Cowboys and Aliens

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2018 - 10:36
Alors que le trio se prépare à pénétrer dans la mine, l’étrange créature qui les accompagne a une crise de conscience – totalement impromptue, et inadaptée autant à la situation qu’au monde dans lequel ils vivent ; étonnant.
Surpris, The Shade bascule légèrement ses verres sombres sur son nez, et fronce les sourcils.


« Ha… une ou un idéaliste. Passionnant. Si vous pouviez lancer vos sermons inutiles et vos menaces niaises dans votre for intérieur, nous en serions tous ravis ; et cela m’éviterait de devoir vous faire taire. »

Un léger gloussement s’échappe de ses lèvres, alors qu’il claque des doigts – et fait apparaître, puis disparaître, une sorte de bâillon réalisé en Ténèbres ; la menace est claire.
Heureusement, l’étrangère réalise la prestation demandée… et analyse la mine d’or, en commentant ses découvertes ; qui se font autant surprenantes que dangereuses, et poussent Richard à maugréer quelques mots.


« Humf… j’aurais dû tout tuer, là-dedans. »

Il hausse les épaules, quand l’autre lui interdit de les tuer ; c’est encore à voir.
Alors qu’elle envisage de rentrer, Swift jette un œil à Hex, considéré comme chef de l’expédition – mais qui, plutôt que de lancer les ordres, ose quelques commentaires sur sa condition ; ce qui lui déplaît au plus haut point.


« Allez brûler en enfer, Jonah. »

La réplique est sèche, brutale.
Son regard sombre lance des éclairs, et ses doigts gantés se crispent sur le pommeau de sa canne ; la tension monte d’un cran.


« Je n’ai besoin de nul renseignement et d’aucune aide. Ma présence ici n’est justifiée que par l’odieux chantage réalisé par vos soins – et l’heure accordée s’écoule, chasseur de primes. Si vous entendez encore bénéficier de mes talents, accélérez… »

Une aura d’ombres apparaît et grossit autour de lui, menaçante.

« … avant que vous en soyez la victime. »

Il ment : l’origine de ses capacités le perturbe, et des informations ne seraient pas de refus ; mais hors de question de l’admettre.
Sans un mot de plus, il s’avance dans la mine et pénètre à l’intérieur…

… découvrant une ambiance trouble et dangereuse. Il s’arrête dans un coin, et se tourne vers Hex, l’air mauvais.

« A voux, Hex. A vous d’ouvrir la marche, et de donner le la. »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 31 Mar 2018 - 11:08
Les aprioris de la martienne finir de s'inverser concernant les deux individus qui l'accompagnait dans cette mystérieuse quête devenue très personnelle pour elle.

Le cowboy se révélait plus bienveillant, lui proposant maintenant ce qui pourrait être une voie de sortie de cette époque vers le 21ème millénaire qu'elle avait quittée pour une raison inconnue, une fois cette aventure terminée. A moins qu'il ne tentait de la manipuler encore une fois pour conserver son attention pour son enquête, ce qui n'était plus nécessaire aux vue de l'implication d'extraterrestres.

Le mensonge, lui, empestait l'autre individu, comme le ressentait ses sens martiens. Il était de plus en plus désagréable à ses yeux, son mépris de la vie dépassant ses fabuleuses capacités, un triste profil qui est tant commun à l'époque contemporaine.
M'gann ne sait plus si elle peut relativement trouver autant de crédit qu'avant aux propos de J'onn depuis ce qu'il s'est passé en Sibérie, mais ses maximes continuent à lui venir à l'esprit en pareille situation : ''Ne cherche pas à détruire l'autre, tente de le comprendre, de te mettre à sa place.''
Difficile de se mettre à la place d'un ''mort-vivant''... Dans un tel état, mépriser la vie peut en effet être compris... mais ni acceptable, ni inexorable.
Elle se contenterait donc de retenir ses coups, éviter toute mise à mort, pour le moment.

''Je ne veux pas vous énerver ou vous intimider, pardonnez moi.'' lui répondit-elle quand il commença à envisager de l'attaquer.

Elle ne connaissait pas vraiment ses pouvoirs, même si elle ne s'en inquiétait pas tant que cela. L'effet du feu ayant été effacé, elle pensait être invincible, mais jouer le jeu de ''c'est moi le plus fort'' n'était pas son genre.

''Pour la suite, sachez juste, tous les deux, que je consacrerai toute mon attention et mes capacités à faire en sorte que personne ne soit tué.
Si vous voulez que je vous serve à autre chose, modérez-vous un tout petit peu, s'il vous plait.''


Un tunnel se déroulait devant eux comme un tapis glissant et obscur vers des réponses à leurs questions, normalement...
La roche taillée, la pente douce vers les profondeurs, bien que l'ensemble était grossier et non raffiné, cette vision lui évoqua le tombeau/prison dans le Mont H'ronmeer sur Mars...
Elle ne savait combien de siècles séparait l'an 2000 du génocide de Ma'alefa'ak. La planète rouge s'était dégradée à une vitesse prodigieuse après la perte massive de son espèce principale et vitale.
Était-ce possible que la plupart des martiens puissent être vivants à cette époque ?
Existait-elle déjà ? Ou au moins sa famille ?...


Avec ces interrogations maintenant en tête, elle recherchait d'avantage un moyen de transport spatial plutôt qu'une porte temporel... Et des extraterrestres sur Terre en avait forcément un !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 1 Avr 2018 - 3:07
Jonah avait tapé dans le mille et il le savait. Shade pouvait faire son "frustré" mais sa motivation n'avait pu lieu d'être. Avec les pouvoirs qu'il venait de voir et le peu d'intérêt qu'il portait à la vie, avec ce qu'il avait fait Jonah serait mort. Mais pourtant non seulement il était toujours en vie, mais en plus Shade persistait à l'aider malgré ses remontrances.

Okay. Dit-il.

Il entra donc dans le tunnel sans rien ne dire de plus. Après tout qu'est-ce qu'il y avait d'autre à dire? Absolument rien. Jonah marcha donc vers le ventre de la montagne. Les rails de wagon de mine offraient un bon point de repère pour commencer les recherches avant de s'enfoncer dans les recoins tentaculaires de l'endroit. Il marchait tout droit, mais quelques choses le dérangeaient dans ce qu'avait dit Mégane.

Pourquoi, la mine aurait-elle été fermée, s'il était encore pleine d'or?

C'était une question légitime. Il serait idiot pour une compagnie de ne pas exploiter une mine d'or d'autant plus si elle avait déjà commencé. Pourquoi quitter et la laisser à la solde de prospecteurs. Puis Jonah s'est rappelé que tout le monde croyait la mine vide au village et les prospecteurs ne semblaient jamais revenir avec de l'or. Seul Zeke avait réussi à en extraire quelques choses, et il semblait en avoir payé le prix de sa vie. Puis... une réponse vint vers lui, un bourdonnement sourd.

Quittez les rails, tout de suite. Dit-il à ses compagnons.

Un puissant courant électrique passa soudainement dans les Rails. Le bleu de cette énergie pur éclaira quelques instants le couloir de la mine et ensuite elle disparut.

De la foudre dans les rails...
dit-il dans un murmure. Il dit foudre à défaut de dire électricité pour cet homme qui n'en avait jamais vraiment vu.

Puis il entendit des bruits de pas venir vers eux. Cela devait être celui qui étaient chargé de venir voir si la décharge avait tué les humains. Cela voulait dire plusieurs choses.

Jonah fit signe a Mégan d'activer la lecture de sa tête.

" Ils sont ici depuis longtemps, la mine est bourrée de piège. Il faut se tenir prêt..."


Puis la lumière avançait vers eux. Jonah fut le premier à avoir un contact visuel.


(( Mégane, tu entends dans ta tête à ce moment : c'est une blanche ! Tu es sur elle à l'air d'une verte? Elle est venue pour nous ? On s'en fout on la bute et on reprend notre opération! Mais si c'était le Commander Blanx qui l'envoyait... Mais taisez-vous c'est une martienne comme nous, elle peut lire dans nos pensées. ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 22:04
''Je ne sais pas Mr Hex, je ne connais pas vraiment ce métal et son exploitation humaine... J'ai la capacité de sentir les radiations, l'or en émet et je connais sa fréquence, voilà tout. Après, je ne peux vous dire s'il effleure où est profondément caché ce qui expliquerait que personne ne sache qu'il y en eu encore.''

Ce n'était pas la première fois que ce don avait suscité des réactions. Chez les Titans déjà, certains avaient eu l'idée de chercher de l'or avec elle en l'apprenant. Mais cela ne l'avait jamais intéressé et l'enrichissement ne dois en aucun cas prévaloir sur les actions héroïques.
Une leçon à laquelle elle convenait tout à fait pour ne pas avoir reçut la même éducation qu'une partie de la population terrienne.

Hex repéra le courant électrique au son, elle le repéra aux vibrations dans l'air. Il était si puissant qu'il avait du mal à se contenir dans le métal et aurait pu aisément les griller en un instant.
Elle sait que le feu ne lui fait plus peur, elle a vue J'onn ne plus en souffrir, mais il n'a aucune information visuelle sur l'électricité et ses dernières mésaventures avec des manipulateurs en la matière lui avait laissé des souvenirs douloureux. Mieux vaut ne pas prendre de risques...

M'gann obéit ensuite aux indications du cowboy pour communiquer discrètement. Elle connecta son esprit au sien, mais pas à celui du sombre Britannique. Premièrement il pourrait ne pas apprécier et devenir encore plus gronchon, deuxièmement, elle comptais bien se passer de ses conseil mauvais et de ses services cruels, et troisièmement un lien mental avec ce personnage pourrait aussi la mettre vraiment mal à l'aise si certaines choses pouvaient s'échapper de son esprit comme de son corps tout à l'heure...

''Connexion établie.
Je peux être plus attentif aux pièges et faire un repérage si vous...''


La phrase de la martienne s'interrompit quand elle ressentit le signal mental des individus qui s'approchait d'elle. Globalement, chaque être à une identité propre, mais chaque espèce dispose aussi d'une certaine homogénéité, des critères de reconnaissances communs autant sur le plan physique que sur la plan mental. Et c'est bien ces derniers qu'elle avait capté depuis l'extérieur de la mine et qui s'affinait maintenant avec leur proximité...

''Ce... ce sont des...''

Elle bredouilla mentalement avant de se connecter à leurs esprits malgré le risque de se faire repérer, repousser voir même attaquer ; il fallait qu'elle sache !

Et elle les écouta...

A cet instant Jonah Hex pouvait observer sa partenaire de nouveau complètement ailleurs, le corps figé, le regards dans le vide, en silence radio.

Des martiens...
Les martiens qu'elle espérait tant voir il y a quelques instants... Normalement elle se serait jetée vers eux, folle de joie... mais tu n'es pas dans un rêve naïf, M'gann. Ils ne t’accueillent pas avec des bras ouverts, mais avec des décharges électriques, des tirs calorifiques... Ce sont des martiens blancs... tous ne vivent pas dans ton petit monde rêvé.
Une fois de plus tu te retrouve stupide avec tes idéaux bien fragiles face à la dure réalité.


''Ils... ils savent.
Restez cachés.''


C'était un ordre qu'elle lui adressait à lui, mais non pour elle.
Il faut cesser de se cacher. Il faut affronter cette réalité.
Changer son rêve ou les changer eux, mais arrêter de fuir.

Elle devint alors invisible, se dirigea vers les martiens, traversant tout ce qui pouvait être sur son chemin et réapparut face à eux.
Sous une apparence qui devrait retirer toutes confusions à leurs doutes, car un vert n'oserait se ''pervertir'' à se maquiller comme un blanc.


''Je suis M'gann M'orzz, une martienne blanche, pas une verte.
Je suis comme vous. Je suis avec vous.
Alors qui ose tenter de me tuer ici ?!!''


Elle ajouta à cette question brutale un scintillement au niveau de ses yeux rouges.
Selon J'onn les martiens blancs étaient de nature sauvage, agressive, la loi du plus fort prédominait. Des pulsions profondes qu'elle ressentait aussi en elle parfois... il était temps de les exprimer et de prouver quelque chose à sa race comme à elle même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 11:51
Après son éclat, The Shade reste silencieux.
Il suit l’étrangère trop naïve et Jonah Hex, et les laisse faire… ce qu’ils veulent, préférant demeurer en retrait, mais prenant suffisamment soin de lui pour éviter les difficultés.
Il se décale, donc, des rails quand le mercenaire le demande, et se colle contre les parois quand il le faut ; mais cela ne lui plaît guère.


« Bon sang… mais quelle désagréable sensation… »

Il grimace, ne supportant guère de ne rien maîtriser, et n’appréciant absolument pas les sensations de communication télépathique.
Les poings serrés, il entraperçoit les créatures, et laisse l’étrangère gérer… avant de reculer, choqué et surpris.


« Mais… par Saint-Georges. »

Mal à l’aise, gêné, le Britannique est sur le point de déclencher quelque chose – quand son regard accroche sa montre à gousset.
Qui lui indique l’heure.
Qui lui indique que l’heure est passée.


« Oh. OH. »

Un sourire mauvais glisse sur son visage pâle – mais l’expression disparaît, quand il sent… quelque chose.
Ses mains se mettent à trembler, son cœur s’accélère, et ses lèvres se crispent ; il sent. Il le sent.


« Monsieur Hex. »

Sa voix se fait froide et terrible.

« Je suis au regret de vous informer que je dois vous quitter. L’heure accordée est écoulée – et je viens de me souvenir d’un engagement particulier. »

Ce qui est faux… il ne vient pas de se souvenir de quelque chose, mais de sentir l’aura de sa piste, celle qu’il a marquée lors de leur précédent affrontement ; un Ludlow, l’un des membres de cette famille qui le poursuit depuis des années.
Sa présence dans ce far-west abominable n’est justifiée que par lui – il le cherche, le suit ; et il ne peut passer à côté de l’opportunité de le retrouver.


« Je me dois donc de vous fausser compagnie… mais je vous laisse, pour quelques heures, un appui. »

Richard Swift ouvre les paumes, des Ténèbres s’en échappent pour former une silhouette…
… celle d’un agent de l’ombre, qui suivra les ordres de Jonah pour une poignée d’heures.

Après un rapide signe de tête, The Shade se précipite alors dans les Ténèbres, pour rejoindre le Ludlow et en finir, enfin, avec cette crise.
Et pouvoir, surtout, rentrer chez lui !


(HJ/ En accord avec Jonah, je m’éclipse car je dois abandonner ce compte pour convenances personnelles. Je vous présente mes excuses pour cette fuite et vous remercie pour ces bons moments. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 19:34

Shade partie et la réponse des hommes jaunes ne se fit pas attendre. Dès que Mégane se transforma en monstre blanc, les jaunes firent pareille. Peut-être était-ce la panique des jaunes, l'ouverture de Mégane du canal télépathique ou juste la normalité de la chose, mais Jonah entendait la réponse de jaunes dans sa tête.

C'est une blanche, tuons-là !
Tu veux jouer gamine ?


Les 4 jaunes humanoïdes et Mégane entrèrent dans un combat violent. Pour être honnête, Jonah ne savait absolument plus ce qui se passait. C'était tout simplement terrible de sauvagerie et c'était quatre contre un. S'il y avait d'autres choses comme ça dans la mine, il était probablement fichu, mais Jonah ne reculait pas, il avait accepté sa mort, il y avait bien longtemps. Il savait cependant qu'il ne pouvait rien faire pour la jeune blanche, du moins pas pour l'instant.

Il décida donc de tourner dans une intersection non loin qui était clairement un vieux tunnel désaffecté, mais qui lui offrait la chance d'aller ailleurs. Il cherchait essentiellement un moyen d'aider Mégane, mais il savait également qu'il y avait d'autres humains dans l'endroit. Il entendait les combats derrière sans trop savoir ce qui se passait. Il espérait surtout que la petite s'en sortait bien.

Il descendit donc dans le tunnel et plus il marchait plus il faisait chaud. Il ne savait pas où il s'en allait comme ça, mais c'était bouillant. Il finit par arriver dans une pièce beaucoup plus ouverte. Il dut enlever quelques planches et pierres pour passer, mais il arriva devant... un endroit. LA chaleur était suffocante. Mais il trouva une machine, il s'en approcha.


De l'or...

Les filaments jaunes étaient de l'or en fusion qui partait du sol et montait vers le haut. Une rivière à l'envers d'or complètement fondu dans un endroit ciblé à la perfection.

C'est ça qui est arrivé à Zeke.

Il mit la main dans sa poche et sortit la goutte d'or fondu et refroidi. Ce rayon qui "allait miner l'or" le faisait fondre instantanément et le montait vers le ciel. C'était comme ça que Zeke était mort. Il avait fondu avec son or et avait été aspiré dans une chose comme cette machine. Jackson avait seulement été malchanceux d'avoir de l'or sur lui. Ou plutôt les jaunes n'avaient pas apprécié de se faire "voler" alors ils étaient allés rechercher l'or, mais probablement que Zeke l'avait sur lui et il fut dissous comme l'or. C'était donc cela qui se passait ici. C'était une mine d'or, mais les propriétaires n'étaient pas ordinaires.

au secours! Aidez-nous! À l'aide!

Jonah entendit des cris un peu étouffé vers le fond de la salle, probablement les humains gardés captif. Il se dirigea donc vers l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 24 Avr 2018 - 20:14
[HRP: Ca y est ! Les vacances sont là cheers Je te réponds, désolé pour le délai.]


M'gann ne comprenait pas...
C'étaient bien des martiens, impossible de se tromper. Le critère à prendre en compte n'était évidemment pas l'apparence, mais l'esprit ; le génome martien était inscrit dans leurs pensées qu'ils partageaient avec elle, malgré eux, mais... Il n'étaient pas verts, il n'étaient pas blancs...
Qui étaient-t-ils ?

Pensant qu'elle avait affaire à des martiens blancs, elle s'était jeté dans leurs griffes. Même si ça avait été le cas, c'était une manœuvre dangereuse, mais avant tout un acte d'espoir pour celle qui était la seule vivante et libre de sa race au 21ème siècle. Elle aurait tant aimé mieux connaître son peuple, distinguer le vrai du faux de toutes ces histoires affreuses qu'on lui avait raconté. Une fiction impalpable pour elle et ébranlées par sa propre découverte, malheureusement trop courte, de sa véritable famille sur Mars, massacrée en Russie. Des être loin des stéréotypes, comme elle. Il y a de l'espoir...

Vert, blanc ou autre chose... ceux là n'étaient en tout cas pas pacifistes.
M'gann avait bien quelques souvenirs de paroles de J'onn à propre d'autres martiens... mais impossible de faire fonctionner sa mémoire quand on se fait assaillir par quatre membres de son espèce.
En premier lieu le combat est physique, chacun se déforme épouvantablement pour qui aurait la mauvaise curiosité d'observer cette rixe martienne. Ses attaquants étirent leurs membres de manières horribles pour l'enserrer comme des lianes, ils plongent des multiples doigts crochus sur elle, ouvrent des gueules géantes aux milliers de dents pour l'avaler. Il n'y a plus d'anatomie cohérentes, de symétrie, de chiffres pairs, c'est une danse violente et vives de chairs en permanentes métamorphoses. Elle les repousse du mieux quel peu, répond avec autant de force et de monstruosité, prenant l'apparence de quelques horreurs galactiques dévoreuses de corps astraux qu'elle à pu croiser lors de son périple spatial avec le Capitaine Rik Starr.
C'est un duel complexe, plus qu'une réelle tentative de mise à mort de l'adversaire. Car elle ne peux pas les tuer, ils ne peuvent pas les tuer, aucun ne dispose du feu et de toute façon, M'gann ne crois plus que ce dernier puisse lui faire quelque mal depuis les révélations faites par J'onn en Russie. Il semblait invulnérable à tout... l'était-t-elle aussi ?

Au corps à corps s'ajoute esprit à esprit... C'est sur ce plan là qu'ils peuvent se faire le plus de mal. Une bataille plus violente et cruelle encore que l'image physique offerte aux yeux extérieurs. A quatre contre une, c'est dur. Elle ne peut compter sur le soutien de Hex dont elle a rompu le contact télépathique afin que les martiens ne remonte pas facilement à lui depuis son propre esprit à elle.
Et elle se sent faillir face à leurs agressions, provocations, moqueries... Toutes ces mauvaises choses de l'esprit qui peuvent être aussi blessantes qu'une lame tranchante.

Quatre contre une...
Elle peut le faire...

J'onn lui avait dit que son esprit était plus fort que tout...
Mais elle n'ose leur faire mal...

Violence contre violence...
Ce n'est pas une solution...

Pas comme en Russie...
En Russie...
Dans son esprit...


Le feu...


Le...


LE FEU !






Le feu dans son esprit la fait hurler de terreur en même temps que les quatre martiens eux hurlent de souffrance. Ils s'enflamment sans raisons, s'agitent vivement comme des torches, se roulent au sol comme des damnés, brûlent en quelques instants devant les yeux rouges feu et épouvantés de la martienne, avant que son esprit craque enfin et qu'elle s'évanouit brutalement.
Elle s'écroule, pâle comme la mort mais vivante face à quatre cadavres noircis et fumants.
Une scène macabre pour qui les trouveraient ainsi, un cowboy ou un autre martien...



[HRP: Alors...
Ce n'est pas une improvisation de ma part, tu m'a mise dans une situation terrible avec ce combat entre martiens et cela ne pouvait avoir que cette issue. Simplement, pour qu'un martien ne brûle pas face à M'gann, il ne faut pas qu'il se connecte à son esprit.
Une énorme révélation que je n'attendais pas si tôt dans l'histoire de M'gann, mais je saute sur chaque occasion.
Merci pour ce RP qui en plus d'être très intrigant se connecte à présent à ma grande storyline.
Pour la suite je te laisse décider, si quelqu'un me trouve ou bien que je finisse par me réveiller toute seule...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 15:22
AAAAAAAAAAAA!!!

Le feu brûlait. Il était horrible et faisait renaître le souvenir de sa famille brûlé dans un incendie. Il se jeta par terre. Le feu, le terrorisait dans l'instant présent et bien qu'il n'est pas peur de la mort, il se revoyait à l'instant ou Jonah Hex... le vrai, le bon. Était mort. Il se roulait par terre, le feu, toujours présent dans sa tête. Dans sa tête? Jonah se força à ignorer la douleur du feu.

Puis il se frappa la tête sur le mur de la caverne. À plusieurs reprise, jusqu'à ce que le sang coule sur son visage. Jusqu'à se que la douleur de la blessure auto-infligée soit plus forte que tout, jusqu'à se que son lien avec Mégane ne se rompre. Puis... plus rien. Il avait frappé si fort qu'il s'évanouit sous la douleur.

(on était connecté et tu ne spécifies pas que tu romps le contact avec Hex ^^ donc...)

------------------------------------------

Hex reprit conscience par ce qu'ils entaient qu'il bougeait, mais ce ne fut que quelques instants seulement.Il put cependant apercevoir le flou contour d'un visage et entendre une peu de conversation.


c'est une blanche? Oui, mais elle a carbonisé les autres. Et lui? Je ne sais pas ça semble être un humain. Alors pourquoi on l'emmène aussi? Parce qu'il était avec elle. Le commander Blanx sera furieux... Oh attention l'humain se réveille
. *PAF*

Il retomba dans l'inconscience.

------------------------------------------------

Hex finit par se réveiller. Le sang sur son visage avait coagulé, on ne l'avait pas nettoyé et encore moins soigné. Le plancher était froid et dur. C'était du métal. La lumière était aveuglante. Tout autour de lui étaient métal et lumière blanche. La température était particulièrement froide. Il était dans une cage, mais une chose était sur il n'était plus dans la mine. Il regarda sa main qui était visiblement brûlée ainsi que d'autres parties de son corps, mais rien de trop difficile, rien qui ne se comparait à son visage. Puis il vit Mégane dans la même cellule que lui.

Hey!... Hey gamine réveille toi. dit-il en la touchant.

Il n’avait aucune idée depuis combien de temps ils étaient là, mais il savait qu’il avait faim et soif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 18:14
[HRP: ''Elle ne peut compter sur le soutien de Hex dont elle a rompu le contact télépathique afin que les martiens ne remonte pas facilement à lui depuis son propre esprit à elle.'' => Si, je l'avais noté, mais je vois avec quel plaisir tu t'es cogné la tête ; continuons donc ainsi Wink]


Pour la martienne blanche, après cette virée en Enfer, inattendue, courte et brutale sans aucunes explications, ce fut le néant. Un néant blanc dans lequel on peut se recroqueviller, une pause après toutes cette souffrance, mais pas une pause absolue.
Finalement son cerveau se remet en marche et de la couleur revint en tâches disparates... un mélange de souvenirs, désirs, craintes et de rêves chaotiques. Des personnages défilèrent devant ses yeux :
Sa première mésaventure avec le feu, Sungirl qui la torturait, pourquoi le feu faisait ça ?
J'onn en Sibérie qui résista à la folie du feu et elle aussi, comment est-ce possible ?
Sa famille brûlant devant ses yeux comme ces martiens dans la mine, qui avait allumé la mèche ?
Jonah Hex en souffrance aussi, dont quelques souvenirs avaient été partagé à M'gann lors de cette folie psychique, que lui était-il vraiment arrivé ?
Trop de choses, trop d'interrogations, de flous, toujours... c'était fatiguant d'être saisit par tout cela de manière incessante, dans la réalité comme dans les songes... c'était énervant...

Une voix lointaine et un contacte la réveilla alors de manière instantanée. Comme si elle était en apnée, elle respira un grand coup en écarquillant les yeux immédiatement éblouie par la lumière vive...

Aie...

Elle se frotta son visage osseux et crayeux. La voix venait de Jonah. Elle n'avait pas la bonne apparence.
Sous les yeux du cowboy elle reprit alors soudainement l'apparence de jeune femme de l'Ouest sans lui attribuer un regard.

Je suis désolé...

Elle n'osa pas regarder Hex qui avait sale mine. Nul besoin de le constater physiquement, elle le ressentait psychologiquement, après cette expérience affreuse.

Je suis désolé pour le feu dans la tête...

Elle ne savait pas quoi trop dire d'avantage. Elle avait l'impression d'être coupable, comme en Russie, bien que ça n'avait aucun sens. Personne n'avait d'armes enflammées lors de leur confrontation.
A moins qu'ils n'aient subit tous une attaque mentale, mais ça ne venait pas des autres martiens.
Non... la culpabilité la rongeait de nouveau, avec un sentiment de déjà-vue épouvantable qui collait à la peau, une peau noircie et puant le brûlé... Il fallait penser à autres choses, se concentrer sur le présent.

Ou sommes nous ?

Toujours sans croiser le regard de Hex, elle examina la cage.

Je ne peut pas traverser ça... ça doit être du nth metal.

Ils étaient vraiment piégé et à la merci des martiens mystérieux... enfin... si ce n'était pas l'inverse.

Votre recherche concernant ce Zecke a pris une très mauvaise tournure...
Je... regrette presque que l'homme en noir nous a quitté...



[HRP : Donc pour rappel, pour avoir des martiens vivants, ils ne faut pas qu'ils tentent de pénétrer l'esprit de M'gann.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 14:32
(( Damnit, désolé ))

Ça va Mégane, rendu à ce point, je crois que l'affaire Zecke n'a plus vraiment d'importance.

Jonah retira un linge de son manteau et se le passa sur le visage. Il essuya essentiellement sueur et sang, puis il le remit dans sa veste.

Donc le feu c'était toi... à quelques parts ça me rassure. Pour ce qui est de : Ou sommes-nous ? Je dirais encore dans la mine, ou du moins dans la montagne. Cependant, il me semble évident que nous ne sommes plus dans une structure naturelle de la montagne. Ils nous ont déplacés à pied, du moins en partie, j'ai repris connaissance quelques secondes durant le déplacement.

Jonah passa sa main sur l'endroit où on l'avait frappé à nouveau pour qu'il perde conscience. Il y avait bel et bien une bosse de plus on semblait avoir appliqué des bandages sur sa blessure. Il se rendit compte qu'il n'avait plus son chapeau, alors il le chercha des yeux avant de le retrouver dans un coin. Au moins, leur geôlier avait pris soin de lui redonner toutes ces affaires, il avait même encore ses pistolets. Apparemment, cela ne les rendait pas nerveux de garder un homme armé en prison. Probablement parce que ses balles n'auraient que très peu d'effet sur eux. Se qu'il avait vue de leur technologie lui laissait croire qu'ils étaient très avancés et que de toute évidence une simple balle de métal, n'était pas plus inquiétante pour eux qu'une piqûre de moustique.

Je n’ai pas eu un visuel clair, mais il était jaune, pas asiatique, mais bien jaune et pour ce qui est de se qu'il disait, il semble que leur "chef" s'appelle le commander Blanx. Je ne sais pas si ça te dit quelques choses. Pour être honnête, je crois que tu ne me dis pas tout. Je crois que ces gens et toi avez plus en commun que moi avec eux.

Il se pencha et prit son chapeau. Il fouilla alors dans son manteau et sortit ses cigarettes. Il s'en mit une dans la bouche et chercha ses allumettes... elles n'étaient plus dans son manteau. Cela semblait être la seule chose manquant dans tout son attirail. Il chercha aussi sa pierre à feu, elle aussi avait disparu. Il prit alors sa cigarette, jura et la lança par terre.

Je crois qu'il est temps que tu passes à table fillette. Crache tout ce dont tu sais peut-être que ça nous aidera. Si tu caches des choses, il est temps de les partager.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 11:15
M'gann nota les réactions du cowboy concernant l'absence de son allume-feu. C'était évident et ce c'était mieux pour le cardio du chasseur de prime.

''Et bien comme je vous l'ai dit et vous avez pu le voir, je ne suis pas une fillette, pas une terrienne. Je me donne cette apparence généralement parce que c'est celui de mon héroïne préférée de la télévision, mais je viens de la planète Mars, je suis une ''métamorphe'', si vous voyez ce que ça veut dire, et j'ai plus de cent ans. Je parcourais l'année 2018 hier avant d'être envoyé à cette époque ci et ce lieu ci pour une raison que j'ignore.
Je pense même que j'existe déjà sur Mars en ce moment même... comme mes parents...''


Elle leva les yeux comme pour jeter un regard vers la planète rouge même au travers de la voute qui les surplombe.

''Ceux qui nous ont capturés là, ce sont aussi des martiens, mais des jaunes comme vous le dites. Je ne me rappelai plus que les jaunes existaient. Moi je suis une blanche et il y a des verts aussi.
Ce que vous devez surtout savoir c'est qu'ils peuvent être très dangereux. Ils savent faire tout ce que je peux faire, changer d'apparence et de constitution moléculaire, pénétrer l'esprit et même le contrôler ; nous pouvons être très rapide, très fort, très résistant, très sensible...
Il n'y a qu'un seul moyen d'affaiblir un martien...''


Elle hésita... mais il fallait bien avoir une entière confiance envers ce cowboy.
Elle, elle ne craignait rien, mais elle ne voulait pas voir d'autres martiens mourir.

''... l'exposer au feu.
Ça nous rend fou, ça nous fait perdre nos pouvoirs et connaissance. Et si ça nous touche...
...
Enfin bref. Depuis peu de temps ça ne me fait plus rien, enfin... je ne comprend pas ce qu'il s'est passé avec les autres martiens. Ça ne pouvait pas être moi, je n'avais pas de feu, je ne voulais pas les tuer...''


Elle commençait à se parler toute seule et s'emballer avant de se stopper brutalement et de regarder le cowboy amoché.

''Promettez moi de ne pas les brûler. On peut les neutraliser sans les tuer.
J'onn m'avait dit... enfin, un autre martien m'avait dit qu'ils ne sortaient pas de Mars par le passé normalement. La guerre et la conquête est interdit aux martiens même aux blancs, aucuns vaisseaux spatiales n'étaient construits.
Ces martiens jaunes transgressent cet interdit et prennent des risques pour quelque chose de très important certainement.
S'ils ont en plus tués votre Zecke, ils doivent être jugés par le Conseil de Mars, si je me souviens bien. Nous devons donc les neutraliser, utiliser leur vaisseau ou je ne sais quoi qui leur a permis de venir ici et les livrer aux autorités martiennes, d'accord ?''


Un bien vaste projet sur le papier, mais qui nourrissait surtout son énorme curiosité.

Est-ce que la société martienne existait encore à cette époque ?
Pouvait-elle voir de ses yeux la planète resplendissante, composée de hautes montagnes couvertent de forêts d’émeraude et de profonds fleuves d'azur, habités par une faune exubérante, connectée à l'esprit des martiens, à la conscience vivante de la planète, comme lui avait décrit J'onn ?

Elle se rappelait que ce dernier n'avait jamais pu lui dire à quelle année terrienne Ma'alefa'ak a put dévaster son monde en lâchant la malédiction d'H'ronmeer. Il s'était interdit tout voyage dans le temps malgré les possibilités. Mais il se rappelait lui même que la mort des martiens s'était accompagnée d'incendies terribles qui avaient détruit toute vie, tous les fleuves c'étaient asséchés et même l’atmosphère s'était effondrée et avait disparue devant lui, impuissant. De toute la Ligue des justiciers, c'est celui qui a le plus souffert.
La vie martienne conditionnait la vie de la planète et plus encore qu'un génocide, Ma'alefa'ak réalisa un planetcide. J'onn fut ensuite téléporté dans le temps et l'espace sur Terre par un vieux scientifique si bien qu'il ne put savoir depuis combien d'années Mars mourut.
Une centaine seulement ? Ou des milliers, des millions ? Peut-être que tous les espoirs de la martienne sont vains et que ces martiens jaunes ne sont que des rescapés échoués sur Terre...

Elle comptait bien en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 3:30
Jonah ne répondit pas, il encaissait l'information. Il comprit entre autres pourquoi, il n'avait plus d'allumette et tout ceci, bien que complètement dingue, expliquait assez bien ce qui se passait.

Et le commander Blanx c'est qui?

Un esclavagiste

La parole venait d'une cellule adjacente à eux. Jonah s'approcha des barreaux pour voir qui parlait.


Tu es qui toi?

Marik... je suis un martien comme ta copine.

Tu sais qui est ce Commander Blanx?

C'est la raison de notre présence ici. Le commander Blanx est un haut gradé de "l'armée blanche" sur mars et un membre très en vue de la haute société martienne autant militaire que mondaine si on peut dire ça comme ça. L'armée blanche est un groupuscule qui pronent la guerre civile sur mars pour la création d'une société pur de blanc et l'extermination des autres races.

Mais tu es un jaune non? ça devrait faire de toi son ennemi.

Les jaunes sont les businessmans, du monde martien. S'il peut payer, on y sera. Je sais que pour la plupart des martiens, un système de "paie" semble absurde, mais pas pour nous. Malheureusement, les conditions qu'on nous a décrites n'étaient pas la réalité et on se retrouve coincé ici pour le Commander Blanx. Comme notre opération est secrète et illégale, on ne peut pas se plaindre et c'est pourquoi je suis en cellule. Les autres partages malheureusement pas mon point de vue, il croit encore qu'on sera payé

Avec tout l'or que vous ramassez... ça semble suffisant non?

Votre métal jaune ne nous intéresse pas. On le prend pour le Commander. Il a compris que votre planète était achetable. Beaucoup plus facile à conquérir comme ça que par la force, surtout que votre civilisation est basée sur le feu. L'or et l'avarice de votre peuple, c'est ça son plan pour vous détruire. Acheter vos dirigeants et vous contrôler à votre insu. Du moins jusqu'à ce que cela ne l'amuse plus et qu'ils vous anéantissent complètement.

Et tu nous dis tout ça parce que?

Parce que vous allez mourir de toute façon. Le commander Blanx est venu voir les progrès de sa colonie minière en personne. Il vous jugera et vous exécutera. Oh et pour la martienne qui croit être immunisée au feu. Il y a d'autres moyens de tuer un martien et Blanx les connait tous.


Et toi?


Moi? Je ne sais pas, je fais mon temps et on me renverra au boulot probablement. Après tout, de ce que j'ai compris ta copine a grillé quelques-uns de mes frères. Ils auront besoin de main d'oeuvre pour continuer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 18:51
[HRP: Bien que j'avais proposé d'en discuter un peu avant dans ton sujet de Demande de RP, je te suis ta version de l'histoire de Mars et donc le fait que la planète est bien vivante au 19ème siècle]


La martienne blanche écouta attentivement le martien jaune, leur voisin de cellule. Qu'elle rencontre incroyable dans le passé... un membre de sa propre espèce, mais de race jaune !
Cela la touchait particulièrement, car elle se souvenait maintenant que J'onn lui avait évoqué brièvement leur existence sur des détails qu'elle avait oubliée, il affirmait que cette race n’existait définitivement plus au 21ème millénaire.
Être en voie de disparition et être définitivement disparu n'est pas du tout la même chose et elle eu du mal à contenir sa tristesse... à moins que... A moins que ces derniers par leurs exactions illégales à l'extérieure de Mars survivront à l'apocalypse ? Est-il plus ou moins proche ? Allait elle obtenir de précieuses informations que même J'onn n'avait put avoir ?...
Car, le martien parlait de sa planète d'origine et de son fonctionnement sans évoquer l'horreur.

Elle avait besoin de l'entendre.

''Mars existe toujours ?!'' lui demanda-t-elle avec fermeté.

Elle devait savoir... savoir si elle pouvait voir Mars bien vivante en cette date précise du passé.
Elle ne s'inquiétait nullement d'une invasion Martienne de la planète Terre, de toute façon, on en parlait pas au 21ème donc cette tentative avait forcément échouée... à moins que... A moins que l'on puisse changer le passé ? J'onn n'avait jamais voulu faire cela et chez les Titans, dans le cas de voyages temporels inopinés, le consignes furent les mêmes : Il ne faut pas altérer le passé, stopper les coupables, sauver les victimes et risquer un paradoxe temporel ; les conséquences pouvaient être imprévisibles et désastreuses...

Mais que peut-il y avoir de plus désastreux que la mort d'une planète entière ? De tout ce qui l'habite ?

Faire quelque chose était tentant, trop tentant... Elle devait au moins essayer... Impossible de converser normalement avec des êtres condamnés à mort.

''Mars peut être sauvé !'' s'exclama-t-elle à elle même, oubliant les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 14:12
Le martien jaune soupira à l'exaltation de joie que Megan laissa transparaître. Il ne savait pas de quoi, elle parlait, mais pour lui c'était clair que c'était une illuminée. Une illuminée puissante, mais une illuminée. Il décida donc de retourner au fond de sa cellule. Jona était contrarié, car il aurait aimé continuer à parler avec lui, car il trouvait qu'il manquait toujours d'information, mais il savait que c'était perdu d'avance. Le jaune avait dit ce qu'il avait à dire et voilà, il se renfrognait en attendant la suite des choses. Il tenta cependant une dernière approche.

Hey Marik...

Elle se solda par un échec. Il n'y avait donc plus qu'à attendre dans la prison. Attendre qu'on vienne les chercher. Il s'installa donc et laissa passer le temps. Il somnola quelque temps. Assez pour ne pas savoir si 5 minutes c'était écoulé ou 30 quand un claquement le fit sortit de sa torpeur. Il se releva puis entendit des pas dans le couloir. Il avança vers le couloir pour voir un martien jaune très baraqué.



Martienne blanche... Le commander Blanx veut vous voir avec votre ami.

Et moi? lâcha Marik du fond de sa cellule.

Tu viens aussi, tu vas escorter les prisonniers avec moi et après tu retournes à la mine.

Excellent.

Les portes se désactivèrent et laissèrent Marik rejoindre l'autre guerrier jaune. Puis Jona et Mégane furent invités à suivre leur geôlier. À quelques parts, c'était encourageant, car le grand patron voulait les voir. Jona savait que dans ce genre de situation chaque minute en vit, pouvait mener à une solution et à une évasion. Pour l'instant, il n'avait pas encore d'ouverture, mais il était certain que cela viendrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 21 Juin 2018 - 17:08
[HRP : Désolé pour ce long délai de réponse. Beaucoup de mouvement de mon coté depuis le dernier post, ma priorité allait à mes autres sujets encrés dans le présent, mais j'ai profité de mon dernier repos pour me poser et écrire ces quelques lignes. Quelque soit le rythme, dès que je m'y pose sur ce sujet ça m'intrigue toujours bien et je suis curieux de savoir ce que tu as pensé pour la suite… Allons-nous sauver Mars ? Smile]


Le fait de rencontrer d'autres martiens bien vivants, bien qu'hostiles, mais cela l'importait assez peu pour le moment, et de savoir sa planète natale dans le même état venait d'avoir un énorme impact sur la direction que prenait cette aventure dans le passé pour la jeune martienne.
Elle aurait voulu remercier cent fois Jonah Hex de l'avoir embarqué de force dans cette enquête dans une mine quelconque, mais elle se doutait qu'il n'était pas d'humeur à tout cela, le 19ème siècle terrestre n'avait pas encore connaissance de toute la complexité et la richesse du reste de l'univers. Une mauvaise blessure au front après un épisode télépathique désagréable, ce qu'il désirait, lui, c'était de sortir de cet endroit et elle, lui devait bien ça en priorité. A moins que le temps presse…
Pour le moment, il fallait terriblement patienter. Le martien jaune se fermait à toute communication de sa part, même télépathique, le cowboy piquait un somme et elle ne tenait pas en place et réfléchissait à la meilleure des façons pour aborder les martiens jaunes dirigeants sur l'importance vitale de mettre le martien vert Ma'alefa'ak hors d'état de nuire à toute une biosphère. Et, au vu de la réaction de l'autre prisonnier, ce n'était pas gagné.

Finalement, un sous-fifre vint enfin à eux avec de l'avancement ; leur chef désirait les voir. Quelque soit ses intentions, même très hostiles, elle était prête à passer outre pour faire passer le message. Elle n'avait pas souvenir d'avoir entendu parler d'un Blanx concernant l'histoire martienne, qui portait tout de même le titre de ''Commander''. Une histoire dont elle manquait cruellement, en souffrait dans le présent tout autant que maintenant dans le passé. J'onn n'avait jamais comblé son besoin d'en savoir plus sur leurs peuples, leur planète, après avoir échouée amnésique sur la Terre. Elle lui en a toujours voulu en même temps qu'elle partageait de l'empathie pour ce martien qui a vu son monde brûler sous ses yeux avant d'être arraché à travers temps et espaces à sa possibilité d'agir pour sauver ce qu'il aurait pu sauver. Elle suspectait aussi qu'il lui cache certaines choses pour certaines raisons ; est-ce que les martiens jaunes en faisait partie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 26 Juin 2018 - 14:50
Jonah se leva, et s'avança. Il en était venu à une conclusion toute simple. Il ne pourrait pas se sortir d'ici tout de suite, alors autant faire avec. Il allait devoir attendre le bon moment. C'était un constat triste pour certains, mais Jonah ne redoutait pas la mort. Il l'attendait même. C'était un de ces hommes qui n'avaient rien à perdre, cela faisait de lui un homme très dangereux, mais également un homme totalement détaché des situations les plus intenses, comme celle-ci.

Il ne dit pas mot, mais se laissa conduire jusqu'à ce fameux commander Blanx.

En entrant dans un bâtiment beaucoup plus haut en altitude, il comprit que sa théorie était juste. Une grande fenêtre invisible de l'Extérieur donnait sur les étendues désertiques de la mine. Ils étaient toujours sur terre et dans la mine. Cependant, ils étaient dans une autre partie de la mine qui semblait monter dans la montagne. C'était de toute évidence la salle du commander qui n'était pas là, du moins pas en ce moment. Jonah s'avança vers la fenêtre. Il se tourna vers le martien jaune.

Pourquoi on ne voit pas la fenêtre de l'extérieur?
Parce qu'on ne veut pas que vous la voyiez...

vous nous avez vus arriver donc?

C'est exact.

Humm...grommela Jonah.

Savoir que tout ce temps, ils avaient été surveillés ne lui plaisait guère et il avait l'impression d'être une souris dans un labyrinthe. Cela l'agaçait, mais il n'y pouvait rien, c'était comme ça. Il était de toute évidence sous-équiper pour faire face a ceux qu'il confrontait en ce moment. Heureusement que Mégane était avec lui. Chose qu'il ne lui avouerait pas, évidemment.

Puis la porte s'ouvrit et deux gardes entrèrent, tous deux jaunes, ils furent suivit d'un homme... blanc. Avec des vêtements vert et orange.


Vous êtes la blanche qui a tué mes hommes dans les flammes ?
Commander Blanx, je présume?


Ne m'adressez pas la parole animale. Je parle à votre maître...

Jonah voulut riposter, mais il savait quand c'était le temps de se taire. C'était un de ces moments, ce n'était pas la peur qui lui faisait se taire, c'était un acte stratégique. Il devait en savoir plus et le fait de parler risquait de faire tout dérayer. Il décida donc de ne rien faire et de laisser Mégane mener la danse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 12:55
Un autre martien ! Un blanc ! Un vrai ! La martienne le sent et ne peut pas être trompé par les dons de métamorphe de ce dernier.
Ses théories sur l'actuelle survivance de Mars sont de plus en plus actives dans son esprit, elle est optimiste et déploie sans le dissimule un large sourire devant cette éventualité, cette opportunité de changer le passé de toute une planète avant l'une des pires tragédies stellaires ; ignorant alors les conséquences potentielles.
Et tout cela en dépit du danger de leur détention par le Commander Blanx.

L'individu a tout du militaire, orgueilleux et odieux, il efface en partie la joie intérieure de M'gann par une réplique insultante envers le cowboy suivant un rappel des faits précédents qu'elle avait complètement oubliées.
Elle avait tué des martiens... Non, c'était autre chose. Elle ne sait pas ce qu'il s'est passé, mais elle n'est pas capable d'allumer un feu.

''Commander.'' commença-t-elle avec un ton des plus respectueux, après une révérence.

''Je me nome M'gann M'orzz et je ne suis pas le ''maître'' de Mr Hex ici présent.
Je l'ai accompagné dans cette mine pour l'aider à trouver un homme disparu, un certain Zeke Jackson, dont je ne connais rien de plus. C'est dans le cadre de cette simple enquête que nous sommes tombés sur vous. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé quand j'ai rencontré les premiers martiens jaunes, mais je suis sincèrement désolé pour leur mort. Je ne l'ai pas tués, je n'en ai pas les moyens et je ne ferai jamais rien de tel volontairement bien au contraire.''


Est-ce qu'elle va tout lâcher d'un coup ?... Elle hésite. Le Commander peut la considérer de la même manière que le prisonnier jaune. Il est facile de nier et traiter de fou celui qui lance des cris d'alarme.

''Ni moi ni Mr Hex ne représentons une menace pour vos activités. Libérez-nous et je m'assurerai de lui faire oublier tout ce qu'il a vu et le replacer dans la ville comme si rien ne s'était passé ici.
Quand à moi... je peux rester comme votre prisonnière le temps de comprendre ce qu'il est arrivé aux martiens jaunes. Cela fait, j'aimerai me rendre sur Mars... pourrez-vous m'aider alors ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 15 Juil 2018 - 20:42
Quoi?!?

Venait-elle de dire ce qu'il venait d'entendre? Elle allait l'amener en ville, lui charcuter la mémoire et rester avec ce... commander Blanx? C'était une trahison pure et simple. Pire même, elle se rangeait du côté de l'ennemi. Jonah était furieux. Il avait très mal jugé la femme qui l'accompagnait.

Ferme là chien. Dit le Commander Blanx. Les adultes parlent ensemble.

Il envoya une claque mentale à Hex qui le renversa vers l'arrière. C'était horrible, on aurait dit qu'un lendemain de cuite extraordinaire venait soudainement de le happer. Hex se releva toujours en colère, il cherchait son pistolet des mains, il le trouva, mais ne pus lever la main, le commander Blanx lui interdisait de bouger. Le pire c'est qu'il semblait faire tout cela sans aucun effort cela inquiétait beaucoup Hex.

Votre accord me convient. Débarrassez-nous de l'humain de la façon qui vous semble juste et je pourrai vous aider pour ce que vous demandez. Pour ma part je l'aurais tué, ils sont si nombreux et inutiles, mais si vous désirez le sauver avec un tour de passe-passe c'est votre droit en tant que Martienne Blanche. Pour Mars je vous aiderai, mais j'aimerais d'abord comprendre comment vous avez brûlé mes hommes, c'est un phénomène trop important pour ignorer la cause.

Le commander Blanx restait impassible quand il parlait, même lorsqu'il traitait Hex comme un animal, il ne démontrait aucune émotion. Il était stoïque comme un général qui en avait vu beaucoup, beaucoup trop même. Mais la martienne avait du grand et surtout son pouvoir était grand, il avait a gagné a la garder auprès d'elle et pour Mars... il serait toujours temps d'aviser le moment venu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Cowboys and Aliens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Cowboys & Aliens
» Cowboys & Aliens
» COWBOYS VS ALIENS - WOODROW DOLARHYDE & JAKE LONERGAN
» fort des cowboys
» [JEU] GUNS 'N GLORY : Jouer aux cowboys et aux indiens [Gratuit/Donation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-