Blood will run.

Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 2:07
C'est pas possible... c'est juste pas possible.

Barry avait reçu un dossier sur lequel travailler. Il n'était pas le seul à travailler au laboratoire scientifique, et bien que la plupart des dossiers sur lequel il travaille sont encore chaud, il se plaît parfois à ressortir de vieille affaire des "cold case" comme on dit pour les étudier et espérer découvrir enfin le criminel et soulager les victimes qui parfois attende depuis des années d'avoir une réponse. C'est donc avec cette idée de rendre la justice qu'il avait sorti le dossier de Mario Flakers afin de découvrir ce qui s'était passé. Les résultats qu'il obtenait étaient pourtant tellement impossibles qu'il ne pouvait simplement pas y croire. Il décrocha alors le téléphone du bureau, le téléphone sonna, mais malheureusement personne ne répondit, il tomba donc sur une boîte vocale.

Patty, je suis vraiment désolé de te déranger ce soir, mais tu dois venir au laboratoire de la police dès que tu reçois ce message s'il vous plaît. J'ai vraiment besoin de ton expertise.


Puis il raccrocha. Il se remit le nez dans le dossier et regarda les différents échantillons réunis dans cette boîte. Ce qui le dérangeait le plus était le tube de sang récolté dans les affaires. Il était bourré d'anticoagulant qui permettait au policier scientifique de pouvoir faire des analyses très longtemps après la prise de l'échantillon. C'était une méthode qui datait cependant d'il y avait longtemps et qui n'était plus utilisé aujourd'hui.

Barry tenait un crayon dans sa main et ne cessait de le faire taper nerveusement sur la table. Il regardait le dossier et regardait l'échantillon sanguin, le dossier, l'échantillon sanguin, le dossier... le crayon explosa sur la table. Sans s'en rendre compte, Barry le frappait à supervitesse, tellement il était embêté. Puis il ne pouvait attendre il décida de refaire un troisième test avec l'échantillon.

Il s'installa au microscope, compara l'échantillon avec un autre juste à côté rentra les données dans l'ordinateur et la réponse étaient encore la même que la deuxième fois...

Le sang retrouvé sur la salle de crime correspondait à : Barry Allen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 21:17
Patty sortait d'une affaire assez complexe qui avait demandé à ce qu'elle étudie plusieurs fois les marques de sang qu'on lui avaient fournis afin d'être sure des informations qu'elle fournirait ensuite. Et ceci combiné avec la grande rigueur de notre analyste avait fait qu'elle s'était échiné à rendre son rapport le plus précis possible. Une fois rendue satisfaite de son travail, c'est à dire après avoir conclu qu'elle ne pouvait aller plus loin, elle l'avait finalement rendu et était partie un peu plus tôt que son heure habituelle. Ses supérieurs et collègues savent de toute façon qu'elle était disponible à toute heure en cas de besoin. Elle ne s'était absentée de chez elle que quelques minutes, mais cela avait suffit pour lui faire manquer un appel. Elle pensa tout de suite au travail.

"Encore une nouvelle affaire ? Les criminels ne doivent pas prendre le temps de faire leur courses."

Elle avait l'air de se plaindre intérieurement, mais ne mit pas de temps à mettre sa messagerie en route afin de savoir ce qu'il se passait. C'était Barry, et vu ce qu'il disait dans son message, c'était plutôt urgent. Délaissant donc ses courses, elle aurait le temps de les ranger plus tard, elle réuni ses affaires pour le travail et fila aussi vite que possible sans prendre la peine de rappeler Barry pour lui dire qu'elle arrivait. Elle n'avait pas l'intention de traîner en route de toute façon. Elle arriva plusieurs minutes plus tard dans les laboratoires de la police.

-Je suis là. Alors qu'est-ce qui se...

La première chose qu'elle vit se fut l'écran d'un ordinateur qui affichait le nom de celui qui l'avait appelé à la rescousse. Un cadavre de crayon sur le bureau attestait encore plus s'il le fallait que quelque chose n'allait vraiment pas. Ne se préoccupant pas plus du crayon, Patty s'approcha de l'ordinateur et analysa la situation. D'un certain point de vue, elle était simple. Le sang de Barry Allen avait apparemment atterrit sur une scène de crime.

La question allait être de savoir pourquoi et comment. Mais dans l'état actuel des choses, elle ne pouvait pas dire grand chose de nouveau. Elle jeta un œil au dossier qui traînait sur le bureau en se disant qu'il y avait du pain sur la planche. D'une voix calme, elle reprit la parole.

-Je comprend mieux pourquoi tu m'as fait venir. Mmmh... J'ai besoin de me rafraîchir un peu les idées avant. Tu veux bien me faire un récapitulatif de l'affaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 14:20
Patty était une professionnelle de grand talent en plus d'être une femme d'une grande beauté. Cette beauté discrète et naturelle d'une scientifique qui cache sous ses lunettes l'éclair de génie de son esprit aiguisé. Dans une autre vie, un autre temps, Barry aurait succomber à son charme sans même y pensé et même aujourd'hui cette proximité était présente et les deux le savaient, mais c'était essentiel à tous les deux de conserver cette distance qui au fond les unissait. Ceci étant dit, la voir arrivé ainsi avec toute sa brillance, rassura Barry au plus haut point. Puis telle la professionnelle qu'elle était elle s'attaque immédiatement au dossier.

Merci d'être venu Patty,

Mario Flakers, tuez dans son appartement de Central City. Cause du décès relié à un objet contondant, on n’a jamais trouvé l'arme du crime. Le problème est que cet échantillon sanguin est présumant celui du meurtrier et que j'en serais apparemment le responsable.


Il donna le dossier à Patty puis se repencha lui-même dans la boîte qui contenait le matériel du "cold Case" il y avait quelques reproductions du crâne de Mario Flakers et des dommages causés à celui-ci. Il y avait également plusieurs échantillons de différent composant de l'appartement qui avait reçu du sang de celui-ci.

Patty, ce meurtre remonte à plus de 30 ans...

Voilà ou le problème se situait. Barry ne pouvait pas avoir fait le meurtre. Il était un enfant à l'époque et n'avait absolument pas la force pour infliger ce genre de blessure. Comment son sang pouvait-il avoir été sur une scène de crime et conservé tout ce temps afin de révéler sa supposée présence sur les lieux de ce crime? Cela n'avait aucun sens. C'était une absurdité complète et il n'arrivait pas à comprendre comment cela avait pu se produire.

Est-ce que les anticoagulants peuvent provoquer ce genre de "faux positif" parce qu’honnêtement, je n’arrive pas à comprendre la présence de mon sang sur le lieu de ce crime. Est-ce qu'il y a une explication possible?


Il fallait qu'il y ait cette explication, car sinon cela voulait dire une chose particulièrement grave. Quelqu'un peut-être même lui était revenu dans le temps pour causer ce meurtre. Ou du moins pour tenter de faire croire à tout le monde que c'était Barry le coupable. Si, la réponse était celle-là, le problème quitterait la catégorie de "simple complication" à "problème aux conséquences catastrophiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 28 Jan 2018 - 23:42
-Oh tu sais que tu peux toujours compter sur moi en cas de soucis... Même si je ne t'aurais pas imaginé mêlé à une affaire pareille.

Imaginer Flash tuer quelqu'un était invraisemblable. Patty connaissait suffisamment son collègue pour savoir qu'il ne tuerait jamais quelqu'un. Et l'affaire était encore plus invraisemblable lorsque l'affaire en question remontait à plus de 30 ans. Soit à un moment où le coupable désigné par le sang n'était qu'un enfant. Non, c'était impossible. Comment un enfant pourrait-il tuer un homme adulte ? Et pour quelle raison ? Ça n'avait aucun sens. De plus...

-Il est très difficile de conserver le sang au-delà de quelques jours. Certaines parties peuvent être conservées pendant une année au grand maximum, mais 30 ans... A ce stade, c'est déjà étonnant que l'on obtienne des résultats.

N'ayant malheureusement pas travaillé sur cette affaire, trop jeune elle aussi, elle devait pour l'instant uniquement se référer au dossier dont ils disposaient. L'absence de l'arme du crime était un gros handicap, car elle recouvrait beaucoup de pistes possibles. Si elle en jugeait par les photos du crâne de la victime, elle n'avait pas été tuée par une arme à feu. Elle ne voyait rien qui trahissait l'impact d'une balle même d'un petit calibre. Et la piste de l'arme blanche était aussi à exclure. Elle soupira légèrement devant ce nœud qu'il allait falloir dénouer.

-Je ne vois pas beaucoup de solutions pour le moment... Tu es sûr de ne pas avoir été mêlé à cette affaire d'une quelconque manière que se soit ? Peut-être es-tu entré chez ce Mario Flakers peu avant le meurtre et que d'une manière ou d'une autre ton sang s'est retrouvé là. Il y a une autre possibilité sinon. L'ADN que nous avons est un ADN partiel, ce qui veut dire qu'il pourrait désigner une personne proche de toi. Un membre de ta famille, même éloignée.

Ce n'était pas très glorieux comme explication, mais elle avait au moins le mérite d'apporter un début d'explication. Enfin, elle envisageait bien une autre explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 14:10
Je n'ai absolument aucune explication Patty. Je ne comprends tout simplement pas.


Il savait que Patty disait vrai à propos de la conservation sanguine, mais en même temps, il arrivait parfois que des échantillons survivent aussi longtemps. Mais tout ça ne concluait pas, tout ça était trop étrange et ne pouvait pas être réel. C'était marginal d'avoir une réalisation aussi précise et il avait vraiment l'impression de chercher trop loin... Puis cela le frappa.

Le rasoir d'Ockham.

Le rasoir d'Ockham était un raisonnement philosophique du rationalisme. En fait c'était une constante énoncée qui disait en soi que la solution la plus simple était souvent la plus valable. Les gens cherchent un zèbre, alors qu'il n'y a qu'un cheval. Barry était parti dans ses tribulations de voyage temporel, d'échantillon contrasté qui aurait survécu 30 ans, de possible intervention d'un ennemi tentaculaire qui savait qui il était. Alors que c'était des plus évident.

Quelqu'un essaie de me faire porter le chapeau. Quelqu'un a placé cela dans la boîte en espérant que je sois accusé de ce meurtre. Malheureusement, il ne savait pas que c'était une vieille histoire et encore moins que ce serait moi qui ouvre la boîte. Je sais que cela peut sembler étrange et limite théorie du complot, mais qu'est-ce qui est le plus simple ? Moi enfant qui va saigner chez un monsieur dont j'ignorais l'existence alors que celui-ci venait de mourir, et que l'échantillon survivent 30 ans? Ou quelqu'un qui vient placer cet échantillon récemment dans l'espoir que je me fasse accusé?

C'était, l'explication la plus simple et surtout la plus censée. Barry se sentait à la fois délivrée, mais en même temps plein de question. Pour accéder aux boîtes comme ça, il fallait un code de la police bien précis. Puis quelqu'un devait avoir son sang, comment avais t'il récupéré cela et surtout, pourquoi lui? Qu'est-ce qu'il avait contre Barry Allen?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 22:35
Imagine un Barry enfant entrer dans la maison de Flakers était assez difficile, et seule la nécessité d'expliquer la présence d'une tâche de sang vieille de 30 ans en apparence justifiait que l'on tente de le faire. Et encore, combien de chance y avait-il pour que Barry entre par hasard dans la maison d'une personne qui allait précisément se faire tuer... Et que son sang serait comme par hasard retrouvé sur les lieux du crime alors que celui du meurtrier manquait toujours à l'appel.

-Tout ça n'a aucun sens... Qui serait capable de prévoir autant de chose sur une si longue période ?

Pour savoir que les événements allaient s'enchaîner jusqu'à la situation actuelle, il fallait pouvoir prévoir les choses sur le très long terme et être sûr de son coup... Et aussi avoir l'esprit totalement détraqué pour imaginer des choses aussi compliquées. Et elle devait être un peu folle aussi pour avoir été chercher des scénarios aussi compliqués au lieu de commencer par le plus simple. Heureusement que Flash était là pour ramener un peu de bon sens dans cette histoire.

-Je dois avouer que ta deuxième théorie tient beaucoup plus la route que la première. Il est plus simple d'imaginer quelqu'un ayant réussi à récupérer ton sang quelque part pour le glisser dans un dossier.

Mais il y avait encore une zone d'ombre assez conséquente, outre le fait qu'ils n'avaient pour l'instant aucune idée de qui pourrait avoir fait le coup. Cette personne qui qu'elle soit avait réussi à pénétrer dans les locaux de la police sans se faire remarquer et à glisser une fausse preuve parmi celles concernant une vieille enquête.

-Peu de gens ordinaires peuvent pénétrer dans nos locaux sans se faire repérer, et nous n'avons eut aucun cas d'intrusion à ce que je sache. Et dans le cas où se serait un de nos collègue, pourquoi aller mettre ton sang dans une affaire de plus de 30 ans. Il y a plus simple et il fallait deviner que cette affaire précise serait ouverte. Qui pourrait vouloir miser sur le hasard à ce point ?

Et puis sincèrement, l'idée que la faute vienne du côté de la police lui déplaisait. Cela signifierait qu'une ou plusieurs personnes cherchaient à manipuler les preuves et la justice dans leur propre intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 2:42
Le problème Patty, c'est qu'à Central City, nos criminels ne sont pas ordinaires.

Le cerveau de Barry fonctionnait très rapidement et il pouvait voir plein de criminels capables de faire ça. Un criminel pourrait avoir soudoyé quelqu'un, Piper pourrait avoir jouer de son talent de flûtiste contre un agent, Kadabra se téléporter à l'intérieur, reverse Flash pouvait l'avoir fait sans la moindre difficulté, etc. De nombreuses ennemies auraient pu. Le problème était qu'on n'attaquait pas Flash, on attaquait Barry Allen.

Je ne sais pas Patty. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a une chose relativement claire. La personne qui a fait ça me connaît. Il, ou elle, sait que j'ouvre les dossiers de la "filière 13" pour les réévaluer et surtout il savait que celui-ci était dans mes prochains dossiers, il ne pouvait pas laisser le sang trop longtemps.

Barry se mit à chercher dans sa tête et la réponse la plus plausible qui lui vint à l'esprit ne lui plaisait pas du temps. Mais une chose était importante, c'est que Flash ne pouvait pas se mêler de ça. Du moins pas tant qu'il n'avait pas officiellement un criminel identifié, cela le dévoilerait.

Je, je vais aller chez Forrest. Je dois le voir. C'est celui avec qui je travaille le plus. Ça ne me plaît pas de penser ça, mais je pense qu'il est celui, le plus susceptible de pouvoir... enfin... attendons, je vais aller lui parler.

Il se pencha sur un ordinateur et sortie le dossier de son collègue de la police scientifique James Forrest. C'était un collègue de Barry depuis plusieurs années et il s'En voulait de ne pas le connaitre plus. Il n'était jamais allez chez lui et ne savait pratiquement rien de lui, outre ses talents en analyse d'ADN.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 12 Fév 2018 - 21:07
Tout semblait aller vers la piste d'une personne faisant partie des forces de l'ordre. En dehors des supers-criminels sur lesquels Flash faisait une fixation à première vue, c'étaient les seules autres personnes capables d'entrer et de sortir dans les locaux de la police sans être remarqué. Et il fallait en plus savoir que Barry ouvrait les anciens fichiers de la police. Donc un collègue suffisamment proche de lui pour savoir où il en était exactement.

-As-tu dit à quelqu'un vers quelles affaires tu allais te tourner ces derniers jours ?

Le collègue en question pouvait très bien avoir observé Barry dans son travail et deviner à peu près quelles affaires allaient bientôt faire l'objet de ses recherches. Mais si Barry avait donné ce genre de détails à une personne en particulier, cela pourrait permettre d'orienter plus spécifiquement l'enquête. Une nom fini par ressortir, celui de James Forrest. Un de leur spécialiste de l'ADN. Peut-être pourra-t-il leur en dire davantage pour les aider à avancer.

-Tu crois qu'il est celui qui... Mais pourquoi ? Quelles raisons aurait-il pour vouloir te causer des ennuis ? Elle ne connaissait pas beaucoup Forrest également, mais Barry et lui avaient toujours semblé en bons termes.

-Je viens avec toi. Je veux aussi tirer cette affaire au clair. Si tu veux rester seul à Forrest à un moment, tu n'auras qu'à me dire de m'éloigner.

Patty n'aimait pas lâcher une affaire sans en connaître la résolution, particulièrement lorsque ça la touchait d'une manière ou d'une autre. Et puis, elle n'allait pas laisser son ami alors qu'il avait besoin d'aide. Patty respecterait ses envies s'il le fallait, mais pour le moment elle était décidée à ne pas lâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 13 Fév 2018 - 14:05
Avoir Patty à ses côtés dans cette affaire lui plaisait beaucoup. Cela le rassurait entre autres sur la validité de ses pensées et surtout sur le fait qu'elle le croyait innocent. Puis, il aimait profondément Patty, c'était une collègue de grand talent et une amie loyale. Il pouvait compter sur elle. De plus, il ne s'inquiétait pas encore pour elle. Ils étaient à la recherche de Forrest, pas de Gorilla Grodd. Il n'y avait pas de danger immédiat pour la scientifique et s'il devait le faire, Barry était en mesure de la protéger.

Forrest habitait un appartement non loin du commissariat. Cela lui permettait de venir travailler à pied. Ça Barry le savait déjà, car il avait souvent vu Forrest partir du travail alors que lui restait travailler sur ses dossiers, durant son temps libre. Il avait toujours un bon mot pour ses collègues et quand il partait on sentait tout de suite son absence. Forrest n’était certes pas très "ouvert" mais c'était quelqu'un de foncièrement sympathique qu'on aimait bien. Il emplissait la pièce d'une certaine attitude bon-enfant qui avait toujours plu à Barry.

Je ne crois pas que Forrest, soit coupable, ou du moins pas de son plein gré. Je ne l'accuse pas et si je ne transmets pas l'affaire à un détective c'est justement parce que je veux éviter de mettre un collègue que je trouve sympathique dans l'embarras. Mais si ce n'est pas lui, j'espère qu'il puisse nous mettre sur la piste de quelqu'un. Il y a nombre de vilain à Central et Keystone qui pourrait le forcer à faire des choses contre sa volonté.

Ce n'était pas vraiment son genre d’exclure des possibilités sur un sentiment et non sur des preuves, mais cela ne faisait tout simplement pas de sens. Pourquoi maintenant? Forrest et lui travaillaient ensemble depuis des années. Il était même déjà là quand Barry avait été engagé au CCPD. Bien que secret sur sa vie privée, Forrest avait toujours soutenu le "jeune blondin" dans ses différents projets et l'avait même quelques fois défendu devant le directeur Singh qui passait son temps à lui rappeler à quel point il était "lent" pour livrer les résultats.

Barry n'est pas le plus rapide, mais c'est le meilleur. Avait-il dit. Alors, pourquoi le trahir maintenant et essayer de le faire passer pour un meurtrier? Quelque chose était flou dans cette affaire et il entendait bien le découvrir.

C'est ici. Il vit au Rez-de-chaussé. Barry sonna à la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 22:56
Même si Forrest les attaquaient, ce dont elle doutait grandement car elle ne le voyait pas attaquer quelqu'un sans raisons, Patty devrait logiquement pouvoir se défendre. Leur collègue n'avait pour l'instant pas fait montre de capacités exceptionnelles. Et puis, il avait toujours été gentil avec tout le monde aussi loin que Patty s'en souvienne. Même lorsque les choses allaient mal dans le service, il restait présent. Fidèle au poste jusqu'à sa retraite comme il le disait.

Quant à l'une des autres hypothèses, la blonde s'en voulu de ne pas y avoir pensé plus tôt. Les supers-vilains n'avaient pas besoin de se rendre jusqu'aux bureaux de la police pour y placer des éléments compromettants. Ils pouvaient très bien agir d'une manière ou d'une autre sur les personnes dans l'entourage de Flash pour les obliger à se retourner contre lui.

-S'il a été poussé à faire ça, j'espère que la personne qui s'en est prise à lui l'a laissé tranquille pour le moment.

Cette expression englobait aussi bien les criminels standards que les supers-vilains dans la bouche de l'analyste du sang, qui n'avait toujours pas abandonné l'idée que se ne soit pas obligatoirement quelqu'un lié au monde des individus aux pouvoirs hors du commun. Et dans le cas où il s'agisse d'un criminel aux supers-pouvoirs, on pouvait craindre le pire.

-Nous allons probablement avoir des réponses maintenant. Si tout va bien, il sera seul dans son appartement.

Quelle genre de réponse ils allaient trouver, ça, elle ne le savait pas trop. Mais pour le moment, elle n'était pas terriblement inquiète. Flash était à ses côtés, et elle savait qu'elle pourrait compter sur son aide si les chose devenaient trop dangereuses. Barry ayant sonné, Patty tendit l'oreille et entendit des bruits de pas se rapprocher de derrière la porte, signe que quelqu'un arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4009
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Hier à 22:29
Oui? Barry, Patty ! Qu'est-ce que vous faites ici?

Salut Forrest, est-ce qu'on peut entrer?

Euh... non là ça tombe plutôt mal.

C'est vraiment important.
Je n'en doute pas pour que vous veniez me visiter chez moi après toutes ces années, mais vraiment là ce n’est pas le moment.


Fatigué avec absolument aucun intérêt pour cette conversation d'extérieur, il n’alla directement au vif du sujet.

Pourquoi est-ce qu'il y avait mon sang dans une affaire vieille de 30 ans?

Laisse le entrer. Dit une voie derrière la porte.

Je te jure je savais pas Barry...


Il se tassa et ouvrit un peu plus la porte. Les lumières étaient toutes éteintes et des bougies étaient ouvertes. En fait, la pièce entière était éclairée aux chandelles. Il y avait également une odeur absolument affreuse et dégoûtante. Forrest semblait résilié et dans son salon un homme était assied de dos, mais on pouvait le distinguer dans un miroir placé non loin.

Je suis absolument ravie de te rencontrer Flash.


Cicada, vous vous trompez, vous avez dû me donner le mauvais sang, Barry ne peut pas être Flash. Je le connais bien, il est incapable de respecter un horaire, c'est un des hommes les plus lents que je connais c'est impossible que.
SILENCE infidèle, ne prononce pas le nom du grand Flash ainsi. Le sang que je t'ai donné était celui de Flash, alors si cet homme dit que c'est le sien... alors il est Flash.
Forrest, tu m'expliques et rapidement


Ce n’est pas moi l'expert Barry, c'est toi. Cicada voulait que je l'aide à trouver la vraie identité de Flash, alors j'ai mis cela dans une de tes affaires froides et je savais que tu trouverais le sang et tu remontrais la piste. Je n’aurais jamais pensé que... Tu es Flash?

Non, c'est justement pour ça que Patty est là ce sang était anormal.

Cicada se leva et se tourna vers Barry. Il souriait, il était certain d'avoir trouvé le bon poulain, puis soudainement Barry sentit une grande douleur dans le dos. Il avait été tellement curieux de savoir le pourquoi du comment, qu'il n'avait pas remarqué que Cicada et Forrest n'était pas seul dans la pièce. On venait de lui enfoncer une dague dans le dos. Une des disciples de Cicada était présente et venait de le poignarder.

BARRY NON! dit Forrest. CICADA, TU M'AVAIS PROMIS. IL NE DEVAIT RIEN ARRIVER.

Le résurrection demande beaucoup de sacrifice Forrest. Si ce, policier n'est pas Flash, il nous servira tout de même. Mais je doute qu'il ne soit pas l'élu de l'éclair... nous le découvrirons rapidement. Ligoté celle-là, elle peut servir aussi.

Barry venait d'être frappé par la dague de Cicada, car l'adoratrice qui l'avait poignardé avait redonné sa lame au vieil homme qui l'avait appelé à lui. La dague de Cicada avait le pouvoir de voler l'énergie vital de ses victimes et dans le cas de Barry sa speedforce. Il se trouvait donc priver de pouvoir momentanément et la blessure était très douloureuse. Mais il s'inquiétait essentiellement pour Patty et s'en voulais de l'avoir traîné aussi stupidement dans ce piège.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 19/12/2017
Messages : 50
DC : Beast Bpy
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Aujourd'hui à 10:54
Patty salua leur collègue d'un hochement de la tête. Bien entendu, il était surpris de leur présence ici. Après tout ni Barry ni elle n'entretenait de rapports suffisamment étroits avec lui pour se rendre dans son appartement. Son collègue paraissait épuisé. A cause de la journée de travail qu'ils venaient d'avoir ? Ou étais-ce à cause d'autre chose ? Pendant que Barry et Forrest discutaient, Patty restait un peu en retrait se contentant d'observer leur collègue. Mais rien dans son attitude ne trahissait quoique se soit. Il paraissait juste... Fatigué.

-Si tu as besoin de te reposer, nous ferons vite. Ainsi nous ne t'importunerons pas longtemps.

Elle avait choisi de croire que la fatigue de James Forrest était uniquement due à ses heures de boulot, mais une voix se fit entendre et Barry et elle découvrirent un affreux spectacle. Toutes les lumières éteintes, seules des chandelles éclairaient la pièce qui empestaient elle ne savait trop quoi. On se croirait dans une sorte de chambre mortuaire ou quelque chose de glauque également. Elle déglutit et porta son regard sur Forrest qui s'était replier dans un coin de la pièce.

-Oh bon sang qu'est-ce que tu...

Le pauvre homme semblait résigné à ce qui allait suivre, et Patty ne le sentait pas du tout. Elle porta son regard sur l'homme qui semblait diriger les opérations. Il leur tournait le dos à Barry et elle, mais la scientifique pouvait le distinguer grâce au miroir qui lui faisait face. Au fil de la discussion, il devint évident que le but de tout ceci était Flash. C'était donc bien lui qui était visé dans cet histoire et non pas seulement Barry. Et Forrest n'avait servit que d'intermédiaire. Le policier niait fermement ne pas être Flash et affirmait que tout ceci n'était qu'une erreur. Mais ce n'était visiblement pas suffisant.

-Il a raison Forrest, ce qui nous a amené ici n'a rien à voir avec Flash. Elle concerne Barry et uniquement lui.


Elle mentait pour protéger Barry, ou plutôt Flash. Mais mentait-elle réellement puisqu'en définitive les deux n'étaient qu'une seule et même personne. Mais la situation dégénéra rapidement et Barry se retrouva poignardé malgré les protestations de Forrest, tandis que le Cicada dévoilait un peu plus l'ampleur de sa folie. Après avoir poussé une exclamation de stupeur, Patty serra les poings pour se contrôler et essayer de réfléchir. Le vieil homme paraissait totalement omnibulé par Flash et ne semblait pas contre l'idée de se servir d'eux également. La scientifique vit que Forrest et l'autre fille s'avançaient vers elle pour la ligoter.

-Forrest... Forrest ne lui obéit pas !

-Il m'a promit que tout se passerait bien Patty...

-Ils viennent de poignarder Barry devant nous ! Ce n'est pas suffisant pour toi pour savoir que tout ne se passera pas bien !

Barry au sol, elle était la seule à pouvoir faire quelque chose. Forrest paraissant plus hésitant, la disciple fut la première à se jeter sur la jeune femme. Patty l'esquiva et se défendit alors qu'elle essayait de la ligoter. Elle fini par lui décocher un coup de poing dans le ventre afin de l'étourdir puis un croche-pied pour la faire tomber au sol. Si Forrest restait à ne rien faire et s'il n'y avait aucun autre disciple dissimulé dans l'ombre, elle pourrait s'occuper de récupérer le poignard au vieil homme. Après avoir jeté un rapide coup d'oeil à Barry pour vérifier qu'il tenait le coup, elle s'adressa au responsable de tout ceci.

-Mr Sicada, arrêtez tout de suite cette folie et lâchez ce poignard !

Elle aurait peut-être pu profiter d'avoir mis l'une de ses adversaires KO pour s'enfuir, mais elle ne voyait pas ce que ça lui apporterait. Elle ne pouvait pas abandonner ses deux collègues comme ça alors qu'ils étaient tous les deux impuissants. Elle s'avança donc vers le vieil homme tout en guettant les alentours.

[J'ai pris la liberté de contrôler un peu Forrest et la disciple pour avancer un peu mon post, j'espère que ça ne te gène pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Blood will run.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne
» Mon equipe de Blood Bowl
» Bleach 355 - Azul-Blood Splash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-