Cowboys and Aliens

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 2:22
Zeke Jackson, prime 300 $ Crime : Meurtre et Vol à main armé. Dernière localisation : Coffin Spring.

Une ville de prospecteur... dit Jonah en crachant par terre.

Il détestait ces endroits. Principalement parce que c'était des endroits tristes remplis d'espoir perdu et qu'essentiellement cela lui rappelait ses malheurs à lui même. Coffin Spring était une ville qui ne faisait pas exception à la règle. À une certaine époque, on aurait pu croire que cette ville était cousue d'or et maintenant c'était différent. Plusieurs commerces avaient fermé quand la mine avait fermé. Il y a une expression qui dit qu'il faut une mine, pour entretenir une mine. Des mauvaises côtes sur les minéraux et un accident causant la mort de plusieurs prospecteurs avaient eu raison de la mine qui avait été jugée trop dangereuse à exploiter.

Aujourd'hui il ne restait plus grand-chose que quelques prospecteurs foutent qui tentaient d'exploiter l'or qui était encore dans la montagne. Malheureusement, les conditions étaient si difficiles que peu y arrivait. À une certaine époque la ville fut florissante et certains ranch et commerce de proximité avait été créé et c'est ce qui tenait artificiellement en vie ce petit village. Ça et le bordel bien entendu qui servaient à tous les crétins d'Arizona qui osait s'aventurer dans ce petit coin perdu.

Jonah était sur les traces de Zeke Jackson, qui avait apparemment préféré attendre qu'un prospecteur trouver de l'or dans la montagne, afin de la récupérer sur son corps refroidi. Il en avait probablement eu marre qu'un de ces hommes trouve le pactole et c'était contenté d'un petit montant. La chose étrange par contre est qu’après 2 jours il avait disparu dans son hôtel. Jonah pensait que le type s'était tiré durant la nuit avant qu'un chasseur de prime se pointe, et il n'avait pas mieux pour lui que de commencer sa recherche à cet endroit. Il entra donc dans le petit village sur son cheval. Attacha la bride a l'attelage d'arrêt, et entra dans le saloon/hôtel ou Zeke avait été vue la dernière fois.

Un whisky et bien fort et pas une de ces merdes que tu fais dans ton sous-sol. JE vais du vrai Whisky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 13:47
L’année est 1878, de faible importance pour les Etats-Unis d’Amérique.
Le 28 février, le Congrès adopte une motion obligeant le Gouvernement à frapper une certaine forme de monnaie. Le 16 juin, une Loi refuse la possibilité à l’Armée de s’ingérer dans les affaires du Gouvernement, de la Justice ou du Judiciaire. Le 11 juillet, les passe-droits électoraux sont abolis. En novembre, des fermiers sont élus au Congrès. Le 26 décembre, un premier magasin est éclairé à l’électricité.
Et rien d’autre. De connu, au moins.

Car, alors que l’année 1878 apparaît comme morne dans les rebondissements de ce pays qui a à peine un an d’existence, divers événements obscurs interviennent, et ne sont pas et ne seront jamais connus du public et des officiels.
L’un de ces événements a notamment lieu à Coffin Spring, petite ville de prospecteurs perdue dans la montagne.



Jonah Hex, chasseur de primes connu dans l’Ouest américain, mais dont la réputation n’a pas encore fait ses preuves dans cette ville, débarque au saloon de la petite cité – son cœur, son âme, son centre, presque le seul véritable bâtiment digne de ce nom dans cette zone sinistrée, rongée par l’alcool, le désespoir, les désillusions, et les maladies sexuellement transmissibles.

Alors que le cow-boy, qui n’apparaît que comme un inconnu au visage surprenant, qui attire l’attention, et commande une consommation en agressant directement le barman, pénètre à l’intérieur de l’établissement, tous les regards convergent vers lui – et rares sont ceux qui apparaissent sympathiques.
Une tension réelle s’installe, alors que ses éperons tonnent sur le sol à chacun de ses pas, et Jonah Hex peut se sentir agressé par les seuls regards de la dizaine de clients présents ici.
Quelques instants s’écoulent… avant que le barman, un gros homme laid et gras de visage, se tourne vers lui, et parle en crachant presque à l’attention du nouveau venu.


« J’ai qu’du beau ‘sky, cow-boy, et j’aime pô trop c’qu’tu dis, alors t’vas t’baisser t’putain d’yeux et montrer tes dollars avant d’l’ouvrir encore. »

Le barman baisse la main sous le comptoir, et le message est plutôt clair ; la pression s’accentue, et tous sont prêts à s’emparer de leurs propres révolvers pour répliquer en cas de besoin.
Heureusement, cette suite mortelle n’aurait pas lieu…


« Si cela ne gêne pas… »

… car une voisin, lourde et presque inhumaine, se fait entendre au fond du saloon.

« … je suis prêt à offrir la première tournée, pour permettre à ce gentleman de disposer de quelques minutes pour chercher sa monnaie et attester de son authenticité. »

Une forme s’échappe des ombres du saloon, se transformant rapidement en silhouette…
… celle de Richard Swift, dit The Shade, venu ici apaiser la situation – mais surtout protéger ses intérêts. En mission d’investigation pour retrouver la trace d’un Ludlow qui a attenté à la vie d’une de ses proches, il entend demeurer discret et ne veut pas provoquer de fuite ou de trouble, et encore moins en être témoin.

La créature a besoin de calme et de sérénité pour enquêter ; s’il doit, pour cela, financer l’alcoolisation de quelques outres à vin, qu’il en soit ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 19 Jan 2018 - 16:16
Que faisait-elle ici ?

Elle n'en avait aucune idée...

Aucuns souvenirs récents, un néant immaculé dans sa mémoire dans laquelle elle pouvait pourtant facilement puiser d'habitude. C'était la seconde fois en trop peu de temps. Un vide plus totale encore que ce qu'il s'était passé en Sibérie quelques mois plus tôt avec tous ces morts.
Qu'avait-elle vue encore ? Qu'avait-elle fait ?

Mais il y avait une différence notable avec sa dernière amnésie, c'est qu'elle s'était réveillée dans un autre lieu et dans une autre époque et ça ne pouvait pas être de sa responsabilité. Se déplacer dans l'espace, oui, dans le temps, c'était impossible.
Quelque chose l'avait déplacé, science ou magie, et lorsqu'elle s'en rendit compte en parcourant les lieux, en observant les gens, en lisant les écrits, elle commença naturellement à s'inquiéter sur la possibilité d'un retour, avant de se demander :

Pourquoi y retourner ?

Elle qui tentait d'échapper à tellement de choses sur Terre au 21ème siècle. Est-ce que cette époque là, permettait un nouveau départ... Est-ce qu'au 19ème siècle, des martiens étaient encore vivants...
Aller sur Mars pour le vérifier se révélait cependant quasiment impossible.
Elle ne pouvait pas survivre à l'Espace sans vaisseau.

Décidant de rompre son invisibilité pour se mêler à la population et en savoir plus sur cette époque, elle adopta son apparence terrienne classique mais avec un style de cowgirl pour être dans le thème et... ce ne fut pas vraiment une bonne idée pour passer inaperçu.
Tous les monde la regarda comme si elle venait d'une autre planète... peut être tout autant qui si elle avait eu la peau verte.

Alors elle pris une apparence semblable à une jeune femme rencontrée dans les rues de la petite ville et ne tarda pas à se faire suivre et harceler...

Fallait-elle qu'elle se transforme en homme pour être tranquille ?
Dans la poussière et la crasse de ces lieux, elle était perdue.


[HRP : Je ne sais pas comment je suis arrivé là et je ne suis donc pas dans le Saloon avec vous.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 13:51
Jonah regarda l'homme qui venait de lui payer un verre. Quand le Barman vint pour prendre l'argent de l'anglais au costume trop chic Jonah lui tassa la main. Il fouilla dans sa poche et déposa son propre argent sur la table repoussant d'un revers de main la monnaie laissée par l'étranger.

Je ne prends pas l'argent d'un type de l'est. C'est trop dangereux.


Un "eastern Guy" voilà à quoi ressemblait Shade pour Jonah. Un de ces types des grandes villes "civilisées" de l'est : Gotham, New-York, Métropolis etc. Jonah savait que civilisé dans ces villes était un simple mot pour dire menteur. Il n'y avait rien de plus dangereux dans l'ouest qu'un type de l'est. Particulièrement si celui-ci était bien habillé. Au Far West, la vie avait le mérite d'être claire. Un type vous sortait un flingue et vous flinguait. Dans l'est, un type ne prenait pas votre vie, il trouvait le moyen de vous réduire à l'esclavage avec des mots et des idées. Il vous donnait à peine de quoi survive pour pouvoir vous faire travailler jusqu'à la mort pour eux. Si Jonah c'était battu avec les tuniques grises à l'époque, il n'avait jamais été partisan de l'esclavage et de voir ces "nordistes" trafiquer leurs belles paroles pour ce genre de néo-esclavagisme c'était qu'une des petites facettes qui faisait que Hex ce méfiait des gens de l'est... car croyez-moi, les raisons étaient nombreuses de s'en méfier.

Puis, il prit une gorgée du whisky qui n'était franchement pas mauvais. Quelques larmes du précieux liquide alcoolisé coulèrent par un des trous dans la joue de Hex. Il s'essuya avec le revers de sa manche de veston confédéré devant le regard légèrement dégoûté du Barman. Puis il mit à nouveau la main dans une poche de son veston et en sortie un papier. Il s'agissait de l'offre de prime pour sa cible.

Je cherche Zeke Jackson. Il paraît que c'est le dernier endroit qu'il a été vue.

Le Barman qui n'avait pas encore fait le lien à ce moment compris immédiatement. Le visage marqué, le veston confédéré, ce chasseur de prime était... JONAH HEX, l'homme marqué du diable. Le barman recula d'un pas soudainement nerveux. Il n'avait rien à se reprocher, mais cet homme n'attirait que la mort dans son sillage.

Il était dans la chambre 5 ici Mr. Hex. Mais on l'a pas vue, il a disparu en pleine nuit.

Je peux voir sa chambre?

Bien sûr... mais je crois qu'elle est occupée en ce moment.

T'inquiètes, elle ne le sera plus longtemps.

Jonah monta à l'étage quelques secondes plus tard, une prostituée sortit de la chambre à moitié habillée et un homme déboula les marches complètement nues. Il se redressa et sortit du Saloon en trébuchant dans les portes battantes donnant vers l'extérieur. Hex gueula après lui.

C'EST PAS UNE CHIENNE, C'EST UNE FEMME, POURRITURE!

La femme avait un sourire aux lèvres, mais des larmes avaient fait couler son mascara. Elle ne resta pas plus longtemps et quitta elle aussi l'endroit pour aller se cacher en arrière-boutiques. Puis Jonah réentra dans la chambre pour mener son investigation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 15:49
Une tension sourde s’est installée depuis que l’inconnu balafré est entré dans le saloon.
Tous les regards ont convergé sur lui, puis sur l’étrange duo qu’il forme avec l’autre visiteur. Si ce dernier a également été victime de son succès, surprenant de nombreux coups d’œil sans gêne, il a su les apaiser par quelques tournées, et une attitude clairement soumise ; l’homme ne vient pas chercher les ennuis, même si son air sombre et les quelques accélérations de son ton ont fait comprendre qu’il saurait les gérer, si les troubles venaient à naître.

The Shade espérait apaiser ladite tension en offrant la consommation du nouveau venu – mais ce dernier, trop fier, trop dur, trop cow-boy, refusa dans un style inimitable à ce jour.


« D’aucuns auraient pris cela pour une insulte, l’ami. »

Par un léger mouvement du crâne, il se penche légèrement et fait glisser ses lunettes rondes sur son nez fin. Jonah Hex peut alors découvrir les pupilles noires comme la suie de son interlocuteur, qui lui font comprendre combien il serait malaisé de l’insulter, réellement.

« Cependant… »

Un sourire, plein de fiel et de provocation, glisse alors sur son visage pâle.

« … j’y vois là plutôt l’opportunité de me désaltérer, moi. Patron, un autre ! »

Quelques gloussements des autres clients accompagnent sa réflexion, signe qu’ils ont compris le trait d’humour. Ils ne sont donc pas entièrement crétins, une bonne volonté pour le Futur de l’Humanité.
Le barman le sert, et Richard s’empare du verre en reculant d’un pas ; l’autre n’a pas voulu son aide, qu’il gère.

Il ne faut, cependant, que quelques instants pour apaiser la tension. Quelques mots sont échangés, vides de sens pour le Britannique, mais ce dernier ne tarde pas à additionner les indices et à comprendre que le nouveau venu serait un certain Monsieur Hex, qui plus est chasseur de primes ; soit.

Sans un mot, The Shade se retire vers sa table, dans l’espace sombre du saloon, et commence à siroter son verre de whisky. Il a conscience de s’attirer quelques coups d’œil mauvais, car peu sont ceux qui ne vident pas d’un trait leur consommation – mais il n’en a cure.
Depuis plus de soixante-quinze ans qu’il parcourt cette Terre, et quarante sous cette forme, il n’a jamais cédé aux bassesses des excès, et a toujours tenté de se comporter en gentleman ; il est loin d’avoir toujours réussi, mais hors de question de s’adonner aux facilités des loques avinées ici présentes.


« Et bien, et bien… »

Assis dans son coin, calme, il fixe ledit Monsieur Hex monter dans une chambre, et en expulser catin et client, dans un style bruyant mais efficace ; sûrement justifié par des abus du second, et donc légitime, mais le Britannique ne peut s’empêcher de se dire qu’il s’agit d’une forme de spectacle un brin pathétique…
Lassé, ennuyé même, il détourne le regard et le pose vers l’extérieur, via une fenêtre proche. Il y découvre alors un étrange manège, celui de plusieurs hommes qui parlent, poussent et gênent une jeune femme rousse, fort jeune, mais fort jolie aussi.

Par son expérience, et par ses mésaventures, Richard ne sait que trop quelles pensées hantent les esprits de ces crétins congénitaux – et si son cœur est devenu noir et brutal depuis un voyage en Afrique, il n’en a pas pour autant oublié tous ses principes ; et ses valeurs.
La jeune femme est dans un angle de rue, entre deux bâtiments – beaucoup d’ombres l’entourent, ainsi que trois hommes trop grands et bêtes pour réfléchir.

The Shade ne dit rien, ne bouge pas… hormis les doigts de sa main gauche.
Sans un mot, sans un autre mouvement, il agit sur les ombres de ce coin de la ville, qui viennent se faire plus intenses, plus profondes autour des hommes ; elles tirent leurs pantalons, alourdissent leurs bottes, gênent leurs mouvements.
L’effet est infime, presque invisible ; mais il empêchera ces imbéciles de se précipiter derrière la jeune femme, si l’idée de fuir lui venait enfin à l’esprit.

Ce n’est pas grand-chose, mais c’est le maximum que le Britannique compte faire… pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 26 Jan 2018 - 19:30
C'est après de drôles de cris et de l'agitation que M'gann vit soudainement surgir un homme nu d'un bâtiment en face d'elle dont les portes battantes lui évoquèrent le fameux ''Saloon'' qu'il y avait régulièrement dans les films de cowboys qu'elle avait vue à la télé.
Elle aurait pensé qu'il y avait plutôt des alcooliques que des pervers dans un tel lieu.

A la vue de cette nudité gênante et plutôt repoussante au vue de l'état de l'individu, elle se cacha immédiatement les yeux. Les autres citadins à l'extérieur eurent plutôt des exclamations et des éclats de rire. Elle, rougissante, attendit d'être sûre que l'homme avait décampé.

"Hey, ma jolie !
Me dit pas que c'est la première fois que tu vois un pieu..."


Une brute qui l'avait remarqué s'était glissé à coté d'elle avec une bande de gars mal rasés et endimanchés qui sentaient vraiment pas la rose.

"Oh Johnny, ce type en avait une bien moche, la petite dame aime les bien montés comme toi.''

"Heeeuu... de quoi parlez-vous ?"

Elle provoqua des éclats de rires désagréables à l'instar de la scène précédente, lui présentant des dentitions affligeantes au point où M'gann hésitait à se couvrir encore les yeux. Mais, le fait qu'ils la collent ainsi, la poussant dans l'ombre d'une ruelle... mieux valait rester alerte.
Elle ne voulait pas les repousser violemment et attirer l'attention en affichant ses pouvoirs dans cette époque et gâcher cette opportunité ou pouvait-elle les envoyer voir ailleurs avec un peu de télépathie ?...

Mais elle n'en eu pas besoin, car les hommes semblèrent soudainement entravés, préoccupés par... ce n'était pas définissable... mais ce n'était pas naturel au vue de leurs intentions, car M'gann n'était pas naïve au point de ne pas les saisir.
Elle en profita pour leur échapper et consciente qu'il fallait vraiment quelle change d'apparence, elle disparut dans l'obscurité pour réapparaitre avec une allure plus grossière.

Un mélange de tout ce qu'elle avait vue chez les habitants de cette petite ville, pas le plus fin des mélange...
Ainsi, elle devait pouvoir aller n'importe où sans attirer les regards, mais... ce Saloon aux hommes nus ne lui disait rien qui vaille... Enfin, elle devait bien s'habituer à cette drôle d'époque, aussi elle respira un bon coup et d'un pas maladroit dans son corps d'homme au jean rapiécé et à la chemise bordeau sale elle entra dans l'établissement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 14:32
La chambre sentait très mauvais. Elle empestait le sexe et la sueur. Il se couvrit le nez de son foulard pour chercher. Évidemment, la chambre n'avait conservé absolument rien d'évident de la présence de Zeke Jackson. Cela faisait quelques jours et des dizaines de clients avaient déjà passé dans cet endroit. Il cherchait quand même, il chercha sous le lit, dans les commodes, il arracha les draps du lit et perça même le petit matelas mou pour trouver. Il regardait, mais n'arrivait pas à voir quoi que ce soit. Puis, quelques choses attirèrent son attention dans le sol, quelques choses de scintillant pris entre deux planches. Il se pencha, sortie un couteau le passa dans la fente et en fit ressortir l'étrange objet.

De l'or? dit-il tout bonnement.

L'or était complètement fondu et avait pris la forme de la craque dans le plancher, mais il y avait également dans l'or des traces de sang qui avait coagulé et pratiquement brûlé, donnant une teinte orangée au métal. Cela voulait dire plusieurs choses, notamment qu'il y avait eu beaucoup de sang dans l'endroit. Mais surtout cela portait une très grosse question... Qui avait fait fondre cet or ? Et surtout dans l'endroit comme une chambre. La température pour faire fondre l'or était d'environ 1000 degrés Celsius et un bon gros feu de poids suffisait, mais dans cette chambre? Il aurait probablement provoqué un incendie dans l'hôtel. Quelques choses clochaient définitivement. Il prit le morceau fondu d'or orangé et sorti de la chambre.

Patron! Gueula Hex en sortant de la chambre.

Oui? demanda le barman toujours aussi impressionné par la précense du chasseur de primes.

La chambre de Zeke, le lendemain qu'il est disparu. Elle avait quelques choses de particulier?

Que voulez-vous dire?

Du sang, des signes de luttes, des meubles brûlés quelques choses?

En fait, il y avait une odeur forte de brûlé, mais il n'y avait aucun signe d'incendie et c'est disparu après quelques heures.

Jonah cherchait à comprendre, mais il ne comprit pas. Puis il remarqua à nouveau l'étranger en noir. Qui avait essayé de lui payer un verre.

Il y a longtemps qu'il est ici votre homme de l'est ?

Non c'est un étranger comme vous ici... ou ce type-là qui vient d'entrer.

Je ne suis pas étranger dans l'ouest. Je suis chez moi.

Oui bien sûr.


Regardant les deux nouveaux il se demandait ce qu'ils faisaient ici. C'était une ville perdue, qui n'avait rien à offrir aux visiteurs. Pourquoi ces deux-là étaient soudainement ici. Hex n'avait pas le début d'une piste alors il décida d'aller à leur rencontre.

Amène la bouteille à la table de l'homme de l'est.

En passant à côté de l'homme qui venait d'entrer dans le bar à la démarche chaloupée, il le tira par la chemise.

Toi suis moi.

Il s'assied à la table de Shade et poussa la chaise face à lui afin que l'autre homme puisse s'asseoir.

Je m'appelle Jonah Hex, chasseur de primes. Je suis ici pour Zeke Jackson et j'ai des questions pour vous deux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 15:10
Après avoir aidé la jeune femme à l’extérieur, et avoir surtout vérifié que ses pouvoirs fonctionnaient suffisamment pour réussir son coup, The Shade s’est désintéressé de la scène, et de la suite subie par les crétins qui s’en prenaient à l’innocente.
Sirotant calmement son verre, il laisse son esprit divaguer, bercé par l’alcool et par les souvenirs ; quelques flashs rapides le ramènent directement dans le Passé, lors d’une précédente rencontre avec un Ludlow, durant son voyage en…


« Hum ? »

Surpris, car tire de sa rêverie par un cri insupportable du chasseur de primes, il lève par réflexe ses yeux sombres vers l’étage ; une certaine agitation s’empare soudain du saloon, alors qu’un inconnu y débarque et que le balafré semble agir comme s’il était le maître ici.
Crétin, pense le Britannique en buvant encore une gorgée ; crétin de colon.

Cette pensée se confirme quand il voit arriver Jonah Hex, qui s’empare au passage d’un autre type, celui qui vient d’entrer dans l’établissement.
Assis dans l’ombre, dans un angle, Richard laisse sa posture se refroidir, se tendre alors que le chasseur de primes s’installe. Une bouteille d’alcool est posée sur sa table, et Jonah évolue définitivement comme s’il était la seule autorité ici.
Crétin. Gros, crétin.


« Mon nom ne vous apportera rien, et je refuse de le livrer en pâture à un inconnu. J’y accorde suffisamment de crédit pour l’honorer d’un peu d’égards. »

Sa voix est lente, sifflante. Les mains jointes sur son genou, croisé sur sa jambe, il fixe Jonah, et jette quelques coups d’œil sombres à l’autre inconnu ; il n’aime pas l’avancée de cette situation, oh non.

« Je ne sais rien, néanmoins, de ce Zeke Jackson, et j’ai dans l’idée que cela vaut mieux. Vos questions peuvent être posées, mais je doute de pouvoir y répondre. »

Il soupire, théâtralement, puis déplie ses mains, et laisse glisser un doigt ganté sur le bouchon de la bouteille.

« Mais soit, allons-y… vous refusez mon verre mais m’offrez une bouteille. Je peux bien vous répondre, et vous confirmer que je ne sais rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 16:46
D'une démarche et d'une attitude pas très assurée M'gann, sous les traits d'un cowboy assez singulier, patchwork mental de tout ce qu'elle avait pu observer dans ce lieu et cette époque nouvelle pour elle, entra donc dans le Saloon.

L'ambiance ne lui plaisait guère, les visages n'étaient pas bien sympathiques, l'odeur désagréable, la fumée stagnante cancérigène et la propreté laissée à désirée.
Elle se stoppa. Pourquoi avait-elle mis les pieds ici ? S'habituer à cette drôle d'époque qui pouvait lui servir d'échappatoire à ses soucis avec le 21ème siècle ?
Peut être... mais ce genre de lieu existait tout autant dans le ''futur'' et elle ne s'amusait pas à s'y rendre ainsi. Il y a avait bien meilleur ailleurs...

Elle se décida à faire marche arrière avant de se faire attraper par un solide homme à la tenue grise et au visage défiguré qui l'inquiéta quelque peu. Elle décida de se laisser faire jusqu'à un certain point, évidemment, pour une fois encore ne pas s'attirer de nouveaux ennuis.
Il l’assit de force à une table où un autre individu beaucoup mieux vêtu et distingué était déjà présent et tout autant dérangé et surpris par l'attitude de celui qui se présenta comme ''Jonah Hex''.

Il cherchait un certain ''Zeke Jackson'' et cette enquête semblait mal parti en voulant l'interroger elle et l'autre...
Elle répondit comme elle put :

"Heu... vous pouvez m'appeler... Edward...
Edward Bloomberg.
Mais je ne connais pas de Zeke Jackson et je ne bois pas d'alcool. Vous perdez votre temps avec moi. Puis-je disposer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 2:32
Jonah regardait les deux visages qui s'offraient à lui et ils puaient le mensonge à plein nez. Pour être honnête, non seulement ça ne le surprenait pas, mais en plus cela l'arrangeait. Les mensonges étaient faciles à relever et en plus cela désarçonnait les gens lorsqu'on les mettait devant leurs propres histoires.

Déjà, Edward Bloomberg? Prochaine fois que tu te choisit un faux nom, va pas dans le juif, tu n'as rien d'un juif. Mais bon, pour le coup je vais t'appeler Ed, court et pas dur à retenir. Toi, bas on va t'appeler le Britannique, car c'est ce que tu es et ça me va très bien.

Il déposa du tabac sur la table. Il sortit, un papier et y froissa le tabac. Il écrasa, la plante et la déchiqueta pour la faire rentrer de force dans le papier. Il referma son petit sac qui contenait le tabac et le déposa dans sa poche de manteaux. Il alluma sa cigarette en craquant une allumette sur la table.
Il prit l'or qu'il avait trouvé dans la chambre de Zeke et la déposa directement au centre de la table. Ce petit morceau d'or rosé et fondu. Puis il tira une longue respiration et il laissa la fumée s'échapper du trou dans sa joue.

Vous venez d'arriver dans le village, vous n'êtes donc pas suspect. C'est pour ça que je veux vous parler. Puis au regard que vous faites, je vois tout de suite que vous n’en avez rien à foutre de l'argent se qui est pas plus mal pour moi. Il y a plusieurs choses que je ne comprends pas sur ce truc et bien que je suis convaincu que vous y êtes pour rien, j'ai l'impression que vous allez pouvoir m'aider.


Jonah ne disait pas tout. Il n'avait pas confiance en ces gens, mais il n'avait confiance en personne. Puis quelques choses lui disaient que ces gens étaient les bonnes personnes pour l'aider. De un, ils étaient nouveaux donc s'il arrivait quelques choses, bas ils auraient qu'à les enterrer facilement et de deux Jonah détestait travailler avec des gens, des nouveaux comme ça avait toutes les chances d'êtres criminels en cavale les avoir proche de lui, sauverait du temps pour collecter leur récompense.

La question est, vous voulez quoi en échange ? Parce qu'on va devoir trouver qui a buté Zeke et surtout comment on peut faire fondre de l'or aussi rapidement sans causer la moindre trace de brûlure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 11:14
A nouveau, The Shade reste silencieux – calme.
Trop, calme.

Alors que le mystérieux cow-boy, un certain Edward Bloomberg, même si ses hésitations dénotent clairement un mensonge, tente de s’échapper en évoquant son ignorance mais également son dégoût de l’alcool, l’étonnant Jonah Hex n’entend pas le laisser partir aussi rapidement – et il réplique, avec son style.
Tellement Américain, pense Richard. Tellement médiocre.

Il ne dit rien, cependant. Il écoute, analyse, observe, enregistre ; étudie.
Jonah Hex réplique, donc, et brise le mensonge de l’autre par quelques mots, rudes mais vrais. Le Britannique n’apprécie guère d’être évoqué ainsi, et ses lèvres se plissent en une grimace réelle ; cela se paiera. Plus tard.
Par la suite, le chasseur de primes prend ses aises, prépare son tabac, ce qui provoque une forme de dégoût de son hôte ; c’est bas. C’est petit. C’est petit peuple, surtout.

Mais The Shade ne dit rien.
Il écoute, encore, et comprend mieux ce que l’autre veut – pas uniquement quand il dépose l’or, mais quand il évoque un décès mystérieux, une énigme, et sollicite directement leur aide pour enquêter, en envisageant même un échange… un troc.
Quelque chose, contre leur aide ; leur assistance.

Un silence de plomb suit ces quelques mots.
Autour d’eux, les autres clients se sont fermés, repliés sur eux-mêmes ; ils ne cherchent pas d’histoires. Surtout avec les étrangers.
Richard réfléchit, alors. En d’autres temps, il aurait adoré cela – un mystère, une énigme, un doute, une quête. Une aventure.
En d’autres temps, il aurait été excité et rongé par l’envie de s’en mêler.


« Je suis, en effet, étranger à ce pays, à ses coutumes. Pardonnez, donc, ma question, mais… est-ce une plaisanterie ? »

Le ton est froid, sec ; cassant.

« Est-ce une blague, un piège, un quelconque trait d’humour ? Si tel est le cas, j’en suis désolé, mais je ne le comprends guère. Et si ce n’est pas le cas… »

Un sourire mauvais, plein de suffisance et de cruauté, glisse sur ses lèvres pâles.

« … alors allez vous faire voir, Monsieur Hex. »

Sans prévenir, il se relève, se redresse – et s’empare de son chapeau, de sa veste, de sa canne.

« Je ne sais rien de vous, ni de cette affaire ; elle ne me concerne guère. Les ennuis sont des pleutres, Monsieur Hex, ils attaquent par surprise et en nombre. Si je peux les éviter, et ne pas les provoquer, je m’y emploie au mieux. »

Il replace son haut de forme, puis laisse sa veste sur son bras, avant de se décaler de sa chaise.

« Bonne chance. Et bon vent. »

Et, sans un mot de plus, il quitte la table et s’avance vers la sortie.
Hors de question d’attirer l’attention et les problèmes ; les Ludlow en provoquent bien assez, et il est temps qu’il règle cela…

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 13:20
M'gann ne put s'empêcher de rougir même dans son apparence grotesque, après s'être fait reprendre sur son nom ; le premier qui lui était arrivé à l'esprit, Kid Devil, son ancien colocataire et ami chez les Teen Titans, mais pas le plus adéquat visiblement.
Mais Ed, c'était bien. Au moins, il y avait ça.

Le cowboy bizarre jeta un morceau d'or sur la table. Elle pensait qu'il désirait les payer pour quelque chose mais en fait ce fut tout le contraire au vue de ses propos.
Des propos justes, certes, mais pas des plus agréables pour l'autre individu qui bouillonnait à ses cotés, sans même qu'elle n'ose lui jeter un regard, elle le ressentait.

La fumée était très désagréable, surtout le fait de savoir qu'elle circulait à l'intérieur du corps de cet homme étrange avant de ressortir, soufflée vers eux...
C'était dérangeant.
Elle l'écarta autant qu'elle le pouvait de sa main comme un éventail.

Il leur appris enfin qu'il était face à un problème de nature scientifique en plus de chercher ce fameux Zeke. Finalement, il n'y avait pas besoin qu'elle manifeste ses capacités pour que des phénomènes surnaturels se déroulent ici... Après les ombres, une fusion à froid ?...

Elle ne voulait rien en échange, elle ne voulait tout simplement pas s'y mêler et elle fut rassurer de ne pas avoir à l'exprimer la première. ''Le Britannique'' le fit à sa manière et se dirigea vers la sortie.

"Et bien... Avec moins de vulgarité, je pense la même chose, monsieur.
Je ne cherche pas d'ennuis, je n'ai aucunes réponses à vos questions, je ne veux me mêler de rien et rien obtenir en échange.
Je vais donc disposer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 12 Fév 2018 - 17:04
Jonah soupira. Il aurait préféré ne pas en arriver là, mais il n'avait plus le choix.

Le Britannique, comment ce fait-il qu'un homme mort marche vers la sortie, ton ccoeur ne bas plus dans ta poitrine et pourtant tu marches comme tout le monde? Et toi Eddy, pourquoi une femme se ferait-elle passer pour un homme? Tu cherches à te cacher de qui ou de quoi?

Il avait parlé suffisamment fort pour se faire entendre des gens, mais également de tous ceux dans le bar. Il sentit le malaise qu'il avait provoqué et jouait sur cette corde. Le Britannique était mort. Il n'avait non seulement plus d'âme, mais il n'avait plus d'étincelle de vie. Jonah le ressentait, il le savait. Il était lui même dans cette "marge" entre la vie et la mort. C'est comme ça qu'il avait eu ses pouvoirs de contacts avec les cadavres. Un shaman l'avait maintenue dans cette non-mort plus près de la vie. Il reconnaissait les morts, il en était un, alors pourquoi celui-ci évoluait comme lui. De ce qu'il savait, il était le seul dans cet état dans tout le monde entier.

Pour Ed, c'était presque risible d'observation. Il ne savait pas pourquoi, mais cet homme à l'allure tout à fait masculine en apparence n'en était pas un. Il ne marchait pas comme un homme, ne sentait pas comme un homme et ne parlait pas comme un homme. Même pour un pied tendre, il n'était de toute évidence pas de sexe masculin. Jonah était un chasseur de prime pour bien des raisons, mais le fait que les Amérindiens lui aie appris tout avait surdévelopper ses sens. Surtout les odeurs. Il pouvait sentir approcher quelqu'un contre le vent, mais ce Eddy, ne sentait pas le musc masculin de l'ouest, il arborait une odeur presque fruitée, trop propre et trop féminine. Puis il y avait sa démarche. Tous les hommes de l'ouest avaient une démarche non assurée, faible et absolument pas constante, ne dénotait pas de celle d'un homme qui passait sa vie debout ou à cheval.

Assoyez-vous, on n’a pas fini de parler. Barman, range ta winchester sous le comptoir, on t'a entendu la sortir du patelin d'à côté. Et si j'en vois un les flinguer, je vous promets que la corde vous trouvera. Surtout la dame, l'autre j'ignore même si vous pouvez le flinguer.


Les clients qui restaient jusqu'à maintenant se levèrent et marchèrent vers la sortie, n'aimant clairement pas ce qui se passait pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 15:58
Debout, calme, Richard Swift s'avance vers la sortie, la veste sur le bras, la canne qui claque sur le sol.
Il est fier de lui.
Fier de sa pique. Fier de sa réaction. Fier de son discours. Fier de son petit jeu.
Mais cela s'arrête.

Cela s'arrête, quand Jonah Hex reprend la parole ; non pas quand le cow-boy inconnu parle, et confirme son propre refus. Plutôt quand le chasseur de primes s'exprime, et dit... des choses. Beaucoup de choses. Beaucoup trop de choses.
Des choses qui le font s'arrêter, et se figer, comme un piquet à l'intérieur du saloon.


"Oh."

Il soupire.
Ses doigts bougent, doucement ; en rythme. Nerveusement. Il se contrôle, il se discipline, il prend sur lui - il essaye, surtout.
La colère explose en lui. La fureur est totale, et vient s'additionner à sa rage contre les Ludlow, qui n'ont de cesse de le hanter depuis des années ; il en a assez. Assez de cette non-vie. Assez de ces impératifs. Assez de cette haine. Assez de cette vendetta.
Il en a assez, et il a une énorme envie de laisser sortir, s'échapper, de libérer ces Ténèbres qui le hantent depuis tant de décennies, maintenant.


"Monsieur Hex."

Mais.
Mais The Shade est plus intelligent que cela. Mais il sait que, si quelqu'un peut relever de tels éléments sur lui, cette personne est digne d'intérêt. Mais il sait, également, que si tout un chacun quitte un saloon sur la seule foi d'un discours - alors mieux vaut écouter celui qui le prononce.


"Il s'avère que vous êtes plus intéressant que je ne le pensais."

Il soupire, mais esquisse un sourire de pure apparence.

"Reprenons, donc."

Le Britannique se retourne, et revient sur ses pas. Il se rassoit, finalement, repose sa veste sur une chaise à proximité, place son chapeau dessus, et croise les jambes avant de plonger son regard sombre sur Jonah.

"Bien. Reprenons, vraiment.
Je ne sais rien de ce Zeke. Je ne sais rien de cette affaire. Je ne sais rien de ce saloon. Je ne sais rien de votre meurtre.
Je sais que je suis ici pour une raison personnelle, et je n'ai aucune envie de m'occuper de la vôtre ; mais. Mais il est évident que vous avez bien des mystères, Monsieur Hex, et je suis donc dans l'obligation de vous assister - au moins un peu."


Richard se penche en avant, puis place ses doigts gantés en clocher sous son nez.

"Que puis-je pour vous, Monsieur Hex ?
Je vous offre une heure de mon temps. C'est un don précieux, Monsieur Hex, que je n'ai plus fait depuis des années. Chérissez-le - mais ne le gâchez pas.
Une heure. Vous m'avez pour une heure. Pressons, donc."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 18 Fév 2018 - 23:53
Cet homme est mort ?!

Elle vérifie rapidement du regard et... oui. Hex à raison le concernant. Et, il a tout autant sût percer sa métamorphose martienne. Ce ne pouvait être un homme ''normal'', mais doté d'au moins quelques extraordinaires capacités qui les visaient tout deux à présents.
Mais que lui voulait-il ? Elle n'avait rien demandée... Elle n'aurait jamais dû rentrer dans ce Saloon malfamé d'ailleurs ; mauvaise idée depuis le début.

Le Britannique reçut l'attention de Hex et une patience difficilement accordée de sa part.
Elle, n'était pas en colère, mais mal à l'aise. Évidemment, les autres clients de l'établissement pouvaient prendre bien plus largement Hex pour un fou, que eux même pour des abominations. Et même si sa couverture actuelle lui importait peu, facile à changer, ses manières ne lui plaisait vraiment pas.
Revenir à sa table, c'est ce trahir tout en lui accordant quelques dons à cet individu désagréable.

"Vous êtes aveugle, Mr Hex !
Comment puis-je être une femme avec autant de poils au menton ?!''


Elle parla d'une voix excessivement grave et forte pour obtenir la réaction des autres qui fut de manière attendue, des ricanements stupides à la place du silence tendu qui avait pris place.
Et toc.

L'attention de la foule quelque peu dissipée... Elle le regarda avec sévérité et lui parla par télépathie.

"Si vous savez vraiment ce que je suis, Mr Hex. Je vous demande de ne plus le faire savoir en public. Je tiens à attirer le moins d'attention possible dans cette époque contrairement à vous...
Nous communiquerons par télépathie.''


Et elle quitta le Saloon en conservant sa connexion avec le cowboy pour écouter ce qu'il à a dire.
Nul besoin d'être assit à la même table à prétendre boire un infecte poison et respirer des fumées toxiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 21:59
Ça avait fonctionné. Du moins en partie. Il ne s'attendait pas à ce dont la dame lui parle dans sa tête et ça, il détestait, mais alors détestait cela. Mais pour le coup, il allait jouer le jeu. Du moins pour le moment. Puis le Britannique s'assied devant lui et était prêt à rediscuter, mais le temps de la discussion était terminé, il n'avait supposément qu'une heure, il allait donc l'utiliser au maximum.

Suis-moi.

Puis à la fille dans sa tête (retrouver moi à la sortie sud de la ville, je serai avec le Britannique. Entre temps ouvre bien tes oreilles)

Tout en ouvrant la marche, il monta son cheval invitant Shade à se saisir d'une monture de location mis à disposition des occupants. C'était une vieille jument qui avait connu des jours meilleurs, mais cela allait faire le travail. Hex fouilla dans ses poches et donna deux trois-pièces au cocher qui lui tendait la main.

Je me doute bien que vous n’avez rien à voir avec Zeke. Il est mort avant même que vous arriviez en ville. Puis avec ce que j'ai dit au Saloon si le barman avait choisi de me mentir avant, il m'aurait tout dit à la seconde ou j'ai parlé. Donc, tu es arrivé après les faits. Ce qui fait de toi et de Ed, les deux seuls types de la ville qui ne peuvent absolument pas avoir fait cela.


Puis reprenant le morceau d'or fondu rose dans sa main, il le mit à nouveau de l'avant.

Cependant, Zeke a été tué et je suis convaincu que ça un rapport avec ça. Ça toujours un rapport avec ça. Je ne sais pas à quoi j'ai affaire, et bien que normalement je préfère m'attaquer seul à ce genre de... mystère. Cette fois-ci j'ai l'intuition que j'aurai besoin d'aide. Puis bon, comme personne ne vous connaît ici, si vous mourez personne ne vous pleurera.

Ah oui je parle au vous, parce que Ed vient avec nous. Elle nous attend à la sortie sud de la ville.



Il rangea l'or dans sa poche et tira sur la bride de son cheval pour avancer légèrement plus rapidement. Puis il prit sa cigarette qui avait pratiquement fumer tout seul alors que lui parlait et la laissa tomber sur le sol. Le sabot de son cheval passa sur le dit bâton et la fumée qui se soulevait encore de terre disparue.

On va aller visiter la mine ou Zeke a voler cette or, quelques choses me dit qu'on y trouvera des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 21 Fév 2018 - 13:11
The Shade ne dit rien, après ses derniers mots prononcés.
Poussé à donner son aide par Jonah Hex, il n’apprécie déjà pas l’attitude et surtout la réussite de ce dernier ; en d’autres temps, des temps même encore récents, il l’aurait déjà tué pour cela – lui, ainsi que toute l’assemblée.
Mais il prend sur lui ; il se contrôle. Et compte les secondes, autant que les minutes.

Silencieux, il observe la surprise chez l’étonnant Ed, sa vaine tentative de prouver qu’il n’est pas ce que le cow-boy évoque, puis l’étrange moment, de quelques instants à peine, mais qui semble être partagé par Hex et lui.
Le Britannique n’a aucun élément, aucune preuve… hormis son instinct, qui lui dit que la concentration d’Ed, puis le silence étonnant voir une forme d’agacement de Jonah ; il y a quelque chose, il en est sûr.

Mais il ne dit rien.
Il prend sur lui ; il étudie. Il analyse. Il conserve, l’élément, et y repensera.
Notamment quand cette heure sera passée – et qu’il sera, alors, pleinement libre d’agir.

Sans un mot, encore, Richard Swift se lève quand Hex le lui demande, de manière fort peu cavalière. Il récupère sa veste, son chapeau, sa canne et l’accompagne dehors, avant de laisser son regard sombre glisser sur la vieille jument à priori laissée pour lui.
Là, enfin, il décide de reprendre la parole.


« Absolument hors de question de monter ceci. »

Il baisse légèrement ses lunettes, puis hausse les épaules en levant volontairement et théâtralement les yeux.
Encore une fois de manière très visible, il claque des doigts – et une monture jeune, évidemment sombre, relève la tête. Ses yeux sont d’une couleur jaunâtre surprenante, et il vient la détacher avant de monter dessus, sans grâce et entrain.
Dieu qu’il déteste cela ; dieu que ce pays est barbare.


« Je suis, en effet, persuadé que nul n’oserait vous mentir, Monsieur Hex. Par contre, si j’ai bien saisi que les personnes telles que vous ne saurez supporter l’effort de solliciter quelqu’un en utilisant son statut – Monsieur, Madame ou Mademoiselle – et son patronyme, ayez au moins l’obligeance de me vouvoyer.
Nous ne sommes ni proches, ni amis, ni mêmes connaissances. Je n’ai guère élevé les vaches avec vous… en soi, je n’en ai élevé aucune, et j’en suis fort ravi. »


Le ton est calme et posé, poétique encore ; mais ferme.
Richard ne goûte guère la proximité, encore plus quand elle est ainsi imposée par autrui.


« Cependant, il y a du vrai, dans votre discours. Ed et moi-même sommes les plus indiqués pour vous assister, car les plus innocents. Soit, donc. Au trot ! A la justice ! »

Un petit gloussement, presque moqueur, s’échappe de ses lèvres alors qu’il accélère l’allure.
Sans un mot, il salue le fameux et mystérieux Ed, quand ils le revoient, et suit l’étrange attelage, jusqu’à destination.
Jusqu’à la mine.



Sans un mot, il arrête alors sa sombre et fougueuse monture, et se tourne vers Jonah Hex. Vêtu de noir, avec son long manteau, son haut de forme, ses lunettes noires, et la canne pendant sur le côté, il semble définitivement hors de son environnement ici – mais n’en apparaît pas gêné.
The Shade maîtrise ; toujours.


« Bien. Et la suite ? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 14:57
M'gann écouta les propos de Jonah Hex ainsi que les avis du Britannique en noir grâce à sa connexion télépathique.

Elle ne pouvait plus vraiment échapper à cette enquête dans laquelle le cowboy leur avait forcé la main pour l'aider à la résoudre. ce n'était pas agréable, surtout au vue de ses arguments égocentriques, mais ça aurait été impoli de l'ignorer et de se rendre ailleurs.
D'autant qu'elle n'avait pas vraiment ''d'ailleurs'' où se rendre, quoi que ce soit à faire d'autre, si ce n'est comprendre comment et pourquoi elle avait été envoyé dans le passé. Sa propre enquête qui n'avait aucune piste pour le moment.
Peut-être que les faits étranges évoqué par Jonah Hex avait un lien avec ses propres interrogations...

Puisqu'il comptait sortir de la ville et visiter une Mine, qu'il savait qu'elle n'avait pas l'apparence qu'elle prétendait avoir au Saloon ; une apparence qui ne la mettait pas bien à l'aise, elle décida de changer de forme de nouveau.
Métamorphose, télépathie... elle avait dû lui révéler certains de ses tours et craignait qu'elle doive en faire d'avantage, toutefois elle n'allait pas non plus leur apparaitre sans aucunes filtres.

Elle repris donc son apparence humaine, d'une femme rousse habillée simplement, comme celle qu'avait vue Shade par la fenêtre, et les attendit au Sud de la ville, comme demandé.
Lorsqu'ils la virent, elle les salua sobrement.

"Rebonjour...
Voilà une apparence qui nous conviens mieux à tous, je pense.''
dit-elle un peu gênée sans entrer dans les détails.

"Appelez-moi Meg plutôt et ne me posez pas de questions sur ce que je peux faire et comment je le peux. Je vous aiderai dans vos recherche Mr Hex, voilà tout, pour le moment."

Elle se rendit compte qu'ils avaient des chevaux... Zut, elle avait oublié le parfait ensemble du cowboy...

"Heu...
Je vais vous suivre comme ça. Je peux voler et vite..."


Encore quelque chose qu'elle révélait à des étrangers...
Ce que c'était difficile de mentir ou simplement de passer inaperçue... Ça ne lui allait vraiment plus... Assumer qu'elle était une martienne blanche au 21ème siècle, avec tous les ennuis associés, pouvait même commencer à lui manquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 28 Fév 2018 - 15:14
Hex ne réagit presque pas à la vue de la nouvelle apparence de Ed, maintenant Meg. Il le savait que c'était une femme. Il ne savait pas comment, il/elle avait réussi une métamorphose aussi drastique et réussie, mais il la trouvait fort jolie, bien que jeune un peu. Mais dans le Far West, l'âge de la majorité était de 14 ans. Il la trouvait plutôt belle, mais contrairement à ces congénères de l'ouest, il ne plaça aucune remarque déplaisante ou "charmeuse" pour la rouquine, il préféra garder cela pour lui.

Maintenant, arrête de lire dans ma tête. Je déteste ça...


Ils arrivèrent à la mine, non sans surprise avec la femme volante et l'homme au cheval d'ébène. C'était comme s'il se retrouvait une fois de plus au sein d'un de ses groupes débiles du "futur". Heureusement que le time master, lui avait fourni les capacités pour bien appréhender ce genre de chose, car sinon, il aurait probablement déjà pété un câble et aurait mis une balle dans la tête des deux autres, ou dans la sienne devant l'absurdité de la situation. Arriver aux abords de la mine où Zeke Jackson avait commis son dernier crime. L'homme britannique posa la question que tout le monde s'attendait.

"Bien et la suite ?"

Jonah prit son flingue et décocha une balle dans les airs.

Maintenant on attend leur réponse...


Jonah ne savait pas ce qu'il allait trouver ici, mais il s'attendait à trouver des gens. Zeke avait été tué pour l'or c'était maintenant clair et personne ne savait qu'il avait sur lui l'Or des "prospecteurs" à l'exception de ces mêmes prospecteurs de la mine... ces mêmes prospecteurs qu'on n'avait pas vus depuis longtemps.

Puis la réponse vint à eux... à quelques mètres seulement.

Oh merde... TOUS À COUVERT!Jonah sauta de son cheval qui savait se qu'il devait faire... s'enfuir. Puis alla se cacher derrière un rocher non loin.

Ce n'était pas un tir de balle, même pas une gateling ou un canon, c'était autre chose. Un rayon de chaleur venait de faire exploser le sol à leur pied. D'ailleurs le sol s'enflamma l'espace de quelques secondes. Mais le sol ne s'enflamme pas normalement, ce n'est que pierre et sable. Cela n'avait aucun sens, aucune logique des armes qu'il connaissait déjà. Il était maintenant sur et certain que ce qui avait tué Zeke était dans cette mine.

Bon, bha à partir de maintenant tout se qui n’est pas nous, est considéré comme hostile. Dit-il en sortant son deuxième pistolet.

Il ouvrit la chambre de ses six coups modifier (pour contenir 8 balles chacun) et regarda, à l'exception de la balle tir pour attirer l'attention tout était plein, il mit quand même la main à sa sacoche par réflexe et le bruit des balles s'entrechoquant dans la sacoche, le rassura. Il avait assez de munitions pour gérer la situation. D'autant qu'il avait des alliés et il était fort content vue, l'inconnue face auquel ils se dressaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2018 - 16:13
De par son flegme britannique, The Shade ne montre aucune émotion, aucune réaction lors de l’apparition de la jeune femme rousse qu’il a aidée, quelques instants plus tôt.
Les mots échangés lui permettent de faire des liens, et s’il demeure réellement surpris par cette étrange créature, qui en plus est dotée de la capacité de voler, il n’en montre rien. Il est Anglais, après tout ; il se doit d’être au-dessus de cela.


« Enchanté, Miss Meg. Pour le temps qui reste dans l’exercice impose d’assistance à Monsieur Hex, je suis enchanté de faire votre connaissance. »

Sa voix est calme – mais le message est clair.
Le chasseur de primes n’aura rien de plus que lui ; absolument rien. Et il est un homme de parole.

Il ne fait pas de remarque, néanmoins, sur le contenu du cerveau de Jonah Hex, afin d’éviter d’attiser la fureur d’un homme qui a sûrement la gâchette facile.
La suite du voyage est rapide, et le trio débarque finalement à la mine évoquée par leur meneur, qui le surprend par sa propre tolérance face à l’étrange ; surprenant. Les Américains sont généralement remplis de superstition et de bêtise, et rien que la propre allure de Richard devrait le rendre suspicieux – et que dire, alors, de Miss Meg ?

Mais non, Jonah Hex demeure de marbre, presque… habitué par ce type de situation.
Surprenant.
Si The Shade avait le temps et l’envie, il enquêterait sur lui, une fois cette heure passée ; heureusement qu’il s’en désintéresse pleinement, et compte les secondes dans son esprit, en patientant.


« Leur réponse ? Je vois. »

Il hausse les épaules, et attend, en sachant très bien que cela va mal se passer ; et, encore une fois, il n’est pas déçu.
Cependant, si une réaction agressive est une suite logique, il était loin de s’attendre à… cette attaque.

Les chevaux s’affolent, Hex leur ordonne de se jeter au sol – et Swift l’a déjà précédé, laissant sa monture partir ; il la retrouvera.
Alors que le trio trouve un abri, il se tourne vers Jonah et acquiesce aux mots échangés, pleins d’une violence réelle, mais salvatrice dans une telle situation.


« Hostile, et bientôt mort. »

Sa voix est froide et lourde ; il ne plaisante pas, et n’a pas le temps pour la pitié.
Sans prévenir, The Shade se concentre – et des flots de Ténèbres s’échappent du bout de ses doigts, pour s’écrouler sur le sol et filer vers la mine. Matière rampante et troublante, dangereuse, noire comme une âme de damné, elle ne tarde pas à rejoindre l’entrée… pour plonger directement à l’intérieur.

Le Britannique se redresse, alors, et baisse ses lunettes d’un mouvement de la tête.
Un autre flot de Ténèbres sort soudain de ses yeux, et vient brutalement impacter le haut de la mine, afin de confirmer l’attaque de la matière.
L’ordre donnée à ses pouvoirs est clair : trouver, tuer ; encore, et encore, et encore. Jusqu’à ce qu’elle ne trouve plus rien. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien…

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 21:24
[HRP: Sorry, pour le délai de réponse.
Petit point état : M'gann est forcément insensible psychologiquement au feu au vue de ma demande au staff, et pour que ça ne la surprenne pas, ce sujet est donc placé chronologiquement après celui en Russie.]



M'gann rompit la connexion télépathique puisque le cowboy le lui demanda. Elle n'a pas cherché à savoir quoi que ce soit sur lui à l'intérieur de sa mémoire, quand bien même elle puisse le faire de manière totalement insensible et indétectable et quand bien même ce dernier n'avait guère eu la même retenue à ''lire en elle'' d'une autre manière et déclarer en public le jeu de camouflage qu'elle tentait d'accomplir dans le Saloon. Tout cela pour lui forcer la main à l’accompagner, se rendre à cette Mine mystérieuse et servir maintenant de cible à quelqu'un qui disposait d'une technologie sérieusement anachronique avec cette époque... A moins que les Westerns soi-disant réalistes qu'elle avaient vue à la TV n'était pas aussi bien renseigné qu'ils le prétendaient.

''Hostile ? Attendez, c'est vous qui avez tirer le premier, là !
Enfin... Ce ne sont pas des manières, toutes les votre sont à revoir d'ailleurs. Tous le monde ne réagit pas aussi pacifiquement que nous au Saloon...
Vous ne nous cachez pas des choses, Mr Hex ? Comment peuvent-ils avoir un tel armement ? Et vous êtes sûre que ce cailloux nous protè...''


Elle arrêta sa série de questions quand le ''Britannique'' commença à faire des choses flippantes... ...vraiment flippantes...
Il semblait fondre pour se répandre en une matière noire qu'elle ne voulait vraiment, vraiment pas toucher.

Les yeux écarquillés, une mine composée d'un mélange d'étonnement, de dégout et de peur, elle ne fit pas attention à la propre réaction du cowboy. S'il avait le flegme de ne pas plus s’interroger que ça de sa capacité à communiquer télépathiquement, puis changer d'apparence, puis voler... Allait-il garder autant de retenu et d'intérêt à s'entourer d'un homme tout droit sorti d'un film d'épouvante ?...
Et de familiarité aussi... Car le ''Britannique'' ne lui avait pas affichée plus de sympathie que ça au vue de ses manières justement.

Elle ne dit pas à mot de plus, captivée par ce que faisait leur ''compagnon en noir''. Pourvu que cela soit suffisant et qu'il n'ait pas en faire d'avantage...
Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 13:15
Jonah se releva en voyant les pouvoirs de The Shade, c'était particulièrement troublant. Même le pouvoir de compréhension qu'on lui avait donné, ne semblait pas bien comprendre se qui se passait là-dedans, puis il s'avança vers Shade arme au poing.

ARRÊTE!

Il s'arrêta à quelques pas de lui l'arme toujours pointée vers le Britannique.

Arrête ou je te jure que je te mets 16 balles directement dans la tête, pour voir à quel point tu peux mourir davantage.


Jonah avait le doigt sur la détente et il était visiblement nerveux devant autant de pouvoir. Il commença à se demander même s'il avait quelques chances de blessé Shade ne serait-ce qu'un petit peu, cependant, il ne pouvait pas laisser faire ... ça. Il ne savait pas ce que c'était, mais surtout, il ne savait pas ce qu'il y avait à l'intérieur. Tout était hostile certes, mais il pouvait y avoir encore des prospecteurs dans la mine.

On ne sait pas s'il y a encore des prospecteurs dans la mine. Tu vas tuer tout le monde.
Quand je dis hostile, c'est tout se qui nous tire dessus hein! Je n’ai pas dit de passer la mine aux explosifs ou a... se que tu fais même si j'ignore se que c'est.


Les prospecteurs c'étaient souvent des vieux hommes, mais il y avait également des enfants qui étaient appelés par ce métier, des jeunes de 13-14 ans qui devaient aider à faire vivre leur famille pour plein de raison différente, mais qui rappelaient que l'ouest était dangereux et brutal. Jonah ne pouvait pas laisser le Britannique risquer de tuer les survivants de... ce qui se passait. S'il y en avait. Pour être honnête, Jonah doutait fermement de la possibilité qu'il y ait autre chose dans cette mine que se qui leur avait tiré dessus, mais il ne pouvait prendre se risque.

Puis tu as sûrement déjà tué ce qui nous tirait dessus, puisque nous n'avons pas reçu d'autre... rayon de chaleur.

Ce tournant vers Mégane.

Toi qui voles, dis-moi si tu vois d'autres dispositifs qui nous empêcheraient d'entrer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 14:55
The Shade n’apprécie pas cette journée.
Obligé de venir dans une ville oubliée de l’Ouest, loin de la civilisation et de ses manières, il est forcé de pister l’un de ces damnés Ludlow – et est autant lassé qu’excédé de devoir continuer à régler cette vieille affaire.
Cependant, au-delà même de cette nuisance, son passage dans la petite cité oubliée de tous a subi un rebondissement encore plus désagréable, quand un chasseur de primes a pris sur lui de l’impliquer dans une enquête.

Si Richard Swift aurait aisément pu se débarrasser de Jonah Hex, ceci impliquait de devoir faire étalage en public de ses capacités ; et, donc, mettre un voile sur la discrétion qu’il apprécie tant, notamment pour agir en plein cœur d’un pays aussi arriéré.
Il a dû céder, donc ; se mettre au service de l’autre.
Et ce dernier n’est même pas satisfait de tout ce qu’il fait pour lui.


« Humf… pathétique, Monsieur Hex. »

Sa réponse est sèche et désagréable.
Debout, au milieu de la zone d’entrée de la mine, il laissait jusque-là ses terribles Ténèbres s’échapper de lui, pour filer à l’intérieur du trou dans la terre – pour y anéantir, y liquider tout et tous ceux qui s’y trouvaient ; mais il a arrêté.


« Vous bénéficiez d’une heure de mes services, et cette heure est déjà entamée ; mais quand vous avez l’opportunité de régler votre problème, via mes exploits, vous entendez faire preuve de faiblesse… de vulnérabilité. Pathétique. »

Le Britannique secoue les doigts, comme pour se débarrasser d’un liquide qui les recouvrait ; et les Ténèbres s’évaporent. Le phénomène s’arrête, enfin.

« Des ennemis sont morts, Monsieur Hex : ceux qui s’en prenaient à nous ; et ceux qui les assistaient, ou du moins qui se plaçaient à leurs côtés. Ils sont morts, et je n’en regrette rien. »

Un sourire mauvais glisse sur son visage, alors qu’il récupère sa canne, et la fait jouer entre ses doigts.

« Allons-y, donc. Allons dans la gueule du loup, affronter ceux qui voudront nous tuer et que j’aurais pu stopper. »

Prenant sur lui, ravalant fierté et rage, The Shade se détourne de Jonah et de Meggan, avant de s’avancer calmement vers l’entrée de la mine ; moins d’une heure à tenir. Moins d’une heure avant d’être libre. Moins d’une heure avant d’exploser…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8470
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 24 Mar 2018 - 10:39
[HRP: Vraiment, vraiment désolé d'avoir un tel délai de réponse. Je dois me bloquer un temps d'écriture le week-end, mais le dernier était éprouvant.]


Finalement son avis sur les deux individus qui l'entouraient changea fortement.
Le cowboy rude et malpoli, source d'ennuis, se révéla bien plus raisonné et raisonnable que l'homme en noir à l'allure et aux manières gentlemans disposant de pouvoirs cauchemardesques et d'un mépris pour la vie qui choqua l'ancienne héroïne.

Morts ?!
Vous considérez cela comme un exploit ?!


Elle le considéra avec stupéfaction, malgré les craintes qu'il pouvait inspiré, c'était lui l'homme à neutraliser.

On ne tue personne.
J'espère que vous avez tord, car sinon je ne participe plus à cette enquête, je me consacrerai entièrement à votre arrestation et vous devrez vous consacrer à m'échapper, quel que soit votre... état...


Elle pris le ton le plus sérieux qu'elle pouvait.
Les valeurs des Titans n'étaient pas restés au 21ème siècle, impossible d'observer un tueur sourire de ses méfaits sans rien faire.

Hex lui demanda alors de vérifier l'accessibilité du site. Elle allait en profiter pour voir si une scène macabre ne les attendait pas...
Pas besoin de s'envoler, elle se figea, ses yeux se mirent à briller et elle déploya ses sens sur-développés de martienne, magné-perception, psycho-perception...

Au fur et à mesure de ses découvertes, elle marmonna.

C'est bien une mine d'or... beaucoup d'or.

Et il y a... toute une machinerie à l'intérieur...
De la chaleur...
Ce n'est pas cohérent avec cette époque...


Il y a... des êtres...
...vivants !...
heureusement.

Des humains et...
... pas cohérent...
autres choses ?!


Elle en oublia presque son meurtrier compagnon, car une autre forme de vie potentiellement puissante et menaçante résidait à l'intérieur, plus nombreuse.

Ils ne viennent pas de la Terre ! lâcha-t-elle, son esprit revenant en elle et ses yeux reprenant une teinte normale.

Heu...
Je ne sais pas si vous en avez connaissance, Mr Hex, à votre époque, mais il y a d'autres formes de vie au delà de cette planète.
Cela explique leur technologie.


Elle regarda l'homme en noir.

Et il est hors de question de les tuer eux aussi !

Cette enquête pour le compte du chasseur de prime devenait personnel.

Pour tout vous dire... Je suis de même nature qu'eux et je viens de deux siècles plus tard. S'ils ont une technologie capable de voyager dans le temps, j'en ai besoin !

Autant ne plus rien cacher.

Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 28 Mar 2018 - 13:52
Alors Shade obtempéra tout en laissant clairement entendre son mécontentement. Hex rangea ses flingues et ne porta absolument aucun intérêt aux doléances de l'anglais qui ressemblait de plus en plus à un geignard doué du talent de tué. L'équivalent de tous les "vilains" qu'il avait pu rencontrer en sommes. Tous convaincu d'être la victime dans un jeu qu'ils ont dans leur tête. Il décida donc de ne pas parler. Puis Mégane fit un "truc" avec ses yeux. Elle donna beaucoup d'information. Donc, de l'or, de la machinerie, encore des hommes et des hommes de l'espace. Elle aussi émit des jugements, sur le fait de ne pas tuer les extra-terrestres, elle aussi ne comprenait pas la loi du Far West, mais de l'autre sens. Il choisit également de ne pas relever, mais pour lui il était certain que s'il avait à flinguer du monstre vert il allait le faire. Elle était visiblement jeune et pleine d'idéalisme, la vie se chargerait de lui montrer que c'était beau uniquement dans les livres. Sinon, il s'en chargerait lui-même. Ensuite, elle parla du futur et du fait qu'elle était elle-même une extra-terrestre. Soit elle était complètement folle, soit elle disait la vérité, là encore Jonah choisit d'ignorer ces informations. C'était des alliers de fortune et rien de plus, s'il désirait faire leur feuille de route c'était leur choix, lui tout se qui l'intéressait c'était trouver qui avait flingué Zeke Jackson et possiblement retenir une prime pour leurs têtes. Pour ça il aurait besoin des humains qui étaient toujours en vie.

Humm... dit-il simplement.

Il se tourna vers le Britannique.

Je connais quelqu'un qui peut vous renseigner sur votre non-mort. C'est un shaman Kiowa, vous gérez cela à la manière que je veux et je vous y conduirai.

Puis ce tourna vers Megan.

Toi, je connais deux personnes, un couple, qui ont une certaine affinité avec les gens comme toi. Le monde au-delà des mondes et tout... je te conduirai à eux, si on reste en vie et si je remporte ma prime. Mais ne te fait d'illusion, ici, c'est la loi du Far West, et les idéaux que tu défends n'ont pas encore arrêté leur chemin dans le désert. Je les respecte, mais si on doit se salir les mains, je le ferai et je laisserai le Britannique le faire.

Il n'était plus l'heure de jouer aux devinettes. Jonah avait ouvert son jeu. Il était une encyclopédie de l'ouest et il pouvait aider ces gens, mais dans le désert on ne faisait rien pour rien. Donc il proposait exactement l'échange qu'il aurait pu essayer de retenir. Cependant, les forces qui se dessinaient dans cette mine étaient étranges et dangereuses, il allait devoir avoir besoin du soutien de ces deux personnes, non pas par la menace, mais par le désir de le garder en vie.

Il ressortit une de ses armes et avança vers la mine.

((ce RP se révèle très intéressant, je me demandais comment bien intégrer vos persos dans cette univers, mais avec la bonne musique et votre talent j'ai beaucoup de plaisir à jouer tout cela, merci ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Cowboys and Aliens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cowboys & Aliens
» Cowboys & Aliens
» COWBOYS VS ALIENS - WOODROW DOLARHYDE & JAKE LONERGAN
» fort des cowboys
» [JEU] GUNS 'N GLORY : Jouer aux cowboys et aux indiens [Gratuit/Donation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-