All-Along the Titans Tower [Titans]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Mer 17 Jan 2018 - 13:08
A St-Roch trône, sur une île décalée, la Tour des Titans.
Construite des années plus tôt, lors de la constitution de l’équipe de jeunes Héros, d’assistants de Héros plus mâtures, édifiée en lien avec ces derniers car ils savaient que leurs apprentis avaient besoin d’un endroit où se retrouver et évoluer entre eux, elle fut un temps abandonnée, puis reprise quand le groupe fut réactivé... puis abandonnée encore, puis toujours reprise.

La Tour, véritable bijou de technologie, mais aussi foyer de plusieurs générations de jeunes adolescents en proie aux doutes et aux troubles, est ainsi un symbole de la jeunesse Héroïque, et est donc porteuse d’espoir pour les habitants de St-Roch, mais aussi pour tous ceux qui veulent croire en l’avenir.



Et dans cette période troublée, tout un chacun a besoin d’espoir.
Alors que l’Amérique se remet à peine de l’attaque de Brainiac et surtout de la terrible dictature de la Présidente Amanda Waller, le pays se trouve frappé en plein cœur de son territoire, par deux événements, deux trahisons, deux blessures qui ne se refermeront pas de sitôt.

Si Gateway City a décidé de se couper de l’Amérique, de prendre son indépendance puis de rejoindre Themyscira, l’île des Amazones, la situation de St-Roch, surtout, interpelle et inquiète.
La cité, déjà impactée des mois plutôt par une bataille homérique entre Metallo et un faux Hawkman, a vu sa population exploser de fureur devant la situation de Gateway City, mais aussi les suites des dérives de Waller ; la colère qui en est née a favorisé l’implantation de la Rage, l’abominable émotion appréciée et couvée par les Red Lanterns.

Ces derniers, menés par Atrocitus, se sont installés à St-Roch et ont surfé sur la Rage, notamment durant une monstrueuse manifestation sanglante ; des milliers sont morts, avant que les forces de l’A.R.G.U.S., mené par le Green Lantern John Stewart, ne parviennent à les repousser et à les cantonner.
Depuis, la situation n’a guère évolué, hélas.
St-Roch est coupée en deux : une partie libre, une partie sous contrôle Red Lantern ; et si les Titans ont mené une percée en zone occupée, ils ont dû rebrousser chemin face à l’ampleur de la Rage qui y règne…

St-Roch demeure perturbée, ses habitants sont terrorisés, et espèrent ainsi que les Titans puissent, à terme, trouver une solution.
Ce jour, néanmoins, n’est pas encore venu… même s’il approche. Et si les forces qui permettront la libération de la ville sont actuellement en mouvement – bien plus que certains ne le pensent.

Ainsi, alors que St-Roch vit un milieu de journée plutôt calme, malgré la tension apparente et constante, et que le Soleil baigne la ville, une forme apparaît soudain devant la Tour des Titans…

… celle d’un jeune Héros, tout surpris d’avoir réussi son si difficile sort de téléportation dicté par son mentor !

« Extra’ ! Ca a marché ! »

« Il n’y a rien d’extraordinaire à ce que le sortilège de transport que je maîtrise depuis cinq mille ans t’ait permis de rejoindre ta destination, Khalid Nassour. Il n’y a là qu’une logique élémentaire. »

« Ouais, ouais… j’sais bien que t’es blasé, Nabu, mais laisse-moi m’extasier devant nos réussites ! »

« Il s’agit plus de la mienne, car tu n’as eu aucun impact dans cet événement – mais je te laisse à ton plaisir, jeune Fate. »

Le dialogue a lieu à voix basse pour tout un chacun, une succession de murmures à peine audibles pour ceux qui seraient à proximité ; mais il est réel et normal dans le Heaume de Toth, qu’arbore Khalid Nassour, étudiant en médecine de 21 ans désormais doté de l’artefact magique depuis quelques semaines.
S’il débute sa gestion de ses capacités, et s’il a bénéficié d’abord du mentorat de Kent Nelson, Docteur Fate pendant des décennies et actuellement propriétaire à nouveau du Heaume de Nabu, artefact cousin du Heaume de Toth, les choses ont désormais changé.
Khalid est maintenant guidé par Nabu lui-même, qui possède le corps d’un pauvre erre – Walter West, double dimensionnel de Wally West, qui fut perdu dans la SpeedForce mais est désormais revenu ; et ne pourra être libéré qu’au moment où Nabu jugera Khalid assez bon pour protéger ce monde.


« OK, OK… bon, du coup, on est arrivés. Et après ? »

« Tu arpentes la voie de l’Héroïsme, pour réparer ce monde ; mais tu es jeune, et si je puis et vais t’éduquer magiquement, tu dois également forger des liens dans la communauté Héroïque.
J’y ai longtemps été réfractaire, mais Kent Nelson a prouvé que son intégration à la Justice Society of America était bénéfique. Ton adhésion aux Titans apparaît alors une suite logique et une étape indispensable à la suite de ton apprentissage. »


A l’intérieur du Heaume de Toth, Khalid peut voir l’extérieur et le monde, parfois les énergies qui l’entourent, mais aussi la forme astrale de Nabu possédant Walter West…
… qui le fixe et le hante bien trop souvent qu’il ne veut l’avouer.

« Extra’. Et j’ai qu’à… sonner ? »

« Par les liens de mon hôte, j’ai informé la Justice League et les Titans, dont Walter West fit partie, de ton existence et de ta venue. La première équipe a demandé à la seconde de t’accueillir – ils devraient t’attendre, donc. »

« OK… t’as donc averti l’équivalent des parents de mes futurs camarades que j’arrive et que je suis nommé dans la classe. Extra’. Si je survis à cette journée sans bizutage, ce sera un miracle. »

« Tes paroles n’ont guère de sens, Khalid Nassour. Mais va, fais-toi connaître. »

Khalid acquiesce, puis s’avance jusqu’à la porte – et lève la main en guise de salut, avant de parler pour se faire entendre normalement.

« Hellooo… je suis Fate. En… chanté ? »

Il attend, alors.
Avec la certitude que les Titans vont sûrement l’adorer…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 17 Jan 2018 - 14:02
Rae traînassait à la Titans Tower. Depuis l'altercation avec les Red Lanterns, elle n'avait pour ainsi dire rien fait avec l'équipe qui lui avait pourtant sauvé la mise lors de la Présidence d'Amanda Waller. Mais Rae s'en fichait. Elle était là quand on avait besoin d'elle et le reste du temps... elle l'occupait à le perdre.

Le temps était plutôt clément et laisserait même aux habitants de St Roch l'impression que la crise des Red Lanterns était achevée. Presque.

Les tronches enquêtaient dessus. Lilith, l'A.R.G.U.S., ce genre de gens. Elle, elle n'était qu'une pirate informatique reconvertie (sur le tard) justicière. Pas de quoi fouetter un chat, pas de quoi non plus mener la moindre troupe au combat. D'ailleurs, à St Roch, elle n'avait pas réellement fait des étincelles. Se castagner avec un chat - certes possédant un anneau rouge - c'était pas plus la gloire que ça. Pour le reste... elle savait très bien ce qui arrivait quand elle prenait des initiatives...

... Hackrat ou les New Bloods tombés au combat pouvaient en témoigner !

Un sifflement d'une quelconque alarme tira Rae de sa torpeur. C'était de la technologie, c'était donc son dada. Elle alla à la console de contrôle et identifia la nature du problème : un ado avec un haut de survêt' et le casque à Fate sur la tronche, ça ne pouvait dire que deux choses...

... soit ils étaient attaqués par la JSA Jr., c'est-à-dire les arrières-arrières-arrières-[...]arrières-petits-enfants de la JSA ; soit ils avaient un nouveau copain qui toquait à leur porte.

Rae bailla, enfila une paire de bottes coquées à la hâte, et prit l'ascenseur pour rejoindre l'entrée de la Tour.

Là, elle vit Fate-Jr. ou peu-importe-comment-il-s'appelait. Un poil timide, un poil mal à l'aise : comme elle à son arrivée, comme tout le monde à ses débuts.

"Je... J'sais pas où sont les autres mais... Bienvenue ici, tu viens pour nous rejoindre ? Genre, comme une audition ?"

Elle se gratta la tête ostensiblement. C'était pas elle la chef et elle avait jamais vu de nouveau arriver. Elle savait pas comment ça fonctionnait et ne voulait pas faire de boulette. Mais, elle n'allait pas non plus laisser poireauter le garçon toute la journée dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Ven 19 Jan 2018 - 14:22
Quelques instants passent après que Khalid se soit approché de la porte principale de la Tour des Titans, ait levé sa main et glissé quelques mots, sûrement stupides mais sincères, pour attirer l’attention.
Et, depuis… rien.

Pas de mouvement. Pas de son. Pas d’image.
Pas d’attaque, certes, et personne pour le chasser – mais rien, malgré tout. Ce qui n’a rien d’agréable, notamment quand on est un Héros en formation, loin en outre de se considérer comme tel, relativement mal à l’aise avec ses pouvoirs, peu en confiance avec le mentor dans sa tête, et craignant de ne pas être considéré à la hauteur de l’équipe qu’il devrait intégrer.


« Euh… »

Il veut partir… il veut utiliser le peu de pouvoirs qu’il contrôle pour s’enfuir, s’échapper, quitter St-Roch, et retourner à New York.
Mais non – il n’en fait rien. Et pas uniquement parce qu’il est tétanisé, mais bien parce que son attente prend heureusement fin.


« Hey ! »

Il lève encore sa main pour saluer, quand la porte s’est ouverte sur une jeune femme qui déboule directement devant lui, d’une allure d’abord surprenante puis qui le fait sourire ; cependant, il se rappelle rapidement qu’on ne peut le voir, sous son casque, et reprend rapidement la parole.

« Merci, je… euh… franchement, j’en sais rien. Haha. »

Un petit gloussement s’échappe du Heaume de Toth, et il est pleinement nerveux et crispé.

« Je… viens rentrer dans les Titans, en fait. J’pense pas que j’aurais une audition, j’ai… euh… j’suis Fate, en fait. Pour Docteur Fate, si tu connais, même si j’ai encore rien d’un Docteur. »

Pas avant huit ans, pense-t-il. Et encore moins s’il continue à s’absenter autant des cours.

« J’suis le nouveau Fate, chargé de défendre… ben, le monde, des menaces mystiques. Et mon… prédécesseur, on va dire, a contacté la Justice League, car il pense que j’ai besoin d’apprendre le job, et de le faire avec… ben, vous. »

Mal à l’aise, sautillant d’un pied sur l’autre, Khalid finit par soupirer – et hausser les épaules.

« Franchement, je sais pas ce que les Héros adultes ont convenu, mais à priori, j’dois rentrer dans le groupe. J’sais pas si c’est possible ou non, mais… je crois que ça me plairait bien. Si ça gêne personne. »

Il doit être surprenant d’entendre de tels mots, un discours si jeune, avec la voix d’un mystique irréel comme celle qui s’échappe du Heaume de Toth ; mais Khalid est encore loin de maîtriser autant les pouvoirs que la prestance de Fate, et il n’a surtout pas les codes pour cela. Mais qu’importe.
Il en vient à apprécier son rôle mystique, et a envie de développer ce pan de son existence, autant pour le monde et ses proches, que pour lui ; et les Titans semblent une bonne voie, en effet, d’y parvenir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Mer 24 Jan 2018 - 12:12


Petit footing en tenue de sport, Mp3 vissé sur les oreilles. L’avantage de cette « maison » c’est les steps ! Au vu du nombre d’étage il y a de quoi faire de bons entrainements. Ma présence dans la tour était une nouveauté saisonnière.

Tels les oiseaux migrateurs suivant les saisons je fais des migrations, parfois au sein de l’équipe, parfois en dehors et rarement en face mais parfois les vents sont capricieux.
Bref la vie n’est pas toujours simple et certains culs serrés ont du mal à s’en rendre compte. Du haut de leur olympe en noir et blanc la vie est plus simple que pour une pauvre âme naviguant dans des eaux grisâtres.

Pour ne rien arranger, j’avais mon franc parlé et si je m’entendais bien avec une partie de la tour d’autres ne souhaitaient pas vraiment m’adresser la parole. Après, je noirci un peu le tableau. Mais vous comprendrez aisément que si je suis assez heureuse de rejoindre certains compagnons je ne sais jamais trop à quelle sauce je vais être mangée.


Pour en revenir à nos moutons j’étais descendue en entendant la sonnette. C’était assez rare, la tour étant quasiment vide et la plupart des habitués ne s’en donnent pas la peine. Donc cela sentais à plein nez la nouveauté.
Coupant le son j’écoutais en ralentissant le pas l’échange verbal pour assister aux derniers échanges en m’adossant à la paroi.
«Tu crois où t’es sur, tu ne sembles pas hyper motivé. Ce n’est pas parce qu’il y a de la lumière qu’il faut entrer tu sais….
Si t’es juste ici car tonton a joué de ses contacts avec les grands tu peux te casser.
Par contre si t’es assez fou pour risquer de te faire tuer pour des personnes qui n’en n’ont strictement rien à foutre, bienvenu au club. »

Bon j’y vais peut-être un peu fort. Mais j’ai l’impression qu’il se croit à la maternelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 9:18
"Hum... N'écoute pas forcément Ro... euh... Ravager" commença Rae à l'attention de Fate, se souvenant qu'il y avait peut-être des gens dans la Tour qui souhaitaient encore conserver un semblant d'identité secrète.

D'autant plus qu'à en croire les archives des Titans, c'était ce genre d'imprudences qui avait failli coûter la vie aux Titans dans l'affaire Tara Markov / Deathstroke. Mais elle se garda bien de le préciser devant celle qui partageait quelques traits communs avec l'infâme mercenaire...

"On n'est pas forcément tous des héros aguerris, hein. J'veux dire, t'as pas besoin de montrer ton CV ou quoi. Et euh... j'imagine qu'un Dr. Fate, avec un haut de survêtement ça peut le faire dans l'équipe..."

Rae rougit. Elle comprit qu'elle n'était décidément douée que pour communiquer avec les machines. Les êtres humains, ça devenait tout de suite plus coton.

"Moi c'est Rae, au fait. Et euh... tu as Ravager, là... et, dans la Tour, il doit y avoir Lilith qui traîne ou qui est en train de triper... Et..."

Elle montra, au loin, le ciel rougi par le Territoire des Red Lanterns.

"Là bas, t'as nos potes les Red Lanterns. Enfin... bienvenue à St-Roch, fils de Fate"

Rae sourit et tendit une main amicale au Dr. Fate.

"Et c'est cool, j'suis plus la petite nouvelle ! Lilith m'avait bien dit qu'on aurait de la visite aujourd'hui, mais je pensais que ce serait juste la Green Lantern Jr. qu'on doit réceptionner..."

Puis, reprenant son calme (la nervosité de la jeune femme était palpable : elle avait prononcé plus de mots que dans la dernière semaine), elle ajouta :

"Tu viens nous filer un coup de main pour récupérer dans une dimension mystique notre camarade Anima ? Ou bien c'est pour les Red Lanterns ? Ou... euh... t'en sais rien ?"

Enfin, elle se tourna vers Ravager :

"Tu penses pas qu'on devrait le laisser rentrer dans la Tour, non ? On sera peut-être plus tranquilles pour bavarder et, euh, j'sais pas... prendre un café ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 16:13
Son arrivée à la Tour des Titans est bien plus surprenante qu’il ne l’aurait pensé.
Venu en touriste, Khalid pensait être directement intégré, recruté, voir même choyé par l’équipe… mais non ; au contraire, son déplacement provoque d’abord la surprise d’une jeune femme, puis l’arrivée d’une autre, et un étonnant dialogue entre elles.


« Heu. »

Ce mot, ce moment d’absence s’échappent de lui sans prévenir ; ils sont justifiés autant par l’étrangeté de l’instant, que par l’apparition de la deuxième jeune fille.
Une inconnue. Qui fait un certain effet sur Khalid.


« Hey. Heu. Salut. »

Gêné, troublé par cette venue, mais surtout par l’allure et les formes de cette inconnue, le nouveau mystique perd quelques secondes à comprendre ce qu’il se passe – et bafouille ces quelques mots, un peu pathétiques.
S’il écoute et entend le discours un peu brut de l’inconnue, il se reprend surtout quand Razorshap reparle, et parvient à le ramener sur Terre.


« J’essaye de… tracer ma route. Sans forcément écouter ceux qui me disent quoi faire… enfin, je trie. »

Il se tourne vers Razorshap et acquiesce, avant même d’esquisser un petit sourire, invisible sous son Heaume, quand elle évoque sa tenue.
Par réflexe, il plisse son survêtement, avant de hausser les épaules.


« J’suis pas encore Docteur Fate, j’suis que Fate pour l’instant… en formation. Comme les Titans. Et vu que j’débute, j’ai pas envie de mettre des trucs ou costumes qui me correspondent pas encore… déjà que je dois gérer la Magie sur Terre, autant le faire à l’aise, non ? »

Khalid se tourne vers Rose, plus sûr et plus redressé qu’avant.

« J’pense pas qu’il soit bien et bon d’être absolument sûr et certain de vouloir sacrifier sa vie pour les autres… j’pense plutôt qu’il faut croire qu’on peut essayer de faire au mieux, qu’on peut essayer de faire la différence, et croire que ça peut fonctionner.
Donc, j’crois que j’suis assez fou pour espérer tenter ma chance – et j’ai aucun tonton dans la partie. On n’a pas tous de la famille en costume. »


Les mots sont simples, et prononcés avec la voix étrange du Heaume de Fate ; cependant, en dessous, Khalid n’a aucune agressivité ou volonté de nuire. Il prend les mots de Rose comme une alerte, et entend la rassurer, voir marquer son territoire.
La dernière réplique, néanmoins, a été glissée discrètement par Nabu ; l’esprit éthéré du Magicien peut avoir ses avantages, finalement.


« Et au fait… »

Il se tourne vers Razorshap, puis s’empare de sa main quand elle se présente et le salue.

« … merci, Rae. Tu comprendras que je n’enlève pas ce truc métallique, mais… je suis Khalid. Vous pouvez m’appeler Khalid, si ça vous dit. »

Nabu n’apprécie guère cette ouverture, mais il s’en fiche ; ces filles vont mettre leurs vies entre ses mains, il est légitime de leur faire un minimum confiance, non ?

« Merci pour la description… j’ai appris, pour les Red Lanterns et tout. Sale truc. J’suis pas là pour une raison précise, en dehors d’apprendre et d’aider, mais… j’pense que les Red ont un lien magique, car je sens quelque chose, autour.
Et si j’sais pas qui est Anima, j’peux voir pour ouvrir un portail et aller dans cette Dimension… quand vous voulez, en fait. Vraiment. »


Le jeune homme inscrit, dans son esprit, tous les éléments donnés par Razorshap, pour les utiliser. Alliés, menaces, problématiques, et même autre arrivée, une Green Lantern ? A voir. La journée va s’avérer passionnante.

« Après, j’veux pas m’imposer, mais… »

Khalid entend le murmure de Nabu dans son esprit, se laisse guider et laisse le Magicien prendre la main un instant.
La seconde d’après, ses mains se lèvent – et un plateau de boissons, fraîches et chaudes, relaxantes ou vivifiantes, bref un assortiment imposant de choses agréables et bonnes apparaissent au-dessus de ses doigts !


« … me laisser entrer peut avoir quelques avantages. »

Le jeune homme sourit, sous son Heaume, et attend.
Quelle étrange arrivée.
Mais quelles passionnantes rencontres !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2017
Messages : 77
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2018 - 23:09


All along the titans towerTitansParfait. Elle en ferait une d'excellente première impression si, déjà, elle était en retard pour son premier jour au sein des Titans. Quelle angoisse.

Jessica volait à toute vitesse, et la Terre se rapprochait. Elle n’avait pas prévu, après tout, l’esclandre sur Dalgova avant de partir – elle avait honte de le penser même mais elle avait en effet songé à se tirer avant qu’on se tourne vers elle pour arrêter la course de vaisseaux spatiaux non autorisée. Jessica n’était agent du trafic, mais puisqu’elle était sous la main… Les Dalgoviens avaient la fâcheuse habitude de se débarrasser autant que possible de leurs responsabilités, et c’était pour cette raison qu’ils aimaient tant qu’un Green Lantern vienne leur rendre visite. Hal l’avait prévenue. Guy l’avait prévenue. Tout le monde l’avait prévenue. Mais non, Jessica avait choisi ce jour-là pour aller se détendre sur Dalgova. Certes, certes, ils avaient une faune exceptionnelle et étaient eux-mêmes des êtres fascinants, mais bon. C’est pas comme si elle avait rendez-vous, uh ?

Pour sa défense, elle n’avait pas vraiment donné d’heures. Elle voulait juste faire bonne impression, et être professionnelle et adulte. Jade avait déjà été très gentille de se porter garante pour elle quand elle avait parlé à Lilith, et Jessica ne voulait surtout pas que ses actes salissent, d’une façon ou d’une autre, la réputation de son amie. Son but était de prendre un nouveau départ, de faire ses preuves. Pas de partir, une fois de plus, en vrille.

St-Roch. Elle se rapprochait.

Elle n’était jamais venue à St-Roch, mais elle n’avait pas pour autant manqué ce qu’il s’y passait. Mais c’était une chose de voir les images à la télévision, et une autre de voir en vrai. Elle était Green Lantern depuis quelques mois, mais elle n’avait jamais fait face à un Red Lantern. Elle avait entendu les histoires, lu les rapports et suivi (plus ou moins avec plaisir) les cours de Kilowog ceci dit. Elle connaissait leur effet destructeur, et Kilowog serait probablement ravi de l’apprendre, mais elle se tendit instinctivement à l’approche de la tour des Titans, les yeux rivés sur celle, bien plus menaçante, des Red Lantern. Il n’y avait peut-être pas de conflits directs, de scènes de guerre, mais le danger était bel et bien là, caché dans l’obscurité. Elle le sentait dans l’air qu’elle respirait alors qu’elle filait à toute vitesse, se rapprochant du sol dans un mix de couleurs et de formes.

Décidemment, Waller avait vraiment laissé un sacré bazar derrière elle.

Jessica délaissa ses songes et réflexions à la vue de trois silhouettes réunies devant la tour des Titans, et son cœur bondit dans sa poitrine. Ca y était. C’était sur le point de se passer. Elle allait rencontrer les Titans et faire partie de leur équipe. Le moment était venu. Au moins, elle n’avait pas à passer par la case je frappe à la porte et j’angoisse jusqu’à ce qu’elle s’ouvre. Que les Dalgoviens soient bénis, finalement, eux et leurs adorables têtes poilues.

Jessica prit une dernière grande inspiration. Elle se connaissait assez pour savoir que d’ici quelques secondes, l’air lui manquerait. Le cœur toujours serré et les entrailles particulièrement agitées, elle négocia son atterrissage et posa finalement les pieds au sol devant la Tour. L’ombre de cette dernière s’étalait sur le terrain, accentuant l’immensité de cette dernière, et Jessica se mit soudain à regretter de ne pas être rester sur Dalgova pour le fameux festin de la première rosée.

Ses yeux se posèrent sur les trois personnes – les trois Titans - qui se tenaient à l’entrée et qu’elle avait repéré dans le ciel. L’un d’entre eux portait le casque reconnaissable de Docteur Fate, mais elle doutait qu’il ne s’agisse là du Docteur Fate – ou alors ce dernier s’était découvert une passion subite pour les joggings. Sa stature était bien moins imposante et assurée, et quelque chose dans la ligne pendante de ses épaules indiqua à Jessica qu’elle n’était pas à la seule à ne pas être à l’aise, et cette idée la rassura. Les deux Titans, par contre – deux femmes – semblaient parfaitement confortables dans l’ombre de la Tour. Surtout celle à la tenue légère et qui revenait de toute évidence d’une sacrée séance de sport. Jessica s’efforça de ne pas avoir l’air trop impressionnée par les muscles marqués de la jeune femme et se concentra plutôt sur sa chevelure si particulière. L’un dans l’autre, il y avait une beauté certaine et difficilement réfutable chez la sportive. A côté d’elle, la dernière demoiselle de cette étrange assemblée avait les cheveux plus courts, mais l’air plus avenant grâce à ses grands yeux bleus expressifs.

Jessica esquissa un sourire et leva la main qu’elle agita doucement, en guise de salut.

« Salut, » lança-t-elle. « Jessica Cruz, Green Lantern. Pour vous servir. »




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Ven 26 Jan 2018 - 9:04
Et bien aujourd’hui il y a du monde !
Bon le porte-drapeau de l’espoir et des têtes de mules.
Et un docteur who apprenti


« Et bien bonjour à tous.
Pour faire court, Rose Wilson, je viens aussi de revenir dans cette équipe. Ravis de travailler avec vous.
Si j’ai un masque sur mon visage c’est ravager.
Et si vous vous trompez en public je vous casse une rotule. Rose était officiellement la chef des ravageurs de toute façon. »


Se tourne vers le docteur apprenti

« Bien, tu expliquais pourquoi ton mentor t’avais envoyé ici. Mais je n’avais rien entendu de tes motivations propres. Et franchement c’est plus la volonté sous le casque qui m’intéresse. Si tu te rends bien compte que nous ne sommes pas là que pour la rigolade, cela me va !
Et si tu dis vrai sur cette –ancre- magique avec nos voisins rouge t’es vraiment l’homme qui tombait à pic. Et il va falloir regarder avec toi si on ne pourrait pas foutre en l’air cette chose.
(..)
Mais,
(…)
J’espère que t’as le dos large car si tu gardes ton casque en permanence ta vie en communauté va être un calvaire. Exemple au hasard. »


Rose prend un gâteau, et le tend à Fate.

« Bonne appétit.
Bon, on se lance dans la présentation de la tour ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2015
Messages : 166
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 8:24
Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent sur la jeune femme rousse juchée sur ses escarpins qu'était Lilith Clay. Elle était encore groggy par la vision qu'elle s'était prise de plein fouet, il y avait de ça quelques instants, et elle avait encore du mal à se repérer - une fois de plus - dans le temps.

Elle avança d'un pas déterminé vers le groupe de jeunes gens se trouvant au pied de la Tour. Il y avait Rose et Rae. Mais aussi le jeune Fate et Jessica Cruz. Parfait. Elle n'était pas en retard : elle était même juste à temps pour faire son arrivée en fanfare.

S'approchant du groupe alors que les jeunes gens devisaient entre eux, elle se saisit du verre de martini dry qui se trouvait sur le plateau, en prit une gorgée, puis croqua l'olive qui se trouvait au bout du petit cure-dent. Lilith adorait les cocktails, souvenir de sa lointaine carrière d'effeuilleuse professionnelle, quand elle travaillait à la "Cage aux Oiseaux", le club miteux où elle avait rencontré pour la première fois les Titans (ce qui ne répondait pas à la question brûlante : que faisaient les Titans - c'était avant Beast Boy - dans un club à strip-tease ?).

"Merci, Khalid. Ton cocktail magique est plus réussi que dans ma vision. Comme quoi la réalité peut s'avérer... surprenante" lança-t-elle d'une voix amusée.

Elle gratifia ses deux coéquipières d'un sourire taquin puis se présenta à l'attention des deux nouveaux.

"Je vous connais, Khalid et Jessica et je vous souhaite la bienvenue parmi nous. Je m'appelle Lilith Clay et je suis en quelque sorte responsable de cette mauvaise troupe. Comme le dit Rose, ce n'est pas toujours de tout repos, la vie de jeune super-héros, mais j'espère que vous vous plairez parmi nous..."

Sur la fin de sa phrase, le ton de Lilith semblait plus flottant : comme si elle était perturbée par quelque chose... Mentalement, elle comptait pour elle-même à rebours. Sa montre captivait son regard. Surtout la grande aiguille des secondes.

"Tes talents mystiques Khalid, tout comme ta volonté Jessica, nous serons précieux pour le travail que nous avons à accomplir. Nous devrons aller - effectivement - un jour en Arkania chercher notre camarade disparue Anima mais..."

5... 4... 3...

"... la situation à Saint Roch est..."

2... 1... 0...

Le ciel cessa de rougeoyer subitement. Et d'un coup des bolides traversèrent le ciel, une traînée rouge à leur suite : les Red Lanterns abandonnaient le terrain.

"... en passe d'être modifiée"

Elle sourit. Elle avait vu la fuite des Lanterns. Il y avait de cela quelques instants. Dans sa tête.

"Les Red Lanterns ont quitté Saint Roch et la Terre, sans raison apparente. Nous allons devoir en apprendre plus. Même si l'avenir est loin d'être clair sur ce point, une menace bien plus terrible que les Red Lanterns risque de s'abattre sur notre monde. Et nous allons les suivre... leur destination m'est encore un brin nébuleuse mais... un nom me vient à l'esprit : Okaara. Et j'ai l'impression... que ni le voyage, ni notre séjour en cet endroit ne seront de tout repos !"

Ayant fini de parler, Lilith prit une nouvelle gorgée de martini dry avant d'ajouter :

"Bien sur, on peut d'abord finir les croissants et prendre le café. Après tout, les moteurs du vaisseau spatial n'ont pas encore fini de chauffer..."

Lilith eut un léger rire sonore. Elle était la tricheuse ultime. Même si elle vivait dans le brouillard perpétuel du temps, elle, au moins, n'était pas dans l'obscurité la plus noire, comme le reste de l'humanité.

[HJ :

- Les Red Lanterns se sont enfuis de Saint Roch et viennent de quitter la Terre
- Lilith Clay propose de les suivre, grâce au vaisseau spatial des Titans
- Une menace inconnue pèse sur le monde
- Un nom lui vient à l'esprit : Okaara

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 9:04
Khalid semblait tranquille. Le genre de type avec qui elle pourrait s'entendre facilement. Pas prétentieux, juste ce qu'il faut d'humour et pas dissimulateur. Le genre de relation sociale saine dont elle avait cruellement besoin.

"Fate-juste-Fate, je crois que Rosie a raison..."

Elle zyeuta sa coéquipière pour se demander si son excès de familiarité ne risquait pas d'agacer prodigieusement Ravager.

"... t'as pigé que notre mode de vie doit être un choix conscient et pas la volonté de faire plaisir à qui que ce soit. J'veux dire... si je mets un cos..."

Rae se ravisa. Elle n'avait pas réellement de costume. Pas de loup, de masque ou de domino pour lui cacher le visage. Une simple tenue de camouflage avec plein de poches qu'elle avait déjà avant d'être croquée par le parasite ultra-terrestre qui lui avait conféré ses pouvoirs.

"SI JE ME BALLADE sur les toits, en pleine nuit, pour sauver la veuve et l'orphelin, c'est certainement pas pour que mes parents soient fiers de moi. J'veux dire... Ils ont même pas du remarquer que j'ai quitté leur domicile depuis le temps..."

Ou que j'ai fait de la taule. Ou que j'ai été agente gouvernementale. Ou que j'ai été pensionnaire de Guantanamo-en-Nebraska. Comme s'ils avaient été ivres et défoncés depuis le milieu des années 2000... ce qui était très probablement le cas.

"Comme c'est l'heure des confidences, et pour te montrer que notre troupe est hétéroclite..."

Une Green Lantern venait d'arriver. Une femme. Rae fut comme figée devant l'apparition. Une Green Lantern ? Wow !

"Moi qui pensais que le Corps des Green Lantern c'était un club de mec qui devait sentir la vieille chaussette... eh ben..."

Elle se passa la main dans les cheveux et reprit sa piètre histoire.

"Bon moi j'ai pas d'anneau-trop-cool-de-la-volonté ni de casque mystique. J'ai tout "simplement" muté après avoir été infectée par un parasite alien. Et j'ai la capacité de transformer mes bras - et mes jambes - en lames d'acier organique... ce qui fait de moi une sorte de couteau-suisse"

Rae eut un rire nerveux. Ses pouvoirs étaient - clairement - grotesques. Et elle le savait depuis fort longtemps.

"Sinon, sur mon temps libre je parle aux ordinateurs. Mais je précise : je suis maintenant du bon côté de la loi..."

... enfin, sauf quand elle fait n'importe quoi avec Harley Quinn !

L'arrivée de Lilith, au moment même où Rae se saisissait d'une boisson énergisante sur le plateau de Fate, lui fit froid dans le dos. Si elle aimait bien la chef, cette dernière lui faisait un peu peur : elle avait toujours l'impression qu'un jour Lilith les buterait toutes et tous dans leur sommeil. Si l'avenir était un truc auquel Rae évitait de penser, un être tel que Lilith qui avait un escarpin dans le présent et un autre dans le futur ne pouvait que la terroriser.

Elle sursauta également en voyant les Red Lanters au loin, quitter Saint Roch : leur dernière confrontation avait été une expérience... déplaisante. Et Rae ne pourrait plus jamais regarder un chat de la même manière, depuis qu'elle avait croisé la route de Dex-Starr !

Rae écouta en ronchonnant Lilith. Okaara (elle avait idée que ce n'était pas au Kansas). Une menace de la mort. Des Red Lanterns qui se carapatent. Un vaisseau spatial...

L'oeil de Rae pétilla. Elle lança d'une voix de geekette intéressée :

"Un vaisseau ? Je peux piloter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Sam 27 Jan 2018 - 15:58
Tenant toujours son plateau, Khalid est content et satisfait de découvrir que ses futures camarades apprécie le geste - réalisé sans qu'il sache comment, car il ne sait pas encore faire cela, mais grâce à Nabu qui, pour un vieux Magicien millénaire grognon, peut avoir quelques bonnes idées pour plaire aux plus jeunes.

"Servez-vous, je vous en prie."

Il est sur le point de rajouter autre chose, de profiter de ce moment pour faire encore plus sa place quand... il est interrompu, avant même de commencer.
Interrompu par une nouvelle venue ; qui illumine l'assistance, dès son arrivée.


"Wow."

Le jeune homme ne peut réprimer cette réaction, qui semble si inadéquate avec son Heaume et le ton théâtral que ce dernier lui offre ; mais il s'en fiche.
Une Green Lantern. Une Green Lantern arrive et les rejoint.
Une Green Lantern... trop super !


"Euh... Khalid. Ou plutôt, Fate. Pas encore Docteur, non."

Impressionné, autant par le simple fait d'avoir une G.L. que par l'aura de la jeune femme, lui perd quelques instants, mais se reprend et lui tend directement le plateau.

"Et pour ce qui est de servir... et si vous le faisiez, pour vous, ici ?"

Khalid sourit, sous son masque, mais le Heaume n'en montre rien.
Il se tourne néanmoins vers Rose, quand elle s'empare d'un gâteau et lui répond - pour l'interroger, mais aussi pousser au bout de ses motivations. Il peut comprendre pourquoi, mais il se demande si tout le monde aura droit à un tel traitement...


"Si j'enlève le Heaume, je n'ai pas de pouvoir... et c'est pas contre vous, mais je me suis renseigné sur l'équipe, il y a eu des drames et des trahisons. J'pense que j'enlèverais le Heaume au moment où j'aurais au moins appris à me rappeler vos noms, non ?"

Nulle agressivité, nulle pique dans sa réflexion ; des faits et une logique qui lui semblent une évidence.

"Après, si tu veux savoir mes motivations... pourquoi je suis ici, pourquoi je suis Fate... c'est parce que Basthet a décidé que j'étais digne de soigner le monde, et... ouais. Je sais pas, en fait, si je suis digne, si je suis à la hauteur, mais... quand je vois les trucs, quand je vois le monde, les gens qui souffrent, qui s'entretuent, et quand je vois que je pourrais faire quelque chose... ben autant le faire, nan ?
Celui qui sauve une vie sauve le monde. J'me dis que j'peux commencer par là, et utiliser ce Heaume le temps qu'on me le laisse. Ça fera pas d'mal, et si ça fait qu'un peu de bien... ce sera déjà ça."


Par ses mots simples mais justes, Khalid espère avoir convaincu Rose - mais la réponse ne vient pas, car il se tourne rapidement vers quelqu'un d'autre.
Une jeune femme apparaît dans un ascenseur - et elle aussi fait une forte impression au jeune homme, qui commence à se demander si les Titans ne sont pas un groupe entièrement féminin, qui plus est composé de femmes sublimes ; il tente de bredouiller quelque chose quand elle s'adresse à lui, mais en vain.
Tout juste peut-il la fixer, sourire bêtement sous le Heaume quand elle prend un verre... et ne pas comprendre, bien sûr, quand elle énonce des vérités surprenantes.


"Arkania... ? Et les Red..."

Il ne peut finir sa phrase.
Car le ciel s'illumine soudain, et il peut découvrir ce qu'il se passe.
Ils s'en vont. Les Red Lanterns s'en vont !


"Oh."

Khalid demeure tétanisé quelques instants, se tenant fortement au plateau.
Avant de se reprendre, et de former un sourire sur ses lèvres.


"Extra' !"

Il se tourne directement vers Lilith quand elle évoque Okaara et... un vaisseau spatial ?!
Razorshap, la plus sympathique de l'équipe jusque-là, et qui s'est révélée même si Khalid a pu sentir une pointe de tristesse en elle, enchaîne et se propose de piloter. Le jeune homme ne pense qu'à fuir, et quitter cet endroit de fous, mais il sent la volonté de Nabu - et la Sagesse de Thot lui conseille de rester ici, et aider cette crise.
Soit.


"Euh... si vous me laissez passer un coup de fil, je suis des vôtres."

Fate dépose le plateau sur une structure à côté, et s'approche discrètement de Razorshap. Il la fixe quelques instants, et reprend doucement.

"Mon avis vaut c'qu'il vaut... mais j'pense que si tes parents étaient dans un état normal, ils seraient fiers d'avoir une fille chez les Titans, sur le point d'embarquer dans l'Espace. Encore plus après avoir survécu à un parasite, encore plus en arrivant à gérer des capacités qui feraient peur à beaucoup.
J'sais rien de toi, Rae - mais j'sais que si on va là-haut, j'serais rassuré d'avoir avec moi une hackeuse et quelqu'un qui sait, en plus, se défendre sans autre arme qu'elle-même."


Il sourit, encore, même s'il sait que son casque ne montre rien.
Puis finit par se tourner vers Lilith et les autres.


"Bon... on part quand ?"

Khalid est venu se présenter - et il va finir dans l'Espace. Lui, le petit étudiant en médecine, le gamin de New York, l'inexpérimenté.
Super. C'est vraiment super.
Et eux sont vraiment tous tarés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2017
Messages : 77
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Lun 29 Jan 2018 - 17:17

All along the titans towerTitansC’était moins effrayant que ce que Jessica avait imaginé. En réalité, de ce qu’elle pouvait en voir, après quelques courts instants seulement, les Titans répondaient aux mêmes rythmes que n’importe quel autre groupe, et Jessica devenait une experte dans le sujet. Après le Corps des Lantern, elle avait du gérer les G.L du secteur 2814 (et ce n’était pas toujours un cadeau… Merci Guy.), puis l’équipe d’Ivy Town. Comme tous ces groupes, les Titans répondaient au même objectif : protéger. C’est ce qui faisait que malgré leurs différences évidentes, ils fonctionnaient malgré tout ensemble. Les Titans que Jessica avait devant les yeux semblaient ne pas se rebeller contre l’idée qu’elle rejoigne l’équipe – que qui que ce soit la rejoigne. Tous ce qu’elles voulaient c’était que les nouvelles recrues soient à la hauteur et ne mettent pas en danger leur mission. Parfait. Jessica pouvait faire ça. Elle le faisait déjà.

Elle salua donc Rose – Ravager – d’un petit geste de la main et d’un léger sourire. La présence de cette dernière était impressionnante, écrasante. En voilà une qui savait exactement ce qu’elle voulait et qui ne manquait pas de ressources, Jessica en était persuadée. Et bien, il suffirait de ne pas se la mettre à dos, et tout irait bien… n’est-ce pas ? La dénommée Rae, alias Razorsharp, était bien plus amicale, mais toute aussi impressionnante. Elle se tenait droite, le port grâcieux mais préparé, comme si elle se tenait constamment prête à encaisser les coups les plus horribles. Sa remarque sur le Corps des Lantern la fit rire. Ce n’était pas loin de la vérité, pour tout dire. Ils manquaient cruellement de femmes.

« Ils ont quelques efforts à faire de ce côté, pour être honnête, » répondit-elle avec un petit sourire. Elle désigna ensuite, d’un léger signe de la main, les bras et jambes de la jeune femme. « J’ai entendu parler de toi, et je trouve que ce que tu es capable de faire est extraordinaire. Manipuler son propre corps de cette façon… C’est fou. »

Et elle était sincère. Peut-être était-ce son affinité avec la science et la biologie en particulier, mais ce qui avait changé Rae d’un point de vue cellulaire ressortait du miracle à ses yeux. Rae avait probablement eu beaucoup de chance : son ADN devait être la combinaison parfaite et exacte pour que cette mutation ait lieu, et si elle avait été seulement légèrement différente, tout aurait pu très mal finir. Elle était exceptionnelle.

L’attention de Jessica fut détournée par le jeune Docteur - non, juste Fate – qui lui présenta un plateau de victuailles. Jessica, bien que familière avec Docteur Fate, n’avait jamais eu l’honneur de le rencontrer ou le voir de si près, alors Khalid l’intriguait au plus haut point. C’était étrange de ne voir de son interlocuteur que ses yeux, mais leur proximité lui permit de déceler une certaine étincelle de malice dans les iris sombres du jeune homme. En dehors de ça, c’était surtout elle qu’elle voyait, dans le reflet du casque d’or immaculé.

« Merci » lui dit-elle avec un petit sourire en attrapant un petit gâteau. « Tu… ton casque est vraiment très brillant. »

Elle se secoua mentalement pour la stupidité de sa remarque et préféra cacher son embarras en croquant dans le gâteau – qui était, par ailleurs, délicieux. Heureusement pour elle, l’attention générale se tourna vers l’ascenseur dont les portes s’ouvrirent sur celle que Jessica devina être Lilith. Le regard de cette dernière se posa sur elle alors qu’elle s’emparait de son cocktail, et sans trop savoir pourquoi, Jessica se sentit immédiatement intimidée. Ce qu’ajouta Lilith n’aida pas. C’était une chose de savoir que la vue de la jeune femme ne s’arrêtait pas à ses globes oculaires et une autre d’y assister.

« Merci, » dit Jessica après le message de bienvenue de la leader des Titans. Elle échangea ensuite un regard un peu perplexe avec Khalid. Arka-quoi ?

Lilith semblait un peu détachée de ce qu’elle disait. Son regard était rivé sur sa montre alors que ses phrases se faisaient à rallonge jusqu’à ce que, finalement, quelque chose se passe un millième de seconde après le sourire satisfait qu’elle afficha.

Avec un sursaut, Jessica pivota, juste à temps pour voir les Red Lantern quitter l’atmosphère terrestre. En voilà un retournement inattendu. Elle jeta un coup d’œil vers la ville et nota immédiatement la disparition du rouge qui avait teinté l’horizon de St-Roch jusque-là. C’était une bonne chose, qu’ils soient partis, mais ça la mettait aussi incroyablement mal à l’aise. Elle se retourna vers Lilith, les sourcils froncés, alors que cette dernière levait de nouveau son vert.

« Okaara, » annonça la voix symbiotique de l’anneau dans sa tête, répondant à sa question muette. «Secteur 2828, système de Vega, planète voisine de Tamaran. Autrefois effacée du terrain de juridiction du Green Lantern Corps après un pacte avec les Gardiens en raison de la présence de la Orange Light sur la planète. »

Jessica se rappelait de ce petit cours, elle se rappelait de ce qu’on lui avait dit. Et, bien que débutante, elle en savait assez sur le spectre émotionnel pour savoir que l’orange… n’était pas une bonne nouvelle. Elle se tourna vers Lilith.

« Vous pensez que les Red Lanterns sont partis sur Okaara ? » demanda-t-elle, les sourcils froncés. « C’est une planète extrêmement dangereuse, et si les Red Lantern se sont alliés avec… Vous savez ce qu’il s’y cache, n’est-ce pas ? J'espère que votre vaisseau est bien armé. »




© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 8:47
J’observe silencieusement en souriant. Pas mal tête qui brille, pas mal comme réponses, honnêtes et franches. Mais putain, encore un bleu de plus. Bon j’espère que au moins il est sevré j’en ai marre des fils à papa incapables de nouer leur lacets tout seul. Autour de moi, les événements s’enchainent comme une machine bien huilée. Départ des Lanterns, un vaisseau déjà en train de chauffer….

-Miss couteau suisse, elle a la chance de toujours avoir le bon outil sous la main. Cela demande un peu de doigter pour maximiser ce pouvoir mais il y a moyen de faire de belles saloperies !

-Une Lanterne verte, sacré surprise ! Ils n’étaient pas censés être seul sur un secteur galactique ? Bon au vu des emmerdes que cette planète récolte elle va avoir du boulot. Qui dit Lanterne dit formation stricte est volonté d’acier, bref on peut compter sur elle.

Bordel ils vont me fiche le bourdon cette bande. Entre le jeune (J’ai les pouvoirs de l’univers magique au creux de la main. ) Et la (j’ai les pouvoirs de l’anneau) je me demande presque si je sers à quelque chose. Bon, en plus si le couteau suisse pirate, j’ai intérêt à prendre un bon livre pour ne pas me faire … !… pendant tout le trajet.

Allez ma fille ouvre la bouche j’ai l’impression que c’est à toi :

« Se présenter plus en avant est effectivement une bonne idée si on doit se retrouver bientôt sous le feu. Je fais essentiellement dans du classique très terre à terre. Des capacités physiques au-dessus de la normale est un excellent entrainement. Plus poussé en combat rapproché mais j’ai été formé avec la plupart des véhicules où armes. » Rose semble hésiter sur un détail mais se ravise avant de continuer.

« Oui moi aussi je me demande si il y a de l’artillerie individuelle à bord. On doit prendre des jouets perso en rab ? Néanmoins je n’ai me de missiles spatiaux, je dois bien pouvoir mettre la main sur une ou deux roquettes anti-char mais je ne sais plus si je les ai ramenés à la tour. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/01/2018
Messages : 14
DC : The Question
Localisations : Saint Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 1:43
Un T sur un bout de cailloux, fissuré par endroit, mais droit, beau, la mer à l'horizon, calme, amoindrie par la baie. Quelques arbres devant, divers, secs pour la plupart, un potager abandonnés dans un coin, de la terre battue, poussiéreuses sur les rochers, certains endroit on été piétiné assez souvent que pour être devenu des terrains d'entrainement tacites. Et puis des gamins, des jeunes adultes comme elle, en train de discuter de mecs, ou de moyens de sauver le monde. Les yeux de Koriand'r devinrent humide tandis qu'elle observait la scène, haute dans le ciel clair, ses longs cheveux enflammés lévitant derrière elle. 
Maison. Mon coeur qui éclot à nouveau après un long hiver. 

Elle hésitait, intimidée. Qu'est ce qu'ils allaient penser d'elle? Elle avait tout oublié des coutumes terriennes, si longues et étranges a assimilées. Et puis soudain les voir parler lui rappela ses premiers moments sur terre. Raven, Cyborg, Beast Boy...Robin. La douceur, la compréhension dont ils avaient fait preuve. Soudain, plus de timidité, plus de peur, plus de crainte rien. Seulement la sensation d'être à la bonne place, enfin, dans cette galaxie grande et odieuse. La princesse vola jusqu'au bout de cailloux, sans se poser la moindre question, libre et épanouie. Enfin. Après ses mois de combats pénibles sur Tamaran, à affronter les Psions d'un coté, les travers de sa soeur, et l'indifférence de son peuple de l'autre, elle était de retour sur cette planête certe loin d'être parfaite, mais bien moins cruelle que d'autres lieux dans le système de Vega. Cette planète qui sentait toujours le sel, ou qu'elle soit, et ou il y avait tant de bruit inutile, apaisant de vacuité. Oui. A la voir ainsi, les yeux brillant, illuminée de bonheur, il aurait été impossible de croire que six mois plus tôt elle pataugeait dans la boue les cadavres et la merde, amputait des bras de proches pour ne pas perdre d'homme, envoyait des bataillons à la mort, dormait sur un bout de tissu puant l'urine, extrayant des bouts d'armes rouillés de ses alliés pour crever les yeux de ses ennemis. Starfire avait envie de douceur. De propreté. De bienveillance. 
Le yeux fermés, elle écoutait  ce que disait la fille étrange en se posant. Une histoire de Red Lantern? parfait, sa ré-intégration serait aisée: elle tapait extrêmement bien sur les Red Lantern.  Ils étaient le mal absolu. Les terriens aimaient quand elle tapait bien et elle aimait être aimée. Elle ne voulait plus d’affrontement complexe avec sa soeur Komand'r, partagée entre sa haine et ses instincts fraternelle. La rescapée de Tamaran ouvrit les yeux en même temps que la bouche. Deux yeux vert absolu sans pupille se posèrent sur Lilith. Fière comme une générale de guerre dans son armure violette, Starfire lévitait à quelques centimètres du sol, ses cheveux en guerre avec l'apesanteur derrière elle, couverts de flammêche légère. 

-Je suis Koriand'r fille de Myand'r, princesse de Tamaran seconde héritière du trone formée par les guerriers d'Okaara de la galaxie Vega aux arts de la guerre et du combat, membre des titans sous la direction de Robin, puis de moi même, protectrice de la planête terre, de ses habitants et ressortissants. Vous pouvez m'appeler Starfire, amis terriens. 


Starfire tandis une main amicale à la jeune fille rousse qui semblait en charge. Elle se souvenait des traditions terrestres de salutation. Ensuite, elle tandis une main chaleureuse au garçons au haume (Fate? Il lui rappelait Fate, le mage de la league), fit de même pour la fille à la dégaine de sac poubelle (sans doute était elle une guerrière valeureuse), ainsi que pour la jeune fille borgne, et enfin son regard s'arréta sur...

Une Green Lantern. 

Le sourire de Koriand'r disparut et tout son visage se glaça. Ses yeux se remplirent de feu vert et elle attérit au sol, ses pieds parfaitement placés pour se lancer dans un pugilat meurtrier.

-Une green Lantern. 



Elle serra les points, tous les muscles tendus. Colère. Colère. Rage. 

-Les Guardiens ne t'ont commandités aucun génocide? Aucune planète a laisser envahir les bras croisés? Aucun accord a conclure avec ces porcs sans honneur de La Citadel?  Par X'hal, tu es jeune mais déjà ton coeur est couvert du sang et de la bassesse de ceux de ta caste. Tu vas mourir pour cela et ce sera par mon feu. 



Des flammes jaillirent des dit poings ses yeux se mirent à bruler de plus en plus intensément, autour d'elle la chaleur était difficilement soutenable. La princesse de Tamaran tourna un visage remplis de fureur vers Lilith.

-Tu es en charge ici et une mission urgente est à remplir. Je t'aiderais dans cette mission, quel quel soit, où quel mène. Les Red Lantern sont mes ennemis et ceux de la terre.  Mais avant que j'embarques avec vous dans le vaisseaux des Titans, je te demande l'autorisation de tuer cette lâche complice des actes meurtriers des Green Lantern. Je sais que la peine de mort est difficilement tolérée sur cette partie de votre planète, mais les gens comme elles sont des lâches et des assassins qu'il faut éliminer.



Elle continua de regarder Lilith gravement, le regard remplis de tristesse et de colère.  

-Je n'y prendrais aucune joie te le ferais sans cruauté. Je sais qu'ils vous ont séduits sur cette planète, comme ils savent si bien le faire, mais de nombreux peuples de la galaxie te seront reconnaissants de les débarrasser de ces hypocrites. Les habitants de Tamaran font partie de ses peuples. Les siens nous ont regardés nous faire massacrer car leur gardien leurs interdisaient de toucher à la Citadel. Et ses chiens ont obéis. Comme ils le font toujours. 



Attendant la permission, Starfire leva sa main enflammée vers la Green Lantern. Ses yeux flamboyants étaient calme et haineux. A cette seconde, ses souvenirs puissants de loyauté et de respects de l'autorité sous les Titans étaient la seule chose qui retenaient son geste. Un mot de Lilith était tout ce qui retenait son geste. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Jeu 1 Fév 2018 - 11:40
J’éclate de rire, un rire franc venant du fond du ventre.

« Je t’aime bien, j’ai jamais essayé ce style. Salut les copines, je peux égorger votre amie, cela va me prendre 5 minutes et je ne laisse pas de taches sur le tapis. » M***e, même dans cette P**** de tour, et malgré une chipotée de sécurités à la C*** je vais devoir me battre sans armes. Je vais quand même ne pas me doucher avec mes épées !

« Par contre t’as le même soucis que moi. Je te rappelle qu’ici il ne faut pas tuer les gens, ce n’est pas bien. Il faut leur laisser la chance de pouvoir s’évader. Une histoire de karma, de lumière, de barrière à ne pas franchir, et moi aussi j’ai un peu de mal avec ce concept ésotérique. J’étais plutôt du style deux pieds de ma lame dans la jugulaire.» Lentement je pose mon baladeur et je quitte ma posture nonchalante pour essayer de me mettre entre les deux jeunes femmes.

" Par contre comme tu le dis si bien, ici nous sommes en paix avec les lumières vertes. On a déjà assez de mal avec le rouge, noir, orange, fushia, inutile d’ouvrir une nouvelle guerre avec la seule couleur de l’arc en ciel qui nous fou pas de pains dans la tronche.

Alors,

t’es peut être une fille géniale,

t’es peut être super forte avec toutes les plumes et titres ronflants que tu sembles avoir.

Mais ici on arrête les gens en costume qui veulent buter des gens. Tu devrais t’en rappeler si t’étais membre du club.

Tu penses sincèrement que quiconque dans cette tour ne t’enverrais pas en tôle pour de tels propos.

Tu penses sincèrement que nous allons lancer une guerre contre des alliés juste car une fille qui débarque de nulle part déboule sans explications ?"


Je commence à l'observer, toujours désarmée et en tenue de sport pour ne pas me faire surprendre par une attaque.

"Donc soit-on s’arrache les cheveux,

Soit tu te casse comme t’es venue,

Soit tu te calme, tu prends une tisane et tu nous explique pourquoi t’es en train de vouloir nous transformer en sashimi la demoiselle verte. Et pourquoi elle serait un danger pour la terre. Et n’oublie pas que t’as de grande chance de devoir travailler avec elle.

Sans vouloir casser ton trip assassin..."


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/01/2018
Messages : 14
DC : The Question
Localisations : Saint Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 4 Fév 2018 - 12:19
Starfire tourna uniquement son visage vers la borgne, sa main incendiée toujours tendue  au delà d'elle  en direction de la Green Lantern. Sa rage pour la femme qui détenait l'anneau vert demeurait intact. Pour la petite borgne (déjà que les terriens étaient ridiculement petit celle ci en particulier était...Bref. ) Starfire ressentait irritation et déception. Comme une mère qui aurait découvert que son enfant qu'elle a élevé toute sa vie est coupable de meurtre -et avec la même intensité. Rage prêtte à réduire en cendre celle qui était devant elle ainsi qu'elle même. Mais il fallait parler. La terre était une planète ou l'usage de la diplomatie pouvait quelque fois avoir un poids, Robin avait tenté de le lui apprendre lors de ses jeunes années. Koriand'r vida tout les frêles réservoirs de patiences qu'elle possédait. Il était temps de changer d'arme de combat. Le feu était inutile. Elle devait parlé. 

-Ton "amie", cracha la princesse, fait partie d'une organisation meurtrière, qui sous prétexte de défendre la galaxie met en place des dictatures, couvre des génocides, organise des renversements de planète et...Laisse des enfants croupir en esclavage parce que c'est politiquement intéressant. Elle t'est sympathique car tu la regarde sous ton oeil d'enfant, ils vous sont sympathique car vous les regardez sous vos yeux de terriens avide qu'on les protège et que la Justice League s'est laissé infiltré par ses karr n'hal immondes. Toi enfant, et vous terriens, vous êtes trop égoistes que pour regarder un tableau plus grand que vous. Les Green Lantern vous protège car vous êtes trop faible pour interférer avec leurs desseins. Mais s'ils sont moins spectaculaire que les Red Lantern, ils font du mal aussi. Tout organisation qui prétends vouloir régir la vie des autres fait du mal. 

Starfire marqua une pause, soudain plus calme pour une raison qu'elle ignorait. 

-Il suffit de voir ce que les Etats Unis d'Amérique ont fait à votre planête.

Elle observa tout les visages qui la fixaient, celui de la Green Lantern, et enfin la position défensive de l'enfant borgne. Sentimet de solitude. Aucun ne comprenait -ne pouvait comprendre- ce qu'elle disait n'est ce pas? Ils n'avaient jamais vu ce qu'était réellement les Green Lantern, les guardiens avaient fait en sorte qu'ils ne le sachent jamais qui étaient réellement les Lanterne Vertes. Seul Martian Mahunter pouvait peut être savoir. Les épaules de Koriand'r s'affaisèrent soudain et le feu dans sa main diminua. Un voile se posa sur ses yeux verts intenses.
Elle repensait à ce qu'avait dit la gamine. "Menbre du club" c'était étrange comme phrase puisque les Titans n'était, pas un club mais un groupe de super-héros, une "faction", une ligue? Pas un club...Mais c'était un procédé de communication terrien "les expressions" ou des bouts de phrases préconstruits remplaçait des groupes de phrases qui auraient été plus précis si adaptés à la situation. Starfire n'avait jamais comprit cette habitude langagière, comme si les terriens avaient peur de faire confiance à leur langue. C'était comme "l'ironie" ou "l'éxagération."  Il y avait beaucoup de chose qui lui échappait sur la planête bleue. Ou l'attristait. 

-Quand j'étais "Membre du club", quand je faisais partie des Titans, Robin ne me laissait pas tuer mais il m'écoutait quand je ne faisais pas confiance à quelqu'un. Vous, vous voulez travailler avec une meurtrière, je vous en avertis et vous ne m'écoutez pas pour des prétexte médiocre. Et je ne suis pas une étrangère, je suis Koriand'r, princesse de Tamaran, appelée Starfire sur terre, si tu avais d'autres ambitions que de t'assourdir avec cette horreur, Starfire désigna le walkman, et que tu écoutais le monde dans lequel tu vis, tu le saurais et tu saurais que tout inconnue que je suis, mon avis sur la valeur des ressortissants extraterrestres a plus de valeur que le tien, enfant présomptueuse. 

Starfire ferma sa main et la flamme disparue, son bras tomba le long de son corps et elle regarda les Titans massés autour d'elle. Son regard partit ailleurs, voilé. Au dessus d'elle la tour, son ancienne maison, continuait de la toiser. La gorge nouée, Starfire se rendit compte qu'elle était venu cherché un fantôme. Comment pouvait elle espérer que deux ans plus tard rien n'ai changé? Bien sur qu'ils l'aimaient la Green Lantern. C'avait toujours été la particularité des Titans: regarder l'enfant, sans lui tenir rigueur du plus grand tableau qui s'agitait autour de lui. Le discours de la borgne le montrait. Elle ne pouvait leur tenir rigueur de penser comme ils l'avaient toujours fait. C'était elle qui s'était mise à penser différement. Elle était perdue, une grande confusion bougeait dans son coeur. 

- C'est parmi une équipe comme la votre que j'ai appris le sens du mot amitié. Et c'est pour ce mot que vous la protégez., dit elle en désignant la Green Lantern. Je comprends cela. Mais son uniforme est couvert de sang. Je ne peux exiger de vous de la hair ou de me laisser l'éliminer. Mais moi je ne peux pas rester auprès d'elle. 

Elle s'éleva dans le ciel, toutes flammes éteintes, son regard se posa une dernière fois sur la tour. 

- Courage pour votre quête. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 10:14
Les premiers échanges, les premiers contacts continuent.
Alors que Khalid pensait être le seul visiteur du jour, une Green Lantern se joint finalement à la fête – et aux Titans ; Jessica Cruz.
Sympathique et très jolie jeune femme, qui échange quelques mots avec Rose, puis Rae… puis lui, aussi, même si tous deux sont plutôt gênés et assez timides, à priori.


« Euh… merci ? Je… je le vois rarement comme vous, en fait. Faudra me dire s’il fait des trucs bizarres, d’ailleurs. »

S’il prend son nouveau rôle avec sérieux, il demeure néanmoins prudent et méfiant – la Magie est quelque chose d’étrange, et Nabu n’est pas le mentor le plus bavard ou rassurant qui soit.
Son plateau-cadeau a du succès, et il en est ravi ; rien ne vaut la corruption pour s’intégrer.

Cependant, les mots et annonces de Lilith viennent troubler ce petit monde, et Khalid se sent soudain bien perdu… et proche de Jessica, qui débarque aussi. Les nouveaux se serrent les coudes, il est ravi de se rendre compte que c’est bien une réalité.
Cependant, la Green Lantern semble en savoir un peu plus que les autres sur leur destination, ce qui ne tarde pas à surprendre le jeune homme.


« Euh… et pour ceux qui ignorent un peu le détail cosmique, Okaara, c’est quoi ? »

Nabu demeurant silencieux, le jeune mystique part directement à la chasse aux informations.
Rose, en parallèle, se présente, et confirme la première impression qu’il avait d’elle – c’est une guerrière ; bad-ass, définitivement.
Elle l’impressionne. Et, au fond, elle lui plaît, même !

Cependant, les surprises s’accumulent car… une troisième personne vient candidater !
Et pas n’importe qui – mais Starfire, une légende de l’équipe !
Surpris, stupéfait, bluffé même, Khalid recule par principe quand elle arrive, et a le souffle coupé ; wow. Quelle femme. Quel… exotisme. Quel corps, franchement.
Il se reprend, néanmoins, quand elle se présente, et qu’il acquiesce doucement ; joli discours.


« Euh… bonjour. Je suis Fate, mais on peut m’appeler Khalid. Je s… »

Cependant, alors qu’il réplique et enchaîne, il s’arrête – parce qu’il relève l’énorme tension qui s’est emparée de Starfire, en découvrant Jessica !
Surpris, stupéfait à nouveau, Khalid demeure interdit alors que les mots s’échappent de l’extraterrestre – puis des flammes, des menaces, un discours guerrier improbable mais dangereux !
Starfire évoque même une mise à mort, pour laquelle elle demande heureusement une autorisation à Lilith, mais menace directement la Green Lantern…

Heureusement, Rose réagit, dans son style – inimitable, brutal, mais plaisant ; et surtout, salvateur ici.
Quelques mots suffisent pour poser les bases, rappeler les évidences… et même menacer Starfire ; Starfire. Une alien. Une Héroïne. Une Titan de légende.
Wow, pense-t-il. Sacré style, Rose. Sacrée paire, surtout.

Starfire réagit, se lance dans une leçon, dans quelques piques… et décide de partir.
Comme ça.
En quelques secondes. En quelques instants. En quelques conneries.
C’en est trop.


« Oh, non. »

Khalid, silencieux jusque-là, décide d’intervenir.
Prenant une grande inspiration, il monopolise ses forces et ses connaissances – et s’élève soudain dans les airs, alors que Starfire s’en va.


« Nul ne quitte ce lieu… »

Il lève ses mains, active ses pouvoirs ; et les cieux changent, alors. S’obscurcissent soudainement.

« … sans que je l’ai décidé ! »

Le tonnerre explose. Un éclair s’échappe des nuages – et vient se planter dans les eaux, juste devant Starfire.
Les eaux, cependant, ne s’arrêtent pas là… et s’élèvent, se transforment, se muent, jusqu’à former un mur aquatique, qui vient entourer Starfire – quasiment entièrement.
L’extraterrestre ne voit que de l’eau en face, sur sa droite, et sur sa gauche ; seul l’arrière est encore visible. Seuls les Titans.


« Je n’ai que faire des erreurs des Gardiens ou des Lanterns. Je n’ai que faire des litiges, des pertes, des troubles. Je les pleure, j’y compatis, et j’en suis désolé – mais cela ne m’importe guère.
La Terre est en danger. L’Univers est en danger. Les Red Lanterns menacent – et ces créatures sont bien pires, bien plus terribles que les Green.
Je viens d’arriver… mais nous sommes les Titans. Nous tous. Nous avons des capacités qui nous imposent des responsabilités, envers les autres – envers l’Univers.
L’Univers a besoin d’aide. Et il ne sera pas dit que quiconque ici, qui a été amené en ce lieu par hasard ou coïncidence, échappera à son destin… pas si j’ai mon mot à dire ! »


Il finit son discours en hurlant ; le tonnerre gronde encore.
Et alors qu’il lévite, alors qu’il maîtrise à peine ses pouvoirs, Khalid se rend compte de ce qu’il vient de dire – de faire.
Tu es fou, pense-t-il. Tu es fou et complètement inconscient.
Mais.
Mais il a agi selon son instinct, selon sa nature ; et s’il craint des moqueries ou une réplique terrible, au moins pourra-t-il se dire qu’il n’a pas de regret…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/09/2016
Messages : 283
DC : Black Canary, Doc Alchemy
Localisations : Oblivion Bar / Gotham / Titan Tower
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 10:38
La téléportation. C’était la première fois qu’il venait de l’expérimenter. Son costume avait-il décidé une fois de plus de prendre le contrôle de son être via les âmes enfermées à l’intérieur? Non, ce n’était pas le cas, Rory étant en parfait contrôle de la situation, calme. Son regard se posa sur l’étrange structure devant laquelle son costume l’avait menée. Un immense T. De plus en plus étrange. N’était-il pas, il y a de cela quelque instant dans les quartiers mal famés de Gotham, pourchassé par Batman? Les mal-aimés, les pauvres, les démunis, ceux qu’il protégeait ne s’étaient-ils pas interposés entre les deux héros afin de sauvegarder, Ragman?

Tiré de ses songes par une étrange lueur de feu, un ciel s’obscurcissant, un éclair et un impressionnant mur d’eau. Sa présence en ce lieu n’était peut-être pas sans raison finalement. S’empressant d’approcher de la scène, utilisant un sort de lévitation pour rejoindre le balcon, Rory Regan se retrouve devant un étrange scénario. Quatre jeunes femmes, tout aussi ravissante les unes des autres et un homme au heaume brillant semble s’opposer à une cinquième dame, une beauté étrangère. Depuis son costume, le jeune juif de ressent aucune présence maléfique. Pourquoi s’opposer si le mal n’est guère présent en ce lieu?

Sans aviser qui que ce soit, Ragman se pose derrière le groupe, ces derniers semblant captivés, comme il venait lui-même de l’être par la scène et surtout par les propos de l’homme au masque d’or. La terre était menacée. Son rôle de protecteur du bien intimait qu’il s’implique, voilà pourquoi son costume l’avait guidé jusqu’ici, sa présence était requise, mais comment s’interposer dans une situation telle que la présente.


-Erm… Pardon.

Le jeune homme se remémora son arrivée discrète, mais surtout son apparence particulière et réalisa qu’il venait peut-être de commettre une erreur. Gêner encore plus qu’il ne l’était, tous aurait remarqué la rougeur s’emparer de son visage n’eut été le couvert de son costume.

-Désolé d’interrompre votre petite fête, les gâteaux avaient créé cette magnifique réplique, surtout que je n’y étais pas invité, mais pourquoi tout ce spectacle digne d’Aquaman et cet avertissement si sévère, si vous êtes tous du côté du bien? Parce que, personnellement, si votre copain doré ici présent dit la vérité, je comprends pourquoi on m’a envoyé ici.

Pleinement conscient de l’effet étrange qu’il venait certainement de causer, amplifiant une situation déjà bien particulière, Rory ne pouvait s’empêcher de sourire sous son costume. Tout ça était ridicule, il était ridicule. Pourquoi diable lui prêteraient-ils la moindre attention à lui qui venait de débarquer en ce lieu inconnu? Surtout qu’il n’avait aucune idée de qui il était, après tout il débutait dans cette « carrière » héroïque. Reprenant néanmoins son courage à deux mains il poursuivit, tentant de régler au mieux la situation dans laquelle il s’était imposé.

-Je sais que j’arrive comme ça à l’improviste, que vous ne me connaissez pas et surtout que j’arrive dans un moment de semi-confrontation, mais personnellement si la terre est en danger je me range derrière casque d’or sachant maintenant parfaitement pourquoi mon costume m’a transporté jusqu’ici. Quant à vos querelles, si je peux aidé à apaiser un peu les tensions, pour ce que ça voudra, Ragman prend une petite pause avant de poursuivre. personne ici n’a d’intention mauvaise. Comment je sais ça? Bah disons seulement que j’ai un petit « don » me permettant de détecter si une âme est bonne ou mauvaise.

Rory avait déboulé tout ça sans réellement réaliser tout ce qu’il faisait guider par son instinct jumelé à une certaine gêne. Il avait tout dit ce qui lui passait par la tête, tout sauf un point important. Le jeune homme avait oublié de se présenter. Son regard se posa de nouveau sur la beauté flottant dans le ciel devant eux. Ouais le moment idéal pour débarquer ici et se présenter, songea-t-il…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2015
Messages : 166
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 9:20
Lilith leva les yeux vers Starfire, dorénavant prisonnière de la cage aquatique de Fate. Elle l'observa et sourit. Il y avait des choses qui ne changeraient jamais : Koriand'r était une créature de l'émotion, de l'impulsivité et du moment. Bien que n'étant pas au fait de la situation géogalactique actuelle, Lilith comprit que les Green Lanterns avaient du faire deux trois saloperies dans le secteur... sous la houlette des petits bleus et de leurs voies et desseins impénétrables...

Les esprits s'échauffaient. Et il était temps - grand temps - de désamorcer le conflit. D'autant plus que le vaisseau était dorénavant prêt. Et qu'il y avait des Red Lanterns à pourchasser, et qu'il y avait une planète interdite à explorer. Prendre le petit train des étoiles et voyager la galaxie. Pas demeurer les deux pieds sur la terre ferme à périr sous un tir ami. Ce n'était pas la voie des Titans, ce n'était pas non plus la voie de...

"Starfire" commença Lilith. "Je reconnais bien ton impulsivité légendaire et la pureté de tes émotions. Nous allons justement faire un petit tour en Okaara, là où mes visions m'emmènent et je sais parfaitement que notre équipe ne pourrait qu'être incomplète sans toi... tout comme elle le serait sans Jessica, Fate ou n'importe lequel d'entre nous. Mais..."

Elle avala sa salive. Elle en venait au passage délicat. Celui où elle allait devoir faire preuve de psychologie, ce qui n'était pas sa qualité principale, même en "trichant" en jetant un œil sur les conséquences de paroles qui n'avaient pas encore été prononcées, pour inverser la logique élémentaire en faisant découler de conséquences recherchées les causes adéquates...

"Je ne mets pas ta parole en doute, Koriand'r, et nombreux doivent être les crimes des Green Lantern mais notre amie ici-présente n'en a manifestement pas connaissance. Je te rappelle, en outre, que l'anneau choisit son porteur sans lui demander son reste et..."

Elle baissa d'un ton, pénétrée elle-même par un flash tout personnel.

"... je sais que tu ne rejetteras pas quelqu'un pour quelque chose qu'il ne peut contrôler. Tu ne peux sérieusement en vouloir à cette fille pour l'anneau qu'on lui a imposé, sans savoir qui elle est et ce qu'elle a dans le ventre... Plus jeune, les gens ont pensé que j'étais une sorcière et j'ai été rejetée pour cette raison. Et sans me pencher sur ton cas, toi aussi tu as eu ton lot d'épreuves où l'on t'a suppliciée non pas pour ce que tu avait fait mais pour ce que l'on pensait que tu étais..."

Lilith approcha le verre de martini-dry à ses lèvres et en prit une gorgée. Elle poursuivit d'un ton plus léger.

"... et pour aujourd'hui nous sommes tous des Titans. Et nous allons aller sur Okaara. 13ème monde du système Vegan. C'est encore dans le système solaire, Fate. Et pour ce que nous allons y trouver..."

Elle se passa la main dans les cheveux et demeura silencieuse. Comme si l'avenir allait révéler encore quelques surprises... Elle se contenta d'ajouter :

"Et oui, Rae, je comptais bien sur le fait que tu allais t'occuper de la navigation... quant aux armes, le vaisseau n'en est pas équipé..."

*
* *


L'espace infini !


Et l'hyper-espace dans lequel on courbait le temps et la distance pour avaler les années-lumière comme s'ils s'agissaient de petits pains !

Des lumières dans tous les sens, les astres s'entre-choquent et la musique des sphères célestes vint tintinnabuler aux oreilles des héros, comme s'ils vivaient une expérience métaphysique...

A la console de commande du petit vaisseau (don gracieux de la Justice League), une Rae terriblement émerveillée, perdue dans ses rêves biomécaniques.

Au poste de commandement du petit vaisseau, pieds nus et en tailleur Lilith méditait assise sur des coussins. Elle faisait filer son esprit en d'autres endroits non pollués par toute vision euclidienne de la géométrie. Par-delà l'espace et le temps...

Et les autres ? Les autres pouvaient vaquer à leurs occupations. Au petit réfectoire se restaurer, dans leur chambre se reposer, sur la passerelle observer le panorama psychédélique, à la salle de bains se rafraîchir ou dans un caisson hyperbare lutter contre les effets déstabilisants du voyage.

Okaara était si lointaine mais si proche pour le fier navire spatial qui courbait le temps et l'espace. L'arrivée était prochaine...

... le navire sortit de l'hyperespace et se matérialisa dans le système de Vega...


... dont la treizième planète était la rocailleuse Okaara ! Dont les entrailles révéleraient pourtant d'étranges surprises...


... mais aussitôt le vaisseau à nouveau dans l'espace géométrique classique qu'une première intrusion eut lieu... Lilith ouvrit brusquement les yeux : un Gardien, l'un des petits bleus venait d'apparaître. Il n'avait pas la mine solennelle et respectable de ses congénères mais semblait rudement affligé. Il se cramponnait à une boîte en métal comme s'il s'agissait de la chose la plus importante de l'univers et ses yeux étaient fous. Il s'écria :

"... j'ai la chose la plus importante de l'univers entre les mains et j'ai besoin d'aide... J'ai senti l'anneau vert ici et..."

Il se retourna et vit qu'un second portail était en train de se matérialiser dans le cockpit. Il poussa un cri d'effroi et mi en lévitation, mi dans une course effrénée et grotesque sur ses petites jambes, il fila s'enfermer dans la salle de bains de l'appareil...


... une dizaine d'extra-terrestres reptiliens, à la musculature massive et impressionnante firent leur apparition. Starfire les reconnut évidemment : il s'agissait de Gordaniens, les gardes-chiourmes de feu-la-Citadelle. Ils étaient armés de bâtons énergétiques, armes pouvant causer d'importants dégâts organiques, tout en préservant l'intégrité des bâtiments et des structures an-organiques. Ils ouvrirent le feu immédiatement.

A leur suite, deux nouvelles apparitions...


... des Psions, la race la plus perverse et la plus sadique de la création : et s'ils étaient là, c'était nécessairement...

"Capturez-les tous. Notre Maître les veut. Ce sont les alliés du Gardien. Notre Maître les veut. Réglez vos bâtons sur "Souffrances extrêmes". Telle est la volonté du Maître de la Nouvelle Citadelle. Douleur et terreur. Foudre et tonnerre" lâcha l'un des Psions aux Gordaniens.

Le cauchemar ne faisait que commencer !

[HJ :

- Les Gordaniens sont d'excellents combattants. Tant au tir qu'au corps à corps. Les rafales énergétiques ne sont qu'incapacitantes mais occasionnent des douleurs tétanisantes.
- Pour avoir les Psions, il faudra passer sur le corps des Gordaniens
- Les rafales des Gordaniens ne peuvent abîmer le vaisseau... qui est de toutes manières assez résistants !
- Bon jeu !

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2018 - 18:45
Alors que Fate et Jessica lui passaient la pommade ultime, celle avec laquelle on oubliait qu'on était aux super-héros ce que l’ornithorynque était dans le plan de Dieu... à savoir une grosse blague.

Mais était-ce cela l'esprit d'équipe ? Se sentir acceptée et soutenue même si on le méritait pas forcément ? Comme du temps des Outlaws où Maggie savait lui faire sentir qu'elle était utile à la communauté, même si au fond d'elle elle était toujours la même sale gosse ?

Rae faillit rougir mais l'arrivée de Starfire la sortit de l'étude de son propre cas. La Tamarienne avait le sang chaud. Et elle crut qu'elle allait incinérer la malheureuse Jessica. Ses mains, ses pieds étaient prêt à se transformer en lames organiques ; elle était prête à se jeter sur Starfire comme une tique humaine pour rétablir le calme au pied de la Tour ; elle...

... ce ne fut pas la peine. Elle était trop lente à la détente. Rose enguirlanda Starfire. Cette dernière voulut mettre les voiles. Fate l'en empêcha. Et Lilith...

... Lilith comme souvent siffla la fin de la récré.

Okaara. Le vaisseau spatial. La menace galactique. Elle avait les bons mots pour recentrer les débats. A base de futurs terrifiants, ceux dont la clairvoyante avait le secret. Ceux qui sentaient bons la tombe, les larmes, le soufre et la cendre...

Mais elle lui avait proposé de conduire.

Et une geekette comme elle n'avait jamais pu résister à un joli sourire lui annonçant qu'on pourrait faire joujou avec de la technologie.

Même si c'était pour aller dans l'endroit le plus pourri de la Galaxie, aller se fritter avec un chat miteux porteur d'un anneau rouge...

*
* *

Ses lunettes électroniques sur le nez, les doigts sur les claviers de contrôle, les pieds sur le pédalier des gaz, les lèvres débitant - comme une litanie, comme un mantra, comme une prière à Bouddha pour arriver sains et saufs - des commandes vocales à une I.A. qui lui répondait en hexasyllabes, Rae "pilotait" le vaisseau...

... qui aurait pu se piloter tout seul, il était vrai, mais il était plus amusant de bidouiller avec la technologie, d'être une cow-girl galactique et de pouvoir jouer en manuel avec quelques paramètres, même si cette technologie était un petit peu trop compliquée pour son petit cerveau...

... et il n'y avait pas assez de smart-drinks dans son frigo, pas assez de glucose dans son sang, pour qu'elle pige quoi que ce soit à l'hyper-espace. Mais tant pis, les couleurs dansaient et se réfléchissaient dans ses verres polarisés. Le bourdonnement des astres que le vaisseau - voyageant sous l'espace - frôlait lui faisait l'effet d'un voyage en ascenseur...

Rae mâchait du chewing-gum pour se déboucher les oreilles. Elle abaissa un levier puis appuya sur un bouton. Le vaisseau revint dans l'espace normal. Rae fit une bulle de chewing-gum. La fit claquer et se pencha pour embrasser l'écran de contrôle.

"Merci ma belle..." lança-t-elle, se croyant seule à s'observer...

... et ce n'était pas Lilith, plongée dans ses exercices de méditation, qui pourrait la contredire !

Mais tout s'emballa quand le p'tit bleu fit son apparition.

Rae se redressa brusquement. La téléportation, quel fléau ! Pourquoi ce type, ce nain clodo et bleu, venait ici ? Et un anneau vert ? Jessica ?

Mais avant de pouvoir réagir, le nain avait déjà filé dans la salle de bains. Il restait juste à espérer que Rose n'ait pas justement eu l'envie de prendre sa douche... sinon, il faudrait expliquer aux habitants d'Oa qu'un Gardien venait de se faire descendre par une habitante de la Terre...

... déjà que leur secteur avait - semble-t-il - mauvaise réputation, ça serait le pompon !

Quand, en revanche, les Gordaniens et les Psions apparurent, Rae tomba de son siège. Sa main gauche devint une lame. La droite s'apprêtait à le faire quand un tir gordanien vint la frapper. Elle se cambra en deux, hurlant de douleur et gigotant au sol.

Il allait falloir éviter ces trucs. Sinon, ils risquaient de ne pas être de taille.

Rae rampa sous la console de commandes, histoire de se mettre à l'abri deux-trois secondes et souffler un peu...

[HJ :

- Rae se prend un tir gordanien et se tord de douleur
- elle va se planquer sous le poste de pilotage pour souffler deux secondes et se reprendre

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 10:41
Dans ma cabine je suis paisiblement en armure, en position du Lotus en train d’essayer de méditer. Certes cela prête à sourire et c’est l’une des raisons pour laquelle je fais ceci dans ma cabine. L’autre c’est les tensions à couper au couteau entre les membres de l’équipe. Je ne suis ni chef de gang, ni leur mère alors qu’ils se débrouillent avec leurs hormones.

La seconde raison est plus prosaïque, j’ai besoin d’être calme et ce vaisseau m’énerve. Déjà que je n’ai pas l’habitude de l’espace, je pars en vadrouille dans un vaisseau désarmé !
Bordel !
C’est un peu comme lancer une pucelle en string dans une prison de violeurs. Certes elle va peut être s’en tirer mais c’est chercher les ennuis. Bref comme je me sens un peu toute nue dans ce frêle esquif je reste habillée pour les ennuis

--Baoum--

Alors c’est lèvres de feu où la main verte qui à pété un cable ce coup-ci ?
Je reprends position, je ….

--Baoum--

Je reprend position, je ….

-- Baoum --

(.!.)
Si je suis une boule de nerf AVANT de rencontrer les anneaux rouge la situation va devenir compliquée.
Excédée, j’ouvre violemment la porte pour tomber sur une armoire à glace.

Putain c’est quoi ce truc ?
Tronche de chimpanzé, super-armure, super-armes, regard méchant. J’ai encore une fois raison bordel, je déteste ça.


Un bâton qui grésille me fonce dans la tronche. et je l’esquive de peu sentant les arcs de force s'électrifier la peau, heureusement je sens la majorité de l’énergie dissipée à travers l’armure.

Je dégaine une épée, la prenant à deux mains et je saute de côté pour esquiver un second coup puissamment envoyer vers l’endroit ou se trouvais ma tête quelques fractions de secondes auparavant. Dans un bruit impressionnant la paroi vibre sous la force du coup.
J’ai intérêt à faire gaffe, une simple parade et il pourrait me faire sauter l’épaule.

Avec la surprise et son attitude nonchalante de force de la nature il était déjà entré dans ma cabine me laissant bien peu d’espace pour bouger. Je vais finir par me retrouver épingler au mur comme un papillon.

L’armure m'impressionne, elle semble à la fois assez légère et résistante. Moi qui cherchais à trouver des matériaux pour une armure plus lourde.

Un pas de côté pour éviter un coup de bâton envoyé comme s'il comptait m’enfoncer dans le sol et je glisse entre ses jambes. Le pauvre est aussi piégé que moi, au ve de l’étroitesse, j’ai du mal à esquiver mais il a encore plus de mal à bouger avec une arme à allonge en milieux clos.
D’un bond je retrouve mes appuis alors que le puissant singe se retourne difficilement, mais ma lame glisse déjà au niveau ou de trouve les reins chez les humains.
“Je te connais pas mais il y a les même failles dans ton armure que chez les humains mon beau.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 72
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 13:04
Flottant au-dessus du sol, auréolé d’énergie mystique, en contrôle de plusieurs vagues maritimes, Fate donne une impression de puissance et de maîtrise.
Ce qui n’est absolument pas le cas.

Sous le Heaume de Toth, Khalid est terrorisé, et ne sait toujours pas s’il a bien fait ; il croise les doigts, psychiquement, et tente de se souvenir des quelques leçons données par un Nabu toujours silencieux dans les moments où il a besoin de lui. En vain.
Si cela tourne mal, si Starfire explose, il ne saura pas quoi faire… mais il fera. Quelque chose.
Ce n’est pas son genre, de laisser des situations dégénérer ainsi ; même si ça risque de lui attirer des soucis.

Heureusement, ils n’en arriveront pas là.
Car si une tension terrible règne devant la Tour des Titans, l’étonnante Lilith prend la parole – et calme les choses ; les gens, surtout.

Alors qu’elle parle, d’une voix douce mais sûre, le jeune mystique comprend que cela va rentrer dans l’ordre ; il l’espère, surtout, mais il entend tout faire pour cela.
Il relâche l’eau autour de Starfire, la libère, puis retourne se poser au sol – près de Lilith, au cas où l’extraterrestre exploserait ; et près des autres, pour sa propre sécurité.

Le jeune homme acquiesce, sans un mot, quand Lilith l’informe sur leur destination ; okay, pense-t-il, ça ne m’avance pas vraiment, mais on fera avec.
Il va partir dans les étoiles, donc. Vers un endroit mystérieux et dangereux. Avec des inconnus, dont la moitié a failli se taper dessus.
Ça ne peut que bien se passer, hein ?


**
*
**

Plus tard.
Ils sont partis, donc. Dans l’Espace.

Alors que les commandes ont été données à une Rae émerveillée, et voir même émerveillante vu sa capacité à gérer l’improbable ensemble de machineries et de boutons qui dirigent le vaisseau spatial, le reste du groupe improvisé et chaotique s’est éclaté à l’intérieur de l’appareil ; la cohésion est encore loin d’être totale.

Près de Razorshap, la première personne sympathique qu’il a croisée ici, et avec qui il a désormais un petit lien, Fate attend – et s’émerveille, toujours.
Il fixe les étoiles. Il fixe l’infini. Il fixe l’Espace.
Et même s’il en a déjà vu beaucoup avec ce Heaume, même s’il sait désormais que le monde est bien plus riche qu’il ne le pensait… quand même. L’Espace, quoi.
Il est dans l’Espace.
Il sauterait de joie et d’excitation, si ses tripes n’étaient pas nouées par une peur absolue.

Khalid demeure silencieux, donc.
Les mains dans les poches de son jeans, l’attention entièrement tournée vers l’extérieur, il s’abandonne à la contemplation – hélas, brisée.
Par un intrus.
Rapidement suivi par d’autres.


« Hein ?! »

Un nain. Bleu. Armé d’une boîte.
Qui hurle et semble à la fois terrorisé et épuisé.


« Mais… »

Fate se tourne, surpris et même stupéfait, alors que le nouveau venu, dont il ignore l’identité, tente de se faire comprendre.
Hélas, bien d’autres le rejoignent, bien vite.
Une dizaine de brutes, lézards humanoïdes qui tirent absolument partout ; suivis, aussi, par deux étranges créatures, bien plus vicieuses mais aussi un peu plus intelligentes, en apparence.

Ils sont attaqués.
Ils sont attaqués dans le vaisseau !


« Ha bordel ! »

Alors que Rae se cache, bien légitimement, sous la console de commandes et que, plus loin, Rose Wilson s’extraie de sa chambre pour s’en prendre à l’un des agresseurs, Khalid ne peut rester immobile – ce n’est pas son genre.
Par réflexe, il serre les poings, laisse son cœur s’emballer… et se lance.

Ne contrôlant encore que les éléments, il n’appelle pas cette fois-ci l’eau, mais l’air – et l’utilise pour projeter de terribles bourrasques de vent vers les deux-tiers des attaquants !
Il espère que ces derniers soient propulsés contre un mur, et se concentre suffisamment pour appeler beaucoup d’énergie, et ainsi les conserver là-bas…
Il veut les bloquer ; il veut permettre aux autres d’agir.

Et alors qu’il se demande ce qu’il se passe, pourquoi le nain bleu a parlé d’anneau, et ce que ces monstres font là – il fait le silence dans son crâne.
Pour se concentrer.
Pour laisser la puissance sortir. Pour mériter sa place !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate laisse sa tension redescendre, fait tomber l’eau, et vient reprendre place auprès des Titans ;
- Fate suit ensuite l’équipe dans l’Espace, et passe son temps à s’émerveiller devant les étoiles, à proximité de Razorshap ;
- Fate manipule le vent pour projeter des bourrasques afin de faire soulever les 2/3 des attaquants, et les projeter contre un mur pour les bloquer, et laisser les autres agir. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/01/2018
Messages : 14
DC : The Question
Localisations : Saint Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 24 Fév 2018 - 15:28
Piégée. Piégée. Piégée. Tristesse, peur, piégée. Piégée. Piégée. Peur, peur, peur, sursaut....panique, peur, nouveau sursaut....

Colère.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
! Hurlant intérieurement, et se noyant ainsi stupidement, piégée dans son bloc d'eau, Starfire tente d'augmenter la puissance de ses flammes qui ne formes que des bulles dans la prison que le heaume a construit pour elle.

Plus...Jamais...Esclave....Au risque de faire lâcher son coeur Starfire tente désespérément d'augmenter le feu qui s'éteint toujours encore, encore, encore, enco...

Soudain elle sentit que son visage était libéré pour qu'ele puisse entendre ce qu'il se passait, elle cracha violement l'eau qui était entré dans ses poumons, folle de rage.

-KARIR'N VALAR XHAN STO'RM MAAAAAAR! Hurla Starfire sur Fate, les yeux injecté de haine et tout le visage dirigé vers lui dans un geste de désespoir rageur.

Bon certes personnes ne parlait Tamaréen mais ils pourraient difficilement prendre cela pour une recette de cuisine. Toujours en train d'éssayer de faire flamber ses mains, Starfire fut contrainte d'écouter un étrange nouvel arrivant, qui lui affirma que chacun ici avait de nobles intentions.

-RATM'N KRA RINOR 'IN...KR'AN... DES GENS AVEC DE BONNES AMES PEUVENT FAIRE DES CHOSES TERRIBLES ENFANT IMBECILE ET SI CET INSECTE MINABLE HARAMRA'N KIRAR ME LIBERE JE VAIS T'EN FAIRE IMMEDIATEMENT LA DEMONSTRATION KARIR'N VALAR!

Koriand'r n'arrivait plus à calmer sa colère malgrès tout ses efforts et c'était comme si l'émotion s'alimentait toute seule et continuait d'irriguer ses veines et ses mots, sa diffiulté croissante à s'exprimer en leur langue en était une preuve pour et l'irritait plus encore. Même si elle ne l'avouerait jamais a voix haute -par par mauvaise foi mais à cause d'une gestion émotionnelle approximative- elle croyait l'étrange jeune homme, et savoir qu'il n'y avait que des bonnes ames ici la rassurait. Si les Tamaréens avaient une vision de la sexualité et des émotions bien plus décomplexé que les humains, leur grille de lecture morale restaient proche de l'aspect manichéen de leur lointain voisin de la planête bleue (bien que tendre l'autre joue était considéré comme honteusement lache et que jamais le bien n'aurait pu être assimilé à l'inaction.) Finalemnt, par desus cette information précieuse, se fut l'étrange jeune fille qui l'appaisa. LA green Lantern n'était pas au courrant de ce que les siens avaient fait au sien. Et il était vrai que jamais Koriand'r n'en voudrait à quelqu'un qui n'était pas responsable de ses acitons. N'avait elle pas pardonné à sa soeur, contrainte de l'échanger comme esclave car trop jeune et mal conseillée? Elle pouvait pardonner à cette ingénue là également.

Finalement, quand Fate la libéra de sa prison d'eau, Starfire, muette, ne ressentait plus de colère. Une rancoeur persistante à l'égard du garçons au heaume qui avait osé l'emprisoner, mais pour Jessica ou la jeune-et-ignorante-Rose, rien de mesquin. Elle regarda Lili de ses deux grands yeux verts:

-Je comprends. Je voyagerais avec vous et ne tiendrais pas rigueur à la Green Lantern de son clan. Mon bras est tiens.

Elle embarqua dans le vaisseaux, calmée, mais néanmoins pleine de rancoeur à l'égard de Fate qui avait osé l'emprisonée et...Décue? De l'inocence consternante des terriens. A n'en pas douter, se voyage leur ferait peut être comprendre certaine chose sur l'univers, et ferait enfin comprendre aux enfants de la planête bleue que tout extraterrestre allié de la terre n'était pas forcément estimable au niveau de l'univers. Pour sa part elle était encore bouillonnante de rancoeur, il fallait qu'elle se calme.

***

Une fois dans le vaisseaux, Koriand'r passa une partie du trajet dans sa chambre, assise sur son lit -simple...La Justice League était si désespérément puritaine-, le regard plantée dans le mur au point que celui ci roussisait légèrement. Ses mains cramponés à ses draps noircirent également les precieux tissus offerts par la Justice League. Elle ne pouvait pas leur en vouloir de leur ignorance. Elle ne pouvait pas leur en vouloir de leur ignorance. Elle même avait mit du temps à comprendre que TOUT les êtres humains n'étaient pas bon à défendre. Pas de rancoeur. pas de rancoeur. De toute façons il fallait qu'elle vienne. Ils ne comprenaient rien à l'unviers. Ils étaient des Harnam Rah'n, des enfants qui n'avaient rien vécu. Ils allaient se faire réduire en rat de laboratoire par les Psions avant d'avoir dit PAR X'HAL.

Dans un état de bienveillance qui allait bien par delà le calme normal d'un être humain, Koriand'r se dirigea vers l'avant du cockpitt. Lilith, Rae et Fate y étaient présents, contemplant l'espace. La princesse le regardait aussi, les yeux vides. Il l'avait impressioné aussi la première fois. Maintenant elle savait ce qu'il cachait. Elle savait que dérrière chaque étoile prospère, il y avait un peuple oprimé, une tribu réduite en esclavage. Elle savait que beaucoup d'enfant comme elle jadis rouillait dans des chaines dans les petits points lumineux qui s'éttendaient au loin. Elle savait et cela l'emplissait d'une mélancholie profonde qui la noyait à demi. Starfire posa ses yeux sur les trois êtres humains présents. Elle adorait les terriens. Elles les aimait tellement. Ils étaient idiots, laches souvent, décevant pour la plupart, ignorant pour tous mais ils se posaient tant et tant de question. Leur planète comme toute les autres avaient des esclaves, mais bien moins que mille ans plus tôt ou encore mille ans avant. Leur planête éssayait tant bien que mal d'améliorer la vie de chacun, avec ses erreurs. Il n'était pas étonant que tout les aliens de la Galaxie s'y précipite.

Soudain, son coeur était à nouveau emplis de gratitude, telle une forêt d'arbre vert, humide et chaud qui grimpaient les collines et s'élevait par delà les montagnes.

Et BAOUM.

Un gardien.

Quand elle le vit le sang de Starfire se glaça de haine. Ses mains s'emplirent de feu quand_

BAOUM.

Des Gordaniens. Ses geolliers. Ses geolliers pendant dix ans, qui la laissaient croupir dans la paille fétide d'une cellule noire prétextant qu'ils ne pouvaient faire autrement. Qu'il fallait bien vivre.

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! Hurla Starfire en les voyant les porcs esclavagistes et lâches.

Elle en avait carbonisé tant et tant des Gordaniens et pourtant son coeur n'était jamais content et vengé avec eux. Elle dirigea ses mains vers leurs masses informes, lévitant, prêtte à faire feu quand enfin aparurent_

BAOUM

Non, pas eux.

Sonné et les mains soudain dénué de feu, Starfire regarda les Psions. Non. Elle les avait repoussé pendant un an sur Tamaran. Elle croyait qu'ils, qu'elle aurait, que...que... Tout son sang s'affaisa. Non. Pas encore eux. Pas...Pas..

Rae fut touché et se cambra de douleur. Soudain, Starfire se souvint en un éclair de toute les expérimentations qu'ils lui avaient fait subir. Electricité, ultra violet, épuisement, noyade, tout, tout... Tout ce qu'ils pouvaient trouvé, parfois dans un but scientifique, souvent juste pour le plaisir. Elle. Une Tamaréenne, dont les sens et les émotions étaient incapable de se fermer et ne pouvaient qu'encaisser et encaisser. Tandis que Rose et Fate maitrisaient les Gordaniens, elle se rua sur les Psions, les yeux humide de vengeance. Un Gordanien survivant tenta de lui barrer le chemin. Starfire donna un coup dans son baton mit ses deux mains sur la partie non-armurée de son visage et fit feu. Son corps s'écroula bientôt au sol, privé du poids d'une tête. Les muscles crispés, elle attrapa les Psions au collet et les plaqua contre les parois du vaisseaux. Elle carbonisa la main de l'un, brula le pied de l'autre et aggripa l'une des ceintures de sécurité pour les liés et leur empêcher de partir. Un isntant, elle eu la tentation de s'occuper des Gordaniens plutôt que des Psions, mais elle a la dernière minuttes elle décida de faire confiance à ses compagnons. La fille toujours en armure, en dehors de ses allures de peste s'en sortait étonnement bien avec ses ennemis qui devaient peser trois cent kilos chacun.

Un Gordanien s'approcha à nouveau d'elle pour libérer les Psions, prêt à lui envoyer une décharge de douleur. La princesse balanca une boule de feu vert sur son arme, qui tomba des mains du garde avant qu'il ne puisse lui faire subir le même sort que Rae. Plus jamais la souffrance de cet arme contre sa chair. Elle n'eut pas à se forcer pour faire monter assez de colère que pour balancer une énorme boule de feu dans la gueule du malheureux, qui tituba en arrière en hurlant comme les torches vertes que sa soeur allumait autrefois pour ses aniverssaire. Robuste, le Gordanien vivait. Ses compagnons Titans s'en chargeraient. Elle se tourna vers les Psions qu'elle avait mutilé, les écrasant de tout son poids. Ils ne fuiraient pas, ils ne feraient pas de nouveau tunnel et ne partiraient pas avec la ruse vilaine qui était la leur en profitant de son amour de la bataille. Elle avait des informations a extraire d'eux quand le combat serait finit et elle prendrait une joie sans fin à s'amuser avec les extraterrestres à sang froid dans la chambre froide. Nouvelle citadelle. Les Gordaniens eux pouvaient bien périr, c'était les Psions qui avaient toujours les informations et l'autorité. Elle resta concentrée sur les reptiliens, pensant déjà à comment leur extraire leur savoir le plus violement possible, surveillant d'un oeil l'avancée de la bataille contre les Gordaniens. Néanmoins et à sa grande joie, son coeur avait une confiance absolue envers ses compagnon. Elle pouvait s'occuper de l'aspect "politique et stratégie galactique" en ne s'occupant que des Psions, les autres Titans avait pour l'instant les Gordaniens sous contrôle malgré leur petite taille et leur muscles frèles. Ignorants mais efficaces les terriens.

Soudaine bouffée d'affection tel une fleur qui éclot au coeur de la poitrine surement malvenue dans une bataille aussi sanglante ou l'odeur de sang de Gordanien s'élevait dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 122
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 8:40
Dans ma cabine je suis paisiblement en armure, en position du Lotus en train d’essayer de méditer. Certes cela prête à sourire et c’est l’une des raisons pour laquelle je fais ceci dans ma cabine. L’autre c’est les tensions à couper au couteau entre les membres de l’équipe. Je ne suis ni chef de gang, ni leur mère alors qu’ils se débrouillent avec leurs hormones.

La seconde raison est plus prosaïque, j’ai besoin d’être calme et ce vaisseau m’énerve. Déjà que je n’ai pas l’habitude de l’espace, je pars en vadrouille dans un vaisseau désarmé !
Bordel !
C’est un peu comme lancer une pucelle en string dans une prison de violeurs. Certes elle va peut-être s’en tirer mais c’est chercher les ennuis. Bref comme je me sens un peu toute nue dans ce frêle esquif je reste habillée pour les ennuis

--Baoum--

Alors c’est lèvres de feu où la main verte qui a pété un câble ce coup-ci ?
Je reprends position, je ….

--Baoum--

Je reprends position, je ….

-- Baoum --

(.!.)
Si je suis une boule de nerf AVANT de rencontrer les anneaux rouge la situation va devenir compliquée.
Excédée, j’ouvre violemment la porte pour tomber sur une armoire à glace.

Putain c’est quoi ce truc ?
Tronche de chimpanzé, super-armure, super-armes, regard méchant. J’ai encore une fois raison bordel, je déteste ça.


Un bâton qui grésille me fonce dans la tronche. et je l’esquive de peu sentant les arcs de force s'électrifier la peau, heureusement je sens la majorité de l’énergie dissipée à travers l’armure.

Je dégaine une épée, la prenant à deux mains et je saute de côté pour esquiver un second coup puissamment envoyé vers l’endroit où se trouvait ma tête quelques fractions de secondes auparavant. Dans un bruit impressionnant la paroi vibre sous la force du coup.
J’ai intérêt à faire gaffe, une simple parade et il pourrait me faire sauter l’épaule.

Avec la surprise et son attitude nonchalante de force de la nature il était déjà entré dans ma cabine me laissant bien peu d’espace pour bouger. Je vais finir par me retrouver épingler au mur comme un papillon.
L’armure m'impressionne, elle semble à la fois assez légère et résistante. Moi qui cherchais à trouver des matériaux pour une armure plus lourde.
Un pas de côté pour éviter un coup de bâton envoyé comme s'il comptait m’enfoncer dans le sol et je glisse entre ses jambes. Le pauvre est aussi piégé que moi, au ve de l’étroitesse, j’ai du mal à esquiver mais il a encore plus de mal à bouger avec une arme à allonge en milieux clos.
D’un bond je retrouve mes appuis alors que le puissant singe se retourne difficilement, mais ma lame glisse déjà au niveau ou de trouve les reins chez les humains.

“Je te connais pas mais les failles de ton armure sont pires que chez les humains mon beau. Faut dire que ta queue est difficile à caser. Ne bouge pas où tu n’auras même pas le temps de voir l’infirmerie.”

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2015
Messages : 166
DC : Animatrice gérée par Jade
Localisations : Titans Tower
New Titans
MessagePosté le: Dim 11 Mar 2018 - 8:52
Le combat tourne rapidement à l'avantage des Titans. L'extrême dextérité de Rose, la sauvagerie et la fureur de Koriand'r, la puissant de Fate, tout cela est de nature à mettre en déroute les Gordaniens et à se rendre maître des Psions...

... l'un d'eux esquisse un sourire satisfait. En dépit des tortures qu'il a subi. En dépit de leur évidente défaite : il n'y a plus de Gordaniens en état de combattre. Ils sont morts (Starfire) ou captifs (Fate, Rose). Et eux, les Psions, leur sort n'est guère enviable, aux prises qu'ils sont avec une petite princesse tamaréenne qui en a gros sur la patate à leur encontre...

Pourtant, le Psion a l'air satisfait. Comme si toutes pièces du puzzle s'imbriquaient au bon endroit, au bon moment.

Souffrant néanmoins des horribles mutilations qui ont été réalisées sur sa personne, le Psion grimaça et annonça tout de go :

"Princesse Koriand'r, vous n'apprendrez donc jamais... ce qui, un jour, a été possédé par la Citadelle, demeure toujours la propriété de la Citadelle. La Citadelle inscrira bientôt un code-barre sur votre chair pour que vous n'oubliiez jamais cette vérité ainsi que LA PEUR ! LA PEUR MAÎTRESSE DE L'UNIVERS !"

Et tandis que la voix du Psion allait crescendo, du bruit se fit entendre un peu plus loin dans le vaisseau. Un bruit de lutte. Et ça ne venait pas de la salle de bains où s'était enfermé le nain bleu mais...

... de la chambre de Jessica !

Le Psion grimaça de plaisir sadique.

"Nous. Avons. Gagné. Petite... esclave"

Sa vie n'avait pas d'importance et il le savait. La mort plutôt que la défaite. D'ailleurs, s'ils savaient ce qui les attendaient, ils se seraient laissé tuer par les Gordaniens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

All-Along the Titans Tower [Titans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Film] Le choc des Titans
» Les Titans (Arrivano I Titani)
» Inauguration de la Titans Tower ! [Tous les Titans]
» HISTOIRE DES TITANS pour y voir clair
» Le choc des titans : Jane Eyre vs Wuthering Heights

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Titans Tower-