèbres pures, comme si son âme pesait plusieurs tonnes. Un ballonnement désagréable dans son ventre, et de la transpiration coulait sur le front de John. Même lui n'était pas habitué à approché les ténèbres de si près qu'ils pourraient facilement faire flancher le plus courageux des hommes.

Le voyage n'avait pas été le plus long qu'il ai connu, mais suffisamment pour paraître comme une éternité aux yeux de John. Les deux hommes venaient d'arriver selon les dires de Shade, en Italie. Ils se trouvaient maintenant en plein Venise, de ce que lui disait son partenaire du jour c'est ici que les mouvements de l'armée et de leur reine avaient été remarqué. Seulement plus aucune trace en arrivant ici, il fallait donc à nos deux enquêteurs parcourir les ruelles sombres de la ville à la recherches d'indices/traces pouvant les menés à Nick Necro.

Bon maintenant qu'on est là je suppose que nous devons trouvé des indices ? Je propose un plan.

On se sépare chacun de notre côté, le premier qui trouve quelque chose en informe l'autre.

Oh et j'oubliais ne chiale pas si tu tombe sur un corps dit toi qu'un peu d'ail et le tour est joué.


Le petit commentaire avait pour but de froissée son partenaire, John avait bien compris qu'il n'aimais pas ce genre d'humour, voir l'humour en général, c'est donc pour cette raison qu'il continueras ce genre de petites vannes provocatrices. Après lui avoir fait un sourire et un petit clin d'oeil, John allumait sa clope et partait de son côté pour chercher des traces. Au vu de l'heure indiqué, aucun passant ne se trouvait dans les rues, l'absence de civils faciliterais les recherches.

- Un peu plus tard -


John était dans une énième ruelle, il n'en pouvait plus, des pavés à perte de vue. Alors qu'il errait dans une rue assez étroite, qui recevait à peine la lumière du réverbère, John posait le pied dans quelque chose. Au son qu'il venait d'entendre il baissait la tête, sortait son briquet pour voir de quoi il s'agissait. Un air de surprise se lisait sur son visage, du sang, mais pas du sang frais. Vu la couleur et l'odeur sa devait faire un moment qu'il se trouvait ici, en regardant autour de lui John cherchait un endroit de fuite.

Si l'un des vampires avait céder à la tentation ? Si l'un d'entre eux avait décider d'enfin goûter au sang humain ? Si c'est le cas cet individu se cachait probablement de ses congénères comme des humains. Prévenons Shade. John envoyait alors un message télépathique à son camarades ne sachant pas où il était en lui indiquant ce qu'il avait trouvé.

//Hrp // : Non t'inquiète le lieu me va. Et la prise en main aussi. ^^//Hrp//
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 22:39
The Shade laisse son regard glisser, derrière ses lunettes rondes, sur l'environnement qui les entourent. Alors que John Constantine se réceptionne dans Venise, se reprend et commence à parler, son interlocuteur laisse les souvenirs couler dans son esprit... et s'il n'a pas vécu longtemps ici, les moments passés dans la Cité des Doges resteront à jamais gravés dans son esprit.
Ha, Lucinda, son frère, leurs rapports si compliqués, la Lune Rouge et...


"... je vous demande pardon ?"

Il se retourne directement vers Constantine, et se penche suffisamment en avant pour que ses lunettes glissent sur son nez fin ; John peut découvrir ses pupilles noires, encore plus sombres après ce trait d'humour fort peu apprécié.

"Je dispose de moyens de me défendre, John Constantine, mais je retiens votre idée. Je saurais me souvenir du coup de l'ail - et suis persuadé que cette plante serait du plus bel effet entre vos deux fesses."

Richard pousse un profond soupir, mais choisit de ne pas en dire ou faire plus.
Sans un mot de plus, il fait un pas en arrière et disparaît dans les ombres - littéralement, absorbé par les Ténèbres qu'il maîtrise depuis 180 ans maintenant...


**
*
**

Plus tard.
John Constantine avertit son allié quand il découvre la trace de vampires, et s'attend à son arrivée ; il ne pensait sûrement pas, néanmoins, entendre une voix inhumaine et lourde à peine deux secondes après son appel.


"Surprenant, John Constantine. Vous ne seriez pas aussi inutile que je le songeais ?"

The Shade s'accroupit, fixe la trace - puis relève les yeux, en direction d'une ruelle sombre, s'échappant des quartiers prisés de Venise.
D'un signe, il ordonne au Britannique de l'accompagner. Il ne leur faut que quelques instants pour quitter les belles rues, donc, et déboucher dans une impasse, une zone de chantier... et quelqu'un qui les attend.


"Ha."

Richard s'arrête, et croise les mains sur le pommeau de sa canne en fixant une direction devant lui.

"Quelle surprise."

Quelqu'un les attend, donc. Un émissaire de Nick Necro...
... dont la présence ici ne peut que surprendre, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 12:24
John venait d'appelé son partenaire du jour, il se demandais encore si il avait bien fait. En suivant Shade dans la rue, les deux hommes pouvaient remarquer une présence face à eux. Visiblement quelqu'un les attendaient la trace avait sûrement été laissé là pour qu'ils la trouvent. Ce bon vieux Nick avait apparemment décidé de les sous-estimé à ce point. Pourtant il devrait savoir mieux que personne ce don John est capable.

Tiens voyez-vous ça. Tu es sûrement un sbire de Necro ? Que nous vaux l'honneur de ta présence ?

John savait que cette histoire ne sentait pas bon, si ils ont volontairement laissé une trace pour les attiré jusqu'à cet homme, c'est que Nick à un voir plusieurs coup d'avance sur eux. Et par expérience Constantine savait que ce n'était pas gagné quand votre adversaire avait de l'avance sur vous, surtout quand cet adversaire se trouve être votre ancien mentor.

Un ancien mentor que vous avez envoyez croupir en enfer sans autre forme de procès, il était clair que maintenant Nick voulait leur peau. Du moins celle de John, c'est pour cette raison que le magicien devait trouvé plusieurs plans de secours, il ne sais pas si Shade ne le trahirais pas au dernier moment ou pour une offre venant de l'ennemi.

Dans tout les cas John avait toujours sa bouteille d'eau bénite, un petit sort de téléportation pourrait rapidement le sortir de ce pétrin. Pour l'instant il devait attendre les informations venant de l'homme face à eux, le plan utilisé seras choisis en fonction de comment évolue la situation.

Il attrapait sa cigarette qu'il avait dans la bouche, chassais les cendres présentes et la remettait dans sa bouche, ses mains dans les poches de son imper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Jan 2018 - 14:52
Une tension réelle s’instaure dans ce coin abandonné de Venise, alors que The Shade et John Constantine y arrivent.
Ils y découvrent un vampire, blond platine, en train de fumer devant quelques ruines oubliées de ce coin de la ville ; il les fixe et ne bouge pas. Plusieurs secondes s’écoulent ainsi, troublées et troublantes, avant que le Britannique à l’imperméable clair prenne la parole, et interroge directement l’autre.


« Hé. »

Un petit gloussement s’échappe de la gorge de l’autre, alors qu’il fige un regard sombre sur Constantine.
D’un geste vif, qui inquiète avant de lasser, il rejette sa cigarette, et croise les bras théâtralement.


« J’suis William. William le Sanglant. »

Il espérait faire impression, choquer et gagner un peu d’égard.
Peine perdue.
The Shade ne hausse même pas un sourcil, mais esquisse une grimace claire – il s’ennuie ; et cela ne plaît guère au vampire.


« J’suis… j’ai… j’ai une question. De Nick. Pour vous. »

Un sourire mauvais glisse sur son visage, alors qu’il s’avance prudemment vers le duo.

« Nick veut savoir c’que vous préférez. On tue le mec, ou on tue les gamines avant ? »

« Les gamines ? »

« Ouais. Les gamines. Des orphelines, là, enlevées par Nick, et qu’on s’prépare. On demande, donc. On tue quoi en premier ? V’voulez quoi ? »

Richard Swift écoute, enregistre, analyse ; comprend.
Il ferme les yeux. Prend une grande inspiration. Tente de se contrôler, de se maîtriser, de se discipliner.
Echoue.
Et laisse ses Ténèbres s’échapper de ses mains, et filer directement vers William le Sanglant… qui est soudain happé, pris, et bientôt écartelé par les ombres !

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 20/01/2018
Messages : 141
Localisations : Rann
Justice League

MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 20:32
Nabu avait demandé à Occult de rejoindre John Constantine et The Shade car leur alliance l’inquiétait. Dr Occult ne comprenait pas vraiment ce qui l’inquiétait mais au moins ça lui éviterait de rester plus longtemps avec lui et son apprenti. Il arriva donc sur les lieux et ce qu’il vit le surprit énormément Shade était en train d’arracher les côtes à une personne située devant lui, Constantine qui se trouvait tout près de lui allait bientôt faire partie des victimes de Shade si Occult ne faisait rien alors sans plus attendre il sortit le symbole des Sevens et contrôla tant bien que mal les ombres déployées par Shade pour qu’elles disparaissent. Ce qui avait sans doute perturbé Shade.

Cependant Occult ne décida pas de se révéler tout de suite, il était venu pour les surveiller pas pour faire ami-ami avec eux. Cependant une alliance ne serait pas de refus il avait vite compris que les associés étaient venus s’en prendre à Nick Nécro, personne dont il cherchait la trace depuis déjà quelques mois sans succès, il était d’ailleurs surpris que Shade l’ait trouvé avant lui, raison de plus pour se méfier. En effet il connaissait The Shade et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est dangereux et s’il pouvait l’arrêter lui aussi par la même occasion ça ne serait que mieux. Swift n’était pourtant pas méchant mais ses ombres le poussaient souvent du mauvais côté de la loi, les Sevens avaient peut-être un moyen de le guérir.

Concernant Constantine, Occult le connaissait… de réputation, une réputation pas vraiment bonne, celle d’’un menteur, opportuniste, manipulateur et bien d’autres adjectifs du même genre. Il était cependant un super-héros à ce qu’on disait bien que ce n’est pas la façon dont Occult le désignerait.

Il préféra donc rester en arrière pour le moment car il ne savait pas réellement les intentions du duo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Smoke & Shadows [Constantine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à notre ami Allaoua de Constantine.
» SUCCUBUS (Tome 5) SUCCUBUS SHADOWS de Richelle Mead
» Salon national de philatélie à Constantine.
» Exposition Cirta(Constantine) 2008
» 10 belles CPA de Constantine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-