Blood will run.

Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 2:07
C'est pas possible... c'est juste pas possible.

Barry avait reçu un dossier sur lequel travailler. Il n'était pas le seul à travailler au laboratoire scientifique, et bien que la plupart des dossiers sur lequel il travaille sont encore chaud, il se plaît parfois à ressortir de vieille affaire des "cold case" comme on dit pour les étudier et espérer découvrir enfin le criminel et soulager les victimes qui parfois attende depuis des années d'avoir une réponse. C'est donc avec cette idée de rendre la justice qu'il avait sorti le dossier de Mario Flakers afin de découvrir ce qui s'était passé. Les résultats qu'il obtenait étaient pourtant tellement impossibles qu'il ne pouvait simplement pas y croire. Il décrocha alors le téléphone du bureau, le téléphone sonna, mais malheureusement personne ne répondit, il tomba donc sur une boîte vocale.

Patty, je suis vraiment désolé de te déranger ce soir, mais tu dois venir au laboratoire de la police dès que tu reçois ce message s'il vous plaît. J'ai vraiment besoin de ton expertise.


Puis il raccrocha. Il se remit le nez dans le dossier et regarda les différents échantillons réunis dans cette boîte. Ce qui le dérangeait le plus était le tube de sang récolté dans les affaires. Il était bourré d'anticoagulant qui permettait au policier scientifique de pouvoir faire des analyses très longtemps après la prise de l'échantillon. C'était une méthode qui datait cependant d'il y avait longtemps et qui n'était plus utilisé aujourd'hui.

Barry tenait un crayon dans sa main et ne cessait de le faire taper nerveusement sur la table. Il regardait le dossier et regardait l'échantillon sanguin, le dossier, l'échantillon sanguin, le dossier... le crayon explosa sur la table. Sans s'en rendre compte, Barry le frappait à supervitesse, tellement il était embêté. Puis il ne pouvait attendre il décida de refaire un troisième test avec l'échantillon.

Il s'installa au microscope, compara l'échantillon avec un autre juste à côté rentra les données dans l'ordinateur et la réponse étaient encore la même que la deuxième fois...

Le sang retrouvé sur la salle de crime correspondait à : Barry Allen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 21:17
Patty sortait d'une affaire assez complexe qui avait demandé à ce qu'elle étudie plusieurs fois les marques de sang qu'on lui avaient fournis afin d'être sure des informations qu'elle fournirait ensuite. Et ceci combiné avec la grande rigueur de notre analyste avait fait qu'elle s'était échiné à rendre son rapport le plus précis possible. Une fois rendue satisfaite de son travail, c'est à dire après avoir conclu qu'elle ne pouvait aller plus loin, elle l'avait finalement rendu et était partie un peu plus tôt que son heure habituelle. Ses supérieurs et collègues savent de toute façon qu'elle était disponible à toute heure en cas de besoin. Elle ne s'était absentée de chez elle que quelques minutes, mais cela avait suffit pour lui faire manquer un appel. Elle pensa tout de suite au travail.

"Encore une nouvelle affaire ? Les criminels ne doivent pas prendre le temps de faire leur courses."

Elle avait l'air de se plaindre intérieurement, mais ne mit pas de temps à mettre sa messagerie en route afin de savoir ce qu'il se passait. C'était Barry, et vu ce qu'il disait dans son message, c'était plutôt urgent. Délaissant donc ses courses, elle aurait le temps de les ranger plus tard, elle réuni ses affaires pour le travail et fila aussi vite que possible sans prendre la peine de rappeler Barry pour lui dire qu'elle arrivait. Elle n'avait pas l'intention de traîner en route de toute façon. Elle arriva plusieurs minutes plus tard dans les laboratoires de la police.

-Je suis là. Alors qu'est-ce qui se...

La première chose qu'elle vit se fut l'écran d'un ordinateur qui affichait le nom de celui qui l'avait appelé à la rescousse. Un cadavre de crayon sur le bureau attestait encore plus s'il le fallait que quelque chose n'allait vraiment pas. Ne se préoccupant pas plus du crayon, Patty s'approcha de l'ordinateur et analysa la situation. D'un certain point de vue, elle était simple. Le sang de Barry Allen avait apparemment atterrit sur une scène de crime.

La question allait être de savoir pourquoi et comment. Mais dans l'état actuel des choses, elle ne pouvait pas dire grand chose de nouveau. Elle jeta un œil au dossier qui traînait sur le bureau en se disant qu'il y avait du pain sur la planche. D'une voix calme, elle reprit la parole.

-Je comprend mieux pourquoi tu m'as fait venir. Mmmh... J'ai besoin de me rafraîchir un peu les idées avant. Tu veux bien me faire un récapitulatif de l'affaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 14:20
Patty était une professionnelle de grand talent en plus d'être une femme d'une grande beauté. Cette beauté discrète et naturelle d'une scientifique qui cache sous ses lunettes l'éclair de génie de son esprit aiguisé. Dans une autre vie, un autre temps, Barry aurait succomber à son charme sans même y pensé et même aujourd'hui cette proximité était présente et les deux le savaient, mais c'était essentiel à tous les deux de conserver cette distance qui au fond les unissait. Ceci étant dit, la voir arrivé ainsi avec toute sa brillance, rassura Barry au plus haut point. Puis telle la professionnelle qu'elle était elle s'attaque immédiatement au dossier.

Merci d'être venu Patty,

Mario Flakers, tuez dans son appartement de Central City. Cause du décès relié à un objet contondant, on n’a jamais trouvé l'arme du crime. Le problème est que cet échantillon sanguin est présumant celui du meurtrier et que j'en serais apparemment le responsable.


Il donna le dossier à Patty puis se repencha lui-même dans la boîte qui contenait le matériel du "cold Case" il y avait quelques reproductions du crâne de Mario Flakers et des dommages causés à celui-ci. Il y avait également plusieurs échantillons de différent composant de l'appartement qui avait reçu du sang de celui-ci.

Patty, ce meurtre remonte à plus de 30 ans...

Voilà ou le problème se situait. Barry ne pouvait pas avoir fait le meurtre. Il était un enfant à l'époque et n'avait absolument pas la force pour infliger ce genre de blessure. Comment son sang pouvait-il avoir été sur une scène de crime et conservé tout ce temps afin de révéler sa supposée présence sur les lieux de ce crime? Cela n'avait aucun sens. C'était une absurdité complète et il n'arrivait pas à comprendre comment cela avait pu se produire.

Est-ce que les anticoagulants peuvent provoquer ce genre de "faux positif" parce qu’honnêtement, je n’arrive pas à comprendre la présence de mon sang sur le lieu de ce crime. Est-ce qu'il y a une explication possible?


Il fallait qu'il y ait cette explication, car sinon cela voulait dire une chose particulièrement grave. Quelqu'un peut-être même lui était revenu dans le temps pour causer ce meurtre. Ou du moins pour tenter de faire croire à tout le monde que c'était Barry le coupable. Si, la réponse était celle-là, le problème quitterait la catégorie de "simple complication" à "problème aux conséquences catastrophiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 23:42
-Oh tu sais que tu peux toujours compter sur moi en cas de soucis... Même si je ne t'aurais pas imaginé mêlé à une affaire pareille.

Imaginer Flash tuer quelqu'un était invraisemblable. Patty connaissait suffisamment son collègue pour savoir qu'il ne tuerait jamais quelqu'un. Et l'affaire était encore plus invraisemblable lorsque l'affaire en question remontait à plus de 30 ans. Soit à un moment où le coupable désigné par le sang n'était qu'un enfant. Non, c'était impossible. Comment un enfant pourrait-il tuer un homme adulte ? Et pour quelle raison ? Ça n'avait aucun sens. De plus...

-Il est très difficile de conserver le sang au-delà de quelques jours. Certaines parties peuvent être conservées pendant une année au grand maximum, mais 30 ans... A ce stade, c'est déjà étonnant que l'on obtienne des résultats.

N'ayant malheureusement pas travaillé sur cette affaire, trop jeune elle aussi, elle devait pour l'instant uniquement se référer au dossier dont ils disposaient. L'absence de l'arme du crime était un gros handicap, car elle recouvrait beaucoup de pistes possibles. Si elle en jugeait par les photos du crâne de la victime, elle n'avait pas été tuée par une arme à feu. Elle ne voyait rien qui trahissait l'impact d'une balle même d'un petit calibre. Et la piste de l'arme blanche était aussi à exclure. Elle soupira légèrement devant ce nœud qu'il allait falloir dénouer.

-Je ne vois pas beaucoup de solutions pour le moment... Tu es sûr de ne pas avoir été mêlé à cette affaire d'une quelconque manière que se soit ? Peut-être es-tu entré chez ce Mario Flakers peu avant le meurtre et que d'une manière ou d'une autre ton sang s'est retrouvé là. Il y a une autre possibilité sinon. L'ADN que nous avons est un ADN partiel, ce qui veut dire qu'il pourrait désigner une personne proche de toi. Un membre de ta famille, même éloignée.

Ce n'était pas très glorieux comme explication, mais elle avait au moins le mérite d'apporter un début d'explication. Enfin, elle envisageait bien une autre explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 14:10
Je n'ai absolument aucune explication Patty. Je ne comprends tout simplement pas.


Il savait que Patty disait vrai à propos de la conservation sanguine, mais en même temps, il arrivait parfois que des échantillons survivent aussi longtemps. Mais tout ça ne concluait pas, tout ça était trop étrange et ne pouvait pas être réel. C'était marginal d'avoir une réalisation aussi précise et il avait vraiment l'impression de chercher trop loin... Puis cela le frappa.

Le rasoir d'Ockham.

Le rasoir d'Ockham était un raisonnement philosophique du rationalisme. En fait c'était une constante énoncée qui disait en soi que la solution la plus simple était souvent la plus valable. Les gens cherchent un zèbre, alors qu'il n'y a qu'un cheval. Barry était parti dans ses tribulations de voyage temporel, d'échantillon contrasté qui aurait survécu 30 ans, de possible intervention d'un ennemi tentaculaire qui savait qui il était. Alors que c'était des plus évident.

Quelqu'un essaie de me faire porter le chapeau. Quelqu'un a placé cela dans la boîte en espérant que je sois accusé de ce meurtre. Malheureusement, il ne savait pas que c'était une vieille histoire et encore moins que ce serait moi qui ouvre la boîte. Je sais que cela peut sembler étrange et limite théorie du complot, mais qu'est-ce qui est le plus simple ? Moi enfant qui va saigner chez un monsieur dont j'ignorais l'existence alors que celui-ci venait de mourir, et que l'échantillon survivent 30 ans? Ou quelqu'un qui vient placer cet échantillon récemment dans l'espoir que je me fasse accusé?

C'était, l'explication la plus simple et surtout la plus censée. Barry se sentait à la fois délivrée, mais en même temps plein de question. Pour accéder aux boîtes comme ça, il fallait un code de la police bien précis. Puis quelqu'un devait avoir son sang, comment avais t'il récupéré cela et surtout, pourquoi lui? Qu'est-ce qu'il avait contre Barry Allen?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 22:35
Imagine un Barry enfant entrer dans la maison de Flakers était assez difficile, et seule la nécessité d'expliquer la présence d'une tâche de sang vieille de 30 ans en apparence justifiait que l'on tente de le faire. Et encore, combien de chance y avait-il pour que Barry entre par hasard dans la maison d'une personne qui allait précisément se faire tuer... Et que son sang serait comme par hasard retrouvé sur les lieux du crime alors que celui du meurtrier manquait toujours à l'appel.

-Tout ça n'a aucun sens... Qui serait capable de prévoir autant de chose sur une si longue période ?

Pour savoir que les événements allaient s'enchaîner jusqu'à la situation actuelle, il fallait pouvoir prévoir les choses sur le très long terme et être sûr de son coup... Et aussi avoir l'esprit totalement détraqué pour imaginer des choses aussi compliquées. Et elle devait être un peu folle aussi pour avoir été chercher des scénarios aussi compliqués au lieu de commencer par le plus simple. Heureusement que Flash était là pour ramener un peu de bon sens dans cette histoire.

-Je dois avouer que ta deuxième théorie tient beaucoup plus la route que la première. Il est plus simple d'imaginer quelqu'un ayant réussi à récupérer ton sang quelque part pour le glisser dans un dossier.

Mais il y avait encore une zone d'ombre assez conséquente, outre le fait qu'ils n'avaient pour l'instant aucune idée de qui pourrait avoir fait le coup. Cette personne qui qu'elle soit avait réussi à pénétrer dans les locaux de la police sans se faire remarquer et à glisser une fausse preuve parmi celles concernant une vieille enquête.

-Peu de gens ordinaires peuvent pénétrer dans nos locaux sans se faire repérer, et nous n'avons eut aucun cas d'intrusion à ce que je sache. Et dans le cas où se serait un de nos collègue, pourquoi aller mettre ton sang dans une affaire de plus de 30 ans. Il y a plus simple et il fallait deviner que cette affaire précise serait ouverte. Qui pourrait vouloir miser sur le hasard à ce point ?

Et puis sincèrement, l'idée que la faute vienne du côté de la police lui déplaisait. Cela signifierait qu'une ou plusieurs personnes cherchaient à manipuler les preuves et la justice dans leur propre intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 2:42
Le problème Patty, c'est qu'à Central City, nos criminels ne sont pas ordinaires.

Le cerveau de Barry fonctionnait très rapidement et il pouvait voir plein de criminels capables de faire ça. Un criminel pourrait avoir soudoyé quelqu'un, Piper pourrait avoir jouer de son talent de flûtiste contre un agent, Kadabra se téléporter à l'intérieur, reverse Flash pouvait l'avoir fait sans la moindre difficulté, etc. De nombreuses ennemies auraient pu. Le problème était qu'on n'attaquait pas Flash, on attaquait Barry Allen.

Je ne sais pas Patty. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a une chose relativement claire. La personne qui a fait ça me connaît. Il, ou elle, sait que j'ouvre les dossiers de la "filière 13" pour les réévaluer et surtout il savait que celui-ci était dans mes prochains dossiers, il ne pouvait pas laisser le sang trop longtemps.

Barry se mit à chercher dans sa tête et la réponse la plus plausible qui lui vint à l'esprit ne lui plaisait pas du temps. Mais une chose était importante, c'est que Flash ne pouvait pas se mêler de ça. Du moins pas tant qu'il n'avait pas officiellement un criminel identifié, cela le dévoilerait.

Je, je vais aller chez Forrest. Je dois le voir. C'est celui avec qui je travaille le plus. Ça ne me plaît pas de penser ça, mais je pense qu'il est celui, le plus susceptible de pouvoir... enfin... attendons, je vais aller lui parler.

Il se pencha sur un ordinateur et sortie le dossier de son collègue de la police scientifique James Forrest. C'était un collègue de Barry depuis plusieurs années et il s'En voulait de ne pas le connaitre plus. Il n'était jamais allez chez lui et ne savait pratiquement rien de lui, outre ses talents en analyse d'ADN.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 12 Fév 2018 - 21:07
Tout semblait aller vers la piste d'une personne faisant partie des forces de l'ordre. En dehors des supers-criminels sur lesquels Flash faisait une fixation à première vue, c'étaient les seules autres personnes capables d'entrer et de sortir dans les locaux de la police sans être remarqué. Et il fallait en plus savoir que Barry ouvrait les anciens fichiers de la police. Donc un collègue suffisamment proche de lui pour savoir où il en était exactement.

-As-tu dit à quelqu'un vers quelles affaires tu allais te tourner ces derniers jours ?

Le collègue en question pouvait très bien avoir observé Barry dans son travail et deviner à peu près quelles affaires allaient bientôt faire l'objet de ses recherches. Mais si Barry avait donné ce genre de détails à une personne en particulier, cela pourrait permettre d'orienter plus spécifiquement l'enquête. Une nom fini par ressortir, celui de James Forrest. Un de leur spécialiste de l'ADN. Peut-être pourra-t-il leur en dire davantage pour les aider à avancer.

-Tu crois qu'il est celui qui... Mais pourquoi ? Quelles raisons aurait-il pour vouloir te causer des ennuis ? Elle ne connaissait pas beaucoup Forrest également, mais Barry et lui avaient toujours semblé en bons termes.

-Je viens avec toi. Je veux aussi tirer cette affaire au clair. Si tu veux rester seul à Forrest à un moment, tu n'auras qu'à me dire de m'éloigner.

Patty n'aimait pas lâcher une affaire sans en connaître la résolution, particulièrement lorsque ça la touchait d'une manière ou d'une autre. Et puis, elle n'allait pas laisser son ami alors qu'il avait besoin d'aide. Patty respecterait ses envies s'il le fallait, mais pour le moment elle était décidée à ne pas lâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 13 Fév 2018 - 14:05
Avoir Patty à ses côtés dans cette affaire lui plaisait beaucoup. Cela le rassurait entre autres sur la validité de ses pensées et surtout sur le fait qu'elle le croyait innocent. Puis, il aimait profondément Patty, c'était une collègue de grand talent et une amie loyale. Il pouvait compter sur elle. De plus, il ne s'inquiétait pas encore pour elle. Ils étaient à la recherche de Forrest, pas de Gorilla Grodd. Il n'y avait pas de danger immédiat pour la scientifique et s'il devait le faire, Barry était en mesure de la protéger.

Forrest habitait un appartement non loin du commissariat. Cela lui permettait de venir travailler à pied. Ça Barry le savait déjà, car il avait souvent vu Forrest partir du travail alors que lui restait travailler sur ses dossiers, durant son temps libre. Il avait toujours un bon mot pour ses collègues et quand il partait on sentait tout de suite son absence. Forrest n’était certes pas très "ouvert" mais c'était quelqu'un de foncièrement sympathique qu'on aimait bien. Il emplissait la pièce d'une certaine attitude bon-enfant qui avait toujours plu à Barry.

Je ne crois pas que Forrest, soit coupable, ou du moins pas de son plein gré. Je ne l'accuse pas et si je ne transmets pas l'affaire à un détective c'est justement parce que je veux éviter de mettre un collègue que je trouve sympathique dans l'embarras. Mais si ce n'est pas lui, j'espère qu'il puisse nous mettre sur la piste de quelqu'un. Il y a nombre de vilain à Central et Keystone qui pourrait le forcer à faire des choses contre sa volonté.

Ce n'était pas vraiment son genre d’exclure des possibilités sur un sentiment et non sur des preuves, mais cela ne faisait tout simplement pas de sens. Pourquoi maintenant? Forrest et lui travaillaient ensemble depuis des années. Il était même déjà là quand Barry avait été engagé au CCPD. Bien que secret sur sa vie privée, Forrest avait toujours soutenu le "jeune blondin" dans ses différents projets et l'avait même quelques fois défendu devant le directeur Singh qui passait son temps à lui rappeler à quel point il était "lent" pour livrer les résultats.

Barry n'est pas le plus rapide, mais c'est le meilleur. Avait-il dit. Alors, pourquoi le trahir maintenant et essayer de le faire passer pour un meurtrier? Quelque chose était flou dans cette affaire et il entendait bien le découvrir.

C'est ici. Il vit au Rez-de-chaussé. Barry sonna à la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 22:56
Même si Forrest les attaquaient, ce dont elle doutait grandement car elle ne le voyait pas attaquer quelqu'un sans raisons, Patty devrait logiquement pouvoir se défendre. Leur collègue n'avait pour l'instant pas fait montre de capacités exceptionnelles. Et puis, il avait toujours été gentil avec tout le monde aussi loin que Patty s'en souvienne. Même lorsque les choses allaient mal dans le service, il restait présent. Fidèle au poste jusqu'à sa retraite comme il le disait.

Quant à l'une des autres hypothèses, la blonde s'en voulu de ne pas y avoir pensé plus tôt. Les supers-vilains n'avaient pas besoin de se rendre jusqu'aux bureaux de la police pour y placer des éléments compromettants. Ils pouvaient très bien agir d'une manière ou d'une autre sur les personnes dans l'entourage de Flash pour les obliger à se retourner contre lui.

-S'il a été poussé à faire ça, j'espère que la personne qui s'en est prise à lui l'a laissé tranquille pour le moment.

Cette expression englobait aussi bien les criminels standards que les supers-vilains dans la bouche de l'analyste du sang, qui n'avait toujours pas abandonné l'idée que se ne soit pas obligatoirement quelqu'un lié au monde des individus aux pouvoirs hors du commun. Et dans le cas où il s'agisse d'un criminel aux supers-pouvoirs, on pouvait craindre le pire.

-Nous allons probablement avoir des réponses maintenant. Si tout va bien, il sera seul dans son appartement.

Quelle genre de réponse ils allaient trouver, ça, elle ne le savait pas trop. Mais pour le moment, elle n'était pas terriblement inquiète. Flash était à ses côtés, et elle savait qu'elle pourrait compter sur son aide si les chose devenaient trop dangereuses. Barry ayant sonné, Patty tendit l'oreille et entendit des bruits de pas se rapprocher de derrière la porte, signe que quelqu'un arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 22:29
Oui? Barry, Patty ! Qu'est-ce que vous faites ici?

Salut Forrest, est-ce qu'on peut entrer?

Euh... non là ça tombe plutôt mal.

C'est vraiment important.
Je n'en doute pas pour que vous veniez me visiter chez moi après toutes ces années, mais vraiment là ce n’est pas le moment.


Fatigué avec absolument aucun intérêt pour cette conversation d'extérieur, il n’alla directement au vif du sujet.

Pourquoi est-ce qu'il y avait mon sang dans une affaire vieille de 30 ans?

Laisse le entrer. Dit une voie derrière la porte.

Je te jure je savais pas Barry...


Il se tassa et ouvrit un peu plus la porte. Les lumières étaient toutes éteintes et des bougies étaient ouvertes. En fait, la pièce entière était éclairée aux chandelles. Il y avait également une odeur absolument affreuse et dégoûtante. Forrest semblait résilié et dans son salon un homme était assied de dos, mais on pouvait le distinguer dans un miroir placé non loin.

Je suis absolument ravie de te rencontrer Flash.


Cicada, vous vous trompez, vous avez dû me donner le mauvais sang, Barry ne peut pas être Flash. Je le connais bien, il est incapable de respecter un horaire, c'est un des hommes les plus lents que je connais c'est impossible que.
SILENCE infidèle, ne prononce pas le nom du grand Flash ainsi. Le sang que je t'ai donné était celui de Flash, alors si cet homme dit que c'est le sien... alors il est Flash.
Forrest, tu m'expliques et rapidement


Ce n’est pas moi l'expert Barry, c'est toi. Cicada voulait que je l'aide à trouver la vraie identité de Flash, alors j'ai mis cela dans une de tes affaires froides et je savais que tu trouverais le sang et tu remontrais la piste. Je n’aurais jamais pensé que... Tu es Flash?

Non, c'est justement pour ça que Patty est là ce sang était anormal.

Cicada se leva et se tourna vers Barry. Il souriait, il était certain d'avoir trouvé le bon poulain, puis soudainement Barry sentit une grande douleur dans le dos. Il avait été tellement curieux de savoir le pourquoi du comment, qu'il n'avait pas remarqué que Cicada et Forrest n'était pas seul dans la pièce. On venait de lui enfoncer une dague dans le dos. Une des disciples de Cicada était présente et venait de le poignarder.

BARRY NON! dit Forrest. CICADA, TU M'AVAIS PROMIS. IL NE DEVAIT RIEN ARRIVER.

Le résurrection demande beaucoup de sacrifice Forrest. Si ce, policier n'est pas Flash, il nous servira tout de même. Mais je doute qu'il ne soit pas l'élu de l'éclair... nous le découvrirons rapidement. Ligoté celle-là, elle peut servir aussi.

Barry venait d'être frappé par la dague de Cicada, car l'adoratrice qui l'avait poignardé avait redonné sa lame au vieil homme qui l'avait appelé à lui. La dague de Cicada avait le pouvoir de voler l'énergie vital de ses victimes et dans le cas de Barry sa speedforce. Il se trouvait donc priver de pouvoir momentanément et la blessure était très douloureuse. Mais il s'inquiétait essentiellement pour Patty et s'en voulais de l'avoir traîné aussi stupidement dans ce piège.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 21 Fév 2018 - 10:54
Patty salua leur collègue d'un hochement de la tête. Bien entendu, il était surpris de leur présence ici. Après tout ni Barry ni elle n'entretenait de rapports suffisamment étroits avec lui pour se rendre dans son appartement. Son collègue paraissait épuisé. A cause de la journée de travail qu'ils venaient d'avoir ? Ou étais-ce à cause d'autre chose ? Pendant que Barry et Forrest discutaient, Patty restait un peu en retrait se contentant d'observer leur collègue. Mais rien dans son attitude ne trahissait quoique se soit. Il paraissait juste... Fatigué.

-Si tu as besoin de te reposer, nous ferons vite. Ainsi nous ne t'importunerons pas longtemps.

Elle avait choisi de croire que la fatigue de James Forrest était uniquement due à ses heures de boulot, mais une voix se fit entendre et Barry et elle découvrirent un affreux spectacle. Toutes les lumières éteintes, seules des chandelles éclairaient la pièce qui empestaient elle ne savait trop quoi. On se croirait dans une sorte de chambre mortuaire ou quelque chose de glauque également. Elle déglutit et porta son regard sur Forrest qui s'était replier dans un coin de la pièce.

-Oh bon sang qu'est-ce que tu...

Le pauvre homme semblait résigné à ce qui allait suivre, et Patty ne le sentait pas du tout. Elle porta son regard sur l'homme qui semblait diriger les opérations. Il leur tournait le dos à Barry et elle, mais la scientifique pouvait le distinguer grâce au miroir qui lui faisait face. Au fil de la discussion, il devint évident que le but de tout ceci était Flash. C'était donc bien lui qui était visé dans cet histoire et non pas seulement Barry. Et Forrest n'avait servit que d'intermédiaire. Le policier niait fermement ne pas être Flash et affirmait que tout ceci n'était qu'une erreur. Mais ce n'était visiblement pas suffisant.

-Il a raison Forrest, ce qui nous a amené ici n'a rien à voir avec Flash. Elle concerne Barry et uniquement lui.


Elle mentait pour protéger Barry, ou plutôt Flash. Mais mentait-elle réellement puisqu'en définitive les deux n'étaient qu'une seule et même personne. Mais la situation dégénéra rapidement et Barry se retrouva poignardé malgré les protestations de Forrest, tandis que le Cicada dévoilait un peu plus l'ampleur de sa folie. Après avoir poussé une exclamation de stupeur, Patty serra les poings pour se contrôler et essayer de réfléchir. Le vieil homme paraissait totalement omnibulé par Flash et ne semblait pas contre l'idée de se servir d'eux également. La scientifique vit que Forrest et l'autre fille s'avançaient vers elle pour la ligoter.

-Forrest... Forrest ne lui obéit pas !

-Il m'a promit que tout se passerait bien Patty...

-Ils viennent de poignarder Barry devant nous ! Ce n'est pas suffisant pour toi pour savoir que tout ne se passera pas bien !

Barry au sol, elle était la seule à pouvoir faire quelque chose. Forrest paraissant plus hésitant, la disciple fut la première à se jeter sur la jeune femme. Patty l'esquiva et se défendit alors qu'elle essayait de la ligoter. Elle fini par lui décocher un coup de poing dans le ventre afin de l'étourdir puis un croche-pied pour la faire tomber au sol. Si Forrest restait à ne rien faire et s'il n'y avait aucun autre disciple dissimulé dans l'ombre, elle pourrait s'occuper de récupérer le poignard au vieil homme. Après avoir jeté un rapide coup d'oeil à Barry pour vérifier qu'il tenait le coup, elle s'adressa au responsable de tout ceci.

-Mr Sicada, arrêtez tout de suite cette folie et lâchez ce poignard !

Elle aurait peut-être pu profiter d'avoir mis l'une de ses adversaires KO pour s'enfuir, mais elle ne voyait pas ce que ça lui apporterait. Elle ne pouvait pas abandonner ses deux collègues comme ça alors qu'ils étaient tous les deux impuissants. Elle s'avança donc vers le vieil homme tout en guettant les alentours.

[J'ai pris la liberté de contrôler un peu Forrest et la disciple pour avancer un peu mon post, j'espère que ça ne te gène pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 13:56
[[ Ne t'excuse pas je suis ravie que tu es pris des libertés et je t'invite à continuer à le faire un RP s'écrit à deux et celui-ci n'a pas d'axe prédéfini ]]

Barry récupéra un peu d'énergie assez pour rester éveillé. Il vit deux autres disciples sortir d'une autre pièce. Étrangement le fait qu'il est été poignardé semblait exacerbé légèrement ses sens, ou tout simplement ses yeux c'était habitué à l'obscurité. Quoi qu'il en soit, les deux allèrent vers Patty. Barry aurait bien voulu l'aider, mais il ne sentait plus la speedforce. La dague de Cicada semblait avoir coupé son conduit avec la speedforce.

L'un des disciples ferma la porte de l'appartement de l'agent Forrest enfermant de ce fait même les deux policiers scientifiques dans l'antre du loup. Barry n'arrivait pas à comprendre, il y avait quelques choses qui n'allaient pas. James Forrest n'était pas un mauvais gars, il ne pouvait pas avoir sciemment fait cela. En fait, pour l'instant rien de se qu'il n'avait fait était illégale, mais la cette partie n'avait pas de sens et au vu du visage qu'il affichait, il ne s'attendait pas à ce genre de situation.

Cicada prit Barry par une main et le tira. Il put sentir sa force très au-dessus de la moyenne surtout pour un vieil homme. Il amena Barry dans le salon laissant Patty avec ses disciples.

Forrest, va chercher ta nièce. Avec Flash à nos côtés, la mort ne pourra lui résister.

Dingue, tout est complètement dingue, je ne voulais pas ça, vous m'aviez jamais dit que...

JAMES FORREST, C'EST VOTRE CHANCE DE RÉPARER VOTRE ERREUR, ALLEZ VOUS LA SAISIR OU NON. CECI NE CHANGERA RIEN À CE QUI s'EST PASSÉ JUSQU'À MAINTENANT.

La voix de Cicada avait porté d'une façon étonnante. Pourtant celui-ci n'avait pas changé de visage, son ton avait uniquement été élevé presque anormalement, mais cela avait suffi à faire trembler les murs de l'appartement. Barry espérait que quelqu'un dans les appartements adjacents entente, mais il se doutais bien que tout ceci avait été orchestré et que probablement, il n'y avait plus âme qui vivent dans les appartements autour de leur lieu de "sacrifice".

Forrest hésita, mais entra dans une pièce et sortie avec dans les bras le cadavre d'une petite fille d'environ 10 ans. Barry voyait parfaitement la petite fille. Le corps était la raison de l'odeur pestilentielle. Elle avait été déterrée et était à un stade avancé de décomposition. Barry remarqua tout de même quelques boursouflures caractéristiques d'une noyade.

Déposez-la au centre...

Que c'est-il passé James? Réussis à dire Barry en puisant dans ses forces restantes.

c'est ma faute Barry. Je l'avais pour le Week-End, je l'ai amené se baigner à la rivière, mais il y a eu une attaque des Rogues tout prêt, Wheater Wizard a créé d'énormes vagues, je... j'ai essayé de la sauvé, mais il était trop tard, si j'avais été plus vigilant, si j'avais fait un boulot de vrai Flic j'aurais pu la sauvé...
Continue à lui raconter l'histoire Forrest, il a le droit de savoir pourquoi il souffrira.

Cela fait 2 ans, ma soeur ne me parle plus. C'est ma faute Barry. Je le sais. Cicada m'a promis de m'aider, il voulait simplement savoir qui était Flash en échange. Je n'aurais jamais pensé que cela virait comme cela. Puis, ils adorent Flash, ce sont des fous dans une secte qui vénère le speedster, je n'aurais jamais pensé que c'était pour lui faire du mal. Je suis désolé...

Cicada brandi sa dague et la planta a nouveau dans le dos de Barry puis il mit la main sur la poitrine du cadavre de la jeune fille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 16:33
Mr Cicada n'avait rien eut à faire de l'ordre de Patty. Il ne lui avait pour ainsi dire pas adressé la parole ou seul regard. Était-il à ce point omnibulé par Flash pour ignorer tout ce qui tournait autour de lui lorsqu'il était en présence du super-héros ? Ou alors la considérait-il comme quantité négligeable qu'il pouvait ignorer à sa guise ? Qupi qu'il en soit, le vieillard et Forrest emmenèrent Barry dans une pièce annexe tandis qu'elle devait continuer à faire face aux disciples. Ils surgissaient maintenant des ombres armés de poignards. En approchant, les ombres parlèrent.

-Notre maître nous a demandé de stopper toute personne voulant mettre un terme à ses projets. Laisse-toi faire et il ne te sera fait aucun mal.

-Mais de quoi parlez-vous donc ?

-Nul ne doit stopper ce miracle maintenant que le Grand Flash est venu parmi nous !
La résurrection va venir.


-Miracle ? Résurrection ? Vous parlez de choses...

-Laisse-toi faire et contemple, infidèle !


La personne qui venait de parler était la femme que Patty avait mise KO tout à l'heure. Elle s'était relevée et se jeta sur l'analyste. Cette dernière l'esquiva en se déplaçant sur le côté puis attrapa son attaquante par le bras avant de la propulser vers le disciple qui venait à elle. Ils étaient en train de l'entourer, de la prendre au piège dans l'espoir de pouvoir enfin l'attacher. Mais Patty n'était pas du genre à se laisser faire. Elle ne pouvait pas se laisser faire également. Alors elle combattit. Elle colla un coup de poing violent sur le visage du disciple qui l'approchait par derrière et le fit tourner sur lui-même afin d'éloigner ceux qui en profitaient pour l'approcher.

-Le sang du Grand Flash réparera l'injustice qui a été commise.

Cette parole prononcée par le dernier disciple qu'elle venait de mettre à terre acheva d'attiser sa curiosité mais aussi son inquiétude. Elle emprunta le chemin que les trois hommes avaient pris quelques minutes plus tôt et la première chose qu'elle vit... Ou plutôt senti, c'était la pestilence qui émanait de cet endroit. Une pestilence dont la source était un cadavre. Un cadavre d'enfant. Elle écouta silencieusement l'histoire de Forrest.

-Je comprend pourquoi l'un des disciples parlait d'injustice. Votre nièce ne méritait pas le sort qui lui a été réservé, Forrest.

Mais elle ne pouvait, elle ne pouvait pas les laisser menacer la vie de Barry comme ça. De son point de vue à elle, il y avait plus de chance que le policier meurt qu'autre chose. Ainsi, et cette fois sans s'adresser au vieil homme, Patty s'avança vers Cicada en contournant les deux corps au sol, et le força à reculer et ainsi s'éloigner.

-Vous n'êtes qu'un fou et un manipulateur. Vous avez servi vos mensonges à Forrest anfin qu'il vous suive.

-Non Patty tu te trompes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 28 Fév 2018 - 14:38
J'ai lu les dossiers de Cicada au CCPD avant de le suivre. Il peut réaliser ce qu'il dit. Il l'a déjà fait par le passé tout est colliger dans le dossier. Cicada a plus de 200 ans, il m'a montré des preuves de son immortalité et de son pouvoir. Je ne savais pas cependant que cela nécessitait ce genre de rituel.

Laisse-le faire...

La voix qui venait de parler était celle de Barry. Il avait tout écouté l'histoire et comprenait pourquoi Forrest avait agi ainsi. C'était certes une mauvaise avenue, mais il se sentait responsable de ce qui s'était passé lui aussi. Wheater Wizard et les rogues faisaient des dommages collatéraux graves et souvent par sa faute. Leur pseudo code d'honneur de on ne tue pas personne, ne s'appliquait pas aux accidents et aux pertes subits par les gens autour. Barry avait assisté une fois à un groupe d'entraide sur les victimes des Rogues. Un homme brûlé par Heatwave, mais toujours en vie, une femme avait tout perdu quand Cold avait mis à mal son commerce, Trickster avait fait exploser un appartement ou vivant une famille monoparentale, le père était maintenant en chaise roulante et n'avait pas d'assurance maladie alors il devait payé des frais astronomiques qu'il n'arrivait tout simplement à payer. Bref, les rogues causait des problèmes et cette mort était une de plus sur l'âme de Flash, qui était souvent accusé de laxisme envers les rogues puisque ce n'était QUE des voleurs, si on faisait le parallèle entre eux et Grodd ou Reverse-Flash.

Cicada... faites se que vous avez à faire.
Dit Barry souffrant atrocement.

Je n'en attendais rien de moins de vous héraut de la speedforce. Je vous admire pour ce que vous allez faire.

Barry cessa alors toute activité. Il avait acquis avec les années certaines capacités liées à la speedforce. L'une d'entre elles était notamment de concentrer celle-ci à une tâche en particulier en "oubliant" les autres. Cela lui permettait entre autres de retenir des livres entiers durant un court laps de temps ou dans le cas présent de survivre à plusieurs coups de poignard dans le dos. Il concentra la speedforce dans son facteur de guérison. Cela était très douloureux, d'autant que chaque coup porté lui volait de la speedforce en plus de son énergie vitale. Les coups le faisaient souffrir horriblement, mais comme il n'avait pas à courir ou même à bouger, cela lui permettait de concentrer un maximum de speedforce. Puis les coups de poignard cessèrent et Barry semblait mort couché par terre ensanglanté.

Puis Cicada prit le poignard et le planta dans le coeur de la nièce de Forrest. Celle-ci se releva dans un grand bruit de respiration. Elle avait 2 ans à reprendre de respiration manquée. La speedforce qui avait traversé du poignard de Cicada dans le corps de la petite s'attaque immédiatement à la reconstruction du corps de la fillette. Elle passa d'un cadavre suintant à une petite fille, sale et puante, mais bien vivante. Une petite fille terrorisée et souffrant d'une amnésie flagrante, mais une petite fille vivante. Elle recula de peur contre le mur et se mit à pleurer et a émettre de petit crie strident.

Cicada quant à lui se releva et regarda Forrest et le "cadavre" de Barry au sol.

Voyez le miracle provoquer par l'élue de l'éclair. Vénérez Flash, que son sacrifice soit le premier d'une longue lignée.


Barry ne semblait même plus respiré par terre, les yeux ouverts et vident, son corps couvert de sang.

Maintenant... apportez-moi l'enfant, il est temps de transférer son énergie dans Cicada.

QUOI!

vous devez comprendre Forrest, elle n'a pas été choisie par l'éclair comme Cicada ou Flash. Le fait qu'elle soit revenue à la vie est un miracle, mais une hérésie. L'éclair doit aller à ceux que la vélocité a choisis. Cicada est l'un d'entre eux. Je vous ai promis de la ramener à la vie, c'est fait. Maintenant son essence doit être consumée par Cicada. Je n'y prends aucun plaisir, mais c'est tel que l'éclair le veut.


NON! NON! VOUS M'AVEZ TROMPÉ! VOUS M'AVEZ MENTI!


Forrest chercha son arme de service, mais l'un des sbires de Cicada se jeta sur lui et le plaqua au sol.

Je ne vous ai jamais menti . Mais ne vous inquiétez pas James Forrest, vous rejoindrez bientôt votre nièce dans l'autre monde.

PATTY FAIT QUELQUES CHOSES!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 28 Fév 2018 - 17:36
Lorsque Barry lui demanda de laisser Cicada faire, Patty ne fut pas convaincue du tout que sen e soit qu'une bonne idée. Mais elle ne pouvait plus rien faire, maintenant que Barry se sentait responsable de la mort de la nièce de Forrest, il allait vouloir payer sa dette. C'était toujours comme ça avec lui, il se sentait responsable des torts que causaient les Rogues. Il était trop gentil. Ou trop idiot peut-être. Parfois la criminologue se posait sincèrement la question. Barry s'adressa à Cicada tandis que Patty croisait le regard de Forrest. Un regard suppliant de chien battu.

-James...

-Patty s'il te plaît, laisse-le faire...

Il y avait donc deux idiots dans la salle. Deux idiots qu'elle pouvait comprendre, et dont elle comprenait également l'envie de réparer cette cruelle injustice causée par Wheater Wizard. Une injustice parmi toutes celles commis par les criminels de Central City et qui faisait souffrir Forrest depuis deux ans maintenant. Et elle était peut-être idiote de ne pas réussir à totalement en vouloir à Barry et James pour ce qu'ils lui demandaient. Elle croisa les bras.

-C'est bon, je ne ferais rien. Jusqu'à ce qu'il ait ressuscité ta nièce.

L'espace d'un moment, elle repensa à son père qui avait été si injustement tué il y a bien longtemps lors d'un accident de voiture. Si elle avait pu le ramener d'une manière ou d'une autre l'aurait-elle fait ? Elle aurait sans doute été tentée oui, tout comme James Forrest l'avait été. Mais en voyant le corps de son ami malmené, elle sût aurait eut du mal à supporter que quelqu’un souffre pour cela. Elle serra les poings et inspira un peu de l'air nauséabond pour se retenir de faire cesser ça. Puis, au bout de quelques minutes, l'impensable se produisit. Revenue d'entre les morts, la petite nièce de Forrest reprenait contact avec le monde des vivants. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne se faisait pas dans la douceur.

-Mais c'est...

Patty était choquée, hébétée par ce qu'elle voyait. Elle venait d'assister à un miracle, un véritable miracle. Elle se tourna vers Barry et poussa une exclamation de peur lorsqu'elle vit l'état dans lequel il se trouvait. Tout couvert de sang et les yeux vides.. Il était mort ? Flash venait-il de mourir sous ses yeux après avoir survécus à tant de combats ? L'échange entre Cicada et Forrest la ramena à la réalité et elle vit son collègue se faire immobiliser et l'appeler à l'aide. La rage la prit alors.

-Vous tous, vous avez assez joué maintenant !

L'une des disciples, la même fille que tout à l'heure décidément, s'avança vers elle et cette fois Patty lui décocha un solide coup de poing dans la figure. Puis, elle se dirigea vers la petite fille toujours repliée sur elle-même et l'aida à à se relever. L'enfant sel aissa faire mais appela son oncle à l'aide en le voyant à terre.

-HIIIIII !! TONTOOOOON !! LÂCHEZ-MOI JE VEUX TONTON JAMES !

-Ecoute, je sais que tu ne me connais pas mais tu dois me faire confiance. Je travaille à la police, avec ton oncle James. Tout va bien se passer, tu as juste à rester derrière moi.

-J'ai peur...

Patty attrapa la main de la fillette pour la rassurer. Puis, elle fouilla dans le buffet à côté d'elle et attrapa le pistolet de Forrest dont elle se servit pour assommer deux autres disciples puis couru vers l'entrée de l'appartement, toujours en tirant la petite derrière elle dans l'espoir d'atteindre la porte d'entrée et de pouvoir la faire sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 5 Mar 2018 - 14:37
Salut mon Barry

Barry se retrouvait là debout, il n'en croyait pas ses yeux. Sa mère le regardait, les bras ouverts et les yeux pleins d'eau. Elle souhaitait le calin que Barry s'empressa de lui donner. Elle sentait bon, une odeur d'orange et de produit nettoyant pour le linge. Elle était douce, comme toujours. Les larmes lui montèrent aux yeux et il les laissa couler, sans gène. Après tout, il était seul avec sa mère. Son étreinte était douce et rassurante, elle était là, elle était vraiment là.

Maman...

Quel beau jeune homme tu es devenu.

Un sourire vint s'installer sur son visage, qui trouva écho sur celui de sa mère. Tous les deux se regardaient sans oser rompre l’étreinte de peur que l'autre s'en aille. Puis Nora relâcha peu à peu le contact, mais ne disparut pas. Elle était toujours là, le regard aimant vers l'homme qu'elle n'avait pas eu la chance de voir grandir.

Est-ce que c'est réel? demanda Flash.

Oui, c'est un cadeau qu'on nous fait.

Est-ce que ça veut dire que je suis mort ? Demanda Barry avec un petit doute qui ne trouvais que très peu de place dans ce moment de bonheur.

Oui, pour l'instant. Mais la speedforce ne te laissera pas mourir, elle a encore besoin de toi. Ton heure n'est pas venue mon fils.

Tu, tu connais la speedforce?
Oh oui! Je te regarde d'où je suis et j'apprends en même temps que toi. Je suis tellement fière de l'homme que tu es devenu Barry.

Merci maman.dit Barry un peu gêné. La main de sa mère vint toucher son visage et il se blottit contre elle.

Tu vas devoir y retourner mon enfant. Patty compte sur toi et James aussi. Il n'est pas un mauvais garçon, il est juste rongé par le doute et à besoin d'être guidé. Tu devrais te rapprocher de lui, ça serait un bon ami.
Je le ferai maman. Mais est-ce que je dois partir tout de suite?

Ne t'inquiète pas. Le moment venu, nous aurons tout le temps du monde pour être ensemble. Et Barry, pourrais-tu dire à ton père que je l'aime?

Je n'y manquerai pas.

Au revoir

Au revoir maman...

De retour dans l'appartement de James Forrest. Un grand coup de tonnerre se fit entendre et toutes les bougies tombèrent dans le noir en un instant. Pourtant la pièce était éclairée comme en plein jour, mais cette lumière ne venait pas dans ampoule ou des bougies, elle venait de Flash.


CICADA, LAISSE-LES TRANQUILLES!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 12:42
Barry mis KO, Forrest immobilisé, Patty était pour l'instant la seule à pouvoir faire quelque chose pour venir en aide à la nièce de son collègue. Malheureusement, alors qu'elles avaient atteint la porte, un projectile atteint le bas du dos de la jeune femme qui trébucha et tomba par terre. Les disciples en profitèrent pour se ruer sur elles et les immobiliser avant de les traîner vers le salon où James tentait toujours de se libérer.

-Patty ! Alice ! Ne leur faites pas de mal !

-Ne vous inquiétez pas, une fois qu'elles seront mortes elles ne pourront plus souffrir.
Mais avant, je vais m'occuper de cette satanée policière qui ne fait que nous retarder !


Patty vit le vieil homme venir à elle, toujours armé de son poignard. La policière tenta de se libérer de l'emprise des deux disciples qui la maintenaient immobiles, mais ceux-ci étaient peu désireux de la voir leur échapper à nouveau et exerçaient une poigne de fer sur elle, tandis que la petite nièce de Forrest continuaient de pleurer et d'appeler sa mère et son oncle. La situation était dramatique et elle promettait de s'empirer au rythme où allaient les choses. La scientifique se retrouva jetée contre le mur, le cou enserré par une main griffue et ridée qui exerçait pourtant une puissant extraordinaire pour l'âme de son possesseur.

-Vous n'êtes qu'un fou...
Grogna Patty entre ses dents.

-Non, uniquement quelqu'un amené à faire de grandes choses grâce à la puissance de l’Éclair et du Flash. Vous n'êtes que des fourmis sur mon chemin !

La jeune femme essaya de se libérer de l'emprise du bras, mais elle Cicada était devenu trop fort pour elle. Elle ne pouvait rien faire et ses efforts l'épuisaient de plus en plus. C'était fichu de son côté, elle ne pouvait plus rien. Cicada était trop fort.

-James... Je suis désolée... Barry...

Patty ne pût aller plus loin , car elle perdait connaissance. La dernière chose qu'elle vit fut la forme humaine et lumineuse semblable à celle du Flash. Malheureusement elle perdit connaissance, et Cicada laissa son corps mollement retomber sur le sol. Inanimé. Cicada s'empara ensuite de la petite Alice au grand désespoir de Forrest, et se tourna vers Flash. Pas plus surpris que ça de son éveil.

-Ahaha ! Tu arrives juste à temps Flash, pour voir le sacrifice de celle que tu as ressuscité il y a peu.

Et sans hésiter, il dirigea le poignard en forme d'éclair vers la poitrine de la petite ressuscitée avec la ferme intention de le plonger dans son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 14:11
Flash agi rapidement. Il saisit la main de Cicada et envoya voler son poignard dans la pièce. Il utilisa également sa speedforce pour évacuer dans la pièce d'à côté la gamine et James Forrest. Quand il vint pour évacuer Patty, Cicada l'attendait et le chargea à une vitesse incroyable. Les deux entrèrent en contact et le choc fut direct.

J'AI ÉTÉ CHOISI PAR L'ÉCLAIR. TOUT COMME TOI

La force et la vitesse qu'exploitait Cicada était quelques choses de très inquiétant et Barry pouvait le sentir. La speedforce était une force à la base sauvage et incontrôlable. Elle était violente et anarchique par sa définition même. Elle trouvait cependant, dans les speedster, une soupape de ventilation, un exutoire qui lui permettait de se canaliser. Un speedster était donc uniquement que le héraut de la speedforce, son porte-drapeau en quelque sorte. Le speedster était choisi par la speedforce par sa capacité à calmer cette force sauvage, à la dompter. Cicada court-circuitait ce processus en forçant la speedforce à le choisir comme hôte. Le problème est qu'il ne pouvait pas canaliser cette force, il était à la merci de celle-ci dans toute sa sauvagerie. Si Barry ne l'arrêtait pas tout de suite, la speedforce provoquerait des dégâts énormes.

Le problème est que la speedforce était comme un cheval. Un cheval lorsqu'il était dompté, on peut lui faire faire beaucoup de choses. Le monter, lui faire tirer une charrette, lui faire faire de la compétition, etc. Mais de ce fait même, il perd de sa puissance sauvage. Un cheval sauvage est chaotique, puissant et combatif. Un cheval dompté face à un sauvage n'a que peu de chance, de par sa nouvelle docilité.

Barry avait besoin d'aide. Même s'il devait par ce fait même, se priver d'une part de ses pouvoirs. Deux chevaux domptés avaient leurs chances contre un cheval sauvage. Il se tourna donc vers Patty qui était toujours inconsciente au sol. Il élargit sont couloir de speedforce et.... le partagea.


Un costume se forma automatiquement autour de Patty. Comme Barry un costume de speedforce. Un qui lui collerait à la peau et qui lui donnerait les pouvoirs d'un speedster de manière temporaire. La première chose que la speedforce devait faire était de soigner Patty... pour Barry, il devait tenir seul contre Cicada, seul et affaiblie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 21:57
Vaincue et toujours à terre, Patty n'avait pas conscience de ce qu'il se passait autour d'elle. Elle n'avait pas conscience que Flash et Cicada étaient en train de se livrer un duel de Speedforce. Pourtant, alors que son corps se remettait difficilement des dégâts qu'il avait reçu, une étrange énergie l'envahit. Pas une énergie maléfique, dangereuse... Non plutôt une énergie qui la soignait, l'aida à reprendre conscience et lui redonna la force de se relever. A son réveil, la première chose qu'elle vit, c'est la nouvelle tenue qui la recouvrait entièrement.

-Mais...

Elle ne se souvenait pas avoir vu cette combinaison un jour, mais elle semblait avoir été faite pour elle car elle lui allait comme un gant en recouvrant parfaitement son corps. Elle sentait également une nouvelle puissance en elle. La même qui l'avait soignée et l'avait aider à se réveiller plus rapidement qu'elle ne l'aurait dû. Elle leva alors les yeux et vit que James et Alice avaient été évacués. Quant aux disciples ils regardaient impuissants le combat entre Cicada et Flash, un combat d'Elus de l'éclair où chacun essayait de prendre le dessus sur l'autre.

-La femme s'est relevée ! Attrapez la !

Une nouvelle fois, Patty dû esquiver des attaques, et elle esquiva. Elle esquiva même trop rapidement par rapport à d'habitude. Et elle mis fin au combat contre les sous-fifres sans aucun mal tout simplement parce qu'ils n'avaient pas le temps de la voir arriver. C'est alors que Patty compris ce qu'elle se passait. D'une manière ou d'une autre, elle avait dû accéder à la fameuse puissance qu rendait les Flash si rapides. Étais-ce grâce à Barry ?

Et il semblerait que son ami soit en difficulté face à Cicada. Il avait dû volontairement sacrifié une partie de son énergie pour l'aider, s'affaiblissant ainsi plus qu'il ne l'était déjà. L'idiot. Ça ne l'étonnait pas de lui tient. Mais grâce à la puissance qu'il lui avait cédé, elle allait pouvoir lui venir en aide dés à présent grâce à son lien avec la speedforce.

Enfin, autant que possible. Parce que si Flash était un cheval dompté et Cicada un cheval sauvage, elle se trouvait entre les deux. Un cheval qui ne maîtrisait pas ses toutes nouvelles capacités, mais qui devrait faire de son mieux pour utiliser ses pouvoirs de la meilleure façon possible.

-A nous trois Cicada !

Patty fonça vers leur ennemi, utilisant ses nouvelles capacités pour aller plus rapidement qu'elle ne serait allée à vitesse normale. Et malgré son manque de maîtrise, elle parvint à prendre Cicada de court et à le propulser contre un mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 12:54
La speedforce...

Énergie mystique, énergie scientifique, énergie mathématique, le seul point commun de toutes les théories est l'énergie qu'elle dégage. L'énergie qui est liée inextricablement au mouvement, au déplacement, à la vitesse. Aussi sauvage que pure, elle est l'ambroisie qui nourrit tous les speedster. Son goût est délectable, elle appelle, elle nourrit, elle maintient en vie. Flash, Cicada et maintenant Patty, virevolte au rythme de ses envies. Pour l'oeil extérieur, une tempête de couleur se dessine dans la pièce, mais pour le speedster c'est un échange d'énergie et d'action qui se créer. Une tornade de puissance brute et violente, qui cherche à se dominer elle-même au travers de trois individus. Se jaugeant, s'analysant et se touchant.

Patty fit le premier mouvement et tel le titan que la force véloce représente, le coup entre les deux forces se fit sentir au travers toutes les fibres de la peau du porteur originel. La force de cicada tentant de résister, mais celle de Patty plus maîtrisé, plus soigné frappa. La réaction fut instantanée Cicada fut propulsé contre un mur, que l'énergie défonça sans même y faire attention. Cicada qui était porteur de la partie sauvage de la speedforce subit le contrecoup de sa puissance et sentit la douleur que la force véloce refusa de prendre. Barry dans la maîtrise savait que la speedforce ne laisserait pas son véhicule tout de suite et que sa sauvagerie ne serait pas domptée aussi facilement, il fonça alors lui aussi vers Cicada.

Il le ramena dans la pièce, et le frappa au visage. Il fallait rapidement étourdir le porteur afin que celui-ci ne puisse continuer à servir d'exutoire à l'énergie interdimensionnel. Il le frappa à de nombreuses reprises au visage, mais Cicada n'avait pas dit ses derniers mots. Les ongles longs qui représentaient les griffes de l'animal Cicada, s'enfoncèrent dans le dos de Flash qui venait à peine de se remettre de ses coups de couteau. Flash lâcha le vieux prophète et Cicada profita de ce moment plaquer son ennemi au sol d'un coup de genou bien placé. Malgré son âge, l'hérétique de la speedforce, démontrait un maintien menaçant rivalisant avec celle de Flash, preuve de plusieurs années d'expérience et d'entraînement.

Flash coucher par terre reçus un coup de pied dans l'abdomen gracieuseté de l'ancêtre qui se retourna vers Patty.

TU NE MÉRITES PAS LE CADEAU DE LA SPEEDFORCE... C'EST À MOI QUE CELA REVIENT.
Hurla le vieil homme. CELA FAIT PLUS DE DEUX CENTS ANS QUE J'ATTENDS CE MOMENT, TU NE ME LE GÂCHERA PAS.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 18 Mar 2018 - 21:02
Patty avait déjà eut l'occasion de voir Barry ou d'autres speedsters à l'oeuvre lorsque utilisaient la speedforce. Mais de l'extérieur, elle n'avait jamais vraiment pu comprendre ce que cela donnait, notamment parce qu'on avait rarement le temps de les voir partir qu'ils pouvaient déjà être à l'autre bout de la ville, minimum. Mais maintenant qu'elle était engagée dans un combat étroitement lié à cette énergie, Patty comprenait mieux tout l'ampleur que pouvaient avoir ce genre de combats. Une alliance entre la force et la vitesse de chaque individu.

Malgré le fait qu'elle soit toute nouvelle dans ce domaine, Patty commençait déjà s'habituer à cette capacité. Elle avait pu contrôler cette force dés le départ avec une facilité déconcertante, parvenant parfaitement à se maîtriser malgré sa vitesse considérablement accrue. Comme si son corps n'avait aucun mal à s'habituer à cette nouvelle puissance. Pire, c'était presque comme si cette nouvelle capacité avait toujours fait partie de son être.

-Un cadeau ? Je ne pense pas que l'on puisse dire que quelque chose qu'on a pris par la force soit un cadeau, Cicada.

Barry était au sol, terrassé par la puissance de Cicada sans doute à cause de son état de faiblesse. En temps normal, Patty se serait retrouvée totalement désarmée et impuissante face à un Cicada bien plus fort et rapide qu'elle. Mais en temps normal, elle n'avait pas la speedforce de son côté. Maintenant, elle se sentait prête à lui faire face. Prête à combattre dans un duel opposant deux nouveaux venus dans la speedforce, alors que celui qui leur avait ouvert la voie à tous les deux gisait sur le sol. A l'arrête pour l'instant, Patty faisait toujours face au vieil homme ivre de rage.

-DONNE-MOI TA SPEEDFORCE !! L’ÉCLAIR M'A CHOISI ! FLASH LUI-MÊME A CHOISI DE ME DONNER SA FORCE !

-... Il a surtout choisi de redonner vie à une fillette morte injustement. Mais si tu tiens tellement à t'approprier la speedforce alors...

Soudainement, Patty disparu. Un œil extérieur aurait juste vu une sorte de traînée blanche et noire qu'elle laissait derrière elle. Mais un utilisateur de la speedforce pouvait aisément la voir courir à travers la pièce. Et Cicada la voyait et la suivait en hurlant sa rage et sa frustration, lui répétant encore et encore de lui rendre ce qui lui appartenait.

-... Viens la chercher !

La criminologue fit un dérapage brutal et contrôlé, enfin du mieux qu'elle pouvait, pour foncer vers Cicada et lui décocher un coup de poing dans le ventre. Cela ne suffirait pas à l'abattre, mais le vieil homme se retrouva propulsé contre le sol. Mais alors que le vieil homme se relevait, Patty commença à courir tout autour de lui de plus en plus vite. Bientôt, une sorte de mini-tourbillon empli la pièce, Cicada se trouvant piégé en son centre. Puis le tourbillon cessa brusquement et Patty fila une nouvelle fois vers le criminel en lui décochant un coup de pied dans l'abdomen. Exactement comme il avait fait à Barry précédemment.

-Rend-toi maintenant Cicada, ou je recommence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 21 Mar 2018 - 1:47
Cicada avait mordu à l'hameçon que Barry lui avait tendu. Il s'était tout simplement désintéressé de lui, le croyant affaibli, le croyant indigne de son attention. La frustration et l'envie le parcouraient et c'est vers Patty que sa fureur se retourna, laissant donc Flash seul. Flash resta donc à l'endroit ou Cicada l'avait laissé attendant le bon moment.

Patty était franchement impressionnante. Il avait mis lui-même plusieurs semaines et même des mois à vraiment s'acclimater à la speedforce. Patty, elle, avait une aisance naturelle à courir dans la speedforce. C'était d'une beauté exceptionnelle et il se réjouit d'être le seul à le voir à ce moment. Patty utilisa une technique de tourbillon, une chose que Barry n'aurait pas conseillée, dans un espace clos, mais instinctivement Patty termina l'attaque avant que la tornade ne prenne trop de place et frappa Cicada

Citation :
-Rend-toi maintenant Cicada, ou je recommence !

Flash saisi le moment. Il courut vers Cicada et leva le genou dans le fémur du vieil homme. Tel un joueur de football cherchant à blesser son adversaire, il se servit de toute sa puissance afin de cumuler l'énergie musculaire et la force véloce dans son coup. Le fémur de Cicada émit un craquement sonore fort et dérangeant.


Une fracture du fémur prend environ 6 mois à être complètement remise et cela inclut de la réadaptation. Même avec la speedforce, Cicada allait avoir besoin de mois pour s'en remettre. Pour lui la partie était terminée... d'ailleurs. Barry se retourna trouva la dague de speedforce, la pris dans ses mains et la planta dans la jambe du vieil homme. Un endroit non létal, mais clairement douloureux.

Je reprends ce qui est à moi. Patty appel au post qu'ils envoient des patrouilleurs c'est terminé.

Il retira la dague, mais il avait senti la speedforce quitter le corps de Cicada. Celui-ci souffrait tellement qu'il perdit connaissance. Cicada allait devoir se remettre à Iron Height, car il n'en sortirait pas avait un très long moment. Puis il repensa à Patty à Forest et à la petite fille. Il y allait avoir des dommages collatéraux dans cette affaire et c'est ce qui peinait le plus Flash.

Ne... ne parle pas de Forest au patrouilleur. Je, je vais m'en occuper. Oh et Patty, oublie pas de te changer avant. Beau boulot.

Barry tendit la main vers Patty et sa speedforce qu'il avait partagée à Patty lui revint. Il aurait pu lui laisser, mais dans l'heure qui suivait, elle aurait disparu. Barry évitait simplement ainsi qu'elle se fasse surprendre dans l'heure avec un pouvoir qui n'était pas le sien. Garder une identité secrète était une chose difficile, surtout aujourd'hui avec les cellulaires et les caméras qui étaient partout. Patty n'était pas prête pour ça et Barry le savait, en lui enlevant l'heure de force qui lui restait, il l'empêchait de se nuire à long terme.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 287
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 23 Mar 2018 - 23:52
Patty avait pris un risque oui, un certain risque en utilisant la technique du tourbillon que les speedsters utilisaient souvent. D'ailleurs, si Cicada n'avait pas eut à trop subir l'impact de l'attaque puisqu'elle s'était stoppée à temps, on ne pouvait pas dire la même chose du mobilier dont une bonne partie avait été brutalement déplacé de sa position initiale... Elle n'aurait pas dû faire ça. Pauvre Forrest. Elle verrait ce qu'elle pourrait faire pour lui plus tard.

Plus tard, parce que le combat n'était pas fini. Cicada n'avait pas l'air de vouloir se rendre si elle en jugeait par l'humeur qu'il affichait. Mais Patty espérait qu'il le fasse quand même car elle craignait de se laisser emporter par la speedforce et porter un coup trop puissant au vieillard. Il lui fallait donc trouver un moyen de l'immobiliser pour de bon sans trop à avoir utiliser la force brute... Heureusement, elle n'eut pas à réfléchir longtemps car Cicada fut mis KO par les bons soins de Barry Allen qui avait profité de la diversion.

-Eh bien, je vois que tu vas mieux toi.

C'était une pique, une blague à l'égard du Bolide Écarlate qui avait réglé la situation en deux-trois mouvements et avait déjà planté le poignard dans la cuisse de Cicada après lui avoir fracturé le fémur. Un telle blessure et compte tenu de son âge le mettrait KO pendant un bon moment. Surtout sans l'aide de la speedforce pour le régénérer. Mais au moins la partie était terminée. Cicada allait être emprisonné ainsi que tous ses complices.

-Je les appelle... A la vitesse de l'éclair.

Ou pas, puisque Flash lui retira la speedforce qui lui restait également. Patty senti l'énergie quitter son corps. Alors qu'elle n'y était pas habituée puisqu'elle était entrée en contact que très récemment avec elle, elle senti nettement la disparition de cette force et le vide qu'elle laissait. Un vide assez grand qui s'accompagnait également d'une terrible faim. La speedforce puisait beaucoup dans l'énergie de ceux qui l'utilisait.

-Beau boulot à toi aussi. Tu as été super pour un type qui s'est fait poignarder plusieurs fois.

Elle se changea en vitesse dans une autre pièce à l'écart, puis, elle appela les patrouilleurs en leur demandant tout simplement de venir car il y allait avoir des personnes à emmener au commissariat. Elle ne parla pas de l'implication de Forrest dans l'affaire tout comme Barry le lui avait demandé. Elle ne savait pas trop quoi penser de l'implication de leur collègue dans cette histoire... Il était l'un des fautifs mais en même temps l'une des principales victimes. Il s'était fait manipuler, et elle devait prendre cela en compte. Cela ainsi que l'affection évidente qui le liait à sa petite nièce. En reposant le téléphone elle ne pu s'empêcher d'avoir un sourire attendri.

-Patty je... Commença leur collègue en apercevant le regard de la scientifique.

-Ca va James, ils ne savent rien pour l'instant... Et je pense que Barry sera d'accord avec moi pour expliquer que tu es aussi une victime.

-Je... Je ne mérite pas ce que vous faites. Pardon Barry, pour tout ce qui est arrivé. Je ne pensais pas que ça irait si loin !

Patty soupira. Il fallait que justice soit faite, et James était coupable de quelque chose. Son métier et ses principes l'empêchaient de vouloir faire autrement. Mais heureusement, la Justice savait parfois ne pas être dure et impitoyable et elle le serait sans doute pour le pauvre Forrest.

-Et Alice, que va-t-elle devenir ?

Alice ? C'était le nom de la petite miraculée ? En effet son sort était incertain. Au-delà du fait qu'il allait peut-être falloir expliquer comment une morte était revenue à la vie, elle imaginait déjà la tête de Singh s'il apprenait ça tient, il allait falloir lui trouver un endroit pour vivre.

-On... On trouvera une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4134
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 28 Mar 2018 - 3:22
Barry restait planté là surveillant Cicada. Pendant que Patty faisait ce qu'elle devait faire, Barry réfléchissait, il y avait énormément de choses à considérer et la première était que maintenant James Forrest, connaissait son identité secrète. C'était cependant, un problème avec lequel il pouvait jongler. D'autant que la situation pourrait s'avérer temporaire.

Citation :
-Je... Je ne mérite pas ce que vous faites. Pardon Barry, pour tout ce qui est arrivé. Je ne pensais pas que ça irait si loin !

-Et Alice, que va-t-elle devenir ?

James, fait tes bagages, je vais te porter chez ta soeur. Dis-lui que j'ai ouvert une enquête sur Alice et que tout indique que Alice serait probablement encore en vie et que le corps retrouvé n'était pas celui de sa fille. Si elle dit qu'elle la vue, fait lui croire qu'un corps "noyé" se modifie fortement et que trouver une ressemblance quand on vie un choc comme celui-là est tout à fait courant. Il est mieux que tu ne sois pas dans ton appartement quand la police arrivera. James, il va sans dire que tu ne parles à personne, de ma double identité. Je vais être très honnête avec toi, avec se qui c'est passé ce soir ça me met très mal à l'aise, mais nous devrons conjuguer avec ça à partir de maintenant toi et moi.

James ne faisait que hocher la tête. Il faut dire que Barry en Flash en imposait beaucoup plus que le laborantin timide derrière son microscope que James Forrest avait l'habitude de voir. D'ailleurs Barry avait cessé d'appeler James par son nom de famille. Il partagea un lien maintenant et allait devoir l'assumer. Que ça leur plaise ou non.

Patty... je sais que ce n'est pas de ton ressort. Mais j'aimerais que tu gardes la petite Alice pour quelques jours. Elle aura sûrement une adaptation à faire suite à son retour à la vie. Je ne veux pas que sa mère soit témoin de ça, de plus ... je déteste dire ça, mais j'aurai besoin de temps pour mettre tout ça en ordre. Le moment venu, on la ramènera au poste et c'est eux qui géreront les retrouvailles avec la famille. Évidemment c'est si tout cela te va. Sinon, je peux toujours l'amener chez moi Iris, pourrait s'en occuper, mais je préférais éviter de la mêler à tout ça. D'ailleurs elle est où?

Elle dort, elle est en vie, mais elle dort. Tout ça a été un choc.

Parfait je la sors d'ici et fautes d'un meilleur endroit je vais la déposer dans ta voiture Patty. Si tu ne veux pas la gérer il n'y a pas de problème, mais je ne peux pas l'amener au laboratoire, il y a les caméras et j'aimerais éviter de trop l'exposer pour le moment. Elle a déjà assez souffert comme ça. James, tu as ton porte-feuille?

Oui pourquoi?

Parce qu'on n’aura pas le temps de te faire des valises... tu t'achèteras du linge chez ta soeur.

Il ne laissa pas le temps à James de répondre, car il décolla. Il amena James avec lui et sa nièce. Il laissa Alice dans la voiture de Patty qui était stationnée au poste de police et partie en direction de la ville de la soeur de James. Ce soir avait laissé des traces, des conséquences, des problèmes. Pour l'instant ils allaient rester en suspens. Flash allait les prends un à la fois. La sécurité d'Alice était l'enjeu premier, ensuite, il allait devoir examiner Patty, recevoir la speedforce n'était pas toujours sans dommage, mais étrangement son corps semblait s'y être adapté à la perfection. Barry soupçonna le gène du speedster sous-jacent chez Patty et cela pouvait expliquer son aisance. Puis il y avait James Forrest qui connaissait son identité... Il allait devoir faire un choix.

((merci beaucoup pour ce RP qui s'est avéré très intéressant))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Blood will run.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne
» Mon equipe de Blood Bowl
» Bleach 355 - Azul-Blood Splash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-